Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 16 580 556
Nombre de commentaires : 81 400
Nombre d'articles : 6 187
Dernière màj le 10/12/2017
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Langue de boeuf sauce piquante!

La consommation des abats est ancienne et fait partie de la cuisne à la française!
Nourriture des Dieux, nourriture des Hommes, les patriciens romains n'oubliaient jamais, pour leurs somptuaires banquets, de présenter des plats tels que la langue de boeuf!
Encore plus populaires pendant le Moyen-âge, les abats sont cités dans les documents de l'époque et plus tard très appréciés des têtes couronnées comme Catherine de Médicis!

Astuce :
Elle est cuite lorsque, dans sa partie la plus charnue, la viande est tendre.
Une aiguille à tricoter la traverse aisément et sa peau se détache facilement en opérant de la base vers la pointe
!


Aujourd'hui, je cuisine une langue de boeuf sauce piquante! (voir la recette sur ce lien)!

Bon appétit!



Dans la religion catholique, le temps de l'avent est celui de l’attente prochaine de l’arrivée du Rédempteur des hommes.
Les quatre semaines précédant la veille de Noël correspondent à l'Avent.
Depuis le pape Grégoire Ier(540-604), l'Avent représente la période de la préparation à la venue du Christ.
Elle commence avec le quatrième dimanche précédant Noël et marque le début de l'année ecclésiastique.

La couronne de l'Avent est née au 16e siècle en Allemagne.
En forme de cercle, elle rappelle aux Chrétiens le retour annuel et immuable du Christ au mois de décembre.

Dimanche 3 décembre 2017

La fête de la Saint-André fixe à quelques jours près, l'entrée dans l'avent.
Le dimanche le plus proche de cette fête est le premier dimanche de l'avent.

Le premier dimanche de l'avent, on allume la première bougie.
Elle symbolise l'espérance, à travers le pardon que Dieu donne à Adam et Éve.
Ils mourront sur la terre mais ils vivront en Dieu.

Aujourd'hui, nous avons allumé notre première bougie.

Très bon dimanche à vous tous.

Vous pouvez voir ou revoir la confection de ma couronne de l'Avent 2017 en cliquant sur ce lien!



LE TEMPS DE L'AVENT

 02/12/2017

L'Avent

L'Avent est la période qui couvre les quatre semaines précédant Noël. Depuis le pape Grégoire 1er, nommé aussi Grégoire le Grand, l'Avent représente la période où l'on se prépare à la naissance du Christ.

L'Avent débute le quatrième dimanche avant Noël, et marque le début de l'année ecclésiastique.

La couronne de l'Avent

La couronne de l'Avent est née au 16e siècle en Allemagne.
En forme de cercle, elle rappelle aux Chrétiens le retour annuel et immuable du Christ au mois de décembre.

La tradition veut que pour célébrer le temps de l'Avent nous fabriquions une couronne...la couronne de l'Avent.

Une belle histoire

La Couronne de l'Avent a été inventée par Johann Heinrich Wichern. Éducateur de Hambourg, il avait recueilli des enfants très pauvres et il s’occupait d’eux.

Comme, pendant le temps de l'Avent, les enfants lui demandaient toujours quand Noël allait enfin arriver, il fabriqua en 1839 une couronne de bois, avec dix-neuf petits cierges rouges et quatre grands cierges blancs.
Chaque matin, un petit cierge de plus était allumé et, à chaque dimanche d’Avent, un grand cierge.
La coutume n’a retenu que les grands cierges.

Comment faire?
La couronne de l'Avent sert, en quelque sorte, de compte à rebours.

On allume les bougies les quatre dimanches avant Noël.

Le premier dimanche, on allume une seule bougie.

Le deuxième dimanche on allume l'ancienne bougie et une nouvelle (donc deux).

Le troisième dimanche, les deux anciennes bougies sont allumées plus une nouvelle (donc trois).

Le quatrième dimanche les quatre bougies sont allumées!


Bon dimanche de l'Avent!



Gisèle est notre cousine et nous nous retrouvons régulièrement autour d'une bonne table!
Nous avons eu la joie d'être invité, dernièrement, chez Gisèle, avec maman ainsi  qu'Anne Marie et François, nos cousins que vous connaissez déjà, pour un repas tout simplement divin!

Vous êtes prêts pour une dégustation gourmande?


L'apéritif est toujours un moment convivial!
J'ai rassemblé pour vous tous les amuse-bouches proposés..le ton est donné...et les saveurs sont au rendez-vous!


En entrée, Gisèle  a l'habitude de préparer de magnifiques assiettes.
Ce jour là le foie gras était au rendez-vous et, autour de lui, du magret de canard, des clémentines et une tranche de pain ressemblant à du stollen.

Un vrai délice!


Gisèle s'était levée de bonne heure pour nous mijoter du lapin aux pruneaux!
Un beau plat de pâtes trois couleurs accompagnait le plat.


Il a fallu que j'oublie de prendre en photo le plateau de fromage! Même bien entamé vous remarquez que nous sommes gâtés.


Quand arrive le dessert nous sommes éblouis par tant de gourmandises! De plus, quand nous découvrons que ces gâteaux viennent de chez Fresson à Metz, alors nous n'avons qu'une hâte c'est de goûter une de ces douceurs!


Et quel gâteau ai-je goûté? Non! Je n'ai pas partagé! Trop bon!

Nous te remercions Gisèle pour cette excellente journée! Nous avons été très heureux de te retrouver ainsi qu'Anne-Marie et François!

À très bientôt!



En cette fin de semaine, je vous propose des amuse-bouches gourmands! Des petites bouchées qui pourraient, peut-être, figurer sur les tables de fête!

Aujourd'hui, je cuisine des tartines de pommes de terre au chèvre chaud!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes- cuisson 30 minutes)

-4 pommes de terre
-2 fromages de chèvre
-herbes de Provence
-huile d'olive


Faites cuire les pommes de terre dans une casserole pendant 20 à 25 minutes.
Pelez-les et coupez-les en rondelles.
Coupez les fromages en rondelles.
Posez les tranches de pommes de terre sur la plaque du four garnie d'une feuille de papier cuisson.
Posez les rondelles de fromages par-dessus.
Versez une goutte d'huile d'olive sur chaque bouchée.
Enfin saupoudrez-les d'herbes de Provence.


Passez vos tartines sous le grill environ 5 minutes...et dégustez!


Vous pouvez retrouver d'autres idées apéritives sur ce lien.

Bon appétit!



Lors de son rattachement au Duché de Lorraine en 1473, le comté de Vaudémont, actuel Saintois, est déjà considéré comme un grenier à blé pour la Lorraine : « Quand le Xaintois et le Vermois sont emblavés, la Lorraine ne risque point de mourir de faim ».

Après nous être promené du côté de Haroué, puis de Vaudémont, il est l'heure de nous restaurer!

Rendez-vous a été pris à l'Auberge de la Colline installée en plein coeur du village médiéval de Vaudémont.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade dans le saintois depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)



C'est dans une ambiance conviviale que nous nous installons sur la terrasse!
Nous apprécions ce moment de repos entre deux découvertes tout en sirotant un kir au vin blanc et au sirop de mirabelle.


L'entrée est composée d'une terrine de pâté faite maison! Un délice.


Nous sommes en Lorraine et nous aimons mettre en avant nos produits! C'est ainsi que nous avons beaucoup aimé ce poulet cuisiné aux mirabelles de Lorraine.


Ce plat était accompagné de pommes de terre rôties.


Le dessert fait le bonheur de Marc, une panna cotta aux mirabelles.


Alors que je prends le temps de boire mon café, Marc savoure non pas un mais deux desserts!

Si vous passez par Sion-Vaudémont, n'hésitez pas à vous arrêter! Cette adresse est très gourmande!
Mais n'oubliez pas de réserver!



La saison des potirons et autres courges nous permet de profiter de ces légumes au passé très riche!
Et pourtant, j'ai découvert une recette de tarte en version sucrée tout à fait gourmande!
Je vous la présente aujourd'hui car je suis sûre qu'elle vous plaira!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 30 minutes)

-1 pâte sablée
-2 oeufs
-500g de potiron
-50g de poudre d'amandes
-10cl de crème fraîche
-20g de beurre fondu
-100g de sucre
-1 pincée de gingembre en poudre


Pelez le morceau de potiron et faites-le cuire à la vapeur environ 15 minutes.
Mixez-le  afin d'en obtenir une purée.
Versez la purée dans un saladier.
Ajoutez-y les oeufs battus, le beurre fondu, la crème, la poudre d'amandes, le gingembre et le sucre.
Mélangez bien.

Foncez un moule à tarte avec la pâte sablée.
Garnissez de la préparation au potiron.
Glissez la tarte dans un four à 180° pendant 30 minutes.


Servez tiède ou froid!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de potiron sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



Nous poursuivons notre balade dans le saintois, région située au sud du département de Meurthe-et-Moselle.
Nous avons quitté, avec regrets, le château de Haroué pour nous diriger vers le petit village de Vaudémont.

Située à proximité du département des Vosges, à une trentaine de kilomètres au sud de Nancy, la commune de Vaudémont domine la vaste plaine du Saintois.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade dans le saintois depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)



Du 11e siècle au 15e siècle, Vaudémont a été la capitale d'un comté indépendant.


En 1473, ce comté fut intégré dans le duché de Lorraine.
Et la citadelle du bourg, entourée de murs épais et de tours de défense, fut démantelée en 1639 sur ordre de Richelieu!


Le village de Vaudémont conserve son caractère médiéval avec ses rues étroites et ses maisons rurales traditionnelles!


Ce village peut être aussi nommé "village aux multiples puits"!


L'église saint-Gengoult a été construite de 1742 à 1748, sur les plans de Jacques Le Cerf, architecte à Vézelise.


Le beau village de Vaudémont, qui occupe l'extrémité Nord-Ouest de la colline de Sion-Vaudémont, a encore un dernier trésor à nous montrer, la Tour Brunehaut!


La « Tour de Brunehaut » est un ancien donjon.


Construite avec des remplois gallo-romains, elle constitue les vestiges de l'ancien château des comtes de Vaudémont.


Sur le côté d'une maison, nous apercevons un instrument peu commun!
C'est une lame qui sert de chasse-neige!


Il est bientôt midi et l'heure du repas approche!
Nous n'avons plus le temps de poursuivre notre balade dans ce beau village de Vaudémont!
Alors je vous invite à voir ou à revoir la visite, plus complète, que nous avions faite l'année dernière en cliquant sur ce lien!

À bientôt pour la suite de cette balade!



Un tajine désigne, d'une part, un plat de cuisson large et peu profond, surmonté d'un couvercle conique, en terre cuite parfois vernissé, issu de la cuisine berbère, et également très répandu dans la cuisine traditionnelle du Maghreb, et, d'autre part, une préparation culinaire!

Je n'ai pas de plat "tajine" mais cela ne m'empêche pas d'en cuisiner de temps en temps!
Aujourd'hui, je cuisine un tajine de poulet aux citrons confits!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes)

-1 poulet ou 6 cuisses de poulet
-huile d'olive
-2 oignons
-1 gousse d'ail
-1 càc de cumin
-1càc de gingembre en poudre
-1 càc de curcuma
-laurier
-thym
-2 citrons confits
-olives vertes dénoyautées
-sel, poivre


Mettez les morceaux de poulet dans un grand bol.
Ajoutez les oignons et les olives.
Mélangez avec un peu d'huile.

Dans une sauteuse, faites chauffer un filet d'huile d'olive.
Faites-y revenir lemélange au poulet.
Ajoutez l'ail, le cumin, le gingembre, le curcuma, le laurier, le thym et les deux citrons confits.
Salez, poivrez.

Ajoutez de l'eau pour couvrir le poulet.
Laissez mijoter 1 heure environ jusqu'à ce que le poulet soit cuit.


Servez à l'assiette et décorez votre plat d'olives, de feuilles de menthe et de lamelles de citrons confits.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "tajines" sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes de volaille sur ce lien.



Le château des Beauvau-Craon, dit château d'Haroué est un château du 18e siècle situé dans une petite vallée au centre du village français d'Haroué, dans le Saintois, au Sud de Nancy et que nous avons eu la chance de visiter cet été!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade dans le saintois depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)



Jolie perspective!


La visite se poursuit et nous sommes sous le charme de ce beau château.


Une partie du mobilier d'époque Restauration provient de la gratification dont bénéficia en 1820 Zoé Talon, comtesse du Cayla, maîtresse du roi Louis XVIII.


Le château est aujourd'hui encore habité par les descendants du prince Marc de Beauvau-Craon, sa fille Marie Isabelle Cristina Adèle Gracie et ses enfants dont Minnie de Beauvau-Craon.


Il ne faut pas oublier de lever la tête! Vous pourriez passer à côté de petites merveilles.


Une pièce ronde, réduite, abrite un salon de musique!


La vue sur les jardins est magnifique!


Le mobilier change au fur et à mesure de notre visite!


Il devient plus contemporain!


Le parc à la française a été dessiné par l'architecte-décorateur Emilio Terry, le parc et sa perspective naturelle sont protégés en tant que Logo des sites naturels français Site classé.


De manière surprenante, l'architecte a dû intégrer dans ses plans les quatre tours et les douves d'un château médiéval plus ancien et qui fut la propriété du marquis François de Bassompierre né en 1579.

À bientôt pour la suite de notre balade dans le saintois!



RADIO NOËL METZ

 28/11/2017
Mon amie Alexandra m'a donné une bonne astuce pour attendre Noël avec joie et délice!

Radio Noël, la radio des chansons de Noël!

Je ne pouvais pas garder cette information pour moi toute seule!

Voici, le site wed de cette radio: radio-noel.fr


L'espace d'un mois cette petite station s'est installée dans notre quotidien à travers de nombreux rendez-vous pour nous accompagner jusqu'aux fêtes de noël.
Ce projet qui n'est pas commercial mais associatif, s'inscrit dans la continuation des traditionnelles illuminations de noël qui ont fait la réputation du village d'Orny, commune située dans le département de la Moselle, depuis plus de 10 ans.

Alors, n'hésitez pas et faites-vous plaisir!



DAIFUKU MOCHI

 27/11/2017
Aujourd'hui si vous entrez dans notre cuisine vous verrez que Nicolas a mis sa toque de cuisinier!
Un dessert est en préparation, le daifuku mochi!

Le mochi est une préparation à base de riz gluant.
Le daifuku ou « grande chance » est une sucrerie japonaise qui consiste en un mochi, dont la pâte extérieure est faite de riz gluant et qui est rempli en son centre, de pâte de haricots rouges azuki sucrée.


Les ingrédients pour cette recette:

-175 g de pâte de haricots rouges
-100 g de farine de riz gluant
-12,5 cl d'eau
-40 g de sucre en poudre
-fécule de maïs (type maïzena)

Remarque:
La pâte de haricots rouges et la farine de riz gluant ont été acheté sur internet sur un site d'épicerie spécialisée!


Préparez la pâte de mochi.
Mélangez la farine de riz, l’eau et le sucre dans un saladier en verre.
Faites cuire ce mélange 30 secondes dans le micro-onde à puissance moyenne. Sortez du four, mélangez la préparation avec une cuillère puis remettez 30 secondes au micro-onde.
Continuez à alterner les cuissons et le mélange de la pâte jusqu’à avoir une pâte épaisse mais qui reste souple et collante. (Il faudra cuire au moins 5 à 6 fois).

Préparez la garniture.
Formez 8 boules avec la pâte de haricots rouges.


Aplatissez la pâte à mochi.
Formez des disques.
Enrobez les boules de haricots rouges.


Bon appétit!


Vous pouvez retrouver d'autres recettes asiatiques sur ce lien.



Le château d'Haroué est un château du 18e siècle situé dans une petite vallée au centre du village français d'Haroué, dans le Saintois, au Sud de Nancy!
Ce château est le premier arrêt de notre journée-découverte de cette région!

Lors de la visite de ce palais nous avons été charmés par le fameux salon chinois du château!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade dans le saintois depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


Ce salon est unique en Lorraine.


Il a été décoré par Jean Pillement.


Une petite merveille!


Un petit tour en voiture?


Saviez-vous que certaines des pièces de mobilier présentes dans le château ont été commandées initialement par Louis XVIII pour le château de Saint-Ouen.


En effet, une partie du mobilier d'époque Restauration proviennent de la gratification dont bénéficia en 1820 Zoé Talon, comtesse du Cayla, maîtresse du roi Louis XVIII.


Les tapisseries des Gobelins racontent l’épopée d’Alexandre le Grand!


Tout un programme!


La table est mise!
Les couverts semblent avoir été oubliés!
Mais non!
Ils ont été simplement volés par les visiteurs d'un jour!!!


Les pièces se succèdent....


....nous pourrions croire que Marc de Beauvau-Craon, connétable de Lorraine, va bientôt entrer et nous conter son histoire!

À demain!



"Lorsque tombe l’hiver et que les jours se font courts, le temps de l’Avent apporte cette sereine et discrète lumière qui déjà annonce la joie de Noël. La coutume de dresser une « couronne de l’Avent » – quatre cierges sur un cercle de rameaux verts – est une belle évocation de ce mystère de l’Avent."
Soeur Bénédicte Marie de la Croix

Noël approche à grands pas et il est une tradition qui nous permet de l'attendre avec moins d'impatience...C'est la traditionnelle couronne de l'Avent!

Vous pouvez voir ou revoir nos couronnes de l'Avent sur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(18 clichés)


Cette année, pour réaliser ma couronne de l'Avent, j'ai participé à un atelier floral dont le sujet était justement la couronne de l'Avent!
Cet atelier était proposé par:

"La 5ème Saison
Artisan Fleuriste
Championne de France
3 rue le Kem
57180 TERVILLE"

Eugénie, l'employée de cette maison a réalisé le modèle de la couronne!


Elle nous a apporté tout le matériel nécessaire pour cet atelier!
Cela commence par une couronne en paille!


Pour habiller notre couronne nous avons le choix entre du sisal rouge ou blanc.


Eugénie nous montre comment s'y prendre pour habiller la couronne.


Ce n'est pas bien compliqué!


Eugénie s'est proposée pour me prendre en photo en plein travail!
Nous sommes attentives à ses conseils.


Pour tenir le sisal autour de la couronne je passe un fil  de laiton argenté!


Nous mesurons un morceau de feutrine de la taille de la couronne.
Nous le coupons dans sa longueur en faisant des crans.


À l'aide d'un pistolet à colle...attention le pistolet chauffe et colle bien....je fixe mes deux morceaux de feutrine tout autour de la couronne en les superposant.


Voilà la première partie de ma couronne terminée!


Passons à la phase "décoration"!
Je commence par fixer 4 pommes de pin.


Eugénie nous propose de décorer notre couronne avec du vrai sapin, le sapin nobilis.
Le Nobilis est un sapin « noble » qui se distingue par son feuillage vert bleuté.


Bougie rouge ou bougie blanche? Je choisis les blanches!


Il ne reste plus que quelques petites décorations à poser....des petits flocons....


...des petites boules blanches et rouges!


Nous avons réalisé notre couronne à notre idée et le résultat est vraiment magnifique!
Bravo à toute et surtout merci à Eugénie et à "La 5eme saison".


La couronne de l'Avent, ou plus strictement les quatre bougies, représentent les quatre semaines avant Noël.
Nous y sommes!
Je vous donne rendez-vous dimanche pour le premier dimanche de l'Avent!



Aujourd'hui, je vais vous demander de me suivre vers l'amphithéâtre situé au coeur du parc zoologique de La Flèche afin de suivre en notre compagnie le spectacle des oiseaux en vol libre.

Vous pouvez voir ou revoir notre article sur le zoo de La Flèche en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Ce jour là, Mélanie nous présente le spectacle.


Le cacatoès à huppe blanche fait le fier!


Nous apercevons Barbara, responsable du secteur "oiseaux".


Le fabuleux monde des rapaces en vol libre subjugue petits et grands.


Des vautours d’une ampleur incroyable nous frôlent la tête!


Je vous présente, Cheyenne!
Ce pygargue à tête blanche est une espèce de rapaces qui vit en Amérique du Nord.


Emblème national des États-Unis, l'espèce a été un temps menacée dans ce pays au 20e siècle.


Le pygargue à tête blanche était un oiseau sacré dans plusieurs cultures des Nord-Amérindiens qui utilisaient ses plumes pour les coiffes et les costumes religieux.
Les aigles en général étaient considérés comme des messagers spirituels entre les dieux et les êtres humains.


Voici, Fanzi, le calaos terrestres du parc.
Ce sont des  oiseaux de grande taille, au long bec courbe surmonté d'un casque creux, avec des caroncules noires ou rouges.


Le spectacle suit son cour!
Mais!


Quand nous voyons arriver les cigognes, nous savons que le spectacle se termine.


Un dernier petit mot sur les cigognes!
Les cigognes appartiennent au genre d'oiseaux échassiers qui sont souvent migrateurs!

À bientôt!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :