Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 7 140 492
Nombre de commentaires : 26 205
Nombre d'articles : 2 480
Dernière màj le 29/03/2020
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
J'avais un demi-reblochon qui s'ennuyait dans le frigo, et quelques poireaux!
Comme nous aimons beaucoup les gratins; j'ai pensé réunir ces deux produits pour en faire un délicieux petit plat!

Ingrédients:
- 3 ou 4 poireaux (selon la grosseur)
- 1/2 reblochon
- 1 grosse échalote
- 100 g de lardons fumés
- 4 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- sel, poivre

Nettoyer les poireaux, retirer la partie trop verte et couper le reste en rondelles, émincer l'échalote, et faites cuire le tout à la vapeur (7 à 8 minutes en auto-cuiseur).
Faites dorer légèrement les lardons dans une poèle; égouttez-les et réservez-les.
Coupez le reblochon en cubes après en avoir gardé quelques fines tranches; mélez ces cubes dans la crème fraîche avec les lardons, salez et poivrez à votre goût.
Mélangez les poireaux à la préparation à la crème en mélangeant bien le tout.
Versez dans un plat à gratin beurré, posez les tranches de reblochon par-dessus et enfournez dans un four préchauffé à 180 ° pendant 25 minutes.




Servez bien chaud.
Bien sûr, ce gratin peut être réalisé avec n'importe quel autre fromage de votre choix; Maroilles, Comté...etc, etc..mais ce gratin est spécialement savoureux avec ce reblochon!








Seulement une idée de petit cadeau avec cet article!
Parce que les fleurs; c'est périssable...et les meringues; c'est tellement bon!

Pourquoi toujours apporter des fleurs...ou des chocolats quand vous êtes invités...ou du vin? lol 
Et bien dernièrement, voici ce que j'ai apporté à une amie...qui a bien apprécié! 
Une bonbonnière (achetée chez Zodio) que j'ai empli de meringues, une petite broderie "bonbon" collée sur ce pot, et voici un petit cadeau original et gourmand!





Bien sûr, à garnir avec des petits biscuits secs faits 'maison' ou...des bonbons!
La recette de ces petites meringues est ICI!









Merci Nadou.

 04/03/2020
Les petits cadeaux entretiennent l'amitié ! C'est ce que l'on dit! 
Et avec Nadou; nous n'en sommes pas à notre premier échange de plantes, car j'ai déjà dans mon jardin un beau pied d'hellebore venant de Normandie; il doit avoir 7 ou 8 ans...
Je viens de recevoir celui-ci ce matin par la poste et je le repique dès demain! 
Merci encore Nadou ainsi que pour la petite carte rigolote et le joli petit carnet qui accompagnaient ces petits plants. 
Gros bisous. 



A ta demande Nadou; voici le pied d'héllebore qui est dans mon jardin et qui fleurit depuis novembre!



Mes premières tulipes botaniques qui s'ouvrent avec le soleil! C'est raté pour ce matin!








En réalité, la jonquille est une variété de narcisse, mais on utilise largement le mot 'jonquille' pour la désigner et même pour désigner plus généralement les narcisses..

Emblême de la fête des grands-mères, la jonquille annonce les premiers jours du printemps.
Ses pétales et son calice jaune sont symboles de mélancolie, d'affection, mais aussi de désir amoureux, mais d'un désir qui tarde à être assouvi; "Répondez à mon affection, je vous désire et me languis d'amour."



Bonne journée!




Comme chaque année; je reçois de jolies fleurs à l'occasion de la fête des grands-mères; mais cette année, je voulais vous montrer ce joli cache-pot original puisqu'il représente un pot de confiture 'mamie'!
Une gentille attention de leur part, car ils apprécient mes confitures et gelées!




J'en profite pour souhaiter une bonne fête à toutes les mamies qui passeront par ici!



Le gorgonzola est un fromage italien à pâte persillée fabriqué avec du lait de vache; il a goût exquis, et il apporte beaucoup de saveur à cette quiche!

Ingrédients:
- 1 pâte à tarte (feuilletée ou brisée)
- 120 g de gorgonzola
- 1 beau poireau (plutôt la partie blanche)
- 1 tranche de jambon (ou des lardons)
- 3 œufs
- 80 cl de crème épaisse
- sel, poivre.
Faites cuire le poireau coupé en tronçons à la vapeur pendant quelques minutes (6 à 8 minutes à l'auto-cuiseur)
Coupez le gorgonzola en dés et les répartir sur la pâte à tarte.
Battez les œufs avec la crème fraîche, le jambon coupé en morceaux, salez et poivrez à votre convenance, ajoutez les poireaux, mélangez bien et versez cette préparation sur le fond de tarte.





Faites cuire une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.
Dégustez chaud.
Bien sûr, n'importe quel autre fromage conviendra pour cette quiche.








ou du moins; avoir la tête qui penche drôlement ce matin sous cette neige!
Ces petites fleurs printanières se demandent bien ce qu'il se passe; elles font grises mines!

Ce ne sera qu'un épisode très bref; la pluie revient déjà avec ce vent désagréable!













lui, restera certainement inoccupé cette année; je l'ai retrouvé par terre; dommage, il est si bien fabriqué!




Ce petit bouquet pour vous souhaiter une bonne journée!








tout simplement parce qu'hier, c'était Mardi gras et j'avais 3 'becs sucrés' qui, après une partie de foot endiablée venaient goûter chez mamie...et ils adorent ces chihis!
La recette est ICI!








Une bonne brioche au petit-déjeuner ou au goûter réjouit aussi bien les petits que les grands!

J'ai trouvé cette recette et ces petites astuces pour la réussir sur 'Le journal des femmes'.

La vraie brioche du boulanger ne contient pas de lait. Toute l'hydratation de la pâte vient des œufs et du beurre qu'elle contient.





Voici les ingrédients pour 2 brioches;
- 500 g de farine
- 6 œufs
- 80 g de sucre 
- 1 cuillère à café de sel
- 20 g de levure fraîche ou 8 g de levure boulangère déshydratée (j'ai utilisé la fraîche)
- 220 g à 250 g de beurre mou
- vanille, fleur d'oranger ou autre parfum...

Battez les œufs au robot avec le sucre et le sel, versez petit à petit la farine dans laquelle vous aurez émietté la levure fraîche, il ne faut pas que cette levure soit en contact avec le sel ou le sucre; mélangez bien au robot pendant 7 à 8 minutes à petite vitesse, et ensuite un peu plus rapidement pendant 5 à 7 minutes...si vous pétrissez à la main, comptez 25 bonnes minutes de pétrissage actif! Incorporez ensuite le beurre mou coupé en morceaux et pétrissez pendant quelques minutes au robot jusqu'à obtention d'une pâte souple et homogène, arrêtez de pétrir dés que le beurre est bien incorporé, n'allez pas plus loin au risque de trop chauffer le beurre et de vous retrouver avec une pâte compacte. La pâte doit être lisse, souple et élastique; vous la trouvez collante et trop molle? C'est normal! Ne rajoutez surtout pas de farine car c'est ainsi qu'elle doit être; plus une pâte est collante, plus la brioche sera aérée et fondante!
Laissez lever à l'abri des courants d'air pendant 1 h 30 à 2 heures minimum en pensant à dégazer la pâte une fois durant la levée. L'idéal; 30 minutes à température ambiante puis 1 h 30 ou plus (le mieux; une nuit) au frais dans un saladier filmé. Une longue pousse permet à la pâte de bien se développer et le fait de la mettre au frais permettra un meilleur façonnage car la pâte ne sera pratiquement plus collante.
Vous devez ajouter de la farine seulement pour fleurer le plan de travail!

La levée au frais n'altère en rien la capacité de pousse, au contraire, il la contrôle tout en laissant la pâte se développer!
Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer; il ne vous reste plus qu'à la façonner à votre idée; brioches individuelles, brioche à boules, etc, etc...


quant à moi; je l'ai disposée dans 2 moules à brioches!
Laissez pousser à nouveau à couvert dans un endroit tiède, pendant 45 minutes à 1 heure selon la température de la pièce.
Dorez avec un œuf entier et faites cuire environ 30 minutes pour une 'grosse' brioche ou 15 minutes  pour des petites brioches individuelles.




J'ai suivi ces conseils donnés par le 'Journal des Femmes Cuisine' à la lettre, et voici le résultat; une brioche aérée et très moelleuse, prête à être dégustée...calorique, mais excellente! lol










J'avais vu ces petits cuiseurs à œufs sur le blog de Françoise (La Guillaumette), il y a quelques temps; J'avoue que ces petits ustensiles me tentaient bien...puis je les avais oubliés! Ces petits ustensiles (Les  egglettes) permettent de faire cuire les œufs directement dans le moule et d'oublier la case 'écalage'!
Françoise les avaient commandés sur Internet; son article est ICI!





Je les avais donc oubliés jusqu'à ce que je les trouve chez Carrefour à Liévin,(62) la semaine dernière à un prix plus que compétitifs puisqu'ils étaient soldés à 90 %!
1€56 au lieu de 15€60!!! 
Autant vous dire que je n'ai pas hésité; ils étaient vendus par boite de 4; ce qui suffit pour deux!


Il y a dans l'emballage un petit livret avec quelques recettes sympathiques et les temps de cuisson!


Je n'ai pas traîné pour les essayer; c'est parfait!
Maintenant, reste à savoir si on préfère écaler les œufs ou laver ces petits ustensiles!!! lol...malgré tout, ces petits moules me semblent bien pratiques, car ce n'est pas toujours évident d'écaler certains œufs (mollets, par exemple!)









Il y a quelques semaines, je mettais un article trouvé dans l'almanach Rustica sur nos amis les chats; c'est ICI!
Aujourd'hui, voici une photo prise ce matin dans mon jardin, qui complète tristement cet article! Nous avons de nombreuses tourterelles qui nichent dans une haie; et bien, minet est passé par  là et a fait des siennes, ce qui n'est pas râre du tout!
De quoi râler!










10 ANS DEJA!

 16/02/2020
10 ans aujourd'hui que j'ai ouvert ce blog; comme le temps passe vite, je me souviens très bien de ce 16 février 2010 où je mettais le pied à l'étrier!!! lol
Je ne pensais certainement pas être encore là 10 ans après...je partais un peu à l'aventure, sans voir aussi loin!
Je n'aime pas spécialement me mettre à l'honneur sur mon propre blog, malgré tout, aujourd'hui, si je suis encore là; c'est à vous que je le dois; à vous qui me laissez très régulièrement des commentaires; ces commentaires indispensables au partage, à la communication, ce que j'apprécie particulièrement! Mais c'est aussi grâce à vous mes visiteurs; vous qui êtes toujours fidèles; je sais que vous êtes à mes côtés, et c'est grâce à vous tous et toutes que j'ai envie de poursuivre cette aventure!

10 ans de blog; ce sont de nombreux articles (un peu plus de 2400 pour moi), donc des centaines de photos...pour ne pas dire des milliers..des photos de recettes, de sorties, de voyages,etc, etc...et de belles rencontres!





Aujourd'hui, je vous remercie donc tous du fond du cœur, et oserais-je vous dire...rendez-vous dans 10 ans? lol

Pour l'instant, je vous souhaite un bon dimanche, une belle semaine et je vous dis ' à bientôt'.









Une tarte Tatin aux pommes confites! Ces pommes sont confites longuement dans un caramel au beurre salé!
On me réclame souvent cette tarte;(surtout mon 'petit' mari!) c'est une vraie gourmandise, servie avec de la crème fouettée ou une boule de glace.
La recette est ICI! 

A tester aussi avec des noix ou noisettes; suivez CE LIEN!








Aujourd'hui, c'est la saint Valentin; je n'entends parler que de fleurs, de cadeaux...
Et bien, moi, j'ai envie de vous parler du Maroilles; (lol), ce Maroilles qui est lui aussi trés intèressant...et bien odorant, à sa façon!
Je vous dirais donc tout..ou presque tout sur ce fameux Maroilles; ce fromage des Hauts de France!
C'est en lisant un article paru dans un petit magazine régional que j'ai pensé que vous aimeriez peut-être le connaître un peu mieux?


13 centimètres de côté, six de hauteur, 720 grammes; c'est le plus gros format; on le trouve aussi sous 3 autres formats; un autre de 540 grammes (le Sorbais), un de 360 grammes (le Mignon) et le petit dernier (le Quart) de 180 grammes.
Depuis plus de 1000 ans (1060 ans exactement selon les historiens) le Maroilles porte fièrement les couleurs (et le caractère!) des Hauts de France sur les tables du monde entier.

Sa pâte est molle avec une croûte lavée de couleur orange, on le reconnait à sa forme carrée, mais aussi à son odeur très caractéristique et corsée.

Un fromage 100 % Hauts De France;
De fait, le Maroilles est le seul fromage élaboré dans les deux versants des Hauts de France, comprenant la Picardie et le Nord-Pas-De-Calais. Sa production est aujourd'hui assurée par 14 producteurs, trois manufacturiers, huit fermiers et 3 affineurs. Ces femmes et ces hommes de passion poursuivent ainsi, grâce à leur savoir unique, une histoire née il y a plus de 1000 ans dans cette région.


Sur la table du Roi Soleil;
Dans les années 1500, l'empereur Charles Quint en consommait régulièrement et s'en faisait livrer jusqu'en Espagne. Le Maroilles figurait aussi au menu de fête de Louis XIV, accédant ainsi au statut de 'met royal'. Aujourd'hui, il s'en consomme pas moins de 4500 tonnes chaque année, faisant du 'plus fin des fromages forts' comme le qualifient les critiques gastronomiques, l'un des fromages préférés des français.
Son destin se joue au VIIéme siècle, dans un village de l'Avesnois auquel il doit son nom. Ce sont en effet les moines de l'Abbaye de Maroilles qui, les premiers, afin de collecter la taxe alors en vigueur sur le lait appelée 'le lait de la vache', eurent l'idée d'affiner ces pavés dans les caves de leur abbaye. La prospérité des moines fut telle, qu'au fil des années, la zone d'approvisionnement en lait dut dépasser le village de Maroilles et de ses alentours pour déborder vers le sud, jusqu'à la Thiérache, dans l'Aisne.

En 2016,nous avions visité, avec Annick et Serge, une fabrique de Maroilles; c'est ICI!





J'aime beaucoup cuisiner ce fromage de caractère, si vous avez envie de le tester avec une recette typique de la région; voici celle de la traditionnelle 'Flamiche au Maroilles': c'est ICI!

Une autre idée avec ce plat traditionnel de la région? Les endives au jambon; suivez ce LIEN!
Ou une bonne 'Maroillette? Un bon plat de saison, bien copieux! C'est ICI!
Une petite dernière, très simple à réaliser; la flammekueche façon 'ch'ti'! Suivez ce lien!

Vous trouverez bien d'autres recettes avec ce fromage sur mon blog!











DE LA PART D'ANNICK.

 12/02/2020
J'ai eu Annick au téléphone, et c'est à sa demande que je publie cet article sur mon blog.
Elle a nettoyé entièrement son ordinateur;(qui est très récent) elle n'a aucun virus, mais elle ne peut toujours pas alimenter son blog car cette fameuse phrase en anglais apparait partout!
Elle espère de l'aide de l'équipe  de Certiferme!
Elle espère surtout que ce problème va se résoudre très vite; elle ne peut rien publier; son blog lui manque et vous lui manquez aussi!
Elle est désolée et envoie le bonjour à tous ceux qui la suivent régulièrement!

Reviens nous vite Annick; tu nous manques aussi!






<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :