Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 33 823 888
Nombre de commentaires : 101 266
Nombre d'articles : 8 813
Dernière màj le 10/04/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Soufflenheim est une commune située dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.
Cette cité est réputée pour son artisanat de poterie vernissée et la fabrication de produits réfractaires.

La petite histoire:
L'argile y serait extraite et travaillée depuis l'âge du bronze, mais c'est seulement au 12e siècle que l'empereur germanique Frédéric Barberousse attribue aux résidents le droit perpétuel de tirer la glaise de la forêt de Haguenau.
On appelle aussi Soufflenheim, la cité des Potiers ou Töpferstadt en alsacien.

Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien!

(9 clichés)


Potier, une histoire de famille !

La famille Hausswirth, potier de génération en génération, est installée depuis 1979 au centre de Soufflenheim.
De tout temps, la poterie fut la grande spécialité du village et fit sa renommée.
Christian Hausswirth perpétue cet art de l’argile pour la fabrication de ses poteries.

Le tournage :

C'est la technique la plus longue à apprendre (compter 100 heures au départ avant de pouvoir faire un bol correctement), mais c'est aussi celle qui permet de travailler le plus vite ensuite.


Nous avons eu la chance de pouvoir visiter l'atelier de la poterie Hausswirth lors de notre dernier séjour dans cette charmante cité.

Dans la plus pure tradition de la poterie de Soufflenheim, tous les modèles présentés en magasin sont fabriqués et décorés à la main dans l'atelier artisanal et familial.


Ici, le moule qui sert à fabriquer le fameux plat à Baeckeofe.


Christian Hausswirth utilise encore et toujours la terre de Soufflenheim pour ses nombreuses qualités.
Cette argile provient de la proche forêt de Haguenau : elle est molle et imperméable, à base de silicate d’alumine naturelle.
Elle a la propriété de donner, une pâte plastique qui devient solide et inaltérable après la cuisson.

Le plat à Baeckeofe prend forme entre des mains expertes.


Décor gravé dans la terre crue :

Pour les pièces de gré brut il s'agit de graver le décor à main levée dans la terre crue à l'aide d'une grosse aiguille à coudre.
Cela se fait après le tournage.


Après les étapes de séchage et de première cuisson voici....

L'émaillage :

L’émaillage est un procédé de fabrication consistant à déposer sur un support, une couche vitreuse, transparente ou colorée, l'émail.


La qualité de l'argile de Soufflenheim est reconnue de très longue date !


La visite se termine par la boutique.....

Mon plat à Baeckeofe étant trop gros et trop lourd pour nous....je me suis achetée un plus petit.....

Merci à la famille Hausswirth pour cette visite et pour votre accueil vraiment très sympathique.



Hagondange est une ville située dans le département de la Moselle, en Lorraine.

Ce jour là, nous nous y étions donné rendez-vous, avec Lilly et Patrick, nos cousins d'Alsace, afin de déjeuner au Resto de Babette.

(16 clichés)


Le Resto de Babette, 104 Rue de Metz à Hagondange, est un établissement au style contemporain, à la décoration noire, blanche et rouge et à l'accueil tout à fait charmant.


Les apéritifs sont accompagnés d'un cake aux lardons. Délicieux.


Le repas débute par une tapenade à tartiner sur une belle miche de pain.


Les entrées !
Lilly et moi choisissons une salade composée tout à fait gourmande.


Nicolas choisit le tartare de veau, fromage affiné, vinaigrette de soja, oignons cébettes, cornichons, tomates séchées.


Marbré de foie gras cuit en deux façons, chutney, pain d’épices maison pour Patrick et Marc.


La suite du repas est tout aussi gourmande !
Pour ma part je déguste la pièce du boucher qui est accompagnée de frites et de salade.


Patrick et Nicolas choisissent le burger "incontournable"....un vrai délice selon nos deux gourmands.


Marc se régale d'une tapilla de porc ibérique !
La tapilla est tirée de l'une des parties les plus savoureuses du porc ibérique. Sa chair est persillée et à un inimitable goût de noisette.


Quant à Lilly elle découvre une belle assiette de filets de caille sur lit de purée de légumes.


Les desserts !
Voilà le caramel : une panna cotta, caramel au beurre salé, mousse de spéculoos et meringue sponge cake.


Marc fait son gourmand est savoure un café gourmand.


Lilly choisit le baba au rhum et sa boule de glace chantilly.


Nicolas termine son repas par un sorbet citron, un sorbet citron vert et une boule de glace palet breton.


Et moi je termine tranquillement pas un café crème.

Nous avons passé un très bon moment gourmand et nous remercions Babette et toute son équipe pour ce bon repas.

Nous remercions également Lilly et Patrick pour ses bons moments de retrouvaille en famille.



Chuttt!!!!
J'ai l'impression qu'une présence plane autour de moi!

Depuis que j'ai décidé de vous cuisiner ce velouté de panais et de potiron....Je ne sais pas...mais il me semble que je ne suis plus tout à fait seule en cuisine!

Et vous? Avez-vous remarquez quelque chose?


Les ingrédients pour cette recette:

-1 gros panais
-1 petit potiron
-3 carottes
-1 échalote
-2 oeufs
-1 brique de crème fraîche
-sel, poivre
-origan
-huile d'olive


Pelez, lavez et coupez les panais, les carottes et le potiron en dés.
Pelez et hachez l'échalote.

Faites revenir tous les légumes pendant 5 minutes dans une grande casserole avec un filet d'huile d'olive.

Ajoutez 1,5 à 2 litres d'eau et remuez.
Salez, poivrez.

Faites cuire à petits frémissements pendant 20 à 25 minutes.
Les légumes ne doivent pas tomber.

Lorsque le potage est cuit, mélangez la crème et les oeufs et versez cette préparation dans le potage.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.


Servez aussitôt en fonction des goût de chacun!
N'oubliez pas de saupoudrer légèrement vos assiettes d'origan.

Les uns préfèrent le velouté avec les légumes entiers...Moi je le préfère mixé.

Bon appétit!

Ayez l'oeil, car aujourd'hui, il va peut-être se passer de drôles de choses!
À demain...Peut-être!

Vous pouvez retrouver d'autres idées soupes et potages sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de potiron sur ce lien.

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



Hochfelden qui signifie champs élevés en alsacien est une commune de la plaine d'Alsace en région Grand Est.
Cette commune est également connue pour la brasserie Meteor, une brasserie indépendante alsacienne fondée en 1640.

Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien!

(15 clichés)


Historique :
En 870, l'abbaye de Wissembourg possédait, à Hochfelden, une cour domaniale avec terre salienne et manse de vignobles à l'emplacement de l'actuelle brasserie Meteor.

En 1640, Jean Klein installe la brasserie à son emplacement actuel. En 1844, la famille Metzger, issue de brasseurs strasbourgeois, rachète cette brasserie.
En 1898, cette famille s'allie par mariage à la famille Haag, brasseurs d'Ingwiller, la brasserie est renommée « Metzger Haag ». La brasserie est encore aujourd'hui dirigée par cette même famille.

Le grenier !
Nous découvrons au gré d'une balade dans le jardin les matières premières nécessaire à la fabrication de la bière.


Le laboratoire !
La serre abrite le laboratoire datant du 19e siècle.


La maison familiale !
Partons à la découverte de la maison familiale datant du 17e siècle et de ses souvenirs familiaux.


Le puits devant la maison !


Le bureau !


La bibliothèque !


La cour d'honneur !


Les caves de fermentation !
La salle de fermentation et de maturation où le temps transforme la bière verte en or jaune, avant d’être filtrée.


Oeuf à levure !


Moteur à vapeur !
La salle des machines pour vivre au rythme frénétique de notre épopée industrielle.


Le grand bar !
Le bar où les bières permettent d'exercer notre palais grâce aux conseils du barman.


Une charmante dame me propose de mettre une épingle sur la ville d'où nous venons.....


Pas si facile de nous y retrouver !


La dégustation !
La visite se termine par une dégustation sur la terrasse.

C'est une visite à ne pas manquer si vous passez dans cette région.



MERCI Marie-Claude

 12/10/2023
Aujourd'hui, je tiens à remercier Marie-Claude du blog "33gourmande" pour la jolie carte postale que je viens de recevoir.

Ce sont toujours de bons moments quand nous recevons ces pensées amicales, et cette fondue bourguignonne me donne bien envie de l'ajouter dans mes prochains menus.

Merci Marie-Claude pour cette jolie carte !



PIE AU POULET

 10/10/2023
Le pie est un plat britannique traditionnel, croustillant à l'extérieur, moelleux à l'intérieur.
Autrefois, il constituait un repas nourrissant pour les ouvriers des mines d'étain des Cornouailles.
Aujourd'hui encore, le pie est un en-cas très apprécié par les banquiers de la City londonnienne.

Aujourd'hui, je cuisine un pie au poulet version Laurent Mariotte !


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes - préparation 20 minutes - cuisson 35 minutes)

-1 pâte feuilletée
-500g de champignons de Paris
-500g de blancs de poulet
-1 gousse d'ail
-40cl de crème fraîche
-1 jaune d'oeuf
-beurre, sel, 4 épices


Nettoyez, lavez et coupez les champignons en lamelles.
Coupez les blancs de poulet en lanières.
Dans une sauteuse, faites chauffer un peu de beurre et faites-y revenir les champignons jusqu'à ce qu'ils perdent leur eau.
Réservez.
Remettez une noix de beurre et faites revenir les blancs de poulet jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
Remettez les champignons.
Salez, saupoudrez de 4 épices et incorporez la gousse d'ail.
Laissez cuire sur feu doux 10 minutes.
Ajoutez la crème.
Laissez refroidir.


Beurrez une tourtière et disposez votre préparation sur tout le fond.
Déposez un disque de pâte feuilletée par-dessus et bordez bien la pâte autour de la tourtière.
Faites un petit trou au milieu.
Mélangez le jaune d'oeuf avec un peu de lait et badigeonnez-en le pie.
Glissez le pie dans un four à 220° pendant 35 minutes environ (+ou- selon le four).



Bon appétit !

Vous pouvez voir ou revoir nos petits plats façon Laurent Mariotte sur ce lien !

Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes de volaille sur ce lien.



Surbourg est une commune située dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.
Nous nous y sommes arrêtés pour visiter la très belle collégiale Saint-Martin-et-Saint-Arbogast.

Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien!

(9 clichés)


Vers 570, Saint Arbogast, le premier évêque de Strasbourg, implante à Surbourg une abbaye, le premier couvent d'Alsace.
Le couvent fut placé sous le patronage de Sainte Marie et de Saint Martin, plus tard on y ajoutera Saint Arbogast.


L'abbatiale, reconstruite au XIIe siècle en style roman, existe toujours . Elle est devenue en 1838, l'église du village.


Cette église préfigure l'un des modèles de l'architecture romane alsacienne.


Les vitraux sont du 20e siècle.


La pierre des Guttiar est un remarquable exemplaire de l'art funéraire Renaissance alsacien.


Les bas-côtés sont terminés par des autels : une mort de Saint-Joseph d'un côté....


.....une Pièta de l'autre.


Peinture murale représentant Le Calvaire.

Belle balade !



Maxime Chattam est le pseudonyme de Maxime Guy Sylvain Drouot. C'est un romancier français, né en 1976 à dans le Val-d'Oise, qui, suite à des études en criminologie, s'est spécialisé dans le roman policier.

Conscient des connaissances qu'il faut avoir pour ce genre d'écrits, il suit une formation en criminologie et, durant cette année là, il apprend les rudiments de la psychologie criminelle, de la police technique et scientifique et de la médecine légale.

Professionnel du fantastique, il reçoit, en 2003, le prix du roman "Fantastic'arts" lors du festival du film fantastique de Géradmer.

Aujourd'hui je vous présente le livre de Maxime Chattam, "La constance du prédateur" !

Présentation de l'éditeur :

Ils l'ont surnommé Charon, le passeur des morts. De son mode opératoire, on ignore tout, sauf sa signature, singulière : une tête d'oiseau. Il n'a jamais été arrêté, jamais identifié, malgré le nombre considérable de victimes qu'il a laissées derrière lui. Jusqu'à ce que ses crimes resurgissent du passé, dans les profondeurs d'une mine abandonnée...

Plongez avec Ludivine Vancker dans le département des sciences du comportement, les profilers, jusque dans l'âme d'un monstre.

Bonne lecture !



Lors de notre séjour à Wissembourg, cité située dans le Bas-Rhin en région Grand Est, nous nous sommes arrêtés au restaurant La Couronne, pour une seconde fois.
Nous y avions été l'année dernière (ici) !

L'hôtel Restaurant de la Couronne, situé 12 place de la République, est un ancien relais de la Poste à Wissembourg lové dans un immeuble du XVIIIe siècle, entièrement rénové dans le style "alsacien".

Vous pouvez voir ou revoir cette balade depuis le début sur ce lien !


Les entrées arrivent et Marc et moi choisissons de débuter notre repas par une salade composée aux toasts de chèvre.


Nicolas savoure, lui, une belle assiette de crudités.


Pour la suite de son repas Marc choisit la choucroute garnie à l'alsacienne et il se régale.


Alors que Nicolas et moi prenons un faux-filet au poivre façon maître d'hôtel.


Pour le dessert Marc se fait grand plaisir avec un succulent baba au rhum.


Nicolas, quant à lui, termine par un moelleux au chocolat !

Nous avons passé un bon moment gourmand dans un cadre charmant ! Nous recommandons cette adresse bien sympathique.



Drachenbronn-Birlenbach est une commune située dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.

Installé au cœur du massif forestier de Drachenbronn, posé tel un belvédère sur l’un des sommets du Massif des Vosges du Nord, le Chemin des Cimes Alsace est l’une des attractions du territoire de l’Alsace Verte à ne manquer sous aucun prétexte !

Je vous invite à voir ou à revoir notre balade sur le chemin des cimes de Mettlach en Allemagne sur ce lien !

Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien!

(7 clichés)


D'une longueur totale de 1 050 mètres et avec une pente maximale de 6%, le Chemin des Cimes va nous emmener progressivement au-dessus de la cime des arbres, jusqu'au sommet de la tour panoramique de 29 mètres. 


Impressionnant !


Le sentier est agrémenté de panneaux évoquant la faune et la flore. Il est également jalonné de tables et de bancs de repos et de jeux ludiques.


Parmi les points les plus élevés des environs, cette tour panoramique nous offre un panorama à 360° sur les Vosges du Nord, la plaine du Rhin et la Forêt-Noire.


Marcher au-dessus des arbres ? Mais oui, c’est possible en Alsace Verte avec cette tour d’observation, le Chemin des Cimes Alsace.


La tour se situe sur un terrain militaire et l'on peut observer, au loin, les antennes militaires !

Belle balade !



Coup de coeur du mois d'octobre !

Aujourd'hui, je vous présente un livre de Michel Bussi, "Trois vies par semaine"!

L'auteur :

Michel Bussi, né le 29 avril 1965 à Louviers dans le département de l'Eure, est un écrivain et politologue français, professeur de géographie à l'université de Rouen, où il a dirigé jusqu'en 2016 une UMR du CNRS.

Présentation de l'éditeur:

Habiter trois villes différentes ? Posséder trois identités reconnues ? Aimer trois femmes intensément ?
Avoir trois vies par semaine.
Pour tirer les fils de ce nouveau suspense qui mêle les thèmes de l'exil, la vengeance, la multiplicité d'une vie... l'unique Michel Bussi.

Un mort
Deux disparus
Trois femmes amoureuses

Un corps est retrouvé dans la vallée de la Meuse, au cœur des Ardennes. Accident, suicide, meurtre ?
La révélation de l'identité de la victime plonge la capitaine Katel Marelle dans la sidération.
Renaud Duval menait-il... trois vies par semaine ?
Trois femmes attendent son retour. Chacune revendique d'être son unique amour.
Ensemble, elles vont tenter de percer l'énigme d'une impossible triple vie...
Mais comme dans un théâtre d'illusions, des ombres rôdent, prêtes à se venger.
Qui sait la vérité ? Qui manipule ? Qui tire les ficelles ?

Méfiez-vous des fils invisibles...

Une intrigue vertigineuse pour un grand suspense de Michel Bussi.

Bonne lecture !



La noix est un fruit à écale, c’est-à-dire qu’elle a une coquille comme les noisettes, les amandes ou les pistaches. Elle possède de nombreux atouts qui font d’elle un véritable allié santé.

Mes amis, les noix 2023 sont arrivées ! En premier lieu, des noix dans mon petit panier pour les déguster fraîches !


Ensuite des noix dans deux cagettes pour les laisser sécher et les déguster avec gourmandise cet l'hiver !

En effet, il y a au moins 5 bonnes raisons de manger des noix.....

1-Favorise le transit
La noix est un antioxydant riche en fibres alimentaires.

2-Un coupe faim très sain
Grâce à sa haute teneur en fibres qui permet de ressentir rapidement un effet de satiété, la noix est un coupe-faim idéal pour les personnes qui suivent un régime.

3-Bon pour la santé
De nombreuses études permettent de montrer les multiples bienfaits de la noix sur notre santé.

4-Bénéfique pour le cerveau
Sous l’Antiquité, on pensait qu’en raison de sa forme, la noix était bonne pour le cerveau… Et ce n’était pas faux ! Des chercheurs californiens ont publié une étude sur ses bienfaits sur notre activité cérébrale.

5-Diminue le stress
En cas de surcharge mentale, veillez à manger des noix ! Elles sont en effet excellentes pour lutter contre le stress.



Poussay est une commune située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Le village est situé dans la vallée du Madon, à deux kilomètres au nord de la ville de Mirecourt, sur le sommet d’un coteau à trois cents mètres d’altitude sur la rive gauche du Madon.

Vous pouvez suivre notre balade à Mirecourt depuis le début sur ce lien !
(4 clichés)


Poussay est connu pour sa célèbre Foire de Poussay qui est la 3e foire agricole de France et la plus grosse Foire Braderie du Grand Est.

Mais ce village est aussi connu pour son puits, grand trésor local.
Il remonte au 12e siècle avec un ensemble urbain d'une grande authenticité.

Suite à la légende de Sainte Menne, deux monuments religieux dédiés à la Sainte ont été construits : une chapelle, à l’entrée du village de Puzieux, et une abbaye dans le village de Poussay.

Le puits est l’unique vestige du cloître.
Profond de 33 mètres, il était actionné jadis à la main par une grande roue de 2 mètres de diamètre et était uniquement utilisé par l'abbaye.
Puis après la Révolution, les villageois l'utilisèrent pour leur consommation quotidienne.
D’abord couvert au 18e siècle pour garder ses abords propres, il sera fermé après la construction d’une fontaine.


Église Saint-Maurice !


L'église actuelle est située à l'emplacement d'une chapelle dédiée à saint André, qui se trouvait dans les dépendances du monastère.
C'est une église de grand catactère !

Belle balade !



Tout au long du mois d'octobre, la France, tout comme de nombreux autres pays, se mobilise dans la lutte contre le cancer du sein.

Une femme sur huit présente le risque de développer un cancer du sein en France.

C’est dans le but d’informer les femmes de 50 à 74 ans qu’à lieu, Octobre rose, le mois de la sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

Le dispositif Octobre rose vise à inciter les femmes à participer au dépistage du cancer du sein organisé.

Octobre rose vise également à mobiliser davantage les professionnels de la santé au sujet du cancer du sein.

En octobre, de nombreux pays se mobilisent dans la lutte contre le cancer du sein, à travers diverses manifestations, sous le nom d’Octobre Rose.

"LES BONS RESTAURANTS" ont décidé de participer à cette démarche en réalisant, aujourd'hui, une recette "rose".

Nous vous invitons à cliquer sur ce lien pour voir cette recette.




Une pizza savoureuse pour commencer le week-end de manière gourmande ?

Aujourd'hui, je cuisine une pizza mortadelle et mozzarella !


Les ingrédients pour cette recette:
(préparation 10 minutes - cuisson 15 à 20 minutes)

-une pâte à pizza ou feuilletée
-2 boule de mozzarella
-mortadelle
-25cl de sauce tomate
-marjolaine


Étalez la pâte à pizza sur la plaque du four garnie d'une feuille de papier cuisson.
Badigeonnez-la de sauce tomate.
Coupez une boule de mozzarella en tranches et répartissez-la sur la pizza.
Glissez la pizza dans le four à 220° pendant 15 à 20 minutes environ.


À la sortie du four, placez la pizza sur une planche de service.
Garnissez-la de tranches de mortadelle coupée finement et de la seconde boule de mozzarella coupée en tranches.
Saupoudrez de marjolaine.

C'est prêt !

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées pizzas sur ce lien.



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :