Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 7 136 759
Nombre de commentaires : 26 205
Nombre d'articles : 2 480
Dernière màj le 29/03/2020
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Tout, tout sur le Maroilles!

 14/02/2020
Aujourd'hui, c'est la saint Valentin; je n'entends parler que de fleurs, de cadeaux...
Et bien, moi, j'ai envie de vous parler du Maroilles; (lol), ce Maroilles qui est lui aussi trés intèressant...et bien odorant, à sa façon!
Je vous dirais donc tout..ou presque tout sur ce fameux Maroilles; ce fromage des Hauts de France!
C'est en lisant un article paru dans un petit magazine régional que j'ai pensé que vous aimeriez peut-être le connaître un peu mieux?


13 centimètres de côté, six de hauteur, 720 grammes; c'est le plus gros format; on le trouve aussi sous 3 autres formats; un autre de 540 grammes (le Sorbais), un de 360 grammes (le Mignon) et le petit dernier (le Quart) de 180 grammes.
Depuis plus de 1000 ans (1060 ans exactement selon les historiens) le Maroilles porte fièrement les couleurs (et le caractère!) des Hauts de France sur les tables du monde entier.

Sa pâte est molle avec une croûte lavée de couleur orange, on le reconnait à sa forme carrée, mais aussi à son odeur très caractéristique et corsée.

Un fromage 100 % Hauts De France;
De fait, le Maroilles est le seul fromage élaboré dans les deux versants des Hauts de France, comprenant la Picardie et le Nord-Pas-De-Calais. Sa production est aujourd'hui assurée par 14 producteurs, trois manufacturiers, huit fermiers et 3 affineurs. Ces femmes et ces hommes de passion poursuivent ainsi, grâce à leur savoir unique, une histoire née il y a plus de 1000 ans dans cette région.


Sur la table du Roi Soleil;
Dans les années 1500, l'empereur Charles Quint en consommait régulièrement et s'en faisait livrer jusqu'en Espagne. Le Maroilles figurait aussi au menu de fête de Louis XIV, accédant ainsi au statut de 'met royal'. Aujourd'hui, il s'en consomme pas moins de 4500 tonnes chaque année, faisant du 'plus fin des fromages forts' comme le qualifient les critiques gastronomiques, l'un des fromages préférés des français.
Son destin se joue au VIIéme siècle, dans un village de l'Avesnois auquel il doit son nom. Ce sont en effet les moines de l'Abbaye de Maroilles qui, les premiers, afin de collecter la taxe alors en vigueur sur le lait appelée 'le lait de la vache', eurent l'idée d'affiner ces pavés dans les caves de leur abbaye. La prospérité des moines fut telle, qu'au fil des années, la zone d'approvisionnement en lait dut dépasser le village de Maroilles et de ses alentours pour déborder vers le sud, jusqu'à la Thiérache, dans l'Aisne.

En 2016,nous avions visité, avec Annick et Serge, une fabrique de Maroilles; c'est ICI!





J'aime beaucoup cuisiner ce fromage de caractère, si vous avez envie de le tester avec une recette typique de la région; voici celle de la traditionnelle 'Flamiche au Maroilles': c'est ICI!

Une autre idée avec ce plat traditionnel de la région? Les endives au jambon; suivez ce LIEN!
Ou une bonne 'Maroillette? Un bon plat de saison, bien copieux! C'est ICI!
Une petite dernière, très simple à réaliser; la flammekueche façon 'ch'ti'! Suivez ce lien!

Vous trouverez bien d'autres recettes avec ce fromage sur mon blog!











 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :