Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 16 580 430
Nombre de commentaires : 81 399
Nombre d'articles : 6 187
Dernière màj le 10/12/2017
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Metz est une jolie ville à visiter! Mais, cet été, il était de notoriété publique d'aller y faire un tour à la tombée de la nuit!

-Son et lumière sur la cathédrale (ici)

-Constellations de Metz (voir le lien)

Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Metz en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


Cet été, la ville de Metz a innové et proposé un tout nouveau spectacle sur la Cathédrale Saint Etienne intitulé "LUX ANIMAE - la lumière de l'âme" de Yann NGUEMA, artiste tourangeau remarqué en décembre pour son mapping sur la cathédrale Saint-Jean à Lyon!


Les lignes, les courbes, les volumes des 25 000 pierres de la façade de la cathédrale ont été dessinés au plus proche pour permettre aux projections de se fondre au mieux avec le réel.


L’artiste est allé puiser des éléments d’histoire locale pour sa création vidéo.


Il y a eu quelques clins d’œil et, notamment à notre Graoully!


Le Graoully est un animal mythique à l'apparence d'un dragon, qui vivaient dans l'arène de l'amphithéâtre de Metz.
Il aurait dévasté la ville avant d’être chassé par saint Clément de Metz, premier évêque de la ville au 3e siècle.


Cette légende représentait la destruction des religions païennes par le christianisme.
Le nom du Graoully trouve son étymologie dans l’allemand gräulich qui signifie « monstrueux ».

Vous pouvez lire ou relire notre article plus complet en cliquant sur ce lien!


Regardez bien cette photo! On peut remarquer le visage de la Vierge!


Ce visage se transforme en une belle silhouette!


Cette silhouette se perd dans les ailes du dragon!


Mais qui est ce personnage?


Il s'agit de Charlemagne!


En effet, une légende raconte qu’un voyageur aurait vu monter un cerf en 1495 au sommet de la tour Charlemagne nord.


Nous avons vu notre cathédrale vribrer au rythme du son et des images projetées! Un spectacle d'une rare beauté!

Parallèlement à ce spectacle, à ce spectacle, la ville de Metz a créé, dans le cadre de Pierres numériques, un parcours de 1km qui a allié la mise en lumière du patrimoine messin et les arts numériques de la Cathédrale Saint-Etienne, jusqu'au cœur de la colline Sainte-Croix.....

 À demain!



Sélestat est une commune située dans le département du Bas-Rhin en Alsace! Lors de notre dernière balade dans cette région nous avons voulu faire un arrêt gourmand à Sélestat!
Le restaurant "Au Bon Pichet" est un établissement tenu par la même famille depuis quatre générations!
Le bistrot de quartier s'est transformé d'année en année en une winstub renommée!
Poussons la porte et suivez-nous!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Alors que nous nous installons, nous découvrons un intérieur coquet et charmant!


Vous découvrez nos apéritifs...un verre de vin blanc d'Alsace, un jus de tomate et un campari!


La première entrée est bien savoureuse.
La terrine de foie gras est servie avec un chutney aux fruits de saison ainsi que d'une brioche toastée.


La traditionnelle salade de cervelas fait mon bonheur!


Marc choisit des quenelles de sandre sauce matelote.


Pour la suite de notre dégustation nous découvrons un onglet de boeuf pommes de terre boulangères.


Moi j'ai été tentée par la spécialité de la maison, "le véritable steack frites d'Agnès Zelie"!
Un délice!


Marc choisit une tarte de saison en guise de dessert, la tarte aux quetsches!


Nicolas se régale d'un vacherin glacé!


Pour une fois je ne termine pas mon repas par un petit crème mais par un grand thé!

Nous vous recommandons cette adresse ou tradition et gourmandise se partagent le haut de l'affiche!



Notre balade se poursuit et notre guide nous emmène dans les rues de Metz vers l'hôtel de ville de Metz.
Ce bâtiment est l'ancienne abbaye saint-Arnoul! Les messins le nomment plus familièrement "le cercle des officiers"!
Le bâtiment est l’ancienne abbaye de St Arnoul, mais les Messins l’appellent souvent « le mess des officiers«

Article original ici : Visite bluffante au cercle des officiers de Metz… (photo reportage) http://tout-metz.com/photos-cercle-des-officiers-abbaye-st-arnoul-metz-2015-80669.php
Le bâtiment est l’ancienne abbaye de St Arnoul, mais les Messins l’appellent souvent « le mess des officiers«

Article original ici : Visite bluffante au cercle des officiers de Metz… (photo reportage) http://tout-metz.com/photos-cercle-des-officiers-abbaye-st-arnoul-metz-2015-80669.php
Le bâtiment est l’ancienne abbaye de St Arnoul, mais les Messins l’appellent souvent « le mess des officiers«

Article original ici : Visite bluffante au cercle des officiers de Metz… (photo reportage) http://tout-metz.com/photos-cercle-des-officiers-abbaye-st-arnoul-metz-2015-80669.phpCe bâtimenta

Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début en cliquant sur ce lien!


Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


Hôtel de Gargan!
L’hôtel de Gargan a abrité une salle de jeu de paume au XVIIe siècle dans laquelle Henri IV joua lorsqu’il vint à Metz en 1603.

La bourgeoisie de Metz s’enrichissant, elle fait de la cité une république oligarchique brillante.
Les 13e et 14e siècles constituent l’une des périodes les plus prospères dans l’histoire de Metz.
Preuve de la prospérité des citains, de nombreux hôtels particuliers voient le jour à la fin du Moyen Âge. C’est une construction du 15e siècle de style gothique.


Palais de la soie!
La présence de ce bel immeuble gris, de style néoclassique prussien, planté au milieu des bâtiments en pierre de Jaumont, jaune, du vieux Metz, est surprenante.


À l'origine, c'était un grand magasin allemand construit entre 1913 et 1914 par l'architecte Rober Dirr.


Les sculptures représentent les 4 saisons symbolisées par des scènes animées par 2 chérubins, un garçon et une fille.


Il fut jadis appelé le "Palais de la soie".
Restauré, c'est aujourd'hui un cinéma "Art et Essai", le "Caméo Ariel", dont la programmation a bonne réputation.
De plus, il est apprécié pour sa situation en centre-ville, proche de la cathédrale.


Nous arrivons devant l'hôtel de ville!

Gouverneur des Trois-Evêchés, le maréchal Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle, acquis aux idées des Lumières, décide de repenser l’urbanisme de Metz dès 1728.

Après avoir doté la ville d’un nouveau théâtre sur l’île du Petit-Saulcy — aujourd’hui le plus ancien théâtre de France en activité —, il souhaite aérer le quartier de la cathédrale, en y créant comme cela se fait alors partout une « place royale » centrale, entourée de plusieurs bâtiments publics.



Construit en pierre de Jaumont, le bâtiment d'un sobre style néoclassique français possède une façade de deux étages longue de 92 mètres donnant sur la place d’Armes face au côté gauche de la cathédrale Saint-Étienne.


À l’intérieur du bâtiment se trouve un escalier monumental qui mène au grand salon de réception.


Parmi les décorations intérieures on peut noter les deux statues, représentant la Justice et La Prudence qui ornent l’escalier monumental ainsi que des vitraux de Laurent-Charles Maréchal.


Nous sommes sur la place d'Armes de Metz, place située entre l'hôtel de ville et la cathédrale!


Comme à notre habitude lorsque nous visitons Metz nous nous dirigeons, place d'Armes vers notre arrêt gourmand préféré, "Brochettes et Cie"!


Le petit café gourmand est bien accueilli!


Et la preuve en est.....notre amie Sylvianne avec la cathédrale en fond d'image!

Nous ne quittons pas Metz pour autant car je vous retrouve bientôt pour le spectacle son et lumière sur la cathédrale!



Entrez dans notre cuisine car, aujourd'hui, jour du poisson, nous proposons de vous préparer un dos de cabillaud et son crumble d'amandes au citron!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 25 minutes- cuisson 10 minutes)

-2 beaux dos de cabillaud
-40g de beurre
-sel
-50g d'amandes en poudre
-50g de farine
-50g de beurre froid
-1 citron


Préparez le crumble!
Mélangez la farine et la poudre d'amandes.


Pelez et coupez un citron et ajoutez-le à la préparation précédente ainsi que le beurre froid.
Mélangez du bout des doigts afin d'obtenir des petites miettes.


Placez le crumble sur une feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four.
Glissez dans un four à 180° pendant 10 minutes.


Pendant ce temps, salez le poisson et saisissez-le dans une poêle avec une noisette de beurre 5 minutes de chaque côté.
Déposez le poisson dans les assiettes.
Répartissez le crumble sur le poisson!
Servez aussitôt!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées poisson sur ce lien.



Ambroise Thomas est un compositeur français né à Metz le 5 août 1811 et mort à Paris le 12 février 1896.
Il était particulièrement réputé au 19e siècle pour ses opéras, dont le célèbre Mignon.

C'est en nous promenant dans les rues de Metz que nous avons découvert sa maison natale!


« Il y a deux espèces de musique, la bonne et la mauvaise. Et puis il y a la musique d’Ambroise Thomas », a dit Emmanuel Chabrier (compositeur français)!
On peut dire en effet que la musique d’Ambroise Thomas n’est ni bonne ni mauvaise.
Légère, facile, mélodieuse, elle était avant tout faite pour plaire au public bourgeois du Second Empire.

Vous pouvez voir ou revoir d'autres maisons natales en cliquant sur ce lien!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade messine depuis le début en cliquant sur ce lien!



Depuis quelques jours nous vous invitons à une balade à travers les rues de Metz, commune située dans le département de la Moselle.
Cette balade, commencée dans le quartier impérial, se poursuit dans le centre ville de Metz!

Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


De la place Mondon, que nous avons vu hier, au tribunal, nous passons devant la rue Serpenoise!
La rue Serpenoise, souvent nommée rue Serp’ dans le langage courant, est une rue commerçante du centre-ville de Metz ainsi que sa principale artère.


Au début de cette rue se trouve un monument! La colonne Merten!
Merten, village situé en Moselle, Mr Fuchs découvre une colonne votive d’une dizaine de mètres de hauteur en creusant un puits dans son jardin en 1878.

L’original de ce monument se trouve au musée de la Cour d’Or à Metz, et c'est une réplique qui fut érigé à l’entrée de la rue Serpenoise.


D’époque gallo-romaine, cette colonne est décomposée en 3 morceaux :
  • un socle avec quatre dieux représentants les quatre saisons (Apollon, Junon, Minerve, Hercule),
  • au milieu, des personnages sculptés dans la pierre. Il représente les sept jours de la semaine avec la Lune (Lundi), Mars (mardi), Mercure (Mercredi), Jupiter (Jeudi), Vénus (vendredi), Saturne (samedi), et le Soleil (Dimanche).
  • en haut Jupiter-Cavalier, assimilé au dieu gaulois Taranis, terrassant l’Anguipède, monstre à buste d’homme et corps de serpent.


Palais de justice!
Ce majestueux et imposant édifice fait avec la pierre de Jaumont, était à l’origine destiné à la résidence du gouverneur militaire royal et des intendants de la province des Trois-Évêchés.


Le portail, encadré par deux immenses trophées, est surmonté d’un groupe sculpté, « la France veillant sur ses enfants ».
Dans le fronton gauche, Hercule symbolise la force.
Dans celui de droite, la déesse de l’intelligence Minerve casquée représente la science militaire.


Les trois imposants corps de bâtiment organisés en U, entourent une vaste cour intérieure.


Dans la cour des statues de guerriers représentant le duc de Guise, le duc de Montmorency, le maréchal de Vieilleville, le duc de Broglie et le duc de Gonnord se dressent sur les corniches des portes latérales.


Les deux statues, côté jardin Boufflers, immortalisent Turenne et le maréchal de Luxembourg.


C'est au 19e siècle, sous l’Empire, que les bâtiments sont finalement consacrés à la proclamation de la Justice.


L’édifice devient palais de justice en 1812.

À demain!



Ce jour là, des saveurs embaumaient notre cuisine....et cela grâce à notre amie Claudette!
En effet, j'ai le plaisir de vous présenter une délicieuse recette qu'elle nous a soufflée dernièrement!

Aujourd'hui, je cuisine le rôti de porc aux pêches de Claudette!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 personnes- préparation 10 minutes- trempage 1 nuit- cuisson 2h15)

-1,5 kg de palette de porc semi-sel
-500g de pêches en conserve
-2 càs de vinaigre de miel
-50g de sucre roux
-1 citron
-1 càs de moutarde
-clous de girofle
-muscade


Mettez le porc dans de l'eau froide toute une nuit.
Égouttez-le et mettez-le dans une cocotte juste assez grande pour le contenir.
Égouttez les pêches et versez le jus autour de la viande.
Ajoutez le vinaigre, le jus du citron et 10 clous de girofle.
Couvrez la cocotte et glissez-la dans un four à 200° pendant 1h30.


Au bout de ce temps, retirez le porc et ôtez délicatement la couenne.
Faites quelques incisions dans la graisse qui recouvre le viande.
Remettez la palette dans la cocotte.
Arrosez-le du jus de cuisson.

Mélangez le sucre, la muscade et la moutarde.
Badigeonnez-en le porc.
Remettez la cocotte découverte dans le four et laissez cuire encore 30 minutes.


Au bout de ce temps, piquez chaque demi-pêche d'un clou de girofle et placez les fruits autour de la viande.
Remettez la cocotte encore 10 minutes dans le four pour finir la cuisson.


Au moment de servir, posez le rôti dans le plat de service.
Otez les clous de girofle des fruits et placez-les tout autour de la viande.
Servez le jus de cuisson à part.

Merci Claudette pour cette fameuse recette! Nous avons pris grand plaisir à cuisiner....surtout à déguster!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de porc sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de mes amis sur ce lien.



L’église Saint-Martin est l’une des plus anciennes église et paroisse catholique de Metz.
Elle se situe dans le quartier de Metz-Centre.
Son saint patron est l’évêque Martin de Tours.

Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Cet édifice a connu plusieurs étapes de construction.
La prospérité économique de Metz, puissante cité marchande, permit à l’extrême fin du 12e siècle, la construction presque totale de l’édifice, partiellement élevé sur les murailles romaines du 3e siècle.


Une seconde campagne de transformation, à la charnière des 15e et 16e siècles, permit l’érection du chœur, de la première sacristie et du transept, cependant qu’était donnée à Saint-Martin sa première parure de vitraux.


Ecco Homo début du 15e siècle.


Dans le transept nord, on peut admirer une Nativité, Vierge allaitant l'Enfant Jésus, de style gothique, datant du 14e siècle.


Un petit trésor!
Si vous regardez bien vous remarquez qu'elle est entourée d'un boeuf et d'un âne!


L’abondance des décorations dénote une influence champenoise.


Alors que les verrières du chœur, de Laurent-Charles Maréchal et de Charles-François Champigneulles, réalisées entre 1878 et 1881, sont consacrées à la vie de saint Martin....


...on peut aussi admirer les vitraux du transept datant des 14e, 15e (une Passion du Christ) et 16e siècle.


Les vitraux anciens du chœur ont été dispersés dans le transept et les chapelles latérales, et remplacés en 1881 par dix tableaux dus à Laurent-Charles Maréchal.


À demain!



MERCI FANFAN et VÉRO

 05/10/2017
Un grand merci à Fanfan et Véro du "blog de la fontaine bleue" pour avoir pensé à nous lors de leurs dernières vacances.

Une carte postale qui nous a bien fait rêver!

Un grand merci à vous deux pour toutes les deux pour votre gentillesse!



MERCI MAURICETTE

 05/10/2017
Aujourd'hui, Marc et moi mettons à  l'honneur Mauricette, du blog "Momo délice", pour sa grande gentillesse.

Grâce à cette belle carte postale "marque-page", Momo nous a fait découvrir un bien joli paysage du Queyras!
Merci Mauricette.



LAPIN AU VIN ROUGE

 04/10/2017
Les saisons passent et les habitudes dans nos cuisines aussi! Les plats mijotés font peu à peu leur apparition....

Aujourd'hui, je cuisine un lapin au vin rouge!


J'ai oubié de prendre la photo des ingrédients....En fait, ce jour là, je devais avoir la tête en l'air car....de photos.....point!
Cela ne fait rien! Je vais tout de même vous raconter mon histoire!

Les ingrédients pour cette recette:
-1 lapin découpé en morceaux
-100g de lardons
-1 oignon
-laurier
-25cl de vin rouge
-25cl de bouillon
-1 càs de vinaigre de miel
-sel, poivre, cannelle, muscade
-clous de girofle
-2 càs de farine
-1 càs de beurre


Faites chauffer le beurre dans une sauteuse.
Faites-y revenir les morceaux de lapin de tous les côtés.
Ajoutez l'oignon pelé, lavé et coupé en lamelles?
Ajoutez les lardons et le laurier.
Remuez.
Saupoudrez de farine.
Remuez.

Ajoutez, alors, les épices (sel, poivre, muscade et cannelle).
Versez le vin, le bouillon, le vinaigre.
Couvrez et laissez mijoter 1 heure à couvert.


J'ai accompagné mon lapin au vin rouge de pommes de terre vapeur!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de lapin sur ce lien.



Notre balade à Metz a commencé à la Poste Centrale! Nous avions rendez-vous pour visiter le quartier impérial de la ville.
Ainsi, nous avons pu admirer le hall de la poste et y découvrir de bien jolies sculptures!

Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


En sortant de la poste, nous nous sommes dirigés ves la place Raymond Mondon!
Ce fut l'occasion de passer devant l'Hôtel des Arts et des Métiers aussi appelé maison des Corporations!


Pendant l'annexion, un comité central des corporations réunies est constitué à Metz en 1900.
Il est décidé de construire un Hôtel pour ce comité et pour servir de tribunal de commerce et de tribunal des Prud’hommes.
Le site choisi pour le nouvel édifice est alors un emplacement prestigieux, la place impériale, construite au 20e siècle, où s’élève à cette époque une statue équestre du père de l’empereur, Frédéric III d’Allemagne.


L’édifice est construit en gré rose dans un style néorenaissance allemande.


La place Raymond Mondon, ancienne place Impériale, a été construite au 20e siècle en même temps que l’avenue Foch sur laquelle elle débouche.
Elle a été construite en 1904 sur l'ancien fossé des fortifications.
Guillaume II y avait fait placer la statue équestre de son père, l’empereur Frédéric III d'Allemagne, statue qui a été renversée et détruite en 1918.


La Chambre du Commerce et d'Industrie de Metz est le bâtiment de l’ancienne banque impériale de Metz.


La tour Camoufle est un vestige de l’ancienne enceinte médiévale de Metz. C’est l’une des rares tours de l’enceinte médiévale à avoir été conservée.


Au loin se dessine l'église saint-Martin!

À demain!



TARTE AU LIBOULI

 02/10/2017
Chantal, notre amie du blog "entrepresetchamps" , nous a envoyé dernièrement une carte postale "recette" dédiée à la "tarte au libouli"!

La réalisation de cette recette ne fut pas compliquée mais mérite que je vous la raconte à la manière d'une histoire!

Je vous rappelle que toute carte postale 'recette" qui nous sera envoyée sera réalisée dans notre cuisine!

Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "cartes postales" en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


La tarte au libouli, aussi appelée tarte au papin, tarte à gros bords ou tarte porteloise, est une spécialité culinaire du Boulonnais, dans la région Hauts-de-France.
Le Boulonnais est une région naturelle maritime et bocagère située sur le littoral de la Manche, dans le département du Pas-de-Calais.

"libouli" signifie lait bouilli dans le patois boulonnais.
"le papin" est le nom du mélange qui se trouve dans la tarte. Le nom dérive du flamand "pap" qui signifie bouillie.


Au moment de préparer les ingrédients, je me suis rendue compte qu'il y avait une petite erreur sur la carte!
 
Regardez bien sur la partie ingrédients pour la "pâte"!
 
Il y a 500ml(50cl) de lait qui n'a rien à voir avec la réalisation de la pâte levée!
Donc j'ai intégré les 500ml de lait dans la partie "crème", quantité que j'ai ajouté à la quantité de lait prévue pour la crème!
 
Donc je vous mets les proportions que j'ai retenues pour cette tarte!
 
Les ingrédients pour cette recette:
(6 à 8 personnes- préparation 20 minutes- attente 1h- cuisson 30 à 40 minutes)
 
Pâte levée:
-250g de farine
-10g de levure de boulanger
-1 oeuf
-10cl de lait
-50g de beurre salé
-50g de sucre (facultatif-moi, je ne l'ai pas mis)
 
-Crème:
-75cl de lait
-3 oeufs
-75g de sucre
-1 sachet de sucre vanillé
-1 càs de farine (que j'ai remplacé par de la maïzena)


Préparation de la pâte levée!
Délayez la levure dans le lait tiédi.
Faites un puits dans la farine et ajoutez-y la levure, l'oeuf battu, le sucre et le beurre fondu.


Formez une boule de pâte lisse et sans grumeau.
Couvrez-la et laissez-la lever 1 heure.

Je vous recommande cette recette de pâte levée!
Simple à réaliser, elle est facile d'emploi et tout simplement délicieuse!


Foncez une tourtière beurrée avec la pâte levée.


Préparation de la crème!
Battez les oeufs avec le sucre, 1 càs de farine (ou de maïzena) et un sachet de sucre vanillé.
Faites tièdir le lait.
Versez-le sur le mélange oeufs, sucre, farine.
Mélangez.
Versez cette préparation dans une casserole et faites bouillir sans cesser de remuer.
Dès les premiers bouillons arrêtez la cuisson.


Répartissez la crème sur la pâte.
Égalisez le dessus à l'aide d'une fourchette.
Glissez la tarte dans un four à 200° pendant 35 à 40 minutes(+ou-selon le four).


Sortez la tarte du four et laissez-la refroidir avant de la déguster.


Cette tarte est un vrai délice! Merci Chantal de nous l'avoir fait découvrir!


La conclusion de cette histoire....Il me restait un peu de pâte levée! Il était bien dommage de ne pas s'en servir!
J'ai donc réalisé des petits croissants au Nutella! À déguster avec un chocolat bien chaud!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



Le quartier impérial de Metz est un quartier de la ville de Metz réalisé par les autorités allemandes lors de l’annexion de l'Alsace-Lorraine.
À l'origine dénommé « Neue Stadt », littéralement « nouvelle ville », il est aujourd’hui coupé entre les quartiers administratifs de Nouvelle Ville et de Metz-Centre.

Après l'annexion de la Moselle l'Allemagne impériale décide de germaniser Metz sans toucher à la vieille ville française!
Il est donc décidé de construire une ville nouvelle aux portes de l'ancienne qui marquera, à jamais, la domination impériale allemande!

Nous commençons, aujourd'hui, une nouvelle série dans notre rubrique "voyage" dédiée à un quartier de Metz appelé "le quartier impérial"!

Cette article servira de récapitulatif à cette balade:

-quartier impérial (ici)

-place Raymond Mondon (voir le lien)

-église saint-Martin (voir le lien)

-vers le palais de justice (voir le lien)

-maison natale de Ambroise Thomas (voir le lien)

-vers l'Hôtel de ville (voir le lien)

Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Metz en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(15 clichés)


Nos balades à Metz commencent toujours à Woippy, commune située à quelques kilomètres de Metz, où nous laissons la voiture afin d'emprunter le Mettis qui nous conduit directement dans le centre de  Metz!
Nous nous arrêtons à la gare et nous avons une belle vue sur la Grande Poste!


Sous l’Empire allemand comme à l’époque française, Metz se voit attribuer une fonction avant tout militaire.
L’emplacement de la poste, juste à côté de la gare, est choisi pour des raisons logistiques, la rapidité d’acheminement du courrier étant capitale en cas de conflit.


Le style néoroman rhénan s'inscrit dans les styles historicistes adoptés par les architectes allemands de cette époque.


L’édifice est construit en grès rose des Vosges, et non dans la pierre locale de Jaumont.


Poussons la porte de la grande poste!


Nous arrivons dans le hall!
Cette photo a été empruntée sur le site:
"Metz où il fait bon vivre"(voir le lien)!


J'ai pris plaisir à photographier les piliers de ce hall!


Les chapiteaux des piliers représentent tous une des manières de distribuer le courrier!


C'est un véritable musée qui défile sous nos yeux!


Si vous passez par Metz....


....arrêtez-vous à la poste....


.....et admirez!


C'est génial!


À demain!



Bastogne, cette charmante ville située en Belgique, renferme de vrais trésors!
Après avoir visité les musées en ville et sur le site du Mardasson, nous avons pris un peu de repos en nous installant dans un restaurant typique de la ville, le "Wagon Léo", rue du Vivier, 4-8, B-6600 Bastogne.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bastogne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Le restaurant du "Wagon Léo" est l'endroit idéal pour réaliser un voyage gastronomique.
Les tables sont mises! Nous sommes attendus!


L'histoire du Wagon Léo commence en 1946, alors que que Léopold BERTHOLET et son épouse, acquièrent un wagon
de tram et le transforment en une friterie d’une douzaine de couverts.
C’est ainsi que cette entreprise familiale, véritable institution, à vu le jour.

Depuis 70 ans et 3 générations le restaurant Léo n’a cessé de s’agrandir
et d’atteindre aujourd’hui une capacité de 250 places.


En entrée, nous goûtons au fameux jambon artisanal de la Sûre. Affiné pendant 20 mois, il est délicieux!


Pour le plat, nous avons la chance d'apprécier une des spécialités de la région, les boulettes liégeoises.


Mmmm! Les frites sont délicieuses!


Nous sommes accompagnés de nos amies...Chantal....


....et Sylviane.


Le dessert!
Un carpaccio d'ananas, accompagné d'une marmelade de fraises confites, est servi avec un sorbet chocolat et une tuile aux amandes.


Je ne manque pas à mon habitude.....finir mon repas par un petit crème!

Si vous êtes de passage à Bastogne, ne partez pas sans avoir déjeuné dans ce restaurant typique et bien sympathique!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :