Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 16 580 466
Nombre de commentaires : 81 399
Nombre d'articles : 6 187
Dernière màj le 10/12/2017
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
L'Avent, du latin adventus : avènement, arrivée du Messie, est la période qui couvre quelques semaines précédant Noël, quatre dans la tradition de l'Église latine.
Depuis l'instauration de ce temps liturgique, par analogie au Quadragésime du Carême, par le pape Grégoire le Grand, l'Avent représente la période où l'on se prépare à la venue du Christ.

Dimanche dernier, nous allumions notre première bougie correspondant au premier dimanche de l'Avent!

Aujourd'hui, dimanche 10 décembre 2017, nous allumons deux bougies!

La deuxième bougie que nous allumons aujourd'hui est le symbole de la pureté.
Elle symbolise aussi Abraham et les patriarches qui croient au don de la terre promise.

Très bon dimanche à vous tous.

Vous pouvez voir ou revoir la confection de ma couronne de l'Avent 2017 en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur la photo pour les agrandir!




FLAMICHE AUX POIREAUX

 09/12/2017
Il y a quelques temps Françoise du blog "grainedesucre" nous envoyait une carte postale consacrée à la flamiche aux poireaux (voir l'article sur ce lien)!

Aujourd'hui, nous mettons à l'honneur Michèle du blog "lestilleuls" qui, elle aussi, a pensé à nous en nous envoyant cette carte postale "La flamiche aux poireaux" (voir le lien)!

C'est donc avec plaisir et gourmandise que nous avons cuisiné, une seconde fois, cette délicieuse flamiche aux poireaux!


Je vous rappelle que toute carte postale 'recette" qui nous sera envoyée sera réalisée dans notre cuisine!

Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "cartes postales" en cliquant sur ce lien!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 30 minutes)

-1 pâte feuilletée
-1kg de poireaux
-2 oeufs
-20cl de lait
-10cl de crème
-40g de beurre
-30g de farine
-sel, poivre, muscade


Lavez, séchez et coupez le blanc des poireaux.
Gardez précieusement le vert pour la réalisation d'un potage par exemple!
Faites fondre le blanc des poireaux dans une sauteuse avec 40g de beurre.
Saupoudrez-les de farine.
Mélangez délicatement.
Mouillez avec le lait.
Salez, poivrez et ajoutez une pointe de muscade.
Laissez mijoter pendant 15 minutes environ, le temps que le mélange épaississe.
Laissez tiédir.
 
Pendant ce temps, foncez un moule à tarte avec la pâte feuilletée.
Piquez le fond avec une fourchette.
Lestez le fond de la tarte d'un papier sulfurisé.
Recouvrez de légumes secs et faites cuire la tarte à blanc pendant 10 minutes dans un four à 210°.
Sortez, alors, la tarte du four.
Enlevez papier sulfurisé et légumes secs.

Prenez un saladier et battez les oeufs avec la crème.
Incorporez ce mélange à la fondue de poireaux tiédie.
Versez cette préparation sur la pâte.
Mettez la flamiche dans le four à 210° pendant 20 minutes.


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "entrées" sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres idées légumes sur ce lien.



Si vous connaissez Metz, vous connaissez la place Saint-Louis.
La place Saint-Louis de Metz en Moselle, est une place de l’époque médiévale dont elle est emblématique, avec une galerie couverte d’une soixantaine d’arcades qui abrite toujours les chalands!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade aux marchés de Noël de metz depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Il règne sur la place Saint-Louis un vent de féerie, de magie et d’émotion.


Installée en plein cœur de ce site historique datant du Moyen Âge, la pyramide de Noël a été réalisée spécialement pour le Marché de Noël de Metz.


Entrons y faire un tour!


La magie de Noël opère à l'intérieur de cette pyramide!


Boules, guirlandes, photophores…une féerie de décorations!


Tout est là pour nous rappeler que Noël....


....est à notre porte!



Cette recette peut également s'appliquer aux barbues!

Aujourd'hui, je cuisine des filets de merlan à la dieppoise!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 30 minutes- cuisson 45 minutes)

-4 filets de merlan
-200g de champignons
-1 verre de vin blanc
-1 verre de court-bouillon
-2 échalotes
-1 bocal de moules
-quelques crevettes (cuites pour moi)
-70g de beurre
-40g de farine
-10cl de crème fraîche
-sel, poivre


Égouttez les moules, les crevettes et les champignons.
Pelez, lavez et hachez les échalotes.
Prenez un plat allant au four.
Beurrez-le et placez-y la moitié des échalotes et la moitié des champignons.
Lavez, séchez et assaisonnez les filets de merlan.
Placez-les par-dessus.


Placez le restant des échalotes et des champignons par-dessus.
Arrosez votre plat avec le court-bouillon et le vin blanc.
Placez votre plat dans le four et faites cuire 30 minutes environ (+ou- selon le four).

Quand les filets de poisson sont cuits faites chauffer le beurre dans une casserole.
Incorporez-y la farine.
Ajoutez-y le jus de cuisson des filets.
Laissez cuire 10 minutes environ tout en remuant.
Ajoutez alors les moules, les crevettes et la crème fraîche.
Mélangez 1 minute sur feu doux.


Au moment de servir placez les filets de merlan et les champignons sur un plat de service et arrosez-les avec la sauce.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées poisson sur ce lien.



Le Saint-Jacques à Metz est un centre commercial situé au coeur de la ville!
Chaque année, au moment du marché de Noël, nous y découvrons une animation!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade aux marchés de Noël de metz depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Nous avons poursuivi notre circuit et, de la pace de la République, nous avons pris la rue Serpenoise!


J'ai été charmée par quelques vitrines superbement décorées!


À l'intérieur du centre Saint-Jacques, il y a une cour extérieure! Un père Noël attend les enfants pour un petit tour en train!


Mais continuez votre promenade et dirigez-vous vers la place centrale du centre, au niveau -1!


Le père vous attend et sera heureux de faire une photo souvenir!

À demain pour la suite de notre balade aux marchés de Noël de Metz!



De la douceur et de la gourmandise....

Aujourd'hui, je cuisine des côtes de porc au miel et au gingembre!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation20 minutes- repos 1 heure- cuisson 20 minutes)

-4 côtes de porc
-3 càc de paprika
-1 càs de gingembre
-2 càc de coriandre
-2 càs d'huile d'olive
-2 citrons
-3 càs de miel
-sel, poivre


Mettez les côtes de porc dans un plat.
Salez-les et poivrez-les.
Saupoudrez-les de paprika, de gingembre et de coriandre.
Ajoutez l'huile.
Répartissez-la à l'aide d'un pinceau.
Recouvrez le plat d'un film alimentaire et réservez une heure au réfrigérateur.

Faites chauffer une poêle antiadhésive.
Faites-y revenir les côtes de porc quelques minutes sur chaque face.
Versez le jus d'un citron.
Retournez les côtes de porc et versez le miel.
Quand le miel commence à caraméliser ajoutez le jus du second citron.
Poursuivez la cuisson  1 ou  2 minutes.


J'ai accompagné mes côtes de porc au miel et au gingembre d'un gratin de pâtes!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de porc sur ce lien.



Alors que nous nous promenions à Metz pour visiter les marchés de Noël, nous sommes passés devant une enseigne de magasin qui m'a tout de suite fait penser à Françoise "grainedesucre"!

En effet, vous connaissez le goût de Françoise pour les enseignes de magasins aux de jeux de mots amusants!


Elle est chouette, celle-ci!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade aux marchés de Noël de metz depuis le début en cliquant sur ce lien!

Vous pouvez revoir d'autres enseignes
sur ce lien.




Au moment de Noël nous ne manquons pas de nous rendre à Metz afin de nous promener dans les rues de la ville pour admirer les marchés de Noël disséminés un peu partout!

Le marché de Noël de Metz 2017 est la nouvelle balade que nous vous proposons et cet article servira de récapitulatif à notre découverte des marchés de Noël de Metz 2017!

-Marchés de Noël Metz 2017 (ici)

-Enseigne ou jeu de mot (voir le lien)

-Noël au Saint-Jacques (voir le lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Nous avons décidé de commencer notre circuit par la place Charles de Gaulle, au niveau de la gare et de La Poste!


Ce premier site est consacré à la crèche et sa forêt.


La place du général de Gaulle accueille une installation réalisée par la Ville de Metz.


Cette installation est composée de sapins de différentes hauteurs et couleurs et d'arbustes à bois colorés.


Animaux et autres personnages lumineux viennent agrémenter ce décor.


Une nouvelle crèche bardée par des lattes en bois naturel des Vosges accueille des personnages vêtus de costumes provenant de l'opéra-théâtre.


La magie de Noël!


Nous quittons la gare et nous arrivons place de la République!


Les chalets sont installés et nous accueillent avec beaucoup de sympathie....


....et beaucoup de gourmandises!

À demain!



NOTRE CRÈCHE 2017

 06/12/2017
Quand arrive le mois de décembre et, plus particulièrement au moment de la saint-Nicolas, Marc commence à penser à sa crèche!
En effet, à la maison, le sapin doit être prêt pour cette première fête qui débute les festivités de fin d'année.

Saint-Nicolas est un personnage très important en Lorraine, mais chez nous aussi....

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Sapin et village de Noël ont pris place dans notre maison!
Pourquoi ne pas accompagner ces quelques photos en vous racontant quelques belles légendes!


Légende du sapin de Noël!
Il était un fois, en Allemagne, il y a très longtemps, un bûcheron. En rentrant chez lui, par une nuit d'hiver claire mais glaciale, l'homme fut ébahi par le merveilleux spectacle des étoiles qui brillaient à travers les branches d'un sapin recouvert de neige et de glace.

Pour expliquer à sa femme la beauté de ce qu'il venait de voir, le bûcheron coupa un petit sapin, l'apporta chez lui, et le couvrit de petites bougies allumées et de rubans.

Les petites bougies ressemblaient aux étoiles qu'il avait vues briller, et les rubans, à la neige et aux glaçons qui pendaient des branches.

Des gens virent l'arbre et s'en émerveillèrent tant, surtout les enfants, que bientôt chaque maison eut son arbre de Noël.


La crèche!
Dans la religion chrétienne la crèche est une mise en scène représentant la nativité, c'est à dire la naissance du christ.
On installe généralement la crèche quelques temps avant Noël, pour certains le 1er dimanche de l'avent pour d'autres la veille de Noël.


Les santons!
Le 14 Juillet 1789, avec la révolution, les églises sont devenues propriété de l’état et en 1792, l’assemblée nationale a décidée de les fermer.
Mais les gens  qui étaient très religieux, ne pouvant plus aller à l’église pour voir la crèche,  ont commencé à faire la crèche chez eux, en se cachant, car c’était interdit.
C’est donc en Provence que les premières crèches " clandestines" virent le jour.


Les couleurs de Noël!
Le rouge pour représenter le costume du père noël,les bougies,le poinsettia.
Le vert couleur du sapin,du houx,qui fait aussi penser à la promesse du printemps prochain .
Le blanc qui rapelle la neige mais aussi symbole de pureté et d'innocence
Le doré très présent à Noël dans les papiers cadeaux,les décorations.
L'étoile en haut du sapin de couleur or symbolise l'étoile d'Orient, la lumière, l'espérance et l'optimisme.


Les chaussons au pied du sapin!
Et d'où nous vient cette coutume ?

 … De saint-Nicolas ! 

 
En effet, une légende concernant ce brave saint Nicolas raconte qu'un jour, alors qu'il passait devant la cheminée de trois jeunes sœurs qui étaient pauvres, il leur jeta quelques pièces de monnaie pour les aider un peu.
Les pièces tombèrent dans leurs bas qu'elles avaient mis à sécher devant le foyer de la cheminée.
C'est là qu'elles découvrirent l'argent à leur réveil.
Les bonnes choses se sachant vite, la rumeur s'est répandue et depuis, le soir du réveillon, chacun met ses chaussures ou ses chaussettes devant la cheminée avec l'espoir d'y trouver quelque chose le lendemain matin…


Les boules de Noël!
Les toutes premières décorations étaient constituées de fruits (pommes, oranges…) auxquels on ajoutait des petits motifs en papier et des hosties non consacrées.
Les boules multicolores d'aujourd'hui ne rappellent-elles pas les fruits des premières décorations ?


Le gui!
Plante traditionnelle de la saison, le gui suspendu au dessus d'une porte ou tout autre lieu de passage fait partie de l'ornement de fête.
A Noël et plus particulièrement au nouvel an, la coutume veut que si l'on s'embrasse à minuit sous le gui, on aura longue vie et prospérité.

Pour les druides cette plante était sacrée parce qu'ils croyaient que cette plante avait des propriétés miraculeuses.


Les rois mages!
Les trois Rois Mages étaient venus d'Orient, guidés par une étoile, afin d'apporter des présents à l'enfant Jésus qui venait de naître.
Melchior, apporta de l'or, Gaspard offrit de l'encens, et Balthazar une résine parfumée appelée "myrrhe".


Le père Noël!
Au début du 19e siècle, Clément Clarke Moore, new yorkais, est un professeur de Théologie qui consacre sa vie à traduire la Bible de l'hébreu en anglais.
En décembre 1822, il s'amuse à composer pour ses enfants un poême intitulé: " la nuit avant Noël".

Mais au lieu de présenter St Nicolas avec sa mine austère et digne, sa mitre, sa crosse et tous les autres attributs épiscopaux, il le " déshabille" complètement.

Voici comment il le décrit: fourrure blanche salie par la suie, allure de chiffonnier, barbe blanche, joufflu et dodu, nez rouge "rutilant", air facétieux, éminnement sympathique.

Ainsi, le père Noël, naît le 24 Décembre 1822.



Saint-Nicolas!

Le personnage de Saint Nicolas provient de Nicolas de Myre appelé aussi Nicolas de Bari.

Né à Patara au sud ouest de l'actuelle Turquie (à l'époque Asie mineure) entre 250 et 270 après JC, il fut le successeur de son oncle l'évêque de Myre.
De son vivant, Nicolas de Myre fut le protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles.

Il fut bienveillant et généreux.



Les cadeaux!
C'est bien avant le Noël comme nous le connaissons aujourd'hui, qu'est né la tradition des cadeaux puisque déjà les Romains s'échangeaient des présents lors des "Saturnales".



JOYEUSE SAINT-NICOLAS

 06/12/2017
Alors que Saint-Nicolas se prépare pour son grand défilé, les petits enfants de Lorraine se préparent, eux, à déposer, sur une assiette, une carotte pour l'âne de Saint-Nicolas et un verre de lait pour le grand Saint.

Demain, ils auront la joie de voir que Saint-Nicolas aura bu son verre de lait et donné la carotte à son âne...il aura mis à la place un sachet de friandises....

Cet article servira de récapitulatif à tous les articles concernant Saint-Nicolas et que nous avons publiés sur notre blog!

-La légende de Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Saint-Nicolas entre légende et chanson (voir l'article sur ce lien)

-Joyeuse Saint-Nicolas 2013 (voir l'article sur ce lien)

-Qui est Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Ils étaient trois petits enfants (voir l'article sur ce lien)

-La légende des trois clériaux (voir l'article sur ce lien)

-Hans Trapp à Ribeauvillé (voir l'article sur ce lien)

-En attendant Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Le défilé de Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Joyeuse Saint-Nicolas-Devinette (voir l'article sur ce lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


À l'occasion de la Saint-Nicolas, il est de tradition de manger des Mannalas au petit déjeuner!

Mannala signifie "petit bonhomme" en alsacien.
Ce sont de petites brioches confectionnées spécialement pour la Saint Nicolas et qui font le régal des petits et des grands.

Je vous invite à voir ou à revoir notre recette pour réaliser ces Mannalas en cliquant sur ce lien.


Marc et moi nous vous souhaitons une Joyeuse Saint-Nicolas et une belle balade sur notre blog à la découverte de notre bon saint-Patron!

(image prise sur le net)



L’estouffade de bœuf à la provençale est un mets provençal, qui cousine avec le bœuf bourguignon.

Aujourd'hui, partons en voyage et cuisinons une estouffade de boeuf à la provençale!


Les ingrédients pour cette recette:
(8 personnes- préparation 20 minutes- attente 24h- cuisson 2h30 à 3h)

-2kg de collier de boeuf coupé en morceaux
-3 carottes
-2 oignons
-2 poireaux
-sel, poivre
-bouquet garni
-épices (coriandre, clous de girofle, baies roses, graines de moutarde...)
-0,5l de vin rouge
-lardons
-1 pied de porc coupé en deux
-1 boîte de tomates pelées
-1 petite boîte d'olives vertes dénoyautées
-1 boîte de champignons de Paris


J'ai rassemblé toutes mes graines d'épices pour les mettre dans une mousseline.


Pelez, lavez et coupez les légumes.
Prenez un grand saladier.
Mettez-y la viande coupée en morceaux avec les carottes, les oignons, les poireaux, la mousseline d'épices, un bouquet garni, du sel et du poivre.
Versez le vin rouge qui doit recouvrir le tout.
Laissez mariner 24 heures.


Prenez une sauteuse.
Faites-y revenir les lardons.
Faites-y revenir les morceaux de viande.
Couvrez et laissez mijoter (étouffer) sur feu doux pendant 20 minutes.
Ajoutez-y les légumes, le pied de porc.
Versez la marinade.
Couvrez et laissez mijoter (étouffer) 2 heures (+ou-) surveillez la cuisson!


Ajoutez les tomates pelées et grossièrement émincées, les olives et les champignons 10 minutes avant la fin de cuisson.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de boeuf  sur ce lien.



Notre journée passée dans le Saintois, se termine aujourd'hui par la visite du château de Thorey-Lyautey!

Thorey-Lyautey, petit village du nord est de la France, est situé dans le département de la Meurthe-et-Moselle en région Lorraine.
Cette cité est surtout connue pour le château du maréchal Hubert Lyautey.

Hubert Lyautey, né le 17 novembre 1854 à Nancy et mort le 27 juillet 1934 à Thorey, est un militaire français, officier pendant les guerres coloniales.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade dans le saintois depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Rien ne pouvait laisser imaginer  que  le Maréchal Lyautey s’installerait un jour  à Thorey, petit village typiquement lorrain de 200 âmes à l’époque et y inscrirait sa légende.
Sa décision d’y construire, en prolongement d’une gentilhommière héritée d’une tante, est la conséquence de l’incendie de son château de Crévic par les troupes allemandes au début de la guerre de 1914-18.


La ferme de la fin du 17e appartenait à mademoiselle de Villemotte, sœur de la mère du maréchal Lyautey.
Elle servait de pavillon de chasse.
Après avoir fait établir des projets pour y élever une nouvelle demeure, Lyautey y renonça et fit construire ce château entre 1920 et 1924.


Le maréchal aime cette région appelée Saintois, et le voisinage historique de Sion et de Vaudémont, berceau des Ducs de Lorraine, n’est sans doute pas étranger à son choix.


Il vient s’installer à Thorey-Lyautey à partir de novembre 1925, à son retour du Maroc, il a 71 ans.


Pendant plusieurs mois, il met un soin particulier à mettre tout en place, à mêler l’ancien et le contemporain, à décorer, bref à donner une âme à sa demeure.


Il va partager son temps entre son appartement parisien de la rue Bonaparte et Thorey  où tout a été prévu pour accueillir avec faste ses invités de marque et mettre à l’aise ses amis.


Le Maréchal Lyautey décède dans son château de Thorey le vendredi 27 juillet 1934.


Comme ce pionnier de la communication l’avait sans doute imaginé tout est prévu pour qu'après lui, les décors, les souvenirs exposés racontent d’eux-mêmes l’épopée de ce “Prince lorrain” devenu aussi l’Africain.


Le château qui conserve ses souvenirs, des éléments de son mausolée de Marrakech ont été, après l'accession du Maroc à l'indépendance, remontés dans le parc.

Une partie de la visite est consacrée à ses souvenirs de Marrakech! Les photos y étant interdites, je vous invite à visiter ce château!
Vous ne serez pas déçus!

À bientôt pour un autre voyage.



La tarte au sucre est une pâtisserie sucrée fort répandue.
Ce dessert est typique du Nord de la France et de la Belgique, ainsi que du Québec.

Cette recette est issue d'une carte postale qui nous a été envoyée par Françoise du blog,"grainedesucre" (voir l'article sur ce lien)!


Je vous rappelle que toute carte postale 'recette" qui nous sera envoyée sera réalisée dans notre cuisine!

Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "cartes postales" en cliquant sur ce lien!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 à 8 personnes- préparation 15 minutes- repos 2h- cuisson 25 minutes)

Pâte:
-10g de levure fraîche
-10cl de lait
-250g de farine
-1 oeuf
-1 pincée de sel
-50g de sucre en poudre
-80g de beurre

Crème:
-150g de cassonade
-2 oeufs
-25cl de crème liquide
-40g de beurre


Mélangez 10g de levure de boulanger avec 10cl de lait tiède.
Prenez un saladier.
Faites une fontaine avec la farine.
Ajoutez un oeuf, le sel, le sucre en poudre, le mélange levure-lait et 80g de beurre coupés en petits dés.
Bien travailler la pâte.
Couvrez le saladier et laissez reposer 2 heures à température ambiante.


Étalez la pâte dans une tourtière.
Saupoudrez de cassonade.
Battez les oeufs avec la crème et 40g de beurre coupés en dés.
Versez cette préparation sur la pâte.
Faites cuire dans un four à 200° pendant 25 minutes (+ ou - selon le four)!


Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.

Bon appétit!



MERCI FANFAN

 04/12/2017
C'est le moment des cadeaux....et le facteur, à présent, connaît bien notre adresse.

Aujourd'hui, nous avons reçu un petit paquet de notre amie Fanfan du "Blog de la fontaine bleue" .

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(3 clichés)


Une bien jolie carte, collée sur le paquet, nous annonce la bonne nouvelle!
Une chiffonnette, bien précieuse, va me servir pour mes lunettes!
Le marque-page est déjà dans le livre que je lis en ce moment!
Une jolie serviette qui nous sera très utile!


Et un beau bouchon signé: "châteaux de la Loire"!
Fanfan nous connaît bien car nous aimons beaucoup aller visiter ces beaux châteaux!

Merci infiniment Fanfan et Véro pour tous ces présents! Marc et moi sommes profondément émus!
Bisous à toutes les deux!



Notre balade dans le Saintois se poursuit avec un arrêt sur la colline de Sion!

Site paysager naturel et haut lieu d'histoire et de culte, la colline de Sion Vaudémont est à l'origine une butte géologique de la côte de Moselle, offrant des points de vue exceptionnels sur les paysages du Saintois jusqu'aux crêtes des Vosges.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade dans le saintois depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)



Quand nous arrivons sur le site nous avons une belle vue sur Notre-Dame de Sion située sur la basilique.


En suivant le chemin de ronde nous arrivons au monument saint-Joseph!
Ce monument a été élevé en 1894 par les Junioristes oblats sur un piédestal de 10m de pierres de roche.


En haut du piédestal, Saint-Joseph est représenté tenant dans la main gauche une hampe ornée d’une fleur de lys, la main droite tenant l’enfant Jésus debout à côté de lui.


Sous le piédestal un groupe de statues!
Ce groupe de statues représente la mort de Saint-Joseph, la Vierge et Saint Jean penchés sur lui.


La basilique Notre-Dame de Sion est une basilique de culte catholique construite sur la colline de Sion-Vaudémont, sur la commune de Saxon-Sion, dans le département de Meurthe-et-Moselle.
Elle matérialise le culte marial qui remplaça le culte des déesses latines, qui lui-même s'était implanté sur un haut-lieu celtique.


La tour de la basilique est couronnée d'une statue monumentale représentant Marie.
Cette statue, qui mesure 7 mètres de haut, date du milieu du 19e siècle et provient de la fonderie de Tusey à Vaucouleurs dans le département de la Meuse.


Au-dessus du porche, la Vierge à l'Enfant en majesté a la particularité d'être représentée assise!


Vers 1306, le huitième comte de Vaudémont, Henri III, bâtit le choeur actuel où sera placée la nouvelle statue de la Vierge allaitant l'enfant Jésus.


Elle sera détruite à la Révolution et remplacée par la statue actuelle de la Vierge.

À demain!

Je vous invite à voir ou à revoir la visite visite plus complète de Sion-Vaudémont que nous avions faite l'année dernière en cliquant sur ce lien!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :