Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 5 854 032
Nombre de commentaires : 23 769
Nombre d'articles : 2 277
Dernière màj le 12/11/2018
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
En voyant la recette de Sylvie il y a quelques jours, je me suis rappelée que j'avais des épinards frais à la maison...et aussi les autres ingrédients pour faire cette recette de cannellonis farcis.
Donc, il n'y avait plus qu'à!
Une bonne recette qui permet de cuisiner ces épinards autrement!
Pour le lien; il suffit d'aller faire un tour chez Sylvie et Marc....c'est ICI!








Les géants d'Arras!

 12/03/2018
Dans le folklore du Nord de la France et de la Belgique, le géant est un personnage gigantesque  qui représente un être fictif ou réel, la tradition veut qu'il danse dans les rues les jours de fête et de carnaval.
Comme de nombreuse villes du Nord, Arras a ses géants; on peut les admirer dans le hall de l'office de tourisme, sur la Place des Héros.




Chaque géant a son histoire, ils naissent, sont baptisés, se marient et ont des enfants.
Le géant, en tant que réprésentant des habitants où il vit, est enraciné dans la tradition et fait partie de la culture populaire.
Voici donc les géants d'Arras et leur petite histoire; Jacqueline, Colas, leur fils Dédé et...l'ami Bidasse!
Jacqueline et Colas sont nés en 1891, leur fils Dédé, en 1996!
Leur première sortie a eu lieu au carnaval de 1891; les deux mannequins d'osier de 6m25 de haut furent fabriqués par un vannier d'Arras et habillés à la manière des paysans du 18 et 19ème siècle.
Hélas, Jacqueline et Colas, détruits au cours de la première guerre  mondiale par les bombardiers allemands, ressuscités après cette guerre, ont de nouveau péri en 1940.
Il faudra attendre 1980 pour que la municipalité décide de les faire renaitre.
Réssuscités, ils président de nouveau aux festivités annuelles, réincarnant de nouveau la tradition!
Voici Jacqueline...





En couple avec Colas!

Quand la municipalité a décidé de les ramener à la vie; pour plus de maniabilité, leur taille fût ramenée à des dimensions plus réduites; version 1981; Colas mesure 4m60; Jacqueline; 4m30 et leur fils Dédé; 3m80!

Souce; Wikipédia.


Longtemps, la ville d'Arras a du sa notoriété à la chanson 'Avec l'ami Bidasse', créée par le chansonnier Bach en 1913, mais surtout popularisée par Fernandel.
Bidasse a d'ailleurs les traits de ce chansonnier.
Le mot 'bidasse' évoque un soldat de rang, pas très dégourdi, appelé pour la souscription. Ce mot viendrait de l'occitan 'vidassa' qui signifie; une vie pénible et difficile, comme pouvait l'être celle de la troupe au début du 20ème siècle.

Le succès de cette chanson fût telle que très vite 'bidasse' devint le synonyme d'homme de troupe.
Mais, il fallait surtout créer un géant portant ce nom...c'est chose faite, Bidasse est né avec ses 4 mètres cinquante...il a été baptisé le 29 août 2015 à Arras!
Il est vêtu  du pantalon rouge de l'infanterie. 

Le voici avec Dédé, le fils de Jacqueline et de Colas..





Il parade maintenant avec ses trois compères dans les rues de cette ville à chaque fête!!!

Photo prise sur internet!






Alors que JC du haut de son mètre 87, admirait ces géants à bonne distance....je n'ai pas pu m'empêcher d'approcher pour regarder....sous leurs jupes!!!
Rassurez-vous, je ne me suis pas mise à quatte pattes...celà aurait fait 'désordre', je me suis contentée de regarder par la petite ouverture qui se trouve devant leur jupe, cette petite 'lucarne' qui permet à ceux qui se faufilent sous ces jupes de les guider!



Quelle armature là-dessous...sacrément bien charpentée!!!
Malgré tout, il y a de la place pour qu'une personne puisse s'y mouvoir assez aisément!
Et, en cas de chûte; c'est molletonné!






Voici deux autres géants; ils se trouvent dans la galerie du musée du Louvre à Lens..

Depuis novembre 2005, les géants processionnels de Belgique et de France, ainsi que leurs fêtes, sont inscrits au titre de chef-d' oeuvre  du patrimoine culturel immatériel  auprès de l' UNESCO.











Par une belle journée d'hiver ensoleillée, nous avons fait une escapade à Arras, capitale de l'Artois, dans le Pas de Calais...
Cette ville pourtant discrète, avec ses 225 édifices protégés est la ville à la densité de monuments la plus importante de France!
Elle cache en son centre un véritable décor de théâtre avec ses 2 grandes places; "La grand-Place" et "La Place des Héros".



Reliées par la rue de "La Taillerie", ces places étaient destinées à accueillir les marchés qui contribuaient à la prospérité de la ville..
Un beau marché s'y tient encore 2 fois par semaine, ainsi qu'un marché de Noël en fin d'année, avec de très nombreux petits chalets.



Autrefois, ces arcades protégeaient les marchands et les chalands...



La ville, soucieuse de sécurité et d'esthétique, imposa dés 1583, des constructions en pierre et en briques, sans aucune saillie; il en résulte un superbe ensemble d'une homogénéité assez exceptionnelle, de style baroque flamand...






Fortement endommagées pendant la première guerre mondiale, les deux places ont été classées dés la sortie de la guerre, pour être ensuite admirablement restaurées à l'identique.
Cette photo a été prise du beffroi.






Ce beffroi, haut de 75 mètres, domine la place des héros.
Il est classé au patrimoine de l'UNESCO.
Il a été  élu ' monument préféré'  des français  en 2015.










Nous ne nous sommes pas attardés en haut de ce beffroi; une petite bise glaciale ne nous y incitait pas!





Il abrite un carillon avec 40 cloches...
Je n'en ai vu qu'une petite partie....il faut dire que l'escalier qui monte à ce beffroi est assez vertigineux, et il aurait fallu que je fasse quelques acrobaties pour avoir une meilleure vue d'ensemble...pas trop envie!!! lol







J'ai rencontré Jacqueline; une des géantes d'Arras, je vous la présenterai dans un prochain article!








JOURNEE DE LA FEMME?

 08/03/2018



Du chocolat et des œufs....et c'est tout!
Plus simple; ce n'est pas possible, ou alors, ce n'est plus de la mousse!

Pour 6 coupes;
- 200 g de chocolat
- 6œufs.
- une pincée de sel pour les blancs, mais c'est facultatif, car il parait que ça ne sert pas à grand-chose!

Faites fondre le chocolat avec 2 cuillères à soupe d'eau.
Ajouter à ce chocolat fondu, les jaunes l'un après l'autre.
Battez les blancs en neige, commencez par en incorporer 2 cuillères dans la préparation au chocolat pour l'assouplir, et ajoutez ensuite le reste très délicatement.
Réfrigérez au moins 3 heures.



Rien ne vous empêche de varier les plaisirs; chocolat au lait, chocolat praliné, caramélisé, avec une pointe de sel...etc, etc...tout est affaire de goût!



Voici une petite mousse très simple à réaliser....onctueuse, mousseuse....le plus difficile? Attendre qu'elle raffermisse pour la déguster!












Mon mari regarde rarement un film...autant vous dire qu'il traîne des pieds pour aller au cinéma; d'ailleurs, je n'insiste pas pour qu'il y aille....il s'y endort!!! lol
Mais ce jour-là, il n'a pas rechigné pour aller voir 'La ch'tite famille'...et il ne s'est pas endormi!
Avec ce film, Dany Boon nous fait beaucoup rire....mais pas que!
Ce film est non seulement comique, mais aussi touchant, émouvant...j'ai eu 2 ou 3 fois un peu de pluie dans les yeux en le regardant!
J'ai adoré ce film! 








Il paraît que le rire est une détente pour l'esprit, il possède une action relaxante, c'est aussi une défense contre le stress, la tristesse et l'humeur...et bien, si comme moi, vous allez au cinéma avant tout pour vous détendre, vous ne serez pas déçus; ce film est le remède qu'il vous faut!







Faire une brioche est très simple; il faut juste respecter quelques petites astuces pour la réussir!
Petites astuces que je vous donne à la fin de mon article;

Pour cette recette de brioche de base, voici les ingrédients;
- 250 g de farine+ un peu en cours de réalisation
- 3 œufs + 1 jaune
- 125 g de beurre mou
- 25 g de sucre
- 10 g de levure fraîche de boulanger
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 cuillère à soupe de lait
- 5 g de sel fin

Faites tiédir le lait et y diluer la levure émiettée, laisser reposer 15 minutes.
 Verser 165 g de farine dans un saladier, faites un puits, ajoutez-y la levure mélangée au lait, puis les œufs, pétrissez du bout des doigts en incorporant les sucres, le sel et le reste de la farine.
Pétrissez vigoureusement jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du saladier.
Incorporez le beurre en dés jusqu'à obtenir une pâte bien lisse; vous pouvez ajouter quelques pincées de farine si la pate est trop collante.
Façonner une boule, la laisser lever lever 2 à 3 heures dans le saladier recouvert d'un linge; elle doit doubler de volume.
Aplatir la pâte avec la main pour la dégazer, mais sans trop la travailler.
La diviser en quatre boules.
Les disposer dans un moule à cake beurré, laisser lever à nouveau 1h à 1h 30 .
Préchauffer le four à 180°, diluer le jaune d'œuf avec un peu d'eau et badigeonner la brioche.
Cuire 25 minutes.

Idées en plus;
Si vous utilisez un robot, versez dans l'ordre; les œufs, le sel, le sucre, la farine, puis la levure.
Pétrissez 5 à 6 minutes et incorporez le beurre en dés quand la pâte se détache des bords.



Pour réussir une brioche, voici donc quelques petites astuces;
Le temps de repos est difficile à évaluer, car il dépend de la température ambiante, seul repère; la pâte est prète quand elle a doublé de volume!
Ne faites pas lever la pâte sur un radiateur(contrairement à ce que l'on peut dire parfois), ni sur la porte de four ouverte, la chaleur ne gagnera que la base de la pâte, ce qui provoquera une poussée irrégulière et trop brutale.
Par contre, si vous avez un four qui fonctionne à 30°, utilisez-le comme étuve en faisant lever la pâte avec la porte fermée.

N'utilisez pas de beurre trop froid, car il mettra beaucoup trop de temps à s'incorporer à la pâte.
Ne prenez pas de beurre allégé, mais un bon beurre riche en matière grasse!

Choisissez une farine T45 ou T55, ne jamais utiliser de farine dite ' fluide' pour les viennoiseries en général; c'est une farine T45 moulue très finement pour éviter les grumeaux, mais trop fine pour être bien travaillée et bien gonfler.
Même en respectant le type indiqué, la levée sera un peu plus longue avec une farine qui a déjà plusieurs mois de placard!

En ce qui concerne la levure choisie, évitez son contact avec le sel, car il 'tue' les micro-organismes vivants de la levure, cela la rendrait inefficace!


Tous ces conseils proviennent de la revue 'Maxi Cuisine'.





Voici deux variantes un peu plus gourmandes;
Au chocolat
incorporez 125 g de pépites de chocolat dans la pâte après la première levée.

Aux pralines roses;
Ajouter 3 cuillères à soupe de pralines mixées dans la pâte après la première levée et déposer des morceaux de pralines sur la brioche avant de la cuire.






Bonne semaine à vous qui passez par ici et à bientôt !






Nous continuons de manger les poireaux du jardin, aujourd'hui, j'en fais une purée pour accompagner des filets de cabillaud moutardés avec de la moutarde en grains.

Voici les ingrédients pour 2;
- 2 dos de cabillaud
- 3 à 4 cuillères à soupe de moutarde en grains
- 10 cl de crème liquide
- 5 cl de vin blanc sec
- quelques petits champignons de Paris (j'ai mis une petite boite, je n'avais pas de frais sous la main!)

- Pour la purée de poireaux;
- 2 à 3 pommes de terre
- 3 blancs de poireaux
- 5 cl de crème liquide
- sel, poivre.

Enduire le poisson sur les 2 faces de moutarde, réservez.
Faire une petite purée avec les pommes de terre et les poireaux; mixez-le tout avec la crème fraiche et gardez au chaud.
Cuire les dos de cabillaud dans un peu de beurre ou d'huile, les poser sur des assiettes bien chaudes.
Déglacer la poèle avec le vin blanc, ajoutez les champignons et la crème, salez, poivrez et faites chauffer quelques instants sans cesser de remuer.






Nappez les dos de cabillaud avec cette sauce et servez aussitôt avec la purée de légumes.









Voici une bonne petite poélée faite avec les légumes de saison
- 2 pommes de terre
- 2 panais
- 2 carottes
- 1 oignon
- 1 petit brocoli





 le tout coupé en morceaux et cuit dans 1 peu de bouillon de légumes, du sel, du poivre...et il n'y a plus qu'à se régaler!








Nous profitons des beaux et bons poireaux du jardin...même s'ils ne sont pas énormes comme ceux que l'on trouve dans le commerce!
Aujourd'hui, je cuisine ces poireaux au gratin avec du jambon cru et du gorgonzolla...

- 5 ou 6 poireaux
- autant de tranches de jambon cru (ou blanc)
- 120 g de gorgonzolla
- 15 cl de crème liquide
- sel, poivre.
Nettoyez les poireaux et enlevez la partie fort verte (gardez cette partie pour un potage!)
Faites cuire ces blancs à la vapeur, et roulez-les dans le jambon.
Disposez-les dans un plat beurré allant au four.
Faites chauffer la crème fraiche dans une casserole et faites-y fondre le gorgonzolla...
Salez peu (à cause du fromage), poivrez et répartissez cette sauce sur les poireaux...
Glissez au four 15 à 20 minutes à 200°, le temps que ça gratine!















Une 'petite nouvelle' à la gymnastique le jour de Mardi gras...
Pas très pratique cette tenue pour lever la jambe....mais il suffisait de relever un peu la jupette !!!! Lol
Autant vous dire que cette gentille bonne sœur a animé le cours!
Après s'être déguisée en vamps l'année dernière, (c'est ICI), que nous réserve notre copine l'année prochaine?











Envie d'une tarte pour le week-end?
Pourquoi pas cette Tatin aux pommes confites dans un caramel au beurre salé? Elle est très gourmande et délicieuse!

Cette tarte Tatin vous tente? Suivez ce LIEN!

Comme je le suggère dans la recette, j'ai seulement coupé les pommes en deux.





Cette tarte vous tente, mais vous n'avez peut-être pas envie de faire un caramel?...et bien, faites plutôt celle-ci....avec des carambars, tout simplement!
Cette tarte est très gourmande aussi...

Voici LE LIEN vers cette tarte aux carambars!












Il y a quelques jours, je vous montrais cette grille aux points comptés,( là-haut sur la montagne) commencée il y a 6 ans...ICI!
Je dois dire que je n'ai pas trainé pour la terminer!





J'avais acheté le cadre en même temps...un cadre en bois brut...très brut!!! lol
Les goûts changent...ma déco aussi, et ce cadre ne ....cadrait plus justement dans ma déco!
Donc, j'ai acheté un produit de chez 'Libéron', reproduisant la couleur du bois flotté; une jolie nuance grisée qui convient parfaitement à mon intérieur...




Ensuite, il n'y avait plus qu'à repasser ma grille en l'amidonnant pour lui donner une belle tenue...découper un sous cadre...et encadrer cette grille; c'est à dire se transformer en bricoleuse...et montrer à nos petits maris qu'on se débrouille très bien sans eux!




J'ai d'ailleurs eu les félicitations de mon bricoleur personnel!
Malgré tout, je lui laisserai le soin d'accrocher ce tableau!










Apparemment, l'hiver ne perturbe pas nos cocottes; 3 poules...3 œufs chaque jour!
Il faut les utiliser, et je vous propose une petite recette bien gourmande pour cela!
Des petits nids garnis d'œufs brouillés!

Voici les ingrédients pour 4 nids;
- 4 feuilles de brick
- 6 ou 8 œufs, selon leur grosseur
- quelques tranches de lard fumé (ou poitrine, bacon, jambon sec, etc, etc..)
- beurre, sel, poivre.



Préchauffez le four à 170°.
Coupez 4 carrés dans les feuilles de brick (selon la taille des petits moules, il faut que ça dépasse un peu!) badigeonnez ces feuilles de brick avec un peu de beurre fondu.
Tapissez vos petits moules avec ces feuilles et enfournez-les pour une dizaine de minutes (plus ou moins) en surveillant, il faut qu'ils soient dorés et croustillants!
Si ça vous semble fragile, vous pouvez superposer 2 feuilles..










Faites cuire, entre-temps, les tranches de lard dans une poèle bien chaude, jusqu'à ce qu'elles deviennent croustillantes.
Laissez-les refroidir puis réduisez-les en miettes, au couteau ou au hachoir électrique (ce que j'ai fait).




Battez les œufs avec du sel et du poivre, faites fondre un peu de beurre dans une poèle, versez-y ces œufs et faites-les cuire quelques minutes sans cesser de remuer, la préparation doit être crèmeuse...
Remplissez les petits nids démoulés avec les œufs brouillés, garnissez de miettes de lard et servez aussitôt!



Vous pouvez remplacer le lard par des petits champignons, du jambon, fromage etc, etc...





Beignets au chocolat

 12/02/2018
ou à la gelée de fruits...
Par contre, si vous préférez fourrer ces beignets avec de la gelée, il faut qu'elle soit bien ferme, de façon à ce qu'elle ne s'étale pas!





Je vous donne les ingrédients pour faire une trentaine de beignets;
- 500 g de farine
- 100 g de beurre
- 20 cl de lait
- 30 g de levure de boulanger
- 3 cuillères à soupe de sucre
- 2 œufs
- 1 sachet sucre vanillé
- pâte à tartiner au chocolat...ou gelée!
- 1 pincée de sel.

Coupez le beurre en morceaux et faites le fondre sur feu doux.
Mélangez dans un saladier (ou robot) les ingrédients secs entre eux, à savoir; la farine, la levure, les sucres et le sel.
Faites un puits, et versez-y les œufs entiers battus, le beurre fondu, et le lait petit à petit, sans cesser de remuer.
Mélangez jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.
Couvrez et laissez lever pendant 1 heure 30 à température ambiante..
Après ce temps de repos, posez la pâte sur une surface farinée et étalez-la avec un rouleau à pâtisserie sur 4 à 5 mm d'épaisseur, découpez ensuite des disques avec un emporte-pièce ou un verre.
Posez une petite cuillère de pâte à tartiner ou de gelée au centre, et repliez bien la pâte sur elle-même après avoir humecté les bords avec de l'eau, pincez bien les bords pour qu'ils restent soudés...vous allez obtenir des petits baluchons... 
Une autre technique consiste à enfermer la pâte à tartiner entre 2 disques de pâte à beignet....vous en ferez moins car ils seront plus gros, mais ça vous semblera peut-être plus simple, de plus, cette pâte est élastique et va très bien à travailler!
Laissez de nouveau lever ces boules pendant une heure, toujours à température ambiante.
Au bout de ce temps, plongez-les quelques minutes dans une huile bien chaude...mais pas bouillante; ils doreraient trop vite sans cuire!



A déguster saupoudré de sucre glace!




Pourquoi pas avec un bon chocolat chaud...suivre ce Lien!










<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :