Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 15 454 971
Nombre de commentaires : 79 474
Nombre d'articles : 5 992
Dernière màj le 19/08/2017
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Chaud....froid.....la météo divague!
Mais restons les pieds sur terre et faisons plaisir à nos gourmands et cuisinons-leurs des pâtes!

Aujourd'hui, je cuisine des pâtes au jambon de pays.


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes- cuisson 20 minutes)

-400g de pâtes cuites
-1 beau talon de jambon de pays
-1 petite boîte de tomates pelées
-1 bol de petits pois congelés
-10cl de crème fraîche
-100g de parmesan
-sel, poivre


Coupez le jambon en dés et mettez-le dans une cocotte pour le faire revenir!
Pas besoin de matière grasse!
Laisser dorer!
Ajoutez-y les tomates grossièrement coupées.
Salez, poivrez.
Couvrez et laissez mijoter 20 minutes.

Pendant ce temps, faites cuire les petits pois dans une casserole pendant quelques minutes.
Égouttez-les.

Quand la sauce tomates est cuite, hors du feu, ajoutez les petits pois, la moitié du parmesan et la crème fraîche.
Ajoutez les pâtes cuites.
Mélangez et réchauffer sans faire bouillir.


Au moment de servir saupoudrez votre plat de parmesan!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes italiennes sur ce lien.



Le Japon est un pays insulaire de l’Asie de l’Est.
Situé entre l’océan Pacifique et la mer du Japon, à l’est de la Chine, de la Corée et de la Russie, et au nord de Taïwan, ce pays fait toujours rêver!

Il est une manière de lever un "petit" voile sur cette culture.....JAPAN EXPO!

Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon et de sa culture, du manga aux arts martiaux, du jeu vidéo au folklore nippon, de la J-music à la musique traditionnelle, un événement incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à la culture japonaise et une infinité de découvertes pour les curieux.

Cette année, nous y étions! Je vais donc, à partir d'aujourd'hui et pour quelques jours vous emmener en balade à travers cette exposition....des petits pas....deci dela!

Cet article servira de récapitulatif à cette balade!

-Japan Expo (ici)

-Pays d'arts et de traditions (voir le lien)

-Entre deux dégustations (voir le lien)

-Un monde virtuel (voir le lien)

-Itadakimasu (voir le lien)

-La troupe de Yosakoï (voir le lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)

Photo prise sur le Net!


Nos premiers pas sont hésitants! J'ai une sensation....de vertige!


Un grand nombre d'exposants sont venus tout droit du pays du Soleil-Levant afin de nous faire connaître leur culture!


Les stands débordent de produits culturels venus du Japon, de nouveautés, de goodies en tout genre, de renseignements sur le Japon et de jeux.


Ne nous attardons pas! Nous avons un premier rendez-vous au niveau de la scène de l'exposition!


Ce jour là nous avons eu la chance de pouvoir écouter et voir évoluer Ekotumi, chanteuse, compositrice et conteuse japonaise.


Les instruments de musique ont été accordés...nous sommes impatients!
Le koto, cet instrument de musique à cordes pincées utilisé en musique japonaise traditionnelle, vient juste d'être accordé!
Nous sommes prêts pour un mini-concert!


Ekotumi propose une nouvelle vision du Kojiki!
Le Kojiki est un recueil de mythes concernant l’origine des îles formant le Japon et des dieux
.


Avec des chants plein d’émotion, elle ramène à la vie les personnages du plus ancien écrit du Japon.


Le Kojiki a notamment inspiré de nombreuses pratiques et croyances shinto.


Le shinto, littéralement "la voie des dieux", est un ensemble de croyances datant de l'histoire ancienne du Japon.


Un écran nous traduit au fur et à mesure les paroles des chansons!


Au travers de chansons pop, elle revisite ces écrits traditionnels en leur apportant une touche de modernité.


Merci Ekotumi pour ce voyage au bout du temps!

À demain!



Je vous ai donné rendez-vous, depuis le début du mois juillet, pour des jeux de l'été!

Les jeux se poursuivent et je vous demande, aujourd'hui, de me dire à quoi ou à qui vous fait penser cette photo!

À vous de jouer!


Vous avez été nombreuses à participer à ce jeu et je vous en remercie!
Cette énigme était facile à trouver! Il n'y avait pas de piège!

J'ai simplement été éblouie par cette belle roue que le paon du zoo de La Flèche nous a offert!
Et j'ai aussitôt pensé à vous faire participer à cette belle parade!

Je vous retrouve lundi prochain pour une nouvelle énigme!



SALADE À L'ALSACIENNE

 10/07/2017
L'Alsace est une région de traditions! Les traditions gastronomiques en font, bien sûr, parties!

Aujourd'hui, je vous cuisine une des manières de présenter la salade à l'alsacienne!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 10 minutes)

-120g de cervelas
-1 morceau de céleri
-2 carottes
-100g de gruyère
-2 oeufs cuits durs
-ciboulette
-raisins secs

Sauce vinaigrette:
-huile
-vinaigre
-moutarde
-sel, poivre


Pour cette salade j'ai déjà préparé une salade de carottes, céleri et raisins secs! Je vous invite à voir ou revoir cette recette en cliquant sur ce lien!


Faites cuire les oeufs durs, écalez-les et coupez-les en rondelles.
Rapez le gruyère avec une râpe.
Retirez la peau du cervelas puis coupez-le en dés.

Disposez vos ingrédiets sur un plat.
Préparez une vinaigrette et nappez-en votre salade!


Au moment de servir, saupoudrez de ciboulette finement ciselée!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "salades" sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes alsaciennes sur ce lien.



Je commence ma semaine par un plat simple à réaliser, gourmand et rempli de vitamines!

Aujourd'hui, je cuisine une salade de carottes, céleri et raisins secs!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 15 minutes)

-100g de raisins secs
-400g de carottes
-1 petit coeur de céleri
-huile d'olive
-vinaigre
-moutarde
-sel, poivre
-ciboulette
-1 ail et 1 échalote


Commencez par faire tremper les raisins dans de l'eau tiède.
Égouttez-les.

Pelez, lavez les carottes et le céleri.
Pelez, lavez l'ail et l'échalote.
Râpez les légumes ainsi que l'échalote et l'ail.

Préparez une vinaigrette.
Incorporez-y tous les légumes ainsi que les raisins et mélangez soigneusement.


Au moment de servir, saupoudrez de ciboulette finement ciselée!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "salades" sur ce lien.

Vous pouvez retrouver des idées "carottes" sur ce lien!



En Alsace, comme dans toutes les régions, les portes sont marquées par leur origine! À chaque porte, son origine!
À Riquewihr, les maisons racontent l'histoire des familles qui les ont construites!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Riquewihr depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(4 clichés)


Cette porte par exemple a une gravure sur son linteau! Je me demande si ce n'est pas l'insigne d'un tonnelier!


Cette porte possède une drôle de gravure!


Les gourmands ne s'y tromperont pas!

Vous pouvez retrouver d'autres portes et fenêtres sur ce lien.



J'espère que notre balade à travers les rues de Riquewihr vous a plu! Aujourd'hui je termine cette visite et, comme à mon habitude j'aime faire un dernier petit tour avant de quitter les lieux que nous découvrons!

Ici, vous pouvez voir une reproduction d'une gravure de Riquewihr. Cette gravure a été réalisée en 1644 par Mathias Merian.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Riquewihr depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


L'Hôtel de Ville!
Après la démolition de l'ancien Hôtel de Ville en 1789, un nouvel édifice de style néo-classique est construit en 1809.


Cour du Château des Comtes de Wurtemberg!
En 1539, le comte Georges de Wurtemberg fait démolir l'ancien château pour reconstruire l'actuel.
Racheté en 1861 par la ville, le château servira d'école.
Depuis 1971 il abrite le musée de la communication!


Ce château est reconnaissable par son pignon crénelé caractéristique de l'art rhénan du 16e siècle.


Maison Schickhardt!
Cette maison a été construite en 1606 pour Amboise Dieffenbach, bourgeois et membre du magistrat.


Le gratte-ciel!
Réunissant sous le même pignon deux corps de bâtiment distincts de 1561, cette maison compte cinq étages, en pans de bois ornés de chaises curules.

Les maisons à colombage présentent une grande variété de formes et une diversité de motifs ornementaux.
La chaise curcule est réalisée par le croisement de deux bras incurvés en S, proche de la croix de St André!
Mais la chaise curule est de signification différente.
Sa forme évoque le siège des dignitaires Romains, signe de leur fonction.
Elle évoque donc la demeure d’un « chef », personnage important ayant droit à certains égards.


Maison dite "die nider Schmid" qui signifie "la forge du bas de la ville"!


Maison de l'Oncle Hansi!
Sous le pseudonyme de "Hansi" se cache l'écrivain et aquarelliste colmarien Jean-Jacques Waltz (1873-1951), le plus célèbre imagier populaire alsacien qui a oeuvré tout au long de sa vie à la "promotion" d'une Alsace fidèle à la France.


Cette maison comporte deux corps de bâtiment!
À droite, la façade est ornée d'un élégant oriel à deux étages!


Riquewihr....


.....un des plus beaux villages de France.....


.....n'attend plus que vous!

À bientôt pour un nouveau voyage!



Juillet est souvent synonyme de soleil, de vacances, de farniente....Quand j'étais plus jeune, c'était le moment de l'année où j'aimais jouer à des jeux de mots, des jeux de lettres et de chiffres...des jeux que je n'avais pas le temps de faire pendant l'année scolaire!
Je garde de bons souvenirs du célèbre jeu des erreurs!

C'est en pensant à mes souvenirs que, chaque année, en été, jaime proposer des jeux!

Alors! Profitons-en pour jouer un peu!

Le premier jeu de cet été m'a été proposé par le zoo de Beauval!
En effet, nous y sommes allés en juin cette année et j'en garde un superbe souvenir!
Ce parc est parsemé de petits jeux "questions-réponses"! Je vous en propose donc un!

À vous de jouer!


La réponse était inscrite sous le panneau! En effet, la crinière d'un lion lui sert bien d'armure!


Je vous livre la réponse exacte en image!

Un grand merci à tout le monde pour cette première participation de cet été! Je vous retrouve lundi prochain pour une nouvelle énigme!



En début d'année scolaire, je me suis inscrite à un atelier couture! Bien sûr, je "bricole" un peu! Et mamy Simone m'a déjà bien aidée lorsque j'ai voulu réaliser mes tabliers.

Je vous invite à voir ou à revoir cet atelier en cliquant sur ce lien!

Mais, depuis déjà quelque temps déjà, j'avais envie d'être "coachée" par une couturière!

Le fil rouge de cet été sera donc consacré à une de mes réalisations, une blouse manches longues de type raglan!

Une dernière information! J'ai profité de soldes sur les tissus pour me procurer ce coupon! Mais pourquoi un seul coupon quand je peux en avoir deux?
Alors ne vous étonnez pas si les photos seront réalisées avec du tissus violet ou le même tissus tirant sur le jaune!

Ce premier article servira de récapitulatif à mes aventures de couturière!

-Blouse manches longues (ici)

-Blouse manches longues (II) (voir ce lien)

-Blouse manches longues (III) (voir le lien)

-Blouse manches longues (IV) (voir le lien)

-Blouse manches longues (V) (voir le lien)

-Blouse manches longues (VI) (voir le lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Raymonde, notre "coach" couturière m'a, dès le début de nos cours, donné envie de réaliser cette blouse! Le plus dur était de trouver le modèle qui me plaisait!


Une fois le patron acheté, j'ai découpé toutes les parties en suivant les indications.
Les patrons sont faits pour plusieurs tailles!
Il suffit de plier toutes les parties en suivant la ligne de la taille souhaitée!
Pourquoi passer par le stade du pliage?
Afin que le modèle puisse servir aux copines qui n'ont pas forcément la même taille que moi!


J'ai, alors, posé les parties du patron sur le tissus et je les ai épinglées!
Il faut noter que le tissus est plié en deux dans le sens du droit fil!
Bien souvent, toutes les indications sont fournis avec le patron!
Mais dans mon cas, je suis ce que Raymonde me montre!

Le tissus est plié en deux....le patron du dos et du devant, qui ne représente que leur moitié, est posé sur la pliure!

Astuce de Raymonde!
Si on pose le dos en haut du tissus, il faut alors poser le devant à l'envers!
Pourquoi?
Pour avoir le dos et le devant à l'endroit une fois l'ouvrage fini!
C'est surtout important quand le tissus va présenter un motif particulier!


Je trace alors un trait à la craie à 1,5 cm tout autour de mon patron!
Alors? Raymonde? C'est bon comme çà? Je peux couper?


Les premiers coups de ciseaux sont importants...il ne faut pas se tromper!


Juste avant de vous laisser pour continuer mon ouvrage je voulais encore vous montrer une petite astuce!

Le patron de la manche!
Une ligne figure sur le patron!
Il s'agit du droit fil.
Avant d'épingler le patron de la manche, le tissus plié en deux lisière contre lisière, il faut mesurer l'espace entre la lisière et cette ligne.
Cet espace doit être le même tout le long pour avoir une manche dans le droit fil!


À lundi prochain pour la suite de ce fil rouge!



Notre balade alsacienne n'étant pas terminée, nous nous sommes dirigés vers le Mont Sainte-Odile situé à Ottrott dans le département du bas-Rhin, où nous sommes attendus pour une visite guidée!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade "journée asperges en Alsace" depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(20 clichés)


Au-dessus du portail d'entrée, une statue de sainte Odile accueille le visiteur.

Une inscription latine donne sens au lieu : "Ici fleurit jadis la sainte Abbesse Odile, et toujours elle règne en mère de l'Alsace".



Selon la légende, Odile, fille d’Etichon (ou Adalric), duc d’Alsace,  serait née aveugle et rejetée par son père.
Sa mère la plaça alors dans un monastère de Bourgogne.  
Odile retrouva la vue lorsque St Erhard, son oncle, la baptisa.
Son père lui offrit son château de Hohenbourg en pénitence, qu'elle transforma en couvent.


Un jour, Odile croisa la route d'un aveugle qui l'implora de l'aider.
À l'aide de son bâton, elle fit jaillir une source de la roche, qui guérit l'aveugle de sa cécité.  
La source est alors devenue un lieu de pèlerinage important  pour les malades souffrant de problèmes oculaires,  et Odile devint la Sainte Guérisseuse invoquée par les aveugles.
La source coule toujours contre le flan du Mont Sainte-Odile.


Dans la cour des tilleuls, un premier panorama s'ouvre à nous!
Cette vaste cour est ombragée par des tilleuls centenaires.


Un peu plus loin une seconde terrasse est ornée d'un cadran solaire!


Daté du 17e siècle, il permettait de connaître l'heure dans différents pays.


La statue de Sainte Odile sur le toit du couvent est orientée vers la plaine d'Alsace.


Une terrasse permet d'admirer un vaste panorama sur la plaine d'Alsace, sur Strasbourg, le Rhin, la Forêt-Noire à l'Est et la chaîne des Vosges à l'Ouest.
Par temps très clair on peut compter plus de cent cinquante villages disséminés dans un paysage des plus variés.


La chapelle des larmes, la plus grande des deux chapelles, est bâtie à l'emplacement du cimetière au temps du Moyen Age.
On y voit encore quelques tombes mérovingiennes taillées dans le roc.


Dans cette chapelle, sainte Odile aurait pleuré la mort de son père et prié pour le salut de son âme d’où sa dénomination : Chapelle des larmes.


Sous une grille, l’emplacement creusé par les larmes d’Odile où était agenouillée la sainte.


La chapelles des Anges surplombe un rocher en saillie.
Elle a été construite au 12e siècle à l'emplacement où du temps des Romains, dit-on, se trouvait une tour de surveillance.


Elle est ornée de mosaïques représentant les Anges gardant l'accès du Paradis.


Ils annoncent la naissance du Sauveur et son retour à la fin du monde luttant contre le mal.


À la mort de son père, Odile obtient sa délivrance des tourments de l’enfer.
Elle poursuit son œuvre de miséricorde jusqu'à sa mort.
Elle s’endort dans la paix du Christ et son corps est déposé dans un sarcophage encore visible aujourd’hui dans la Chapelle du Tombeau.


Après le décès de Sainte Odile le centre devint le lieu d'un pèlerinage.
Trois filles du frère d'Odile, Adalbert (vers 673-722) devinrent abbesses : sainte Eugénie († 735), sainte Gundelinde ou Gerlinde, première abbesse de l'abbaye de Niedermunster et Sainte Attale (vers 690-741) première abbesse vers 718 de l'abbaye de Saint-Étienne de Strasbourg.


Par un privilège de Charlemagne, renouvelé par Louis le Pieux, le monastère de Hohenbourg fut protégé par l'immunité impériale.


La cour du cloître est dominée par une statue de Sainte Odile.


La visite se termine! Il est temps de penser au retour!

À bientôt pour une autre aventure!



Après avoir dégusté le célèbre vin rouge d'Ottrott en guise d'apéritif nous nous sommes dirigés vers le petit village de Zellwiller situé dans le département du Bas-Rhin en Alsace!

Nous avions tables réservées au restaurant "Belle vue" situé 1 route de Barr.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade "journée asperges en Alsace" depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Notre balade alsacienne, commencée par une dégustation du célèbre vin rouge d'Ottrott se poursuit donc par un arrêt gourmand au restaurant Belle vue de Zellwiller!
Un apéritif nous est servi! Juste le temps, pour les cuisiniers, de finir les préparation de notre repas!


En entrée, nous pouvons savourer un délicieux velouté aux asperges! Un vrai délice!
Ce potage est parfait pour bien débuter cette fête aux asperges!


Les fameuses asperges alsaciennes sont arrivées! Pas de soucis, il y en aura pour tout le monde!
Elles sont délicieuses. Cuites "al dente"! Sans un fil! Parfaitement gourmandes!


La spécialité alsacienne est de les servir aux trois sauces! Bon! C'est vrai! J'ai oublié le troisième ravier! Mais il y était!


Nos asperges sont accompagnées d'un plat de charcuterie!
Rien ne manque!
Les gourmands que nous sommes ne vont pas tarder à commencer la dégustation!


Le dessert? Une tarte à la rhubarbe meringuée!!!
C'est Marc qui s'est régalé!

Nous quittons à regrets cette table et nous remercions nos hôtes, tout à fait charmants, en nous promettant d'y retourner sans faute!

Mais la journée n'est pas terminée!
Nous sommes attendus au Mont Saint-Odile pour une visite guidée!



Ottrott est une commune située dans le département du Bas-Rhin, en Alsace.
Ottrott est réputée pour son rouge d'Ottrott, un vin rouge qui se singularise dans la famille des cépages d'Alsace.

Ce jour là nous nous sommes réveillés de bonne heure afin d'aller nous promener en Alsace!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade "journée asperges en Alsace" depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Ottrott, adorable village tout en pente et en lacet au pied du Mont Ste Odile  est aussi un terroir privilégié, celui de la culture du Vin Rouge avec “Appellation Village Contrôlé”.
C’est dire qu’à Ottrott, le cépage roi est le Pinot Noir.


Le ROUGE D’OTTROTT a une histoire déjà longue, très longue même. 
Son origine remonte à l’an 1109. 
Les Bénédictins de Saint Léonard, venus de Bourgogne, ont apporté de jeunes plants de vigne  dans des barriques en bois remplies de sol bourguignon.


Après avoir aménagé la colline grâce à des pierres trouvées sur place,  ils ont cultivé les jeunes ceps et ont produit du vin rouge.
Ceci de l’an 1109 à l’an 1130.


Le vignoble continue de s’étendre au fil des années et des siècles et atteint 46 ha en 1899.  
Aujourd’hui, le vignoble d’Ottrott s’étend sur une trentaine d’hectares  et le fameux ROUGE D’OTTROTT est connu bien au delà des frontières.


Nous remercions nos hôtes, la famille Fritz-Schmitt, qui nous ont permis de découvrir ce cépage particulier!
Vignerons récoltants depuis plusieurs générations, à OTTROTT, haut lieu de la gastronomie et célèbre pour son vin, ils élaborent le vin rouge d'Ottrott à partir du cépage Pinot Noir depuis 1109.

La dégustation de 6 vins a été accompagnée de kougelhopf et bretzel boulangère!

À tout de suite pour la suite de cette balade alsacienne!



Le temps des asperges est passé! Mais nous avons eu la chance de pouvoir passer une journée en Alsace à la fin du mois de mai, afin de célébrer ces belles asperges!
C'est cette balade que je vais vous narrer aujourd'hui!

Notre excursion s'est déroulée en plusieurs parties:

-visite du domaine Fritz-Schmitt à Ottrott (voir le lien)

-déjeuner au restaurant "Belle vue" à Zellwiller (voir le lien)

-visite guidée de l'Abbaye du Mont Saint-Odile à Ottrott (voir le lien)

Cet article servira de récapitulatif à notre "journée asperges"!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(1 cliché)



Les fines herbes apportent beaucoup de saveur à nos plats! J'ai la chance d'avoir de la ciboulette dans mon jardin et, dernièrement, je me suis achetée un pot de basilic....

Aujourd'hui, je cuisine de la julienne aux fines herbes!


Les ingrédients pour cette recette!
(2 personnes- préparation15 minutes- cuisson 20 minutes)

-1 filet de julienne
-1 gousse d'ail
-gingembre frais
-huile d'olive
Pesto d'herbes:
-5cl d'huile d'olive
-ciboulette
-basilic
-1 citron


Pelez, lavez et hachez l'ail.
Râpez le gingembre
Pressez la moitié du citron.
Mélangez soigneusement cette préparation.
Faites mariner le filet de julienne dans la préparation précédente pendant au moins 30 minutes.
Mettez le filet de julienne dans un plat allant au four.
Faites-le griller 20 à 30 minutes dans un four à 220° (la cuisson dépend de l'épaisseur du poisson)!

Pendant ce temps préparez le pesto!
Mixez les herbes avec un peu d'huile d'olive et le jus de la seconde moitié du citron.
Il faut obtenir une préparation homogène.


Servez le filet de julienne avec le pesto d'herbes!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées poisson sur ce lien.



Riquewihr, village typiquement alsacien où il y fait bon se promener, est aussi un village où les enseignes nous parlent de l'histoire de la région.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Riquewihr depuis le début en cliquant sur ce lien!

Vous pouvez revoir d'autres enseignes sur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Les costumes régionaux ont leur place dans ces belles enseignes!


Un hôtel? Qui l'eut cru?


L'Alsace dans toute sa splendeur!


Le coeur historique regorge d'enseignes, toutes aussi belles les unes que les autres!


Les enseignes sont très lisibles! Elles sont faites afin que l'on comprenne tout de suite le métier de l'artisan!


L'enseigne du fameux magasin, situé à Riquewihr, vendant toute "La Féérie de Noël"!


Les enseignes de Riquewihr ont un caractère typique et authentique! Elles méritaient un clin d'oeil!

À bientôt!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :