Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 21 409 448
Nombre de commentaires : 88 463
Nombre d'articles : 6 963
Dernière màj le 20/03/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Commençons l'année par un voyage gourmand au Pays du Soleil Levant!
Et, quoi de mieux qu'un petit déjeuner traditionnel pour se glisser dans la peau d'un japonais!
 
Vous pouvez suivre les aventures de Nicolas au Pays du Soleil Levant depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Que mangent les Japonais au petit-déjeuner?
Complètement différent de nos habitudes culinaires françaises, le petit déjeuner japonais est réputé pour être un des plus sains au monde, puisqu’il apporte sucres lents, vitamines diverses et variées et protéines, mais pas trop de sucres rapides pour bien commencer la journée.
 
La soupe miso en est l'un des plats principaux!
 
Vous pouvez voir notre soupe miso en cliquant sur ce lien!

Mais il en existe de très bonnes prêtes à l'emploi!


Lors de son séjour au Japon, Nicolas s'est régalé, le matin, de cette fameuse salade de patates douces (recette à venir)!


Pour les protéines....un poisson grillé....oui...pourquoi pas?


Le riz , très important, est la base du petit déjeuner japonais traditionnel!
Du riz collant, du riz à sushi...bien sûr! (voir la recette sur ce lien)
Des algues séchées, des nori, peuvent aussi y être ajoutés.


Le tout est bien sûr arrosé d'une tasse de thé froid ou chaud, comme tous les repas au Japon.


Un thé venu tout droit du Japon dans une jolie boîte! Merci Claudette!
 
Ce repas obéit à la règle du kaiseki qui veut que l’on serve simultanément plusieurs petits plats très divers.
 
On peut donc ajouter ou retirer un des plats mentionnés selon les goûts.
 
Itadakimasu!



Le facteur nous gâte beaucoup en ce moment....

Dring....dring...
Oh! Merci facteur!

Marc...Vite! Vite...Ouvrons!


Un grand merci à Françoise du blog "grainedesucre" pour son joli présent.
Françoise me connaît! J'aime....Non...J'adore les foulards, les châles...
 
Celui-ci me va parfaitement bien!

Merci beaucoup Françoise pour cette marque d'amitié.
 
Bisous de nous deux.



Rêvons encore un peu....Noël n'est pas si loin de nous....Noël était aussi dans ce charmant village allemand, Montjoie!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Montjoie depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(16 clichés)


Noël est la meilleure saison pour découvrir la merveilleuse cité de Monschau, appelée Montjoie au Moyen Age.


Les premières mentions de la ville de Montjoie apparaissent en 1198.
Au 16e siècle, les drapiers venant de Stolberg sont attirés par la Rur, qui possédait une eau claire sans calcaire.
Ils travaillaient la laine de moutons et les draps.


À la fin du 18e siècle, la population parle le français et, au début du 19e siècle, la Prusse remplace Montjoie par Monschau.


Il est très difficile de circuler en voiture et certaines périodes sont interdites à la circulation des véhicules à moteur non munis d'une « Monschau-Karte ».


Pourtant cette voiture a trouvé sa place!


Et sa décoration intérieure ne laisse personne indifférent!


Montjoie (Monschau en allemand), située à un jet de pierre de la frontière belge, est nichée au creux d'une charmante vallée dans les collines de l'Eifel.


La balade en ville nous donne l'impression de nous promener dans un musée à ciel ouvert.....façades à colombages, ruelles pavées et ruines d'un château vous attendent au bord de la Roer, qui arrose la ville.


Très tôt dans la saison hivernale le traditionnel marché de Noël de Montjoie, installé autour d'un gigantesque sapin nous attend!


Mais, surtout, n'hésitez pas à vous perdre dans les ruelles de ce village!


Vous serez émerveillés par toutes ces maisons chaleureuses car décorées de belles manières!


Ce que j'appelle le festival des couronnes...et encore....je ne les ai pas toutes prises en photo.....


.....me donne des idées!


Je vais de découverte en découverte


À bientôt pour la suite de cette balade!



                                                     Marc et Sylvie

                                                   Vous souhaitent
                                    Une bonne et heureuse année 2019.

         Que cette nouvelle année vous apporte, joie, santé et bonheur!
                                        Que tous vos rêves se réalisent!

   Nous avons une pensée pour les personnes seules et les malades!

                                Bonne année et meilleurs voeux à vous tous!
 
(Le jardin de Claude Monet à Giverny-Juin 2018)



MERCI SYLVIANE

 30/12/2018
À l'occasion des fêtes de fin d'année, nous avons, Marc et moi, beaucoup de chance!
Nos amis et amies pensent toujours bien à nous et j'en parle régulièrement sur ce blog.
 
Aujourd'hui, je tiens à remercier particulièrement notre amie Sylviane!
Sylviane? Vous la connaissez!
C'est elle qui m'a offert ce joli château de Noël lors de notre balade à Aix-la-Chapelle (voir le lien)!


Ce matin Sylviane nous a envoyé une carte de voeux animée! Pas moyen de la poster sur notre blog!


Alors, j'ai trouvé la solution! J'ai fait quelques captures d'écran!
 
Vous le voyez! Nous sommes, Marc et moi, en forme pour cette nouvelle année qui approche!
 
Merci Sylviane! Cette carte est géniale!



Le fil rouge de ce dimanche va nous emmener à Okayama, ville située au sud de la préfecture d'Okayama, en bordure de la mer intérieure de Seto.
 
Ce jour là, Nicolas est allé visiter l'un des trois plus beaux jardins du Japon! Ce site culturel est renommé dans le monde entier!
 
Cette balade se fera en deux fois!
 
Vous pouvez suivre les aventures de Nicolas au Pays du Soleil Levant depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Château d'Okayama!
L'appellation de ce jardin signifie que ce jardin a été construit derrière de château d'Okayama!

Le jardin se trouve sur un banc de sable au milieu du fleuve Asahi, qui traverse la ville d'Okayama.

Une dérivation de celui-ci traverse le jardin en suivant plusieurs méandres, forme un étang, puis se jette dans une petite chute d'eau.



Le château d'Okayama se trouve en face du jardin.
Sa silhouette noire, qui lui a valu le surnom de « château-corbeau », est visible depuis de nombreux points du jardin.


Cage à grues!
Des grues étaient élevées dans le jardin dès l'époque d'Edo, mais elles ont disparue après la seconde guerre mondiale.
Guo Moruo, l'ancien Président de l'Institut scientifique chinois, a étudié au lycée Dairoku Senior d'Okayama et a, en 1956, offert deux grues au jardin.


Maison Enyô-tei!
Utilisée comme un lieu pour recevoir le daimyo, seigneur féodal japonais, lors de sa visite à Korakuen, cette maison était la structure la plus imposante du jardin.
Bien qu'elle ait été brûlée durant la Seconde Guerre mondiale, elle a été restaurée selon sa configuration d'origine en 1960 avec les meilleurs matériaux et technologies disponibles de l'époque.


Elle a été construite pour permettre aux seigneurs de l'époque de contempler ce site pittoresque aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du jardin.


Théâtre de Noh et Eisho (Théêtre de Nô)!
Les chambres autour du théâtre de Noh ont été utilisées pour regarder les représentations de Nô ou en tant que divertissement pour les invités.
Ikeda Tsunamasa, qui a construit le jardin, mais aussi les vassaux et citadins suivaient également les représentations de Nô à partir de ces chambres.
 


Pavillon de thé!
Ce bâtiment était à l'origine le Rikyu-do, une partie de la villa appartenant à un vassal de haut rang vers la fin de la période d'Edo.
Le bâtiment a été démonté et reconstruit ici.
Ce pavillon a été détruit durant la Seconde Guerre mondiale, puis reconstruit en 1961 et a été consacré à Yosai Zenshi, le prêtre d'Okayama ayant apporté le thé de Chine au Japon.
 


Le site est, aujourd'hui, entouré d'une forêt de bambous!
 
La balade se poursuivra lors du prochain fil rouge!



Les repas de fête se succèdent et les idées se veulent légères et rafraîchissante!
J'ai une idée!
Et si l'on préparait des amuse-bouches nordiques?


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes)
 
-1 fromage du type chavroux
-1 baguette bien fraîche
-saumon fumé
-2 échalotes


Coupez la baguette en rondelles et faites-les toaster.
Tartinez chaque tranche de chèvre.
Coupez le saumon en lanières et répartissez-le sur les toasts.
Pelez, lavez te hachez les échalotes en fines rondelles.
Disposez-les sur le saumon.


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées apéritives sur ce lien.



Montjoie (Monschau en allemand) est une ravissante bourgade nichée au fond d'une gorge sinueuse de la Rur (Roer).
Nous avons eu le loisir d'aller visiter ce village à l'occasion de son marché de Noël!
Ce fut aussi l'occasion de suivre notre guide à travers les rues du centre historique de ce village!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Montjoie depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


La maison Pauls’sches!
Construite dans la seconde moitié du 18e  siècle en style baroque-rococo par le tisserand Paul Christoph Scheibler, un des deux fils de Johann Heinrich Scheibler le bâtisseur de la Maison rouge.
Cette maison bourgeoise fut acquise en 1824 par un dénommé Hermann Pauls, d'où son nom actuel.
Depuis 1921, elle appartient à la ville de Montjoie!


La ville est située dans la région de l'Eifel, dans l'étroite vallée de la Rur (Roer en allemand).
Bien que cela s'écrive différemment, la prononciation est identique pour la rivière Ruhr qui arrose notamment Essen et qui se jette dans le Rhin à Duisbourg.


Cette maison, la plus ancienne du village, date de 1351.


Monschau était un pôle d’attractions pour les riches tisserands d’Europe.


Ses nombreuses maisons à colombages et ses toits d'ardoise en font une ville d'un grand intérêt architectural.


Église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge!
J'en parlerai dans un prochain article!


Le moulin à moutarde fut construit en 1882.
La moutarderie fonctionnait à cette époque grâce à la roue à aube toujours visible!
Actuellement, elle produit 20 sortes de moutardes artisanales et la matière première est toujours obtenue par broyage à froid.


Militaire et religieuse, Monschau est également une bourgade industrieuse, ainsi qu’en témoignent nombre de bâtisses.


La fontaine du drapier!
Cette belle fontaine présente le drapier, le teinturier et le tisserand.


Cette fontaine illustre clairement l’essor économique d’une région grâce à la productiontextile des temps modernes.


La draperie du pays de Montjoie connut son apogée entre 1765 et 1790. Son histoire est étroitement liée au nom de Johann Heinrich Scheibler (1705-1765).


Grâce à lui, les draps de Montjoie devinrent une marque.
 
À bientôt pour la suite de cette balade!



MERCI DELY

 29/12/2018
Aujourd'hui, j'ai le plaisir de mettre à l'honneur notre amie Dely du blog "Vendée BLOG".

À l'occasion des voeux de fin d'année, nous avons eu le plaisir de recevoir une grande enveloppe contenant de vrais petits trésors!


L'enveloppe contenait une belle carte de voeux ainsi qu'un joli marque-pages!

Je n'ai pas été longue à marquer ma page dans mon livre du moment (voir le lien)!

Merci beaucoup Dely de ce présent! Bisous de nous deux.



MERCI CHANTAL

 29/12/2018
Pour les fêtes de fin d'année, les petites mains ont bien travaillé.
voici une superbe broderie de Chantal du blog "entreprésetchamps".

Une pensée amie en cette veille de fête....et nous sommes heureux!

Merci Chantal!



Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui un livre de Donna Léon, "Les disparus de la lagune".

L'auteur:
Donna Léon fait partie de ces auteurs que j'affectionne particulièrement!

Née en 1942 dans le New Jersey, Donna Léon a exercé plusieurs métiers comme guide de voyage à Rome, rédactrice publicitaire à Londres et enseignante de littérature, notamment en Suisse, en Iran et en Arabie saoudite ainsi que  dans une base de l'armée américaine située près de la Cité des Doges.

C'est là qu'elle commence à écrire des romans policiers.

Venise sert, donc, de décor à ses histoires et le commissaire Brunetti en est le personnage principal.
 
Présentation   de l'éditeur:
 
Le commissaire Brunetti, surmené par des dossiers compliqués, s’offre une retraite solitaire dans une superbe villa de l’île de Sant’Erasmo, loin de sa femme Paola et de son patron.
Il a bien l’intention d’y passer ses journées à ramer sur la lagune vénitienne et à déguster des plats locaux.
 
Mais soudain, le paradis vire au cauchemar quand le gardien de la villa, Davide Casati, disparaît lors d’un violent orage.
Personne, pas même la femme qu’il rencontrait le soir en secret, ne sait où il se trouve.
 
Brunetti prend aussitôt l’affaire en main, ignorant que son enquête va le mener à rouvrir d’anciennes blessures et à révéler des secrets scandaleux dissimulés depuis des années dans les brumes de la lagune.
 
C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé le commissaire Brunetti dans la lagune vénitienne pour nouvelle enquête!
Le charme de Venise opère toujours autant!
 
Bonne lecture!



Une seule carotte comble les besoins d'une personne en vitamine A pour la journée!
Cette vitamine se retrouve aussi dans les oranges bien sûr!
 
Quoi de mieux pour faire le plein de vitamines que cette soupe aux carottes et saveur d'orange!
 
Cliquez sur les photo pour les agrandir!
(5 clichés)


Les ingrédients pour cette recette:
(4 persones- préparation 10 minutes- cuisson 35 minutes)
 
-500g de carottes
-le jus d'une orange
-1 càs de beurre
-1 gousse d'ail
-1 échalote
-1 litre de bouillon de volaille
-2 càs de maïzena
-20cl de lait
-croûtons
-poivre


Pelez, lavez et râpez les carottes.
Pelez, lavez et hachez l'ail.
Pelez, lavez et hachez l'échalote.
 
Faites fondre le beuure dans une casserole.
Ajoutez-y l'ail, l'échalote et les carottes râpées.
Couvrez et faites cuire 5 minutes sur feu doux.


Incorporez le bouillon de volaille, ainsi que le jus d'une orange.
Poivrez légèrement, couvrez et laissez cuire 25 minutes sur feu doux.
Incorporez l'épaississant et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.


Ajoutez-y le lait, mixez et réchauffer si nécessaire.
 
Au moment de servir vous pouvez accompagner votre soupe de croûtons et de fromage râpé.
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées potages et soupes sur ce lien.
 
Vous pouvez retrouvez des recettes "carottes" sur ce lien.



Après une bonne nuit réparatrice à Aix-la-Chapelle (voir le lien), nous nous dirigeons vers Montjoie, Monschau en allemand!

Monschau ou Montjoie en français, est une ville historique située dans le massif de l'Eifel, à seulement 2 km de la frontière belge.
Historiquement connu sous le nom de Montjoie, le nom a été changé en Monschau en 1918.
 
Cet article servira de récapitulatif à notre journée à Montjoie!
 
-Montjoie-Village historique (ici)
 
-Montjoie-Village historique (II) (voir le lien)

-Montjoie-C'est encore Noël (voir le lien)

-Montjoie-Portes et fenêtres (voir le lien)

-Montjoie-Les gourmandises du marché de Noël (voir le lien)

-Montjoie-Restaurant Flosdorff (voir le lien)

-Montjoie-Église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge (voir le lien)

-Montjoie-Église évangélique lutherienne (voir le lien)

-Montjoie-Église de l'Immaculée Conception (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir toutes nos balades allemandes en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Étymologie du nom de ce charmant village!
Certains linguistes pensent que le nom serait un dérivé du germanique mundgawi (« protection du territoire ») qui aurait été mal traduit par le latin Mons gaudii (« Mont de la joie »).

Au 15e le village est dénommé Monjoye puis devient Montjoie en 1795 lors de l'annexion de son territoire dans le département français de l'Ourthe.

Pourtant prussienne depuis 1815, son appellation ne sera germanisée, par décret officiel qu'en 1918 en Monschau, sur base de son nom en francique ripuaire Montche.



Historique!

Mentionné pour la première fois en 1198, Montjoie s'est développé autour de son château construit au 13ème siècle.

À partir de 1433, le château devint la demeure principale des ducs de Jülich.



La ville fut assiégée et pillée par l'empereur Charles Quint en 1543.

En 1795, la région fut annexée par la France, et fit intégrée au nouveau département de la Roer avec Aix-la-Chapelle comme chef-lieu.



Décernée à la Prusse par le Congrès de Vienne en 1815, la ville devint le chef-lieu du district de Montjoie .
De nos jours, Monschau appartient au district d'Aix-la-Chapelle.
 
Nous rencontrons un charmant jeune homme qui nous indique le chemin à suivre pour la visite de la ville!
 
Suivons-le!


Montjoie fut épargné tout au long des deux guerres mondiales.


Le village a conservé son aspect du 18e siècle avec de nombreuses maisons à colombages ou recouvertes d'ardoises et ses rues étroites restées presque inchangées depuis.


Maison Troistorff!
Cette maison cossue fut construite par un fabricant de draps en 1783.
Ses pignons armoriés et ses balcons soutenus par des atlantes lui confèrent une réelle allure de résidence urbaine.
 


Monschau était un pôle d’attractions pour les riches tisserands d’Europe.
La Maison Rouge en est un exemple typique d’une demeure du 18e  siècle habitée par les riches tisserands.


Maison rouge ou Rotes Haus!
Construite entre 1752 et 1768 en style hybride rococo, Louis XVI et Empire par le tisserand Johann Heinrich Scheibler pour lui servir de bâtiment commercial et de demeure.


Cette maison doit son nom à la couleur rouge qui couvre les briques des murs.


Aujourd'hui, cette maison est avant tout un musée qui constitue bâtiment représentatif des fabricants de drap conservé dans la vieille ville historique de Montjoie.


À demain pour la suite de cette visite!



Avant de rejoindre notre hôtel afin de profiter d'un sommeil réparateur nous avons terminé cette première journée à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, par un arrêt gourmand dans un restaurant situé au coeur de la ville historique, entre cathédrale et hôtel de ville!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Aix-la-Chapelle depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Le restaurant "Rastkeller" se situe plus précisément dans les caves de l'hôtel de ville!
Un superbe décor, une cuisine typique...suivez-nous!


Les tables nous attendent....


....mais, comme à mon habitude, j'aime visiter les lieux!


Merci Sylviane pour ce petit cadeau qui m'a fait très plaisir et qui m'accompagne tout au long de ces fêtes de fin d'année!
Vous le voyez?
Oui!
Il est beau mon chapeau de Noël!


En attendant l'entrée, nous pouvons apprécier une des spécialités de la région, une tartinade de saindoux fumé! Les amateurs ont beaucoup aimé!


En entrée cette verrine est, en fait, un latte macchiato de cresson avec des cubes de saumon.


Notre dégustation se poursuit avec de la poitrine de poulet de maïs au risotto de courgettes.


Enfin ce bavarois aux fruits rouges est tout à fait savoureux...au dire de Marc bien sûr!
 
À bientôt pour la suite de cette balade en Allemagne au moment de Noël.



JOYEUX NOËL 2018

 24/12/2018
                                  Que la magie de Noël
                                  Apporte joie et gaieté
                                  Dans vos foyers.

                Marc et Sylvie vous souhaitent un Joyeux Noël.

Nous avons une pensée particulière pour toutes les personnes    seules ainsi que pour les malades.

(Le Mont Saint-Michel septembre 2018)



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :