Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 8 357 101
Nombre de commentaires : 29 224
Nombre d'articles : 2 735
Dernière màj le 17/01/2022
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Une recette que Françoise (La Guillaumette) a mis sur son blog il y a quelques jours, je me suis laissée tenter; ce clafoutis est délicieux!
La recette est ICI, sur le blog de Françoise. 
J'ai mis mi-farine et mi-maïzena.
Françoise a fait ce clafoutis dans son Cake Factory; quant à moi, je l'ai fait cuire au four traditionnel pendant 45 minutes à 180 °.
Une bonne recette à partager!

Le même genre, sans raisins; c'est ICI!









J'ai trouvé cet article dans un 'Maxi-cuisine' hors série, et j'ai pensé qu'il pourrait intéresser quelques-uns (unes) d'entre vous!

Que ferions nous sans ces épices? Elles sont le secret d'un plat raffiné dont elles subliment les saveurs, à condition toutefois de savoir les utiliser et surtout de savoir doser!
Mais en plus, ces racines, graines ou baies séchées, broyées ou moulues, contiennent de précieux nutriments dont certains sont aussi efficaces que des médicaments!




Il faut utiliser ces épices avec parcimonie, en ayant la main légère, quitte à 'ajuster' au fur et à mesure de la cuisson; les épices doivent relever un plat, mais surtout pas en dénaturer le goût!
Un conseil, ne pas les cuire à trop forte température et ne pas mélanger une multitude d'épices sans se soucier des accords!

Aujourd'hui, je vous parlerai de l'ail, , du poivre noir, de la cannelle, du clou de girofle, du curry et du paprika...je vous parlerai d'autres épices dans un prochain article!


L'ail;
Renforce l'immunité.
Cette plante contient de l'allicine, une substance antimicrobienne puissante qui stimule les cellules immunitaires. Des chercheurs britanniques ont constaté lors d'une étude que les participants qui consommaient de l'ail tous les jours guérissaient d'un gros rhume trois jours avant les autres.
Il se marie bien avec les tomates, poivrons, courgettes, champignons, pommes de terre, haricots verts, porc...entre autres!

Le poivre noir;
Il empêche les reflux gastriques.
Le poivre noir stimule les papilles, ce qui favorise la production d'acide hydrochlorique dans l'estomac. Cette sbbstance accélère la décomposition des protéines et d'autres composants de l'alimentation, ce qui prévient les brûlures d'estomac et les indigestions.
Il se marie bien, entre autres, avec le chèvre, les œufs, les fraises, le bœuf et les biscuits salés...

La cannelle;
Prévient les infections urinaire.
Des chercheurs allemands ont découvert que l'huile cinnamaldéhyde contenue dans cette écorce séchée tue 99,5 % des bactéries E.Coli présentes dans le tract urinaire et responsables des infections à répétiton. D'autres études ont montré que cette épice éradique également le Candida albicans, champignon responsable des candidoses.
Elle se marie bien, entre autres, avec l'agneau, le chocolat, les noix, les laitages, les pommes, la pâtisserie...


Les clous de girofle
Stimulent le métabolisme
Le manganèse contenu dans ces clous stimulent la fonction de la thyroïde en accélérant la conversion de l'hormone inactive thyroxine en hormone active triiodothyronine. Le résultat; une compression de graisse plus rapide, plus d'énergie et une meilleure humeur.
Ils se marient bien, entre autres, avec le bœuf, le jambon, les haricots blancs, les oranges...et en général, avec toutes les daubes et ragoûts!

Le curry
soulage les articulations douloureuses 
La curcumine contenue dans ce mélange d'épices freine la production de prostaglandine E2, un composant inflammatoire qui rend les nerfs hypersensibles.Selon des chercheurs allemands, elle soulagerait les articulations et les douleurs musculaires aussi bien que les médicaments.
Il se marie bien entre autres, avec le poulet, le bœuf, les pommes de terre, le potiron, les mangues, le chou blanc...

Le paprika;
agit sur les maux de tête
Cette poudre rouge est riche en salycilique, la substance active de l'aspirine.Des chercheurs écossais suggèrent qu'une portion quotidienne de paprika peut soulager les maux de tête bien mieux que les médicaments et, surtout, sans aucun effet secondaire!
Il se marie bien, entre autres, avec le poulet, les pommes de terre, le fromage blanc, les champignons...





Profitez plus longtemps de vos épices; même si les petites étagères installées dans votre cuisine, bien en vue, peuvent être très décoratives, elles ne sont pas la bonne façon de conserver ces épices; il vaut mieux les conserver dans des pots bien fermés, à l'intérieur d'un placard, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.
Pour vérifier si elles sont encore bonnes, fiez-vous à votre nez et à vos papilles; si une épice ne dégage plus aucun arôme, elle est périmée. Elle n'est pas nocive, mais elle n'a plus aucun intérêt gustatif et nutritionnel.





Voilà, tout comme moi, peut-être en avez-vous appris un peu plus sur ces épices...Dans un prochain article; je vous parlerai du fenouil, des graines de moutarde, de la coriandre, du cumin, du gingembre et du piment rouge.


Toutes les photos viennent d'internet.









J'ai utilisé des dos de cabillaud pour réaliser ce plat, mais n'importe quel poisson blanc fera l'affaire!

Pour 2 dos de cabillaud;
- 40 g de chapelure
- 10 cl de vin blanc
- 1 ou 2 cuillères à soupe de jus de citron (selon votre goût)
- 3 échalotes
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à soupe de persil hâché
- sel, poivre, huile d'olive (ou autre!)
Emincez les échalotes et hâchez finement la gousse d'ail, faites fondre le tout dans un filet d'huile dans une poèle, sans laisser colorer pendant 3 minutes environ, ajoutez le vin blanc et le jus de citron, poursuivez la cuisson 3 à 4 minutes en laissant ce jus s'évaporer.
Dans un bol, mélez la chapelure avec le persil, et ajoutez ce mélange à la première préparation, salez et poivez à votre convenance.
Déposez vos morceaux de poisson dans un plat beurré allant au four,, ajoutez un peu de sel et de poivre, et répartissez la préparation dessus.
Ajoutez un filet d'huile d'olive sur le tout, ou quelques petits morceaux de beurre.




Enfournez 25 à 30 minutes à 180°...le temps de cuisson dépend de l'épaisseur des morceaux de poisson.



Bon appétit!








Il y a quelques temps, j'avais décidé de vous parler du langage des fleurs; je continue donc aujourd'hui avec la jolie petite pâquerette:

 



Mais savez-vous d'oû vient l'idée de ce langage? Voici ce que j'ai trouvé sur le net:
L'idée des messages floraux vient à l'origine des harems ottomans. Le langage des fleurs serait né au Moyen-Orient, appelé 'Sélam', il aurait été inventé par les femmes vivant dans ces harems. 
Message codé; 
Pour la petite histoire, la fille d'un pacha, la belle Axiani, aurait dit-on imaginé ce subterfuge floral pour échanger des mots doux avec son soupirant fort démuni : le nom des fleurs et leur disposition exprimaient un sentiment secret ou une pensée.
Ainsi, par ce langage des fleurs qu'ils s'inventèrent, les deux tourtereaux purent-ils communiquer. A noter que si, à l'origine, le mot "selam" signifie "salut", il a aussi par la suite désigné un bouquet de fleurs dont la composition (le type de fleurs et leur arrangement) crypte un message (une tubéreuse dissimulée parmi d'autres variétés signifiant promesse de volupté, par exemple).


Mais revenons au symbole de cette pâquerette;
Symbole d'amour et d'affection, de tendresse absolu, la pâquerette parle toujours d'amour; 'je t'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout'....C'est le bouquet préféré des enfants.

La pâquerette blanche symbolise la fidélité:



La pâquerette rose symbolise l'amour, la tendresse...



Bon week-end à vous qui passez chez moi!








Je continue avec mes recettes de pâtisserie faites pendant les dernières vacances; ce jour-là, j'ai fait un gâteau au chocolat très moelleux et léger! Bien sûr, quand je parle de 'léger'; c'est pour qualifier sa texture, et non pas le nombre de calories (lol); mais ce n'est pas ce qui a perturbé Maël et Axel; après une partie de basket endiablée; ils l'ont trouvé parfait!





Ingrédients pour 8 à 10 parts;
- 200 g de chocolat (au lait ou noir!)
- 180 g de beurre demi-sel
- 120 g de sucre (180 g dans la recette initiale j'ai réduit cette quantité, le chocolat étant déjà bien sucré)
- 50 g de farine
- 50 g de maïzéna
- 1 sachet levure chimique
- 6 œufs

Préchauffer votre four à 180°.
Faites fondre le chocolat avec le beurre.
Séparer le blanc des jaunes d'œufs
Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à blanchiment, incorporez la farine et la maïzéna, (dans laquelle, vous aurez mélangé la levure), ajoutez à cette préparation le chocolat et beurre fondus, mélangez bien pour obtenir une pâte bien homogène.
Battez les blancs en neige, incorporez en fouettant 1/3 de ces blancs battus à la base du gâteau pour la détendre, puis ajoutez le reste de ces blancs très délicatement.
Versez la pâte dans un moule à manqué beurré et fariné, ou recouvert de papier cuisson et enfournez pendant une quarantaine de minutes.




Décorez à votre guise.



Ce gâteau est encore plus gourmand, servi avec une crème anglaise!








Une petite recette savoureuse et très simple à réaliser pour déguster de bons œufs frais; des œufs brouillés au chorizo et au comté.

Pour 4 tartines;
- 4 grandes tranches de pain de campagne grillées
- 16 fines tranches de chorizo (doux ou fort, à votre choix)
- 100 g de comté
- 8 œufs
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- beurre, sel , poivre.

Disposez les tranches de pain grillé sur la plaque du four tapissée de papier cuisson, puis posez 4 tranches de chorizo sur chaque tartine.
Cassez les œufs dans un saladier. 
Faites fondre le beurre dans une poèle à feu moyen,ajoutez les œufs en les mélangeant sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une consistance crémeuse, incorporez la crème fraîche, sel et poivre.
Préchauffez le four en position gril.
Répartissez les œufs brouillés sur le chorizo, puis le comté coupé en lamelles, placez sous le gril, le temps que le fromage fonde, pas plus!
Servez aussitôt.



Je n'ai pas attendu que le fromage gratine, sous peine que les œufs continuent de cuire; des œufs brouillés se mangent très crémeux!








Entre notre semaine passée dans le Pas de Calais, où j'ai pâtissé pour les petits-enfants de mon amie, celle où j'ai gardé Axel, et la fête des mamies; ces dernieres semaines ont donc été placées sous le signe de la pâtisserie!
Et si vous aimez le caramel au beurre salé et à la crème fraîche, vous ne pourrez pas résister à ce cake extrèmement gourmand; il est recouvert de cette préparation au caramel (j'ai fait fondre 6 carambars dans cette ganache pour ajouter de la saveur), d'ailleurs; un bon conseil; si vous êtes au régime, passez vite votre chemin! lol
Par contre, si vous avez des gourmands autour de vous; c'est le cake qu'il vous faut!







Ingrédients;

Pour le cake;
- 130 g de beurre mou
- 175 g de sucre extra-fin
- 1 sachet sucre vanillé
- 4 œufs
- 220 g de farine
- 1 sachet de levure

Pour le caramel;
- 200 g de sucre
- 5 cl d'eau
- 125 g de crème liquide
- 100 g de beurre demi-sel

Recette du caramel;

Commencez par faire ce caramel, mettez le sucre dans une casserole avec l'eau , faites chauffer jusqu'à obtenir un caramel à la couleur brun moyen...d'autre part, vous aurez fait chauffer la crème fraîche (pour éviter les éclaboussures), versez là dans ce caramel en remuant fortement,(je l'incorpore en 3 fois) remuez bien le tout et laissez tiédir, ajoutez ensuite le beurre coupé en dés; laissez refroidir.
 

Préchauffez votre four à 180°.

Recette du cake;

Fouettez ensemble le beurre mou avec le sucre et la vanille, ajoutez les œufs un par un sans cesser de remuer, incorporez ensuite la farine et la levure petit à petit.
Versez 250 g de ce mélange dans un saladier, ajoutez-y 2/3 de la préparation au caramel refroidi, mélangez bien.
Réservez le reste du caramel pour le glaçage; j'ai fait réchauffer ce reste pour y faire fondre 6 carambars; mais c'est facultatif!
Beurrez et farinez un moule à cake, ou mieux, tapissez-le de papier sulfurisé, et répartissez les 2 préparations en les alternant, jusqu'à épuisement de la pâte...
Enfournez 10 minutes à 180°, puis baissez la température à 140° et continuez la cuisson pendant une cinquantaine de minutes.
Attendez quelques minutes pour le démouler et recouvrez-le avec le caramel restant tiède.






Vous passerez un peu plus de temps à réaliser ce cake qu'un cake plus 'classique', mais les compliments que vous aurez vous récompenseront; c'est un cake très, très gourmand!



Je peux vous affirmer que c'est à se lêcher les doigts!!!



Bonne journée!







du moins, au petit matin, sinon, le printemps le pousse gentiment, mais fermement fait la sortie!
Ce matin, je suis allée faire mon petit tour au jardin de bonne heure (à peine 8 h), il y avait - 3°...et c'est là que l'on se rend compte que ces petites fleurs printanières ne sont pas aussi fragiles que l'on croit...Elles sont figées par le gel, mais elles s'épanouissent dés que le soleil brille! Elles résistent à de grosses différences de températures!

Les petits narcisses botaniques...


A peine 2 heures après...




Les petites tulipes botaniques; on se demande comment elles résistent...



et c'est le cas pourtant...



Quant à celles-ci; ce n'est pas le froid hivernal qui leur fait peur!




Surprise! Un bouton de rhododendron m'interpelle avec sa couleur vive!




J'en profite pour vous montrer celui-ci, magnifique, reçue hier pour la fête des mamies!




Bon après-midi!





Bon week-end...

 06/03/2021
et bonne fête à toutes les mamies !




Les vacances ne sont pas terminées, et nous avons Axel près de nous cette semaine, donc, nous pâtissons souvent pour le goûter.
Aujourd'hui, je vous propose des cookies aux 2 chocolats, qui, d'après Axel, sont trop bons!






-150 g de pépites de chocolat (ou chocolat haché grossièrement), j'ai fait un mélange de chocolat noir et de chocolat au lait.
- 1 œuf
- 150 g de farine
- 75 g de cassonade (ou sucre blanc!)
- 85 g de beurre
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1 sachet sucre vanillé
- 1 pincée de sel

Préchauffez votre four à 180°.
Coupez le beurre fort mou en petits morceaux, puis mélangez-le aux sucres, ajoutez l'œuf entier, la pincée de sel et mélangez bien le tout.
Mélangez la levure avec la farine et ajoutez au mélange précédent, tout en continuant de bien remuer afin d'obtenir une pâte bien homogène; incorporez ensuite le chocolat.
Recouvrez la plaque du four de papier cuisson, puis disposez dessus des petits tas de pâtes à l'aide d'une cuillère à soupe...j'ai utilisé une cuillère à glace comme doseur, et j'ai aplati légèrement ces petits tas avec la paume de la main; les miens étaient assez gros; j'en ai seulement fait une dizaine...à vous de voir pour la grosseur! Par contre, laissez de la place entre chaque petit tas, car ils vont s'étaler!
Enfournez pendant 10 à 12 minutes, laissez refroidir avant de les décoller de la plaque car ils sont très friables quand ils sortent du four; c'est normal; ils vont durcir en refroidissant.





Et croyez-moi, c'est une vraie gourmandise à l'heure du goûter...je n'ai pas pu m'empêcher d'y goûter! lol
La prochaine fois, j'ajoute un peu de chocolat blanc; mais on peut utiliser le chocolat qui nous plait!











Quand mon amie a découvert ce gros œuf de poule dans son poulailler, elle a tout de suite pensé à le prendre en photo; il était vraiment très étonnant avec sa coquille 'fripée' et 'ridée'...



Mais chose encore plus étonnante, il contenait 3 jaunes, et c'est dommage qu'elle n'ait pas pensé à le peser !
Je ne sais pas si vous avez déjà fait cette découverte, personnellement, je n'ai jamais vu 3 jaunes dans un œuf de poule; 36 à la douzaine!!! 







Après avoir brodé un petit Abécédaire pour Lisa (8 ans), (LIEN) en voici un nouveau pour Gabrielle (2 ans et demi)...



Je vous souhaite un bon début de semaine, en vous offrant ces petites jonquilles botaniques; elles sont mignonnes et je les affectionne particulièrement!











Quand j'ai ouvert mon blog il y a exactement 11 ans (le 16 février 2010), c'était pour le plaisir et le partage, certainement pas pour la compétition.
Par contre, en regardant le classement des 'Blogs les plus visités sur 30 jours'; on est droit de se poser des questions sur la crédibilité de ce classement! 
Je m'explique; ce matin, en regardant la page des blogs du village; je découvre un 'nouveau' blog 'Le blog d'une biachette', classé 8 ème...j'ouvre par curiosité, pensant découvrir une nouvelle blogueuse très active! Mais je découvre que ce blog existe depuis 2007, qu'il n'y a pas de nouveaux articles depuis cette date, que cette blogueuse a posté seulement 21 articles et n'a reçu aucun commentaire!!!Comment peut-elle se trouver dans ce classement? lol
Je suis pourtant une personne tolérante, même s'il y a des bugs sur Certiferme, je prends mon mal en patience...malgré tout, aujourd'hui, je me demande à quoi ça sert d'essayer de poster des articles de qualité, d'essayer d'avoir un blog bien 'tenu', si nous ne sommes pas plus considérés! Je ne sais pas ce que vous en pensez...mais il y a tout de même un vrai manque de crédibilité sur cette plateforme.
Ne vous étonnez pas de ne plus trouver ce blog; il a été supprimé peu de jours après qu'il ait été dans ce classement!
 






<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :