Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 27 416 366
Nombre de commentaires : 95 215
Nombre d'articles : 7 759
Dernière màj le 04/12/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Le palais épiscopal est construit au 18e siècle pour servir de prestigieuse résidence aux évêques de Verdun.
Acquis par la commune en 1906 après la séparation des Églises et de l'État, l'édifice est fortement endommagé lors de la bataille de Verdun de 1916.
Après une grande campagne de restauration, l'évêque peut réintégrer les lieux en 1935.
Il quitte définitivement le palais en 1993 pour permettre au centre mondial de la Paix de s'y installer l'année suivante
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Verdun depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
(16 clichés)


Le centre mondial de la Paix, des Libertés et des Droits de l'Homme est un lieu d'exposition, de rencontre et de réflexion pour la promotion de la paix, des libertés et des droits de l'homme.
Créé en 1990, il est, donc, situé depuis 1994 dans l'ancien palais épiscopal de Verdun, dans le département de la Meuse, en région Grand Est.


Située devant les escaliers du Palai Épiscopal, La Marelle !
Cette oeuvre a été créée en 1994 par Stéphane Lallemand pour mommémorer le 90e anniversaire de la bataille de Verdun.


C'est une marelle géante constituée de plaques en fonte. Elle comporte des extraits de correspondances de soldats français et allemands avec leurs familles.


Le centre accueille des expositions temporaires à plus ou moins longue durée, des conférences, des colloques et des concerts.
Une aile du palais épiscopal abrite également la bibliothèque municipale.


Ce jour là, nous avons pu parcourir une exposition intitulée "Trésors de Diplomatie" !


Les fenêtres du Palais offrent une belle vue sur la ville de Verdun.


Cette exposition nous a permis de découvrir les plus beaux cadeaux reçus par les dirigeants français.

Oeuvre de Robert Mannier, peintre, représentant "La réconciliation franco-allemande".


Offerts aux Présidents Giscard, Sarkozy, Hollande et Macron et aux Premiers ministres Jospin, Raffarin, et Fillon, ces cadeaux incarnent la volonté de séduction des grandes rencontres internationales, mais également les cultures de chaque pays.

Mariane de l'Europe !
Composition de lamelles d'acier-chromé serties.
Cette oeuvre a été offerte à Nicolas Sarkozi par le plasticien Joseph Aquilina.


Maquette de la cathédrale Basile-le-Bienheureux !
Elle a été offerte par Vladimir Poutine à Emmanuel Macron lors de sa visite officielle en Russie.


Costume traditionnel kazakh !
Ce costume a été offert à François Hollande lors de sa visite officielle au Kazakhstan.


Ce vase en porcelaine de Chine a été offert à Brigitte Macron !


Ce globe a été réalisé à la demande François Mitterrand par Fernand Pouillon. Il a été offert à de nombreux chefs d'État.


Poupée Tao Doll !
Elle a été offerte à François Hollande par Jack Ma, président d'Alibaba, géant chinois du commerce en ligne.


N'oublions pas, en passant, d'admirer le Palais Épiscopal et ses grandes pièces.


À l'intérieur, on remarque notamment un décor néo-classique de pilastres, de corniches et de peintures.



SALADE À L'ITALIENNE

 05/10/2020
Les salades font le bonheur de nos soirées gourmandes ! Été comme hiver, nous ne nous en lassons pas !
 
Aujourd'hui, je cuisine une salade à l'italienne.


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes - préparation 10 minutes - cuisson 10 minutes)
 
-400g de pâtes
-1 belle tomate
-100g de thon au naturel
-mozzarella
-50g d'olives vertes
-vinaigrette à votre convenance


Cuire les pâtes al dente. Égouttez-les et laissez-les refroidir.
Égouttez les olives.
Égouttez la mozzarella et coupez-la en dés.
Lavez et coupez la tomate en dés.
Égouttez le thon.
 
Préparez une vinaigrette.
Ajoutez tous les éléments de la salade.
Mélangez soigneusement.


L'astuce:
Au moment de servir vous pouvez ajouter, à votre salade, une cuillère à soupe de mayonnaise !
 
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "entrées" sur ce lien.



La citadelle souterraine de Verdun est un ensemble de galeries creusées à la fin du 19e siècle sous la citadelle de Verdun, dans le département de la Meuse en région Grand Est.
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Verdun depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
(11 clichés)


La citadelle haute est construite au 17e siècle selon les plans de Jean Errard après la prise de la ville par le roi Henri II en 1552.
Une fois la ville définitivement rattachée au royaume de France en 1648, Vauban est chargé d'améliorer ses fortifications.
Après la guerre franco-allemande de 1870, la ville rentre dans le système Séré de Rivières et se retrouve au centre de la place fortifiée de Verdun constituée de nombreux forts.


La citadelle souterraine, ou citadelle basse, est creusée à la fin du 19e siècle et cumule 7 kilomètres de galeries à la fin de la Première Guerre mondiale.


Elle sert à la fois de refuge, de poste de commandement et de base de ravitaillement.


Le 10 novembre 1920, elle accueille la cérémonie de désignation du Soldat inconnu qui repose sous l'Arc de triomphe de l'Étoile à Paris.


La visite de la citadelle souterraine se fait à bord d'une nacelle audioguidée qui parcourt les galeries et retrace le rôle de la France et de Verdun dans la Première Guerre mondiale.


De la boulangerie à l'hôpital, de la cuisine à la chambrée, nous voilà partis sur les traces des soldats attendant de monter en ligne ou redescendant du front.


Tout au long de la visite, archives et documents audiovisuels retracent l'entrée en guerre de la France en 1914 et les grandes lignes du conflit.


Un zoom sur l'année 1916 resitue la bataille de Verdun dans le contexte international.


Passage à la boulangerie !


Dans une de ces casemates, nous assistons à la cérémonie du 10 novembre 1920, lors de laquelle fut choisi le Soldat Inconnu, témoignage suprême de toute une nation pour un lieu désormais symbolique.


En sortant de la citadelle souterraine, traversez la route et dirigez-vous vers le plan d'eau du pré l'évêque.
Ancienne ballastière, le plan d'eau du Pré l'Evêque est situé en plein centre-ville, on y pratique la pêche, la baignade, les sports de plage...



Zellenberg, commune sitiée dans le département du Haut-Rhin en région Grand Est, nous dévoile peu à peu tous ses secrets et toutes ces astuces!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Zellenberg depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
(3 clichés)


Voici une astuce qui me plaît toujours beaucoup quand j'en vois une, ce sont ces "boîtes à livres"!


Un petit clin d'oeil à notre amie Dely, qui en compte déjà, un certain nombre dans sa réserve.



La balade à travers les rues de Zellenberg est bien agréable! Nos pas nous ont menés vers l'église du village, l'église Saint-Ulrich !
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Zellenberg depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
(8 clichés)


L'église est dédiée à Saint-Ulrich, évêque d'Augsbourg.
Augsbourg est une ville allemande située dans le Land de Bavière, en Souabe bavaroise, sur la Route romantique.
Le clocher octogonal avec ses huit ouvertures n'est pas très élevé, mais il donne un cachet particulier à la localité.


Situé sur un terrain de remblai près du fossé comblé des remparts, cet édifice remplace une ancienne église qui remonterait à l'année 723.


Le maître-autel est surmonté d'un tableau représentant le patron de la paroisse bénissant l'empereur Otton 1er et ses chevaliers, à la veille de la bataille du Lechfeld (955) où il écrasa les troupes magyares.


Saint-Ulrich meurt en 973 à l'âge de 80 ans. Le pape Jean XV le canonisa en 993 au concile de Latran.


Les tableaux qui ornent les autels datent de la fin du 18e siècle.


Le chemin de croix !


Les vitraux datent de la seconde moitié du 19e siècle.



Aujourd'hui, je débute un nouveau "fil rouge du dimanche", les villages alsaciens.
Et pourquoi ne pas commencer par Zellenberg, surnommé "Bastide du vignoble".
 
Cet article servira de récapitulatif à notre balade à Zellenberg:
 
-Bastide du vignoble (ici)
 
-Église Saint-Ulrich (voir le lien)
 
-Abri livres (voir le lien)

-Restaurant Au Riesling (voir le lien)
 
Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien!
 
(15 clichés)


Situé sur la route des vins d'Alsace entre Ribeauvillé et Riquewihr, le village de Zellenberg est juché sur une colline dominant la plaine d'Alsace, véritable patrimoine naturel.


À l'entrée du village, le corps de garde, construit en 1722, permettait de surveiller les allées et venues du village.


La tour d'angle sud-est date de 1315! Elle est l'une des deux seules tours de l'enceinte fortifiée conservées à ce jour.


Ce bâtiment abritait le poêle communal. Ce fut aussi la maison du maître d'école, dont une des pièces servait de salle de classe.


Le fournil communal, en fonction de 1490 à 1694 !
Cette maison est l'une des plus anciennes de Zellenberg.
Le fournier faisait cuire le pain, mais aussi le célèbre "Baeckaoffa" que les habitants lui apportaient.


Ancien hôpital, en 1490, puis presbytère, cette maison est devenue Hôtel de Ville en 1993.


Place du 19 décembre 1944 !
L'ancienne place du "Schirrhof" ou cour de la grappe, a pris le nom de place du 19 décembre 1944 suite à de malheureuses circonstances.
En effet, 2 semaines après la libération de Zellenberg, les allemands bombardèrent le village occupé par les américains et touchèrent le stock de munitions entreposé à cet endroit.


Écurie communale !
De 1635 à 1757, l'écurie communale logeait les chevaux nécessaires aux transports.


Des marques de tâcherons ont été gravées sur cette façade!


Maison du greffier du bailliage !
À partir de 1653, Caspar Rentz occupa la fonction de greffier du bailliage. Il était chargé de tous les écrits concernant l'administration et de l'élaboration des actes de notariat du territoire du bailliage de Zellenberg.


Lors de la restauration du bâtiment, sur le linteau du porche a été découvert l'emblème de la justice, une balance.


La plus ancienne fontaine du bourg !
Cette fontaine est datée du 13e siècle. La statuette posée sur la fontaine représente l'enfant à la grappe de raisin.


Le Christ du sculpteur Paul Windecker !
Autrefois, il était d'usage qu'à chaque entrée de localité soit érigé un calvaire.
Ce Christ a été sculpté sur bois en 1508 par Paul Windecker, un artiste de Sélestat de l'époque humaniste.


Enfin, la balade se termine par le puits "Schwenkelbrunnen" !
Devant cette maison se trouvait un "Schwenkelbrunnen" , un puits balancier profond de 9 mètres conservant 6 mètres d'eau en toute saison.
Ce type de puits était équipé d'un levier basculant en bois, alourdi d'un contrepoids!



Verdun !
Après une matinée bien remplie à visiter les sites dédiés à la Première Guerre Mondiale, nous nous sommes dirigés vers un restaurant à l'allure bien sympathique, "Chez Mamie", situé 52 Avenue de la 42e Division.

Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Verdun depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
(10 clichés)


Situé non loin du centre ville, cette adresse, au cadre charmant, propose des plats simples mais bien garnis.


Un cake salé au thon et aux olives en guise d'amuse-bouche....voilà qui commence de manière bien gourmande.


En entrée, Nicolas se régale d'une salade fraîcheur aux légumes de saison et à la mozzarella.


Marc choisit une salade avec des harengs fumés!


Quant à moi, je préfère goûter la tourte lorraine de la maison!


Pour la suite du repas, la cocotte de lapin fauve de Bourgogne est bien savoureuse!


Nicolas se délecte de noix de joue de boeuf sauce au vin rouge!


Marc, lui, choisit une tête veau sauce gribiche! Faite maison, elle est délicieuse.


Un petit morceau de fromage plus tard....et nous sommes prêts pour la suite de cette aventure Verdunoise!

À bientôt!



Chattancourt est une commune située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.
La commune est connue pour sa célèbre tranchée, "La tranchée de Chattancourt", la seule tranchée reconstituée du champ de bataille de Verdun.

Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Verdun depuis le début en cliquant sur ce lien!

(15 clichés)


La tranchée de Chattancourt est surtout un lieu de mémoire de la Première Guerre mondiale.


Située sur le champ de bataille de Verdun, la Tranchée de Chattancourt est un lieu unique en son genre.

Reconstituée à proximité de l'endroit où se croisaient les tranchées de Toulouse et de Chattancourt en 1916, ce lieu permet au visiteur de se replonger dans la peau du Poilu.



Chaque partie de la tranchée a été réalisée avec précision grâce aux manuels d'instruction, aux photos d'époque et aux témoignages de soldats.



Tout au long du parcours - 100 mètres de tranchée et d'abris -, le visiteur peut se projeter dans la peau d'un soldat grâce aux nombreuses explications et objets exposés.
Ce cheminement permet de comprendre la guerre des tranchées.


Un peu d'histoire!

Fin août 1914, deux uhlans partis en reconnaissance font une intrusion à la sortie de Chattancourt sur la route qui mène à la colline du Mort-Homme.

Ils demandent à deux jeunes garçons de remplir leur gourde à une petite fontaine.



Ils seront les seuls Allemands à pénétrer dans le village de toute la première guerre mondiale, exceptés les prisonniers de guerre.



À partir de 1915, Chattancourt devient un village de l’arrière.

Plusieurs régiment y cantonnent.

Certaines familles habitent toujours le village et la cohabitation se passe bien.



Un bénévole belge habillé en allemand nous fait la visite! Incroyablement vrai!


De mars à juillet 1916, le secteur de Chattancourt est soumis à de violent combats.
La commune se retrouve en première ligne.


Le 19 septembre, les ruines du village ainsi que les tranchées sont occupées par les soldats américains de la 80e Division.


Après-guerre, le village est reconstruit et devient un lieu de pèlerinage de la Grande Guerre.



Au fil du temps, les tranchées du champ de bataille de Verdun sont comblées, ne subsistent que quelques traces dans les forêts.



Le 22 février 2017, l’association « La Tranchée de Chattancourt » est créée et les premières visites ont lieu à partir du 1er avril 2017.
100 mètres de tranchées ont été totalement reconstitués avec abris, poste de secours, abri officiers.....


Rendons hommage à tous les bénévoles qui ont rendu cette visite possible!



Je reviens, aujourd'hui, avec une recette gourmande signée Cyril Lignac, le clafoutis aux cerises!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes - préparation 20 minutes - cuisson 35 minutes)
 
-400g de cerises lavées, séchées et équeutées
-200g de farine
-4 oeufs
-150g de sucre
-50cl de lait
-1 pincée de sel fin
-2 càc de kirsch
-beurre pour le moule


Dans un saladier, versez les oeufs, battez-les.
Ajoutez le sucre, une partie de la farine et le sel.
Mélangez soigneusement.
Versez une partie du lait, mélangez.
Versez le reste du lait et le reste de la farine.
Mélangez.
Parfumez avec le kirsch.


Beurrez un plat à gâteau.
Déposez le cerises dans le fond du plat.
Versez l'appareil à clafoutis par-dessus.
Glissez le plat dans un four à 180° pendant 35 minutes.


Bon appétit!

Vous pouvez voir ou revoir d'autres recettes "En cuisine avec Cyril" sur ce lien!



Aujourd'hui, 1er octobre, c'est la journée du chocolat ! C'est l'occasion, pour nous, de vous rappeler quelques unes de nos recettes gourmandes !

- Rochers à la noix de coco et au chocolat (voir le lien)


C'est à l'initiative de l’Académie Française du Chocolat et de la Confiserie que le 1er octobre de chaque année est célébré comme étant la Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat.

- Mendiants au chocolat et aux fruits secs (voir le lien)


Cette décision des chocolatiers et confiseurs de France fait suite à la décision de l’Organisation Mondiale du Cacao d’instituer le Cocoa Day en ce premier jour d'octobre.

- Pain d'épices glacé au chocolat (voir le lien)


Le but affiché est la promotion du travail de tous les petits planteurs dans les pays producteurs de cacao.

- Panna cotta au chocolat (voir le lien)


En France, elle a été approuvée par le président de la République qui lui a accordé son haut patronage.

Pour les fans absolus du chocolat, le site internet de l'ICCO est une mine d'information à parcourir... en anglais uniquement !


Enfin et pourquoi pas:

- Croques monsieur poires chocolat (voir le lien)




Notre balade du côté de Verdun nous a conduit à Bras-sur-Meuse, commune située dans le département de la Meuse, afin d'y découvrir une adresse gourmande, L'Artaumarce, restaurant situé 8 Avenue Raymond Poincaré.

Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Verdun depuis le début en cliquant sur ce lien!
(9 clichés)


L'accueil y est charmant et le décor tout à fait plaisant.


En entrée, Marc se régale d'une salade de hareng fumé. L'assiette est gourmande à souhait.


Moi, je tente la croquignolette de Brie de Meaux....et je ne suis pas déçue.


La troisième entrée, pour Nicolas....une aumônière poire et Brie sur un lit de salade verte.


Pour la suite du repas, je reste dans la simplicité et je me régale d'une escalope panée accompagnée de frites.


Marc, lui, se régale d'une assiette de riz de veau aux morilles....un vrai délice!


Quant à Marc, il poursuit son repas avec une paupiette de veau sauce périgourdine.


Pour les desserts, Marc et Nicolas s'offrent une café gourmand.....gourmand? Oh Oui! Bien gourmand!



Bezonvaux est une commune située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

Elle fait partie des neuf villages français détruits durant la Première Guerre mondiale non reconstruits car classés en zone rouge du département de la Meuse.

La zone rouge est le nom donné en France à environ 120 000 hectares de champ de bataille où, à cause de dégâts physiques majeurs sur le milieu pendant la Première Guerre mondiale et en raison de la présence de milliers de cadavres et de millions de munitions non explosées.

Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Verdun depuis le début en cliquant sur ce lien!

(11 clichés)


Petit village de la Meuse.....petit village détruit qui se visite encore....pour le souvenir !


Le 21 février 1916, le tonnerre des canons marque le début de la bataille de Verdun.



Situé sur le secteur de Verdun, ce village perdu par les troupes françaises le 23 février 1916 et repris le 16 décembre 1916 disparaitra totalement sous l'acharnement des pilonnages des obus français et allemands.


Quoique situé à proximité de la zone des combats, le village n'a été vidé complètement de ses habitants que le 15 février 1916, peu de temps avant que les Allemands ne le prennent d'assaut le 25 février.


Le 25 novembre 1917, un sévère combat y oppose les Français et les Allemands. Ce combat fait 1700-1800 morts et blessés. 


Après l'armistice, il ne restait pas un mur debout et les terres cultivables étaient labourées par de profonds trous d'obus dont beaucoup n'avaient pas explosé.


Pour ces raisons, le territoire du village fut déclaré zone rouge. Le village est désormais abandonné.


À la fin des hostilités, il est décidé de conserver cette commune, déclarée « village mort pour la France », en mémoire des événements qui s'y sont déroulés.


La grand'rue en 2008.
Le relief du sol garde encore la marque des explosions d'obus et le panneau rouge sur l'arbre rappelle que la zone est toujours dangereuse.


À bientôt pour d'autres souvenirs !



Le magret est un filet de viande découpé à partir de la poitrine d'une oie ou d'un canard.
 
Aujourd'hui, je cuisine un filet de canard mariné au miel et aux épices.


Les ingrédients pour cette recette:
(2 personnes - préparation 10 minutes - marinade 30 minutes - cuisson 20 minutes)
 
-1 filet de canard
-3 càs de miel
-1 jus de citron
-1 échalote hachée
-coriandre, origan, basilic
-4 épices
-1 càc de cannelle
-1 càc de baies roses
-sel
-1 càs de sauce soja
-huile d'olive


Prenez un bol et mélangez-y le miel, les épices, la sauce soja, les échalotes et le jus du citron.
Mettez le magret de canard dans un plat.
Versez la marinade et laissez reposez au frais 30 minutes.


Prenez une sauteuse, faites chauffer un filet d'huile d'olive puis et faites dorer le filet côté peau pendant 8 à 10 minutes puis 6 à 8 minutes côté chair.
Ils doivent rester rosés au milieu.


Au moment de servir, tranchez finement le magret, réchauffez la sauce dans la sauteuse et servez le magret nappé de la sauce.
 
Bon appétit !
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "volaille" sur ce lien.



Le fort de Douaumont est un ouvrage fortifié situé sur la commune de Douaumont-Vaux dans le département de la Meuse.
Il s'agit d'un des forts de la place forte de Verdun, faisant partie du système Séré de Rivières.
 
Le système Séré de Rivières est un ensemble de fortifications bâti à partir de 1874 le long des frontières et des côtes françaises, en métropole ainsi que dans quelques colonies.
Ce système défensif remplace les fortifications bastionnées mises en place notamment par Vauban.
Il doit son nom à son concepteur et promoteur, le général Raymond Adolphe Séré de Rivières.
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Verdun depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
(12 clichés)


Après la guerre franco-allemande de 1870 qui a vu la perte par la France de l'Alsace-Lorraine, un plan de défense de la nouvelle frontière est établi par le général Raymond Adolphe Séré de Rivières.


Dans le cas de Verdun fut construite une double ceinture composée de 19 forts délimitant un périmètre de 43 kilomètres et couronnant les côtes de Meuse.


Le fort de Douaumont est le fort le plus au nord du camp retranché sur la rive droite de la Meuse.
Il est épaulé par ses voisins, l'ouvrage de Thiaumont au sud-ouest et le fort de Vaux au sud-est.


Le fort renferme une des tourelles du modèle Galopin. Ces tourelles furent construites de 1907 à 1909.

Il s'agit d'une tourelle à éclipse qui monte pour tirer et redescend aussitôt.


Puits central de communication !


Construit entre 1884 et 1886 et modernisé entre 1901 et 1913, le fort fut un des lieux emblématiques de la bataille de Verdun en 1916.


Pris par les troupes allemandes en février, il est repris par les Français en octobre de la même année.


Lieu de mémoire partagée !
Derrière ce mur marqué d'une simple croix blanche, ont été regroupées les dépouilles des soldats allemands tués lors de l'explosion du 8 mai 1916.


Dans la forteresse, aujourd'hui silencieuse, résonne toujours les cris de ceux qui, Allemands ou Français, ont ici abandonné leur jeunesse.


Vue extérieure de la tourelle  à moitié éclipsée.


C'est en novembre 2009 que les drapeaux allemand et européen sont hissés aux côtés du drapeau français sur le dessus du fort à l’issue d’une cérémonie franco-allemande.



L'Alsace est une région que nous aimons beaucoup. Nous y allons régulièrement.....et pourtant......c'est la première fois, cette année, que nous avons le loisir de nous y balader!
C'est l'occasion, pour nous, de vous envoyer cette carte postale. 

Cliché numéro un : la très jolie place de l'hôtel de ville de Barr (67)


Balade alsacienne rime avec balade gourmande ! 

Cliché numéro deux : la maison du pain d'épices de Gertwiller (67)


Enfin, à l'heure des vendanges, l'Alsace a revêtu ses habits d'automne !

Cliché numéro trois : une jolie fenêtre prise à  Zellenberg (68)

À bientôt ! 



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :