Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 26 582 349
Nombre de commentaires : 94 274
Nombre d'articles : 7 666
Dernière màj le 21/09/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 >>
Lombalgie!
C'est ma copine!
Elle revient régulièrement me voir et ce pour mon plus grand désespoir!
 
Mais qui est mon amie lombalgie?
La lombalgie, appelée communément mal de dos, lumbago ou " tour de rein", est une douleur située au niveau des vertèbres lombaires.
Cette douleur peut descendre jusqu'aux fesses, voire jusqu'à l'arrière du genoux.
 
Symptômes de la lombalgie!
En cas de lombalgie, on peut aussi ressentir un sentiment de blocage ou des difficultés à faire certains mouvements.
Elle se caractérise par une douleur lombaire basse, survenant de façon brutale et s’accompagne d’une impotence fonctionnelle majeure.
 
Je peux vous assurer que la douleur peut être parfois très intense!
 
Résultat....augmentation de mon traitement à base de cortisone!



Je ne pouvais pas quitter les Baux-de-Provence sans avoir été visiter le château des Baux!
 
Dominant le village et perché sur la partie haute du rocher, le site du Château des Baux s'étend sur plus de 7 hectares.
C'est l'un des endroits les plus extraordinaires de France, protégé au titre des Monuments Historiques.

Le château a été érigé au 11e siècle, pour les seigneurs de Baux.
Durant les 12e et 13e siècles, Les Baux furent un lieu important entre culture et politique de la Provence médiévale du fait de la puissance de la famille régnante.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade aux Baux-de-Provence depuis le début sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)

Photo prise sur le Net


La chapelle saint-Blaise est située à la limite du village des Baux-de-Provence et du château des Baux, au-delà du pavillon d'entrée au château.
C'est le premier édifice que l'on peut admirer quand on arrive sur le site du château.
La chapelle date du 12e siècle et fut élevée par la corporation des tisserands et des cardeurs de laine en l'honneur de leur patron et devint le siège de leur confrérie au 17e siècle.


Hôpital de Quiqueran!
Cet hôpital a été bâti 16e siècle en pleine guerres de religion, sur la volonté de Jeanne de Quiqueran, épouse d'Honoré des Martins, gouverneur des Baux de Provence.
Rebaptisé plus tard "Hôtel Dieu et charité des Baux", il ne ferma qu'en 1787.


Le site de cet ancien hôpital propose des expositions!


Ce jour là nous avons pu admirer une série d'images et de portraits dédiés à Picasso.


La vigne et l'olivier!
Dans la vallée des Baux, la culture de la vigne et de l’olivier domine.


Le plateau de Costapera!
Costa Pera fait face à l'éperon rocheux sur lequel sont perchés le village et le château des Baux-de-Provence.
Au pied de ces deux plateaux, se niche le Vallon de la Fontaine où les habitants de la forteresse venaient puiser l'eau.


De cet endroit, le panorama sur le château est magnifique!


Charles Henri Rieu, dit Charloun Rieu (1er novembre 1846–11 janvier 1924), né et mort au Paradou, un village des Alpilles (Bouches-du-Rhône), est un poète et conteur de langue provençale.
Il est considéré par Frédéric Mistral comme « le chantre de la terre des Baux ».


De juin à fin juillet, la Provence revêt un manteau violet au parfum délicieux...la lavande!


Le Château des Baux-de-Provence.....un voyage extraordinaire dans le temps!



Créé au 10e siècle par un moine de l'Abbaye de Maroilles, ce fromage de caractère est fabriqué en Thiérache, une région naturelle qui regroupe des terroirs de France et de Belgique!
 
Aujourd'hui, je cuisine un rôti de porc au Maroilles!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 40 minutes)
 
-1 rôti de porc de 1kg environ
-1 Maroilles
-50cl de bouillon de volaille
-1 càs de maïzena


Préparez 50cl de bouillon de volaille.
Enlevez la croûte du Maroilles.
Coupez-le en lamelles.
Entaillez le rôti de porc comme pour couper des tranches mais sans aller jusqu'au bout.
Y insérer des morceaux de fromage.
Ficelez le rôti.
Mettez le rôti dans un plat allant au four.
Glissez-le dans un four à 220° pendant 40 minutes.
N'oubliez pas de l'arroser régulièrement durant la cuisson.


En fin de cuisson, récupérez le jus de cuisson.
Faites-le épaissir sur feu moyen et dans une casserole tout en y incorporant la maïzena.
Nappez le rôti de son jus avant de servir.
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres recettes de porc sur ce lien.



Les Baux-de-Provence est un village classé et labellisé "un des plus beaux villages de France".
Aujourd'hui, son patrimoine historique est exceptionnel avec un trésor de 22 pièces architecturales classées Monument Historique!
 
La chapelle des Pénitents Blancs en est un superbe exemple!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade aux Baux-de-Provence depuis le début sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Cette chapelle fut construite au milieu du 17ème siècle.
Sa porte d’entrée est ornée de pierres en bossage. Elle est surmontée d’un bas relief représentant deux pénitents, la tête revêtue de la cagoule, le bourras.


La chapelle des Pénitents blancs fut relevée de ses ruines, en 1937, par la Maintenance des Confréries de Pénitents de Langue d'oc.


Elle fut décorée en 1974 par Yves Brayer sur les thèmes des bergers de provence.


Les sujets liés à l'annonce aux bergers et à la nativité sont placés dans un paysage des Alpilles et du Val d'Enfer.



En Chine, le Nouvel An chinois est la célébration principale et la meilleure occasion de se rencontrer en famille.
Le Nouvel An chinois 2020, l'année du rat de métal, débutera le samedi 25 janvier.
 
Avec Marc et Nicolas nous avons décidé de participer à cette fête en allant déjeuner dans une véritable institution de la cuisine chinoise à Thionville, en Moselle, Le Saïgon situé 32 Rue des Pyramides.


Quelques chips nous permettent de nous mettre dans l'ambiance! Ambiance sympathique, feutrée et bien gourmande.


Les entrées arrivent et Nicolas décide de goûter à une spécialité "vapeur" le Siu Lon Pao.
Ce sont des petites brioches shangaïennes fourrées d'oignons, de porc et de gingembre.


Pour ma part, je reste dans le classique et me régale de nems au crabe! Un petit délice.


Marc, lui, décide de déguster des nems vietnamiens aux crevettes. Et il n'est pas déçu!


Pour la suite du repas, je me décide pour du filet de poulet sur planchette, sauce aigre-douce!
Comme vous pouvez le voir, les plats sont copieux.


Marc se régale de brochettes de poulet mariné à la sauce Kikkoman!
Nicolas a pris des travers de porc à la sauce pékinoise....j'ai oublié de prendre la photo!!!


Les plats sont accompagnés de riz cantonnais....


....ou de nouilles sautées aux légumes.


Pour terminer cette dégustation bien savoureuse, je savoure un thé au lotus! Tout est dit!


Si un jour vous êtes de passage dans notre région, n'hésitez pas à vous arrêter pour déjeuner au Saïgon, vous ne serez pas déçus!



Les Baux-de-Provence, charmant village situé dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, nous réserve de belles surprises!
 
C'est ainsi qu'en nous promenant dans les rues étroites de ce hameau, nous sommes arrivés devant cette maison, la maison natale de Carle Cornille, troubadour né aux Baux en 1866!
 
Vous pouvez voir toutes nos maisons natales sur ce lien!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade aux Baux-de-Provence depuis le début sur ce lien!



Depuis quelques jours nous vous invitons à  visiter le très beau village des Baux de Provence, situé au coeur des Alpilles!
 
Après un petit tour en ville, arrêtons-nous, aujourd'hui, à l'église saint-Vincent!
En partie creusée dans le roc, l'église donne sur la place Saint-Vincent.
De style roman, Saint-Vincent présente une surface quasiment carrée.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade aux Baux-de-Provence depuis le début sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Construite entre le 12e et le 16e siècles, l'église est dédiée à Vincent de Saragosse, un saint né en Espagne au 3e siècle et qui occupait les fonctions de diacre de l'évêque Valère.


Les vitraux, offerts par le Prince Rainier de Monaco, sont l'œuvre du maître-verrier Max Ingrand.


Dans la nef de gauche, dans la troisième chapelle, nous sommes attirés par la présence d'un cénotaphe surmonté d'un gisant.
Il est dédié à la famille de Manville, dont l'ancêtre, Claude de Manville, époux de Philippine de Brion, a fait ériger cette chapelle vers 1540 aux frais de sa famille.


Cet édifice est caractéristique des constructions baussenques par sa partie méridionale à moitié troglodytique.


La cuve baptismale pourrait dater du 18e siècle.



La courge butternut est aussi appelée “doubeurre”, en raison de sa délicieuse saveur de beurre noisette.
Au moment de sa récolte, ma gentille voisine m'en avait donnée! Cela m'avait permis de réaliser quelques recettes tout à fait gourmandes!
 
Aujourd'hui, je cuisine de la courge butternut au four! Un pur délice!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 50 minutes)
 
-une belle courge butternut
-100 g de parmesan
-herbes de Provence, basilic, origan
-sel, poivre
-huile d’olive
-3 gousses d’ail


Pelez, lavez et coupez la courge en dés.
Pelez, lavez et hachez les gousses d’ail.


Dans un saladier mettez toutes les herbes de Provence, l’huile d’olive, et l'ail.
Salez et poivrez.
Mélangez.
Incorporez les dés de courge.
Remuez.


Posez un film alimentaire sur une tôle de cuisson.
Déposez-y uniformément la préparation.
Glissez la plaque dans un four à 200° pendant 50 minutes.


Après 15 minutes, retournez les cubes.
Puis au bout de 25 minutes, recouvrez-les de parmesan.
Poursuivez la cuisson jusqu’à l’obtention de courge bien dorée.


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "courges et courgettes" sur ce lien.



Ce jour là, nous nous étions donné rendez-vous avec des amies afin de déjeuner au Diwan, restaurant libanais situé 40 rue du Maréchal Joffre à Thionville en Moselle.
 
Nous vous invitons à un voyage gourmand....comme nous les apprécions!


L'apéritif à base d'anis est très rafraîchissant!


D'un commun accord nous décidons de gouter à ces fameux mezzés, véritable institution de la cuisine libanaise!
 
Le mezzé est une forme de repas composé d'un ensemble de plats servis en même temps
Chaque mets est servi dans une petite coupelle, de manière à pouvoir picorer en se servant à l’aide de pain pita.


Sur le menu, le mezzé est un assortiment d’entrées froides et chaudes.
Les entrées froides sont composées:
-d'houmous
-de mjaddara, préparation à base de lentilles
-de fromage blanc aillé
-de fasoulia, haricots plats à la tomate
-et de taboulé libanais

Un vrai délice!


Les entrées chaudes sont toutes aussi savoureuses!
Nous avons:
-plusieurs sortes de petits beignets
-du kebbeh, constitué d'une pâte formée de viande hachée et de boulghour.
 
Si vous aimez les découvertes gourmandes, n'hésitez pas à vous faire plaisir!
Nous nous sommes régalés!



Les Baux-de-Provence sont une commune située dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 
Je poursuis notre balade dans cette région en visitant, aujourd'hui, cette magnifique cité des Baux-de-Provence!

La balade débute au niveau de l'office de tourisme, ancienne Maison du Roy!
Jusqu'à la Révolution, la ville des Baux fut le chef-lieu d'une juridiction à la fois royale et seigneuriale dont le siège fut longtemps situé dans ce bâtiment construit en 1499. La justice y était rendue au nom du souverain.
 
Cet article servira de récapitulatif à notre balade-découverte des Baux-de-Provence:

-Royaume de pierre au coeur des Alpilles (ici)

-Église saint-Vincent-des-Baux (voir le lien)

-Chapelle des Pénitents Blancs (voir le lien)

-Châteaux des Baux (voir le lien)

-Carrières de Lumières (voir le lien)

-Maison natale de Carle Cornille (voir le lien)

-Restaurant Bautezar et Musée (voir le lien)
 
Je vous invite à voir ou à revoir nos balades en région Paca sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


Le village des Baux-de-Provence, perché sur un éperon rocheux au cœur des Alpilles, est un site majeur du patrimoine provençal.


Le village se visite à pied!


C'est l'occasion  d'admirer de belles maisons anciennes restaurées.....


.....ainsi que de de belles façades Renaissance.


Porte d'Eyguières!
La porte d'Eyguières ou "porte de l'eau" fut le seul accès du village jusqu'en 1866.
Les habitants y passaient pour chercher de l'eau au Vallon de la Fontaine.


Les ruelles pavées nous réservent de belles surprises! Tout est à découvrir!


Hôtel de Porcelet!
Cette belle demeure du 16e siècle présente une belle façade avec d'élégantes fenêtres à meneaux.


Église saint-Vincent!
Cet édifice du 12e siècle est caractéristique des constructions baussenques par sa partie méridionale à moitié troglodytique.


Village de carte postale!


Il est bien agréable de déambuler au cœur des ruelles étroites.


Hôtel de Manville!
Il est le plus bel hôtel particulier Renaissance du village.
La façade irrégulière suivant le tracé de la rue principale est ouverte largement par de grandes fenêtres à meneaux.


Il fut édifié en 1571 par une riche famille protestante, celle de Claude de Manville.


Il est possible d'aller le visiter! N'hésitez pas!
 
À bientôt pour la suite de cette balade!



MERCI MARYSE

 18/01/2020
Hier, le facteur m'a encore gâtée!
Nous avons eu la surprise et la joie d'ouvrir un paquet qui nous a été envoyé par Maryse, du blog "Maryse, mes loisirs".
 
Une jolie carte de voeux était accompagnée d'un superbe marque-pages en dentelle aux fuseaux ainsi que d'un paquet de crottes de mouettes.
 
La dentelle est tout simplement magnifique!
Et les crottes de mouettes sont de délicieuses gourmandises chocolatées saveur caramel.
Elles sont réalisées à base de riz soufflé au chocolat, enrobé de chocolat blanc, à la fleur de sel saveur caramel.
J'ai hâte de les goûter!
 
Marc et moi remercions infiniment Maryse pour sa gentillesse et son savoir faire.



Aujourd'hui, Marc et moi avons le plaisir de mettre à l'honneur Françoise du blog "La Guillaumette" pour sa belle carte de Bonne Année.

Un sympathique message qui nous a fait bien plaisir!
 
Merci Françoise et Roger.



Le Fort Saint-André est une enceinte fortifiée établie sur le mont Andaon qui domine Villeneuve-lès-Avignon, commune située dans le département du Gard, en région Occitanie.

En 1290, Philippe le Bel échange le Maine et l'Anjou contre une part de seigneurie en Avignon.
Pour protéger un point stratégique à la frontière du royaume marquée par le Rhône, il décide de la construction de Villeneuve-lès-Avignon.

La fortification du Mont-Andaon lui-même est entreprise sous Jean II le Bon.

Vous pouvez voir ou revoir notre visite de Villeneune-lès-Avignon en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Le fort et le mur d'enceinte qui entoure l'abbaye ont été construits en plusieurs étapes durant la deuxième moitié du 14e siècle.


Le châtelet d'entrée, appelé château royal ou "tours jumelles", a été édifié en plusieurs étapes.
Il assure la défense et le commandement du fort.
 


Le long passage de l'entrée était coupé par deux herses successives.


Le fort Saint-André, tel que nous le connaissons aujourd'hui, a eu comme dernier architecte Jean de Loubières, dit Jean de Louvres, l'architecte du palais des papes d'Avignon.


Il a terminé l'actuelle construction sur ordre de Charles V.

Depuis, le fort a été constamment occupé par une garnison jusqu'à la Révolution française.



Chapelle du Belvezet!
Elle a servi de chapelle paroissiale jusqu'au 14e siècle.


La promenade sur l'enceinte fortifiée permet d'avoir une vue panoramique sur Avignon, la vallée du Rhône, le mont Ventoux, les Alpilles et la ville de Villeneuve-lès-Avignon.


L'enceinte fortifiée est longue de 750 mètres.


Les terrasses du châtelet d'entrée!


Les tours jumelles vues depuis la tour des Masques.


Salle du four à pain!
Cette salle semble avoir été aménagée en 1629 lors d'une quarantaine imposée par la peste.

À bientôt pour la suite de cette balade!



Je vous ai déjà parlé de mes douillettes de chou! C'était ici!
Les douillettes sont des feuilles de choux farcies à la viande et au riz et fermées comme des petites paupiettes.
 
Pour rester dans le même registre, je vous propose aujourd'hui, des feuilles de chou farcies à la viande mais sans le riz!


Les ingrédients pour cette recette:
(5 personnes- préparation 30 minutes- cuisson 1 heure)
 
-10 belles feuilles de chou frisé
(vous gardez le coeur du chou pour réaliser une potée)
-500 g de hachis
-50 cl de bouillon de volaille
-15 cl de vin blanc sec
-un morceau de pain
-4 carottes
-1 oignon
-2 gousses d’ail
-1 œuf
-20cl de lait
-Sel, poivre
-huile d’olive


Détachez dix belles feuilles de votre chou.
Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée.
Plongez  les feuilles de chou 2 par 2 et fait-les blanchir 5 minutes.
Égouttez-les et laissez-les refroidir.


Pendant ce temps préparez la farce.
Pelez, lavez et coupez les carottes en petit dés.
Pelez, lavez et hachez oignon et l’ail.
Faites tremper le pain dans le lait.
 
Prenez un saladier, mélangez ensemble le hachis, l'oeuf, la moitié dés des carottes, la moitié du hachis oignon/a et le pain égoutté.
Salez et poivrez.


Étalez les feuilles de chou.
Retirez-en la côte blanche avec un couteau.
Répartissez la farce dans les feuilles de chou.
Repliez les côtés de la feuille et roulez les feuilles sur elles-même pour que la farce soit bien enveloppée.


Pour plus de sécurité vous pouvez les ficeler comme des paupiettes.


Dans une cocotte, faites revenir les feuilles de chou farcies dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.
Réservez-les dans un plat.
 
Dans cette même cocotte, faites revenir doucement les dés de carottes, l’oignon et l’ail restant.
Versez 20 cl de bouillon de volaille et le vin blanc,.
Portez le tout à ébullition et laissez bouillir 5 minutes.
Remettez les choux farcis dans la cocotte.
Faites cuire doucement pendant 45 minutes.


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées chou-choucroute-potée sur ce lien.



La chartreuse Notre-Dame-du-Val-de-Bénédiction est une ancienne chartreuse datant du Moyen Âge, située à Villeneuve-lès-Avignon, dans le département du Gard en région Occitanie.
 
Vous êtes prêts pour la visite?

Ici, l'allée des mûriers!
Cette allée conduit à l'ancien logis du prieur où se trouve actuellement l'accueil des visiteurs.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre visite de Villeune-lès-Avignon en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


La Chartreuse du Val de Bénédiction doit son origine à la volonté du Pape Innocent VI.
Celui-ci après son élection en 1352, fit don à l’ordre des Chartreux de ses terres et de l'hôtel particulier qu’il possédait à Villeneuve lez Avignon du temps où il était cardinal.


Il fit mener rapidement les travaux de la première fondation, prévue à l’origine pour douze religieux et lui conféra de nombreux privilèges.


Il confia la décoration de sa chapelle particulière à Matteo Giovannetti, auteur des fresques du palais des Papes.


Très attaché à la Chartreuse, il y est enterré à sa demande lorsqu’il meurt en 1362.


Le petit cloître appartient à la première période de la fondation de la chartreuse.



Sa galerie méridionale est dite « du colloque » car les dimanches et jours fériés, les religieux pouvaient y rompre le silence pendant un court moment.



Par la galerie Est, on accède à la salle du chapitre voûtée de deux travées d'ogive.
C'était le lieu de confession et de lecture de la règle de l'ordre.


Cellule du père chartreux!


Chaque cellule se compose de trois pièces!


On pénètre par l'Ave Maria, dotée d'une cheminée et d'un oratoire, qui communique avec une chambreet une pièce consacrée aux travaux manuels. Un balcon couvert et un jardin complètent le lieu  de vie du père chartreux.


Le grand cloître, ou cloître des morts!
Au centre de ce cloître se trouve un grand espace vert qui servait, dans sa partie sud, de lieu de sépulture des moines qui étaient enterrés à même la terre.


Terminons cette visite par la chapelle des fresques!

Cette chapelle appartient au palais que s'était fait construire Étienne Aubert après avoir été élu pape.

Elle est réduite à une abside à cinq pans dont les murs ont conservé de belles fresques réalisées par Matteo Giovannetti, peintre attitré des papes Clément VI et Innocent VI.

À bientôt pour la suite de cette visite!




<< 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :