Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 648 881
Nombre de commentaires : 25 043
Nombre d'articles : 2 380
Dernière màj le 11/08/2019
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>
Cela fait 2 jours qu'Axel a un gros rhûme, donc, je suis de garde!
Et, en cette période de fête, nous avons décidé de faire des petits sablés en forme de bonhomme.
J'ai eu ce moule chez Tupperware.
Normalement, ces petits sablés sont parfumés au gingembre ou à la vanille, j'ai décidé de les parfumer avec les épices à spéculoos que Lisette avait eu la gentillesse de m' envoyer de Belgique!
On peut mixer quelques spéculoos pour remplacer ces épices, en diminuant un peu la quantité de farine dans ce cas.

Si la recette des spéculoos à Lisette vous intéresse; vous la trouverez en suivant ce lien!

Voici donc les ingrédients pour une douzaine de bonhommes...et quelques petits cœurs pour ....accrocher dans le sapin!!!

-280 g de farine
- 120 g de sucre glace
- 80 ml de miel liquide
- le zeste d'une orange
- 2 cuillères à café d'épices à spéculoos (ou autre parfum!)
- 2 œufs (plus un jaune pour la dorure)
- 1 sachet de levure
- 1 pincée de sel.

Glaçage;
-15 ml de blanc d'œuf
- 75 g de sucre glace
- quelques gouttes de jus de citron.

Mélangez la farine dans laquelle vous aurez mélé la levure, le sucre glace, le zeste d'orange, les épices à spéculoos, ajoutez les jaunes d'œufs, le miel et la pincée de sel, mélangez bien le tout et formez une boule homogène.
Mettez cette boule au réfrigérateur 2 à 3 heures, de façon à pouvoir bien l'étaler ensuite...
Au bout de ce temps, étalez la pâte le plus finement possible avec un rouleau...découpez avec des emporte-pièces...



Dorer ces petits sablés au jaune d'œuf, puis faites-les cuire dans un four préchauffé à 180°pendant 7 à 8 minutes...

Pendant qu'ils cuisent, préparez le glaçage; mélangez le blanc d'œuf avec le sucre glace et quelques gouttes de jus de citron, mettez au réfrigérateur.





Quand les sablés sont froids, décorez-les en vous servant d' un sac à congélation dans lequel vous aurez mis le glaçage et auquel vous aurez coupé un tout petit coin...
Nous avons mis quelques gouttes de colorant rouge dans un peu de ce glaçage pour faire la bouche...

Amusez-vous!











N'oubliez pas de faire un petit trou dans ceux qui iront décorer le sapin afin de pouvoir les accrocher!

Voici une bonne occupation avec des petits....ne pas oublier le chocolat chaud pour l'esprit de Noël!











Mon mari avait remarqué mon intérêt pour cet agenda culinaire de Laurent Mariotte...il me l'a offert!!!
Bon, je vous vois sourire...ce cadeau n'est peut-être pas totalement désintéressé!!! lol


N'oubliez pas le petit clic sur la photo pour l'agrandir!


Photo d'Internet!
Vous connaissez tous et toutes Laurent Mariotte, ce chroniqueur et animateur culinaire!
On peut le retrouver sur France Info dans 'A toutes saveurs' et sur TF1 dans l'émission quotidienne 'Petits plats en équilibre'...






Il sillonne la France pour mettre en avant les artisans du goût et leurs ressources locales.
Il milite aussi pour une cuisine accessible et bon marché.
Son idée est de suivre le calendrier et de le remonter avec les évènements qui jalonnent une année....une galette des rois le jour de l'épiphanie, des beignets à mardi-gras, etc, etc.....et ceci à travers 365 recettes!
Avec, à chaque fois, des produits frais et de saison.




Mais Laurent Mariotte ne se contente pas de publier 365 recettes, il alerte aussi le lecteur sur ce qu'il peut manger à chaque saison....et sur ce qu'il ne faut pas manger! Par exemple; tous ces plats préparés, blindés de cochonnerie.

365 recettes dont certaines viennent de sa famille, en particulier de sa grand-mère.






On peut y retrouver aussi de nombreuses astuces...



et conseils....



Bon après-midi à vous qui passez par ici!








Avez-vous envie de chocolat? Avez-vous envie qu'une bonne odeur se répande dans la maison?
Je vous propose de tester ces brownies tout au chocolat...le seul risque? Succomber à leur fondant et à leur saveur!!!

Voici les ingrédients;
- 175 g de beurre (vous pouvez utiliser du beurre demi-sel)
- 200 g de chocolat à 70 % de cacao
- 3 œufs
- 220 g de sucre en poudre
- 5 cuillères à soupe de crème fraîche
- 110 g de farine.

La recette;
Faites fondre ensemble au bain-marie, le beurre et le chocolat.
Battez les œufs et le sucre dans un saladier jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux.
Incorporez le chocolat et le beurre fondus à la préparation 'sucre, œufs' puis la crème fraîche, bien mélanger.
Incorporez ensuite la farine tamisée, continuez de bien mélanger.
Beurrez et farinez un moule à gâteau, ou comme je le fais, tapissez-le de papier sulfurisé,( je n'en avais plus, j'ai utilisé de l'alu!) puis versez la pâte.
Faites cuire une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 180 °.
Sortez le gâteau du four, laissez-le refroidir....




puis découpez-le à la taille désirée...



Je l'ai découpé en gros cubes pour le servir avec un café gourmand...




et j'ai posé le reste au milieu de la table....il n'a pas fait long feu!
C'est une gourmandise fondante et gourmande!










Au revoir Johnny....

 06/12/2017
On aime Johnny Hallyday, ou on ne l'aime pas...mais on ne peut pas renier sa notoriété...


Je l'ai vu quatre fois en concert; la première fois en 1974, dans une toute petite ville près de chez moi...je l'ai vu aussi à Bercy, à La Cigale et la dernière fois au stade de France en 2006...J'en garde un formidable souvenir....
J'aurais aimé voir le concert des "Vieilles canailles"...


Mais, je suis sûre que Johnny va continuer à mettre le feu là-haut, en chantant avec les anges!

On a tous en nous quelque chose de Johnny...






Aujourd'hui, je vous propose un plat très goûteux et de saison, avec ces endives parfumées à l'orange et accompagnées de saint-Jacques simplement poèlées...

Voici les ingrédients pour 3/4.

-1 kg d'endives
- 1 ou 2 oranges.
- 1 cuillère à soupe de cassonade
- 3 ou 4 noix de Saint-Jacques par personne.
- sel, poivre.

J'ai mis un zeste d'orange dans ce plat et le jus des deux oranges, par contre, si vous préférez une saveur plus subtile, vous pouvez très bien n'utiliser qu'un seul jus.

Lavez les endives, et coupez-les en deux, enlevez la partie dure et coupez-les en lamelles...
Faites-les dorer dans un peu de beurre ou d'huile.
Quand elles sont dorées, saupoudrez-les d'une cuillère de cassonnade et faites-les légèrement caraméliser en remuant constamment.
Ajoutez le zeste de l'orange et le jus, salez, poivrez.
Baissez le feu et laissez-les cuire à feu moyen pendant une trentaine de minutes, en remuant de temps en temps...jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres....


Quelques minutes avant la fin de cuisson des endives, faites cuite les noix de saint-Jacques dans une poèle avec un peu de beurre....environ 2 minutes de chaque côté; le temps de cuisson dépend de leur grosseur...salez, poivrez...

Servez les noix posées sur les endives...



Et régalez-vous!






J'ai profité de ce week-end hivernal pour faire mon sapin....

Quand nous avons refait notre séjour l'été dernier; j'ai changé ma déco...je m'étais lassée des touches de 'bordeaux' et de 'fushia' qui réchauffaient les couleurs plus sobres de cette pièce...j'ai choisi du bleu...mais je me suis vite aperçue que le bleu était une couleur froide....je l'ai donc 'réchauffée' avec des touches de 'bleu canard'...en particulier avec des coussins....
C'est moi qui ai confectionné les coussins imprimés...

J'ai donc assorti la décoration de mon sapin à ma déco....et bien sûr, par rapport aux autres années; il m'a semblé ...un peu froid...heureusement, j'ai trouvé des boules couleur 'bleu canard', assorties à mes coussins....de cette façon, je le trouve assez joli et même élégant....mais, mais, mais....j'avoue que j'aime les couleurs plus traditionnelles; le rouge en particulier!




Et vous, êtes vous plutôt classique, ou aimez-vous varier un peu d'une année sur l'autre?



Il y aura tout de même du rouge dans ma cuisine!









Ou comment faire un délicieux plat avec pas grand-chose!
Nous faisons toutes du pain perdu (n'oublions pas la brioche perdue qui est délicieuse!)...mais c'est la première fois que je faisais du pain perdu en version salé!
J'avais du pain rassis, bien sûr, mais aussi quelques tranches de fromage; un reste de fromage à raclette...ça m'a suffit pour improviser ce petit gratin savoureux!
J'ai fait mon pain perdu comme d'habitude, en le laissant bien s'imbiber dans un mélange d'œufs et de lait, il ne faut pas que les tranches soient trop fines...ni trop épaisses d'ailleurs...2, 5 cm à 3 cm; c'est l'idéal...
J'ai fait dorer ces tranches de pain dans une poèle avec un peu de beurre et je les ai disposées
dans un plat beurré allant au four,  je les ai recouvertes de tranches de fromage...un passage sous le gril, juste le temps que ça gratine...et c'est prêt!



J'ai servi ce pain perdu avec des œufs au bacon...c'est très moelleux et délicieux!

A refaire....avec n'importe quel fromage!













Lors de nos vacances en Normandie, fin octobre, nous avons profité d'une belle journée ensoleillée pour passer une journée au Mont Saint Michel...
Nos fils n'y étaient pas retournés depuis leur enfance et deux de nos belles-filles ne connaissaient pas du tout ce magnifique site....ce fût aussi une découverte pour les petits-enfants!






En ce qui nous concerne, nous y sommes allés quelques fois, je n'ai donc pas pris beaucoup de photos, juste quelques vues de la famille et des remparts!
Le Mont vu autrement!

Vous voulez voir d'autres photos et connaitre l'histoire de ce Mont? Suivez ce LIEN....
En voici UN AUTRE...
D'autres vues? C'est ICI!








Le Couesnon...la 'frontière' naturelle entre la Normandie et la Bretagne...
Mais le Mont Saint Michel est normand!





La nouvelle digue qui s'intègre bien dans le paysage...à mon humble avis!










Axel est enchanté par cette copine!













Mon Lu qui a une petite soif!!! hihihi





Je ne vous donne pas la recette des endives au jambon, je pense que c'est un plat que vous faites régulièrement....
C'est simplement une idée pour revisiter ce plat...il suffit de remplacer le gruyère par du Maroilles...ou de la crème de Maroilles, comme j'ai fait pour ce plat traditionnel!












Bonne journée!





J'ai profité d'une belle journée ensoleillée pour aller me promener dans la forêt qui entoure l'abbaye de Vauclair....

N'oubliez pas le petit clic sur les photos pour les agrandir!


Cette abbaye fût construite en 1134 par l'évêché de Laon, ville située à une dizaine de kilomètres.
Elle se situe près du tristement célèbre chemin des dames, près de Craonne, Craonelle...entre Reims et Laon...
Ce chemin des dames, situé sur une petite crête de 200 m d'altitude, de 30 km de long sur 8 de large, était un point statégique qui servait d'observatoire aux allemands pendant la guerre de 14-18.
Ce plateau fût le théâtre de combats très meutriers au cours de la première guerre mondiale...
Aujourd'hui encore, cette crête est un témoignage grandeur nature de la folie des hommes, car  elle conserve les traces émouvantes de cette période, comme la Caverne du dragon à quelques kilomètres de l'abbaye...
C'est d'ailleurs son emplacement qui a conduit à la destruction de cette abbaye en 1917.

Par contre, le 'Chemin des dames' tient son nom des filles de Louis XV, ces dames qui l'empruntaient pour gagner le château de La Bove, propriété de leur amie et ancienne gouvernante, la duchesse de Narbonne, à quelques kilomètres de là...




De cette abbaye, il ne reste que des ruines, mais des ruines majestueuses, classées monument historique depuis 1970...













Le jardin aux plantes médicinales...





De nombreux sentiers de randonnée parcourent cette forêt de 1000 hectares...très connue aussi par les amateurs de champignons!




















Ces escargots au saumon sont bien pratiques pour un apéro dinatoire, car ils peuvent être cuisinés à l'avance!

Il vous faudra;
- 4 œufs
- 4 cuillères à soupe de crème
- 6 tranches de saumon fumé (ou truite)
- sel, poivre
- 1 peu de ciboulette ciselée

Battez 2 œufs en omelette dans un bol avec 2 cuillères à soupe de crème, du sel, du poivre, et un peu de ciboulette.
Versez dans une poèle légèrement huilée, puis faites cuire à feu moyen sans remuer, jusqu'à ce que les œufs soient 'pris en crêpe', mais sons faire dorer.
Faites glisser l'omelette sur une planche à découper et recoupez-la en carré.
Recouvrez-la de 3 tranches de saumon fumé.
Procédez de la même façon pour préparer une seconde omelette.
Laissez-les refroidir.
Disposez ces omelettes sur un rectangle de film étirable.
Roulez- les bien serrées en vous aidant du film.
Réservez- les 1 heure ou 2 au réfrigérateur.
Déballez les rouleaux et coupez-les en rondelles.
Piquez dans un bâtonnet pour les servir.




On peut aussi servir ces escargots en entrée, sur un lit de roquette par exemple!









Mon salon est fleuri, grâce à mes deux hamaryllis...



et aussi à mon cactus de Noël qui croule sous les fleurs...j'aurais préféré qu'il attende Noël pour m'offrir cette explosion de couleurs...mais il est si beau que je ne peux pas lui en vouloir!!! lol










Les Craquandoules de la saint Martin sont une spécialité de Dunkerque (tu connais certainement Françoise?).
Ils sont appelés aussi 'Folards' ou 'Voolaeren', en flamand, ce sont des petites brioches préparées pour la saint Martin (le 11 novembre).

Il y a une légende autour de ces Craquandoules:

La légende de saint Martin;
On dit que saint Martin, en route pour la ville allemande de Trêves, fit halte sur les côtes flamandes. Alors qu'il était reçu avec tous les honneurs par les pêcheurs d'un petit village (qui deviendra Dunkerque) , son âne se mit en tête de visiter les environs à la recherche de succulents chardons...Tant et si bien que, lorsque Martin eut fini ses palabres, il ne trouva nulle trace de sa monture. A la tombée de la nuit, les enfants du pays équipés de lanterne, souvent creusées dans des betteraves, se mirent à la recherche de l'âne fugueur et le retrouvèrent dans les dunes en train de goûter tranquillement à la saveur des oyats. Pour remercier ces enfants, saint Martin transforma toutes les petites crottes de l'âne en brioches que l'on appelle craquendoules, folards ou voolaeren en flamand.

Voici donc les ingrédients et la recette de ces brioches;

- 400 g de farine (type 45)
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre
- 12 cl de lait
- 2 pincées de sel
- 1 sachet de levure de boulanger
- 2 œufs

Facultatif; 100 g de raisins secs macérés dans du rhum et égouttés.

Faites tiédir le lait, ajoutez-y la levure et laissez reposer 20 minutes.
Dans un saladier ou dans votre robot, versez la farine, le sucre, le sel, le lait avec la levure, pétrissez bien le tout et ajoutez les œufs un par un toujours en pétrissant, ajoutez ensuite le beurre mou coupé en petits morceaux... tout en continuant de pétrir jusqu'à obtenir une pâte souple et élastique (ça peut prendre 10 à 15 minutes).
Couvrez et laissez reposer 2 à 3 heures dans un endroit chaud, la pâte doit doubler de volume..
Je la mets environ 2 h dans mon four à 30°.
Quand votre pâte a doublé de volume, dégazez- la et formez les craquendoules (sorte de boudins à 2 têtes), .
Mettez- les sur votre plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, laissez de nouveau lever 45 minutes environ.
Badigeonnez-les au pinceau avec un jaune d'œuf battu.
Enfournez une quinzaine de minutes dans le four préchauffé à 200°.




Et voilà le résultat!
Des petites brioches bien levées qui régaleront toute la famille...




J'ai ajouté de gros grains de sucre pour les rendre plus appétissantes et plus gourmandes!




Elles ont une pâte légère, bien alvéolée et aérienne...




Avec de la gelée de mûres maison, de la pâte à tartiner ou nature...c'est un petit régal pour le goûter!!!

Et pourquoi ne pas faire tout simplement des petites boules...et les appeler "crottes d'anes"?

Une autre recette dans le même genre, avec aussi sa légende; la coquille du Nord ...appelée aussi; cramique, cougnoule, cougnou et même 'pain de Jésus', c'est aussi une spécialité du Nord et de Belgique...on la trouve en Champagne sous le nom de 'quenieu'...c'est ici!




Bon après-midi!





C'est ce que nous avons pensé en voyant ce vélo recouvert de tricot.... Hihihi !
J'ai pris cette photo à Bayeux, dans le Calvados.




Un bon plat mijoté doucement dans une sauce à la tomate.
Le veau Marengo est un plat traditionnel qui est toujours le bienvenu au menu!

- 1 kg de veau coupé en morceaux (épaule, carré, poitrine, flanchet...)
- 1 oignon
- 1 échalote
- 2 carottes
- 2 cuillères à soupe de farine
- 1 petite boite de concentré de tomates
- 15 cl de vin blanc sec
- 15 cl de bouillon fait avec un peu de fond de veau
- 1 bouquet garni
- huile d'olive, sel, poivre
- 250 g de champignons.

Quand cela est possible, il vaut mieux utiliser des tomates fraîches plutôt que du concentré.
On peut aussi ajouter à ce plat quelques olives vertes juste avant la fin de la cuisson.

Faites chauffer un peu d'huile d'olive (ou autre!) dans une cocotte en fonte, faites-y dorer l'oignon et l'échalote émincée, ainsi que les morceaux de viande.
Lorsque tout est bien doré, saupoudrez de farine, laissez blondir quelques instants en remuant.
Mouillez avec le vin blanc et le bouillon chauds, ajoutez le concentré de tomates, les carottes coupées en rondelles, le bouquet garni, salez et poivrez, couvrez et laissez cuire doucement 1 h 15 à 1 h 30.
Ajoutez les champignons préalablement revenus dans un peu d'huile, de façon à ce qu'ils aient rendus leur eau...
Laissez mijoter encore quelques minutes...





Servez bien chaud, saupoudré de persil.

On peut cuisiner d'autres viandes de cette façon; du poulet, du lapin et même du sauté de porc!









<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :