Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 485 013
Nombre de commentaires : 14 624
Nombre d'articles : 1 235
Dernière màj le 25/05/2017
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
blog de la gentillesse et de la bonne humeur, voulez vous m'aider à semer des graines de sucre dans ce monde qui a besoin de chaleur et d'amitié ?
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
un parcours intimiste pour de belles découvertes...


notre chemin est empli de découvertes ... comme cette plante au fruit violet qui ressemble à un drôle d'ananas...


où ce champignon qui se développe sur une souche...


nous descendons vers la chambre d'eau pour apprécier le saule tétard au milieu du plan d'eau où les tétards de grenouille qui grouillent presqu'à la surface... sur le nombre peu survivront mais ils perpertueront l'espèce...


tout autour des plantes se développent, la grande consoude, la prêle...qui offrent leur joli feuillage...


nous "remontons" vers les bâtiments... le poulailler flamand offre au soleil sa joubarbe qui retiendra le chaume...


ici encore des plantes... délicates, originales ou surprenantes...


l'art topiaire est présent partout...


et la chambe "mixed-border" nous offre ses roses et ses tulipes....


Nous avons fait le tour du jardin, le soir décline doucement... la lumière se fait différente....


alors... pour ne pas partir encore... pour en profiter encore un peu... nous nous attardons.... une bière pour Philippe, un cidre pour moi et une délicieuse part de tarte maison rhubarbe et meringue, accompagnée d'une boule de glace vanille ...
un belle après-midi... que nous avons eu le plaisir de partager avec vous !



descendons la pente douce... (petit clic pour agrandir les photos)...


le chemin est tout tracé...


...  ...


une véritable symphonie de couleurs... en bleu... en mauve... 


en jaune...


en rose...


en blanc... la nature est musicienne aussi...

à bientôt pour la suite...






Nous avions visité le jardin remarquable du Mont des Récollets au mois d'août (vous vous souvenez c'était ici !, la... la.... la .... et encore ici ! ). 
Avec les fleurs du printemps, nous y sommes retournés...quittons le parking et entrons... 
(pour se sentir tout à fait de le jardin... clic sur les photos !)


des carrés bien nets, l'entrée est accueillante avec ses narcisses blancs...


J'aime retrouver cette longue bâtisse et ses jolis volets...


les arbres fruitiers ont aussi ces mêmes narcisses au pied...


une jolie glycine d'un joli ton de parme...


cet arbre est curieux avec ces branches habillées de boules de feuillage...


le corridor des azalées est coloré de charmante façon...


des bouquets de petits buissons fleuris parcourent notre chemin...


nous retrouvons la chambre des berlingots...


du blanc, du vert.... partout ! ....


au pied des arbres, des touffes d'ail des ours...


les trous dans la haie et d'autres ouvertures bien conçues, nous permettent d'apprécier les alentours...


de belles échappées...


nous retrouverons partout des arbres en fleurs...

à bientôt pour la suite...



dès la première page, l'atmosphère est étrange, pas comme dans les autres livres, on sent qu'il y a beaucoup  d'évènements passés et à venir dès les premières lignes... 
Une  enquête policière mais pas que ... la découverte de l'univers de Monet et de sa vie, la vie à Giverny avec les touristes, des histoires d'amour mais jusqu'où peut aller l'amour ? 
Attention quand on commence ce livre, on ne le lâche plus !



La Petite Fille de Madeleine nous a proposé cette sympathique recette, rapide et savoureuse (ici !).
Ce qui m'a donné l'idée d'utiliser les feuilles de brick qui me restaient et un peu de ricotta.
J'ai étalé la ricotta, mis les petits carrés de chocolat et une poire en tout petits bouts. J'ai refermé comme un nem, badigeonné avec un jaune d'oeuf, fait deux ou trois fentes (pas jusqu'au bout) et mis au four... Quand le gâteau a été froid j'ai saupoudré de cassonnade. Merci Madeleine c'était très bon !



C'est beau un nuage !

 20/05/2017
Cet après-midi il  fait beau et dans le ciel, les jolis nuages blancs se détachent sur le fond bleu... bon week end !



ce matin... deux cartes postales !!!

de Chantal qui voyage dans la garrigue parfumée  humm ! merci Chantal


de Sylvie et Marc qui sont au pays des cigognes dans l'Alsace si pittoresque ! merci à vous deux !

je les regarde puis les petits mots au dos puis je les retourne à nouveau... un grand plaisir !!!



Depuis hier... 6 ans de merveilleuses photos d'insectes, d'oiseaux, de plantes si petites que nous ne les voyons pas sans son coup d'oeil averti ! de recettes orginales et naturelles, de légendes et d'histoire, de quoi rêver avec Dame nature... bon anniversaire de blog Mireille !

sur son blog, la photo de la gentille mélitte à fleur de mélisse (ici !)



J'avais choisi un poulet pas trop gros, "élevé plein air" à chair jaune, venant du Maine...
Bien sûr il en restait un peu...
de petites croûtes de vol-au-vent,
une béchamelle avec des dés de champignons, de poulet et de cornichons,
un peu de poivre (la sauce tomate était salée déjà), de la sauce tomate naturelle et un peu de ciboulette en décor... allez hop au four pour ce soir et demain...



figure de proue des temps modernes, cette vahinée n'a rien à envier à ses consoeurs...



tricot folies

 07/05/2017
vient d'ouvrir en centre ville. Une passionnée du tricot de qualité... un endroit douillet et convivial... souhaitons lui bonne chance...



un amour d'oiseaux

 07/05/2017
Je vous avais parlé de "ma petite une patte" ici. Eh bien soit c'est un monsieur soit une dame mais il ou elle a trouvé l'élu(e) de son coeur...
il y a trois supports sur le balcon ... Au début, l'un mangeait pendant que l'autre surveillait et puis...  c'est tellement mieux d'être à deux !....


et encore mieux quand on s'échange la nourriture !!! bon nous assurerons la nourriture jusqu'après la nichée ensuite, il fera beau et ils s'en sortiront très bien sans nous...


et ce matin, Madame la grive cherchait dans le parterre de fleurs du centre ville de quoi se restaurer.... (pas facile à voir, elle se confond très bien avec l'entourage... elle est au centre bas de la photo)...
 



trop bien !  quand j'ai lu cette recette j'ai tout de suite eu envie d'essayer... et voilà... c'est pour ce soir avec une petite vinaigrette parce que je n'ai pas mis trop de piment (mon estomac est un monsieur délicat qu'il faut ménager lol )
La prochaine fois je ferai attention à mettre bien du beurre partout pour le démoulage. Mes bords ne sont pas parfaits. pour épater mon chéri je les ai baptisés "Médaillons aux asperges de Laurence"...
merci Laurence (sa recette dans les commentaires ici).



Street Art 2017

 30/04/2017
cette année, ce sont les grilles des écluses qui constituaient le projet Street Art. Ce passage mène à la salle de spectacles des "4 Ecluses" (ici) ...


Les grilles étaient peintes en bleu, elles ont pris les couleurs de l'arc-en-ciel. C'est très plaisant à voir de loin et de près...


des "petits drapeaux" sont attachés au-dessus... approchons-nous.... ce sont des drapeaux de prière thibétains !... 

Je  précise qu'ici le street Art s'est seulement inspiré des drapeaux de prière et que l'explication de Wikipédia ne concerne que les vrais drapeaux thibétains et non pas le Street Art...


source Wikipédia en ce qui concerne les drapeaux à prières : 
"Les drapeaux de prières ou drapeaux à prières sont de petites pièces de tissu rectangulaires colorées et imprimées, suspendues au passage des cols, au sommet des montagnes, au croisement des chemins, sur le toit des maisons, sur les ponts, à l'extérieur des temples, dans la région de l'Himalaya (Ladakh, Tibet, Népal, Sikkim et Bhoutan). Selon les adeptes du bouddhisme tibétain, le vent qui souffle, caressant au passage les formules sacrées imprimées, les disperse dans l’espace et les transmet ainsi aux dieux et à tous ceux qu'il touche dans sa course."


L'origine des drapeaux de prières remonterait au Bön, religion populaire ayant précédé le bouddhisme tibétain. Cette pratique est inconnue des autres branches du bouddhisme.

Les drapeaux de prières sont de deux sortes :

  • les loungta (tibétain རླུང་རྟ་, Wylie : rlung rta), chevaux du vent ou chevaux du souffle : guirlandes de petits rectangles de tissu imprimés de différents mantras ou de prières. Ils sont souvent de cinq couleurs : bleu, blanc, rouge, vert et jaune (ou parfois orange). Ils sont considérés comme des porte-bonheur possédant la capacité d’écarter les difficultés. Leur nom vient du cheval imprimé sur la plupart d’entre eux, cheval représenté portant les Trois Joyaux : le Bouddha, le Dharma (ses enseignements) et la Sangha (la communauté bouddhiste).
  • les darchok : longues bannières de tissu, accrochées à des mâts de trois à cinq mètres de haut. Ces bannières de couleurs variées présentent des textes sacrés."


Selon l'école Nyingma, la signification des couleurs est la suivante (dans l'ordre, le bleu étant toujours en haut, vers le ciel) :
  • bleu : l'espace (la voûte céleste) (Akashpura),
  • blanc : l'air (ou le vent, les nuages) (Vayapur),
  • rouge : le feu (Agnipura),
  • vert : l'eau (Nagpura),
  • jaune (ou orange) : la terre (Vasupara)."
Une réussite totale pour ce lieu où l'eau circule...



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :