Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 12 926 656
Nombre de commentaires : 74 149
Nombre d'articles : 5 473
Dernière màj le 09/12/2016
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Poisson blanc à chair ferme, le cabillaud est l'un des poissons les plus appréciés!

Aujourd'hui, faisons-nous plaisir et cuisinons du dos de cabillaud aux légumes!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 20 minutes)

-800g de dos de cabillaud
-2 belles échalotes
-10cl de vin blanc
-250g de courgettes
-150g de carottes
-1 citron
-2 càs de farine
-huile d'olive
-beurre
-100g de champignons
-20cl de crème fraîche
-olives vertes et noires
-sel, poivre


Pelez, lavez et coupez courgettes et carottes en rondelles.
Pelez, lavez et hachez les échalotes.
Faites chauffer un peu d'huile d'olive dans une sauteuse.
Versez-y les échalotes ainsi que les courgettes et les carottes.
Ajoutez le vin blanc et laissez mijoter 10 minutes.
Égouttez les champignons et poursuivez la cuisson pendant 10 minutes.

Pendant ce temps, salez, poivrez et farinez le poisson.
Faites-le cuire dans une poêle dans un peu de beurre pendant 5 minutes sur chaque face.
Ajoutez le jus d'un citron.

Juste avant de servir ajoutez la crème aux légumes.


Pour le service, partagez les légumes sur les assiettes et posez un morceau de cabillaud par-dessus.
Décorez de quelques olives!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "poisson" sur ce lien.



Noël en Provence à Metz! Une belle aubaine qu'il ne faut pas manquer!
Pour cela, rendez-vous à l'église Sainte-Ségolène située dans la vieille ville!

Vous pouvez voir notre balade en Provence depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Aujourd'hui, nous nous sommes dirigés vers la place du village! C'est jour de marché et tout le monde est réunit autour des camelots!


La marchande d'ail!
L'importance de l'ail ne tient pas uniquement à ses vertus culinaires!
Depuis des siècles l'ail fait partie de la pharmacopée de chaque famille.


La poissonnière!
La poissonnière est un des personnages les plus anciens et les plus traditionnels de la vie provençale!


Les dames se pressent autour des tissus! Ils sont si beaux!


La marchande de légumes!
Bien souvent, elle se lève très tôt afin de cueillir les légumes de son jardin afin de les proposer sur le marché du village!


Ne serait-ce pas la fameuse partie de cartes de Monsieur Pagnol?


La partie de carte est terminée! Il est temps d'aller lire le journal!


Avez-vous l'oeil! Regardez bien! L'évènement se passe sur la terrasse de cette maison!


Une petite sieste réparative ne fait pas de mal!


À demain pour la suite de cette balade!



Dernièrement, nous avons été invités, avec Marc, à une initiation aux huiles essentielles!

Je vous invite à voir ou à revoir l'article sur ce lien!

Cette activité nous ayant bien plu, nous avons décidé de pousser un peu plus notre découverte!

Mireille, notre amie du blog, "Mireille Herbe folle", nous y a bien aidé grâce à cet article, voir le lien!


Nous avons donc décidé de nous acheter notre premier diffuseur d'huiles essentielles et nous nous sommes décidés pour un diffuseur à chaleur douce!


Ce diffuseur à chaleur douce, en forme d'une goutte d'eau, est très simple d’utilisation et d’entretien et s'adapte à tous les styles dans la maison!

Une belle découverte!



Les polpettes sont un plat typique de la cuisine italienne! Ces boulettes de viande généralement cuisinées à la sauce tomate accompagnent bien souvent un bon plat de pâtes!

Aujourd'hui je cuisine des polpettes aux olives et à la sauce tomate!


Les ingrédients pour cette recette:
(8 personnes- préparation 15 minutes- cuisson 30 minutes)

Pour les polpettes:
-1kg de viande hachée
-100g de mie de pain
-10cl de lait
-3 oeufs
-150g de parmesan et de pécorino râpés
-1 gousse d'ail
-1 échalote
-olives vertes dénoyautées
-persil
-huile d'olive

Pour la sauce tomate:
-1,5 litre de purée de tomate
-huile d'olive
-thym
-sel, poivre
-1 oignon
-1 gousse d'ail


Préparation des polpettes!

Mettez la mie de pain dans une casserole avec le lait et faites chauffer légèrement.
Pelez, lavez et hachez l'échalote et l'ail.

Prenez un saladier et mettez-y la viande hachée.
Ajoutez le pain bien égoutté, le hachis d'échalote-ail, les oeufs entiers, le fromage râpé et un peu de persil.
Salez et poivrez à votre convenance.
Façonnez des boulettes en y intégrant deux olives.


Faites frire les polpettes pendant 20 minutes environ dans une poêle dans un filet d'huile d'olive en les retournant régulièrement.
Mettez-les de côté sur du papier absorbant.


Préparation de la sauce tomate!

Pelez, lavez et hachez l'oignon et l'ail.
Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une casserole!
Versez la purée de tomate.
Salez, poivrez à votre convenance.
Ajoutez une cuillère à café de thym venu tout droit de Provence!
Quand la sauce est chaude, baissez le feu et laissez mijoter 20 minutes.

Ajoutez les polpettes dans la sauce tomate et laissez cuire encore 10 minutes!


J'ai servi mes polpettes avec un bon plat de spaghettis!
Saupoudrez de persil avant de servir et accompagnez votre plat de fromage râpé.

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres menus italiens sur ce lien.



L'église Sainte-Ségolène de Metz s'est mise à l'heure du Noël de Provence!
C'est dans un décor naturel, aux senteurs provençales, que 300 santons et automates, sculptés et habillés, ont été mis en scène pour notre plus grand plaisir!

Vous pouvez voir notre balade en Provence depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(16 clichés)


La culture du blé!


Pour cette culture le paysan du midi avait imposé à son champs l'assolement biennal!
Ce mode de culture se répandit au 18e siècle et demandait à la terre une récolte tous les deux ans, le champ étant laissé en jachère l'année suivante pour la nourriture du troupeau.


L'utilisation de la faux pour la moisson commença au 18e siècle.
Elle permettait un meilleur rendement mais occasionnait plus de pertes que la faucille.


La faucille est plus ancienne que la faux. Elle était utilisée pour la coupe du blé.


Lorsque la faucille et la faux entrèrent en concurrence pour la moisson, la faucille devint l'instrument des terres pauvres en rendement.


Ces deux hommes tentent d'extraire une racine de garance.
Ce travail nécessitait la force de deux hommes pour enfoncer la fourche assez profondément dans la terre.
La garance était utilisée pour la teinture.


La bastide fait son apparition au 16e siècle. Elle s'implante en plaine, au centre des terres d'un domaine qui peut couvrir des centaines voir des milliers d'hectares!


À la différence du mas ce n'est pas tant la source d'eau qui déterminera le choix du lieu d'implantation mais la qualité esthétique du site!


Les dames de la bastide posent....le photographe n'est pas loin!


Autour de la maison, une petite fille joue à la marelle....


....alors que ses amies font une partie de colin-maillard!


L'apiculteur prend soin de ses abeilles!
Les méthodes restent assez rustiques! Un simple tronc peut servir de ruches!


Le manque de cultures fourragères n'a jamais permis à la Provence d'être un pays de grand élevage.


Mas, bastides et autres places de village ont trouvé leur petit coin au coeur de cette église située dans la Vieille ville de Metz, l'église Sainte-Ségolène!


À demain pour la suite de cette découverte!



Dernièrement nous sommes allés, avec Marc, acheter des timbres à la Poste! Quelle ne fut pas notre surprise de voir ce carnet de 12 timbres réalisé spécialement pour les fêtes de fin d'année!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(4 clichés)


Des timbres uniques pour souhaiter une bonne année!


Ces timbres "bonne année 2016", sont des timbres à gratter! Des tas de cadeaux sont en jeu!
J'ai trouvé l'idée très amusante!


Une bonne année jusqu'au bout du timbre!



OMELETTE AUX TRUFFES

 07/12/2016
Les fêtes approchent et les idées manquent? Je vous propose une recette qui me vient tout droit du Lot, la région d'adoption d'une de mes amies, "Prici" du blog "La cuisine et les voyages de pripri"!

Vous le savez maintenant, ma nouvelle rubrique est de réaliser les recettes que vous m'envoyez grâce à ces cartes postales "recettes"!

Je vous rappelle que toute carte postale 'recette" qui nous sera envoyée sera réalisée dans notre cuisine!

Vous pouvez voir ou revoir mes recettes "cartes postales" en cliquant sur ce lien!


Aujourd'hui, sur une idée de Pripri, je cuisine une omelette aux truffes!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes-préparation 10 minutes- cuisson 10 minutes- attente 12 heures)

-6 oeufs
-50g de truffe
-sel, poivre
-beurre


La veille, cassez les oeufs dans un récipient en les laissant entiers.
Coupez la truffe et mettez-la dans le récipient avec les oeufs.
Il faut que les oeufs s'imprègnent de l'odeur de la truffe.
N'oubliez pas de garder un peu de truffe pour la décoration!


Le lendemain, battez les oeufs avec la truffe.
Salez, poivre.
Faites chauffer un peu de beurre dans un poêle.
Versez-y la préparation.
Couvrez et soulevez de temps en temps votre omelette.
Laissez cuire pour obtenir une omelette baveuse.


Faites glisser l'omelette dans un plat et décorez-la avec quelques lamelles de truffe!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de fêtes sur ce lien.

Vous pouvez retrouvez d'autres menus "Noël en cuisine" sur ce lien.

Vous pouvez retrouver d'autres idées "oeufs" sur ce lien.



Aujourd'hui, Marc et moi avons le plaisir de mettre à l'honneur notre amie "Nadou" du blog "CUISINETTE"!

En effet, dernièrement, Nadou a réalisé notre recette de daube de boeuf béarnaise!
Merci beaucoup, Nadou, d'avoir partagé cette recette avec nous.

Je vous invite à voir le récapitulatif de "MES RECETTES ET VOUS" sur ce lien.



Metz est une commune située dans le département de la Moselle en Lorraine! Au moment de Noël la ville se pare de féerie, d'étoiles et de merveilles!

Aujourd'hui, je vous emmène faire un beau voyage! Surtout ne me perdez pas et suivez-moi bien!
Le pays des contes et des légendes n'est pas bien loin! Il se situe, en ce moment, dans l'église sainte-Ségolène de Metz!

Cet article servira de récapitulatif à cette magnifique exposition!

-Noël en Provence à Metz (ici)

-Les travaux des champs (voir le lien)

-La place du village (voir le lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


L’église Sainte-Ségolène est un édifice de culte catholique, situé place Jeanne-d’Arc sur la colline Sainte-Croix, dans le quartier de l’Ancienne Ville à Metz.

Vous avez jusqu'au 15 janvier 2017 pour découvrir une exposition qui fait revivre les traditions d'autrefois et la vie rurale dans un petit coin de Provence!.


En effet, Anne et Karl Blanchet, amoureux de la Provence exposent près de 300 santons et automates de Provence, et ceci au coeur de l'église sainte-Ségolène de Metz!


Sous un soleil timide, le village provençal se réveille! Chacun se prête à ses occupations!


Il est l'heure de préparer le petit déjeuner et c'est sous l'oeil attentif du chat de la famille que le café sera moulu!


En Provence comme ailleurs, être paysan était le lot commun! Et, d'une façon générale, le paysan provençal était un petit exploitant vivant dans un système d'économie fermée!


"Comme il était gai ce milieu de laboureurs rustiques! Chaque saison renouvelait la série des travaux....."
Mistral


"Les labours, la tonte, la fauche, les vers à soie, les moissons, les vendanges et la cueillette des olives déployaient à ma vue les actes majestueux de la vie agricole éternellement durs mais éternellement indépendante et calme."
Mistral


Les colporteurs!


Pour les paysans des fermes isolées qui se déplaçaient rarement au village, la venue des colporteurs était toujours attendue avec impatience!


Au fond de la cour le banquet réunit famille et amis autour d'un bon repas!


Alors que la maîtresse de maison s'occupe de ses poules.....


....la grand-mère coupe un peu de petits bois pour chauffer l'eau du café!


La journée s'annonce bien remplie! Il faut travailler pour nourrir la famille ainsi que tout le personnel qui gravite autour du mas!

À demain!



Saint Nicolas, fêté en Alsace et en Lorraine, reste un mythe pour les enfants.

Ces derniers mettent leurs bottes devant la porte afin que Saint Nicolas, patron des écoliers, leur rapporte le 6 décembre des friandises ainsi que du pains d’épice et des clémentines.

De l'alsacien, Mannala signifie "petit bonhomme"!

 

Ce jour est l'occasion pour Marc et moi de vous mettre le lien de nos recettes de Manalas!

-Manalas en pain d'épice (voir la recette sur ce lien)



Un Mannala "petit bonhomme" est un petit pain au lait en forme de petits bonhommes préparés par de nombreuses de familles alsaciennes pour la Saint-Nicolas.

En Alsace et en Moselle, les Mannalas sont liés à la célébration du jour de la Saint-Nicolas et sont censés représenter Saint Nicolas ou les trois enfants qu'il a sauvé du boucher!


-Manalas de Saint-Nicolas(I) (voir la recette sur ce lien)



Aujourd'hui, dans notre cuisine Saint-Nicolas, patron des enfants, est à l'honneur.

-Manalas de Saint-Nicolas (II) (voir la recette sur ce lien)

Bonne Saint-Nicolas à tous!



Il existe plusieurs légende liées à Saint-Nicolas.
Je vais vous raconter aujourd'hui, la légende la plus connue en Lorraine.

Un jour, un paysan demanda à ses enfants d'aller dans les champs pour glaner les épis de blé laissés par les moissonneurs.

Les heures passèrent et la nuit les surpris.

Ils comprirent très vite qu'ils s'étaient perdus, mais ils continuèrent à marcher....

Soudain, l'un d'entre eux aperçut une lueur dans le lointain.
Ils se dirigèrent dans cette direction et arrivèrent devant une maison isolée dans la campagne.

Ils frappèrent à la porte et un homme de forte corpulence leur ouvrit.

"Pourriez-vous nous loger? demandèrent les enfants.
"Entrez, entrez, petits enfants, répondit l'homme, je suis boucher et je vais vous donner à souper."

À peine étaient-ils entrés que le boucher les tua, les découpa en petits morceaux et les mis dans son saloir.

Sept ans plus tard, Saint-Nicolas passa devant cette maison et demanda à souper.

"Voulez-vous un morceau de jambon? dit le boucher.
Je n'en veux pas, il n'est pas bon!
Peut-être une tranche de veau?
Tu te moques de moi, il n'est pas beau!
Du petit salé?
Je veux avoir, ce qui est depuis sept ans dans ton saloir!"

Entendant cela, le boucher s'enfuit en courant.

Le grand Saint-Nicolas, alla s'assoir sur le bord du saloir, il leva trois doigts et les enfants se levèrent tous les trois.

Bonne Saint-Nicolas à tous!



QUI EST SAINT-NICOLAS

 06/12/2016
Mais qui est Saint-Nicolas?

Né à Patara, en Lycie, en 270, selon la légende, Saint Nicolas se serait tenu, peu après sa naissance, debout tout seul, bien droit, sur ses jambes.
Il s'agirait de son tout premier miracle.
Nicolas est mis à l'orphelinat à la suite d'une épidémie de peste, puis devient évêque  de la ville de la ville de Myre.

Sa réputation de charité le fit proclamer saint et l'on fête l'anniversaire de sa mort le 6 décembre.

Ses ossements sont conservés dans une église de Myre en Lycie, Turquie. 

En 1087, cette célébrité attire soixante-deux marins venus de Bari en Italie.

Ils volent quelques reliques et les ramènent à Bari.

Une basilique lui est spécialement construite entre 1089 et 1197.

Un fragment de la relique se trouve actuellement dans la basilique Saint-Nicolas située à Saint-Nicolas-de-Port en Meurthe-et-Moselle.

 

Vous pouvez revoir les articles

-sur cette basilique et les trois marins ici.

-sur la relique de Saint-Nicolas ici.

-sur la chapelle qui lui est dédiée à Saint-Nicolas-de-Port ici.

(photo de la chapelle dédiée à Saint-Nicolas située dans la basilique Saint-Nicolas à Saint-Nicolas-de-Port, Meurthe-et-Moselle)



Une légende

Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent bien sa personnalité généreuse.

Je vous ai déjà parlé de deux légendes:
-la légende des trois petits enfants (voir le lien)
-la légende des trois clériaux (voir le lien)

Aujourd'hui, je vais vous raconter le légende des trois officiers!

Un jour, alors qu'une révolte éclate en Phrygie, l'empereur romain envoit trois officiers de son armée pour remettre un peu d'ordre dans les troupes!
Les trois officiers embarquent dans un bateau à voiles.
Pendant le voyage, les vents soufflent forts!
Ils doivent faire escale à Myre!
Dans cette ville, ils sont reçus par l'évêque qui n'est autre que Saint-Nicolas.
Les vents se calment, les militaires poursuivent leur voyage.
Ils rétablissent l'ordre en Phrygie et reviennent à Rome.
Victimes d'un complot pendant leur absence, l'empereur les comdamne à mort!

Saint-Nicolas apparaît en rêve à l'empereur. Il lui demande de relâcher ces trois bons officiers.
Le lendemain, l'empereur les libéra!

(bannière de la chapelle Saint-Nicolas de  Fameck en Moselle)


Ma Saint-Nicolas

Saint-Nicolas, qui est fêté aujourd'hui, est le patron de la Lorraine depuis 1477 grâce à René II, duc de Lorraine.
Il mit ses troupes sous la protection du Saint et gagna face à Charles le Téméraire.

Mais savez-vous comment se passait ma Saint-Nicolas lorsque j'étais enfant?

Le 5 décembre, je mettais mes souliers devant le sapin....Bien sûr, le sapin devait être déjà prêt pour la Saint-Nicolas...C'est notre père Noël avant l'heure!

Je déposais, sur une assiette, une carotte pour l'âne de Saint-Nicolas et un verre de lait pour le grand Saint.

Le 6 décembre, au matin...plus de carotte, ni de lait!
Il y avait, à la place, 3 oranges, et un petits paniers de noix et noisettes!

(statue de Saint-Nicolas à Yutz en Moselle)


La chanson des petits Lorrains

Je vais terminer ma Saint-Nicolas en vous mettant la chanson que Marc et ses petits camarades chantaient en allant à l'école le 6 décembre.

Saint Nicolas mon bon patron,
Apportez moi des macarons,
Des biscuits pour les p'tites filles,
Des marrons pour les garçons,
Des mirabelles pour les d'moiselles,
De beaux rubans pour les mamans,
Du tabac pour les papas,
Des lunettes pour les grands pères,
Des halettes pour les grands mères,
Un pot de fleurs pour ma chère soeur,
Un baiser pour mon petit coeur.

                                     Bonne saint-Nicolas à tous!

(photo de Saint-Nicolas lors de son défilé à Yutz)



Le Saint-Agur est un fromage à pâte persillée qui se prêtent bien à de savoureuses recettes de cuisine!

Aujourd'hui, je cuisine un filet mignon de porc au Saint-Agur!


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 20 minutes)

-1 filet mignon de 800g
-500g de carottes
-200g de pommes de terre
-1 échalote
-1 gousse d'ail
-persil
-10cl de fond de veau
-100g de Saint-Agur
-10cl de crème fraîche
-10cl de vin blanc
-20g de beurre
-sel, poivre


Salez et poivrez le filet mignon.
Faites chauffer le beurre dans une poêle et faites-y saisir la viande de tous les côtés.
Mettez le filet dans un plat et glissez-le dans le four préchauffé à 210°.
Faites-le cuire pendant 10 minutes en arrosant fréquemment avec le beurre fondu du plat.

Pelez, lavez et coupez les carottes et les pommes de terre.
Faites-les étuver dans une cocotte avec une noisette de beurre et un filet d'eau.


Pelez, lavez et hachez l'échalote et l'ail.
Faites-les suer dans une casserole!
Déglacez avec le vin blanc.
Ajoutez le Saint-Agur.
Ajoutez le fond de veau.
Laissez réduire.
Ajoutez la crème en fin de cuisson.


Mettez les légumes dans le plat de service.
Posez le filet mignon coupé en tranches par-dessus.
Saupoudrez de persil.
Servez la sauce dans une saucière à part (j'ai oublié la photo!)

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées de plats de porc sur ce lien.



Depuis quelques jours, nous sommes à Nancy, commune située dans le département de la Meurthe-et-Moselle afin d'admirer l’exposition "La Lorraine pour horizon".
Cette exposition, qui est visible sur tout un étage du palais ducal, propose de redécouvrir l’histoire tumultueuse des relations entre la Lorraine et la France de l’indépendance des duchés lorrains, réaffirmée après la bataille de Nancy, en 1477, à la réunion au royaume de France, en 1766.

"Tombeaux de Stanislas Leszczynski et Catherine Opalinska à Notre-Dame de Bonsecours"

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Nancy en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(9 clichés)


Une partie de cet étage est consacré à Stanislas Leszczynski, roi de Pologne déchu devenu duc de Lorraine de 1737 à sa mort en 1766, date du rattachement du duché au Royaume de France.

Selon les volontés de la reine de France, le coeur de Marie Leszczynska est rapporté à sa mort à l'église Notre-Dame de Bonsecours afin qu'il repose auprès de ses parents!
Cette huile sur toile est une allégorie peinte par François Senémont.
Elle illustre la remise du coeur effectuée à la Lorraine par la France!


Le 23 février 1766 Stanislas rend son dernier souffle à Lunéville.

"Pompe funèbre d'Élisabeth-Thérèse de Lorraine une des filles de Léopold et Élisabeth-Charlotte"


Dès le lendemain, le chancelier La Galaizière se rend devant la Cour souveraine et annonce qu’il prend officiellement possession de la Lorraine au nom du roi de France.

"Portrait du cardinal Antoine-Clériadus de Choiseul beaupré"


La réunion, concrétisée à la fin du mois par des lettres patentes de Louis XV, s’opère sans heurt, grâce à la longévité de Stanislas qui a favorisé une profonde assimilation.

"Testament de Stanislas"



Détail du testament!


Vignette représentant la Lorraine et la France éplorées autour du cénotaphe de Stanislas!


Oraison funèbre de Stanislas prononcée en l'église paroissiale Saint-Roch le 26 mai 1766.


Pompe funèbre de Louis XV célébrée en l'église Saint-Roch le 18  juin 1774.

La visite du musée ne s'arrête pas là!
En effet, le Musée lorrain s'articule aujourd'hui en deux sites historiques voisins:

-le Palais ducal consacré pour une bonne partie à l'histoire de la Lorraine
-et le couvent et l'église des Cordeliers qui abrite les collections d'art et traditions populaires du Musée lorrain, autour de la vie artisanale et quotidienne de la Lorraine rurale.

Je vous retrouve bientôt pour la suite de cette visite!



L'Avent, du latin adventus : avènement, arrivée du Messie, est la période qui couvre quelques semaines précédant Noël, quatre dans la tradition de l'Église latine.
Depuis l'instauration de ce temps liturgique, par analogie au Quadragésime du Carême, par le pape Grégoire le Grand, l'Avent représente la période où l'on se prépare à la venue du Christ.

Dimanche dernier, nous allumions notre première bougie correspondant au premier dimanche de l'Avent!

Aujourd'hui, dimanche 4 décembre 2016, nous allumons deux bougies!

La deuxième bougie que nous allumons aujourd'hui est le symbole de la pureté.
Elle symbolise aussi Abraham et les patriarches qui croient au don de la terre promise.

Très bon dimanche à vous tous.

Vous pouvez voir ou revoir la confection de ma couronne de l'Avent depuis le début ainsi que notre temps de l'Avent 2016 en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :