Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 341 161
Nombre de commentaires : 24 448
Nombre d'articles : 2 328
Dernière màj le 19/04/2019
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Qui dit Pâques, dit chocolat
Voici donc quelques idées de recette de gâteaux pour cette fête!
Que dites vous de celui-ci? Il vous suffit de cliquer sur ce LIEN!


Peut-être préférez-vous celui-ci?


Peut-être préférez-vous celui de Norbert? C'est ICI!


En voici un autre tout aussi gourmand et chocolaté; il vous suffit de changer la déco, en mettant des petits œufs par exemple!

La recette est Ici.







Voici une pâtisserie 'façon 'mille-feuille'.
Garnie d'une mousseline aux kiwis et de quelques fraises; l'association est assez savoureuse!
Voici donc ce qu'il vous faudra pour cette gourmandise:

-1 bloc de pâte feuilletée
-1 petite barquette de fraises
-3 kiwis bien murs
-50 g de sucre
-250 g de mascarpone
-10 cl de crème liquide

Etaler la pâte, coupez-là en rectangles réguliers, piquez-là de plusieurs coups de fourchette, faites-là cuire 10 à 15 mn au four à 200°, en posant dessus une grille très légère de façon à empêcher la pâte de trop gonfler!
Mixer les kiwis pelés avec le sucre et le mascarpone.
Fouetter la crème liquide bien froide en chantilly et l'incorporer délicatement à la préparation aux kiwis.
Rincer et équeuter les fraises, les couper en deux.
Garnir les rectangles de pâte feuilletée avec la mousse aux kiwis, poser les fraises, superposer les rectangles de pâte, la mousse, les fraises et terminer par un rectangle seul; vous pouvez le saupoudrer de sucre glace (j'ai oublié!)


A vos petites cuillères....
Bon appétit.






Moi qui aime les carottes, je n'ai pas été déçue avec la recette de carottes aux lardons et au cumin de Gigi; cette épice se marie très bien avec ces carottes!
Nous les avons dégustées avec des saucisses au barbecue; à faire et à refaire...d'ailleurs, ce petit plat s'est retrouvé deux fois sur ma table depuis sa parution!
La recette de Gigi est ICI!








J'ai trouvé cette recette sur Facebook.
Ces petites crèmes sont savoureuses et très simples à réaliser; donc, c'est une recette à garder sous le coude car elle rend bien service!







Pour une dizaine de verrines ou 5/6 ramequins;
- 1 litre de lait
- 80 g de sucre (normalement 100 g, mais 80 g suffisent amplement; même beaucoup moins; tout dépend du chocolat plus ou moins sucré que vous utilisez! )
- 150 g de chocolat noir
- 4 cuillères à soupe de fécule (ou maïzena)
- 2 jaunes d'œufs.


Prendre un peu de lait froid (environ 20 cl), le mélanger aux jaunes d'œufs et à la fécule.
Pendant ce temps faites chauffer le reste du lait, faites-y fondre le chocolat, hors du feu; ajoutez le sucre, bien mélanger et pour terminer ajoutez le mélange; lait, œufs et fécule.
Remettre sur feu doux sans cesser de remuer; à la reprise de l'ébullition, continuer la cuisson quelques instants.
Répartir dans des verrines ou coupes et mettez au frais au minimum 2 heures.



Servez les natures, saupoudrées de granulés de sucre...ou d'une façon plus gourmande; avec un nuage de chantilly!



Ces petites crèmes sont très onctueuses...et vous pouvez varier les plaisirs en utilisant votre chocolat préféré; mais assez corsé de préférence!
Je les ai faites aussi avec un chocolat parfumé à la framboise; un petit délice!









Une association savoureuse, mais qui convient très bien aussi à d'autres volailles, en particulier la pintade; c'est ICI.
Mais aujourd'hui, ce sont ces cuisses de canard qui mijotent!

Ingrédients;
- 2 cuisses de canard
- 2 oranges
- 2 échalotes
- 1 cuillère de miel d'acacia
- 5 cl de vin blanc sec (ou un peu plus, si vous voulez plus de sauce)
- sel, poivre
- thym, laurier.
- 1 pincée de 4 épices.

Recettes;


Pressez une orange, détaillez l'autre non pelée, en 8 quartiers.
Faites revenir les cuisses de canard et les échalotes émincées dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive.
Salez, poivrez à votre convenance, ajoutez le jus d'orange, le vin blanc, le miel, le laurier, le thym et la pincée de quatre épices (à votre goût aussi!)
Fermez la cocotte et laissez mijoter 1 heure à 1 heure 30, selon la grosseur des cuisses.
Vous pouvez ajouter un peu d'eau en cours de cuisson si besoin est.
Pour moi; 45 minutes en autocuiseur intelligent...ou pas! lol (ces cuisses étaient grosses et fermes!)
Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les quartiers d'orange et laissez mijoter de nouveau quelques instants .









Mais non, je ne reviens pas de Hollande, mais bien de bretagne, et c'est avec nos amis Annick et Serge que nous avons fait cette jolie balade!

C'est en 1980 qu'un couple de hollandais décident de s'installer à Plomeur sur la pointe bretonne pour y cultiver des plantes à bulbes.
Ils pratiquent déjà la bulbiculture aux Pays-Bas, sur la mer du nord.
Chaque année, un circuit pédestre de 5 km est ouvert dés mi-mars pour découvrir les champs de jacinthes; les premières à s'épanouir!



Cette balade se fait le long des champs fleuris, et permet d'admirer cette floraison de jacinthes de mi-mars à début avril...








Chaque année, une mosaïque de fleurs est présentée au public; c'est une véritable œuvre d'art entièrement réalisée en fleurs de jacinthes!
C'est admirable aussi bien pour les yeux que pour les narines!


C'est ce qu'on appelle un tapis de fleurs!




De jolis champignons sont posés sur la pelouse!


Les tulipes prennent le relais début avril jusq'à mi-avril; elles commençaient à fleurir!


Avec la météo....celle-ci avaient le vent en poupe!!!









Voici le petit dessert de ce dimanche; des petites tartelettes aux pêches, simples à réaliser et savoureuses!

Pour 6 tartelettes;
- pâte feuilletée (brisée ou sablée; selon votre goût!)
- 1 grosse boîte de pêches au sirop
- 250 g de mascarpone
- 10 cl de crème fraîche liquide
- 5 cuillères du sirop de pêche
- 2 cuillères à soupe de sucre glace
- pépites de nougatine

Garnissez les moules à tartelettes de pâte, recouvrez-les de papier sulfurisé et de légumes secs (ou autres billes), et faites-les cuire 25 minutes environ dans un four préchauffé à 180°.

Egouttez les pêches, gardez 5 cuillères de sirop.
Fouettez le mascarpone avec la crème liquide, le sirop de pêche et le sucre glace.
Garnissez-en les fonds de pâtes refroidis, posez une demie pêche dessus, et parsemez de pépites de nougatine.



C'est aussi délicieux avec des éclats de pistaches.








Lequel préférez-vous? Le papillon...




ou le nounours?
Peu importe, c'est le même gâteau!
Le seul impératif; il faut que votre moule soit en silicone, puisque c'est un fondant cuit au micro-ondes!

Et il porte bien son nom; il est très fondant et très moelleux, rapide à réaliser et encore plus rapide à cuire, puisqu'il cuit en 5 à 6 minutes à 900 watts!
La recette idéale si vous avez des invités de dernière minute.





Voici les ingrédients;
-140 g de chocolat noir
- 80 g de sucre
- 50 g de farine
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche
- 100 g de beurre
- 3 œufs
- 1/ 2 sachet de levure chimique.
Et la recette;
Faites fondre le chocolat au micro-ondes avec une cuillère à soupe d'eau; ajoutez le beurre coupé en petits morceaux dans le chocolat fondu, bien mélanger le tout.
Mélangez les œufs et le sucre dans un saladier, ajoutez à ce mélange le chocolat et le beurre fondus, la farine mélangée avec la levure, puis la crème fraîche; 

Mettez cette pâte dans votre moule en silicone et faites cuire 5 à 6 minutes à puissance maxi.



Une recette à garder...à côté du micro-ondes!









Vous préférez que j'apporte l'apéro ou le cake?
Si vous préférez que j'apporte l'apéro, je vous laisse donc faire ce cake; savoureux et très goûteux!

Voici les ingrédients et la recette;
- 150 g de farine
- 3 œufs
- 1 sachet de levure chimique
- 10 cl d'huile de tournesol
- 5 cl de bière blonde
- 12,5 de lait
- 125 g de chorizo fort (ou doux!)
- 200 g de maroilles
- 1 pincée de sel, du poivre

Préchauffez votre four à 200°
Dans un saladier (ou robot), travaillez bien les œufs au fouet avec la farine et la levure, incorporez petit à petit l'huile, la bière, le lait tiédi, le sel, le poivre, mélangez bien.
Coupez le chorizo en mini morceaux ainsi que le maroilles, et incorporez ces dés à la pâte...




Versez cette pâte dans un moule à cake beurré ou tapissé de papier sulfurisé, et enfournez pour 45 minutes; une vingtaine de minutes à 200° et 25 minutes environ à 180°.

Une petite astuce; laissez toujours reposer votre appareil 30 minutes avant d'enfourner, plus vous le préparez à l'avance, meilleur sera ce cake; conseil trouvé dans le livre de Sophie Dudemaine 'Les cakes de Sophie'.




Un autre cake au maroilles? celui-ci avec des lardons; suivez ce LIEN.





Une autre recette toujours avec ce maroilles, mais plus originale car cette fois-ci avec des orties (il faudra attendre un peu qu'elles poussent au jardin!)
C'est ICI!






Après la chouriflette, (chou-fleur, façon tartiflette), je cuisine encore avec du fromage, mais cette fois, je pâtisse puisque je vous propose une tarte au fromage blanc parfumée à l'orange. 

Une tarte-gâteau car bien épaisse mais légère et onctueuse!


Voici les ingrédients pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre;

-1 pâte feuilletée (ou brisée)
- 500 g de fromage blanc
- 4 œufs
- 50 g de fécule
- 100 g de sucre en poudre
- le zeste d'une orange

Garnissez le moule avec la pâte, piquez de quelques coups de fourchette.
Mélangez le fromage blanc avec les jaunes d'œufs et le sucre, ajoutez la fécule et le zeste d'orange.
Montez les blancs d'œufs en neige ferme et incorporez-les délicatement à la préparation au fromage blanc.
Versez cette garniture sur la pâte.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 35 minutes.
Attendez quelques minutes avant de démouler.
Saupoudrez de sucre glace.


Je l'ai servie avec un coulis de framboises; un vrai délice.









La chouriflette.

 28/02/2019
Ou tout simplement le chou-fleur cuisiné façon tartiflette!
Cela faisait plusieurs fois que je voyais cette recette sur le Net; j'avais les ingrédients sous la main; c'était le moment.


Il vous faudra pour 1 gratin de 3/4 parts; 
- 1 chou-fleur (moyen)
- 1 petit reblochon (240 g)
- 20 cl de crème fraîche liquide
- 1 gros oignon
- 100 g de lardons fumés
- sel et poivre.


Faites cuire le chou-fleur à la vapeur ou dans l'eau bouillante (selon votre convenance); c'est un peu plus long à la vapeur, mais je préfère.
D'autre part, faites revenir l'oignon émincé et les lardons dans un filet d'huile.
Disposez les têtes de chou-fleur dans un plat à gratin beurré;  salez et poivrez à votre convenance.
Répartissez les lardons et l'oignon sur le chou-fleur , versez la crème par-dessus et recouvrez le tout avec le reblochon coupé en tranches.




Enfournez une vingtaine de minutes à 180°.



Nous avons beaucoup aimé cette façon d'accommoder le chou-fleur; c'est beaucoup plus savoureux qu'un gratin à la béchamel et au gruyère!








Les croustillons sont une pâtisserie constituée de petites bouchées de pâte à beignet cuites dans une friture et saupoudrées de sucre glace.
C'est une pâtisserie classique et facile à préparer.
C'est une spécialité belge et hollandaise que l'on trouve aussi en France; il est souvent vendu sur les foires et marchés de Flandres et d'Artois, mais on en trouverait aussi dans le sud-ouest, en Normandie et même en Alsace, où il est connu sous le nom de 'pupperle'.
En Hollande; ce petit beignet est appelé  'smoutebollen', et il a le nom de 'croustillon' en Belgique mais aussi celui de 'caricole'.
Comme vous pouvez le constater; il est connu sous divers nom selon les traditions locales.
"Source wikipédia".

Aujourd'hui, je fais ces petits croustillons à la bière, qui les rend encore plus légers, sachant bien entendu que le goût de cette bière, ne se retrouve absolument pas lors de leur dégustation!
Recette du site 750 G;


- 250 g de farine (sachant que j'en ai mis 2 cuillères à soupe supplémentaires, car je trouvais ma pâte trop liquide; c'est à vous de voir)
- 35 g de beurre
- 12 g de levure de boulanger
- 15 cl de bière blonde
- 10 cl de lait
- 1 œuf
- 1 bonne pincée de sel
- 1 sachet de sucre vanillé
- sucre glace (pour saupoudrer)

Dans la recette initiale, il n'y a pas de sucre,(à part le sachet de sucre vanillé), ça me convient, je trouve que le sucre glace en saupoudrage est suffisant, par contre, vous pouvez ajoutez 2 cuillères de sucre en poudre dans votre pâte si vous voulez une préparation plus sucrée; c'est une question de goût.

Faites dissoudre la levure dans le lait tiède pendant une dizaine de minutes.
Mettez dans un saladier (ou robot), la farine, le sucre vanillé, l'œuf, le sel, la bière, le beurre fondu et le lait avec la levure, bien mélanger le tout.
Posez un film plastique sur votre saladier et laissez monter la pâte à température ambiante environ 3 heures; au bout de ce temps; faites-la retomber et faites-là frire en vous servant de 2 petites cuillères huilées pour faire des petites bouchées que vous plongez dans une friture bien chaude (170°).


Sortez les beignets, posez-les sur un papier absorbant, saupoudrez de sucre glace et servez aussitôt!


Pour une recette sans bière; suivez ce lien!





Vous préférez peut-être les gaufres à la bière?
C'est ICI!

Et même les crêpes; suivez ce lien!






COQ AU CIDRE.

 21/02/2019
Pour cette recette, j'ai utilisé un 'vrai' coq de basse-cour, élevé exclusivement au grain, non pas aux céréales, donc un coq à la chair bien  ferme, mais pas une vieille bête pour autant (1 an environ) donc ferme, mais savoureux!
Pour la cuisson, il faut compter 1 h 30 en cocotte en fonte (voire plus pour ce genre de volaille) ou 45 mn avec l'autocuiseur intelligent! lol
Vous pouvez bien sûr utiliser un bon poulet fermier du commerce pour réaliser cette recette; à vous d'adapter le temps de cuisson, qui dépend aussi du poids!

- 1 coq coupé en morceaux
- 4 échalotes
- 3 cuillères à soupe de farine 
- champignons (je n'avais pas de champignons frais, j'ai utilisé une boite de champignons entiers)
- 50 à 60 cl de cidre brut (ou plus, il faut que le liquide affleure la viande)
- 50  cl de crème fraîche liquide
- calvados pour le flamber (facultatif)
- bouquet garni, 1 clou de girofle, sel, poivre, huile d'olive (ou autre!)

Emincez les échalotes, faites-les revenir légèrement dans un peu d'huile; retirez-les et réservez-les.
Mettez les morceaux de poulet à la place des échalotes, faites-les bien dorer à leur tour; si vous voulez flamber vos morceaux de coq; c'est le moment!
Je fais dorer en 2 ou 3 fois, surtout si le coq est assez gros.





Saupoudrez de farine tamisée, remuez bien le tout en laissant roussir quelques instants, ajoutez les échalotes et mouillez avec le cidre à hauteur.
Ajoutez le bouquet garni, le clou de girofle, salez, poivrez à votre convenance.
Couvrez et laissez cuire en suivant les conseils en début d'article.
quand le coq est cuit, ajoutez les champignons (si ce sont des frais, vous les aurez faits cuire au préalable afin qu'ils rendent leur eau).
Ajoutez aussi la crème fraîche, rectifiez l'assaisonnement, laissez mijoter quelques instants et servez bien chaud.

Vous pouvez ajouter dans ce plat quelques quartiers de pomme légèrement caramélisées; vous pouvez aussi les servir à part pour ceux qui n'apprécient pas le sucre-salé.










Virée en Belgique.

 16/02/2019
Un petit bonjour de Belgique où nous ne manquons pas de venir faire un peu de shopping quand nous sommes à côté de Lens...
Nous venons régulièrement au Bizet, petite ville frontalière, limitrophe d'Armentieres et de Lille.
Dans cette petite ville; de nombreux supermarchés sont consacrés à la vente du tabac...mais pas que, heureusement,  n'étant pas fumeurs,  ce sont d'autres rayons qui nous intéressent! 
Un petit tour au rayon des sauces...de quoi assaisonner les bonnes frites belges!


Les gaufres...typiques de la région! 



Sans oublier de faire une petite razzia au rayon chocolat...mais j'ai déjà fait quelques petits achats dans la jolie boutique 'Leonidas' qui se trouve en face; j'adore les chocolats blancs de cette marque!


Un pot de crème de speculoos pour le goûter des petits!


Et voici surtout le rayon qui intéresse JC; il aime bien rapporter quelques petits 'echantillons' de ce produit...et ici, on a le choix!!!








D'ailleurs, cette bière se trouve aussi sous forme de liqueur!!!


Une liqueur encore plus originale; la liqueur de chicon!


Bien sûr ...avec moderation!
Mais surtout; un  verre  à la fois (lol)..vu la contenance de ceux-ci!!! Hic hic hic...




Bon week-end !







Les occasions d'avoir des restes ne manquent pas, autant les accommoder d'une façon gourmande...pour oublier justement que ce sont des restes!
Et bien souvent, ces petits plats sont tout aussi savoureux que le plat initial!

Voici donc une délicieuse façon d'accommoder un reste de volaille; poulet, pintade...ou tout autre viande blanche!

Il me restait donc 2 blancs de poulet rôti; un peu sec, un peu tristounet...
J'ai décidé de les mettre dans une tourte, voici donc comment j'ai procédé; 
- reste de volaille cuite
- 2 pâtes feuilletées
- 1 petite barquette de champignons
- 2 échalotes
- 1 gros bol de béchamel épaisse
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche
- 1 peu de gruyère râpé
- sel et poivre


Faites une sauce béchamel épaisse, ajoutez-y la crème fraîche et le gruyère, salez et poivrez à votre convenance.
D'autre part, faites fondre dans une poêle les échalotes finement émincées et les champignons coupés en 2 ou en 4,(selon leur grosseur), jusqu'à ce que les champignons aient rendus leur eau; une quinzaine de minutes environ; égouttez-les bien.
Coupez les restes de viande en petits dés, et ajoutez-les à la béchamel, avec les champignons et échalotes.
Laissez refroidir.
Tapissez un moule à manqué avec une pâte feuilletée, versez la préparation sur la pâte, couvrez avec le second disque, soudez bien ces 2 pâtes avec un peu d'eau.
Dorez avec un jaune d'œuf délayé dans un peu de lait, faites une petite cheminée avec un petit rouleau de papier sulfurisé et mettez au four préchauffé à 180° pendant une trentaine de minutes.




Si vous n'avez pas assez de reste de viande, vous pouvez compléter avec une petite boite de quenelles 'nature' de volailles ou de veau.







Brioche à l'ancienne.

 09/02/2019
J'ai trouvé cette recette de brioche sur le site de 'La cuisine de A à Z'.
Voici les ingrédients de la recette initiale...et ce que j'y ai ajouté!

- 300 g de farine.
- 150 g de beurre mou
- 3 œufs
- 10 cl de lait 
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 15 g de levure fraîche ou 7 g de levure sèche
- 1 bonne pincée de sel

J'ai trouvé que 300 g de farine était un peu 'juste', j'en ai donc rajouté 3 cuillères à soupe au moment du dégazage, et j'ai ajouté aussi un sachet de sucre vanillé.

Délayer la levure dans le lait tiède.
Mélanger la farine tamisée avec le sel, les sucres, ajoutez les œufs un par un, le beurre mou et ensuite le lait mélangé à la levure.
Pétrissez une quinzaine de minutes...ou 10 minutes au robot!
Laissez lever dans un endroit tiède, au moins une heure, il faut que la pâte double de volume.
Si votre four a cette fonction, vous pouvez l'enfourner à 30°.
Quand votre pâte a doublé de volume, posez-là sur votre plan de travail bien fariné, et dégazez-là en la rabattant 4 ou 5 fois.

C'est à ce moment-là que j'ai ajouté 3 cuillères de farine; c'est facultatif; mon beurre était peut-être trop mou...à voir, et à tester la prochaine fois avec un beurre plus ferme.


Une astuce de 'La cuisine de A à Z' pour mieux l'aérer consiste à l'étaler (une fois dégazée) en rectangle et à rabattre les 2 côtés vers le centre.
Après cette étape, remettez-là à lever une seconde fois, jusqu'à ce qu'elle double à nouveau de volume.
Au bout de ce temps, disposez-là dans votre moule bien beurré, je tapisse mon moule avec du papier sulfurisé, et je beurre ce papier avec un peu de beurre salé, j'aime bien le goût que ce beurre apporte à la croûte!
Je badigeonne d'un œuf battu avec un peu de lait, et j'enfourne une quarantaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.
Si vous trouvez qu'elle colore trop, vous la couvrez avec un papier d'alu.





Il ne vous reste plus qu'à la déguster, légèrement tiède, avec ...ce que vous voulez!







Bon week-end!



En ce moment, je fais une cure d'oranges, et j'aime retrouver cet agrume dans mes petits plats, comme avec ce magret.
Le canard aime spécialement l'orange.

- 1 beau magret (ou 2 petits)
- 4 oranges
- 2 cuillères à soupe de miel
- 1 pincée de 4 épices
- sel, poivre.



Lavez les oranges, prélevez le zeste d'une, pressez-là ainsi qu'une seconde.
Pelez les deux autres et séparez les quartiers en les coupant à vif. 

Entaillez le magret côté peau en le quadrillant.
Faites-le cuire dans une poèle sans matière grasse, en commençant par le côté peau, laissez-le cuire quelques minutes, retournez-le et poursuivez la cuisson; le temps de cuisson dépend de la grosseur de ce magret, mais aussi de votre goût!
Salez et poivrez.

Retirez-le de la poèle et gardez-le au chaud dans une assiette, recouvert de papier d'alu.
Videz le gras de la poèle, mélangez le miel avec le jus des deux oranges, la pincée de 4 épices, versez ce mélange dans la poèle en la déglaçant.
Laissez mijoter quelques instants à feu moyen, de façon à réduire ce jus jusqu'à obtenir une sauce bien sirupeuse, réduisez le feu et ajoutez les quartiers d'orange, le temps de les réchauffer.
Tranchez le magret, remettez-le dans la poèle 1 à 2 minutes et servez-le nappé de la sauce et des quartiers d'orange.
Décorez avec les zestes.








C'est Laurent Mariotte qui m'a donnée envie de faire cette poêlée de légumes d'hiver!
Lui, appelle ce plat 'sa ratatouille d'hiver'; il y met un tas de légumes de saison, dont du céleri et des champignons.
J'ai donc adapté sa recette avec les légumes de mon choix; 
- 1 morceau de potimarron
- 1 rutabaga
- 1 panais
- 1 navet
- 3 carottes
- 1 pomme de terre
- et même 1 petite patate douce, moi qui ne suis pourtant pas fan de ce légume, malgré tout, 'elle passe' assez bien dans cette poêlée!

Vous coupez tous ces légumes en gros dés, vous les faites suer dans un peu de beurre dans une cocotte, vous salez et poivrez...
Vous ajoutez un peu de bouillon de légumes, vous couvrez et vous laissez cuire 25 minutes environ.
6 minutes en autocuiseur.
Vous enlevez le couvercle et vous 'poussez' un peu le feu en fin de cuisson pour réduire le jus si vous si vous trouvez qu'il y en a trop.
Vous pouvez mettre les légumes de votre choix, mais aussi 1 oignon ou des  lardons; tout est affaire de goût!









C'est la chandeleur!

 02/02/2019
C'est l'occasion de manger des crêpes, même si nous n'avons pas attendu cette date pour nous régaler!
Sucrée ou salée; vous les préférez comment?
En suivant ce lien, vous trouverez la recette de la pâte à crêpe à la bière et un tas de liens vers des recettes salées ou sucrées; je suis sûre que vous en trouverez une à votre goût!








J'avais deux petits enfants à l'heure du goûter et...un pot de ricotta qui s'ennuyait ferme dans mon frigo!
Pourquoi ne pas faire un bon fondant?

J'ai fait le 'fondant au chocolat de Norbert', en remplaçant les 200 g de beurre par ce pot de ricotta (250 g), et cette fois, j'ai mis moins de sucre que dans la recette initiale; j'en ai mis 'seulement' 120g!

La recette se trouve ICI.

Résultat; ce fondant porte très, très bien son nom!


Je l'ai décoré avec des tuiles au caramel et beurre salé, (trouvé chez Aldi), émiettées ou pas; j'ai mis les deux.







A déguster avec un petit café ou un bon chocolat chaud...le 'vrai' chocolat chaud; vous trouverez la recette en suivant CE LIEN.





Îles flottantes.

 28/01/2019
Je vous propose un dessert très traditionnel, que je fais régulièrement car c'est le genre de dessert dont on ne se lasse pas; les îles flottantes, tellement meilleures que celles que l'on trouve dans le commerce, avec une crème anglaise bien onctueuse!
Vous me direz peut-être; îles flottantes ou œufs à la neige?
Il parait qu'il ne faut pas les confondre; les blancs battus en neige de l'île flottante sont cuits au bain-marie et au four, tandis que ceux pour les œufs à la neige sont moulés à la cuillère et pochés dans du lait frémissant (voire de l'eau!); quoi qu'il en soit, ce dessert est généralement nappé de caramel et décoré d'amandes éffilées!
C'est donc la recette très classique des îles flottantes que je vous propose aujourd'hui! 

Voici les ingrédients pour 5 ou 6 coupes;

 Crême anglaise;

- 1 demi litre de lait (de préférence entier)
- 4 jaunes d'œufs
- 50 g de sucre 
- 1 sachet de sucre vanillé

Pour les 'îles'
- les 4 blancs d'œufs
- 1 grosse cuillère à soupe de sucre glace
- du caramel pour les napper; je l'ai fait au pif...et quelques noisettes effilées et dorées à sec, pour décorer! 

Commencez par battre les jaunes d'œufs avec le sucre, jusqu'à blanchiment.
Pendant ce temps, faites bouillir le lait avec la vanille, arrêtez le feu dés les premiers bouillons; versez ce lait sur le mélange œufs-sucre sans cesser de remuer, remettez le tout à chauffer en remuant constamment, votre crème est cuite dés qu'elle nappe la cuillère; il ne faut surtout pas qu'elle bout!

Réservez au frais!

Battez les blancs avec le sucre glace en neige très ferme, mettez ces blancs dans des ramequins beurrés et faites-les cuire dans un bain-marie au four préchauffé à 120°, une dizaine de minutes.
Certains les mettent 3 minutes seulement à 180°...A tester!

Répartissez la crème anglaise refroidie dans des coupes et posez délicatement les îles refroidies dessus, décorez de caramel et d'amandes grillées.



Servez bien frais!

Vous en préférez peut-être des plus gourmandes, comme celles-ci avec des poires et des noix? un  vrai dessert de saison, suivez ce lien!

Ou voici une autre recette, plus exotique, mais très rapide à réaliser; les îles flottantes à la mangue; c'est ICI!

Celle-ci sera pour l'été prochain...avec des fraises!









Voici une tatin salée et savoureuse aux endives, roquefort et aux noix; une vraie tatin de saison!

Ingrédients;
- 1 pâte brisée
- 1 kg d'endives
- 80 g de comté
- 80 g de roquefort
- 1 douzaine de cerneaux de noix
- 1 jus de citron
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- un peu de beurre (ou autre matière grasse de votre choix)
- sel, poivre

Lavez les endives, coupez-les en 2 (ou 4 selon leur grosseur), faites-les dorer dans une poèle avec un peu de beurre, arrosez-les de jus de citron et saupoudrez-les de cassonade, salez et poivrez.
Couvrez et laissez cuire 25 minutes à feu doux en surveillant.
Beurrez un moule à tarte (ou à manqué), déposez les endives harmonieusement au fond de ce moule, puis le comté râpé, les noix grossièrement hâchées (gardez-en quelques petits morceaux pour la déco), et terminez par le roquefort émietté.
Couvrir avec la pâte en rentrant les bords sur le côté du moule.
Enfournez une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 200°.





Laissez reposer 5 minutes avant de retourner sur le plat de service et décorez de quelques morceaux de noix.



Bon appétit!







Daube à l'ancienne.

 23/01/2019
C'est l'hiver, c'est la saison des bons petits plats qui réchauffent le corps et l'esprit; profitons-on!
Ici, nous avons quelques centimètres de neige; mais habitant à 300 mètres d'une nationale très passagère (Reims à Rouen), nous ne sommes pas bloqués...nous profitons donc de ces beaux paysages....et je mitonne de bons petits plats, comme cette daube à l'ancienne!

Ingrédients;
- 1 kg de bœuf (j'ai utilisé de la macreuse; bien tendre)
- 150 g de lardons fumés
- 500 g de carottes
- 3 oignons
- 1 gousse d'ail
- 50 cl de vin blanc sec
- 1 petit verre à liqueur de cognac (facultatif)
- 2 cuillères à soupe de farine
- 1 bouquet garni
- quelques olives vertes (oubliées pour moi!)
- sel, poivre




Coupez la viande en gros cubes et faites-la dorer avec les lardons dans de l'huile d'olive (ou autre matière grasse de votre choix).
Retirez cette viande et mettre à la place les carottes coupées en rondelles et les oignons émincés, laissez blondir quelques instants en remuant.
Remettez la viande dans la cocotte, saupoudrez avec la farine, mélangez bien de nouveau, puis mouillez avec le vin blanc, ajoutez le cognac, l'ail pilée, le bouquet garni, salez et poivrez.
Il faut que le liquide affleure les morceaux de viande, vous pouvez ajouter un peu d'eau pour compléter (si vous avez du bouillon, c'est encore mieux!)
Couvrez et laissez mijoter à feu doux 3 h environ, ou même plus!
Ou 45 minutes environ en autocuiseur.

Ajoutez les olives en fin de cuisson, et laissez mijoter de nouveau quelques minutes.
J'ai servi cette daube avec du riz; mais c'est aussi très bon avec quelques pommes de terre.











C'est la pleine saison des endives...ou chicons!
Nous les mangeons à toutes les sauces, mais c'est cuites que je les préfère!
Je vous propose donc aujourd'hui des endives braisées avec des filets de poulet, nappés d'une petite sauce bien savoureuse au roquefort!

Pour 2 filets de poulet;
- 4 ou 5 endives
- 15 cl de crème fraîche liquide
- 100 g de roquefort
- beurre, sel, poivre.

Coupez les endives en deux dans le sens de la longueur (en 2 ou en 4 selon leur grosseur).
Faites fondre une noix de beurre dans une grande poèle et laissez-les dorer en les retournant régulièrement.
Quand elles sont dorées, laissez-les cuire 15 à 20 minutes à feu moyen en les surveillant, vous pouvez ajouter un peu d'eau si nécessaire.
Pendant la cuisson de ces endives, faites cuire les filets de poulet dans une autre poèle, salez, poivrez...
Pour la sauce; chauffez la crème dans une petite casserole et ajoutez-y le roquefort coupé en petits dés, faites fondre le tout en mélangeant.
Servez les filets de poulet et les endives braisées, nappés de la sauce!










Et encore une galette!

 16/01/2019
Après l'effort le réconfort; c'est vraiment le cas de le dire puisque cette galette a été dégustée après la séance de gym!
J'aime cette galette, savez-vous comment? La recette est ICI!

Peut-être avez-vous envie d'autres saveurs?
Avec du chocolat et des poires? C'est ici!
En voici une autre avec des pommes et du "carameldou", suivez ce lien!
Peut-être avez vous envie de saveurs plus exotiques, par exemple, de la noix de coco et de l'ananas?  C'est ici!

En voici une autre,  à la frangipane, légèrement revisitée avec un zeste d'orange....ou à la
clémentine?






Et en voici une petite dernière, toute aussi gourmande; avec du chocolat et des noisettes; suivez ce lien!









Voici un bon petit plat d'hiver; encore meilleur réchauffé!

Voici les ingrédients pour 1 kg de veau; 

- 1 kg de veau en morceaux
- 100 g de lardons fumés
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 500 g de carottes
- 2 tomates pelées et épépinées (en conserve pour moi)
- 3 échalotes
- 3 gousses d'ail
- 1 feuille de laurier, 1 branche de thym, un peu de persil
- 2 clous de girofle
- 1 pincée de curcuma
- 1 cube de bouillon (bœuf  ou poule)
- 1 cuillère à soupe de farine
- 30 cl de vin rouge ( bordeaux ou côtes du Rhône)

Faites suer les lardons fumés dans une cocotte sur feu moyen; ôtez-les et égouttez-les sur un papier absorbant.
Ajoutez l'huile d'olive dans la cocotte et faites dorer la viande coupée en morceaux pendant environ 5 minutes, salez et poivrez, remettez les lardons.
Ajoutez les carottes coupées en rondelles avec les échalotes émincées, les gousses d'ail entières et les tomates en morceaux, ajoutez ensuite toutes les épices, le persil, saupoudrez de farine, mélangez et ajoutez le vin et le cube de bouillon.
Couvrez la cocotte et laissez mijoter 1 h 30 environ, en remuant de temps en temps.




25 minutes environ en auto-cuiseur (selon la grosseur des morceaux).





Cette recette est de Laurent Mariotte, je l'ai revisitée légèrement en la simplifiant!
Si vous avez un petit reste de foie gras, voici une façon très gourmande de l'utiliser, puisqu'il n'en faut que quelques copeaux!

Voici les ingrédients; 
- 3 pommes de terre
- 3 endives
- 1 pomme (type boskoop)
- bouillon de volaille
- 5 cl de crème fraîche liquide
- 1 noix de beurre
- sel, poivre (peu de sel, à cause du bouillon)
- quelques copeaux de foie gras.

Faites fondre le beurre dans un faitout, et faites- y revenir pendant quelques instants les endives coupées en tronçons, les pommes de terre et la pomme coupées en morceaux, recouvrez avec le bouillon, salez et poivrez à votre convenance.
Faites cuire jusqu'à ce que tous ces légumes soient fondants (25 minutes environ), mixez le tout finement avec la crème fraîche.
Versez dans des bols (ou assiettes!) et répartissez les copeaux de foie gras par-dessus; servez sans attendre!




Bien sûr, ces copeaux de foie gras agrémenteront n'importe quel velouté d'une façon tout aussi gourmande!






Certains ne résistent pas au chant des sirènes; je n'ai pas résisté à l'achat de ce Cookéo!
Il faut dire que ma vieille cocotte-minute était bonne à changer (un ancien modèle difficile à fermer), que papa Noël m'a offert des bons-cadeaux...et que cet appareil de couleur rouge fait beaucoup d'effet dans ma cuisine grise à la déco rouge!!! lol
N'oublions tout de même pas que ce cookéo reste un auto-cuiseur, même s'il est électrique et intelligent...soi-disant!!!(re-lol!)
Tout ça pour vous dire que je suis adepte des bons petits plats mijotés longuement et doucement...donc, ma cocotte en fonte ne sera pas reléguée aux oubliettes!
Je sais aussi que si certaines vont être ravies de cet achat; d'autres vont être agacées (j'en connais et je les vois faire la grimace!!! hihihi)!
En effet, J'ai la chance de papoter avec quelques visiteuses de mon blog et je sais donc que certaines n'apprécient pas spécialement cette invasion de 'recettes au Cookéo', même si c'est une nouvelle façon de cuisiner!
Surtout que des blogs sont exclusivement réservés à ces nouveaux appareils.
Donc, pour l'instant ( je verrai plus tard si je change d'avis...ou pas!) , je continuerai à poster mes recettes d'une façon très traditionnelle; celles qui ont cet appareil "intelligent" sauront adapter ces recettes, c'est ce que font mes belles-filles et elles se débrouillent fort bien!
Malgré tout, j'aimerais que vous me disiez très sincèrement ce que vous pensez de ma décision de continuer à vous donner ces recettes comme je l'ai toujours fait, sans vous parler de cet aide culinaire.....car votre avis m'intéresse!
J'attends vos commentaires avec impatience!

Le voici tout juste sorti de son carton!









Bonne journée!

 26/12/2018
Encore un Noël de passé.
Petits et grands ont été gâtés!
Je vous souhaite une bonne journée, une bonne semaine et à bientôt!








Sur le même principe que la tarte soleil (voici le LIEN), voici la tarte 'sapin', plus d'actualité!

Il vous faudra pour réaliser ce sapin; 
- 2 pâtes feuilletées (si vous utilisez des pâtes rectangulaires, votre sapin sera plus haut)
- 1 pot d'antipasti aux 2 tomates (c'est une préparation aux tomates séchées et fraîches), vous pouvez mettre un petit pot de tapenade à la place.
- quelques rondelles très fines de chorizo
- un peu de comté râpé.

Découpez les 2 pâtes en forme de sapin, tartinez une pâte avec la préparation aux tomates, en laissant un centimètre sur tout le tour, pour la soudure.




Déposez par-dessus le chorizo coupé en minis-morceaux puis le comté.
Posez la seconde pâte coupée de la même façon, soudez bien les bords avec un peu d'eau.
Coupez des bandes de pâte de chaque côté régulièrement en laissant une bande verticale au milieu du sapin (2 à 3 cm)
Tournez ces bandes délicatement en faisant attention de ne pas les arracher.





Badigeonnez avec un jaune d'œuf et mettez au four préchauffé à 180° pendant 30 à 35 minutes.

Vous pouvez utiliser d'autres ingrédients; tapenade et parmesan, saumon fumé, jambon emmental, 4 fromages...etc, etc...





Un autre sapin pour l'apéro? Il revient sur ma table régulièrement, car ce sont les petits-enfants qui l'élaborent!
Sans cuisson celui-ci et à garnir à votre envie!











J'aime beaucoup manger de la salade; de la laitue en particulier, mais j'aime surtout retrouver des produits de saison dans mon assiette; c'est pourquoi nous retrouvons régulièrement l'endive ou la mâche dans nos assiettes en cette période!
Aujourd'hui, je vous propose une salade d'hiver assez variée puisqu'on y trouve ces endives et cette mâche, mais aussi du comté et une belle pomme coupés en dés, des œufs durs, et pour couronner le tout des magrets de canards séchés!
Vous pouvez y ajouter quelques cerneaux de noix grossièrement hâchés pour le croquant!
Vous l'assaisonnez à votre choix en y ajoutant 2 échalotes émincées et une gousse d'ail hâchée et une petite cuillère d'huile de noix (si vous aimez!).

Une vraie salade de saison...et un vrai plat complet!








Il vous reste un reste de viande? Pour changer du hachis parmentier ou des boulettes, pourquoi ne pas confectionner une tourte gourmande et friande?
Pour celà, j'ai utilisé un reste de pot au feu, un petit morceau de porc et un peu de chair à saucisses ( environ 500 g), j'ai ajouté 3 œufs, un oignon et 2 gousses d'ail hâchés, du sel, du poivre et du persil. 
J'ai hâché la viande et j'y ai mélangé tous les autres ingrédients.
Vous pouvez ajouter des champignons à ce mélange.

J'ai foncé un moule à tarte avec une pâte feuilletée, j'ai garni cette pâte avec la préparation à la viande, j'ai recouvert avec une seconde pâte feuilletée, en soudant bien les bords avec de l'eau, j'ai fait une petite cheminée (en glissant dans le trou un petit cône en alu), ensuite j'ai badigeonné avec un jaune d'œuf et j'ai glissé dans un four préchauffé à 180° pendant une quarantaine de minutes.







A déguster chaud ou tiède avec une salade verte.









La coquille du Nord.

 09/12/2018

Appelée coquille, cramique, cougnoule, cougnou, et même 'pain de Jésus', ce gâteau brioché est une spécialité de la Belgique et du nord de la France.
Cette coquille se consomme durant les fêtes de fin d'année.
Ce 'pain de Jésus' est donc un gâteau brioché dont la forme rappelle celle du petit jésus emmailloté.
On peut aussi y ajouter des raisins secs, des pépites de chocolat ou des grains de sucre...
J'ai décidé de la faire 'nature'...
Avant de la faire cuire, on lui donne la forme d'un Jésus emmailloté (du moins, on essaie), cette coquille peut aussi avoir la forme d'un pain à 2 têtes...
Il faut avouer que mon jésus emmailloté s'est un peu dispersé dans ses langes lors de la cuisson...mais c'est un vrai délice!

 


J'ai trouvé cette recette en images sur le blog du "Chef Simon"...donc, si elle vous tente, suivez ce lien!
Les proportions données sont pour 2 belles coquilles!
 






On trouve cette spécialité en Champagne sous le nom de quénieu avec une forme un peu différente...
Je l'ai servie avec une gelée de framboises 'maison...un vrai délice! 


L'histoire de la cougnoule, le cougnou (ou coquille...ou le nom que vous préférez!) remonte au moyen-âge. Ce pain du soir de noël a été oublié avant d'être réinventé à la fin du 18ème siècle par un boulanger.
Désormais, dans le nord elle fait partie du patrimoine et a même son proverbe;
"Quand on mange les cougnous au soleil, on mange les cocognes (oeufs de Pâques) derrière le poêle"....


 










Tarte pommes et coings

 27/11/2018
Voici une tarte qui porte bien son nom, mais ce n'est pas une grande innovation, juste une idée pour utiliser ces fruits si savoureux!
J'ai fait tout simplement une compote avec quelques pommes et 2 coings, (vous sucrez à votre volonté, j'ai seulement ajouté un sachet de sucre vanillé), ensuite j' ai écrasé grossièrement cette compote, j'ai attendu qu'elle tiédisse et je l'ai étalée sur ma pâte à tarte, j'ai recouvert de quartiers de pommes et je l'ai fait cuire une trentaine de minutes dans mon four préchauffé à 200°.
A la sortie du four, j'ai badigeonné ma tarte avec de la gelée de coings préalablement liquéfiée au micro-ondes..





Dégustée encore tiéde....un vrai délice!!!








APERITIFS DE COING

 21/11/2018
C'est la saison où on récolte les coings, je remets donc cet article (publié en 2015) en tête de mon blog...gelée ou apéro? A vous de choisir!

Le coing est le fruit du cognassier, il a la forme d'une poire et est assez volumineux.
Il arbore un petit duvet à maturité.
Cultivé depuis 4000 ans; les grecs le mangeaient avec du miel et les romains l'utilisaient déjà en parfumerie.
Aujourd'hui, on le trouve partout en Europe.
Il est riche en vitamines, cependant ce coing ne se consommant que cuit, il pert une bonne partie de ses vitamines à la cuisson.

Pour une bonne gelée; suivez ce lien!
Pomme ou coing? ou pomme et coing? c'est la même recette!


 


Avec ces coings, on peut donc aussi fabriquer de la potion magique...ou si vous préférez de l'apéritif... pour cette opération; c'est JC qui prend le relais!

Je vous propose donc deux recettes d'apéritifs; 
 




A consommer avec modération, bien entendu!!!!




 



J'aime beaucoup les desserts aux pommes, en voici un particulièrement gourmand; le trifle aux pommes caramélisées et beurre salé; un délice!

Pour 4 belles coupes;
- 5 ou 6 pommes (selon leur grosseur)
- 5 palets bretons et 2 spéculoos (c'est ce que j'ai mis, mais n'importe quel autre sablé fera l'affaire)
- 25 g de beurre demi-sel
- 20 g de sucre
- 2 cuillères à soupe de calvados (facultatif)
- 20 cl de crème entière liquide 
- 3 cuillères à soupe de mascarpone
- 20 g de sucre glace
- 1 sachet de sucre vanillé
- 3 cuillères à soupe de pépites de nougatine (ou pralin, noix ou noisettes, à votre choix!)

Pelez et épépinez les pommes, puis coupez-les en dés.
Faites-les caraméliser avec le sucre et le beurre dans une poèle, laissez cuire une vingtaine de minutes en remuant très souvent.

Flambez avec le calvados, et écrasez-les grossièrement avec une fourchette ou un presse-purée à main, mettez cette compote au frais pendant 2 heures.

Mixez grossièrement les sablés au robot, puis mélangez-les avec la moitié des pépites de nougatine....



Peu de temps avant de servir ce dessert, mélangez la crème bien froide avec le mascarpone, le sucre glace et le sucre vanillé; fouettez le tout en chantilly au batteur.
Répartissez une bonne partie de la compote dans des verres à pied, complétez avec le mélange biscuits-nougatine, rajoutez une cuillère de compote, puis couronnez le tout de chantilly, décorez du reste de nougatine et servez sans attendre...




et régalez-vous!







Quoi de mieux en cette saison qu'un bon petit plat mijoté en cocotte?
Ce concentré de saveurs cuit tout seul et est encore meilleur réchauffé!

Je vous propose donc ce sauté de veau aux champignons et à la crème fraîche.
Vous pouvez utiliser les champignons que vous voulez!
J'ai aussi utilisé pour cette recette, une moutarde parfumée au Riesling (Lidl), mais n'importe quelle autre moutarde fera l'affaire, douce ou forte, parfumée ou non, c'est selon votre goût!


Coupez la viande en gros dés, puis faites la dorer avec de l'huile (ou du beurre), dans une cocotte en fonte avec les échalotes émincées, versez le vin et laissez bouillir 3 à 4 minutes, ajoutez alors le fond de veau, la crème fraîche, la moutarde, le thym, salez et poivrez.
Couvrez et laissez mijoter une cinquantaine de minutes.
Pendant ce temps, nettoyez les champignons, et faites-les sauter 7 à 8 minutes à la poêle en remuant souvent, jusqu'à ce qu'ils rendent leur eau, salez, poivrez.
Versez les ensuite dans la cocotte, mélangez doucement et laissez de nouveau mijoter une vingtaine de plus; voire plus, il faut que la viande soit tendre.
Parsemez de persil et servez bien chaud.

J'ai servi ce pat avec une purée de carottes.



Vous pouvez aussi cuisiner du sauté de porc pour cette recette; ce sera plus économique!

Bon après-midi!









Depuis que j'ai découvert la recette de cette Tatin aux pommes confites; je ne fais plus qu'elle!
Malgré tout, aujourd'hui, j'y ai ajouté des noix; elles apportent un petit croquant bien agréable à cette tarte...

La recette de cette Tatin est ICI.

Il suffira d'ajouter une douzaine de cerneaux de noix grossièrement hâchés sur le caramel, avant de garnir avec les pommes. 




A déguster tiède; c'est encore meilleur!






A tester aussi avec des noisettes!









Voici revenu la saison des bons veloutés!
Aujourd'hui, je vous propose un bon potage au potimarron, parfumé au chorizo, avec quelques brisures de noix pour le croquant; délicieux accompagné de petits croûtons!





Voici les ingrédients pour 4 bols;

- 600 g de potimarron épépiné
- 2 carottes
- 1 oignon
- 2 cuillères à soupe de crême fraîche épaisse
- 1 cube bouillon de légumes (j'ai utilisé 2 cuillères à soupe de "goutte de bouillon de légumes de Knorr" liquide)
- 1 pincée de curcuma (facultatif)
- 4 ou 5 noix (selon leur grosseur)
- 60 g de chorizo
- sel, poivre, huile d'olive, quelques brins de persil.

Coupez le potimarron en gros dés, émincez l'oignon, épluchez et coupez les carottes en morceaux; puis faites revenir dans un peu d'huile (ou de beurre) ces légumes quelques minutes dans une casserole sans laisser colorer.
Recouvrez d'eau à hauteur, ajoutez le cube, du sel et poivre et faites cuire 20 à 25 minutes.
Quand c'est cuit, mixez en ajoutant le curcuma, la crème et le persil hâché, rectifiez l'assaisonnement.
Pendant la cuisson de ce potage, vous préparerez le chorizo et les noix.
Retirez la peau du chorizo, coupez-le en morceaux, hachez-le grossièrement et faites-le revenir à sec dans une poèle; réservez-le.
Cassez les noix, et hachez grossièrement les cerneaux.

Versez le velouté dans les bols, répartissez dessus les noix et chorizo et dégustez bien chaud.









Pissaladière.

 25/10/2018
Cette spécialité tire son nom de 'pissalat', un condiment d'origine niçoise composé de purée d'anchois, de clous de girofle, de thym, de laurier, de poivre et d'huile d'olive. Traditionnellement, la pissaladière était toujours badigeonnée de ce mélange avant d'être enfournée.

-1 pâte à pizza
- 1 kg d'oignons
- 10 à 12 anchois
- 1 cuillère à café de sucre
- une poignée d'olives noires
- huile d'olive, sel, poivre.

Pelez et émincez les oignons, faites-les fondre dans une sauteuse avec de l'huile d'olive, laissez- les cuire à feu doux en remuant souvent afin qu'ils ne colorent pas; ils doivent rester fondants.
A la fin de la cuisson, saupoudrez-les de sucre, salez et poivrez à votre goût.

Préchauffez le four à 240 °.
Déroulez la pâte à pizza sur la plaque de cuisson, recouvrez-la de la fondue d'oignons.
Egouttez les filets d'anchois et disposez-les sur ces oignons, enfournez pendant une quinzaine de minutes.
Sortez du four, ajoutez les olives et enfournez de nouveau une dizaine de minutes.




L'idéal est de préparer cette recette avec une 'vraie' pâte à pain (comptez 250 g environ), c'est plus long, mais tellement meilleur!






Pour prolonger l'été, pourquoi pas un petit tartare avec les bonnes tomates du potager?

Pour 2; 
- 1 avocat mûr à point
- 2 tomates
- 1/2 citron vert
- 120 g de saumon fumé
- sel, une pincée de piment d'espelette
- 1 cuillère d'huile d'olive (facultatif)
- 1 peu de basilic, de persil ou de ciboulette.

Laver les tomates, les épépiner et les couper en petits cubes
Réserver dans une passoire pour retirer le maximum de jus.
Eplucher l'avocat et le couper aussi en petits dés.
Réserver dans un saladier en l'arrosant de jus de citron vert.
Couper le saumon fumé en petit dés.
Ciseler le basilic.
Mélanger les dés d'avocat, les dés de tomates et le saumon ainsi que le basilic, saler légèrement et saupoudrer de piment d'Espelette (à votre goût).
Mélanger.
J'ajoute une petite cuillère d'huile d'olive, mais c'est facultatif.
Tasser cette préparation dans un petit bol, ou mieux, dans un cercle et mettez au frais 1 ou 2 heures.
Démouler au moment de servir.

En voici un autre avec des tomates, asperges et fraises; tout aussi savoureux...c'est ICI!



Recette de  PtitCHEF.





C'est la saison des pommes, et j'aime cuisiner avec ces fruits; mais pas seulement en dessert!
Je vous propose donc aujourd'hui cette petite recette de côtes de porc, cuisinées avec du cidre et des échalotes; un petit plat plein de saveurs...automnales, bien sûr!

Pour 2 côtes de porc;
- 2 échalotes
- 2 pommes
- 15 cl de cidre brut
- une vingtaine de grammes de beurre
- 1 cuillère à café de fond de veau, sel et poivre.

Pelez et émincez les échalotes
Pelez et épépinez les pommes, puis coupez-les en quartiers.
Faites revenir le tout dans une poêle avec la moitié du beurre en remuant délicatement jusqu'à coloration, couvrez et laissez cuire à feu doux 8 minutes environ.
Retirez de la poêle et réservez.
Mettez cuire à la place les côtes de porc avec le reste du beurre (ou huile, ou margarine).



Quand les côtes sont cuites, retirez-les et gardez-les au chaud.
Déglacez la poêle à feu vif avec le cidre, ajoutez le fond de veau en remuant bien, laissez réduire un peu la sauce jusqu'à ce qu'elle soit sirupeuse, salez et poivrez, remettez les côtes dans cette poêle avec les pommes et servez bien chaud après avoir parsemé le tout de persil haché.


Cette recette est savoureuse avec des côtes de veau.


Bon appétit!










Ce n'est pas une recette que je vous propose aujourd'hui, mais une idée d'accompagnement pour ces tomates farcies; ça change du riz!
Cet accompagnement permet aussi d'utiliser les grosses courgettes!
Il suffit d'éplucher une belle courgette (ou des petites), de l'épépiner, de la couper en morceaux, d'émincer une ou 2 échalotes, de hâcher une belle gousse d'ail, de mélanger le tout après avoir salé et poivré et de mettre cette préparation dans un plat à four beurré.
Vous posez vos tomates farcies dessus, et vous mettez le tout à cuire!
Les courgettes accompagnent parfaitement ces tomates!









L'automne est à notre porte, et les pommes avec; il y en a beaucoup cette année!
Je vous propose donc ces petits gratins légers et savoureux, parfumés au limoncello.






Pour 4 à 6 gratins, selon la taille des moules;
- 5 ou 6 pommes.
- 40 g de beurre + pour les moules.
- 2 sachets de sucre vanillé.
- 6 jaunes d'œufs
- 20 cl de limoncello
- 40 g de sucre
- 15 cl de crème liquide entière
- amandes effilées
- sucre glace.

Epluchez et coupez les pommes en quartiers après les avoir épépinées; disposez-les dans des plats à gratin individuels beurrés.
Parsemez ces pommes de sucre vanillé et de noisettes de beurre, 
Cuire au four préchauffé à 180° pendant 25 à 30 minutes.

Fouettez les jaunes d'œufs avec le sucre et le limoncello dans un récipient supportant la chaleur jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Placez sur une casserole d'eau bouillante et cuire à frémissements 8 à 10 minutes sans cesser de fouetter, jusqu'à l'épaississement; jusqu'à ce que le fouet laisse des traces dans la crème.
Fouetter la crème liquide jusqu'à ce qu'elle soit très ferme et incorporez-la au sabayon tiédi.







Versez cette préparation sur les pommes.Faites dorer 2 minutes sous le grill.
Servez parsemé d'amandes effilées grillées et de sucre glace.








Entre les confitures et la congélation; les tartes et gâteaux avec cette petite prune dorée sont aussi bien appréciés.

Aujourd'hui, je vous propose un cake aux mirabelles, chocolat blanc et fromage blanc; ces deux ingrédients apportant beaucoup de fondant et de moelleux à ce cake!







- 500 g de mirabelles dénoyautées.
- 180 g de farine.
- 3 œufs.
- 120 g de fromage blanc.
- 50 g de beurre.
- 100 g de chocolat blanc.
- 1 pincée de sel.
- 1 sachet de levure chimique.
- 1 chouia d'eau de vie de mirabelles (facultatif!)


Après avoir lavé les mirabelles, séchez-les, dénoyautez-les, séparez-les en 2 et coupez-les encore en 2, farinez légèrement ces morceaux.
Râpez le chocolat blanc.
Faites fondre le beurre.
Dans un saladier, mélangez le fromage blanc avec le sucre, ajoutez les œufs un par un, bien mélanger le tout, ajoutez ensuite la farine, dans laquelle vous aurez dilué la levure, le beurre fondu et la pincée de sel...et selon votre envie; le chouia d'eau de vie!
Incorporez ensuite dans cette préparation les mirabelles légèrement farinées, le chocolat râpé et mélanger de nouveau.
Versez cette pâte dans un moule à cake bien beurré et fariné (je mets du papier sulfurisé) et enfournez 45 minutes environ dans un four préchauffé à 180°.









Peu importe, Il y en aura pour tous!
Hier; c'était 'Journée confiture et gelée'!





Hier après-midi, j'ai fait 7 pots de gelée de framboises et mûres et 18 pots de confiture de mirabelles!
Ils iront rejoindre les 14 pots de gelée de mûres et les 14 pots de mirabelles faits il y a une dizaine de jours...de quoi régaler quelques gourmands!
Sans oublier quelques minis-pots pour les plus petits-enfants!








Ce gratin de courgettes est savoureux avec ce saumon fumé, mais vous pouvez très bien remplacer ce saumon par des lardons fumés ou du jambon, tout simplement!

Voici les ingrédients pour un gratin pour 6 personnes;
- 1 kg de courgettes
- 1 belle échalote
- 200 g de saumon fumé (ou de truite fumée)
- 1 brique de 20 cl de crème fraîche
- 3 œufs
- poivre, sel ( très peu de sel à cause du saumon)
- ciboulette ( ou persil)

Pelez et coupez les courgettes en fines tranches et émincez finement l'échalote, faites cuire le tout 5 ou 6 minutes à la vapeur.
Battez les œufs avec la crème, ajoutez le saumon coupé en petits morceaux, les herbes hachées, salez, poivrez et ajoutez les courgettes et l'échalote, bien mélanger le tout.
Versez dans un plat à gratin beurré et mettez au four préchauffé à 200° pendant 25 à 30 minutes.






Vous pouvez ajouter du gruyère dans ce gratin; c'est selon votre goût.







C'est la pleine saison des mirabelles; je vous propose donc ce gâteau aux mirabelles caramélisées dans un caramel au beurre salé; un vrai délice!







Ingrédients pour 6/8 personnes;
- 600 g de mirabelles dénoyautées
- 95 g de beurre demi-sel
- 130 g de sucre ( il y a 180 g dans la recette initiale; mais 130 g suffisent largement!)
- 4 œufs
- 75 g de farine
- 1 sachet de levure chimique.

J'ai utilisé un moule à manqué en métal pour faire le caramel; ce qui évite de le transvaser,  mais vous pouvez très bien le faire dans une casserole et ensuite le verser dans le moule de votre choix!

Dans ce moule métallique, faites fondre 45 g de beurre avec 80 g de sucre, jusqu'à l'obtention d'un caramel blond.
Ajoutez les mirabelles dénoyautées et coupées en deux, puis mélangez bien pour les enrober de caramel.
Si votre caramel 'prend', laissez le fondre de nouveau quelques instants à feu doux en remuant constamment.
Laissez tiédir pendant que vous préparez la pâte à gâteau.
Préchauffez le four à 180 °.

Dans un saladier, fouettez les jaunes d'œufs avec le reste de sucre et le reste de beurre fondu (tiède), ajoutez la farine puis la levure.
Battez les blancs en neige, incorporez-les au mélange précédent.
Versez sur les mirabelles caramélisées et enfournez une trentaine de minutes.
Laissez tiédir une vingtaine de minutes avant de démouler.



J'ai servi ce gâteau avec une boule de glace à la vanille et caramel...et j'ai ajouté un filet de caramel au beurre salé par-dessus le tout; un régal!!!





La saison des mirabelles dure environ 5 à 6 semaines, mais vous pouvez très bien les congeler et ce gâteau sera tout aussi bon avec des mirabelles surgelées!






J'ai fait cette tarte avec des nectarines; elle est tout aussi bonne avec des pêches, abricots ou prunes...les fruits de l'été!

- 1 pâte feuilletée
- 5 ou 6 nectarines
- 20 cl de crème fraîche
- 2 œufs
- 100 g de sucre (ou moins, selon votre convenance, je n'en mets que 80 g)
- 2 cuillères à soupe de maïzéna
- 1 sachet de sucre vanillé.

Lavez et essuyez les nectarines, puis détaillez-les en quartiers de taille moyenne.
Délayez la maïzéna avec un peu de crème, incorporez le reste de crème, les œufs battus, puis les les sucres.
Allumez le four à 180°.
Foncez votre moule avec la pâte, rangez-y les quartiers de fruits et complétez avec la préparation à la crème.
Vous pouvez saupoudrez d'un peu de sucre.
Enfournez pour 35 à 40 minutes.





Servez cette tarte tiède ou froide!








Une bien jolie tomate!

 05/08/2018
Nous n'avons pas grand-chose au potager...mais nous avons tout de même de belles courgettes et de jolies tomates, comme cette tomate cueillie ce matin!









Nous aimons beaucoup la daurade, aujourd'hui,  je vous propose cette recette avec des oranges et citrons!

Pour 2; 
- 1 belle daurade ( ou 2 petites)
- 2 oranges et 2 citrons
- huile d'olive, sel, poivre, thym et persil.

Si vous avez du thym-citron, c'est l'idéal pour cette recette!
Saviez-vous vous qu'il existe aussi du thym à l'orange? J'en ai vu dernièrement dans une jardinerîe!

Voici la recette;
Lavez et coupez les agrumes en fines rondelles.
Remplissez le ventre de la daurade avec des tranches d'orange et de citron, salez, poivrez et ajoutez une petite branche de thym.
Badigeonnez la daurade d'huile d'olive. 
Huilez un plat à four, mettez au fond de ce plat les tranches d'agrumes restantes, ainsi qu'une cuillère d'eau.
Posez la daurade par-dessus et enfournez pour 25 à 30 minutes; le temps de cuisson dépend de la grosseur du poisson!





 

 

 

 




Une recette mise sur ce blog il y a quelques années, mais que je remonte en tête de celui-ci car elle est au gout du jour!

Pour ce plat, il vous suffit de remplacer les feuilles de lasagne par des courgettes coupées en tagliatelles.
Vous prenez des petites courgettes qui n'ont pas de pépins, vous les coupez en tranches très fines avec une mandoline.
Si celà vous semble trop laborieux, vous pouvez les couper en rondelles très fines, mais la présentation sera moins jolie.....
J'ai fait cuire ces tagliatelles à la vapeur pendant 1 dizaine de minutes, ce qui fait qu'elles rendent moins d'eau dans le gratin de lasagnes.....
 


Ensuite, vous faites une sauce bolognaise et une sauce béchamel à votre façon, et vous procéder comme avec des lasagnes traditionnelles; une couche de tagliatelles de courgettes, une couche de béchamel, une de bolognaise, du gruyère....et vous recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients....
 


Vous mettez au four 20 à 25 minutes à 200°....
 


Et vous vous régalez!
Cette recette de lasagnes de courgette est délicieuse et plus légère qu'avec des lasagnes de pâtes!

Malgré la chaleur caniculaire,  je peux me permettre de faire de temps en temps ce genre de plat, car la porte de mon four a 4 vitres et est donc bien isolée. .mais ce n'était tout de même pas le plat du jour avec 38° à l'ombre de ma pergola!





Cette recette est une 'vieille' recette Tupperware...
C'est une façon traditionnelle de cuire le rôti de porc pour le manger froid; idéal pour le pique-nique!
On le fait cuire la veille, on le laisse refroidir et s'imprégner des arômes du bouillon pendant toute la nuit; ensuite, il suffit de le trancher et de le servir avec cornichons, olives, mayonnaise...
 
Pour un rôti de porc d'1 kg environ (j'ai pris un rôti dans l'échine)
-1 litre et demi de bouillon (maison ou fait avec 3 cubes de pot au feu; à votre choix!)
-1 gros oignon
- 3 clous de girofle
- 1 pincée de piment d'espelette (facultatif)
- du thym, une feuille de laurier, une petite branche de romarin
- 3 gousses d'ail coupées en 4
- persil, sel, poivre
 
Faites bien dorer le rôti dans une cocotte de tous côtés, retirez-le et réservez-le.
Versez le bouillon dans la cocotte avec tous les ingrédients; piquez les clous de girofle dans l'oignon, amenez à ébullition et laissez bouillir doucement pendant 15 minutes; au bout de ce temps, ajoutez le rôti dans ce bouillon, et le laissez cuire 1 h 30 à 2 heures; tout dépend de l'épaisseur de votre rôti.
Laissez-le ensuite refroidir plusieurs heures (ou une nuit) dans ce bouillon...
Servez-le tranché avec les condiments de votre choix....

J'ai oublié de prendre la photo du joli plat que j'avais fait....ce sont les restes que je vous montre!!! lol
 
 
 


Bon appetit!






Je vous propose cette petite sauce au beurre et au citron avec des pavés de saumon, mais elle accompagnera parfaitement n'importe quel autre poisson pochés ou poêlés.

Pour 4 pavés de saumon;
- 2 échalotes
- 5 cl de vin blanc
- 3 cuillères de vinaigre blanc
- 150 g de beurre
- 1 jus de citron
- persil, sel et poivre blanc.
 
Pelez et hachez 2 échalotes, versez-les dans une casserole avec le vin blanc et le vinaigre blanc, portez à ébullition et faites réduire jusqu'à ce qu'il ne reste que 2 cuillères à soupe de liquide, incorporez alors le beurre coupé en petits morceaux petit à petit en fouettant constamment sur feu doux, salez et poivrez à votre convenance, ajoutez le jus de citron et gardez cette sauce au chaud au bain-marie.
Faites cuire les pavés de poisson (ou filets!) dans un cuit-vapeur....le temps de cuisson dépend de leur épaisseur.
Présentez le poisson sur les assiettes, nappé de la sauce dans laquelle vous aurez ajouté du persil haché.
Servez bien chaud...

 


Malgré la chaleur; cette petite recette 'passe' très bien!!!




 
 
 



Voici des petites verrines qui accueilleront l'été en beauté!
 
Pour 4/5 verrines (pour une entrée; à faire aussi en plus petite version pour l'apéro!)
- 4/5 tranches de saumon fumé (ou truite!)
- 220 g de fromage frais (type saint-Moret)
- 30 g de fromage blanc (pour détendre le fromage)
- 1/2 concombre
- ciboulette, persil
- jus de citron
- huile d'olive
- un peu de vinaigre
- quelques biscuits apéritif de type Tuc (une dizaine)
- sel, poivre blanc
 
 


Lavez, pelez, épépinez le concombre et coupez-le en mini-dés.
Dans un saladier, assaisonnez-le (huile d'olive, jus de citron ou vinaigre, à votre convenance), salez, poivrez et mélangez.
Coupez le saumon en petites lanières, réservez au frais.
Ciselez la ciboulette, et mixez-là avec les fromages, du sel et du poivre.
Concassez les biscuits apéritif grossièrement.
Répartissez la poudre de biscuit dans le fond des verrines, recouvrez de concombre puis de fromage frais et terminez par le saumon.
Servez aussitôt, décoré de ciboulette ou de persil.
Si vous ne servez pas aussitôt, les brisures de gâteaux secs ramolliront en s'humidifiant!




 Au rayon frais, on trouve des brisures de saumon qui conviennent parfaitement à ce genre de préparation.
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 



Une tarte plus fruitée? Ça n'existe pas!!!
C'est un dessert fruité parfait pour accueillir l'été, puisqu'il est tout en fruit, même la base qui est une tranche de pastèque!
Comme nous sommes deux, j'ai acheté une petite pastèque, donc les proportions dépendent de la grosseur de cette tranche!



Il vous faudra du mascarpone et de la crême fraîche, que vous fouetterez en chantilly, avec un peu de sucre glace (à votre convenance), vous l'étalerez sur la tranche de pastèque et ensuite, vous garnirez avec les fruits de votre choix; j'ai utilisé des pêches, nectarines, kiwis et aussi les petits fruits rouges du jardin; framboises, fraises et quelques groseilles...j'ai ajouté aussi quelques myrtilles qui s'ennuyaient dans le congélateur!
Vous pouvez très bien utiliser d'autres fruits, même des fruits plus exotiques; bananes, ananas, etc, etc...




C'est une idée de dessert trouvée dans le dernier magazine 'Prima'.




 
 
 




Envie d'un petit dessert aux fraises, mais seulement quelques fraises au jardin?
Tout n'est pas perdu...peut-être avez-vous dans vos placards un paquet de biscuits secs (genre palets bretons) et de la crème fraîche dans le frigo?
Il n'en faut pas plus pour réaliser ces petits palets aux fraises...On peut imbiber les biscuits en les trempant rapidement dans un sirop  (alcoolisé..ou pas!), un peu de crème fouettée par-dessus, quelques fraises, on saupoudre de sucre glace..et voici un joli petit dessert fait en quelques minutes!
 


Un peu plus de temps? Un peu plus de fraises....mais pas trop envie de vous décarcasser? Cette tarte est très rapide à réaliser...une pâte à tarte pré-cuite (feuilletée ou sablée), quelques fraises coupées par-dessus et le tout badigeonné avec un peu de gelée de fruits rouges; j'ai utilisé ma gelée 'framboise, groseille' que j'ai fait liquéfier au micro-ondes avant de l'appliquer sur les fraises au pinceau...
 


Malgré tout, peut-être avez-vous envie d'autres desserts un peu plus élaboré ?
Je vous en ai retrouvé quelques-uns..
Il vous suffit de cliquer sur ces liens;
 
 








mais peut-être qu'une version salée vous tenterait aussi...ce tartare est délicieux!!!





 
 
 
 
 



Je n'avais jamais cuisiné d'ortie, mais ça me titillait!
J'ai pensé qu'un apéro dinatoire était la bonne occasion d'étonner mes invités avec ce cake aux orties...


 


J'ai donc mélangé ces 3 ingrédients; maroilles, ortie et chorizo; 3 saveurs qui s'accordent parfaitement pour faire un cake rustique...ou campagnard; je vous laisse choisir!

Voici les ingrédients;


Et la recette;
Mélangez les œufs avec la farine et la levure, ajoutez l'huile, le sel et le poivre.
Ajoutez ensuite le lait tiède, mélangez bien, incorporez à cette pâte le chorizo coupé très finement, le maroilles en petits dés et les orties hâchées...sortez les gants!!!

Gardez 3 fines tranches de maroilles pour poser sur le cake.
Versez cette pâte dans un moule à cake bien beurré ou tapissé de papier sulfurisé, posez les tranches de maroilles par-dessus et glissez dans votre four préchauffé à 180° pendant 45 minutes.






Un cake à refaire sans hésitation; mes invités ont apprécié!


 
 
 



Je vous propose une entrée bien fraîche, qui peut d'ailleurs être servie en plat principal par les chaudes journées estivales!

Pour 4;
 
- 500 g de filet de cabillaud ( ou autre poisson blanc).
- 5 ou 6 tomates
- un petit court-bouillon de poisson (en sachet ou fait maison)
- 6 cuillères à soupe de crème épaisse.
- 6 cuillères à soupe de mayonnaise
- huile d'olive.
- jus de citron,
- sel, poivre blanc du moulin.
- quelques brins de ciboulette.
 
Plongez le cabillaud dans le court-bouillon bouillant, arrêtez le feu, couvrez et laissez ainsi jusqu'à refroidissement.
Egouttez le poisson et émiettez sa chair avec vos doigts, versez dans un saladier, ajoutez la mayonnaise, 2 cuillères à soupe de jus de citron, la crème épaisse, du sel, du poivre et la ciboulette ciselée finement.
Coupez les tomates en tranches fines, etalez-les en rosace sur les assiettes, salez, poivrez, mélangez l'huile d'olive avec du jus de citron, assaisonnez-en les tomates, (vous pouvez assaisonner avec une vinaigrette plus classique; vinaigre et huile, c'est une question de goût!)
Dressez les rillettes de cabillaud dessus et décorez de thym frais; j'ai décoré avec du thym-citron.

 


 Une variante plus rapide; remplacez le cabillaud par du crabe en boîte, de qualité 'chair et pinces', c'est savoureux!
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 



L'ortie est reconnue depuis des millénaires comme une plante médicinale utile et efficace; elle est utilisée pour ses propriétés diurétiques et dépuratives.
Elle soulage aussi les douleurs rhumatismales.
Son côté urticant est inactivé par la cuisson et le séchage pour cette ortie réduite en poudre.
J'ai donc trouvé cette ortie en poudre, je l'utilise régulièrement pour mes plats chauds ou froids; elle n'a pas de goût particulier qui pourrait dénaturer un plat!

 


J'ai trouvé ce produit en magasin bio.

 
 
 



Habituellement, je fais mon fraisier avec une crème mousseline; c'est un vrai gâteau de fêtes!
Si cette recette vous tente, il vous suffit de suivre ce LIEN pour la retrouver!

Je devais donc réaliser les gâteaux d'anniversaire de Lucas et d'Axel; connaissant leur goût pour les gâteaux aux fraises; j'ai pensé à ce fraisier vu sur plusieurs blogs...
Je me suis donc lancée!
Verdict; à faire et à refaire!

 


Pour le réaliser; j'ai confectionné 'le gâteau des anges' comme base...la recette est ICI.
Génoise, biscuit de Savoie, gâteau au yaourt, etc, etc...feront aussi l'affaire!
Vous pouvez faire ce gâteau la veille; il sera plus facile à couper.



Ensuite, il vous faudra 2/3 de crème fraîche et 1/3 de mascarpone pour réaliser ce fraisier.
Si celà ne vous gêne pas que la saveur du mascarpone l'emporte sur celle de la crème fraîche, vous pouvez en mettre plus!
Voici les proportions pour un gâteau de 8 à 10 parts;
- 300 g de mascarpone
- 60 cl de crème fraîche (à 30% de matières grasses; moins? la chantilly ne tient pas bien)
- 5 à 600 g de fraises
- 80 g de sucre glace
- 2 sachets de sucre vanillé.
Mettre le mascarpone et la crème fraîche dans un saladier bien froid, battre jusqu'à obtenir une chantilly très ferme, ajoutez le sucre glace et le sucre vanillé au fur et à mesure.
Gardez au froid.



Il vous faut un cercle à pâtisserie ou un moule à charnières pour réaliser ce fraisier.
Coupez votre gâteau en deux afin d'obtenir deux disques de la même épaisseur.
Je huile légèrement ce cercle à pâtisserie; le démoulage se fera très facilement.
J'humidifie les deux disques du gâteau avec un sirop fait d'eau sucrée et d'un peu de liqueur de fraises que je fais bouillir afin d'éliminer l'alcool...ce sirop est facultatif, mais il rend le gâteau beaucoup plus moelleux.
Posez un disque de gâteau au fond de votre cercle, côté mie à l'intérieur du moule, (directement sur votre plat de service; vous ne pourrez pas le déplacer ensuite!), vous pouvez recouper ce gâteau si nécessaire à la dimension du cercle.
Ajoutez une couche de chantilly sur ce disque,.
Coupez une partie des fraises en deux, posez-les au bord du moule, côté bombé à l'intérieur.
Gardez quelques fraises pour la déco et coupez les autres en petits morceaux.
Mélangez délicatement ces petits morceaux de fraises à la chantilly et remplissez le cercle avec cette crème en comblant bien les interstices sur les bords, entre les fraises.
Posez le second disque sur cette chantilly, côté mie à l'intérieur.



Mettez au frais plusieurs heures ; je laisse ce fraisier au moins huit heures au frigo.
Décorez et démoulez seulement au moment de servir.






Ce gâteau plait beaucoup pour sa fraîcheur et sa légèreté...(pas au niveau calories...ne rêvons pas tout de même!!! lol)
Et quand il arrive sur la table; c'est un vrai succès; un magnifique gâteau de fêtes!







 
 
 



Mangeons des légumes!

 04/05/2018
Quelques courgettes et carottes, un poivron rouge et un gros oignon; le tout coupé en minis-dés à la mandoline et fondu doucement dans une sauteuse avec un peu d'huile d'olive et 3 ou 4 cuillères de bouillon de légumes...
J'ai fait précuire les dés de carottes dant un cuit-vapeur pendant quelques minutes avant de les ajouter dans la sauteuse...


avec les œufs de mes cocottes...


ou avec des coquillettes pour faire manger des légumes aux plus jeunes!









Après les 30° d'il y a une semaine; ce temps de Toussaint surprend!
Il ne fait pas chaud, il pleut....Axel est venu passer la journée, l'occasion est trouvée pour faire un gâteau!

Nous avons donc fait un gâteau marbré au yaourt et au chocolat;
Voici les ingrédients;
- 1 pot  de yaourt (ce pot servira de doseur)
- 2 pots de sucre
- 3 pots de farine
- 1 pot d'huile
- 3 œufs
- 1 sachet levure chimique
- 1 sachet sucre vanillé (ou un autre parfum; zeste de citron, par exemple)
- 1 pincée de sel fin
- 100 g de chocolat noir (on peut utiliser du chocolat en poudre)

Versez le yaourt dans un saladier (ou le robot), ajoutez le sucre en mélangeant, ajoutez ensuite la farine dans laquelle vous aurez dilué la levure, la pincée de sel, versez ensuite le pot d'huile ( en alternant avec la farine, ce sera plus facile), puis les œufs battus en omelette , mélangez bien le tout.
Séparez la pâte en deux; ajoutez la vanille dans une partie, puis le chocolat fondu dans l'autre.
Versez la pâte (en alternant les deux parfums) dans un moule à cake bien beurré et fariné (je le tapisse de papier sulfurisé).
Glissez dans le four préchauffé à 200° pendant 10 minutes, baissez ensuite le four à 180° et continuer la cuisson pendant 30 à 35 minutes; vérifiez avec la pointe d'un couteau; il faut qu'elle ressorte bien sèche!



Ce gâteau est meilleur dégusté tiède!












Verrines apéritives.

 26/04/2018
Même si on y consacre un peu de temps, ces verrines pleines de fraîcheur sont très simples à réaliser et sont très appréciées au moment de l'apéro!
J'en ai fait une quarantaine il y a quelques jours...





Je vous donne les proportions pour 20 de chaque; voire plus; tout dépend de la taille de vos verrines.

Pour celles-ci; thon au fromage aux herbes (avec de la faisselle)..il suffit de suivre ce lien...et de les réaliser en taille réduite!
J'ai râpé un jaune d'œuf par-dessus pour la déco.



Pour celles-ci; à l'avocat, tomates et surimi; voici les ingrédients:

Pour la mousse d'avocats;
- 2 avocats bien murs.
- le jus d' un citron vert
- 2 cuillères à soupe de crème épaisse
- 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre blanc.

Pour obtenir une mousse il suffit de mixer finement le tout.

Ensuite, pour confectionner les verrines;
- 15 à 16 batonnets de surimi hâchés mélangés avec un peu de mayonnaise.
- 3, 4 tomates coupées en minis-dés et assaisonnées.
- Persil, ciboulette ou basilic pour la déco.

Mettez la mousse d'avocat au fond de vos verrines, disposez un peu de surimi à la mayo par-dessus, et terminez avec les dés de tomates.
Décorez d'herbes.

Bon apéro!









Si le canard aime l'orange, je peux vous assurer que la pintade apprécie elle aussi cet agrume!

Voici les ingrédients et la recette pour ce petit plat délicieux!

- 2 cuisses de pintade
- 2 échalotes
- 2 oranges
- 1 cuillère à café de miel d'accacia
- 5 cl de vin blanc sec
- huile d'olive,laurier, thym, sel, poivre, mélange 5 baies.

Pressez une orange, détaillez l'autre, non pelée, en 8 quartiers.
Faites revenir les cuisses de pintade et les échalotes émincées dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive.
Salez, poivrez à votre convenance, ajoutez le jus d'orange, le vin blanc, le miel, le laurier, le thym et un peu de mélange 5 baies (à votre goût aussi!)
Fermez la cocotte et laissez mijoter 45 minutes environ, jusqu'à la cuisson des cuisses de pintade.
Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les quartiers d'orange et laissez mijoter quelques instants .




Servez bien chaud!










C'est au bord de l'eau que nous passerons cette magnifique journée; nous sommes invités à un barbecue; cochon grillé à la broche.

J'apporterai ma première tarte à la rhubarbe de l'année; j'ai fait la tarte alsacienne...

En suivant ce lien, vous en trouverez d'autres qui vous donneront des idées de tartes avec cette rhubarbe.










J'aime les œufs pochés....mais eux, m'aiment beaucoup moins!!!
Les faire pocher dans l'eau bouillante vinaigrée en faisant un tourbillon? je ne peux pas dire que j'étais très douée!!!
J'avais même acheté un petit ustensile qu'on accroche au bord de la casserole.... résultat? pas une réussite non plus!!!
Donc, on se contentait...d'œuf mollet!!! lol
Jusqu'à ce que je découvre sur Pinterest cette façon de procéder !
N'est-il pas beau cet œuf?



Depuis, je suis devenue la reine des œufs pochés!!!lol
Bon, j'exagère peut-être un peu....malgré tout, je suis assez contente du résultat!

Je vous explique cette méthode!
Le film alimentaire est la solution pour les réussir!
Il vous faudra un petit bol (j'ai pris une bolée à cidre; c'est parfait comme taille) , du film alimentaire, de l'huile....et des oeufs!

Coupez un morceau de film alimentaire, (en prévoyant plus large que le bol), posez-le dans le bol en le plaquant au bord, huilez-le bien , cassez l'œuf dedans, vous pouvez saler et poivrer.
Fermez ce petit pochon avec un lien pour sac à congélateur; il faut mettre ce lien le plus près possible de l'œuf afin qu'il n'y ait pas de poche d'air!



Il suffit ensuite de plonger ces petits sacs dans une casserole d'eau bouillante pendant 3 minutes à 3 minutes 30 (tout dépend de la grosseur de l'œuf.)...
3 minutes 30 me semble très bien!

Sortez-le avec une écumoire, et déballez-le délicatement avant de le poser dans votre assiette...
Si vous avez peur de vous brûler, vous pouvez le passer rapidement sous un filet d'eau froide.
Si vous avez bien huilé le plastique alimentaire, cette opération sera très facile...

Et voilà un œuf poché tout beau!






Et ne dit-on pas; "C'est en forgeant qu'on devient forgeron"?....j'en ai fait 3 ou 4 fois de cette façon et ils sont de plus en plus réussis!






Bon appétit!!!












Des petites madeleines avec une jolie bosse!





En écrivant cela, c'est à Nadou que je pense, il y a quelques jours, elle trouvait bizarre que ses petites madeleines n'aient pas cette fameuse bosse!
C'est ICI!
Pour que cette bosse se forme, il faut créer un choc thermique lors de la cuisson, il faut donc les enfourner dans un four très chaud pendant quelques minutes et ensuite baisser ce four en les laissant finir de cuire à température moins forte.

Tout dépend des fours, certains conseillent de préchauffer ce four à 230°, voire 240°....pour moi, c'est trop chaud!
J'ai testé le mien; j'enfourne donc mes madeleines à 225° pendant 5 minutes et ensuite, je descends cette température à 180°, et je les laisse 5 à 6 minutes à cette température; elles sont parfaites!
A vous donc de tester votre four!







Je vous donne ma recette pour une vingtaine de madeleines au chocolat;
- 3 œufs
- 90 g de beurre
- 100 g de sucre (j'en mets moins, le chocolat étant sucré)
- 110 g de farine
- 120 g de chocolat
- 1/ 2 sachet de levure
- 1 pincée de sel

Battez les œufs avec le sucre jusqu'à obtenir un mélange bien mousseux, ajoutez la farine dans laquelle vous aurez mélée la levure, et la pincée de sel. 
Faites fondre le chocolat et le beurre séparément; mélangez à la préparation précédente.
Et pour renforcer encore le choc thermique, mettez cette pâte au moins une heure au frigo avant de l'utiliser!

Au bout de ce temps de repos, remplissez vos empreintes aux 2/3 seulement; ça va gonfler!
Et, faites cuire comme expliqué ci-dessus!

Mais il parait que rien ne vaut un bon moule en métal pour qu'elles soient parfaites!




Bon après-midi!





La choucroute de la mer est un plat convivial et très gourmand!
Personnellement, je préfère cette choucroute à la traditionnelle avec de la charcuterie, je la trouve plus légère et plus digeste....c'est une histoire de goût!

Ma recette de choucroute de la mer (avec des pommes!) est ici!

Aujourd'hui, sur le même thème, je vous propose une petite recette savoureuse, mais beaucoup plus simple à réaliser; un pavé de saumon sur un lit de choucroute!

Voici les ingrédients pour 2;
- 300 à 400 g de choucroute cuite au vin blanc
- 2 pavés de saumon
- quelques baies de genièvre
- quelques minis-dés de saumon fumé ou de truite fumée ( facultatif )
- sel ,poivre.

Et les ingrédients pour la petite sauce qui accompagne ce plat:
- 1 jus de citron
- 15 cl de crème liquide (entière ou légère, selon votre façon de cuisiner)
- 1 cuillère à soupe de moutarde
- sel, poivre
- persil....ciboulette ou aneth.
- 25 g de beurre.

Réchauffez la choucroute à la vapeur, ajoutez les baies de genièvre et gardez-là au chaud.
Pendant ce temps, faites cuire les pavés de saumon dans un peu d'huile, 3 à 4 minutes de chaque côté...
Pendant la cuisson du saumon, préparez la petite sauce; faites chauffer le jus de citron, la crème et la moutarde à feu moyen, salez, poivrez, ajoutez les herbes hâchées et le beurre coupé en petits morceaux au dernier moment.

Servez les pavés de saumon sur un lit de choucroute, parsemez avec les dés de saumon et nappez avec la sauce...
Vous pouvez servir la sauce à part.











Rappelez-vous mes petites mousse au chocolat simplissimes...c'est ICI!
J'ai testé d'autres chocolats; au croquant de caramel, à la menthe...et à la pointe de sel!!!
Verdict? Tout aussi délicieux!!






Le plus difficile est de choisir notre chocolat préféré!!!







Sacrées expressions!

 23/03/2018
Il y a beaucoup d'expressions fameuses en cuisine (des centaines!) et on ne s'en lasse pas!
Si leur sens est bien connu, leur origine l'est souvent beaucoup moins.
Malgré les apparences, certaines n'ont aucun rapport avec la cuisine!
En voici quelques-unes, trouvées bien sûr, dans une revue de cuisine! ( gourmand-Vie pratique)
"Avoir du pain sur la planche";
C'est avoir beaucoup de travail, Mais, à la fin du XIXème siècle, cette expression signifiait tout autre chose; avoir assez de ressources alimentaires et financières pour assurer l'avenir. Au fil des années, son sens s'est modifié et elle a désigné le fait d'avoir de quoi vivre sans travailler. Ce n'est qu'au début du XXème siècle qu'elle a pris son sens actuel.
"La cerise sur le gâteau";
C'est le petit détail final qui vient parfaire le tout.Littéralement traduite de l'anglais "The cherry on the cake", cette expression tire son origine de la pratique qui consiste à poser une jolie cerise rouge au sommet d'un gâteau, en guise de touche finale décorative.
"Etre un cordon bleu";
C'est, bien sûr, être une très bonne cuisinière (ou un très bon cuisinier!) Autrefois, le terme "cordon bleu" désignait une décoration de prestige sous la forme d'un cordon ou d'un ruban bleu, qui était remise par le roi. Cette décoration suprême, très prisée de l'aristocratie française, s'est peu à peu démocratisée pour arriver dans les cuisines.
"En faire tout un fromage";
C'est faire toute une affaire d'un évènement sans importance. Pourquoi le fromage? Tout simplement car à partir d'un élément simple comme le lait, il est possible de faire du fromage, un aliment plutôt complexe et travaillé. Autrement dit, c'est l'art de rendre compliqué quelque chose de simple...
"La lune de Miel"
trouve son origine dans une coutume païenne de la Babylone antique. La tradition voulait que, le mois suivant le mariage, le père de la mariée offre à son gendre autant d'hydromel qu'il le désirait pour le rendre vigoureux (on prêtait à l'hydromel, antique boisson à base de miel, des vertus aphrodisiaques et tonifiantes). C'était ainsi un moyen de favoriser la fertilité du jeune couple!
"La fin des haricots";
 C'est carrément la fin du monde! Les haricots constituaient une nourriture de base dans beaucoup de pensionnats, internats, collèges...Très bon marché, ils étaient aussi largement consommés par ceux qui avaient peu de moyens. On n'achetait souvent des haricots qu'en dernier recours,quand l'argent venait à manquer, bref, quand ça sentait la fin!
"Mettre du beurre dans les épinards"
C'est améliorer le quotidien. La raison de cette métaphore? Des épinards nature, sans crème, ni beurre, c'est bon pour la ligne, mais beaucoup moins palpitant pour les papilles! Pour améliorer le goût, autrement dit le quotidien, rien de mieux que du beurre, c'est à dire un peu plus d'argent!
"Raconter des salades "
Une expression bien connue des affabulateurs de tout poil, puisqu'elle signifie raconter des histoires. Et, pour faire avaler un mensonge, rien de plus simple, suivez la recette; mélangez des rumeurs ou des excuses avec un peu de vrai et de faux, et assaisonnez d'un ton convaincant pour que le tout puisse passer comme une lettre à la poste ou....une salade à la fin du repas!

En voici quelques autres; au hasard!
-Mettre les pieds dans le plat..
- Passer à la casserole..
-Etre soupe au lait
-Versez de l'huile sur le feu
- Tournez au vinaigre
- Compter pour du beurre...ou des prunes..
Je vous laisse vous amuser à en trouver bien d'autres!!

Bon après-midi!




Tarte à l'oignon.

 22/03/2018
Voici une tarte que nous aimons beaucoup!
Vous pouvez l'améliorer, en y ajoutant du fromage râpé et des lardons.
Je vous donne la recette de base;

-1 pâte brisée.
- 500 g d'oignons
- 3 œufs
- 20 cl de crème épaisse
- 15 cl de lait
- sel, poivre, une pincée de muscade (facultatif)

Pelez et émincez les oignons.
Faites-les cuire dans une poèle avec un peu d'huile d'olive, en remuant régulièrement; il faut qu'ils fondent en colorant légèrement, sans brûler!
Quand ils sont fondants et légèrement caramélisés, laissez-les tiédir.




Battez les œufs en omelette, ajoutez leur la crème, le lait, salez, poivrez....et la pincée de muscade, si vous aimez!
Mélangez cette préparation aux oignons, versez sur le fond de pâte et faites cuire une quarantaine de minutes dans un four préchauffé à 200°.




Dégustez avec une salade verte!










Soufflé au Maroilles.

 19/03/2018
J'avais envie de soufflé au fromage....avec un petit Maroilles dans le frigo; la recette était évidente!






Voici les ingrédients pour un soufflé pour 3/ 4 personnes.

- 50 g de beurre
- 50 g de farine
- 25 cl de lait
 - 4 œufs
- 150 g de Maroilles sans la croûte
- sel, poivre, une pincée de noix de muscade.

Commencer par beurrer votre moule et mettez-le au frigo!

Faites une béchamel avec le beurre, la farine et le lait., arrêtez le feu.
ajoutez le Maroilles coupé en dés, faites chauffer quelques secondes si nécessaire pour le faire fondre.
Laissez refroidir la préparation et ajoutez les jaunes d'œufs l'un après l'autre...il faut que chaque jaune soit bien incorporé avant d'ajouter le suivant..
Salez (légèrement à cause du fromage), poivrez, ajoutez une pincée de noix de muscade (facultatif)...
Battez les blancs en neige bien ferme, commencez par mélanger fermement une cuillère à soupe de ces blancs à la préparation 'béchamel-Jaunes' pour la détendre et ajoutez le reste de ces blancs très délicatement.
Versez dans le moule beurré et enfournez dans un four préchauffé à 200° pendant 40 à 45 minutes ( fonction; traditionnel).

Servez aussitôt....un soufflé n'attend absolument pas!








Bien sûr, n'importe quel autre fromage fera l'affaire et ce soufflé sera aussi bon...tout est affaire de goût!
Vous pouvez même faire un mélange de plusieurs fromages!









En voyant la recette de Sylvie il y a quelques jours, je me suis rappelée que j'avais des épinards frais à la maison...et aussi les autres ingrédients pour faire cette recette de cannellonis farcis.
Donc, il n'y avait plus qu'à!
Une bonne recette qui permet de cuisiner ces épinards autrement!
Pour le lien; il suffit d'aller faire un tour chez Sylvie et Marc....c'est ICI!








Du chocolat et des œufs....et c'est tout!
Plus simple; ce n'est pas possible, ou alors, ce n'est plus de la mousse!

Pour 6 coupes;
- 200 g de chocolat
- 6œufs.
- une pincée de sel pour les blancs, mais c'est facultatif, car il parait que ça ne sert pas à grand-chose!

Faites fondre le chocolat avec 2 cuillères à soupe d'eau.
Ajouter à ce chocolat fondu, les jaunes l'un après l'autre.
Battez les blancs en neige, commencez par en incorporer 2 cuillères dans la préparation au chocolat pour l'assouplir, et ajoutez ensuite le reste très délicatement.
Réfrigérez au moins 3 heures.



Rien ne vous empêche de varier les plaisirs; chocolat au lait, chocolat praliné, caramélisé, avec une pointe de sel...etc, etc...tout est affaire de goût!



Voici une petite mousse très simple à réaliser....onctueuse, mousseuse....le plus difficile? Attendre qu'elle raffermisse pour la déguster!












Faire une brioche est très simple; il faut juste respecter quelques petites astuces pour la réussir!
Petites astuces que je vous donne à la fin de mon article;

Pour cette recette de brioche de base, voici les ingrédients;
- 250 g de farine+ un peu en cours de réalisation
- 3 œufs + 1 jaune
- 125 g de beurre mou
- 25 g de sucre
- 10 g de levure fraîche de boulanger
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 cuillère à soupe de lait
- 5 g de sel fin

Faites tiédir le lait et y diluer la levure émiettée, laisser reposer 15 minutes.
 Verser 165 g de farine dans un saladier, faites un puits, ajoutez-y la levure mélangée au lait, puis les œufs, pétrissez du bout des doigts en incorporant les sucres, le sel et le reste de la farine.
Pétrissez vigoureusement jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du saladier.
Incorporez le beurre en dés jusqu'à obtenir une pâte bien lisse; vous pouvez ajouter quelques pincées de farine si la pate est trop collante.
Façonner une boule, la laisser lever lever 2 à 3 heures dans le saladier recouvert d'un linge; elle doit doubler de volume.
Aplatir la pâte avec la main pour la dégazer, mais sans trop la travailler.
La diviser en quatre boules.
Les disposer dans un moule à cake beurré, laisser lever à nouveau 1h à 1h 30 .
Préchauffer le four à 180°, diluer le jaune d'œuf avec un peu d'eau et badigeonner la brioche.
Cuire 25 minutes.

Idées en plus;
Si vous utilisez un robot, versez dans l'ordre; les œufs, le sel, le sucre, la farine, puis la levure.
Pétrissez 5 à 6 minutes et incorporez le beurre en dés quand la pâte se détache des bords.



Pour réussir une brioche, voici donc quelques petites astuces;
Le temps de repos est difficile à évaluer, car il dépend de la température ambiante, seul repère; la pâte est prète quand elle a doublé de volume!
Ne faites pas lever la pâte sur un radiateur(contrairement à ce que l'on peut dire parfois), ni sur la porte de four ouverte, la chaleur ne gagnera que la base de la pâte, ce qui provoquera une poussée irrégulière et trop brutale.
Par contre, si vous avez un four qui fonctionne à 30°, utilisez-le comme étuve en faisant lever la pâte avec la porte fermée.

N'utilisez pas de beurre trop froid, car il mettra beaucoup trop de temps à s'incorporer à la pâte.
Ne prenez pas de beurre allégé, mais un bon beurre riche en matière grasse!

Choisissez une farine T45 ou T55, ne jamais utiliser de farine dite ' fluide' pour les viennoiseries en général; c'est une farine T45 moulue très finement pour éviter les grumeaux, mais trop fine pour être bien travaillée et bien gonfler.
Même en respectant le type indiqué, la levée sera un peu plus longue avec une farine qui a déjà plusieurs mois de placard!

En ce qui concerne la levure choisie, évitez son contact avec le sel, car il 'tue' les micro-organismes vivants de la levure, cela la rendrait inefficace!


Tous ces conseils proviennent de la revue 'Maxi Cuisine'.





Voici deux variantes un peu plus gourmandes;
Au chocolat
incorporez 125 g de pépites de chocolat dans la pâte après la première levée.

Aux pralines roses;
Ajouter 3 cuillères à soupe de pralines mixées dans la pâte après la première levée et déposer des morceaux de pralines sur la brioche avant de la cuire.






Bonne semaine à vous qui passez par ici et à bientôt !






Nous continuons de manger les poireaux du jardin, aujourd'hui, j'en fais une purée pour accompagner des filets de cabillaud moutardés avec de la moutarde en grains.

Voici les ingrédients pour 2;
- 2 dos de cabillaud
- 3 à 4 cuillères à soupe de moutarde en grains
- 10 cl de crème liquide
- 5 cl de vin blanc sec
- quelques petits champignons de Paris (j'ai mis une petite boite, je n'avais pas de frais sous la main!)

- Pour la purée de poireaux;
- 2 à 3 pommes de terre
- 3 blancs de poireaux
- 5 cl de crème liquide
- sel, poivre.

Enduire le poisson sur les 2 faces de moutarde, réservez.
Faire une petite purée avec les pommes de terre et les poireaux; mixez-le tout avec la crème fraiche et gardez au chaud.
Cuire les dos de cabillaud dans un peu de beurre ou d'huile, les poser sur des assiettes bien chaudes.
Déglacer la poèle avec le vin blanc, ajoutez les champignons et la crème, salez, poivrez et faites chauffer quelques instants sans cesser de remuer.






Nappez les dos de cabillaud avec cette sauce et servez aussitôt avec la purée de légumes.









Voici une bonne petite poélée faite avec les légumes de saison
- 2 pommes de terre
- 2 panais
- 2 carottes
- 1 oignon
- 1 petit brocoli





 le tout coupé en morceaux et cuit dans 1 peu de bouillon de légumes, du sel, du poivre...et il n'y a plus qu'à se régaler!








Nous profitons des beaux et bons poireaux du jardin...même s'ils ne sont pas énormes comme ceux que l'on trouve dans le commerce!
Aujourd'hui, je cuisine ces poireaux au gratin avec du jambon cru et du gorgonzolla...

- 5 ou 6 poireaux
- autant de tranches de jambon cru (ou blanc)
- 120 g de gorgonzolla
- 15 cl de crème liquide
- sel, poivre.
Nettoyez les poireaux et enlevez la partie fort verte (gardez cette partie pour un potage!)
Faites cuire ces blancs à la vapeur, et roulez-les dans le jambon.
Disposez-les dans un plat beurré allant au four.
Faites chauffer la crème fraiche dans une casserole et faites-y fondre le gorgonzolla...
Salez peu (à cause du fromage), poivrez et répartissez cette sauce sur les poireaux...
Glissez au four 15 à 20 minutes à 200°, le temps que ça gratine!















Envie d'une tarte pour le week-end?
Pourquoi pas cette Tatin aux pommes confites dans un caramel au beurre salé? Elle est très gourmande et délicieuse!

Cette tarte Tatin vous tente? Suivez ce LIEN!

Comme je le suggère dans la recette, j'ai seulement coupé les pommes en deux.





Cette tarte vous tente, mais vous n'avez peut-être pas envie de faire un caramel?...et bien, faites plutôt celle-ci....avec des carambars, tout simplement!
Cette tarte est très gourmande aussi...

Voici LE LIEN vers cette tarte aux carambars!












Apparemment, l'hiver ne perturbe pas nos cocottes; 3 poules...3 œufs chaque jour!
Il faut les utiliser, et je vous propose une petite recette bien gourmande pour cela!
Des petits nids garnis d'œufs brouillés!

Voici les ingrédients pour 4 nids;
- 4 feuilles de brick
- 6 ou 8 œufs, selon leur grosseur
- quelques tranches de lard fumé (ou poitrine, bacon, jambon sec, etc, etc..)
- beurre, sel, poivre.



Préchauffez le four à 170°.
Coupez 4 carrés dans les feuilles de brick (selon la taille des petits moules, il faut que ça dépasse un peu!) badigeonnez ces feuilles de brick avec un peu de beurre fondu.
Tapissez vos petits moules avec ces feuilles et enfournez-les pour une dizaine de minutes (plus ou moins) en surveillant, il faut qu'ils soient dorés et croustillants!
Si ça vous semble fragile, vous pouvez superposer 2 feuilles..










Faites cuire, entre-temps, les tranches de lard dans une poèle bien chaude, jusqu'à ce qu'elles deviennent croustillantes.
Laissez-les refroidir puis réduisez-les en miettes, au couteau ou au hachoir électrique (ce que j'ai fait).




Battez les œufs avec du sel et du poivre, faites fondre un peu de beurre dans une poèle, versez-y ces œufs et faites-les cuire quelques minutes sans cesser de remuer, la préparation doit être crèmeuse...
Remplissez les petits nids démoulés avec les œufs brouillés, garnissez de miettes de lard et servez aussitôt!



Vous pouvez remplacer le lard par des petits champignons, du jambon, fromage etc, etc...





Beignets au chocolat

 12/02/2018
ou à la gelée de fruits...
Par contre, si vous préférez fourrer ces beignets avec de la gelée, il faut qu'elle soit bien ferme, de façon à ce qu'elle ne s'étale pas!





Je vous donne les ingrédients pour faire une trentaine de beignets;
- 500 g de farine
- 100 g de beurre
- 20 cl de lait
- 30 g de levure de boulanger
- 3 cuillères à soupe de sucre
- 2 œufs
- 1 sachet sucre vanillé
- pâte à tartiner au chocolat...ou gelée!
- 1 pincée de sel.

Coupez le beurre en morceaux et faites le fondre sur feu doux.
Mélangez dans un saladier (ou robot) les ingrédients secs entre eux, à savoir; la farine, la levure, les sucres et le sel.
Faites un puits, et versez-y les œufs entiers battus, le beurre fondu, et le lait petit à petit, sans cesser de remuer.
Mélangez jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.
Couvrez et laissez lever pendant 1 heure 30 à température ambiante..
Après ce temps de repos, posez la pâte sur une surface farinée et étalez-la avec un rouleau à pâtisserie sur 4 à 5 mm d'épaisseur, découpez ensuite des disques avec un emporte-pièce ou un verre.
Posez une petite cuillère de pâte à tartiner ou de gelée au centre, et repliez bien la pâte sur elle-même après avoir humecté les bords avec de l'eau, pincez bien les bords pour qu'ils restent soudés...vous allez obtenir des petits baluchons... 
Une autre technique consiste à enfermer la pâte à tartiner entre 2 disques de pâte à beignet....vous en ferez moins car ils seront plus gros, mais ça vous semblera peut-être plus simple, de plus, cette pâte est élastique et va très bien à travailler!
Laissez de nouveau lever ces boules pendant une heure, toujours à température ambiante.
Au bout de ce temps, plongez-les quelques minutes dans une huile bien chaude...mais pas bouillante; ils doreraient trop vite sans cuire!



A déguster saupoudré de sucre glace!




Pourquoi pas avec un bon chocolat chaud...suivre ce Lien!










A la maison, il y en a quelques-uns qui apprécient un bon chocolat chaud...pas le chocolat instantané...non, le vrai, celui qui fond doucement dans la casserole, qui est onctueux et crémeux...et qui fait une jolie moustache quand on le déguste!

Rien de plus simple et rapide à préparer;
Pour une grosse tasse;
- 40 à 50 gr de bon chocolat (plus ou moins selon votre goût)
- 15 cl de lait
- 10 cl de crème liquide
- je ne mets pas de sucre, j'ajoute seulement un peu de sucre vanillé.
 
Vous pouvez aussi ajouter une pincée de canelle, selon votre goût!
Vous faites fondre le chocolat dans le lait et la crème..quand il est fondu, vous fouettez  le tout pour obtenir un mélange onctueux...
Pour les plus gourmands, vous pouvez couronner la tasse avec un nuage de chantilly!



Régalez-vous!








Envie de crêpes?

 03/02/2018
Et si vous faisiez votre pâte à la bière?
Elles seront bien plus légères...il vous suffit de suivre ce lien pour avoir la recette!

Et en suivant le lien, vous trouverez des recettes de crêpes, salées ou sucrées, de quoi satisfaire votre envie de gourmandise!




Comme-celle-ci aux noix, pommes et raisins parfumée au rhum!




Bon week-end!





Il me restait des noix de Saint-Jacques rapportées de Normandie dans le congélateur....et j'ai trouvé cette recette associant ces Saint-Jacques aux endives; j'aime beaucoup ces produits, j'ai donc pensé que c'était une bonne idée de les réunir!

Pour 4 tartelettes fines; voici ce qu'il vous faudra;
- 8 noix de Saint-Jacques sans corail
- 1 pâte feuilletée
- 4 échalotes
- 4 à 5 endives
- 4 cuillères de cassonade (ou sucre blanc)
- beurre ou huile, sel, poivre
- 1 zeste d'orange (facultatif)
- 1 pincée de safran (facultatif)

Rincez les endives et émincez-les finement avec les échalotes.
Faites-les revenir à feu doux avec un peu de matière grasse jusqu'à ce que le mélange soit tendre et fondant.
Ajoutez ensuite la cassonade et laissez confire environ 15 minutes en remuant souvent pour éviter que le mélange colore et brûle, salez, poivrez à votre convenance et si vous aimez, ajoutez le zeste d'orange à ce moment-là.
Découpez 4 disques dans la pâte feuilletée à l'aide d'un emporte-pièce ou d'un moule à tartelette..
Déposez ces disques sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et étalez sur chacun 2 grosses cuillères à soupe du confit d'endives et d'échalotes refroidi.



Enfournez dans un four préchauffé à 180° (th 6) 15 à 20 minutes.
Taillez pendant ce temps chaque noix de Saint-Jacques en 2 dans leur épaisseur.
Quelques minutes avant la fin de cuisson des tartelettes, saisissez-les sur chaque face dans un peu de beurre...1 minute à 1 minute 30 de chaque côté, surtout pas plus (tout dépend de leur épaisseur)...trop cuites, elle deviennent caoutchouteuses
 Sortez les tartelettes du four, disposez sur chacune les tranches de Saint-Jacques, saupoudrez d'un peu de safran (facultatif), décorez de persil et servez aussitôt.





Cette recette est tout aussi bonne avec des poireaux...



Bonne journée à vous qui passez me rendre visite!






La Maroillette.

 30/01/2018
J'aime beaucoup la Pela en Savoie; c'est un plat de pommes de terres sautées cuites avec des lardons et des oignons recouvertes de reblochon et gratinées au four....une sorte de tartiflette; la différence avec cette tartiflette;  c'est la cuisson des pommes de terre cuites à l'eau pour cette dernière.

Et pourquoi pas une pela à la mode ch'ti?

Il suffit donc de faire cuire des pommes de terre sautées avec 2 oignons émincés et des lardons fumés...
Quand les pommes de terre sont cuites, vous les disposez dans un plat allant au four et vous les recouvrez de tranches de Maroilles...

 


Vous mettez ce plat au four, sous le grill, le temps que le fromage fonde et gratine... à déguster avec une bonne salade verte...



et à varier avec n'importe quel autre bon fromage de vos régions!
Comme j'avais fait ce jour-là, avec du Morbier dans le Jura...c'est ICI!








Au moment des fêtes, j'avais acheté de quoi faire des mendiants...et j'ai zappé!
C'est en voyant ceux revisités de Sylvie (ICI),que j'ai eu envie de m'y mettre....façon de parler, car il n'y a rien de plus simple que de confectionner ces mendiants!

Il vous faudra pour ces petits mendiants;
-200 g de chocolat (j'ai utilisé 100 g de chocolat noir à la pointe de sel et 100 g de chocolat noir à cuisiner de Lindt)
- des fruits secs...pour moi, noisettes, amandes, noix de cajou...ou des fruits déshydratés....j'ai mis des petits morceaux d'orange confite et des raisins secs...

Commencez par mettre un plateau au réfrigérateur afin qu'il soit froid.
Faites fondre le chocolat au bain-marie, dés qu'il est fluide, sortez le plateau du frigo, recouvrez-le de papier sulfurisé et faites des petits ronds avec ce chocolat (4 à 5 cm de diamètre; la valeur d'une cuillère à soupe)...garnissez ces pavés aussitôt avec les fruits secs et déshydratés...


Gardez-les dans un endroit frais et sec.


On peut utiliser un tas d'autres fruits secs ou déshydratés; noix, noix de pécan,baies de goji, abricots secs, etc, etc...


On peut jouer aussi avec les goûts et les couleurs; chocolat blanc, au lait, au caramel, praliné....tout est affaire de goût et d'imagination!






Voici une recette traditionnelle et familiale que nous retrouvons régulièrement sur nos tables, avec toujours autant de plaisir!

Mais je me suis dit que si Henri IV était passé dans le Nord, il aurait peut-être apprécié cette façon de revisiter la sauce qui accompagne sa fameuse poule!

Une poule, un oignon, quelques carottes et poireaux, du laurier, du thym, une petite branche de céleri, une cuillère à café de fond de volaille (facultatif), du sel, du poivre...de quoi faire un bon bouillon dans laquelle cette poule cuira, mais aussi un bon bouillon en prévision de cette sauce qui l'accompagnera!
Et pourquoi ne pas mettre de la crème de Maroilles dans cette sauce plutôt que la traditionnelle crème fraîche?
Avec un jaune d'œuf, cette sauce sera tout aussi onctueuse...mais aura un peu plus de caractère!
Vous pouvez aussi faire fondre du Maroilles ( le fromage) dans la sauce, si vous ne trouvez pas cette crème.







Bon appétit!






Une nouvelle façon de stériliser; du moins pour moi!
Je ne connaissais absolument pas cette façon de faire!
Je préfère stériliser certains produits plutôt que les congeler, en particulier les terrines, mais aussi certains légumes; haricots, tomates par exemple....
Alors que je pensais investir dans un stérilisateur électrique, je me suis aperçue en lisant la notice de mon four que je pouvais stériliser jusqu'à 6 pots d'1 litre avec ce dernier!
Le temps de strérilisation allant de 35 minutes à 60....voire plus.
Alors que je 'suis en plein' dans le pâté....plutôt dans les rillettes, j'ai donc essayé cette méthode....
Un peu d'eau dans le lèche-frites ou dans n'importe quel autre plateau de cuisson;(les pots ne doivent pas se toucher ) ensuite, vous réglez la température et la durée de cuisson...
J'ai suivi les indications de ma notice...tout dépend de votre four.




Résultat? Et bien adieu l'idée de cet achat de stérilisateur électrique!
De plus, c'est bien pratique; pas de gros appareil à stocker qui ne sert que très peu de fois dans l'année et surtout une grande facilité pour faire quelques conserves!
J'adopte cette façon de faire sans aucune hésitation!
Et vous, avez-vous déjà utilisé cette méthode et qu'en pensez-vous?

Ma recette de rillettes est ICI!

Pour les personnes interessées, voici de nombreux conseils trouvés sur le site de Super Toinette...LIEN.













BON WEEK-END!

 19/01/2018
Peut-être aurez-vous envie de pâtisser?
Je vous propose de faire ce fondant choco-caramel au beurre salé!
Je viens de le faire pour l'anniversaire de Maël...c'est lui qui l'a réclamé; il l'adore, je lui ai  d'ailleurs déjà fait l'année dernière!
Voici la recette...
A servir avec une crème anglaise.





J'en profite pour vous citer cette petite phrase vue dernièrement dans une petite boutique;

 "Le chocolat est notre ennemi....mais fuir devant l'ennemi est de la lâcheté!..."

A méditer!!! lol







Pour moi, en l'occurence, c'est avec du sanglier que j'ai fait ces rillettes...
Dans notre région, les sangliers pulullent, donc, pour changer un peu du pâté, j'ai décidé de faire des rillettes!
La recette du pâté est ici.

Ingrédients;
- 800 g d'échine de porc désossée
- 400 g de lard gras sans couenne
- 200 g de saindoux
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 2 carottes
- 1 bouteille de vin blanc sec (j'ai mis du Sauvignon)
- thym, romarin
- 1 clou de girofle
- sel, poivre, mélange de 5 baies.

Couper l'échine en bandes de 2 cm et le lard en cubes.
Peler et émincer l'oignon et les carottes.
Verser le vin dans une cocotte en fonte, ajouter la viande, le lard,l'oignon, la gousse d'ail, les carottes, le clou de girofle, le brin de romarin et le thym...saler, poivrez, ajoutez un peu de mélange de 5 baies.




Couvrir et laisser cuire 4 à 5 heures à feu doux en remuant de temps en temps.
Retirer le clou de girofle, les brins de romarin et de thym en fin de cuisson.
Effilocher la viande à la fourchette et écraser les carottes et oignons...



Goûter pour rectifier l'assaisonnement  en sel et poivre.
Répartir dans les pots sans les remplir jusqu'au bord, et laisser refroidir.
Faites tiédir le saindoux, versez-le doucement sur les rillettes pour former une couche isolante..




Laisser figer au réfrigérateur...

Il suffit de couvrir ces pots de film alimentaire pour les garder plus de 2 mois dans le réfrigérateur.

Pour cette quantité, j'ai fait la recette avec 1kg 200 de viande.



Délicieuses sur du pain frais et croustillant!










Gaufres à la bière.

 15/01/2018
Après les fêtes, j'ai envie de faire plaisir à mes petits-enfants en leur faisant des crêpes, des beignets....ou des gaufres!
Et aujourd'hui, je vous propose des gaufres à la bière, l'avantage de la bière est qu'elle donne une pâte légère et des gaufres croustillantes...

Si vous n'aimez pas la bière, rassurez-vous, vous ne retrouverez pas son goût dans les gaufres!

Voici les ingrédients pour 15 à 20;
- 500 g de farine
- 5 œufs
- 3 cuillères à soupe de sucre
- 120 g de beurre
- 25 cl de bière blonde (brune ou ambrée)
- 25 cl d'eau minérale
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude ( ou de levure chimique)
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2 pincées de sel fin.

Faites fondre le beurre à feu doux.
Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes.
Mélangez la farine, le bicarbonate, 1 pincée de sel et les sucres.
Incorporez les jaunes battus à ce mélange, le beurre fondu, la bière et l'eau minérale.
Montez les blancs en neige avec la pincée de sel restante et incorporez-les délicatement à la première préparation.
Couvrez et laissez reposer à température ambiante une quinzaine de minutes.
L'avantage avec cette pâte à la bière est qu'elle n'a pas besoin d'un long temps de repos...

Faites-les cuire 4 à 5 minutes dans un gaufrier chaud et beurré.




A servir saupoudrées de sucre glace, avec de la pâte à tartiner ou de la confiture, ces gaufres régalent petits et grands à l'heure du goûter!

Si vous voulez un résultat un peu plus surprenant, vous pouvez utiliser une bière aromatisée...










Daube du Languedoc.

 10/01/2018
Nous avions eu l'occasion de déguster cette daube lors de notre dernier séjour dans le Languedoc, nous nous étions régalés....et je viens de trouver cette recette dans l'almanach des régions de Jean-Pierre Pernaut!

Bien sûr, cette recette regorge normalement de produits emblêmatiques d'Occitanie; de la joue de bœuf de l'Aubrac, des oignons doux des Cévennes, des filets d'anchois de Collioure, du vin de la région et surtout de bonnes olives de Lucques; cette variété du Languedoc est réputée pour être la meilleure des olives.
Reconnaissable à sa forme en forme de croissant de lune, elle est charnue et très douce en goût; c'est un véritable joyau de la gastronomie locale; elle est d'ailleurs surnommée 'le diamant vert'....
En ce qui me concerne, cette réputation n'est pas usurpée; j'adore cette olive...
Mais, rassurez-vous, vous pouvez très bien faire ce plat avec les produits que vous trouverez chez vous; ce que j'ai fait aujourd'hui!!!




Voici donc la liste des ingrédients;
- 1 kg de joue de bœuf
- 3 carottes
- 2 gros oignons doux
- 3 gousses d'ail
-100 g d'olives vertes
- 4 filets d'anchois
- 1 grosse boite de tomates pelées (j'ai mis un bocal de tomates cerises du jardin)
- 1 litre de vin rouge corsé
- 1 cube de bouillon de bœuf
- 2 cuillères à soupe de farine
- romarin, thym, laurier
- huile d'olive, sel, poivre.

La veille, préparez la marinade.
Pelez et émincez les oignons, hachez les gousses d'ail, coupez les carottes en rondelles et coupez la viande en gros cubes.
Versez le vin dans un grand saladier, ajoutez les oignons, l'ail, les carottes, le romarin, le thym et le laurier, émiettez et ajoutez le cube de bœuf, enfin déposez les cubes de viande et laissez mariner une nuit (une douzaine d'heures au moins.)
Le lendemain, égouttez la viande, filtrez la marinade et réservez-là...je ne la filtre pas, je m'en sers ainsi avec les légumes et aromates pour faire ce plat...c'est une question de goût!

Faites dorer la viande dans une cocotte avec l'huile d'olive sur toutes ses faces, quand elle est bien dorée, saupoudrez-là avec la farine, puis mélangez pour bien  l'enrober.
Versez la marinade (filtrée ou pas), ajoutez les tomates égouttées, salez, poivrez puis laissez mijoter à feu moyen une trentaine de minutes en mélangeant de temps en temps...
Ajoutez ensuite les anchois et les olives, rectifiez l'assaisonnement , couvrez et laissez cuire à feu doux pendant au moins 2 h 30 à 3 heures...
La viande doit être bien tendre.




Rassurez- vous, si vous n'aimez pas les anchois, on ne retrouve pas leur goût après ce long mijotage....par contre, si vous les aimez, n'hésitez pas justement à en mettre un peu plus.
La prochaine fois, j'en mettrai 6.


Comme tout plat mijoté, il est encore meilleur réchauffé!
J'ai servi cette daube avec de bonnes frites...mais on peut la servir avec du riz, de la purée...




Bon après-midi!





Charlottes en fête!

 08/01/2018
Pas de bûches sur ma table de réveillon, mais 2 charlottes; une au chocolat et une aux fruits rouges!

Je n'utilise pas de moule à charlotte, mais un cercle à pâtisserie.
Pour la charlotte au chocolat, j'ai trempé mes boudoirs dans un sirop parfumé avec de l'eau de vie de poires et j'ai comblé l'intérieur avec cette mousse au chocolat...






Pour la charlotte aux fruits rouges, j'ai trempé les boudoirs dans un sirop parfumé à l'eau de vie de cerises...
J'ai d'abord fait un coulis avec 400 g de fruits rouges surgelés (mûres, framboises, groseilles et cassis du potager) , j'ai passé ce coulis à la passoire fine et je l'ai fait refroidir...
Pendant qu'il refroidissait, j'ai monté une chantilly avec 30 cl de crème fleurette, 125 g de mascarpone et 75 g de sucre glace; j'ai ajouté le coulis froid à cette crème...

Facultatif; j'ai ajouté un peu d'agar-agar à ces 2 mousses ce qui permet d'avoir une très belle tenue à la coupe.




Au moment de servir, ma petite-fille s'est chargée de la déco; un gros nuage de chantilly sur celle au chocolat, quelques gros copeaux de chocolat et une petite déco de Noël, et là voici digne de figurer sur une table de fêtes!





Un peu de chantilly sur celle aux fruits rouges (Paola avait vidé le syphon sur celle au chocolat!!!lol) et quelques petits fruits pour la déco et celle-ci était bien jolie aussi!!!




Une aux poires et chocolat; ça vous dit? C'est ici!!!
Peut-être préférez-vous une charlotte aux pêches? Suivez ce lien!
Avec des biscuits roses; c'est bien aussi, comme celle-ci au chocolat...ou celle-ci avec des fraises? Mais on attendra l'été pour cette dernière!!!




Bonne fin de journée avec un revenant cet après-midi.......le soleil!







Autour d'une bonne galette faite 'maison'!
Je la partage avec vous!
La recette est ici.






Voici un article posté pour Noël 2016....j'ai pensé qu'il était encore d'actualité et pourrait peut-être donner des idées à certaines!


Paola, ma petite fille est venue m'aider à préparer le réveillon, et voici la jolie façon qu'elle a trouvé pour présenter un tas de petits 'trucs' pour l'apéro....J'ai un plat en forme de sapin, mais vous pouvez très bien faire ce sapin de fromage et de crudités sur une planche à découper ou sur un plat plat!

Idée trouvée sur Printeres!

Un petit clic et l'image s'agrandira!


Une charlotte aux fruits rouges est prévue pour le dessert et une autre au chocolat et poires caramélisées; des framboises décoreront celle aux fruits rouges et des feuilles en chocolat la seconde...pour les feuilles en chocolat, voici comment je procède:

Je prends quelques belles feuilles de houx, je les nettoie et je les huile au pinceau avec une huile neutre, pendant ce temps, je fais fondre un bon chocolat au bain-marie, j'en badigeonne les feuilles avec un pinceau, je les mets au frigo jusqu'à ce que le chocolat soit bien pris, je recommence l'opération 3 ou 4 fois en les mettant au frigo entre chaque couche...
Ensuite, je les décolle précautionneusement....et je les garde au frais jusqu'au dernier moment....











 Ce mot 'schokoladen' se traduit tout simplement par 'chocolat'; c'est une pâtisserie viennoise, une recette trouvée dans un vieux Maxi- Cuisine.
C'est surtout l'occasion de vous donner la recette d'une chantilly au chocolat qui se tient parfaitement!
Est-ce le fait que j'ai ajouté 2 cuillères à soupe de mascarpone à la recette initiale où est-ce le fait de réfrigérer la base de cette chantilly quelques heures à l'avance? Je ne sais pas, mais cette crème chantilly est une belle réussite à garder sous le coude pour garnir un tas d'autres desserts!

C'est un gâteau que j'ai confectionné pour l'anniversaire de ma petite Lisa, il est plutôt à réserver pour un goûter que pour un dessert en fin de repas; il est un peu riche pour celà!

Pour la chantilly;
- 80 g de chocolat hâché (je l'ai hâché avec un mini-hâchoir électrique)
- 10 g de sucre
- 40 cl de crème entière liquide (fleurette)
- 2 cuillères à soupe de mascarpone (facultatif, mais conseillé!)

Ingrédients pour le gâteau;
- 180 g de chocolat noir
- 160 g de farine
- 100 g de sucre
- 60 g de sucre glace
- 7 œufs
- 160 g de beurre très mou

Commencer par préparer la base de la chantilly; mettre dans un saladier 70 g de chocolat hâché  et 10 g de sucre en poudre, verser dessus la crème bouillante, bien mélanger et laisser refroidir...réfrigérer pendant 6 h.

Gâteau;
Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Fouetter le beurre mou avec le sucre glace, ajouter le chocolat fondu.
Incorporer à cette préparation les jaunes d'œufs un par un, la farine, puis les blancs montés en neige avec le sucre en poudre.
Verser cette pâte dans un moule à manqué bien beurré, ou tapissé de papier sulfurisé.
Cuire environ 45 minutes dans un four préchauffé à 170°. Laisser tiédir avant de démouler.

J'ai oublié de prendre le gâteau en photo à sa sortie du four.

Fouetter la crème au chocolat bien froide en chantilly, après y avoir ajouté 2 cuillères à soupe de mascarpone...

Couper le gâteau en deux dans l'épaisseur, étaler une couche de crème à l'intérieur de ce gâteau en vous servant d'une poche à douille...



Le recouvrir ensuite entièrement du reste de crème avec une spatule...
Décorez-le ensuite à votre idée...j'ai choisi pour l'anniversaire de Lisa ce disque comestible....mais vous pouvez ajuster la déco aux circonstance!

Vous pouvez le saupoudrer tout simplement de cacao en poudre.





Un petit bémol! Cette chantilly est assez claire; j'ai ajouté un peu de cacao en poudre pour la colorer, mais ce n'était pas concluant.

Une idée en plus; vous pouvez faire ce gâteau dans un moule à cake et le servir en guise de bûche de Noël!








Il parait que la pintade est querelleuse, bruyante et peu docile dans la basse-cour!
Mais ces défauts sont vite oubliés quand elle se trouve dans la cocotte!
Charnue et délicate à la fois, sa chair a beaucoup plus de caractère que celle du poulet..
Aujourd'hui, je la cuisine rôtie et farcie avec un fromage à l'ail et aux fines herbes, genre 'Boursin'.

Pour une pintade d'1,2 kg environ
 1 gros boursin
 1 branche de thym
8 gousses d'ail en chemise
 de l'huile, du sel, du poivre
1/2 citron

Préchauffez le four à 180°.
Salez et poivrez l'intérieur de la volaille et farcissez-là avec le fromage et le thym; fermez l'orifice avec le demi-citron.
Huilez, salez et poivrez-là.
Posez-la sur une cuisse dans un plat à four avec les gousses d'ail et un petit verre d'eau (vous pourrez en rajouter en cours de cuisson si nécessaire)
Enfournez pour 45 minutes dans cette position, puis 45 minutes sur l'autre cuisse sans la mettre sur le dos, arrosez-là de temps en temps.
Laissez-la reposer une dizaine de minutes sur la poitrine avant de la découper.

J'ai servi cette pintade avec une mousseline de potimarron.