Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 16 066 909
Nombre de commentaires : 80 567
Nombre d'articles : 6 103
Dernière màj le 21/10/2017
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>
Sélestat, commune située dans le département du Bas-Rhin, est une ville idéalement située.
Sise à mi-distance entre Strasbourg et Mulhouse et traversée par l'Ill, cette cité est située dans la plaine d'Alsace, au pied des Vosges.

Vous l'avez compris, aujourd'hui nous commençons la visite de Sélestat!

Cet artcicle servira de récapitulatif à notre balade à Sélestat!

-Entre légende et histoire (ici)

-Maison natale d'Alfred Oberkirch (voir le lien)

-La tour neuve (voir le lien)

-Peinture murale (voir le lien)

-Pause au bord de l'Ill (voir le lien)

-Église sainte-Foy (voir le lien)

-Perle d'Alsace (voir le lien)

-Église saint-Georges (voir le lien)

-La vieille ville (voir le lien)

-Un dernier petit tour (voir le lien)

Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


La visite commence devant l'office de tourisme, hélas fermé ce jour là!
La commanderie Saint-Jean faisait partie, au Moyen-Âge, d'un ensemble plus vaste appartenant aux chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Cet ordre hospitalier et militaire formait les nobles alsaciens au combat afin d’aller défendre la Terre Sainte lors des croisades.
Seuls subsistent de l’ancienne communauté le bâtiment de la Commanderie où était logé le Prieur, c’est-à-dire le chef de la Communauté, et le Ritterhof où étaient hébergés les moines chevaliers.


L'église protestante!
C’est une histoire mouvementée qu’a connue l’église protestante.
Construite à partir de 1280 pour des moines franciscains, elle fut par la suite occupée au 16e siècle par des moines réformateurs, les Récollets.
Ces derniers sont chassés à la Révolution Française, date à partir de laquelle l’édifice va être utilisé comme écurie et entrepôt à grains!
À la fin du 19e siècle, la nef est détruite.
Ne reste alors que le choeur qui est cédé à la communauté protestante.


École du centre et vieille tour!
L’actuelle école du centre fait partie des réalisations de l’époque allemande d’après 1870.
Il s’agit d’un édifice massif. On parle d’ailleurs de style colossal.


Vieille tour!
Face à l’école du Centre, dans la rue de la Jauge, le restaurant "La Vieille Tour" présente une façade bien étrange dans laquelle est littéralement encastrée une tourelle de flanquement.
Cette tourelle est un vestige du mur de la première enceinte qu’a connu la ville (1116 - 1130).


L’Hôtel de Ville fait partie des rares édifices publics de style néo-classique à Sélestat comme en atteste la composition de sa façade caractérisée par la rigueur et la symétrie et par l’emploi de colonnes doriques et toscanes.


Les locaux de la mairie lui font face.
Ils sont situés dans un ancien hôtel du 14e siècle.


De la fin du 15e siècle jusqu’au début du 17e siècle, c’est sur l’actuelle place d’Armes, depuis le perron de l’ancien hôtel de ville, qu’étaient proclamées les sentences pour crime de sorcellerie.


Arsenal Sainte-Barbe!
Avec son pignon crénelé caractéristique, l’arsenal Sainte-Barbe est l’édifice le plus imposant de la place.
Construit vers 1470, il servait initialement d’entrepôt de marchandises avant d’être transformé en arsenal au courant du 16e siècle.


À la fin du 19e siècle, il est décidé d’aménager l’édifice en salle des fêtes. C’est l’architecte communal, Jean-Jacques-Alexandre Stamm qui est chargé des travaux.


Située à l’angle de l’édifice, sainte Barbe est reconnaissable à sa couronne, attribut des martyrs, et à la tour aux trois fenêtres, évocation de la Sainte Trinité, sous sa main droite.


C'est sur cette jolie façade que je fais une pause. Je vous retrouve demain pour la suite de cette visite!



Que je vous raconte!
Il y a quelques temps j'ai voulu réaliser un baba au rhum en utilisant de la levure de boulanger déshydratée!
La pâte à savarin n'a pas montée.....je n'étais pas très satisfaite du résultat!

Comme je ne reste jamais sur une mauvaise impression, j'ai remis la réalisation de ce baba au goût du jour!
Et j'ai décidé de le réaliser avec de la levure de boulanger fraîche!

Mais voilà! J'avais utilisé le restant de mon rhum.....c'est pourquoi aujourd'hui je cuisine un baba à l'eau de vie de mirabelle!

Mais, avant de commencer cette recette, je voulais encore vous parler de cette légende Lorraine qui dit que....

Le baba au rhum aurait été inventé pendant la première moitié du 18e siècle, quand le roi de Pologne, Stanislas Leszczynski, alors duc de Lorraine et installé à Nancy, trouvant le Kougelhopf  trop sec, demanda à ce qu'il soit arrosé....


Les ingrédients pour cette recette:
(8 personnes- préparation 15 minutes-cuisson 30 minutes- repos 30 minutes à 1 heure)

-250 g de farine
-1 paquet de levure de boulanger
-10 cl de lait
-80 g de beurre
-3 oeufs
-1 càs de sucre
-1 paquet de sucre vanillé

Pour le sirop:
-250ml d'eau
-125 ml d'eau de vie de mirabelle
-150 g de sucre

Crème chantilly:
-300g de crème fleurette à 30%
-50g de sucre glace

Pour encore plus de gourmandise:
-1 kiwi
-1 mangue
-1 pomme
-1 banane
-1 citron


Tamisez la farine dans un saladier.
Faites-y un puits, puis émiettez-y la levure.
Ajoutez une cuillère à soupe de sucre.
Mélangez la levure avec le lait tiédi.
Laissez reposer 1/4 d'heure.

Ajoutez, alors,  le beurre fondu, les jaunes d'oeuf, le sucre restant, le sucre vanillé.

Beurrez un moule à savarin.
Versez la préparation dans le moule.
Laissez lever jusqu'à ce que la pâte atteint le bord du moule!

Astuce:
Pour rendre votre pâte plus légère, rompez-la!
C'est-à-dire, creusez sa surface avec les doigts pour en chasser l'air.
Laissez-la à nouveau monter jusqu'au bord du moule.

Lorsque la pâte a atteint le bord du moule, mettez le gâteau dans un four à 220° pendant 30 minutes.


Pendant ce temps, préparez un sirop!
Faites bouillir l'eau et le sucre.
Lorsque le sirop est prêt ajoutez l'eau de vie de mirabelle.
À la sortie du four, imbibez plusieurs fois le gâteau de ce sirop.

Préparez aussi les fruits!
Pelez-les et coupez-les en rondelles ou en petits dés ou encore en petits quartiers.
Saupoudrez-les de sucre ainsi que d'un jus de citron.
Réservez-les au frais.


Au moment de servir, battez la crème en chantilly avec le sucre glace!

Présentez le baba bien mouillé avec les fruits au centre du gâteau et la crème chantilly sur les fruits.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



Ebersheim, cette jolie cité située dans le département du Bas-Rhin nous a laisse de bons souvenirs!
Celui, notamment de la maison natale d'Ignace Heinrich!

Ignace Heinrich, né le 31 juillet 1925 à Ebersheim et décédé le 9 janvier 2003 à Carnoux-en-Provence est un athlète français spécialiste du décathlon, actif entre 1947 et 1954.


Palmarès:

-Champion d'Alsace d'athlétisme individuel dans cinq épreuves, en avril 1946.
-Vice-champion olympique du décathlon de Londres, en 1948.
-Champion d'Europe de décathlon à Bruxelles en 1950, deux mois après un grave accident de moto qui aurait dû, selon les spécialistes, l'immobiliser durant plus de six mois.
-Champion de France de décathlon en 1947, 1948, 1949 et 1952 (et recordman de France).
-Champion de France de saut en longueur en 1949.
-Champion de France de saut à la perche en 1952.
-Champion de France du 110 m haies en 1952.

Vous pouvez voir ou revoir d'autres maisons natales en cliquant sur ce lien!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade printanière en Alsace depuis le début en cliquant sur ce lien!



Ebersheim est une commune située dans le département du Bas-Rhin, et, après avoir fait le tour du village, nous nous sommes arrêtés (comme à notre habitude) à l'église!

Aujourd'hui, je vous propose la visite de l'église saint-Martin d'Ebersheim!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade printanière en Alsace depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Cet édifice, dont le clocher évoque l'abbatiale baroque d'Ebersmunster, fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 1984.

Je vous invite à voir ou à revoir notre article sur l'abbatiale saint-Maurice d'Ebersmunster sur ce lien!


Une première église est mentionnée en 1137!
Un nouveau lieu de culte est édifié en 1500, mais celui-ci est détruit durant la guerre de Trente Ans en 1635.
L'église est reconstruite en 1650.
Elle est bénie en 1768, puis consacrée en 1773.


L'intérieur a été restauré en 2011.
Le style est art baroque, inspiré de l'abbatiale Saint-Maurice d'Ebersmunster, la commune voisine.


Le maître-autel et les autels latéraux dédiés à la Vierge Marie et à saint Joseph...


...sont des chef-d'œuvres baroques.


La chaire est remarquable.


Le buffet d'orgue de Martin Bergäntzel date de 1785.

Je vous retrouve tout de suite pour admirer les vitraux de cette église.



L’église Saint-Martin d'Ebersheim est située rue de l'église, à l'angle du Quai des Pêcheurs.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade printanière en Alsace depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


L'église possède 12 fenêtres dont 2 dans le chœur, toutes équipées de vitraux réalisés par les ateliers Ott Frères en 1945, au sortir de la seconde Guerre Mondiale qui en détruisit tant.


Dans un style qui leur est propre, une scène biblique est figurée au milieu d'une verrière à motifs géométriques réguliers.


On rencontrera parmi ces thèmes saint Martin patron de la France et de cette église...


...saint Nicolas...


...saint-Pierre...


...saint-Paul...

À bientôt!



SALADE DE RIZ

 30/05/2017
Les salades complètes et bien rafraîchissante sont à la fête en ce moment!

Installez-vous et dégustez une salade riz!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 20 minutes)

-250g de riz
-1 bol de petits pois congelés
-2 poivrons
-1 petite boîte de champignons de Paris
-4 filets d'anchois
-1 boîte de thon au naturel
-4 saucisses de Strasbourg
-100g de gruyère
-cornichons
-câpres
Vinaigrette:
-huile d'olive
-2 citrons
-2 oeufs
-sel, poivre


Faites cuire le riz "al dente".
Égouttez-le et laissez-le refroidir.
Faites cuire les saucisses dans une casserole d'eau froide (quelques minutes seulement sinon elles craquent).
Coupez-les en rondelles.
Faites cuire les oeufs, écalez-les et coupez-les en quatre.
Lavez, épépinez les poivrons et coupez-les en lamelles.
Faites cuire les petits pois dans une casserole d'eau(quelques minutes).
Coupez le gruyère en petits dés.
Égouttez les champignons et le thon.
Coupez les cornichons en rondelles.
Coupez les anchois en morceaux.


Dans un grand saladier préparez une sauce avec les éléments de la vinaigrette.
Ajoutez-y tous les ingrédients de la salade.
Remuez délicatement.
Réservez au frais jusqu'au moment de la dégustation.


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées entrées sur ce lien.



MERCI SYSSIE

 30/05/2017
Aujourd'hui, j'ai le plaisir de mettre à l'honneur, Syssie du blog "Prendre le thé chez Syssie" .

En effet, Syssie a eu la gentillesse de nous envoyer une bien jolie carte de ses dernières vacances!

Merci beaucoup Syssie pour cette belle marque d'amitié!



Notre balade printanière en Alsace se poursuit! Nous allons, aujourd'hui, nous arrêter un moment à Ebersheim!
Ebersheim est une jolie commune située dans le département du Bas-Rhin tout près de Sélestat!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade printanière en Alsace depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


La balade commence du côté de la mairie!


Des siècles durant, le village a évolué au gré des grandes épopées de l’Histoire, les hommes ont travaillé la terre et modelé ces paysages de verdure qui caressent nos regards.


En Alsace, l’imagerie religieuse offre une gamme très variée.

Si vous vous promenez dans le village d’Ebersheim, vous pourrez découvrir sur le pignon ou sur la façade des maisons, de remarquables exemplaires de niches protectrices.



Tabac, céréales, élevage font la réputation des agriculteurs d’Ebersheim bien au delà du ban communal.


Il existe plus d’une trentaine de niches de protection appelées aussi niches de dévotion ou encore niches pieuses.


C'est en 1921 que la commune d'Ebersheim se développa fortement grâce à l'industriel G. Maillot qui décida d'ouvrir un parc d'attraction.
Il avait la particularité de s'ouvrir au monde en présentant un « quartier » pour quelques régions de France.
Ce procédé fut ensuite emprunté par la société Europa Park.


Les niches de protection sont des cavités aménagées dans le mur et servent à abriter, derrière une vitre, des statuettes de la Sainte Famille, de Saints et parfois des icônes.


À bientôt pour la suite de cette balade!



Sélestat, cette commune située dans le département du bas-Rhin, est une cité bien agréable à découvrir!
Ce jour là, c'est au coeur de la vieille ville que nous avons décidé de déjeuner et, plus exactement au 39 rue des Chevaliers, à l'Auberge des Alliés!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Nous nous installons tout en admirant cet intérieur niché dans une bâtisse datant du 16e siècle!


Le temps d'un apéritif, nous choisissons notre menu!
Le kir au crémant d'Alsace, au sirop de fraise et liqueur de sureau est accompagné de feuilletés à la tapenade.


En entrée, nous craquons pour ce consommé!


Marc a trouvé! Comme il adore les rognons de veau, il n'hésite pas une seconde!
Les rognons sont cuisinés à la façon des moutardiers et sont servis avec des späetzles maison!


Pour ma part, je préfère la suggestion du jour, une bavette d'Aloyau cuisinée au pinot noir!


Tous les desserts sont servis avec une boule de glace!
Moi qui suis très "chocolat", je choisi un fondant!


Marc préfère une tarte tatin!


Un petit crème pour finir...et nous sommes prêts pour continuer notre promenade!

Nous avons passé un très bon moment de gourmandise dans cette auberge bien sympathique!



Nous suivons notre fil rouge qui nous conduit, chaque dimanche, à la découverte du très beau parc zoologique d'Amnéville!

Aujourd'hui, nous allons à la rencontre des loups, dont le loup à crinière!

Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Le loup à crinière doit surtout son nom à la présence d'une longue et abondante toison noire sur son encolure et sur ses épaules.


Par ailleurs, son allure et son aspect de loup, bien qu'il puisse d'ailleurs aussi ressembler à un renard à longues pattes, conforte cette appellation.


Le loup blanc!

Le loup arctique est plus petit que les autres espèces de loup!



Sa toison blanche est plus épaisse que celle des autres loups.


Les loups communiquent surtout avec leur corps, mais aussi avec les sons, dont les hurlements.
Hurler a un grand nombre de significations.
On pense que ces hurlements aident à maintenir le contact social et les liens au sein du groupe.


Les loups sont des animaux sociables qui vivent surtout en meutes, à la tête desquelles se trouvent un mâle alpha et une femelle alpha.
Cette hiérarchie qu'on observe chez toutes les espèces de loups détermine l'ordre dans lequel s'effectue l'alimentation et la reproduction.

À bientôt pour la suite de ce fil rouge!



Les saveurs ensoleillées illuminent nos cuisines!

Aujourd'hui, je cuisine des biftecks aux tomates et poivrons!


Les ingrédients pour cette recette:
(2 personnes-préparation 10 minutes- cuisson 15 minutes)

-2 biftecks
-300g de tomates pelées
-2 poivrons
-1 échalote
-1 gousse d'ail
-herbes de Provence
-sel, poivre
-huile d'olive



Lavez, épépinez et coupez les poivrons en petits dés.
Pelez, lavez et hachez l'ail et l'échalote.
Coupez grossièrement les tomates pelées.

Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse.
Faites-y revenir tus les légumes.
Ajoutez les herbes de Provence.
Salez, poivrez.
Laissez mijoter à feu doux pendant 15 minutes.

Pendant ce temps faites cuire les biftecks à votre convenance.


Posez les biftecks dans les assiettes et accompagnez-les de la sauce tomates poivrons!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de boeuf  sur ce lien.



MERCI CHANTAL

 26/05/2017
Les voyages forment la jeunesse.....Nous avons de la chance de pouvoir voyager ainsi avec les pensées de nos amies blogueuses.

Merci Chantal du blog "entrepresetchamps" pour cette bouffée d'air pur!



L'église saint-Laurent nichée au coeur de Benfeld, commune située dans le département du Bas-Rhin, est considérée comme une des plus ancienne d'Alsace.

Les vitraux de la nef ont été réalisés au 20e siècle.
Ils illustrent de nombreux saints et saintes chères à l'Alsace, quand aux trois verrières du choeur, elles représentent la Vierge Marie au centre et de part et d'autre Saint Laurent et Saint Materne.

Partons à la découverte de quelques vitraux!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade printanière en Alsace depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


À gauche, sainte-Richarde!
Richarde de Souabe est née vers 840. Femme chrétienne engagée en politique, elle est morte première abbesse d'Andlau un 18 septembre avant 906.
À droite sainte-Élisabeth de Hongrie!
Fiancée à quatre ans et mariée à quatorze ans au landgrave Louis IV de Thuringe, elle a connaissance du mouvement fondé en Italie par François d'Assise auquel elle adhère du fond de son âme.


À gauche, sainte-Monique!
Monique (c. 331-387) est une chrétienne d'origine berbère, qui vécut à Thagaste (actuelle Souk Ahras, Algérie) et mourut à Ostie (Italie), sous l'Empire romain.
Son fils, Augustin d'Hippone, lui a rendu un vibrant hommage, particulièrement dans ses Confessions, ouvrage qui reste la principale source d'information à son sujet.
Reconnue sainte par l'Église catholique romaine et l'Église orthodoxe, elle est fêtée le 27 août, veille de la fête de son fils.

À droite, sainte-Clotilde!
Sainte Clotilde (474 à Lyon?-décédée 3 juin 548 à Tours ds monastère St Martin;inhumée ds basilique St Pierre et Paul - Paris ) est la deuxième épouse de Clovis, roi franc.
Elle est la sainte patronne de l'Aviation légère de l'Armée de terre car elle aurait été à l'origine de la victoire de Clovis à Tolbiac.


À gauche, saint-Arbogast!
Selon la tradition, il aurait d'abord vécu en ermite dans la forêt de Haguenau avant d'être nommé évêque à Strasbourg pour asseoir le pouvoir franc en même temps que développer le christianisme dans la région.
À droite saint-Florent!
Saint Florent est un ermite venu d'Irlande vers 555 et qui s'installe en Alsace dans la Vallée de l'Hasel au pied du Ringelsberg. L'histoire raconte que les animaux venaient se réfugier chez l'ermite lors de chasses.


À gauche, sainte-Odile!

Odile de Hohenbourg, ou sainte Odile, née vers 662 à Obernai (Bas-Rhin), morte vers 720 à Hohenbourg, est une dame de l'époque mérovingienne, fille du duc Etichon-Adalric d'Alsace, fondatrice et abbesse du monastère de Hohenbourg, sur l'actuel mont Sainte-Odile.

Elle a été canonisée au 11e siècle et est considérée comme la sainte patronne de l'Alsace.

À droite, Sainte-Thérèse de Lisieux!
Sainte Thérèse de Lisieux ou Marie-Françoise Thérèse Martin, est née le 2 janvier 1873 à Alençon, issue d'une famille aisée, "la petite Thérèse" rentre comme religieuse carmélite en 1888 et devient soeur Thérèse de l'Enfant Jésus.


À gauche, saint-Pierre avec les clefs du Paradis!
Saint Pierre est souvent représenté portant deux clés : l'une en or, céleste, l'autre en argent, terrestre. Il a ainsi la capacité d'ouvrir et de fermer les portes du Paradis.
À droite, saint-Paul avec l'épée de son martyr et les évangiles!


À gauche, saint André Bauer!
André Bauer est né le 26 novembre 1866 à Guebwiller, il était un frère franciscain du groupe des 120 martyrs de Chine.
Il y est mort le 9 juillet 1900 à Tai-yuên-foo.
Saint André Bauer a été béatifié en octobre 1946 par le Pape Pie XII et canonisé le 1er octobre 2000 par Jean-Paul II. Saint André Bauer est fêté le 9 juillet.

À droite, saint-Jean-Marie Vianney dit le "curé d'Ars"!
Il fut le curé de la paroisse d'Ars (alors Ars-en-Dombes, aujourd'hui Ars-sur-Formans) pendant 41 ans.
Il est nommé patron de tous les curés de l'Univers par le pape Pie XI en 1929.


À gauche, sainte-Agnès de Rome!
Ses principaux attributs sont un agneau blanc, la palme du martyre, un rameau ou une couronne d'olivier, une épée ou un poignard et un bûcher en flammes. Son prénom vient du grec Agnos qui signifie chaste ou pur.
À droite, sainte-Maria Goretti!
Sainte Maria Goretti (16 octobre 1890 - 6 juillet 1902) est une martyre de la pureté par l'Église catholique, qui la vénère comme sainte.


Vitrail de la Sainte-Famille!
La Sainte Famille représente Marie, Joseph et l'Enfant Jésus, elle symbolise la famille chrétienne idéale.
Elle désigne les vertus familiales pour les chrétiens: un couple avec un enfant chéri, vivant modestement et honnêtement de son travail, respectueuse des lois et des conventions sociales.
La célébration de la Sainte Famille a été instaurée par l'Église en 1893, elle à lieu le dimanche après Noël ou le 30 décembre si Noël tombe un dimanche.

À bientôt pour un nouveau voyage!



Les légumes, aujourd'hui, seront à la fête!

Entrez vite dans notre cuisine nous allons préparer des légumes à la crème de parmesan!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes- cuisson 15 minutes)

-1 petite boîte de tomates pelées
-3 poivrons
-1 aubergine
-1 courgette
-1 gousse d'ail
-10cl de crème fraîche
-1 jaune d'oeuf
-50g de parmesan râpé
-sel, poivre
-huile d'olive


Coupez grossièrement les tomates pelées.
Lavez, épépinez et coupez les poivrons en lamelles.
Lavez et coupez l'aubergine et la courgette en dés.

Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans votre sauteuse.
Faites-y revenir les poivrons, l'aubergine et la courgette.
Ajoutez l'ail finement émincé.
Faites cuire en mélangeant régulièrement pendant 10 minutes.

Ajoutez les tomates.
Salez et poivrez.
Couvrez et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Pendant ce temps fouettez le jaune d'oeuf avec la crème et le parmesan.

Lorsque les légumes sont cuits, versez la crème.
Mélangez et servez.


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées légumes sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres menus italiens sur ce lien.



Nous avons fait, hier, un petit tour bien agréable dans cette cité médiévale de Benfeld, commune située dans le département du bas-Rhin!
Aujourd'hui, nous allons parler de son église, l'église Saint-Laurent!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade printanière en Alsace depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


L'église épiscopale date de l'époque mérovingienne (762).



Une reconstruction eut lieu en 1352 dont subsiste le chœur.


Des sarcophages mérovingiens datant de l'église primitive ont été découverts sous les fondations de l'église actuelle.


L'orgue, datant de 1954, est de Georges et Curt Schwenkedel.


L'église fut remaniée en 1754, le chœur gothique a été conservé et la nef reconstruite en 1840 en style néoclassique.


L'église abrite entre autres des fonts baptismaux de la fin du 15e siècle provenant du couvent de Ehl.

Ici nous voyons saint-Materne sur une dalle funéraire.

À demain!



<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :