Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 278 562
Nombre de commentaires : 89 291
Nombre d'articles : 7 075
Dernière màj le 20/06/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 >>
Saint-Hubert est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.
Nous avons eu la chance d'aller la visiter le jour de la Saint-Hubert!
 
Aujourd'hui, je vais vous parler des différents participants que nous avons rencontré le jour de la Saint-Hubert, dans cette charmante ville.
 
Commençons par les hubertains!
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les hubertains ne sont pas les habitants de la ville de Saint-Hubert!
Ce sont des personnes qui s'occupent de la basilique le jour des grandes messes comme celle de la Saint-Hubert!
 
Les habitants de la ville de Saint-Hubert s'appellent les Borquins désignant en patois ceux qui habitent le "bork"!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Saint-Hubert depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Sonneur de trompe de chasse!
La trompe de chasse est un instrument de musique français en laiton ou bronze, utilisé pour la vénerie.
Si sonner la trompe est une pratique à l’origine liée à la pratique de la chasse, elle a au fil du temps gagné son indépendance pour voir aujourd’hui évoluer des sonneurs dans tous autres cadres.
 
La différence avec le cor de chasse!
Le cor de chasse est accordé en mi bémol et n'est pas utilisé à la chasse mais en musique militaire.
La différence visible est la coulisse d’accord (petit tube intérieur modifiant la tonalité), sur la branche d’embouchure.


La Confrérie Saint-Hubert!
La Confrérie St Hubert est composée de chasseurs et de non-chasseurs.


Les compagnons de Saint-Hubert!
En 1975, dans le cadre des relations culturelles internationales, l'«Union St. Hubert», association belge de chasseurs et éditeur de la revue « Chasse, Pêche, Environnement », rencontra une confrérie régionale Française «Les Compagnons de Saint-Hubert du Val de Loire» établie depuis 1966 à Tours et qui tenait son Chapitre annuel à Mont Louis S/Loire.


Les buts de la confrérie étaient l’amélioration de la Chasse et la reconnaissance de la qualité des chasseurs du Val de Loire, mais aussi d’établir des relations confraternelles entre les chasseurs de la région.


Le 24 mars 1985, l’Assemblée Générale réunie à St. Hubert, approuva les statuts de la Confrérie et se constitua en ASBL devenant désormais la Confrérie Internationale " LES COMPAGNONS DE SAINT-HUBERT".
En coordination avec les autorités civiles et religieuses, la siège social fut établi à la Maison du Tourisme et du Syndicat d’Initiative de Saint-Hubert, devenue depuis cette même année « Capitale Européenne de la Chasse et de la Nature ».


Un groupe belge, invité du jour!


Les fauconniers!
La fauconnerie est l'art de capturer un gibier dans son milieu naturel à l'aide d'un oiseau de proie affaité (dressé). Cet art très ancien est pratiqué dans plus d'une quarantaine de pays et a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO le 16 novembre 2010.


Chien de Saint-Hubert!

Le chien de Saint-Hubert ou bloodhound est une race de chien de chasse originaire de Belgique.

La Fédération cynologique internationale attribue son origine à la ville de Saint-Hubert en Belgique.

Selon la légende, la race remonterait au 8e siècle avec la légende de Saint-Hubert.

Le chien de Saint-Hubert serait arrivé en Angleterre avec Guillaume le Conquérant.

La race est renommée pour son flair qui en fait un excellent limier.




Lycée des métiers de l'hôtellerie, le lycée Hôtelier Raymond Mondon de Metz possède un restaurant d'application où il est possible de déjeuner et de dîner certains jours dans la semaine!
 
Nous avons eu le grand plaisir d'y aller hier à midi! Bien sûr une réservation est nécessaire!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


Qui est Raymond Mondon?
Raymond Mondon, né le 8 mars 1914 à Ancy-sur-Moselle et mort le 31 décembre 1970 à Metz, est un homme politique français.
Il fut maire de Metz de 1947 à 1970 et occupa deux postes ministériels en 1955 et en 1969-1970.


Le service et la cuisine sont assurés par les élèves de terminale baccalauréat professionnel.


Les desserts sont confectionnés par les élèves de mention complémentaire cuisinier en dessert de restaurant.


Enfin, le service des vins est assuré par les élèves de mention complémentaire sommellerie!


Le déjeuner du 6 novembre débute par l'amuse bouche du jour, noix de saint-Jacques à la crème de poireau.


En entrée, un filet de bar en écailles de pommes de terre et huile d'herbes.
Une belle et bien gourmande présentation!


Pour le plat principal, l'assiette est composée de mignon de veau basse température façon normande.
Il est accompagné de pommes et poires caramélisées ainsi que d'une poêlée de légumes glacés au cidre.


Le choix des desserts!
Marc choisit des profiteroles sauce chocolat!


Moi, je me régale d'une charlotte aux poires caramélisées et son coulis de framboises.


Le café est accompagné de mignardises.


Les plus gourmands ont le choix du sucre!

Pour notre première expérience au restaurant d'application du lycée Raymond Mondon, nous avons été enchantés par l'accueil, par les intervenants, par le service et par la gourmandise des plats servis!

Merci à tous!


Hier, le soleil nous inondait de ses rayons! Nous en avons profité pour nous promener à travers les rues de Metz!
 
Nous sommes sur les rives de la Moselle avec une superbe vue sur le Temple Neuf (voir le lien)!
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Metz en cliquant sur ce lien!


Nous ne quittons jamais Metz sans aller dire bonjour à notre cathédrale saint-Étienne (voir le lien)!
 
Une journée comme nous les aimons...gourmande et agréable à souhait.

Vous pouvez voir ou revoir nos balades à Metz en cliquant sur ce lien!



Aujourd'hui, nous avons le plaisir de mettre à l'honneur Martine, une amie de facebook qui a réalisé une de nos recettes, "le ragoût de pommes de terre au lard" (voir la recette sur ce lien)!

Merci beaucoup Martine pour ce partage et pour ta confiance.
 
Retrouvez les recettes de Martine sur sa page facebook, "Martine Crasez"!

Je vous invite à voir ou revoir le récapitulatif de "MES RECETTES ET VOUS" sur ce lien.



Nous avons eu la chance d'aller, le 3 novembre, fêter la saint-Hubert dans la célèbre ville belge de Saint-Hubert!
Ce sera l'occasion pour nous de parler un peu de ce saint ainsi que de cette fête célébrée le 3 novembre!
 
Mais qui est Saint-Hubert?
Hubert de Liège, né à Toulouse entre 656 et 658 et décédé à Fouron-le-Comte (ou à Tervueren) le 30 mai 727, est un saint chrétien.
Il est fêté le 3 novembre en Orient, en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg, le 30 mai en France.
Avec Lambert de Maastricht, il est l'un des deux saint patrons de la ville belge de Liège.
 
Cet article servira de récapitulatif à cette balade à Saint-Hubert en Belgique!
 
-Qui est saint-Hubert (ici)

-Les participants à la fête de Saint-Hubert (voir le lien)

-Un petit tour en ville (voir le lien)

-Auberge du Prévost (voir le lien)

-Le défilé de la Saint-Hubert (voir le lien)

-La messe de la Saint-Hubert (voir le lien)

-Basilique Saint-Pierre (voir le lien)

-Le cerf crucifère (voir le lien)

-Quelques gourmandises (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades beges en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(6 clichés)


Éléments historiques!
Hubert est issu de la haute noblesse franque.
À la mort de saint Lambert, vers 705, il fut désigné pour lui succéder à la tête du diocèse de Tongres-Maastricht.
Il établit sur les lieux de l'assassinat de son prédécesseur, à Liège, une église dédiée à Notre-Dame (base de la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège), et y transféra ses reliques.

Il est considéré pour cela par le peuple de Liège et l’Église comme le patron principal, le premier évêque et le fondateur de la ville de Liège.


Sa famille!
Sa mère s’appelait Hugberne.
Il vécut, assez librement et de façon mondaine, à la cour, au temps de la fin de la dynastie des rois mérovingiens.
Il aimait passionnément la chasse.
 
Les chroniqueurs nous disent qu'il était connu par « les folles joies de sa vie mondaine » peu édifiante, jusqu'au jour où la grâce de Dieu et les conseils de saint Lambert l'entraînèrent vers la sainteté.
 
Hubert désira, alors, devenir le disciple de saint Lambert.
Il renonça aux honneurs militaires ainsi qu’à la succession de son père.


Sa mort!
Hubert mourut de gangrène le 30 mai 727 dans sa propriété, à Fouron-le-Comte ou à Tervueren.


Culte!
Un siècle après la mort du saint, l’évêque Walcaud avec l'accord des moines de Saint-Pierre, du métropolite (archevêque) de Cologne, de l'Empereur Louis et, surtout, celui du concile d’Aix décide, en 825, de permettre aux bénédictins d’emporter avec eux le corps entier et intact d’Hubert vers Ambra et ses ruines romaines, village qui prit définitivement le nom de Saint-Hubert.
 
C’est dans ce haut lieu de chasse qu’est la forêt des Ardennes que se développa la légende du saint, qui d’évêque fut transformé en jeune seigneur chasseur.


La légende de saint-Hubert!
La légende de saint-Hubert!
 
Depuis le 15e siècle on dit que le seigneur Hubert était si passionné de chasse qu'il en oubliait ses devoirs.
 
La légende rapporte qu'il n'avait pu résister à sa passion un Vendredi saint, et n'ayant trouvé personne pour l'accompagner, était parti chasser sans aucune compagnie.
 
À cette occasion, il se trouva face à un cerf extraordinaire.
En effet, celui-ci était blanc et portait une croix lumineuse au milieu de ses bois.
Hubert se mit à pourchasser le cerf mais celui-ci parvenait toujours à le distancer sans pour autant se fatiguer.
Ce n’est qu’au bout d’un long moment que l'animal s’arrêta et qu’une voix tonna dans le ciel en s’adressant à Hubert en ces termes :
 
« Hubert ! Hubert ! Jusqu'à quand poursuivras-tu les bêtes dans les forêts? Jusqu'à quand cette vaine passion te fera-t-elle oublier le salut de ton âme? ».
Hubert, saisi d'effroi, se jeta à terre et humblement, il interrogea la vision :
« Seigneur ! Que faut-il que je fasse ? »
 
La voix reprit :
 
« Va donc auprès de Lambert, mon évêque, à Maastricht. Convertis-toi. Fais pénitence de tes péchés, ainsi qu'il te sera enseigné. Voilà ce à quoi tu dois te résoudre pour n'être point damné dans l'éternité. Je te fais confiance, afin que mon Église, en ces régions sauvages, soit par toi grandement fortifiée. »
 
Et Hubert de répondre, avec force et enthousiasme :
 
« Merci, ô Seigneur. Vous avez ma promesse.
Je ferai pénitence, puisque vous le voulez.
Je saurai en toutes choses me montrer digne de vous ! »
 
Selon une tradition locale c’est à l'emplacement de la chapelle Saint-Hubert à Tenneville que saint Hubert aurait eu cette vision du cerf portant une croix entre ses bois, une croix, appelée « Rouge-Croix » marque l'emplacement.
 
L'épisode du cerf le désigna tout naturellement comme le patron de tous les chasseurs!



BOEUF CAROTTES AU FOUR

 05/11/2018
Dans le cadre des bons plats de famille qui mijotent au coin du feu ou dans le four....
 
Je cuisine aujourd'hui un boeuf carottes au four!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 2h15)
 
-500g de boeuf à bourguignon coupé en cubes
-2 càs de farine
-1 càc de paprika
-huile
-beurre
-300g de carottes
-20cl de vin blanc
-40cl de bouillon
-sel, poivre


Mettez la farine et le paprika sur une assiette et mélangez.
Farinez légèrement les morceaux de boeuf.


Dans une sauteuse, faites chauffer un peu de beurre et un filet d'huile d'olive.
Faites-y revenir la viande de tous les côtés.
Déposez-la dans un plat allant au four.


Remplacez-la, dans la sauteuse, par les carottes pelées et coupées.
Versez le vin blanc et le bouillon.


Versez cette préparation sur le boeuf.
Couvrez et glissez le plat dans un four à 220° pendant 2 heures environ.


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de boeuf  sur ce lien.



La cathédrale Notre-Dame du Havre ou cathédrale Notre-Dame-de-Grâce  est la principale église du diocèse du Havre.
Mêlant styles gothique, Renaissance et baroque, il s'agit du plus ancien édifice du centre-ville reconstruit du Havre et d’un des seuls rescapés des destructions de la Seconde Guerre mondiale — après restauration et reconstruction partielles.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Havre en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(20 clichés)


La Cathédrale Notre-Dame, 3e du nom au Havre, est la principale église du diocèse du Havre.
Il s'agit d'un des plus anciens édifices du Havre ayant survécu aux bombardements de 1944.


Il s’agit à l’origine d’une petite chapelle en bois dite de Notre-Dame-de-Grâce. C’est elle qui donnera son nom au « marais de Grâce » qui donneront le nom de la Ville : le Havre-de-Grâce.

Le tympan à l'entrée principale, date de la restauration de 1830, avec sainte Marie tenant Jésus, au ciel, entourés d'anges.


L'influence de la Renaissance artistique se lit dans l'élévation dorique de la nef. La voûte n'est pas très haute à cause des difficultés posées par le terrain meuble.
 
Remarque!
L'ordre dorique est le plus dépouillé des trois ordres grecs. Les colonnes doriques se caractérisent notamment par leur chapiteau à échine plate (nue, sans décors).


Les orgues ont été offertes par le cardinal de Richelieu, gouverneur de la ville, en 1637.


Construite entre 1575 et 1630, la cathédrale allie gothique et Renaissance.


Jésus en croix.
Cette statue a été placée à l'emplacement d'une ancienne chapelle non restaurée dans le bas-côté sud.


Le choeur est, aujourd'hui, entouré par les statues des apôtres.


Le chemin de croix est celui qui était dans le paquebot Normandie, propriété de l'association Saint-Thomas d'Aquin.


Retable classique (provenant du collège des Ormeaux du Havre), en bois. L'influence classique se voit sur des éléments comme les flambeaux et la tête d'ange sculptée en haut du retable, qui porte en son centre une croix avec une plaque.
Le retable est entouré par les statues de saint Joseph et de sainte Rita.


Chapelle de saint Sébastien.
Retable et autel en pierre de style classique, avec colonnes de type ionique, décorations en marbre, et statue de saint Sébastien derrière le tabernacle.


Cette chapelle termine la nef latérale du bas-côté sud.
Elle est dédiée à la Vierge Marie, avec un retable orné d'un grand tableau, où la Vierge Marie tient l'enfant Jésus.


Cette chapelle termine la nef latérale du bas-côté nord.
Elle est dédiée, elle aussi, à la Vierge Marie.
L'autel et le retable nt été réalisés en bois, avec une statue de Marie tenant l'enfant Jésus, dans une niche.


Piéta.


Saint-André.


Saint-Barthélemy.


Saint-Philippe.


Saint-Yves.


Sainte-Anne.


Les vitraux ont été réalisés en 1974, par le maître verrier Michel Durand. Celui-ci représente la Vierge Marie!
 
À bientôt!



Aujourd'hui, nous avons le plaisir de mettre à l'honneur, notre amie Françoise du blog "grainedesucre".

En effet, Françoise a réalisé une de nos recettes, le gâteau au philadelphia (voir la recette sur ce lien) et a eu la  bonne idée de le préparer façon "Halloween"! Quelle belle réussite!
 
Merci beaucoup Françoise!
 
Je vous invite à voir ou revoir le récapitulatif de "MES RECETTES ET VOUS" sur ce lien.



Le hochepot est un pot-au-feu apprécié dans la région Nord-Pas-de-Calais, la Flandre et le Hainaut.

Le hochepot était anciennement un mets où entraient de la viande, des châtaignes et des navets cuits avec du bouillon dans un pot de terre.
De nos jours, il est cuisiné avec différentes sortes de viande qui mijotent dans une marmite avec des légumes d’hiver : carottes, panais, oignons, poireaux, céleri, pommes de terre et aromates
 
Aujourd'hui, je cuisine un hochepot de grand-mère!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 à 8 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 45 minutes en autocuiseur)
 
-1kg de jarret de boeuf
-200g de lard fumé
-200g de champignons de Paris
-3 belles échalotes
-1 bouquet garni
-sel, poivre
-1 litre de vin rouge
-10cl de Cognac
-10cl de Porto
-50g de beurre
-carottes, navets....


Coupez le lard en gros morceaux et faites-le fondre dans une sauteuse.
Réservez.
Remplacez-le par les jarrets de boeuf et les échalotes pelées et coupées grossièrement.
Après quelques minutes versez le cognac et faites flamber.
Arrosez avec le vin rouge et le porto.


Ajoutez le bouquet garni.
Salez, poivrez.
Ajoutez carottes et navets pelés et coupés en gros morceaux.
Fermez la cocotte minutes et faites cuire 45 minutes à partir de la mise en route de la soupape.


Pendant ce temps, occupez-vous des champignons!
Nettoyez-les et coupez-les en lamelles.


Faites fondre un peu de beurre dans une sauteuse et faites revenir les champignons jusqu'à l'évaporation de l'eau!
Saupoudrez d'une càc de fond de veau!
Remuez.


Lorsque le hochepot est cuit disposez-le dans le plat de service et versez la poêlée de champignons par-dessus!


Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de boeuf  sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres idées "cocotte-minute" sur ce lien.



Les jardins suspendus du Havre occupent un site de 17 hectares dans le quartier de Sanvic au Havre. Ce jardin botanique se situe sur les hauteurs du Havre à l'intérieur de l'ancien fort de Sainte-Adresse.
 
Malgré la pluie qui tombait ce jour là, nous avons découvert un des lieux emblématiques du Havre!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Havre en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(18 clichés)


L’esprit de ces jardins est de rendre hommage aux botanistes (comme les botanistes normands Lesueur, La Billardière, d'Incarville) qui ont parcouru ou parcourent toujours le monde, et dont de nombreux embarquèrent au Havre.


Les Jardins suspendus proposent un voyage botanique à travers différents jardins et serres qui rassemblent les plantes par origine géographique.
Ceux-ci sont installés sur les bastions des remparts ou à l'intérieur du fort de sainte-Adresse (voir le lien).


Le fort de Sainte-Adresse fut construit en 1854-1858, durant le Second Empire, selon le modèle de l'architecture militaire héritée de Vauban.
Il sert d'abord de cantonnement aux bataillons d'artilleurs à pied, puis le site est occupé par la gendarmerie et la garde républicaine.
En 1963, le 74e régiment d'infanterie le reprend. La base militaire est désaffectée en 1979.


En 2000, la municipalité du Havre décide d'acheter le fort désaffecté laissé à l'abandon.
Après études et concertations, c'est en 2005 qu'elle décide de le reconvertir en jardin botanique et lieu de promenade.
Après trois ans de travaux, les Jardins suspendus sont inaugurés le 20 septembre 2008.


Le concept innovant consiste à présenter au travers d’évocations paysagères de différentes régions du monde....


.....ainsi que des collections de plantes rendant hommage aux grands découvreurs intrépides qui nous ont apporté la connaissance du végétal et ont fait ce que sont aujourd’hui nos espaces verts urbains.


Les serres de collection regorgent de trésors : plantes parfumées ou aromatiques, végétaux de tous les pays, orchidées, bégonias...


Les cactus du Mexique!


Les plantes les plus emblématiques du Mexique sont, sans aucun doute, les cactus.


Ils envahissent les terres arides et d'immenses territoires du nord et du centre du pays.


Il en existerait plus de 2 000 espèces.....


Le Mexique est considéré comme une des plus grandes réserves au monde de Cactus.


Les orchidées!


Majoritairement d'origine tropicale, ces plantes ont fait l'objet, de la part de riches amateurs, à l'époque de l'expansion des empires coloniaux européens, d'un engouement particulier.


Les serres du sud-ouest recèlent différentes plantes tropicales. L'une d'elles présente différentes plantes du quotidien telles que  des caféiers!


Du riz!


Je terminerai cette visite par un beau...pamplemousse!
 
À bientôt!



Notre circuit dans cette jolie et typique cité de Lahr, en Allemagne, se termine par un arrêt gourmand et bien sympathique dans un restaurant situé au coeur de la vieille ville, le restaurant Zum Zarko, Schillerstraße 3, 77933 Lahr/Schwarzwald, Allemagne!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Lahr depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


La table est mise sous le signe des chrysanthèmes.


Les Shungiku, feuilles de chrysanthèmes comestibles, se consomment dans quelques pays en Asie de l’est, particulièrement pendant l’hiver.
Les Japonais les utilisent entre autres pour faire la fondue japonaise et la salade japonaise.
Elles sont très riche en carotène, en vitamine B2 et C, en calcium et en fer.


En entrée, la soupe de chrysanthèmes est un pur délice!


Une salade de crudités est souvent servie après la soupe et juste avant le plat de résistance.


La roulade de porc aux chrysanthèmes est accompagnée de Spaetzle au beurre.


Le dessert est bien gourmand! Un gâteau aux pommes façon grand-mère a toute notre attention!


Enfin, un petit crème...et hop...nous sommes repartis!



Alors que nous découvrons Lahr, cité située en Allemagne, lors du festival des chrysanthèmes, nous sommes passés devant cette maison, maison natale de Félix Wankel!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Lahr depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(2 clichés)


Felix Heinrich Wankel (13 août 1902 à Lahr/Schwarzwald - 9 octobre 1988 à Lindau) était un ingénieur allemand en mécanique automobile.
Il fut l'inventeur du moteur à piston.

Vous pouvez voir toutes nos maisons natales sur ce lien!



Lors de notre balade au festival des chrysanthèmes de Lahr, en Allemagne, nous avons fait un petit arrêt à l'église saint-Pierre et saint-Paul!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Lahr depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Il s’agit de la première église catholique qui vit le jour à Lahr après la Réforme.


Elle fut construite entre 1844 et 1849 par l’architecte Jacob Julius Greiff qui la dota d’une façade à double clocher.


Le buffet d’orgue a été réalisé par Konrad Albiez.
Konrad Albiez (né le 11 octobre 1805 à Unteralpfen , † le 6 octobre 1878 à Waldshut ) était un facteur d'orgues allemand qui travaillait à Waldshut au XIXe siècle et construisait des orgues pour des cathédrales mécaniques avec une meuleuse mécanique.


Les fresques murales ont été peintes par Victor Sieferle et datent de 1889.
 
Belle visite!



Lahr est une ville allemande (arrondissement de l'Ortenau) située au pied des contreforts de la Forêt-Noire sur la Schutter, un affluent de la rive droite du Rhin, à environ 30 km au sud-est de Strasbourg.
 
Chaque mois de novembre, cette jolie cité nous invite à un enchantement visuel, le festival des chrysanthèmes!

La tour des cigognes!
Vestiges d'une forteresse édifiée vers 1218 par les seigneurs de Geroldseck avec la permission du roi Frédéric II de Hohenstaufen!
 
Cet article servira de récapitulatif à notre balade à travers les rues de Lahr!
 
-Le festival des chrysanthèmes (ici)
-Église saint-Pierre et saint-Paul (voir le lien)
-Maison natale de Félix Wankel (voir le lien)
-Restaurant Greif-Zum Zarko (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir toutes nos balades allemandes en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(27 clichés)


Place du château!
Les chrysanthèmes affluent de toutes parts et convergent en une spirale de couleurs joyeusement entremêlées.


L'ancienne école!
Ce bâtiment qui servit d'école municipale au 18e siècle est une ancienne ferme exonérée, c'est-à-dire exemptée de taxes!


La place du musée!
Le musée a pris place dans une ancienne usine à fours de terre cuite.


Vestiges du donjon!
Ils sont situés entre les fortifications du fossés et les premiers remparts datant de 1278.


Le mur d'enceinte de la ville!
Ces vestiges des premières fortifications datent de la création de la ville aux alentours de 1278.


Place du moulin municipal!
Comme une couronne de feuillages, des cercles ornés de chrysanthèmes en cascade surplombent les visiteurs à quelques mètres de hauteurs!
Cette sculpture est intitulée, "Communauté Ensemble"!
Elle a été réalisée par l'artiste canadien Richard Kramer en commémoration de 25ans d'amitié entre les deux pays!


Lammstrasse!
Nous arrivons vers un des chars de la ville, une belle vache!


Superbe maison!
Sur la maison, "économie-agneau"!


Maison Franz!


Europa-Park sur la Sonnenplatz!


En cette année d'exposition horticole, la jardinerie du plus grand parc d'attractions d'Allemagne est venu décorer la Sonneplatz!


Maison Roeder!
Cette ancienne résidence citadine des barons de Roeder de Diersburg date du 17e siècle.
Cette famille appartenait à la chevalerie de l'Empire.


Ancien hôtel de ville!


Urteilsplatz!
Depuis maintenant 10 ans, la ville de Lahr développe des échanges horticoles avec la ville japonaise de Kasama!
Kasama est connue pour sa tradition centenaire des fêtes de chrysanthèmes!


Bonsaï chrysanthèmes!


Schlosserstrasse!


Tout au long de la balade en ville nous pouvons admirer ce que l'on appelle à Lahr des chariots fleuris!
Les associations de Lahr les décorent sur le thème de "grandissez, vivez, bougez"!


La région de l'Ortenau est connue comme étant le paradis du fruit!
Des arbres fruitiers venus d'une pépinière proche, auxquels des années de coupe ont donné des formes étranges, portent en guise de fruits de grands chrysanthèmes façonnés en forme de disques!


L'arche situé à un des bouts de la Schlosserstrasse!


Fontaine de roses!


Ce qui a débuté comme une idée innovante est vite devenu.....


....comme l'une des manifestations les plus célèbres du Bade-Wurtemberg!
 

Le Bade-Wurtemberg est l'un des Länder (États) composant l'Allemagne.

Un de ses lieux touristiques les plus connus sont la Forêt-Noire!


Sur Marktplatz des petits chalets sont aménagés ainsi qu'une scène où un orchestre s'en donne à coeur joie!


L'Hôtel de ville!


Dans la cour intérieure de l'Hôtel de ville un chemin dépaysant nous emmène chez les indiens d'Amérique.


Un dernier char s'y trouve....la féerie amériendienne!
 
J'espère que cette visite vous a plu autant que nous!



Chuttt!!!!
J'ai l'impression qu'une présence plane autour de moi!

Depuis que j'ai décidé de vous cuisiner ce velouté de panais et de potiron....Je ne sais pas...mais il me semble que je ne suis plus tout à fait seule en cuisine!

Et vous? Avez-vous remarquez quelque chose?


Les ingrédients pour cette recette:

-1 gros panais
-1 petit potiron
-3 carottes
-1 échalote
-2 oeufs
-1 brique de crème fraîche
-sel, poivre
-origan
-huile d'olive


Pelez, lavez et coupez les panais, les carottes et le potiron en dés.
Pelez et hachez l'échalote.

Faites revenir tous les légumes pendant 5 minutes dans une grande casserole avec un filet d'huile d'olive.

Ajoutez 1,5 à 2 litres d'eau et remuez.
Salez, poivrez.

Faites cuire à petits frémissements pendant 20 à 25 minutes.
Les légumes ne doivent pas tomber.

Lorsque le potage est cuit, mélangez la crème et les oeufs et versez cette préparation dans le potage.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.


Servez aussitôt en fonction des goût de chacun!
N'oubliez pas de saupoudrer légèrement vos assiettes d'origan.

Les uns préfèrent le velouté avec les légumes entiers...Moi je le préfère mixé.

Bon appétit!

Ayez l'oeil, car aujourd'hui, il va peut-être se passer de drôles de choses!
À demain...Peut-être!

Vous pouvez retrouver d'autres idées soupes et potages sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de potiron sur ce lien.

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



LE CONTE D'HALLOWEEN

 31/10/2018
Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque le mot "Halloween" est une contraction de l'anglais All Hallows Eve qui signifie la «veillée de la Toussaint».

Son origine:

Son origine remonte à plus de 2500 ans et on la connaissait, à cette époque, sous le nom de la fête de "Samain".
 
Cette fête folklorique et païenne traditionnelle a donc une lointaine origine celtique.

Cette fête celte et gauloise se déroulait sous l’autorité des druides. Pendant sept jours on fêtait le fermeture de l’année écoulée et l’ouverture de l’année à venir.
C'était aussi l'occasion d'accueillir les esprits des défunts.

Les fêtes druidiques ont disparu d’Irlande au5e siècle, avec l'arrivée d'une nouvelle religion, le christianisme.
La fête chrétienne de la Toussaint, à laquelle est adossée Halloween, n’a été instituée qu’au9e siècle par le pape Grégoire IV.


Une légende:

Jack O'Lantern est probablement le personnage le plus populaire associé à l'Halloween.

Il nous provient d'un vieux conte irlandais.

Jack aurait été un avare, un personnage ivrogne, méchant et égocentrique.

Un soir, alors qu'il était dans une taverne, le diable lui apparût et lui réclama son âme.

Jack demande au diable de lui offrir à boire, un dernier verre avant de partir pour l'enfer.

Le diable accepte et se transforme en pièce de six pence.

Jack la saisit et la place immédiatement dans sa bourse.

Cette dernière ayant une serrure en forme de croix, le diable ne peut s'en échapper.

Finalement, Jack accepta de libérer le diable, à condition que ce dernier lui accorde un an de plus à vivre.

Douze mois plus tard, Jack fit une autre farce au Diable, le laissant en haut d'un arbre (sur lequel il avait gravé une croix grâce à son couteau) avec la promesse qu'il ne le poursuivrait plus.

Lorsque Jack meurt, l'entrée au paradis lui est refusée, et le diable refuse également de le laisser entrer en enfer.

Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d'éclairer son chemin dans le noir.

Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu'au jour du jugement dernier.

Il est alors nommé Jack à la lanterne, ou Jack-o'-lantern.

Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.



Je me disais bien qu'il y avait quelqu'un avec moi dans la cuisine (voir le lien)!

Bonne journée!

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



<< 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :