Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 20 288 536
Nombre de commentaires : 87 159
Nombre d'articles : 6 816
Dernière màj le 15/12/2018
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>
Notre fil rouge du dimanche consacré au zoo de La Flèche, commune située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, se termine aujourd'hui!
 
Partons deci delà à la découverte de quelques animaux bien sympathiques!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre article sur le zoo de La Flèche depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Loup blanc de l'Arctique!
Le loup arctique hante l’un des milieux les plus inhospitaliers du monde, où peu de mammifères parviennent à survivre.


Sous-espèce du loup gris, il est le plus gros représentant du genre, un mâle adulte pouvant avoisiner les 80 kg.


Bongo!
Le bongo une grande antilope des forêts tropicales. Il est sans conteste l'un des plus beaux ongulés qui soient!


Vivant tapi dans les forêts tropicales cet animal est aussi l'un des plus secrets.


Suricate!
Le suricate, parfois surnommé « sentinelle du désert », est une espèce de mammifères diurnes et la seule du genre Suricata.


Ce petit carnivore vit dans le sud-ouest de l'Afrique (désert du Namib).
Animal très prolifique, le suricate vit en grands groupes familiaux au sein d'une colonie.
Ils se réfugient la nuit dans de vastes terriers.


Capybara!
Avec sa tête massive, ses oreilles courtes, ses narines et ses yeux implantés très hauts, le capybara n’est pas sans évoquer un petit hippopotame lorsqu’il est dans l’eau.
Sa dentition est pourtant sans équivoque, il s’agit bien d’un rongeur, et le plus gros du monde !

À bientôt pour un nouveau fil rouge!



Très simples à réaliser, ces bouchées apéritives feront le bonheur des grignotages de week-end gourmands!
 
Aujourd'hui, je cuisine des toasts ricotta ciboulette et oeufs de lompe!


Les ingrédients pour cette recette:
(préparation 10 minutes)
 
-pain de mie ou toasts
-100g de ricotta
-10cl de crème fraîche
-oeufs de lompe
-ciboulette


Lavez, séchez et ciselez finement la ciboulette!
Dans un ramequin, mélangez ricotta, crème et ciboulette.


Toastez les tranches de pain de mie.
Coupez les tranches à votre convenance.
Tartinez-les de ricotta à la ciboulette.
Répartissez chaque bouchée d'oeufs de lompe.
 
Bon appétit.

Vous pouvez retrouver d'autres idées apéritives sur ce lien.



Manternach cette localité luxembourgeoise, dont elle est le chef-lieu, est située dans le canton de Grevenmacher.
Occupé depuis la nuit des temps, le site de la localité actuelle de Manternach figure à coup sûr parmi les plus anciens villages du Luxembourg.
 
Ce jour là, nous avons pris la route pour Manternach! Le circuit proposé démarre près de la gare! Je vous  conseille donc de vous y rendre afin de garer la voiture!
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades luxembourgeoises en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


Les origines de Manternach remontent à l'époque celte.
Durant l'époque romaine, les activités des habitants de Manternach se concentrent sur l'agriculture et la viticulture.


Depuis le début du Moyen-Âge jusqu'à  la révolution française, la paroisse constitue une dépendance de la célèbre abbaye Saint-Maximin de Trèves.


Dès le milieu du 18e siècle, une fonderie est en activité et au 19e siècle, Manternach est définitivement lié au nom de Lamort, une famille originaire de Nancy, qui y fonde sa première fabrique de papier.
D'une paisible bourgade, Manternach est devenue une localité moderne qui nous offre aujourd'hui, une balade nommée "Traumschleife" ou "Boucle de rêve"!


Cette balade va nous mener à travers la réserve naturelle "Manternach Fields"!


Le sentier sinueux monte doucement vers la réserve naturelle.


La vue sur le village est magnifique!


Soudain, la forêt qui nous attire se fait charmante, odorante...peut-être même un peu fantastique!


Cette forêt est connue pour ces ravins au détour desquels je guette...
...un coup d'oeil à droite....
...un coup d'oeil à gauche...


....des elfes ou des lutins!
Soudain, je les entends...écoutez bien...ils nous racontent de belles histoires!


Le chemin suit le cours de la Syre!
La Syre est une rivière luxembourgeoise, affluent gauche de la Moselle.


Une anfractuosité...une courbe....un vignoble!
Ce vignoble est situé au coeur de la forêt!
Étonnant!
Magnifique!


Le sentier suit une falaise et nous longeons une formation de roches calcaires tout à fait impressionnante!


Ce sentier est d'une difficulté moyenne mais il est l'un des plus appréciés des randonneurs!
 
À bientôt pour une autre balade!



GELÉE DE CASSIS

 23/06/2018
Je vous disais que nous allions réaliser de délicieuses confitures et gelées de fruits....
Nous allons poursuivre la saison des confitures par une délicieuse gelée de cassis.

Le cassis a toujours eu la réputation d'avoir des effets bénéfiques sur la santé!
On utilise, notamment, les feuilles en infusions pour lutter contre les rhumatismes.
Mais, ne serait-ce que pour le plaisir....

Aujourd'hui, je cuisine, la gelée de cassis.


Mon extracteur de jus, cet appareil qui permet d'extraire le jus des fruits afin d'en réaliser des gelées, des coulis....n'est pas bien loin, en ce moment!
(voir le lien sur mon article consacré à l'extracteur de jus).

Grâce à un système de vapeur le jus s'écoule doucement et au bout de 2 à 3 heures vous obtenez un excellent nectar qui vous permettra de réaliser de vraies douceurs!

Lavez et égouttez les fruits.
Mettez-les dans l'extracteur de jus et laissez le jus s'écouler pendant 2 à 3 heures.
Une fois le jus écoulé, vous le filtrez, afin d'éliminer les petits grains qui auraient pu passer à travers les mailles du filets.


En fonction du jus obtenu, vous pesez le sucre.
Puis, vous pressez le citron.
Mais la base de ma recette de gelée de mûres est:

-1 kg de jus de cassis
-800g de sucre
-le jus d'un citron


Les ingrédients pour cette gelée sont prêts....Vous pouvez commencer!
Commencez par laver et stériliser les pots de confitures.

Ma petite astuce!
Versez le jus dans votre marmite à confiture et portez à ébullition.
Laissez cuire le jus à petits bouillons pendant 10 minutes afin d'éliminer le trop plein d'eau.
Ensuite, versez le sucre et le jus de citron.
Remuez et laissez reprendre le petit bouillon.


À partir de ce moment vous laissez cuire votre gelée tout en la remuant et en la surveillant.
Au bout de 10 à 15 minutes vous vérifiez la nappe.
Dès que votre confiture se fige, vous la mettez en pots et vous fermez les pots.


Vous laissez refroidir les pots.
Vous collez une belle étiquette et vous garnissez vos pots d'un joli tissu et d'un beau ruban!

Bonne dégustation!

Vous pouvez retrouver d'autres idées gelées et confitures sur ce lien.



PANACHÉ PROVENÇAL

 21/06/2018
En ce premier jour d'été Marc et moi avons eu envie de faire la fête....la fête aux en cuisinant un panaché provençal!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation10 minutes- cuisson 1 heure)
 
-500g de tomates
-500g de courgettes
-huile d'olive
-2 gousses d'ail
-2 boules de mozzarella
-origan
-sel, poivre


Lavez, séchez et coupez les courgettes en fines rondelles.
Lavez séchez et coupez les tomates en rondelles.
Coupez la mozzarella en rondelle.
Pelez, lavez et coupez l'ail.


Dans un plat allant au four intercalez rondelles de courgettes, rondelles de tomates et rondelles de mozzarella.
Arrosez le plat d'huile d'olive.
Salez et poivrez.
Saupoudrez d'ail finement coupé et d'origan.


Glissez le plat dans un four à 220° pendant 1 heure.
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "courgettes"sur ce lien.
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées légumes sur ce lien.



Héritier d'une longue lignée, le duc Léopold (1679-1729) hisse Lunéville au rang de capitale, et à partir de 1702, l'ancien château commence sa métamorphose.
Celle-ci est l'oeuvre de Germain Boffrand, brillant architecte français qui est nommé Premier architecte du duc en 1711.
Vingt ans de travaux seront nécessaires pour transformer l'ancienne demeure en résidence princière.
 
Aujourd'hui, nous poursuivons la visite guidée du château de Lunéville.
 
Vous pouvez voir ou revoir la visite du château de Lunéville depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Située sous la chapelle, les salles voutées du sous-sol servaient de cave pour l'échansonnerie.
Aujourd’hui, elles accueillent des séminaires et des conférences.


Cette pièce, appelée salle du puits, fait partie des cuisines ducales.
Elles sont situées dans les caves du château et se poursuivent sous l'aile ducale.


Cette pièce correspondait à la cuisine principale dont les mets étaient destinés à la famille ducale.


Il ne reste plus rien des équipements de cette pièce.
Toutefois la reproduction de ce fourneau en usage au 18e siècle est tout à fait de circonstance.


Dans la cuisine nous pouvons faire connaissance avec Nicolas Ferry!
Nicolas Ferry, dit Bébé, né à Plaine, actuellement dans le Bas-Rhin, dans la principauté de Salm-en-Vosges le 11 novembre 1741 et mort le 8 juin 1764, est un nain qui fut élevé à la cour de Stanislas, duc de Lorraine, et dont la renommée se répandit dans toute l'Europe.


Quand il naquit, il ne mesurait que 24 centimètres, et n'en dépassait pas 70 à 15 ans.
Il mourut à 22 ans, avec tous les signes de la vieillesse. Il était probablement atteint de progéria.


Stanislas le surnomma affectueusement Bébé, plus ancienne attestation de ce terme qui sera utilisée couramment pour désigner un nourrisson.
Il serait aussi à l'origine du Jeu du nain Bébé, devenu plus tard Le Nain jaune.

À bientôt pour un nouveau voyage!



Le diplomate est une pâtisserie dont la recette admet beaucoup de variantes!
Le nom de ce dessert viendrait du fait qu'il ait été imaginé par Talleyrand pendant le Congrès de Vienne.
 
Aujourd'hui je vous propose ma version du diplomate aux groseilles!


Tout bon diplomate aux groseilles commence...par une cueillette à la fraîche!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes)
 
-800g de groseilles
-50cl de crème fleurette
-125g de sucre glace (+ou-selon le goût de chacun)
-5cl d'eau de vie de framboise ou de kirsch ou de rhum blanc
-biscuits à la cuillère


Égrenez les groseilles.
Lavez-les et séchez-les.
Battez la crème en chantilly avec le sucre glace.


Une poche à douille faite maison avec un sachet congélation!


Mélangez un peu d'eau de vie à une même quantité d'eau.
Trempez rapidement les biscuits à la cuillère dans le liquide et montez les diplomates.
 
Remarque:
J'ai choisi de réaliser ce dessert en portions individuelles.


Placez 4 biscuits côte à côte sur chaque assiette à dessert.
Garnissez-les de crème chantilly.


Recouvrez la crème de groseilles.


Disposez une seconde couche de biscuits-crème-groseilles.
Posez des biscuits par-dessus.
Terminez par de la crème chantilly.


Décorez les diplomates d'une grappe de groseilles et servez bien frais.
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de fêtes sur ce lien.



Lunéville, commune située dans le département de Meurthe-et-Moselle, est surtout connue pour son château, surnommé le « Versailles Lorrain »!
 
Aujourd'hui, je vous propose une visite guidée de l'intérieur de ce bel édifice!
 
Vous pouvez voir ou revoir la visite du château de Lunéville depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Le château de Lunéville, possession des ducs de Lorraine depuis le 13e siècle, a été construit pour le compte du duc Léopold 1er entre 1703 et 1720 sur des plans de Pierre Bourdict, Nicolas Dorbay et Germain Boffrand.


Salle des gardes!
Comme dans toute résidence princière, la première pièce des appartements des souverains était occupée, au quotidien, par les gardes du corps chargés d'assurer le sécurité des lieux.
Accessible par le corps central du château, la salle des gardes constitue aujourd’hui l'accueil du château.


Salle de la livrée!
Cette première antichambre servait à la cour de salle d'attente avant d'entrer dans les appartements du duc de Lorraine.
 


Grâce à ses dimensions, la salle pouvait également servir aux bals et banquets de la cour de Lorraine.


Elle tient son nom de la livrée qui était l'uniforme porté par les domestiques.


Chapelle Palatine!
Elle est réalisée entre 1720 et 1723, d'après des plans de l'architecte Germain Boffrand. Depuis 1698, elle est la septième chapelle du château utilisée par le duc Léopold Ier.
Elle se caractérise par la richesse de sa décoration, l'harmonie des proportions, et la présence d'une tribune qui en fait une chapelle Palatine.


C'est le rapport harmonieux des proportions qui en fait toute la qualité!


Aujourd'hui, la chapelle est un écrin pour la musique baroque!


L'escalier d'honneur!
Il permettait d'accéder aux appartements de l'étage qui accueillait les enfants du duc Léopold Ier puis les favoris de Stanislas Leszczynski, le duc et la duchesse Ossolinski.
La rampe de l'escalier porte le monogramme du duc Léopold Ier, le double L, et ses motifs d'entrelacs rappellent ceux de l'escalier du château de Maisons-Laffitte en Île-de-France.
Actuellement il permet d'accéder au vestibule qui donne accès aux tribunes de la chapelle.
 
À demain!



Parmi les premiers plaisirs du printemps, nous retrouvons, avec joie, le goût acidulé de la rhubarbe!

La rhubarbe a l'avantage d'être très peu calorique et bien pourvue en vitamine C.

Elle se déguste de bien des manières, de la compote à la tarte en passant, bien sûr, par la délicieuse et savoureuse confiture!

J'ai la chance de pouvoir me procurer de la rhubarbe printanière chez une voisine de ma maman.
Vous pensez bien que j'en ai profité pour réaliser les premières confitures de la saison...

Aujourd'hui, je cuisine la confiture de rhubarbe au gingembre.


Les ingrédients pour cette recette:

-1 kg de rhubarbe
-800g de sucre
-50g de gingembre frais
-20cl de pinot blanc
-2cl de marc de champagne


Pelez, lavez et coupez la rhubarbe en petits dés.
Pelez, lavez et râpez le gingembre.

Dans une casserole, faites chauffer le vin blanc avec 50g de sucre et le gingembre râpé jusqu'à complète évaporation du liquide.
Ajoutez, alors le marc de champagne et réservez!


Mettez la rhubarbe dans votre bassine à confiture avec le reste du sucre et la préparation au gingembre.

Portez à ébullition puis laissez cuire votre confiture en remuant de temps en temps.


Pendant ce temps, lavez et ébouillantez vos pots et vos couvercles.
Laissez-les égoutter le temps de la préparation de la confiture.

Continuez de surveiller la confiture.
Remuez-la régulièrement et surtout, faites le test de la goutte qui se fige dans l'assiette!

Ma confiture a pris au bout de 20 minutes.
Mais, ce n'est qu'une indication!
Cette valeur dépend de la rhubarbe, la printanière est toujours très juteuse.

Mettez la confiture en pots et retournez vos pots afin d'enlever l'air du pot.
Ainsi, elle se gardera mieux.


Une belle étiquette et un petit ruban plus tard.....

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées gelées et confitures sur ce lien.



La construction du château de Lunéville, tel qu'on le connaît aujourd'hui, a débuté en 1702 et s'est achevée en 1723.
Y ont régné, Léopold 1er (1698-1729- François III (1729-1737)-la régente Élisabeth Charlotte d'Orléans puis Stanislas Leszczynski (1737-1766).
 
Après vous avoir présenté un historique en direct de la cour d'honneur du château, jetons un oeil côté jardin!
 
Vous pouvez voir ou revoir la visite du château de Lunéville depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)!


Lorsque vous passez le portail qui mène de la cour d'honneur aux jardins nous avons une belle vue sur les appartements qu'occupait le duc Stanislas.


Conçu à l'échelle du palais des ducs de Lorraine, le parc des bosquets déploie ses parterres géométriques en une perspective monumentale.


Yves des Hours, leur concepteur, décline pour le duc Léopold l'esthétique des jardins réguliers dits à la française.


Mais, c'est le duc Stanislas qui décide d'embellir les bois bordant le parc.
Il y fait bâtir plusieurs fabriques par son architecte Emmanuel Héré pour accueillir les divertissements de la cour lorraine.


Malgré les destructions, le parc, restauré au lendemain de la seconde guerre mondiale, a vu sa valeur patrimoniale reconnue par son classement au titre des monuments historiques.


Le temps nous a manqué pour visiter le parc des bosquets du château! Dommage! mais ce n'est que partie remise!
 
À demain pour la visite du château!

(image prise sur le net)



Le début de semaine est souvent synonyme de "petits" restes du week-end!
Pourquoi ne pas les utiliser et réaliser une salade gourmande!
 
Aujourd'hui, je cuisine une salade de pâtes aux lardons et oeufs durs!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 5 minutes- cuisson 10 minutes pour les oeufs et 5 minutes pour les lardons)
 
-un restant de pâtes cuites (400g environ)
-4 oeufs durs
-100g de lardons
-huile, vinaigre, moutarde


Faites cuire les oeufs dans un grand volume d'eau.
Écalez-les et coupez-les en quatre.
Faites revenir les lardons dans une poêle à sec.
Quand ils sont dorés égouttez-les et réservez-les.
Prenez un saladier et préparez-y une vinaigrette en mélangeant huile, vinaigre et moutarde.
Versez les pâtes et les lardons.


Au moment de servir, mélangez la salade.
Garnissez-la avec les oeufs durs.
Servez aussitôt.
 
Bon appétit.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de pâtes sur ce lien.
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "entrées" sur ce lien.



C'est avec grand plaisir que je débute, aujourd'hui, la visite du très beau château de Lunéville!
En effet, Lunéville, cette commune située en Meurthe-et-Moselle, est connue pour son château, surnommé le « Versailles Lorrain».
 
Cet article servira de récapitulatif à cette nouvelle balade!
 
-Petit Versailles Lorrain (ici)

-Le château côté jardin (voir le lien)

-Visite guidée du château (voir le lien)

-Visite guidée du château (suite) (Voir le lien)

-Restaurant Le Petit Comptoir (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades en Meurthe-et-Moselle en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Le château actuel occupe l’emplacement d’une ancienne fortification dont l’origine se situe vers l’an mil.

Le site de Lunéville est alors la propriété des puissants comtes épiscopaux de Metz.


Dans la seconde moitié du 12e siècle, la terre de Lunéville passe à une branche cadette des Folmar avec Hugues de Bliescastel, qui prend le titre de Hugues 1er de Lunéville.
Un véritable château fort succède alors au castrum.


C’est dans ce château fort que les Ducs de Lorraine séjournent volontiers pendant tout le Moyen Âge.
Certains s’y intéressent plus particulièrement et y font d’importants travaux, comme le duc Raoul qui fonde en 1343 une chapelle castrale dédiée à la Vierge Marie et à Saint Antoine.
Trois messes doivent y être dites chaque semaine, les dimanche, mercredi et samedi.


Le 15e siècle, époque troublée voit les Bourguignons de Charles le Téméraire occuper Lunéville en 1476, les ducs de Lorraine et de Bar, souvent absents du pays, délaissent le château qui se dégrade.


Les transformations les plus importantes ont lieu sous le règne de Charles III, rentré dans ses états en 1559, qui remet en état ou crée de nombreuses places fortes en Lorraine.


Il semble que le duc Charles III se soit davantage intéressé au système défensif qu’au château médiéval, qui apparaît très endommagé à la fin de son règne, une des tours menaçant même ruine.


Dans la cour du château des Lumières, une imposante statue, oeuvre du sculpteur Charles Cordier en 1893, représentant le comte de Lasalle, général de la grande Armée tué lors de la bataille de Wagram en 1809, nous accueille.


Antoine Charles Louis, comte de Lasalle, est un général de cavalerie du Premier Empire, né à Metz le 10 mai 1775 et mort au combat lors de la bataille de Wagram le 6 juillet 1809.
Issu d'une famille noble, il s'engage très jeune dans l'armée royale.
Sous la Révolution française, il devient officier, puis participe aux campagnes d'Italie et d'Égypte où il se fait remarquer par son audace et ses coups d'éclat.


Le successeur de Charles III, Henri II, décide de reconstruire entièrement le château pour faire de Lunéville l’une de ses résidences principales.
Les travaux sont confiés à Jean La Hiere, architecte des bâtiments ducaux, qui réalise de nombreux édifices à Nancy et ailleurs en Lorraine ducale.
Le chantier se termine vers 1620 avec la création par Hector Parent du jardin « au derrière du château ».


Ce château n’est habité que très peu de temps par le duc de Lorraine.
Moins de vingt ans après sa construction, il est incendié lors du conflit avec la France, qui entraine en 1638 le siège de Lunéville puis la démolition de ses fortifications.


Nous arrivons à notre bon duc de Lorraine, le dernier, Stanislas!
Le 3 avril suivant, Stanislas Leszczyński arrive à Lunéville.
Beau-père du roi de France Louis XV, ce roi de Pologne en exil, détrôné deux fois, reçoit, par le traité de Vienne (1738), le duché de Lorraine et le duché de Bar qui doivent à sa mort entrer dans le domaine royal français. Il ne sera en réalité qu’un duc nominal.
À défaut de pouvoir politique, Stanislas place ainsi la Lunéville parmi les plus brillantes cours européennes du 18e siècle.


Quelques mois après la mort de Stanislas, le château est transformé en caserne.
Louis XV y envoie une garnison de la Gendarmerie de France.
 
Vingt ans plus tard, la Gendarmerie de France est dissoute. Elle est remplacée à Lunéville par deux régiments de « carabiniers de Monsieur », qui disparaissent à leur tour à la Révolution.
Le château est alors totalement désaffecté.
La chapelle est transformée en magasin à fourrages, avant de servir de salle de réunions aux révolutionnaires locaux.
Ce qui reste du mobilier et des boiseries du château, des statues du parc et des automates du « Rocher » est vendu comme bien national.
 
À demain pour la suite de cette visite!



Notre séjour en Belgique se termine! Il est temps de rentrer!
Mais avant....il est l'heure de déjeuner!
Après avoir visité le très beau port mondial de Zeebruges, nous nous dirigeons vers le restaurant Ibis Styles de Zeebruges où nous sommes attendus!
 
L'Ibis Styles se situe dans le centre du port de Zeebruges!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade entre Ostende et Zeebruges en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(4 clichés)


Après avoir dégusté un verre de Cava, vin mousseux produit en Catalogne, nous apprécions une assiette de filets de sole aux champignons.


La mousse au chocolat est gourmande à souhait!


Un petit café crème pour terminer et nous sommes prêts pour le retour! Le bus nous attend!
 
À bientôt!



Le port de Bruges-Zeebruges, l'un des plus importants d'Europe, est situé sur le littoral de la mer du Nord en Belgique.
 
Ce port n'a plus de secret pour nous!
 

Vous pouvez voir ou revoir notre balade entre Ostende et Zeebruges en cliquant sur ce lien!

 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Notre bateau, parti du vieux port de pêche, nous emmène jusqu'au terminal GNL (gaz naturel liquéfié)....


....tandis que d’immenses porte-containers sont à quai en cours de déchargement.


Le port de Zeebruges a été entièrement construit dans la mer.
Par la construction des oeuvres portuaires le phare de Heist a perdu sa fonction!
Cette tour s'élève à la fin de la digue Léopold II!


Les bateaux sont à quai et nous avons tout le loisir de les admirer.


Le port de Zeebruges abrite la plus importantes base navale de la marine belge.


La base navale de Zeebruges où est stationnée la plupart des navires belges.


Bateaux de croisière....


...ou bateaux de dragage...


Cette balade est exceptionnelle!


À bientôt pour un autre voyage!



Une formule simple pour les grandes faims....
Aujourd'hui, je cuisine un émincé de volaille à la crème et au vin blanc!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes- cuisson 10 minutes)
 
-600 g de filets de poulet
-200 g de champignons de Paris
-25 cl de crème fraîche
-25cl de vin blanc
-25cl de bouillon de volaille
-1 échalote
-huile d'olive
-sel, poivre


Faites cuire les pâtes dans un grand volume d'eau et réservez-les.
Égouttez les champignons.
Découpez les filets de poulet en fines lamelles.
Faites chauffer une poêle et ajoutez un filet d'huile d'olive.

Ajoutez les lamelles de poulet et l'échalote hachée.
Laissez-les cuire pendant 4 à 5 minutes en les retournant de temps en temps.
Les lamelles de poulet doivent être dorées.
Salez et poivrez.
 
Versez le vin blanc et laissez réduire quelques minutes.
Versez le bouillon de volaille.
Ajouter la crème fraîche, mélanger le tout et porter à ébullition.
Terminer la cuisson à feu très doux pendant 2 minutes.

Remarque!
Vous pouvez aussi mettre la crème fraîche sur la table et les convives pourront se servir selon leur envie!


Disposez les pâtes dans les assiettes.
Répartissez l'émincé de volaille par-dessus.
Ajoutez la crème selon le goût de chacun!
 
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes de volaille sur ce lien.



<< 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :