Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 8 017 903
Nombre de commentaires : 28 479
Nombre d'articles : 2 661
Dernière màj le 16/04/2021
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Les morilles sont enfin arrivées; ce sont nos champignons préférés.
Pour que ces morilles sortent de terre, il leur faut un peu de chaleur et un peu d'humidité! Et, en 2 semaines, nous avons eu plus que cela, car nous avons eu les quatre saisons;(un peu dans le désordre! lol) printemps, été, hiver...et automne ce dernier week-end! De quoi être déboussolé, mais non, les morilles ont dû apprécier, car elles sont là.
Et voici la jolie petite récolte de JC.



Pour accommoder ces premières morilles, j'ai seulement fait une sauce à la crème fraîche avec une petite échalote; il n'en faut pas plus pour rendre festive une simple entrecôte!
Un petit reste? Rien de tel pour améliorer une tourte à la volaille!












Une recette que Françoise (La Guillaumette) a mis sur son blog il y a quelques jours, je me suis laissée tenter; ce clafoutis est délicieux!
La recette est ICI, sur le blog de Françoise. 
J'ai mis mi-farine et mi-maïzena.
Françoise a fait ce clafoutis dans son Cake Factory; quant à moi, je l'ai fait cuire au four traditionnel pendant 45 minutes à 180 °.
Une bonne recette à partager!

Le même genre, sans raisins; c'est ICI!









J'ai trouvé cet article dans un 'Maxi-cuisine' hors série, et j'ai pensé qu'il pourrait intéresser quelques-uns (unes) d'entre vous!

Que ferions nous sans ces épices? Elles sont le secret d'un plat raffiné dont elles subliment les saveurs, à condition toutefois de savoir les utiliser et surtout de savoir doser!
Mais en plus, ces racines, graines ou baies séchées, broyées ou moulues, contiennent de précieux nutriments dont certains sont aussi efficaces que des médicaments!




Il faut utiliser ces épices avec parcimonie, en ayant la main légère, quitte à 'ajuster' au fur et à mesure de la cuisson; les épices doivent relever un plat, mais surtout pas en dénaturer le goût!
Un conseil, ne pas les cuire à trop forte température et ne pas mélanger une multitude d'épices sans se soucier des accords!

Aujourd'hui, je vous parlerai de l'ail, , du poivre noir, de la cannelle, du clou de girofle, du curry et du paprika...je vous parlerai d'autres épices dans un prochain article!


L'ail;
Renforce l'immunité.
Cette plante contient de l'allicine, une substance antimicrobienne puissante qui stimule les cellules immunitaires. Des chercheurs britanniques ont constaté lors d'une étude que les participants qui consommaient de l'ail tous les jours guérissaient d'un gros rhume trois jours avant les autres.
Il se marie bien avec les tomates, poivrons, courgettes, champignons, pommes de terre, haricots verts, porc...entre autres!

Le poivre noir;
Il empêche les reflux gastriques.
Le poivre noir stimule les papilles, ce qui favorise la production d'acide hydrochlorique dans l'estomac. Cette sbbstance accélère la décomposition des protéines et d'autres composants de l'alimentation, ce qui prévient les brûlures d'estomac et les indigestions.
Il se marie bien, entre autres, avec le chèvre, les œufs, les fraises, le bœuf et les biscuits salés...

La cannelle;
Prévient les infections urinaire.
Des chercheurs allemands ont découvert que l'huile cinnamaldéhyde contenue dans cette écorce séchée tue 99,5 % des bactéries E.Coli présentes dans le tract urinaire et responsables des infections à répétiton. D'autres études ont montré que cette épice éradique également le Candida albicans, champignon responsable des candidoses.
Elle se marie bien, entre autres, avec l'agneau, le chocolat, les noix, les laitages, les pommes, la pâtisserie...


Les clous de girofle
Stimulent le métabolisme
Le manganèse contenu dans ces clous stimulent la fonction de la thyroïde en accélérant la conversion de l'hormone inactive thyroxine en hormone active triiodothyronine. Le résultat; une compression de graisse plus rapide, plus d'énergie et une meilleure humeur.
Ils se marient bien, entre autres, avec le bœuf, le jambon, les haricots blancs, les oranges...et en général, avec toutes les daubes et ragoûts!

Le curry
soulage les articulations douloureuses 
La curcumine contenue dans ce mélange d'épices freine la production de prostaglandine E2, un composant inflammatoire qui rend les nerfs hypersensibles.Selon des chercheurs allemands, elle soulagerait les articulations et les douleurs musculaires aussi bien que les médicaments.
Il se marie bien entre autres, avec le poulet, le bœuf, les pommes de terre, le potiron, les mangues, le chou blanc...

Le paprika;
agit sur les maux de tête
Cette poudre rouge est riche en salycilique, la substance active de l'aspirine.Des chercheurs écossais suggèrent qu'une portion quotidienne de paprika peut soulager les maux de tête bien mieux que les médicaments et, surtout, sans aucun effet secondaire!
Il se marie bien, entre autres, avec le poulet, les pommes de terre, le fromage blanc, les champignons...





Profitez plus longtemps de vos épices; même si les petites étagères installées dans votre cuisine, bien en vue, peuvent être très décoratives, elles ne sont pas la bonne façon de conserver ces épices; il vaut mieux les conserver dans des pots bien fermés, à l'intérieur d'un placard, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.
Pour vérifier si elles sont encore bonnes, fiez-vous à votre nez et à vos papilles; si une épice ne dégage plus aucun arôme, elle est périmée. Elle n'est pas nocive, mais elle n'a plus aucun intérêt gustatif et nutritionnel.





Voilà, tout comme moi, peut-être en avez-vous appris un peu plus sur ces épices...Dans un prochain article; je vous parlerai du fenouil, des graines de moutarde, de la coriandre, du cumin, du gingembre et du piment rouge.


Toutes les photos viennent d'internet.









J'ai utilisé des dos de cabillaud pour réaliser ce plat, mais n'importe quel poisson blanc fera l'affaire!

Pour 2 dos de cabillaud;
- 40 g de chapelure
- 10 cl de vin blanc
- 1 ou 2 cuillères à soupe de jus de citron (selon votre goût)
- 3 échalotes
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à soupe de persil hâché
- sel, poivre, huile d'olive (ou autre!)
Emincez les échalotes et hâchez finement la gousse d'ail, faites fondre le tout dans un filet d'huile dans une poèle, sans laisser colorer pendant 3 minutes environ, ajoutez le vin blanc et le jus de citron, poursuivez la cuisson 3 à 4 minutes en laissant ce jus s'évaporer.
Dans un bol, mélez la chapelure avec le persil, et ajoutez ce mélange à la première préparation, salez et poivez à votre convenance.
Déposez vos morceaux de poisson dans un plat beurré allant au four,, ajoutez un peu de sel et de poivre, et répartissez la préparation dessus.
Ajoutez un filet d'huile d'olive sur le tout, ou quelques petits morceaux de beurre.




Enfournez 25 à 30 minutes à 180°...le temps de cuisson dépend de l'épaisseur des morceaux de poisson.



Bon appétit!








Je continue avec mes recettes de pâtisserie faites pendant les dernières vacances; ce jour-là, j'ai fait un gâteau au chocolat très moelleux et léger! Bien sûr, quand je parle de 'léger'; c'est pour qualifier sa texture, et non pas le nombre de calories (lol); mais ce n'est pas ce qui a perturbé Maël et Axel; après une partie de basket endiablée; ils l'ont trouvé parfait!





Ingrédients pour 8 à 10 parts;
- 200 g de chocolat (au lait ou noir!)
- 180 g de beurre demi-sel
- 120 g de sucre (180 g dans la recette initiale j'ai réduit cette quantité, le chocolat étant déjà bien sucré)
- 50 g de farine
- 50 g de maïzéna
- 1 sachet levure chimique
- 6 œufs

Préchauffer votre four à 180°.
Faites fondre le chocolat avec le beurre.
Séparer le blanc des jaunes d'œufs
Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à blanchiment, incorporez la farine et la maïzéna, (dans laquelle, vous aurez mélangé la levure), ajoutez à cette préparation le chocolat et beurre fondus, mélangez bien pour obtenir une pâte bien homogène.
Battez les blancs en neige, incorporez en fouettant 1/3 de ces blancs battus à la base du gâteau pour la détendre, puis ajoutez le reste de ces blancs très délicatement.
Versez la pâte dans un moule à manqué beurré et fariné, ou recouvert de papier cuisson et enfournez pendant une quarantaine de minutes.




Décorez à votre guise.



Ce gâteau est encore plus gourmand, servi avec une crème anglaise!








Une petite recette savoureuse et très simple à réaliser pour déguster de bons œufs frais; des œufs brouillés au chorizo et au comté.

Pour 4 tartines;
- 4 grandes tranches de pain de campagne grillées
- 16 fines tranches de chorizo (doux ou fort, à votre choix)
- 100 g de comté
- 8 œufs
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- beurre, sel , poivre.

Disposez les tranches de pain grillé sur la plaque du four tapissée de papier cuisson, puis posez 4 tranches de chorizo sur chaque tartine.
Cassez les œufs dans un saladier. 
Faites fondre le beurre dans une poèle à feu moyen,ajoutez les œufs en les mélangeant sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une consistance crémeuse, incorporez la crème fraîche, sel et poivre.
Préchauffez le four en position gril.
Répartissez les œufs brouillés sur le chorizo, puis le comté coupé en lamelles, placez sous le gril, le temps que le fromage fonde, pas plus!
Servez aussitôt.



Je n'ai pas attendu que le fromage gratine, sous peine que les œufs continuent de cuire; des œufs brouillés se mangent très crémeux!








Entre notre semaine passée dans le Pas de Calais, où j'ai pâtissé pour les petits-enfants de mon amie, celle où j'ai gardé Axel, et la fête des mamies; ces dernieres semaines ont donc été placées sous le signe de la pâtisserie!
Et si vous aimez le caramel au beurre salé et à la crème fraîche, vous ne pourrez pas résister à ce cake extrèmement gourmand; il est recouvert de cette préparation au caramel (j'ai fait fondre 6 carambars dans cette ganache pour ajouter de la saveur), d'ailleurs; un bon conseil; si vous êtes au régime, passez vite votre chemin! lol
Par contre, si vous avez des gourmands autour de vous; c'est le cake qu'il vous faut!







Ingrédients;

Pour le cake;
- 130 g de beurre mou
- 175 g de sucre extra-fin
- 1 sachet sucre vanillé
- 4 œufs
- 220 g de farine
- 1 sachet de levure

Pour le caramel;
- 200 g de sucre
- 5 cl d'eau
- 125 g de crème liquide
- 100 g de beurre demi-sel

Recette du caramel;

Commencez par faire ce caramel, mettez le sucre dans une casserole avec l'eau , faites chauffer jusqu'à obtenir un caramel à la couleur brun moyen...d'autre part, vous aurez fait chauffer la crème fraîche (pour éviter les éclaboussures), versez là dans ce caramel en remuant fortement,(je l'incorpore en 3 fois) remuez bien le tout et laissez tiédir, ajoutez ensuite le beurre coupé en dés; laissez refroidir.
 

Préchauffez votre four à 180°.

Recette du cake;

Fouettez ensemble le beurre mou avec le sucre et la vanille, ajoutez les œufs un par un sans cesser de remuer, incorporez ensuite la farine et la levure petit à petit.
Versez 250 g de ce mélange dans un saladier, ajoutez-y 2/3 de la préparation au caramel refroidi, mélangez bien.
Réservez le reste du caramel pour le glaçage; j'ai fait réchauffer ce reste pour y faire fondre 6 carambars; mais c'est facultatif!
Beurrez et farinez un moule à cake, ou mieux, tapissez-le de papier sulfurisé, et répartissez les 2 préparations en les alternant, jusqu'à épuisement de la pâte...
Enfournez 10 minutes à 180°, puis baissez la température à 140° et continuez la cuisson pendant une cinquantaine de minutes.
Attendez quelques minutes pour le démouler et recouvrez-le avec le caramel restant tiède.






Vous passerez un peu plus de temps à réaliser ce cake qu'un cake plus 'classique', mais les compliments que vous aurez vous récompenseront; c'est un cake très, très gourmand!



Je peux vous affirmer que c'est à se lêcher les doigts!!!



Bonne journée!







Les vacances ne sont pas terminées, et nous avons Axel près de nous cette semaine, donc, nous pâtissons souvent pour le goûter.
Aujourd'hui, je vous propose des cookies aux 2 chocolats, qui, d'après Axel, sont trop bons!






-150 g de pépites de chocolat (ou chocolat haché grossièrement), j'ai fait un mélange de chocolat noir et de chocolat au lait.
- 1 œuf
- 150 g de farine
- 75 g de cassonade (ou sucre blanc!)
- 85 g de beurre
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1 sachet sucre vanillé
- 1 pincée de sel

Préchauffez votre four à 180°.
Coupez le beurre fort mou en petits morceaux, puis mélangez-le aux sucres, ajoutez l'œuf entier, la pincée de sel et mélangez bien le tout.
Mélangez la levure avec la farine et ajoutez au mélange précédent, tout en continuant de bien remuer afin d'obtenir une pâte bien homogène; incorporez ensuite le chocolat.
Recouvrez la plaque du four de papier cuisson, puis disposez dessus des petits tas de pâtes à l'aide d'une cuillère à soupe...j'ai utilisé une cuillère à glace comme doseur, et j'ai aplati légèrement ces petits tas avec la paume de la main; les miens étaient assez gros; j'en ai seulement fait une dizaine...à vous de voir pour la grosseur! Par contre, laissez de la place entre chaque petit tas, car ils vont s'étaler!
Enfournez pendant 10 à 12 minutes, laissez refroidir avant de les décoller de la plaque car ils sont très friables quand ils sortent du four; c'est normal; ils vont durcir en refroidissant.





Et croyez-moi, c'est une vraie gourmandise à l'heure du goûter...je n'ai pas pu m'empêcher d'y goûter! lol
La prochaine fois, j'ajoute un peu de chocolat blanc; mais on peut utiliser le chocolat qui nous plait!











Quand mon amie a découvert ce gros œuf de poule dans son poulailler, elle a tout de suite pensé à le prendre en photo; il était vraiment très étonnant avec sa coquille 'fripée' et 'ridée'...



Mais chose encore plus étonnante, il contenait 3 jaunes, et c'est dommage qu'elle n'ait pas pensé à le peser !
Je ne sais pas si vous avez déjà fait cette découverte, personnellement, je n'ai jamais vu 3 jaunes dans un œuf de poule; 36 à la douzaine!!! 










Je vous ai mis il y a quelques jours une recette de petits choux fourrés avec une crème pâtissière au beurre salé; ( c'est ICI ) je vous avais dit que je mettrai la recette de cette crème sur mon blog; c'est chose faite aujourd'hui!




Ingrédients; 
- 275 g de lait
- 100 g de sucre
- 35 g de jaunes d'œuf (2... selon grosseur)
- 25 g de maïzéna
- 150 g de beurre salé


Faites tiédir le lait au micro-ondes, il faut tout de même qu'il soit assez chaud...
Faites caraméliser le sucre jusqu'à obtenir une couleur brune, déglacez aussitôt avec ce lait chaud en remuant bien!
Mélangez les jaunes d'œuf avec la maïzéna, puis versez 1/3 du lait caramélisé, mélangez bien en ajoutant petit à petit le reste du lait chaud, ensuite faites chauffer le tout jusqu'à ébullition, tout en continuant à bien remuer pendant quelques instants.
Mettez cette crème dans un saladier, en remuant de temps en temps pour la faire refroidir; une fois refroidie (si elle est encore un peu tiède; c'est bon!) incorporez le beurre froid en petits dés avec un mixer.
Versez dans un plat creux, filmer au contact et réservez jusqu'à complet refroidissement.
Et voici une crème savoureuse et très gourmande pour fourrer éclair, choux...etc,etc...






Peut-être préférez-vous les éclairs au chocolat? J'en profite pour vous rappeler cette recette! Elle est sous ce LIEN; la prochaine fois que j'en fais, ce sera avec du craquelin!
Mais peut-être avez-vous envie de vous lancer dans la confection d'un saint-Honoré? Plus simple à réaliser qu'il n'y paraît! C'est
ICI! Avec cette crème pâtissière au caramel et beurre salé...je salive déjà!!!




 





Bien sûr, rien ne vaut une bonne brioche au beurre, mais comme j'en fais souvent en ce moment pour le petit déjeuner, j'ai voulu tester cette recette plus légère; la brioche au fromage blanc!

Résultat? Une belle brioche à refaire!






Ingrédients;
- 500 g de farine
- 275g (à 300g ) de fromage blanc
- 2 sachets de levure déshydratée
- 9 g de sel
- 50 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 œuf + 2 jaunes + 1 jaune pour dorer

Commencez par mélanger la farine, les sucres et le sel, quand tout est bien mélangé, ajoutez la levure, mélangez bien de nouveau. Battez l'œuf et les 2 jaunes avec le fromage blanc et incorporez cette préparation à celle à la farine, pétrissez le tout au robot pendant une vingtaine de minutes.
Quand la pâte est lisse et homogène, mettez-la dans un saladier, couvrez d'un torchon et laissez lever 1 h 30 à 2 h, à l'abri des courants d'air.
Quand la pâte a bien levé (il faut qu'elle double de volume), déposez-la sur un plan de travail fariné et coupez-la en 8 morceaux, déposez ces morceaux dans un moule beurré et fariné (ou tapissé de papier sulfurisé) , et laissez de nouveau lever pendant 1 h ou plus!
Préchauffez votre four à 180 °.
Badigeonnez avec un jaune d'œuf et enfournez 25 à 30 minutes.




Cette brioche est légère, moelleuse...




avec une mie bien aérée et filante...



un vrai délice au petit-déjeuner!



Et, cerise sur le gâteau! (lol) Si vous faites attention à votre consommation de sucre; ne vous privez pas pour autant d'une bonne brioche; remplacez les 50 g de sucre par 25 g de Stévia; (je prends la marque Pure Via); votre brioche sera tout aussi bonne!












Sanglier aux airelles.

 10/02/2021
Je cuisine régulièrement du sanglier en cette saison...je dois dire que je ne fais pas spécialement de recettes adaptées à ce gibier, car n'oublions pas que ce sanglier est un cochon sauvage, donc je l'accommode comme du porc! Cuissot, palette, épaule, carré d'échine, échine sont savoureux au four ou en cocotte, et je dois dire que je cuisine aussi régulièrement cette viande (en particulier l'épaule), comme je cuisine du bœuf; à moi les bourguignons, carbonnade, daube, et même pot-au-feu (avec le travers)...bien sûr sans oublier le pâté...et le pâté-croûte! J'en fais aussi du hâché pour la bolognaise que je sers avec des pâtes ou en lasagnes...la plupart de ces recettes sont sur mon blog.
Aujourd'hui, je vous propose du sanglier aux airelles.
Les airelles sont des petites baies rouge-rose, elles sont souvent utilisées dans des sauces sucrées-salées, et elles s'accordent particulièrement bien avec le gibier en leur apportant une pointe acidulée qui rendra cette sauce savoureuse!

 



Aujourd'hui, la plupart du temps, ce sont des bêtes jeunes, donc pas besoin de faire mariner la viande pour l'attendrir... mon fournisseur personnel et préféré étant mon mari...je ne me pose pas de questions; je connais le poids de la 'bébête'! lol Par contre, je connais des personnes qui font systématiquement mariner cette viande...c'est à vous de voir!

Mais revenons à ma recette, dont voici les ingrédients;

- pour 1 kg 200 de viande de sanglier coupée en cubes (j'ai utilisé de l'épaule)
- 1 litre de vin rouge corsé (genre Corbières, Madiran)
- 2 oignons
- 2 carottes
- 1 petite branche de thym, du céleri, du romarin
- 3 cuillères à soupe de farine
- 150 g d'airelles au sirop
- 5 cl d'armagnac
- huile, sel, poivre, une pincée de piment d'espelette.
On peut aussi ajouter des champignons, j'ai mis des cèpes en conserve...(c'est facultatif)

Eplucher les oignons, les carottes, les couper en morceaux ainsi que la petite branche de céleri.
Faites saisir la viande dans un peu d'huile à feu assez vif, saupoudrez de farine, laisser encore 2 minutes sur feu vif, puis ajoutez les légumes, mélangez bien le tout en ajoutant le vin rouge et l'armagnac, baissez le feu.
Egouttez les airelles et les réserver, récupérer leur jus, et  l'ajouter dans la cocotte, assaisonner à votre convenance, ajoutez les herbes et épices, couvrir et cuire à feu doux, en remuant régulièrement pendant 2 h à 2 h 30...voire plus, tout dépend de l'âge de la bébête...à surveiller donc, sachant que ce plat peut être réchauffé, il n'en sera que meilleur!
Bien sûr, privilégier la cuisson en cocotte...c'est une évidence! lol
Quand la viande est cuite, ajouter les airelles, et éventuellement les champignons, laisser mijoter quelques petits instants avant de servir bien chaud, ce plat est savoureux avec une purée maison...ou des pâtes!











Le flan pâtissier est une valeur sûre; c'est un dessert traditionnel qui régale petits et grands, surtout s'il est fait maison!
Ce week-end, j'ai fait la recette de Christophe Michalak, avec une pâte feuilletée., vous pouvez très bien faire ce flan sans pâte!

 








- 1 pâte feuilletée ou brisée
- 50 cl de lait entier
- 125 g de crème liquide entière (pour l'onctuosité)
- 5 jaunes d'œufs (100 g)
- 125 g de sucre ( ou moins, selon votre convenance)
- 50 g de maïzéna
- 1 sachet de sucre vanillé. 
Dans une casserole, mélangez à froid la maïzéna et les sucres en fouettant; ajoutez les jaunes d'œufs battus et la crême, mélangez bien le tout en ajoutant petit à petit le lait . Mettez la casserole sur le feu et faites cuire en remuant sans cesse, retirez du feu dés que ça commence à épaissir en continuant à mélanger hors du feu, arrêtez dés que c'est bien onctueux.
Faites refroidir en posant dessus un film au contact; c'est important que cette crême soit bien froide avant de la poser sur la pâte.
Chemisez un moule à bord assez haut; pour obtenir un flan bien épais avec cette quantité d'ingrédients, n'utilisez pas un moule de plus de 20 cm de diamètre; quand à moi, j'ai utilisé un cercle que j'ai recouvert de papier sulfurisé; j'ai mis un fond en pâte et des bandes sur les bords, que j'ai soudées au fond de pâte avec de l'eau.




Enfournez à 175° à chaleur tournante pendant une cinquantaine de minutes.
Et voici un flan épais, onctueux et très crémeux, comme on les aime!





Bon après-midi...nous avons un peu de neige depuis hier soir, ça change de la pluie!









Quand je fais ma pâte à crêpe, je ne la sucre pas...donc, après les avoir mangées  sucrées, nous finissons les dernières salées!
Celles-ci ont été transformées en ficelles picardes!

La recette de ficelles picardes de Laurent Mariotte est SOUS CE LIEN.



Pour moi, c'est une pâte à crêpes à la bière, ce qui fait des crêpes très légères; la recette est sous CE LIEN.








Je pensais que je ne me débrouillais pas trop mal en ce qui concernait la réalisation des petits choux...mais c'était avant!!! lol Avant que j'essaie ceux avec un petit 'chapeau' en craquelin! Depuis que j'avais vu la recette de Christophe Michalak; ça me démangeait d'essayer!
Le craquelin est une pâte constituée d'un mélange de cassonnade, de beurre et de farine que l'on dispose sur les choux avant la cuisson.



J'ai suivi à la lettre la recette de Michalak (j'ai seulement un peu diminué la quantité d'œuf; d'une dizaine de grammes), mais j'ai surtout suivi les conseils de cuisson, et pourtant, j'étais un peu sceptique; allumer le four, enfourner les choux, éteindre ce four..le rallumer...ça me semblait bizarre, mais je me suis lancée, sans me poser plus de questions, et j'ai bien fait; la cuisson était parfaite et ces petits choux au craquelin sont un vrai délice!

Voici donc les ingrédients pour le craquelin;
- 40 g de beurre demi sel mou
- 50 g de cassonnade
- 50 g de farine

Mélangez tous les ingrédients en les malaxant afin d'obtenir une pâte homogène, roulez en boule, puis étalez entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 2 mm environ, pré-découpez des petits ronds à l'aide d'un emporte pièce ou d'un petit verre et mettez au congélateur le temps de faire vos choux.

Ingrédients pour la pâte à choux; (pour 10 à 12 choux)
- 50 g de lait
- 50 g d'eau
- 45 g de beurre doux
- 1 pincée de sel
- 1 pincée de sucre
- 55 g de farine T55 (important!)
- 100 g d'œufs battus (j'en ai donc mis un peu moins, je pense que ma pâte aurait été trop liquide si j'avais mis ces 100 g...plutôt 90 g!)

Rélisation des choux;
Faites bouillir le lait avec l'eau, le sucre, le sel et le beurre dans une casserole, retirez la casserole du feu, et ajoutez la farine d'un seul coup en mélangeant vigoureusement, puis remettez la casserole sur  feu doux tout en continuant de bien mélanger afin de déssécher la pâte jusqu'à ce qu'elle forme une boule qui se détache des bords; ça prend quelques petits instants, mettez ensuite cette pâte dans un saladier et remuez de nouveau sans arrêt pendant 3 à 4 minutes pour la faire refroidir, ajoutez ensuite les œufs battus en omelette, en 2 fois, en remuant énergiquement. Il faut que cette pâte ne soit ni liquide, ni trop ferme, une petite astuce; faites 'un chemin' avec votre doigt dans la pâte, si le sillon se referme légèrement; c'est que votre pâte a la bonne consistance!
Préchauffez votre four à 250 °, (pas chaleur tournante!)
Mettez votre pâte dans une poche à douille et formez des petites boules ( 3 cm environ) que vous disposez sur votre plaque de four recouverte de papier cuisson, sortez les craquelins et disposez un petit rond de craquelin sur chaque chou.
Enfournez dans votre four préchauffé à 250 °...et éteignez le four aussitôt! Laissez ainsi 10 minutes, au bout de ce temps, rallumez votre four à 160° (n'ouvrez surtout pas la porte!) et finissez la cuisson des petits choux pendant 25 minutes environ...ou plus, tout dépend de la grosseur de vos choux...éclairs ou religieuses! 






Les choux, cuits ainsi et recouverts de craquelin gonflent de façon régulière et harmonieuse, et ce craquelin apporte un petit croquant très gourmand ! 






Un chou réussi est un chou creux à l'intérieur!




Ensuite, il ne vous reste plus qu'à les garnir avec la crème de votre choix...j'ai choisi une crème patissière au caramel et beurre salé (recette que je vous donnerai une autre fois), et j'en ai fait aussi une fournée au chocolat!
Vous pourrez les fourrer avec une poche à douille en faisant un trou sur le côté ou au fond, ou les couper en deux et les garnir, toujours avec cette poche à douille...à vous de voir!




Il ne vous reste plus qu'à vous régaler!
Si vous avez des gourmands; vous allez faire des heureux!

Caramel?




ou chocolat?





Recette de Christophe Michalak, trouvée sur le joli blog 'C'est ma fournée'





Voici une tarte qui apporte la touche acidulée du citron à la douceur crèmeuse d'un flan;




- 1 pâte feuilletée
- 4 ou 5 pommes
- 3 citrons
- 50 cl de lait
- 3 jaunes d'œufs
- 100 g de sucre
- 50 g de farine
- 1 sachet sucre vanillé

Pelez les pommes et coupez-les en lamelles, arrosez-les du jus des citrons et laissez-les macérer pendant une trentaine de minutes.
Versez le lait dans une casserole avec la vanille et faites bouillir.
Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à blanchiment, ajoutez la farine en fouettant, puis le lait tout en continuant de remuer.
Remettez sur le feu, et faites épaissir à feu doux en remuant, sans laisser bouillir.
Versez dans un saladier et laisser refroidir au froid en couvrant.
Foncer un moule à tarte avec la pâte, piquez le fond à la fourchette, répartissez le flan sur la pâte, et disposez sur ce flan les quartiers de pommes, après les avoir égouttés.
Faites cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 35 à 40 minutes.


Dégustez à température ambiante.








Voici une idée pour un petit dîner sympa; des galettes de sarrazin garnies de champignons et de rondelles d'andouille.

Pour 2; 
- 2 galettes de sarrazin
- 250 g de champignons de Paris
- 1 échalote
- 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
- quelques rondelles d'andouille (bretonne ou normande, à votre gout, j'ai mis de l'andouille de Vire)
- sel, poivre.

Faites cuire les champignons et l'échalote émincés dans un peu de matière grasse; quand tout est bien fondant et que les champignons ont rendu leur eau,  ajoutez la crème fraîche, assaisonnez à votre convenance (pas trop de poivre, l'andouille est bien poivrée!) mélangez bien le tout et gardez au chaud.
Faites réchauffer les galettes dans une grande poèle avec une noisette de beurre, répartissez les champignons au milieu et posez les rondelles d'andouille sur le tout, rabattez les bords et servez aussitôt!










Vive les petits plats mijotés; d'alleurs, je vous conseille de privilégier la cocotte en fonte pour celui-ci; on peut contrôler plus facilement la cuisson.
Une recette savoureuse et très goûteuse!

Pour 4 ou 5 cuisses de poulet, ou un poulet coupé en morceaux.
- 30 cl de bouillon de volaille
- 2 cuillères à soupe de jus de citron
- 1 cuillères à soupe d'ail hâchée
- 2 échalotes
- 25 cl de crême fraîche
- sel, poivre, 1 pincée piment espelette.

Faire dorer les morceaux de poulet, réservez.
Faites suer les échalotes émincées pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'elles soient bien fondantes, ajoutez l'ail hâchée, mélangez bien le tout quelques instants sans faire dorer, ajoutez le jus de citron, le bouillon, assaisonnez à votre goût, remettez les morceaux de poulet dans la cocotte, porter à ébullition, baissez le feu, couvrez et laissez cuire 35 à 40 minutes, jusqu'à ce que le poulet soit cuit.
Vous pouvez laissez réduire un peu la sauce, c'est à votre convenance.
Ensuite, ajoutez la crème fraîche, et laissez de nouveau mijoter quelques petits instants.







Parsemez de persil, ou comme moi, de thym...citron!









Le cake aux fruits confits est un classique en pâtisserie; celui-ci est très gourmant et très fondant!



Ingrédients;
- 3 œufs
- 125 g de sucre glace
- 125 g de beurre demi-sel
- 160 g de farine
- 1/ 2 sachet de levure-
- 100 g de raisins secs
- 150 g de fruits confits en petits dés (j'ai ajouté 50 g de cerises confites coupées en 2) 
- 4 cuillères à soupe de rhum (j'en ai mis 5!)
- 1 sachet de thé (je l'ai remplacé par 1 sachet d'infusion 'pomme-cannelle)



Préchauffez votre four à 240° .
Mettez les raisins secs dans un bol avec l'infusion (ou le thé), et le rhum, couvrez d'eau tiède et laissez macérer.
Farinez les fruits confits.
Mélangez le beurre mou et le sucre au fouet, ajoutez les œufs un par un, puis incorporez la farine et la levure, travaillez bien le mélange.
Egouttez et séchez les raisins, en gardant le jus, farinez-les.
Ajoutez-les à la pâte ainsi que les fruits confits.
Personnellement, pour éviter que les fruits ne tombent au fond du moule (je trouve que ça ne suffit pas de les fariner!) j'alterne pâte et fruits; je n'ai pas encore trouvé mieux; si vous avez d'autres astuces...je suis preneuse!
Ensuite, versez la préparation dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé, et enfournez pendant une dizaine de minutes à 240 °, puis durant 35 minutes à 180°.
Couvrez d'un papier d'alu si ça colore trop.





A la sortie du four, arrosez du jus restant des raisins (ou d'une partie!), après l'avoir piqué de quelques coups de fourchette.



Régalez-vous!




J'ai trouvé cette recette dans ce livre 'Les cakes de Sophie'.








Il vous reste du bourguignon? Voici une façon d'utiliser ces restes qui changent du parmentier!
Une tourte bien friande, avec une salade verte; vous vous régalerez!

S'il y a beaucoup de sauce, vous pouvez la faire réduire un peu. 
J'ai effiloché la viande (c'était de la viande de sanglier), j'ai ajouté 2 pommes de terre cuites à l'eau grossièrement écrasées, et des champignons de Paris préalablements cuits dans une poèle pour leur faire rendre leur jus...
J'ai déposé une première pâte feuilletée avec sa feuille sulfurisée dans une tourtière à bords hauts, j'ai versé la préparation à la viande dedans, j'ai recouvert le tout avec un rond de pâte feuilletée, et j'ai bien soudé les deux pâtes avec de l'eau, j'ai doré avec un œuf battu...j'ai fait aussi une petite cheminée pour que la vapeur puisse s'échapper!




Et j'ai glissé cette tourte dans un four préchauffé à 190° pendant une trentaine de minutes.



Ce genre de reste, très gourmand, nous fait oublier que...ce sont des restes! lol




Voici une autre façon d'utiliser des restes; (très bon aussi avec du pot au feu)...j'appelle ce plat 'macaronnade à ma façon'...on coupe le tout en petits dés ou on éffiloche la viande et les légumes, on recouvre avec des pâtes; un peu de fromage râpé, un petit tour au four, et on se régale!



Et voici ma tourte faite avec les restes du chapon de Noël...la recette EST ICI!





Bon après-midi!






Voici des muffins très moelleux; idéal pour l'apéro!
Dans la recette initiale; il n'y a pas de lardons fumés, donc, c'est facultatif...mais très bon! lol



Ingrédients pour 8 à 10 muffins;
- 2 blancs de poireaux
- 1 échalote
- 5 cl de vin blanc sec
- 10 cl de crême épaisse
- 2 œufs
- 40 g de farine
- 1/ 2 paquet de levure chimique
- 50 g de comté râpé
- 75 g de lardons allumettes fumés
- sel, poivre, 1 pincée de muscade.

Coupez les poireaux en fin tronçons, émincez l'échalote, faites fondre le tout dans un peu de matière grasse pendant une vingtaine de minutes, en remuant souvent de façon à ne pas laisser colorer, vous pouvez ajouter un peu d'eau. Quand tout est bien fondant, ajoutez le vin blanc, et augmenter un peu la température pour le laisser s'évaporer; laissez refroidir.
Battez les œufs avec la crême fraîche, ajoutez la farine, la levure, le comté rapé et les lardons, préalablement dorés dans une poêle et refroidis, salez ( peu à cause des lardons et du comté), poivrez et ajoutez la pointe de muscade.
Répartissez dans des petits moules à muffins et faites cuire une vingtaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.




La prochaine fois, je remplace les lardons par des minis morceaux de chorizo!









Ce gâteau roulé (ou bûche!) vu sur le blog de Françoise (Graine de sucre), me plaisait beaucoup, je l'ai donc réalisé le week-end entre Noël et le jour de l'an, alors que j'avais des amis à l'heure du goûter.
Il est fruité et léger, il a été très apprécié!
Un petit 'hic' en ce qui me concerne, j'aurais du le laisser 2 ou 3 petites minutes de plus au four; il était un peu palôt; mais parfaitement cuit, ce n'était donc pas important!
J'ai légèrement modifié la recette de Françoise, j'ai utilisé des framboises surgelées à la place de celles en conserves, et n'ayant pas trouvé de purée d'ananas dans le commerce, je l'ai faite moi-même, en utilisant des ananas au sirop; j'ai mixé les tranches d'ananas afin d'obtenir une purée bien fine, et j'ai utilisé une partie du sirop pour imbiber le gâteau. D'autre part, ayant utilisé tout le mélange mascarpone et purée d'ananas pour fourrer ce gâteau, j'ai fait une chantilly 'mascarpone-crême fraîche' au syphon, pour le décorer...avec quelques framboises surgelées...que j'avais oublié de décongeler!
Ce gâteau roulé est une bonne base en pâtisserie, étant donné qu'on peut le fourrer avec différents ingrédients; gelée, confiture, compote de fruits frais ou en conserve, chocolat...etc, etc...et bien sûr, il est incontournable pour la 'fameuse' bûche!

Vous trouverez la recette de Françoise en cliquant sur CE LIEN!
Et merci Françoise pour ce partage bien gourmand!









Mieux vaut tard que jamais !
Toujours est-il qu'il était temps que j'utilise ma carte cadeau offerte par un de mes fils à Noël 2019...malgré tout, avec le confinement, ma carte était encore valable jusqu'en avril 2021...mais j'avais envie de me gâter, et rien de tel que ce genre de cadeau pour enjoliver sa vie en la parfumant; je me suis donc fait plaisir!



Et rien de tel aussi que ce genre de cadeau pour se sentir...femme!!!
Quant aux petits mots doux à l'intérieur de cette carte?...ça me conforte dans l'idée que le père Noël existe bien!

Je t'aime mon Juju!








En ce moment; je 'brioche'!!! lol 
Et, il n'y a pas de mystères, plus 'on brioche', mieux on maîtrise la chose...du moins; la pâte!!!
Vous préférez une jolie tresse?




ou des briochettes?

Peu importe la forme que vous lui donnerez; essayez donc cette pâte à brioche pur beurre!



Une brioche est réussie quand sa croûte est dorée et sa pâte légère et aérienne; 



Pour faire une brioche; il faut surtout de la patience; il y a 3 étapes importantes dans la réalisation de cette pâte pur beurre: la première étape; attendre que la pâte double de volume; ça peut prendre 2h...3 h...voire plus, et à température ambiante pour cette pâte qui contient beaucoup de beurre; il m'arrive de mettre mes pâtes à brioche dans un four préchauffé à 30°; je ne le fais pas avec cette pâte qui contient trop de beurre, par contre, vous pouvez la mettre à pousser dans votre four éteint, avec un torchon humide dessus; elle ne craindra pas les courants d'air!
La deuxième étape consiste à la mettre au frigo après l'avoir dégazée en la pétrissant avec la paume de la main pendant quelques instants, vous lui donnez ensuite la forme d'un boudin; pour qu'elle refroidisse mieux et direction le frigo pendant 1h ou 2, ou plus... froide; elle sera facile à travailler...pour faire cette tresse, ma pâte a passé la nuit au frigo! 
Ensuite, vous lui donnez la forme que vous voulez!
Pour la dorure, je le fais en 2 temps, je dore ma pâte avant la deuxième levée et je la redore de nouveau avant de l'enfourner, 20 minutes pour les petites , 30 à 35 minutes pour la tresse, dans un four préchauffé à 170°.


Voici donc les ingrédients pour une tresse ou une douzaine de petites brioches;



- 300 g de farine type 45
- 140 g de beurre en pommade
- 1 sachet de levure sèche
- 3 œufs moyens
- 40 g de sucre
- 7 g de sel
- j'ai ajouté 1/2 sachet de sucre à la fleur d'oranger
- 1 œuf pour la dorure


Dans votre robot (ou à la main), mettez la farine, la levure, remuez et ajoutez le sucre et le sel, la levure ne doit surtout pas être en contact avec le sel et le sucre!
Ajoutez petit à petit les œufs battus en pétrissant environ 5 minutes à vitesse lente afin d'obtenir une pâte dense, incorporez ensuite le beurre morceau après morceau, et pétrissez encore 10 à 15 minutes environ jusqu'à ce que la pâte forme une boule qui se détache des parois...ensuite, procédez comme je l'ai expliqué ci-dessus.

 



Il ne vous reste plus qu'à vous régaler, vous n'attendrez pas longtemps; elle est meilleure tiède!










Si vous aimez les champignons, vous aimerez cette tresse forestière!
J'ai trouvé cette recette dans le dernier numéro de 'Modes et Travaux', je l'ai 'arrangée' un peu à ma façon.
Dans la recette initiale, il n'y a que 200 g de champignons, j'ai trouvé que c'était vraiment très peu, j'en ai donc mis 350 g, j'ai ajouté aussi une échalote et des lardons fumés; ce sera donc à vous de voir si vous faites cette recette.

Bien sûr, la Tomme de Savoie peut être remplacée par n'importe quel autre fromage; comté, reblochon, emmental, fromage à raclette, pourquoi pas du Maroilles ou du Munster?...ou tout autre fromage plus à votre goût!




Voici donc les ingrédients de 'ma' tresse;
- 1 pâte feuilletée rectangulaire
- 350 g de champignons frais
- 200 g de tomme de Savoie
- persillade (2 ou 3 gousses d'ail + persil)
- 1 échalote
- 75 g de lardons fumés
- 1 jaune d'œuf (pour dorer)
- huile, sel, poivre.

Nettoyer les champignons, épluchez l'échalote, émincez le tout finement, et faites revenir dans une poêle avec un peu de matière grasse en remuant de temps en temps jusqu'à ce que les champignons aient rendus toute leur eau. Ajoutez la persillade, salez et poivrez à votre convenance.
Réservez-les en les laissant refroidir.
Dans la même poêle, faites revenir les lardons, ajoutez-les aux champignons.

Préchauffer le four à 180°.
Déroulez la pâte et divisez-là en 3 parties égales avec le dos d'une lame de couteau, sans la couper!
Coupez des bandes horizontales de chaque côté dans les bandes latérales sans toucher à la bande du milieu (des bandes d' 1 cm 5 de large environ), laissez une petite bande un peu plus large en haut et en bas (2 cm), regardez sur la photo-montage.

Etalez les champignons refroidis sur la bande du milieu, en laissant la petite marge dans le haut et le bas (c'est important qu'ils soient froids, sinon ils ramolliraient la pâte!)...Recouvrir les champignons de lamelles de fromage, puis rabattre les bandes du haut et du bas, ensuite rabattre les bandes latérales en alternant celles de gauche et de droite.



Dorez votre tresse avec le jaune d'œuf, et enfournez dans votre four chaud pour une trentaine de minutes...








Laissez tiédir légèrement avant de déguster avec une salade verte...je l'ai servie avec une salade d'endives.



Bonne journée!





Une petite recette délicieuse et pourtant si simple à réaliser!

Pour 2/ 3 personnes;
- 3 ou 4 beaux blancs de poireaux 
- 2 échalotes
- 3 à 4 noix de saint-Jacques par personne (tout dépend de leur grosseur)
- 20 cl de crême fraîche
- 1/2 verre de vin blanc sec (c'est facultatif, mais ça donne une saveur particulière aux poireaux)
- sel, poivre
- 1 pincée de safran (ou de curry!)

Nettoyez les poireaux, fendez-les et coupez-les en tronçons; émincez les échalotes et faites revenir le tout dans un peu d'huile en mélangeant, sans faire colorer; ajoutez le vin blanc, salez et poivrez à votre convenance, baissez le feu et laissez fondre le tout pendant 25 minutes environ, il faut que les poireaux soient très fondants et qu'il n'y ait plus de liquide dans la poêle.
Ajoutez la crême fraîche, la pointe de safran, et laissez mijoter quelques petits instants à feu doux.
Pendant ce temps, faites revenir  dans un mélange d'huile et de beurre les noix de saint-Jacques, 1 à 1 minute 30 de chaque côté, 2 minutes au maximum, si elles sont très grosses, surtout pas plus longtemps; elles deviendraient caoutchouteuses!
Servez aussitot sur la fondue de poireaux; au moment de servir, vous pouvez ajouter quelques petits grains de fleur de sel, surtout pas avant, la fleur de sel ne supportant pas la chaleur en cuisine; elle est utilisée seulement en fin de cuisson!

Vous les préférez avec une petite sauce à l'orange? C'est ICI!









La coquille du Nord.

 05/12/2020

Une gourmandise de saison; je la remets en tête de blog car c'est une spécialité gourmande à faire en cette période de fête!

Appelée coquille, cramique, cougnoule, cougnou, et même 'pain de Jésus', ce gâteau brioché est une spécialité de la Belgique et du nord de la France.
Cette coquille se consomme durant les fêtes de fin d'année.
Ce 'pain de Jésus' est donc un gâteau brioché dont la forme rappelle celle du petit jésus emmailloté, on peut bien sûr le faire cuire dans un moule à cake, comme la recette initiale.
On peut aussi y ajouter des raisins secs, des pépites de chocolat ou des grains de sucre...
J'ai décidé de la faire 'nature'...
Avant de la faire cuire, on peut donc lui donner la forme d'un Jésus emmailloté (du moins, on essaie), cette coquille peut aussi avoir la forme d'un pain à 2 têtes...
Il faut avouer que mon jésus emmailloté s'est un peu dispersé dans ses langes lors de la cuisson...mais c'est un vrai délice, et elle est légère et la mie bien aérée, comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous.


 


J'ai trouvé cette recette en images sur le blog du "Chef Simon"...donc, si elle vous tente, suivez ce lien!
Les proportions données sont pour 2 belles coquilles!
 






On trouve cette spécialité en Champagne sous le nom de quénieu avec une forme un peu différente...
Je l'ai servie avec une gelée de framboises 'maison...un vrai délice! 


L'histoire de la cougnoule, le cougnou (ou coquille...ou le nom que vous préférez!) remonte au moyen-âge. Ce pain du soir de noël a été oublié avant d'être réinventé à la fin du 18ème siècle par un boulanger.
Désormais, dans le nord elle fait partie du patrimoine et a même son proverbe;
"Quand on mange les cougnous au soleil, on mange les cocognes (oeufs de Pâques) derrière le poêle"....


 










Vous avez envie d'une bonne brioche? mais pas envie d'attendre des heures pour la déguster?








Essayez donc cette préparation pour brioche Chabrior (chez Intermarché); cette préparation est simple et rapide à utiliser tout en vous offrant une délicieuse brioche; de plus, vous réaliserez 3 brioches avec 1 kg de cette farine:

Voici les ingrédients;
- 330 g de farine
- 40 g de sucre
- 8 g de sel fin
- 2 sachets de levure boulangère chabrior (ou une autre marque!)
- 175 ml de lait 
- 1 œuf
- 75 g de beurre mou

Dans un saladier (au robot, pour moi), mélangez la farine avec le sucre, le sel, faites un puit et ajoutez les 2 sachets de levure, mélangez bien le tout, versez ensuite lentement le lait tiède (pas chaud!!!), l'œuf battu en omelette et le beurre ramolli.
Bien pétrir pendant une dizaine de minutes; ou 6 minutes au robot afin d'obtenir une pâte lisse.
Couvrir d'un torchon et laisser reposer une trentaine de minutes dans un endroit chaud; j'ai laissé monter 1 heure 30!
Former ensuite 4 boules, les déposer dans un moule à cake beurré (chemisé de papier sulfurisé, en ce qui me concerne), laisser de nouveau lever la pâte une heure, voire plus, il faut qu'elle double de volume.
Badigeonnez avec un jaune d'œuf battu et enfounez dans un four préchauffé à 180 ° pendant 25 minutes.

Si vous êtes comme moi, toujours avides de conseils, en voici quelques-uns, trouvés dans la revue Maxi-cuisine pour réussir une bonne et belle brioche! Il suffit de cliquer sur ce LIEN.





Et voici une brioche savoureuse sans attendre de longues heures pour la déguster!

On peut la parfumer avec de la vanille ou un peu de fleur d'oranger.



Bon appétit!








Je vous propose une recette simple, idéale pour un diner.
Une tarte aux oignons, comté et lardons.


Ingrédients;
- 1 pâte feuilletée (ou brisée!)
- 750 g d'oignons
- 150 g de lardons fumés
- 3 œufs
- 25 cl de crème fraîche 
- 120 g de comté
- 1 pincée de muscade
- sel, poivre

Préchauffez votre four à 180 °.
Emincez les oignons, faites-les dorer légèrement dans un peu de matière grasse (j'utilise de l'huile d'olive), laissez-les fondre doucement pendant 15 à 20 minutes, ils ne doivent pas trop colorer, ils doivent être translucides et fondants.
Retirez-les de la poèle, réservez-les, et faites revenir dans cette même poèle les lardons.
Etalez votre pâte dans un moule à tarte, piquez-là à la fourchette.
Fouettez les œufs avec le crème, ajoutez le comté râpé, une pincée de muscade, salez et poivrez à votre convenance.
Etalez les oignons sur la pâte, recouvrez avec la préparation aux œufs et enfounez pendant 35 minutes dans le four préchauffé. 



Cette tarte aux oignons et comté est savoureuse accompagnée d'une salade verte; je l'ai servie avec une salade de mâches.













Voici un bon petit velouté qui réjouira vos papilles avec ce fromage crémeux qu'est le gorgonzola.



Ingrédients pour 4 bols;



Epluchez et coupez les légumes en morceaux, émincez l'oignon, (pas la peine d'éplucher le potimarron, coupez-le en 2 et épépinez-le avant de le couper en dés), faites fondre tous ces légumes dans un peu de matière grasse, et couvrez-les avec du bouillon de volaille, salez et poivrez à votre convenance.
Faites cuire le tout jusqu'à ce que les légumes soient bien fondants (15 minutes en autocuiseur ou 25 minutes au blender).
Pendant la cuisson des légumes; faites dorer les cerneaux de noix sous le grill (ou dans une poèle!), concassez-les grossièrement.
Coupez le gorgonzola en lamelles.
Mixez finement les légumes , ajoutez la crème fraîche en mélangeant bien, versez ce velouté dans les bols, déposez dessus les noix concassées et répartissez sur le tout les lamelles de fromage; servez aussitôt.











C'est la saison des petits plats mijotés longuement!
Pour cette recette, le paleron est un bon choix; après une longue et lente cuisson, la bande gélatineuse située au centre lui donne un moelleux incomparable.
Donc, n'hésitez pas, si vous avez le temps, de sortir votre cocotte en fonte pour y laisser mijoter votre viande 2 heures 30 à 3 heures à feu très doux.






Pour 4/6 personnes;
- 1 kg de paleron, (de préférence!)
- 25 cl de vin blanc
- 25 cl de bouillon de bœuf (ou 50 cl, si vous n'utilisez pas de vin)
- 1 cuillère à soupe bombée de farine
- 3 gros oignons
- 2 gousses d'ail
- 400 g de pulpes de tomates en boîte (ou fraîche)
- 1 pincée de curry et 1 de '4 épices'
- thym, romarin
- huile d'olive, sel, poivre.

Coupez le bœuf en gros cubes, pelez et émincez les oignons et l'ail.
Faites dorer les morceaux de viande dans l'huile d'olive de chaque côté et faites-y blondir les oignons, saupoudrez de farine, en remuant bien le tout.
Versez ensuite le vin blanc, le bouillon, ajoutez la pulpe de tomates et les gousses d'ail hâchées, salez, poivrez, ajoutez les épices et les herbes, mélangez bien le tout, et laissez mijoter au moins 2 h 30 à 3 h à feux doux, en remuant de temps en temps.






Servez bien chaud!



Bon après-midi.





Cherchez l'erreur...

 15/11/2020
bien qu'il paraît que tout cela soit normal, que tout est logique...c'est seulement moi qui ne comprends rien!
Je m'explique, hier matin, je suis allée chez Aldi, car j'avais vu qu'ils vendaient des calendriers de l'Avent 'chaussettes'; j'ai trouvé l'idée amusante et originale; j'étais sûre que ce petit 'cadeau-plus' allait plaire à Axel (10 ans).
Il y avait autant de calendrier de l'avant traditionnels qu'on en voulait, mais pas celui-ci; je me renseigne donc auprès du responsable du magasin; il me répond qu'effectivement; ils ont bien reçu ce calendrier...mais qu'ils n'ont pas le droit de les vendre! Je n'avais pas pensé à ça! Bien sûr, ce calendrier fait partie des produits dits 'non essentiels'!
Par contre, les calendriers de 'l'Avent-bières', eux, étaient bien en vente chez Lidl..J'avoue que tout celà me laisse un peu perplexe!
Bizarre, vous avez dit bizarre?


C'était comme dirait Dely, mon petit coup de gueule du jour! hihihi








d'après une recette de Laurent Mariotte!
J'ai suivi assez fidèlement sa recette à quelques détails près, par contre, je n'ai pas respecté le temps de cuisson; 25 minutes me semblaient bien court; j'ai fait cuire ce plat 50 minutes; à vous de voir! 



Voici les ingrédients pour 6 à 12 feuilles de chou farcies; tout dépendra de la taille de vos boulettes!

- 1 petit chou vert
- 500 g de chair à saucisses
- 2 oignons rouges (de préférence) 
- 50 g de pain rassis
- 1 petite branche de romarin
- 2 dl de bouillon de volaille
- 1 œuf entier (pas dans la recette initiale, je l'ai ajouté pour le liant)
- graisse de canard (ou autre), sel, poivre, 1 pincée de piment d'Espelette

Détachez quelques feuilles de chou (selon le nombre de petits choux que vous voulez réaliser), et plongez-les dans de l'eau bouillante pendant 3 à 4 minutes, rafraichissez-les et égouttez-les.
Taillez le reste du chou finement.
IUn petit conseil; retirez le maximum de grosses côtes, sinon, vous retrouverez des morceaux croquants et pas cuits dans votre farce.

Epluchez et émincez finement les oignons, puis faites-les suer doucement dans une sauteuse avec un peu de graisse ou d'huile, ajoutez le pain rassis émietté et le romarin hâché, remuez et ajoutez le chou, faites cuire une dizaine de minutes en remuant souvent; ajoutez un peu de bouillon.
Débarrassez dans un saladier, laissez refroidir.
A ce moment là, ajoutez la chair à saucisses, mélangez bien en ajoutant l'œuf entier, salez, poivrez à votre convenace et ajoutez aussi la pincée de piment.
Déposez une boulette de cette farce dans une feuille de chou, refermez-là bien tout autour et déposez ces feuilles de chou farcies dans un plat allant au four.
Laurent Mariotte forment ces boulettes en se servant de film alimentaire; cela va très bien sans ce film...à vous de voir.




Versez le bouillon de volaille dans le plat , et enfournez une cinquantaine de minutes à 160° à chaleur tournante, arrosez de temps en temps avec le bouillon en cours de cuisson.












Fruit d'automne par excellence, riche en pectine, on fait de ce coing de délicieuses gelées très parfumées!
On peut l'utiliser aussi dans de nombreux desserts; aujourd'hui, je vous propose un petit dessert très simple à réaliser et qui régalera tous les gourmands; un flan à la compote pomme-coing.

Si comme moi, vous utilisez un reste de compote sucrée, n'ajoutez pas de sucre, bien sûr.

Ingrédients;


Commencez par faire votre caramel dans un moule à manqué; répartissez bien ce caramel sur les bords. Vous pouvez aussi faire votre caramel dans une casserole et le versez aussitôt dans votre moule.
Battez les sucres avec les œufs entiers, en les fouettant bien pour obtenir un mélange bien mousseux, ajoutez la crème et la compote, mélangez bien le tout.
Versez cette préparation dans le moule caramélisé et faites cuire au bain- marie 45 minutes environ.
Démoulez froid.




Pour le côté gourmand; j'ai ajouté un peu de caramel liquide dessus au moment de servir.



Encore un petit dessert, simple, rapide et savoureux!








Un plat de saison avec ce potimarron cuit au four; une bonne association avec une cuisse de dinde, et la pomme qui apporte un peu de douceur!

Pour 2/3.
- 1 cuisse de dinde (600 à 700g)
- 1 petit potimarron
- 1 pomme
- 1 oignon
- 1 peu de bouillon de volaille (25 à 30 cl)
- huile, sel, poivre, thym

Disposez la cuisse de dinde dans un plat huilé allant au four; huilez-la bien.
Coupez le potimarron en 2, épépinez-le et coupez-le en morceaux (pas la peine de l'éplucher!), épépinez la pomme et coupez-la en tranches.
Emincez l'oignon.
Disposez le tout autour de la cuisse de dinde, assaisonnez à votre goût,et enfournez à 200° pendant 20 minutes.
Au bout de ce temps, retournez la cuisse et les légumes , arrosez avec le bouillon et prolongez la cuisson à 180° pendant 40 à 50 minutes, en tenant compte du poids de la cuisse.











Nous avons un beau carré de poireaux dans le potager, mais ce sont des poireaux d'hiver, j'attendrais qu'ils grossissent pour les arracher. J'ai donc profité d'une promotion pour en acheter quelques-uns, car nous en consommons beaucoup, surtout en cette saison!
Je les ai nettoyés, j'ai réuni une partie de blancs sur des plateaux,(potée, pot au feu) gardé le vert que j'ai coupé en tronçons avec d'autres poireaux, eux aussi coupés en tronçons;(potage, fondue, etc ) j'ai congelé le tout sur des plateaux; ensuite, je les mets en sachets; cette façon de procéder permet de prélever seulement la quantité voulue!





Et voici mon autre occupation de la matinée; quelques pots de gelée de coings!
Une belle gelée couleur 'or'!

Quelques réserves pour les prochaines semaines!







Hier après-midi, pour notre dernière sortie avant le confinement, nous sommes allés avec un de nos fils et 2 de nos petits enfants ramasser quelques cèpes... et voici sur quoi nous sommes 'tombés' ; un obus d'une soixantaine de cm de long et 30 cm de diamètre... Il faut dire que nous sommes dans la forêt domaniale de Vauclair, entre Craonne et Craonelle; au chemin des dames, un site tristement célèbre depuis la première guerre mondiale.



Une forêt criblée de trous d'obus...









Mon voisin nous a apporté une grande cagette de coings; entre les gelées, l'apéro de JC; nous avons de quoi nous régaler!

Aujourd'hui; je fais la tarte pommes et coings; voici le LIEN.













Ce petit plat mijoté peut être servi avec des champignons de Paris, tout simplement!
Un bon petit plat où il faut privilégier la cuisson en cocotte en fonte, pour une cuisson longue et douce qui permettra de développer toutes ses saveurs.

Je ne vous donnerai pas le dosage précis des ingrédients, car j'ai réalisé ce plat un peu au pif!

Il suffit de bien faire dorer dans un peu d'huile et de beurre les 2 souris avec un oignon finement émincé; quand tout est bien doré, je mouille avec un peu de vin blanc (10 cl environ), ou de bouillon; j'ajoute un peu de fond de veau (facultatif), du thym, 1 petite branche de romarin, 1 feuille de laurier, je sale et je poivre; je ferme la cocotte et je fais cuire 2 h 30 environ à feu doux; j'ajoute quelques pommes de terre et carottes à mi-cuisson.
Je sers quand tout est bien fondant, avec une poélée de cèpes à la persillade; un vrai régal!





Bonne journée.





Mon amie Yolande m'a donnée de quoi faire quelques bons desserts aux pommes! Ces pommes sont aussi très bonnes à croquer, à plus forte raison qu'elles n'ont subies aucun traitement; quant au calibre et la beauté...on s'en fiche complétement!



Envie de faire un bon petit dessert; rapide et délicieux?
Pourquoi pas un flan, sans pâte, préparé en quelques minutes?
Voici ce qu'il vous faut; sachant que j'ai remplacé une partie de la farine par de la poudre d'amandes!




Beurrer un plat allant au four.
Préchauffer le four à 200 °.
Battez les œufs avec les sucres jusqu'à obtenir une préparation mousseuse.
Ajoutez la farine tamisée, le lait, le calvados et le beurre fondu; bien mélanger le tout.
Epluchez les pommes, coupez-les en cubes et répartissez-les dans le plat beurré.
Versez la pâte par-dessus et mettez au four une trentaine de minutes.
Au moment de servir, saupoudrez de sucre glace.



Simple, rapide et gourmand, encore meilleur servi légèrement tiède.





Blanquette de saumon.

 20/10/2020
J'ai fait cette blanquette avec du saumon et des crevettes, mais vous pouvez ajouter d'autres poissons, du cabillaud par exemple, et y ajouter aussi quelques moules, préalablement cuites, ou un reste de moules, tout simplement.






- 350 g de saumon
- 200 g de crevettes
- 2 carottes
- 2 échalotes
- 150 g de champignons
- 1/2 citon
- 40 cl de fumet de poissons
- 5 cl de vin blanc
- 25 g de beurre
- 25 g de farine
- 10 cl de crème fraîche liquide

- 1 feuille de laurier, sel, poivre.

Nettoyez et émincez les champignons, faites-les précuire quelques minutes, afin de leur faire rendre leur eau, réservez.
Epluchez les carottes et coupez les en rondelles.
Epluchez et émincez les échalotes.
Décortiquez les crevettes; (vous pouvez ajouter les carcasses de ces crevettes dans le fumet si vous le faites 'maison')
Retirez la peau du saumon et coupez-le en gros cubes, réservez le saumon et les crevettes au frais.
Dans une sauteuse, faites suer les carottes et les oignons quelques instants sans les laisser prendre couleur, laissez cuire le tout pendant une vingtaine de minutes en remuant de temps en temps; vous pouvez ajouter un peu d'eau pour éviter que ça attache.
Préparez la sauce pendant la cuisson des légumes.
Faites fondre le beurre; ajoutez la farine, mélangez bien le tout et versez le fumet au fur et à mesure, en continuant de bien remuer, laissez chauffer jusqu'au premier bouillon pour épaissir cette sauce; assaisonnez à votre goût; ajoutez la feuille de laurier et tenez au chaud, sur feu doux.
Ajoutez les champignons précuits aux carottes, et continuer la cuisson pendant une dizaine de minutes; il faut que le tout soit bien tendre, déglacer avec le vin blanc; remuez et laissez s'évaporer ce vin, gardez au chaud sur feu doux.
Ajoutez la crème fraiche, les cubes de saumon et les crevettes dans la sauce, poursuivez la cuisson à feu moyen une dizaine de minutes pour cuire le poisson, à ce moment là; ajoutez les légumes et le jus de citron, rectifiez l'assaisonnement, retirez la feuille de laurier et servez aussitôt avec du riz ou des pommes de terre cuites à la vapeur.





J'ai trouvé cette recette sur PtitCHEF...et, je l'ai arrangée à ma façon.







Cuisinons avec les produits de saison!
Aujourd'hui, je pâtisse avec des poires.
Vous pouvez remplacer la poudre d'amandes par de la poudre de noisettes ou de noix...nous avons la chance d'avoir une belle récolte de tous ces fruits cette année.






- 5 poires
- 60 g de sucre
- 3 œufs
- 120 g de farine
- 1 sachet de levure
- 1 sachet sucre vanillé
- 60 g d'amandes en poudre
- 80 g de beurre
- 10 cl de lait
- 50 g de pépites de chocolat
- quelques amandes effilées.

Battez les œufs avec les sucres, ajoutez la farine, la levure et la poudre d'amandes, mélangez bien le tout avant d'ajouter le beurre fondu et le lait.
Pelez et épépinez les poires, coupez-les ensuite en fines tranches, ajoutez-les à la pâte ainsi que les pépites de chocolat.
Beurrer et fariner un moule (ou tapissez-le de papier sulfurisé), versez la pâte dans ce moule, parsemez d'amandes effilées et glissez-le dans le four préchauffé à 180 ° pendant 30 minutes.





Ce gâteau est extrèmement moelleux...



Pour les gourmands; servez-le nappé d'un peu de caramel au beurre salé...ou d'un coulis de chocolat!!!



Bonne journée.







Je vous montre cette belle cuisinière Godin ; cette photo m'a été envoyée par un visiteur, suite à sa visite sous mon article ; 'Les cuisinières Godin'.
Pour retrouver cet article, et d'autres concernant le musée du Familistère de Guise, il vous suffira de suivre
ce LIEN.

Merci beaucoup Étienne de m'avoir permis de publier votre photo.


Vous pouvez cliquer sur la photo pour l'agrandir.


Bonne journée!






Voici revenu la saison des veloutés, potages...ou soupes!

Je profite de notre belle récolte de potimarrons, pour en faire un bon velouté qui porte bien son nom!

Pour 3 à 4 bols;
- 500 g de potimarron
- 1 oignon
- 2 pommes de terre (moyennes)
- 1 blanc de poireau
- 15 cl de crème liquide
- 75 g de comté râpé
- 3 tranches de jambon de pays.
- huile d'olive,(ou beurre) sel, poivre; 
- bouillon de volaille ( ou légumes)
Vous pouvez remplacer les pommes de terre par de la courgette.

Peler les pommes de terre et coupez-les en morceaux, couper le blanc de poireau en rondelles, émincer l'oignon et couper le potimarron en cubes après l'avoir épépiné (pas besoin de l'éplucher!)
Faites suer ces dés de légumes dans un peu d'huile d'olive pendant quelques instants, sans les laisser colorer.
Couvrez avec le bouillon à hauteur, salez et poivrez à votre convenance.
Laissez cuire à petits bouillons 25 à 30 minutes (10 mn en auto-cuiseur, ou 25 mn dans le blender)
Si vous ne faites pas ce velouté au blender; mixez-le finement quand les légumes sont cuits.




Pendant la cuisson des légumes, déposez les tranches de jambon de pays sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, puis faites-les dorer et sécher pendant 8 à 10 minutes dans le four préchauffé à 180 °.
D'autre part, faites chauffer la crème liquide en faisant fondre le comté râpé dedans.

Répartissez le velouté dans les bols; versez un filet de crême au comté dessus, puis ajoutez quelques chips de jambon de pays croustillant sur le tout!




A déguster bien chaud, avec le reste de crème dans une saucière et des petits croûtons!

Et si l'histoire de la soupe vous intéresse; suivez ce LIEN!








Rien de tel qu'un peu de Maroilles pour relever une sauce ou un plat!
C'est ce que j'ai donc ajouté dans ce gratin de courgettes pour le rendre plus savoureux!

- 600 g de courgettes
- 1 échalote
- 125 g de Maroilles
- 20 cl de crème liquide
- 3 œufs
- sel, poivre.

Emincez l'échalote et émincez-la. Pelez les courgettes puis coupez-les en dés (ou en rondelles!)
Faites revenir l'échalote et les dés de courgettes dans une sauteuse avec un peu d'huile sans les laisser colorer; laissez cuire une quinzaine de minutes environ, jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
Préchauffez le four à 180 °.
Faites chauffer la crème dans une casserole en y faisant fondre le Maroilles coupés en petits dés, gardez 2 ou 3 tranches de ce fromage pour poser sur le gratin.
Dans un saladier, battez les œufs en omelette, et ajoutez-les à la crème au Maroilles sans cesser de remuer; salez et poivrez à votre goût. 



Répartissez le tout dans un plat à four beurré, déposez les tranches de Maroilles réservées dessus et faites cuire 20 à 25 minutes.







La recette de ce gâteau est sur mon blog; il suffit de suivre ce LIEN.
Je l'ai légèrement revisitée, car j'ai fait une compote en mélangeant des pommes et des poires...et j'ai remplacé la poudre de noix de coco par de la poudre de noisettes; il y en a beaucoup cette année, ce serait dommage de ne pas en profiter!

Pour réaliser ce gros gâteau (10 à 12 parts), j'ai mis une fois et demi les ingrédients.



J'ai mis un ruban (tenu par un cure-dent!) pour faire plus joli!





Profitez de cette belle journée encore estivale et...





Je vous propose cette recette de fondant au chocolat et lait concentré.
Il a une texture si moelleuse et fondante qu'il a plus la consistance d'un flan que celle d'un gâteau!
Une chose est sûre; il n'a pas fait long feu sur la table; les petits-enfants ont adoré ce fondant-flan!!!





- 200 g de chocolat noir
- 100 g de beurre
- 200 g de lait concentré sucré
- 4 œufs
- 30 g de farine

Recette;
Faites fondre le beurre avec le chocolat.
Battez les œufs avec le lait concentré, puis ajoutez le mélange beurre-chocolat, ajoutez la farine et mélangez bien le tout.

Beurrez bien un moule à manqué (ou tapissez-le de papier sulfurisé)
Faites cuire 35 minutes dans un four préchauffé à 180°.
Attendre qu'il tiédisse pour le démouler.






Bon week-end!







Rappelez-vous de ma récolte de pêches: c'est ICI!
J'en ai mis congeler, mais j'ai fait aussi de la compote avec celles qui étaient tombées et s'abimaient très vite!
Donc, ces petites verrines s'improvisaient avec cette compote!



Rien de plus simple; quelques biscuits écrasés au fond de la verrine (sablés, spéculoos, biscuits roses de Reims (pour moi), etc, etc..).de la compote par-dessus et pour couronner le tout; une bonne chantilly 'maison'...
Simple, rapide et bon!








Voici un plat de riz moelleux et savoureux; il accompagne à merveille les viandes grillées, poissons, œufs...




- 250 g de riz (cuisson; 20 minutes)
- 150 g de petits pois cuits
- 100 g de chorizo (fort ou doux, selon votre goût. Vous pouvez remplacer ce chorizo par des lardons)
- 1 poivron rouge
- 1 oignon
- 75 cl de bouillon (j'ai utilisé 1 cube de bouillon pour pâte et riz de Knorr)
- huile d'olive, sel et poivre.



Recette;

Epluchez et émincez l'oignon, lavez et épépinez le poivron et coupez-le en petits morceaux, coupez le chorizo en petits morceaux lui aussi.
Faites chauffer l'huile d'olive dans une sauteuse et faites-y revenir l'oignon sans le laisser colorer, ajoutez le poivron et le chorizo, laissez revenir le tout quelques instants en remuant avant d'y ajouter les petits pois, à ce moment ajoutez le riz en mélangeant, remuez bien le tout jusqu'à ce que le riz soit transparent.
Versez le bouillon chaud sur le tout, salez, poivrez et laissez cuire une vingtaine de minutes à feu moyen (voire 25 mn) en remuant souvent. 
En principe, le riz est cuit quand il a absorbé tout le bouillon; bien sûr, vous pouvez en ajouter quelques cuillères à soupe en cours de cuisson!

Vous pouvez faire ce plat au Cookéo, 8 minutes de cuisson suffiront.







Voici une autre façon de manger les courgettes; en galettes! Le parmesan leur apporte une touche bien savoureuse!

Pour une douzaine de galettes;
- 250 g de courgettes (1 petite)
- 100 g de pommes de terre (2 petites)
- 3 œufs
- 30 g de parmesan
- 3 cuillères à soupe de farine
- sel, poivre.
Faites cuire les pommes de terre à l'eau; épluchez-les et écrasez-les avec une fourchette.
Laver les courgettes, épluchez-les en laissant une bande sur deux; rapez-les avec une râpe à gros trous et épongez-les bien dans un torchon.
Dans un bol, mélangez les œufs avec la farine et le parmesan, salez et poivrez.

Ajoutez les pommes de terre écrasées et les courgettes bien épongées à la préparation aux œufs; mélangez bien le tout. 
Faites chauffer de l'huile dans une poèle, ajoutez le mélange en faisant des petits tas avec une grosse cuillère, aplatissez légèrement et faites cuire à feu moyen quelques minutes de chaque côté, en surveillant.





Ces galettes sont très légères!



Il vous en reste quelques-unes? Réchauffez-les à feu doux et cassez quelques œufs par-dessus; simple mais très bon!








Coulis de tomates

 19/08/2020
Les récoltes de tomates sont plutôt belles en ce moment; encore 6 kg ce matin!
J'en ai donc profité pour faire du coulis avec 4 kg!
Je les ai coupées en quartiers, je les ai mises dans une cocotte avec 4 oignons, 2 échalotes, 4 gousses d'ail,(ou plus, selon votre goût) du thym, du romarin, 2 feuilles de laurier, du sel et du poivre, j'ai fait cuire le tout avant de le mixer.
Ensuite, j'ai passé le tout au tamis afin d'éliminer les peaux et les pépins; et j"ai fait de nouveau cuire la sauce obtenue pendant une quinzaine de minutes à feu doux, avec 4 cuillères à soupe de concentré de tomates et 2 cuillères à soupe de sucre ( on peut mettre un peu plus de sucre; tout dépend de l'acidité des tomates; les miennes n'étant pas acides; 2 cuillères suffisaient!)



Ensuite, il suffit de rectifier l'assaisonnement avant de stériliser cette sauce...ou la mettre au congélateur!








Voici un gâteau léger et frais aux mirabelles, qui changera de la tarte!



INGREDIENTS;

- 500 g de mirabelles dénoyautées
- 500 g de faisselle
- 150 g de sucre (vous pouvez en mettre beaucoup moins; les mirabelles étant très sucrées)
- 4 œufs
- 100 g de maïzena
- 1 citron

RECETTE;

Séparez les blancs des jaunes, montez les blancs en neige en incorporant en pluie 50 g de sucre.
Battez les jaunes avec 50 g de sucre, lorsque ce mélange est mousseux, ajoutez la faisselle, le zeste de citron, ainsi que la maïzena, mélangez l'ensemble avant d'incorporer délicatement les blancs en neige.
Préchauffez le four à 180 °.
Beurrez et farinez un moule à manqué (ou tapissez le fond de papier sulfurisé), versez-y la pâte et enfournez pendant 30 minutes, démoulez lorsqu'il est froid et mettez-le au réfrigérateur.
Pendant la cuisson du gâteau, faites compoter les mirabelles dénoyautées dans une casserole avec le reste du sucre pendant une vingtaine de minutes; laissez refroidir.
Nappez-en le gâteau au moment de servir. 


Ce gâteau peut-être réalisé avec d'autres prunes, mais aussi avec la plupart des fruits; abricots, pêches  etc, etc...on peut utiliser des fruits surgelés hors saison!










Bien sûr; ce pain de poisson demande un peu de cuisson au four (il fait si chaud!); mais il se mange froid; et c'est un plat plein de fraîcheur!



Ingrédients;

- 400 g de poisson blanc (j'ai pris du cabillaud)
- 3 œufs
- 20 cl de crème fraîche épaisse
- 1 petit poivron rouge
- 1 petit poivron jaune
- 1 petite courgette
- 1 grosse échalote
- thym, ciboulette.
- 2 litres de court-bouillon de poisson
- sel, poivre.
- j'ai mis une dose de safran..vous pouvez mettre une pincée de curry, si vous préférez; c'est facultatif!

Recette;

Pocher les filets de poisson 20 minutes dans un court-bouillon frémissant, puis les égoutter.
Couper les 2 poivrons, l'échalote et la courgette en brunoise, ajouter le thym effeuillé.
Faire confire le tout une vingtaine de minutes à la poêle avec un filet d'huile d'olive, à feu doux, saler et poivrer.
Préchauffer le four à 180 °.
Huiler un moule à cake de 20 à 25 cm de long, où comme moi, tapisser ce moule avec un papier sulfurisé, déposer la brunoise dans le fond du moule.
D'autre part, mélanger les œufs, la crême fraîche et la ciboulette ciselée, saler et poivrer.
Emietter le poisson et et ajoutez-le à la préparation aux œufs, bien mélanger le tout.
Verser la préparation sur la brunoise, et enfourner pour 40 à 45 minutes.
Laisser refroidir complètement avant de démouler et réserver 24 heures au frigo.
J'ai démoulé au moment de servir!



Décorer à votre idée; j'ai posé quelques tomates cerises du jardin...



Servir bien frais, accompagné d'une bonne mayonnaise 'maison', bien sûr!






Alors que nous n'avons pas eu de mirabelles l'année dernière; cette année; elles sont bien là et nous en profitons!
Bien sûr, la tarte et les confitures seront incontournables; pour la tarte; de la pâte, des mirabelles, un peu de sucre...40 minutes au four, c'est tout... c'est du bonheur!
Par contre, aujourd'hui, je vous propose un gâteau très fondant avec ces mirabelles caramélisées; un pur délice!






- 600 g de mirabelles
- 4 œufs
- 160 g de sucre
- 90 g de beurre salé
- 75 g de farine
- 1 sachet de levure
- 2 cuillères à soupe eau de vie de mirabelles (facultatif)

Faites caraméliser 45 g de beurre salé avec 80 g de sucre, hors du feu, ajouter les mirabelles dénoyautées, mélanger bien pour les enrober; vous pouvez remettre le tout à feu très doux quelques petits instants, pour bien faire refondre le caramel qui a un peu 'redurci'.

Mettre le tout au fond d'un moule à manqué (je fais le caramel directement dans ce moule).

Séparer les blancs des jaunes d'œufs, mélanger les jaunes avec le sucre restant jusqu'à blanchiment, ajouter le beurre restant fondu, puis la farine dans laquelle vous avez mélangé la levure, ajoutez ensuite l'eau de vie de prune, et les blancs battus en neige.
Versez cette préparation sur les mirabelles caramélisées et mettez dans un four préchauffé à 180° pendant 35 minutes.

Attendez une dizaine de minutes avant de le démouler.








Régalez-vous!






Je ne vous apprendrai rien en vous disant que j'aime la tarte, bien sûr, avec des fruits de saison!
Aujourd'hui; c'est donc une recette avec des nectarines et des abricots que je vous propose...vous pouvez aussi utiliser des pêches!





-1 pâte feuilletée
- 800 g de nectarines et abricots mélangés
- 100 g de pistaches 
- 1 sachet sucre vanillé
- 2 cuillères à soupe de gelée de pommes ou de coing...ou de confiture d'abricot!
- 2 cuillères à soupe de sucre.

Préchauffez votre four à 200 °, de préférence à chaleur tournante.
Déroulez la pâte dans le moule, humidifiez les bords sur 1 bon cm et repliez-les vers l'intérieur.
Mixer les 3/4 des pistaches finement, mélangez cette poudre avec 1 cuillère de sucre et répartissez-la sur la pâte feuilletée.
Mixer les pistaches restantes grossièrement et réservez-les.
Couper les fruits en morceaux, puis répartissez-les sur le fond de tarte, saupoudrez avec la cuillère de sucre restante et le sucre vanillé, répartissez les pistaches hachées sur le tout.
Faites cuire une trentaine de minutes.



Sortez votre tarte du four et badigeonnez-la de gelée, que vous aurez liquéfiée quelques secondes au micro-ondes.




A déguster tiède; c'est encore meilleur!







J'avais un paquet de carambar qui s'ennuyait au fond d'un placard, et des petits-enfants qui ne les mangeaient pas! J'ai décidé de les utiliser dans ce fondant extra-moelleux; Je vous assure qu'il n'en est pas resté une miette.

J'ai trouvé cette recette sur Marmiton.








- 24 Carambar (l'original; au caramel!)
- 30 cl de crème liquide
- 150 g de beurre (j'en ai mis seulement 120 g et je pense que 100 ou 110 g pourrait suffire)
- 130 g de farine
- 4 œufs
- 1 sachet de levure chimique.

Préchauffer votre four à 150°, de préférence à chaleur tournante.

Mettre les carambars dans un plat adapté au micro-ondes et faites-les fondre avec la crème liquide; quand tout est fondu, ajoutez le beurre coupé en dés, et remettez à fondre quelques petits instants, mélangez bien le tout, il faut que la préparation soit homogène.
Ajouter les œufs 1 par 1 en mélangeant bien entre chaque.
Dans un bol, mélez la farine avec la levure et ajoutez-la en la tamisant à la préparation au carambar.
Versez cette préparation dans un moule beurré et fariné; n'utilisez pas un moule à charnière, car la pâte est assez liquide!
Enfournez pour 15 minutes; au bout de ce temps, augmentez la chaleur du four à 180 ° et laissez cuire encore une dizaine de minutes; surveillez au bout de ce temps avec la pointe d'un couteau; elle doit ressortir légèrement humide; trop cuit, il sera trop sec et plus du tout extra-moelleux!



Et je vous assure qu'il est très moelleux...j'ai eu le temps d'en prélever une minie-part pour y goûter, avant que deux de mes petits-enfants et deux copains se ruent dessus en revenant de faire une partie de foot...ça creuse!!!




Bien sûr; gardez les emballages; ils seront trop contents de vous lire toutes les blagues...comme celle-ci; lol!








Encore plus de 2 kg de framboises qui vont aller dans le congélateur!
Mais sans oublier un bon petit dessert!
Aujourd'hui, je vous propose des coupes avec du mascarpone et des biscuits!


  


Si ce dessert vous tente; voici les ingrédients pour 4 coupes:
- 1 bol de framboises.
- 250 g de mascarpone
- 10 cl de crème fraiche
- 2 blancs d'oeuf
- 1 sachet de sucre vanillé
- 3 cuillères à soupe de sucre glace
- quelques biscuits (spéculoos, sablés bretons, biscuits roses de Reims,etc, etc..) n'importe quel sablé peut être utilisé...     

-Mélanger le mascarpone, la crème fraiche et les sucres au batteur.
-Monter les blancs en neige, et incorporez-les délicatement au mélange précédent.
-Mettre au fond des coupes un peu de biscuits émiettés, une couche de framboises et une de mascarpone, recommencer l'opération en terminant par quelques framboises et un peu de biscuit écrasé.
-Mettre au moins 2 heures au frais.

-vous pouvez imbiber les biscuits avec un peu de liqueur de framboises, c'est facultatif, mais c'est délicieux!
 
Et maintenant, il n'y a plus qu'à se régaler!!!

 
    


Bonne journée.





En ce moment, je récolte pratiquement des framboises chaque jour, et même si j'en congèle pour faire de la gelée,(j'attends les mûres sauvages pour mélanger ces 2 fruits!) j'aime bien confectionner quelques petits desserts avec ces petits fruits rouges si savoureux!
Aujourd'hui, je vous propose un gâteau au fromage blanc et framboises...accompagné de son coulis!

Pour 5/6 parts;
- 1 petit saladier de framboises.
- 500 g de fromage blanc
- 150 g de sucre
- 50 g de farine
- 4 blancs d'œufs
- le zeste d'un citron

Préchauffez le four à 180 °.
Prélever finement le zeste d'un citron.
Mélanger la farine avec le fromage blanc, ajouter le sucre et ce zeste.
Monter les blancs en neige très ferme et incorporez-les délicatement à la préparation au fromage.
Versez dans un moule à manqué bien beurré, ou un moule à tarte à bords hauts.
Faites cuire 45 minutes au bain-marie dans le four préchauffé.
Laissez refroidir avant de démouler, garnissez avec les framboises, saupoudrez de sucre glace.



Faites un petit coulis avec quelques framboises et servez-le bien frais en accompagnement.
Je fais ce coulis 'au pif'! Il suffit de porter à petite ébulllition des framboises, un peu de sucre et 1 cuillère d'eau, ensuite, vous mixez le tout et vous passez dans une passoire fine pour retirer les grains. Vous pouvez le porter de nouveau à ébullition quelques instants pour le faire épaissir, en remuant constamment.
Ce coulis se garde quelques jours au réfrigérateur.






Ce dessert est léger, très simple et très rapide à réaliser; servi bien frais avec ce coulis, c'est un vrai délice!
Il sera tout aussi délicieux avec des mûres...ou d'autres fruits!












Veau en jardinière.

 29/06/2020
Avec les légumes primeurs du jardin, (les derniers pois!) on a envie de cuisiner des petits plats mijotés aux couleurs et aux saveurs de l'été!
Aujourd'hui, j'ai donc cuisiné du veau en jardinière....

Il vous faut donc;
Quelques morceaux de veau (tendron,poitrine...)
2 oignons, pois, carottes, pommes de terre, navet (acheté!), 1 coeur de laitue:
bouillon fait avec du fond de veau (25 cl)
1/2 verre de vin blanc sec
sel, poivre, 1 cuillère à café de sucre, bouquet garni.
Faites revenir la viande et les oignons émincés dans du beurre et de l'huile à feu assez vif en remuant régulièrement.

Ecossez les pois, épluchez les légumes et coupez les en tronçons.
Faites étuver ces légumes à feu moyen dans un peu de beurre, ajoutez le bouquet garni, couvrez et laissez mijoter une quinzaine de minutes en remuant de temps en temps.
Après 15 minutes, mouillez avec le bouillon, ajoutez le sucre, assaisonnez et laissez mijoter de nouveau une dizaine de minutes.
Mouillez le veau bien doré avec 1/2 verre de vin blanc, puis laissez le s'évaporer complètement afin que la sauce caramélise légèrement.
Ajoutez alors la jardinière de lègumes et sa sauce, rectifiez l'assaisonnement et laissez achever la cuisson à petit feu; mouillez en cours de cuisson d'un peu de bouillon si nécessaire.

Petit conseil 'économique'; vous pouvez faire cette recette avec du sauté de porc.






Quelques pêches et nectarines qui s'abiment très vite dans la coupe à fruits? Rassemblez-les sur une pâte feuilletée et régalez-vous avec cette tarte aux couleurs ensoleillées!

-1 pâte feuilletée
- 3 nectarines
- 3 pêches (ou plus, tout dépend de la taille de ces fruits, vous pouvez aussi ajouter des abricots!)
- quelques cuillères de cassonade
- 1 blanc d'œuf

Foncer un moule avec la pâte, piquez-là de quelques coups de fourchette et badigeonnez le fond avec un pinceau trempé dans le blanc d'œuf battu légèrement; celui-ci fera office d'imperméabilisant, empêchant la pâte de se détremper.
Coupez les fruits en quartiers, disposez-les harmonieusement sur votre pâte, saupoudrez de cassonade et glissez dans un four préchauffé à 180°, (chaleur tournante) pendant 30 à 35 minutes.





Bon après-midi.





Quelques framboises? Une petite envie de dessert rapide à réaliser sans vous prendre la tête...car inratable!!! Voici le petit dessert qu'il vous faut; des tartelettes légères et croustillantes faites avec des feuilles de brick et des petits-suisses.





Pour 2 tartelettes;
- 2 feuilles de brick (vous pouvez en mettre 3)
- 1 petit bol de framboises
- 3 petits-suisses
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- le zeste et le jus d'un demi-citron
- sucre à votre convenance
- un peu de beurre
Bien sûr, la proportion des ingrédients dépend de la taille de vos moules.


Chemisez vos petits moules avec du papier sulfurisé.
Coupez des ronds, un peu plus grand que vos moules dans les feuilles de brick; 2 ou 3 par tartelette; badigeonnez ces feuilles de brick de chaque côté avec un pinceau trempé dans du beurre fondu (j'ai mis du beurre salé), mettez 2 ou 3 feuilles de brick l'une sur l'autre dans vos moules et faites-les cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 5 minutes environ en surveillant; il faut qu'elles dorent, sans plus!
Gardez ces tartelettes dans un endroit sec.
Pendant ce temps, mélangez les petits-suisses avec la crème fraîche, le zeste et le jus du demi-citron, sucrez à votre convenance.
Au moment de servir, répartissez ce mélange dans vos fonds de tartelettes, garnissez avec les framboises, saupoudrez de sucre glace et servez aussitôt.






Vous n'avez plus qu'à vous régaler avec ces petites tartelettes savoureuses, légères et croustillantes à souhait.

Il est impératif de ne garnir ces tartelettes qu'au tout dernier moment pour qu'elles gardent ce côté croustillant.











...et aussi à mon goût, car on peut mettre les légumes d'été que l'on aime; plus d'aubergines, du poivron vert, des courgettes jaunes etc, etc...

Je vous montre mon plat avant qu'il ne passe au four; je l'ai servi à table samedi dernier, avec un rosbeef...j'avais des amis, et j'ai oublié de le prendre en photo à la sortie du four! Mais je vous promets qu'il était savoureux! lol

Pour un plat pour 5 ou 6 personnes;
- 5 tomates
- 2 courgettes
- 1 aubergine
- 1 gros oignon
- 1 poivron jaune et un rouge
- thym, romarin, 3 gousses d'ail, sel, poivre et huile d'olive.

Détaillez tous les légumes en rondelles, retirez les pépins et les cloisons blanchâtres des poivrons, hâchez l'ail.
Disposez ces rondelles de légumes dans un plat huilé; disposez-les debout en les alternant et en les serrant; elles doivent occuper tout le plat, saupoudrez d'ail hâché, de thym et de romarin, salez, poivrez et arrosez d'un filet d'huile d'olive.
Je prépare ce plat à l'avance et je le recouvre de film étirable pour que les saveurs se mélangent.
Je fais cuire 45 minutes environ à 180°,(voire plus!) en surveillant, si vous trouvez qu'il dore trop, vous le recouvrez de papier d'alu.
Le temps de cuisson dépend du goût de chacun; nous aimons les légumes fondants, réduisez le temps de cuisson si vous les préférez croquants.





Ce plat est l'idéal pour accompagner les grillades, mais aussi un plat de poisson!





Flan aux griottes

 18/06/2020
Quand la cerise se glisse dans un flan; ça change du clafoutis!

- 400 g de griottes dénoyautées
- 1 litre de lait
- 3 œufs
- 100 g de fécule
- 100 g de sucre
- 1 chouia d'eau de vie de cerises (ou autre parfum)
Fouettez les œufs avec le sucre jusqu'à blanchiment, ajoutez la fécule, puis mélangez bien le tout avec 10 cl de lait, ajoutez le parfum. Faites bouillir le lait restant et ajoutez-le petit à petit au mélange précédent, remettez le tout à chauffer jusqu'à l'épaississement.
Beurrer un moule, ajoutez les cerises dénoyautées et recouvrez avec la préparation.
Faites cuire dans le four préchauffé à 180° pendant 45 minutes environ.




Saupoudrez d'un peu de sucre glace au moment de servir ce flan.








Les légumes du soleil sont réunis dans cette tarte salée, idéale pour un dîner, accompagnée d'une salade verte!





Ingrédients; 
- 1 pâte à tarte brisée
- 2 courgettes
- 2 tomates
- 75 g de lardons fumés
- 1 gros oignon
- 1/2 poivron rouge
- 20 cl de purée de tomates
- 1 boule de mozzarella
- 1 gousse d'ail
- huile d'olive, sel, poivre, romarin, thym.
- quelques olives noires

Pelez et coupez les courgettes en rondelles, et faites-les précuire 4 à 5 minutes à la vapeur en autocuiseur, laissez-les refroidir.
Cette pré-cuisson est faculative, mais si on ne le fait pas; les courgettes ne cuisent pas suffisamment lors de la cuisson de la tarte; je préfère quand elles sont fondantes plutôt que croquantes; à vous de voir! 
Faites fondre l'oignon, le poivron émincé et les lardons dans une poèle, avec un peu d'huile d'olive, remuez bien le tout, et ajoutez la purée de tomate et l'ail hâchée, salez, poivrez, et laissez mijoter quelques instants.
Foncez un moule avec la pâte brisée, couvrez avec les courgettes, les tomates coupées en rondelles, puis la mozzarella en tranches, nappez le tout avec la sauce tomate aux lardons, parsemez de thym et de romarin.Enfournez 45 minutes dans un four préchauffé à 180 °.




Décorez avec un peu de romarin et de quelques olives noires.
Servez chaud ou tiéde.






La récolte des framboises sera belle cette année.
J'en congèle en attendant la saison des mûres sauvages pour faire de la gelée avec ces deux fruits savoureux.
Mais en attendant, nous en profitons avec de bons petits desserts de saison, comme cette tarte avec de la crème au citron!




-1 pâte feuilletée
- 250 g de framboises
- 150 g de crème fraîche épaisse
- 75 g de sucre + 1 cuillère de sucre glace
- 3 œufs
- 1 jus de citron et le zeste d'un demi.

Garnir un moule à tarte avec la pâte, piquez-là à la fourchette, recouvrez cette pâte avec un papier sulfurisé, et déposez dessus des billes du commerce (petits cailloux, lentilles ou haricots secs!), faites précuire dans un moule préchauffé à 200° pendant une quinzaine de minutes.
Pendant la cuisson de la pâte, préparez la crème au citron;
Prélevez le zeste de citron et le jus, puis mélanger tous les ingrédients, versez cette préparation sur la pâte précuite et remettez au four pendant une vingtaine de minutes, après avoir baissé la température à 170°.
Laissez refroidir, garnissez avec les framboises et saupoudrez de sucre glace au dernier moment.





Il n'y a plus qu'à se régaler!









Ces petits fruits rouges symbolisent vraiment l'été! 
Et aujourd'hui, je vous propose un cake au chocolat blanc, framboises et abricots; des fruits de saison!
Un cake extrèmement moelleux, car la recette contient aussi du fromage blanc, et délicieux avec ces fruits et le chocolat blanc.
Vous trouverez la recette en suivant ce LIEN, car c'est une recette que j'ai déjà faite avec des mirabelles.
Il vous suffit de remplacer ces mirabelles par 7 ou 8 abricots bien mûrs, coupés en minis morceaux et un petit bol de framboises.
Bien sûr; une recette à adapter avec n'importe quel fruit de saison.
C'est un cake très gourmand qui a beaucoup plu!











J'ai trouvé cette recette de clafoutis ultra-moelleux, beaucoup plus léger qu'un clafoutis 'classique', sur le site 'Le  Journal des Femmes'.
Cette recette convient parfaitement aux griottes; cette cerise au goût un peu acidulé, délicieuse en pâtisserie!





A part le traditionnel clafoutis limousin; on trouve sur Internet un tas de recettes de clafoutis, plus ou moins moelleux; certains ressemblent à des gâteaux, comme celui de Laurent Mariotte, testé il y a quelques jours; c'est ICI!

Personnellement, je préfère le clafoutis-flan, comme cette recette que nous avons trouvé délicieuse; je la partage avec vous;



Ingrédients;
- 500 g de griottes non dénoyautées
- 2 œufs entiers + 1 jaune
- 100 g de sucre roux + 2 cuillères à soupe
- 30 g de fécule
- 20 cl de crème allégée
- 5 cl de lait
- 1 pincée de sel
- 1 sachet de sucre vanillé

Battez les œufs avec le sucre, jusqu'à obtenir un mélange blanc et mousseux, ajoutez ensuite la fécule et le sel, mélangez bien le tout en incorporant petit à petit la crème et le lait; vous obtenez une pâte assez liquide; c'est normal!
Beurrez généreusement un plat allant au four et saupoudrez-le des 2 cuillères de sucre roux restantes.
Disposez vos cerises dans le plat et recouvrez avec la pâte.
Enfournez 40 minutes dans un four préchauffé à 180°.
Saupoudrez de sucre vanillé dés la sortie du four.



Servez tiède de préférence.









Nous aimons beaucoup les asperges vertes; elles sont très parfumées et fondantes.

Aujourd'hui, je cuisine un risotto avec ces asperges!

- 15 à 20 asperges vertes
- 200 g de riz 'spécial risotto'
- 1 échalote
- 15 cl de vin blanc sec
- bouillon de volaille  (75 cl à 80 cl)
- 50 g de parmesan
- 2 cuillères à soupe de mascarpone
- sel et poivre.

Coupez les asperges en tronçons de 2 à 3 cm; gardez les têtes.
Faites précuire ces tronçons 5 mn à l'autocuiseur (Cookéo...ou autre!); je fais précuire ces asperges, car sinon; elles ne sont pas assez fondantes.
Faites cuire les têtes quelques minutes de plus et réservez-les.
Emincez l'échalote et faites la revenir avec le riz dans un peu d'huile d'olive, jusqu'à ce qu'il soit translucide; ajoutez les morceaux d'asperges, remuez bien le tout et versez le vin blanc; poussez un peu le feu afin de laisser s'évaporer ce vin. Remettez à feu moyen, et ajoutez le bouillon de volaille chaud (gardez-le au chaud tout au long de cette cuisson) louche après louche, en laissant le riz l'absorber entre chaque; cette cuisson dure entre 18 à 20 minutes; remuez de temps en temps.
Au bout de ce temps, le riz doit être cuit et fondant; ajoutez le parmesan et le mascarpone.
Servez bien chaud en posant les têtes d'asperges sur votre plat.

Cette recette peut être réalisée en auto-cuiseur; mais je préfère cette cuisson qui me permet de mieux surveiller et d'ajouter le bouillon au fur et à mesure!







Voici mon dessert du week-end; des tartelettes à la rhubarbe.
La recette est ICI!





D'autre recettes;
La tarte meringuée.(ma préférée!) 
La tatin.
La tarte au flan. 
Tarte à la rhubarbe et vergeoise, version 'Ch'ti'

 
Tarte fraises et rhubarbe.
Tarte rhubarbe et amande, meringuée.

et un bon petit caramel ...à la rhubarbe (bien sûr!) pour napper vos tartes...c'est ICI.






Goyère au Maroilles

 19/05/2020
En voyant la recette de goyère sur le blog de Sylvie; je me suis dit; pourquoi ne pas mettre ma recette de goyère faite il y a quelques jours?...j'ai toujours du retard pour publier mes recettes...et autre article! lol 
Sylvie a trouvé sa recette sur une carte postale envoyée par Graine de Sucre; quant à moi,je l''ai trouvée sur ce joli site 'Le ch'ti marché'; un site qui fait partie de mes favoris car on y trouve de nombreuses recettes des Hauts de France; voici son LIEN.
 
Voici le lien vers l'article de Sylvie...ICI.

'Ma' recette est donc celle-ci; c'est la même à peu de choses près; j'ai utilisé une simple pâte brisée!

-1 pâte brisée
- 300 g de fromage blanc (normalement, c'est 200 g; mais c'est 'juste'!)
- 200 g de Maroilles
- 3 œufs
- sel, poivre.



Retirez la croûte du Maroilles et coupez-le en dés, mélez ces dés au fromage blanc et aux œufs battus, salez et poivrez.
Répartissez cette préparation sur la pâte et glissez dans un four préchauffé à 180° pendant 30 minutes.


Cette 'quiche' au Maroilles est soufflée et aérienne...soufflée...le temps de la sortir du four ! lol!




J'ai fait ces feuilletés avec des pavés de saumon, mais vous pouvez utiliser d'autres poissons; pavés de truites, de cabillaud etc, etc...

Pour 2 feuilletés;
- 2 poireaux
- 1 échalote
- 2 pavés de saumon
- 2 rouleaux de pâte feuilletées 
- 20 cl de crême fraîche
- 1 dose de safran
- 1/ 2 citron
- huile, sel, poivre.
- 1 jaune d'œuf dilué dans un peu de lait pour dorer.

Faites fondre les poireaux coupés en tronçons et l'échalote émincée dans un peu d'huile d'olive, pendant 5 à 10 minutes en remuant souvent, vous pouvez ajouter un peu d'eau pour empêcher que ça accroche; ajoutez ensuite la crême, le sel, le poivre et la dose de safran, couvrez et laissez mijoter une quinzaine de minutes; il faut que les poireaux soient bien fondants. Laissez bien refroidir.
Quand c'est bien froid (c'est impératif, sinon, la pâte se détremperait), répartissez cette préparation sur la pâte feuilletée, coupez des carrés dans cette pâte de façon à bien envelopper le tout, posez les pavés de saumon sur les poireaux, salez et poivrez ces pavés et ajoutez aussi un filet de citron.
Refermez les feuilletés en soudant bien les bords avec de l'eau, dorer avec le jaune d'œuf dilué dans un peu de lait...J'ai décoré de quelques croisillons faits avec une lame à rasoir!



et mettez dans un four préchauffé à 180° pendant 30 à 35 minutes...




Dégustez bien chauds.










Voici un gâteau moelleux, aéré et bien gonflé réalisé en mai 2019, mais pas encore publié sur mon blog!
J'attendais que la saison des fraises revienne pour réparer cet oubli!






Voici les ingrédients pour ce gâteau;
- 180 g de chocolat (200 g pour moi!)
- 180 g de beurre
- 120 g à 150 g de sucre (120 g pour moi)
- 100 g de farine
- 1/ 2 sachet levure chimique
- 6 œufs

Pour la finition;
Fraises et chantilly.

Voici la recette;
Préchauffer votre four à 180°
Faire fondre le beurre avec le chocolat au bain-marie.
Séparer les blancs des jaunes, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux, puis incorporer la farine et la levure en pluie, ajouter ensuite le chocolat et le beurre fondu.
Monter les blancs en neige très ferme , puis les incorporer à la préparation précédente en plusieurs fois, pour ne pas les casser.
Verser dans un moule bien beurré (ou tapissé de papier sulfurisé) et enfourner une quarantaine de minutes.
Laissez refroidir, couper votre gâteau en deux; tartiner de chantilly et recouvrer le tout de fraises; poser la seconde partie du gâteau et recommencer l'opération.





J'ai trouvé la recette de ce gâteau au chocolat sur le joli blog de ; 
Amandine cooking





Bon lundi!









Un petit entremet traditionnel et familial qui nous rappelle notre enfance!
Rapide à confectionner (à peine 10 minutes!), mais toujours apprécié au moment du dessert.
Aujourd'hui, je le fais avec une boite de lait concentré sucré; ça lui apporte beaucoup d'onctuosité!
- 1 boite de lait concentré sucré (397 g)
- 1 boîte et 1/3 de cette boîte de lait (se servir de la boîte de conserve comme doseur).
- 3 œufs
- 1 sachet de sucre vanillé.
- caramel

Je fais le caramel directement dans le moule en métal qui servira pour la cuisson; c'est plus simple, sinon, vous le faites dans une casserole et vous le versez dans votre moule, vous nappez bien les bord; je fais ce caramel au pif!
Vous mélangez tous les ingrédients de façon à obtenir une préparation bien homogène (je donne un coup de mixer!) et vous versez sur le caramel.
Vous faites cuire 45 minutes au bain-marie dans un four préchauffé à 180°.

Vous pouvez aussi le faire cuire 7 minutes en auto-cuiseur... personnellement, je n'ai jamais fait d'entremet dans cet auto-cuiseur.





Vous le mettez au moins 2 heures au frigo avant de le démouler et le servir.

Vous pouvez remplacer le lait par du lait de coco!









Que vous ayez une poignée de fraises ou un peu plus; que vous ayez envie d'un petit dessert à réaliser d'une facilité enfantine ou un dessert plus élaboré; voici le lien qu'il vous faut!
Vous trouverez même sous ce lien une entrée très fraîche avec des fraises et des asperges; délicieuse!

Je vous laisse choisir...c'est ICI!



Bonne journée...et continuez à prendre bien soin de vous!







Beignets au Maroilles.

 20/04/2020
A l'apéritif, ou accompagnés d'une salade verte, ces beignets sont très gouteux!

Voici les ingrédients;

- 1 petit Maroilles
- 3 jaunes d'œufs
- 190 g de farine
- 20 g de levure de boulanger déshydratée
- 16 cl de bière blonde
- huile, sel

La recette;
Coupez le Maroilles en cubes, badigeonnez- les avec les jaunes d'œufs battus, et roulez-les dans 50 g de farine; renouvelez deux fois cette opération et mettez ces cubes au frigo.
Pâte à beignets;
Prenez un peu de bière tempérée et diluer la levure dedans jusqu'à obtenir un mélange homogène, ajoutez le reste de bière et les 140 g de farine restante en pluie, en mélangeant bien jusqu'à obtenir une pâte bien homogène et sans grumeaux, salez légèrement.
Posez un torchon sur le saladier et laissez reposer une bonne heure à température ambiante.



Trempez les cubes de Maroilles dans la pâte à beignets et plongez-les dans l'huile très chaude, mais non bouillante, laissez-les dorer en les retournant, disposez sur du papier absorbant et servez aussitôt.

Un petit conseil; surtout enrobez-les bien avec la pâte, j'en ai 'loupé' 2 ou 3; ils ont éclaté dans mon huile!


Bien sûr, vous pouvez utiliser le fromage de votre choix pour réaliser ces beignets; vous pouvez aussi mettre ce fromage quelques temps dans le congélateur pour le durcir afin de faciliter la confection des cubes.








Marie-Claude intitule son article 'copieuse' (lol), ICI...car elle a réalisé, mes petites verrines aux fraises...A mon tour de 'copier' la recette de tarte aux fraises de Laurence; LIEN. 
Ces recettes sont faites pour être partagées; si elles nous plaisent; c'est la cerise sur le gâteau...en l'occurence: la fraise sur la tarte!




Bonne journée.



J'espère que vous avez passé un bon dimanche de Pâques; un peu particulier cette année!
Pour moi, pas envie de passer des heures en cuisine; ce fût donc un repas très simple: 
- une petite coupette (mais oui, tout de même! lol) avec quelques petits toasts de foie gras
- des asperges blanches en vinaigrette
- un petit barbecue (c'est JC qui a mis la main à la pâte!)
Et ces fameuses petites verrines express; j'ai coupé grossièrement des boudoirs que j'ai réparti au fond de la verrine; j'ai ajouté des fraises coupées en morceaux, (vous pouvez ajouter un petit sirop de sucre sur le tout), et au moment de servir, j'ai recouvert le tout de chantilly...simple, rapide et très bon avec de bonnes gariguettes bien parfumées!





Bon lundi de Pâques!



Sauté de veau Corse.

 10/04/2020
Même par une belle journée ensoleillée; vous apprécierez cette recette de veau mijoté avec des champignons et des olives.
Recette de Marmiton.







Ingrédients;

- 800  g de veau coupé en morceaux
- 100 g de lardons
- 100 g d'olives vertes
- 250 g de champignons (en conserve pour moi, ce jour-là)
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 clou de girofle

- 1 cuillère à soupe bombée de farine
- 25 cl de vin blanc sec
- 1 bouquet garni
- 1 cuillère à soupe de concentré de tomates
-  1 cuillère de fond de veau (facultatif)
-  sel, poivre, huile d'olive

Faites dorer la viande avec les lardons dans un peu d'huile d'olive, quand tout est bien doré, ajoutez l'oignon émincé et l'ail hâchée, prolongez la cuisson pendant 2 à 3 minutes en remuant.
Saupoudrez de farine, mélangez bien le tout, versez le vin blanc, ajoutez le fond de veau, vous pouvez compléter avec un peu d'eau pour arriver jusqu'à hauteur de la viande, incorporez le concentré de tomates, le bouquet garni, salez et poivrez à votre convenance.
Fermez la cocotte et laissez mijoter 1 h 15 environ, ajoutez les olives et les champignons et poursuivez la cuisson une quinzaine de minutes.
Ou 45 minutes au Cookéo ou autre auto-cuiseur.




J'ai servi avec des pâtes et du parmesan.









Ou débrouille-toi avec ce que tu as sous la main!
Ce n'était pas trop compliqué; je suis allée chercher quelques betteraves rouges dans le jardin, je suis passée par le poulailler ramasser les œufs du jour (3), et j'ai trouvé une boite de cœur de palmier et une boite de thon au naturel dans mes placards! Le tout assaisonné avec une vinaigrette moutardée dans laquelle j'ai ajouté une belle échalote et une gousse d'ail hâchée!
Résultat; une bonne petite salade pour le dîner!

Dommage; j'aurais pu cueillir quelques brins de persil...j'ai oublié!

Ce 'système débrouille' ne me pose pas trop de problème: quand on habite à la campagne; il faut être organisé si on ne veut pas sortir la voiture à chaque fois qu'il nous manque un ingrédient!






Meme en confinement; il y avait un Maroilles dans mon frigo (même 2! lol), et des poireaux dans le congélateur; de qoi faire un délicieuse quiche en y ajoutant quelques minis- morceaux de chorizo!

La recette est ICI; il suffit d'y ajouter tout simplement ce chorizo!








En entrée, à l'heure de l'apero ou pour un petit diner avec une salade; ces quiches trouvent toujours leur place sur notre table!








Une recette réalisée avec un canard qui était dans mon congélateur depuis les fêtes.
Une recette pleine de saveur; ce canard aime l'orange et le miel lui apporte une saveur exquise; j'ai utilisé un miel de trèfle acheté chez un producteur local: vous pouvez utiliser le miel de votre choix

Ingrédients;
-  1 canard (celui-ci faisait 1 kg 500  )
- 5 oranges non traitées
- 1 oignon

- 3 cuillères à soupe de miel
- 10 à 15 cl de vin blanc sec et autant de bouillon de volaille
- thym, romarin, sel et poivre

La quantité de ces ingrédients dépend du poids du canard (à vous de doser).

Mettez votre canard dans un plat à four huilé.
Liquéfiez légèrement le miel au micro-ondes et badigeonnez le canard avec ce miel, en vous y prenant en plusieurs fois.
Coupez 2 oranges en dés, farcissez votre canard avec, ajoutez un brin de romarin et une branche de thym.
Ajoutez le liquide dans le plat avec le jus de la troisième orange, l'oignon coupé en quartiers, salez et poivrez à votre convenance, parsemez de thym émietté.




Mettez au four à froid, à 180° pendant 1 h 30, voir un peu plus, (pour 1 kg 500 ) en l'arrosant de temps en temps.
Le temps de cuisson dépend du poids de 'la bête'...et aussi de sa tendreté!
En principe; on compte 30 minutes pour 500 g.
10 à 15 minutes avant la fin de cuisson, sortez le plat du four et disposez autour du canard les 2 oranges restantes coupées en rondelles.
Remettez au four pour finir la cuisson.






Bonne journée et...





J'ai relevé cette petite recette de Cyril Lignac donnée samedi soir sur la 6!
Je l'ai réalisée dés dimanche matin!
Je l'ai réalisée avec 2 chocolats; un au lait sucré (normal...) et un non sucré (photo en bas de l'article), alors, ne vous privez pas d'une petite douceur, même si vous faites attention au sucre pour une question de santé!



Voici la recette initiale; une vraie gourmandise;

Ingrédients;
- 300 g de chocolat au lait
- 40 cl de crème fleurette
- 40 g de sucre
- 4 jaunes d'œufs
- 3 cuillères à soupe d'eau

Mettre l'eau dans une casserole avec le sucre, faire fondre doucement en remuant souvent, arrêtez dés que l'eau commence à bouillir.
Séparez les blancs des jaunes, fouettez ces jaunes jusqu'à blanchiment, ajoutez le sirop de sucre petit à petit en fouettant jusqu'à ce que le mélange prenne du volume et tiédisse.
Faites fondre le chocolat au bain marie, à feu doux.
Incorporez petit à petit les jaunes sucrés au chocolat fondu.
Battez la crème fraîche et froide en chantilly bien ferme et incorporez délicatement le mélange chocolat à cette chantilly. 



Mettez au frais au minimum 1 heure, et dégustez!





J'ai fait quelques verrines avec ce chocolat au lait...



Il y a aussi celui-ci avec encore moins de sucre et de glucides; alors n'hésitez pas à vous faire plaisir; en cette période, c'est bon pour le mental!
Je connais ce chocolat, mais cette dernière photo vient du net. 







Je pense que vous vous êtes aperçus que j'aimais cuisiner ce fromage de caractère; savoureux en cuisine, mais beaucoup moins fort en goût qu'on pourrait le penser....si on se contente de le renifler!!! lol

Aujourd'hui, j'ai cuisiné cette quiche; avec des pommes de terre et des lardons.




Voici les ingrédients et la recette;
- 1 pâte à tarte
- 500 g de pommes de terre
- 1 oignon
- 25 cl de crème fraîche
- 3 œufs
- 100 g de lardons fumés
- 150 g de Maroilles
- sel, poivre

Epluchez et coupez les pommes de terre en rondelles; faites-les précuire quelques minutes à la vapeur (4 minutes en auto-cuiseur), laissez-les refroidir.
Emincez finement l'oignon.
Mélangez la crème avec les œufs entiers, salez et poivrez à votre convenance.
Garnissez la tourtière avec la pâte à tarte, déposez par-dessus une couche de pommes de terre (la moitié); l'oignon émincé et les lardons; répartissez ensuite la moitiè du Maroilles coupé en fines tranches, recouvrez avec le reste de pommes de terre et répartissez sur le tout la préparation 'crème et œufs'.
Mettez dans le four préchauffé à 180° pendant une quarantaine de minutes.




C'est un plat complet servi avec une salade verte!








Je vous propose cette petite mousse au chocolat avec des spéculoos, mais vous pouvez utiliser les biscuits ou sablés de votre choix pour faire ces petites crèmes. J'ai d'ailleurs déjà réalisé ces petites mousses avec des sablés au caramel; c'est tout aussi exquis; tout est affaire de goût! Vous pouvez aussi utiliser des sablés au citron, à la noix de coco etc, etc...
Le fait d'ajouter ces biscuits mixés à cette mousse lui apporte beaucoup de tenue tout en lui gardant son côté onctueux!



Voici donc les ingrédients et la recette pour 6 à 8 coupes:
- 200 g de chocolat noir 
- 75 g de spéculoos ( ou autres!) 
- 40 g de beurre doux
- 4 œufs
- 30 à 40 g de sucre glace (ou moins, selon le chocolat que vous utilisez, qui est plus ou moins sucré!)

Mixez les biscuits le plus finement possible; vous pouvez passer cette mixture au tamis si vous voulez en affiner le grain.
Coupez le chocolat en morceaux, puis faites-le fondre avec le beurre coupé en morceaux, lui aussi.
Séparez les blancs des jaunes, incorporez ces jaunes et la poudre de biscuits au chocolat fondu; mélangez bien.
Montez les blancs en neige très ferme, puis incorporez le sucre glace petit à petit.
Incorporez délicatement ces blancs en neige à la préparation chocolat-biscuit.

Versez dans des coupes et laissez prendre au moins 2 heures au réfrigérateur.

Un petit conseil; si vous voulez une mousse encore plus aérée; ajoutez 2 blancs supplémentaires à cette recette initiale!



Je vois très bien cette mousse dans une charlotte; elle a une tenue parfaite!



Régalez-vous...et rappelez vous que le chocolat est bon pour le moral;
Les effets psychologiques et thérapeutiques du chocolat sont universellement reconnus;
stress, déceptions,"coup de pompe",... il soigne beaucoup de petits "bobos"!










Wrap façon pizza!

 10/03/2020
Comme vous le voyez; c'est plus une idée que je vous donne aujourd'hui qu'une recette!
Un idée pour garnir ces wraps, surtout si, comme moi, vous aimez les pizzas mais que votre mari en accepte une seulement de temps à temps à condition que la pâte soit ultra-fine!

J'ai donc garni ces wraps avec une sauce tomate, des minis-dés de chorizo, du jambon, d'un oignon finement émincé, le tout recouvert de gruyère, d'un filet d'huile d'olive et d'une pincée d'origan ou de thym...Bien sûr, vous pouvez garnir ces wraps avec n'importe quel ingrédient, comme vous le feriez avec une  pâte à pizza!




Vous enfournez dans un four préchauffé à 200° pendant 15 à 20 minutes avant de déguster ces savoureuses 'pizzas' à pâte ultra-fine!

Verdict? Il a beaucoup aimé!!!lol
La même idée? mais avec des tortillas; et une recette différente...c'est ICI!












Belle journée!

 08/03/2020
Et bon dimanche à vous toutes!




J'avais 2 poires beaucoup trop mûres dans mon compotier, pas appétissantes du tout!
Cette petite recette tombait à point pour les utiliser!




Voici les ingrédients pour une douzaine de muffins;  
- 2 poires très mûres
- 1 œuf
- 60 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 250 g de mascarpone
- 2 cuillères à soupe d'huile
- le zeste d'1 citron
- le zeste d'une demie orange
- le jus d'une orange
- 80 g de pépites de chocolat
- 200 g de farine
- 2 cuillères à café de levure chimique...
- 1 cuillère à soupe de Limoncello ou de liqueur de poires (ce que j'ai mis), mais cet alcool est facultatif!


Préchauffez le four à 200°.
Pelez les poires, otez la partie du centre, puis mixez-les.
Mettez cette chair mixée dans le bol du robot (ou un saladier!) avec l'œuf, les sucres, le mascarpone, l'huile, les zestes d'agrumes, le jus d'orange et l'alcool; battez bien pour obtenir une préparation homogène, ajoutez ensuite la farine mélangée avec la levure et terminez par les pépites de chocolat.




Déposez des caissettes en papier sulfurisé dans des petits moules à muffins, répartissez la pâte dans ces caissettes et enfournez pendant 25 minutes environ...tout dépend de votre four.
Laissez refroidir (ou tiédir!) avant de servir.


Ces petits muffins sont exquis, bien parfumés et très légers! 







J'avais un demi-reblochon qui s'ennuyait dans le frigo, et quelques poireaux!
Comme nous aimons beaucoup les gratins; j'ai pensé réunir ces deux produits pour en faire un délicieux petit plat!

Ingrédients:
- 3 ou 4 poireaux (selon la grosseur)
- 1/2 reblochon
- 1 grosse échalote
- 100 g de lardons fumés
- 4 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- sel, poivre

Nettoyer les poireaux, retirer la partie trop verte et couper le reste en rondelles, émincer l'échalote, et faites cuire le tout à la vapeur (7 à 8 minutes en auto-cuiseur).
Faites dorer légèrement les lardons dans une poèle; égouttez-les et réservez-les.
Coupez le reblochon en cubes après en avoir gardé quelques fines tranches; mélez ces cubes dans la crème fraîche avec les lardons, salez et poivrez à votre goût.
Mélangez les poireaux à la préparation à la crème en mélangeant bien le tout.
Versez dans un plat à gratin beurré, posez les tranches de reblochon par-dessus et enfournez dans un four préchauffé à 180 ° pendant 25 minutes.




Servez bien chaud.
Bien sûr, ce gratin peut être réalisé avec n'importe quel autre fromage de votre choix; Maroilles, Comté...etc, etc..mais ce gratin est spécialement savoureux avec ce reblochon!








Seulement une idée de petit cadeau avec cet article!
Parce que les fleurs; c'est périssable...et les meringues; c'est tellement bon!

Pourquoi toujours apporter des fleurs...ou des chocolats quand vous êtes invités...ou du vin? lol 
Et bien dernièrement, voici ce que j'ai apporté à une amie...qui a bien apprécié! 
Une bonbonnière (achetée chez Zodio) que j'ai empli de meringues, une petite broderie "bonbon" collée sur ce pot, et voici un petit cadeau original et gourmand!





Bien sûr, à garnir avec des petits biscuits secs faits 'maison' ou...des bonbons!
La recette de ces petites meringues est ICI!









Le gorgonzola est un fromage italien à pâte persillée fabriqué avec du lait de vache; il a goût exquis, et il apporte beaucoup de saveur à cette quiche!

Ingrédients:
- 1 pâte à tarte (feuilletée ou brisée)
- 120 g de gorgonzola
- 1 beau poireau (plutôt la partie blanche)
- 1 tranche de jambon (ou des lardons)
- 3 œufs
- 80 cl de crème épaisse
- sel, poivre.
Faites cuire le poireau coupé en tronçons à la vapeur pendant quelques minutes (6 à 8 minutes à l'auto-cuiseur)
Coupez le gorgonzola en dés et les répartir sur la pâte à tarte.
Battez les œufs avec la crème fraîche, le jambon coupé en morceaux, salez et poivrez à votre convenance, ajoutez les poireaux, mélangez bien et versez cette préparation sur le fond de tarte.





Faites cuire une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.
Dégustez chaud.
Bien sûr, n'importe quel autre fromage conviendra pour cette quiche.








tout simplement parce qu'hier, c'était Mardi gras et j'avais 3 'becs sucrés' qui, après une partie de foot endiablée venaient goûter chez mamie...et ils adorent ces chihis!
La recette est ICI!








Une bonne brioche au petit-déjeuner ou au goûter réjouit aussi bien les petits que les grands!

J'ai trouvé cette recette et ces petites astuces pour la réussir sur 'Le journal des femmes'.

La vraie brioche du boulanger ne contient pas de lait. Toute l'hydratation de la pâte vient des œufs et du beurre qu'elle contient.





Voici les ingrédients pour 2 brioches;
- 500 g de farine
- 6 œufs
- 80 g de sucre 
- 1 cuillère à café de sel
- 20 g de levure fraîche ou 8 g de levure boulangère déshydratée (j'ai utilisé la fraîche)
- 220 g à 250 g de beurre mou
- vanille, fleur d'oranger ou autre parfum...

Battez les œufs au robot avec le sucre et le sel, versez petit à petit la farine dans laquelle vous aurez émietté la levure fraîche, il ne faut pas que cette levure soit en contact avec le sel ou le sucre; mélangez bien au robot pendant 7 à 8 minutes à petite vitesse, et ensuite un peu plus rapidement pendant 5 à 7 minutes...si vous pétrissez à la main, comptez 25 bonnes minutes de pétrissage actif! Incorporez ensuite le beurre mou coupé en morceaux et pétrissez pendant quelques minutes au robot jusqu'à obtention d'une pâte souple et homogène, arrêtez de pétrir dés que le beurre est bien incorporé, n'allez pas plus loin au risque de trop chauffer le beurre et de vous retrouver avec une pâte compacte. La pâte doit être lisse, souple et élastique; vous la trouvez collante et trop molle? C'est normal! Ne rajoutez surtout pas de farine car c'est ainsi qu'elle doit être; plus une pâte est collante, plus la brioche sera aérée et fondante!
Laissez lever à l'abri des courants d'air pendant 1 h 30 à 2 heures minimum en pensant à dégazer la pâte une fois durant la levée. L'idéal; 30 minutes à température ambiante puis 1 h 30 ou plus (le mieux; une nuit) au frais dans un saladier filmé. Une longue pousse permet à la pâte de bien se développer et le fait de la mettre au frais permettra un meilleur façonnage car la pâte ne sera pratiquement plus collante.
Vous devez ajouter de la farine seulement pour fleurer le plan de travail!

La levée au frais n'altère en rien la capacité de pousse, au contraire, il la contrôle tout en laissant la pâte se développer!
Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer; il ne vous reste plus qu'à la façonner à votre idée; brioches individuelles, brioche à boules, etc, etc...


quant à moi; je l'ai disposée dans 2 moules à brioches!
Laissez pousser à nouveau à couvert dans un endroit tiède, pendant 45 minutes à 1 heure selon la température de la pièce.
Dorez avec un œuf entier et faites cuire environ 30 minutes pour une 'grosse' brioche ou 15 minutes  pour des petites brioches individuelles.




J'ai suivi ces conseils donnés par le 'Journal des Femmes Cuisine' à la lettre, et voici le résultat; une brioche aérée et très moelleuse, prête à être dégustée...calorique, mais excellente! lol










J'avais vu ces petits cuiseurs à œufs sur le blog de Françoise (La Guillaumette), il y a quelques temps; J'avoue que ces petits ustensiles me tentaient bien...puis je les avais oubliés! Ces petits ustensiles (Les  egglettes) permettent de faire cuire les œufs directement dans le moule et d'oublier la case 'écalage'!
Françoise les avaient commandés sur Internet; son article est ICI!





Je les avais donc oubliés jusqu'à ce que je les trouve chez Carrefour à Liévin,(62) la semaine dernière à un prix plus que compétitifs puisqu'ils étaient soldés à 90 %!
1€56 au lieu de 15€60!!! 
Autant vous dire que je n'ai pas hésité; ils étaient vendus par boite de 4; ce qui suffit pour deux!


Il y a dans l'emballage un petit livret avec quelques recettes sympathiques et les temps de cuisson!


Je n'ai pas traîné pour les essayer; c'est parfait!
Maintenant, reste à savoir si on préfère écaler les œufs ou laver ces petits ustensiles!!! lol...malgré tout, ces petits moules me semblent bien pratiques, car ce n'est pas toujours évident d'écaler certains œufs (mollets, par exemple!)









Une tarte Tatin aux pommes confites! Ces pommes sont confites longuement dans un caramel au beurre salé!
On me réclame souvent cette tarte;(surtout mon 'petit' mari!) c'est une vraie gourmandise, servie avec de la crème fouettée ou une boule de glace.
La recette est ICI! 

A tester aussi avec des noix ou noisettes; suivez CE LIEN!








Aujourd'hui, c'est la saint Valentin; je n'entends parler que de fleurs, de cadeaux...
Et bien, moi, j'ai envie de vous parler du Maroilles; (lol), ce Maroilles qui est lui aussi trés intèressant...et bien odorant, à sa façon!
Je vous dirais donc tout..ou presque tout sur ce fameux Maroilles; ce fromage des Hauts de France!
C'est en lisant un article paru dans un petit magazine régional que j'ai pensé que vous aimeriez peut-être le connaître un peu mieux?


13 centimètres de côté, six de hauteur, 720 grammes; c'est le plus gros format; on le trouve aussi sous 3 autres formats; un autre de 540 grammes (le Sorbais), un de 360 grammes (le Mignon) et le petit dernier (le Quart) de 180 grammes.
Depuis plus de 1000 ans (1060 ans exactement selon les historiens) le Maroilles porte fièrement les couleurs (et le caractère!) des Hauts de France sur les tables du monde entier.

Sa pâte est molle avec une croûte lavée de couleur orange, on le reconnait à sa forme carrée, mais aussi à son odeur très caractéristique et corsée.

Un fromage 100 % Hauts De France;
De fait, le Maroilles est le seul fromage élaboré dans les deux versants des Hauts de France, comprenant la Picardie et le Nord-Pas-De-Calais. Sa production est aujourd'hui assurée par 14 producteurs, trois manufacturiers, huit fermiers et 3 affineurs. Ces femmes et ces hommes de passion poursuivent ainsi, grâce à leur savoir unique, une histoire née il y a plus de 1000 ans dans cette région.


Sur la table du Roi Soleil;
Dans les années 1500, l'empereur Charles Quint en consommait régulièrement et s'en faisait livrer jusqu'en Espagne. Le Maroilles figurait aussi au menu de fête de Louis XIV, accédant ainsi au statut de 'met royal'. Aujourd'hui, il s'en consomme pas moins de 4500 tonnes chaque année, faisant du 'plus fin des fromages forts' comme le qualifient les critiques gastronomiques, l'un des fromages préférés des français.
Son destin se joue au VIIéme siècle, dans un village de l'Avesnois auquel il doit son nom. Ce sont en effet les moines de l'Abbaye de Maroilles qui, les premiers, afin de collecter la taxe alors en vigueur sur le lait appelée 'le lait de la vache', eurent l'idée d'affiner ces pavés dans les caves de leur abbaye. La prospérité des moines fut telle, qu'au fil des années, la zone d'approvisionnement en lait dut dépasser le village de Maroilles et de ses alentours pour déborder vers le sud, jusqu'à la Thiérache, dans l'Aisne.

En 2016,nous avions visité, avec Annick et Serge, une fabrique de Maroilles; c'est ICI!





J'aime beaucoup cuisiner ce fromage de caractère, si vous avez envie de le tester avec une recette typique de la région; voici celle de la traditionnelle 'Flamiche au Maroilles': c'est ICI!

Une autre idée avec ce plat traditionnel de la région? Les endives au jambon; suivez ce LIEN!
Ou une bonne 'Maroillette? Un bon plat de saison, bien copieux! C'est ICI!
Une petite dernière, très simple à réaliser; la flammekueche façon 'ch'ti'! Suivez ce lien!

Vous trouverez bien d'autres recettes avec ce fromage sur mon blog!











Une petite recette qui ravira les amateurs d'andouillette!
Une croustade d'andouillette avec de l'oignon rouge. 






Pour 2 andouillettes:
- 1 gros oignon rouge
- pâte feuilletée
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- 1 jaune d'œuf
- sel et poivre

Pelez et émincez l'oignon rouge, faites-le revenir dans un peu de beurre, réduisez le feu, saupoudrez de cassonade et laissez cuire une quinzaine de minutes en remuant souvent; laissez refroidir.
Pendant que les oignons confisent, faites dorer les andouillettes de tous les côtés pendant 3 minutes dans un peu d'huile en les faisant rouler; égouttez-les sur du papier absorbant et laissez-les bien refroidir.
Abaissez la pâte feuilletée et découpez-y 2 rectangles de la longueur des andouillettes, assez larges pour les envelopper entièrement.
Répartissez dessus les oignons et les andouillettes bien refroidis (sinon, tout collera à la pâte!), salez et poivrez à votre convenance et roulez la pâte pour tout envelopper ; soudez les bords avec un peu d'eau.
Déposez les croustades dans un plat à four tapissé de papier sulfurisé, badigeonnez-les avec le jaune d'œuf battu avec un peu d'eau, puis enfournez dans le four préalablement préchauffé à 200° pendant 20 à 25 minutes.







Dégustez avec des frites 'maison' et une salade verte!








Il y a quelques semaines; je vous montrais mon 'petit café gourmand', et à cette occasion, je vous donnais la recette de la crême brûlée à l'orange...c'est ICI!
je m'aperçois que je ne vous ai pas donné la recette du gâteau au chocolat avec sa sauce au caramel et café qui était sur mes assiettes!


Voici donc la recette de ce gâteau et de cette petite sauce; une association très gourmande!
Pour un gâteau de 8 parts (beaucoup plus, si vous le coupez en dés, comme je l'ai fait pour garnir ces assiettes!)

- 300 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 6 œufs
- 100 g de sucre
- 50 g de poudre d'amande
- 150 g de beurre mou+ 1 peu pour le moule
- 1 cuillère de rhum ambré

Pour la sauce
- 100 g de sucre
- 1 tasse de café expresso
- 10 cl de crème liquide




Faites fondre le chocolat au bain-marie.
Cassez 2 œufs entiers dans une terrine et 4 jaunes,(réservez les blancs) ajoutez le sucre et et fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse, versez le rhum en continuant de fouetter; incorporez la poudre d'amande, le chocolat fondu et le beurre; battez jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Fouettez les 4 blancs en neige (pas trop ferme!) et incorporez-les délicatement à la préparation au chocolat.
Versez dans un moule bien beurré et fariné, ou mieux; tapissé de papier sulfurisé.
Cuisez 25 minutes dans un four préchauffé à 180°.
Laissez reposer 10 minutes avant de le démouler.



Préparez la sauce;
Faites fondre le sucre dans une casserole en l'humidifiant légèrement jusqu'à l'obtention d'un caramel ambré, retirez du feu et versez le café et la crème, tiédis pour éviter les eclaboussures!
Lissez bien le tout pour obtenir une sauce veloutée et onctueuse.



Servez le gâteau froid, découpé en carrés (plus ou moins gros!) nappé de sauce au caramel tiède!










Après l'Epiphanie, voici venue la Chandeleur avec ses crêpes...
Aujourd'hui, je fais les ficelles picardes de Laurent Mariotte:


Pour 4 ficelles;
- 4 crêpes (ou 4 galettes)
- 350 g de champignons
- 2 échalotes
- 4 tranches de jambon blanc
- 4 cuillères de crème fraîche...ou un peu plus!
- gruyère râpé

Nettoyer les champignons, coupez-les en 2 ou en 4 après avoir enlevé le pied terreux, émincer finement les échalotes et faites revenir le tout dans une poèle jusqu'à ce que les champignons rendent leur eau. Hachez-les très finement; ajoutez la moitié de la crème fraîche.
Etalez chaque crêpe sur une assiette, ajoutez une tranche de jambon et 1/4 de la duxelle de champignons, roulez-les et rangez-les dans un plat à gratin beurré, étalez la crème fraîche dessus , parsemez de gruyère râpé...


enfournez une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 200°.






Mais oui, comme vous pouvez le voir, nous faisons une cure d'endives!
Et je vous fais grâce de mon repas de midi; des endives au jambon!!!


Par contre, voici la recette de cette tarte très gourmande si vous aimez les endives cuites!



Pour cette tarte Tatin, voici les ingrédients et la recette;

-1 pâte feuilletée ou brisée
- 150 g de Maroilles (ou carrément le petit Maroilles de 200g!!!)
- 1 kg d'endives
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- 1 paquet de lardons allumettes fumées.
- sel, poivre.


Les lardons sont facultatifs et n'importe quel autre fromage de votre choix fera l'affaire...mais j'ai un petit faible pour ce Maroilles!

Nettoyez les endives, enlevez le petit cône qui se trouve à la base, coupez-les en 2 dans la longueur.

Faites- les dorer dans une poèle avec un peu de matière grasse à feu assez vif en les retournant de temps en temps; quand elles sont suffisamment dorées, saupoudrez-les de cassonade et continuer de les faire cuire jusqu'à ce qu'elles caramélisent légèrement. Baissez le feu, salez et poivrez et continuez la cuisson pendant 30 à 35 minutes; il faut qu'elles soient tendres; le temps de cuisson dépend de leur taille.
Faites dorer légèrement les lardons, réservez-les.
Quand les endives sont cuites, disposez-les en rosace dans une tourtière légèrement huilée, parsemez ces endives avec les lardons et disposez les tranches de Maroilles par-dessus. Recouvrez avec la pâte en la rentrant légèrement sur les bords.

Faites cuire dans un four préchauffé à 200°pendant 25 à 30 minutes.

Vous pouvez utiliser un moule à manqué, quant à moi; j'utilise une poèle Téfal Ingénio pour faire mes tartes à l'envers.