Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 322 523
Nombre de commentaires : 89 316
Nombre d'articles : 7 079
Dernière màj le 23/06/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 >>
Lors de notre balade au festival des chrysanthèmes de Lahr, en Allemagne, nous avons fait un petit arrêt à l'église saint-Pierre et saint-Paul!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Lahr depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Il s’agit de la première église catholique qui vit le jour à Lahr après la Réforme.


Elle fut construite entre 1844 et 1849 par l’architecte Jacob Julius Greiff qui la dota d’une façade à double clocher.


Le buffet d’orgue a été réalisé par Konrad Albiez.
Konrad Albiez (né le 11 octobre 1805 à Unteralpfen , † le 6 octobre 1878 à Waldshut ) était un facteur d'orgues allemand qui travaillait à Waldshut au XIXe siècle et construisait des orgues pour des cathédrales mécaniques avec une meuleuse mécanique.


Les fresques murales ont été peintes par Victor Sieferle et datent de 1889.
 
Belle visite!



Lahr est une ville allemande (arrondissement de l'Ortenau) située au pied des contreforts de la Forêt-Noire sur la Schutter, un affluent de la rive droite du Rhin, à environ 30 km au sud-est de Strasbourg.
 
Chaque mois de novembre, cette jolie cité nous invite à un enchantement visuel, le festival des chrysanthèmes!

La tour des cigognes!
Vestiges d'une forteresse édifiée vers 1218 par les seigneurs de Geroldseck avec la permission du roi Frédéric II de Hohenstaufen!
 
Cet article servira de récapitulatif à notre balade à travers les rues de Lahr!
 
-Le festival des chrysanthèmes (ici)
-Église saint-Pierre et saint-Paul (voir le lien)
-Maison natale de Félix Wankel (voir le lien)
-Restaurant Greif-Zum Zarko (voir le lien)
 
Vous pouvez voir ou revoir toutes nos balades allemandes en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(27 clichés)


Place du château!
Les chrysanthèmes affluent de toutes parts et convergent en une spirale de couleurs joyeusement entremêlées.


L'ancienne école!
Ce bâtiment qui servit d'école municipale au 18e siècle est une ancienne ferme exonérée, c'est-à-dire exemptée de taxes!


La place du musée!
Le musée a pris place dans une ancienne usine à fours de terre cuite.


Vestiges du donjon!
Ils sont situés entre les fortifications du fossés et les premiers remparts datant de 1278.


Le mur d'enceinte de la ville!
Ces vestiges des premières fortifications datent de la création de la ville aux alentours de 1278.


Place du moulin municipal!
Comme une couronne de feuillages, des cercles ornés de chrysanthèmes en cascade surplombent les visiteurs à quelques mètres de hauteurs!
Cette sculpture est intitulée, "Communauté Ensemble"!
Elle a été réalisée par l'artiste canadien Richard Kramer en commémoration de 25ans d'amitié entre les deux pays!


Lammstrasse!
Nous arrivons vers un des chars de la ville, une belle vache!


Superbe maison!
Sur la maison, "économie-agneau"!


Maison Franz!


Europa-Park sur la Sonnenplatz!


En cette année d'exposition horticole, la jardinerie du plus grand parc d'attractions d'Allemagne est venu décorer la Sonneplatz!


Maison Roeder!
Cette ancienne résidence citadine des barons de Roeder de Diersburg date du 17e siècle.
Cette famille appartenait à la chevalerie de l'Empire.


Ancien hôtel de ville!


Urteilsplatz!
Depuis maintenant 10 ans, la ville de Lahr développe des échanges horticoles avec la ville japonaise de Kasama!
Kasama est connue pour sa tradition centenaire des fêtes de chrysanthèmes!


Bonsaï chrysanthèmes!


Schlosserstrasse!


Tout au long de la balade en ville nous pouvons admirer ce que l'on appelle à Lahr des chariots fleuris!
Les associations de Lahr les décorent sur le thème de "grandissez, vivez, bougez"!


La région de l'Ortenau est connue comme étant le paradis du fruit!
Des arbres fruitiers venus d'une pépinière proche, auxquels des années de coupe ont donné des formes étranges, portent en guise de fruits de grands chrysanthèmes façonnés en forme de disques!


L'arche situé à un des bouts de la Schlosserstrasse!


Fontaine de roses!


Ce qui a débuté comme une idée innovante est vite devenu.....


....comme l'une des manifestations les plus célèbres du Bade-Wurtemberg!
 

Le Bade-Wurtemberg est l'un des Länder (États) composant l'Allemagne.

Un de ses lieux touristiques les plus connus sont la Forêt-Noire!


Sur Marktplatz des petits chalets sont aménagés ainsi qu'une scène où un orchestre s'en donne à coeur joie!


L'Hôtel de ville!


Dans la cour intérieure de l'Hôtel de ville un chemin dépaysant nous emmène chez les indiens d'Amérique.


Un dernier char s'y trouve....la féerie amériendienne!
 
J'espère que cette visite vous a plu autant que nous!



Chuttt!!!!
J'ai l'impression qu'une présence plane autour de moi!

Depuis que j'ai décidé de vous cuisiner ce velouté de panais et de potiron....Je ne sais pas...mais il me semble que je ne suis plus tout à fait seule en cuisine!

Et vous? Avez-vous remarquez quelque chose?


Les ingrédients pour cette recette:

-1 gros panais
-1 petit potiron
-3 carottes
-1 échalote
-2 oeufs
-1 brique de crème fraîche
-sel, poivre
-origan
-huile d'olive


Pelez, lavez et coupez les panais, les carottes et le potiron en dés.
Pelez et hachez l'échalote.

Faites revenir tous les légumes pendant 5 minutes dans une grande casserole avec un filet d'huile d'olive.

Ajoutez 1,5 à 2 litres d'eau et remuez.
Salez, poivrez.

Faites cuire à petits frémissements pendant 20 à 25 minutes.
Les légumes ne doivent pas tomber.

Lorsque le potage est cuit, mélangez la crème et les oeufs et versez cette préparation dans le potage.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.


Servez aussitôt en fonction des goût de chacun!
N'oubliez pas de saupoudrer légèrement vos assiettes d'origan.

Les uns préfèrent le velouté avec les légumes entiers...Moi je le préfère mixé.

Bon appétit!

Ayez l'oeil, car aujourd'hui, il va peut-être se passer de drôles de choses!
À demain...Peut-être!

Vous pouvez retrouver d'autres idées soupes et potages sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de potiron sur ce lien.

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



LE CONTE D'HALLOWEEN

 31/10/2018
Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque le mot "Halloween" est une contraction de l'anglais All Hallows Eve qui signifie la «veillée de la Toussaint».

Son origine:

Son origine remonte à plus de 2500 ans et on la connaissait, à cette époque, sous le nom de la fête de "Samain".
 
Cette fête folklorique et païenne traditionnelle a donc une lointaine origine celtique.

Cette fête celte et gauloise se déroulait sous l’autorité des druides. Pendant sept jours on fêtait le fermeture de l’année écoulée et l’ouverture de l’année à venir.
C'était aussi l'occasion d'accueillir les esprits des défunts.

Les fêtes druidiques ont disparu d’Irlande au5e siècle, avec l'arrivée d'une nouvelle religion, le christianisme.
La fête chrétienne de la Toussaint, à laquelle est adossée Halloween, n’a été instituée qu’au9e siècle par le pape Grégoire IV.


Une légende:

Jack O'Lantern est probablement le personnage le plus populaire associé à l'Halloween.

Il nous provient d'un vieux conte irlandais.

Jack aurait été un avare, un personnage ivrogne, méchant et égocentrique.

Un soir, alors qu'il était dans une taverne, le diable lui apparût et lui réclama son âme.

Jack demande au diable de lui offrir à boire, un dernier verre avant de partir pour l'enfer.

Le diable accepte et se transforme en pièce de six pence.

Jack la saisit et la place immédiatement dans sa bourse.

Cette dernière ayant une serrure en forme de croix, le diable ne peut s'en échapper.

Finalement, Jack accepta de libérer le diable, à condition que ce dernier lui accorde un an de plus à vivre.

Douze mois plus tard, Jack fit une autre farce au Diable, le laissant en haut d'un arbre (sur lequel il avait gravé une croix grâce à son couteau) avec la promesse qu'il ne le poursuivrait plus.

Lorsque Jack meurt, l'entrée au paradis lui est refusée, et le diable refuse également de le laisser entrer en enfer.

Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d'éclairer son chemin dans le noir.

Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu'au jour du jugement dernier.

Il est alors nommé Jack à la lanterne, ou Jack-o'-lantern.

Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.



Je me disais bien qu'il y avait quelqu'un avec moi dans la cuisine (voir le lien)!

Bonne journée!

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



La coutume d'Halloween, qui est apparut en 1997 en France, veut qu'elle soit, aujourd'hui, la plus grande fête après Noël et Pâques!

Connaissez-vous les origines d'Halloween?
Connaissez-vous le conte "Jack O'Lantern"?

Venez vite lire ici cette fameuse légende!


Que diriez-vous, aujourd'hui, de faire un atelier Halloween?

Tout commence par une citrouille ou un potiron!


Commencez par couper, d'une façon bien régulière, un chapeau à votre potiron.
Creusez le potiron. Enlevez-lui le plus de chair possible tout en n'abîmant pas sa peau.

Bien sûr, la chair du potiron va vous servir à réaliser une excellente purée ou alors un délicieux velouté!

Vous pouvez retrouver d'autres idées recettes de potiron sur ce lien.


Votre potiron est creusé, il n'y a plus qu'à lui donner vie!
Comment?

En lui creusant deux yeux, un nez et une bouche!


Il n'est pas beau?
Oui! Mais il lui manque quelque chose!


Ah! Oui! La petite bougie!


Je vous présente Jack O'Lantern de Sylvie et Marc!

Bonne journée!

Vous pouvez voir ou revoir quelques uns de nos articles "Halloween" en cliquant sur ce lien.



Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque le mot "Halloween" est une contraction de l'anglais All Hallows Eve qui signifie la «veillée de la Toussaint».

Chaque année, Marc et moi prenons plaisir à aborder le sujet en réalisant des recettes ou en vous narrant des contes....

Nous avons pensé qu'un récapitulatif pourrait vous intéresser!

Bonne visite sur notre blog!

Un conte

-Le conte d'Halloween (voir l'article sur ce lien)

Un atelier bricolage

-Jack O'Lantern (voir l'article sur ce lien)

-Nouveauté 2017 (voir le lien)

Décoration:

-Notre table d'Halloween (voir le lien)

-Table d'Halloween 2015 (voir le lien)

-Broderie-Je prépare Halloween (voir le lien)

Les recettes:

-Biscuit roulé à la confiture ou ma bûche d'Halloween(voir la recette sur ce lien)

-Doigts de sorcières version sucrée (voir la recette sur ce lien)

-Hérisson d'Halloween (voir le lien)

-Makis d'halloween(voir le lien)

-Muffins d'Halloween(voir la recette sur ce lien)

-Muffins toile d'araignée(voir la recette sur ce lien)


-Poêlée de potiron de Halloween aux pommes et aux poires (voir la recette sur ce lien)

-Soupe au potiron et aux poireaux (voir la recette sur ce lien)


-Soupe de potiron au pesto ou une araignée dans mon potage (voir la recette sur ce lien)

-Velouté panais et potiron version Halloween (voir la recette sur ce lien)
                                     



La famille est précieuse! Marc et moi aimons retrouver les uns et les autres pour des instants partagés, des instants conviviaux!
 
Dimanche dernier, nous avons eu le plaisir de retrouver nos cousins, Astrid, Laurent et tante Yvonne pour un dimanche en famille....un dimanche comme nous les apprécions!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


À l'approche d'Halloween, Laurent n'a pas manqué de réaliser cette décoration très sympathique!
Tout y est!
Déco, choco, citrouille....


Nous sommes heureux de nous retrouver autour d'une table gourmande! Nous prenons le temps de nos retrouvailles devant un apéritif bien agréable comme ces délicieux toasts réalisés avec la terrine de pâté faite par Laurent! Un vrai délice.


Un petit pâté en croûte pour les gourmets que nous sommes!


Astrid nous a préparé une quiche lorraine! Je lui ai demandé sa recette tant cette quiche était délicieuse!
Elle était accompagnée d'une salade de carottes et d'une salade de céleri à la crème.


Laurent a l'habitude de cuisiner la viande! Dimanche il nous avait préparé un boeuf bourguignon, au vin rouge bien sûr, mais aussi avec un filet de cognac!
Une recette qui change de l'ordinaire et qui a eu la faveur de toute la table!


Incontournables spaetzle.....Nous nous sommes régalés!


Le plateau de fromages est bien garni! Astrid et Laurent vont s'approvisionner chez un fromager près de chez eux!
Ces fromages faits à la ferme sont tous plus bons les uns que les autres!


Le tiramisu aux spéculoos a fait la joie des convives.


Mais l'heure tourne! Le changement d'heure fait que la nuit tombe vite! Nous avons des kilomètres à faire et nous décidons de prendre la route!
Astrid avait fait une tarte au fromage blanc ainsi qu'un cake aux épices de Noël!
Pas de soucis....nous avons pu nous régaler à la maison.....histoire de prolonger ces moments gourmands.


Nous terminons par une photo de famille!
J'ai mis le retardateur...vite j'ai dix secondes pour me placer! Hop! C'est dans la boîte!

Merci à vous deux pour cette belle journée!



Après avoir visité cette magnifique église saint-Joseph du Havre, notre guide nous emmène vers l'église saint-Michel!
 
Moins monumental que l’église Saint Joseph, l’édifice mérite tout de même une visite pour sa structure atypique et ses vitraux de Boutzen.

C’est l’architecte Henri Colboc qui réalisa cet édifice. 
Né au Havre, cet architecte diplômé d’urbanisme, est Grand Prix de Rome.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Havre en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


L’église Saint Michel remplace la première église du Havre qui datait de 1661. Elle sera achevée et officiellement inaugurée le 4 octobre 1964.


Sur le parvis, le clocher est extérieur à l’église, il se hisse à  47 mètres. Vu du ciel, l’église est un livre ouvert, et le clocher symbolise le cierge.


"La Vierge d’argent", en réalité en galvanoplastie, a été réalisée suite au vœu émis par les Havrais de ne pas voir leur ville occupée par les Prussiens en 1870.


Le grand orgue de l'église Saint-Michel-du-Havre a été construit en 1887-1888 par M. Aristide Cavaillé-Coll.

Remarque!
Aristide Cavaillé-Coll est un facteur d'orgue né le 4 février 1811 à Montpellier et mort le 13 octobre 1899 à Paris. Il est considéré comme l'un des plus importants facteurs d'orgue du 19e siècle.


L'intérieur de l'église est composé d'un magnifique ensemble de verrières réalisées par le maître verrier Boutzen.


L’église Saint-Michel est un des derniers édifices de la Reconstruction qui fait le choix du béton. Choix qui entrave la bonne diffusion du son!


À bientôt pour la suite de notre balade havraise!



Avec l'hiver qui s'installe nous avons envie de bons petits plats qui réchauffent! Quoi de mieux que d'aller piocher dans le livre de cuisine de ma grand-mère!
 
Aujourd'hui, je cuisine un ragoût de pommes de terre au lard!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 35 minutes)
 
-1 kg de pommes de terre
-200g de poitrine fumée coupée en petits dés
-50g de beurre
-2 échalotes
-1 càs de farine
-0,5l de bouillon de volaille
-10cl de vin blanc
-feuilles de laurier
-sel, poivre


Pelez, lavez et coupez les pommes de terre.
Pelez, lavez et coupez les échalotes en fines rondelles.
 
Dans une sauteuse, faites fondre le beurre et faites-y revenir les lardons et les échalotes.
Ajoutez-y la farine et remuez soigneusement.
Ajoutez les pommes de terre.
Remuez.
Versez le vin blanc, le bouillon et le laurier.
Salez, poivrez.


Couvrez et faites cuire sur feu doux 35 minutes environ.


Bon appétit!
 
Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "coup de coeur" en cliquant sur ce lien!



Lors de notre séjour, du mois de juin, en Normandie, nous avons passé une journée au Havre et ses alentours afin de découvrir ce site bien sympathique!
 
Après avoir déjeuné à Sainte-Adresse (voir le lien), notre guide nous a emmenés visiter l'église saint-Joseph du Havre!

L'église saint-Joseph est l'une des visites incontournables du Havre!
C'est le premier monument que l'on voit en arrivant par la mer.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Havre en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Chef d'oeuvre d'Auguste Perret, l’église Saint-Joseph est un phare au cœur de la ville.
Elle fut érigée en mémoire des victimes des bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Remarque!
Auguste Perret, né à Ixelles (Belgique) le 12 février 1874 et mort à Paris le 25 février 1954, est un architecte français qui fut l'un des premiers techniciens spécialistes du béton armé.
Je vous en ai parlé à l'occasion de la visite de l'appartement témoin, appartement qui fut le modèle de la reconstruction du Havre d'après guerre (voir le lien)!


Après la destruction de la première église, la paroisse décida d'emménager une chapelle provisoire dans un petit baraquement du camp François 1er, qui fut bénie le 10 avril 1948 par Mgr Daniel Lemmonier.
 
La tour-lanterne fait entrer la lumière dans l'édifice grâce à ses vitraux multicolores. Les claustras préfabriqués, sans armature, sont garnis sur la face extérieure d'un verre blanc et sur la face intérieure d'un verre coloré.


Dessinés par Auguste Perret et Raymond Audigier, les plans de la nouvelle église située en bord de mer sont fortement influencés par les choix religieux des deux architectes.
Après plusieurs négociations, un compromis est trouvé et ainsi l’ancienne église néo-gothique ravagée par la guerre laisse place à ce projet, chef d'oeuvre du 20e siècle, qui débutera le 21 octobre 1951.


Le chœur comprenant l’autel majeur, la clôture et le ciborium sont réalisés par l’architecte Guy Verdoïa, en 1964.
L'autel est localisé au centre de l'église. C’est, ainsi, une autre des particularités de l’église saint-Joseph.


Les vitraux sont agencés selon une symbolique précise des couleurs et des formes renvoyant aux recherches de l’Atelier d’Art Sacré, sur les vertus théologales.


L'église saint-Joseph ne compte pas moins de 6500 verres, situés dans de hautes verrières verticales capables de filtrer la lumière extérieure!
Ils sont dus à Marguerite Huré (1895-1967), artiste peintre française et maître-verrier considérée comme l'introductrice de l'abstraction dans le domaine du vitrail religieux.
L’église Saint-Joseph est l’une de ses œuvres remarquables!
 
À bientôt!



C'est à Sainte-Adresse, cette commune située au nord-ouest du Havre, que nous avons déjeuné, ce jour là, après une matinée à découvrir Sainte-Adresse et une partie du Havre!

Le Clapotis, restaurant situé sur la Promenade des Régates à Sainte-Adresse, est un site très convivial!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Sainte-Adresse sur ce lien!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Havre en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(7 clichés)


Au loin, le port du Havre!
Le paysage est magnifique car de nombreux navires et paquebots défilent en arrière plan, tandis que de  petites embarcations voguent plus en amont.


Le kir, en guise d'apéritif, est accompagné de quelques amuse-bouches.


En entrée, une spécialité qui fait toujours plaisir au plus gourmand, le croustillant au camembert.


Le plat principal, un sauté de dinde aux champignons, est servi avec des frites! L'assiette est bien garnie! C'est délicieux!


Le menu est typique car en dessert....mais oui! Une fameuse tarte normande aux pommes!


Mon petit café pour terminer...et hop.....nous sommes repartis pour la suite de la visite du Havre!
 
À bientôt!



Depuis le temps que j'entendais parler du philadelphia, un fromage à tartiner à la crème et très populaire en Amérique du Nord.....j'ai voulu le tester!
Quoi de mieux que la réalisation d'un gâteau moelleux, recette qui servira de base à de futures gourmandises!
 
Aujourd'hui, je cuisine un gâteau au philadelphia!


Les ingrédients pour cette recette:
(6 à 8 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 1 heure)
 
– 80 gr de beurre ramolli
– 100 gr de philadelphia ou du st moret
– 100 gr de sucre
– 3 oeufs
– 150 gr de farine
– 1/2 sachet de levure
– extrait de fleur d’oranger


Prenez un saladier et travaillez le beurre à la fourchette.
Ajoutez le philadelphia.
Mélangez au fouet afin d'obtenir un mélange mousseux.
Versez le sucre puis les 3 oeufs entier, un à un tout en continuant à mélanger.
 
Incorporez la farine et la levure petit à petit.
Mélangez.
Ajoutez un peu d'extrait de fleur d'oranger.
Mélangez.
Versez la préparation dans un moule à gâteau beurré.
Glissez le gâteau dans un four à 180° pendant 1 heure (+ou-selon le four).
Sortez du four et laissez refroidir avant de démouler.


Au moment de servir vous pouvez servir ce gâteau avec un peu de confiture ou une lichette de crème anglaise!
 
Bon appétit!
 
Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.
 
Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "coup de coeur" en cliquant sur ce lien!



Depuis quelques jours nous nous promenons dans cette belle ville du Havre située sur la rive droite de l'estuaire de la Seine en Normandie!
 
Ce jour là, notre guide d'un jour nous a conduit vers l'Avenue Foch, les Champs Elysées de la ville!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Havre en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Les bas-reliefs de l'Avenue Foch!
Ces bas-reliefs sont les « Gloires du Havre ». La plupart de ces ornements datent de 1953. Ils ont été réalisés en pierre taillée (calcaire blanc, grès rouge, roche noire).


Ils furent commandés à différents sculpteurs pour orner les dessus d’entrée d’immeubles.


Chaque immeuble de l’avenue Foch a ainsi reçu un thème et s’est vu attribué un nom: maison de l’aviation, des écrivains, des sciences, des beaux-arts, de l’industrie.


Ces bas-reliefs rendent hommage à des Havrais célèbres : artistes (Raoul Dufy, Othon Friesz...), industriels, poètes (Casimir Delavigne).


L’avenue est passée de 35 à 80 mètres de large pour 700 mètres de long après sa reconstruction dans les années 1950.
Aujourd’hui, elle est parcourue par la ligne du tramway.


De chaque côté les immeubles sont vastes et lumineux, les entrées larges et modernes.


Le long de la promenade, nous découvrons plusieurs sculptures se prélassant au soleil.


L'Avenue Foch est bordée de grands parterres de pelouses ce qui en fait un véritable parc urbain.
 
À bientôt pour la suite de cette visite!



PÂTES AUX CHAMPIGNONS

 23/10/2018
Les habitudes de la maison....un plat de pâtes au moins une fois par semaine!
 
Aujourd'hui, je cuisine des pâtes aux champignons de Paris!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes - préparation 10 minutes- cuisson 30 minutes)
 
-500g de pâtes
-500g de champignons de Paris
-20cl de crème fraîche
-fromage râpé ou parmesan
-beurre
-huile d'olive
-2 gousses d'ail
-sel, poivre


Lavez, séchez les champignons puis émincez-les.
Pelez et lavez l’ail.
Prenez une poêle, versez-y 1 c. à soupe d’huile d’olive et un morceau de beurre Faites-y revenir les champignons pendant 10 min sur feu doux.
Une fois revenus, ajoutez l'ail écrasé et le parmesan râpé ainsi que 20 cl de crème.
Salez, poivrez.
 
Faites cuire les pâtes dans une casserole d'eau salée.
Dès qu’elles sont cuites, égouttez-les puis ajoutez-les à la crème aux champignons.
Remuez.
 
C'est prêt!


Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres menus italiens sur ce lien.



Le Havre des années folles!
La ville du Havre possèdent cinq musées ayant le label "Musée de France"!

Il y en a un qui nous emmène directement dans Le havre des années folles!

Il s'agit de la visite de l'appartement-témoin, caractéristique de l'architecture Perret, et qui reconstitue un lieu de vie quotidienne des années 1950.
 
Auguste Perret, né à Ixelles (Belgique) le 12 février 1874 et mort à Paris le 25 février 1954, est un architecte français qui fut l'un des premiers techniciens spécialistes du béton armé.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Havre en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


L’Appartement témoin Perret est un musée de la Ville du Havre consacré à l’architecture intérieure, ainsi qu’à l’ameublement et à la vie quotidienne depuis la Libération jusqu’au milieu des années 1950.


L’immédiat après-guerre correspond à une recherche du « logement idéal » pour les nombreux sinistrés des villes bombardées.

Dessiné et publié en 1946, le projet Perret obéit à plusieurs contraintes afin d’accorder :

  1. une solution économique (matériau béton, préfabrication, standardisation)
  2. un mode de construction durable (architecture « classique » (banale), ossature robuste)
  3. un confort « moderne » (ensoleillement, équipements intérieurs).


Le modèle du Havre relate le logement moyen imaginé pendant la reconstruction, un appartement traversant dont les pièces sont distribuées par un couloir central.


Le plan de l'appartement est un plan modifiable!
Cet agencement intérieur reste modifiable à souhait car le volume intérieur du logement est dépourvu de murs porteurs ou de tuyauteries, la structure porteuse se limitant à une seule colonne (positionnée dans l’entrée).


L'appartement est meublé!


Ce sont des meubles authentiques.


Dans la plupart des cas, le mobilier exposé dans l’appartement témoin Perret a non seulement été conçus pour équiper cette architecture mais il a également été acheté à des familles havraises.


Salle à vivre!
Par sa position centrale, la salle à vivre communique avec la totalité des autres pièces.


Les objets usuels retracent les différentes étapes dans l’émergence de la société de consommation et proviennent de donations des habitants du Havre.


Si les premières années de l’après-guerre sont marquées par les restrictions et le prolongement des mesures de rationnement, le début des années 1950 voit l’émergence de nouveaux équipements!


Les meubles de la salle de séjour sont exactement identiques à ceux présentés par Auguste Perret pendant l’Exposition internationale de l’urbanisme et de l’habitation, en juillet et août 1947.


Cet appartement paraît vivre....ses occupants sont juste partis faire un tour le temps que l'on visite les lieux!
 
À bientôt!



<< 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :