Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 273 014
Nombre de commentaires : 24 380
Nombre d'articles : 2 320
Dernière màj le 20/03/2019
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

Virée en Belgique.

 16/02/2019
Un petit bonjour de Belgique où nous ne manquons pas de venir faire un peu de shopping quand nous sommes à côté de Lens...
Nous venons régulièrement au Bizet, petite ville frontalière, limitrophe d'Armentieres et de Lille.
Dans cette petite ville; de nombreux supermarchés sont consacrés à la vente du tabac...mais pas que, heureusement,  n'étant pas fumeurs,  ce sont d'autres rayons qui nous intéressent! 
Un petit tour au rayon des sauces...de quoi assaisonner les bonnes frites belges!


Les gaufres...typiques de la région! 



Sans oublier de faire une petite razzia au rayon chocolat...mais j'ai déjà fait quelques petits achats dans la jolie boutique 'Leonidas' qui se trouve en face; j'adore les chocolats blancs de cette marque!


Un pot de crème de speculoos pour le goûter des petits!


Et voici surtout le rayon qui intéresse JC; il aime bien rapporter quelques petits 'echantillons' de ce produit...et ici, on a le choix!!!








D'ailleurs, cette bière se trouve aussi sous forme de liqueur!!!


Une liqueur encore plus originale; la liqueur de chicon!


Bien sûr ...avec moderation!
Mais surtout; un  verre  à la fois (lol)..vu la contenance de ceux-ci!!! Hic hic hic...




Bon week-end !







Les occasions d'avoir des restes ne manquent pas, autant les accommoder d'une façon gourmande...pour oublier justement que ce sont des restes!
Et bien souvent, ces petits plats sont tout aussi savoureux que le plat initial!

Voici donc une délicieuse façon d'accommoder un reste de volaille; poulet, pintade...ou tout autre viande blanche!

Il me restait donc 2 blancs de poulet rôti; un peu sec, un peu tristounet...
J'ai décidé de les mettre dans une tourte, voici donc comment j'ai procédé; 
- reste de volaille cuite
- 2 pâtes feuilletées
- 1 petite barquette de champignons
- 2 échalotes
- 1 gros bol de béchamel épaisse
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche
- 1 peu de gruyère râpé
- sel et poivre


Faites une sauce béchamel épaisse, ajoutez-y la crème fraîche et le gruyère, salez et poivrez à votre convenance.
D'autre part, faites fondre dans une poêle les échalotes finement émincées et les champignons coupés en 2 ou en 4,(selon leur grosseur), jusqu'à ce que les champignons aient rendus leur eau; une quinzaine de minutes environ; égouttez-les bien.
Coupez les restes de viande en petits dés, et ajoutez-les à la béchamel, avec les champignons et échalotes.
Laissez refroidir.
Tapissez un moule à manqué avec une pâte feuilletée, versez la préparation sur la pâte, couvrez avec le second disque, soudez bien ces 2 pâtes avec un peu d'eau.
Dorez avec un jaune d'œuf délayé dans un peu de lait, faites une petite cheminée avec un petit rouleau de papier sulfurisé et mettez au four préchauffé à 180° pendant une trentaine de minutes.




Si vous n'avez pas assez de reste de viande, vous pouvez compléter avec une petite boite de quenelles 'nature' de volailles ou de veau.







Brioche à l'ancienne.

 09/02/2019
J'ai trouvé cette recette de brioche sur le site de 'La cuisine de A à Z'.
Voici les ingrédients de la recette initiale...et ce que j'y ai ajouté!

- 300 g de farine.
- 150 g de beurre mou
- 3 œufs
- 10 cl de lait 
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 15 g de levure fraîche ou 7 g de levure sèche
- 1 bonne pincée de sel

J'ai trouvé que 300 g de farine était un peu 'juste', j'en ai donc rajouté 3 cuillères à soupe au moment du dégazage, et j'ai ajouté aussi un sachet de sucre vanillé.

Délayer la levure dans le lait tiède.
Mélanger la farine tamisée avec le sel, les sucres, ajoutez les œufs un par un, le beurre mou et ensuite le lait mélangé à la levure.
Pétrissez une quinzaine de minutes...ou 10 minutes au robot!
Laissez lever dans un endroit tiède, au moins une heure, il faut que la pâte double de volume.
Si votre four a cette fonction, vous pouvez l'enfourner à 30°.
Quand votre pâte a doublé de volume, posez-là sur votre plan de travail bien fariné, et dégazez-là en la rabattant 4 ou 5 fois.

C'est à ce moment-là que j'ai ajouté 3 cuillères de farine; c'est facultatif; mon beurre était peut-être trop mou...à voir, et à tester la prochaine fois avec un beurre plus ferme.


Une astuce de 'La cuisine de A à Z' pour mieux l'aérer consiste à l'étaler (une fois dégazée) en rectangle et à rabattre les 2 côtés vers le centre.
Après cette étape, remettez-là à lever une seconde fois, jusqu'à ce qu'elle double à nouveau de volume.
Au bout de ce temps, disposez-là dans votre moule bien beurré, je tapisse mon moule avec du papier sulfurisé, et je beurre ce papier avec un peu de beurre salé, j'aime bien le goût que ce beurre apporte à la croûte!
Je badigeonne d'un œuf battu avec un peu de lait, et j'enfourne une quarantaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.
Si vous trouvez qu'elle colore trop, vous la couvrez avec un papier d'alu.





Il ne vous reste plus qu'à la déguster, légèrement tiède, avec ...ce que vous voulez!







Bon week-end!



En ce moment, je fais une cure d'oranges, et j'aime retrouver cet agrume dans mes petits plats, comme avec ce magret.
Le canard aime spécialement l'orange.

- 1 beau magret (ou 2 petits)
- 4 oranges
- 2 cuillères à soupe de miel
- 1 pincée de 4 épices
- sel, poivre.



Lavez les oranges, prélevez le zeste d'une, pressez-là ainsi qu'une seconde.
Pelez les deux autres et séparez les quartiers en les coupant à vif. 

Entaillez le magret côté peau en le quadrillant.
Faites-le cuire dans une poèle sans matière grasse, en commençant par le côté peau, laissez-le cuire quelques minutes, retournez-le et poursuivez la cuisson; le temps de cuisson dépend de la grosseur de ce magret, mais aussi de votre goût!
Salez et poivrez.

Retirez-le de la poèle et gardez-le au chaud dans une assiette, recouvert de papier d'alu.
Videz le gras de la poèle, mélangez le miel avec le jus des deux oranges, la pincée de 4 épices, versez ce mélange dans la poèle en la déglaçant.
Laissez mijoter quelques instants à feu moyen, de façon à réduire ce jus jusqu'à obtenir une sauce bien sirupeuse, réduisez le feu et ajoutez les quartiers d'orange, le temps de les réchauffer.
Tranchez le magret, remettez-le dans la poèle 1 à 2 minutes et servez-le nappé de la sauce et des quartiers d'orange.
Décorez avec les zestes.








C'est Laurent Mariotte qui m'a donnée envie de faire cette poêlée de légumes d'hiver!
Lui, appelle ce plat 'sa ratatouille d'hiver'; il y met un tas de légumes de saison, dont du céleri et des champignons.
J'ai donc adapté sa recette avec les légumes de mon choix; 
- 1 morceau de potimarron
- 1 rutabaga
- 1 panais
- 1 navet
- 3 carottes
- 1 pomme de terre
- et même 1 petite patate douce, moi qui ne suis pourtant pas fan de ce légume, malgré tout, 'elle passe' assez bien dans cette poêlée!

Vous coupez tous ces légumes en gros dés, vous les faites suer dans un peu de beurre dans une cocotte, vous salez et poivrez...
Vous ajoutez un peu de bouillon de légumes, vous couvrez et vous laissez cuire 25 minutes environ.
6 minutes en autocuiseur.
Vous enlevez le couvercle et vous 'poussez' un peu le feu en fin de cuisson pour réduire le jus si vous si vous trouvez qu'il y en a trop.
Vous pouvez mettre les légumes de votre choix, mais aussi 1 oignon ou des  lardons; tout est affaire de goût!









C'est la chandeleur!

 02/02/2019
C'est l'occasion de manger des crêpes, même si nous n'avons pas attendu cette date pour nous régaler!
Sucrée ou salée; vous les préférez comment?
En suivant ce lien, vous trouverez la recette de la pâte à crêpe à la bière et un tas de liens vers des recettes salées ou sucrées; je suis sûre que vous en trouverez une à votre goût!








J'avais deux petits enfants à l'heure du goûter et...un pot de ricotta qui s'ennuyait ferme dans mon frigo!
Pourquoi ne pas faire un bon fondant?

J'ai fait le 'fondant au chocolat de Norbert', en remplaçant les 200 g de beurre par ce pot de ricotta (250 g), et cette fois, j'ai mis moins de sucre que dans la recette initiale; j'en ai mis 'seulement' 120g!

La recette se trouve ICI.

Résultat; ce fondant porte très, très bien son nom!


Je l'ai décoré avec des tuiles au caramel et beurre salé, (trouvé chez Aldi), émiettées ou pas; j'ai mis les deux.







A déguster avec un petit café ou un bon chocolat chaud...le 'vrai' chocolat chaud; vous trouverez la recette en suivant CE LIEN.





Et plus particulièrement notre village en ce qui concerne ces photos!
Je ne sais pas si vous êtes comme moi, quand je vois ces paysages, je suis comme les enfants, il n'est pas question de rester enfermé, il faut que j'enfile mes bottes et que je sorte!
Alors quand j'ai vu ce décor en ouvrant mes volets...



J'ai vite entraîné mon mari dans cette balade; c'était trop beau, et vu la température, cela risquait d'être éphémère, il fallait en profiter au plus vite; donc, nous sommes partis dés 10 h!


Nous empruntons une route communale...vierge de toute trace...


mais en y regardant bien, nous ne sommes pas les premiers à passer par ici!


Nous arrivons sur un chemin de terre qui longe une haie...heureusement, car il est difficilement repérable!


Ça valait le coup de sortir pour admirer ce paysage, pourtant si familier, qui a changé sa déco pour quelques heures!
Nous sommes sur 'les hauteurs' du village, on le distingue, blotti sous la neige...









Voici ce qu'on appelle un 'manteau de neige'!


Des petits bonnets tout duveteux; comme c'est joli!






Moi qui croyais avoir fait des photos en noir et blanc; mais non, voici un peu de couleur!









Il est 15 h; le soleil est bien présent, tout fond doucement, nous avons bien fait de sortir ce matin!







Îles flottantes.

 28/01/2019
Je vous propose un dessert très traditionnel, que je fais régulièrement car c'est le genre de dessert dont on ne se lasse pas; les îles flottantes, tellement meilleures que celles que l'on trouve dans le commerce, avec une crème anglaise bien onctueuse!
Vous me direz peut-être; îles flottantes ou œufs à la neige?
Il parait qu'il ne faut pas les confondre; les blancs battus en neige de l'île flottante sont cuits au bain-marie et au four, tandis que ceux pour les œufs à la neige sont moulés à la cuillère et pochés dans du lait frémissant (voire de l'eau!); quoi qu'il en soit, ce dessert est généralement nappé de caramel et décoré d'amandes éffilées!
C'est donc la recette très classique des îles flottantes que je vous propose aujourd'hui! 

Voici les ingrédients pour 5 ou 6 coupes;

 Crême anglaise;

- 1 demi litre de lait (de préférence entier)
- 4 jaunes d'œufs
- 50 g de sucre 
- 1 sachet de sucre vanillé

Pour les 'îles'
- les 4 blancs d'œufs
- 1 grosse cuillère à soupe de sucre glace
- du caramel pour les napper; je l'ai fait au pif...et quelques noisettes effilées et dorées à sec, pour décorer! 

Commencez par battre les jaunes d'œufs avec le sucre, jusqu'à blanchiment.
Pendant ce temps, faites bouillir le lait avec la vanille, arrêtez le feu dés les premiers bouillons; versez ce lait sur le mélange œufs-sucre sans cesser de remuer, remettez le tout à chauffer en remuant constamment, votre crème est cuite dés qu'elle nappe la cuillère; il ne faut surtout pas qu'elle bout!

Réservez au frais!

Battez les blancs avec le sucre glace en neige très ferme, mettez ces blancs dans des ramequins beurrés et faites-les cuire dans un bain-marie au four préchauffé à 120°, une dizaine de minutes.
Certains les mettent 3 minutes seulement à 180°...A tester!

Répartissez la crème anglaise refroidie dans des coupes et posez délicatement les îles refroidies dessus, décorez de caramel et d'amandes grillées.



Servez bien frais!

Vous en préférez peut-être des plus gourmandes, comme celles-ci avec des poires et des noix? un  vrai dessert de saison, suivez ce lien!

Ou voici une autre recette, plus exotique, mais très rapide à réaliser; les îles flottantes à la mangue; c'est ICI!

Celle-ci sera pour l'été prochain...avec des fraises!









Voici une tatin salée et savoureuse aux endives, roquefort et aux noix; une vraie tatin de saison!

Ingrédients;
- 1 pâte brisée
- 1 kg d'endives
- 80 g de comté
- 80 g de roquefort
- 1 douzaine de cerneaux de noix
- 1 jus de citron
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- un peu de beurre (ou autre matière grasse de votre choix)
- sel, poivre

Lavez les endives, coupez-les en 2 (ou 4 selon leur grosseur), faites-les dorer dans une poèle avec un peu de beurre, arrosez-les de jus de citron et saupoudrez-les de cassonade, salez et poivrez.
Couvrez et laissez cuire 25 minutes à feu doux en surveillant.
Beurrez un moule à tarte (ou à manqué), déposez les endives harmonieusement au fond de ce moule, puis le comté râpé, les noix grossièrement hâchées (gardez-en quelques petits morceaux pour la déco), et terminez par le roquefort émietté.
Couvrir avec la pâte en rentrant les bords sur le côté du moule.
Enfournez une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 200°.





Laissez reposer 5 minutes avant de retourner sur le plat de service et décorez de quelques morceaux de noix.



Bon appétit!







Même en cette saison, avec quelques centimètres de neige; il y a malgré tout quelques jolies petites surprises dans le jardin...il faut seulement prendre la peine de sortir et de bien regarder....

Bien sûr, les petits perce-neige sont là; ces petites fleurs hivernales qui portent bien leur nom, car elles arrivent à percer la neige!





La rose de noël qui fleurit depuis quelques semaines...
C'est toi Nadou qui m'avait envoyée des graines il a quelques années; un joli partage!



Un œillet qui résiste à ce froid hivernal et qui nous offre cette jolie fleurette!



Nous n'avons pas de mimosa, mais le jasmin d'hiver égaie bien le paysage hivernal depuis plus d'un mois!




Voici un logement inoccupé en cette saison...trouvera t-il preneur au printemps?



Les primevères qui mettent de la couleur sur le rebord d'une fenêtre.





En allant chez Lidl, j'ai trouvé cette brosse de nettoyage électrique à 9€99, garantie 3 ans, de marque Silver Crest.
Cette brosse de nettoyage possède 5 embouts interchangeables pour une utilisation polyvalente à la maison ou dans la voiture; une brosse pour dépoussiérrer ou polir, une brosse conique et dure pour les coins, rainures, les orifices de ventilation..etc,...une brosse mi-dure pour les joints, plaques de cuisson, etc, une brosse pour les jantes, écrous de roue...et une grande brosse pour les tapis, robinetterie, etc....

Elle fonctionne avec 4 piles de 1,5 V AA.



Alors que je pensais déjà à tous les services qu'elle pourrait me rendre, Axel a décrété qu'elle serait parfaite comme brosse à dent électrique pour.... son chien!!! lol









Daube à l'ancienne.

 23/01/2019
C'est l'hiver, c'est la saison des bons petits plats qui réchauffent le corps et l'esprit; profitons-on!
Ici, nous avons quelques centimètres de neige; mais habitant à 300 mètres d'une nationale très passagère (Reims à Rouen), nous ne sommes pas bloqués...nous profitons donc de ces beaux paysages....et je mitonne de bons petits plats, comme cette daube à l'ancienne!

Ingrédients;
- 1 kg de bœuf (j'ai utilisé de la macreuse; bien tendre)
- 150 g de lardons fumés
- 500 g de carottes
- 3 oignons
- 1 gousse d'ail
- 50 cl de vin blanc sec
- 1 petit verre à liqueur de cognac (facultatif)
- 2 cuillères à soupe de farine
- 1 bouquet garni
- quelques olives vertes (oubliées pour moi!)
- sel, poivre




Coupez la viande en gros cubes et faites-la dorer avec les lardons dans de l'huile d'olive (ou autre matière grasse de votre choix).
Retirez cette viande et mettre à la place les carottes coupées en rondelles et les oignons émincés, laissez blondir quelques instants en remuant.
Remettez la viande dans la cocotte, saupoudrez avec la farine, mélangez bien de nouveau, puis mouillez avec le vin blanc, ajoutez le cognac, l'ail pilée, le bouquet garni, salez et poivrez.
Il faut que le liquide affleure les morceaux de viande, vous pouvez ajouter un peu d'eau pour compléter (si vous avez du bouillon, c'est encore mieux!)
Couvrez et laissez mijoter à feu doux 3 h environ, ou même plus!
Ou 45 minutes environ en autocuiseur.

Ajoutez les olives en fin de cuisson, et laissez mijoter de nouveau quelques minutes.
J'ai servi cette daube avec du riz; mais c'est aussi très bon avec quelques pommes de terre.











Merci les copinautes!

 23/01/2019
C'est agréable de trouver ces jolies cartes dans sa boite à lettres!
Merci du fond du cœur!








C'est la pleine saison des endives...ou chicons!
Nous les mangeons à toutes les sauces, mais c'est cuites que je les préfère!
Je vous propose donc aujourd'hui des endives braisées avec des filets de poulet, nappés d'une petite sauce bien savoureuse au roquefort!

Pour 2 filets de poulet;
- 4 ou 5 endives
- 15 cl de crème fraîche liquide
- 100 g de roquefort
- beurre, sel, poivre.

Coupez les endives en deux dans le sens de la longueur (en 2 ou en 4 selon leur grosseur).
Faites fondre une noix de beurre dans une grande poèle et laissez-les dorer en les retournant régulièrement.
Quand elles sont dorées, laissez-les cuire 15 à 20 minutes à feu moyen en les surveillant, vous pouvez ajouter un peu d'eau si nécessaire.
Pendant la cuisson de ces endives, faites cuire les filets de poulet dans une autre poèle, salez, poivrez...
Pour la sauce; chauffez la crème dans une petite casserole et ajoutez-y le roquefort coupé en petits dés, faites fondre le tout en mélangeant.
Servez les filets de poulet et les endives braisées, nappés de la sauce!










<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :