Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 24 545 007
Nombre de commentaires : 91 693
Nombre d'articles : 7 389
Dernière màj le 18/02/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
La couronne de l'Avent, ou plus exactement les quatre bougies, représentent les quatre semaines... avant Noël.
Elle sert en quelque sorte de compte à rebours.

Traditionnellement, le premier dimanche, on allume une seule bougie.
Le deuxième dimanche, l'ancienne bougie et une nouvelle (donc deux) sont allumées.
Le troisième dimanche, les deux anciennes bougies et une nouvelle (donc trois) sont allumées.
Enfin, le quatrième dimanche, les trois anciennes et la dernière (donc les quatre).

Aujourd'hui, nous allumons trois bougies.
Cette troisième bougie est le symbole de la joie...la joie de David, car il sait que sa lignée ne s'arrêtera pas, elle témoigne de l'alliance avec Dieu.

Bon dimanche!

Cliquez sur la photo pour l'agrandir!



Poulet rôti du dimanche.....dinde de Noël.....chapon des grands jours.....Pour les fêtes de fin d'année....ce sera la volaille dans tout son éclat!
 
Aujourd'hui, je cuisine un pain de volaille en gelée!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Les ingrédients pour cette recette:
(6 à 8 personnes- préparation 1 heure- cuisson 1h15)
À faire la veille!

-1 beau poulet
-1 bouquet garni
-1oignon piqué de clous de girofle
-gros sel
-poivre en grains
-500g de carottes
-250g de champignons de Paris
-1 échalote
-50g de câpres
-persil
-1 litre de gelée préparée à partir d'un sachet que l'on trouve dans le commerce
-100g d'olives vertes
-huile d'olive
-sel, poivre


Faites bouillir un grand volume d'eau avec le bouquet garni, le gros sel, le poivre en grains et l'oignon piqué de clous de girofle.
Plongez le poulet dans le court-bouillon.
Laissez frémir 1h15.
 
Pelez les caottes et ajoutez-les à mi-cuisson.
Laissez refroidir complètement la volaille dans le bouillon.
 
Au bout de ce temps, désossez la volaille et coupez la chair en petits morceaux.
Coupez les carottes en bâtonnets.
Réservez.


Pendant ce temps, pelez et hachez l'échalote.
Lavez, séchez et ciselez le persil.
Nettoyez les champignons et coupez-les en lamelles.
Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une poêle.
Ajoutez-y échalote et champignons.
Laissez revenir jusqu'à ce que l'eau rendue soit tout évaporer.
Salez et poivrez.


Ajoutez  les câpres égouttés, les olives poupées en deux et le persil.
Mélangez et réservez.

Préparez la gelée.


Prenez un moule à cake.
Versez un peu de gelée dans le fond du moule.
Faites prendre dans le réfrigérateur.
Recouvrez d'une couche de poulet.
Versez de nouveau un peu de gelée et faites prendre à nouveau dans le réfrigérateur.
 
Poursuivez les couches en alternant la préparation aux champignons, les carottes...de nouveau le poulet....
N'oubliez pas, à chaque couche de verser un peu de gelée et de faire prendre au réfrigérateur.
 
Renouvelez l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients et de la gelée.


Réservez au frais jusqu'au lendemain!
Vous pouvez servir cette terrine avec des cornichons sur une salade verte!


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouvez d'autres menus "Noël en cuisine" sur ce lien.
 
Vous pouvez retrouver d'autres recettes de fêtes sur ce lien.
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "entrées" sur ce lien.



Les fêtes de fin d'année approchent à grands pas et sont synonymes de réunions familiales autour d'un bon repas!

Jour après jour, je vais vous égrainer les gourmandises que nous vous proposons cette année pour Noël!

Tout menu de fête commence par un apéritif! Aujourd'hui, je vous propose, en amuse-bouches, des verrines au guacamole, tomates confites, fromage blanc au chèvre et jambon de la Forêt Noire!


Les ingrédients pour cette recette:
(8 verrines- préparation 30 minutes)
 
-2 ou 3 tranches de jambon de la Forêt Noire
-1 pot de guacamole
-100g de tomates confites à l'huile
-1 gousse d'ail
-100g de fromage blanc
-100g de fromage de chèvre
-sel, poivre


Pelez, lavez la gousse d'ail.
Égouttez les tomates confites et mixez-les avec la gousse d'ail.
 
Préparez les verrines:
Répartissez le guacamole dans le fond des verrines.
Déposez, par-dessus, les tomates confites mixées.


Mélange le fromage blanc avec le fromage de chèvre.
Répartissez-le sur les verrines.


Coupez des lanières de jambon et déposez-le sur le dessus des verrines.
Réservez les verrines au réfrigérateur jusqu'au moment de la dégustation!
 
Vous pouvez retrouver d'autres recettes de fêtes sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres idées "menus" sur ce lien.

Vous pouvez retrouvez d'autres menus "Noël en cuisine" sur ce lien.
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées apéritives sur ce lien.
 
Bon appétit!



Poursuivons notre balade à Echternach, commune du Luxembourg située le long de la vallée de la Sûre!
 
Aujourd'hui, poussons la porte du musée de l'Abbaye!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Echternach depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


En 698, Willibrord fonda l’abbaye bénédictine d’Echternach, connue pour son scriptorium et ses précieuses enluminures du 11ème siècle.
Le musée de l'abbaye, qui présente l'histoire du monastère, contient des fac-similés de ces œuvres d'art.


Le musée de l'abbaye, qui a été aménagé dans les caves voutées de l'ancienne abbaye, est principalement dédié au scriptorium d'Echternach.
Au Moyen-Age, ce-dernier a été l'un des plus importants en Europe.


Dans une autre partie de l'Abbaye, le visiteur peut avoir quelques indices sur l'effet qu'a pu avoir l'œuvre de Saint Willibrord, mais aussi sur son temps et son origine.


Il faut savoir que l'ancienne abbaye Saint-Willibrord a été abandonnée du temps de la Révolution française et que les bâtiments actuels, occupés par le lycée classique et technique d'Echternach, ne se visitent pas.


Cette seconde partie du musée évoque l'oeuvre missionnaire de St Willibrord son époque et sa provenance.


Saint Willibrord est bien représenté!


Rappelons que saint Willibrord, premier évêque d'Utrecht, apôtre des Pays-Bas et patron du Grand-Duché de Luxembourg, est né vers 657, dans le royaume de Northumbrie, et mort en 739.


Il repose à l'abbaye d'Echternach qu'il avait fondée (voir le lien)!


Le musée de l'Abbaye, installé dans les caves voûtées de l'ancienne abbaye, est un des points d'intérêt incontournables à Echternach.



Après avoir fait un petit tour dans la très jolie ville d'Echternach au Luxembourg, nos pas nous ont conduits devant la basilique!
 
La basilique actuelle est le 5e édifice érigé en ce lieu. C’est St Willibrord qui avait fait construire la première église après avoir reçu des donations en 698 et 706 de la part de Ste Irmine, abbesse d’Oeren/Trèves et de Pépin II.
Après son décès en 739, les pèlerins affluèrent en masse, de sorte que vers 800 une deuxième église plus grande dut être construite. Celle-ci fut détruite par un incendie en 1016.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Echternach depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Lorsque, au milieu du 19e siècle, une partie du choeur s’effondra et que le reste de l’église menaçait ruine, les citoyens d’Echternach fondèrent en 1862 l’Oeuvre St-Willibrord qui rassembla les fonds pour procéder à la restauration.
La nouvelle église restaurée fut consacrée en 1868.

En 1939 l’église reçut le titre honorifique de basilique pontificale dont les insignes sont visibles dans le choeur à gauche et à droite du maître-autel.


Les nefs latérales maintenues dans le style gothique se distinguent surtout par les vitraux qui retracent dans une suite chronologique, en partant de la nef droite depuis l’entrée.....


.....les principaux épisodes de la vie de St Willibrord.


Le chemin de croix!


Une très jolie Vierge à l'Enfant couronnée.


La crypte à 5 nefs date de l’époque carolingienne et abrite depuis 1939 le tombeau de St Willibrord.


Le plafond du choeur fait voir les contours de fresques datant du 11e siècle retraçant des scènes de la vie de Marie : l’Annonciation, la Visitation, la Nativité et l’Annonce de la Nativité aux bergers.


En 1906, le tombeau de St Willibrord, installé provisoirement après la Révolution en l’église paroissiale Sts Pierre et Paul, fut transféré à la basilique.
Le monument funéraire est en marbre de Carrare et renferme le sarcophage mérovingien avec les ossements du saint.


La crypte est également ornée de très beaux vitraux.


À remarquer, la première représentation iconographique de la procession dansante.


Dans la Chapelle St-Willibrord, le tableau du milieu du triptyque réalisé par un peintre anversois en 1605 montre la foule des pèlerins.


La nef principale séduit par sa simplicité romane et par ce qu’on appelle le « système d’Echternach », à savoir l’alternance de grands arcs reposant sur des piliers recouvrant des arcs plus petits reposant sur une colonne.

À bientôt pour la suite de cette visite!



Depuis hier, je vous fais découvrir cette jolie ville d'Echternach située au Luxembourg!
 
La balade se poursuit, aujourd'hui, le long de la Sûre avec une vue sur le pont frontalier entre le Luxembourg et l'Allemagne.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Echternach depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Tour de coin de l'enceinte d'Echternach!
L'enceinte fortifiée, dans sa forme primitive, remonte au 13e siècle.
Elle était munie de 20 tours à gorges ouvertes, de 4 portes.


Son mur avait une longueur de 2000 mètres.


La maison dans la tour!
Une grande partie de l'enceinte fut endommagée au 19e siècle. Les tours qui avaient échappées à la destruction furent vendues aux enchères publiques en 1813 et aménagées en logement.


Une belle enceinte!


La maison gothique!
Cette maison est l'un des rares témoins datant de la ville moyenâgeuse.


Place du marché, la Croix de Justice représente la souveraineté des abbés sur la bourgeoisie de la ville.


Le Dënzelt!
Sur la place du marché, on remarque surtout le Dënzelt, l'ancien palais de justice.
Il date du 14è siècle.
Des éléments de style gothique et de Renaissance se mêlent sur la façade.
Lors de la restauration en 1898 furent ajoutées les statues de la Vierge Marie, du roi Salomon et des vertus cardinales.


L'Hôtel de Ville!


Église saint-Pierre et saint-Paul!
Elle a été construite sur les vestiges d'un ancien sité romain.
Il y avait ici déjà un petit couvent durant l'époque mérovingienne qui fut offert par l'abbesse Irmine d'Oeren!


À demain pour la suite de cette balade!



L’okonomiyaki, ce plat japonais composé d'une pâte qui enrobe un nombre d'ingrédients très variables découpés en petits morceaux, le tout étant cuit sur une plaque chauffante.....Vous connaissez?
 
Je vous invite à voir ou à revoir notre recette d'okonomiyaki sur ce lien!
 
Aujourd'hui, je vous propose une variante à cette recette, l'okonomiyaki à la plancha!


Les ingrédients pour cette recette:
(3 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 20 minutes)
 
-100g de farine
-50g de maizena
-2 oeufs
-150ml d’eau
-1/4 c.c de sel ou de dashi
-1/4 de chou
-100g de nouilles chinoises
-fromage à croque
-huile
-sauce yakitori


Préparez la pâte en mélangeant, farine, maizena, levure, sel, oeufs et eau.
Réalisez des crêpes jusqu'à épuisement de la pâte.
Battez les oeufs en omelette.
Et faites-les cuire également sous la forme d'omelettes très fines.
Nettoyez, lavez et coupez le chou en julienne.
Faites chauffer un filet d'huile dans une poêle et faites-y revenir le chou une dizaine de minutes. Réservez.
Faites cuire les nouilles chinoises selon les indications du paquet.
 
Préchauffez la plancha.


Disposez des petits nids de nouilles chinoises sur la plancha.
Posez un fromage à croque par-dessus.


Quand le fromage commence à fondre, posez une crêpe de "farine" par-dessus.
Retournez-les.
Posez un second fromage à croque par-dessus.


Pour terminer, posez alors une crêpe "d'oeuf" par-dessus!
Faites glisser les okonomiyaki sur les assiettes et terminez par un peu de sauce yakitori.
 
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes asiatiques sur ce lien.
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres recettes "Plancha" sur ce lien!



Nouvelle semaine....Nouvelle balade!
Aujourd'hui, je commence une nouvelle série qui va nous emmener vers la très jolie ville d'Echternach au Luxembourg!
 
Située le long de la vallée de la Sûre marquant la frontière avec la Rhénanie-Palatinat allemande.
Elle est surtout connue pour son abbaye et sa procession dansante de Pentecôte.

La balade débute Porte Willibrord!
Saint Willibrord, premier évêque d'Utrecht, apôtre des Pays-Bas et patron du Grand-Duché de Luxembourg, est né vers 657, dans le royaume de Northumbrie, et mort en 739. Il repose à l'abbaye d'Echternach qu'il avait fondée.
 
Cet article servira de récapitulatif à cette balade!
 
-La plus ancienne ville du Luxembourg (ici)

-Balade en ville (voir le lien)

-La Basilique (voir le lien)

-Le musée de l'Abbaye (voir le lien)

-Église saint-Pierre et Paul (voir le lien)

-Restaurant Le Petit Poète (voir le lien)

-Chapelle Notre-Dame (voir le lien)

-Villa Romaine (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades luxembourgeoises en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Le Lycée classique d'Echternach!
Le Lycée classique d'Echternach s'élève à l'endroit même où en 697/698, Willibrord fonda une abbaye qui allait figurer parmi les institutions culturelles les plus prestigieuses de l'Europe médiévale. C'est d'elle, évidemment, que ce lycée se réclame aujourd'hui.


L'Abbaye bénédictine!
L'abbaye d'Echternach, était un monastère de moines bénédictin sis au bord de la Sûre,et fondé au 7e siècle par saint Willibrord.


Centre de pèlerinages au tombeau de Saint Willibrord, la Procession dansante d'Echternach, l’ancienne église abbatiale est pillée par la soldatesque Française en 1795.
Reconstruite en 1868, elle est basilique mineure depuis 1939.


La Basilique de Saint-Willibrord!
La basilique Saint-Willibrord fut édifiée au 11e siècle à l’emplacement d’une église carolingienne dont elle conserve la crypte.
Détruite en grande partie en 1944 lors de la bataille des Ardennes, elle a retrouvé, après sa reconstruction, son allure d’origine.


Les jardins de l'Orangerie!
Lors de la reconstruction de l'abbaye de l'Abbaye d'Echternach au 18e siècle, une grande importance fut accordée à l'aménagement des alentours des nouveaux bâtiments.
En 1736, un jardin avec une orangerie fut créé sur le terrain de l'ancien mur d'enceinte, en face de la cour d'honneur.


Le pavillon Rococo, autrefois un jardin d'agrément des moines, est situé dans le parc de la ville et a été construit en 1765 selon les plans de Paul Mungenast.

À bientôt pour la suite de cette balade!



L'Avent, du latin adventus : avènement, arrivée du Messie, est la période qui couvre quelques semaines précédant Noël, quatre dans la tradition de l'Église latine.
Depuis l'instauration de ce temps liturgique, par analogie au Quadragésime du Carême, par le pape Grégoire le Grand, l'Avent représente la période où l'on se prépare à la venue du Christ.

Dimanche dernier, nous allumions notre première bougie correspondant au premier dimanche de l'Avent!

Aujourd'hui, dimanche 8 décembre 2019, nous allumons deux bougies!

La deuxième bougie que nous allumons aujourd'hui est le symbole de la pureté.
Elle symbolise aussi Abraham et les patriarches qui croient au don de la terre promise.

Très bon dimanche à vous tous.




Sortons un peu des sentiers battus....et si l'on l'on cuisinait une blanquette de veau au chorizo et aux tomates?


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 1 heure)
 
-1kg de blanquette de veau
-1 chorizo
-3 tomates
-1 boîte de pulpe de tomate
-1 bocal d'olives vertes
-2 ou 3 échalotes
-2 gousses d'ail
-huile d'olive
-basilic


Pelez, lavez et émincez échalotes et ail.
Ébouillantez, pelez et coupez les tomates en dés.
Pelez et coupez le chorizo en tronçons.
Égouttez les olives.
 
Faites revenir le veau avec les échalotes et l'ail dans une sauteuse avec un filet d'huile d'olive.
Ajoutez le chorizo, les tomates, la pulpe de tomate, et les olives.
Saupoudrez de basilic.
 
Couvrez et laissez mijoter 1 heure environ.


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes de veau sur ce lien.



La balade "marché de Noël" à Metz, en Moselle, débute place de la République, figure emblématique de la ville!

Elle a été construite en 1802, alors dénommée place Royale, à côté de l’ancienne citadelle et aux limites de la ville.

Aujourd'hui, elle s'est mise aux couleurs de Noël!

Vous pouvez voir ou revoir d'autres marchés de Noël en cliquantsur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(16 clichés)


Les chalets se sont installés et offrent, déjà, de savoureuses gourmandises à déguster.


Un traineau s'est arrêté quelques instants....mais où va-t-il donc?


Sur la place de la République, s'est également installé le village finlandais! Une hutte nous invite à partir en voyage vers l’Europe du nord.


La cuisson du saumon selon une technique ancestrale est à découvrir et surtout à déguster…


C'est également sur cette place que se trouve la boîte aux lettres du Père Noël!


Le Saint-Jacques à Metz est un centre commercial situé au coeur de la ville!
Chaque année, au moment du marché de Noël, nous y découvrons une animation!


La ville est en fête!


Place Saint-Louis, la pyramide de Noël impose sa haute silhouette de 17 mètres à l’entrée de la place!


À l'intérieur un magasin de décoration ne manquent jamais de m'éblouir.


Tout n'est qu'émerveillement!


Les sapins de toutes les formes et de toutes les couleurs vous donneront des idées pour votre décoration!


Papa Noël est également là!


Il surveille le chargement de son traîneau!


C'est l'heure de la photo de famille devant la pyramide! Merci Cécile et Marie-Jo pour cette belle balade!


Je termine par le manège de chevaux de bois....une des incontournables attractions de ce beau marché de Noël de Metz!



La journée a bien débuté par un rendez-vous gourmand au restaurant d'application du lycée professionnel maryse Bastié de Hayange en Moselle!
 
Alors que Noël pointe à l'horizon, les décorations nous accompagnent pour notre plus grand bonheur!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Les tables ont mis leurs habits de fête!


J'aime beaucoup ces petites décorations qui font, souvent, toute la différence.


En guise d'amuse-bouche, une petite verrine de jambon et noix en gelée. Bien persillée, cette verrine est bien agréable à déguster.


L'entrée est un classique de la cuisine! Le cocktail d'avocats et crevettes est délicieux!


Le plat me fait penser à mes vacances chez ma grand-mère! Mes frères et moi avions l'occasion de déguster un savoureux poulet cocotte cuisiné avec des petits légumes!


Le dessert fait l'unanimité, une tarte aux pommes! Bravo à tous et merci pour cette belle dégustation!


Le soleil nous a fait la joie de nous accompagner tout au long de cette balade! En effet, nous avions décidé que, si le temps le permettait nous irions voir le marché de Noël de Metz!
 
Je prends le temps d'apprécier mon petit crème.....et le vous dit.....À tout de suite pour une promenade sur le marché de Noël de Metz!



JOYEUSE SAINT-NICOLAS

 06/12/2019
Alors que Saint-Nicolas se prépare pour son grand défilé, les petits enfants de Lorraine se préparent, eux, à déposer, sur une assiette, une carotte pour l'âne de Saint-Nicolas et un verre de lait pour le grand Saint.

Ils auront la joie de voir que Saint-Nicolas aura bu son verre de lait et donné la carotte à son âne...il aura mis à la place un sachet de friandises....

Cet article servira de récapitulatif à tous les articles concernant Saint-Nicolas et que nous avons publiés sur notre blog!

-La légende de Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Saint-Nicolas entre légende et chanson (voir l'article sur ce lien)

-Joyeuse Saint-Nicolas 2013 (voir l'article sur ce lien)

-Qui est Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Ils étaient trois petits enfants (voir l'article sur ce lien)

-La légende des trois clériaux (voir l'article sur ce lien)

-Hans Trapp à Ribeauvillé (voir l'article sur ce lien)

-En attendant Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Le défilé de Saint-Nicolas (voir l'article sur ce lien)

-Joyeuse Saint-Nicolas-Devinette (voir l'article sur ce lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


À l'occasion de la Saint-Nicolas, il est de tradition de manger des Mannalas au petit déjeuner!

Mannala signifie "petit bonhomme" en alsacien.
Ce sont de petites brioches confectionnées spécialement pour la Saint Nicolas et qui font le régal des petits et des grands.

Je vous invite à voir ou à revoir notre recette pour réaliser ces Mannalas en cliquant sur ce lien.


Marc et moi nous vous souhaitons une Joyeuse Saint-Nicolas et une belle balade sur notre blog à la découverte de notre bon saint-Patron!

(image prise sur le net)


Bon! Il ne vous reste plus qu'une chose à faire....vous préparer pour aller au défilé de la Saint-Nicolas....!



Quand arrive le mois de décembre et, plus particulièrement au moment de la saint-Nicolas, Marc et moi commençons à penser à décorer notre maison pour les fêtes de Noël!
En effet, chez nous, le sapin doit être prêt pour cette première fête qui débute les festivités de fin d'année.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Légende du sapin de Noël!
Il était un fois, en Allemagne, il y a très longtemps, un bûcheron. En rentrant chez lui, par une nuit d'hiver claire mais glaciale, l'homme fut ébahi par le merveilleux spectacle des étoiles qui brillaient à travers les branches d'un sapin recouvert de neige et de glace.

Pour expliquer à sa femme la beauté de ce qu'il venait de voir, le bûcheron coupa un petit sapin, l'apporta chez lui, et le couvrit de petites bougies allumées et de rubans.

Les petites bougies ressemblaient aux étoiles qu'il avait vues briller, et les rubans, à la neige et aux glaçons qui pendaient des branches.

Des gens virent l'arbre et s'en émerveillèrent tant, surtout les enfants, que bientôt chaque maison eut son arbre de Noël.


Les santons!
Le 14 Juillet 1789, avec la révolution, les églises sont devenues propriété de l’état et en 1792, l’assemblée nationale a décidée de les fermer.
Mais les gens  qui étaient très religieux, ne pouvant plus aller à l’église pour voir la crèche,  ont commencé à faire la crèche chez eux, en se cachant, car c’était interdit.
C’est donc en Provence que les premières crèches " clandestines" virent le jour.


Les couleurs de Noël!
Le rouge pour représenter le costume du père noël,les bougies,le poinsettia.
Le vert couleur du sapin,du houx,qui fait aussi penser à la promesse du printemps prochain .
Le blanc qui rapelle la neige mais aussi symbole de pureté et d'innocence
Le doré très présent à Noël dans les papiers cadeaux,les décorations.
L'étoile en haut du sapin de couleur or symbolise l'étoile d'Orient, la lumière, l'espérance et l'optimisme.


Les chaussons au pied du sapin!
Et d'où nous vient cette coutume ?

 … De saint-Nicolas ! 

 
En effet, une légende concernant ce brave saint Nicolas raconte qu'un jour, alors qu'il passait devant la cheminée de trois jeunes sœurs qui étaient pauvres, il leur jeta quelques pièces de monnaie pour les aider un peu.
Les pièces tombèrent dans leurs bas qu'elles avaient mis à sécher devant le foyer de la cheminée.
C'est là qu'elles découvrirent l'argent à leur réveil.
Les bonnes choses se sachant vite, la rumeur s'est répandue et depuis, le soir du réveillon, chacun met ses chaussures ou ses chaussettes devant la cheminée avec l'espoir d'y trouver quelque chose le lendemain matin…


Les boules de Noël!
Les toutes premières décorations étaient constituées de fruits (pommes, oranges…) auxquels on ajoutait des petits motifs en papier et des hosties non consacrées.
Les boules multicolores d'aujourd'hui ne rappellent-elles pas les fruits des premières décorations ?


Les cadeaux!
C'est bien avant le Noël comme nous le connaissons aujourd'hui, qu'est né la tradition des cadeaux puisque déjà les Romains s'échangeaient des présents lors des "Saturnales".

Belle préparation de Noël à tous!



L'idée de réaliser ce sac à dos me trottait dans la tête depuis un moment déjà.....Notre amie Élisa m'a donné le punch qu'il me fallait pour m'y mettre pour de bon!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Un vieux pantalon.....du tissu imprimé pour les décorations....c'est parti!


Le sac se fait sur une jambe du pantalon! J'ai récupéré une des poches pour la poser sur le devant du sac!


Le fond du sac se fait sur le haut de la jambe, endroit le plus large!


La seconde jambe va servir à réaliser les anses ainsi que le rabat du sac.


Je vous passe le détail de cette réalisation! J'ai navigué sur le Net et j'ai pris des idées ici et là....


J'ai passé une cordelette pour le fermer. Et j'y ai aussi posé des boutons pressions!


Vous connaissez ma passion pour les petites pochettes....Je n'ai pas pu m'empêcher d'en faire une assortie à mon sac!
 
Et voilà!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :