Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 7 534 263
Nombre de commentaires : 27 185
Nombre d'articles : 2 563
Dernière màj le 20/09/2020
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 >>
Pour vous souhaiter une bonne journée!
J'ai repiqué ces petits cyclamens blancs qui garnissent une fenêtre sous la pergola, donc un peu à l'abri du gel!




Un autre pot, lui aussi sous la pergola!



Et les fleurs dans la maison; les petits cactus de Noël qui sont magnifiques depuis quelques jours!



mon orchidée!




j'ai 'collé' 2 petits tillandsias sur un morceau de bois flotté; c'est joli et on peut les coller sur n'importe que support!

Si vous voulez en savoir plus sur ces plantes, dont je vous ai déja parlé; il vous suffit de suivre ce LIEN!











Quand les petits-enfants sont à la maison, nous aimons bien faire des petits gâteaux, surtout en cette période de fêtes!
Et, cette fois, c'est chez Danie ( Le bonheur est éphémère) que j'ai trouvé cette recette de 'coquins'!
Si elle vous intéresse; suivez ce LIEN!





L'occasion d'utiliser ces petits moules achetés au salon des arts créatifs de Reims.







pour cette petite carte de Canterbury!
Pas besoin d'aller au bout du monde pour être dépaysé; il suffit d'aller faire une virée chez nos voisins anglais pour cela!
Merci d'avoir pensé à nous lors de ce séjour!
Gros bisous.






En ce moment, nous trouvons beaucoup de jacinthes dans nos maisons, elle les égaient et les embaument! Elles sont très faciles à cultiver, aussi bien en pot qu'en pleine terre.
Plante sauvage au moyen-Orient, la jacinthe est introduite aux pays-Bas à la fin du seizième siècle, où l'on retrouve sa présence dans de nombreux tableaux de peintres flamands.
La jacinthe parle des joies du coeur et symbolise la délicatesse et la joie de vivre. Bleue, elle représente l'espoir amoureux et rose, la douceur de l'amour.


Au fil des saisons et de leur floraison, je vous parlerai de la signification du langage des fleurs; que j'ai trouvé dans les almanachs créatifs. ..de 2016 et 2017!




Quand je reçois, j'aime servir un petit café gourmand au dessert; ça plait beaucoup!
Et, la petite crème brûlée est souvent sur mes assiettes à dessert, cette fois, j'ai servi des crèmes à l'orange.



-Pour 5 ou 6 petites crèmes; (j'ai doublé les proportions!)
- 20 cl de lait entier
- 30 cl de crème fleurette
- 5 jaunes d'œufs
- 120 g de sucre semoule
- 1 cuillère de rhum
- le jus d'une orange et le zeste de la moitié de cette orange.
- 100 g de cassonade brune

Chauffez le four à 120 °.
Fouettez les jaunes avec le sucre semoule jusqu'à blanchiment.
Incorporez le jus de l'orange filtré, le lait, la crème, le rhum et le zeste.
Versez dans des petits plats à crème brûlée.
Placez-les dans un plat creux avec de l'eau chaude à mi-hauteur, enfournez 50 minutes.
Laissez refroidir et placez au moins 2 à 3 heures au frais.



Juste avant de servir, saupoudrez le dessus des crèmes de cassonade et donnez leur un coup de chalumeau à cuisine pour les caraméliser.
Attendez environ 5 minutes avant de les servir pour que le caramel durcisse.
Si vous n'avez pas de chalumeau à pâtisserie, passez-les sous le grill pour les caraméliser; mais le plus rapidement possible car celà réchaufferait la crème!

Ces dessert peut se préparer la veille. Gardez les crèmes au frais et faites-les 'brûler' juste avant de les servir pour que le caramel soit délicieusement croquant.




Bon week-end!






La coquille du Nord.

 03/12/2019

Une recette de saison; je la remets en tête de blog car c'est une spécialité gourmande à faire en cette période de fête!

Appelée coquille, cramique, cougnoule, cougnou, et même 'pain de Jésus', ce gâteau brioché est une spécialité de la Belgique et du nord de la France.
Cette coquille se consomme durant les fêtes de fin d'année.
Ce 'pain de Jésus' est donc un gâteau brioché dont la forme rappelle celle du petit jésus emmailloté.
On peut aussi y ajouter des raisins secs, des pépites de chocolat ou des grains de sucre...
J'ai décidé de la faire 'nature'...
Avant de la faire cuire, on lui donne la forme d'un Jésus emmailloté (du moins, on essaie), cette coquille peut aussi avoir la forme d'un pain à 2 têtes...
Il faut avouer que mon jésus emmailloté s'est un peu dispersé dans ses langes lors de la cuisson...mais c'est un vrai délice!

 


J'ai trouvé cette recette en images sur le blog du "Chef Simon"...donc, si elle vous tente, suivez ce lien!
Les proportions données sont pour 2 belles coquilles!
 






On trouve cette spécialité en Champagne sous le nom de quénieu avec une forme un peu différente...
Je l'ai servie avec une gelée de framboises 'maison...un vrai délice! 


L'histoire de la cougnoule, le cougnou (ou coquille...ou le nom que vous préférez!) remonte au moyen-âge. Ce pain du soir de noël a été oublié avant d'être réinventé à la fin du 18ème siècle par un boulanger.
Désormais, dans le nord elle fait partie du patrimoine et a même son proverbe;
"Quand on mange les cougnous au soleil, on mange les cocognes (oeufs de Pâques) derrière le poêle"....


 










Mon sapin!

 02/12/2019
Pour faire suite à l'article de Dely où elle vous montre son joli sapin;(c'est ICI) à mon tour, je vous montre le mien fait ce week-end.










L'amour entre chien et chat?
Et bien, ça, si ce n'est pas de l'amour ça lui ressemble!




Quand l'un s'éloigne, l'autre se rapproche un peu. ..



Si ce n'est pas vraiment de l'amour de vivre ensemble, ça lui ressemble tant que c'est peut-être mieux!!!

Toute ressemblance avec les paroles d'une chanson ne serait pas fortuite!!! Hi hi hi 








C'est l'automne; la saison des pâtisseries aux pommes; je vous propose aujourd'hui ce gâteau moelleux à la texture d'un flan.



 


Il vous faudra;
- 4 pommes
- 2 gros œufs
- 10 cl de crème liquide
- 70 g de farine
- 50 g de sucre
- 30 g de beurre demi-sel
- 1 sachet de levure
- 1 cuillère de vanille liquide (ou 1 sachet de sucre vanillé)
- 2 cuillères à soupe de caramel au beurre salé.
Battez les œufs avec le sucre, lorsque le mélange blanchit et mousse, ajoutez le beurre fondu et refroidi , la crème, la vanille et le caramel au beurre salé.
Ajoutez ensuite la farine mélangée à la levure.
Tranchez les pommes finement , et mélangez-les délicatement à la pâte.
Versez cette préparation, de préférence dans un moule à charnières, bien qu'on peut très bien servir ce gâteau-flan dans le plat de cuisson!
Enfournez dans un four préchauffé à 180 ° pendant une quarantaine de minutes.





Badigeonnez sa surface avec un peu de gelée de pommes (ou de coing) à la sortie du four.
Attendez qu'il tiédisse avant de le démouler.







Un cèdre magnifique!

 27/11/2019
Quand nous avons visité le château de Hautefort dans le périgord vert (un prochain article!), nous avons admiré ce magnifique cèdre du Liban!





J'étais bien petite à côté!


Même JC d'ailleurs avec son mètre 87!!! lol


Un arbre superbe qui méritait bien un article!












Bon week-end...

 15/11/2019
Et bonne semaine!






Avec un reste de pain, on peut faire des plats très gourmands, comme ce gratin savoureux et très mœlleux!
De plus, c'est très simple à réaliser!
Voici donc comment procéder pour ce gratin au Maroilles:

Il vous faudra;
- 100 g de pain rassis, coupé en tartines assez épaisses
- 100 g de jambon cru ou de lardons fumés.
- 100 g de Maroilles
- un peu de beurre
- 3 œufs
- 50 cl de lait tiède
- sel, poivre.
Tartiner les tranches de pain, disposez-les dans un plat à gratin, posez par-dessus le jambon ou les lardons, et ensuite le Maroilles coupé en tranche. 
Battez ensuite les œufs en omelette avec le lait tiède, salez, poivrez à votre goût, versez cette préparation dans le plat à gratin et mettez au four à 200° pendant 25 minutes environ.




A faire aussi avec du reblochon; c'est tout aussi bon!
Délicieux pour un petit dîner avec une salade verte!















Merci pour cette petite carte de Metz; j'ai la chance de connaître un peu cette jolie ville et c'est toujours un vrai plaisir de recevoir une carte dans sa boîte à lettres!






Quand nous avons visité Nontron en Dordogne, nous avons été amusés et intrigués par cette pancarte...



et par les statues de ces fameux 'Soufflaculs' qui trônaient sur une petite place!



L'histoire de ces 'Soufflaculs était racontée sur une affiche.
Ces 'soufflaculs' sont célébrés lors d'un carnaval qui se
déroule début avril.

Voici ce que nous avons pu lire sur cette tradition; tradition inscrite à l'inventaire du Patrimoine culturel immatériel de France!

Cette tradition remonte donc au moyen-âge ; elle n'a survécu qu'à Nontron et à saint-Claude dans le Jura. Il s'agit vraisemblablement d'une farce satyrique au cours de laquelle le peuple s'affublait de masque et de déguisement qui lui permettait en se défoulant de brocarder les puissants et les riches, et notamment les prêtres et les moines.
La procession avaient lieu pendant la période précédant le jeûne du carême, au moment où les ripailles et une certaine liberté dans les mœurs étaient aurorisées. Vraisemblablement, les soufflets étaient destinés à exorciser les démons se cachant sous les jupes des femmes de Nontron, les nontronnaises ayant la réputation d'être légères et peu vertueuses! 

D'ailleurs, à ce propos; voici ce que nous avons pu lire à quelques km de Nontron, dans une ancienne forgerie où des soufflets étaient exposés;
Les soufflaculs de Nontron soufflent de préférence sous les jupes des dames; est-ce pour chasser les ardeurs du diable qui s'y cache ou au contraire pour en attiser la vigueur démoniaque? 




Peut-être faut-il voir aussi  dans ce soufflet une allusion à l'industrie traditionnelle de la ville?





Une autre thèse;
Cette tradition serait une parodie irrespectueuse du zèle exorcisseur des Pères du couvent de Saint-Sauveur. Pour chasser l'esprit du mal des recoins où ils les soupçonnaient de se dissimuler, les 'Bons Pères' vétus de blanc et munis de soufflets se suivaient en procession, soufflant énergiquement dans tous les endroits qui leur paraissaient susceptibles d'abriter le démon!

Cette gestuelle gaillarde ambiguë se termine le jour de cette célébration par la mise au bûcher du bonhomme carnaval.







Jeu de mots!

 11/11/2019
C'est en pensant à notre amie Françoise (graine de Sucre) que je poste cette photo!
Magasin vu à Caen dans le Calvados...Quand? Pendant nos dernières vacances normandes!



En allant au Memorial, nous avons profité  de faire un tour dans Caen; c'est une jolie ville avec un centre ville commerçant très agréable; je n'ai pris que quelques photos.
Il y a aussi un très beau marché le dimanche matin.








<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :