Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 33 823 701
Nombre de commentaires : 101 266
Nombre d'articles : 8 813
Dernière màj le 10/04/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
De délicieuses saveurs qui se dégagent du four....que diriez-vous d'une tarte aux légumes variés et au camembert ?


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes - préparation 20 minutes - cuisson 40 minutes)

-pâte brisée faite maison (ici)
 *125g de beurre
 *250g de farine
 *1 oeuf
 *50 d'eau
 *1càc d'origan
-2 carottes
-100g de champignons de Paris
-1 oignon
-1 poivron
-2 tomates
-1 blanc de poireau
-1 petite brique de coulis de tomate
-1 càc d'origan
-sel
-1 camembert


Préparez la pâte brisée comme indiqué dans le lien ci-dessus.

Pelez, nettoyez, lavez et coupez tous les légumes.
Foncez un moula à tarte avec la pâte.
Piquez-en le fond avec une fourchette.
Étalez la moitié du coulis de tomate sur tout le fond de tarte.
Répartissez les légumes.
Salez et saupoudrez d'origan.
Recouvrez avec le reste de coulis.

Coupez le camembert en tranches et répartissez-le sur les légumes.


Glissez la tarte dans un four à 200° pendant 40 minutes (+ou- selon le four).

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "tartes salées" sur ce lien.


Vous pouvez retrouver d'autres recettes de quiches sur ce lien.




Le pot-au-feu est une recette de cuisine traditionnelle et emblématique de la cuisine française.
Elle est réalisée à base de viande de bœuf cuisant longuement à feu très doux dans un bouillon de légumes (poireau, carotte, navet, pommes de terre, oignon, céleri, chou et bouquet garni).

La petite histoire !

Selon l’Encyclopédie Larousse, le terme « pot-au-feu » apparaît pour la première fois en 1735. Les historiens affirment que ce terme provient du mot ancien « pote-fieu » qui signifie « pot sur le feu ».

Cependant, le plat originellement appelé « pote-fieu », qui allait donner naissance au pot-au-feu tel qu’il est consommé aujourd’hui, remonte bien plus loin.
D’après certains spécialistes, ce ragoût serait apparu à la fin du Moyen Âge.
À l’époque, ce plat se composait essentiellement de viandes de porc, de bœuf et de mouton mijotés dans un bouillon aromatisé par des herbes et des légumes.

Aujourd'hui, je cuisine un pot-au-feu de jarret et plat de côtes de boeuf à la cocotte minute !

(4clichés)


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes - préparation 20 minutes - cuisson 30 + 40 minutes)

-1 jarret de boeuf
-plat de côtes de boeuf
-1 oignon
-1 gousse d'ail
-laurier, girofle, bouquet garni (thym, sauge....)
-1/4 de chou
-3 navets
-3 belles carottes
-1 ou 2 panais
-1 poireau
-gros sel


Placez le jarret et les plat de côtes dans une grande cocotte avec de l'eau à hauteur.
Ajoutez 1 càs de gros sel.Portez à ébullition, laissez frémir et écumez.pendant 30 minutes environ.
Pendant ce temps pelez et lavez les légumes.

Ajoutez oignon, ail, bouquet garni, clous de girofle.
Ajoutez tous les légumes.
Ajustez le niveau de l'eau.
Fermez la cocotte minutes et comptez 40 minutes à partir du sifflement de la soupape.


Servez la viande et les légumes avec le bouillon à part.
Généralement j'accompagne mon pot-au-feu de pommes de terre rôties.

Bon appétit !

Vous pouvez voir mes recettes "coup de coeur" sur ce lien!

Vous pouvez retrouver d'autres idées cocotte minute sur ce lien.

Vous pouvez retrouver le pot-au-feu sur toutes ses formes sur ce lien.



La cathédrale de Notre-Dame de l'Assomption et de Saint-Nicolas est une cathédrale catholique située dans la ville de Galway en Irlande, et dédiée à l'Assomption et à saint Nicolas par le cardinal Richard Cushing en 1965.
Il s'agit de l'une des plus grandes et plus impressionnantes constructions de la ville.

Vous pouvez voir ou revoir la balade à Galway depuis le début sur ce lien !

(8 clichés)


Elle a été édifiée entre 1958 et 1965 à l'emplacement de l'ancienne prison du comté, célèbre pour sa rigueur envers les prisonniers.


L'architecture de la cathédrale est inspirée de nombreuses influences.
Le dôme et les piliers reflètent un style Renaissance. 
Le dôme de la cathédrale, d'une hauteur de 145 pieds, est un des points de repère dans l'horizon de la ville.


L'intérieur, avec ses arches hautes et courbes et son dôme central, possède une élégance simple et solide.


On y trouve de superbes fresques d'inspiration hiberno-saxonne et un plafond en bois finement ouvragé.


Quelques mosaïques dressent un tableau composite de la tradition de l'art chrétien.


Les vitraux représentent la vie de Saint-Nicolas.


Belle visite !



Nicolas vous propose, aujourd'hui, un petit arrêt à Galway.....surtout pour visiter la très jolie cathédrale de Notre-Dame de l'Assomption et de Saint-Nicolas de Galway.

Galway est une ville de la province de Connacht, dans le comté de Galway, sur la côte ouest de l’Irlande.

Ici, à l'entrée du vieux Galway, on peut admirer deux statues représentant les frères Wilde.

Cet article servira de récaptulatif à cette visite:

-petite balade (ici)
-cathédrale de Notre-Dame de l'Assomption et de Saint-Nicolas (voir le lien)

Vous pouvez voir ou revoir la balade irlandaise de Nicolas depuis le début sur ce lien !

(6 clichés)


Lynch's Castle !
Cet ancien hôtel particulier, situé au croisement de Shop Street et d'Abbey Gate Street Upper, est un très bon exemple d'intégration des constructions anciennes dans la ville moderne.
Il est actuellement occupé par une banque.


Il fut autrefois la propriété de la plus grande famille de la région : les Lynch, une famille influente participant activement à l’économie de Galway au Moyen-Âge.
Il fut ensuite racheté en 1930 par Allied Irish Banks, qui le restaura de fond en comble.


On peut admirer sur la façade avant un panneau encadré, exposant les armes du roi Henri VII, roi d’Angleterre de 1484 à 1509, ainsi que le blason de la famille Lynch.


La balade dans la vieille ville de Galway permet d'admirer de bien belles peintures murales.


Enfin la cathédrale de Notre-Dame de l'Assomption et de Saint-Nicolas (voir le lien) !

Belle balade !



Le monastère de Clonmacnoise est situé en Irlande, dans le comté d'Offaly, au bord du fleuve Shannon et au sud de la ville d’Athlone.

Le monastère, qui est aussi appelé les sept églises, a été fondé en 544 par celui qui sera ensuite connu comme l'un des douze apôtres de l'Irlande, saint Ciarán.


Vous pouvez voir ou revoir la balade irlandaise de Nicolas depuis le début sur ce lien !

(10 clichés)


Ciarán et Enda d'Aran font une nuit le même rêve d'un « Grand Arbre ».
Enda l'interprète conseille à Ciarán de se rendre dans le centre de l'Irlande, au bord d'un ruisseau et d'y fonder une église.

Accompagné de huit compagnons, il arrive sur le site de Clonmacnoise et commence la construction d'une petite église en bois qui deviendra sa sépulture.


Enda d’Aran était un abbé et missionnaire chrétien, sans doute né vers 450 et mort vers 5401.
Il est considéré comme le père du monachisme irlandais.


Le monastère grandit en taille et en réputation pour devenir pour un temps le site religieux le plus prestigieux d’Irlande.
C’était également un centre de savoir.

La richesse du monastère attira la convoitise des rois irlandais, des Anglo-normands et des Vikings qui le pillèrent et l’incendièrent à de nombreuses reprises entre 841 et 12044.


La tour ronde aurait été construite au 10e siècle par Fergal O'Rourke (mort en 964)

Les tours rondes d'Irlande sont des tours de pierre du Moyen Âge, d'une forme particulière que l’on trouve principalement en Irlande. On en connaît également deux en Écosse et une sur l'île de Man.
Bien que leur usage soit controversé, il est probable qu'elles aient été utilisées comme clochers ou comme refuges.

Une porte unique est située à deux ou trois mètres du sol. L'accès n'est possible que par une échelle.


Croix sculptée dite « Croix des Saintes Écritures »
Cette grand croix irlandaise, en pierre de grès, mesure quatre mètres.
Elle est l'une des plus décorées des croix restant visibles en Irlande. La tête, le fût et le socle sont divisés en panneaux sculptés représentant des scènes parfois difficiles à identifier......scène du Jugement dernier, scène de la Crucifixion.


L’inscription en grande partie mutilée qui se trouve sur les faces est et ouest au pied du fût semble commémorer Flann Sinna roi d’Irlande et à Colmán abbé de Clonmacnoise et sculpteur qui fit construire cette croix.


Le monastère, devenu musée, présente des vestiges d’une grande cité monastique de l’Irlande médiévale.


Le monastère de Clonmacnoise est l'un des plus importants centre culturel et religieux de toute l'Europe.


La croix du sud date du 9e siècle mesure environ 3,6 m de haut.
Sur la face ouest du fût se trouve une scène de Crucifixion.
Le style de la décoration est proche des croix de Ahenny, des croix de saint Patrick et saint Colomban à Kells et des croix d’Iona et Kildalton en Écosse.


La visite terminée...pourquoi ne pas se restaurer avec un fish and ships !

À bientôt pour la suite de cette balade irlandaise !



Pourquoi mettre du boeuf au menu?

En cas d'anémie il donne de l'énergie en fournissant une bonne dose de fer.

Et le boeuf offre des possibilités culinaires variées, de l'incontournable hamburger aux currys en passant par les ragoûts et les plats mijotés.

Aujourd'hui je cuisine le boeuf braisé à la catalane.



Les ingrédients pour cette recette:

-1 rôti de boeuf
-des tomates pelées et épépinées
-1 oignon
-2 carottes
-2 gousses d'ail
-huile
-1 bouquet garni
-2 dl de vin blanc
-1 dl de bouillon de boeuf
-500g de pommes de terre
-100 g de cornichons
-sel, poivrez


Coupez votre rôti en tranches épaisses s'il n'est pas déjà coupé.


Faites chauffer l'huile dans une sauteuse, placez vos morceaux de viande et laissez-les dorer sur toutes les faces.
Hachez l'oignon et l'ail.
Pelez, lavez et coupez les carottes.


Réservez la viande et remplacez-la par l'oignon, l'ail et les carottes.
Faites revenir quelques minutes.
Versez le vin blanc et laissez frémir quelques minutes.
Incorporez les tomates pelées.
Ajoutez le bouquet garni.


Remettez la viande par-dessus.
Salez et poivrez.
Arrosez de vin blanc et de bouillon.
Portez à ébullition puis laissez cuire à couvert pendant 1 heure.

Pendant ce temps pelezez les pommes de terre et coupez les cornichons en rondelles.


Au bout d'une heure de cuisson, incorporez pommes de terre et cornichons et laissez cuire 30 minutes.


Servez la viande entourée de pommes de terre et nappée de sauce.

 

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de boeuf  sur ce lien.

Vous pouvez voir mes recettes "coup de coeur" sur ce lien!




Le filet mignon, morceau de choix, est toujours bien apprécié par les gourmets !

Aujourd'hui, je cuisine un filet mignon de porc au jambon de pays et sauge façon Laurent Mariotte !


Les ingrédients pour cette recette:
(4 à 6 personnes - préparation 20 minutes - cuisson 35 minutes)

-800g de filet mignon de porc
-4 fines tranches de jambon de pays
-800g de pommes de terre à purée
-125g de beurre
-10cl de lait
-huile d'olive
-sel, 4 épices
-sauge
-ficelle à rôti


Détaillez le filet mignon en plusieurs parts.
Salez et saupoudrez de 4 épices.
Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse et faites-y revenir les morceaux de filet mignon sur toutes les faces.


Déposez à plat des tranches de jambon.
Posez une feuille de sauge par-dessus.
Posez un morceau de viande sur chaque tranche de jambon.
Enroulez-les et ficelez-les.


Saisissez les les petits rôtis sur toutes les faces dans la même sauteuse.
Puis disposez-les dans un plat allant au four.
Laissez-les cuire 15 à 20 minutes à couvert dans un four à 220°.


Pendant ce temps, faites cuire les pommes de terre dans un grand volume d'eau salée.
Égouttez les pommes de terre, pelez-les et écrasez-les.
Incorporez du beurre et du lait à votre convenance.


Il n'y a plus qu'à préparer les assiettes et à déguster.

Bon appétit !

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de filets mignons sur ce lien.

Vous pouvez voir ou revoir nos petits plats façon Laurent Mariotte 
sur ce lien!



MERCI ANNICK

 22/01/2024
Aujourd'hui, Marc et moi avons le plaisir de mettre à l'honneur Annick et Serge du blog "Le blog de Titanique".

En effet, Annick et Serge ont eu la gentillesse de nous envoyer une bien jolie carte de bonne année.

Merci beaucoup à tous les deux pour ces pensées affectueuses.



La cathédrale Saint-Patrick, siège du culte anglican de l'Église d'Irlande s'élève dans les quartiers sud de la vieille ville de Dublin, la capitale de l’Irlande.

Arrêtons-nous et admirons !

Vous pouvez voir ou revoir la balade à Dublin sur ce lien !

(13 clichés)


La cathédrale Saint-Patrick est l'un des monuments religieux emblématiques de Dublin.
Plus haute que sa sœur, la Christ Church, la cathédrale Saint-Patrick fait forte impression avec son architecture gothique dans les quartiers sud du vieux Dublin.


Le monument, bien plus qu'une attraction pour les yeux, mêle dans son intérieur histoire et tradition.

Ici, le monument dédié à Richard Boyle, premier comte de Cork.
Ce monument a été érigé par Richard Boyle, 1er comte de Cork, en mémoire de sa seconde épouse, Lady Katherine, ainsi qu'une pierre tombale où y sont représentés des symboles chrétiens.


La cathédrale Saint-Patrick de Dublin a été construite au XIIe siècle sur la place d'un ancien lieu de culte qui, quant à lui, daterait du Ve siècle.

Le couple est entouré de ses enfants dans la partie inférieure du monument. Parmi ceux-ci se trouve Robert Boyle, scientifique de renom qui découvrit la loi de Boyle-Mariotte.


Les récits disent que c'est à cet endroit que Saint Patrick, qui a laissé son nom à l'église, aurait baptisé de nombreux disciples au commencement de l'évangélisation de l'Irlande.

Ici, George Grenville, né le 14 octobre 1712 à Westminster (Londres), mort le 13 novembre 1770 à Londres, est un homme d'État Whig britannique qui a occupé des fonctions gouvernementales durant une période de sept années, atteignant la fonction de Premier ministre de Grande-Bretagne (16 avril 1763-13 juillet 1765).


En 1191, les Normands ont remplacé le site d'origine par un édifice beaucoup plus important.

ici, Richard Boyle, 3e comte de Burlington et 4e comte de Cork, né le 25 avril 1694, mort le 15 décembre 1753, est un aristocrate, architecte néo-palladien et mécène anglais.
Surnommé le « comte architecte » et l'« Apollon des Arts », il ne montra qu'un intérêt très limité pour la politique, bien qu'il fût membre de la Chambre des lords et du Conseil privé du roi.


La cathédrale a fait ensuite l'objet de plusieurs améliorations et rajouts au XIIIe et au XVIIe siècle, constituant peu à peu le monument grandiose qui rehausse de nos jours la ville de Dublin.
Parmi ses doyens les plus connus figure l'écrivain Jonathan Swift, qui l'a administré entre 1713 et 1745.

Ici, John McNeill Boyd qui a été marin pendant la majeure partie de sa vie, gravissant rapidement les échelons de la Royal Navy.
Il est mort héroïquement en essayant de sauver la vie de ses camarades marins lors des pires tempêtes jamais survenues sur la côte est de l’Irlande.
Il est enterré dans le cimetière de la cathédrale Saint-Patrick.


Plus grande cathédrale et plus grand lieu de pèlerinage d’Irlande, la cathédrale Saint-Patrick se place au cœur de l’histoire et de la culture de Dublin depuis plus de 800 ans.


Dans la cathédrale, on trouve, la tombe et poitrine de Jonathan Swift, auteur des courses de Gulliver.
Il fut doyen de la cathédrale de 1713 à 1745.


La porte de la réconciliation !

Dans la cathédrale Saint-Patrick à Dublin, en Irlande, il y a une porte qui raconte une légende vieille de cinq siècles.
En 1492, deux familles, les Butler et les FitzGerald, ont commencé à se disputer une haute position de leur région.
Les choses s’étant envenimées, les Butler sont allés se réfugier dans la cathédrale.
Lorsque les FitzGerald y sont venus solliciter une trêve, les Butler ont redouté de leur ouvrir la porte ; si bien que les FitzGerald ont percé un trou dedans, et leur chef leur a tendu la main en signe de paix. Les deux familles se sont réconciliées, et des adversaires sont ainsi devenus des amis.


Ici, les plus illustres chevaliers de l'ordre de Saint-Patrick.


Le choeur !

Savez-vous qu'en 1310, le procès des templiers arrêtés en Irlande s'y est déroulé sous la conduite de l'évêque de Kildare, le siège de l'archevêque de Dublin étant vacant à ce moment-là.


Les stalles sont surplombées d'oriflammes de chevaliers, de casques et d'épées.

Belle visite !



MERCI DELY

 20/01/2024
Aujourd'hui, j'ai le plaisir de mettre à l'honneur notre amie Dely du blog "Vendée BLOG".

Hier, j'ai eu le plaisir de recevoir un paquet contenant deux livres ainsi qu'une tablette de chocolat....l'un ne va pas sans l'autre....un peu de lecture et un petit carré de chocolat.....que c'est bon !

Toshikazu Kawaguchi, l'auteur de ces deux livres, est né à Osaka en 1971.
Il est dramaturge et a produit et dirigé le groupe théâtral Sonic Snail.
Tant que le café est encore chaud est l’adaptation d’une pièce de sa société 1110 Productions, qui a remporté le grand prix du 10e Festival dramatique de Suginami.
Il s’est vendu à 1 million d’exemplaires au Japon et est devenu un bestseller international.
Le café du temps retrouvé en est la suite.

J'ai hâte de les lire !

Merci Dely pour toutes ces attentions et ces marques d'amitié !



C'est un fameux trois-mats fin comme un oiseau....hissez haut !

Le Jeanie Johnston est un bateau-musée situé à Dublin en Irlande. Il est une superbe réplique d'un trois-mâts ayant existé au XIXème siècle.
Ce jour là, Nicolas a pu le visiter !

Vous pouvez voir ou revoir la balade à Dublin sur ce lien !

(6 clichés)


Le premier Jeanie Johnston !

Le Jeanie Johnston original est construit pour être un cargo de commerce entre l'Irlande et l'Amérique du Nord.

Le 24 avril 1848, il fait son premier voyage d'immigrants irlandais, vers l'Amérique du Nord, une grande famine sévissant en Irlande. Entre 1848 et 1855, le Jeanie Johnston fera 16 voyages en direction de Québec, Baltimore et New York.

Malgré le nombre de passagers, et le long voyage, aucun d'eux ni de membre de l'équipage n'a perdu la vie à son bord.


En 1855, le Jeanie Johnston est vendu à William Johnson, de North Shields en Angleterre. En 1858, en route vers Québec, le trois-mâts prend une voie d'eau. L'équipage monte dans le gréement, et au bout de neuf jours, le bateau coulant lentement, est secouru par un navire néerlandais, le Sophie Elizabeth.


La réplique actuelle !

La construction de la réplique navire commence par des recherches approfondies en 1993, et aboutit à l'achèvement du navire en 2002. Une équipe internationale de jeunes, venant d'Irlande du Nord et du Sud, des États-Unis, du Canada et de nombreux autres pays, construit cette réplique sous la supervision de charpentiers de marine expérimentés.

Le navire est conçu par Fred Walker, ancien chef architecte naval du Musée national maritime de Greenwich1, en Angleterre.

En 2002, la réplique Jeanie Johnston appareille de Tralee pour le Canada et les États-Unis. Elle prend part aux différents Tall Ships' Races et fonctionne actuellement comme un voilier école.


Ce bateau-musée, vous propose alors de plonger au cœur de l’Histoire locale, au temps de la Grande Famine irlandaise… période particulièrement sombre, où la population irlandaise s’entassait par milliers dans des bateaux comme celui-ci, avec l’espoir d’atteindre le Nouveau Monde…


Ce musée est fascinant et poignant à la fois !



Dublin est la plus grande ville de l'île d'Irlande et de l'État d'Irlande, dont elle est la capitale.
Je vous invite à suivre Nicolas pour une petite balade découverte !

Cet article servira de récapitulatif à ette visite :

-Petite balade découverte de Dublin (ici)
-Le Jeanie Johnston, un trois-mâts barque irlandais (voir le lien)
-Cathédrale Saint-Patrick (voir le lien)

Vous pouvez voir ou revoir la balade irlandaise de Nicolas depuis le début sur ce lien !

Ici, cathédrale Christ Church ou cathédrale de la Sainte-Trinité !
(8 clichés)


Manteau des armes de Dublin sur le poste de lampe du centre-ville de Dublin !



Croix papale au Phoenix Park de Dublin !

La croix papale a été érigée dans le Phoenix Park de Dublin où le Pape Jean Paul II a célébré la messe en 1979 et le Pape François a célébré la messe en 2018.


Hôtel de ville !

L'Hôtel de Ville de Dublin, originairement le Royal Exchange, est un bâtiment municipal de Dublin, en Irlande. Il a été construit entre 1769 et 1779, sur les plans de l'architecte Thomas Cooley, et est un exemple notable de l'architecture néoclassique du XVIIIᵉ siècle dans la ville.


Famine mémorial !

Le Mémorial de la Famine est un mémorial qui se dresse sur le quai de la douane en souvenir de la Grande Famine (1845-1849), qui a vu la population du pays réduite de moitié.

Le mémorial a été créé par Rowan Gillespie et présenté à la ville de Dublin en 1997. La sculpture représente six personnages grandeur nature vêtus de haillons, agrippés à leurs affaires et à leurs enfants.


Le Jeanie Johnston, trois-mâts barque irlandais !

Le Jeanie Johnston est un trois-mâts barque irlandais, à coque bois, réplique à l'identique d'un voilier construit au Québec en 1847 ayant servi à emmener les immigrés irlandais vers l'Amérique.


Quartier des docks, le pont Samuel Beckett !

Samuel Beckett, né le 13 avril 1906 à Cooldrinagh (Irlande) et mort le 22 décembre 1989 dans le 14e arrondissement de Paris, est un écrivain, poète et dramaturge irlandais d'expression principalement française et anglaise, lauréat du prix Nobel de littérature en 1969.

Le Pont Samuel Beckett est un pont à haubans visant à relier Macken Street au sud de la rivière Liffey, à Guild Street et North Wall Quay dans la zone des Dublin Docklands.
L'architecte du pont est Santiago Calatrava Valls.

La forme du montant et ses câbles est une évocation d'une harpe celtique couchée sur le côté. La harpe celtique est l'un des symboles nationaux irlandais.


Cathédrale saint-Patrick !

La cathédrale Saint-Patrick est le siège du culte anglican de l'Église d'Irlande et s'élève dans les quartiers sud de la vieille ville de Dublin.

À bientôt pour la suite de cette balade irlandaise !



Lors de notre dernier séjour dans le Finistère, nous avons eu l'occasion de nous arrêter déjeuner à Camaret-sur-Mer, dans un restaurant situé en bord de mer, 12 quai du styvel à Camaret-sur-Mer.

Vous pouvez voir ou revoir notre séjour "Terre et mer en Finistère" depuis le début en cliquant sur ce lien!


Que dire de plus sinon que, ce jour là, la Bretagne s'est invitée à notre table !


Des amuse-bouches sont servis et accompagnent avec gourmandise notre apéritif.


Les entrées !
Marc qui rêvait de déguster des produits de la mer se régale de cette assiette de crevettes et huitres.


Pour ma part je préfère goûter à cette délicieuse salade de magret fumé.


Nicolas, durant ce séjour a fait une cure de soupes de poissons de roche! 


Les plats !
Marc poursuit sa dégustation de produits de la mer avec ce duo de sardines et maquereau.


Moi, je craque sur ce bel onglet de boeuf accompagné de frites et d'une salade gourmande.


Quant à Nicolas, il ne résiste pas à goûter au pluma de porc ibérique.

Qu'est-ce que la viande Pluma ?
Située à l'extrémité du Lomo, la pluma Ibérique a une forme triangulaire. Elle est caractérisée par sa tendreté et son fondant, un équilibre parfait entre la viande et sa graisse. La pluma ibérique est considérée comme étant l'une des meilleures pièces de viande du cochon Ibérique.


Les desserts !
Nous sommes en vacances...profitons de ces dernières journée pour savourer une petite gourmandise.
Fidèle à moi-même, je décide de prendre une assiette de fromage....et je ne regrette pas du tout !


Marc ne résiste pas au dessert de la région, le fameux far aux pruneaux.


Tandis que Nicolas termine son repas par un nougat glacé.


Un petit café pour terminer....et nous sommes prêts pour poursuivre nos balades "entre terre et mer" !

Vous pouvez voir ou revoir notre séjour "Terre et mer en Finistère" depuis le début en cliquant sur ce lien!

Nous recommandons cette adresse gourmande à l'accueil bien sympathique.



MERCI NADOU

 13/01/2024
Oh ! La jolie carte de voeux !

Aujourd'hui nous avons le grand plaisir de mettre notre amie Nadou, du blog "Cuisinette", à l'honneur pour cette belle attention !

Gros bisous de nous deux et grand merci Nadou.



Financiers aux amandes

 12/01/2024
Une réaction en chaîne.....je ne l'ai pas vu venir !

Tout commence lorsque j'ai réalisé le pain d'épices de Laurent Mariotte (ici). Ce pain d'épices se réalise avec de la levure fraîche.

Il me restait donc la moitié de ce fameux paquet de levure fraîche....
J'ai donc décidé de faire les merveilles de mamie Simone (ici)....

Mais la recette des merveilles n'utilise pas les blancs d'oeuf.....alors.....que me dites-vous ?

Mais oui ! Hier j'ai terminé ma journée en pâtissant....des financiers aux amandes !
La recette sur ce lien !

C'est-y pas bon tout çà !



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :