Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 19 030 118
Nombre de commentaires : 85 413
Nombre d'articles : 6 628
Dernière màj le 17/08/2018
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 >>
Le topinambour est originaire d'Amérique du Nord, où il est cultivé par des tribus amérindiennes.
L'avocat et voyageur Marc Lescarbot Marc Lescarbot, qui embarque en 1606 à La Rochelle atteint la première colonie française Port-Royal, où Champlain lui fait découvrir le tubercule.
C'est Lescarbot qui en ramène en France en 1607.

Aujourd'hui, je cuisine une cocotte de topinambours et pommes de terre!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 15 minutes)

-500g de pommes de terre
-500g de topinambours
-500g de tomates pelées
-1 échalote
-1 gousse d'ail
-1 càc d'origan
-1 càc de gingembre en pourde
-1 càc de curcuma
-huile d'olive


Pelez, lavez et coupez topinambours et pommes de terre.
Faites chauffer un flet d'huile d'olive dans ue cocotte et faites-y revenir les légumes.
Saupoudrez de curcuma, de gingembre et d'origan.
Laissez revenir 5 minutes tout en remuant.


Ajoutez les tomates pelées grossièrement coupées.
Recouvrez vos légumes d'eau.
Remuez et laissez cuire sur feu moyen pendant 30 minutes environ.


Vous pouvez accompagner votre cocotte de topinambours et pommes de terre d'un riz créole.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées légumes sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes "légumes anciens" sur ce lien!



Notre balade-découverte en Haute-Saulx, dans le département de la Meuse, se poursuit tranquillement.
Après avoir visité le site d'Écurey, nous sommes allés déjeuner "Au Lion d'Or" à Montiers-sur-Saulx (voir le lien)!
Cette adresse gourmande est située juste en face de l'église....

Vite! Vite! Suivez-nous! Nous avons juste le temps d'aller y faire un petit tour avant que notre bus ne reparte!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade en Haute-Saulx depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


L'église Saint-Pierre-aux-Liens fut bâtie en 1841 en remplacement d'un précédent édifice du 14e siècle.


Construit par un entrepreneur de Bovée (commune de la Meuse), l'édifice est en pierre de taille, doté de 19 fenêtres éclairant ses trois nefs.


Bénie en 1841, elle fut consacrée en 1949 par Mgr Petit, évêque de Verdun.


L'église abrite notamment un lutrin finement sculpté par un artisan de Joinville.
Ce lutrin vient de l'abbaye d'Écurey!
Les lutrins de ce type sont assez rares en Meuse.


Un des autels de l'église.


La chaire à prêcher a été réalisée en fonte, avec un abat-voix en chêne.


Elle a été exécutée vers 1840 dans les forges d'Ecurey.


Les vitraux sont lumineux.


Ce sont des verrières imagées représentant la vie du Christ.


Photo de la statue de Saint Antoine de Padoue surmonté du vitrail du Pape Pie X, sur le chemin de Croix du bas-côté Ouest de l'église catholique.


Le chemin de croix est très joli aussi.

À demain pour la suite de cette visite.



CROQUE À LA BÉCHAMEL

 27/03/2018
Croque monsieur...croque gourmand...les soirées croques sont souvent à l'honneur dans notre cuisine!
Aujourd'hui, je vous propose un classique....un classique dans le genre de ceux que je dévorais lorsque je fréquentais l'université de Metz!

Entrez dans notre cuisine, nous allons réaliser un croque jambon béchamel!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes- cuisson 20 minutes)

-8 tranches de pain de mie
-fromage râpé
-4 tranches de jambon
-sauce béchamel (voir la recette sur ce lien)

Petit rappel des ingrédients pour cette sauce:
-0,5 litre de lait
-30g de beurre
-30g de farine
-sel, poivre, muscade


Préparation de la sauce béchamel!
Faites fondre le beurre dans une petite casserole sur feu doux.
Ajoutez-y la farine et remuez.
Incorporez, alors, le lait froid d'un seul coup.
Salez, poivrez.
Ajoutez aussi une pointe de muscade.
Laissez mijoter sur feu doux, sans cesser de remuer pendant une dizaine de minutes jusqu'à ce que la sauce épaississe.
Laissez refroidir!


Montez les croques!
Posez les tranches de pain de mie sur la plaque du four garnie d'une feuille de papier cuisson.
Tartinez les tranche d'un peu de béchamel.
Posez la moitié d'une tranche de jambon.
Tartinez de béchamel.
Saupoudrez de fromage râpé.

Glissez les croques dans le four à 220° pendant 10 minutes environ!


Dégustez vos croques tièdes...c'est un petit délice!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées entrées sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autre idées "croques et casse-croûte" sur ce lien.



Si vous nous avez suivis, vous connaissez, à présent, cette belle histoire d'Écurey commencée par l'édification de cette abbaye d'Écurey, ancienne abbaye cistercienne, fondée au 12e siècle par les moines de l'abbaye des Vaux.

À la Révolution, l'abbaye, vendue comme bien national.
C'est au 19e siècle qu'une fonderie assez importante est construite sur le site de l'abbaye.
On y fond de la fonte d'ornement.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade en Haute-Saulx depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


En 2011 est implanté un pôle d'excellence rurale dans l'ancienne abbaye.
Ce pôle est spécialisé dans les projets concernant la transition énergétique et l'écoconstruction.

En 2015, le pôle est complété par un « centre d'expérimentation du bien vivre en milieu rural », nommé Écurey Pôles d'avenir.

Y sont notamment étudiés les vertus de l'ortie.

C'est là où je voulais en venir!
La visite de ce site exceptionnel se termine par un pot de l'amitié, un pot qui va nous faire découvrir quelques spécialités de la région!


C'est dans la salle voûtée, le plus ancien vestige de l'abbaye que nous sommes reçus!


Nos hôtes nous font découvrir la bière de la région issue de la brasserie de la Saulx, dans la Meuse.
Cette brasserie se situe à Morley, le long des bords de Saulx.


Dans le cadre du Pôle d’excellence rurale « Ecurey-Pôles d'Avenir », l'ENSAIA, la Communauté de communes de Haute-Saulx, le Pays Barrois, l'EPL Agro de la Meuse et Agria Lorraine mènent depuis 2 ans un projet portant sur la multivalorisation de l'ortie.
Utilisée et connue depuis l'antiquité, l'ortie est en effet une plante aux multiples atouts.


Les madeleines à l'ortie sont tout simplement divines!
Quand à ces tomates cerises garnies d'une préparation à l'ortie ont eu beaucoup de succès!

Nous reprenons la route vers Montiers-sur-Saulx où l'église mérite une petite visite!



Le boeuf est une excellente source de vitamines et de protéines. Il fournit également un taux record de fer.
Pour profiter au mieux des bienfaits du boeuf, j'ai privilégié la cuisson au four pour cette recette.

Aujourd'hui, je cuisine une côte de boeuf au beurre de thym!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 5 minutes- cuisson 15 minutes)

-1 côte de boeuf de 1kg
-50g de beurre
-une branche de thym épépinée
-1 échalote
-sel


Préparez le beurre de thym.
Incorporez le thym effeuillé dans le beurre coupé en morceaux.
Salez la côte sur ses deux faces.
Badigeonnez-la de beurre de thym.
Disposez-la dans une cocotte avec couvercle.
Mettez-la dans une cocotte avec couvercle dans le four à 250° pendant 15 minutes.
Laissez reposer la côte de boeuf autant de temps que la cuisson!


Pendant ce temps, pelez, lavez et hachez l'échalote.
Faites-la revenir dans une petite casserole avec le reste du beurre de thym.
Elle ne doit pas colorer.


Pour le service, coupez la viande en tranches régulières.
Mettez-la dans un plat de service.
Versez la sauce par-dessus.
Mettez le reste dans un saucier et servez-aussitôt!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de boeuf  sur ce lien.



Après avoir visité le site d'Écurey, situé dans le département de la Meuse, et surtout après avoir découvert l'histoire de l'abbaye, aujourd'hui, je vous invite à une petite balade qui va nous conduire vers la chapelle de ce lieu!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade en Haute-Saulx depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Autour de l'ancienne abbaye cistercienne et de la fonderie, Auguste Salin crée, en 1875, une véritable cité ouvrière!


Logements, école et chapelle sont construits sur le site.


L'école est en ruine!


Mais l'on distingue encore bien la salle de classe et, juste à côté, le logement des instituteurs.


Jusqu'aux années 1960 la vie de l'ouvrier, fondeur de père en fils, est intimement liée à celle de l'usine.


C'est en 1901 que la vie religieuse prend une place importante.


En effet, c'est en 1901 qu'est édifiée la chapelle.


La construction de cette chapelle parachève cette politique paternaliste tournée vers les ouvriers et leurs familles.


On disait la messe tous les dimanches dans cette chapelle située tout près de l'école!


Le choeur!


Le poêle!


Pour la construction de cette chapelle est utilisée des matériaux du pays et surtout des éléments en fonte fabriqués dans l'usine.

À demain!



Vous savez ce qu'est le Platt?
C'est l'un des patois que l'on parle encore en Moselle!

Aujourd'hui, les températures sont encore fraîches....
Lorsque je suis sortie dire bonjour au facteur, j'ai eu froid la schness (j'ai eu froid au visage)!

La schness, donc le visage, peut se revisiter dans plusieurs autres expressions:
-ferme ta schness
-il m'a mis une tarte dans la schness...

Ma tante de Saint-Dié-des-Vosges me disait souvent:
"Môôn! C'est pas pour rire!
V'la la Sylvie!
Vas vite te débarbouiller la schness, tu as de la brimbelle partout!"

Je vous invite à voir ou à revoir tous nos articles sur le Platt Lorrain en cliquant sur ce lien!

Sur cette photo, confiture de myrtilles (voir le lien)!



Notre balade-découverte en Haute-Saulx, dans le département de la Meuse, nous a permis de découvrir un restaurant familial qui propose une cuisine traditionnelle, "Le Lion d'Or".

Ce restaurant est situé 5 rue de Verdun à Montiers-sur-Saulx. Vous ne pouvez pas vous tromper, il est juste en face de l'église!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade en Haute-Saulx depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Notre repas débute par une entrée, spécialité incontournable de notre région, la quiche lorraine.


La suite est tout aussi gourmande! La blanquette de veau est délicieuse!
Accompagnée d'un riz aux légumes, cette assiette a beaucoup plu!


Le dessert est gourmand, des chouquettes garnies de crème pâtissière.
Bien sûr cette assiette fera la joie de Marc! Je lui passe mon assiette....hop! Je lui en pique une au passage....juste pour goûter!


Enfin, le repas se termine par un café!
Je me presse de boire mon café car juste en face du restaurant se trouve l'église!
Nous sommes quelques uns à vouloir aller y jeter un petit coup d'eil avant que le bus ne nous emmène vers la suite de notre balade!

À demain pour la suite de notre balade en Haute-Saulx!



DIMANCHE DES RAMEAUX

 25/03/2018
 Le dimanche des Rameaux est, dans le calendrier liturgique chrétien, le dimanche qui précède le dimanche de Pâques et qui marque l'entrée dans la semaine sainte.

Il commémore deux événements : d'une part, l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes et déposant des manteaux sur son passage narrée par les quatre Évangiles, d'autre part, la Passion du Christ et sa mort sur la croix.
 
Entrée de Jésus à Jérusalem!
 
L'entrée de Jésus à Jérusalem est un événement tiré des quatre évangiles canoniques.
Il a lieu dans les jours précédant la Cène, marquant le début de la Passion du Christ.
Après la résurrection de Lazare d'entre les morts, des foules se rassemblent à Béthanie apprenant la présence de Jésus et voulant constater le miracle.
Le lendemain, les foules qui se sont rassemblées à Jérusalem pour la fête accueillent Jésus à son entrée dans la ville.
Jésus descend du mont des Oliviers vers Jérusalem où les foules étendent vêtements et rameaux verts sur le chemin pour l'accueillir, entrant solennellement dans la ville.
 
La Passion du Christ!
 
La Passion, d’un mot latin qui signifie souffrir, désigne les souffrances de Jésus lors de son arrestation, de son procès, des différents supplices qu’il a subis et dont le dernier, la mise en croix, a provoqué sa mort. La Passion est relatée dans les quatre évangiles et débouche sur la résurrection. Le récit de la Passion est lu tous les ans aux offices de Pâques.
 
Bon dimanche!
 
(photo prise sur le Net)



Que diriez-vous de partager, avec nous, un instant gourmand!

Aujourd'hui, je cuisine des endives apéritives au saint-agur!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes)

-2 petites endives
-150g de ricotta
-100g de saint-agur
-1càs de crème fraîche
-quelques cerneaux de noix


Dans un saladier, mélangez soigneusement à la fourchette la ricotta, la crème fraîche et le saint-agur.
Nettoyez, lavez et égouttez les feuilles d'endive.
Coupez-les si elles sont trop grandes.
Garnissez-les de la préparation au saint-agur.
Décorez d'un cerneau de noix!
Gardez au réfrigérateur jusqu'au moment de la dégustation.


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées apéritives sur ce lien.



Notre balade-découverte en Haute-Saulx, dans le département de la Meuse, commence par la visite du site d'Écurey.
Situé le long de la saulx, le hameau d'Écurey est l'héritier d'une riche histoire!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade en Haute-Saulx depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


C'est au 12e siècle que des moines cisterciens construisent une abbaye sur le site d'Écurey.
Cette abbaye est détruite à la Révolution, même si l'activité de la ferme a perduré.


En effet, à la Révolution, l'abbaye, vendue comme bien national, est en grande partie détruite.


Seul demeure le logis de l'abbé commendataire, l'hôtellerie et la ferme.


La ferme des frères convers!


Les frères convers sont des religieux de plein droit sans être des moines.
Ils sont principalement destinés, dans les ordres monastiques comme les Bénédictins ou les Cisterciens, à l'exploitation des domaines ruraux : les "granges" (domaines agricoles) et les "celliers" (domaines viticoles).
Les frères convers étaient majoritairement d'origine plus modestes.


Les cisterciens souhaitent vivre en autarcie. Ils développent rapidement, et grâce aux frères convers, les ressources du sol et de l'eau.


Ces intenses laboureurs sont réputés pour leurs installations hydrauliques.


Ainsi, la rivière est exploitée pour différents usages.


Une usine de fonderie d'art et d'ornement
Le site renaît à partir de 1830 quand un maître de forge y installe un haut-fourneau!


En 1830 les frères Vivaux achètent le domaine agricole d'Écurey pour y installer une fonderie d'art et d'ornement.


En 1875, l'établissement est acheté par Auguste Salin qui oriente la production vers la fonte d'art et d'ornement.
Il crée une petite cité ouvrière avec école et chapelle.
Il emploie alors une centaine d'ouvriers.


Fils, petit-fils et arrière petit-fils lui succèdent jusqu'en 1987.


Halle de fonderie!
Cette halle a été construite par les frères Vivaux!
Elle abritait un haut-fourneau.

À bientôt pour la suite de cette visite!



Le maki sushi souvent appelé maki en Europe, est une spécialité culinaire japonaise.
Il se présentent sous la forme d'un rouleau d'algue nori séchée entourant du riz vinaigré, farci par divers aliments, en particulier du poisson cru ou des plantes

Aujourd'hui, Nicolas revisite cette spécialité en remplaçant les feuilles de nori par de fines tranches de jambon fumé!


Les ingrédients pour cette recette:
(10 makis-préparation 10 minutes- cuisson 20 minutes)

-riz à sushis (voir la recette sur ce lien-prévoir 20 minutes)
-10 belles fines tranches de jambon fumé
-provolone piquant
-1 petit bocal de pesto rouge


Commencez par préparer du riz à sushis.
Je vous ai mis le lien juste au-dessus.
Avant de commencer, il est important de préparer un bol d'eau vinaigrée afin d'y tremper les doigts.
Comme le riz a tendance à coller, ce sera plus facile pour la préparation des makis!

Commencez par humidifier la natte en bambou.
Déposez une tranche de jambon fumé.
Étalez, comme sur la photo, du riz collant.
Étalez un peu de pesto.
Finissez par du provolone coupé en long.


À l'aide de la natte en bambou, vous roulez le maki.
Vous soulevez le bord de la natte et, au fur et à mesure que vous roulez le maki, vous serrez la natte.
Lorsque le maki est tout à fait enroulé, serrez bien sur la natte afin que la truite fumée colle bien et que le joint se fasse bien.

À l'aide d'un couteau bien aiguisé vous découpez le boudin ainsi obtenu et vous obtenez de délicieux makis.


Bon appétit!


Vous pouvez retrouver d'autres recettes asiatiques sur ce lien.



La communauté de communes de Haute-Saulx, Perthois et Val d'Ornois est issue de la fusion de la communauté de communes de la Haute Saulx, de la communauté de communes de la Saulx et du Perthois et de la communauté de communes du Val d'Ornois.

Cette communauté de communes se trouve dans le département de la Meuse et la région Grand Est.

Cet article servira de récapitulatif à notre balade dans la Meuse!

-Balade en Haute-Saulx, Perthois et Val d'Ornois (ici)

-Le hameau d'Écurey (voir le lien)

-Montiers-sur-Saulx-Restaurant Le Lion d'Or (voir le lien)

-Écurey-Vers la chapelle (voir le lien)

-Écurey-Un pôle d'avenir (voir le lien)

-Montiers-sur-Saulx-Église saint-Pierre aux liens (voir le lien)

-Gondrecourt-le-Château-Musée Lorrain du Cheval (voir le lien)

-Gondrecourt-le-Château-Musée Lorrain du Cheval-Des selles et des harnais (voir le lien)

-Gondrecourt-le-Château-Musée Lorrain du Cheval-La salle des ateliers (voir le lien)

Vous pouvez voir ou revoir nos balades meusiennes sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Notre journée a débuté par la visite du site d'Écurey!
Écurey, aujourd'hui pôle d'excellence rurale, a été implanté dans l'ancienne abbaye.
Ce pôle est spécialisé dans les projets concernant la transition énergétique et l'écoconstruction.

Cette découverte vous plaira, j'en suis sûre!


La journée s'est poursuivie par un déjeuner gourmand à Montiers-sur-Saulx,  au restaurant  "Le Lion d'or"!


Juste en face du restaurant, l'église Saint-Pierre aux liens! Je n'ai pas hésité à filer, aussi vite que possible, visiter cette église avant que notre bus ne s'en aille!


Enfin, la balade s'est terminée à Gondrecourt-le-Château où nous avons l'occasion de visiter le musée du cheval!
Voilà pour ce petit aperçu de cette journée meusienne!

À demain pour le début d'un beau voyage!



Lorsque mamie Simone nous prépare des paupiettes...nous nous régalons!
Cette recette de famille a tout à fait sa place dans ma rubrique "Mes recettes coup de coeur"!

Suivez-moi en cuisine, je prépare des paupiettes....oui....mais celles de mamie Simone!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes- cuisson 45 minutes)

-4 paupiettes
-2 tomates
-feuilles de laurier
-1 oignon
-beurre
-huile d'olive
-20cl de vin blanc
-20cl d'eau
-sel
-arôme patrelle


Prenez une petite sauteuse.
Faites-y chauffer un filet d'huile d'olive et un petit morceau de beurre.
Faites-y revenir les paupiettes sur toutes les faces pendant 5 minutes.
Salez-les.
Pelez, lavez et coupez l'oignon en 4.
Ajoutez-le aux paupiettes et laissez le tout roussir 5 minutes supplémentaires tout en remuant et en retournant les paupiettes de temps en temps.
Versez alors 1 càs d'arôme patrelle.


Lavez les tomates.
Coupez-les en quartiers et ajoutez-les dans la cocotte.
Ajoutez aussi les feuilles de laurier.
Remuez et laissez encore quelques minutes.
Versez le vin blanc et l'eau.
Aux premiers bouillons réduisez, couvrez et laissez cuire tranquillement sur feu doux pendant 30 minutes.
C'est prêt!


Bon appétit!

Je vous invite à voir ou à revoir mes autres recettes coup de coeur en cliquant sur ce lien!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de paupiettes de porc sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de paupiettes de volaille sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de paupiettes de boeuf
sur ce lien.




AROME PATRELLE

 21/03/2018
J'ai enfin trouvé l'arôme Patrelle, tant recherché, au super U de FONTOY
(57). J'en ai profité pour, immédiatement, en acheter deux flacons.

Je remercie Laurence du blog "Les Recettes du Mas du Loup" pour les idées recettes.
J'ai d'ailleurs mis dans mes sites favoris le site :
http://www.arome-patrelle.com/

Je remercie également Dely du blog " Vendée BLOG" pour sa très grande gentillesse.

En cliquant sur les parties rouges du texte vous pouvez accéder directement sur les sites concernés.



<< 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :