Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 29 496 329
Nombre de commentaires : 98 373
Nombre d'articles : 8 151
Dernière màj le 26/09/2021
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 >>

FACEBOOK

 10/05/2021
Suivez-moi sur......Facebook !
Le lien est ici !



INSTAGRAM

 10/05/2021
Suivez-moi sur......Instagram !
Le lien est ici!



L'église Saint-Christol de La Couvertoirade est une église fortifiée située en France sur la commune de La Couvertoirade, dans le département de l'Aveyron en région Occitanie.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à la Couvertoirade depuis le début en cliquant sur ce lien!

(7 clichés)



L'ancien cimetière de La Couvertoirade se trouve à côté de l'église.


Il a conservé son mur d'enceinte. Son principal intérêt, outre son ancienneté, est la présence de tombes discoïdales.


Fondée au XIVe siècle par les Hospitaliers sur l'éperon rocheux du village avec pour base des fondations du XIIe siècle, elle remplace la chapelle Saint-Christol devenue trop petite.


Elle garde cependant comme nom Saint-Christol.


Appuyée contre les remparts, une tour de garde surmontait le chœur, mais fut détruite au XVIIIe. L'église fut remaniée au XXe siècle.


À bientôt !



Poursuivons notre balade "fil rouge du dimanche" à Ribeauvillé, comme située dans le département du Haut-Rhin.
 
Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début en cliquant sur ce lien !
 
(11 clichés)


Notre promenade nous conduit vers l'église saint-Grégoire, église construite au XIIIe siècle et située dans le centre de Ribeauvillé.


Elle servit à ses débuts de sépulture des seigneurs de Ribeauvillé.


L'église paroissiale saint-Grégoire date du 13e siècle.


La nef principale a été terminée en 1473, date inscrite en clé de voûte au-dessus des orgues du 17e siècle.


Egalement représentées en clé de voûte, les armes des Ribeaupierre, de Colmar, et des évêchés de Strasbourg et de Bâle.


L'église Saint-Grégoire a connu différents aménagements, notamment un clocher en 1260 et une chapelle au XIXe siècle.


L'église de Ribeauvillé fut dédiée à saint Grégoire.....


.....en raison de ses liens avec l'abbaye de Munster depuis le 8e siècle.


L'église possède un statuaire datant du 18e siècle représentant le Mont des Oliviers.
Très jolie Vierge à l'Enfant en bois.....


L'orgue est l'ancien orgue du Temple-Neuf de Strasbourg. Cet instrument revêt une signification particulière car c'est le premier instrument construit dans le style français en Alsace.

À bientôt !




Akrame Benallal est un jeune chef qui a travaillé chez Ferran Adrià célèbre chef du restaurant El Bulli et considéré comme un des meilleurs chefs du monde.
Il est aujourd'hui chef étoilé et possède des restaurants en France et en Asie.

Aujourd'hui, je m'inspire d'une de ses recettes pour réaliser mes spaghetti à l'ail !


Les ingrédients pour cette recette :
(4 personnes - préparation 10 minutes - cuisson 15 miutes)
 
-400g de spaghetti
-huile d'olive
-4 gousses d'ail
-6 tomates


Faites cuire les pâtes dans un grand volume d'eau salée en suivant les indications du paquet.
Égouttez-les.
Pensez à garder un peu d'eau de cuisson pour la suite de la recette.
Pendant ce temps, plongez les tomates dans de l'eau bouillante 1 minute.
La peau s'enlèvera plus facilement.


Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse.
Ajoutez-y l'ail pelé, lavé et haché.
Ajoutez les tomates pelées et coupées en quartiers.
Laissez revenir quelques minutes.
Ajoutez un peu d'eau de cuisson.


Lorsque les ingrédients ont bien rissolé, "rebalancez les pâtes dans la sauteuse et faites-les danser pendant environ 2 minutes".....dixit Akrame Benallal.
 
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autre idées "inspiration Grands-Chef"sur ce lien !



Sur le haut plateau des Causses du Larzac, La Couvertoirade raconte plusieurs histoires : celle des Templiers qui édifièrent le château au XIIème siècle, celle des Hospitaliers qui, au XVème siècle, leur succédèrent et enfermèrent la cité dans une couronne de remparts puis celle de l'apogée économique et démographique du village avec ses belles demeures des XVI et XVIIème siècles.
 

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à la Couvertoirade depuis le début en cliquant sur ce lien!

(8 clichés)



Hôtel de la Scipione !


Place centrale du village !


La rue Droite !


Portal d'Aval !


Les remparts quasi intacts du XVe siècle protègent la cité vieille de plus de 800 ans.


Prenez un peu de hauteur pour avoir un beau panorama sur le village.


Belle vue sur les remparts de La Couvertoirade !

À bientôt !



GRATIN DAUPHINOIS

 04/05/2021
Le gratin dauphinois....un classique de la cuisine. Aujourd'hui, je vous présente ma recette, celle qui fait partie de mes "coup de coeur" !


Les ingrédients pour cette recette:

-pommes de terre
-2 oeufs
-fromage râpé
-1/2 litre de lait
-20cl de crème fraîche
-ail, sel, poivre, muscade


Pelez, lavez les pommes de terre.
Coupez-les en rondelles.
Salez, poivrez et ajoutez un peu de muscade.
 
Préparez votre migaine en mélangeant le lait, les oeufs et la crème fraîche.
Frottez un plat avec l'ail et beurrez-le.


Posez une couche de pommes de terre.
Parsemez de fromage râpé.
Sel, poivre, muscade.
Versez une partie de la migaine.
 
Disposez le reste des légumes, le reste de la migaine.
Sel, poivre, muscade.
Parsemez du reste de fromage et de noisettes de beurre.
Mettez au four à 200° 1h à 1h15.


Bon appétit!
 
Vous pouvez voir mes recettes "coup de coeur" sur ce lien!
 
Vous pouvez voir ou revoir nos gratins de pommes de terre sur ce lien!



Quelque soit la petite route empruntée pour traverser l’immense et désertique causse du Larzac, une fois arrivé au pied des remparts de la Couvertoirade on se sent tout petit.

La muraille fait 12 mètres de haut et plus de 400 mètre de long !

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à la Couvertoirade depuis le début en cliquant sur ce lien!

(7 clichés)



Visiter la Couvertoirade c’est plonger au Moyen-Age ! Le village est en effet bien préservé car il a été longtemps abandonné et donc pas ou peu transformé.


Niché en plein coeur du Causse du Larzac, dans une nature sauvage et préservée, le village médiéval de La Couvertoirade conserve de son passé templier et hospitalier un ensemble fortifié tout à fait remarquable.


Tours et chemin de ronde des remparts, portes fortifiées, château templier de la fin du XIIe siècle, église-forteresse du XIVe, ruelles pavées jalonnées de maisons en pierre typiques, et vieilles demeures.....


.....font de La Couvertoirade un site classé à ne rater sous aucun prétexte !


Portal d'aval !
Deuxième porte de l'enceinte du 15e siècle.


À bientôt pour la suite de cette visite !



Débutons la semaine avec ce bon plat en sauce qui fait parfaitement le joint entre plats d'hiver et plats d'été !
Aujourd'hui, je cuisine un poulet forestière à la crème !


Les ingrédients pour cette recette :
(4 personnes - préparation 20 minutes cuisson 1 heure)
 
-4 pilons
-300g de champignons de Paris
-50g de beurre
-1 échalote
-1 gousse d'ail
-15cl de vin rouge
-5cl de cognac
-20cl de crème fraîche
-sel et 4 épices


Faites dorer les morceaux de poulet dans une sauteuse avec un peu de beurre.
Flambez avec le cognac.
Ajoutez échalote et ail pelés et hachés.
Ajoutez les champignons.
Versez le vin.
Salez et saupoudrez de 4 épices.

Faites repartir la cuisson pour que le vin réduise.
Ajoutez la crème.
Couvrez et laissez cuire 45 minutes à feu doux.


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées volailles sur ce lien.



Aujourd'hui, je débute un nouveau voyage! Je vous emmène découvrir une cité hospitalière, La Couvertoirade!
En effet, et ce depuis le 12e siècle, les Templiers sont installés sur le Larzac et notamment à La Couvertoirade.
Leur implantation est due d’une part à la proximité de routes permettant de descendre vers la côte méditerranéenne pour s’embarquer vers l’Orient et la Terre sainte, d’autre part à des donations.
 
Cet article servira de récapitulatif à cette balade:
 
-Cité hospitalière (ici)

-Village fortifié (voir le lien)

-Découverte du village (II) (voir le lien)

-Église Saint-Christol (voir le lien)

-Moulin à vent de Redounel (voir le lien)

-Portes, fenêtres et autres enseignes (voir le lien)

-Restaurant la Fée des Causses (voir le lien)

Vous pouvez voir ou revoir nos balades en région Occitanie sur ce lien !

(10 clichés)



Porte d'entrée du village dite "el portal d'amoun" !
La porte d'entrée du village fut percée à la base d'une tour carrée dans les fortifications élevés au 15e siècle pour protéger les habitants des désastres de la guerre de Cent-Ans.


La Couvertoirade constitue dès l’origine pour les Templiers un centre d’exploitation agricole.
Sur ces terres, ils font cultiver aux paysans des céréales, élever des chevaux (pour la guerre) et des moutons (pour la viande, les peaux, le lait).


Un bourg se développe autour du château, encore visible de nos jours.


En 1312, l’ordre du Temple est dissous. 


L’ensemble de leurs biens revient aux Hospitaliers qui deviennent les nouveaux maîtres de La Couvertoirade.


Le four banal!
Ce four doit son nom à l’impôt que l’on devait payer pour pouvoir l’utiliser, la banalité. Construit au 15e siècle par les hospitaliers, il a été restauré dans les années 2000.


Comme d'habitude, le hasard fait bien les choses et les rencontres se font bien sympathiques.


Le temps s'arrête un moment...le temps d'une conversation !


Il est temps d'aller prendre un peu de repos....À bientôt pour la suite de cette balade !



L'église de la Providence est un monument historique situé à Ribeauvillé, dans le département français du Haut-Rhin.
 
Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début en cliquant sur ce lien !
 
(10 clichés)


Un couvent d'Augustins fut fondé en 1297 par Henri II de Ribeaupierre au centre de la ville, dont aucun bâtiment ne subsiste. Une église fut édifiée au cours du 14e siècle, son achèvement se situant autour de 1412.


Les bâtiments conventuels formant un quadrilatère autour d'une cour ont plusieurs fois été reconstruits, remaniés et agrandis vers l'est et vers l'ouest.


À la suite de problèmes survenus dans le respect de la règle, le couvent fut sécularisé en 1527 par Guillaume II qui lui reprit ses biens.


C'est seulement en 1657 que l'ordre des Augustins put reprendre possession du couvent et y installer des religieux.


À la Révolution, le couvent fut abandonné par les religieux et fermé.


Une association fondée en 1783 par l'abbé Louis Kremp à Molsheim destinée à l'enseignement des filles regroupait des soeurs de la Providence, qui après la Révolution s'installèrent à Sélestat.


En 1817, à la mort de l'abbé Kremp, ce fut l'abbé Bruno Mertian qui prit la direction de la congrégation et qui acheta le couvent de Ribeauvillé pour y établir la maison mère, le noviciat et un pensionnat de filles.


Le jour de notre visite nous avons eu la chance de faire une belle rencontre!


À bientôt pour la suite de cette balade à Ribeauvillé !



BON PREMIER MAI 2021

 01/05/2021
                                Marc et Sylvie
                                Vous souhaitent
                               Une belle journée
                                          de
                                   Premier mai



BRUNCH DU 1er MAI

 01/05/2021
Il est des moments où nous aimons retrouver un peu de vie à la maison, et, ce week-end du 1er mai fut l'occasion de nous retrouver avec Francine et Dédé, nos voisins!


Que diriez-vous d'un petit brunch?


Allez! Entrez et installez-vous!


Quelques toasts !
-toasts saumon sur beurre d'anchois
-toasts beurre saucisson de sanglier
-toasts oeufs de lompe rouge sur beurre de ciboulette
-toasts tomates, oeufs dur sur une sauce tartare


Nous avons continué avec un cake jambon et olive ! 


La recette sur ce lien !


J'ai encore quelques fruits dans le congélateur...des mirabelles par exemple !


Et pourquoi ne pas terminer par des petites crèmes à la vanille ?


Merci Francine et Dédé pour ce bon moment passé ensemble et pour ces petits choux qui ont fait plaisir à Nicolas.
 
Très belle journée du 1er mai à vous qui passez sur notre blog !

                                           LE MUGUET
                                     A PLUSIEURS NOMS
                                  MAIS UN SEUL PARFUM.......
                               CELUI DU BONHEUR PARTAGÉ



La salade russe est une salade composée d'une macédoine de légumes liée à la sauce mayonnaise.
Aujourd'hui, Marc est en cuisine et il nous prépare une salade russe à sa manière !


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes - préparation et cuisson 1h)
 
-400g de pommes de terre
-2 oeufs
-2 carottes
-2 betteraves
-100g de cornichons
-100g de thon au naturel
-1 échalote
-2 petits suisses
-huile, vinaigre
-sel, poivre


Lavez les pommes de terre puis faites-les cuire dans l’eau bouillante pendant 20 minutes.
Égouttez-les, pelez-les et coupez-les en rondelles.
Dans une autre casserole, faites cuire les œufs dans l’eau bouillante pendant 10 minutes.
Égouttez-les, écalez-les et coupez-les en quartiers.
 
Pendant ce temps, pelez et puis râpez les carottes.
Égouttez les cornichons et les betteraves, puis coupez-les en lamelles.


Pelez, lavez et hachez l’échalote.
Égouttez le thon, puis l'émietter.
 
Prenez un saladier.
Versez un peu d'huile et de vinaigre.
Ajoutez la crème.
Salez et poivrez.
 
Puis répartissez par couches successives tous les ingrédients en terminant par les œufs et les cornichons.
Mettez la salade au réfrigérateur pendant 2 heures.


Au moment de servir, mélangez la salade et servez-la accompagnée d'une lichette de crème!
 
Bon appétit !

Vous pouvez retrouver d'autres idées "entrées et salades" sur ce lien.



Pour terminer cette balade à Millau, commune située dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie, je vous emmène découvrir quelques perles dénichées lors de notre séjour dans cette ville.
 

Vous pouvez voir ou revoir notre balade sur Millau et sa région depuis le début en cliquant sur ce lien !

(4 clichés)


Le lavoir du Boulevard de l’Ayrolle est unique en son genre dans le département.


C'est l’architecte Jean Ramond, ingénieur du roi, qui dressera les plans de cette fontaine en 1747. Il s’agira de rendre un hommage monumental au roi Louis XV et doter la ville d’un nouveau lavoir alimenté par l’aqueduc de Vésoubies.


Enfin, arrêtons-nous devant le vieux moulin de Millau !
Ce moulin du Pont vieux était appelé aussi Moulin du Roi, mais de nos jours, nous l’appelons plus communément « le vieux moulin ». Il est mentionné pour la première fois en 1371.

À cette date, il appartenait au Roi, qui l’avait inféodé à la ville moyennant une rente annuelle qui était, en 1414 de 40 sous.

À bientôt pour un nouveau voyage !




<< 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :