Les blogs
du village
Saveurs en liberté

Saveurs en liberté

l'émotion gourmande

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 138 514
Nombre de commentaires : 406
Nombre d'articles : 479
Dernière màj le 15/09/2018
Blog créé le 28/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Bonjour à vous tous,
La cuisine, c'est de l'amour, de la créativité, et du partage. C'est la raison pour laquelle, j'ai ouvert ce blog. Aujourd'hui, avec plus d'un million de visiteurs, je me dit, qu'il est temps de faire un peu de ménage. C'est pourquoi, des rubriques peu visitées disparaissent, pas les recettes que vous trouverez, sous une autre rubliques, mais il faut laisser la place à autre chose. 


Comme ce blog est destiné à vous faire partager mes passions, mes envies, mes coups de coeur, etc, d'autres recettes vont voir le jour. Comme la déoration par exemple, car recevoir des amis à sa table, c'est aussi des accueillir dans un environnement à notre image. .

N'hésitez pas à y revenir souvent, car il sera tenu à jour régulièrement.
Et pour connaître les nouveautés..... n'hésitez pas à vous inscrire à la newletter

Pour mieux voir les photos, il vous suffira de cliquer dessus.
<< 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

Un très bon produit

 14/04/2013
Je viens de cuisiner du lapin
On peut critiquer les grande surfaces, mais tout de même, j'ai acheté au CC Leclerc de Pontivy, un lapin en provenance de chez grimaud à Roussay en Maine et Loir, et je peux vous déclarer, que la difficile que je suis est conquise.
Une viande de très bonne qualité, excellent, et surtout, pour celles qui ont du mal avec le découpage un lapin tout découpé, entier.

La recette est à suivre. Mais je peux vous dire qu'il n'en est pas resté, tout le monde s'est régalé y compris ma petite fille d'à peine deux ans. Et mon épicurien de mari,  m'encourage à en cuisiner sans modération. Quand aux autres, ils ont apprécié la qualité de la viande.

Pas difficile de faire dela bonne cuisine quand on a de bons produits 


Pour 4 personnes

Pour la crème brûlée :
- 4 jaunes d' oeufs
- 40 gr. de Roquefort Papillon
- 30 cl. de crème liquide
- 2 càc de sucre en poudre
- 2 càc de vinaigre de cidre

Préchauffer le four à 100° (th.3/4) . Mélanger les jaunes d' oeufs.

Couper le roquefort en morceaux

Faire chauffer la crème à feu très doux et y ajouter le fromage.
Laisser fondre doucement .

A frémissement, verser la crème sur les jaunes d'oeufs en mélangeant bien.
Répartir la préparation dans des plats à crème brûlée.
Faire cuire au bain- marie 1 h 15 mn.
Laisser refroidir et réserver au frais.

Au moment de servir : mélanger le sucre en poudre au vinaigre de cidre. Napper le dessus des crèmes avec ce mélange et les passer sous le grill du four pour les dorer.




Ingrédients  pour 4 personnes :

- 700 g de sauté de veau (épaule, collier, poitrine)
- 2 coings de taille moyenne (environ 400 g)
- 1 oignon jaune
- 2 bâtons de cannelle
- 1 c. à soupe de sucre
- 3 c. à soupe d'huile d'olive
- 40 cl de bouillon de légumes

Peler et hacher l'oignon. Peler les coings et les couper en dés. Couper la viande en morceaux de 30 à 50 g.

Faire chauffer 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une cocotte en fonte et y faire revenir l'oignon et les coings.

Saupoudrer de sucre et laisser caraméliser une dizaine de minutes.

Oter les coings et les oignons de la cocotte, faire chauffer le restant d'huile d'olive et y faire dorer les morceaux de sauté de veau.

Ajouter les coings, le bouillon de légumes et la cannelle.

Porter à ébullition, couvrir puis laisser mijoter 1 heure 30 minutes à feu doux jusqu'à ce que les coings soient tendres.

Le truc en plus.

 Parfumer avec de la menthe fraîche hachée et ajouter des pignons de pin en fin de cuisson.




Ce dessert de prédilection des pays du sud du département de la Haute-Marne fait le délice de la maisonnée, en fin de repas, mais aussi au goûter.
Si vous ne trouvez pas de fromage frais de Langres essayez avec un fromage similiaire, c'est bon aussi.

Tous petits mes enfants adoraient cette tarte.
 

Ingrédients pour 6 personnes :
1 rouleau de pâte brisée  - 350 g de fromage frais de Langres  -  œufs  -  cuil. à soupe de crème fraîche épaisse -  cuil. à soupe de farine - 3 pincées de sel fin

Bien égoutter le fromage frais. Foncer un moule avec la pâte à tarte.
Piquer le fond à la fourchette, réserver.
Dans un saladier, battre le fromage frais.
Y ajouter les œufs entiers, la farine, la crème fraîche et le sel. Bien mélanger.
Verser la préparation sur la pâte.
Placer dans un four préchauffé à 220 °C durant 35 à 40 minutes.




Une très bopnne idée. Je viens d'en prendre connaissance et je partage avec vous. Je sais déjà que je vais appliquer ce bon plan, car, je consomme beaucoup d'eau, et... les limaces n'attaqueront pas mes fines herbes, autre avantage, pas besoin de se baisser pour les cueillir.
Source "Récup.net".  



J'ai reçu récemment des rillettes du comptoir de <Belle Ile en mer. Ce soir nous avons testées celles au porc, tomates confites et muscadet, dans un petit  apéro en tête à tête. une véritable tuerie mes amis.
Juste pour vous faire saliver et vous recommander de vous laisser tenter si vous en voyez dans les rayons.
Moi, j'ai fait des toasts, un pur bonheur.  


Une découverte ! Je les ai testées avec un gratin de pommes de terre et de courgettes.
La recette est à venir.


le compost

 05/04/2013
En réalité, le jardin, c'est surtout l'affaire de mon cher et tendre.
Mais sachez le tout de même, les épluchures, de l'égumes doivent atterrir dans votre composteur. Tous nos déchets ménagers sont excellent pour devenir un compost pour nos jardins. Comme dit mon chéri (sur la photo avec moi), si tu veux que la terre te nourrisse, il faut aussi bien la nourrir.
Et il s'y connaît, surtout depuis qu'il est retraité, il passe son temps entre potager et jardin d'agrément.
la photo n'a pas été faite dans notre jardin mais chez ma fille.  



C’est traditionnel, à Pâques on sert souvent du gigot d’agneau. Pourquoi ne pas changer de recette pour une fois et présenter un gigot, tendre à souhait et absolument pas sec.

Pour 8 personnes – Préparation 30 minutes – cuisson – 1 heures.

1 gigot d’agneau d’environ 1 kg 800 – 8 carottes – 1 petit céleri-rave – 4 poireau – 8 petits navets – 1 oignon – 3 gousses d’ail – 50 g de raisins secs – 1 citron non traité – 2 branches de menthe fraîche – 1 pincée de cumin en poudre – 1 pointe de piment de Cayenne – sel – poivre.

Parer le gigot en éliminant toutes les petites peaux blanches parcheminées. Le mettre dans un grande cocotte et le couvrir d’eau. Porter à ébullition – Ecumer et diminuer le feu pour amener à léger frémissements.

Eplucher les carottes, les poireaux, le céleri-rave et les navets. Les laver. Peler l’oignon et l’ail. Ajouter le tout dans la cocotte avec les raisins secs et le zeste de citron brossé et coupé en fines lanières. Poursuivre la cuisson 40 à 50 minutes.

Pendant ce temps, préparer la sauce. Lavez et essorer les feuilles de menthe, les ciseler finement. Mettre le cumin et le Cayenne dans un bol, délayer avec un peu d’huile d’olive en fouettant pour bien émulsionner  et incorporer la menthe finement ciselée.

Pour servir. Dresser le gigot sur un plat de service chaud  entouré se ses petits légumes. Tamiser le bouillon pour recueillir les raisins et les zeste  qui parsèmeront le gigot. Trancher à table accompagné de sauce à la menthe.

 

Attention : le bouillon de ce gigot ne se consomme pas, il n’est pas très digeste.

 

Servir avec un Saumur-Champigny servi à 14/15°.




Pour réaliser une crème brûlée, il faut obligatoirement avoir un chalumeau me direz-vous et avoir aussi un peu de dextérité pour manier ce genre d'outil. Moi, je n'en ai pas, et pourtant !
A défaut donc du précieux outil, je verse sur ma crème quelques gouttes d'alcool, (rhum, kirsch, grad-marnier, etc.)  Je craque une alumette et je flanbe tout en surveillant tout de même l'évolution de la coloration.
Petit truc en plus, pour réussir la flambée, il vaut mieux chauffer un peu l'alcool avant de l'enflammer.


La carotte est un légume très apprécié par son goût, cru ou cuit, et ses qualités nutritionnelles. Riche en caroténoïdes, elle apporte de précieux antioxydants, des vitamines et des minéraux. Elle fait partie des premiers légumes donnés aux enfants, sous forme de purée, ce qui nous la fait aimer toute notre vie.
Inutile d'éplucher les carottes : contentez-vous de les gratter sommairement, c'est que vous conseilleront la plupart des gens. Moi, j'ai une astuce. J'emploie une éponge métallique, vous savez, celle qui servait à nos grands-mères pour récurer leurs casseroles.

Il ne reste plus qu'à rincer soigneusement l'éponge pour une autre utilisation. Et le tour est joué !


Pour cette recette, comptez une heure de préparation et trois heures au réfrigérateur. La bonne idée, c'est de la préparer la veille, c'est déjà cela de prêt, pour votre repas pascal. Vous aurez donc un peu de temps pour partir à la chasse aux oeufs dans le jardin.

Les ingrédients 

350 g de chocolat noir – 2 cuillères à soupe d’eau – 2 cuillères à soupe de rhum – 175 g de beurre ramolli - + 20 g pour les ramequins – 100 g de sucre glace – 4 œufs bien frais – une pincée de sel.

Pour le décor : un peu de pâte d’amandes de couleurs différentes (rose, blanche, verte) un sachet d’œuf de Pâques à la liqueur – 3 cuillères à soupe de chocolat noir.

Vous pouvez remplacer le rhum par de l'eau de fleur d'oranger.  
Attention, vos oeufs doivent être très frais.  

Casser le chocolat en petit morceaux et le mettre dans une casserole. Ajouter 2 cuillères à soupe d’eau. Placer la casserole dans un plus grande dans  un bain marie très chaud. Remuer à l’aide d’une spatule pour faire fondre le chocolat. Attention à ne pas le faire cuire. Dès qu’il est fondu, ajouter le rhum. Mélanger et retirer du feu.
 

Dans un terrine, mettre le beurre découpé en petits morceaux. Le fouetter en lui incorporant peu à peu le sucre glace, de façon à obtenir une crème lisse.

 

Casser les œufs, séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes à la crème au beurre, puis ajouter le chocolat fondu. Mélanger soigneusement.

 

Beurrer des petits ramequins. Fouetter les blancs en neige avec une pincée de sel. Les incorporer délicatement et progressivement au mélange au chocolat. Remplir les ramequins de cette préparation en tassant bien et mettre au réfrigérateur pendant trois heures.

 

Passer les pâtes d’amandes à la moulinette grille fine pour obtenir des vermicelles.

 

Au moment de servir, passer une lame de couteau autour de chaque ramequin et tremper juste un instant le fond dans l’eau chaude. Démouler immédiatement. Saupoudrer les marquisettes de cacao noir, à l’aide d’une fine passoire. Glisser les marquises sur un plat de service en les soulevant avec un fine spatule ou une lame de couteau. Entourer de vermicelles de pâte d’amande et décorer avec des petits œufs de Pâques. Servir frais.

 




Pour 4 personnes : Cuisson 30 minutes :

2 boites de sardines à l’huile - 2 avocats - 2 citrons - 50g de pistaches - sel, piment - mâche - 1 oignon haché - 1 gousse d ail - huile d olive -  1 baguette

2 boites de sardines à l’huile - 2 avocats - 2 citrons - 50g de pistaches - sel, piment - mâche - 1 oignon haché - 1 gousse d ail - huile d olive -  1 baguette

Egoutter les sardines et récupérer l’huile. Ôter centrale et  puis les émietter. prélever la chair des avocats et la mettre dans un grand saladier.

Ebouillanter une cuillère à soupe d’oignon haché, (il sera plus digeste) refroidir sous un filet d'eau .

Ecraser à la fourchette les avocats, ajouter l’oignon, le sel, le piment, le jus de citron et rajouter un filet d huile d olive.

Griller les pistaches à sec, pendant 3 à 4 minutes. .

Dresser en couches successives le guacamole, les pistaches, les sardines, surmonter le tout d un bouquet de mâche. Râper par dessus le zeste d un citron, presser un filet de jus de citron et ajouter un filet d huile d’olive.

Griller des fines tartines de baguette, les frotter avec l’ail et badigeonner avec l’huile des sardines.

 

 

 




Pigeons au cidre

 22/02/2013

Ma voisine m'a apporté de jolis pigeons, prêts à cuire en plus, cela donne cette recette :

  Temps de préparation 15 minutes – temps de cuisson – 45 minutes.

 

2 pigeons – 4 fines bardes de lard – 2 cuillères à soupe d’huile – 50 g de beurre – 5 cl de calvados – 8 pommes reinette – 1 dl de cidre brut – quelques baies de genièvre – thym – sel et poivre.

 

Flamber et parer les pigeons. Poivrer l’intérieur et y glisser quelques baies de genièvre et un petit brin de thym. Les barder.

 

Dans une cocotte, faire chauffer l’huile et le beurre. Y placer les pigeons et les faire revenir de toutes parts. Quand ils sont bien dorés, les flamber avec l’eau de vie de pommes. Assaisonner et couvrir. Laisser cuire à feu doux et retournant les pigeons deux ou trois fois.

 

Pendant ce temps. Peler et évider les pommes. Les couper par la moitié. Les ajouter dans la cocotte au bout de 30 minutes de cuisson. Poursuivre la cuisson pendant 15 minutes.

 

Dresser les pigeons sur un plat de service chaud. Les entourer avec les pommes et réserver votre plat au chaud à l’entrée du four.

 

Verser le cidre dans la cocotte. Déglacer le jus de cuisson à l’aide d’un cuillère en bois. (personnellement, j’abandonne les cuillères en bois au profit du silicone). Laisser réduire pendant 5 minutes. Verser dans une saucière chaude.

 

Servir aussitôt.




Toujours dans le registre four cyclonique halogène, je vous propose de préparer et de déguster une pizza maison bolognaise. En fait, j'en prépare plusieurs et je congèle, pour un jour où je suis pressée. 

Ingrédients pour la pâte à pain : 25g de farine, 1 sachet de levure de boulanger, déshydratée, 1 cuillère à café rase de sel fin, 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, 30cl d'eau.

Ingrédients pour la sauce bolognaise : 1 carotte, 1 oignon, 250 à 300g de bœuf haché, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, 3 belles tomates ou ½ boîte de tomates en morceaux, 200ml de bouillon de viande, origan, 1 branche de basilic, 1 pincée de sucre, sel et poivre, 1/2 boule de mozzarella, gruyère râpé et pecorino.

 

Temps de préparation : 20 minutes. Temps de cuisson : 25 à 30 minutes. Temps de repos : 1 heure.

Pâte à pizza :

Faites un puits dans la farine et versez le contenu du sachet de levure, dilué dans les 30cl d'eau tiède. Pétrissez le tout à l'aide d'une cuillère ou spatule en bois, pendant environ 1 minute. Ajoutez l'huile d'olive et pétrissez maintenant vigoureusement avec les mains, pendant environ 3 minutes. De façon à obtenir une pâte lisse. Formez une boule et laissez reposer 1 heure.

Sauce bolognaise : Epluchez l'oignon, la carotte et coupez-les en petits morceaux. Humidifiez les parois de la cuve de votre four cyclonique. Préchauffez le four thermostat à 180°. Faites revenir la viande dans une poêle avec l'huile d'olive et ajoutez ensuite la carotte et l'oignon. Laissez mijoter quelques instants. Ajoutez ensuite les tomates et le bouillon de viande. Laissez cuire un peu l'ensemble, puis ajoutez : l'origan, le basilic, le sucre, le sel et le poivre. Continuez à faire mijoter la sauce bolognaise pendant 25 minutes environ. Il faut que le jus de cuisson réduise.

 

Etalez votre pâte, puis tapissez une tôle à pizza avec du papier sulfurisé et mettez votre pâte sur la plaque. Garnissez votre pâte à pizza avec la sauce bolognaise. Disposez dessus des lamelles de mozzarella et du gruyère râpé. Saupoudrez d'origan et d'un peu de pecorino Romano (fromage italien). Enfournez votre pizza dans le four chaud pendant 25  minutes.




<< 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :