Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 27 404 396
Nombre de commentaires : 95 201
Nombre d'articles : 7 757
Dernière màj le 01/12/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 >>
Après avoir visité le temple du Phoenix situé à Uji, non loin de Kyoto, Nicolas et ses amis se sont dirigés vers Nara, ville située dans la région du Kansai, elle aussi, proche de Kyōto.
 
Nara fut pendant le 8e siècle la capitale du Japon, sous le nom de Heijō-kyō, depuis sa fondation en 710, lors de l'accès au trône de l'impératrice Gemmei, jusqu'en 784, c'est-à-dire durant l'époque de Nara.
 
La première visite de ce site est consarée au Todai-ji, temple bouddhique, de son nom complet Kegon-shū daihonzan Tōdai-ji, littéralement "grand temple de l’Est"!
 
Vous pouvez suivre les aventures de Nicolas au Pays du Soleil Levant depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Le Tōdai-ji est le centre des écoles Kegon et Ritsu, mais toutes les branches du bouddhisme japonais y sont étudiées et le site comprend de nombreux temples et sanctuaires annexes.


Bâtiment principal du Tōdai-ji.
"Bâtiment principal" est l'expression qui désigne, au Japon, le bâtiment consacré au principal objet de vénération, au sein de l'ensemble de sept bâtiments bouddhistes qui constituent complexe d'un temple.


Lanterne octogonale en bronze sculpté.


Le bâtiment principal du Todai-ji est connu pour être la plus grande construction en bois du monde.
Il héberge un monumental Grand Bouddha assis en bronze.
Il mesure la bagatelle de 18 mètres de haut et pèse 250 tonnes.


À ses côtés, un boddhisattva de bois couvert d’or à ses côtés.
Un boddhisattva est un terme sanskrit qui désigne dans le bouddhisme hinayana un bouddha avant que celui-ci n'ait atteint l'éveil.


Les deux effrayantes sculptures qui suivent ont été réalisées en bois.


Ce sont les deux gardiens du Bouddha.
Ici, le roi céleste Bishamon-ten, 17e siècle.


De nos jours, le Tōdai-ji est toujours actif et sa communauté de moines tient les rites et cérémonies annuels ou quotidiens nécessaires, dont le plus important reste la cérémonie de l’eau et du feu nommée Shuni-e.



Les cloches vont sonner mercredi 25 mars et les bougies vont briller aux fenêtres en solidarité avec toutes les personnes soignantes mais aussi pour manifester notre fraternité et notre espoir commun.
 
Ce mercredi 25 mars, c’est la fête de l’Annonciation du Seigneur.
Ce jour-là, les cloches de toutes les églises et les chapelles de France sonneront à 19 h 30, pendant dix minutes.
 
Pour manifester notre solidarité commune, Marc, Nicolas et moi-même avons décidé d'allumer une bougie pendant 10 minutes tous les jours!
J'ai récupéré toutes les bougies déjà entamées, et que je garde en réserve....on ne sait jamais!
                     
                      Elles vont briller pour marquer notre espoir.



Le ravioli chinois est un aliment en forme de chausson, constitué d'une feuille de riz enveloppant une farce qui peut être composée de nombreux aliments différents.
Il a une histoire d'environ 1 800 ans en Chine!
 
Aujourd'hui, je vous propose un atelier cuisine signé....Nicolas.....les raviolis chinois à la vapeur!


Les ingrédients pour cette recette:
(12 raviolis- préparation 30 minutes- cuisson à la vapeur 20 minutes)
 
-12 feuilles de riz
-1 escalope de volaille
-2 carottes
-1 échalote
-1 gousse d'ail
-coriandre
-gingembre
-sauce soja
-sauce yakitori


Pelez et lavez les carottes, l'ail et l'échalote!
Coupez l'escalope en gros dés.
Mettez le tout dans le hachoir de votre robot.


Versez ce hachis dans un saladier.
Incorporez-y un peu de gingembre et de coriandre.
Ajoutez-y 2 càs de sauce yakitori.
Mélangez.


Versez de l'eau froide dans une grande assiette creuse.
Faites-y tremper les feuilles de riz, une par une, pendant environ 1 minute.


Déposez les feuilles sur un torchon propre humide.
Pliez-les en deux pour obtenir un demi cercle.
Disposez de la farce, rabattez les bords et roulez pour bien fermer les raviolis.


Faites de même avec les autres feuilles jusqu'à épuisement de la farce.
Faites cuire les raviolis à la vapeur environ 20 minutes.


J'ai profité de notre matinée "cuisine" pour réaliser quelques nems (voir la recette de base sur ce lien) ainsi qu'un riz cantonais (voir la recette de base sur ce lien)!


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes asiatiques sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres ateliers cuisine en cliquant sur ce lien.



Vénasque, commune située dans le département du Vaucluse.....un paysage sublime, un village splendide, et l’église.....un petit joyau !
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Venasque depis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


L’édifice actuel date de la fin du 12e siècle.
Une source historique nous éclaire sur la datation de l'église. En 1258, l'abbé de Montmajour fit un don à l'évêque de Carpentras pour qu'il reconstruise l'église de Venasque. 


L'aspect extérieur montre des volumes francs bien équilibrés et une silhouette caractéristique donnée par la toiture de pierr
Les proportions de cette église, aux arêtes nettes, donnent une apparence massive et imposante à l'édifice.


Les chapelles latérales sont du 17e et 18e  siècles.


Le monument est orienté, c'est-à-dire que son choeur est dirigé vers l'est.


Cette disposition classique d'une église est ici marquée d'une particularité : l'abside n'est pas dans l'axe de la nef.


Cette singularité, que certains ont voulu voir symbolique, rappelle le visage penché du Christ sur la croix.


Cependant, cette disposition est plutôt due à l'intégration de l'édifice primitif du 6e siècle qui a pu être conservé dans la nouvelle édification du 13e siècle.


À bientôt pour une nouvelle balade!



Lorsqu’il y a une rupture de stock des masques chirurgicaux de protection respiratoire, il est tout à fait possible de fabriquer soi-même un masque de protection en tissu.
Et je vous ai parlé, il y a quelques jours, du masque de protection respiratoire que j'ai fait en tissu (voir le lien)!
 
En fait, je ne me suis pas contentée d'en réaliser un seul.....mais plusieurs!
 
Aujourd'hui,, je vais vous donner quelques précisions:
-tout d'abord, ce masque ne remplace pas un masque testé en laboratoire
-ensuite, cette semaine, j'ai entendu parler un médecin qui précisait qu'il était préférable de sécher ces masques en tissu au sèche-cheveux, ou alors, au sèche-linge mais à très forte température.
En effet, à 110° on tuerait les bactéries.
 
Bon courage à tous!



GNOCCHIS AU MAROILLES

 19/03/2020
Un peu d'histoire!
Selon le Robert historique, le mot « gnocchi » a été emprunté à l'italien en 1864, d'abord sous la forme niocki.
Le terme est attesté en italien depuis le 15e siècle, initialement pour désigner un petit pain rond à l'anis.
 
Aujourd'hui, je cuisine des gnocchis au maroilles!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 5 minutes- cuisson 10 minutes)
 
-400g de gnocchis tout prêts
-100g de maroilles
-50g de parmesan râpé
-20cl de crème fraîche
-10cl de bouillon
-muscade


Coupez le fromage en dés.


Prenez une sauteuse antiadhésive.
Versez-y la crème, le bouillon, le fromage et les gnocchis.
Saupoudrez un peu de muscade.
Portez à ébullition.
Faites cuite une dizaine de minutes tout en remuant de temps en temps.


Pour le service, saupoudrez un peu de parmesan!
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées "pâtes" sur ce lien.



Perché sur le sommet d'un rocher escarpé, Venasque est un pittoresque village qui domine la vallée de la Nesque et la plaine de Carpentras.
 
Protégé depuis les temps les plus anciens, Venasque a su conserver dans son patrimoine les témoignages de son histoire.
 
Cet article servira de récapitulatif à cette balade!

-Village du Vaucluse (ici)

-Église Notre-Dame (voir le lien)

-Restaurant Côté Fontaine (voir le lien)
 
Je vous invite à voir ou à revoir nos balades en région Paca sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


La maison commune du village!
C'est sur l'emplacement de l'actuelle mairie, que se développe, durant le Moyen-Âge, la première maison commune de Venasque.
À cette époque, la maison était dotée d'une tour affirmant l'indépendance des édits municipaux face au pouvoir féodal.


Suite à l'enrichissement du quartier au 17e et 18e siècle, les maisons de la rue principale étaient consacrées aux l'activités artisanales et commerçantes.


On retrouve les caractéristiques des petits hôtels particuliers de village.


Place de la fontaine!
Située au coeur du village, cette fontaine fut le lieu d'approvisionnement en eau pour des générations de venasquais.


Les portes principales de ces maisons sont traitées avec soin.


Venasque.....village de caractère!


Vue panoramique!
Depuis l'esplanade des Tours un panorama superbe nous est offert sur le Nord du Comtat jusqu'à la barrière des Dentelles de Montmirail et du Mont Ventou.


Le village de Venasque est situé sur un éperon rocheux aux flancs abrupts, au débouché des gorges de la Nesque.


Église Notre-Dame de Venasque!


Grimpons quelques escaliers....


....pour arriver devant la forteresse!

Nous nous retrouvons demain pour visiter l'église.



Hier, je vous proposais une plancha de légumes à l'asiatique (voir le lien)!
J'ai accompagné cette plancha de légumes par une plancha de boeuf mariné à la thaïlandaise!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 10 minutes- attente 2 heures- cuisson 10 à 15 minutes)
 
- 2 tranches de fauxfilet coupées en lamelles
Pour la marinade :
- 2 gousses d’ail
- le jus d'un citron
- 1 càs de nuocmâm
- 2 càs de sauce soja
- 1 càs de vinaigre de riz (ou de vin  blanc)
- 1 càs de sucre en poudre
- 1 càs d’huile  d’arachide
- 1 càs d'huile de sésame


Pelez, lavez et hachez les gousses d'ail.
Mettez-la dans un plat creux avec tous les autres ingrédients de la marinade, et mélangez bien.
 
Incorporez le boeuf dans la marinade.
Remuez et mettez au réfrigérateur pendant 2 heures environ.
 
Préchauffez la plancha.
Égouttez la viande et posez-la sur la plaque et faites-la cuire à feu vif, pendant une dizaine de minutes environ (selon l'épaisseur des morceaux).


Vous pouvez voir ou revoir d'autres recettes "Plancha" sur ce lien!
 
Bon appétit!



L'église abbatiale - La beauté des pierres au service de la prière!

Les moines de Sénanque, abbaye située sur la commune de Gordes dans le Vaucluse, dans un souci de partage, ouvrent les portes de leur Abbaye aux visiteurs.
La visite permet notamment d’admirer l’église abbatiale!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à l'abbaye de Sénanque depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Nous entrons dans l'église par une série de marches en bois!


Cela nous permet de découvrir la grande abside éclairée par trois grandes ouvertures.


Cette grande abside est encadrée de deux chapelles.


L'église est construite en forme de croix latine.


Aucun décor ne doit troubler la prière et le recueillement des moines.


Par une petite porte nous découvrons le cloître.
Le cloître est le centre de l'abbaye. Lieu de passage, il relie les différentes parties du monastère.


Les galeries sont rythmées par des arcs de décharge abritant des triplets d'arcades en plein cintre supportées par des colonnes surmontées de chapiteaux à feuilles d'eau.


Je ne peux que vous conseiller cette visite! L'abbaye Notre-Dame de Sénanque ne vous décevra pas!
 
À bientôt pour une nouvelle balade!



Il y a peu, nous avons découvert, Marc et moi, la cuisine à la plancha! Il n'y a pas besoin d'attendre pour se faire plaisir et pour déguster de bons petits plats "plancha"!
 
Aujourd'hui, je cuisine une plancha dé légumes à l'asiatique!


Les ingrédients pour cette recette:
(3 personnes- préparation 10 minutes- attente 30 minutes- cuisson 15 à 20 minutes)

-2 poivrons
-500g de champignons de Paris
-2 càs de sauce soja
-2 càs de nuoc mam
-2 càs de vin de riz


Pelez, lavez et coupez les champignons en lamelles.
Nettoyez, lavez et coupez les poivrons en lanières.
Mettez le tout dans un saladier.
Arrosez de sauce soja, de nuoc mam et de vin de riz.
Remuez et laissez mariner 30 minutes.


Étalez les légumes sur la plancha et laissez cuire doucement tout en remuant régulièrement.


J'ai accompagné mes légumes d'un émincé de boeuf mariné à la thaïlandaise! Je vous proposerai la recette demain!
 
Vous pouvez voir ou revoir d'autres recettes "Plancha" sur ce lien!
 
Bon appétit!



Poursuivons la visite de cette très belle abbaye Notre-Dame de Sénanque!
Ce monastère cistercien toujours en activité est situé sur la commune de Gordes, dans le département du Vaucluse.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à l'abbaye de Sénanque depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Après être passés par le dortoir des moines, nous arrivons dans le chauffoir!
Cette cheminée, conique, permet de brûler des troncs placés à la verticale.


Le chauffoir!
C'est une petite pièce voutée qui, comme son nom l'indique était la seule pièce chauffée.
Dans cette salle, les moines venaient travailler, elle servait de scriptorium!


La salle du chapitre!
C'est la salle où se réunit la communauté monastique autour de son père abbé, pour l'écoute d'un chapitre de la règle de saint-Benoît, qui en compte 73.


Vie monastique!

Le mouvement cistercien prônait un idéal ascétique et la règle bénédictine primitive était observée dans les établissements avec une extrême rigueur : isolement, pauvreté, simplicité, seules voies pouvant mener à la béatitude.



Les conditions de vie des cisterciens sont encore aujourd'hui très dures.
Les offices, la prière, les lectures pieuses alternent avec les travaux manuels, le temps de repos ne dépassant pas sept heures.
Les repas, pris en silence, sont frugaux....


Chercher bien et vous trouverez la tête de diable de l'abbaye!


Enserrée dans le creux d'un vallon, l'Abbaye Notre-Dame de Sénanque demeure l'un des plus purs témoins de l'architecture et de la vie cistercienne!



Au matin de la septième journée de son voyage au Japon, Nicolas et son groupe se dirigent vers la ville de Uji qui abrite le Byoto-in, le Temple du Phoenix!
 
Vous pouvez suivre les aventures de Nicolas au Pays du Soleil Levant depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


Le Byodo-in est un temple bouddhiste situé à Uji, petite ville du Kansai, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Kyoto.


Construit en 998, le Byodo-in servait au départ de résidence secondaire au politicien Minamoto no Shigenobu.


Rachetée après sa mort par l'un des hauts membres du clan Fujiwara, la villa fut transformée en temple bouddhique en 1052.


La visite à l'extérieur s'organise autour de l'étang, dans un cadre sublime qui s'accompagne même de quelques fleurs de cerisiers au printemps.


Le bâtiment central a pour nom "pavillon du phénix" ou hôôdo, car sa forme architecturale aux deux ailes déployées évoque l’envolée de l’animal légendaire.


Depuis que la secte amidiste a investi Byôdô-in, l’ensemble a pour vocation de recréer le Paradis bouddhiste de la Terre pure.
Byôdô-in témoigne de la foi et du mode de vie de la noblesse d’une époque durant laquelle la divinité s’humanise et la compassion se fait miséricordieuse.


Rénové en 2014, classé à l’Unesco et Trésor national du Japon, le majestueux hall principal ouvre ses ailes tel un phoenix, abritant en son sein une représentation du Bouddha Amidaa.


De la bâtisse d'origine, ainsi, il ne reste que cet élément principal : Hôô-dô, littéralement le "hall Phoenix".
Sur le toit, on trouve d'ailleurs deux statues dorées de phénix.


À bientôt pour la suite de cette balade!



Grâce à notre amie Marie-Claude du blog "33gourmande" nous avons mis la région aquitaine dans nos assiettes!
En effet, dernièrement Marie-Claude nous a envoyé une carte postale "recette" bien gourmande, "la lamproie à la bordelaise" (voir l'article sur ce lien)!

N'ayant pas trouvé de lamproie et sur les conseils de mon poissonnier je l'ai remplacé par du filet de loup de mer.
J'ai donc aménagé la recette à ma manière.

Aujourd'hui, je cuisine du filet de loup à la bordelaise!


Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "cartes postales" en cliquant sur ce lien!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 1 heure)
 
-1 beau filet de loup de mer
-2 gros poireaux
-0,5l de vin rouge
-150g de jambon cuit
-beurre
-farine
-5cl de cognac
-1 oignon
-sel, poivre
-feuilles de laurier


Coupez le poisson en morceaux réguliers.
Pelez, lavez et hachez l'oignon.
Faites chauffer un peu de beurre dans une casserole.
Faites-y revenir les morceaux de poisson ainsi que l'oignon haché pendant 5 minutes.
Salez, poivrez.

Versez le vin rouge et le cognac.
Ajoutez le laurier.
Laissez frémir 15 minutes.


Réservez le poisson.


Préparez un roux avec 30g de beurre 30g de farine.
Versez la sauce du poisson.
Laissez cuire jusqu'à un léger épaississement.

Au moment de servir, remettez le poisson dans cette sauce pour le réchauffer.


Pendant ce temps!
Nettoyez, lavez et coupez les poireaux en lanières.
Coupez le jambon en lanières.
Prenez une sauteuse.
Faites-y chauffer un peu de beurre.
Faites-y revenir les poireaux et le jambon pendant 5 minutes.
Baissez le feu et laissez mijoter 20 minutes environ tout en remuant doucement.

5 minutes avant la fin de cuisson incorporez une louche de sauce au vin rouge.


Pour le service, disposez la préparation aux poireaux dans un plat et le poisson par-dessus.
Servez la sauce dans une saucière!
 
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "poisson" sur ce lien.



"La mesure d'aimer Dieu, c'est de l'aimer sans mesure."
Saint-Bernard
Traité de l'amour de Dieu
 
L'abbaye Notre-Dame de Sénanque est un monastère cistercien toujours en activité et située sur la commune de Gordes, dans le département du Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 
Aujourd'hui, je débute une nouvelle série consacrée à cette très jolie abbaye, visitée en été 2019!
 
-Abbaye de Sénanque (ici)
 
-Abbaye Notre-Dame de Sénanque (II) (voir le lien)

-Église (voir le lien)
 
Je vous invite à voir ou à revoir notre balade à Gordes depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Fondation!
L’abbaye Notre-Dame de Sénanque est fondée le 23 juin 1148, par des moines cisterciens venus de Mazan en Ardèche.

L’abbaye appartient à un ordre monastique puissant, porté par l’aura de Saint Bernard.



À Sénanque, la communauté prend possession d’un étroit vallon d’1 km de long et de seulement 300 m de large.
Mais l’emplacement correspond parfaitement aux prescriptions de l’ordre qui précisent : « on ne doit construire aucun monastère dans les villes, les bourgs et les domaines ruraux » ( chap. 9 de la Summa Cartae Caritatis ).


Saint Benoît demande à ce que « le monastère détienne toutes les choses nécessaires : eau, moulin, jardin, boulangerie et les divers métiers en sorte que les moines n’aient aucune nécessité de courir au-dehors, ce qui n’est aucunement avantageux à leurs âmes. »


Grâce aux nombreuses donations de la famille des Agoult Simiane de Gordes et des seigneurs de Venasque, l’Abbaye de Sénanque prospère rapidement.


Reconnaissants, les Frères de Sénanque acceptent que la dépouille de Geoffroy de Venasque repose dans l’église abbatiale.
Son tombeau est toujours visible dans le transept Est.


Jolie vue sur l'église de l'abbaye.


Déclin!
La situation de l’Abbaye de Sénanque se dégrade au début du 15e siècle.
En une période de troubles et de violences, le patrimoine de l’Abbaye ne peut être conservé, les subsides s’effondrent, les vocations se tarissent.
La communauté ne compte plus que trois Frères en 1439.


Le 24 Septembre 1792, l’Abbaye est vendue comme bien national pour 28 000 francs. 
Afin de protéger Sénanque, le nouveau propriétaire prend soin d’ôter tout ce qui revêt un caractère trop religieux pour cette époque troublée.
Il fait retirer la croix qui couronne l’église, enlève les trois cloches et fait marteler les armoiries du logis abbatial.


Le renouveau!
En 1854, une communauté de Frères se ré-installe à l’Abbaye.
Le 29 Avril 1857, M. de Pluvinal, propriétaire privé de l’Abbaye, accepte de céder son bien à la communauté monastique, représentée par son abbé Dom Barnouin. Celui-ci entreprend d’importants travaux de restauration.

Après avoir été vendue....achetée comme bien national....à nouveau vendue....en mai 1926, une douzaine de moines s’installe à Sénanque. Le bien est racheté, Notre-Dame de Sénanque est désormais prieuré de l’Abbaye de Lérins.


Le dortoir des moines!
Le dortoir mesure près de 30 mètres de long sur 9 mètres de large.
Il pouvait accueillir une trentaine de moines.
Aujourd'hui, chaque moine dort dans ue cellule individuelle mais suit à peu de chose près le même rythme de prières qu'au Moyen-Âge.
 
À demain pour la suite de cette visite!




Lorsqu’il y a une rupture de stock des masques chirurgicaux de protection, il est tout à fait possible de fabriquer soi-même un masque de protection en tissu.
 
ATTENTION!
Ce masque ne remplace pas un masque testé en laboratoire.

Je vous propose, donc, aujourd'hui, de suivre un tuto couture ValMa intitulé: Masque de protection pour le visage "réversible" (voir le lien)!

(12 clichés)


Les fournitures nécessaires:
-tissu principal : 19 cm de long et 17 cm de large
-doublure : 19 cm de long et 17 cm de large
-élastique : 2 fois 22 cm
-biais : 2 fois 12 cm


Posez les tissus endroit contre endroit.
Piquez tout autour à 1 cm du bord en laissant une ouverture de 5 cm (pour pouvoir le retourner et le mettre à l'endroit).


Égalisez les bords.
Coupez les 4 angles.
Surfilez au point zig-zag pour éviter que le tissu ne s'effiloche.


Retourner votre ouvrage en sortant bien les angles.
Repassez pour aplatir les coutures.
Puis faites une surpiqûre en haut et en bas.
Cela permet aussi de fermer l'ouverture de 5 cm.


À l'aide d'une craie ou d'un crayon à couture, tracez sur le tissu les repères qui vont permettre de faire le pliage en accordéon.
 
Les repères en partant du haut:
-3 cm à partir du haut
-puis 1 cm
-puis 2,5 cm
-puis 1 cm
-puis 2,5 cm
-puis 1 cm
-il reste 3,5 cm en bas


Pliage en accordéon!
Il faut toujours ramener le haut du tissus sur le bas sur la largeur des 1 cm.
Repassez au fur et à mesure.
Faites une surpiqûre sur les 3 pliages à 0,3 cm du bord.


Faites les pliages sur le second trait.
Repassez.


Pose de l'élastique!
Placez les 2 extrémités de l'élastique sur la largeur, de chaque côté, côté doublure et sur 2,5 cm.


Faites une couture en zig-zag sur les 4 parties de l'élastique.


Pose du biais!
Posez le biais de chaque côté comme sur la photo.
Faites une piqûre à 1 mm au-dessus de la pliure.
Ramenez le biais sur le tissu côté doublure.
Faites une couture sur toute la longueur du biais, côté endroit.


À vos machines!



<< 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :