Les blogs
du village
Vendée "BLOG"

Vendée "BLOG"

Un peu de "TOUT"

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 9 403 213
Nombre de commentaires : 17 860
Nombre d'articles : 4 894
Dernière màj le 30/05/2015
Blog créé le 07/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
au jardin quand le temps le permet,sinon c'est à l'abri pour "bricoler" et tous les jours la cuisine!
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Nous terminerons la promenade à travers la ville par la visite de l'église St.Jean Baptiste .

 

L'église Saint-Jean-Baptiste est bâti durant le xie siècle comme église prieurale et paroissiale de Château-Gontier. Elle est fondée par les moines de l'abbaye Saint-Aubin d'Angers, Château-Gontier faisant alors parti du comté d'Anjou.

À la Révolution, l'église sert de grange et est transformée en Temple de la Raison. En 1791, la foudre tombe sur le clocher, l'endommageant. L'église est classée une première fois en 1840. Les travaux de restauration recouvrent de plâtre et d'enduits. Ces travaux, faits sans considération avec le style roman de l'édifice, provoque le déclassement de l'église en 1888.

- SOURCE : WIKIPEDIA 





Le 19 juin 1940, un obus allemand tombe sur l'édifice qui est ravagé par un incendie. La restauration qui s'ensuit efface les restaurations du xixe siècle, mais surtout découvre sous les enduits des fresques du xie siècle au xiiie siècle, recouverts depuis le xviie siècle. L'édifice est classé une seconde fois au titre des monuments historiques en 19411.

- SOURCE wikipedia


La Crypte:

 
La présence de cette crypte, de onze mètres sur cinq, s’explique par la forte déclivité du sol sous le chœur. Servant de soubassement au chevet, elle a rendu possible l’avancé de l’église vers la rivière.
On y accède par deux escaliers installés dans les absidioles de l’église. Les voûtes sont portées par deux rangées de cinq colonnes de grès roussard très trapues. Les chapiteaux, nus pour la plupart, ont des corbeilles cubiques séparées d’énormes abaques par des joints très épais. Deux chapiteaux sont décorés en sculptures (torsades, spirales).
Des travaux de restauration ont été exécutés à partir de 1848.
Classée Monuments Historiques en 1941








Voila c'est terminé, j'espère que cette petite " sortie ",vous aura plu et peut être donné l'envie de vous rendre un jour à Château-Gontier !!!!


Nous quittons notre petit train pour regagner notre bus ..
un grand merci à notre "Capitaine - Cheminot" qui nous à commenté merveilleusement bien la croisière et le parcours de la ville . 



Il faut songer à se restaurer,ce sera l'embarquement pour une croisière-déjeuner commentée sur la Mayenne ...
le bâteau nous attend . 


Un joli décor; des tables de 4 sont dressées...
chacun s'installe, le "Capitaine" nous accueille et le parcours commence . 


Au menu :
Kir au muscadet et mise en bouche ... 


Poëlon du pêcheur gratiné .


Pintade au cidre et légumes assortis ( gratin dauphinois et tomate à la diable )


Fromage salade /
assiette gourmande ( 4 réductions)
Café .
- muscadet sur lie - cabernet rouge

- là vous n'aurez pas de photos, j'étais trop occupée et par le repas et par le paysage .
car nous naviguerons pendant 3 heures . 


l'hopital ..... il y a quelques années l'entrée se faisait par la chapelle .


Une demeure assez originale,qui selon les dires de notre commentateur est toujours en rénovation, les propriètaires apportent souvent des modifications .


Nous passerons 3 écluses


Nous attendons l'ouverture des "portes "




Une 'mini croisière" bien sympathique .


Retour au quai, pour un autre moyen de transport :
le petit train qui nous emmène découvrir la ville et le Jardin du bout du monde.




l'ancienne gare


le jardin


Dans chaque coin les jardiniers étaient occupés à nettoyer et replanter pour offrir un nouveau cadre fleuri aux visiteurs .




La glacière


Retour vers le point de départ .
demain je vous fais visiter l'église ST.Jean Baptiste . 



Après la chocolaterie direction l'ancien couvent des Ursulines.
 La fondation du Couvent des Ursulines à Château-Gontier remonte à la première moitié du XVIIe siècle. En 1634, les religieuses, appelées dans la cité du Haut-Anjou par l’évêque d’Angers afin d’assurer l’instruction chrétienne des jeunes filles, prennent possession d’une élégante construction du XVe siècle, le manoir seigneurial de la Touche.
Très tôt, le besoin de locaux apparaît et les sœurs passent commande en 1642 à deux architectes lavallois réputés, les frères Pierre et Gilles Corbineau, d’un ensemble architectural monumental qui s’inscrit en rupture par rapport à l’architecture du XVe siècle et constitue aujourd’hui encore une grande partie des actuels bâtiments.
- Source INTERNET . 










Après la révolution ...

 Les religieuses connaîtront un second exil en 1905 lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Elles ne reviendront qu’en 1918 pour définitivement quitter Château-Gontier en 1965.
Les sœurs de la Pommeraie y enseignent à leur tour, l’institution conservant le nom de Sainte-Ursule. Au départ des religieuses, les bâtiments restèrent inoccupés quelques années.
En 1986, le Pays de Château-Gontier s’en porte acquéreur. Au-delà du simple objectif de restauration et de sauvegarde de l’ensemble architectural, une réflexion est aussitôt entamée pour lui donner une nouvelle vocation. Il est classé Monument Historique depuis 1991


Le couvent abrite désormais l'Office du tourisme, le Conservatoire de Musique, l'Ecole de danse et le théatre National des Pays de Loire.

- Une salle de musique




Le plafond d'époque à juste été "restauré"








Nous étions dans l'ancienne salle du réfectoire ....
vous pouvez admirer la chaire où une Soeur faisait la lecture pendant le repas. 


la salle des cours de danse


le Théatre.


Et il nous faut bien voir le "dortoir " ...


une seule cellule reste à l'identique pour la visite .








Voyez vous comment le carrelage brille : la recette ?
huile de lin+ essence de térébenthine 


Voila la visite terminée, la matinée est bien achevée il va falloir penser au repas ....
Direction le petit "port" où nous attend le bateau Restaurant Croisière ....
je vous en parle demain . 



C'est vers Château-Gontier que cette année l'Association
"Mortagne Loisirs" nous conduira pour la journée .
- Château Gontier est une commune très touristique située dans le département de la Mayenne et au bord de la Mayenne....
- Départ 7H30,il n'était pas question de faire la grasse matinée . 
Nous étions une trentaine pour ce petit voyage.


Après quelques heures, de voyage ,commentées par notre chauffeur ( la route nous a semblé moins longue ),nous arrivons pour notre première visite ....Je vais faire des envieux( es):Une chocolaterie .


Allons y ...


Très bon accueil ...Déjà le plateau de chocolat à l'entrée


Nous nous installons dans une petite salle pour voir un film retraçant toute l'histoire du chocolat : des plantations de cacao aux délicieuses bouchées et gourmandises chocolatées.


Continuons la visite,avec quelques expositions.
 










Au passage nous apercevons les employées ..Début de la chaine l'arrivée des chocolats .


Puis" l'ensachage"


La visite se termine par le passage obligé : La Boutique .


Après avoir fait provisions plus ou moins "grandes" nous repartons vers un autre endroit ...
Vous le découvrirez demain . 



CRUMBLE à la rhubarbe

 25/05/2015
Pour vous donner la recette ce sera "very,very, difficult"
Une fois de plus j'y suis allée au "Pif" .
j'ai éphuché et coupé en tronçons les tiges de rhubarbe et je les ai fait macérer quelques temps avec du sucre.
Ensuite j'ai fait cuire légèrement  la préparartion .
Puis dans un saladier j'ai mélangé de la farine de blé et d'épeautre, du sucre et du beurre coupé en morceaux.
Après avoir bien pétri le tout,j'ai recouvert la rhubarbe et hop au four ..
Un petit plus j'ai parsemé des amandes émondées ..
Hum c'était bon ...



Pour m'amuser !!!

 25/05/2015
Une souris verte qui courait dans l'herbe ....


Et le "p'tit" oiseau de toutes les couleurs !!!!


Un drôle d'éléphant .



Vois tu Lisette,mon persil est loin d'être aussi beau que le tien ....Mais je ne désespère pas !!



Par un beau dimanche

 23/05/2015
Une petite promenade au Parc de Moine.
Celui-ci se trouve à une dizaine de kilomètres ( Cholet) ,et ce dimanche là,  un ,des premiers, ensoleillés après les bien moches que nous avons subis,je pense que tous les habitants s'étaient retrouvés dans les allées fleuries du parc .






un sentier en bordure de la Moine


Lepetit manège avait aussi de nombreux clients !!!



On repart découvrir d'autres  travaux ..
un joli boléro 


N'aimeriez vous pas cette robe?


De plus en plus plus curieux....un lampadaire..Et oui on travaille les fils métalliques.


Gros plan.


là c'est un long ruban d'une curieuse dentelle.
















une bestiole : trois en une....
vous remarquerez sa tête de cheval, son corps de mille-pattes et sa queue de langoustine . 




Charmante la grenouille




Profils de femmes










Décors du balcon






J'espère que vous avez aimé cette petite visite,j'ai essayé de vous montrer l'essentiel ...
je vais donc maintenant fermer le parapluie !!! 



Reprenons donc la visite, pour admirer les" dentelles"


Des rubans plus traditionnels pour fermer les paquets.


De jolies lampes








Un aquarium!!!!


Quelques détails :




De magnifiques chaises- longues !!!!
Mais attention ....pour les poupées !!!!






Un vitrail


A demain pour des oeuvres plus insolites ....



Ce sont les ouvrages ou plutôt des "oeuvres" magnifiques
que j'ai pu admirer hier . 


Nous étions accueillis, par une envolée de grues






Puis une charmante dentellière,nous a guidé au travers de la salle .
La voici au travail avant la visite 




Un "métier" plus ancien .




une horloge ..Les heures sont en dentelle


Un paravent


Détail.


l'abat-jour


Parcours à vélo sur l'Ile de Ré


A demain pour la suite ......



Avec le vin Rosé ....

 16/05/2015
Avec le vin rosé il me fallait un déssert ....
Et c'est une première : La fameuse galette du Mont des Alouettes ...
Nous l'avions testée avec mon amie Gizèle ....(des petits morceaux proposés en dégustation sur le comptoir de la patisserie .... 



Le premier roman de Kamala Nair, traduit par Laurence Videloup.
-  Kamala Nair ;: Née en Angleterre , grandit aux Etats Unis, est diplomée an écriture créative euTrinity College de Dublin , elle est aujourd'hui assistante éditorale pour le magazine Elle Décoration américain .
Des plaines enneigées du Minnesota aux ruelles écrasées de chaleur d'un petit village du sud de l'Inde, une fresque familiale poignante, le destin d'une jeune femme en quête de vérité et de pardon. Un superbe premier roman, plein de souffle, de passion et d'exotisme.



Architecte américaine d'origine indienne, Rakhee s'apprête à dire oui à son fiancé. Mais le bonheur de la jeune femme est bientôt troublé par l'arrivée d'une mystérieuse lettre en provenance d'Inde.

Soudain, les souvenirs affluent : Rakhee revoit sa mère, cette femme à la beauté mélancolique ; le voyage effectué à ses côtés, en Inde, l'été de ses onze ans ; la rencontre avec les Varma, sa famille maternelle sur laquelle semblait planer une menace ; et surtout sa découverte d'un jardin interdit, une découverte qui allait bouleverser sa vie...

Après toutes ces années, l'heure est venue pour Rakhee d'affronter son passé. Mais trouvera-t-elle la force de retourner dans ce petit village indien, là où tout a commencé ? De dévoiler ses secrets à l'homme qu'elle aime ? De pardonner à celle qui a brisé son enfance pour reconstruire sa vie, enfin ?



Comédie dramatique, réalisé par: Olivier Jahan .
Avec Emma de Caunes, yves Renier, Jeanne Rosa .
et la participation d'Alain Chanfort. 

Éléonore, la trentaine, vient de perdre son père. Il lui a légué sa maison en Bretagne, dans les Côtes d’Armor. Elle est photographe, a connu un certain succès mais les affaires ne marchent plus comme avant. Il faut absolument qu’elle vende cette maison. 
Elle s’y rend avec Samuel, son ancien compagnon dont elle s’est séparée il y a quelque temps, parce qu’elle ne se sent pas d’aller seule dans cette maison où elle n’est pas retournée depuis la mort de son père. Mais elle joue avec le feu - car elle sait bien que leur relation ne s’est pas franchement apaisée, même si elle a eu depuis quelques aventures et que Samuel vit à présent avec Laure. Claire Andrieux, l’agent immobilier, s’est occupée d’organiser des visites durant les deux jours où Éléonore et Samuel vont rester dans la maison. 
C’est un drôle de week-end que ces trois-là s’apprêtent à passer. Un week-end surprenant, riche en surprises et en émotions, en tensions, souvenirs et engueulades, en moments mélancoliques et absurdes, dont Éléonore et Samuel sortiront forcément changés.

 



En faisant mes courses chez Lidl hier j'ai trouvé les belles bouteilles de rosé ..Je n'ai pas résisté j'en ai mis deux dans mon caddie !!!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :