Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 7 140 438
Nombre de commentaires : 26 205
Nombre d'articles : 2 480
Dernière màj le 29/03/2020
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
J'ai relevé cette petite recette de Cyril Lignac donnée samedi soir sur la 6!
Je l'ai réalisée dés dimanche matin!
Je l'ai réalisée avec 2 chocolats; un au lait sucré (normal...) et un non sucré (photo en bas de l'article), alors, ne vous privez pas d'une petite douceur, même si vous faites attention au sucre pour une question de santé!



Voici la recette initiale; une vraie gourmandise;

Ingrédients;
- 300 g de chocolat au lait
- 40 cl de crème fleurette
- 40 g de sucre
- 4 jaunes d'œufs
- 3 cuillères à soupe d'eau

Mettre l'eau dans une casserole avec le sucre, faire fondre doucement en remuant souvent, arrêtez dés que l'eau commence à bouillir.
Séparez les blancs des jaunes, fouettez ces jaunes jusqu'à blanchiment, ajoutez le sirop de sucre petit à petit en fouettant jusqu'à ce que le mélange prenne du volume et tiédisse.
Faites fondre le chocolat au bain marie, à feu doux.
Incorporez petit à petit les jaunes sucrés au chocolat fondu.
Battez la crème fraîche et froide en chantilly bien ferme et incorporez délicatement le mélange chocolat à cette chantilly. 



Mettez au frais au minimum 1 heure, et dégustez!





J'ai fait quelques verrines avec ce chocolat au lait...



Il y a aussi celui-ci avec encore moins de sucre et de glucides; alors n'hésitez pas à vous faire plaisir; en cette période, c'est bon pour le mental!
Je connais ce chocolat, mais cette dernière photo vient du net. 







Je pense que vous vous êtes aperçus que j'aimais cuisiner ce fromage de caractère; savoureux en cuisine, mais beaucoup moins fort en goût qu'on pourrait le penser....si on se contente de le renifler!!! lol

Aujourd'hui, j'ai cuisiné cette quiche; avec des pommes de terre et des lardons.




Voici les ingrédients et la recette;
- 1 pâte à tarte
- 500 g de pommes de terre
- 1 oignon
- 25 cl de crème fraîche
- 3 œufs
- 100 g de lardons fumés
- 150 g de Maroilles
- sel, poivre

Epluchez et coupez les pommes de terre en rondelles; faites-les précuire quelques minutes à la vapeur (4 minutes en auto-cuiseur), laissez-les refroidir.
Emincez finement l'oignon.
Mélangez la crème avec les œufs entiers, salez et poivrez à votre convenance.
Garnissez la tourtière avec la pâte à tarte, déposez par-dessus une couche de pommes de terre (la moitié); l'oignon émincé et les lardons; répartissez ensuite la moitiè du Maroilles coupé en fines tranches, recouvrez avec le reste de pommes de terre et répartissez sur le tout la préparation 'crème et œufs'.
Mettez dans le four préchauffé à 180° pendant une quarantaine de minutes.




C'est un plat complet servi avec une salade verte!








Je vous propose cette petite mousse au chocolat avec des spéculoos, mais vous pouvez utiliser les biscuits ou sablés de votre choix pour faire ces petites crèmes. J'ai d'ailleurs déjà réalisé ces petites mousses avec des sablés au caramel; c'est tout aussi exquis; tout est affaire de goût! Vous pouvez aussi utiliser des sablés au citron, à la noix de coco etc, etc...
Le fait d'ajouter ces biscuits mixés à cette mousse lui apporte beaucoup de tenue tout en lui gardant son côté onctueux!



Voici donc les ingrédients et la recette pour 6 à 8 coupes:
- 200 g de chocolat noir 
- 75 g de spéculoos ( ou autres!) 
- 40 g de beurre doux
- 4 œufs
- 30 à 40 g de sucre glace (ou moins, selon le chocolat que vous utilisez, qui est plus ou moins sucré!)

Mixez les biscuits le plus finement possible; vous pouvez passer cette mixture au tamis si vous voulez en affiner le grain.
Coupez le chocolat en morceaux, puis faites-le fondre avec le beurre coupé en morceaux, lui aussi.
Séparez les blancs des jaunes, incorporez ces jaunes et la poudre de biscuits au chocolat fondu; mélangez bien.
Montez les blancs en neige très ferme, puis incorporez le sucre glace petit à petit.
Incorporez délicatement ces blancs en neige à la préparation chocolat-biscuit.

Versez dans des coupes et laissez prendre au moins 2 heures au réfrigérateur.

Un petit conseil; si vous voulez une mousse encore plus aérée; ajoutez 2 blancs supplémentaires à cette recette initiale!



Je vois très bien cette mousse dans une charlotte; elle a une tenue parfaite!



Régalez-vous...et rappelez vous que le chocolat est bon pour le moral;
Les effets psychologiques et thérapeutiques du chocolat sont universellement reconnus;
stress, déceptions,"coup de pompe",... il soigne beaucoup de petits "bobos"!










Wrap façon pizza!

 10/03/2020
Comme vous le voyez; c'est plus une idée que je vous donne aujourd'hui qu'une recette!
Un idée pour garnir ces wraps, surtout si, comme moi, vous aimez les pizzas mais que votre mari en accepte une seulement de temps à temps à condition que la pâte soit ultra-fine!

J'ai donc garni ces wraps avec une sauce tomate, des minis-dés de chorizo, du jambon, d'un oignon finement émincé, le tout recouvert de gruyère, d'un filet d'huile d'olive et d'une pincée d'origan ou de thym...Bien sûr, vous pouvez garnir ces wraps avec n'importe quel ingrédient, comme vous le feriez avec une  pâte à pizza!




Vous enfournez dans un four préchauffé à 200° pendant 15 à 20 minutes avant de déguster ces savoureuses 'pizzas' à pâte ultra-fine!

Verdict? Il a beaucoup aimé!!!lol
La même idée? mais avec des tortillas; et une recette différente...c'est ICI!












Belle journée!

 08/03/2020
Et bon dimanche à vous toutes!




J'avais 2 poires beaucoup trop mûres dans mon compotier, pas appétissantes du tout!
Cette petite recette tombait à point pour les utiliser!




Voici les ingrédients pour une douzaine de muffins;  
- 2 poires très mûres
- 1 œuf
- 60 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 250 g de mascarpone
- 2 cuillères à soupe d'huile
- le zeste d'1 citron
- le zeste d'une demie orange
- le jus d'une orange
- 80 g de pépites de chocolat
- 200 g de farine
- 2 cuillères à café de levure chimique...
- 1 cuillère à soupe de Limoncello ou de liqueur de poires (ce que j'ai mis), mais cet alcool est facultatif!


Préchauffez le four à 200°.
Pelez les poires, otez la partie du centre, puis mixez-les.
Mettez cette chair mixée dans le bol du robot (ou un saladier!) avec l'œuf, les sucres, le mascarpone, l'huile, les zestes d'agrumes, le jus d'orange et l'alcool; battez bien pour obtenir une préparation homogène, ajoutez ensuite la farine mélangée avec la levure et terminez par les pépites de chocolat.




Déposez des caissettes en papier sulfurisé dans des petits moules à muffins, répartissez la pâte dans ces caissettes et enfournez pendant 25 minutes environ...tout dépend de votre four.
Laissez refroidir (ou tiédir!) avant de servir.


Ces petits muffins sont exquis, bien parfumés et très légers! 







J'avais un demi-reblochon qui s'ennuyait dans le frigo, et quelques poireaux!
Comme nous aimons beaucoup les gratins; j'ai pensé réunir ces deux produits pour en faire un délicieux petit plat!

Ingrédients:
- 3 ou 4 poireaux (selon la grosseur)
- 1/2 reblochon
- 1 grosse échalote
- 100 g de lardons fumés
- 4 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- sel, poivre

Nettoyer les poireaux, retirer la partie trop verte et couper le reste en rondelles, émincer l'échalote, et faites cuire le tout à la vapeur (7 à 8 minutes en auto-cuiseur).
Faites dorer légèrement les lardons dans une poèle; égouttez-les et réservez-les.
Coupez le reblochon en cubes après en avoir gardé quelques fines tranches; mélez ces cubes dans la crème fraîche avec les lardons, salez et poivrez à votre goût.
Mélangez les poireaux à la préparation à la crème en mélangeant bien le tout.
Versez dans un plat à gratin beurré, posez les tranches de reblochon par-dessus et enfournez dans un four préchauffé à 180 ° pendant 25 minutes.




Servez bien chaud.
Bien sûr, ce gratin peut être réalisé avec n'importe quel autre fromage de votre choix; Maroilles, Comté...etc, etc..mais ce gratin est spécialement savoureux avec ce reblochon!








Seulement une idée de petit cadeau avec cet article!
Parce que les fleurs; c'est périssable...et les meringues; c'est tellement bon!

Pourquoi toujours apporter des fleurs...ou des chocolats quand vous êtes invités...ou du vin? lol 
Et bien dernièrement, voici ce que j'ai apporté à une amie...qui a bien apprécié! 
Une bonbonnière (achetée chez Zodio) que j'ai empli de meringues, une petite broderie "bonbon" collée sur ce pot, et voici un petit cadeau original et gourmand!





Bien sûr, à garnir avec des petits biscuits secs faits 'maison' ou...des bonbons!
La recette de ces petites meringues est ICI!









Le gorgonzola est un fromage italien à pâte persillée fabriqué avec du lait de vache; il a goût exquis, et il apporte beaucoup de saveur à cette quiche!

Ingrédients:
- 1 pâte à tarte (feuilletée ou brisée)
- 120 g de gorgonzola
- 1 beau poireau (plutôt la partie blanche)
- 1 tranche de jambon (ou des lardons)
- 3 œufs
- 80 cl de crème épaisse
- sel, poivre.
Faites cuire le poireau coupé en tronçons à la vapeur pendant quelques minutes (6 à 8 minutes à l'auto-cuiseur)
Coupez le gorgonzola en dés et les répartir sur la pâte à tarte.
Battez les œufs avec la crème fraîche, le jambon coupé en morceaux, salez et poivrez à votre convenance, ajoutez les poireaux, mélangez bien et versez cette préparation sur le fond de tarte.





Faites cuire une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.
Dégustez chaud.
Bien sûr, n'importe quel autre fromage conviendra pour cette quiche.








tout simplement parce qu'hier, c'était Mardi gras et j'avais 3 'becs sucrés' qui, après une partie de foot endiablée venaient goûter chez mamie...et ils adorent ces chihis!
La recette est ICI!








Une bonne brioche au petit-déjeuner ou au goûter réjouit aussi bien les petits que les grands!

J'ai trouvé cette recette et ces petites astuces pour la réussir sur 'Le journal des femmes'.

La vraie brioche du boulanger ne contient pas de lait. Toute l'hydratation de la pâte vient des œufs et du beurre qu'elle contient.





Voici les ingrédients pour 2 brioches;
- 500 g de farine
- 6 œufs
- 80 g de sucre 
- 1 cuillère à café de sel
- 20 g de levure fraîche ou 8 g de levure boulangère déshydratée (j'ai utilisé la fraîche)
- 220 g à 250 g de beurre mou
- vanille, fleur d'oranger ou autre parfum...

Battez les œufs au robot avec le sucre et le sel, versez petit à petit la farine dans laquelle vous aurez émietté la levure fraîche, il ne faut pas que cette levure soit en contact avec le sel ou le sucre; mélangez bien au robot pendant 7 à 8 minutes à petite vitesse, et ensuite un peu plus rapidement pendant 5 à 7 minutes...si vous pétrissez à la main, comptez 25 bonnes minutes de pétrissage actif! Incorporez ensuite le beurre mou coupé en morceaux et pétrissez pendant quelques minutes au robot jusqu'à obtention d'une pâte souple et homogène, arrêtez de pétrir dés que le beurre est bien incorporé, n'allez pas plus loin au risque de trop chauffer le beurre et de vous retrouver avec une pâte compacte. La pâte doit être lisse, souple et élastique; vous la trouvez collante et trop molle? C'est normal! Ne rajoutez surtout pas de farine car c'est ainsi qu'elle doit être; plus une pâte est collante, plus la brioche sera aérée et fondante!
Laissez lever à l'abri des courants d'air pendant 1 h 30 à 2 heures minimum en pensant à dégazer la pâte une fois durant la levée. L'idéal; 30 minutes à température ambiante puis 1 h 30 ou plus (le mieux; une nuit) au frais dans un saladier filmé. Une longue pousse permet à la pâte de bien se développer et le fait de la mettre au frais permettra un meilleur façonnage car la pâte ne sera pratiquement plus collante.
Vous devez ajouter de la farine seulement pour fleurer le plan de travail!

La levée au frais n'altère en rien la capacité de pousse, au contraire, il la contrôle tout en laissant la pâte se développer!
Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer; il ne vous reste plus qu'à la façonner à votre idée; brioches individuelles, brioche à boules, etc, etc...


quant à moi; je l'ai disposée dans 2 moules à brioches!
Laissez pousser à nouveau à couvert dans un endroit tiède, pendant 45 minutes à 1 heure selon la température de la pièce.
Dorez avec un œuf entier et faites cuire environ 30 minutes pour une 'grosse' brioche ou 15 minutes  pour des petites brioches individuelles.




J'ai suivi ces conseils donnés par le 'Journal des Femmes Cuisine' à la lettre, et voici le résultat; une brioche aérée et très moelleuse, prête à être dégustée...calorique, mais excellente! lol










J'avais vu ces petits cuiseurs à œufs sur le blog de Françoise (La Guillaumette), il y a quelques temps; J'avoue que ces petits ustensiles me tentaient bien...puis je les avais oubliés! Ces petits ustensiles (Les  egglettes) permettent de faire cuire les œufs directement dans le moule et d'oublier la case 'écalage'!
Françoise les avaient commandés sur Internet; son article est ICI!





Je les avais donc oubliés jusqu'à ce que je les trouve chez Carrefour à Liévin,(62) la semaine dernière à un prix plus que compétitifs puisqu'ils étaient soldés à 90 %!
1€56 au lieu de 15€60!!! 
Autant vous dire que je n'ai pas hésité; ils étaient vendus par boite de 4; ce qui suffit pour deux!


Il y a dans l'emballage un petit livret avec quelques recettes sympathiques et les temps de cuisson!


Je n'ai pas traîné pour les essayer; c'est parfait!
Maintenant, reste à savoir si on préfère écaler les œufs ou laver ces petits ustensiles!!! lol...malgré tout, ces petits moules me semblent bien pratiques, car ce n'est pas toujours évident d'écaler certains œufs (mollets, par exemple!)









Une tarte Tatin aux pommes confites! Ces pommes sont confites longuement dans un caramel au beurre salé!
On me réclame souvent cette tarte;(surtout mon 'petit' mari!) c'est une vraie gourmandise, servie avec de la crème fouettée ou une boule de glace.
La recette est ICI! 

A tester aussi avec des noix ou noisettes; suivez CE LIEN!








Aujourd'hui, c'est la saint Valentin; je n'entends parler que de fleurs, de cadeaux...
Et bien, moi, j'ai envie de vous parler du Maroilles; (lol), ce Maroilles qui est lui aussi trés intèressant...et bien odorant, à sa façon!
Je vous dirais donc tout..ou presque tout sur ce fameux Maroilles; ce fromage des Hauts de France!
C'est en lisant un article paru dans un petit magazine régional que j'ai pensé que vous aimeriez peut-être le connaître un peu mieux?


13 centimètres de côté, six de hauteur, 720 grammes; c'est le plus gros format; on le trouve aussi sous 3 autres formats; un autre de 540 grammes (le Sorbais), un de 360 grammes (le Mignon) et le petit dernier (le Quart) de 180 grammes.
Depuis plus de 1000 ans (1060 ans exactement selon les historiens) le Maroilles porte fièrement les couleurs (et le caractère!) des Hauts de France sur les tables du monde entier.

Sa pâte est molle avec une croûte lavée de couleur orange, on le reconnait à sa forme carrée, mais aussi à son odeur très caractéristique et corsée.

Un fromage 100 % Hauts De France;
De fait, le Maroilles est le seul fromage élaboré dans les deux versants des Hauts de France, comprenant la Picardie et le Nord-Pas-De-Calais. Sa production est aujourd'hui assurée par 14 producteurs, trois manufacturiers, huit fermiers et 3 affineurs. Ces femmes et ces hommes de passion poursuivent ainsi, grâce à leur savoir unique, une histoire née il y a plus de 1000 ans dans cette région.


Sur la table du Roi Soleil;
Dans les années 1500, l'empereur Charles Quint en consommait régulièrement et s'en faisait livrer jusqu'en Espagne. Le Maroilles figurait aussi au menu de fête de Louis XIV, accédant ainsi au statut de 'met royal'. Aujourd'hui, il s'en consomme pas moins de 4500 tonnes chaque année, faisant du 'plus fin des fromages forts' comme le qualifient les critiques gastronomiques, l'un des fromages préférés des français.
Son destin se joue au VIIéme siècle, dans un village de l'Avesnois auquel il doit son nom. Ce sont en effet les moines de l'Abbaye de Maroilles qui, les premiers, afin de collecter la taxe alors en vigueur sur le lait appelée 'le lait de la vache', eurent l'idée d'affiner ces pavés dans les caves de leur abbaye. La prospérité des moines fut telle, qu'au fil des années, la zone d'approvisionnement en lait dut dépasser le village de Maroilles et de ses alentours pour déborder vers le sud, jusqu'à la Thiérache, dans l'Aisne.

En 2016,nous avions visité, avec Annick et Serge, une fabrique de Maroilles; c'est ICI!





J'aime beaucoup cuisiner ce fromage de caractère, si vous avez envie de le tester avec une recette typique de la région; voici celle de la traditionnelle 'Flamiche au Maroilles': c'est ICI!

Une autre idée avec ce plat traditionnel de la région? Les endives au jambon; suivez ce LIEN!
Ou une bonne 'Maroillette? Un bon plat de saison, bien copieux! C'est ICI!
Une petite dernière, très simple à réaliser; la flammekueche façon 'ch'ti'! Suivez ce lien!

Vous trouverez bien d'autres recettes avec ce fromage sur mon blog!











Une petite recette qui ravira les amateurs d'andouillette!
Une croustade d'andouillette avec de l'oignon rouge. 






Pour 2 andouillettes:
- 1 gros oignon rouge
- pâte feuilletée
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- 1 jaune d'œuf
- sel et poivre

Pelez et émincez l'oignon rouge, faites-le revenir dans un peu de beurre, réduisez le feu, saupoudrez de cassonade et laissez cuire une quinzaine de minutes en remuant souvent; laissez refroidir.
Pendant que les oignons confisent, faites dorer les andouillettes de tous les côtés pendant 3 minutes dans un peu d'huile en les faisant rouler; égouttez-les sur du papier absorbant et laissez-les bien refroidir.
Abaissez la pâte feuilletée et découpez-y 2 rectangles de la longueur des andouillettes, assez larges pour les envelopper entièrement.
Répartissez dessus les oignons et les andouillettes bien refroidis (sinon, tout collera à la pâte!), salez et poivrez à votre convenance et roulez la pâte pour tout envelopper ; soudez les bords avec un peu d'eau.
Déposez les croustades dans un plat à four tapissé de papier sulfurisé, badigeonnez-les avec le jaune d'œuf battu avec un peu d'eau, puis enfournez dans le four préalablement préchauffé à 200° pendant 20 à 25 minutes.







Dégustez avec des frites 'maison' et une salade verte!








Il y a quelques semaines; je vous montrais mon 'petit café gourmand', et à cette occasion, je vous donnais la recette de la crême brûlée à l'orange...c'est ICI!
je m'aperçois que je ne vous ai pas donné la recette du gâteau au chocolat avec sa sauce au caramel et café qui était sur mes assiettes!


Voici donc la recette de ce gâteau et de cette petite sauce; une association très gourmande!
Pour un gâteau de 8 parts (beaucoup plus, si vous le coupez en dés, comme je l'ai fait pour garnir ces assiettes!)

- 300 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 6 œufs
- 100 g de sucre
- 50 g de poudre d'amande
- 150 g de beurre mou+ 1 peu pour le moule
- 1 cuillère de rhum ambré

Pour la sauce
- 100 g de sucre
- 1 tasse de café expresso
- 10 cl de crème liquide




Faites fondre le chocolat au bain-marie.
Cassez 2 œufs entiers dans une terrine et 4 jaunes,(réservez les blancs) ajoutez le sucre et et fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse, versez le rhum en continuant de fouetter; incorporez la poudre d'amande, le chocolat fondu et le beurre; battez jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Fouettez les 4 blancs en neige (pas trop ferme!) et incorporez-les délicatement à la préparation au chocolat.
Versez dans un moule bien beurré et fariné, ou mieux; tapissé de papier sulfurisé.
Cuisez 25 minutes dans un four préchauffé à 180°.
Laissez reposer 10 minutes avant de le démouler.



Préparez la sauce;
Faites fondre le sucre dans une casserole en l'humidifiant légèrement jusqu'à l'obtention d'un caramel ambré, retirez du feu et versez le café et la crème, tiédis pour éviter les eclaboussures!
Lissez bien le tout pour obtenir une sauce veloutée et onctueuse.



Servez le gâteau froid, découpé en carrés (plus ou moins gros!) nappé de sauce au caramel tiède!










Après l'Epiphanie, voici venue la Chandeleur avec ses crêpes...
Aujourd'hui, je fais les ficelles picardes de Laurent Mariotte:


Pour 4 ficelles;
- 4 crêpes (ou 4 galettes)
- 350 g de champignons
- 2 échalotes
- 4 tranches de jambon blanc
- 4 cuillères de crème fraîche...ou un peu plus!
- gruyère râpé

Nettoyer les champignons, coupez-les en 2 ou en 4 après avoir enlevé le pied terreux, émincer finement les échalotes et faites revenir le tout dans une poèle jusqu'à ce que les champignons rendent leur eau. Hachez-les très finement; ajoutez la moitié de la crème fraîche.
Etalez chaque crêpe sur une assiette, ajoutez une tranche de jambon et 1/4 de la duxelle de champignons, roulez-les et rangez-les dans un plat à gratin beurré, étalez la crème fraîche dessus , parsemez de gruyère râpé...


enfournez une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 200°.






Mais oui, comme vous pouvez le voir, nous faisons une cure d'endives!
Et je vous fais grâce de mon repas de midi; des endives au jambon!!!


Par contre, voici la recette de cette tarte très gourmande si vous aimez les endives cuites!



Pour cette tarte Tatin, voici les ingrédients et la recette;

-1 pâte feuilletée ou brisée
- 150 g de Maroilles (ou carrément le petit Maroilles de 200g!!!)
- 1 kg d'endives
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- 1 paquet de lardons allumettes fumées.
- sel, poivre.


Les lardons sont facultatifs et n'importe quel autre fromage de votre choix fera l'affaire...mais j'ai un petit faible pour ce Maroilles!

Nettoyez les endives, enlevez le petit cône qui se trouve à la base, coupez-les en 2 dans la longueur.

Faites- les dorer dans une poèle avec un peu de matière grasse à feu assez vif en les retournant de temps en temps; quand elles sont suffisamment dorées, saupoudrez-les de cassonade et continuer de les faire cuire jusqu'à ce qu'elles caramélisent légèrement. Baissez le feu, salez et poivrez et continuez la cuisson pendant 30 à 35 minutes; il faut qu'elles soient tendres; le temps de cuisson dépend de leur taille.
Faites dorer légèrement les lardons, réservez-les.
Quand les endives sont cuites, disposez-les en rosace dans une tourtière légèrement huilée, parsemez ces endives avec les lardons et disposez les tranches de Maroilles par-dessus. Recouvrez avec la pâte en la rentrant légèrement sur les bords.

Faites cuire dans un four préchauffé à 200°pendant 25 à 30 minutes.

Vous pouvez utiliser un moule à manqué, quant à moi; j'utilise une poèle Téfal Ingénio pour faire mes tartes à l'envers.



A déguster avec une salade verte!






C'est la saison des endives, ou des chicons comme on les appelle chez nos amis du Nord et de Belgique!
Je 'redescends' justement du Pas de Calais, et je ne manque jamais en cette saison d'aller faire un tour au marché pour acheter ces endives; 5€50 les 5 kg; à ce prix; elle ne sont ni énormes, ni trop petites; la taille idéale!

Aujourd'hui; je les utilise tout simplement en salade!
Dans cette salade d'hiver; j'ai mis des pommes de terre cuites à l'eau, des endives, du thon, des œufs durs, du maîs, des échalotes et une gousse d'ail; le tout nappé d'une vinaigrette moutardée!





On peut ajouter des petits cubes de comté pour le côté gourmand (je n'en avais pas sous la main).






C'est la saison des soupes, veloutés ou potages...peu importe le nom qu'on leur donne; ils sont les bienvenus sur notre table en cette saison!
Aujourd'hui, je vous propose un petit velouté bien onctueux aux champignons!

Voici les ingrédients pour 4 bols;
- 500 g de champignons de Paris
- 2 pommes de terre (ou comme moi, une belle pomme de terre et un morceau de potimarron; l'ajout de pommes de terre dépend de l'épaisseur du velouté que vous voulez obtenir; nous aimons les potages onctueux et assez consistants!)
- 1 échalote (ou oignon)
- 1 gousse d'ail
- 1 blanc de poireau
- sel, poivre
- bouillon (j'ai utilisé du bouillon de pot-au-feu fait quelques jours plus tôt), vous pouvez utiliser du bouillon de volaille; c'est selon votre goût.

Nettoyer les champignons avec un torchon et coupez le bout terreux; faites-les revenir dans une poèle avec un peu d'huile jusqu'à ce qu'ils rendent leur eau.
Mettez ces champignons dans un faitout (auto-cuiseur ou blender; ce que vous voulez!! lol), ajoutez les pommes de terre coupées en cubes, le blanc de poireau coupé en tronçons, l'échalote, l'ail, recouvrez à hauteur avec le bouillon; assaisonnez en tenant compte de l'assaisonnement de ce bouillon.
Faites cuire une vingtaine de minutes à partir de l'ébullition et mixez le tout.



J'ai servi ce velouté avec un peu de crème fraîche, des copeaux de jambon cru grillés à la poèle et quelques croûtons; JC y ajoute du Viandox!
Un bon velouté rustique et complet!










Nous avons eu une belle récolte de potimarron, et j'ai eu envie de le cuisiner en version sucrée; son petit goût de châtaigne convenant très bien à cette version!


Voici donc mon joli cake au chocolat et potimarron;



Voici la liste d'ingrédients;
- 150 g de potimarron
- 220 g de farine
- 160 g de sucre
- 120 g de beurre
- 120 g de chocolat noir
- 4 œufs
- 2 cuillère à soupe rase de levure chimique


Faites votre purée de potimarron; épluchez-le, coupez-le en morceaux, couvrez-le d'eau, et laissez-le cuire une vingtaine de minutes avant de l'écraser à la fourchette ou au mixer.
Un petit conseil; alors que je ne l'épluche pas lorsque je l'utilise en version salé, je l'ai épluché pour ce gâteau afin d'obtenir une purée très lisse; 150 g ne représentant pas un gros morceau; vous y arriverez facilement!

Faites fondre le beurre et laissez-le refroidir.
Faites fondre le chocolat au bain-marie.
Pendant ce temps, fouettez les œufs avec le sucre, ajoutez-y la farine et la levure en mélangeant bien; ajoutez le beurre fondu, tout en continuant de bien remuer; la pâte doit être bien lisse, ajoutez ensuite la purée de potimarron.
Séparez la pâte en 2 parts égales; mettez le chocolat fondu dans une partie.

Préchauffez le four à 180°.
Versez les 2 pâtes en alternant, dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé ( ou bien beurré!)



Mettez au four 15 minutes à 180°; baissez votre four à 165° et laissez-le cuire encore 30 à 35 minutes à cette température.



Ce cake peut être fait la veille!








Salut...Toi! !!

 19/01/2020
Quand Loubard, le chien de nos enfants va faire son petit tour, il aime bien saluer son vieux pote!!!



Un p'tit bisou en passant...et à bientôt!






Ce n'est pas vraiment une recette que je publie aujourd'hui, mais plutôt une idée pour utiliser les restes de pot-au-feu; un simple hachis parmentier, mais avec du chou-fleur!




Voici ma façon de procéder;
Pour 400 g de viande environ;
- 2 oignons
- 3 ou 4 cuillères à soupe de concentré de tomates
- 1 gousse d'ail
- bouillon du pot-au-feu
- persil
- 1 chou-fleur cuit au préalable
- de la sauce béchamel
- 1 peu de gruyère râpé

Effilochez la viande (je préfère la viande effilochée plutôt que hâchée pour faire mon parmentier; c'est une question de goût!)
Emincez les oignons, et faites-les dorer dans une poèle avec un peu de matière grasse en remuant souvent, quand ils sont bien dorés et légèrement caramélisés (attention qu'ils ne brûlent pas!), ajoutez la viande, le concentré de tomates, l'ail hâchée et le persil, mélangez bien le tout et couvrez à hauteur avec le bouillon de pot-au-feu; laissez mijoter à feu moyen en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que la viande ait absorbée ce bouillon (20 à 25 minutes environ) rectifiez l'assaisonnement.
Répartissez dans un plat à four beurré, recouvrez avec le chou-fleur que vous aurez recoupé en petits bouquets, nappez de sauce béchamel, parsemez avec un peu de gruyère et glissez ce plat au four préchauffé à 200° pendant une vingtaine de minutes; le temps de faire gratiner!


Servez bien chaud!







Avec une amie, au moment des fêtes, nous avons dégusté chez Zodio à Reims, une délicieuse infusion à la "pomme-cannelle" de la marque 'Les 2 Marmottes'.
Le goût de la cannelle est très subtil.




J'avais découvert cette marque de tisane il y a de nombreuses années en Haute-Savoie; rien d'étonnant à cela car ces infusions sont fabriquées dans ce département entre le lac Léman et le Mont-Blanc. Fervents défenseurs du vrai goût des plantes, ils fabriquent des infusions uniques à boire au quotidien. Les plantes sont cultivées sur leur terres d'origine au rythme des saisons, minutieusement mises en sachet dans leurs ateliers de Haute-Savoie, pour nous offrir le meilleur de la nature à l'état pur.
Les sachets sont sans ficelle, sans colle, ni agrafe. 



La 'recette' était offerte avec la boîte d'infusion!

Personnellement, je trouve que le jus de pomme sucre suffisamment cette tisane sans en ajouter; mais c'est une question de goût!









J'apporte le dessert; c'est ce que j'ai proposé samedi dernier alors que nous étions invités à diner!
En l'occurence; une charlotte au chocolat et aux poires!
L'explication pour réaliser ce délicieux dessert est ICI.
Par contre, je l'ai faite avec de biscuits roses de Reims et je n'ai pas mis d'agar-agar dans la mousse mais seulement un peu de beurre demi-sel; ce qui a suffit pour que cette charlotte se tienne parfaitement.
Habituellement, je la décore avec de la chantilly; pour cette fois, je l'ai recouverte de mousse en chocolat.











Je vous propose une idée très gourmande et très festive pour vos réveillons à l'heure de l'apéritif; des petits choux farcis au foie gras et au confit de figue, ou autre confit, selon votre goût!
Il suffit de faire des petits choux et de les garnir au dernier moment avec un petit morceau de foie gras et un peu de confit!
Une recette de pâte à choux? Suivez ce LIEN.










Voici des petites idées de 'tartinades' pour toasts, pain surprise....un article mis en décembre 2018 et que je remets aussi en tête de blog (avec le sapin feuilleté; ICI!)

Des petites recettes très simples à réaliser!

Crême au saumon fumé;
- 200 g de saumon fumé
- 100 g de saint-Moret
- 1 cuillère à soupe de crême fraîche épaisse
- 1 cuillère à café de citron vert
Mixez tous les ingrédients ensemble et réservez au frais.



Rillettes de thon à la ricotta;
- 1 boite de thon au naturel
- 200 g de ricotta
- 35 gr d'olives vertes dénoyautées (1 quinzaine)
- 1 échalote mixée
- 25 ml de vinaigre balsamique
- quelques brins de ciboulette ciselée
- 15 ml d'huile d'olive
- sel et poivre du moulin.
Mixez le thon égoutté, l'échalote, les olives et le vinaigre ensemble, ajoutez ensuite la ricotta et le reste des ingrédients, continuez de mixez...réservez au frais.


Ces petites idées de 'tartinade' viennent de chez Tupperware.
Je les ai réalisées, goûtées et approuvées!

Par contre, en voici 2 autres que n'ai pas encore testé...si ça vous dit!

Rillettes de sardine à la Vache qui rit;
- 6 portions de Vache qui rit
- 2 boites de sardines
- quelques brins de ciboulette ciselée
- sel et poivre du moulin
- 1 cuillère à café de moutarde douce (facultatif)
Mixez tous les ingrédients ensemble et réservez au frais.

Tapenade mixte;
- 35 g d'olives vertes dénoyautées
- 35 gr d'olives noires dénoyautées
- 1 cuillère à soupe de câpres
- 2 filets d'anchois
- 1/2 gousse d'ail
- 1 filet d'huile d'olive
Mixez tous les ingrédients ensemble...réservez au frais.






Une idée de 'sapin apéro' que je 'remonte' en tête de mon blog; cela pourra peut-être vous donner des idées!

Sur le même principe que la tarte soleil (voici le LIEN), voici la tarte 'sapin', plus d'actualité!

Il vous faudra pour réaliser ce sapin; 
- 2 pâtes feuilletées (si vous utilisez des pâtes rectangulaires, votre sapin sera plus haut)
- 1 pot d'antipasti aux 2 tomates (c'est une préparation aux tomates séchées et fraîches), vous pouvez mettre un petit pot de tapenade à la place.
- quelques rondelles très fines de chorizo
- un peu de comté râpé.

Découpez les 2 pâtes en forme de sapin, tartinez une pâte avec la préparation aux tomates, en laissant un centimètre sur tout le tour, pour la soudure.




Déposez par-dessus le chorizo coupé en minis-morceaux puis le comté.
Posez la seconde pâte coupée de la même façon, soudez bien les bords avec un peu d'eau.
Coupez des bandes de pâte de chaque côté régulièrement en laissant une bande verticale au milieu du sapin (2 à 3 cm)
Tournez ces bandes délicatement en faisant attention de ne pas les arracher.





Badigeonnez avec un jaune d'œuf et mettez au four préchauffé à 180° pendant 30 à 35 minutes.

Vous pouvez utiliser d'autres ingrédients; tapenade et parmesan, saumon fumé, jambon emmental, 4 fromages...etc, etc...





Un autre sapin pour l'apéro? Il revient sur ma table régulièrement, car ce sont les petits-enfants qui l'élaborent!
Sans cuisson celui-ci et à garnir à votre envie!











Voici ma tarte du jour; elle attend mes invités pour le goûter!

Une tarte parfumée au citron et à la noix de coco, sous une meringue légère et aérée!








Une tarte testée et approuvée; la recette est ICI, j'y ai seulement ajouté une meringue passée sous le gril, et je l'ai faite avec une pâte sablée.






Bon dimanche!



Quand les petits-enfants sont à la maison, nous aimons bien faire des petits gâteaux, surtout en cette période de fêtes!
Et, cette fois, c'est chez Danie ( Le bonheur est éphémère) que j'ai trouvé cette recette de 'coquins'!
Si elle vous intéresse; suivez ce LIEN!





L'occasion d'utiliser ces petits moules achetés au salon des arts créatifs de Reims.







Quand je reçois, j'aime servir un petit café gourmand au dessert; ça plait beaucoup!
Et, la petite crème brûlée est souvent sur mes assiettes à dessert, cette fois, j'ai servi des crèmes à l'orange.



-Pour 5 ou 6 petites crèmes; (j'ai doublé les proportions!)
- 20 cl de lait entier
- 30 cl de crème fleurette
- 5 jaunes d'œufs
- 120 g de sucre semoule
- 1 cuillère de rhum
- le jus d'une orange et le zeste de la moitié de cette orange.
- 100 g de cassonade brune

Chauffez le four à 120 °.
Fouettez les jaunes avec le sucre semoule jusqu'à blanchiment.
Incorporez le jus de l'orange filtré, le lait, la crème, le rhum et le zeste.
Versez dans des petits plats à crème brûlée.
Placez-les dans un plat creux avec de l'eau chaude à mi-hauteur, enfournez 50 minutes.
Laissez refroidir et placez au moins 2 à 3 heures au frais.



Juste avant de servir, saupoudrez le dessus des crèmes de cassonade et donnez leur un coup de chalumeau à cuisine pour les caraméliser.
Attendez environ 5 minutes avant de les servir pour que le caramel durcisse.
Si vous n'avez pas de chalumeau à pâtisserie, passez-les sous le grill pour les caraméliser; mais le plus rapidement possible car celà réchaufferait la crème!

Ces dessert peut se préparer la veille. Gardez les crèmes au frais et faites-les 'brûler' juste avant de les servir pour que le caramel soit délicieusement croquant.




Bon week-end!






La coquille du Nord.

 03/12/2019

Une recette de saison; je la remets en tête de blog car c'est une spécialité gourmande à faire en cette période de fête!

Appelée coquille, cramique, cougnoule, cougnou, et même 'pain de Jésus', ce gâteau brioché est une spécialité de la Belgique et du nord de la France.
Cette coquille se consomme durant les fêtes de fin d'année.
Ce 'pain de Jésus' est donc un gâteau brioché dont la forme rappelle celle du petit jésus emmailloté.
On peut aussi y ajouter des raisins secs, des pépites de chocolat ou des grains de sucre...
J'ai décidé de la faire 'nature'...
Avant de la faire cuire, on lui donne la forme d'un Jésus emmailloté (du moins, on essaie), cette coquille peut aussi avoir la forme d'un pain à 2 têtes...
Il faut avouer que mon jésus emmailloté s'est un peu dispersé dans ses langes lors de la cuisson...mais c'est un vrai délice!

 


J'ai trouvé cette recette en images sur le blog du "Chef Simon"...donc, si elle vous tente, suivez ce lien!
Les proportions données sont pour 2 belles coquilles!
 






On trouve cette spécialité en Champagne sous le nom de quénieu avec une forme un peu différente...
Je l'ai servie avec une gelée de framboises 'maison...un vrai délice! 


L'histoire de la cougnoule, le cougnou (ou coquille...ou le nom que vous préférez!) remonte au moyen-âge. Ce pain du soir de noël a été oublié avant d'être réinventé à la fin du 18ème siècle par un boulanger.
Désormais, dans le nord elle fait partie du patrimoine et a même son proverbe;
"Quand on mange les cougnous au soleil, on mange les cocognes (oeufs de Pâques) derrière le poêle"....


 










Mon sapin!

 02/12/2019
Pour faire suite à l'article de Dely où elle vous montre son joli sapin;(c'est ICI) à mon tour, je vous montre le mien fait ce week-end.










C'est l'automne; la saison des pâtisseries aux pommes; je vous propose aujourd'hui ce gâteau moelleux à la texture d'un flan.



 


Il vous faudra;
- 4 pommes
- 2 gros œufs
- 10 cl de crème liquide
- 70 g de farine
- 50 g de sucre
- 30 g de beurre demi-sel
- 1 sachet de levure
- 1 cuillère de vanille liquide (ou 1 sachet de sucre vanillé)
- 2 cuillères à soupe de caramel au beurre salé.
Battez les œufs avec le sucre, lorsque le mélange blanchit et mousse, ajoutez le beurre fondu et refroidi , la crème, la vanille et le caramel au beurre salé.
Ajoutez ensuite la farine mélangée à la levure.
Tranchez les pommes finement , et mélangez-les délicatement à la pâte.
Versez cette préparation, de préférence dans un moule à charnières, bien qu'on peut très bien servir ce gâteau-flan dans le plat de cuisson!
Enfournez dans un four préchauffé à 180 ° pendant une quarantaine de minutes.





Badigeonnez sa surface avec un peu de gelée de pommes (ou de coing) à la sortie du four.
Attendez qu'il tiédisse avant de le démouler.







Avec un reste de pain, on peut faire des plats très gourmands, comme ce gratin savoureux et très mœlleux!
De plus, c'est très simple à réaliser!
Voici donc comment procéder pour ce gratin au Maroilles:

Il vous faudra;
- 100 g de pain rassis, coupé en tartines assez épaisses
- 100 g de jambon cru ou de lardons fumés.
- 100 g de Maroilles
- un peu de beurre
- 3 œufs
- 50 cl de lait tiède
- sel, poivre.
Tartiner les tranches de pain, disposez-les dans un plat à gratin, posez par-dessus le jambon ou les lardons, et ensuite le Maroilles coupé en tranche. 
Battez ensuite les œufs en omelette avec le lait tiède, salez, poivrez à votre goût, versez cette préparation dans le plat à gratin et mettez au four à 200° pendant 25 minutes environ.




A faire aussi avec du reblochon; c'est tout aussi bon!
Délicieux pour un petit dîner avec une salade verte!















Voici des feuilletés au caramel au beurre salé et au miel qui titilleront vos papilles!
On peut faire
ces feuilletés avec des poires (bien mûres) ou des pommes; je les ai faits avec ces 2 fruits.




Pour 5 ou 6;
- pâte feuilletée 

- 4 poires ou pommes
- 100 g de sucre + une cuillère
- 1 cuillère à soupe de miel 
- 10 cl de crème liquide
- 65 g de beurre demi-sel

Faites votre caramel avec le sucre, quand il est bien doré ajoutez-y le miel, la crème (faites chauffer pour éviter les éclaboussures) et le beurre salé en dés.


Poser vos pommes et poires coupées en lamelle sur la pâte feuilletée et découpez cette pâte en laissant une marge d'environ 1 cm autour des fruits.
Saupoudrez d'un peu de sucre et enfournez 20 à 25 minutes dans un four préchauffé à 200°.
Au moment de servir, nappez-les de caramel; servez tiède (de préférence) ou froid.







Risotto aux moules.

 06/11/2019
J'avais des petites moules de Bouchot; j'ai décidé d'en faire un risotto.
D'origine italienne, le risotto, simplement fromagé et safrané devient un plat complet s'il est garni de viande ou de poisson, ou comme ici, de moules:

Pour 4;
- 1,5 litre de moules
- thym, laurier

- 250 g de riz spécial risotto
- 3 échalotes (ou oignons)
- 30 cl de vin blanc sec
- 1 dose de safran
- 1 cuillère de mascarpone (facultatif)
- persil, sel, poivre

Nettoyez les moules et faites-les cuire comme vous avez l'habitude; avec le vin blanc, du thym et du laurier, poivrez-les mais ne salez pas.
Elles sont cuites quand elles sont ouvertes, recueillez le jus de cuisson en passant le tout au tamis fin.
Décoquillez-les, et réservez-les dans leur jus.

Mettez- en quelques-unes de côté pour la déco (facultatif).
Pelez les échalotes, émincez-les, faites-les fondre quelques instants dans un peu d'huile ou de beurre; versez sur ces échalotes le riz, faites-le revenir à feu moyen en remuant jusqu'à ce qu'il devienne translucide, ajoutez le safran.
Pendant ce temps, vous aurez égoutté les moules en gardant le jus et en le complétant avec de l'eau afin d'obtenir 75 à 80 cl de bouillon; faites réchauffer ce bouillon et gardez-le au chaud le temps de la cuisson du risotto, rectifiez l'assaisonnement en salant et poivrant à votre goût.
Ajoutez ce bouillon chaud sur le riz louche par louche, à mesure qu'il l'absorbe; il faut compter environ 18 à 20 minutes de cuisson (tout dépend du riz).
Quand le riz est moelleux, ajoutez les moules et le mascarpone en mélangeant bien le tout.


Décorez des moules réservées et servez aussitôt.




Peut-être préférez-vous le risotto de noix de saint-Jacques? Pour la recette; suivez ce lien.

Vous trouverez aussi dans cet article quelques conseils pour bien réussir votre risotto.








Avec des 'si', on refait le monde...mais avec des 'si', on peut aussi réaliser un bon velouté à l'étrille!
J'ai hésité à mettre cette recette trouvée sur Marmiton,et revisitée par 'mes cuistots', mais je me suis dit que si vous aviez des pêcheurs de crabe autour de vous, cette recette vous intéresserait peut-être!!! je dis bien 'peut-être', car c'est une vraie aventure culinaire que de réaliser cette soupe!!!


Vous pourrez vous lancer dans cette aventure sous certaines conditions!!!

Si vous avez autour de vous quelques pêcheurs (bars, maquereaux, etc, etc...même une raie!!!...et crabes par la même occasion)..



Si ces pêcheurs mettent la main à la pâte en cuisinant leur pêche; je  ne vous parle pas de ceux qui vous grillent un maquereau sur le grill!!! lol. Non, de 'vrais' cuistots qui manient les ustensiles de cuisine avec dextérité, qui assaisonnent leur plat comme des chefs et qui n'hésitent pas à se mouiller la chemise en cuisine!!! (re-lol)


Si vous leur faites confiance au point de leur laisser s'accaparer la cuisine en petite troupe comme une vraie brigade; le cuistot en chef, son bras droit et le mitron!
Si vous ne tremblez pas en entendant de drôles de bruits venant de cette cuisine...et plus rassurants malgré tout; de grands éclats de rire!
Si on vous dit, en vous poussant gentiment mais fermement vers la sortie "Détends toi avec un petit apéro ou un bon bouquin"...Un bon conseil, ne les écoutez pas; l'apéro risque de s'éterniser (lol) et vous n'arriverez pas à vous concentrer sur votre lecture; allez plutôt faire un tour!
Si, à votre retour, de bonnes odeurs viennent chatouiller vos narines, vous pouvez penser que c'est tout bon; que les crabes sont cuits!!!
Mais tout n'est pas terminé pour autant; il y a encore des 'si'!



Si vous êtes sensible à une jolie présentation et à une jolie vaisselle; passez votre chemin! Car, en location, c'est la cocotte en alu qui remplacera la jolie soupière et les bols en vereco des années 60 qui feront l'affaire...quant à la déco du plat, nos cuistots nous ont dit qu'ils s'en fichaient royalement, ils ont même ajouté que la déco d'assiette cachait quelquefois de mauvaises surprises et que c'était bien le goût le plus important!!! Et ils avaient bien raison, car leur soupe était savoureuse!!!


Si vous m'avez suivie jusque là, il serait peut-être temps que je vous donne cette recette!
Voici les ingrédients pour 4 bols; ils ont donc doublé (ou triplé!) les proportions pour réaliser ce grand faitout!
- il vous faudra donc; 
- quelques pêcheurs de petits crabes..ou un poissonnier!
- 1 kg d'étrilles.
- 500 g de tomates
- 3 carottes
- 2 poireaux
- 2 gousses d'ail
- 3 oignons
- 2 c.à soupe de concentré de tomates
- 20 cl de vin blanc sec
- 1 cuillère à soupe d'alcool (ils ont mis un peu de Porto)
- huile d'olive, poivre, sel, thym, laurier, persil.
- 3 c. à soupe de fumet de poissons 
- 4 c. à soupe de crème fraîche.

Epluchez, lavez et détaillez les carottes en dés, les poireaux en rondelles, pelez, épépinez les tomates et coupez-les en dés, émincez les oignons et hachez les gousses d'ail.
Faites revenir ces légumes dans de l'huile d'olive pendant quelques minutes, ajoutez le vin, le fumet mélangé avec un peu d'eau et le bouquet garni, assaisonnez à votre goût.
Vous complétez avec de l'eau pour tout couvrir, faites bouillir et à ce moment-là, ajoutez les étrilles.
Laissez mijoter 25 minutes à couvert.
Sortez ensuite les étrilles, et pilez les carapaces avec un mortier (ou un rouleau à patisserie!), remettez à cuire à feu doux une trentaine de minutes.
Passez au tamis soigneusement, mixez le tout, ajoutez la crème fraîche, rectifiez l'assaisonnement, réchauffez quelques minutes et servez... ouf!

Bravo à nos cuistots; cette soupe est un vrai délice!!! 





Si vous aimez le sucré-salé, je pense que vous aimerez cette Tatin!




Voici les ingrédients et la recette;

-1 pâte feuilletée ou brisée
- 150 g de fines tranches de magret de canard séché ou fumé
- 4 pommes
- 250 g d'échalotes
- 60 g de beurre, plus un peu pour le moule
- 50 g de sucre en poudre
- 1 cuillère de vinaigre balsamique
- sel et poivre.


Pelez et émincez les échalotes et faites les revenir dans une poèle avec 25 g de beurre, saupoudrez-les d'une cuillère à soupe de sucre, puis ajoutez le vinaigre, mélangez et laissez confire une dizaine de minutes en remuant souvent, salez et poivrez à votre goût.
Pelez, épépinez les pommes et coupez-les en lamelles, faites fondre le reste de beurre dans une poèle, faites colorer ces pommes 1 à 2 minutes sur chaque face, saupoudrez-les avec le reste du sucre en les laissant caraméliser légèrement 5 à 6 minutes à feu doux, et en les retournant.
Préchauffez votre four à 180°.
Beurrer une tourtière, repartissez dedans les lamelles de pommes, les tranches de magret et la fondue d'échalote, en alternant.
Posez dessus votre pâte en rentrant les bords dans le moule.
Faites cuire 25 minutes environ.
Servez aussitôt avec une salade verte.









Ça faisait plusieurs fois que je voyais cette recette sur Internet, et, curieuse comme je suis, j'ai essayé; je dois dire que c'est bluffant comme résultat!
Effectivement, cette courgette qui remplace le beurre est un ingrédient surprenant en pâtisserie, bien sûr, on ne la devine absolument pas, mais ce qui est aussi surprenant; c'est la texture très moelleuse et très légère de ce gâteau!



Voici les ingrédients:
- 4 œufs
- 20 g de cacao non sucré
- 30 g de maïzena
- 80 g de sucre (j'en ai mis seulement 60 g; c'est suffisant!)
- 1 sachet de sucre vanillé
- 200 g de chocolat noir
- 200 g de courgette
et la recette;

Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou micro-ondes).
Eplucher et râper finement la courgette.
Séparer les blancs des jaunes, puis fouetter ces jaunes avec le sucre, ajouter le cacao, mélanger puis ajouter la moitié de la courgette râpée et le jus qu'elle a pu rendre, mélanger bien!
Ajouter ensuite la maïzena et le chocolat fondu, mélangez bien de nouveau, ajoutez ensuite le reste de courgette tout en continuant de bien mélanger.
Monter les blancs en neige et ajoutez-les délicatement à la préparation au chocolat.
Versez dans un moule bien beurré, ou tapissé de papier sulfurisé.
Enfournez 30 minutes dans un four préchauffé à 180°.

J'ai décoré avec les dernières framboises du jardin.







Un conseil? Annoncez l'ingrédient surprise de ce gâteau après sa dégustation; vous créerez l'étonnement!

J'ai trouvé cette recette sur ce joli site; 'surprises et gourmandises'.








Bon dimanche!




J'avais gardé sous le coude cette recette de gratin de courgettes publiée chez Françoise (La Guillaumette), c'est un bon gratin et une bonne idée pour utiliser ces courgettes!
J'ai modifié légèrement la recette en mettant moins de farine que dans la recette initiale; j'ai mis seulement 70 g au lieu de 130 g, j'ai pensé que celà ferait un gratin plus léger, une pâte peut-être moins compacte (!?); à vous de voir!
J'ai fait aussi précuire les courgettes quelques minutes à la vapeur.


Si la recette vous tente, elle est chez Françoise; c'est ICI!









Aujourd'hui; je vous propose cette charlotte à la mangue...faite pour les 16 ans  de ma petite fille; il y a plus d'un an; en juillet. ..2018!
Bien sûr, vous pouvez faire cette charlotte avec d'autres fruits; pêches, nectarines, etc, etc, et même avec des fruits au sirop!




Voici donc les ingrédients pour cette charlotte à la mangue;
- 1 trentaine de biscuits à la cuiller.
- 1 grosse mangue bien mûre
- 150 g de mascarpone
- 225 g de crème fraîche entière à 30%; moins, la crème ne se 'tient' pas bien.
- 30 g de sucre glace
- 1 sachet de sucre vanillé.

Tapisser un cercle à pâtisserie (ou un moule à charlotte), avec les boudoirs trempés rapidement dans un sirop de sucre parfumé d'un chouïa d'alcool de fruits (cet alcool est facultatif, et vous pouvez très bien ne pas tremper ces biscuits du tout!)

Montez la chantilly avec le mélange crème fraîche et mascarpone, ajoutez ensuite le sucre glace et la vanille en continuant de battre.
Mélangez délicatement les dés de mangue dans cette chantilly.
  
Garnissez le centre de votre moule avec la chantilly et les dés de mangue; terminez par une couche de biscuits.
Si vous utilisez un cercle, pensez à le poser directement sur le plat de service, car vous ne pourrez pas déplacer votre charlotte ensuite.
Mettez quelques heures au frais; vous pouvez la faire la veille.
Posez une assiette sur votre moule avec un poids dessus; je pose une grosse boite de conserve!

Démoulez au moment de servir, et décorez à votre guise!

Vous aimez les charlottes, mais vous n'êtes pas assez nombreux; pensez aux petits moules individuels...comme ceux-ci qui ne vous couteront rien; suivez ce LIEN!





Il n'y a plus qu'à se régaler!!!









Coucou, ma revoilou!!!
Aujourd'hui, le temps est perturbé, il a plu ce matin et cet après-midi est gris...mais un bon roman et un petit morceau de cake; il ne m'en faut pas plus pour apprécier cette journée!
Pour ce retour, je vous propose donc un cake aux pommes et citron; un gâteau de saison.



Ingrédients et recette;

- 2 grosses pommes
- 1 citron
- 3 œufs
- 200 g de farine
- 180 g de beurre mou
- 100 g de sucre
- 1 sachet de levure
- 1 pincée de sel

Epluchez et épépinez les pommes, coupez-les en dés.
Prélevez le zeste de citron; il en faut une cuillère à soupe.
Travaillez le beurre mou avec le sucre, ajoutez les œufs, la farine, la levure, la pincée de sel et le zeste de citron, puis les dés de pommes.
Beurrez et farinez un moule à cake (ou tapissez-le de papier sulfurisé), versez la pâte dans ce moule et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 45 minutes.
Attendez qu'il tiédisse un peu pour le démouler.










J'ai fait cette tarte avec de grosses prunes à chair rouge; elle est délicieuse aussi avec des quetsches ou des abricots!

- 1 pâte sablée
- 10 à 12 grosses prunes
-  80 g de poudre d'amandes
- 100 g de sucre glace ( je n'en ai mis que 75g)
- 80 g de beurre demi-sel fondu
- 1 œuf




Préchauffez le four à 200 °.
Etalez la pâte dans dans la tourtière, placez au frigo.
Dans un saladier, mélangez le sucre, le beurre fondu, l'œuf et la poudre d'amandes.
Coupez les prunes en deux et dénoyautez-les.
Etalez la crème d'amandes sur le fond de tarte et disposez les prunes par-dessus, côté chair sur le dessus.
Mettez au four 15 minutes à 200° puis 25 minutes à 180°.
Dégustez tiède de préférence.











Voici une petite entrée très simple et rapide à réaliser, avec une boite de thon au naturel.
Cette petite entrée de thon, accommodée façon 'rillettes' est très rafraîchissante! 







Pour 3/4 personnes:
- 2 œufs entiers et un jaune
- 2 échalotes
- 1 boîte de 200 g de thon au naturel
- 1 cuillère à soupe de moutarde
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- le jus d'un citron
- 10 cl de crême fraîche
- sel, poivre, ciboulette ciselée.

Faites cuire deux œufs durs; refroidissez-les, écalez-les puis hachez-les finement.
Pelez et émincez finement les échalotes.
Egouttez le thon puis écrasez-le à la fourchette.
Dans un saladier; mettez la moutarde, le jaune d'œuf et l'huile d'olive, battez au fouet comme pour monter une mayonnaise. Ajoutez à cette préparation le thon émietté, les œufs durs hachés, le jus de citron, les échalotes, la ciboulette et la crème fraîche, salez et poivrez.




Servez sur un lit de laitue, de tomates ou de n'importe quel autre crudité de votre choix!
Vous pouvez aussi farcir des petites tomates avec ces 'rillettes'.









L'APERO-BORDEAUX

 26/07/2019
Je connaissais ce concept de l'Apéro-Bordeaux, grâce à Annick et Serge qui avaient été sélectionnés il y a quelques années pour recevoir 3 bouteilles de Bordeaux.
Nous avions d'ailleurs, avec nos enfants, participé à leur soirée dégustation!
Donc, en voyant sur ma page Facebook la possibilité de devenir dégustateur, je me suis inscrite...sans y croire!




Et quelle ne fût pas ma surprise d"avoir été sélectionnée et de recevoir un coffret de 3 bouteilles de Bordeaux constitué de 3 bouteilles différentes de BORDEAUX ROSE OSCARS 2019 de leur appellation.


Produit à partir des mêmes cépages que les rouges de Bordeaux, il est le produit tendance et festif par excellence.
Une robe rose pâle, des arômes fruités ou floraux, beaucoup de légèreté et de fraîcheur en bouche.
Il est le compagnon idéal placé sous le signe des soirées estivales et de l'amitié!


Encore un grand merci à l'Apéro-Bordeaux pour nous avoir offerts la possibilité de déguster ces 3 vins synonymes de belles soirées estivales!


Vous avez envie de participer à votre tour? C'est donc à vous de jouer en vous inscrivant; pour cela; il vous suffit de recopier ce lien;

https://www.apero-bordeaux.fr/...



Avec modération, bien sûr!!!



C'est la saison des framboises, et l'occasion de faire de jolis desserts!
Les nôtres ne sont pas grosses cette année, mais très parfumées!







Voici les ingrédients pour 4 à 6 verrines, selon leur taille:
- 250 g de framboises (j'ai ajouté une petite poignée de groseilles)
- 250 g de mascarpone
- 40 cl de crème fleurette à 30 % de matière grasse
 - 3 cuillères à soupe de gelée de framboises

- 4 cuillères à soupe sucre glace
- 1 sachet sucre vanillé
- 4 sablés bretons ou spécullos ( ou tout autre sablé!)

Réserver quelques framboises pour la déco et mixez le reste avec le sucre glace et le sucre vanillé, répartir ce coulis au fond des verrines et réservez au réfrigérateur.
Mélangez le mascarpone avec la gelée de framboises.
Montez la moitié de la crème en chantilly et incorporez-là délicatement au mascarpone.
Poser cette préparation sur le coulis et remettez au frais 1 heure au minimum.
Au moment de servir, battez le reste de crème liquide en chantilly et déposez ce nuage de crème sur les verrines, parsemez avec les sablés grossièrement brisés et décorez avec les framboises réservées.
Servez immédiatement.



A réaliser avec d'autres fruits rouges...c'est bientôt la saison des mûres!!!








BON 14 JUILLET!

 13/07/2019
Je vous souhaite un bon week-end de 14 juillet!

Nous sommes invités ce soir à un barbecue au bord de l'eau, je me suis amusée à réaliser des petites meringues tricolores; je les disposerai dans des petites coupes sur les tables!
La recette est ICI!











Initialement, cette terrine est faite avec du saumon; mais ayant un pêcheur de truite à ma disposition; j'ai adapté cette recette avec ce poisson!




Bien sûr, mon pêcheur personnel ne pêche pas les truites en filet, (lol) ça demande donc un peu plus de manipulation; il faut prélever ces filets et retirer les arrêtes!
C
'est lui qui se charge de cette opération un peu délicatet! 

Cette préparation de terrine sera grandement simplifiée si vous achetez des filets!

Voici les ingrédients pour cette terrine; 
- 450 g de truite, sans peau (ou saumon)
- 150 g de truite fumée
 - 1 grosse échalote
- 3 œufs
- 25 cl de crème fraîche entière fleurette
- 1 pincée de sel
- 1 pincée de piment d'espelette
- 3 cuillères à soupe de ciboulette ciselée




Lavez et coupez la ciboulette et émincez finement l'échalote.
Mettez tous les ingrédients dans le mixer, avec seulement 50 g de truite fumée; réservez le reste.
Mixez, mais pas trop, il faut que la préparation soit grumeleuse mais pas mousseuse.
Chauffez 1 litre et demi d'eau jusqu'à ébullition, et préchauffez le four à 180°.
Versez l'eau bouillante dans un plat à gratin, et versez la moitié de la préparation au poisson dans un plat à cake beurré (ou mieux; tapissé de papier sulfurisé); ajoutez la truite fumée grossièrement coupée en morceaux, et versez le reste de la préparation par-dessus.
Déposez ce plat à cake dans le plat à gratin, couvrez d'alu et enfournez 1 heure, découvrez 10 minutes avant la fin de cuisson.
Réservez au frais, démoulez au moment de servir.




Servez avec une mayonnaise citronnée.








J'ai savouré ce petit velouté d'asperges froid dans un restaurant, à l'apéritif.
J'ai décidé de le refaire à la maison avec des queues d'asperges!
J'ai donc cherché une recette sur le net que j'ai arrangé à ma façon.






Pour 4 à 6 verrines (selon leur taille), voici les ingrédients.

- 200 g de queues d'asperges
- 50 g de courgette épluchée (courgette du jardin!), c'est facultatif.
- 2 gousses d'ail
- 25 cl de bouillon de légumes
- 30 cl de crème fleurette
- sel, poivre blanc (peu à cause du bouillon), 
- ciboulette

Faites cuire à la vapeur les queues d'asperges et le petit bout de courgette coupée en morceaux (8 à 10 minutes en auto-cuiseur ou 20 minutes dans une casserole)
Quand c'est cuit, faites-les revenir dans un peu de beurre avec les gousses d'ail.
Mouillez avec le bouillon et faites cuire de nouveau 2 à 3 minutes en autocuisseur, ou 3 minutes de plus dans une casserole.
Egouttez et mixez en ajoutant un peu de bouillon, plus ou moins selon l'épaisseur que vous souhaitez obtenir pour ce velouté, puis passez le tout à la passoire fine en pressant bien afin d'obtenir un maximum de pulpe.
Ajoutez la crème fraîche, chauffez légèrement le tout, sans faire bouillir!
Rectifier l'assaisonnement, versez dans les verrines, mettez au frigo au moins 2 heures, servez bien frais parsemé de ciboulette ciselée.

Une recette savoureuse pour utiliser ces queues d'asperges!










Une bonne jardinière avec les petits pois du jardin; un vrai régal!!!






Si le canard aime l'orange; il aime aussi le pamplemousse, et mariné dans une petite sauce au soja et au miel; c'est un régal!

Pour 2; 
- 300 g d'aiguillettes de canard
- 1 gros pamplemousse rose
- 60 g de miel
- 3 cuillères à soupe de sauce soja
- huile, sel, poivre.

Coupez le pamplemousse en deux et pressez le jus d'une moitié, versez ce jus dans un bol, mélangez avec la sauce soja.
Prélevez la chair de l'autre moitié à vif, en passant la lame d'un couteau entre la peau et la pulpe.
Faites un aller-retour avec les aiguillettes dans une poêle huilée bien chaude, réservez-les dans une assiette.
Dans la même poêle, versez la sauce à base de jus de pamplemousse et faites-la réduire de moitié sur feu assez vif.
Ajoutez les aiguillettes dans la poêle et laissez cuire 4 à 6 minutes (tout dépend de la cuisson que vous aimez; plus ou moins rosée) il faut que le jus bien réduit nappe ces aiguillettes.
1 minute avant la fin de cuisson, ajoutez les quartiers de pamplemousse, salez, poivrez et servez bien chaud!
Ce plat est délicieux avec des pâtes!







Ces petits croissants très faciles à réaliser sont l'idéal pour un apéritif gourmand!
En voici un assortiment , mais les recettes sont variables...à l'infini; tout est question de goût et d'imagination!
C'est aussi très pratique, on peut les faire plusieurs jours à l'avance, les congeler sur une plaque en les séparant bien, et les réunir en sachets quand ils sont congelés; il suffit ensuite de les cuire avant de passer à l'apéro!

En ce jour spécial; j'en avais fait avec ces ingrédients;
- avec du chorizo (fort ou doux), il suffit de couper ce chorizo en morceaux très, très minis! 

- boursin, plus gruyère et minis dés de lardons fumés (on badigeonne la pâte avec le boursin et on ajoute le gruyère et les lardons coupès très fins par-dessus.

- moutarde, jambon et comté (on badigeonne avec la moutarde de notre choix et on ajoute le jambon coupé très fin et le comté râpé par-dessus.

- maroilles, coupés en tout petits dés.
On dore au jaune d'œuf battu et on passe au four préchauffé à 200° pendant une vingtaine de minutes!

Une petite astuce? mettez un peu au congélateur le chorizo et le maroilles pour les durcir légérement, ils seront plus faciles à couper.





A côté de ces petis croissants; mon cake aux orties, maroilles et chorizo; la recette est ici!








Voici la tarte alsacienne revisitée à la mode ch'ti, avec un bon maroilles!
Une tarte savoureuse accompagnée d'une salade verte ou coupée en morceaux à l'heure de l'apéro!


- 1 pâte à pizza
- 150 g de lardons fumés
- 3 oignons
- 50 g de fromage blanc
- 50 g de crème épaisse
- 1 petit maroilles
- sel, poivre.

Préchauffez le four à 220 °.
Emincez très finement les oignons en anneaux.
Etalez la pâte le plus finement possible sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Mélangez la crème et le fromage blanc dans un bol, salez (très peu à cause des lardons et du maroilles), poivrez, puis étalez cette préparation sur la pâte.
Répartissez dessus les anneaux d'oignons et les lardons.
Détaillez le maroilles en fines tranches et disposez-les sur la tarte.



Enfounez la flammekueche 15 à 20 minutes, en la surveillant, elle doit dorer mais sans brunir.
Servez très chaud...et mangez-la avec les doigts comme les alsaciens!



Bon appétit!




L'herbe aux olives...

 08/05/2019
Il y a les épices pour apporter de la saveur dans nos petits plats; mais il y a aussi les aromates! Et que nous ayons un potager ou un simple balcon, nous aimons avoir ces aromates à portée de notre main et de notre cuisine!
Ce matin, en allant me balader sur un marché aux fleurs et aux plantes, je me suis laisser tenter par cette 'herbe aux olives'; la Santolina Viridis.
C'est une plante aromatique au feuillage vert vif offrant un parfum et un goût surprenant qui rappelle celui des olives marinées! Cette plante donne (parait-il!) beaucoup de saveur aux salades, mais aussi aux pâtes et aux pommes de terre vapeur!





Pour compléter les aromates du potager; j'ai aussi acheté un pied de verveine citronnelle au bon goût de citron, comme son nom l'indique, et aussi un pied de sauge panachée; une sauge qui se développe en s'étalant et non pas en hauteur comme la sauge 'commune'.
De bons petits plats parfumés en perspective!




J'en profite pour vous montrer ma petite déco de pergola!



Bonne journée!






Alors que le premier mai, je me demandais ce que j'allais pouvoir faire comme gâteau car j'avais des invités pour le café; Laurent Mariotte m'a soufflé cette idée; un cake au chocolat et framboises!
J'avais ce qu'il me fallait sous la main sauf les 200 grammes de framboises surgelées utilisées pour faire un coulis; peu importe, je les ai remplacées par 4 cuillères à soupe de gelée de framboises liquéfiée au micro-ondes.



Voici donc les ingrédients pour ce cake délicieux;

- 120 g de beurre mou
- 120 g de sucre (j'en ai mis seulement 100 g)
- 250 g de farine
- 4 œufs
- 4 cuillères à soupe de coulis de framboises (ou gelée liquéfiée!)
- 3 cuillères à soupe cacao non sucré
- 100 g de crème fraîche
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1 pincée de sel

Mélangez le beurre mou avec les sucres, ajoutez les 4 œufs l'un après l'autre, versez la farine, le demi sachet de levure, la pincée de sel et la crème fraîche pour assouplir, bien mélanger le tout.
Divisez cette pâte en deux, incorporez le cacao dans l'une et puis la gelée de framboises dans l'autre (ou le coulis.)
Versez ces pâtes en les alternant dans un moule à cake beurré et fariné; je tapisse mon moule de papier sulfurisé.

Un conseil de Laurent Mariotte pour obtenir de jolies marbrures; passez une lame de couteau en diagonale dans votre préparation avant cuisson.
Réservez 1 heure au réfrigérateur.
Enfournez dans un four préchauffé à 160° pendant 50 minutes.




Ce cake est délicieux servi un peu tiède..
S'il vous reste du coulis, vous pouvez le servir avec!






Mon petit-fils Lucas adore la mousse au chocolat blanc, et pour son anniversaire, il m'a demandée de lui confectionner une charlotte avec ce chocolat, sans aucun fruit dedans; je lui ai donc fait ce petit plaisir, en servant des fraises macérées dans un peu de sucre à côté!



Le principal étant le goût, j'ai privilégié un bon chocolat acheté en Belgique!


Pour cette jolie charlotte (8 à 10 parts), voici les ingrédients;
- 1 quarantaine de biscuits à la cuiller.
- 250 g de mascarpone.

- 300 g de chocolat blanc
- 4 cuillères de crème liquide (ou de lait)
- 5 blancs d'œufs
- 1/2 cuillère à café de jus de citron

Commençons par la mousse;
Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Battez légèrement le mascarpone avec la crème liquide, seulement quelques instants, juste pour le rendre plus malléable.
Battez les blancs d'œufs avec le jus de citron jusqu'à ce qu'ils soient très fermes.
Mélangez le chocolat fondu avec le mascarpone, ajoutez à ce mélange 1/4 des blancs battus en neige, battez rapidement pour alléger la préparation et incorporez le reste des blancs très délicatement .
Mettez cette mousse au frais, le temps de tapisser votre moule de biscuits.
J'utilise un cercle à pâtisserie, mais on peut très bien utiliser un moule à charlotte!
Par contre, si vous utilisez ce cercle, disposez-le directement dans votre plat de service, sachant que vous ne pourrez plus déplacer la charlotte ensuite!
Tapissez le fond et les bords du moule avec les biscuits humectés très légèrement et rapidement dans un sirop de sucre (je le fais au pif!).
J'aromatise ce sirop avec une liqueur de fraises, que je fais flamber préalablement pour enlever l'alcool.
Emplissez votre moule à moitié avec la mousse, mettez une couche de biscuits au milieu et finissez de remplir le moule avec le reste de mousse, terminez avec une couche de biscuits disposés joliment sur cette charlotte.



Mettez au frais 7 à 8 heures; je la fais le matin pour le soir!



Décorez à votre guise au moment de servir!


J'ai donc servi cette charlotte avec des fraises coupées en morceaux et macérées dans un peu de sucre..
Vous pouvez très bien ajouter délicatement ces fraises à la mousse avant de garnir votre moule...ce que Lucas ne voulait pas! lol










Après les tartelettes aux pêches faites il y a quelques semaines; voici la même pâtisserie avec des fraises!
La recette vous tente; c'est ICI!



Bon week-end!









Quand j'ai des blancs d'œufs, je ne me pose pas de questions à savoir ce que je vais bien pouvoir faire avec, je fais tout simplement de jolies petites meringues; elles se gardent quelques jours et les petits-enfants adorent!




Rien de plus simple à réaliser; il suffit de peser les blancs d'œufs et d'ajouter le double de ce poids en sucre!
Je n'ajoute pas de sel fin, mais quelques gouttes de jus de citron (facultatif) avant de battre mes blancs, je bats donc ces blancs et quand ils commencent à devenir bien fermes, j'ajoute le sucre au fur et à mesure.
Ce jour-là, j'ai ajouté quelques gouttes de colorant alimentaire rouge pour obtenir ces jolies meringues de couleur 'rose pâle'!




Ensuite, vous mettez ces blancs dans une poche à douille, et vous formez des petits tas sur votre plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
Je les mets cuire dans un four préchauffé sur la fonction 'chaleur tournante' à 95°pendant 2h 30 à 3 h pour obtenir des meringues cuites à cœur...bien sûr, ce temps est valable pour des petites meringues; le temps de cuisson dépend de leur grosseur!
Le meilleur moyen pour voir si elles sont cuites à votre goût est de croquer dans une au bout de ce temps; si cette cuisson ne vous convient pas, vous les laissez une demie heure supplémentaire!

J'ouvre ma porte de four toutes les trente minutes pour évacuer la vapeur qui s'y trouve.
Un impératif à respecter pour obtenir des blancs bien fermes; il faut qu'ils soient à température ambiante, et que les œufs ne soient pas du jour!




Non seulement il n'y a rien de plus simple à réaliser que ces meringues, mais on peut faire un tas de jolies décos avec, en jouant avec les colorants alimentaires par exemple, et aussi avec les formes.








Il y a quelques jours, alors que je me promenais avec une amie et une de mes belles-filles, voici ce qu'elles ont trouvé en bordure de chemin, sans vraiment les chercher!
Quant à moi, il aurait fallu que je trébuche dessus pour les voir! lol




De quoi faire une bonne omelette!








Qui dit Pâques, dit chocolat
Voici donc quelques idées de recette de gâteaux pour cette fête!
Que dites vous de celui-ci? Il vous suffit de cliquer sur ce LIEN!


Peut-être préférez-vous celui-ci?


Peut-être préférez-vous celui de Norbert? C'est ICI!


En voici un autre tout aussi gourmand et chocolaté; il vous suffit de changer la déco, en mettant des petits œufs par exemple!

La recette est Ici.







Voici une pâtisserie 'façon 'mille-feuille'.
Garnie d'une mousseline aux kiwis et de quelques fraises; l'association est assez savoureuse!
Voici donc ce qu'il vous faudra pour cette gourmandise:

-1 bloc de pâte feuilletée
-1 petite barquette de fraises
-3 kiwis bien murs
-50 g de sucre
-250 g de mascarpone
-10 cl de crème liquide

Etaler la pâte, coupez-là en rectangles réguliers, piquez-là de plusieurs coups de fourchette, faites-là cuire 10 à 15 mn au four à 200°, en posant dessus une grille très légère de façon à empêcher la pâte de trop gonfler!
Mixer les kiwis pelés avec le sucre et le mascarpone.
Fouetter la crème liquide bien froide en chantilly et l'incorporer délicatement à la préparation aux kiwis.
Rincer et équeuter les fraises, les couper en deux.
Garnir les rectangles de pâte feuilletée avec la mousse aux kiwis, poser les fraises, superposer les rectangles de pâte, la mousse, les fraises et terminer par un rectangle seul; vous pouvez le saupoudrer de sucre glace (j'ai oublié!)


A vos petites cuillères....
Bon appétit.






Moi qui aime les carottes, je n'ai pas été déçue avec la recette de carottes aux lardons et au cumin de Gigi; cette épice se marie très bien avec ces carottes!
Nous les avons dégustées avec des saucisses au barbecue; à faire et à refaire...d'ailleurs, ce petit plat s'est retrouvé deux fois sur ma table depuis sa parution!
La recette de Gigi est ICI!








J'ai trouvé cette recette sur Facebook.
Ces petites crèmes sont savoureuses et très simples à réaliser; donc, c'est une recette à garder sous le coude car elle rend bien service!







Pour une dizaine de verrines ou 5/6 ramequins;
- 1 litre de lait
- 80 g de sucre (normalement 100 g, mais 80 g suffisent amplement; même beaucoup moins; tout dépend du chocolat plus ou moins sucré que vous utilisez! )
- 150 g de chocolat noir
- 4 cuillères à soupe de fécule (ou maïzena)
- 2 jaunes d'œufs.


Prendre un peu de lait froid (environ 20 cl), le mélanger aux jaunes d'œufs et à la fécule.
Pendant ce temps faites chauffer le reste du lait, faites-y fondre le chocolat, hors du feu; ajoutez le sucre, bien mélanger et pour terminer ajoutez le mélange; lait, œufs et fécule.
Remettre sur feu doux sans cesser de remuer; à la reprise de l'ébullition, continuer la cuisson quelques instants.
Répartir dans des verrines ou coupes et mettez au frais au minimum 2 heures.



Servez les natures, saupoudrées de granulés de sucre...ou d'une façon plus gourmande; avec un nuage de chantilly!



Ces petites crèmes sont très onctueuses...et vous pouvez varier les plaisirs en utilisant votre chocolat préféré; mais assez corsé de préférence!
Je les ai faites aussi avec un chocolat parfumé à la framboise; un petit délice!









Une association savoureuse, mais qui convient très bien aussi à d'autres volailles, en particulier la pintade; c'est ICI.
Mais aujourd'hui, ce sont ces cuisses de canard qui mijotent!

Ingrédients;
- 2 cuisses de canard
- 2 oranges
- 2 échalotes
- 1 cuillère de miel d'acacia
- 5 cl de vin blanc sec (ou un peu plus, si vous voulez plus de sauce)
- sel, poivre
- thym, laurier.
- 1 pincée de 4 épices.

Recettes;


Pressez une orange, détaillez l'autre non pelée, en 8 quartiers.
Faites revenir les cuisses de canard et les échalotes émincées dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive.
Salez, poivrez à votre convenance, ajoutez le jus d'orange, le vin blanc, le miel, le laurier, le thym et la pincée de quatre épices (à votre goût aussi!)
Fermez la cocotte et laissez mijoter 1 heure à 1 heure 30, selon la grosseur des cuisses.
Vous pouvez ajouter un peu d'eau en cours de cuisson si besoin est.
Pour moi; 45 minutes en autocuiseur intelligent...ou pas! lol (ces cuisses étaient grosses et fermes!)
Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les quartiers d'orange et laissez mijoter de nouveau quelques instants .









Mais non, je ne reviens pas de Hollande, mais bien de bretagne, et c'est avec nos amis Annick et Serge que nous avons fait cette jolie balade!

C'est en 1980 qu'un couple de hollandais décident de s'installer à Plomeur sur la pointe bretonne pour y cultiver des plantes à bulbes.
Ils pratiquent déjà la bulbiculture aux Pays-Bas, sur la mer du nord.
Chaque année, un circuit pédestre de 5 km est ouvert dés mi-mars pour découvrir les champs de jacinthes; les premières à s'épanouir!



Cette balade se fait le long des champs fleuris, et permet d'admirer cette floraison de jacinthes de mi-mars à début avril...








Chaque année, une mosaïque de fleurs est présentée au public; c'est une véritable œuvre d'art entièrement réalisée en fleurs de jacinthes!
C'est admirable aussi bien pour les yeux que pour les narines!


C'est ce qu'on appelle un tapis de fleurs!




De jolis champignons sont posés sur la pelouse!


Les tulipes prennent le relais début avril jusq'à mi-avril; elles commençaient à fleurir!


Avec la météo....celle-ci avaient le vent en poupe!!!









Voici le petit dessert de ce dimanche; des petites tartelettes aux pêches, simples à réaliser et savoureuses!

Pour 6 tartelettes;
- pâte feuilletée (brisée ou sablée; selon votre goût!)
- 1 grosse boîte de pêches au sirop
- 250 g de mascarpone
- 10 cl de crème fraîche liquide
- 5 cuillères du sirop de pêche
- 2 cuillères à soupe de sucre glace
- pépites de nougatine

Garnissez les moules à tartelettes de pâte, recouvrez-les de papier sulfurisé et de légumes secs (ou autres billes), et faites-les cuire 25 minutes environ dans un four préchauffé à 180°.

Egouttez les pêches, gardez 5 cuillères de sirop.
Fouettez le mascarpone avec la crème liquide, le sirop de pêche et le sucre glace.
Garnissez-en les fonds de pâtes refroidis, posez une demie pêche dessus, et parsemez de pépites de nougatine.



C'est aussi délicieux avec des éclats de pistaches.








Lequel préférez-vous? Le papillon...




ou le nounours?
Peu importe, c'est le même gâteau!
Le seul impératif; il faut que votre moule soit en silicone, puisque c'est un fondant cuit au micro-ondes!

Et il porte bien son nom; il est très fondant et très moelleux, rapide à réaliser et encore plus rapide à cuire, puisqu'il cuit en 5 à 6 minutes à 900 watts!
La recette idéale si vous avez des invités de dernière minute.





Voici les ingrédients;
-140 g de chocolat noir
- 80 g de sucre
- 50 g de farine
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche
- 100 g de beurre
- 3 œufs
- 1/ 2 sachet de levure chimique.
Et la recette;
Faites fondre le chocolat au micro-ondes avec une cuillère à soupe d'eau; ajoutez le beurre coupé en petits morceaux dans le chocolat fondu, bien mélanger le tout.
Mélangez les œufs et le sucre dans un saladier, ajoutez à ce mélange le chocolat et le beurre fondus, la farine mélangée avec la levure, puis la crème fraîche; 

Mettez cette pâte dans votre moule en silicone et faites cuire 5 à 6 minutes à puissance maxi.



Une recette à garder...à côté du micro-ondes!









Vous préférez que j'apporte l'apéro ou le cake?
Si vous préférez que j'apporte l'apéro, je vous laisse donc faire ce cake; savoureux et très goûteux!

Voici les ingrédients et la recette;
- 150 g de farine
- 3 œufs
- 1 sachet de levure chimique
- 10 cl d'huile de tournesol
- 5 cl de bière blonde
- 12,5 de lait
- 125 g de chorizo fort (ou doux!)
- 200 g de maroilles
- 1 pincée de sel, du poivre

Préchauffez votre four à 200°
Dans un saladier (ou robot), travaillez bien les œufs au fouet avec la farine et la levure, incorporez petit à petit l'huile, la bière, le lait tiédi, le sel, le poivre, mélangez bien.
Coupez le chorizo en mini morceaux ainsi que le maroilles, et incorporez ces dés à la pâte...




Versez cette pâte dans un moule à cake beurré ou tapissé de papier sulfurisé, et enfournez pour 45 minutes; une vingtaine de minutes à 200° et 25 minutes environ à 180°.

Une petite astuce; laissez toujours reposer votre appareil 30 minutes avant d'enfourner, plus vous le préparez à l'avance, meilleur sera ce cake; conseil trouvé dans le livre de Sophie Dudemaine 'Les cakes de Sophie'.




Un autre cake au maroilles? celui-ci avec des lardons; suivez ce LIEN.





Une autre recette toujours avec ce maroilles, mais plus originale car cette fois-ci avec des orties (il faudra attendre un peu qu'elles poussent au jardin!)
C'est ICI!






Après la chouriflette, (chou-fleur, façon tartiflette), je cuisine encore avec du fromage, mais cette fois, je pâtisse puisque je vous propose une tarte au fromage blanc parfumée à l'orange. 

Une tarte-gâteau car bien épaisse mais légère et onctueuse!


Voici les ingrédients pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre;

-1 pâte feuilletée (ou brisée)
- 500 g de fromage blanc
- 4 œufs
- 50 g de fécule
- 100 g de sucre en poudre
- le zeste d'une orange

Garnissez le moule avec la pâte, piquez de quelques coups de fourchette.
Mélangez le fromage blanc avec les jaunes d'œufs et le sucre, ajoutez la fécule et le zeste d'orange.
Montez les blancs d'œufs en neige ferme et incorporez-les délicatement à la préparation au fromage blanc.
Versez cette garniture sur la pâte.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 35 minutes.
Attendez quelques minutes avant de démouler.
Saupoudrez de sucre glace.


Je l'ai servie avec un coulis de framboises; un vrai délice.









La chouriflette.

 28/02/2019
Ou tout simplement le chou-fleur cuisiné façon tartiflette!
Cela faisait plusieurs fois que je voyais cette recette sur le Net; j'avais les ingrédients sous la main; c'était le moment.


Il vous faudra pour 1 gratin de 3/4 parts; 
- 1 chou-fleur (moyen)
- 1 petit reblochon (240 g)
- 20 cl de crème fraîche liquide
- 1 gros oignon
- 100 g de lardons fumés
- sel et poivre.


Faites cuire le chou-fleur à la vapeur ou dans l'eau bouillante (selon votre convenance); c'est un peu plus long à la vapeur, mais je préfère.
D'autre part, faites revenir l'oignon émincé et les lardons dans un filet d'huile.
Disposez les têtes de chou-fleur dans un plat à gratin beurré;  salez et poivrez à votre convenance.
Répartissez les lardons et l'oignon sur le chou-fleur , versez la crème par-dessus et recouvrez le tout avec le reblochon coupé en tranches.




Enfournez une vingtaine de minutes à 180°.



Nous avons beaucoup aimé cette façon d'accommoder le chou-fleur; c'est beaucoup plus savoureux qu'un gratin à la béchamel et au gruyère!








Les croustillons sont une pâtisserie constituée de petites bouchées de pâte à beignet cuites dans une friture et saupoudrées de sucre glace.
C'est une pâtisserie classique et facile à préparer.
C'est une spécialité belge et hollandaise que l'on trouve aussi en France; il est souvent vendu sur les foires et marchés de Flandres et d'Artois, mais on en trouverait aussi dans le sud-ouest, en Normandie et même en Alsace, où il est connu sous le nom de 'pupperle'.
En Hollande; ce petit beignet est appelé  'smoutebollen', et il a le nom de 'croustillon' en Belgique mais aussi celui de 'caricole'.
Comme vous pouvez le constater; il est connu sous divers nom selon les traditions locales.
"Source wikipédia".

Aujourd'hui, je fais ces petits croustillons à la bière, qui les rend encore plus légers, sachant bien entendu que le goût de cette bière, ne se retrouve absolument pas lors de leur dégustation!
Recette du site 750 G;


- 250 g de farine (sachant que j'en ai mis 2 cuillères à soupe supplémentaires, car je trouvais ma pâte trop liquide; c'est à vous de voir)
- 35 g de beurre
- 12 g de levure de boulanger
- 15 cl de bière blonde
- 10 cl de lait
- 1 œuf
- 1 bonne pincée de sel
- 1 sachet de sucre vanillé
- sucre glace (pour saupoudrer)

Dans la recette initiale, il n'y a pas de sucre,(à part le sachet de sucre vanillé), ça me convient, je trouve que le sucre glace en saupoudrage est suffisant, par contre, vous pouvez ajoutez 2 cuillères de sucre en poudre dans votre pâte si vous voulez une préparation plus sucrée; c'est une question de goût.

Faites dissoudre la levure dans le lait tiède pendant une dizaine de minutes.
Mettez dans un saladier (ou robot), la farine, le sucre vanillé, l'œuf, le sel, la bière, le beurre fondu et le lait avec la levure, bien mélanger le tout.
Posez un film plastique sur votre saladier et laissez monter la pâte à température ambiante environ 3 heures; au bout de ce temps; faites-la retomber et faites-là frire en vous servant de 2 petites cuillères huilées pour faire des petites bouchées que vous plongez dans une friture bien chaude (170°).


Sortez les beignets, posez-les sur un papier absorbant, saupoudrez de sucre glace et servez aussitôt!


Pour une recette sans bière; suivez ce lien!





Vous préférez peut-être les gaufres à la bière?
C'est ICI!

Et même les crêpes; suivez ce lien!






COQ AU CIDRE.

 21/02/2019
Pour cette recette, j'ai utilisé un 'vrai' coq de basse-cour, élevé exclusivement au grain, non pas aux céréales, donc un coq à la chair bien  ferme, mais pas une vieille bête pour autant (1 an environ) donc ferme, mais savoureux!
Pour la cuisson, il faut compter 1 h 30 en cocotte en fonte (voire plus pour ce genre de volaille) ou 45 mn avec l'autocuiseur intelligent! lol
Vous pouvez bien sûr utiliser un bon poulet fermier du commerce pour réaliser cette recette; à vous d'adapter le temps de cuisson, qui dépend aussi du poids!

- 1 coq coupé en morceaux
- 4 échalotes
- 3 cuillères à soupe de farine 
- champignons (je n'avais pas de champignons frais, j'ai utilisé une boite de champignons entiers)
- 50 à 60 cl de cidre brut (ou plus, il faut que le liquide affleure la viande)
- 50  cl de crème fraîche liquide
- calvados pour le flamber (facultatif)
- bouquet garni, 1 clou de girofle, sel, poivre, huile d'olive (ou autre!)

Emincez les échalotes, faites-les revenir légèrement dans un peu d'huile; retirez-les et réservez-les.
Mettez les morceaux de poulet à la place des échalotes, faites-les bien dorer à leur tour; si vous voulez flamber vos morceaux de coq; c'est le moment!
Je fais dorer en 2 ou 3 fois, surtout si le coq est assez gros.





Saupoudrez de farine tamisée, remuez bien le tout en laissant roussir quelques instants, ajoutez les échalotes et mouillez avec le cidre à hauteur.
Ajoutez le bouquet garni, le clou de girofle, salez, poivrez à votre convenance.
Couvrez et laissez cuire en suivant les conseils en début d'article.
quand le coq est cuit, ajoutez les champignons (si ce sont des frais, vous les aurez faits cuire au préalable afin qu'ils rendent leur eau).
Ajoutez aussi la crème fraîche, rectifiez l'assaisonnement, laissez mijoter quelques instants et servez bien chaud.

Vous pouvez ajouter dans ce plat quelques quartiers de pomme légèrement caramélisées; vous pouvez aussi les servir à part pour ceux qui n'apprécient pas le sucre-salé.










Virée en Belgique.

 16/02/2019
Un petit bonjour de Belgique où nous ne manquons pas de venir faire un peu de shopping quand nous sommes à côté de Lens...
Nous venons régulièrement au Bizet, petite ville frontalière, limitrophe d'Armentieres et de Lille.
Dans cette petite ville; de nombreux supermarchés sont consacrés à la vente du tabac...mais pas que, heureusement,  n'étant pas fumeurs,  ce sont d'autres rayons qui nous intéressent! 
Un petit tour au rayon des sauces...de quoi assaisonner les bonnes frites belges!


Les gaufres...typiques de la région! 



Sans oublier de faire une petite razzia au rayon chocolat...mais j'ai déjà fait quelques petits achats dans la jolie boutique 'Leonidas' qui se trouve en face; j'adore les chocolats blancs de cette marque!


Un pot de crème de speculoos pour le goûter des petits!


Et voici surtout le rayon qui intéresse JC; il aime bien rapporter quelques petits 'echantillons' de ce produit...et ici, on a le choix!!!








D'ailleurs, cette bière se trouve aussi sous forme de liqueur!!!


Une liqueur encore plus originale; la liqueur de chicon!


Bien sûr ...avec moderation!
Mais surtout; un  verre  à la fois (lol)..vu la contenance de ceux-ci!!! Hic hic hic...




Bon week-end !







Les occasions d'avoir des restes ne manquent pas, autant les accommoder d'une façon gourmande...pour oublier justement que ce sont des restes!
Et bien souvent, ces petits plats sont tout aussi savoureux que le plat initial!

Voici donc une délicieuse façon d'accommoder un reste de volaille; poulet, pintade...ou tout autre viande blanche!

Il me restait donc 2 blancs de poulet rôti; un peu sec, un peu tristounet...
J'ai décidé de les mettre dans une tourte, voici donc comment j'ai procédé; 
- reste de volaille cuite
- 2 pâtes feuilletées
- 1 petite barquette de champignons
- 2 échalotes
- 1 gros bol de béchamel épaisse
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche
- 1 peu de gruyère râpé
- sel et poivre


Faites une sauce béchamel épaisse, ajoutez-y la crème fraîche et le gruyère, salez et poivrez à votre convenance.
D'autre part, faites fondre dans une poêle les échalotes finement émincées et les champignons coupés en 2 ou en 4,(selon leur grosseur), jusqu'à ce que les champignons aient rendus leur eau; une quinzaine de minutes environ; égouttez-les bien.
Coupez les restes de viande en petits dés, et ajoutez-les à la béchamel, avec les champignons et échalotes.
Laissez refroidir.
Tapissez un moule à manqué avec une pâte feuilletée, versez la préparation sur la pâte, couvrez avec le second disque, soudez bien ces 2 pâtes avec un peu d'eau.
Dorez avec un jaune d'œuf délayé dans un peu de lait, faites une petite cheminée avec un petit rouleau de papier sulfurisé et mettez au four préchauffé à 180° pendant une trentaine de minutes.




Si vous n'avez pas assez de reste de viande, vous pouvez compléter avec une petite boite de quenelles 'nature' de volailles ou de veau.







Brioche à l'ancienne.

 09/02/2019
J'ai trouvé cette recette de brioche sur le site de 'La cuisine de A à Z'.
Voici les ingrédients de la recette initiale...et ce que j'y ai ajouté!

- 300 g de farine.
- 150 g de beurre mou
- 3 œufs
- 10 cl de lait 
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 15 g de levure fraîche ou 7 g de levure sèche
- 1 bonne pincée de sel

J'ai trouvé que 300 g de farine était un peu 'juste', j'en ai donc rajouté 3 cuillères à soupe au moment du dégazage, et j'ai ajouté aussi un sachet de sucre vanillé.

Délayer la levure dans le lait tiède.
Mélanger la farine tamisée avec le sel, les sucres, ajoutez les œufs un par un, le beurre mou et ensuite le lait mélangé à la levure.
Pétrissez une quinzaine de minutes...ou 10 minutes au robot!
Laissez lever dans un endroit tiède, au moins une heure, il faut que la pâte double de volume.
Si votre four a cette fonction, vous pouvez l'enfourner à 30°.
Quand votre pâte a doublé de volume, posez-là sur votre plan de travail bien fariné, et dégazez-là en la rabattant 4 ou 5 fois.

C'est à ce moment-là que j'ai ajouté 3 cuillères de farine; c'est facultatif; mon beurre était peut-être trop mou...à voir, et à tester la prochaine fois avec un beurre plus ferme.


Une astuce de 'La cuisine de A à Z' pour mieux l'aérer consiste à l'étaler (une fois dégazée) en rectangle et à rabattre les 2 côtés vers le centre.
Après cette étape, remettez-là à lever une seconde fois, jusqu'à ce qu'elle double à nouveau de volume.
Au bout de ce temps, disposez-là dans votre moule bien beurré, je tapisse mon moule avec du papier sulfurisé, et je beurre ce papier avec un peu de beurre salé, j'aime bien le goût que ce beurre apporte à la croûte!
Je badigeonne d'un œuf battu avec un peu de lait, et j'enfourne une quarantaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.
Si vous trouvez qu'elle colore trop, vous la couvrez avec un papier d'alu.





Il ne vous reste plus qu'à la déguster, légèrement tiède, avec ...ce que vous voulez!







Bon week-end!



En ce moment, je fais une cure d'oranges, et j'aime retrouver cet agrume dans mes petits plats, comme avec ce magret.
Le canard aime spécialement l'orange.

- 1 beau magret (ou 2 petits)
- 4 oranges
- 2 cuillères à soupe de miel
- 1 pincée de 4 épices
- sel, poivre.



Lavez les oranges, prélevez le zeste d'une, pressez-là ainsi qu'une seconde.
Pelez les deux autres et séparez les quartiers en les coupant à vif. 

Entaillez le magret côté peau en le quadrillant.
Faites-le cuire dans une poèle sans matière grasse, en commençant par le côté peau, laissez-le cuire quelques minutes, retournez-le et poursuivez la cuisson; le temps de cuisson dépend de la grosseur de ce magret, mais aussi de votre goût!
Salez et poivrez.

Retirez-le de la poèle et gardez-le au chaud dans une assiette, recouvert de papier d'alu.
Videz le gras de la poèle, mélangez le miel avec le jus des deux oranges, la pincée de 4 épices, versez ce mélange dans la poèle en la déglaçant.
Laissez mijoter quelques instants à feu moyen, de façon à réduire ce jus jusqu'à obtenir une sauce bien sirupeuse, réduisez le feu et ajoutez les quartiers d'orange, le temps de les réchauffer.
Tranchez le magret, remettez-le dans la poèle 1 à 2 minutes et servez-le nappé de la sauce et des quartiers d'orange.
Décorez avec les zestes.








C'est Laurent Mariotte qui m'a donnée envie de faire cette poêlée de légumes d'hiver!
Lui, appelle ce plat 'sa ratatouille d'hiver'; il y met un tas de légumes de saison, dont du céleri et des champignons.
J'ai donc adapté sa recette avec les légumes de mon choix; 
- 1 morceau de potimarron
- 1 rutabaga
- 1 panais
- 1 navet
- 3 carottes
- 1 pomme de terre
- et même 1 petite patate douce, moi qui ne suis pourtant pas fan de ce légume, malgré tout, 'elle passe' assez bien dans cette poêlée!

Vous coupez tous ces légumes en gros dés, vous les faites suer dans un peu de beurre dans une cocotte, vous salez et poivrez...
Vous ajoutez un peu de bouillon de légumes, vous couvrez et vous laissez cuire 25 minutes environ.
6 minutes en autocuiseur.
Vous enlevez le couvercle et vous 'poussez' un peu le feu en fin de cuisson pour réduire le jus si vous si vous trouvez qu'il y en a trop.
Vous pouvez mettre les légumes de votre choix, mais aussi 1 oignon ou des  lardons; tout est affaire de goût!









C'est la chandeleur!

 02/02/2019
C'est l'occasion de manger des crêpes, même si nous n'avons pas attendu cette date pour nous régaler!
Sucrée ou salée; vous les préférez comment?
En suivant ce lien, vous trouverez la recette de la pâte à crêpe à la bière et un tas de liens vers des recettes salées ou sucrées; je suis sûre que vous en trouverez une à votre goût!








J'avais deux petits enfants à l'heure du goûter et...un pot de ricotta qui s'ennuyait ferme dans mon frigo!
Pourquoi ne pas faire un bon fondant?

J'ai fait le 'fondant au chocolat de Norbert', en remplaçant les 200 g de beurre par ce pot de ricotta (250 g), et cette fois, j'ai mis moins de sucre que dans la recette initiale; j'en ai mis 'seulement' 120g!

La recette se trouve ICI.

Résultat; ce fondant porte très, très bien son nom!


Je l'ai décoré avec des tuiles au caramel et beurre salé, (trouvé chez Aldi), émiettées ou pas; j'ai mis les deux.







A déguster avec un petit café ou un bon chocolat chaud...le 'vrai' chocolat chaud; vous trouverez la recette en suivant CE LIEN.





Îles flottantes.

 28/01/2019
Je vous propose un dessert très traditionnel, que je fais régulièrement car c'est le genre de dessert dont on ne se lasse pas; les îles flottantes, tellement meilleures que celles que l'on trouve dans le commerce, avec une crème anglaise bien onctueuse!
Vous me direz peut-être; îles flottantes ou œufs à la neige?
Il parait qu'il ne faut pas les confondre; les blancs battus en neige de l'île flottante sont cuits au bain-marie et au four, tandis que ceux pour les œufs à la neige sont moulés à la cuillère et pochés dans du lait frémissant (voire de l'eau!); quoi qu'il en soit, ce dessert est généralement nappé de caramel et décoré d'amandes éffilées!
C'est donc la recette très classique des îles flottantes que je vous propose aujourd'hui! 

Voici les ingrédients pour 5 ou 6 coupes;

 Crême anglaise;

- 1 demi litre de lait (de préférence entier)
- 4 jaunes d'œufs
- 50 g de sucre 
- 1 sachet de sucre vanillé

Pour les 'îles'
- les 4 blancs d'œufs
- 1 grosse cuillère à soupe de sucre glace
- du caramel pour les napper; je l'ai fait au pif...et quelques noisettes effilées et dorées à sec, pour décorer! 

Commencez par battre les jaunes d'œufs avec le sucre, jusqu'à blanchiment.
Pendant ce temps, faites bouillir le lait avec la vanille, arrêtez le feu dés les premiers bouillons; versez ce lait sur le mélange œufs-sucre sans cesser de remuer, remettez le tout à chauffer en remuant constamment, votre crème est cuite dés qu'elle nappe la cuillère; il ne faut surtout pas qu'elle bout!

Réservez au frais!

Battez les blancs avec le sucre glace en neige très ferme, mettez ces blancs dans des ramequins beurrés et faites-les cuire dans un bain-marie au four préchauffé à 120°, une dizaine de minutes.
Certains les mettent 3 minutes seulement à 180°...A tester!

Répartissez la crème anglaise refroidie dans des coupes et posez délicatement les îles refroidies dessus, décorez de caramel et d'amandes grillées.



Servez bien frais!

Vous en préférez peut-être des plus gourmandes, comme celles-ci avec des poires et des noix? un  vrai dessert de saison, suivez ce lien!

Ou voici une autre recette, plus exotique, mais très rapide à réaliser; les îles flottantes à la mangue; c'est ICI!

Celle-ci sera pour l'été prochain...avec des fraises!









Voici une tatin salée et savoureuse aux endives, roquefort et aux noix; une vraie tatin de saison!

Ingrédients;
- 1 pâte brisée
- 1 kg d'endives
- 80 g de comté
- 80 g de roquefort
- 1 douzaine de cerneaux de noix
- 1 jus de citron
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- un peu de beurre (ou autre matière grasse de votre choix)
- sel, poivre

Lavez les endives, coupez-les en 2 (ou 4 selon leur grosseur), faites-les dorer dans une poèle avec un peu de beurre, arrosez-les de jus de citron et saupoudrez-les de cassonade, salez et poivrez.
Couvrez et laissez cuire 25 minutes à feu doux en surveillant.
Beurrez un moule à tarte (ou à manqué), déposez les endives harmonieusement au fond de ce moule, puis le comté râpé, les noix grossièrement hâchées (gardez-en quelques petits morceaux pour la déco), et terminez par le roquefort émietté.
Couvrir avec la pâte en rentrant les bords sur le côté du moule.
Enfournez une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 200°.





Laissez reposer 5 minutes avant de retourner sur le plat de service et décorez de quelques morceaux de noix.



Bon appétit!







Daube à l'ancienne.

 23/01/2019
C'est l'hiver, c'est la saison des bons petits plats qui réchauffent le corps et l'esprit; profitons-on!
Ici, nous avons quelques centimètres de neige; mais habitant à 300 mètres d'une nationale très passagère (Reims à Rouen), nous ne sommes pas bloqués...nous profitons donc de ces beaux paysages....et je mitonne de bons petits plats, comme cette daube à l'ancienne!

Ingrédients;
- 1 kg de bœuf (j'ai utilisé de la macreuse; bien tendre)
- 150 g de lardons fumés
- 500 g de carottes
- 3 oignons
- 1 gousse d'ail
- 50 cl de vin blanc sec
- 1 petit verre à liqueur de cognac (facultatif)
- 2 cuillères à soupe de farine
- 1 bouquet garni
- quelques olives vertes (oubliées pour moi!)
- sel, poivre




Coupez la viande en gros cubes et faites-la dorer avec les lardons dans de l'huile d'olive (ou autre matière grasse de votre choix).
Retirez cette viande et mettre à la place les carottes coupées en rondelles et les oignons émincés, laissez blondir quelques instants en remuant.
Remettez la viande dans la cocotte, saupoudrez avec la farine, mélangez bien de nouveau, puis mouillez avec le vin blanc, ajoutez le cognac, l'ail pilée, le bouquet garni, salez et poivrez.
Il faut que le liquide affleure les morceaux de viande, vous pouvez ajouter un peu d'eau pour compléter (si vous avez du bouillon, c'est encore mieux!)
Couvrez et laissez mijoter à feu doux 3 h environ, ou même plus!
Ou 45 minutes environ en autocuiseur.

Ajoutez les olives en fin de cuisson, et laissez mijoter de nouveau quelques minutes.
J'ai servi cette daube avec du riz; mais c'est aussi très bon avec quelques pommes de terre.











C'est la pleine saison des endives...ou chicons!
Nous les mangeons à toutes les sauces, mais c'est cuites que je les préfère!
Je vous propose donc aujourd'hui des endives braisées avec des filets de poulet, nappés d'une petite sauce bien savoureuse au roquefort!

Pour 2 filets de poulet;
- 4 ou 5 endives
- 15 cl de crème fraîche liquide
- 100 g de roquefort
- beurre, sel, poivre.

Coupez les endives en deux dans le sens de la longueur (en 2 ou en 4 selon leur grosseur).
Faites fondre une noix de beurre dans une grande poèle et laissez-les dorer en les retournant régulièrement.
Quand elles sont dorées, laissez-les cuire 15 à 20 minutes à feu moyen en les surveillant, vous pouvez ajouter un peu d'eau si nécessaire.
Pendant la cuisson de ces endives, faites cuire les filets de poulet dans une autre poèle, salez, poivrez...
Pour la sauce; chauffez la crème dans une petite casserole et ajoutez-y le roquefort coupé en petits dés, faites fondre le tout en mélangeant.
Servez les filets de poulet et les endives braisées, nappés de la sauce!










Et encore une galette!

 16/01/2019
Après l'effort le réconfort; c'est vraiment le cas de le dire puisque cette galette a été dégustée après la séance de gym!
J'aime cette galette, savez-vous comment? La recette est ICI!

Peut-être avez-vous envie d'autres saveurs?
Avec du chocolat et des poires? C'est ici!
En voici une autre avec des pommes et du "carameldou", suivez ce lien!
Peut-être avez vous envie de saveurs plus exotiques, par exemple, de la noix de coco et de l'ananas?  C'est ici!

En voici une autre,  à la frangipane, légèrement revisitée avec un zeste d'orange....ou à la
clémentine?






Et en voici une petite dernière, toute aussi gourmande; avec du chocolat et des noisettes; suivez ce lien!









Voici un bon petit plat d'hiver; encore meilleur réchauffé!

Voici les ingrédients pour 1 kg de veau; 

- 1 kg de veau en morceaux
- 100 g de lardons fumés
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 500 g de carottes
- 2 tomates pelées et épépinées (en conserve pour moi)
- 3 échalotes
- 3 gousses d'ail
- 1 feuille de laurier, 1 branche de thym, un peu de persil
- 2 clous de girofle
- 1 pincée de curcuma
- 1 cube de bouillon (bœuf  ou poule)
- 1 cuillère à soupe de farine
- 30 cl de vin rouge ( bordeaux ou côtes du Rhône)

Faites suer les lardons fumés dans une cocotte sur feu moyen; ôtez-les et égouttez-les sur un papier absorbant.
Ajoutez l'huile d'olive dans la cocotte et faites dorer la viande coupée en morceaux pendant environ 5 minutes, salez et poivrez, remettez les lardons.
Ajoutez les carottes coupées en rondelles avec les échalotes émincées, les gousses d'ail entières et les tomates en morceaux, ajoutez ensuite toutes les épices, le persil, saupoudrez de farine, mélangez et ajoutez le vin et le cube de bouillon.
Couvrez la cocotte et laissez mijoter 1 h 30 environ, en remuant de temps en temps.




25 minutes environ en auto-cuiseur (selon la grosseur des morceaux).





Cette recette est de Laurent Mariotte, je l'ai revisitée légèrement en la simplifiant!
Si vous avez un petit reste de foie gras, voici une façon très gourmande de l'utiliser, puisqu'il n'en faut que quelques copeaux!

Voici les ingrédients; 
- 3 pommes de terre
- 3 endives
- 1 pomme (type boskoop)
- bouillon de volaille
- 5 cl de crème fraîche liquide
- 1 noix de beurre
- sel, poivre (peu de sel, à cause du bouillon)
- quelques copeaux de foie gras.

Faites fondre le beurre dans un faitout, et faites- y revenir pendant quelques instants les endives coupées en tronçons, les pommes de terre et la pomme coupées en morceaux, recouvrez avec le bouillon, salez et poivrez à votre convenance.
Faites cuire jusqu'à ce que tous ces légumes soient fondants (25 minutes environ), mixez le tout finement avec la crème fraîche.
Versez dans des bols (ou assiettes!) et répartissez les copeaux de foie gras par-dessus; servez sans attendre!




Bien sûr, ces copeaux de foie gras agrémenteront n'importe quel velouté d'une façon tout aussi gourmande!






Certains ne résistent pas au chant des sirènes; je n'ai pas résisté à l'achat de ce Cookéo!
Il faut dire que ma vieille cocotte-minute était bonne à changer (un ancien modèle difficile à fermer), que papa Noël m'a offert des bons-cadeaux...et que cet appareil de couleur rouge fait beaucoup d'effet dans ma cuisine grise à la déco rouge!!! lol
N'oublions tout de même pas que ce cookéo reste un auto-cuiseur, même s'il est électrique et intelligent...soi-disant!!!(re-lol!)
Tout ça pour vous dire que je suis adepte des bons petits plats mijotés longuement et doucement...donc, ma cocotte en fonte ne sera pas reléguée aux oubliettes!
Je sais aussi que si certaines vont être ravies de cet achat; d'autres vont être agacées (j'en connais et je les vois faire la grimace!!! hihihi)!
En effet, J'ai la chance de papoter avec quelques visiteuses de mon blog et je sais donc que certaines n'apprécient pas spécialement cette invasion de 'recettes au Cookéo', même si c'est une nouvelle façon de cuisiner!
Surtout que des blogs sont exclusivement réservés à ces nouveaux appareils.
Donc, pour l'instant ( je verrai plus tard si je change d'avis...ou pas!) , je continuerai à poster mes recettes d'une façon très traditionnelle; celles qui ont cet appareil "intelligent" sauront adapter ces recettes, c'est ce que font mes belles-filles et elles se débrouillent fort bien!
Malgré tout, j'aimerais que vous me disiez très sincèrement ce que vous pensez de ma décision de continuer à vous donner ces recettes comme je l'ai toujours fait, sans vous parler de cet aide culinaire.....car votre avis m'intéresse!
J'attends vos commentaires avec impatience!

Le voici tout juste sorti de son carton!









Bonne journée!

 26/12/2018
Encore un Noël de passé.
Petits et grands ont été gâtés!
Je vous souhaite une bonne journée, une bonne semaine et à bientôt!








J'aime beaucoup manger de la salade; de la laitue en particulier, mais j'aime surtout retrouver des produits de saison dans mon assiette; c'est pourquoi nous retrouvons régulièrement l'endive ou la mâche dans nos assiettes en cette période!
Aujourd'hui, je vous propose une salade d'hiver assez variée puisqu'on y trouve ces endives et cette mâche, mais aussi du comté et une belle pomme coupés en dés, des œufs durs, et pour couronner le tout des magrets de canards séchés!
Vous pouvez y ajouter quelques cerneaux de noix grossièrement hâchés pour le croquant!
Vous l'assaisonnez à votre choix en y ajoutant 2 échalotes émincées et une gousse d'ail hâchée et une petite cuillère d'huile de noix (si vous aimez!).

Une vraie salade de saison...et un vrai plat complet!








Il vous reste un reste de viande? Pour changer du hachis parmentier ou des boulettes, pourquoi ne pas confectionner une tourte gourmande et friande?
Pour celà, j'ai utilisé un reste de pot au feu, un petit morceau de porc et un peu de chair à saucisses ( environ 500 g), j'ai ajouté 3 œufs, un oignon et 2 gousses d'ail hâchés, du sel, du poivre et du persil. 
J'ai hâché la viande et j'y ai mélangé tous les autres ingrédients.
Vous pouvez ajouter des champignons à ce mélange.

J'ai foncé un moule à tarte avec une pâte feuilletée, j'ai garni cette pâte avec la préparation à la viande, j'ai recouvert avec une seconde pâte feuilletée, en soudant bien les bords avec de l'eau, j'ai fait une petite cheminée (en glissant dans le trou un petit cône en alu), ensuite j'ai badigeonné avec un jaune d'œuf et j'ai glissé dans un four préchauffé à 180° pendant une quarantaine de minutes.







A déguster chaud ou tiède avec une salade verte.









Tarte pommes et coings

 27/11/2018
Voici une tarte qui porte bien son nom, mais ce n'est pas une grande innovation, juste une idée pour utiliser ces fruits si savoureux!
J'ai fait tout simplement une compote avec quelques pommes et 2 coings, (vous sucrez à votre volonté, j'ai seulement ajouté un sachet de sucre vanillé), ensuite j' ai écrasé grossièrement cette compote, j'ai attendu qu'elle tiédisse et je l'ai étalée sur ma pâte à tarte, j'ai recouvert de quartiers de pommes et je l'ai fait cuire une trentaine de minutes dans mon four préchauffé à 200°.
A la sortie du four, j'ai badigeonné ma tarte avec de la gelée de coings préalablement liquéfiée au micro-ondes..





Dégustée encore tiéde....un vrai délice!!!








APERITIFS DE COING

 21/11/2018
C'est la saison où on récolte les coings, je remets donc cet article (publié en 2015) en tête de mon blog...gelée ou apéro? A vous de choisir!

Le coing est le fruit du cognassier, il a la forme d'une poire et est assez volumineux.
Il arbore un petit duvet à maturité.
Cultivé depuis 4000 ans; les grecs le mangeaient avec du miel et les romains l'utilisaient déjà en parfumerie.
Aujourd'hui, on le trouve partout en Europe.
Il est riche en vitamines, cependant ce coing ne se consommant que cuit, il pert une bonne partie de ses vitamines à la cuisson.

Pour une bonne gelée; suivez ce lien!
Pomme ou coing? ou pomme et coing? c'est la même recette!


 


Avec ces coings, on peut donc aussi fabriquer de la potion magique...ou si vous préférez de l'apéritif... pour cette opération; c'est JC qui prend le relais!

Je vous propose donc deux recettes d'apéritifs; 
 




A consommer avec modération, bien entendu!!!!




 



J'aime beaucoup les desserts aux pommes, en voici un particulièrement gourmand; le trifle aux pommes caramélisées et beurre salé; un délice!

Pour 4 belles coupes;
- 5 ou 6 pommes (selon leur grosseur)
- 5 palets bretons et 2 spéculoos (c'est ce que j'ai mis, mais n'importe quel autre sablé fera l'affaire)
- 25 g de beurre demi-sel
- 20 g de sucre
- 2 cuillères à soupe de calvados (facultatif)
- 20 cl de crème entière liquide 
- 3 cuillères à soupe de mascarpone
- 20 g de sucre glace
- 1 sachet de sucre vanillé
- 3 cuillères à soupe de pépites de nougatine (ou pralin, noix ou noisettes, à votre choix!)

Pelez et épépinez les pommes, puis coupez-les en dés.
Faites-les caraméliser avec le sucre et le beurre dans une poèle, laissez cuire une vingtaine de minutes en remuant très souvent.

Flambez avec le calvados, et écrasez-les grossièrement avec une fourchette ou un presse-purée à main, mettez cette compote au frais pendant 2 heures.

Mixez grossièrement les sablés au robot, puis mélangez-les avec la moitié des pépites de nougatine....



Peu de temps avant de servir ce dessert, mélangez la crème bien froide avec le mascarpone, le sucre glace et le sucre vanillé; fouettez le tout en chantilly au batteur.
Répartissez une bonne partie de la compote dans des verres à pied, complétez avec le mélange biscuits-nougatine, rajoutez une cuillère de compote, puis couronnez le tout de chantilly, décorez du reste de nougatine et servez sans attendre...




et régalez-vous!







Quoi de mieux en cette saison qu'un bon petit plat mijoté en cocotte?
Ce concentré de saveurs cuit tout seul et est encore meilleur réchauffé!

Je vous propose donc ce sauté de veau aux champignons et à la crème fraîche.
Vous pouvez utiliser les champignons que vous voulez!
J'ai aussi utilisé pour cette recette, une moutarde parfumée au Riesling (Lidl), mais n'importe quelle autre moutarde fera l'affaire, douce ou forte, parfumée ou non, c'est selon votre goût!


Coupez la viande en gros dés, puis faites la dorer avec de l'huile (ou du beurre), dans une cocotte en fonte avec les échalotes émincées, versez le vin et laissez bouillir 3 à 4 minutes, ajoutez alors le fond de veau, la crème fraîche, la moutarde, le thym, salez et poivrez.
Couvrez et laissez mijoter une cinquantaine de minutes.
Pendant ce temps, nettoyez les champignons, et faites-les sauter 7 à 8 minutes à la poêle en remuant souvent, jusqu'à ce qu'ils rendent leur eau, salez, poivrez.
Versez les ensuite dans la cocotte, mélangez doucement et laissez de nouveau mijoter une vingtaine de plus; voire plus, il faut que la viande soit tendre.
Parsemez de persil et servez bien chaud.

J'ai servi ce pat avec une purée de carottes.



Vous pouvez aussi cuisiner du sauté de porc pour cette recette; ce sera plus économique!

Bon après-midi!









Depuis que j'ai découvert la recette de cette Tatin aux pommes confites; je ne fais plus qu'elle!
Malgré tout, aujourd'hui, j'y ai ajouté des noix; elles apportent un petit croquant bien agréable à cette tarte...

La recette de cette Tatin est ICI.

Il suffira d'ajouter une douzaine de cerneaux de noix grossièrement hâchés sur le caramel, avant de garnir avec les pommes. 




A déguster tiède; c'est encore meilleur!






A tester aussi avec des noisettes!









Voici revenu la saison des bons veloutés!
Aujourd'hui, je vous propose un bon potage au potimarron, parfumé au chorizo, avec quelques brisures de noix pour le croquant; délicieux accompagné de petits croûtons!





Voici les ingrédients pour 4 bols;

- 600 g de potimarron épépiné
- 2 carottes
- 1 oignon
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 1 cube bouillon de légumes (j'ai utilisé 2 cuillères à soupe de "goutte de bouillon de légumes de Knorr" liquide)
- 1 pincée de curcuma (facultatif)
- 4 ou 5 noix (selon leur grosseur)
- 60 g de chorizo
- sel, poivre, huile d'olive, quelques brins de persil.

Coupez le potimarron en gros dés, émincez l'oignon, épluchez et coupez les carottes en morceaux; puis faites revenir dans un peu d'huile (ou de beurre) ces légumes quelques minutes dans une casserole sans laisser colorer.
Recouvrez d'eau à hauteur, ajoutez le cube, du sel et poivre et faites cuire 20 à 25 minutes.
Quand c'est cuit, mixez en ajoutant le curcuma, la crème et le persil haché, rectifiez l'assaisonnement.
Pendant la cuisson de ce potage, vous préparerez le chorizo et les noix.
Retirez la peau du chorizo, coupez-le en morceaux, hachez-le grossièrement et faites-le revenir à sec dans une poèle; réservez-le.
Cassez les noix, et hachez grossièrement les cerneaux.

Versez le velouté dans les bols, répartissez dessus les noix et chorizo et dégustez bien chaud.