Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 26 610 951
Nombre de commentaires : 94 302
Nombre d'articles : 7 671
Dernière màj le 24/09/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 >>
Hier nous vous avions quitté avec une belle vue sur l'église paroissiale de Chambord, vue que j'ai prise d'une terrase du château!
 
Aujourd'hui, nous vous invitons à pousser la porte de cette église située dans le département français du Loir-et-Cher, sur la commune de Chambord et à proximité du Château de Chambord.
 
Je vous invite à voir ou à revoir la visite du château de Chambord depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Bien qu'existant avant le château, l'église actuelle est construite en 1666 sous le vocable de saint Louis à la demande de Louis XIV.


Au 19e siècle, elle est restaurée et remaniée pour la duchesse de Berry et pour le « comte de Chambord », les travaux durent de 1830 à 1855. Le clocher-porche est achevé en 1855.


L'église est la propriété de la Maison de Bourbon-Parme jusqu'en 1932 quand l'État français leur achète 11 millions de francs.


Dans le chœur, se trouve le prie-dieu et les fauteuils aux chiffres du « comte » et de la « comtesse » "H et M-T" (Henri et Marie-Thérèse).


L'autel central en pierre est surmonté d'un tableau de saint Louis peint par Le Hénaff en 1854.


L'autel en bois de la chapelle gauche vient de l'oratoire privé du « comte de Chambord ». Il est surmonté d'une tapisserie montrant le vœu de Louis XIII.


L'autel de la chapelle droite est dédié à la Vierge.


À bientôt pour la suite de cette visite!



Le lapin aux courgettes et aux tomates en cocotte est une recette riche en vitamines.
Suivez-nous en cuisine et installez-vous! Aujourd'hui, je cuisine du lapin!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes - préparation 15 minutes - cuisson 40 minutes)
 
-1 lapin entier découpé
-4 courgettes
-2 tomates
-1 boîte de tomates pelées
-3 gousses d'ail émincées
-feuilles de laurier
-20cl de vin blanc


Prenez une cocotte et faites-y chauffer un filet d'huile d'olive et un morceau de beurre.
Faites dorer les morceaux de lapin.
Salez et poivrez puis réservez.


Lavez et coupez les courgettes en rondelles.
Faites-les rissoler 10 minutes à feu vif dans l'huile d'olive.
Ajoutez les tomatesfraîches et les tomates pelées coupées en morceaux, l’ail et le laurier.
Laissez mijoter 5 min.

Disposez les morceaux de lapin sur cette préparation.
Salez, poivrez.
Arrosez avec 1 verre de vin blanc, couvrez et laissez cuire 30 minutes environ.
N'oubliez pas d'arroser de temps en temps les morceaux de lapin avec le jus de cuisson.


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres recettes de lapin sur ce lien.



Le château de Chambord est un château situé dans la commune de Chambord, dans le département du Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.
 
Construit au cœur du plus grand parc forestier clos d’Europe il s'agit du plus vaste des châteaux de la Loire.
Chambord est le seul domaine royal encore intact depuis sa création.
 
Cet article servira de récapitulatif à notre visite du Château de Chambord:
 
-Le plus vaste des châteaux de la Loire (ici)

-Église Saint-Louis de Chambord (sur ce lien)

-Commençons la visite (sur ce lien)

-Les appartements royaux (voir le lien)

-Les appartements du 18e siècle (voir le lien)

-Un dernier petit tour (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade découverte de La Vallée des Rois depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Le site a d'abord accueilli une motte féodale, ainsi que l'ancien château des comtes de Blois.
L'origine du château actuel remonte au 16e siècle et au règne du roi de France François 1er qui supervise son édification à partir de 1519.


En 1516, François 1er, roi de France depuis 1515, auréolé de sa victoire à Marignan, décide la construction d'un palais à sa gloire, à l'orée de la forêt giboyeuse de Chambord.


Dès lors s'ouvre sur le site de Chambord le chantier d'une immense création architecturale, qui doit initialement servir non pas d'une résidence permanente, mais d'un nouveau château de chasse en annexe du château de Blois et que le roi n'habitera que 42 jours en 32 ans de règne.


Cette nouvelle "merveille du monde" est destinée à immortaliser son constructeur, François 1er, "prince architecte"!


Les travaux sont interrompus par la mort de François 1er en 1559 et la période qui suit ne bénéficie pas au château.


Des travaux de consolidation sont réalisés en 1566 sous le règne de Charles IX, mais Chambord se révèle trop éloigné des lieux de séjours habituels de la Cour et semble promis à une lente disparition. 
Henri III, puis Henri IV, n'y résident pas et n'y entreprennent pas de travaux.


Il faut attendre l'avènement de Louis XIV pour que soit achevé le projet de François 1er.
Le Roi-Soleil comprend le symbole que représente Chambord, manifestation du pouvoir royal, dans la pierre et dans le temps.


Mis sous séquestre pendant la Première Guerre mondiale, le domaine de Chambord est acheté onze millions de francs-or le 13 avril 1930, par l'État français au prince Élie de Bourbon, frère du « duc de Parme » Henri de Bourbon.


Du château, la vue sur l'église Saint-Louis de Chambord est exceptionnelle! Elle est accéssible à pied du château! Allons-y....dans le prochain article!



MELONPAN

 03/05/2020
Vous avez-dit melonpan?
Le melonpan ou pain melon est une spécialité boulangère dégustée au Japon.
La partie interne est constituée d'une brioche classique et la croûte est faite d'une sorte de pâte sablée.
 
Pourquoi avons-nous décidé de réaliser cette pâtisserie?
Parce que Nicolas, lors de son voyage au Japon, avait l'habitude de sortir le soir après dîner et de chercher une boulangerie-pâtisserie afin d'y découvrir et surtout de goûter une spécialité japonaise!
 
Ce fut le cas pour le melonpan!
Sur cette première photo, la pâtisserie qu'il a pu déguster ce soir là!
 
Aujourd'hui, le challenge  sera de réaliser des pains "melon" très ressemblants à celui-ci!
Bien sûr, pour cette recette, c'est Nicolas qui est aux commandes!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


Pour réaliser cette recette, Nicolas a suivi les explications du site "Les recettes d'une japonaise" sur ce lien!

Les ingrédients pour la pâte sablée (pour 8 melonpan):

-250g de farine
-125g  de beurre
-125g de sucre glace
-1 oeuf


Prenez un saladier.
Tamisez-y farine et sucre glace.
Incorporez le beurre mou à la main.
Puis liez votre pâte sablée avec un oeuf battu.
Travaillez la pâte afin d'obtenir une belle boule bien moelleuse.
Enveloppez-la d'un film alimentaire et placez-la dans le réfrigérateur au moins pendant 2 heures.


Les ingrédients pour la brioche (pour 8 melonpan):
 
-2 fois 150g de farine
-50g de sucre
-50ml de lait tiède (22 à 25°)
-50ml d'eau tiède (22 à 25°)
-6g de levure de boulanger
-50g de beurre
-1 oeuf
-2g de sel
 
Remarque!
La vidéo nous donne deux choses à savoir sur la levure fraîche de boulanger!
-le sucre nourrit la levure
-le sel empêche la levure de gonfler!


Première étape:
Prenez un saladier et mélangez 150g de farine, le sucre, le lait, l'eau, 1 oeuf et la levure de boulanger.
Deuxième étape:
Ajoutez 150g de farine et le sel.
Vous obtenez une boule!
Troisième étape:
Incorporez le beurre.
 
Il faut travailler la pâte à brioche au moins 1/2 heure pour que la levure se réveille!
À ce moment je vous conseille de voir la vidéo! La façon de taper la brioche est très explicite!


Au bout de ce temps, mettez la brioche dans un saladier allant au four.
Couvrez-le d'un papier d'aluminim.
Puis glissez-le dans un four à 40° pendant 1 heure.


Sortez la pâte du four.
Dégazez-la.
Puis formez 8 petites boules.
Couvrez-les d'un tissu humide et laissez-les reposer 30 minutes.


Pendant ce temps, reprenez la pâte sablée.
Étalez-la au rouleau à pâtisserie.
Prenez un emporte-pièces d'une taille qui puisse recouvrir à moitié notre petite brioche.


Recouvrez chaque brioche d'un cercle de pâte sablée.
Enfin, passez le côté "pâte sablée" dans un bol de sucre.


Disposez les brioche sur la plauque du four recouvert d'un papier cuisson.


N'oubliez pas de tracer des lignes pour rappeler un melon!
 
Glissez les brioches dans le four à 40° pendant 30 minutes.
Puis montez le four à 170° pendant 12 à 15 minutes!


Et voilà nos melonpan! Ressemblants! Non?


C'est prêt! Il n'y a plus qu'à déguster! Tiède c'est encore meilleur!


Cette recette est longue à préparer! Mais le résultat est un vrai tout à fait divin!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes asiatiques sur ce lien.
 
Bon appétit!



Le mont Koya est une montagne sacrée de la péninsule de Kii, localisée au sud d'Osaka.
Koya-san est un lieu de pèlerinage bouddhiste reconnu, où les voyageurs viennent effectuer une retraite religieuse dans l'un des 117 temples du complexe et à travers le magnifique parc quasi-national de Ryujin.
 
Après avoir visité une partie du Mont Koya, Nicolas et ses amis se préparent à passer une nuit dans un monastère!
 
Vous pouvez suivre les aventures de Nicolas au Pays du Soleil Levant depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Le Shukubo, qui signifie littéralement "dormir chez les moines" est une expérience de voyage unique au Japon.

Dormir dans un temple japonais permet de s'immerger dans l'atmosphère mystérieuse de la vie monastique.



L'hébergement dans les temples est une tradition aussi vieille que les temples eux-mêmes puisque les pèlerins y ont toujours été accueillis.
Il faut juste respecter certaines règles.....le calme.....l'horaire des repas....le bain.....


Cette expérience d'hébergement dans un temple bouddhiste permet de découvrir le quotidien des moines japonais, de s'initier à la cuisine végétarienne shôjin ryôri, et parfois d'assister aux rituels religieux du matin.


Malgré l'image spartiate parfois associée aux monastères japonais, nos amis ont trouvé un minimum de confort.....tatami, futon, couverture, lampe à coucher.....



Il est aussi de tradition d'assister au rituel liturgique du matin qui constitue pour beaucoup le charme premier du shukubo.


La participation au rituel du matin n'a toutefois rien d'obligatoire.


Pour les personnes intéressées, sachez néanmoins qu'il vaut faudra vous lever tôt, vers 5h du matin !


Il se peut que l'on vous demande de laisser vos chaussures à l'accueil et d'enfiler des Setta, claquettes japonaises, ainsi qu'un Yukata comme signe d'une nouvelle vie!
 
À bientôt!



BON PREMIER MAI 2020

 01/05/2020
La fête du 1er mai remonte à l'époque celtique ou l'on divisait l'année en 2 principales saisons.
L'hiver commençait le 1er novembre et l'été commençait le 1er mai avec la fête de Beltaine.
Bel désignant le principal dieu celte et exprimant l'idée de lumière.

Le mois de mai, c'est aussi le mois des fleurs.

Et la reine des fleurs, c'est le muguet qui doit son nom au parfum de muscade.
En effet, en ancien français, le mot "muscade s'écrivait musgue, musque...

Le 1er mai c'est aussi....

Le 1er mai 1886, aux États-Unis,  200.000 travailleurs obtiennent la journée de huit heures grâce à une forte pression des syndicats.En souvenir de cette victoire les syndicats européens instituent quelques années plus tard une «journée internationale des travailleurs» ou «Fête des travailleurs» destinée à se renouveler tous les 1er mai.
Cette journée est aujourd'hui appelée «Fête du Travail».


                                             MUGUET
                                                   ou

Lys de la vallée!
Tout comme son ami le lys il aime fleurir au fond des vallées!

Larmes de Notre-Dame!
Il serait né des larmes versées par Marie au pied de la croix!

Clochette des bois!
Pour la forme particulière de ses petites fleurs!

Gazon de parnasse!
Selon la légende, Apollon, dieu du mont Parnasse, aurait utlisé cette vivace couvre-sol pour former un tapis parfumé digne d'être foulé par les pieds délicats des neufs muses qui l'entouraient!

                                             LE MUGUET
                                     A PLUSIEURS NOMS
                                  MAIS UN SEUL PARFUM.......
                               CELUI DU BONHEUR PARTAGÉ



Aujourd'hui, Nicolas vous propose une salade dont il a le secret.....une salade de concombre à l'asiatique!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 15 minutes)
 
-1 concombre
-2 càs huile d'olive
-1 càs de vinaigre de riz
-1 càs de sauce soja
-graines de sésame
-1 gousse d'ail
-ciboulette


Pelez, lavez, épépinez et coupez le concombre en lamelles.
Pelez, lavez et hachez l'ail.
Prépararez la sauce en mélangeant huile, vinaigre, sauce soja, ail et graines de sésame.
N'oubliez pas de saupoudrer votre salade de ciboulette finement ciselée!
 
Bon appétit!

Vous pouvez voir ou revoir nos recettes "concombres" sur ce lien!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes asiatiques sur ce lien.



Saint-Dyé-sur-Loire est une commune située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Localisée au centre-est du département, la commune fait partie de la petite région agricole « les Vallée et Coteaux de la Loire » et nous y avons passé un moment très sympathique!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade découverte de La Vallée des Rois depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Maison Fonteneau!
Elle date du 18e siècle! Elle abrite, actuellement, la maison de la Loire du Moir-et-Cher ainsi que le musée des métiers oubliés.


Rue Saint-Sauveur!
Elle tire son nom du bâtiment, situé côté sud, ayant appartenu avant la révolution au Chapitre de la Collégiale du saint-Sauveur de Blois.


Maison de l'évêque!
La maison de l'évêque est appelée ainsi car une tête mitrée, aujourd'hui disparue, était sculptée a-dessus de la fenêtre du 1er étage.


Rue de l'église!
Elle fut aussi baptisée rue du four...rue du Port de l'église....et chemin de l'abreuvoir!


L'église, qui date du 15e siècle, était un lieu de pèlerinage sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.


L'édifice se compose d'un clocher-porche, d'une nef avec deux bas-côtés, d'un transept et d'un choeur qui se termine par une abside semi-circulaire à cinq pans.


À bientôt pour une autre balade....un autre château....Chambort!



Pourquoi résister à la tentation? Une envie de gaufres ne se laisse pas passer!
Pour se faire j'ai réalisé la recette familiale, les gaufres de ma grand-mère (voir le lien)!


Pour la petite histoire!
 
La ressemblance lexicale entre oublie et gaufre vient du fait que ces deux pâtisseries étaient cuites par les oublieurs entre deux plaques de fer.
Dès le13e siècle, on vendait déjà les gaufres dans les rues de Paris!
 
Bon appétit!



Tous en cuisine avec Cyril Lignac!
Nous poursuivons, avec beaucoup de gourmandise, le voyage savoureux que Cyril Lignac nous propose tous les jours!
 
Aujourd'hui, je cuisine les croque-monsieurs croustillants à la poêle de Cyril Lignac!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes - préparation et cuisson 30 minutes)
 
-16 tranches de pain de mie frais
-200 g d’emmental râpé ou parmesan râpé ou gruyère râpé
-100 g de crème fraîche
-1 œuf
-muscade ou cumin en poudre
-100 g de beurre
-100 g de jambon blanc en tranche fine ou jambon de dinde
-1 botte de ciboulette
-1 trait d’huile d’olive
-15 g de beurre


Mélangez dans un blender ou au robot la crème fraiche, le fromage, l'oeuf, la muscade ou le cumin.
Faites fondre le beurre au micro-ondes.
Ajoutez un trait d'huile d'olive dans une poêle et faites chauffer.


Badigeonnez les tartines de pain de mie avec la préparation. Sur la première tranche, déposez le jambon et refermez le croque monsieur.


Avec un pinceau, beurrez les deux faces du croque-monsieur puis déposez-les dans la poêle bien chaude avec un trait d'huile d'olive.
Retournez à mi-cuisson en baissant le feu pour que la chaleur monte dans le pain pour faire fondre le fromage.
Réservez.


Une fois dans l'assiette, ajoutez de la ciboulette ciselée et dégustez !

Vous pouvez voir ou revoir d'autres recettes "En cuisine avec Cyril" sur ce lien!
 
Bon appétit!



Aérocom Montgolfières, c’est la conviction d’un passionné, Bruno PAREY,  qui a fait de son loisir sa profession.
 
L’entreprise est située entre Blois et Amboise, face au château de Chaumont-sur-Loire en bord de Loire.

Vous pouvez voir le rond-point d'Onzain sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Après avoir visité le château de Chaumont-sur-Loire, nous nous sommes arrêtés sur l'autre rive afin d'assister à un beau spectacle.....le vol de deux montgolfières!


Prendre un ticket pour voler dans une montgolfière d’Aérocom, c'est porter un autre regard sur la Vallée de la Loire et ses châteaux.


Nous assistons à la préparation de deux ballons.


Le vol se fait au fil du vent durant une heure, c’est lui qui décide de la distance et de la direction.


Les ballons se préparent à quitter le sol et à faire un beau voyage.


Bon voyage!


Et il ne reste que ces deux petits points dans le ciel!



Onzain est une commune située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.
Aujourd'hui, elle intègre la commune nouvelle de Veuzain-sur-Loire.
 
Nous étions en vacances dans cette région il y a quelques temps, et nous passions souvent ce magnifique rond-point!

-Les montgolfières d'Onzain (sur ce lien)

Vous pouvez voir ou revoir notre balade découverte de La Vallée des Rois depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Vous pouvez retrouver d'autres ronds-points sur ce lien.


Le rond-point d’Onzain qui se situe face au château de Chaumont-sur-Loire, est une véritable ode à la gloire des vendangeurs.


C'est l'association Onzain événements, avec le concours du vigneron Cédric Chollet, président de l’AOC Touraine-Mesland, qui organise les vendanges de ce rond-point.


Les personnages en fer forgé que l'on découvre à tailler la vigne et récolter le raison sont l'oeuvre de Patrick Meriguet, sculpteur à Onzain.


Sur ce rond-point, prenez le temps, aussi, de lire la légende de Meslande....
 
À la fin du premier millénaire, la sécheresse sévit aux alentours de Mesland.
La terre est craquelée.
C’est la famine.
Des charlatans annoncent la fin du monde.
La Loire est à sec.
 
Les paysans abandonnent leurs terres mais pas les vignerons.
Ils s’y refusent.
 
Un jour, comme par magie, à Mesland, la Loire rejaillit encore plus forte qu’avant.
Elle a créé un grand cercle, laissant apparaître le fond du fleuve.
 
Curieux, les vignerons s’approchent de cet endroit.
Un étrange phénomène se produit.
Une forme nébuleuse s’échappe du cercle et elle se mue doucement en une silhouette fine.
Lorsqu’elle arrive à la hauteur des vignerons, elle a définitivement terminé sa transformation.
C’est en une superbe naïade aux formes sculpturales, à la chevelure abondante, comme une immense grappe de raisins.


Elle s’adresse aux vignerons:
«Je suis la favorite de Dionysos et je renais pour vous.
Je vous apporte cette eau aux vertus incomparables pour vous sauver de la faim.
Si Dionysos m’a envoyée ici, c’est parce que votre terre est en harmonie avec la vigne, que votre terroir est digne d’un grand cru et qu’il faut le préserver et le chérir.
Cette vigne, c’est un peu notre enfant, à moi et à Dionysos.
Enfant que vous allez élever chaque année. »
 
Depuis, chaque année, il paraît que la muse Meslande revient voir ce qu’il en est…



J'adore ces voyages gourmands que je fais grâce à ces cartes postales "recettes" que vous avez la gentillesse de m'envoyer régulièrement!

Aujourd'hui, je mets Françoise du blog "grainedesucre" qui, dernièrement, m'a envoyé une carte postale recette, la "flamiche aux poireaux et au Maroilles"!

Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "cartes postales" en cliquant sur ce lien!


Certaines recettes "cartes postales" ne sont pas très claires! Alors j'improvise à ma manière!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 25 minutes)

-1 Maroilles
-1 pâte feuilletée
-1 beau poireau
-beurre


Après avoir nettoyé, lavé et coupé le poireau en fines lanières, je l'ai mis à cuire dans mon cuit-vapeur 10 minutes environ.


Tout est réuni pour commencer la préparation!


J'ai préparé cette flamiche façon "tarte fine"!
J'ai donc étalé ma pâte feuilletée sur la plaque de mon four.
J'ai garni ma pâte de mon poireau cuit au cuit-vapeur.
Puis, j'ai coupé le Maroilles en lamelles que j'ai réparties par-dessus le poireau.


Glissez la flamiche dans le four à 220° pendant 25 minutes.
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "entrées" sur ce lien.



Le Festival international des Jardins de Chaumont-sur-Loire réunit chaque année depuis 1992, dans une partie du Domaine de Chaumont-sur-Loire, en Loir-et-Cher une sélection de créations paysagères en lien avec un thème particulier.

Vous pouvez voir ou revoir cette visite depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(18 clichés)


Le festival des Jardins se présente comme étant un panorama étonnant de l’état de la création paysagère dans le monde.


Les jardins présentés à chaque édition (une vingtaine) sont les lauréats du concours international organisé en amont par le Festival.


En vingt saisons, ce sont près de cinq cents jardins qui ont été créés, prototypes des jardins de demain.


Depuis 2009, grâce au partenariat entre Philips, Citéos et Neo Light, les jardins de Chaumont peuvent, pendant une partie de l'été, être visités le soir à la lueur de diodes électroluminescentes.....


..... révélant par leurs couleurs, leurs lumières et leurs reflets, des aspects inédits, des ambiances insolites et mystérieuses, mais aussi par des bandes sonores.


Ces visites nocturnes sont appelées les "Jardins de Lumière".


Pour créer le parc, le Prince Henri-Amédée de Broglie, à partir de 1884, achète puis fait démolir toutes les constructions sises devant le Château.


Il finance ensuite la reconstruction d’un nouveau village en bord de Loire.


L’église actuelle et son presbytère sont conçus au même moment sur les plans de l’architecte Paul-Ernest Sanson. Le cimetière même est déplacé.


Des espèces persistantes assurent, en hiver, la pérennité de ces tracés et des contours des bosquets.


La rivière des sens!


Une sorte de rivière végétale!


Le jardin des rizières!


Cherchez l'intrus!


Les diverses essences ont été choisies afin de créer d’harmonieux tableaux de couleurs, particulièrement en automne.


Par d’habiles perspectives, le parc intègre la Loire et les vastes terres agricoles et boisées qui constituent le domaine des Broglie.


À bientôt pour un autre voyage!



Regardons dans notre réfrigérateur! Que nous reste-t-il avant d'aller d'aller faire nos prochaines courses?

Un concombre, 2 carottes et 1 poivron!
Avec de la ciboulette dans le jardin, une échalote et une petire gousse d'ail....j'ai tout ce qu'il me faut pour faire une délicieuse salade fraîcheur!
 
(2 clichés)


Après avoir pelé, lavé et coupé vos légumes vous préarez une vinaigrette en mélangeant moutarde à l'ancienne, vinaigre de melfor, huile d'olive.
Saupoudrez de 4 épices et de sel.
Mélangez.
 
Au moment de servir parsemez votre salade de ciboulette finement ceselée!
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez voir ou revoir nos recettes "concombres" sur ce lien!



<< 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :