Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 557 278
Nombre de commentaires : 89 503
Nombre d'articles : 7 104
Dernière màj le 17/07/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Une année est passée et notre atelier "couture" ferme ses portes pour quelques semaines de vacances!

Souvenirs.....


J'ai pris grand plaisir à réaliser cette petite trousse de toilette ainsi que cette robe mi-saison!


Rien de tel qu'un pyjama fait maison!


J'adore ce tee-shirt!


Quand la broderie rencontre la couture!


Et, ainsi, il y a peu, nous avons décidé, mes amies de la couture et moi-même, de terminer notre saison "couture" par un repas au restaurant!
Souvenez-vous, c'est ici!


Mais les liens d'amitié sont là! Et c'est tout naturellement que nous nous sommes réunies une dernière fois pour un goûter "gourmand"....très "gourmand" même!


La brioche n'attend plus que d'être dégustée, les petits sablés et les tartes aux abricots ont eu beaucoup de succès!
Quand aux beignets, ils sont fourrés à la compote de pommes....délicieux!


On papote...on papote....Oh! La belle tarte au sucre!


Nous nous donnons rendez-vous en septembre...sans faute!



Lors de ma dernière visite au marché du tissus de Luxembourg-ville, je m'étais promis de me procurer du tissu pour réaliser une trousse de toilette doublée!
 
J'ai donc cherché puis trouvé deux coupons de tissus:
-un coupon de coton de couleur
-un second coupon, le même tissu mais en coton induit
 
Une fermeture éclair et une bobine de fil plus tard....je suis prête!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Pour cette première trousse, j'ai visé le petit modèle!
J'ai grandement assez pour en refaire une un peu plus grande!
 
Je vais vous laisser naviguer sur le Net pour tous les détails de cette réalisation! De nombreux tutos vous aideront!


Après avoir lu et relu différents tutos, j'ai compris qu'il fallait:
-superposer bord à bord, le coton, le coton induit et le zip de manière à ce que :
  • l’endroit de la doublure se trouve contre l’envers du zip,
  • l’endroit du tissu extérieur soit contre l’endroit du zip.
La fermeture éclair est donc pris en sandwich entre la doublure et le tissu extérieur.

Épinglez les 3 épaisseurs.
Cousez au bord du zip à l’aide du pied spécial fermeture éclair de votre machine à coudre.
Retournez et repassez.
Surpiquez à 2 ou 3 mm pour bien maintenir les épaisseurs ensemble et dégager le zip (pour éviter qu’il se prenne dans le tissu).


Retournez votre trousse et cousez les bords de la trousse en laissant un espace ouvert dans le bas de la doublure afin de.....


.....retourner l’ouvrage.


Cousez le fond de la doublure à la main avec des points invisibles ou àla machine pour une version plus rapide.


J'ai réalisé la petite boucle, avec un petit morceau de tissu, à la manière d'un biais.
Je l'ai insérée dans la couture du tissu extérieur.


Et voilà....une petite trousse qui a déjà trouvé sa place dans mon sac à dos!



Mon dernier pull étant terminé (voir le lien), j'ai décidé de poursuivre sur ma lancée et de commencer un nouveau pull!
 
J'ai une grande envie d'un pull un peu spécial pour aller me promener sur les marchés de Noël!
Je n'ai pas trouvé mieux qu'un pull jacquard!!!!
 
Premier essai:
Je monte les mailles du dos de mon pull....
Les côtes terminées je m'aperçois qu'elles sont beaucoup trop serrées!
 
Bon je détricote!

Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(3 clichés)


Deuxième essai:
Je recommence!
J'avance et mon dessin "jacquard" rend vraiment très bien!
 
Pourtant, au bout d'un moment, je m'aperçois que le pull est beaucoup trop large pour moi!
Me serai-je trompée dans mes mesures?
GGRRRR!!!!!
Bon je redétricote!


Troisième essai:
Je recommence!
Je fais très attention pour monter mes mailles.....
Je prends les bonnes mesures....
Je fais attention à ne pas trop tirer la laine....
Au bout de presque deux mois.....ça y est....c'est parti!
 
À bientôt pour la suite de mes aventures...."Atelier tricot"!



Le salon "Aiguille en fête" s'est tenu du 12 au 15 mars 2020 à Paris Expo Porte de Versailles.
 
Hélas pour moi, je n'y étais pas mais...mais....mon amie Nicole y est allée et m'a tout de suite proposée de faire quelques photos pour que je puisse parler de cet évènement sur notre blog!
 
Merci Nicole pour ces photos très représentatives de ce salon!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


"Aiguille en fête" c’est le salon de référence Grand Public des univers de la couture, du tricot, de la broderie, de la custo, du patchwork, de la mercerie , de la dentelle, du tissage, du tricot, du crochet, de la tapisserie…et du faire soi-même 100% fil et aiguille.


L’Aiguille en Fête, le salon international de la broderie, de la couture, du tricot, mais aussi, du boutis, de la tapisserie, de la dentelle, du patchwork......


.....est devenu au fil du temps « Le » salon de référence pour toutes celles et ceux qui consacrent à ces activités créatrices leurs loisirs, leur passion mais aussi leur métier.


Pour cette nouvelle édition, le salon a rassemblé quelques 250 exposants venus du monde entier, de la France jusqu’au Japon, ainsi que plus de 45 000 visiteurs.


Dans ce salon des cours et des ateliers sont dispensés par des professeurs internationaux de renom pour favoriser la transmission de ce savoir-faire.


Plus de 600 m² était dédié aux expositions textiles.


Certains artistes ont exposé leurs oeuvres sur le thème des "Couleurs Végétales".


Vous l'avez compris.....


....ce salon est dédié aux passionnés de l'aiguille!


Pour la 7e année consécutive, "L’Aiguille en Fête" a accueilli la finale du Championnat de France de Vitesse de Tricot « Speed Knitting».
 
Catherine Bouënard, de Trébédan, dans les Côtes d'Armor, a remporté son cinquième titre en cinq participations, avec 264 mailles en trois minutes.
 
Elle est passée cette semaine à la télévision dans le cadre du Journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut.
 
Merci Nicole pour ces photos qui vont en faire rêver plus d'une....moi la première!



Lorsque ce livre est arrivé à la bibliothèque j'ai été très attirée par le nom des auteurs!
 
Je connais bien James Patterson, cet écrivain américain diplômé de l'Université Vanderbilt!
Et c'est toujours avec plaisir que je retrouve, dans mes lectures, le personnage principal de ses romans, l'inspecteur Alex Cross.
 
Je connais bien, aussi, Bill Clinton-qui ne le connaît pas?- mais pas en tant qu'auteur et, associé à James Patterson je me suis dit....tiens, tiens, tiens....voilà un livre qui pourrait être intéressant!
 
Je ne suis pas trompée!


Présentation de l'éditeur:
 
Les trois jour qui ébranlèrent les Etats-Unis. Il y a des secrets que seul un président peut connaître, il y a des décisions que seul un président peut prendre, et parfois il doit envisager l'impensable...
Le thriller visionnaire que seul un président pouvait écrire.
 
Habituée à des thrillers captivants, je me suis surprise à suivre ce président 'imaginaire" qui, dans ma tête ressemblait fort à Bill Clinton, à travers une histoire visionnaire finalement bien réelle!
J'ai adoré me promener dans les arcades de la Maison Blanche!
Frissons et émotions....remous et palpitations.....ce roman est tout à fait convaincant!
 
Bonne lecture!



Malgré le temps instable du moment, il faut penser au printemps qui va bientôt pointer le bout de son nez!
Et ceci est valable aussi en couture!
Depuis quelque temps, je travaille sur une robe...moi qui n'en met plus depuis la nuit des temps!!!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Tout commence par un petit tour au marché aux tissus de Luxembourg-ville! Ce petit tour est toujours suivi par une séance autour du magazine "Burda"!
Nous avons de la chance, notre atelier "couture" est abonné à ce catalogue!


Voilà je suis prête à relever le patron du modèle que j'ai choisi! Un modèle facile....pas trop compliqué!


À l'aide de notre amie Raymonde, j'avance et, petit à petit, ma robe prend forme!


Depuis quelques temps, Raymonde nous initie à manipuler la surjeteuse!


Pas trop mal...non?



Dans ma série, mes loisirs, ma lecture, je vais vous parler, aujourd'hui, d'un livre d'Harlan Coben, "Sans défense".
 
Écrivain américain de roman policier, Harlan Coben est né en 1962.
Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a travaillé dans l’industrie du voyage avant de se consacrer à l’écriture.
 
Pour ceux qui me connaissent un peu, Harlan Coben est un de mes auteurs préférés et je ne rate jamais une de ses sorties littéraires.
 
L'auteur renoue, avec ce livre, avec son héros préféré, Myron Bolitar! C'est donc avec plaisir que je me suis plongée dans cette aventure!


Présentation de l'éditeur:
 
Un adolescent est retrouvé à Londres dix ans après avoir été kidnappé aux États-Unis. Que s’est-il passé ?
Patrick et Rhys, amis et voisins, ont été kidnappés alors qu’ils jouaient ensemble. Leurs parents ont versé une rançon mais les petits garçons n’ont jamais réapparu, laissant les deux familles dans l’angoisse et le doute. Dix ans plus tard, à Londres, Win, l’oncle de Rhys, croit reconnaître l’un des deux garçons. Il appelle en renfort son meilleur ami, le détective Myron Bolitar. Ils retrouvent Patrick mais Rhys reste introuvable. Peut-il encore être sauvé ? Que s’est-il passé pendant ces dix années ? Pourquoi Patrick refuse-t-il de confier ce qu’il a vécu ?

Inutile de vous dire que j'ai été ravie de retrouver toute l'équipe de Myron Bolitar et de son ami de toujours, Win
La fine équipe est au complet.....Esperanza, Big Cyndi....
Tout est prêt pour un bon moment de lecture!
 
Bonne lecture!



Vous l'avez compris, toutes les astuces tricot que je vous présente en ce moment viennent de mon ouvrage du moment....l'élaboration d'un pull!
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Revenons un peu en arrière et profitons d'une promotion sur la laine chez Bergère de France!


Mon travail, commencé cet hiver, a été interrompu par des soucis ici et là à la maison!


Mais, profitant des vacances de février, je me suis mise à l'ouvrage! Je voulais avancer!


Le dos et le devant sont assemblés! Je suis d'attaque pour commencer les manches!


Je tricote toujours mes manches ensembles.
Les augmentations, les diminutions...tout est fait de la même manière!


Ma rubrique "astuces tricot" vous rappelle la technique de couture maille par maille à point arrière que j'utilise pour les manches.....


...ainsi que pour l'encolure.


Voilà.....le travail!


Pas tout à fait parfait.....quelques défauts ici et là....mais c'est moi qui l'ai fait!



Pour assembler la bande d'encolure j'utilise la même manière que pour les emmanchures, la technique de couture maille par maille à point arrière!
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Image prise sur le net sur ce lien!
Je trouve que cette image est très explicative.

La première chose à faire est de passer un fil de couleur sur les mailles de votre bande d'encolure.


Pour que l'encolure soit bien posée, j'ai compté les mailles de mon encolure.
J'ai divisé par 4.
J'ai réparti mes mailles en partant du milieu arrière et en épinglant sur la couture de l'épaule droite, sur le milieu du devant, sur la couture de l'épaule gauche pour finir sur le milieu arrière.


Le travail se fait sur l'endroit.
Vous posez la bande d'encolure sur le pull puis vous appliquez la méthode du maille à maille, comme sur le dessin.


Au fur et à mesure vous enlevez le fil de couleur.


Une fois l'encolure montée....votre pull est terminé!



Comme d'habitude, en tricot, il existe plusieurs manières pour assembler les manches sur les emmanchures de votre pull!
 
Ma maman m'a appris la technique de couture maille par maille à point arrière!
C'est donc cette manière que je vais vous présenter aujourd'hui!
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Image prise sur le net sur ce lien!
Je trouve que cette image est très explicative.
La première chose à faire est de passer un fil de couleur sur les mailles des manches laissées en attente.


Pour rattacher les manches au pull, il faut d'abord se mettre sur l'endroit de votre ouvrage.
Puis il faut placer la manche vers l'extérieur, c'est-à-dire par-dessus l'emmanchure du pull.


Il faut bien répartir les mailles de la manches et de façon équitable sur la partie du pull réservée à la manche.


Il n'y a plus qu'à coudre les mailles les unes après les autres à point arrière en enlevant au fur et à mesure le fil de couleur!



C'est ma grand-mère Marie qui m'a, la première, mis des aiguilles dans les mains afin de m'initier au tricot!
J'en garde de bons souvenirs!
 
Je pense que je n'ai rien à vous apprendre pour le montage des mailles d'un pull!
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


La méthode que ma grand-mère m'a apprise, c'est la méthode classique!
1-Je passe l'aiguille dans la boucle formée par le pouce.


2- Avec ma main droite, j'enroule le fil de la pelote sur l'avant de l'aiguille en veillant à bien le faire passer sous les autres fils.


3-Puis je repasse l'aiguille à l'intérieur de la boucle formée par le pouce.

Je vous invite à voir ou à revoir le site sur lequel j'ai pris les photos, ici.


Mais là où se trouve l'astuce du jour, c'est le fait de prendre deux aiguilles ensemble, de bien les tenir l'une au-dessus de l'autre, bien droite...et de faire la même chose (voir la première photo)!
Une fois les mailles montées, vous enlevez délicatement une des deux aiguilles.
Il vous reste une aiguille avec des mailles par trop serrées.
Cela facilitera le travail sur le premier rang de votre ouvrage.
 
Merci Rina!


Vous l'avez compris.....en ce moment, j'ai un ouvrage en route! Je vous en parlerai bientôt!



Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Christian Jacq, "Pharaon: Mon royaume est de ce monde".

Christian Jacq est un écrivain français né à Paris en 1947.
Il a déclaré un jour que son plus grand bonheur était d’écrire au bord du Nil…
Beau résumé d’une passion qui l’a envahi très jeune.
À vingt et un ans titulaire d’un doctorat, il choisit de se consacrer à la recherche purement historique, et publie de nombreux essais, dont L’Égypte des grands pharaons en 1981, couronné par l’Académie française.
C’est avec Champollion l’Égyptien puis Ramsès que le succès survient.
 
(photo prise sur le Net)


Présentation de l'éditeur:
 
« Mon nom est Thoutmosis, et j’ai construit un monde.
Un monde aux frontières menacées par les ténèbres et la barbarie.
Un monde qui aurait pu disparaître sous le poids de l’avidité, du mensonge et de la médiocrité.
Mais j’ai combattu, jour après jour, avec l’aide des dieux pour que rayonne la lumière, et qu’elle nourrisse les humains.
Et mon royaume fut de ce monde. »
 
Dans la suite des grands romans qui ont fait son succès, Christian Jacq nous fait revivre l’incroyable histoire du pharaon Thoutmosis III (1504-1450), celui que l’on surnomma plus tard le Napoléon égyptien.
 
Bonne lecture!



J'ai bien avancé dans mon ouvrage et mon pull prend forme!
En effet, hier, j'ai terminé le devant!
 
Le dos et le devant de mon pull sont terminés. Je les ai donc assemblés hier avec la technique du tricot! Merci Rina!

Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!

(8 clichés)


Une fois mon dos et mon devant terminés, j'ai laissé les mailles en attente sur les aiguilles.
Si vous avez suivi les explications, vous avez le même nombre de mailles sur chaque épaules!
Vous placez votre pull devant sur devant comme ceci.
Vous avez les deux aiguilles superposées.


Pour assembler vos épaules vous tricotez ensemble la première maille de la première aiguille et la première maille de la seconde aiguille ensemble.
Puis, vous tricotez la seconde maille de la première aiguille avec la seconde maille de la seconde aiguille ensemble.


Ensuite vous rabattez les mailles au fur et à mesure.
C'est-à-dire.....vous passez la première maille par-dessus la seconde maille.


Cela vous donne une jolie couture.


Ce qui donne à l'envers du tricot....


....et sur l'endroit!


Voilà une étape de finie....aujourd'hui, je commence les manches!



Depuis quelques temps, j'ai repris une activité longtemps mise de côté...le tricot!
 
J'ai donc intégré une association qui propose une activité "tricot"!
Notre amie Rina est aux commandes et nous donne astuces et conseils afin de bien finaliser notre ouvrage.
Cela me permet aussi de raviver les souvenirs perdus et de me remettre sur les rails...du tricot!
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(4 clichés)


L'astuce que je vous propose aujourd'hui est la suivante: comment faire les diminutions de l'encolure de votre pull.


Diminutions encolure simples! Se fait à deux mailles du bord!
 
1-rabattez les mailles centrales

2- sur le bord à gauche:
*je glisse une maille
*je tricote une maille
*je passe la maille glissée par-dessus la maille tricotée
*je tricote les deux dernières mailles normalement
                                    
3-sur le bord à droite:
*je tricote deux mailles
*je tricote les deux mailles suivantes ensemble
*je poursuis mon rang normalement


Diminutions encolure doubles! Se fait à deux mailles du bord!
 
1-rabattez les mailles centrales
 
2-sur le bord à gauche:
*je glisse une maille
*je tricote deux mailles ensemble
*je passe la maille glissée par-dessus les mailles tricotées ensemble
*je tricote les deux dernières mailles normalement

3-sur le bord à droite:
*je tricote deux mailles
*je tricote les trois mailles suivantes ensemble
*je poursuis mon rang normalement



ACTIVITÉ DU MOMENT

 21/01/2019
Je vous ai déjà parlé de cette jolie petite poupée réalisée en laine et dont l'idée me venait de mon amie Élisa!
 
Je vous invite à voir ou à revoir cet article sur ce lien!


Et bien, en ce moment, ces petites poupées se multiplient!
En effet, dès que j'ai un moment de libre....et je peux vous dire qu'en ce moment, c'est "dur dur"....je façonne, je tricote et je monte des poupées!


En voici trois qui vont partir dans quelques régions de France et de Navarre!



Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui un livre de Donna Léon, "Les disparus de la lagune".

L'auteur:
Donna Léon fait partie de ces auteurs que j'affectionne particulièrement!

Née en 1942 dans le New Jersey, Donna Léon a exercé plusieurs métiers comme guide de voyage à Rome, rédactrice publicitaire à Londres et enseignante de littérature, notamment en Suisse, en Iran et en Arabie saoudite ainsi que  dans une base de l'armée américaine située près de la Cité des Doges.

C'est là qu'elle commence à écrire des romans policiers.

Venise sert, donc, de décor à ses histoires et le commissaire Brunetti en est le personnage principal.
 
Présentation   de l'éditeur:
 
Le commissaire Brunetti, surmené par des dossiers compliqués, s’offre une retraite solitaire dans une superbe villa de l’île de Sant’Erasmo, loin de sa femme Paola et de son patron.
Il a bien l’intention d’y passer ses journées à ramer sur la lagune vénitienne et à déguster des plats locaux.
 
Mais soudain, le paradis vire au cauchemar quand le gardien de la villa, Davide Casati, disparaît lors d’un violent orage.
Personne, pas même la femme qu’il rencontrait le soir en secret, ne sait où il se trouve.
 
Brunetti prend aussitôt l’affaire en main, ignorant que son enquête va le mener à rouvrir d’anciennes blessures et à révéler des secrets scandaleux dissimulés depuis des années dans les brumes de la lagune.
 
C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé le commissaire Brunetti dans la lagune vénitienne pour nouvelle enquête!
Le charme de Venise opère toujours autant!
 
Bonne lecture!



Pour notre dernier rendez-vous "couture" de l'année, nous avons décidé de fêter Noël à notre manière!
Bien gentiment!
Nous commençons par travailler sur nos travaux en cours!
Je vous parlerai bientôt de cette robe que je réalise en ce moment!
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(3 clichés)


Tout en papotant sur nos différentes tâches, le goûter se met en place!
Le café est prêt et Raymonde s'occupe de couper la bûche.


La bûche, réalisée façon forêt noire, est délicieuse!
Tout en légèreté!
 
Nous avons eu le loisir de goûter aux sablés de Marie! Un petit délice!
 
Merci à toutes mes amies de la couture et Joyeux Noël à vous!



Élisa, vous la connaissez! J'ai le souvenir de fameux ateliers cuisine auxquels j'ai participé et où Élisa nous avait conviés à découvrir la cuisine italienne!
 
Vous pouvez retrouver nos ateliers cuisine en cliquant sur ce lien.
 
Élisa anime plusieurs ateliers au sein de notre association, l'ATNA, dont celui de la broderie et, chaque année, dans le cadre de nos ateliers, elle nous offre un cadeau de fin d'année!
Cette année était l'année de la poupée d'Élisa. Je l'ai nommée "Élisa"!
 
Clique sur les photos pour les agrandir!
(15 clichés)


Alors que j'avais apporté mon tricot, Élisa de son côté a commencé à préparer sa poupée!
J'ai tout de suite mis de côté mon ouvrage! J'ai sorti mon appareil photo....qui n'est jamais très loin....et j'ai participé à cet atelier "Élisa"!


En premier lieu il faut découper deux gabarits dans un carton solide.
Découpez-les en fonction de la taille voulue pour la réalisation de vos poupées.
Il faut savoir que celui qui servira pour les bras sera plus petit que celui pour les corps.
À titre indicatif:
-20cm de long pour les corps
-15cm pour les bras


Pour le corps tournez 50 fois deux fils de laine ensemble.
Pour les bras tournez 30 fois deux fils de laine ensemble.
N'oubliez pas de passer un fils dans l'écheveau et de faire un noeud avant de le sortir du gabarit.


Voilà le résulat!


Maintenant, pensons à la tête! Faites une petite boule de laine (9cm environ de diamètre) pour la "cervelle"!


Insérez la cervelle au niveau du noeud. Lissez bien la laine et faites un noeud pour fixer la tête.


Préparez le second écheveau, de la même manière que le premier, pour la réalisation des bras.
Il y a un noeud à une extrémité. Vous coupez l'autre extrémité.


Séparez l'écheveau en deux et tournez la laine de façon à avoir le modèle comme la photo.


Voici le corps de la poupée!
Je pense que cette photo montre mieux la façon de faire que toutes autres explications!


Une petite robe!


Le bonnet assorti!


Une cordelette pour le tour du cou.


Une bouche et des yeux plus tard....
 
Merci Élisa pour cet atelier tout à fait charmant!



L'Avent  est la période qui couvre les quatre semaines précédant Noël. Depuis l'instauration de ce temps liturgique, par analogie au Quadragésime du Carême, par le pape Grégoire le Grand, l'Avent représente la période où l'on se prépare à la venue du Christ, c'est-à-dire à sa naissance.

Cette année l'Avent débute le dimanche 2 décembre et se termine le lundi 24 décembre.
 
Une des traditions du temps de l'Avent est la réalisation de la couronne de l'Avent!
 
Je vous invite à voir ou revoir notre article sur le temps de l'Avent sur ce lien!

Vous pouvez voir ou revoir nos couronnes de l'Avent sur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Fabriquée pour le premier dimanche de l'Avent, la couronne est faite, le plus souvent, de branches de sapin, de pin, de houx ou parfois de gui.
Mais, cette année nous avons voulu changer nos habitudes!


La Couronne de l'Avent a été inventée par Johann Heinrich Wichern.
Éducateur de Hambourg, il avait recueilli des enfants très pauvres et il s’occupait d’eux.
Comme, pendant le temps de l'Avent, ils lui demandaient toujours quand Noël allait enfin arriver, il fabriqua en 1839 une couronne de bois, avec dix-neuf petits cierges rouges et quatre grands cierges blancs.
Chaque matin, un petit cierge de plus était allumé et, à chaque dimanche d’Avent, un grand cierge.
La coutume n’a retenu que les grands.


La couronne de l'Avent, ou plus exactement les quatre bougies, représentent les quatre semaines... avant Noël.
Elle sert en quelque sorte de compte à rebours.


Traditionnellement
-le premier dimanche, on allume une seule bougie
-le deuxième dimanche, l'ancienne bougie et une nouvelle (donc deux)
-le troisième dimanche, les deux anciennes bougies et une nouvelle (donc trois)
-le quatrième dimanche, les trois anciennes et la dernière (donc les quatre).


Voici ma couronne de l'avent 2018.
 
Je vous donne rendez-vous dimanche prochain pour le premier dimanche de l'Avent. Nous allumerons ensemble la première bougie.



La coutume d'Halloween, qui est apparut en 1997 en France, veut qu'elle soit, aujourd'hui, la plus grande fête après Noël et Pâques!

Connaissez-vous les origines d'Halloween?
Connaissez-vous le conte "Jack O'Lantern"?

Venez vite lire ici cette fameuse légende!


Que diriez-vous, aujourd'hui, de faire un atelier Halloween?

Tout commence par une citrouille ou un potiron!


Commencez par couper, d'une façon bien régulière, un chapeau à votre potiron.
Creusez le potiron. Enlevez-lui le plus de chair possible tout en n'abîmant pas sa peau.

Bien sûr, la chair du potiron va vous servir à réaliser une excellente purée ou alors un délicieux velouté!

Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes de potiron sur ce lien.


Votre potiron est creusé, il n'y a plus qu'à lui donner vie!
Comment?

En lui creusant deux yeux, un nez et une bouche!


Il n'est pas beau?
Oui! Mais il lui manque quelque chose!


Ah! Oui! La petite bougie!


Je vous présente Jack O'Lantern de Sylvie et Marc!

Bonne journée!

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



Cet été, comme il faisait très chaud, je n'ai pas eu le courage d'avancer dans mon tricot!
J'ai décidé, alors, de reprendre cet ouvrage en toile de lin destiné à être transformé en un sac, genre sac à provision!
 
Tout à commencé par l'achat d'un kit de broderie! La toile, le fil et le modèle...tout était là pour la réalisation d'un sac!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(16 clichés)


Broderie en points comptés, je connais!


Il faut juste bien centrer le modèle à reproduire et suivre le patron fourni ans le kit!


Quelques semaines plus tard.....


À présent, il faut réaliser le sac!
La première chose que j'ai faite est de coudre les deux côtés du sac!
Jusque là...pas de soucis, c'est simple!


Pour la mise en forme du sac il faut former deux oreilles dans les deux coins inférieurs du sac.
J'ai retourné le sac et j'ai superposé les coutures.
J'ai mesuré pour que la couture soit perpendiculaire à la couture de mes oreilles.
Vous évaluez la mesure que vous voulez pour le fond du sac.
Piquez à la machine ces deux oreilles.
 


Pas mal!


Les deux anses sont fixés à l'intérieur du sac!


Comme vous le voyez sur la photo, pour fixer les anses, j'ai réalisé une piqûre en croix entourée d'un carré.
Le sac est terminé?
Non! pas pour moi!
En effet, afin de protéger mes broderies j'ai bien envie de le doubler.


J'ai récupéré des chutes de tissus et j'ai réalisé une doublure à l'image de mon sac!


Avec deux oreilles dans les deux coins inférieurs.

Remarque!
Pour plus de stabilité j'ai fixé ensemble les oreilles de la doublure avec les oreilles du sac!


Pour finir il suffit de faire un petit ourlet et de faire une couture en haut du sac afin de fixer la doublure sur le sac!


Côté envers!


Côté endroit!


Ce sac est destiné à transporter mon ouvrage "tricot"!


Justement, il est l'heure pour moi de retrouver les copines de l'atelier tricot!
 
À bientôt!



Les activités ont repris au sein de notre association! J'ai donc repris le chemin de notre "école" avec grand plaisir!
Il y a quelques temps déjà je m'étais achetée du tissu pour réaliser un pyjama!
Quoi de plus simple que la réalisation d'un pyjama!
Mais pour une novice comme moi....quoi de plus compliqué!


Même en feuilletant les catalogues "couture" je n'ai pas trouvé LE modèle de pyjama que je voulais!
J'ai, par contre, trouvé un modèle de tee-shirt à manches longues!

Pour le pantalon, rien de plus simple, j'ai repris le patron de mon pantalon fluide réalisé l'année dernière!


Aussitôt le modèle trouvé, c'est simple, il faut relever le patron sur du papier calque!


En juin dernier j'avais coupé le tissu, bâti le tee-shirt et le pantalon!


Cet été j'ai cousu les coutures, réalisé les ourlets....


Deux séances d'atelier couture et à l'aide des conseils de Raymonde...mon pyjama est terminé!

Allez! Je ne peux pas m'en empêcher! Fière de moi!



Dans ma série, ma passion, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Camille Autain, "La résurrection du Graoully"!
 
Le Graoully?
Le Graoully est un animal mythique à l'apparence d'un dragon, qui vivaient dans l'arène de l'amphithéâtre de Metz.
Je vous en ai déjà parlé ici!
 
L'auteur:
Camille Autain est né à Paris en 1980.
Après des études en histoire, il travaille sur les plateaux de cinéma et de téléfilms avant de s'orienter vers la carrière de scénariste pour la télévision.
 
Présentation de l'éditeur:
Dans un sous-bois proche de Metz, Judith, une jeune universitaire parisienne, se réveille sans aucun souvenir de ses dernières vingt-quatre heures.
Peu après, on découvre non loin de là, dans la Seille, un corps horriblement dévoré.
Le médecin légiste De Becker alerte le commissaire Bayard sur la présence d'un ADN mystérieux.
Les victimes se multiplient à un rythme effrayant, et, malgré leur esprit cartésien, les deux hommes doivent se rendre à une évidence dérangeante : Le Graoully, mythique dragon messin, est de retour !
Ils se lanceront alors dans une traque effrénée pour neutraliser la bête, mais trouveront sur leur chemin les services de l'Elysée et ceux du Vatican, bien décidés à étouffer l'affaire et ses témoins...
 
Étonnante lecture basée sur une légende messine ancrée depuis des générations dans nos esprits!
J'ai adoré suivre le médecin légiste, le commissaire ainsi que cette mystérieuse Judith dans une quête, qui semble, à première vue, perdue!
 
Bonne lecture!



Aujourd'hui, je vais vous parler d'une astuce que m'a soufflée Raymonde, notre animatrice "couture"!
 
Lorsque vous achetez un tissus neuf, afin d'en faire de jolis habits, il est nécessaire de le laver avant de commencer quoi que ce soit!
En effet, le tissus peut rétrécir ou bien déteindre.
 
Pour voir si le coupon, que vous avez acheté, rétrécit, il faut le mesurer avant lavage et après lavage!
Vous aurez tout de suite la réponse à votre question!
 
Ceci est valable également pour les vêtements!
En effet, il faut laver les vêtements que vous avez acheté avant toutes utilisations car ceux-ci contiennent peut-être des produits chimiques nocifs, utilisés pendant leur fabrication.
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot et couture" en cliquant sur ce lien!



Dans ma série, ma passion, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, le dernier né de Michael Connelly, "Sur un dernier adieu".

Michael Connelly est un écrivain américain dont je retrace le parcours dans l'article "Les neuf dragons" cliquez ici

Je rappelle juste que Michael Connelly apparaît à plusieurs reprises dans son propre rôle dans la série Castle.

Présentation de l'éditeur:

Missions « haute tension » pour Bosch : traquer un violeur en  série et retrouver un héritier que certains refusent de voir apparaître  dans le tableau.
Glaçant et émouvant.
 
À présent inspecteur de réserve au San Fernando Police Department,  Harry Bosch est un jour contacté par un magnat de l’industrie  aéronautique qui, sentant sa mort approcher, souhaite savoir s’il a  un héritier.
Dans sa jeunesse, le vieil homme a dû quitter sa petite  amie sous la pression de sa famille.
Aurait-elle eu un enfant de  lui ?
Cette question n’étant pas du goût du conseil d’administration  avide de se partager le gâteau, Bosch est vite menacé.
Pour corser  le tout, ses collègues du commissariat ne parviennent pas à mettre  la main sur un violeur en série particulièrement redoutable…
 
« Ce nouveau Bosch est une réussite : noir, complexe,
plein de suspense et de tristesse. En deux mots :
encore une enquête géniale de Michael Connelly. »
The Washington Post

Bonne lecture!



C'EST LA RENTRÉE

 16/09/2018
Je vous ai parlé du marché aux tissus qui se déroule deux fois dans l'année à Luxembourg-ville (voir l'article sur ce lien)!
 
Je n'ai pas manqué ce rendez-vous! Samedi à 10h, j'étais devant la porte!
 
En effet, au mois de septembre, les activités reprennent dans tous les centres et, cette semaine je vais retrouver mes amies de la couture!
J'ai donc profité des prix très intéressants pratiqués dans ce marché pour faire quelques emplettes!
 
Les travaux prévus au programme de chez Sylvie...une robe, un chemisier et une trousse de toilette!
 
Bonne rentrée à toutes et à tous!



Dans ma série mes loisirs, ma lecture je vous présente aujourd'hui un livre de Camilla Grebe, "Le journal de ma disparition"!
 
L'auteur:
 
Camilla Grebe est une romancière suédoise née le 20 mars 1968 à Älvsjö.
Détentrice d'un maîtrise en administration des affaires de l'École d'économie de Stockholm, elle fonde la maison d'éditions Storyside, spécialisée dans le livre audio.
Elle y cumule les fonctions de directrice du marketing et de directrice générale, puis dirige une société de conseil
 
La nouvelle star du polar suédois revient hanter vos nuits avec son dernier roman, "Le journal de ma disparition", prix du meilleur polar suédois 2018!

(Image prise sur le net)


Présentation de l'éditeur:
 
Il y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt  de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.
 
Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse,  et de l’inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l’affaire. Mais Peter disparaît du jour au lendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.
 
Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire  à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné…
 
Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier crime :  une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient  tragiquement liés ?

J'ai découvert cet auteur avec ce livre et je me suis surprise à tourner les pages...tourner les pages....!
Jusqu'à la dernière ligne Camilla Grebe nous surprend!
Un roman que je vous conseille vivement pour cette rentrée!

Bonne lecture!



Dans ma série mes loisirs, ma lecture je vous présente aujourd'hui un livre de Lisa Gardner, "Lumière noire"!

L'auteur:

Écrivain américain, Lisa Gardner a grandi à Hillsboro, dans l’Oregon. Auteur de plusieurs thrillers, elle est considérée comme l’une des grandes dames du roman policier féminin.
Elle a reçu le Grand Prix des lectrices de Elle en 2011 dans la catégorie Policier pour La Maison d’à côté.

Présentation de l'éditeur:
 
472 jours : c'est le temps qu'a passé Flora aux mains de son bourreau.
472 jours plongée dans un abîme de ténèbres, à n'espérer qu'une chose : survivre.
Sortie miraculeusement de cette épreuve, elle cherche depuis à retrouver une existence normale.
Pourtant, les murs de sa chambre sont tapissés de photos de filles disparues.
Quand, à la recherche de l'une d'elles, Flora se fait de nouveau kidnapper, le commandant D.D. Warren comprend qu'un prédateur court les rues de Boston, qui s'assurera cette fois que Flora ne revoie jamais la lumière...
 
Lisa Gardner, l'un des grands noms du thriller psychologique, se met dans la peau d'une femme pourchassée par son passé, dans une enquête qui nous confronte aux plus insoupçonnables déviances humaines.
 
« À ne manquer sous aucun prétexte. »
Harlan Coben
 
Bonne lecture!



Mes lectures de l'été font place tout doucement à mes lectures favorites....Et, donc, aujourd'hui, je vais vous parler d'un auteur que je ne connaissais pas mais que j'ai adoré!
 
Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Olivier Norek, "Surtensions".
 
Son livre, intitulé "Surtensions a remporté le Prix Le Point DU POLAR EUROPEEN 2016!
 
L'auteur:
 
Olivier Norek, né en 1975 à Toulouse, est un écrivain et scénariste français, lieutenant à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.
 
Olivier Norek travaille d'abord en tant que bénévole chez Pharmaciens sans frontières durant trois années, lors desquelles il participe à la réhabilitation d'un hôpital à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane, ainsi que de l'approvisionnement en matériel médical des hôpitaux et camps de réfugiés des territoires en guerre de l'ex-Yougoslavie (1994-95).
Il devient ensuite lieutenant de police à la section des enquêtes et recherches du SDPJ 93. Il est actuellement en disponibilité.
 
Présentation de l'éditeur:
 
Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu'on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ?
De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ?
Comment cinq criminels, un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance...
 
Olivier Norek pousse ses personnages jusqu'à leur point de rupture.
Et lorsqu'on menace un membre de son équipe, Coste embrasse ses démons.
 
"Avec Surtensions, le lieutenant du 93 passe à la vitesse supérieure." Le Figaro!

Je ne vous dis qu'une seule chose....
Bonne lecture!



L'été est souvent synonyme de vacances, de soleil, de coquillages, de crustacés....et de bons livres!

Il y a quelques temps, j'ai trouvé, à la médiathèque, le premier tome de la série de Marie-Bernadette DUPUY, "Abigaël", série qui en comporte quatre!
De fils en aiguilles ou plutôt de pages en pages, j'ai dévoré les deux premiers tomes!
Le troisième tome est en cours d'achat à la médiathèque! Le tome 4 devrait sortir au mois de septembre.
Je vais donc vous parler aujourd'hui de la série de Marie-Bernadette DUPUY, "Abigaël"!
-Tome 1-Abigaël-Messagère des anges
-Tome 2-Abigaël-Messagère des anges

L'auteur:

Marie-Bernadette Dupuy est une écrivaine française née à Angoulême le 30 octobre 1952.
Après une série de polars et de plusieurs livres portant sur la royauté, le succès débute enfin en 2002 lorsque Les éditions JCL, une maison d'édition canadienne publie L'Orpheline du bois des loups.
Les séries de romans les plus populaires sont celles de L'Enfant des neiges, dont l'action se déroule dans la pittoresque du Lac-Saint-Jean, au Québec, et Le Moulin du loup, histoire d'une famille de papetiers charentais.

(photo prise sur le Net)


Tome 1-Abigaël-Messagère des anges!
 
Présentation de l'éditeur:
 
Novembre 1943.
Accompagnée de sa tante, Abigaël Mousnier se réfugie chez son oncle paternel, un fermier aisé établi au pied d'Angoulême.
Son arrivée n'enchante guère la famille qui se méfie d'elle, car l'orpheline de bientôt 16 ans a hérité des dons de sa mère : le don de guérir, et plus inquiétant, le don de voir les âmes errantes, de leur parler et de les aider à s'élever vers la lumière.
Bien malgré elle, la fougueuse jeune femme se retrouve au coeur des activités de la résistance dont elle perce les secrets.
Confrontée aux violences de son cousin, elle rencontre par ailleurs Adrien, un réfractaire au service du travail obligatoire, dont elle tombe amoureuse.
Sans doute, l'attention que lui portera ce brave homme, tout comme l'affection du professeur Hitier, créeront un baume sur les maux qui découlent de ce climat accablant.
Mais un mystérieux appel l'obsède : des visions furtives d'une femme brune, "ni vivante ni morte".
Abigaël décide de la retrouver à tout prix, protégée par un chien aux allures de loup surgi de la nuit.
Est-ce vraiment par hasard qu'elle ait emménagé en Charentes ? Jusqu'où cette quête la mènera-t-elle ?

Marie-Bernadette Dupuy nous entraîne sur les routes en compagnie d'Abigaël! C'est avec force et avec beaucoup d'espoir que cette jeune fille arrivera à suivre le chemin qu'elle s'est tracé!


Tome 2-Abigaël-Messagère des anges!
 
Présentation de l'éditeur:
 
Printemps 1944.
À Angoulême, les miliciens et l’armée allemande  affrontent les Combattants de l’ombre.
Parmi eux, le jeune maquisard Adrien, dont la jolie Abigaël est profondément  éprise.
Mais en ces temps troublés, il est difficile pour  les deux tourtereaux de vivre pleinement leur amour.
Abigaël doit faire face, quant à elle, aux figures du passé. 
Elle revoit Claire, la belle dame brune éprouvée par la  mort de son mari. Celle-ci aspire à retrouver sa famille. 
Et Abigaël, la Messagère des anges, lui a promis de faire  des miracles. Parmi les ombres de l’au-delà, la jeune femme  trouvera-t-elle la clé d’un avenir meilleur ?
C’est du moins ce  que semble vouloir lui dire un esprit bienveillant qui pourrait  bien être sa mère…
 
Les aventures se poursuivent nous tiennent en haleine! Nous retrouvons Abigaël et tous les personnages du premier livre!
Je n'ai eu qu'une hâte.....vite finir ce second livre afin de commencer le troisième!

Je vous retrouve bientôt pour la suite de ces aventures!



Si vous me connaissez, vous savez que j'aime "bricoler"! Mais "bricoler" dans le sens large du terme!
 
Atelier tricot!
L'année dernière après avoir réalisé un pull pour mon amie (voir le lien) j'ai profité de soldes dans ma boutique préférée afin d'acheter de la laine pour réaliser deux pulls!
 
C'est lors de nos ateliers "tricot" que j'ai donc commencé "mon" pull!
Le dos a été terminé en juin!
J'avais promis à Rina, notre "coatch tricot" de bien avancer pendant les vacances.....hélas....hélas....le soleil et la chaleur en ont décidé autrement!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clchés)


Atelier couture!
Je me suis, aussi, inscrite, depuis quelques années, à un atelier couture dirigés par Raymonde!
Un rêve de petite fille!
 
J'ai utilisé les dernières séances du mois de juin pour couper et bâtir ma nouvelle "oeuvre"! Un pyjama!


Mon T-Shirt et mon pantalon de pyjama sont bâtis!
Aurai-le le courage de poursuivre mon travail et de le terminer avant la rentrée?


Atelier broderie!
Pour tout vous avouer, en ce moment je préfère travailler, à mes heures de libres, à cette broderie!


Sur une toile de lin, je brode des motifs floraux!
J'aurai aussi un abécédaire sur le haut de l'ouvrage!
Cette toile est vouée à être transformée en sac!
Sac que j'aimerais utiliser lors de mes ateliers "tricot"!
 
Et vous? Que faites-vous?



Dans ma série mes loisirs, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Clive Cussler coécrit avec Russel Blake, "L'oeil du paradis".

Découvreur de nombreuses épaves, Clive Cussler est membre de la Société Géographique Royale de Londres, du Club des explorateurs de New York et préside l’Agence nationale maritime et sous-marine (NUMA). Il est l’auteur de plusieurs séries à succès.
Dans ce livre écrit avec Grant Blackwood  il met la "Série Fargo" à l'honneur, dont les protagonistes sont deux intrépides dénicheurs de trésors.
 
Présentation de l'éditeur:
 
L’île de Baffin, aux confins septentrionaux du Canada.
Sam et Rémi Fargo font une expédition afin d’étudier la fonte des glaciers dans l’Arctique lorsqu’ils découvrent, émerveillés, un navire viking parfaitement conservé dans la glace et rempli d’artefacts précolombiens...
Comment est-ce possible ?
 
Alors que le couple se lance dans les recherches, de mystérieux indices établissant un lien entre les Vikings et le divin serpent à plumes des Aztèques, Quetzalcoatl, – ainsi qu’un mythique objet connu sous le nom d’Œil du Paradis – commencent à émerger.
Et avec eux de dangereux personnages…
 
Les Fargos vont bientôt se retrouver à fuir à travers jungles, temples et tombes secrètes, pris au piège entre les chasseurs de trésors, les cartels et des individus dont les motivations sont beaucoup plus personnelles.
 
A l’issue de cette quête se trouve la solution à une énigme vieille de plus d’un millénaire, pour ceux qui survivront...
 
Aussi haletant que les précédents volumes de la série Fargo, L’Œil du Paradis, grâce à une intrigue audacieuse, consacre à nouveau Clive Cussler comme un maître du roman d’aventure.
 
Bonne lecture!



Dans la série mes loisirs, ma lecture je vous présente aujourd'hui, un livre de Camilla Läckberg Eriksson, "La sorcière".
 
Née le 30 août 1974 à Fjällbacka, Camilla Läckberg est une écrivaine suédoise, auteur de romans policiers.
Elle est l'une des plus jeunes auteurs à succès dans son genre et  met scène les aventures d'Erica Falck.
Ses ouvrages caracolent tous en tête des ventes en Suède comme à l'étranger.

(photo prise sur le net)


Présentation de l'éditeur:
 
Nea, une fillette de 4 ans, a disparu de la ferme isolée où elle habitait avec ses parents.
Elle est retrouvée morte dans la forêt, à l'endroit précis où la petite Stella, même âge, qui habitait la même ferme, a été retrouvée assassinée trente ans plus tôt.
Avec l'équipe du commissariat de Tanumshede, Patrik mène l enquête, tandis qu'Erica prépare un livre sur l'affaire Stella.
 
Sur la piste d'une très ancienne malédiction, les aventures passionnantes d'Erica Falk et de Patrik Hedström continuent, pour le plus grand plaisir des lecteurs.
 
Bonne lecture!



Je vous l'ai dit! Je participe à un atelier tricot et, après avoir terminé le pull de mon amie je me suis prise au jeu et j'ai commencé un nouvel ouvrage!
C'est ainsi que notre coach "tricot" Rina m'a montré comment faire de belles lisières!
 
Mais qu'est-ce qu'une lisière?
Les lisières sont les bords gauches et droits d’une pièce de tricot.
Les mailles lisières sont donc la (ou les) première(s) et dernière(s) mailles de chaque rang.
Les mailles lisières permettent d’obtenir des bordures nettes et régulières et permettront une finition parfaite lors de l'assemblage de votre ouvrage!
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(2 clichés)


Il existe plusieurs techniques pour réaliser de belles lisières!
Je vous montre aujourd'hui celle que Rina m'a apprise!

Pour tous les rangs!
Tricotez la première maille de chaque rang  dans le sens inverse (envers sur endroit et inversement) et glissez la dernière maille de chaque rang sans la tricoter.

Ce jour là, nous avons pu terminer notre atelier de manière bien gourmande grâce à notre amie Evelyne.

Merci Evelyne pour ta fameuse tarte aux pommes, cannelle et raisins secs!



Souvenez-vous!
Je suis allée au marché du tissu à Luxembourg-ville, en début d'année, afin de préparer l'été!
Ces salons, consacrés aux tissus et autres matériels de couture, se promènent de ville en ville et les prix y sont très alléchants!

Ce fut l'occasion, pour moi, de réaliser un premier T-Shirt (voir l'article sur ce lien)!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Pour le premier modèle, j'ai eu la chance de pouvoir trouver un patron "fait pour moi"!
Alors! Pourquoi aller plus loin!
Je prends le même et je recommence!


Je vous invite à cliquez sur le lien précédent pour les explications!


Je coupe, j'épingle, je bâtis et je pique!


Mon T-Shirt prend forme!


À peine fini.....même pas le temps de le ranger dans l'armoire!



Dans mon armoire, un pull s'ennuyait depuis déjà un long moment!
En effet, les manches étaient trop longues!
Mais comme j'aime beaucoup ce modèle, j'ai décidé d'en raccourcir les manches!
Me voilà partie pour un sacré travail!

Vous pouvez voir ou revoir d'autres "astuces tricot" en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


La première chose à faire et de bien mesurer le morceau que vous allez supprimer!
Il ne faut pas oublier qu'il faudra tricoter quelques centimètres pour les côtes.


Je choisis bien à partir de quel endroit je souhaite effectuer la modification.
Je découds les coutures sur 15cm.
En prenant un rang plus bas et en partant au commencement d’un rang, j'ai coupé le fil de laine.


Puis j'ai détricoté maille après maille afin de récupérer toutes les mailles!
Ce travail fut très compliqué au vue des torsades qui composaient le modèle de ce pull!
Ensuite il faut que vous aillez le même nombres de mailles sur les deux manches!
Bien sûr, ce travail est beaucoup moins compliqué sur un pull en jersey!


Enfin, il suffit de tricoter les côtes sur chaque manche.


Ouf! Je suis ravie du résultat!


À bientôt pour une nouvelle "astuce tricot"!



Connaissez-vous "le marché du tissu"?
Ces salons, consacrés aux tissus et autres matériels de couture, se promènent de ville en ville et les prix y sont très alléchants!
Nous avons la chance, dans notre région, de le voir passer à Metz ou au Luxembourg deux ou trois fois dans l'année!
C'est à l'occasion d'une sortie "marché du tissus" que j'ai acheté tout ce qu'il me fallait pour réaliser des T-Shirts pour l'été!

Voici le premier épisode!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


Tout commence par feuilleter des catalogues afin de trouver le modèle....pas trop compliqué...qui va me plaire!


Je pose le patron sur le tissu tout en respectant le droit fil.


Je compte toujours 2cm de plus tout autour du patron. C'est pour les ourlets!


Après avoir épinglé et bâti le dos et le devant, je peux commencer à piquer à la machine....même pas peur!


La séance suivante est consacrée aux manches!


J'épingle, je bâtis et je pique! Tout cela sous les conseils de notre "coach couture" Raymonde.


Passons aux ourlets!
Pour faire l'ourlet du bas du T-Shirt j'utilise une aiguille "double stretcht"!
Une aiguille double, comme son nom l'indique, sont deux aiguilles montées ensembles!
Je coupe le tissu à deux centimètres du bord.
Je peux piquer sur l'endroit du T-Shirt.


Je fais de même pour l'ourlet des manches.


Passons à l'encolure!
Raymonde me montre comment faire une enforme!


Il faut mesurer l'encolure et compter l'ourlet de la bande de tissu.
Il faut ensuite fermer le bandeau que vous venez de couper puis l'épingler et le bâtir avec soin sur toute l’encolure.
Enfin j'ai piqué tout autour de l'encolure à 1 cm du bord!


À peine fini que j'ai pris le même patron pour en réaliser un second!

À bientôt!



J'ai beaucoup tricoté dans ma jeunesse!
Depuis au moins 30 ans je n'avais plus repris en main une aiguille à tricoter!
Mais un pull, réalisé pour mon amie Alexandra, m'a donné envie de reprendre cette activité depuis longtemps mise de côté!


Je viens de voir que Marie-Claude a réalisé un pull pour Alyssa (voir le lien)....un pull dont le point ressemble beaucoup à ce que je fais en ce moment!

Comme Marie-Claude je n'ai pas eu trop de mal à maîtriser ce point un peu compliqué!

À bientôt pour la suite de ce feuilleton "un pull pour Sylvie"!



Dans ma série, ma lecture, mes loisirs, je vous présente aujourd'hui, un livre de Craig Johnson, "Tous les démons sont ici".

Craig Johnson, né le 1er février 1961 à Huntington dans l’État de la Virginie-Occidentale, est un écrivain américain, auteur d'une série de quinze romans policiers consacrés aux enquêtes du shérif Walt Longmire.

Les aventures de ce shérif se déroulent dans le comté fictif d'Absaroka, dans le Wyoming, aux États-Unis.

Présentation de l'éditeur:

Indien Crow d’adoption, Raynaud Shade est considéré comme le plus dangereux sociopathe des États-Unis et représente le cauchemar de tout policier.

Finalement interpellé, il avoue avoir enterré un cadavre au beau milieu des Bighorn Mountains, dans le Wyoming, et c’est à Walt Longmire que revient la tâche d’escorter Shade, en plein blizzard, jusqu’au corps.

Mais le shérif sous-estime peut-être les dangers d’une telle expédition. Car pour tenter de rétablir la justice, il va devoir braver l’enfer glacial des montagnes et tromper la mort avec, pour seul soutien, un vieil exemplaire de La Divine Comédie de Dante.

 

Dans ce nouveau volet des aventures de Walt Longmire, Craig Johnson transforme le lumineux décor des Hautes Plaines en un inquiétant théâtre des ombres, dans un polar sous très haute tension.


Les amateurs de nature sauvage, de grands espaces montagneux, de froid, de neige, de culture indienne et de suspense musclé sont particulièrement gâtés par ce duel passionnant.


Bonne lecture!




Il y a de cela quelque temps....voire quelques années.....je m'étais décidée à tricoter des gants pour Marc!

Je vous invite à voir ou à revoir la réalisation des gants de Marc en cliquant sur ce lien!

C'était Yvette du blog "Le blog d'Yvette" qui m'avait  gentiment fait parvenir un modèle.
J'avais acheté les fournitures nécessaires à la réalisation de mon ouvrage et, les gants terminés, j'avais remisé ma laine....jusqu'à quelques jours!

Aujourd'hui, je vous propose une nouvelle aventure tricot......

Les gants! Le retour!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


La réalisation de gants se fait avec plusieurs aiguilles.
Il s'agit de tricoter en rond à l'aide d'un jeu de 4 ou 5 aiguilles à deux pointes.


Les explications du modèle que m'avait fait parvenir Yvette sont très claires!
Je n'ai pas de mal à parvenir au bout du gant de ma main droite!
Effectivement, pour la main gauche, il faut faire attention et prendre les explications à inverse de la main droite!


Pour aller un peu plus loin dans cette activité tricot "Les gants! Le retour" je décide de broder un motif sur le dos des gants!


Je surfe sur le net et je trouve des modèles pour points comptés qui pourraient bien convenir à la taille de mon gant!


Je repère le milieu du dos de mon gant afin de broder ma tête de cerf bien au milieu!


La broderie sur les ouvrages en laine ne sont pas compliqués!
Mais le fait que mon gant soit réalisé avec de la laine de couleur noire ne facilite pas le travail!


Enfin, je termine mon premier gant!


Je réalise le gant pour la main gauche et je décide de broder une étoile!
Je ne suis pas très satisfaite du résultat mais tant pis! Je ne recommence pas!


Ce sont mes gants!

À bientôt pour une autre aventure "tricot"!



Pantalon fluide?
Un pantalon fluide est un pantalon léger et confortable.
Il fait partie des must de mes étés quand je suis à la maison!
Autant le dire...je ne peux m'en passer!

Bien sûr, j'en ai vu à prix très réduits dans les magasins.
Mais pourquoi faire simple quand on peux faire compliqué!
D'autant plus que aime beaucoup ces ateliers coutures!
Ils me détendent un maximum!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


J'ai, avec grand regret, décousu le pantalon que j'aimais par-dessus tout mais qui était bien usé.
J'ai repassé toutes les parties du pantalon.
Puis j'ai relevé le patron!
Vous ne rêvez pas...il va y avoir des poches à poser!
Même pas peur!


Je pose mon patron sur le nouveau tissus...qui ressemble à s'y méprendre à celui que j'ai longtemps porté!


Je coupe!
Raymonde, notre coach "couture", m'aide beaucoup!
Ouf!
Il est déjà l'heure de déguster notre café!


Tout à l'air bon!
Maintenant il faut assembler les différentes parties à l'aide d'aiguilles.


Après avoir faufilé et piqué à la machine!
Je suis contente car les poches se mettent parfaitement sur les coutures!


Au lieu de passer un élastique dans la ceinture!
Martine, ma cousine, m'a suggéré ce large élastique noir qui se termine par une petite dentelle!
Oui!
Pourquoi pas!


Bon! Je vous avoue qu'il n'est pas facile à poser!
Mais voilà! C'est fait!


La petite dentelle dépasse juste ce qu'il faut!


Un petit essai!
L'été peut venir!
Je suis parée!

Parée?
Pas tout à fait!
Je suis en train de terminer un second pantalon fluide....
Bientôt sur ce blog!



Pour notre dernier rendez-vous "couture", nous avons décidé de fêter Noël à notre manière!
Bien gentiment!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Nous commençons par travailler sur nos travaux en cours!
Je vous parlerai bientôt de ce pantalon flou que je réalise pour rester à la maison!


Tout en papotant sur nos différentes tâches, le goûter se met en place!
Raymonde s'est occupée d'acheter la bûche et Monique prépare le café.


La bûche, réalisée façon forêt noire, est délicieuse!
Tout en légèreté!


Raymonde a même pensé à celles qui ne mangent pas de bûche! Les chouquettes sont également bien savoureuses!

Merci à toutes mes amies de la couture et Joyeux Noël à vous!



Aujourd'hui, je vais vous raconter une histoire!
Encore une histoire me direz-vous?
Mais oui! Vous me connaissez......j'adore les histoires!

Cette aventure....nous parlons bien d'aventure....en effet, je n'ai pas tricoté depuis....depuis....au moins 30 ans, cette aventure donc commence le jour où mon amie me raconte qu'un paquet de 15 pelotes de laine dort dans son armoire!
Un pull était en route lorsque les aléas de la vie ont fait que.....

Je n'ai pas réfléchi très longtemps!
Hop!
Les pelotes, les aiguilles, un modèle et le catalogue avait fait le voyage de son armoire à ma table de salle à manger!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Je n'ai pas réfléchi longtemps pour dire à mon amie qu'elle pouvait compter sur moi et j'ai même pris beaucoup de plaisir à retrouver mes habitudes de "tricoteuse"!


Le point est facile à réaliser! Le modèle, lui aussi, facile à monter!
Le dos et le devant finis, je vérifie si tout colle bien au modèle!


J'ai laissé les mailles des épaules sur les aiguilles et j'assemble le dos et le devant par les épaules en les tricotant ensemble!


À ce moment là, je "faufile" les parties du pull car je veux vérifier sur mon amie si tout va bien!


J'ai, également, laissé les mailles sur les manches et je couds mes manches  en les tricotant!
On peux, aussi, les coudre par la manière du "maille à maille".
À ce moment là, je peux coudre les deux côtés de mon pull en partant par le bas du pull et en finissant par le bas des manches!


Aurai-je assez de laine pour finaliser mon encolure?
Ouf! Tout va bien! Au fil prêt!
Pour l'encolure j'ai utilisé le maille à maille pour la coudre!


Et voilà le résultat!
Je me suis prise au jeu....et j'ai commencé une paire de gants pour moi!
Je ne sais pas si je les aurai terminés pour cet hiver.....je vous en reparlerai bientôt.



"Lorsque tombe l’hiver et que les jours se font courts, le temps de l’Avent apporte cette sereine et discrète lumière qui déjà annonce la joie de Noël. La coutume de dresser une « couronne de l’Avent » – quatre cierges sur un cercle de rameaux verts – est une belle évocation de ce mystère de l’Avent."
Soeur Bénédicte Marie de la Croix

Noël approche à grands pas et il est une tradition qui nous permet de l'attendre avec moins d'impatience...C'est la traditionnelle couronne de l'Avent!

Vous pouvez voir ou revoir nos couronnes de l'Avent sur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(18 clichés)


Cette année, pour réaliser ma couronne de l'Avent, j'ai participé à un atelier floral dont le sujet était justement la couronne de l'Avent!
Cet atelier était proposé par:

"La 5ème Saison
Artisan Fleuriste
Championne de France
3 rue le Kem
57180 TERVILLE"

Eugénie, l'employée de cette maison a réalisé le modèle de la couronne!


Elle nous a apporté tout le matériel nécessaire pour cet atelier!
Cela commence par une couronne en paille!


Pour habiller notre couronne nous avons le choix entre du sisal rouge ou blanc.


Eugénie nous montre comment s'y prendre pour habiller la couronne.


Ce n'est pas bien compliqué!


Eugénie s'est proposée pour me prendre en photo en plein travail!
Nous sommes attentives à ses conseils.


Pour tenir le sisal autour de la couronne je passe un fil  de laiton argenté!


Nous mesurons un morceau de feutrine de la taille de la couronne.
Nous le coupons dans sa longueur en faisant des crans.


À l'aide d'un pistolet à colle...attention le pistolet chauffe et colle bien....je fixe mes deux morceaux de feutrine tout autour de la couronne en les superposant.


Voilà la première partie de ma couronne terminée!


Passons à la phase "décoration"!
Je commence par fixer 4 pommes de pin.


Eugénie nous propose de décorer notre couronne avec du vrai sapin, le sapin nobilis.
Le Nobilis est un sapin « noble » qui se distingue par son feuillage vert bleuté.


Bougie rouge ou bougie blanche? Je choisis les blanches!


Il ne reste plus que quelques petites décorations à poser....des petits flocons....


...des petites boules blanches et rouges!


Nous avons réalisé notre couronne à notre idée et le résultat est vraiment magnifique!
Bravo à toute et surtout merci à Eugénie et à "La 5eme saison".


La couronne de l'Avent, ou plus strictement les quatre bougies, représentent les quatre semaines avant Noël.
Nous y sommes!
Je vous donne rendez-vous dimanche pour le premier dimanche de l'Avent!



Des pique-aiguilles!
Accessoires indispensables pour la couture!

C'est en allant à mes ateliers couture que j'ai appris à réaliser ces pique-aiguilles!
En discutant avec les unes et avec les autres on arrive à connaître leurs trucs et leurs astuces.

Aujourd'hui, je vais vous parler de pique-aiguilles en forme de fleur!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Les fournitures pour cette réalisation:

-1 bouchon d'une bouteille de lait
-du papier calque
-du bourrage
-du tissu

Le papier calque va vous servir à découper trois ronds de différentes tailles:
faut couper :
- 1 rond de 10 cm de diamètre pour le fond
- 1 rond de   4,5 cm de diamètre pour les pétales.
- 1 rond de   5,5 cm de diamètre pour le coeur de la fleur.


Pour le tissu, le mieux est d'en prendre de différentes couleurs!
Pour ma part, j'ai récupéré un bout de tissu aux motifs variés!

Vous devrez découper:
-1 rond pour le fond
-1 rond pour le coeur
-9 ronds pour les pétales.


Plier les pétales en 4.
Les coudre à la main ou à la machine.


Passez un fil de fronce sur la couture des pétales.


Mettez votre bouchon, resserrez grâce à votre fil de fronce.


Voilà le résultat!
Bourrez le bouchon avec du bourrage!
Serrez bien le bourrage!


Prenez enfin le dernier rond, celui du coeur de la fleur.
Pour que le coeur soit bien rond, vous pouvez faire 1 rond en cartonnage de la dimension du rond des pétales.
Vous passez un fil de fronce et vous enlevez le patron.


Il n'y a plus qu'à terminer en positionnant le coeur de la fleur et à le coudre à petits points!


Et quand il y en a pour un....il y en a pour deux!



À l'occasion de Halloween, j'ai eu l'idée d'ouvrir un nouvel atelier bricolage!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Les ingrédients pour cette recette.....
-mon aquarium
-des stickers
-des petits cailloux orange
-1 bougie noire


Halloween est une fête folklorique et païenne traditionnelle originaire des îles Anglos-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint.


Pourtant, Jean-Pierre Pernaut vient juste de nous le dire, cette journée est fêtée en France depuis le 15e siècle!


Faites briller votre aquarium et déposez des petits cailloux dans le fond.
Déposez le support de la bougie et piquez la bougie!
Il ne reste plus qu'à vous amuser en collant des stickers un peu partout!


Comme j'avais gardé des petites bouteilles de limonade j'ai continué mon activité!


Des petits fantômes plus tard....


Joyeux Halloween à tous!

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



Juste avant la fin de notre atelier couture, en juin, j'ai eu le temps de réaliser une petite tunique!
Toute simple, cette tunique a tout de même réservé quelques difficultés à une novice comme moi!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


Tout à commencé par un tri dans l'armoire de mamie Simone!
-regardes! me dit-elle!
-j'ai trouvé un coupon de tissu! Tu pourras peut-être en faire quelque chose!
Ce tissu est très flou, très leger...Il me plaît déjà beaucoup.

Après avoir feuilleté les catalogues que nous avons dans notre atelier couture, je trouve cette tunique!


J'ai besoin d'un petit café pour me donner du courage! C'est parti!


Je ne rentrerai pas dans tous les détails de cet atelier! J'ai surtout suivi les conseils de notre animatrice, Raymonde!


Préparer le patron, le mettre sur le tissus, repérer les ourlets....je commence à épingler pour ensuite bâtir!


Après avoir montré mon travail à Raymonde, je peux piquer à la machine!


Il faut ensuite penser à réaliser un petit ourlet sur les manches!


Comme le tissus est très flou Raymonde me conseille d'en faire un petit aussi au niveau de l'encolure.


Voilà l'encolure terminée!


Je passe à l'essayage et Raymonde me prépare l'ourlet final!


J'épingle, je bâtis...je peux piquer!


Et voilà ma tunique terminée!
Je peux, à présent, la ranger pour mieux en profiter au printemps prochain!



MES LIVRES DE L'ÉTÉ

 23/08/2017
Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui "Mes livres de l'été"!

Cet été, tout a commencé avec Michèle et Pierre du blog "lestilleuls"  et les deux livres qu'ils ont eu la gentillesse de m'envoyer (voir l'article sur ce lien)!

Donc, le premier livre dont je vais vous parler est un livre d'Agnès Ledig, "Juste avant le bonheur"!

L'auteur:

Agnès Ledig est sage-femme libérale en Alsace, l'épouse d'un agriculteur normand et la mère de trois enfants.

Elle commence à écrire en 2005, pendant la maladie de son fils Nathanaël, souffrant d'une leucémie.

La tenue d'un bulletin hebdomadaire lui permet alors d'informer son entourage de l'évolution de l'état de santé de son fils.

Touché par ces textes le professeur du service qui le suit suggère à Agnès Ledig de ne pas « laisser ça dans un tiroir »!

Présentation de l'éditeur:

Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l'attention d'un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire.
Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, qui se remet mal du suicide de sa jeune femme. Gaieté et optimisme reviennent grâce à l'attachante présence du petit Lulu. Mais au retour, un évènement tragique survient. Une chaîne de soutien, d'affection et de tendresse se forme autour de Julie. Avec elle, à travers elle, des êtres désemparés tentent de réapprendre à vivre et de saisir une deuxième chance. La force des épreuves surmontées, l'espoir d'un nouvel amour, ainsi qu'une bonne dose d'intelligence et d'humour peuvent réussir ce miracle.

Je me suis facilement laissée glisser dans cette histoire qui vous prend par le coeur!
Les personnages tous aussi attachants les uns que les autres m'ont fait verser quelques larmes!
Il faut toujours garder espoir!

Bonne lecture!


Le second livre que Michèle m'a offert est un livre de Danielle Steel, "Le pardon"!

Tout le monde connaît Danielle Steel, je ne reviendrai pas sur cet auteur! Je vais directement vous parler du livre!

Présentation de l'éditeur:

Femme d'affaires reconnue, Olivia Grayson a consacré sa vie à faire de l'Usine, le petit magasin de meubles de ses parents, une puissante multinationale.
Un succès obtenu au prix de grands sacrifices.
Si elle n'a pas vu grandir ses quatre enfants, elle souhaite, depuis la mort brutale de son mari, rattraper le temps perdu.
Chaque été, juste avant son anniversaire, Olivia les convie tous à deux somptueuses semaines de vacances, cette fois à bord d'un yacht.
Mais Cassie, la petite dernière, refuse toujours les invitations.
Le pardon ne s'achète pas...

Je vous conseille cette lecture qui va bien avec la plage et le farniente!

Bonne lecture!


Enfin, j'ai déniché le troisième roman à la bibliothèque! Et, quand je tombe sur le dernier Donna Léon et son fameux commissaire Brunetti....je craque!

Ma troisième lecture sera donc consacré à Donna Léon, "Brunetti en trois actes"!

L'auteur:

Donna Léon fait partie de ces auteurs que j'affectionne particulièrement!

Née en 1942 dans le New Jersey, Donna Léon a exercé plusieurs métiers comme guide de voyage à Rome, rédactrice publicitaire à Londres et enseignante de littérature, notamment en Suisse, en Iran et en Arabie saoudite ainsi que  dans une base de l'armée américaine située près de la Cité des Doges.
C'est là qu'elle commence à écrire des romans policiers.

Venise sert, donc, de décor à ses histoires et le commissaire Brunetti en est le personnage principal.
Et, depuis quelques années, les enquêtes du Commissaire Brunetti ont conquis, également, des millions de télespectateurs à travers le monde.

Présentation de l'éditeur:

Brunetti en plein cœur de l’opéra vénitien à La Fenice !
Accompagné de son épouse Paola à la Fenice, Brunetti assiste à la Tosca, avec la diva Flavia Petrelli sur scène. Le spectacle, grandiose, s’achève par une pluie de roses jaunes tandis que Flavia est ovationnée. Mais des centaines d’autres roses jaunes attendent la soprano dans sa loge. Et en rentrant chez elle, elle trouve un nouveau bouquet sur le pas de sa porte. Un admirateur secret la gratifie ainsi de ces fleurs depuis plusieurs mois, de Saint-Pétersbourg à Londres, d’Amsterdam à Venise, et Flavia commence à s’inquiéter de ces signes d’adoration excessifs.
Bientôt, la chanteuse confie son appréhension à Brunetti, qui lui promet de mener sa petite enquête. Quand une jeune chanteuse vénitienne, dont le talent avait attiré l’attention de Flavia en personne, est sauvagement attaquée, Brunetti commence à penser que les craintes de la cantatrice sont bel et bien fondées. Il va alors plonger dans la psyché du mystérieux admirateur obsessionnel de Flavia et tenter d’éviter que d’autres chanteuses soient blessées...
Fantasmagorique et passionnant, Brunetti en trois actes plonge le lecteur dans la magie de la Fenice et le superbe monde de l’opéra que Donna Leon connaît si bien, et aime tant.

Si vous voulez visiter La Fenice de Venise...alors n'hésitez pas à suivre le commissaire Brunetti!
Un petit délice de lecture!

Bonne lecture!



Tout au long de cet été je vous ai invités à me suivre sur ce fil rouge consacré à la réalisation de deux blouses à manches longues!
Aujourd'hui, après quelques finitions mes deux blouses sont terminées!

Vous pouvez voir ou revoir le fil rouge été 2017 depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Après l'encolure puis les manches voilà le temps de l'ourlet de mes blouses.
Vous pouvez réaliser un ourlet simple pour finir votre ouvrage!
Mais j'ai voulu terminer le bas de ma blouse en faisant une fronce!


Donc j'ai épinglé, bâti, et piqué le bas de mon ourlet!
J'ai mesuré 4 cm pour un ourlet de deux cm quand il est fini.
Il faut laisser un petit morceau non piqué à la machine afin d'y introduire mon ruban qui servira à faire une fronce!


Pour le ruban qui servira de fronce, vous piquez morceau de tissu large de 4 cm.
Lorsqu'il sera cousu et retourné il fait 1,5cm.
Pour la longueur vous mesurez le tour de la blouse.


Une fois mon long ruban cousu, Raymonde me montre comment le mettre à l'endroit à l'aide d'une épingle à nourrice.


Un dernier coup de fer....


Il n'y a plus qu'à l'insérer dans mon ourlet!


J'utilise une épingle à nourrice!


Une fois mon ruban en place j'ai fait un noeud afin qu'il reste en place!
À ce moment là il ne faut pas oublier de faire les finitions de votre ourlets!
Quelques points à la main suffisent.


Voilà la première blouse terminée!


Et voici la seconde!

Je vous remercie beaucoup de m'avoir suivi pour ce fil rouge consacré à mes premiers pas en couture!

À bientôt pour un autre fil rouge!



Nous en étions restés, la semaine dernière, à mon encolure! Après quelques essais, je suis satisfaite!
Je vais, à présent, réaliser les ourlets des manches!

Vous pouvez voir ou revoir le fil rouge été 2017 depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Pour réaliser mes ourlets j'ai plié les bords sur 1,5 centimètre.
J'ai marqué le pli et épinglé mon travail au fur et à mesure.
Puis j'ai plié une seconde fois mon travail sur 1,5 centimètre.


Je marque, j'épingle et je bâtis.


Je peux piquer mon ourlet à la machine!
Il ne faut pas piquer sur toute la longueur.
Il faut penser à laisser une petite ouverture pour passer l'élastique.


J'ai, ensuite, passé mon élastique à l'aide d'une épingle à nourrice.


J'ai mesuré le tour de mon poignet et, j'ai pu coudre à la main l'élastique.
La finition de l'ourlet de la manche se fait aussi à la main!

À bientôt pour la suite de mon fil rouge!



Mon fil rouge avance doucement!
Afin d'être le plus clair possible, je vais vous parler encore aujourd'hui de mon encolure!

Vous pouvez voir ou revoir le fil rouge été 2017 depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


À l'essayage, mon encolure "baillait" un peu!
Raymonde m'a conseillée de glisser un élastique à l'intérieur de mon biais afin de finaliser mon encolure.


À l'aide d'une épingle à nourrice je passe mon élastique dans l'encolure.


Une fois fait, j'essaie ma blouse et je peux ainsi coudre les deux bouts de l'élastique pour que mon encolure soit bien finie.


Et voilà mon encolure terminée!


Je vais à présent faire les ourlets des manches!

À bientôt pour la suite de ce fil rouge!



Je reprends mon fil rouge là où je l'ai laissé la semaine dernière! Mes deux tuniques sont assemblées côtés et manches!
Je vais m'atteler à faire l'encolure en utilisant la technique du double fil de fronce!

Vous pouvez voir ou revoir le fil rouge été 2017 depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Pour cela Raymonde m'apprend cette technique!


La méthode la plus simple consiste à bâtir deux coutures avec un point droit et de tirer dessus pour plisser le tissu.
Le premier fil de fronce doit être à 1cm du bord, au moins.
Le second à 1 cm du premier.
On peut les coudre à la main ou à la machine.


Je marque avec des épingles le début et la fin des fronces!
À la machine, il faut faire des points droits larges de 3 mm au moins.
Il faut laisser les fils sans arrêter la couture.


Ensuite il faut tirer sur le fil de fronce en faisant glisser le tissu sur le fil et répartir les fronces sur toute l'encolure.
J'ai enroulé les fil autour d'épingles pour les maintenir provisoirement.
Cela m'a permis d'essayer ma tunique et mesurer la bonne taille de mon encolure.


Mes deux fils de fronce sont faits!
Je vais poser le morceau de tissus qui me sert de biais d'encolure!
Comme sur la photo, je pose mon biais sur l'endroit et le positionne tout autour de l'encolure.
J'épingle, je bâtis.
Et je pique au milieu de mes deux fils de fronce!
Il faut éviter de piquer sur le fil de fronce, pour pouvoir l’enlever facilement.


Bien sûr....quand j'en fais un....j'en fais deux!


Je n'ai plus qu'à retourner mon biais...


...et le coudre à la main sur l'envers!



Reprenons notre ouvrage! Ma blouse à manches longues commence, peu à peu, à prendre forme!

Nous en sommes au troisième épisode de ce fil rouge et, après avoir assemblé les manches avec le dos et le devant, j'ai bâti ces éléments ensemble!

Vous pouvez voir ou revoir le fil rouge été 2017 depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Épingler, bâtir et coudre les manches avec le dos et le devant.


Le modèle manches raglans tombe bien!
J'ai suivi les conseils de Raymonde et j'ai surfilé les bords de la couture afin que le tissus ne s'effiloche pas!


Une fois que le raglan des manches est cousu il faut assembler en une seule fois le côté de la blouse avec la manche!


Épingler, bâtir, coudre et surfiler!


Vous pouvez penser que cette tunique est large!
Il faut penser que l'encolure et le bas de cette tunique seront froncés.


Vous avais-je dit que j'ai profité des soldes pour acheter deux coupons de tissus...un qui donne dans les tons mauve et l'autre dans les tons jaune.....


Une petite pause le temps d'un café et je reprends tous mes gestes sur l'autre coupon!
Chouette!
Deux tuniques pour le prix d'une seule!

À bientôt pour la suite de mes aventures!



Comme vous le savez, mon fil rouge de cet été sera la réalisation d'une blouse à manches longues ou les premiers pas d'une apprentie couturière!

Vous pouvez voir ou revoir le fil rouge été 2017 depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Je vous ai laissés, la dernière fois, avec toutes les parties de mon patron découpées!
Je vous rappelle que le tissus est plié en deux....le patron du dos et du devant, qui ne représente que leur moitié, est posé sur la pliure!


Donc, pour avoir les mêmes traits de craie devant et derrière il faut poser le tissus sur un papier calque et repasser tous les traits de craie!
Vous aurez les mêmes marques sur les deux faces!


Un dernier coup de ciseaux....


À présent, les choses sérieuses commencent....en fin se poursuivent!


Il faut, maintenant, assembler le haut des manches en premier avec le devant et le dos de ma blouse!
Il faut bien accompagner les deux bords de tissus.

Épingler...bâtir.....Raymonde m'aide beaucoup!


Le temps d'une pause café et je vous indique une petite astuce "Raymonde"!

Astuce:
Avant de détacher les papiers patron du tissus j'ai écrit en grand et à la craie sur le tissus le mot "DEV" pour le devant!
Ainsi, pas de soucis, je ne vais pas me tromper et confondre le devant et l'arrière de ma blouse!


Je n'en suis qu'aux épingles...mais je n'ai pas pu m'empêcher de jouer à la mannequin!

À bientôt pour la suite de ce fil rouge!



En début d'année scolaire, je me suis inscrite à un atelier couture! Bien sûr, je "bricole" un peu! Et mamy Simone m'a déjà bien aidée lorsque j'ai voulu réaliser mes tabliers.

Je vous invite à voir ou à revoir cet atelier en cliquant sur ce lien!

Mais, depuis déjà quelque temps déjà, j'avais envie d'être "coachée" par une couturière!

Le fil rouge de cet été sera donc consacré à une de mes réalisations, une blouse manches longues de type raglan!

Une dernière information! J'ai profité de soldes sur les tissus pour me procurer ce coupon! Mais pourquoi un seul coupon quand je peux en avoir deux?
Alors ne vous étonnez pas si les photos seront réalisées avec du tissus violet ou le même tissus tirant sur le jaune!

Ce premier article servira de récapitulatif à mes aventures de couturière!

-Blouse manches longues (ici)

-Blouse manches longues (II) (voir ce lien)

-Blouse manches longues (III) (voir le lien)

-Blouse manches longues (IV) (voir le lien)

-Blouse manches longues (V) (voir le lien)

-Blouse manches longues (VI) (voir le lien)

-Blouse manches longues suite et fin (voir le lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Raymonde, notre "coach" couturière m'a, dès le début de nos cours, donné envie de réaliser cette blouse! Le plus dur était de trouver le modèle qui me plaisait!


Une fois le patron acheté, j'ai découpé toutes les parties en suivant les indications.
Les patrons sont faits pour plusieurs tailles!
Il suffit de plier toutes les parties en suivant la ligne de la taille souhaitée!
Pourquoi passer par le stade du pliage?
Afin que le modèle puisse servir aux copines qui n'ont pas forcément la même taille que moi!


J'ai, alors, posé les parties du patron sur le tissus et je les ai épinglées!
Il faut noter que le tissus est plié en deux dans le sens du droit fil!
Bien souvent, toutes les indications sont fournis avec le patron!
Mais dans mon cas, je suis ce que Raymonde me montre!

Le tissus est plié en deux....le patron du dos et du devant, qui ne représente que leur moitié, est posé sur la pliure!

Astuce de Raymonde!
Si on pose le dos en haut du tissus, il faut alors poser le devant à l'envers!
Pourquoi?
Pour avoir le dos et le devant à l'endroit une fois l'ouvrage fini!
C'est surtout important quand le tissus va présenter un motif particulier!


Je trace alors un trait à la craie à 1,5 cm tout autour de mon patron!
Alors? Raymonde? C'est bon comme çà? Je peux couper?


Les premiers coups de ciseaux sont importants...il ne faut pas se tromper!


Juste avant de vous laisser pour continuer mon ouvrage je voulais encore vous montrer une petite astuce!

Le patron de la manche!
Une ligne figure sur le patron!
Il s'agit du droit fil.
Avant d'épingler le patron de la manche, le tissus plié en deux lisière contre lisière, il faut mesurer l'espace entre la lisière et cette ligne.
Cet espace doit être le même tout le long pour avoir une manche dans le droit fil!


À lundi prochain pour la suite de ce fil rouge!



Je vous présente, aujourd'hui, le dernier épisode de mon triptyque "Phares au bord de la mer"!

J'ai commencé cet ouvrage par un premier phare! Puis, je me suis dit qu'un phare en appelait en autre....
Enfin, "triptyque" est un mot qui sonne bien!

Alors voilà! Le dernier épisode me permet de vous présenter mon triptyque en fin terminé!

Vous pouvez voir ou revoir le déroulé de cette activité depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Comme d'habitude, je coupe ma toile au format désiré et je brode un fil sur tout le tour afin que ma toile ne s'éffiloche pas!


Un ouvrage aux points comptés commence toujours par le milieu!
Mais, sur ce modèle, il faut chercher 5 milieux pour mes 5 petits modèles!
Je fixe toujours mes milieux par des épingles!


Ma broderie terminée, je passe à la phase "repassage"!
J'utilise une bombe d'amidon afin de fixer ma toile!


Il est temps de préparer le cadre dans lequel mon modèle prendra place!
Je peins le cadre et je le laisse sécher puis je finalise avec un vernis afin de fixer les couleurs.


Mon triptyque est terminé!


J'aime beaucoup les couleurs!



Vous souvenez-vous de mon premier phare réalisé aux points comptés?

Vous pouvez voir ou revoir cet article sur ce lien


Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Un phare! Oui!
Mais deux phares, c'est mieux!


Je coupe ma toile au format désiré et je brode un fil sur tout le tour afin que ma toile ne s'éffiloche pas!
Enfin, je cherche le milieu de mon coupon!
Un ouvrage aux points comptés commence toujours par le milieu!


Le plus dur sera le choix des couleurs!


Voici le modèle qui servira de base à mon travail!


Quelques temps plus tard.....


Comme pour mon premier phare, je prépare le cadre dans lequel mon phare prendra place!


Je permine par passer un vernis sur le cadre afin de fixer les couleurs.
Quand c'est sec, je peux montrer mon cadre!


Mon second phare terminé, je me demande si un triptyque ne serait pas encore mieux!
Qu'en dites-vous?



Dans ma série mes loisirs, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de David Coulon, "Le village des ténèbres"!

L'auteur:
David Coulon, 40 ans vit en Normandie.
Le théâtre et l'écriture sont ses deux principales passions.

Présentation de l'éditeur:
Un flic, son amie, et un commercial sont faits prisonniers dans un village où ne vivent que des femmes.
Les protagonistes chercheront à s'échapper et à percer le mystère de ce bourg perdu dans la forêt.
Ils ne sont pas les seuls captifs...

Coup de coeur de Franck Thilliez, Président du jury Prix VSD 2015.

Quand j'ai démarré la lecture de ce livre, je ne savais pas du tout où cela allait m'emmener!
Cette histoire est brûlante de vérité...et pourtant....j'espère que cela ne fut pas le cas!
Ce thriller dépasse toutes imaginations!
Je ne peux que vous souhaiter....

Bonne lecture!



Souvenez-vous, il y a quelques temps, j'ai eu l'occasion de participer à deux activités "terrarium"!

Vous pouvez voir les articles ici!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(4 clichés)


Au moment de Pâques, j'aime décorer la maison en glissant ici ou là quelques sujets de Pâques!


Ce jour là mon premier terrarium fut un très beau terrain de jeu!


Marc et moi vous souhaitons de très belles fêtes de Pâques!



Il y a des traditions qui annoncent le printemps et le retour des beaux jours!
L'arbre de Pâques en est une!

L'arbre de Pâques, ou "Osterbaum" est une ancienne tradition allemande...tradition qui s'est répandue partout en Europe!

Faire son arbre de Pâques consistait, alors, à décorer quelques branchages dépouillés avec des oeufs vidés et peints!

J'ai respecté cette tradition tout en y mettant ma touche personnelle!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


J'ai utilisé quelques branchages!


Cette année j'ai voulu les peindre en blanc!


J'ai utilisé mon grand vase, je l'ai rempli de pierres et j'y ai arrangé mes branchages!


J'avais bien remisé mes décorations de l'année passée! Il est temps de les ressortir!


Mon arbre de Pâques!



Je viens de m'apercevoir que je ne vous ai jamais parlé de Jean-Paul Malaval!
Et pourtant!
Et pourtant c'est un auteur que j'aime beaucoup!

Dans ma série mes loisirs, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Jean-Paul Malaval, "Le notaire de Pradeloup"!

L'auteur:

Inspiré par sa terre corrézienne, Jean-Paul Malaval, natif de Brive, a également écrit sur le Bordelais, les Cévennes ou le Luberon pour la collection Terres de France.
En fidèle "enfant du pays", il est aussi maire de la commune de Vars-sur-Roseix, près de Brive.

Présentation de l'éditeur:

En Corrèze, au début des années 1960, la double vie de Lazare Bazin, un notaire rusé au coeur des secrets de famille, est révélée au grand jour...

Le notaire de Galiane-sur-Sévère, Lazare Bazin, attend les derniers sacrements. On le dit homme d'affaires avisé et respectueux des traditions ancestrales.

L'imminence de sa succession ouvre une véritable boîte de Pandore. Aussi, dans le vaste salon de sa maison de Pradeloup, ses enfants accourent et les visiteurs affluent..

Ce roman signé de main de maître par un auteur amoureux de la belle histoire, du verbe et de personnages forts en caractère, est étonnant, truculent, et riche en rebondissements. Un pur plaisir !

Bonne lecture!



Dernièrement je vous ai parlé de mon premier terrarium! À cette occasion je vous ai montré comment créer son terrarium!

Petit rappel!
Un terrarium est à la fois un objet de décoration et un écosystème miniature! Il permet de mettre en valeur les plantes qu'il abrite.
Le principe est simple!
Il nous faut un contenant transparent et un contenu minéral, végétal ou animal!

Je vous invite à voir ou à revoir cet article sur ce lien!

La découverte n'est pas terminée et aujourd'hui, je vais vous parler des plantes dites "succulentes"!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Pour cette activité nous avons besoin:
-plantes dites "succulentes"
-billes d'argile
-feutre de jardin
-terreau "cactées"
-charbon super actif
-petits cailloux décoratifs
-un bocal


J'ai tendance à garder de nombreuses choses et, notamment, les pots, les paniers et les bocaux qui m'ont été offerts garnis de fleurs!


Les plantes succulentes sont des plantes charnues adaptées pour survivre dans des milieux arides.
Les plantes succulentes sont parfois appelées « plantes grasses » à tort, car elles ne contiennent pas de graisse.
On englobe sous le nom de “plantes grasses” les espèces aux tissus charnus mais les botanistes préfèrent les appeler “plantes succulentes”.


Après avoir arrosé nos petits pots nous commençons notre terrarium!


Mise en place du terrarium!
Le sous-sol:
Nous disposons sur tout le fond de notre bocal une bonne couche de gravier ou de billes d'argile.

Cette couche servira de réservoir d'eau!

Par-dessus cette couche de billes d'argile il faut mettre un morceau de feutre de jardin où, à défaut, un tissus synthétique.

Cela évitera au terreau d'être entraîné dans les billes lors de l'arrosage!
Ce tissus doit être un peu en dessous de la dimension de votre bocal!
Pour faire plus joli, il ne faut pas qu'il se voit une fois votre terrarium terminé.


Le sol:
Nous appelons le sol, le substrat!
Le substrat sera choisi en fonction des plantes utilisées.
Pour notre activité du jour, nous prenons du terreau à fleurs additionné de tourbe!

Astuce:
Une petite couche de charbon actif placé sur le feutre absorbera les odeurs et limitera le développement des bactéries!

Le sous-sol et le sol doivent occuper la moitié de la hauteur du terrarium! Le reste étant réservé aux végétaux et aux plantes.


Je choisis les plantes qui vont composer mon terrarium!
Il faut prévoir assez d'espace entre deux plantes pour permettre une bonne circulation de l'air!

Il ne reste plus qu'à faire des petits trous dans la tourbe et d'y planter nos petits plants!
J'en profite pour arroser mes plants!


Nous finissons par un petit arrosage et quelques décorations....Merci Michèle! Et voilà!

Recommandations:
-nettoyez régulièrement les plantes
-évitez le soleil direct et préférez une pièce pas trop chauffée
-l'arrosage doit être parcimonieux et peu fréquent


Comme il restait une plante, Michèle a réalisé cette petite jardinière! Elle restera sur place....souvenir de cette activité!


Nous ne finissons jamais une activité sans une petite tasse de café! Et pour l'occasion, Michèle nous a offert une part de tarte au sucre!

Merci Michèle pour cette belle activité et à bientôt pour une autre réalisation!



CHRISTIAN JACQ-Sphinx

 09/03/2017
Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Christian Jacq, "Sphinx".

Christian Jacq est un écrivain français né à Paris en 1947.
Il a déclaré un jour que son plus grand bonheur était d’écrire au bord du Nil…
Beau résumé d’une passion qui l’a envahi très jeune.
À vingt et un ans titulaire d’un doctorat, il choisit de se consacrer à la recherche purement historique, et publie de nombreux essais, dont L’Égypte des grands pharaons en 1981, couronné par l’Académie française.
C’est avec Champollion l’Égyptien puis Ramsès que le succès survient.

Avec "Sphinx" Christian Jacq renoue avec le genre "Thriller"!

Présentation de l'éditeur:

Ils sont neuf.

Neuf représentants d’une confrérie mystérieuse dénommée Sphinx.  
Neuf détenteurs des secrets de la vie, disséminés à travers le monde.  
Neuf condamnés à mort par les nouveaux maîtres de la technologie, adeptes de l’argent-roi, dont l’objectif fait froid dans le dos : la prise de contrôle définitive du cerveau humain par les machines.  
Depuis New York ces derniers ont engagé une traque implacable pour éliminer, un à un, les membres de Sphinx.   

C’est compter sans la détermination d’un journaliste écossais, Bruce Reuchlin, redoutable enquêteur, prêt à prendre tous les risques  pour déjouer leur plan diabolique.  
Pour Bruce, désormais, chaque pas est un danger de mort.
Plus il avance dans son enquête, plus la question l’effraie : qui gouverne vraiment notre monde ?

L'histoire, pleines d'intrigues, permet de voyager à travers le monde en compagnie de personnages très attachants!
Ce livre au texte aéré se lit bien!
Page après page, je n'ai pas vu le temps passer!

Bonne lecture!



C'est en faisant le ménage dans mes armoires que je suis tombée sur un livre étudié dans mes jeunes années à l'école....Les romans de Voltaire!
Ce livre est composé de quelques romans signés du représentant le plus connu de la philosophie des Lumières!

C'est donc avec plaisir que je me suis re-plongée dans cette première histoire composant "Les romans de Voltaire"!

Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, "Zadig" un des romans de Voltaire!


L'auteur:

François-Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 à Paris, ville où il est mort le 30 mai 1778 (à 83 ans), est un écrivain et philosophe français qui a marqué le 18e siècle.

Résumé:

Voltaire retrace les mésaventures d’un jeune homme victime d'injustice nommé Zadig qui fait l’expérience du monde dans un Orient de fantaisie.
Tour à tour favorable et cruelle, toujours changeante, la fortune du héros passe par des hauts et des bas qui rythment le texte!
Zadig échappe de nombreuses fois à la prison et aux amendes car il a été accusé à tort.
En fin de compte, Zadig est nommé Premier ministre du roi de Babylone, il s’avère être un très bon homme, finalement très apprécié du roi, jugeant justement les gens, et non d'après leurs revenus, comme le faisaient les autres ministres, c’est donc selon une justice équitable que Zadig travaille en tant que ministre du roi.
Malheureusement pour lui, Zadig doit fuir le royaume de Babylone à cause de l’amour compromettant qu’il porte à la reine Astarté, découvert par la cour.
L’inquiétude de Zadig naît et le pousse à croire que le roi daigne tuer la reine par simple vengeance.

Durant son voyage, Zadig rencontre divers personnages hauts en couleur, il connaîtra différents sentiments tels que le désespoir et la souffrance et devra faire face à l’injustice et à la superstition, ainsi qu’aux dangers qui peuplent son errance à travers le monde, en espérant un jour retrouver Astarté.

Il cherche à mettre en avant l'injustice qu'il a dû endurer.

Zadig est un conte philosophique oriental, une œuvre caractéristique du siècle des Lumières.
C'est un récit initiatique dans lequel le héros découvre le monde et connaît l'ascension mais aussi la chute et la déception.

À l'époque de "Zadig" Voltaire n'est plus convaincu "qu'il n'y a pas de mal dont il ne laisse un bien...."!
Zadig est un roman significatif de l'art voltairien et de la philosophie du Siècle des Lumières!

Bonne lecture!



FRANCK THILLIEZ-Rêver

 17/02/2017
Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui un livre de Franck Thilliez, "Rêver".

Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez, ingénieur en nouvelles technologies, vit dans le Pas-de-Calais.
Son premier roman Train d’enfer pour Ange rouge a été nommé au Prix SNCF du Polar  français 2004.
Il est également l’auteur de La Chambre des morts qui a été adapté au cinéma en 2007 par Alfred Lot.


Présentation de l'éditeur:

« Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.

Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.


Franck Thilliez est un auteur dont je ne manque, pour aucun prix, une sortie littéraire!
Je n'ai pas été déçue...
Cette nouvelle histoire...aventure même....nous prend dès les premières pages au point où, à un moment, nous ne savons plus si nous sommes dans le rêve ou dans la réalité!
Ce livre est tout simplement sublime! Une belle orchestration!

Le petit plus, tout à fait génial de l'auteur, est que cette fois-ci un des chapitres nous a été subtilisé!
Le chapitre 57!
Pour pouvoir le lire, il faut avoir une lecture attentive et récupérer un code!
Ce code nous sert à aller sur le site de Franck Thilliez et à télécharger le chapitre 57!
Une idée de génie!

Bien sûr je ne vous donnerai pas le code et je ne vous parlerai pas de ce fameux chapitre 57!

Je ne vous dis qu'une seule chose....

Bonne lecture!



Ce jour là, nous étions conviés à une activité peu commune, la création d'un terrarium!
Nous avions une seule recommandation, venir avec un récipient en verre!
J'ai donc décidé de prendre l'aquarium qui servit pendant un temps de maison à Maurice, notre petit poisson rouge, et qui me sert, à présent, de base pour mes décorations ponctuelles tout au long de l'année!

Récapitulatif de mes terrariums:

-Créer un terrarium (ici)
-Terrarium "plantes succulentes" (sur ce lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


Un terrarium est à la fois un objet de décoration et un écosystème miniature! Il permet de mettre en valeur les plantes qu'il abrite.
Le principe est simple!
Il nous faut un contenant transparent et un contenu minéral, végétal ou animal!


Notre amie Michèle, qui animait cette activité, nous avait procuré des plantes de petites tailles, lesquelles sont les mieux adaptées pour un terrarium.
Aujourd'hui, nous réalisons un "terrarium humide" par opposition à un "terrarium désert"!
Notre terrarium humide pourra accueillir des plantes tel que:
-mousses
-fougères
-orchidées miniatures
.....


Mise en place du terrarium!
Le sous-sol:
Nous disposons sur tout le fond de notre bocal une bonne couche de gravier ou de billes d'argile.
Cette couche servira de réservoir d'eau!


Par-dessus cette couche de billes d'argile il faut mettre un morceau de feutre de jardin où, à défaut, un tissus synthétique.


Cela évitera au terreau d'être entraîné dans les billes lors de l'arrosage!
Ce tissus doit être un peu en dessous de la dimension de votre bocal!
Pour faire plus joli, il ne faut pas qu'il se voit une fois votre terrarium terminé.


Le sol:
Nous appelons le sol, le substrat!
Le substrat sera choisi en fonction des plantes utilisées.
Pour notre activité du jour, nous prenons du terreau à fleurs additionné de tourbe!

Astuce:
Une petite couche de charbon actif placé sur le feutre absorbera les odeurs et limitera le développement des bactéries!

Le sous-sol et le sol doivent occuper la moitié de la hauteur du terrarium! Le reste étant réservé aux végétaux et aux plantes.


Je demande à Michèle de faire une petite photo! Nous sommes très absorbées!


Je choisis les plantes qui vont composer mon terrarium!
Il faut prévoir assez d'espace entre deux plantes pour permettre une bonne circulation de l'air!
Certaines plantes telle que la fougère, le lierre peuvent se séparer!
Ceci afin de multiplier le nombre de plantes du terrarium!
Profitons-en pour arroser les racines!


Le choix est fait!
Il ne reste plus qu'à faire des petits trous dans la tourbe et d'y planter nos petits plants!


Nous finissons par un petit arrosage! Et voilà!

Recommandations:
-nettoyez régulièrement les plantes
-évitez le soleil direct et préférez une pièce pas trop chauffée
-l'arrosage doit être parcimonieux et peu fréquent


J'ai pris une photo des terrariums de mes amies! Tout un art!
Bravo à vous toutes!


Nous ne finissons jamais une activité sans une petite tasse de café!

Merci Michèle pour cette belle activité et à bientôt pour une autre réalisation!



Notre amie Dely connaît bien mes goûts et notamment pour la lecture!
Dernièrement, elle m'a envoyé un paquet contenant deux livres (voir le lien) et, après avoir dévoré le premier:
-Les mystères d'East Lynne" de Mrs Henry Wood (voir le lien)

je m'apprête à vous parler du second!

Dans ma série, mes loisirs, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Jenny Colgan, "La petite boulangerie du bout du monde"!

L'auteur:

Jenny Colgan, née Jennifer Colgan en 1972 à Prestwick, en Écosse, est une romancière britannique, auteure de comédies romantiques telles que "Le mariage d'Amanda" (2000), "Recherche Andy désespérément" (2001), et plus récemment "La petite boulangerie du bout du monde" (2015), "Toute résistance serait futile" (2016) et "Rendez-vous au cupcake café" (2017).

(photo prise sur le net)


Présentation de l'éditeur:

Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu'un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
Seule dans une boutique laissée à l'abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n'était qu'un break semble annoncer le début d'une nouvelle vie ...

Ce roman drôle et touchant à la fois vous emportera au gré des rencontres de Polly, l'héroïne de ce livre!
Vous ne serez pas déçus par cette lecture!
Mon amie Dely, m'a fait découvrir un auteur que je ne connaissais pas mais que j'ai hâte de relire!
Lorsque vous ouvrez la première page, déjà, vous avez envie de partager un chocolat chaud avec Polly....Au fil de cette histoire vous avez totalement envie d'aller lui acheter des petits pains dont elle a le secret!
Le secret....pas tout à fait!
La plus grande surprise sont ces quelques recettes de pains et de gâteaux que vous pourrez retrouver à la fin du livre!

"La petite boulangerie au bout du monde" est la plus belle histoire gourmande que j'ai pu lire!

Bonne lecture!



C'est en rangeant ma couronne de l'Avent et en nettoyant toute la cire des bougies que ce souvenir m'est revenu à l'esprit!

Alors que nous étions en balade en Alsace, nous nous sommes arrêtés dans une Winstub dont toutes les tables étaient décorées de bougeoirs bouteilles!

Marc et moi avons décidé de faire de ce souvenir une belle réalité!

Êtes-vous prêts pour un atelier bricolage? Nous allons réaliser un bougeoir comme à la Winstub!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


La première chose que nous avons faite c'est de mettre une bougie dans le goulot de la bouteille et d'attendre que la cire coule sur la paroi de la bouteille!


Mais voilà, les bougies que l'on trouve maintenant dans le commerce sont des bougies qui ne coulent pas!
Aussi, au bout de trois bougies, la cire ne coulait pas sur la bouteille!

Il faut bien regarder sur le sachet de bougies lors de l'achat...Il en existe qui coulent!


Nous avons donc récupéré la cire de mes bougies de l'Avent et nous l'avons mise dans un bol au bain-marie afin qu'elle se liquéfie!
Faites attention car, à ce moment, la cire est bouillante!


Puis nous nous sommes servis d'une cuillère à soupe pour faire couler la cire sur toute la bouteille!
Puis nous avons poursuivis notre bricolage avec de la cire de couleur rouge!


Voilà le résultat!
Mais cette bougie prendra encore un peu de "bouteille" car nous avons l'intention de trouver des bougies qui coulent afin de décorer notre bougeoir avec d'autres couleur!

L'autre idée est de refaire ce bougeoir avec une seconde bouteille afin de décorer notre table!

Je vous en reparlerai!



Je vous parlais, hier, de mon cache-théière (voir l'article sur ce lien)!

Sur la base du même patron, j'ai réalisé un pyjama pour ma dolce gusto!

Je suis fière de moi!



Selon la légende chinoise évoquée dans le traité de phytothérapie Shennong bencao jing, l'utilisation du thé comme boisson serait apparue en l'an 2737 avant notre ère, quand des feuilles se seraient détachées d'un arbre pour tomber dans l'eau chaude que l'Empereur Shennong avait fait bouillir dans une jarre pour se désaltérer.

De façon plus terre à terre, après la découverte de la route des Indes par Vasco de Gama en 1498, les Portugais continuent leurs explorations maritimes jusqu’en Chine et au Japon.
C’est depuis le Japon dès 1543 et le comptoir de Macao dès 1556 que les Portugais importent le thé en Europe.

De là à réaliser un cache-théière....il n'y qu'un tout petit pas!!!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Pour la réalisation de mon cache-théière j'ai acheté:
-un morceau de tissus sur une longueur de 140cm et une largeur de 80 à 100cm
(il faut mesurer votre théière)
-une longueur de ouatine
-du biais
-un patron

Le patron ainsi que les explications je les ai trouvés sur le site, "Un fil sur la toile" (voir ce lien)!


Pour la réalisation du cache-théière, il faut découper le patron 4 fois!
En effet, il faut réaliser deux poches.
Une pour le cache-théière et une pour sa doublure.

Vous utilisez également le patron pour découpez deux pièces de ouatine!
Ces deux pièces ne seront pas cousues en poche!


Sur les conseils de Raymonde, je coupe, j'épingle et je battis!
Et, surtout, je n'oublie pas d'insérer un petit bout de biais sur le dessus du cache-théière afin de faire la boucle qui va être utile pour soulever le cache-théière.


Pour la réalisation proprement dite:
-j'ai assemblé endroit contre endroit deux pièces de tissus pour réaliser le cache-théière.
-n'oubliez pas d'insérer le petite patte de biais.
-j'ai assemblé endroit contre endroit les deux autres pièces de tissus pour en faire la doublure

Les deux poches étant terminées je les assemble!

J'insère la poche "doublure" à l'intérieur de ma poche cache-théière envers contre envers.
Et, entre ces deux poches j'y insère les deux pièces de ouatine.


Il suffit d'épingler tout le tour au niveau de la base, afin de bien tenir ensemble les trois couches de tissus, et de poser le biais.

Je vous invite à boire un thé?



Dernièrement notre amie Dely m'a envoyé quelques livres (voir l'article sur ce lien)! Dely connaît ma passion pour la lecture!

Dans ma série mes loisirs, ma lecture je vous présente, donc, aujourd'hui un des livres que j'ai reçu et qui m'a passionnée, "Les mystères d'East Lynne"!

L'auteur, Mrs Henry Wood:

Ellen Price (1814-1887) s'est fait connaître sous le nom de Mrs Henry Wood. Auteur de plusieurs romans et d un nombre important de nouvelles, c'est avec "Les mystères d East Lynne", publié en 1861, qu'elle va rejoindre le panthéon du crime en compagnie de ses maîtres Mary Elizabeth Braddon et Wilkie Collins.


Présentation de l'éditeur:

La vie, au château d'East Lynne, a l'apparence paisible et rassurante des arbres centenaires et des pelouses verdoyantes de la propriété du Juge Carlyle.
Mais il ne faut pas se fier aux apparences, car, depuis le mariage du hobereau avec la belle lady Isabel Vane, les démons du passé ressurgissent...
Il semblerait que le marié n'ait jamais renoncé à son premier amour pour Barbara Hare dont le frère Richard est recherché pour meurtre.
Il se pourrait aussi que son épouse n'ait pas oublié son amant Francis Levinson et qu'elle reçoive encore en secret, au château, cet homme peu recommandable.
Un terrible quiproquo va conduire Mrs Carlyle à fuir East Lynne, la précipitant vers un terrible destin.

Entre trahison et usurpation d'identité, déchéance morale et personnages fantomatiques, "Les mystères d East Lynne" est un livre qui nous prend dès la première page et qui ne nous lâche qu'à la dernière!
Je recommande ce livre! Vous ne serz pas déçus par cette trame tout à fait "Victorienne"!

Bonne lecture!



Tradition oblige, lors de notre dernier atelier couture, nous nous sommes séparées sur un air de gaité en organisant un goûter de Noël!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


J'étais animée de bonnes intentions et j'avais apporté mon ouvrage à terminer!


Mais de délicieuses gourmandises ont commencé à circuler! Ces sablés réalisés par une de nos amies sont délicieux! Légers, gourmands...parfaits!


Raymonde s'était occupée de nous acheter une bûche! Réalisée façon Forêt Noire! Je l'ai trouvée très légère!


Le café est prêt! Il n'y a plus qu'à savourer!


J'ai fait la gourmande! J'en ai même repris un morceau!



Pour mes cartes de voeux, cette année, j'ai choisi de les réaliser avec du fil et une aiguille!
Je vous ai déjà parlé de cette technique et vous pouvez voir ou revoir certains modèles sur ces liens:

-la fleur (sur ce lien)
-le cygne (sur ce lien)
-le papillon (sur ce lien)
-les coeurs (sur ce lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Cette technique nécessite:

-un morceau de polystyrène
-une carte vierge
-du fils de couleur
-une aiguille et un bouchon en liège
-un rouleau de scotch
-de papier à tapisserie


Vous choisissez un modèle à réaliser.
Sur le Net, vous avez beaucoup de choix!

La technique de broderie est la même que pour le cygne et la fleur!
J'utilise un morceau de polystyrène.
Je pose ma carte sur le polystyrène et je fixe mon modèle à l'endroit désiré sur la carte.
Je fixe une aiguille sur un bouchon et je pique dans les trous.


Commencez votre ouvrage en enfilant le fil par l'arrière de la carte!
Pas besoin de faire un noeud.
Vous ferez tenir votre fil avec un petit bout de scotch!


Il suffit, ensuite, de suivre le modèle.


J'ai utilisé des ciseaux de couture crantés afin de couper les bords de mes modèles.


J'ai collé mes modèles sur l'avant de mes cartes. Puis, j'ai collé une feuille blanche à l'intérieur!
Cette feuille servira à la partie écriture.


Terminez par quelques autocollants pour une décoration soignée!

À vous de jouer!

Vous pouvez voir ou revoir la technique de ces broderies en cliquant sur ce lien!



Lors d'un de nos voyages en Alsace, cet été, j'ai pu admirer les tissus qui sont particuliers à cette région!
Les nappes, sets de table, coussins ornent les vitrines! Le choix est immense!

J'ai pu me procurer un morceau de tissus! Juste assez pour réaliser une housse de coussin!

Je me suis, donc, mise en route pour mon atelier couture afin de demander conseil à Raymonde ainsi que pour retrouver mes amies de la couture!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Pour réaliser cette housse il faut mesurer le tissu en fonction de votre coussin!
Ce coussin est un coussin carré de 40 cm sur 40 cm.

Pour cette réalisation, il faut mesurer le tissu très prés du coussin afin que celui-ci ne nage pas dans sa housse.

Vous étalez le tissu et vous mesurez:
Sur la longueur!
-2 fois 40 cm pour le coussin
-+ 20 cm pour le rabat
-+ 2 fois 2 cm pour les ourlets
Sur la largeur!
-40 cm pour le coussin
-2 fois 2 cm pour les ourlets en haut et en bas

Vous voyez sur les photos ce que cela donne!


Après avoir demandé toutes les explications à Raymonde, j'ai pu préparer mon travail!
Je le finirai à la maison!
Nous avons toutes bien avancé sur nos travaux respectifs! Nous pouvons apprécier notre café!


À la maison, la première chose à faire est de piquer les zigzags qui empêcherons le tissu de s'effilocher!
Ensuite, je mets des épingles, je bâtis et je pique les deux ourlets de chaque extémité du tissu.

Je rabats mon tissus de 40 cm, le côté droit sur le côté gauche pour former le coussin de 40 sur 40 cm.
Je rabats mes 20 cm situés côté droit sur le côté gauche.
Vous avez une poche!

Vous épinglez, bâtissez et piquez sur la couture en haut et en bas!


Vous n'avez plus qu'à retourner votre travail et à y mettre votre coussin!



Mais qu'est-ce qu'un biais?
Le biais est une bande de tissus qui va permettre de finir un ouvrage!

Ce jour là, j'avais dans l'idée de relooker une serviette de toilette afin d'en faire un essui-mains!
Rien de tel que des petits travaux pour apprendre les premières astuces en couture!

En préparant mes affaires pour aller à mon atelier couture j'ai rassemblé:
-ma serviette
-le biais
-des épingles, du fils et des aiguilles

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Raymonde anime notre atelier couture et nous bénéficions, chacune à notre tour, de ses précieux conseils.

Le biais doit être déplié et positionné endroit contre endroit.
Il faut, ensuite, épingler puis bâtir sur toute la longueur!


Une fois fait, il faut coudre dans le creux du pli du biais.
Pour l'union des deux morceaux de biais, il faut les assembler dans le droit fil!


Pour cela il faut assembler, faufiler et piquer les deux extrémités en diagonale.


Une fois cet exercice terminé il faut retourner le biais sur l'avant.
Il y a, alors, deux manières de finir le travail!

-le tissus est épais, ce qui est mon cas!
Le biais sera cousu à la main avec un petit point coulé!
L'avantage de cette méthode est que le biais sera posé sans surpiqûre avec une couture invisible!

-le tissus est plus léger!
Le biais va recouvrir la première couture.
Vous épinglez et vous piquez à la machine!


L'heure du café est arrivé!
Tout en papotant et en savourant notre breuvage le travail avance à petits pas!


J'ai de la chance car cette serviette a des angles ronds! Je n'ai donc pas de manipulations spéciales à réaliser!
Il suffit pour moi de faire suivre mon biais le long du bord de ma serviette!


Et voilà! Je suis heureuse du résultat!

Merci Raymonde pour tes bons conseils!



L'Avent, qui signifie "arrivée du Messie" en latin, est la période qui couvre quelques semaines précédant Noël, quatre dans la tradition de l'Église latine.
Depuis l'instauration de ce temps liturgique par le pape Grégoire le Grand, l'Avent représente la période où l'on se prépare à la venue du Christ, à sa naissance.

Pour nous cette période commence toujours par la réalisation de la couronne de l'Avent!

Vous me connaissez, j'aime choisir un thème différent chaque année afin de fabriquer une belle couronne!
Cette année nous avons choisi le thème, "Promenons-nous dans les bois"!
Allez! Je vous invite à une belle balade!

Cet article servira de récapitulatif à notre temps de l'Avent 2016!

-Ma couronne de l'Avent 2016 (ici)

-Premier dimanche de l'Avent (voir le lien)

-Deuxième dimanche de l'Avent (voir le lien)

-Troisième dimanche de l'Avent (voir le lien)

-Quartième dimanche de l'Avent (voir le lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)

Vous pouvez revoir l'article sur le temps de l'Avent sur ce lien.

Vous pouvez revoir nos couronnes de l'Avent sur ce lien.



Cette tradition commence par une belle histoire...
Inspirée d'une tradition de l'Allemagne du 16e siècle, la Couronne de l'Avent est inventée, en 1839, par le pasteur Johann Heinrich Wichern afin de contenir l'impatience des enfants qu'il éduque.
Il fabrique alors une couronne de bois, avec dix-neuf petits cierges rouges et quatre grands cierges blancs.
Chaque matin, un petit cierge est allumé et, chaque dimanche, c'est un grand cierge.
La coutume n’a retenu que les grands.


J'ai réuni tous les accessoires dont j'avais besoin pour faire une promenade dans les bois!
Je me suis procurée une couronne en sapin....champignons, petits oiseaux, grand hibou, pommes de pins et quatre bougies plus tard.....nous voila Marc et moi à l'orée du bois!


J'ai trouvé bien sympathique cette guirlande où champignons et pommes de pin se partageaient l'affiche!
Les petits oiseaux font bon ménage avec ce hibou hou hou!


J'ai pris mon petit panier et Marc à pris son traineau afin de ramasser du bois dans la forêt!
Les bougies sont sur de petits supports.
Elles seront allumées au fur et à mesure des dimanches de l'Avent.


La symbolique de la couronne....

Il existe des interprétations différentes quant à la symbolique de la couronne de l'Avent.
On pense volontiers au monde et aux quatre points cardinaux.
Le cercle symbolise également l'éternité donnée à la vie par la résurrection, le vert symbolise la vie, et les cierges symbolisent la lumière qui vient et éclairera le monde dans la nuit de Noël.

J'espère que la balade vous a plu!
Je vous donne, à présent, rendez-vous dimanche prochain pour le premier dimanche de l'Avent!
Nous allumerons, alors, notre première bougie!

Vous pouvez revoir l'article sur le temps de l'Avent sur ce lien.

Vous pouvez revoir nos couronnes de l'Avent sur ce lien.



Foulard tendance! Foulard élégant! Foulard tube!
Dernièrement une amie m'a offert un foulard tube!
Il n'en fallait pas plus pour que j'achète quelques fournitures et que j'apporte tout le nécessaire à la réalisation de ce foulard à mon atelier couture!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


En réfléchissant, je me suis dit que puisque j'en réalisais un, je pouvais en faire deux en même temps!
Vous verrez donc les photos des deux foulards! J'ai juste choisi les clichés qui me paraissaient les mieux adaptés pour comprendre l'évolution de mon travail!


J'écoute les indications de Raymonde, notre animatrice "couture", et me voilà partie!


Pour ces écharpes, j'ai acheté une bande de tissu longue de 140cm et large de 80cm!
La première étape est de plier le rectangle en deux dans le sens de la longueur endroit contre endroit.
Vous travaillez donc sur l'envers!


Vous épinglez, bâtissez et piquez à deux centimètres du bord.
Vous obtenez un tube.
Donnez un petit coup de fer à repasser sur la couture!
Très important! Vous retournez le tube ainsi obtenu sur l'endroit!


À ce moment là, vous alignez les 2 bords courts endroit contre endroit.
Vous les piquez ensemble!
Vous n'arriverez pas jusqu'au bout! Vous serez obligés de laisser une ouverture! C'est normal!
Vous terminez par un petit point à la main!


Un dernier petit coup de fer à repasser! Mon écharpe est terminée!
Ouf! Avant l'essayage, il est temps de partager un moment de détente avec mes amies de la couture!


Ce jour là, Béatrice fêtait son anniversaire! Elle nous a gâtées et nous a offert un bon moment de gourmandise avec un chinois et quelques beignets!


Joyeux anniversaire Béatrice et gros bisous!


Voici une de mes écharpes!


Et voici la deuxième!

Merci Raymonde pour tes précieux conseils!



Du fil et une aiguille.....je poursuis mon activité de broderie sur cartes! Aujourd'hui, je vous montre mon papillon!

Cette technique nécessite:

-un morceau de polystyrène
-une carte vierge
-du fils de couleur
-une aiguille et un bouchon en liège
-un rouleau de scotch
-un modèle

Vous pouvez voir ou revoir ma carte "cygne" en cliquant sur ce lien ou ma carte "fleur" sur ce lien!

Sur la même manière de travailler, je vous présente aujourd'hui un papillon.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


La technique de broderie est la même que pour le cygne et la fleur!
J'utilise un morceau de polystyrène.
Je pose ma carte sur le polystyrène et je fixe mon modèle à l'endroit désiré sur la carte.


Je fixe une aiguille sur un bouchon et je pique dans les trous.


J'ai suivi le modèle et je vois, peu à peu, que mon papillon prend forme!


Sur l'arrière du travail, j'utilise du ruban adhésif afin de tenir les fils!
Cette technique facilite le travail!


N'hésitez pas à cliquer sur le lien afin de voir ou de revoir les détails de la technique!

Vous pouvez voir ou revoir la technique de ces broderies en cliquant sur ce lien!



Dans ma série, mes loisirs, ma lecture, je vais vous parler, aujourd'hui, d'un livre de Guillaume Musso:"La fille de Brooklyn".

Né en 1974, Guillaume Musso, passionné de littérature depuis l’enfance, commence à écrire alors qu’il est étudiant.
À l’âge de 19 ans, fasciné par les États-Unis, il séjourne quelques mois à New-York où il travaille comme vendeur de crèmes glacées.

En rentrant des États-Unis, il passe une licence de sciences économiques à l'Université de Nice, poursuit ses études à Montpellier et passe le CAPES de sciences économiques et sociales.

Après un grave accident de voiture, Guillaume Musso imagine en 2004 l’histoire d’un enfant revenu de la mort.
Le roman "Et après..." se vend à plus de deux millions d’exemplaires et est traduit dans une vingtaine de langues.
Le film tiré du roman sort sur les écrans en 2009, sous la direction de Gilles Bourdos, avec John Malkovich, Romain Duris et Evangeline Lilly....

Depuis les romans se succèdent pour notre plus grande joie....

Présentation de l'éditeur:

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé :

"Si j'avais commis le pire,
m'aimerais-tu malgré tout ? "

Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire.
Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo.
– C'est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

Je viens juste de terminer "La fille de Brooklyn" et, une fois de plus j'ai été très prise par cette histoire.
Si vous prévoyez de le lire, assurez-vous que vous avez du temps devant vous, car une fois commencé....

Bonne lecture!



Je suis la petite novice de ces ateliers couture! J'ai intégré avec grand plaisir un groupe d'amies toutes passionnées de couture!
Nous jouons de l'aiguille et nous sommes conseillées par Raymonde.

Dernièrement je vous ai parlé de la réalisation de "beaux ourlets"!

Vous pouvez voir ou revoir cet article en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Afin d'apprendre cette technique, que vous pouvez revoir sur le lien précédent, j'ai coupé une nappe (qui avait déjà bien vécue) et j'en ai fait des serviettes de table!


Le but de cette manoeuvre est de réaliser de beaux ourlets sur une nappe aux couleurs vives que j'aimerais utiliser pour les fêtes de fin d'année!


L'ourlet est effectué de la même manière que pour mes serviettes! N'hésitez pas à revenir sur le lien précédent afin de suivre la réalisation de ces ourlets!


En toute amitié, nos ateliers couture sont agrémentés d'une petite pause café! Sympa non?
J'ai épinglé, bâti...je n'avais plus qu'à piquer à la machine....ce qui fut fait à la maison!


Voilà! Je vous montre la nappe terminée! Mais je vous en reparlerai pour les fêtes de fin d'année!

J'ai déjà commencé un nouvel ouvrage! Je vous dis donc à bientôt pour la suite de mes aventures!



Dernièrement je vous ai présenté une carte que j'avais brodé à l'aide d'un fil et d'une aiguille!

Cette technique nécessite:

-un morceau de polystyrène
-une carte vierge
-du fils de couleur
-une aiguille et un bouchon en liège
-un rouleau de scotch
-un modèle

Vous pouvez voir ou revoir ma carte "cygne" en cliquant sur ce lien!

Sur la même manière de travailler, je vous présente aujourd'hui une belle fleur.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


J'ai relevé le modèle sur le Net! Et, la technique est la même que pour le cygne!
J'utilise un morceau de polystyrène.
Je pose ma carte sur le polystyrène et je fixe mon modèle à l'endroit désiré sur la carte.


Je fixe une aiguille sur un bouchon et je pique dans les trous.


Voilà le résultat!


J'ai suivi le modèle et je vois, peu à peu, que ma fleur prend forme!
Sur l'arrière du travail, j'utilise du ruban adhésif afin de tenir les fils!
Cette technique facilite le travail!


Je suis contente du résultat!

Mais n'hésitez pas à cliquer sur le lien afin de voir ou de revoir les détails de la technique!

Vous pouvez voir ou revoir la technique de ces broderies en cliquant sur ce lien!



Dans ma série, ma passion, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Val McDermid, "Comme son ombre"!

Val McDermid, née le 4 juin 1955 à Kirkcaldy, en Écosse, est une écrivaine écossaise, auteur principalement de roman policier.

Présentation de l'éditeur:

Quand la psychiatre Charlie Flint reçoit un mystérieux colis rempli de coupures de presse à propos d’un meurtre sauvage, son sang ne fait qu’un tour.
Le crime a eu lieu dans l’enceinte de son ancienne université à Oxford – un jeune homme battu à mort quelques heures seulement après s’être marié. Tandis que sa jeune épouse et les invités sirotaient du champagne, on jetait son corps ensanglanté dans la rivière.
Charlie ne sait pas qui lui a envoyé le colis, ni pourquoi, mais elle ne peut chasser ce crime de ses pensées.
Et avec sa carrière de psychiatre clinicienne qui bat de l’aile, elle dispose de beaucoup de temps libre pour enquêter.
Charlie renoue alors avec le monde mystérieux et fermé d’Oxford et comprend que cet assassinat est lié à des événements encore plus sordides.
Chaque pas vers la vérité la rapproche désormais du danger…

Ce livre est captivant de la première page à la dernière! Je n'ai qu'une chose à vous dire....

Bonne lecture!



Une des premières activités que je voulais aborder lors de mes ateliers couture, ce sont les ourlets!

Réaliser de beaux ourlets afin d'effectuer de belles nappes, bien personnalisées et à mon goût!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Mais avant de faire des nappes, il faut que je me fasse la main avec des serviettes!
J'ai donc récupéré une nappe qui avait "fait son temps" et je l'ai mesurée, découpée et repassée!

Arrivée à l'atelier, j'écoute avec attention les explications de Raymonde qui me donne sa manière de réaliser de beaux ourlets, bien droits, bien réguliers.


Je plie le bord de ma serviette sur un centimètre, je marque bien le pli et j'épingle mon travail au fur et à mesure.
Je plie une seconde fois mon travail sur un centimètre, je marque et j'épingle.

Arrivée au bord, je plie le coin sur deux centimètres comme sur la photo.
Puis je ramène le bord de la serviette qui est perpendiculaire sur le coin sur deux centimètres.
Enfin je plie mon bord de façon à réaliser l'ourlet!


Voilà le coin terminé!


J'épingle mon travail puis je bâtis.


Pour le travail à la machine il faut piquer au bord intérieur de l'ourlet! Je n'ai pas eu le temps de le faire!

Je vous dis à bientôt pour la suite de mes aventures!



Dans ma série, ma passion, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, le dernier né de Michael Connelly, "Mariachi Plaza".

Michael Connelly est un écrivain américain dont je retrace le parcours dans l'article "Les neuf dragons" cliquez ici

Je rappelle juste qu'il apparaît à plusieurs reprises dans son propre rôle dans la série Castle.

Présentation de l'éditeur:

Lorsque, dix ans après les faits, le mariachi Orlando Merced succombe à ses blessures, l’inspecteur Harry Bosch hérite d’un vrai cas d’école à enseigner à la jeune inspectrice Lucia Soto.
Hormis une balle retrouvée à l’autopsie, les pistes sont inexistantes.
Plus ennuyeux, et dangereux pour Bosch, Lucia semble beaucoup s’intéresser à un autre dossier, et mettre son nez là où il ne faut pas.
Très ébranlé par la nature de cette deuxième affaire, Bosch décide de passer outre au règlement et de mener les deux enquêtes de front, malgré les risques encourus dans une ville où la passion politique l’emporte sur tout.


J'attendais avec impatience le retour de Harry Bosch!
Je n'ai pas été déçu et, comme d'habitude une fois le livre ouvert....il n'était pas besoin de me parler, je n'y étais pour personne!
Vous êtes prévenus, aussitôt que vous aurez plongé dans l'univers de Michael Connellyet de son flic Hieronymus Bosch, vous ne pourrez vous plus vous en défaire!

Bonne lecture!



Le mois dernier, je me suis achetée deux pulls "jersey"! Les manches étant trop longues, Raymonde m'a proposé de les apporter pour l'activité couture afin de réaliser les ourlets!

Cela paraît simple!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Je suis donc arrivée en atelier couture avec mon pull, ma machine à coudre et une aiguille double jersey pour machine à coudre!
Une aiguille double, comme son nom l'indique, sont deux aiguilles montées ensemble!


Mais, avant de se précipiter sur la machine, il faut préparer l'ourlet!
J'avais pris de l'avance et j'avais marqué l'ourlet à la maison!
Il suffit de mesurer l'ourlet sur soi et de passer un fil sur le pli!

Arrivée à l'atelier, Raymonde me conseille de mesurer deux centimètres à partir du pli, de marquer avec de la craie ces deux centimètres et de couper le morceau en trop!
Une fois cet exercice réalisé je bâtis mon ourlet pour bien le fixer!


Raymonde m'explique, alors, l'utilisation de l'aiguille double jersey!
La première chose à faire et d'enlever l'aiguille en place et d'y mettre, à la place, cette fameuse aiguille double!
Il faut l'aide d'un petit tournevis!

Lorsque l'on place une aiguille sur une machine il faut toujours mettre le côté "plat" de l'aiguille sur l'arrière.

L'utilisation d'une aiguille double nécessite aussi d'installer deux bobines de fils sur la machine.
Vous le voyez sur les photos!
Et bien sûr il faut que ces deux bobines soient du même fils!
Vous pouvez mettre du fil sur une canette si vous n'avez pas deux bobines!


Voici ma manche!
Vous remarquez que je l'ai mise sur l'endroit! En effet, dans ce cas il faut coudre sur l'endroit du travail!


Voilà le résultat!


Bravo à l'élève et merci à Raymonde!



Dans ma série, mes loisirs, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui, un livre de Arnaldur Indridason, "Le lagon noir".

Né à Reykjavik en Islande en 1961, Arnaldur Indridason est journaliste, scénariste et critique de cinéma.
Il est l'auteur de plusieurs romans policiers, véritables best-sellers internationaux.
Son premier roman policier, La Cité des Jarres est paru en Islande en 2000 et a été traduit dans plus de vingt langues.

Il également l'auteur de :
-La Dame en vert-Grand Prix des lectrices de Elle 2007
-L'Homme du lac-Prix du polar européen 2008 du Point

Les principaux romans d'Arnaldur Indridason mettent en scène la même équipe d'enquêteurs, dont l'abrupt commissaire Erlendur Sveinson que l'on retrouve, ici, dans le livre "Étranges rivages".

(photo prise sur le net)


Présentation de l'éditeur:

Reykjavik, 1979.
Le corps d‘un homme est repêché dans ce qui va devenir le lagon bleu. Il s’agit d’un ingénieur employé à la base américaine de l’aéroport de Keflavik.
Dans l’atmosphère de la guerre froide, l’attention de la police s’oriente vers de mystérieux vols effectués entre le Groenland et l’Islande.
Les autorités américaines ne sont pas prêtes à coopérer et font même tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher la police islandaise de faire son travail.

Dans un climat de tension, conscients des risques qu’ils prennent, Erlendur et Marion Briem poursuivent leur enquête avec l’aide d’une jeune femme noire, officier de la base.
Le jeune inspecteur Erlendur vient d’entrer à la brigade d’enquêtes criminelles, il est curieux, passionné par son métier, soucieux des autres, mais il ne cache pas son opposition à la présence américaine sur le sol islandais.

En parallèle, il travaille sur une vieille affaire non résolue.
Une jeune fille disparue sur le chemin de l’école quarante ans plus tôt, à l’époque où la modernité arrivait clandestinement dans l’île, portée par les disques de rock et les jeans venus de la base américaine.

Indridason construit un univers particulier, une atmosphère pénétrante et sans nostalgie, un personnage littéraire de plus en plus complexe, et le roman noir, efficace, est transformé par la littérature.

Arnaldur Indridason a réussi, avec son dernier livre, à nous faire monter la pression...
J'ai retrouvé l'inspecteur Erlendur en 1979 déja hanté par les fantomes du passé dans une double enquête menée de main de maitre "a la Simenon".

N'hésitez pas à le suivre....car rien n'arrête le commissaire!

Bonne lecture!



Il y a quelques temps je vous parlais de broderies réalisées sur des cartes!
Pour mes débuts dans cette activité j'avais choisi de faire des coeurs!

Et, dernièrement, en me baladant sur la toile, j'ai trouvé un joli modèle de cygne! Sortez vos outils....c'est parti pour l'élaboration d'une nouvelle carte!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Cette technique nécessite:

-un morceau de polystyrène
-une carte vierge
-du fils de couleur
-une aiguille et un bouchon en liège
-un rouleau de scotch
-un modèle


J'ai fait quelques photos afin de vous montrer les détails de "l'opération"!


Mon bel oiseau prend forme!


Voilà l'envers de la carte!
J'utilise le ruban adhésif afin de tenir les fils! Cette technique facilite le travail!


Il vous suffit de finaliser votre carte!
Et voilà! Elle est prête à être envoyée!


Mais n'hésitez pas à cliquer sur le lien afin de voir ou de revoir les détails de la technique!

Vous pouvez voir ou revoir la technique de ces broderies en cliquant sur ce lien!



Depuis hier je participe à un atelier couture animé par Raymonde!


Vous me connaissez, je bricole déjà! Mais je ne suis pas une professionnelle!


Un de mes rêves est de pouvoir apprendre à coudre! L'occasion me fut donnée cette année et j'en suis ravie!


Le temps de m'installer, d'admirer l'activité de mes amies de l'atelier, de prendre la liste des fournitures dont j'aurai besoin, de préparer mes prochains projets....

....un petit café plus tard et le cours est déjà fini!

Je vous tiendrai au courant de mes futurs travaux de couture!

À bientôt!



Dans ma série mes loisirs, ma lecture je vous présente aujourd'hui deux livres de Lisa Gardner, "Disparue" et "Derniers adieux"!

L'auteur:

Écrivain américain, Lisa Gardner a grandi à Hillsboro, dans l’Oregon. Auteur de plusieurs thrillers, elle est considérée comme l’une des grandes dames du roman policier féminin.
Elle a reçu le Grand Prix des lectrices de Elle en 2011 dans la catégorie Policier pour La Maison d’à côté.

Disparue:

Présentation de l'éditeur:
Sur une route déserte de l'Oregon noyée par la pluie, une voiture abandonnée, moteur en marche, un sac de femme sur le siège du conducteur.
Rainie, avocate séparée de son mari, Pierce Quincy, ex-profiler, a disparu sans laisser de traces.
Dérive d'une femme au passé d'alcoolique ou conséquence d'une des redoutables affaires dans lesquelles elle s'investissait parfois dangereusement?
Un homme sait ce qui s'est passé cette nuit-là.
Et lorsqu'il contacte les médias, le message est clair, terrifiant : il veut de l'argent, la célébrité. Sinon, personne ne reverra Rainie.
Aidé de sa fille, star du FBI, Pierce se lance dans l'enquête la plus désespérée de sa vie, sur la piste d'un criminel sans visage et de la femme qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

Les intrigues de Lisa Gardner sont très prenantes!
Elle nous invite à un bon moment de suspens!
Pas de temps mort pour "Disparue".


Derniers adieux:

Présentation de l'éditeur:

Est-ce parce qu'elle attend un enfant que Kimberly Quincy, agent du FBI, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d'une prostituée enceinte?
Depuis quelque temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d'Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à s'en préoccuper. Un serial killer s'attaquerait-il à ces filles vulnérables?
Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou s'agit-il de crimes imaginaires?
Sans le savoir, la jeune femme s'enfonce dans le piège tendu par un psychopathe.
Comme pour sa mère et sa soeur, victimes autrefois d'un tueur en série, le temps des derniers adieux est peut-être arrivé pour Kimberly...

Comme d'habitude, j'ai dévoré plutôt que lu ces deux livres! Je ne peux que vous conseiller cette lecture passionnante!

Bonne lecture!



Dans ma série mes loisirs, ma lecture et dans le cadre de "Mes livres de l'été", je vous présente aujourd'hui le quatrième volet de la série "Millénium", "Ce qui ne me tue pas" écrit par David Lagercrantz!

Les trois premiers livres de cette série ont été écrits par Stieg Larsson!
Je vous invite à voir ou à revoir l'article concernant ces livres sur ce lien!

Stieg Larsson, né le 15 août 1954 à Skelleftehamn, dans la région de Västerbotten en Suède est mort le 9 novembre 2004 à Stockholm d'une crise cardiaque.
Journaliste et écrivain suédois connu, sa série "Millénium" a été publiée à titre posthume entre 2005 et 2008 et le rend mondialement célèbre.

C'est alors que David Lagercrantz, né le 4 septembre 1962 à Solna, journaliste et auteur de best-sellers suédois, décide de poursuivre les aventures des héros de Stieg Larsson!
Ce qui ne me tue pas, suite de la série littéraire Millénium de Stieg Larsson est publié en 2015!

(image prise sur le Net)


Millénium 4-Ce qui ne me tue pas!

Présentation de l'éditeur:

Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n’obéit qu’à ses propres lois.
Il est journaliste d’investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu’on peut changer le monde avec un article. La revue Millénium, c’est toute sa vie.
Quand il apprend qu’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu’il tient le scoop dont Millénium et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander tente de pénétrer les serveurs de la NSA…
Dix ans après la publication en Suède du premier volume de Millénium, David Lagercrantz livre un thriller d’une actualité brûlante et signe les retrouvailles des personnages cultes créés par Stieg Larsson. La saga continue.

J'ai retrouvé avec plaisir les protagonistes des premiers livres! Un autre auteur, un autre style....mais l'aventure continue...j'ai adoré!

Bonne lecture!



Le mois d'août se termine, le fil rouge également!
J'ai beaucoup aimé cette activité et, tout au long de ces deux mois, j'ai pris plaisir à prendre de l'assurance!
Je reviendrai, donc, de temps en temps, pour vous montrer queques unes de mes créations "bijoux!

Aujourd'hui, je reviens sur les perles tissées et je vous invite à voir la réalisation de boucles d'oreilles!

Vous pouvez voir ou revoir le fil rouge de l'été et toutes mes réalisations sur ce lien!


Pour cette activité, vous aurez besoin de petites perles rocailles, d'un long fil spécial à tisser, d'une aiguille et de quelques apprêts!
Les apprêts sont les anneaux et les attaches.


Les boucles d'oreilles seront réalisées en forme de pyramide.
J'ai pris quelques photos afin de vous montrer l'évolution de mon travail!

Comme d'habitude, je vous invite à voir ou à revoir les deux vidéos très explicatives de cette activité!


Vidéo 1: Le point de brique!
https://www.youtube.com/watch?v=a6avwdKZqNY

Vidéo 2: Le point de brique dégressif!
https://www.youtube.com/watch?v=qdNJr4FHioQ

Ces vidéos sont proposées par, "Popibijoux Creation"!


Le tissage réalisé il suffit d'insérer un anneau sur le sommet de la pyramide et d'y fixer l'attache à boucle d'oreille!


La pince plate est très utile pour la fixation des anneaux!


Je vous remercie de m'avoir suivie tout au long de cet été pour ce fil rouge!

À bientôt pour d'autres réalisations!



C'est souvent en été, quand j'ai plus de temps devant moi, que j'essaie de rattraper le retard pris dans mes lectures!

Aujourd'hui, je vous propose un panel d'enquêtes policières, enquêtes qui m'ont tenue en haleine cette dernière semaine!

Je commence par un livre de Stephen King, "Mr Mercedes"!

L'auteur!

Stephen King est né le 21 septembre 1947 à Portland dans le Maine.
Stephen ne vit pas une enfance très heureuse entre les absences de sa mère et la méchanceté de ses camarades de classe dont il devient rapidement le souffre-douleur.
Il trouve, alors, son réconfort dans la lecture.
Une malle remplie de livres fantastiques dans le grenier de sa tante et il se prend de passion pour la littérature avec une prédilection marquée pour le genre du fantastique.
il passe ses loisirs à ébaucher des petites histoires dès l'âge de 12 ans.

Il totalise jusqu'à aujourd'hui environ 44 ouvrages qui se sont vendus à plus de 100 millions d'exemplaires!

Présentation de l'éditeur:

« Je crois qu’il y a plein de gens qui rêvent de faire ce que j’ai fait... La seule différence, c’est que moi, je l’ai vraiment fait ! »
Midwest 2009. Un salon de l'emploi. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.
Avec ce polar très noir, véritable plongée dans le cerveau d’un psychopathe qui ferait passer Norman Bates pour un enfant de chœur, Stephen King démontre une fois encore son époustouflant talent de conteur, qui s’affranchit des frontières et des genres.

Une histoire prenante dès les premières pages et captivante jusqu'à la dernière!


Le second livre que je vous propose est celui de Fred Vargas, "L'armée furieuse"!

L'auteur:

Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau, née en 1957 à Paris, est une écrivaine et archéozoologie française.
Auteur de romans policiers à fort succès, elle a choisi, avec « Vargas », le même pseudonyme que celui de sa sœur jumelle Joëlle, peintre contemporaine connue sous le nom de Jo Vargas.

Ce pseudonyme fait référence à Maria Vargas, personnage joué par l'actrice Ava Gardner dans le film "La Comtesse aux pieds nus".
Elle est la fille d'un écrivain surréaliste Philippe Audoin et d'une ingénieure chimiste.
Son frère, l'historien Stéphane Audoin-Rouzeau est un personnage d'un de ses romans.

Présentation de l'éditeur:

Un pigeon cruellement martyrisé, le meurtre atroce d'un vieux baron de l'industrie, et l'irruption dans l'univers du commissaire Adamsberg d'une petite femme timide qui ressuscite une vieille légende du Moyen Âge, celle de la Mesnie Hellequin, la Grande Chasse, sont les ressorts du roman. Le commissaire et son équipe vont devoir mener trois enquêtes de front pour tenter de contrer l'arrivée annoncée d'une « armée furieuse » et de son cortège de meurtres, et élucider l'assassinat du vieux notable sans l'aide de leur hiérarchie.

Fred Vargas! On adore ou on la déteste...Moi! Je l'adore!


Enfin, le petit bijou du jour, le livre de Patricia Cornwell, "Monnaie de sang"!

L'auteur:

Patricia D. Cornwell, qui est née le 9 juin 1956 à Miami en Floride, est une écrivain américaine.
Elle devient journaliste, se spécialisant dans les faits-divers criminels et les armes à feu.
Puis, elle occupe un poste d'informaticienne à l'Institut médico-légal de Richmond en Virginie. Elle s'inspire alors de la directrice de la morgue pour créer un personnage de roman qu'elle a décidé d'entreprendre : Kay Scarpetta.

Et Kay Scarpetta est de retour....

Présentation de l'éditeur:

  Kay Scarpetta s'apprête à partir célébrer son anniversaire à Miami en compagnie de son mari, Benton Wesley, quand elle remarque sept pennies alignes à son insu, sur le mur derrière leur maison.
À cet instant, un appel du detective Pete Marino l'informe qu'un professeur a été abattu non loin de chez elle.

Le tireur a agi avec precision et personne n'a rien vu ni entendu. Il pourrait s'agir du tueur ayant déjà fait des victimes dans le New Jersey, mais rien ne permet encore de l'affirmer.
Kay soupconne que le lien, s'il existe, se trouve sous ses yeux.
Lorsque la menace se profile dans son entourage, il devient clair que quelqu'un cherche à la faire payer, en monnaie de sang.

Patricia Cornwell nous livre, encore une fois, un livre un peu plus axé sur la psychologie des personnages.
Ce livre se lit très vite et les amateurs du genre ne seront pas déçus!

Bonne lecture!