Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 854 387
Nombre de commentaires : 25 446
Nombre d'articles : 2 413
Dernière màj le 15/11/2019
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

Bon week-end...

 15/11/2019
Et bonne semaine!






Avec un reste de pain, on peut faire des plats très gourmands, comme ce gratin savoureux et très mœlleux!
De plus, c'est très simple à réaliser!
Voici donc comment procéder pour ce gratin au Maroilles:

Il vous faudra;
- 100 g de pain rassis, coupé en tartines assez épaisses
- 100 g de jambon cru ou de lardons fumés.
- 100 g de Maroilles
- un peu de beurre
- 3 œufs
- 50 cl de lait tiède
- sel, poivre.
Tartiner les tranches de pain, disposez-les dans un plat à gratin, posez par-dessus le jambon ou les lardons, et ensuite le Maroilles coupé en tranche. 
Battez ensuite les œufs en omelette avec le lait tiède, salez, poivrez à votre goût, versez cette préparation dans le plat à gratin et mettez au four à 200° pendant 25 minutes environ.




A faire aussi avec du reblochon; c'est tout aussi bon!
Délicieux pour un petit dîner avec une salade verte!















Merci pour cette petite carte de Metz; j'ai la chance de connaître un peu cette jolie ville et c'est toujours un vrai plaisir de recevoir une carte dans sa boîte à lettres!






Quand nous avons visité Nontron en Dordogne, nous avons été amusés et intrigués par cette pancarte...



et par les statues de ces fameux 'Soufflaculs' qui trônaient sur une petite place!



L'histoire de ces 'Soufflaculs était racontée sur une affiche.
Ces 'soufflaculs' sont célébrés lors d'un carnaval qui se
déroule début avril.

Voici ce que nous avons pu lire sur cette tradition; tradition inscrite à l'inventaire du Patrimoine culturel immatériel de France!

Cette tradition remonte donc au moyen-âge ; elle n'a survécu qu'à Nontron et à saint-Claude dans le Jura. Il s'agit vraisemblablement d'une farce satyrique au cours de laquelle le peuple s'affublait de masque et de déguisement qui lui permettait en se défoulant de brocarder les puissants et les riches, et notamment les prêtres et les moines.
La procession avaient lieu pendant la période précédant le jeûne du carême, au moment où les ripailles et une certaine liberté dans les mœurs étaient aurorisées. Vraisemblablement, les soufflets étaient destinés à exorciser les démons se cachant sous les jupes des femmes de Nontron, les nontronnaises ayant la réputation d'être légères et peu vertueuses! 

D'ailleurs, à ce propos; voici ce que nous avons pu lire à quelques km de Nontron, dans une ancienne forgerie où des soufflets étaient exposés;
Les soufflaculs de Nontron soufflent de préférence sous les jupes des dames; est-ce pour chasser les ardeurs du diable qui s'y cache ou au contraire pour en attiser la vigueur démoniaque? 




Peut-être faut-il voir aussi  dans ce soufflet une allusion à l'industrie traditionnelle de la ville?





Une autre thèse;
Cette tradition serait une parodie irrespectueuse du zèle exorcisseur des Pères du couvent de Saint-Sauveur. Pour chasser l'esprit du mal des recoins où ils les soupçonnaient de se dissimuler, les 'Bons Pères' vétus de blanc et munis de soufflets se suivaient en procession, soufflant énergiquement dans tous les endroits qui leur paraissaient susceptibles d'abriter le démon!

Cette gestuelle gaillarde ambiguë se termine le jour de cette célébration par la mise au bûcher du bonhomme carnaval.







Jeu de mots!

 11/11/2019
C'est en pensant à notre amie Françoise (graine de Sucre) que je poste cette photo!
Magasin vu à Caen dans le Calvados...Quand? Pendant nos dernières vacances normandes!



En allant au Memorial, nous avons profité  de faire un tour dans Caen; c'est une jolie ville avec un centre ville commerçant très agréable; je n'ai pris que quelques photos.
Il y a aussi un très beau marché le dimanche matin.








Voici des feuilletés au caramel au beurre salé et au miel qui titilleront vos papilles!
On peut faire
ces feuilletés avec des poires (bien mûres) ou des pommes; je les ai faits avec ces 2 fruits.




Pour 5 ou 6;
- pâte feuilletée 

- 4 poires ou pommes
- 100 g de sucre + une cuillère
- 1 cuillère à soupe de miel 
- 10 cl de crème liquide
- 65 g de beurre demi-sel

Faites votre caramel avec le sucre, quand il est bien doré ajoutez-y le miel, la crème (faites chauffer pour éviter les éclaboussures) et le beurre salé en dés.


Poser vos pommes et poires coupées en lamelle sur la pâte feuilletée et découpez cette pâte en laissant une marge d'environ 1 cm autour des fruits.
Saupoudrez d'un peu de sucre et enfournez 20 à 25 minutes dans un four préchauffé à 200°.
Au moment de servir, nappez-les de caramel; servez tiède (de préférence) ou froid.







Risotto aux moules.

 06/11/2019
J'avais des petites moules de Bouchot; j'ai décidé d'en faire un risotto.
D'origine italienne, le risotto, simplement fromagé et safrané devient un plat complet s'il est garni de viande ou de poisson, ou comme ici, de moules:

Pour 4;
- 1,5 litre de moules
- thym, laurier

- 250 g de riz spécial risotto
- 3 échalotes (ou oignons)
- 30 cl de vin blanc sec
- 1 dose de safran
- 1 cuillère de mascarpone (facultatif)
- persil, sel, poivre

Nettoyez les moules et faites-les cuire comme vous avez l'habitude; avec le vin blanc, du thym et du laurier, poivrez-les mais ne salez pas.
Elles sont cuites quand elles sont ouvertes, recueillez le jus de cuisson en passant le tout au tamis fin.
Décoquillez-les, et réservez-les dans leur jus.

Mettez- en quelques-unes de côté pour la déco (facultatif).
Pelez les échalotes, émincez-les, faites-les fondre quelques instants dans un peu d'huile ou de beurre; versez sur ces échalotes le riz, faites-le revenir à feu moyen en remuant jusqu'à ce qu'il devienne translucide, ajoutez le safran.
Pendant ce temps, vous aurez égoutté les moules en gardant le jus et en le complétant avec de l'eau afin d'obtenir 75 à 80 cl de bouillon; faites réchauffer ce bouillon et gardez-le au chaud le temps de la cuisson du risotto, rectifiez l'assaisonnement en salant et poivrant à votre goût.
Ajoutez ce bouillon chaud sur le riz louche par louche, à mesure qu'il l'absorbe; il faut compter environ 18 à 20 minutes de cuisson (tout dépend du riz).
Quand le riz est moelleux, ajoutez les moules et le mascarpone en mélangeant bien le tout.


Décorez des moules réservées et servez aussitôt.




Peut-être préférez-vous le risotto de noix de saint-Jacques? Pour la recette; suivez ce lien.

Vous trouverez aussi dans cet article quelques conseils pour bien réussir votre risotto.








Avec des 'si', on refait le monde...mais avec des 'si', on peut aussi réaliser un bon velouté à l'étrille!
J'ai hésité à mettre cette recette trouvée sur Marmiton,et revisitée par 'mes cuistots', mais je me suis dit que si vous aviez des pêcheurs de crabe autour de vous, cette recette vous intéresserait peut-être!!! je dis bien 'peut-être', car c'est une vraie aventure culinaire que de réaliser cette soupe!!!


Vous pourrez vous lancer dans cette aventure sous certaines conditions!!!

Si vous avez autour de vous quelques pêcheurs (bars, maquereaux, etc, etc...même une raie!!!...et crabes par la même occasion)..



Si ces pêcheurs mettent la main à la pâte en cuisinant leur pêche; je  ne vous parle pas de ceux qui vous grillent un maquereau sur le grill!!! lol. Non, de 'vrais' cuistots qui manient les ustensiles de cuisine avec dextérité, qui assaisonnent leur plat comme des chefs et qui n'hésitent pas à se mouiller la chemise en cuisine!!! (re-lol)


Si vous leur faites confiance au point de leur laisser s'accaparer la cuisine en petite troupe comme une vraie brigade; le cuistot en chef, son bras droit et le mitron!
Si vous ne tremblez pas en entendant de drôles de bruits venant de cette cuisine...et plus rassurants malgré tout; de grands éclats de rire!
Si on vous dit, en vous poussant gentiment mais fermement vers la sortie "Détends toi avec un petit apéro ou un bon bouquin"...Un bon conseil, ne les écoutez pas; l'apéro risque de s'éterniser (lol) et vous n'arriverez pas à vous concentrer sur votre lecture; allez plutôt faire un tour!
Si, à votre retour, de bonnes odeurs viennent chatouiller vos narines, vous pouvez penser que c'est tout bon; que les crabes sont cuits!!!
Mais tout n'est pas terminé pour autant; il y a encore des 'si'!



Si vous êtes sensible à une jolie présentation et à une jolie vaisselle; passez votre chemin! Car, en location, c'est la cocotte en alu qui remplacera la jolie soupière et les bols en vereco des années 60 qui feront l'affaire...quant à la déco du plat, nos cuistots nous ont dit qu'ils s'en fichaient royalement, ils ont même ajouté que la déco d'assiette cachait quelquefois de mauvaises surprises et que c'était bien le goût le plus important!!! Et ils avaient bien raison, car leur soupe était savoureuse!!!


Si vous m'avez suivie jusque là, il serait peut-être temps que je vous donne cette recette!
Voici les ingrédients pour 4 bols; ils ont donc doublé (ou triplé!) les proportions pour réaliser ce grand faitout!
- il vous faudra donc; 
- quelques pêcheurs de petits crabes..ou un poissonnier!
- 1 kg d'étrilles.
- 500 g de tomates
- 3 carottes
- 2 poireaux
- 2 gousses d'ail
- 3 oignons
- 2 c.à soupe de concentré de tomates
- 20 cl de vin blanc sec
- 1 cuillère à soupe d'alcool (ils ont mis un peu de Porto)
- huile d'olive, poivre, sel, thym, laurier, persil.
- 3 c. à soupe de fumet de poissons 
- 4 c. à soupe de crème fraîche.

Epluchez, lavez et détaillez les carottes en dés, les poireaux en rondelles, pelez, épépinez les tomates et coupez-les en dés, émincez les oignons et hachez les gousses d'ail.
Faites revenir ces légumes dans de l'huile d'olive pendant quelques minutes, ajoutez le vin, le fumet mélangé avec un peu d'eau et le bouquet garni, assaisonnez à votre goût.
Vous complétez avec de l'eau pour tout couvrir, faites bouillir et à ce moment-là, ajoutez les étrilles.
Laissez mijoter 25 minutes à couvert.
Sortez ensuite les étrilles, et pilez les carapaces avec un mortier (ou un rouleau à patisserie!), remettez à cuire à feu doux une trentaine de minutes.
Passez au tamis soigneusement, mixez le tout, ajoutez la crème fraîche, rectifiez l'assaisonnement, réchauffez quelques minutes et servez... ouf!

Bravo à nos cuistots; cette soupe est un vrai délice!!! 





Coucou de Normandie.

 31/10/2019
Bonjour d'Arromanches où nous passons la semaine en famille..
Voici la maison que nous avons loué sur la plage...



Avec une superbe vue de la grande pièce de vie. .



Tout près du musée. ..


Vue de notre chambre...


Pendant que certains se promènent sur la falaise..


avec vue sur le port artificiel. ..


d'autres, dont Axel, cherchent...des vers pour pêcher!!!



Surtout quand on peut pêcher juste en dessous de la maison!



Et ça marche....une dizaine de bars depuis samedi dernier(en 4 jours)...pour 5 pêcheurs, et plus de trente remis à l'eau car ils ne faisaient pas la taille!!! Et je ne vous parle pas des maquereaux. ..et des étrilles; délicieux en velouté!
De plus, nous avons la chance d'avoir des pêcheurs qui préparent leurs poissons; comme ces 2 bars prêts à passer au four; des bars de ligne vendus une trentaine d'euros le kg; pour vous donner une idée ;  on trouve du bar d'élevage à une  dizaine d'euros le kg!




Une jolie fresque prise sur une vitrine de Sainte Mère Église. 

Bonne journée!!!




Nouveau relooking!

 24/10/2019
J'avais besoin d'un grand meuble...et j'aime l'esprip 'récup', donc je suis allée chez Emmaüs, à coté de Reims.
Quelques jours avant, il y avait eu une grande braderie, je pense que j'ai donc bénéficié de ces prix bradés, car j'ai acheté ce grand meuble en chêne estampillé 'Bénoteau' (fabrique de meubles des Vosges; fermée aujourd'hui) pour la somme de 60 €!!! Un prix qui m'a estomaqué, vu que ce genre de meuble est vendu habituellement entre 150 et 200 €!
Ce meuble, très lourd (il a fallu le démonter pour le ramener) est de très belle qualité, même le fond est en bois, et non pas en isorel comme beaucoup de meubles de nos jours!



Ce meuble était aussi très propre; j'ai nettoyé l'intérieur avec une éponge humide et je l'ai aspergé de Sanytol pour le désinfecter; ça a suffit pour qu'il soit nickel!
Mais pour qu'il trouve sa place dans mon intérieur, il avait besoin d'un bon relooking afin qu'il s'harmonise avec mes autres meubles et ma déco!
C'est le genre d'activité qui ne me fait pas peur! Après avoir acheté les produits nécessaires (85 €; plus cher que le meuble!); il suffisait d'utiliser aussi une très bonne huile de coude, elle ne coûte rien, mais est indispensable! lol
Mon mari a retiré toutes les ferrures et démonté les portes pour me faciliter le travail; il n'y avait plus qu'à!!! J'ai donc pu utiliser une ponceuse pour les parties planes et le reste a été fait au papier de verre pour égrener le vernis.





Il a fallu ensuite un dépoussiérage très minutieux, 2 couches de peinture (3 par endroit), avec un égrenage au papier de verre extra-fin entre chaque couche, puis pour terminer, une couche de finition qui protègera ce meuble en lui donnant un côté satiné que j'aime beaucoup!




Après quelques jours de travail minutieux, mon meuble est terminé; le voici reparti pour une nouvelle vie!

Et je dis 'Vive la récup'!













Pour Annick...

 24/10/2019
Rappelle-toi Annick, cette petite plante que tu m'avais donnée en mars dernier; elle s'est bien développée, et elle a quelques petits fruits verts! Tu m'a dit que c'était un kumquat...mais, ces petits fruits me semblent bizarres pour des kumquats; on dirait des petits piments! Qu'en penses-tu? hihihi!!! 





En fin de compte, il y a 2 petits pieds dans le pot et ce sont 2 plantes différentes vu la forme de leur 'fruit'!





Si vous aimez le sucré-salé, je pense que vous aimerez cette Tatin!




Voici les ingrédients et la recette;

-1 pâte feuilletée ou brisée
- 150 g de fines tranches de magret de canard séché ou fumé
- 4 pommes
- 250 g d'échalotes
- 60 g de beurre, plus un peu pour le moule
- 50 g de sucre en poudre
- 1 cuillère de vinaigre balsamique
- sel et poivre.


Pelez et émincez les échalotes et faites les revenir dans une poèle avec 25 g de beurre, saupoudrez-les d'une cuillère à soupe de sucre, puis ajoutez le vinaigre, mélangez et laissez confire une dizaine de minutes en remuant souvent, salez et poivrez à votre goût.
Pelez, épépinez les pommes et coupez-les en lamelles, faites fondre le reste de beurre dans une poèle, faites colorer ces pommes 1 à 2 minutes sur chaque face, saupoudrez-les avec le reste du sucre en les laissant caraméliser légèrement 5 à 6 minutes à feu doux, et en les retournant.
Préchauffez votre four à 180°.
Beurrer une tourtière, repartissez dedans les lamelles de pommes, les tranches de magret et la fondue d'échalote, en alternant.
Posez dessus votre pâte en rentrant les bords dans le moule.
Faites cuire 25 minutes environ.
Servez aussitôt avec une salade verte.









Ça faisait plusieurs fois que je voyais cette recette sur Internet, et, curieuse comme je suis, j'ai essayé; je dois dire que c'est bluffant comme résultat!
Effectivement, cette courgette qui remplace le beurre est un ingrédient surprenant en pâtisserie, bien sûr, on ne la devine absolument pas, mais ce qui est aussi surprenant; c'est la texture très moelleuse et très légère de ce gâteau!



Voici les ingrédients:
- 4 œufs
- 20 g de cacao non sucré
- 30 g de maïzena
- 80 g de sucre (j'en ai mis seulement 60 g; c'est suffisant!)
- 1 sachet de sucre vanillé
- 200 g de chocolat noir
- 200 g de courgette
et la recette;

Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou micro-ondes).
Eplucher et râper finement la courgette.
Séparer les blancs des jaunes, puis fouetter ces jaunes avec le sucre, ajouter le cacao, mélanger puis ajouter la moitié de la courgette râpée et le jus qu'elle a pu rendre, mélanger bien!
Ajouter ensuite la maïzena et le chocolat fondu, mélangez bien de nouveau, ajoutez ensuite le reste de courgette tout en continuant de bien mélanger.
Monter les blancs en neige et ajoutez-les délicatement à la préparation au chocolat.
Versez dans un moule bien beurré, ou tapissé de papier sulfurisé.
Enfournez 30 minutes dans un four préchauffé à 180°.

J'ai décoré avec les dernières framboises du jardin.







Un conseil? Annoncez l'ingrédient surprise de ce gâteau après sa dégustation; vous créerez l'étonnement!

J'ai trouvé cette recette sur ce joli site; 'surprises et gourmandises'.








Bon dimanche!




Merci Marie-Claude

 20/10/2019
pour cette petite carte d'Italie qui me rappellent de bons souvenirs de ce pays!
Nous connaissons très peu l'Italie; nous avons séjourné une semaine dans la région de Venise avec une étape au lac de Garde et au lac de Cômes, et quelques escapades à la frontière; Courmayeur, aussi une escapade du côté du mont Cenis et aussi Turin; mais c'est un très beau pays dans lequel j'aimerais retourner! 








Quand nous sommes allés dans le Périgord vert, nous avons visité 'Le Moulin de Lapeyre' à côté de Nontron, en Dordogne.

Ce lieu-dit 'Le Moulin de Lapeyre ' était déjà présent sur les cartes avant la révolution, il était totalement à l'abandon et 8 années de travaux ont été nécessaires pour lui redonner vie.
Il est dévolu aux métiers anciens..
.


Cette première photo vient de la page Facebook du site.


Nous commençons la visite par cet endroit chaleureux et accueillant...





où nous pouvons admirer de très beaux objets anciens...





Nous admirons quelques beaux meubles...



On peut aussi assister à la fabrication de l'huile de noix, à la fabrication du pain;(certains jours) ce moulin produit une farine broyée à la meule de pierre...





Un beau pressoir est exposé; il est de 1786..


Ce moulin est donc dévolu aux métiers anciens, et un atelier de 500m² est consacré à la coutellerie...
La fabrication des lames se fait à la forge...




Ces couteaux sont entièrement fabriqués à la main et leur fabrication nous est expliquée de A à Z par des hommes passionnés par leur savoir-faire.


Nous pénétrons dans un atelier consacré à la fabrication de meubles...en 'vrai' bois!!! lol




Sur ce site, il y a aussi un musée consacré aux vieux outils; 3000 pièces de collection sont exposées, des pièces liées à la production artisanale et agricole; 








Nous avons fait ce jour-là une balade intéressante dans le passé, guidés par des personnes passionnées par ce qu'elles faisaient et par le site qu'elles entretiennent avec amour; une visite à recommander!

D'ailleurs, l'émission 'Echappées Belles' lui avait consacré un reportage en mai dernier lors de la visite du Périgord vert.










<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :