Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 259 540
Nombre de commentaires : 89 269
Nombre d'articles : 7 072
Dernière màj le 18/06/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Comme chaque année en cette saison, nous nous faisons plaisir en suivant notre association pour une journée "asperges"!
Le but de cette journée est de faire de belles visites, bien sûr, mais surtout de fêter ces légumes par un bon repas "asperges"!
 
Cet article servira de récapitulatif à notre sortie "asperges" 2019!
 
-Savonnerie "la Grange aux Herbes" de Grostenquin (57) (voir le lien)
 
-Déjeuner au restaurant "Saint-Augustin" de Mittelbronn (57) (voir le lien)
 
-Chocolaterie Jean Plumerey de Saint-Jean-de-Kourtzerode (57) (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades en Moselle en cliquant sur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(1 cliché)



MERCI FANFAN et VÉRO

 04/06/2019
Un grand merci à Fanfan et Véro du "blog de la fontaine bleue" pour avoir pensé à nous lors de leur dernier séjour à Lourdes.

Une carte postale qui nous a bien fait rêver!
Fanfan et Véro savent bien que cette destination nous est chère!

Un grand merci à vous deux pour cette très jolie carte postale!



Le mois de juin est le mois de ces fruits bien juteux et très appréciés...les cerises!
Alors! Profitons-en!

Aujourd'hui je cuisine un gâteau aux cerises et aux oranges.



Les ingrédients pour cette recette:
(8 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 45 minutes)

-300g de cerises dénoyautées
-150g de cerises pour la décoration
-4 oranges
-150g de beurre
-350g de farine
-1 paquet de levure chimique
-300g de sucre roux
-3 oeufs
-1 paquet de sucre vanillé
-25cl e crème fleurette à 30% de matière grasse
-50g de sucre glace


Lavez les cerises réservées pour la décoration et gardez-les au frais.
Lavez et dénoyautez les cerises prévues pour le gâteau.
Mettez vos cerises dans un saladier.
Pressez les oranges et versez le jus sur les cerises.
Elles doivent être recouvertes.


Mettez le beurre dans un saladier et travaillez-le à la fourchette de façon à obtenir une pommade.
Incorporez-y le sucre et le sucre vanillé.
Incorporez les oeufs un à un.
Terminez par la farine et la levure.
Enfin, versez les cerises avec le jus d'oranges.


Beurrez un moule à manqué et versez-y votre préparation.
Mettez-le dans le four à 180° pendant 45 minutes.
Démoulez votre gâteau lorsqu'il est encore chaud.
Utilisez une volette afin de le mettre à l'endroit sur votre plat.


Préparez la crème chantilly.
Versez la crème et le sucre glace dans le bol de votre robot.
Faites-le fonctionner comme indiqué en fonction de la marque!


Décorez votre gâteau avec la crème chantilly ainsi qu'avec les cerises réservées au frais.


N'hésitez pas à resservir de la crème chantilly au plus gourmand.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes "cerises"sur ce lien.



CRUMBLE DE CABILLAUD

 31/05/2019
Le crumble a été créé au Royaume-Uni. En effet, durant la Seconde Guerre mondiale, à cause du rationnement, les ingrédients nécessaires à la préparation de tartes nécessitaient trop de farine, de beurre et de sucre.
En anglais to crumble signifie "tomber en miette".
 
Aujourd'hui, je cuisine un crumble de cabillaud!


Les ingrédients pour cette recette:
(3 personnes- préparation 10 minutes- cuisson 20 minutes)
 
-3 darnes de cabillaud
-1 citron
-100g de parmesan
-100g de farine
-80g de beurre
-huile d'olive
-sel, poivre


Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une poêle.
Faites-y revenir les darnes de cabillaud pendant 5 min.
Salez, poivrez.
Puis retournez-les et poursuivez la cuisson 5 min.

Pendant ce temps, préparez le crumble.
Mélangez le beurre, la farine et le parmesan dans un saladier pour obtenir un mélange sableux.


Prenez un plat allant au four.
Beurrez-le.
Disposez le cabillaud cuit et émietté.
Saupoudrez le crumble par-dessus.
Glissez le plat dans un four à 220° pendant 10 min environ jusqu'à ce que le dessus soit doré.


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "poissons" sur ce lien!



Le wagon de l'Armistice est la voiture de chemin de fer dans laquelle ont été signés l'armistice du 11 novembre 1918 entre l'Allemagne, la France et ses alliés, puis celui du 22 juin 1940 entre l'Allemagne et la France, tous deux à la clairière dite de l’Armistice dans la forêt de Compiègne, dans le département de l'Oise.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Compiègne depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


Un wagon similaire, issue de la même série de 1913, est exposée depuis 1950 dans un mémorial sur le site de la même clairière de Rethondes.


La voiture originale, numérotée 2419 D, avait été mise en service en 1914 par la Compagnie des wagons-lits, puis affectée au train du maréchal Foch en 1918.


Elle fut exposée aux Invalides puis dans la clairière de Rethondes pendant l'entre-deux-guerres.


Emmenée en Allemagne après la signature de l'armistice de juin 1940 et exposée à Berlin, elle a été détruite en avril 1945 par les SS, sur ordre de Hitler, un mois avant la capitulation allemande.


Tout le long du wagon, des commentaires relatent les conversations du 8 au 11 novembre 1918 grâce aux écrit du lieutenant Laperche, présent en tant que traducteur.
Des tablettes présentent, également, l’emplacement des protagonistes et la configuration du wagon avant et après sa modification en octobre 1918 pour l’usage du Maréchal Foch.


Dans la crypte, où sont gravés les noms des batailles les plus importante de la Première Guerre Mondiale, se trouve la vasque destinée à recueillir la flamme du souvenir.


Une partie de la salle retrace les préparatifs les 19 et 20 juin, la visite de Hitler le 21 juin, la signature de l’Armistice le 22 juin...


L’autre partie relate le départ du wagon vers l’Allemagne, le démontage des monuments et la destruction de l’abri musée et de la clairière...


Cette maquette est magnifique!


Signature du traité de la paix, Versailles 1919!


À bientôt pour un autre voyage!



La clairière de l'Armistice est la clairière où se trouvait le wagon dans lequel ont été signés l'armistice du 11 novembre 1918 entre la France, ses alliés et l'Allemagne, puis l'armistice du 22 juin 1940 entre la France et le Troisième Reich.

Elle est située dans le département de l'Oise, en forêt de Compiègne, sur le territoire de la commune de Compiègne.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Compiègne depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Armistice de novembre 1918!
 
Alors que, suite aux offensives alliées de l'été 1918, le Grand État-Major allié s'attend à une demande d'ouverture de négociations d'armistice de la part des Allemands, le maréchal Foch, commandant en chef du front de l'Ouest, demande à la DTMA, la Direction du transport militaire aux armées, installée auprès du Grand Quartier général allié de Senlis de trouver un site pour abriter cette négociation d'armistice.


Ce site doit pouvoir accueillir le train de Foch et un autre train pour la délégation allemande.


Les représentants des réseaux ferrés est et nord se mettent, avec les militaires, à la recherche d'un tel lieu. Ils tombet sur deux épis ferroviaires parallèles, espacés d'une centaine de mètres et quittant la voie principale pour s'enfoncer dans une futaie de la forêt de Compiègne.
 
Le lieu est proposé à l'état-major et validé par Foch.


Armistice de juin 1940!
 
Après la défaite des troupes alliées lors de la campagne de France, Hitler exige que l'armistice soit signé sur le lieu de signature de l'armistice de 1918.
Le 20 juin 1940, l'organisation Todt remet la voie ferrée en état puis amène le wagon de l'Armistice à son emplacement exact de novembre 1918, à une centaine de mètres du bâtiment qui l'abritait.


Une grande statue en pied du maréchal Foch par Firmin Michelet est ajoutée sur le côté de la clairière en 1937.
Foch est mort 8 ans plus tôt, en 1929.


Avant d'arriver à la clairière, on découvre, sur le côté de la route, le monument dédié aux libérateurs de l'Alsace-Lorraine dit « monument aux Alsaciens-Lorrains », œuvre d'Edgar Brandt, ferronnier alsacien.


Ce monument représente un aigle renversé, transpercé par une épée avec cette dédicace inscrite sur le socle :
« Aux héroïques soldats de France, défenseurs de la Patrie et du Droit, glorieux libérateurs de l'Alsace et de la Lorraine. »


C’est, également, dans la clairière de l’Armistice appelée aussi clairière de Rethondes que l'on peut admirer une oeuvre du joailler Mauboussin, "L'Alliance de la Paix".


Cette sculpture monumentale a été érigée à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, le 11 novembre 2014.


Sur cet anneau de bronze patiné sont gravés en lettres d’or le mot « paix » décliné en cinquante deux langues et calligraphies différentes.
 
Selon le choix de l’artiste, toutes les langues qui figurent sur l’Alliance sont des langues vivantes.



Qu'est-ce qu'on mange aujourd'hui?
Je suis en cuisine depuis ce matin et, en ce jour férié, j'ai prévu un menu tranquille mais bien savoureux!
 
Pour commencer une salade de tomates au thon et concombre (voir le lien)!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(4 clichés)


Nous aimons beaucoup la rouelle de porc et, cuisinée en cocotte, elle est délicieuse (voir le lien)


Des légumes pour accompagner ma rouelle? Oui!
Je vous propose une ratatouille au curcuma (voir le lien)!


Enfin, pour accompagner le café, un gâteau au yaourt et à la mirabelle (voir le lien)!

Bonne journée à toutes et à tous!



Un peu de peps pour réveiller nos papilles? Suivez-moi en cuisine, aujourd'hui, je cuisine des cuisses de poulet sauce moutarde!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 45 minutes)
 
-4 hauts de cuisses de poulet
-beurre
-20cl de vin blanc
-2 càs de moutarde forte
-25cl de crème fraîche
-1 boîte de champignons de Paris
-sel, poivre


Faites chauffer un peu de beurre dans une sauteuse.
Faites-y revenir de tous côtés les morceaux de poulet.
Versez le vin blanc.
Salez et poivrez.
Couvrez et laissez cuire 30 minutes sur feu doux.
 
En fin de cuisson enlevez les cuisses de poulet de la cocotte.
Maintenez-les au chaud.
Incorporez la moutarde puis la crème dans la sauce.
Remettez les morceaux de poulet.
Réchauffez 5 minutes.
 
C'est prêt!


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes de volaille sur ce lien.



Vieux-Moulin, cette commune située dans le département de l'Oise, est dominée par le mont Saint-Mard et s’étire dans le vallon du ru de Berne, affluent de la rive gauche de l’Aisne.
 
Notre séjour dans la région de Compiègne se poursuit et, après avoir visité la vielle-ville de Compiègne, nous sommes attendus à Vieux-Moulin, dans cette auberge bien sympathique, l'auberge du Mont Saint-Pierre, 27 rue des étangs à Vieux-Moulin!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Compiègne depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Les tables sont mises et le décor tout à fait charmant. Pour nous souhaiter la bienvenue nos hôtes nous proposent un apéritif de la région, le cocktail des moines de l'Abbaye du Mont Saint-Pierre.


En entrée, l'incontournable ficelle picarde!
 
Je vous invite à voir la recette sur ce lien!


Le trou normand est constitué d'un sorbet à la pomme arrosée d'une lichette de liqueur de reinettes.


Pour la suite du repas nous savourons du dos de lingue poché au court-bouillon! Il est accompagné d'une purée aux olives.


Je vous parle du dessert....bien que je ne l'ai pas mangé.
Vous me connaissez, j'ai préféré le donner à un gourmand de la table voisine.....Un délicieux parfait glacé au miel sur coulis de fruits rouges.


Mon petit café pour terminer et je suis prête pour aller visiter La Clairière de l'Armistice!
 
À bientôt!



La tortilla de pommes de terre est l'équivalent dans la cuisine espagnole de notre omelette française.
Cette omelette très épaisse aux pommes de terre est souvent dégustée sous forme de tapas dans les bars d'Espagne.
 
Aujourd'hui, je cuisine une tortilla de pommes de terre au poivron et mozzarella!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 à 5 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 40 minutes)
 
-1 échalote
-1 poivron rouge
-huile d'olive
-sel et poivre
-cumin
-paprika
-1 pincée de piment d'Espelette
-500 g de pommes de terre
-6 œufs
-mozzarella


Faites cuire les pommes de terre, pelez-les et coupez-les en rondelles.
Réservez.
Pelez, lavez et hachez l'échalote.
Nettoyez, lavez et coupez le poivron en lanières.
 
Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une poêle.
Faites-y revenir l'échalote.
Ajoutez le poivrons.
Salez, poivrez.
Laissez revenir à feu doux 10 minutes environ.


Transvaser la préparation dans un plat allant au four.
Ajouter les pommes de terre. 
Battez les œufs avec le piment d'Espelette, le paprika, le cumin et la mozzarella coupée en petits dés.
Versez-les dans le plat.
Remuez.


Glissez le plat dans un four à 180° pendant 25 à 30 minutes.
 
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "oeufs" sur ce lien.



Nous ne pouvions pas quitter la ville de Compiègne sans avoir été faire une visite à cette belle église Saint-Jacques de Compiègne!
L'église Saint-Jacques est l'église paroissiale de Compiègne, commune située dans le département de l'Oise.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Compiègne depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(16 clichés)


Toutes les archives de la ville antérieures à 1418 ont péri dans un incendie, et ce n'est que l'analyse stylistique et la comparaison avec d'autres édifices qui permet de situer la construction du chœur et du transept entre 1235 et 1240.


L'élément le plus marquant de l'église est le haut clocher-tour érigé hors œuvre, dit tour Saint-Jacques. Sa construction s'échelonne sur une quarantaine d'années, commençant vers 1456 / 1461 et se termine seulement à la fin du siècle.


L'ensemble du maître-autel, composé de l'autel, du tabernacle et d'une exposition, est en marbre du Languedoc.
L'autel, en forme de tombeau, est en marbre rouge veiné de blanc.
Le soubassement du tabernacle et l'exposition sont en marbre noir veiné de blanc.


L'église saint-Jacques de Compiègne possède de nombreuses reliques dont un voile de la Vierge.
 
La relique du voile de la Vierge fut donnée à l'abbaye Sainte-Marie de Compiègne par Charles le Chauve en 876.
La relique proviendrait du trésor de Charlemagne d'Aix-la-Chapelle.
Cette relique se trouve dans une châsse à reliques en émaux champlavés, réalisée par J. Faitout, émailleur à Paris, à l'occasion du cinquième centenaire de Jeanne d'Arc, en 1930.


Le chœur a toujours présenté une élévation à trois niveaux.


Tous les vitraux de l'église datent du 19e siècle.


Ce vitrail représente saint-Louis portant le premier malade de l'Hôtel-Dieu Saint-Nicolas de Compiègne.


Ci-dessus, un vitrail représentant l'arrivée du saint-Suaire à Compiègne.


Ici, la scène représente saint-Louis aidant un malade à l'Hôtel-Dieu de Compiègne.


Ce tableau représente La Descente de Croix, d'après Jean Jouvenet.




La statue de la Vierge à l'Enfant est une copie de la Vierge au pied d'argent sculptée au 13e siècle à la demande de Saint-Louis par les ateliers royaux, et offerte à l'abbaye Saint-Corneille.


La statue de saint-Jacques, patron de l'église, en tenue de pèlerin de Compostelle est en bois polychrome.
Elle date de la fin du 16e siècle.
Il y a deux hypothèses concernant sa provenance.....


.....Elle pourrait provenir de l'orgue, ou plus probablement, en raison de sa teinte foncée, de l'ancien banc d'œuvre.
 
L'orgue repose sur une tribune d'époque Henri IV, soutenue par deux colonnes corinthiennes cannelées.
 
Regardez bien le sommet de l'orgue....


Saint-Jacques veille!



Le concept "Marché du Tissu"  existe  depuis le printemps de 2005.
C’est avant tout un événement où plusieurs fournisseurs de tissus hollandais, belge, français présentent et vendent les dernières collections de tissus.
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Pour ma part, j'ai mes habitudes au marché du tissu du Luxembourg situé plus précisément  au Kirchberg!
Le Kirchberg est l'un des 24 quartiers de Luxembourg-ville.

Constitué d'un plateau situé dans la partie nord-est de la ville, le Kirchberg est aujourd'hui le cœur de la place bancaire et financière internationale que le pays constitue.



Tissus, rideaux, patchwork.....Tout est présenté sur les étals pour les amateurs de travaux du tissus!
Bien sûr, les fournitures, la mercerie ainsi que les livres de couture avec les dernières nouveautés feront la joie des "petites mains"!


J'avais préparé ma liste et, ce matin, nous sommes partis tout joyeux au Luxembourg!
Marc m'a déposé devant la salle des expositions du Kirchberg!
Alors que je me dirigeais vers le marché du tissu, Marc de son côté avait quelques courses à faire!


En fin de matinée, nous nous sommes retrouvés devant la voiture et, sur le chemin du retour nous nous sommes arrêtés dans notre restaurant préféré......


Un petit crème pour terminer....Non....Un grand latte macchiato! Il fallait bien ça pour nous remettre de nos émotions!



Rye est une petite ville d'Angleterre bâtie au sommet d'une colline surplombant la rivière Rother, dans le comté du Sussex.
Elle fut au Moyen Âge un port de mer important!
 
Son église, l'église sainte-Mary possède une belle histoire que Françoise du blog "grainedesucre", nous a raconté l'instant d'une carte postale!
 
L'église sainte-Mary, érigée au 12e siècle, comporte une célèbre horloge datant, elle, du 16e siècle.
Les cloches datant du 14e siècle ont été volées par les Français et par la suite récupérées par les anglais.
Elles ont été fondues en 1775, et remplacées par un ensemble de huit cloches et de leurs battants pesant près de cinq tonnes.
 
Un grand merci Françoise pour cette carte postale! Tu nous connais! Tu sais comme nous aimons toutes ces histoires qui font la grande Histoire!



Un bon poisson accompagné d'une bonne sauce......aujourd'hui, je cuisine des ailes de raie au vin blanc!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 5 minutes- cuisson 20 minutes)
 
-2 ailes de raie
-0,5l de vin blanc
-1 carotte
-1verre d'eau
-1 oignon, 1 gousse d'ail
-huile d'olive
-laurier
-sel, poivre


Pelez, lavez et hachez oignon et ail.
Pelez, lavez et coupez la carotte.
 
Faites revenir l'oignon, l'ail avec les carottes dans l'huile d'olive.
Ajoutez le laurier.
Recouvrez avec le vin blanc et le verre d'eau.
Salez, poivrez.
Laissez mijoter 10 minutes environ.
Plongez ensuite les ailes de raie dans cette préparation, recouvrez et laissez cuire 5 minutes environ.


Retirez les ailes de raie dès quelles sont cuites.
Laissez réduire le jus.
Servez en nappant les ailes de raie de ce jus.
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "poissons" sur ce lien!



Compiègne est une commune située dans le département de l'Oise, dont elle est la sous-préfecture, en région Hauts-de-France.
Nous avons eu le loisir, dernièrement, d'y séjourner deux jours afin de visiter cette cité et sa proche région!
 
Le second jour de notre voyage, après avoir bien déjeuné, nous avons rendez-vous avec un guide afin de faire une promenade en ville!

Premier arrêt! L'Hôtel de Ville!
L'hôtel de ville, réalisé au 16e siècle, est un imposant édifice qui demeure autant l'exemple de l'architecture civile de style Louis XII que des premières décennies du 16e siècle et que des restaurations poussées du 19e siècle.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Compiègne depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(18 clichés)


Le 12 octobre 1530, une horloge est installée au sommet du beffroi.
Dès cette l'époque, elle animait tous les quarts d'heure trois jaquemarts en bois, les premiers Picantins figurant des lansquenets à la mode de François1er.

Les Compiègnois leur donnèrent très vite trois surnoms correspondant aux ennemis de cette époque :
-Langlois pour les Anglais,
-Flandrin pour les Flamands et
-Lansquenet pour les Allemands.

Aujourd'hui encore, ils scandent la vie de la cité en "piquant le temps", autrement dit en frappant de leur maillet pour faire sonner les heures.


Sur la façade se trouve la statue équestre de Louis XII, réalisée au 19e siècle en remplacement de celle de Louis XIV perdue.


Place de l'Hôtel de Ville!
L'hôtel de ville de Compiègne est situé sur la place de l'Hôtel de Ville.
La place a été reconstruite presque entièrement après la Seconde Guerre mondiale par l'architecte Jean Philippot.


Au centre, s'élève, depuis octobre 1880, la statue de Jeanne d'Arc réalisée par Frédéric-Étienne Leroux.


« J'iray voir mes bons amys de Compiègne ».


Le centre ville est animé!


L'église saint-Jacques! Nous y reviendrons bientôt!


La place du marché aux herbes!
Sur la pente dominant l’Oise, en contrebas du palais carolingien et de la collégiale Sainte-Marie, future abbaye Saint-Corneille, une place étroite, dite la Cour le Roi, prit forme à partir de la fin du 11e siècle.
Ce fut le principal emplacement de l’importante foire du “Mi-Karesme”, fondée en 1092 et prospère jusqu’au début du 15e siècle.


Plusieurs marchés se partagèrent la place, ainsi au 18e siècle ceux aux volailles, aux fromages, au charbon (alors de bois)....
Le nom de marché aux Herbes, c’est à dire aux légumes, l’emporta au 19e siècle.

Ici nous voyons les vestiges de l'église de l'abbaye Saint-Corneille, aujourd'hui détruite!


Une cloche témoigne d'un passé riche en histoire! Elle servait à indiquer que le marché était ouvert!


Hôtel-Dieu Saint-Nicolas!
Ancien hôtel-Dieu Saint-Nicolas-au-Pont, actuellement chapelle Saint-Nicolas.
La fondation du premier hôtel-Dieu de Compiègne serait due à saint Éloi, et il aurait été reconstruit par Charles II le Chauve.


La grosse tour du roi!
Cette ruine est celle du donjon royal du 12e siècle!
Devant la tour se trouve un monument à la mémoire de Fournier Sarloveze, maire de Compiègne de 1904 à 1935.


Pont Saint-Louis!
Deux arcades de l'ancien pont Saint-Louis disparu sous une maison rue du Harlay, sont visibles dans un étroit passage reliant cette rue au quai Florant-Agricola, situé dans le prolongement nord de la rue Jeanne-d'Arc.


Ce pont était défendu côté ville par une porte imposante, rasée en 1811, et côté Petit-Margny par un ouvrage fortifié devant lequel Jeanne d'Arc tomba aux mains des Bourguignons le 24 mai 1430.


Les bords de l'Oise!


Musée du Cloître!
Ce musée, situé dans un ancien cloître, retrace l’histoire de l’abbaye Saint-Corneille et présente un bel ensemble de sculptures religieuses d’époques médiévale et Renaissance issues des collections du musée.


À bientôt pour la suite de cette balade!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :