Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 30 027 212
Nombre de commentaires : 98 825
Nombre d'articles : 8 239
Dernière màj le 18/01/2022
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

MERCI MARYSE

 18/01/2022
Hier, le facteur m'a encore gâtée!
Nous avons eu la surprise et la joie de recevoir une lettre envoyée par Maryse, du blog "Maryse, mes loisirs".


Une jolie carte de voeux était accompagnée d'une très jolie réalisation en dentelle réalisée aux fuseaux.
 La dentelle est tout simplement magnifique!
 
Marc et moi remercions infiniment Maryse pour sa gentillesse et son savoir faire.



MERCI ANNICK

 18/01/2022
Aujourd'hui, Marc et moi avons le plaisir de mettre à l'honneur Annick et Serge du blog "Le blog de Titanique".

En effet, Annick et Serge ont eu la gentillesse de nous envoyer une bien jolie carte de bonne année.

Merci beaucoup à vous deux pour ces pensées affectueuses.



Dans ma série mes voyages, ma lecture, je vous présente, aujourd'hui un livre de Donna Léon, "En eaux dangereuses".

L'auteur:
Donna Léon fait partie de ces auteurs que j'affectionne particulièrement!

Née en 1942 dans le New Jersey, Donna Léon a exercé plusieurs métiers comme guide de voyage à Rome, rédactrice publicitaire à Londres et enseignante de littérature, notamment en Suisse, en Iran et en Arabie saoudite ainsi que  dans une base de l'armée américaine située près de la Cité des Doges.

C'est là qu'elle commence à écrire des romans policiers.

Venise sert, donc, de décor à ses histoires et le commissaire Brunetti en est le personnage principal.


Présentation   de l'éditeur:

Quand le médecin d’un hospice vénitien appelle la police car une patiente en fin de vie souhaite témoigner, le commissaire Brunetti et Claudia Griffoni se rendent aussitôt au chevet de la jeune femme. Ses derniers mots évoquent son défunt mari Vittorio qui selon elle, a été assassiné. Brunetti lui jure de mener l’enquête.

Il découvre alors que Vittorio, qui travaillait pour une compagnie chargée de vérifier la qualité des eaux...


Entre intrigue passionnante, personnages plus touchants que jamais et réflexion subtile sur la mort, Donna Leon nous dévoile à nouveau avec En eaux dangereuses son immense talent de conteuse et son regard si unique sur Venise.

Bonne lecture !



À l'occasion du 400e anniversaire de la naissance de Molière, je me suis replongée dans la lecture de cette comédie de Molière, "Les fourberies de Scapin" !

Comme beaucoup d'entre vous, je l'ai étudiée à l'école et c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé personnages, intrigue et morale de cette histoire.

L'auteur - Molière :

Je vous invite à lire ou à relire une petite biographie de Molière sur ce lien !

L'intrigue :

En l’absence de leurs pères partis en voyage, Octave, fils d’Argante s'est épris de Hyacinte, jeune fille pauvre et de naissance inconnue qu’il vient d’épouser, tandis que Léandre, fils de Géronte, est tombé amoureux d'une « jeune Égyptienne », Zerbinette, de passage dans sa troupe .

Argante, père d'Octave revient en ville pour le marier. Il ne sait pas que son fils s'est marié pendant son absence. Octave, très inquiet de la réaction paternelle à l’annonce de son union et, de plus, fort à court d’argent, implore l'aide de Scapin, valet de Léandre. Mais cet « habile ouvrier de ressorts et d’intrigues » ne parvient pourtant pas à faire fléchir le vieillard.

Argante répète à Géronte une nouvelle qu’il tient d’une indiscrétion de Scapin : Léandre a commis une grave erreur. Aussi le jeune homme, fort mal accueilli par son père, tance-t-il vertement le valet pour sa trahison. Mais il quitte bientôt son ressentiment pour le supplier de lui venir en aide : il lui faut payer une rançon pour Zerbinette s’il ne veut pas la voir enlevée par les Égyptiens.

Par de hardis stratagèmes, l’inventif Scapin ne tarde pas à extorquer la somme aux deux vieillards. Mais Scapin entend encore se venger de Géronte qui l’a desservi auprès de Léandre. Aussi lui fait-il croire qu’un prétendu frère de Hyacinte est à sa poursuite, résolu à lui ôter la vie pour le punir de vouloir faire rompre le mariage. Afin de le soustraire à ce danger, Scapin cache sa victime dans un sac, et lui donne de violents coups, tout en feignant de le protéger des spadassins qui sont à sa recherche.

La fourberie de Scapin est éventée, et Géronte lui ferait payer cher sa fourberie, si par une diversion opportune une double reconnaissance ne révélait en Hyacinte la fille de Géronte, et en Zerbinette celle enlevée à Argante. Scapin, qui feint d'être à l'agonie par suite d’un accident, demande et obtient le pardon des vieillards.

Les thèmes de la pièce:

  • A- Le mariage d'amour contre le mariage forcé Molière aborde une fois de plus le thème du mariage arrangé. ...
  • B- Une critique de la noblesse. Géronte est montré comme un idiot, il se laisse tromper très facilement. ...
  • C- L'éloge de la ruse. Scapin est montré comme un homme très intelligent.

La morale de cette histoire selon Molière:

Molière se moque de ses semblables pour dénoncer les travers des hommes, leurs vices.

Bonne lecture !




Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, est né et baptisé à Paris le 15 janvier 1622.

Molière, un acteur !

Son père était tapissier du roi.
Il fait des études de droit pour devenir avocat, mais préfère finalement fonder sa propre troupe de théâtre (L’Illustre-Théâtre) avec la comédienne Madeleine Béjart.

C’est à ce moment qu’il prend le pseudonyme de Molière.
Le métier d'acteur n'est pas un métier facile. En France, l’Église catholique reproche aux comédiens, comme aux prostitués, de vivre dans le mensonge et même d’empoisonner les âmes pour gagner leur vie. Les comédiens sont donc excommuniés  et n'ont donc pas le droit d'être enterrés. S’ils veulent être baptisés ou se marier, ils doivent renoncer à leur profession.

Molière dans le rôle de César dans La Mort de Pompée, portrait attribué à Nicolas Mignard (1658) !



Molière, un auteur !

En 1645, Molière est même emprisonné au Châtelet pour dettes pendant quelques jours. C’est qu’un auteur, au XVIIe siècle, ne peut vivre de son métier sans avoir des protecteurs. Ce sont des grands seigneurs aimant les plaisirs, les fêtes et les spectacles.
Durant sa vie, Molière en aura plusieurs : entre autres, le duc d'Epernon, le prince de Conti et même le roi Louis XIV...

Armand de Bourbon, prince de Conti.



Les difficultés financières de Molière l’amènent à quitter Paris et à partir en province de 1645 à 1658.

La troupe qu’il rejoint donne des représentations en privé chez des grands seigneurs ou en public pendant les fêtes. C’est une troupe polyvalente capable de monter des spectacles avec des parties parlées, de la musique et de la danse, mais aussi d’improviser.

Sont donc jouées des comédies, des tragédies, des farces.....
Molière, qui prend rapidement la tête de la troupe, écrit ses premières petites comédies (Le Docteur amoureux, Le Médecin volant) puis ses premières comédies en cinq actes et en vers (L'Étourdi, Le Dépit amoureux).



Molière, le retour à Paris !

En 1658, Molière revient à Paris et joue Nicomède (une tragédie de Corneille) et Le Docteur amoureux devant le roi. Celui-ci bâille devant la tragédie, mais rit de la petite farce.
La pièce Les Précieuses ridicules (1659), que Molière publie à la hâte parce qu’on tente de la lui voler, lui apporte la célébrité. Sganarelle ou le Cocu imaginaire est une petite comédie en un acte qu’il jouera 123 fois !

Il écrit de nombreuses pièces dont des comédies-ballets avec le musicien et compositeur Jean-Baptiste Lully (1632-1687) comme Le Bourgeois gentilhomme et remporte de nombreux succès.

On dit que Molière est le peintre de son temps, et surtout de la bourgeoisie dont il dénonce les défauts. Son œuvre est bien plus complexe que cela. Il a en tout cas créé une longue liste de personnages dont les noms sont désormais fameux : Harpagon, Tartuffe, Dom Juan, Sganarelle, le Bourgeois gentilhomme.....

Ces personnages nous font rire, mais le divertissement qu’ils apportent nous sert de leçon, comme une morale dans une fable : nous devons nous garder de reproduire les défauts de ces personnages.

Portrait de Molière en 1668 dans le rôle d'Harpagon, d'après un dessin d'Élisabeth-Sophie Chéron.



La mort de Molière !

Le vendredi 17, jour de la quatrième représentation du Malade imaginaire, Molière est épuisé, mais il refuse de priver « cinquante pauvres ouvriers » d'une journée de salaire. À la fin de la représentation, Molière sent monter une quinte de toux. Il crache du sang. Heureusement la pièce est finie, et le rideau est baissé, sans que le public s'aperçoive de la tragédie qui se joue sur la scène comique. Molière est aussitôt transporté en chaise à porteurs jusqu'à sa demeure. Il meurt chez lui. Après intervention du roi , Molière est enterré, mais de nuit et sans cérémonie.

Molière mourant assisté de deux sœurs de la charité, gravure d'Adrien Migneret d'après Vaflard (1817).




La galette des Rois est un gâteau célébrant l’Épiphanie et traditionnellement vendu et consommé quelques jours avant et après cette date.

Son origine remonte à l'époque romaine...
En effet, lors des fêtes romaines à la fin du mois de décembre, les Romains désignaient un esclave comme « roi d’un jour ».

Au cours du banquet,  les Romains utilisaient la fève d’un gâteau comme « bulletin de vote » pour élire le "Roi du désordre".
Cela permettait de resserrer les affections domestiques et donnait au « roi d’un jour » le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée  avant d’être mis à mort, ou plus probablement de retourner à sa vie servile à l’issue de celle-ci.

Aujourd'hui, je cuisine la galette des rois chocolat banane!.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Les ingrédients pour cette recette:
(8 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 40 minutes)

-100g d'amandes en poudre
-2 pâtes feuilletées
-1 fève et une couronne
-100g de beurre
-100g de sucre
-3 càs de chocolat en poudre
-2 oeufs
-1 jaune d'oeuf pour la dorure
-pépites de chocolat
-3 bananes
-1 citron


Travaillez à la cuillère en bois le beurre ramolli en pommade.
Incorporez-y au fur et à mesure le sucre
Puis, les oeufs un à un.
Enfin la poudre d'amande et le chocolat en poudre!

Pelez, coupez les bananes en rondelles et citronnez-les.

Disposez un disque de pâte sur la plaque du four.
Piquez-le à la fourchette.

Mon astuce:
Pour ma part, je coupe un petit centimètre de pâte tout autour de mes deux cercles de pâte.
Je superpose ces petits cercles sur le bord extérieur de mon disque de pâte du dessous.
Ceci, afin que la pâte soit bien feuilletée sur tout le bord.


Étalez la crème d'amande de façon circulaire en laissant 1 centimètres de marge.
Disposez la fève.
Posez les bananes sur toute la surface.

Humidifiez légèrement le bord.
Recouvrez avec l'autre disque de pâte feuilletée.
Dorez le dessus de la galette avec le jaune d'oeuf mélangez avec une cuillère à soupe de lait.
Formez un quadrillage à l'aide d'un couteau.


Faites cuire 40 minutes à four 180°(+ou-selon le four).

La galette des rois est meilleure servie tiède!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "galettes des rois" sur ce lien.



L'Épiphanie est une fête qui célèbre la visite des mages à l'enfant Jésus. La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » grâce à la très célèbre galette des Rois.

L'origine de cette galette remonte à l'époque romaine...
En effet, lors des fêtes romaines, à la fin du mois de décembre, les Romains désignaient un esclave comme « roi d’un jour ».

Au cours du banquet,  les Romains utilisaient la fève d’un gâteau comme « bulletin de vote » pour élire le "Roi du désordre".
Cela permettait de resserrer les affections domestiques et donnait au « roi d’un jour » le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée  avant d’être mis à mort, ou plus probablement de retourner à sa vie servile à l’issue de celle-ci.

Pour ce week end, marquant la fête de l'Épiphanie, je cuisine la galette des rois aux spéculoos!


Les ingrédients pour cette recette:
(8 personnes- préparation 20 minutes- cuisson 40 minutes)

-2 pâtes feuilletées
-1 fève
-2 oeufs +1 jaune d'oeuf
-100g de beurre
-100g de sucre
-100g de spéculoos


Travaillez le beurre ramolli en pommade.
Incorporez-y au fur et à mesure le sucre.
Incorporez-y, enfin, les deux oeufs entier un à un.
Ajoutez, enfin les spéculos réduits en poudre.


Disposez un disque de pâte sur un plateau.
Piquez-le à la fourchette.
Pour ma part, j'ai coupé un petit centimètre de pâte tout autour que j'ai superposé sur le bord extérieur de mon disque de pâte .
Ceci, afin que la pâte soit bien feuilletée sur tout le bord.
Étalez la crème de spéculoos de façon circulaire en laissant 2 centimètres de marge.
Disposez la fève.

Humidifiez légèrement le bord et posez la fève dans la crème.
Recouvrez avec l'autre disque de pâte feuilletée dont vous aurez aussi coupé un centimètre tout autour pour qu'il soit à la même grandeur que le premier disque!
N'oubliez pas de le piquer, lui aussi à la fourchette.

Piquez les bords avec une fourchette afin de bien les souder.
Dorez le dessus de la galette avec le jaune d'oeuf et formez un quadrillage à l'aide d'un couteau.


Faites cuire 40 minutes à four 180°(+ou-selon le four).

La galette des rois est meilleure servie tiède!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



MERCI DELY

 13/01/2022
Aujourd'hui, j'ai le plaisir de mettre à l'honneur notre amie Dely du blog "Vendée BLOG" pour cette très jolie carte de voeux!

Une pensée qui nous a fait bien plaisir à Marc et à moi!

Merci Dely!



Labellisée "Ville d’art et d’histoire" Bar-le-Duc, commune située dans le département de la Meuse, dissimule de précieux témoignages de l’architecture du 16e siècle.

Vous pouvez voir ou revoir la visite de la ville de Bar-le-Duc depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


La Tour de l’Horloge dominant ce quartier haut perché, en est un des derniers vestiges de cette période tourmentée.


Construite au Moyen Âge, elle est l'un des rares vestiges des fortifications du château de la Ville Haute.
Avec ses deux cadrans donnant l'heure, elle est devenue l'un des emblèmes de la ville.


La Tour de l'Horloge est une ancienne tour fortifiée devenue tour de l'horloge avec l’installation de plusieurs cadrans sur ses flancs.

Un cadran est tourné vers la Ville Basse, un autre l'est vers la Ville Haute. Construite en pierre, elle est aujourd'hui semi-circulaire.



La Tour de l'Horloge est également appelée Tour du crieur, ou Tour du beffroi et du couvre-feu.



Le moment est venu de réaliser votre galette des rois!
Mais avez-vous déjà décidé quel serait le thème de cette année?

Marc et moi, nous vous proposons cette année, une galette gourmande et savoureuse!

Aujourd'hui, je cuisine la galette des rois amandine poires et chocolat!

Cliquez sur les photos pour les agrandir! 


Les ingrédients pour cette recette:

Pour la crème d'amandes:
-40g de beurre pommade
-40g de sucre
-40g de poudre d'amandes
-1 oeuf

Pour les poires:
-6 à 8 poires
-40g de sucre
-40g de beurre

Pour le chocolat:
-100g de chocolat noir
-30g de beurre
-30 de sucre
-1/4 de verre d'eau

Plus:
-2 pâtes feuilletées
-1 oeuf


Préparons le chocolat.
Mettez le chocolat, le beurre et l'eau dans un saladier et faites fondre le tout, doucement, au bain-marie.
Quand le chocolat est fondu, ajoutez le sucre, mélangez et réservez.


Préparons les poires.
Pelez les poires, lavez-les et coupez-les en petits dés.
Faites fondre le beurre dans une poêle et mettez vos poires à dorer avec le sucre sur feu doux.

Attention! Il ne faut pas que les poires brûlent!
Ajoutez un filet d'eau en cours de cuisson si nécessaire!
Réservez!


Préparons la crème d'amandes.
Travaillez le beurre en pommade.
Incorporez le sucre peu à peu puis l'oeuf.
Enfin mettez la poudre d'amande.


Tout est prêt pour réaliser votre galette!


Étalez un disque de pâte et piquez-le à la fourchette.

Pour ma part, j'ai coupé un petit centimètre de pâte tout autour que j'ai superposé sur le bord extérieur de mon disque de pâte .
Ceci, afin que la pâte soit bien feuilletée sur tout le bord.
J'ai fait tenir les bords avec du blanc d'oeuf.

Étalez en premier votre crème d'amande.
mettez les poires par-dessus.
Puis versez le chocolat sur le milieu de votre galette.

N'oubliez pas la fève!

Prenez le deuxième disque de pâte, piquez-le à la fourchette et coupez également un bord que vous utiliserez pour réaliser des décorations.

Recouvrez votre galette avec ce disque en badigeonnant avec du blanc d'oeuf sur les bords.

Passez légèrement une lame de couteau pour réaliser des stries sur votre galette

Enfin, j'ai décoré ma galette en y mettant les initiales de Marc et Sylvie que j'ai découpées avec la pâte restante.

Dorez votre galette avec du jaune d'oeuf et glissez au four 45 minutes à 180°.


Il n'y a plus qu'à déguster! Tiède, elle est encore meilleure!

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées desserts sur ce lien.



Aliments d'utilisation très ancienne, les légumes secs sont économiques et faciles à conserver tout en maintenant leurs qualités nutritionnelles.

Aujourd'hui, je cuisine des haricots lingots sauce tomate et confit de canard !



Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes)
 
-500g de haricots lingots
-oignon, échalote, ail
-bouquet garni
-sel
-1/2 boîte de tomates pelées
-beurre
-20cl de vin blanc
-1 boîte de manchons de canard confits


Faites tremper les haricots pendant une nuit.
Égouttez-les et mettez-les dans une casserole.
Couvrez-les largement d'eau froide.
Ajoutez une gousse d'ail, 1 oignon, 1 bouquet garni. Salez.
Faites chauffer, couvrez et laissez cuire 2 heures (+ ou -).
Égouttez-les.


Pendant ce temps, dégraissez les manchons de canard confits puis faites-les revenir dans une poêle jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.


Réservez-les.


Préparez la sauce tomate.
Dans une sauteuse, faites chauffer un morceau de beurre.
Faites-y fondre un oignon, une échalote et une gousse d'ail le tout pelé et haché.
Versez le vin blanc et laissez évaporer quelques minutes.
Ajoutez les tomates grossièrement concassées.
Laissez mijoter une dizaine de minutes à couvert.


Versez les haricots dans la sauce tomate.
Remuez délicatement.
Ajoutez les manchons de canard et réchauffez sur feu doux.
Bon appétit !
Vous pouvez retrouver d'autres idées "potées" sur ce lien.



Dans ma série mes loisirs, ma lecture je vous présente aujourd'hui un livre de Piergiorgio PULIXI, "L'île aux âmes" !

L'auteur:

Piergiorgio Pulixi est un écrivain italien, auteur de romans policiers et de romans noirs, membre du collectif Mama Sabot, créé par Massimo Carlotto, dont il est l'élève.

Après une expérience d’écriture collective de romans noirs, il s’est lancé dans une saga policière en 4 volumes, primée par le prix Glauco Felici et le prix Garfagna. Il est aussi l’auteur d’une série intitulée I canti del male (Les Chants du mal). L’Île des âmes est son dernier roman, publié en 2019 par Rizzoli, et le premier traduit en France.



Présentation de l'éditeur:

Depuis plusieurs décennies, la Sardaigne est le théâtre de meurtres rituels sauvages. Enveloppés de silence, les corps de jeunes filles retrouvés sur les sites ancestraux de l’île n’ont jamais été réclamés. Lorsque les inspectrices Mara Rais et Eva Croce se trouvent mutées au département des “crimes non élucidés” de la police de Cagliari, l’ombre des disparues s’immisce dans leur quotidien. Bientôt, la découverte d’une nouvelle victime les place au centre d’une enquête qui a tout d’une malédiction. De fausses pistes en révélations, Eva et Mara sont confrontées aux pires atrocités, tandis que dans les montagnes de Barbagia, une étrange famille de paysans semble détenir la clé de l’énigme.
La première enquête de Mara Rais et Eva Croce nous plonge dans les somptueux décors de la Sardaigne, au cœur de ténèbres venues du fond des âges.

La Sardaigne, un monde silence, où l'on découvre une civilisation vieille de plusieurs millénaires, est le centre d'une intrigue très prenante et très réussie !

Bonne lecture !




Alors que nous cheminons dans les rues de Bar-le-Duc, commune située dans le département de la Meuse, nous arrivons doucement Ville Haute de la cité!

Perché sur un éperon rocheux au bout de la Ville Haute, le château des ducs de Bar domine la vallée de l'Ornain et la Ville Basse.

Vous pouvez voir ou revoir la visite de la ville de Bar-le-Duc depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


Dans la deuxième moitié du 10e siècle, le duc de Haute-Lorraine Frédéric 1er, cherchant à protéger son territoire des champenois, fait construire un château fort sur le mont Bar, l'éperon rocheux dominant la rive gauche de l'Ornain.
Le site est idéal, entouré de deux ravins et ouvrant sur un plateau, l'actuelle Ville Haute de Bar-le-Duc.


Au 13e siècle, les comtes de Bar fixent leur cour au château, aux dépens de Mousson et de Saint-Mihiel.
L'éperon est alors entouré d'une double enceinte qui abrite outre le château, la collégiale Saint-Maxe et différents bâtiments canoniaux.
Cette place forte héberge une garnison, un arsenal, des vivres et des hommes, afin de pouvoir soutenir un siège.


Au 15e siècle, sous le principat du duc de Bar et de Lorraine René II, le château s'embellit et devient une résidence richement meublée.


Au 17e siècle, les ducs de Bar et de Lorraine délaissent Bar-le-Duc et le château, abandonné, se dégrade.
En 1649, il est ravagé par un incendie.
Les positions anti-françaises du duc Henri II ont pour conséquences l'occupation de la ville et du château par les troupes françaises de 1632 à 1661.


Finalement, en 1670, lassé des intrigues ducales, le roi de France Louis XIV ordonne le démantèlement des fortifications du château et de la ville.
Ne sont conservés que le Neuf-Castel, inoffensif, la Tour de l'Horloge, parce qu'elle donne l'heure, et la Tour Heyblot.


Sous la Révolution française, la ville est laïcisée, ce qui se traduit par la disparition des sept communautés religieuses présentes depuis le Moyen Âge. La collégiale Saint-Maxe, l'église du château, est détruite.


Du château des ducs de Bar qui servait de lieu d'habitation aux comtes et ducs de Bar, puis, plus rarement, de lieu de villégiature aux ducs de Lorraine ne reste que le Neuf castel qui abrite depuis 1970  le Musée Barrois.

Le Neuf Castel a été érigé par le duc Charles III entre 1545 et 1608.

À demain!



Vous connaissez ces fameux sandwichs roulés que l'on nomme "wraps"?
Traditionnellement réalisés avec des tortillas ou des galettes de maïs, en fin de semaine, ils sont parfaits pour des repas gourmands et simple à réaliser!

Aujourd'hui, je cuisine mes wraps du samedi soir !


Les ingrédients pour cette recette:
 
-tortillas
-salade verte
-tomates
-carottes
-moutarde, mayonnaise
-assiette de charcuterie
-thon au naturel


Étalez un wraps sur votre assiette....



Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "wraps" sur ce lien.



Le Barrois est une petite région située autour de Bar-le-Duc!
"Barrois" signifie "Bar-le-Duc" en Lorrain!
Le Barrois ne représente qu'un modeste morceau de l'immense duché sur lequel les ducs de Bar régnèrent à la Renaissance!

Le Barrois offre des paysages d'une campagne verte arrosée par la Meuse et sillonnée par de charmantes vallées où il fait bon flâner.....

Cet article servira de récapitulatif à cette balade meusienne consacrée à Bar-le-Duc:

-Le Barrois (ici)

-Le pont Notre-Dame (voir l'article sur ce lien)

-Le monument des Michaux (voir l'article sur ce lien)

-Rue du Bourg (voir l'article sur ce lien)

-Les bornes commémoratives de la Voie Sacrée
(voir l'article sur ce lien)

-Place de la Couronne (voir l'article sur ce lien)


-La fontaine aux Oiseaux (voir l'article sur ce lien)

-Château des ducs de Bar
(voir l'article sur ce lien)

-L'esplanade ou parc Renée d'Anjou
(voir l'article sur ce lien)

-Boulangerie en fête (voir l'article sur ce lien)

-Portes et fenêtres de la Ville Basse (voir l'article sur ce lien)

-L'ancienne cour des comptes du Barrois
(voir l'article sur ce lien)

-Portes et fenêtres de la Ville Haute (voir l'article sur ce lien)

-La tour de l'horloge (voir l'article sur ce lien)

-La Ville Haute
(voir l'article sur ce lien)

-Le petit Lorrain (voir l'article sur ce lien)

-L'îlot de la Halle (voir le l'article sur ce lien)

-Le pressoir ségneurial (voir l'article sur ce lien)

-Place Saint-Pierre (voir l'article sur ce lien)

-L'église Saint-Étienne (voir l'article sur ce lien)

-L'intérieur (voir l'article sur ce lien)

-Les chapelles de l'église Saint-Étienne (voir l'article sur ce lien)

-Les chapelles de l'église Saint-Étienne (II) (voir l'article sur ce lien)

-Chapelles du Saint-Esprit et Notre-Dame du Guet (voir l'article sur ce lien)

-Ligier Richier et l'église Saint-Étienne (voir l'article sur ce lien)

-L'espace Saint-Louis (voir l'article sur ce lien)

-Sur le chemin du retour (voir l'article sur ce lien)

-Église Notre-Dame (I) (voir l'article sur ce lien)

-Église Notre-Dame (II) (voir l'article sur ce lien)

-Restaurant La Meuse Gourmande (voir l'article sur ce lien)

Vous pouvez voir ou revoir nos balades meusiennes sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


C'est au coeur de la ville basse que commence notre promenade...c'est, aussi, le moment de parler des origines de la ville!


Les témoignages d'une occupation du site de Bar-le-Duc datent du 1er siècle de notre ère...au temps où Bar-le-Duc s'appelait "Caturiges"!
Caturiges n'est, alors, qu'un relais de poste gallo-romain sur la route de Reims à Toul!


Caturiges tire son nom de la divinité gauloise" de la guerre "Caturix"!
Alors que la cité gallo-romaine perd de son importance, la petite bourgade va s'étendre au moment de sa christianisation!

L'église Notre-Dame de Bar-le-Duc constitue le point de départ de cette balade!

Nous y reviendrons plus en détail lors de notre retour au point de départ!

Vous êtes bien chaussés? Alors à demain pour le début de notre découverte de Bar-le-Duc!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :