Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 18 558 455
Nombre de commentaires : 84 644
Nombre d'articles : 6 542
Dernière màj le 21/06/2018
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 >>
Les Bains de Plombières, commune située dans le département des Vosges, se situent le long d'un axe central passant par la rue Liétard, la place du Bain Romain et la rue Stanislas.
Il rassemble huit lieux voués au thermalisme : le Bain National, le Pavillon des Princes, le Bain Tempéré, le Bain des Capucins, le Bain Romain, le Bâtiment thermal gallo-romain, le Bain Stanislas et le Bain Montaigne.
On peut y ajouter le lavoir couvert du 19e siècle et la maison des Arcades qui héberge la Source du Crucifix.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(4 clichés)


Le Bain National est construit en 1812/1819 par Nicolas Grillot à la suite de la nationalisation des eaux de Plombières par le décret de l'empereur Napoléon Ier le 12 juin 1811.


Il est construit à l'emplacement d'un ancien couvent des Capucins du 17e  siècle vendu comme Bien national en 1791.
L'architecte Robert Danis reconstruit le bâtiment devenu vétuste en 1932/1935 en style Art déco, à l'exception de la façade principale.


L'aménagement intérieur date donc de cette époque avec une buvette lumineuse entourée d’un muret couvert de mosaïques, dont l'accès est libre pour tous les visiteurs.
Le Bain National sert aujourd'hui de buvette thermale.

À demain!



Le circuit en ville vous a fait découvrir le beau patrimoine de Plombières-les-Bains, cité située dans le département des Vosges!
Mais cette commune est surtout connue pour son patrimoine thermal et, notamment les thermes Napoléon!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Le grand intérêt porté par Napoléon III à la station, conduit à la construction d'un ensemble "thermes et hôtel"!


À l'intérieur, un marbre de Napoléon III de Nicolas Jaley accueille les visiteurs avant de pénétrer dans le grand hall d'entrée de 55 mètres de longueurs.


La première pierre fut posée le 22 juillet 1857 et les thermes ouvrirent dès 1861.


Deux statues en pied trônent dans celui-ci : Calliope la muse de la Poésie épique et de l'Éloquence, et Thalie la muse de la Comédie (dépôt du Musée du Louvre).


Le hall permet de desservir les galeries de bains et aux passages couverts des deux ailes du Grand Hôtel.


À l'étage, les curistes sont partis mais tout est prêt pour demain!


Depuis 2000 ans, les eaux de la station sont réputées pour leur efficacité dans le traitement des troubles de l’appareil digestif et des douleurs articulaires.


Aujourd’hui, elles sont aussi reconnues pour leurs effets bénéfiques dans le traitement de la maladie de Crohn et de la Fibromyalgie."


Dans une des salles de soin, des travaux ont permis de mettre à jour les carrelages d'époque!

À demain!



GNOCCHI DE POTIMARRON

 09/01/2018
Au 15e siècle, dans ses poèmes destinés à être chantés pendant le carnaval, Laurent de Médicis faisait déjà l'éloge, entre autres, des gnocchis...
Les gnocchis sont une famille de pâtes préparées soit avec des pommes de terre, soit avec une préparation à base de semoule de blé!

Aujourd'hui, je prends encore un chemin de traverse en revisitant cette délicieuse spécialité avec un potimarron!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 45 minutes- cuisson 30 minutes)

-800g de potimarron
-500g de pommes de terre
-2 jaunes d'oeufs
-150g de farine
-100g de parmesan
-50g de beurre
-sel, poivre


Nettoyez le potimarron.
Faites-en cuire la chair à la vapeur pendant 10 minutes.
Égouttez-le bien.

Faites cuire les pommes de terre dans un grand volume d'eau.
Pelez-les et passez-les au presse-purée ainsi que le potimarron.

Ajoutez-y la farine, les jaunes d'oeuf et 60g de parmesan.
Salez, poivrez.
Laissez-les reposez 10 minutes.


Façonnez les gnocchi à l'aide de deux cuillères à soupe.


Faites-les cuire dans un grand volume d'eau bouillante.
Ils remontent à la surface quand ils sont cuits.


Égouttez-les sur du papier absorbant.


Enfin, faites revenir les gnocchis dans une poêle avec un peu de beurre.


Au moment de servir, déposez les gnocchis dans les assiettes et saupoudrez-les de parmesan!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "potiron et potimarron" sur ce lien.



MERCI MICHÈLE

 09/01/2018
Aujourd'hui, Marc et moi mettons à l'honneur Michèle et Pierre du blog lestilleuls"  pour leur grande gentillesse.

Quelle joie, aujourd'hui, lorsque le facteur a sonné à la porte!

Un joli paquet, bien emballé, cachant une belle et bien sympathique carte, une boîte de chocolat, un petit lutin vraiment trop mignon et un livre!

Merci à Michèle et Pierre pour cette bien gentille attention qui nous va, à Marc et à moi, droit au coeur!



Plombières, cette commune située dans le département des Vosges, est également surnommée la ville aux mille balcons !
Toutes les maisons en sont pourvues, et surtout la diversité des motifs de ferronnerie donne à l'ensemble de la ville un charme inégalable.

La meilleure façon de les découvrir est de parcourir la ville!

Place du bain romain!
Au centre de cette place se situait l'ancienne piscine romaine.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


Le bain romain reconstruit en 1937, et presque entièrement enterré, en occupe l'emplacement.


Le centre balnéo romain fait la joie des curistes!


Tous les établissements thermaux appelés Bains Impériaux sont utilisés à la fois pour la cure et la remise en forme.


La maison des arcades!
Appelée autrefois Palais Royal, cette maison a été construite en 1761 par ordre de Stanislas Leszczynsli, dernier duc de Lorraine, pour ses petites filles Adémaiïde et Victoire, filles de Louis XV.


Ancien Hôtel des Dames Chanoinesses de remirmont!
Il fut construit de 1733 à 1736 et fut vendu comme Bien National en 1791.
aAu sous-sol, étuve romaine (50°C – source à 81°C) découverte en 1856 lors des fouilles entreprises par l’ingénieur Jutier sur ordre de l’Empereur Napoléon III.


La maison de Joséphine!
Il y a une anecdote célèbre qu'il faut connaître quand on se promène à Plombières.
Juste en face de l'Hôtel des Dames Chanoinesses de Remirmont se trouve la maison dite de Joséphine!
Je laisse J.-D. Haumonte et J. Parisot. le loisir de vous en relater l'histoire!

À chaque balcon son "caractère" et son histoire!
La plus célèbre est certainement celle de l'Impératrice Joséphine de Beauharnais, qui aurait pu lui être fatale, mais qui par bonheur n'eut pas de suites graves.
" En 1798, Joséphine logeait dans la Maison Martinet au 4 rue Stanislas actuel.
Le balcon de bois sur lequel elle se tenait avec Madame Adrienne de Gambis, le général Colle et le citoyen Latour, s'affaissa sous leur poids et descendit jusque sur le pavé. Joséphine n'eut à la vérité, ni fracture, ni luxation, seulement des contusions.


Mais un colonel de cuirassiers qui passait au même moment et sur lequel elle tomba, eut la cuisse cassée.


La convalescence fut charmante.
Jamais souveraine ne fut mieux traitée que la femme du général Bonaparte. C'était chaque matin, toutes les fleurs de la montagne qu'on portait à ses pieds".
( Haumonté et Parisot)


L'église Saint Amé!
L’Église de Plombières fut édifiée de 1858 à 1861 grâce à une importante aide financière de Napoléon III.
Elle fut conçue d’après les plans de Viollet-le-Duc dans le style néo-gothique flamboyant.


En face de l'église deux stèles en bronze représentant les profils de Napoléon III et du comte de Cavour, commémorent "l'Entrevue de Plombières"!


Le 21 juillet 1858, l'Empereur et le 1er ministre de Victor Emmanuel II, roi de Piémont Sardaigne, prirent ensemble des dispositions qui ouvrirent la voie de la réunification italienne.

À demain!



Le mendiant, en pâtisserie, peut  prendre différentes formes!
Il y a le mendiant alsacien ou bettelmann.
Il est généralement confectionné avec des restes de pain rassis, de kougelhopf, de brioches ou des restes de gâteau.
On y ajoute des fruits selon la saison et selon l'envie de la cuisinière....

Je vous invite à voir mes deux recettes de bettelmann ici et ici!

Il y a aussi le mendiant au chocolat qui est une confiserie composée d’un palet de chocolat surmonté de fruits secs.

Aujourd'hui, je revisite cette seconde version!


Les ingrédients pour cette recette:
(préparation 20 minutes)

-200g de chocolat noir
-2 paquets de galettes bretonnes
-fruits secs


Prenez une casserole.
Faites-y fondre le chocolat au bain-marie.
Lissez bien le chocolat afin qu'il soit homogène.


Prenez un sachet de fruits secs....noix, amandes, raisins secs et cranberries.


Préparez un plat garni de papier sulfurisé.
Trempez chaque gâteau dans le chocolat fondu.
Disposez-les sur la feuille de papier sulfurisée.


Garnissez chaque mendiant de fruits secs.


Comme j'avais un peu de chocolat fondu de trop, j'y ai trempé quelques spritzs!


Laissez les mendiants refroidir dans un endroits frais.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



Depuis l'Antiquité, arrivant de régions, de provinces et de toute l'Europe du Nord, des hommes et des femmes viennent se soigner dans les eaux chaudes de Plombières-les-Bains dans les Vosges!

En suivant le circuit historique à travers les rues de la ville nous sommes arrivés devant le lavoir de Plombières!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Ce lavoir a été construit au 19e siècle.


C'était, surtout, un lieu de rencontres!


Le lavoir permettait à la population de se retrouver et d'échanger les dernières nouvelles!


Mais aussi, en hiver les dames de la ville pouvaient laver leur linge à l'eau chaude!
Chose peu courante!


Ce lavoir est superbement aménagé!



Plombières-les-Bains est située au sud du massif des Vosges dans la vallée de l'Augronne.

Depuis l'Antiquité, l'activité humaine s'est développée autour du thermalisme!
À la période romaine, le cours de l'Augronne a été canalisé et dévié afin de capter les émergences situées au-dessous.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Plombières....."La ville aux mille balcons"!
Qu'ils soient en bois, en fer forgé ou en fonte moulée chaque maison en possède!
Ils donnent à Plombières un caractère très particulier.


Autrefois à Plombières-les-Bains.....
"on aimait voir et être vu"!


Histoire des balcons!
Au 18e siècle, les balcons en fer forgé remplacèrent ceux en bois.
De nombreux balcons portent le monogramme du propriétaire.
Au 19e siècle, les balcons sont en fonte moulée.


Espace Berlioz!
Ancien casino, il fut construit entre 1877 et 1978 à l'emplacement des anciennes écuries de poste.
Aujourd'hui la grande salle de spectacle est un lieu de conférences.


Au Second Empire une période prospère s'installe.
Napoléon III contribue à la transformation et à l'agrandissement de la station!


Lieu de rencontres, Plombières-les-Bains, est riche d'un patrimoine de plus de 2000 ans.


Les balcons se succèdent et nous les découvrons au fur et à mesure de notre balade!


La fleur de lys est un motif fréquent sur les balcons.


Le bain des capucins!
Appelé au Moyen-Âge "bain des paures", "des goutteux", "des lépreux", on attribue à ce bain une origine romaine.
Joséphine de Beauharnais, épouse de Napoléon 1er y vint se soigner.

À demain!



ÉPIPHANIE

 07/01/2018
L'Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et qui reçoit la visite et l'hommage des rois mages.
Cette fête se célèbre le premier dimanche qui suit le 1er janvier!

Une fête de lumière!

À l'origine, l'Épiphanie fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière.
Le cycle prend fin le 6 janvier.
C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible et c'est cette date que choisit le Père de l'Église Épiphane de Salamine, dans son Panarion, comme date de naissance de Jésus.
On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière.

Fête romaine des Saturnales!

La date de l'Épiphanie correspond aussi à l'origine à une fête païenne : sous l'Antiquité, les Romains fêtent les Saturnales qui durent sept jours pendant lesquels la hiérarchie sociale et la logique des choses peuvent être critiquées sinon brocardées et parodiées.

Une fête chrétienne!

Jusqu'à la fin du 4e siècle, l'Épiphanie est la grande et unique fête chrétienne « de la manifestation du Christ dans le monde »!
Depuis le 19e siècle on l'appelle aussi le « jour des Rois » en référence directe à la venue et à l'adoration des rois mages.

Tirer les rois!

La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée.

Depuis le 14e siècle, on mange la galette des Rois à l'occasion de cette fête.
La tradition veut que l'on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une.
Cette dernière, appelée « part du bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du Pauvre », est destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.

La traditionnelle fève est accompagnée ou remplacée par un petit sujet caché à l'intérieur de la pâte de la galette des Rois.
La personne ayant dans sa part la fève est symboliquement couronnée roi ou reine!
Le roi se doit alors d'offrir la prochaine galette!

Je vous invite à voir ma galette 2018 en cliquant sur ce lien!

Pour toutes nos galettes, c'est ici!

Bon dimanche!



La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée.
Donc, hier, nous avons tiré les rois et c'était l'occasion, pour moi, de cuisiner la galette des rois.
Marc et moi, nous vous proposons cette année, une galette gourmande et savoureuse!

Aujourd'hui, je cuisine la galette des rois amandine et crème pâtissière!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


La crème pâtissière:

-60g de farine
-3 jaunes d'oeufs
-1/2 litre de lait
-1 sachet de sucre vanillé
-200g de sucre


Je vous invite à voir ou à revoir la réalisation de cette crème en cliquant sur ce lien!


La crème amandine:

-100g de beurre pommade
-100g de sucre en poudre
-100g de poudre d'amande
-extrait d'amande amère
-2 oeufs
-1 jaune d'oeuf pour la dorure


Je vous invite à voir ou à revoir la réalistion de la crème amandine en cliquant sur ce lien!


Les ingrédients pour la réalisation de la galette des rois amandine à la crème pâtissière:

-crème pâtissière
-crème amandine
-2 disques de pâtes feuiletée
-1 oeuf
-1 fère
-1 couronne


Incorporez délicatement la crème pâtissière à la crème amandine.

Disposez un disque de pâte sur un plateau.
Piquez-le à la fourchette.
Pour ma part, j'ai coupé un petit centimètre de pâte tout autour que j'ai superposé sur le bord extérieur de mon disque de pâte .
Ceci, afin que la pâte soit bien feuilletée sur tout le bord.
Étalez la crème d'amande de façon circulaire en laissant 2 centimètres de marge.
Disposez la fève.


Humidifiez légèrement le bord.
Recouvrez avec l'autre disque de pâte feuilletée.
Dorez le dessus de la galette avec le jaune d'oeuf et formez un quadrillage à l'aide d'un couteau.


Faites cuire 40 minutes à four 180°. (Mais ceci dépend de votre four, il faut surveiller la cuisson et arrêter si vous pensez que la cuisson vous convient).


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



Je poursuis, aujourd'hui, ma promenade dans ce très beau parc miniature de Plombières, cité située dans le département des Vosges!

Initialement ouvert de 1992 à Saint-Amé au pied de la cascade du Saut de la Cuve dans les Vosges, ce parc s'installe le 29 avril 2012 dans le parc impérial à Plombières-les-Bains toujours dans les Vosges.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(15 clichés)


Quartier de la petite France!
La Petite France est un quartier historique de Strasbourg.


Ferme vosgienne!


Haut fer artisanal!

Le haut-fer désigne, dans le massif des Vosges, une scierie traditionnelle dont la force motrice est hydraulique et constituée d'un banc, porteur de la grume qui avance en face d'une lame verticale à mouvement alternatif.

Cette lame ne scie qu'à la descente, due à la seule pesanteur.



Château du Haut-Koenigsbourg!


Le château du Haut-Kœnigsbourg est un ancien château fort du 12e siècle, profondément remanié au 15e siècle et qui fut sous Guillaume II un symbole impérial allemand, qui se dresse sur la commune française d'Orschwiller dans le département du Bas-Rhin.


La rue des Marchands à Colmar!


Kaysersberg!


Chapelle Notre-Dame-du-Haut!
La chapelle Notre-Dame-du-Haut est une chapelle catholique construite de 1953 à 1955 sur la colline de Bourlémont à Ronchamp en Haute-Saône, dans la région française de Bourgogne-Franche-Comté.
C'est une création de l'architecte franco-suisse Le Corbusier.


Plan incliné de Saint-Louis-Arzviller!
Le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller est un ascenseur à bateaux qui fait partie du canal de la Marne au Rhin et permet la traversée des Vosges.


Place Stanislas de Nancy!


Porte de la Craffe de Nancy!
La porte de la Craffe est une porte de Nancy, imposant vestige des fortifications médiévales, érigée au 14e siècle au nord de la ville-vieille.


Chapelle de Frère Joseph au Ventron dans les Vosges!


Maison natale de Jeanne d'Arc et Église Saint-Rémy à Domrémy-la-Pucelle!



Je terminerai cette balade dans le parc des miniatures de Plombières par un dernier aperçu du château du Haut-Koenigsbourg!

À bientôt pour la suite de notre voyage à Plombières-les-Bains!



L'osso bucco est connu depuis le 18e siècle comme étant l'un des plats typiques de la culture culinaire lombarde.
Ce mets devenu international, se cuisine aussi en remplaçant le veau par la dinde, ou même par le porc.

Aujourd'hui je cuisine une rouelle de porc en osso bucco!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 1 heure)

-1 rouelle de porc
-5 ou 6 petits oignons sauciers
-2 gousses d'ail
-1 boîte de tomates pelées
-1 petite boîte de concentré de tomate
-50cl de bouillon
-20cl de vin blanc
-1 kg de carottes
-1 càs de vinaigre de miel
-1 càc d'origan
-huile d'olive
-sel, poivre


Coupez la rouelle en gros cubes.
Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse.
Faites-y revenir la viande de tous les côtés.
Réservez.

Remplacez la viande par les oignons, l'ail, les carottes, les tomates pelées et le concentré.
Remettez la viande dans la cocotte.
Versez le vin blanc, le bouillon.
Saupoudrez d'origan.
Salez et poivrez.

Couvrez et laissez mijoter doucement pendant 1 heure.


10 minutes avant la in de cuisson versez le vinaigre de miel.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de porc sur ce lien.



Une affiche vue sur la devanture d'un magasin!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!



Le Parc Miniature de Plombières-les-bains est un parc situé dans la ville thermale de Plombières-les-Bains dans les Vosges en Lorraine.

Pour le visiter, il suffit de monter les escaliers situés en face du casino et de suivre le sentier!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(15 clichés)


Le sentier qui mène au parc des miniatures longe le mini golf!


Ouvert depuis le 29 avril 2012 dans le parc impérial de Plombières-les-Bains, le Parcs des Miniatures s'étale sur 6 000 m2.


Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg!
La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est une église fondée en 1015 sur les vestiges d'une précédente cathédrale et élevée à partir de 1220 par la ville libre de Strasbourg, riche république marchande et financière, dans le style gothique.


Le château de Luneville!


Le château de Lunéville, possession des ducs de Lorraine depuis le 13e siècle, a été construit pour le compte du duc Léopold 1er entre 1703 et 1720 sur des plans de Pierre Bourdict, Nicolas Dorbay et Germain Boffrand.


Château d'Haroué!
Le château des Beauvau-Craon, dit château d'Haroué ou palais d'Haroué, est un château du XVIIIe siècle situé dans une petite vallée au centre du village français d'Haroué, dans le Saintois, au Sud de Nancy.


Le château des Brasseurs de Xertigny!
Le château des Brasseurs est un château de la commune de Xertigny au sud du département des Vosges en région Lorraine. Il accueille la mairie de la ville depuis 1981


Le château du Haut-Koenigsbourg!
Le château du Haut-Kœnigsbourg est un ancien château fort du 12e siècle, profondément remanié au 15e siècle et qui fut sous Guillaume II un symbole impérial allemand, qui se dresse sur la commune française d'Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.


La gare de Remirmont!
La gare de Remiremont est une gare ferroviaire française de la ligne d'Épinal à Bussang, située sur le territoire de la commune de Remiremont dans le département des Vosges en région Grand Est.


Les thermes Napoléon de Plombières!


Le château des Rohan!
Le château des Rohan est un ancien château épiscopal construit à la fin du 18e siècle par l'architecte Nicolas Salins de Montfort.
Il se trouve au centre de la ville de Saverne, Bas-Rhin et abrite les musées municipaux.


Corps de ferme alsacienne!


Maison Pfister de Colmar!
La maison Pfister est un monument historique situé à Colmar, dans le département français du Haut-Rhin.


La Metzig de Molsheim!
Créé dans une ancienne boucherie voûtée du 16e siècle, ce restaurant propose des spécialités alsaciennes.
Nous y sommes allés et vous pouvez voir ou revoir notre article en cliquant sur ce lien.

À demain pour la suite de la visite du parc des miniatures de Plombières!




L’origine exacte de la crème brûlée reste inconnue.
Français, Espagnols et Anglais se disputent l’origine de la crème brûlée, mais la première référence historique écrite est française dans l'ouvrage de 1691 Nouveau cuisinier royal et bourgeois  du cuisinier François Massialot.

Ce jour là, Marc et moi sommes en cuisine et très concentrés!
En effet, nous allons réaliser une crème brûlée, et, pour nous, c'est une première!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 1 heure- attente 4 heures)

-25cl de lait entier
-25cl de crème fraîche
-6 jaunes d'oeufs
-2 sachet de sucre vanillé
-80g de sucre semoule
-80g de cassonade


Versez le lait, la crème et le sucre vanillé dans une casserole.
Portez à ébullition et réservez jusqu'à ce que le lait soit tiède.

Dans un saladier fouettez les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Délayez avec la préparation précédente encore tiède.
Laissez reposez cette crème au moins pendant 2 heures au réfrigérateur.


Répartissez la crème dans des cassolettes et mettez-les dans le four préchauffé à 90° pendant 45 minutes (+ou- selon le four)!
Vous devez vérifier si les crèmes sont bien prises.
Sortez-les du four, laissez-les refroidir et mettez-les au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.

Au moment de servir, saupoudrez la surface des cassolettes de cassonade.
Puis, caramélisez-les à l'aide d'un chalumeau!


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



<< 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :