Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 046 461
Nombre de commentaires : 101 359
Nombre d'articles : 8 828
Dernière màj le 20/05/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

CONFORT-MEILARS (29) - Notre-Dame-de-Confort de Meilars

 28/12/2023
Quand nous nous y mettons, nous sommes de vrais globe-trotter ! Cette année lors de notre séjour du côté de Morgat, nous sommes allés jusque Confort-Meilars, une commune du Cap Sizun dans le département du Finistère, en région Bretagne.

L'église Notre-Dame-de-Confort de Meilars, ancienne chapelle de pèlerinage, est devenue église paroissiale en 1910 et mérite le détour.

Vous pouvez voir ou revoir notre séjour "Terre et mer en Finistère" depuis le début en cliquant sur ce lien!


Cet imposant calvaire de forme triangulaire pour une longueur de quelque 5,3 mètres, en granit, date du 16e siècle.
À la Révolution, les statues des apôtres qui occupaient les trois niches encadrées de colonnettes en nid d'abeille disparaissent, et sont retrouvées décapitées en 1849.

En 1870, le sculpteur Yann Larc'hantec en sculpte de nouvelles, de 1,7 mètre, qu'il fait poser sur le socle du calvaire, au pied de la croix.
Ce Christ en croix est foudroyé en 1978 et refait par Pierre Floc'h.


La chapelle Notre-Dame-de-Confort de Meilars est construite sous François Ier, entre 1528 et 1544. Elle présente toutes les caractéristiques de la première période du style ogival.

Au 16e siècle l'église est très fréquentée par les pèlerins, et plus encore au 17e siècle après les prédications de Michel Le Nobletz, recteur de Meilars vers 1617.

La chapelle Notre-Dame-de-Confort était, à la fin de l'Ancien Régime, avec 1000 livres de revenus annuels estimés, la sixième de l'évêché de Cornouaille pour le montant de ses revenus.


L'extérieur se distingue par le grand nombre d'ouvertures, des fenêtres surmontées de frontons triangulaires à remplages flamboyants ornés de crosses végétales, de croix et de bouquets trilobés.


Statue de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle.


L'église abrite une grande roue à carillons qui surplombe le chœur et dont le cercle en bois est recouvert de douze clochettes.
Les fidèles la font tourner et sonner à la messe, le dimanche, mais aussi pour les baptêmes et les mariages.

Les pèlerins venant prier Notre-Dame de Confort, faisaient brûler un cierge devant sa statue et avaient l'habitude de faire une offrande avant de faire tourner la roue à carillons.

Elle aurait eu le pouvoir miraculeux de redonner la parole aux enfants muets ou affectés d'un défaut d'élocution.

L'origine de cette pratique serait un antique rituel en usage dans l'ancienne Armorique.

Belle visite !



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :