Les blogs
du village
Saveurs en liberté

Saveurs en liberté

l'émotion gourmande

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 059 700
Nombre de commentaires : 396
Nombre d'articles : 457
Dernière màj le 22/06/2018
Blog créé le 28/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Bonjour à vous tous,
La cuisine, c'est de l'amour, de la créativité, et du partage. C'est la raison pour laquelle, j'ai ouvert ce blog. Aujourd'hui, avec plus d'un million de visiteurs, je me dit, qu'il est temps de faire un peu de ménage. C'est pourquoi, des rubriques peu visitées disparaissent, pas les recettes que vous trouverez, sous une autre rubliques, mais il faut laisser la place à autre chose. 


Comme ce blog est destiné à vous faire partager mes passions, mes envies, mes coups de coeur, etc, d'autres recettes vont voir le jour. Comme la déoration par exemple, car recevoir des amis à sa table, c'est aussi des accueillir dans un environnement à notre image. .

N'hésitez pas à y revenir souvent, car il sera tenu à jour régulièrement.
Et pour connaître les nouveautés..... n'hésitez pas à vous inscrire à la newletter

Pour mieux voir les photos, il vous suffira de cliquer dessus.
<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>

Préparation : 30 minutes – cuisson – 9 minutes.

 

Préparation pour 6 personnes :

Une salade romaine bien pommée – 3 œufs – 3 pamplemousse roses – 6 filets d’anchois à l’huile –

Pour la sauce : 2 cuillères à soupe de vinaigre – 6 cuillères à soupe d’huile – sel et poivre – une branche de menthe.

Plonger les œufs dans une casserole d’eau bouillante salée. Compter 9 minutes de cuisson. Pendant ce temps  éplucher et nettoyer la salade à grande eau. Essorer.

 

Retirer les œufs et les plonger immédiatement dans l’eau froide. Les écaler immédiatement.  Peler à vif les pamplemousses. Retirer les quartiers de pamplemousses de chaque  coté des peaux qui les cloisonnent. Recueillir le jus qui s’échappe et le mettre au frais. Il servira pour un rafraîchissement.

 

Couper les feuilles de romaine en biais pour obtenir des morceaux d’environ 3 cm de largeur. Trancher les œufs en quartier et les filets d’anchois par moitié. Garnir un saladier avec la salade romaine . Répartir les quartiers de pamplemousses et les œufs durs, puis les morceaux d’anchois. Décorer le centre de la salade avec la menthe.

 

Préparer la vinaigrette. Hacher 6 à 8 feuilles de menthe  selon votre goût et les mêler à la vinaigrette. Au moment de servir arroser la salade avec cette vinaigrette à la menthe.




Salade grenobloise

 08/06/2013

 Il s'agit là, d'un plat complet. Idéal, pour un dîner leger. 

Préparation 30 minutes – Cuisson : 5 minutes.

 

Pour 6 personnes : 1 litre et demi de moules. 100 g de miettes de thon à l’huile. 200 g de saumon au naturel. Un pamplemousse. 100 g de cerneau de noix. 200 g de crevettes décortiquées. Quelques feuilles de salade.

Pour la sauce : 25 cl d’huile de noix. Un œuf. Une cuillère à soupe de moutarde. 2 cl de cognac. Paprika. Sel et poivre.

Gratter et laver les moules. Les faire ouvrir dans une sauteuse. Les égoutter et les sortir des coquilles.

 

Emietter le thon et le saumon. Peler le pamplemousse à vif. Détacher les quartiers de chair entre les peaux. Les couper par moitié.

 

Préparer la sauce. Monter la mayonnaise avec l’œuf entier, la moutarde et l’huile. Quand elle est bien prise, y incorporer le cognac et une pincée de paprika.

 

Tapisser le fond et le pourtour d’un saladier avec les feuilles de salade. Remplir avec les différen,ts éléments : moules, thon, crevette, saumon et pamplemousse. Réserver 6 cerneaux de noix et piler les autres. En saupoudrer la salade. Poivrer.

 

 

Au moment de servir verser la sauce sur la salade et mélanger délicatement. Garnir avec les cerneaux de noix réservés. Servir bien frais.

 

Accompagner ce plat d’un Crépy de Savoie.




Cette recette est un clin d'oeil à ma belle fille qui se lance dans l'activité de présentatrice TW. Il s'agit d'une ancienne recette du temps où j'étais moi-même présentatrice.

C'est bien meilleur qu'en boite et en plus cela sent bon dans toute la maison.  

un reste de gigot (os) ou d'épaule d'agneau avec encore un peu de viande - 2 saucisses fumées - des haricots blancs précuits - 2 ou 3 oignons - 1 ou 2 gousses d'ail - 1 briquette de sauce tomate (ou 1 bonne cuillerée à soupe de concentré de tomate) - bouquet garni

Rissoler les oignons hachés quelques minutes dans un peu de matière grasse et ajouter tous les ingrédients plus 1/4 de litre d'eau environ.

 

Faire bouillir et ensuite laisser mijoter au moins 2 heures à petit feu. Surveiller de temps en temps et rajouter éventuellement un peu d'eau

 

Si vous voulez un cassoulet plus copieux vous pouvez rajouter quelques minutes avant la fin des pilons de canard confits.

 

Après tout est possible, vous pouvez aussi le mettre dans un plat, saupoudrer de chapelure et passer un peu au four.

 




Vos enfants vont adorer

  Préparation : 10 minutes

Cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients : Reste de poulet avec son jus - 320 g de pâtes - 25 cl de crème liquide – Un peu de fromage râpé ou de parmesan – sel et poivre

Faites chauffer de l'eau salée pour les pâtes.

 

Emiettez ou hachez grossièrement les restes de poulet.

 

Mettez-les dans une casserole avec le reste du jus de cuisson et la crème liquide, faites chauffer doucement le temps de la cuisson des pâtes.

 

Egouttez les pâtes et mélangez-les à la crème au poulet.

 

Parsemez de fromage râpé ou de parmesan, et glisser sous le gril pour faire gratiner.




Ingrédients (pour 2 personnes) : 
200 g d'aiguillettes de canard - 1 cuillère à soupe de poivre vert - cognac
- 20 cl de crème fraîche - Quelques grains de raisin coupé en deux pour la déco.

 

Faire revenir les aiguillettes de canard dans du beurre, en fin de cuisson saler et poivrer et déglacer au Cognac. Retirer le canard.

 

A feu doux mettre le poivre vert dans la poêle (s'il s'agit de poivre réhydraté verser l'eau de réhydratation avec dans la limite de 50 ml), ajouter la crème fraîche, mélanger. Saler et poivrer.

Présenter les aiguillettes avec un nappage de sauce. Ajoutter une touche de salade en lanière et quelques demi-grains de raisin. Servir avec  des pommes de terre rissolées ou des frites maison

(vous pouvez vous inspirer de ma photo, ou simplement mettre les frites dans un petit cornet à part).

 

.




Pour 4 personnes: Salade (mesclun, roquette, ou autre) - 4 figues - 24 tranches de magret de canard fumé – 3 cuillères à soupe de miel de romarin - 3cuillères à soupe d'huile d'olive – 1cuullère à soupe de vinaigre balsamique – 1cuillère à soupe de vinaigre de miel - sel - poivre – une poignée de pignons de pin.

Laver et essorer les feuilles de salade.

 

Préparer la vinaigrette en mélangeant l'huile, les vinaigres, le sel et le poivre.

 

Laver et sécher les figues puis les couper en rondelles.

 

Dans une poêle, cuire à feu doux les tranches de figues et le miel jusqu'à laisser réduire le sirop.

 

Sur chaque assiette, déposer des feuilles de salade, un filet de vinaigrette, 6 tranches de magret de canard fumé et les figues poêlées. Parsemer quelques pignons de pin.

 Garnir avec une petite tranche de pain grillé

 

 




Pour deux personnes :
200 g de coques - 200 g de moules - 1/2 poivron rouge - 1/2 courgette - 1 tomate è 4 feuilles de basilic et 2 pointes - 1 peu de jus de citron - 50 g de beurre - 10 cl de crème fraîche - 2...bouquets garnis - 5 cl de cidre brutt.
Nettoyer soigneusement les coquillages surtout les coques que vous ferez tremper pendant 1 heure dans une eau fortement salée pour qu'elle rendent le sable. Nettoyer les moules les rincer soigneusement. Cuire les moules et les coques dans des casseroles séparées accompagnées de cidre et de bouquets garnis.

Quand les coquillages sont cuits, les débarraser de leurs coquilles et les égoutter tout en gardant le jus de cuisson.

Réserver les coquillages au frais.

Peler et épépinner la tomate. Mettre le poivron sous le gril pour le peler plus facilement. tailler le poivron et la tomate en brunoise. Eplucher la courgette, la couper également en petits cubes et la blanchir rapidement à l'eau bouillante. Ciseler les feuilles de basilic.

Mettre le jus de cuisson dans une casserole,  y ajouter la crème, un trait de jus de citron et les légumes en petits cubes. Porter à ébullition. Ajouter les coquillages. Remattre à ébullition et monter au beurre. Rectifier l'assaisonnement avec le basilic ciselé. 

Répartir dans deux cassolettes, ou des petits plats creux, décorer avec une pointe de basilic.

Servir sans attendre.

Petit truc en plus
Si vous préparez à l'avance, posez vos cassolettes sur un plat creux, rempli à mi-hauteur d'eau bouillante et couvrez d'une feuille de papier alu. . Vous ne servirez pas un plat froid.            




Maman réussissait particulièrement bien cette recette. Mon mari en raffole, et j’ai même réussi à le faire goûter et apprécier à mon beau-frère, c’est vous dire, qu’il vaut le coup d’être cuisiné.

 

Préparation : 30 minutes – Cuisson : 1 h 10

Pour 6 à 8 personnes

1 k 200 de lapin – 40 cl de fond de veau – (vous pouvez en trouver en poudre, si vous ne le préparez pas vous-même) 20 cl de vin blanc – 2 cuillères à soupe d’huile – 2 oignons – 4 carottes – 2 courgettes – ½ chou vert – 2 tomates – thym – laurier – 60 g de moutarde de Meaux – sel fin  et poivre

Faire chauffer une sauteuse légèrement huilée et y faire dorer les morceaux de lapin. Eponger à l’aide de papier absorbant. Déglacer la sauteur avec le vin blanc.

 

Préparer les légumes. Les émincer finement et les mélanger, y ajouter quelques brins de thym et de laurier.

 

Préchauffer le four à Th 7 (soit 210°) Prendre un plat allant au four et le garnir avec les légumes taillés. Verser le fond de veau sur les légumes, saler et poivrer.

 

Disposer les morceaux de lapin sur les légumes, et verser le vin blanc sur le tout. Saler et poivrer. Mettre au four pour une heure.

 

A mi-cuisson, badigeonner les morceaux de lapin avec de la moutarde de Meaux.

 

Au terme de la cuisson, sortir le lapin. Pour se servir, disposer la viande sur les petits légumes arrosés du jus de cuisson.

 

je l’ai testée au four cyclonique, c’était excellent)




Un très bon produit

 14/04/2013
Je viens de cuisiner du lapin
On peut critiquer les grande surfaces, mais tout de même, j'ai acheté au CC Leclerc de Pontivy, un lapin en provenance de chez grimaud à Roussay en Maine et Loir, et je peux vous déclarer, que la difficile que je suis est conquise.
Une viande de très bonne qualité, excellent, et surtout, pour celles qui ont du mal avec le découpage un lapin tout découpé, entier.

La recette est à suivre. Mais je peux vous dire qu'il n'en est pas resté, tout le monde s'est régalé y compris ma petite fille d'à peine deux ans. Et mon épicurien de mari,  m'encourage à en cuisiner sans modération. Quand aux autres, ils ont apprécié la qualité de la viande.

Pas difficile de faire dela bonne cuisine quand on a de bons produits 


Pour 4 personnes

Pour la crème brûlée :
- 4 jaunes d' oeufs
- 40 gr. de Roquefort Papillon
- 30 cl. de crème liquide
- 2 càc de sucre en poudre
- 2 càc de vinaigre de cidre

Préchauffer le four à 100° (th.3/4) . Mélanger les jaunes d' oeufs.

Couper le roquefort en morceaux

Faire chauffer la crème à feu très doux et y ajouter le fromage.
Laisser fondre doucement .

A frémissement, verser la crème sur les jaunes d'oeufs en mélangeant bien.
Répartir la préparation dans des plats à crème brûlée.
Faire cuire au bain- marie 1 h 15 mn.
Laisser refroidir et réserver au frais.

Au moment de servir : mélanger le sucre en poudre au vinaigre de cidre. Napper le dessus des crèmes avec ce mélange et les passer sous le grill du four pour les dorer.




Ingrédients  pour 4 personnes :

- 700 g de sauté de veau (épaule, collier, poitrine)
- 2 coings de taille moyenne (environ 400 g)
- 1 oignon jaune
- 2 bâtons de cannelle
- 1 c. à soupe de sucre
- 3 c. à soupe d'huile d'olive
- 40 cl de bouillon de légumes

Peler et hacher l'oignon. Peler les coings et les couper en dés. Couper la viande en morceaux de 30 à 50 g.

Faire chauffer 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une cocotte en fonte et y faire revenir l'oignon et les coings.

Saupoudrer de sucre et laisser caraméliser une dizaine de minutes.

Oter les coings et les oignons de la cocotte, faire chauffer le restant d'huile d'olive et y faire dorer les morceaux de sauté de veau.

Ajouter les coings, le bouillon de légumes et la cannelle.

Porter à ébullition, couvrir puis laisser mijoter 1 heure 30 minutes à feu doux jusqu'à ce que les coings soient tendres.

Le truc en plus.

 Parfumer avec de la menthe fraîche hachée et ajouter des pignons de pin en fin de cuisson.




Ce dessert de prédilection des pays du sud du département de la Haute-Marne fait le délice de la maisonnée, en fin de repas, mais aussi au goûter.
Si vous ne trouvez pas de fromage frais de Langres essayez avec un fromage similiaire, c'est bon aussi.

Tous petits mes enfants adoraient cette tarte.
 

Ingrédients pour 6 personnes :
1 rouleau de pâte brisée  - 350 g de fromage frais de Langres  -  œufs  -  cuil. à soupe de crème fraîche épaisse -  cuil. à soupe de farine - 3 pincées de sel fin

Bien égoutter le fromage frais. Foncer un moule avec la pâte à tarte.
Piquer le fond à la fourchette, réserver.
Dans un saladier, battre le fromage frais.
Y ajouter les œufs entiers, la farine, la crème fraîche et le sel. Bien mélanger.
Verser la préparation sur la pâte.
Placer dans un four préchauffé à 220 °C durant 35 à 40 minutes.




Une très bopnne idée. Je viens d'en prendre connaissance et je partage avec vous. Je sais déjà que je vais appliquer ce bon plan, car, je consomme beaucoup d'eau, et... les limaces n'attaqueront pas mes fines herbes, autre avantage, pas besoin de se baisser pour les cueillir.
Source "Récup.net".  



J'ai reçu récemment des rillettes du comptoir de <Belle Ile en mer. Ce soir nous avons testées celles au porc, tomates confites et muscadet, dans un petit  apéro en tête à tête. une véritable tuerie mes amis.
Juste pour vous faire saliver et vous recommander de vous laisser tenter si vous en voyez dans les rayons.
Moi, j'ai fait des toasts, un pur bonheur.  


Une découverte ! Je les ai testées avec un gratin de pommes de terre et de courgettes.
La recette est à venir.


<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :