Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS


On se lève tous au moins une fois dans sa vie au milieu de la nuit.

Chaque individu doit prendre note du principe des 3 fois 30 secondes.

Pourquoi est-ce important ?

Le principe des 3 fois 30 trente secondes, permettra de réduire considérablement le nombre de morts subites.

Quand cela se produit, l'on se rend compte qu'une personne qui était toujours en bonne santé, est morte au cours de la nuit.

Souvent, nous entendons des témoignages de personnes.

Hier, je discutais avec elle ou lui, pourquoi est-il mort soudainement ?

La raison en est que, lorsque vous vous réveillez dans la nuit pour aller aux toilettes c’est souvent fait dans la précipitation.

Au lever, le cerveau manque de flux sanguin.

Pourquoi "le principe des 3 x 1/2 minute" est très important ?

Au milieu de la nuit quand vous êtes réveillé par l'envie d'uriner (par exemple) si vous vous levez tout à coup, le cerveau est anémié en raison du manque de sang et provoque une insuffisance cardiaque.

C’est pourquoi il est conseillé de pratiquer "la méthode des 3 1/2 minutes" qui sont:

Lorsque vous vous réveillez, restez au lit, couché pendant 30 secondes.

Puis, asseyez-vous sur le lit pour la 1/2 minute suivante.

Abaissez vos jambes, assis sur le bord du lit pour la dernière demi-minute.

Après cela, vous n’aurez pas le cerveau et le cœur anémiés,

car vous ne manquerez pas de sang, ce qui réduit la possibilité d'une chute et donc la mort subite.

Partager avec la famille, les amis et proches.

Il peut se produire indépendamment de l'âge : jeune ou vieux.

Ne soyez pas égoïstes, partagez ceci au maximum c'est aimer et sauver des vies.

 




Nous tombons malade parce que nous nous éloignons des principes fondamentaux auquel notre corps est programmé.

Ces principes fondamentaux sont entre autre :
–  Une alimentation saine
–  Un sommeil réparateur
–  Une activité physique
–  Une gestion des émotions
–  Une hygiène mentale
–  Un contact avec la nature
–  Un ensemble de relations sociales
–  etc …

Je trouve personnellement que notre alimentation moderne est de plus en plus génératrices de maladies.
Au début, on pense que c’est quelque chose de normal et que les maladies nous arrivent comme ça par hasard.
Grâce à l’épigénétique maintenant, nous avons la preuve scientifique qu’une maladie dont on est victime n’est pas le fruit du hasard mais plutôt une combinaison de plusieurs facteurs (notamment ceux cités plus haut) qui sont trop décalé par rapport à notre niveau d’équilibre.


 depuis 3 ans maintenant, j’ai reconstruit mon mode de vie pour le mettre au service de ma santé et mon bien-être pour arrêter de tomber malade, me sentir fatigué en permanence et lessivé mentalement avec des idées noires qui m’agressaient l’esprit.
Je reconnais que mes changements alimentaires ont été les plus remarquables pour moi dans mon état de santé, c’est pourquoi j’aimerai vous donner 10 conseils pour transiter vers une alimentation saine au service de votre santé.

 

en 1er. Evitez les sucreries raffinées.

Je vous conseille d’éviter les sucreries raffinées qui ne contiennent aucun élément nutritif pour votre corps et contiennent en plus de ça des additifs alimentaires. Certains de ces additifs sont extrêmement dangereux pour notre santé comme par exemple le glutamate monosodique que l’on retrouve dans la majorité des produits de nos supermarchés sous différents nom, l’aspartame et l’acésulfame-K dans les produits light ou sans sucre. Les sucreries sont dévitalisés et font dégénérer nos cellules à terme.

Personnellement, je consommais des sucreries entre les repas lorsque j’avais un creux mais désormais je prends des repas de fruits à la place. Vous pouvez prendre vos fruits préférés et les manger en quantité jusqu’à ce que votre point de satiété soit atteint.
A la fois, vous allez apporter à votre corps des nutriments essentiels pour vos cellules mais aussi vous allez vous éviter l’une des plus grande source d’acidité qui est propice au développement des maladies.

en 2ème. Préférez les laits végétaux

Dans le lait de vache et les produits laitiers traditionnels, il y a 3 facteurs de croissance qui sont ne pas adaptés à notre génétique humaine.
Nos cellules ne sont pas adaptés pour recevoir des informations génétiques du style : prends 3 kilos par jour, fais pousser tes cornes, fais pousser ta queue, etc…
C’est complètement inadapté à l’organisme humain sans parler du fait que passer l’âge de 3 ans, nous n’avons plus les fonctionnalités digestives et physiologiques pour traiter et digérer le lait.

Il y a également un grand amalgame autour du calcium parce que nous avons intégré l’idée que le calcium des produits laitiers est le meilleur pour avoir des os solides.
Or le calcium animal est inorganique et qu’il n’est pas assimilable par le corps humain parce qu’il est pasteurisé par des processus industriels.
Il est assimilé à hauteur de 40% maximum et 25% en moyenne. Alors que dans les végétaux, le calcium est assimilé en moyenne à 75%, ce qui est très différent.

Pasteurisé à 145°C pendant quelques secondes pour les produits laitiers, les enzymes et les minéraux sont détruits, c’est pourquoi le calcium des produits laitiers est inutile et peut entraîner à terme des carences.
Ce sont les pays scandinaves les plus consommateurs de produits laitiers qui sont les plus frappés par l’ostéoporose (avoir des os fragile) et souffre de factures.
Alors que les pays les moins consommateurs sont le moins touchés par les problèmes articulations.

Personnellement, j'ai  été une grossse consommatrice de produits laitiers mais lorsque j’en ai besoin pour une préparation ou quoi, je privilégie les laits végétaux comme le lait d’amande, le lait de sarrasin, etc…
Si vous souhaitez conserver du lait animal, je vous conseille de prendre du lait de chèvre cru parce qu’il a moins d’effets nocifs et est plus équilibré en terme de nutriments pour notre corps.

en 3ème. Oubliez les produits à base de blé.

Les aliments farineux qui sont le fondement de notre alimentation moderne est à mon sens le plus impactant sur notre état de santé. Les céréales sont apparus dans notre alimentation il y a environ 10 000 ans. Les anthropologues s’entendent à dire que depuis leur introduction dans notre alimentation que la santé humaine a commencé à se dégrader de manière générale avec notamment des déformations de la mâchoire, l’apparition des caries, des déficiences en fer, etc…

En réalité, nous avons adopté les céréales pour leur conservation sur le long terme mais en aucun cas pour des raisons de santé. Nous ne sommes pas programmé génétiquement pour digérer les céréales et les produits céréaliers, notre corps ne reconnaît pas cette nourriture.
Notre génétique a très peu évolué depuis des milliers d’années. Les céréales sont des amidons concentrés qui élève notre taux de sucre dans le sang et contribuent à de nombreuses maladies comme le diabète, l’obésité, l’asthme chronique, l’arthrite, etc…

Personnellement, j’ai toujours été une grande consommatrice de pain, de pâtes, de pizza, de sandwich. Ca a été très dur d’accepter ce fait parce que je perdais tout le plaisir de manger mais j’ai compris que les nombreux rhumes que j’avais durant les 32 premières années de ma vie était le résultat d’un consommation excessive de farineux.
De même qu’un enfant sur 7 est maintenant asthmatique de nos jours.

Je vous conseille de remplacer les produits à base de blé par des produits à base de sarrasin qui n’est pas une céréale contrairement à ce que l’on pense et que le sarrasin est plus adapté à l’humain en terme de balances nutritives. De plus, le sarrasin ne contient pas de gluten.
Avec ou sans gluten, le blé reste nocif parce qu’il contient d’autre protéines qui sont nocives pour le corps. Par exemple pour remplacer les pâtes blanches, vous pouvez les remplacer par des pâtes 100% sarrasin.

en 4ème. Consommer moins de viande.

Notre consommation de viande est excessive dans nos sociétés occidentales à mon sens. Notre structure digestive est faite de long intestins et de tout petit reins. Des petits riens qui permettent de filtrer une petite quantité d’acide urique contenu dans les viandes. La consommation de viande en excès va abimer nos reins et encrasser notre organisme à terme.
Il est important de rappeler que ce n’est pas la majorité des personnes dans le monde qui consomme de la viande.

Il suffit de faire rapidement un tour du monde pour voir que dans les pays orientaux, ces populations ont une alimentation à base de végétaux et sont très peu obèse et sujet à des maladies de civilisation alors que dans nos pays occidentaux, les viandes sont très répandus et le taux d’obésité n’arrêtent pas d’exploser.
La consommation de viande si elle est en excès est responsable de la prise de poids. Sans parler du fait que les graisses animales sont moins métabolisées que les graisses végétales et compliquent la circulation sanguine. Les protéines animales sont moins adaptés et finissent par abîmer le foie si elles sont consommées en excès.

Personnellement, je vous conseille de réduire votre consommation de produits animaux à quelques fois dans la semaine en terme de quantité. Concernant la qualité, je vous conseille de prendre de la viande de bonne qualité que vous pouvez trouver dans les boucheries artisanales par exemple.
Une viande dépourvue de résidus d’antibiotique qui altère la flore intestinale et de vaccins qui contiennent des métaux lourds neurotoxiques et des agents immunodépresseurs que l’on retrouve la plupart du temps dans les viandes issues des élevages intensifs.

en 5ème. Consommer des poissons d’eau douces.

Les poissons sont des aliments certes plus digestes que les viandes mais les poissons pêchés en mer contiennent des métaux lourd comme le mercure et des hydrocarbures qui sont rejetés par les activités industrielles. Maintenant, il y a les poissons d’eau douce comme la truite, la carpe, la perche et bien d’autre qui apportent des bons nutriments des bonnes graisses et du phosphore.

en 6ème. Manger des oeufs biologiques.

Il y a quatre catégories d’oeufs en France, dont 2 qui correspondent aux oeufs d’élevage intensifs où les poules sont élevé en cage. 16 poules par mètre carré soit une feuille A4 par

poule qui ne servent qu’à pondre des oeufs en masse pour faire du profit. Il n’y a aucune vie dans les hangars où sont élevé ces poules qui sont nourris au maïs transgénique enrichie en Oméga 6. Une sur quantité d’oméga 6, déstabilise la balance nutritive entre Oméga 3 et Oméga 6, ce qui est néfaste pour l’organisme humain. Sans parler des antibiotiques et des vaccins que l’on administre à ces poules pour les mêmes raisons que le bétail.

C’est pourquoi, je vous conseille de prendre les deux autres catégories d’oeufs qui existe, à savoir des oeufs biologiques avec des poules élevés en plein air. Leur nourriture est issue de l’agriculture biologique et il n’y a aucun antibiotique et vaccins qui est administré à ces poules.
Le blanc d’oeuf de ces poules contient des protéines d’une très haute valeur biologique contenant les 8 acides aminés essentiels à l’organisme humain. Cette protéine sert même de référence pour évaluer la qualité des autres protéines alimentaires. Le jaune d’oeuf quand à lui est riche en bonne graisse, contient de nombreuses vitamines (A, B2, B5, B9, B12, D, E, K) et des antioxydants dont la lutéine et la zéaxanthine qui sont extrêmement puissants.

En terme de quantité, vous pouvez en consommer jusqu’à 3 par jour sans impacter votre état de santé. N’ayez pas peur du cholestérol parce que nous avons pointé du doigt à tort le cholestérol comme étant le responsable des maladies cardiovasculaires alors que ce sont les graisses et les huiles hydrogénées qui ont été introduites, il y a environ 50 ans au même moment où les maladies cardiovasculaires ont commencé à exploser.

en 7ème. Distinguer les bonnes des mauvaises graisses.

On nous recommande à tort de ne pas consommer trop gras parce que c’est mauvais pour la santé ou que ça fait grossir. On ne peut pas mettre tout mettre dans le même panier. Il y a les bonnes et les mauvaises graisses comme il y a les bons et les mauvais sucres. Les mauvaises graisses sont les huiles et les graisses hydrogénées comme l’huile de tournesol, l’huile de palme, l’huile de colza mais aussi les graisses que l’on trouve dans le beurre, les fritures, etc… Ce sont ces mauvaises graisses qui compliquent la circulation sanguine et qui peuvent occasionner une maladie cardiaque.

Les bonnes graisses à contrario sont les graisses naturelles. Les graisses d’origine végétale sont plus adaptées à notre physiologie comme par exemple les avocats, les olives, les noix de coco, les amandes, les noix de macadamia, etc…
Ce sont de bonne graisses qui fluidifie la circulation sanguine et prévient les maladies cardiovasculaires, favorise le transit intestinal, répare la muqueuse intestinale pour favoriser l’assimilation des nutriments.

Beaucoup de personne pensent parce que nous mangeons quelque chose de gras alors nous allons prendre de la graisse. Ce n’est pas exact, il y a une grande différence entre les graisses alimentaires et les graisses corporelles.
Si quelqu’un mange des quantités d’avocats, je suis persuadé que cette personne ne prendra pas un kilo de graisse superflue. Par contre, les mauvaises graisses ne sont pas métabolisé par notre organisme, c’est pourquoi notre corps va les éliminer lorsqu’il en a l’énergie sinon il va les stocker sous forme de matière grasse lorsqu’il est en manque d’énergie.

Si je peux vous donner un conseil, à la place des huiles hydrogénées je vous conseille de prendre de l’huile d’olive biologique si possible et prendre des bonnes graisses contenus dans les végétaux parce qu’après tout le bon gras, c’est la vie!

en 8ème. Des aliments vivants en abondance.

Les aliments vivants sont les aliments les plus riches en termes de nutriments pour notre corps. Ce sont les aliments que l’on trouve à l’état brut tel que la nature nous les offre. Les aliments vivants regroupe tous les fruits sucrés, les fruits gras, les fruits oléagineux, les légumes, les salades, les algues, les graines, les noix, les champignons, etc…

Les aliments vivants sont les seuls aliments que l’on a dans notre alimentation actuelle qui contiennent des micronutriments, c’est à dire des vitamines, des minéraux, des enzymes, des oligo-éléments, des antioxydants et bien d’autre substances actives dont on a impérativement besoin pour s’assurer une bon état de santé d’un point de vue alimentaire.

Il y a toutes les substances dont le corps a besoin dans les végétaux. Personnellement, je n’étais pas habitué à consommer quotidiennement des fruits et des légumes crus, mais maintenant je me rends compte que ce n’est pas méchant de prendre quelques fois des aliments vivants : une salade de crudité en entrée, des fruits entre les repas lorsque l’on a un petit creux, etc…

Si nous consommons une majorité d’aliments vivants, nous évitons le phénomène de leucocytose digestive qui alerte en permanence notre système immunitaire et nous prévient de la majorité des maladies. En moyenne les occidentaux ont moins de 20% d’aliments vivants dans leur alimentation quotidienne. C’est pourquoi nos corps sont parfois intoxiqués et ont besoin de déclencher des maladies fonctionnelles pour pouvoir se libérer de cette surcharge de toxines qui empêche notre corps de fonctionner de manière optimale.

en 9ème. Evitez les mauvaises combinaisons alimentaires.

Je sais que c’est particulièrement apprécié de faire des plats recherchés et élaborés mais d’un point de vue digestif, ce n’est pas le plus recommandé pour notre corps. Les enfants d’ailleurs sont attirés par les choses simples et qu’ils n’apprécient pas forcément certains mélanges alimentaires.
De mauvaises combinaisons alimentaires peuvent être à l’origine de nombreux troubles de santé et en particulier digestifs.

Si je peux vous donner un conseil, c’est d’éviter de mélanger les lipides et les glucides, c’est à dire les sucres et les graisses. Lorsqu’ils sont mélangés, les deux vont entrer en concurrence pour pouvoir se faire digérer ce qui va demander beaucoup d’énergie nerveuse au corps.
On conseille en général de ne pas mélanger les graisses et les sucres pour les personnes qui veulent perdre du poids mais c’est exactement la même chose pour une personne quelconque. Le résultat est le même sur notre physiologie.

Je vous conseille également de consommer les fruits seuls et le plus éloigné des repas parce que la digestion des fruits utilise les sucs digestifs nécessaire à la digestion des autres aliments. Ensuite, vous pouvez mélanger les légumes avec toutes les grandes catégories d’aliments excepté les fruits. Légumes + Protéines, Légumes + Glucides, Légumes + Lipides, ce sont les repas types qui sont à la fois simple et complet lorsque nous couvrons ces repas types régulièrement dans une semaine.

et le 10 ème. Buvez l’eau la plus pure possible.

L’eau du robinet contient de nombreux polluants qu’il vaut mieux éviter. Il y a notamment le chlore qui altère la flore intestinale, le calcaire qui encrasse notre organisme, les résidus hormonaux que l’on appelle des perturbateurs endocriniens issues des médicaments et des pilules contraceptives par exemple.
C’est pourquoi, je vous conseille d’éviter l’eau du robinet de manière générale et en particulier si vous êtes en ville. Si vous habitez en montagne, il y a de grandes chances qu’il y a moins de polluants que l’on retrouve dans les eaux de villes.

Concernant les eaux en bouteilles, toutes les eaux ne se valent pas. Je vous conseille de boire l’eau la moins minéralisée possible parce que les minéraux inorganiques contenus dans les eaux en bouteille ne sont pas assimilables par l’organisme, c’est pourquoi ils sont des déchets que notre corps doit éliminer.
Pour vérifier si l’eau est minéralisé au pas, je vous conseille de regarder la valeur “Total Résidus Sec” sur l’étiquette de votre bouteille d’eau. Si cette valeur est au delà de 100 mg/L, vous pouvez considérer qu’il y a trop de polluants à éliminer.

Les eaux en bouteille les moins minéralisée sont à ma connaissance les marques : Montcalm, Luchon, Mont Roucous, etc…

L’eau distillée reste à l’heure actuelle le meilleur moyen d’avoir l’eau la plus pure possible parce que la distillation permet de filtrer tous les polluants, minéraux y compris. Vous avez cependant besoin d’un distillateur pour obtenir cette eau pure. Une fois distillée, vous pouvez la reminéraliser l’eau avec des minéraux organiques cette fois ci, avec quelques gouttes de citron par exemple.

 




Mon coin savonnerie

 16/09/2017
Dans cerre première partie, j ajoutes des additifs naturels aux bases de savon prêtes à l'emploi. Certains savons ne contiennent pas de colorant ; ce sont les additifs qui leur donnent une teinte  naturelle distincrive. Les additifs confère aux savons des propriétés nourrissantes, exfoliantes, hydratantes ainsi que d'autres qualités bénéfiques. II vaut mieux vous en tenir aux quantités d'additifs indiquées car si vous en mettez trop, vos savons risques d'être mous et visqueux.

recette 1
Avoine à la camomille 
Donne 2 savons de 113 g (4  oz).
Base de savon : 240 ml (8 oz) à l'huile de coco
Parfum: 10 gomrcs de camomille Colorant :
5 gounes de jaune Additifs :
1 c. à rhé de fleurs de camomille séchées,
111 c. à thé de flocons d'avoine enriers
Moule:
recrangle de 120 ml (4 o:z.) 

Recette 2
Avoine à la cannelle
Donne 2 savons de 113 g (4 oz).
Base de savon : 240 ml (8 oz) à l'huile de coco Parfum :
15 gourres de cannelle Colorant : 2 gouttes de rouge
Additifs : l/4 c. à rhé de cannelle en poudre,
l/2 c. à thé de flocons d'avoine enriers grillés,
mélangés à 1 c. à rhé de glycérine liquide
Moule : rond bombé de 120 ml ( 4 oz) 

 
Recette 3
Exfoliant à la cannelle et au romarin
Donne 2 savons de 85 g (3 oz).
Base de savon : 180 ml (6 oz) à l'huile de coco
Parfums : 10 gouttes de cannelle, 5 gouttes de romarin
Colorant : 3 gouttes de vert 
Adclirifs : 1 /4 c. à thé de semoule de maïs,
1 /4 c. à thé de cannelle
1/4 c. à thé de romarin entier séché,
mélangés à 1 c. à rhé de glycérine
Moule: ovale de 90 ml (3 oz)

Recette 4
Maïs et canneberge
Donne 2 rondelles de 113 g (4 oz). 
Base de savon : 240 ml (8 oz) à l'huile de coco
Parfums : 10 gouttes de canneberge, Parfum : 10 gouttes de canneberge
Addidfs : 1/4 c. à thé de semoule de maïs,
l/2 c. à thé de canneberges séchées hachées menu,
6 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse
Moule : cube en plastique rond de 6 cm (2.1/2 po) 



Tout est dans l’alimentation en ce qui concerne la lutte et la prévention du diabète. Il est ainsi important de connaître l’index glycémique de certains aliments pour un régime alimentaire adéquat. Voici quelques aliments simples anti-diabète ...
                                   1 Les pommes
Les pommes, faibles en glycémie, peuvent être consommées crues ou cuites pour réduire les risques de diabète de type 2
. Les personnes souffrant de cette maladie peuvent donc les déguster en quantités raisonnables pour leur collation.

                                      2. Le vinaigre
Saviez-vous qu’intégrer un peu de vinaigre dans vos repas quotidiens permet de mieux gérer le taux de sucre dans le sang ? Tous les types de vinaigres auraient un effet positif sur le taux de glycémie  chez les personnes diabétiques.
                                      3. L’avocat
L’avocat est idéal pour contrer le diabète. Grâce au bon gras qu’il contient et sa riche composition en fibres, ce fruit permet de contrôler le taux de sucre dans le sang. Plutôt que de les manger en salade, essayez la purée d’avocat pour changer !
                                      4.la canelle
La cannelle peut diminuer le taux de glycémie de 25% chez ceux qui en consomment. Comme elle joue un rôle bénéfique sur la production d’insuline, vous pouvez en saupoudrer un peu sur votre thé ou café au lieu de les sucrer.
                                     5.Huile d’olive
La consommation d’huile d’olive permettrait à une personne de réduire d’au moins 50% ses chances de souffrir du diabète. N’oubliez donc pas de l’inclure dans vos recettes désormais !

                                      6.Les lentilles
En raison de leur index glycémique faible, les lentilles permettent aussi de réguler le taux de sucre dans le sang. Ces aliments, riches en fer et en fibres, s’avèrent très prometteurs pour prévenir et gérer le diabète.

                                     7.L'aubergine
 Les aubergines permettent d’inhiber les enzymes digestives, responsables de la transformation de la  nourriture en glucose. Elles sont ainsi recommandées pour limiter l’élévation du sucre sanguin après chaque repas.
                    8.Les poissonsr iches en oméga-3

 Les poissons très riches en oméga-3 permettent de réduire les risques de diabète. Les personnes qui consomment régulièrement du thon, du saumon et du maquereau ont des niveaux sanguins plus élevés en acides gras oméga-3.
                                         9.Le Brocoli
Le brocoli est riche en chrome, un élément qui joue un rôle important à long terme pour équilibrer la glycémie.

Si vous n’en êtes pas amoureux, cachez-le dans les soupes, les plats de pâtes, les ragoûts, faites-le sauter à l’ail, à la sauce soja, à la moutarde ou à l’huile de sésame grillé (ou toute combinaison de votre choix) pour être conquis par son goût.
.                                       10. La Carottes
Les carottes représentent une des sources naturelles les plus riches en bêta-carotène, connu pour réduire les risques de diabète et mener à un meilleur équilibre glycémique.

Fatiguée de croquer des bâtonnets? Faites des frites! Tranchez les carottes en fines lanières, déposez-les sur une plaque de cuisson, assaisonnez d’huile d’olive, de sel et de poivre. Grillez à 200˚C  pendant 40 minutes.

                                        11.Dinde ou poulet
Hachée ou entière, la poitrine est toujours plus maigre que la viande brune des cuisses et des pilons. Ne mangez jamais la peau en raison de sa teneur élevée en gras saturés, et si vous achetez de la dinde hachée, assurez-vous que l’emballage indique que c’est bien de la viande de poitrine.

                                         12. l'Œuf
Un œuf ou deux n’augmentera pas votre taux de cholestérol, et vous vous sentirez comblé durant des heures.

Pour faire sauter un œuf, vaporisez une poêle d’un aérosol de cuisson, attendez que le blanc d’œuf fasse des bulles et, d’un mouvement continu, faites glisser la poêle rapidement vers vous, puis vers l’avant avec un léger haussement du poignet.

                                          13. Graines de lin
Ces graines d’un brun luisant remportent le tiercé du diabète : elles sont riches en protéines, en fibres, et en bon gras, du même type que celui contenu dans le poisson. Elles sont également source de magnésium, un élément essentiel pour équilibrer la glycémie, car il aide les cellules à absorber l’insuline.

Saupoudrez-les sur des céréales, du yogourt, ou de la crème glacée ; incorporez-les aux pains de viande, aux boulettes, aux hamburgers, aux crêpes et au pain.
                                          14. Lait et yaourt
Ce sont des aliments riches en protéines et en calcium, ce qui, selon les études, peut aider à perdre du poids. Une alimentation qui comprend des produits laitiers peut combattre l’insulinorésistance dans le diabète.

Si vous n’aimez pas le goût du lait écrémé, essayez un produit ultra-pasteurisé, plus épais et plus crémeux que le lait écrémé courant. En outre, le yogourt à la grecque, peu gras, a un goût plus intéressant que ses équivalents nord-américains. Versez-y un filet de miel.
                                            15. Noix
Par leur teneur élevée en fibres et en protéines, les noix sont un aliment à combustion lente qui convient à la glycémie. Bien qu’elles soient riches en lipides, c’est toujours ce gras mono-insaturé qui est bon pour vous.

La torréfaction libère la saveur des noix et en fait un excellent complément aux entrées et aux soupes d’automne. Étalez des noix décortiquées sur une tôle à biscuits et rôtissez au four à 150˚C (300˚F) de 7 à 10 minutes.
                                           16. Graines
Toutes les sortes de graines – citrouille, tournesol, sésame – sont remplies de bons gras, de protéines et de fibres qui se combinent pour maintenir la C’est aussi une source naturelle de stérol, qui fait baisser les lipides dans le sang.

Gardez dans votre sac ou votre poche une petite boîte métallique remplie de vos graines non salées favorites en cas de fringale, ou faites-vous servir une César sans croûtons et parsemez-la de graines de citrouille ou de tournesol.
                                           17. Avoine
Elle est constituée de fibres solubles qui, mélangées à l’eau, forment une pâte. Elle s’agglutine à votre bol alimentaire, établissant une barrière collante entre les enzymes digestives de l’estomac et les molécules d’amidon de votre repas. Ainsi, votre système prend plus de temps pour convertir en sucre sanguin les glucides ingérés.

Achetez de la farine d’avoine et utilisez-la pour épaissir les sautés, les ragoûts et les soupes. Ou ajoutez de l’avoine moulue (pas du type préparation rapide) aux mélanges à muffins.

glycémie basse et éviter les maladies cardiaques.18. Beurre d’arachide
Une étude a révélé que manger du beurre d’arachide atténue l’appétit jusqu’à 2 heures de plus qu’une collation sucrée et pauvre en fibres, ce qui fait de ce favori des enfants un allié des adultes pour la perte de poids. Les acides gras mono-insaturés aident aussi à équilibrer la glycémie.
                                        18. Pain complet
Si vous mangez beaucoup de pain blanc (bagels inclus), il suffit de passer aux grains entiers pour améliorer votre sensibilité à l’insuline. Une étude effectuée auprès d’environ 1000 hommes et femmes a révélé que plus ils consommaient de grains entiers, plus leur insulinosensibilité était élevée et leur glycémie stable.

Cherchez le pain à la texture la plus grossière que vous pouvez trouver: c’est cette rugosité qui va ralentir la digestion.
                                       19. Patate douce
Mangez une patate douce cuite au four et votre glycémie augmentera de moins de 30% que si vous mangiez une pomme de terre. Les patates douces sont constituées de fibres qui luttent contre la maladie et de nutriments dont près de 40% sont d’un type soluble qui abaisse le cholestérol et ralentit la digestion. Elles sont aussi très riches en caroténoïdes, des pigments jaunes et orange qui aident l’organisme à réagir à l’insuline. De plus, elles sont remplies d’acide chlorogénique, un composé végétal naturel qui peut aider à réduire l’insulinorésistance.

cette liste est suggestives ....




Aujourd'hui chaque français consomme 89 kg de viande.

Alors que dans les années 60 on vantait les bienfaits sur la santé et que de larges campagnes étaient organisées pour sensibiliser la ménagère, de nos jours les discours tenus sont tout autre.

Depuis 1950 la consommation mondiale de viande a été multipliée par 5 ce qui n'est pas sans conséquence sur la planète....

70% des surfaces à usage agricole sont consacrées à l’élevage pour cultiver des céréales (souvent OGM) afin de nourrir les animaux. Cela représente environ 30% des terres émergées non couvertes par les glaces.

Pour cultiver ces céréales, on déboise en masse la forêt amazonienne. 90% de cette déforestation est due à l'élevage, que ça soit pour les cultures ou le pâturage.

Au niveau des ressources nécessaires pour produire un kg de boeuf, il aura fallu utiliser 15500 litres d'eau et 7 kg de céréales.
Comparativement il aura fallu 900 litres d'eau pour 1 kg de soja, 590 litres d'eau pour 1 kg de pomme de terre et de blé.

Concernant l'impact environnemental, l'élevage est responsable de 14.5% des émissions de GES, soit plus que l'ensemble du secteur des transports combinés.

Enfin, sur le bien-être animal, cette question est quasi inexistante.
En France, 83% des 800 millions de poulets et 95% des cochons sont élevés en hangar sans jamais voir la lumière du jour.
En France chaque année plus d'un milliard d'animaux sont abattus et au niveau mondial plus de 63 miliards.

Le constat est alarmant : d’ici à 2050, avec neuf milliards d’individus, la Terre ne sera plus en mesure de subvenir à nos besoins alimentaires.

"Réduire de moitié la quantité de viande que nous mangeons, je crois que si nous faisions cela nous y gagnerions en santé et la planète aussi. "Daniel Zimmer, ingénieur agronome et hydrologue, ancien directeur du Conseil Mondial de l'Eau.
 



Contrairement aux idées reçues, le calcium n'est pas uniquement présent dans les produits laitiers et ses dérivés.

Le corps n'est capable d'absorber que 30% à 35% du calcium animal tandis que le calcium végétal est absorbé jusqu'à 70%.

Les végétaux sont donc de très bonnes sources pouvant en apporter tout aussi bien et pour certains d'entre eux en plus grande quantité.

Par exemple, un verre de lait de 240 g apporte 300 mg de calcium, dont 32% est absorbé, soit un peu moins de 100 mg de calcium net. En comparaison, il faut consommer moins d’une portion (0,7) de chou chinois pour retirer la même quantité de calcium.

De manière générale, les aliments d’origine animale apportent peu de calcium, entre 15 et 20 mg pour 100 g,
De plus, plus on mange de protéines animales, plus on élimine de calcium : chaque fois qu’on avale un gramme de protéines animales en plus, on perd environ 1 mg de calcium.

Le calcium est un élément chimique essentiel pour la matière organique surtout connu pour la formation des os et des dents à 99%. Seul 1% ducalcium aide le coeur, les muscles, la coagulation du sang, et le bon fonctionnement des nerfs. Il est l'élément le plus actif dans le corps et il joue également un rôle très important en physiologie cellulaire.

Il aide à prévenir ou à traiter de nombreuses maladies telles que l'ostéoporose, l'hypertension artérielle, les calculs rénaux,

Idéalement dans une alimentation riche en fruits et légumes, un apport journalier de 500 à 700 mg par jour est suffisant.


les fruits qui contienne plus de calcium sont les oranges, les figues, la rhubarbe et le cassis .

les légumes comme l 'oignon, le cresson, le brocolis, les épinards, le chou vert frisé ,le rutabaga sont une tres bonne source de calcium.

les légumineus comme les haricots blancs, les haricots rouges, les pois chiche, les lentilles et le soja sont tres riches en calcium.

certains  fruits secs commes les noix,les noisettes et les amandes aussi sont très riches en calcium .

les même source de calcim dans les herbes  dans l'aneth basilic la menthe l'origan le persil et le thym.

les autres sources commes le tofu apporte du calcium et des protéines , les graines de chias et les graines de sésames sont aussi très riches en calcium.

a bientôt pour d autres articles sur ma santé depend de ce que je mange.




1. Les pois chiche sont riches en protéines, en minéraux, en vitamines et sont pauvres en graisse.
Leur eau de cuisson peut remplacer le blanc d’oeuf dans de nombreuses recettes de pâtisserie.19g*

2. Les graines de courge en plus d’être protéinées, ont une haute teneur en acides gras essentiels et en zinc. Elles nettoient également naturellement le système digestif. 19g*

3. Les graines de chia sont excellentes pour la santé car elles contiennent des omega 3, des omega 6, des protéines, des fibres et possèdent un pouvoir anti-oxydants. Elles aident également à lutter contre le surpoids et les maladies cardio-vasculaires. Elles peuvent se saupoudrer sur les smoothies.20g*

4. Les haricots rouges ont une haute tenueur en fer et leurs fibres régularisent à la fois le transit intestinal, le taux de cholestérol et le taux de sucre sanguin.22g*

5. Les amandes peuvent aider à réduire les taux de "mauvais " cholestérol. Elles sont aussi excellentes pour la santé des os, grâce notamment à leur forte teneur en minéraux.22g*

6. Le fenugrec est riche en vitamines, en phosphore et en fer. Il permet aussi la gestion des troubles gastro-intestinaux : infections, problèmes de digestion. Il maintient également l'équilibre du taux de sucre et du taux de cholestérol. 23g*

7. Les arachides sont une source de protéines et de " bons gras ".
Elles fournissent largement des vitamines, des oligo-éléments et des minéraux (fer, sélénium, magnésium, phosphore, manganèse et cuivre notamment), et aussi d'acides gras non-saturés, de fibres, de vitamines et d'antioxydants. Toutes ces nutriments ont des bienfaits sur la santé cardiovasculaire.26g*

8. Le chanvre, consommé sous forme de graines ou d’huile, présente de nombreux bienfaits nutritionnels. Ses graines, aussi appelées chènevis, sont source de protéines, minéraux, vitamines et fibres, et présentent surtout une teneur équilibrée en oméga 3 et 6. L’équilibre des acides gras dans l’huile et les graines chanvre est idéal pour la santé des artères et pour faire baisser le niveau de cholestérol dans le sang, à prévenir les maladies cardiovasculaires, à renforcer le système immunitaire et à préserver les membranes cellulaires du système nerveux. 30g*

9. Le soja en plus d'être réputé pour sa haute teneur en protéines contient tous les acides aminés essentiels. De plus, il ne contient pas de cholestérol et on y retrouve des gras de bonne qualité incluant des acides monoinsaturés et polyinsaturés. Il permet de diminuer du cholestérol, protège contre le surpoids, l'ostéoporose les cancers.36g*

10. La spiruline est une algue qui existe telle quelle depuis plus de 3 milliards d'années qui est considérée comme un super aliment pour ses propriétés anti-oxydantes, sa teneur en acides gras essentiels, en fer et en protéines. Elle peut se rajouter par exemple dans les smoothies ou les jus de fruits. 65g*
 
 * teneur pour 100g

a bientôt pour d autres articles sur ma santé depend de ce que je mange.



Un médecin américain fut intrigué en 1910 par la façon dont les indiens d’Amérique luttaient contre la douleur.
Il avait remarqué que les Indiens massaient des points situés sur la paume des mains et sur la plante des pieds, points que nous appelons aujourd’hui " zones réflexes ".
Comme pour l’acupuncture, le massage des zones réflexes repose sur la constatation que l’énergie vitale passe par certains canaux. Normalement, l’énergie circule librement, mais en cas de stress, de douleur ou de maladie, le flux énergétique ralentit ou se bloque.

Le massage des zones réflexes peut rétablir la circulation du flux énergétique.

Voici 3 zones des mains importantes et faciles à masser et que l’on peut faire partout :

Commencer toujours par la main droite, respirer profondément

Voici une façon rapide et simple pour soulager la douleur sans vous gaver de médicaments bourrés de produits chimiques.

Lisez consciencieusement  les instructions suivantes et améliorez votre état en massant les points de votre main :

1/ Localisez le point sur votre pouce qui est associé à la douleur dans votre corps. Appuyez dessus pendant 5 secondes.

Utilisez la technique du mouvement  "ondulé"
Placez votre pouce complètement déplié sur la zone à traiter. Ramenez-le lentement en arrière tout en repliant sa première phalange vers l'avant. Déplacez-le ainsi lentement sur le point réflexe dans un mouvement ondulé régulier en pliant et dépliant la première phalange

Utilisez un mouvement rotatif.
Posez votre pouce sur la zone à traiter. Sans décoller votre pouce de la zone que vous êtes en train de manipuler, massez-la dans un mouvement circulaire tout en augmentant petit à petit votre pression

2/ Relâchez la pression pendant 3 secondes.

3/ Appuyez de nouveau et répétez la même étape pendant plusieurs minutes. massé de l'intérieur vers l'extérieur de la zone

En cas de besoin massez les points correspondants.

Les points se trouvent parallèlement à droite et à gauche du corps 

faite les deux côtés

4. Faire cela au moins une fois par jour et vous vous sentirez beaucoup mieux !



Détendez-vous et buvez beaucoup d'eau après une séance. Au même titre qu'un massage ordinaire, les réflexologues recommandent que vous buviez beaucoup d'eau après une séance de réflexologie sur les mains. Une bonne hydratation aide votre corps à éliminer l'acide lactique qu'il a accumulé et qui a été libéré durant la séance. L'évacuation de cet acide lactique (qui prend entre 24 et 48 h après la séance) peut aussi engendrer une augmentation de la diurèse, une plus grande mobilité intestinale, une transpiration plus abondante et une altération du rythme veille/sommeil. Cela est tout à fait normal.

La libération d'acide lactique dans le corps est également responsable d'une sensation de chaleur ou de picotements dans les muscles qui viennent d'être stimulés (comme lors d'un massage)



ne remplace en aucun cas une consultation medicale !




 

Vous pourriez également dire que le jardinage est moins cher qu'un abonnement en salle de  gym, et vous obtenez des concombres (ou tomates, fraises, fleurs, etc.).

 

"Dans presque tous les jardins, la terre est faite mieux et c"est donc le jardinier."

-Robert Rodale

plus connu "bob Rodale" pour le jardinage biologique.

Il pourrait être un entrainement parfait :le  jardinage
 

Maraîchère pourrait être faible impact entrainement parfait pour les personnes qui sont intéressantes à consommer des aliments entiers, non transformés à faible indice glycémique pour maintenir les niveaux de sucre dans le sang en bonne santé.

Jardinage fleur pourrait bien être l'exercice par excellence pour ceux qui sont motivés par les récompenses de la couleur, la forme et la fragrance les bouquets de beauté en échange de l'A1c-amélioration des efforts de culture.

C'est plus d'exercice que vous ne le pensez!!!

Vous pouvez vous promener un magasin shopping pour les éléments que vous pouvez ou pouvez pas besoin – ou vous pouvez dépenser la même énergie, la fertilisation ou l'ensemencement de la pelouse. Au lieu de marcher à un rythme modéré sur le trottoir, vous pouvez brûler des calories identiques tailler des arbres ou arbustes avec un outil électrique ou manuel en ce qui me concerne .

Arroser une pelouse ou un jardin utilise les mêmes ergols que le tricot, la lecture ou la croisière des sites de médias sociaux. Un balade à vélo est comparable à ratisser ou plantation graines. Binage, désherbage et parage sont aussi bénéfiques comme une partie de golf ou de faire un nettoyage lourd .

Flexion, atteignant, accroupi, soulevant et en tournant ton les muscles, brûler les graisses et garder les articulations lâche et souple. De plus, comme vos plantes et légumes sont imprégner vitale vitamine D du soleil, alors vous êtes. Baignées de lumière naturelle est stimulent l'humeur et nous aide à mieux dormir la nuit si si ...

Six conseils d'entraînement de jardin

Il est important de noter que le jardinage est une séance d'entraînement et peut entraîner des blessures si fait trop intensément ou avec mauvaise forme.
 
1. cool muscles sont plus sujettes à des blessures, même à partir de tâches apparemment simples. S'étirer pendant plusieurs minutes avant de partir pour s'occuper de vos lignes.
 
2. travailler à un rythme soutenu et toutes les 15 à 20 minutes, alterner les tâches (par  exemple., ratisser, plantation, désherbage, tonte, creuser, parage) pour éviter la déformation des mouvements répétitifs.
 
3. à l'aide d'outils à long manche peut prévenir l'entorse lombaire.
 
4.une bonne raison, beaucoup de jardiniers porte des chapeaux à larges rebords ou visières longs : alors que le soleil est bon pour nous, la surexposition n'est pas du tout . Sauver l'arrière de votre cou de coup de soleil en vêtu d'une chemise avec le col retroussé.
 
5.une fois lever des objets lourds, plier les genoux, gardez votre dos droit et utilisez votre puissants muscles des cuisses et des fesses et vous voila raffermit ! 
 
6. une fois la séance d'entraînement de jardinage est fait, prenez le temps de refroidir : cueillir quelques fleurs ou légumes, faire quelques arrosages ou vous promener sur le jardin appréciant votre ouvrage ; peut-être prendre quelques photos à partager sur le blog ou sur facebook ...nos zamis jardiner adorent.
ou bien  peut encore récolter les fruits du soleil, faire entrer en contact avec le sol et de profiter de fleurs fraîches ou de produire en démarrant un jardin conteneur sur le patio ou un balcon.

Pense à la qualité de vie

Dans une étude publiée dans la revue mondiale de jardiniers, 80 pour cent des jardiniers ayant répondu au questionnaire a indiqué être satisfaits de leur vie. La cote de satisfaction-à-vite  grimpé à 87 pour cent avec les jardiniers qui ont passé au moins six heures par semaine après le travail .

Seulement 67 % des non-jardiniers ont déclaré avoir la satisfaction de vivre.

 

 




Régimes de désintoxication ou détox, sont généralement à court terme régimes qui promettent de débarrasser l'organisme des toxines environnementales.

La plupart des plans de désintoxication commencent par une période de jeûne suivi d'un menu strict de crudités, de fruits, de jus de fruits et/ou de l'eau. Nombreux plans impliquent de prendre des herbes spécifiques ou autres suppléments et peuvent exiger un colon nettoyer, autrement connu comme un lavement.

Régimes de Detox sont généralement fondées sur des principes alimentaires sains, mais il y a peu de preuves scientifique ils éliminent les toxines du corps. Pourtant, donnant au corps une toxine ménager est attirant, et il y a beaucoup d'histoires anecdotiques ...sur les effets positifs de la désintoxication.

Avant de donner detox d'essayer, tout d'abord être conscient des problèmes de désintoxication possible – certains liés à la gestion de diabète et autres aux préoccupations de santé en général.

Avant que vous le Detox : Sachez

Comme vous pouvez l'imaginer, certains promoteurs de désintoxication et de produits de cure de désintoxication ont les bénéfices tout d'abord dans leur esprit. Leurs promesses de secours de diverses maladies comme le diabète peuvent être scientifiquement infondées. Ils peuvent également échouer avertir les gens sur les effets secondaires inconfortables de désintoxication.

Si vous êtes intéressé par un régime détox, être sage, faire une enquête, parlez-en à votre médecin et étudier ce qui suit :
 
Les diabétiques doivent être extrêmement prudents sur les régimes de detox puisqu'ils impliquent généralement l'apport accru de glucides (fruits, jus de fruits) et souvent éliminer les aliments riches en protéines.
Ceux qui prennent des médicaments pour contrôler le diabète devra être un génie à la surveillance et la régulation de la glycémie pour naviguer avec succès dans un régime de désintoxication. Il est recommandé de que consulter d'abord votre médecin. Il ou elle sera probablement vous suggère nix le plan détox.
Suppléments aux herbes parfois interfèrent avec l'action des médicaments (par exemple., contraceptifs, traitement), et certaines herbes sont vendus sans être testés pour la sécurité.
Puisque les régimes de detox ont tendance à limiter la consommation de protéines et généralement nécessitent le jeûne, la fatigue peut devenir problématique et carences de vitamines ou minéraux peuvent se produire. Si vous êtes sous médicaments, il est également important d'anticiper – en consultation chez votre médecin – comment le régime pourrait changer puissance de médicament ou l'efficacité.
Un colon nettoyer, même un " doux ", peuvent déclencher des nausées, ballonnements, crampes et de vomissements. La déshydratation est également une possibilité – et une préoccupation importante pour les diabétiques.
Personnes peuvent se sentir mieux après un régime de désintoxication parce qu'ils ont, pour quelques jours ou semaines, cessés de manger les aliments riches en sucre et graisses malsaines traitement. Réduire ou éliminer les aliments transformés est l'un des choix de vie plus sains les gens peuvent faire.
Considérez que vous pouvez être mieux détoxifiant, à long terme, en réduisant votre consommation d'aliments transformés, consommant peu à peu plus organiques produisent, devenir une cliente  du coffre-fort-fruits de mer et d'éliminer les produits toxiques de nettoyage et de lessive depuis votre domicile bien entendue.

Faire une désintoxication décision de lire sur les régimes de detox de sources réputées – et consulter votre médecin. Si vous choisissez de suivre un régime détox, que ce soit pour le coup commencer une vie de choix à long terme et en bonne santé.

Source : Ma Clinique du diabète



L'ajout de certaines d'entre elles à votre régime alimentaire peut aider avec le contrôle glycémique !
 

Ayurvédique et la médecine orientale, les herbes sont fréquemment utilisés pour aider les gens à réguler leur taux de glycémie. Il est moins fréquente, mais pas inédit, dans l'Ouest.

Le mécanisme derrière l'efficacité des certaines herbes stabilisateurs de glucose est inconnu, et les herbes ne fonctionnent pas nécessairement bien pour tout le monde – malgré l'anecdotique et recherche de preuves de leur efficacité.

Si vous avez le diabète de type 2 et sont intéressés par l'utilisation d'herbes dans le cadre de votre régime de traitement, faites-le en consultation avec votre médecin. Les diabétiques de type 1 sont généralement conseillés de ne pas utiliser des herbes car des complications graves peuvent survenir.

Herbes qui peuvent réduire la glycémie

Cette liste de plantes provient de la revue en ligne pour l'Association américaine de médecine intégrative.
 
Aloe vera. Bien que cette plante est cactus, c'est réellement une partie de la famille des liliacées plantes. Parmi les espèces de 240 aloès, quatre seulement est connus pour avoir valeur nutritive. Gel d'aloès peut abaisser le taux de glucose sanguin, selon certaines recherches préliminaires.
 
Ginseng d'Amérique. Des études indiquent que le ginseng pourrait réduire la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Cela peut être dû à la sensibilisation de l'insuline des tissus et/ou la stimulation de la sécrétion d'insuline.
 
Myrtille (huckleberry). Myrtille a été utilisée depuis des millénaires en Europe pour traiter la diarrhée. Cette plante contient aussi un antioxydant puissant qui augmente la circulation dans les yeux. Dans les études, myrtille abaisse la glycémie chez les chiens.
 
Melon amer (momordica charantia). Si vous voulez prendre le melon amer à l'état sauvage, vous devrez rejoindre le bassin de l'Amazone, en Afrique, en Asie, les Caraïbes ou en Amérique du Sud. En Asie, en Amérique latine et en Afrique, le melon amer est parfois appelée " insuline végétale ". Il y a au moins trois composés dans cette herbe censée avoir des propriétés de régulation de sucre.
 
Blond psyllium (plantago blond). L'enveloppe de la graine de psyllium blond, pris par voie orale ou mélangé avec de la nourriture, serait significativement plus faible postprandiale sérique glucose et d'insuline chez les patients diabétiques de type 2. Elle réduit également le taux de cholestérol total et LDL cholestérol chez les personnes souffrant d'hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol).
 
Écorce de cannelle (cassia, cannelle). Les recherches indiquent que la cannelle peut abaisser glucose de sang et de cholestérol chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Juste un peu peut avoir un effet significatif.
 
Griffe du diable. Les racines flashy de griffe du diable, une plante originaire d'Afrique australe et centrale, peuvent abaisser la glycémie. Il pourrait y avoir aussi des effets provoquant une dépendance liés médicaments contre le diabète.
 
Eleuthro (ginseng sibérien). Parmi ces composants de la plante sont polysaccharides qui renforcent le système immunitaire et le plus faible taux de glycémie chez les animaux de recherche. Comme d'autres types de ginseng, le ginseng sibérien est considéré comme un adaptogène, renforcer et équilibrer le corps, donc il peut se guérir.
 
Fenugrec (Trigonella foenum-graecum). Environ 80 % des aminoacides libres de la graine sont 4-hydroxyisoleucine. Cet acide aminé stimule l'insuline, mais seulement en présence de modérées à fortes concentrations de glucose. Les personnes allergiques au soya, les arachides ou les pois verts peuvent également être allergiques au fenugrec.
 
Gingembre (Zingiber officinale). Des études préliminaires révèlent gingembre peut augmenter les niveaux d'insuline.
Glucomannane (taros). Cette racine est un membre de la famille yam et est très riche en fibres. Il peut aider à normaliser la glycémie et de soulager le stress pancréatique.
 
Gymnema sylvestre (gurmar). Gymnema est dans la famille de l'asclépiade. Son nom en Sanskrit signifie " destructeur de sucre ". Les premières études montrent que certains des extraits de cette plante tropicale réduisent la glycémie et l'hémoglobine glycosated dans le diabète de type 1 et 2.
 
Basilic sacré (basilic chaud). Il y a des preuves que des extraits de cette plante peuvent abaisser à jeun et postprandiale la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2.
 
Jambolan (Syzygium cumini). Vous ne le sauriez pas nominativement, mais jambolan est étroitement lié à l'arbre de clou de girofle. La plante est originaire de l'Inde et la péninsule malaise. Les propriétés médicinales dans l'écorce de la plante sont utilisées en médecine asiatique pour traiter le diabète, les maladies de la rate, la diarrhée et maux de gorge.
 
Kudzu. Bien qu'originaire du Japon et Chine, Kudzu pousse bien dans le sud des États-Unis. Il contient des propriétés antioxydantes et peut également abaisser la glycémie et cholestérol.

Panax ginseng (ginseng asiatique). Il semble que prenant Panax ginseng par voie orale réduit le jeun de la glycémie et l'hémoglobine chez les diabétiques de type 2.
 
Prickly Pear Cactus (Nopal). La tige grillée de l'espèce de figuier de barbarie Opuntia streptacantha peut – en doses uniques – plus bas taux de glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Résultats étendus d'utilisation quotidienne sont inconnus. Autres espèces de figuiers de barbarie ne semblent pas affecter de façon significative les niveaux de glucose.
 
Bois de santal rouge (Pterocarpus marsupium). En Inde, cette plante est un traitement traditionnel utilisé pour rajeunir les cellules bêta du pancréas productrices d'insuline. Une étude effectuée sur
 la glycémie chez le rat ont montré que santal rouge réalisée au même niveau que la metformine de drogue.
 
Stevia (herbe sucrée). Un composé de stévia appelée stévioside peut-être réduire la glycémie post-prandiale chez les personnes diabétiques de type 2.
 
Safran des Indes. Terrain de curcumine séchées – un rhizome de la famille du gingembre-curcuma est un ingrédient de la poudre de cari. Curcuma peut abaisser le taux de glucose sanguin en bloquant les enzymes qui transforment les glucides alimentaires en glucose. Cette herbe peut aussi baisser le cholestérol.

Source : Association américaine de médecine intégrée



Personne n'aime perdre la nourriture, mais essayant de figurer dehors quoi faire avec les restes peut s'avérer difficile.

Par ailleurs, comment pouvez-vous faire des repas sains et savoureux d'un méli-mélo d'ingrédients ?

Les conseils suivants vous aideront à tirer le meilleur parti de vos restes, donc vous pouvez concocter des repas et des collations avec tout ce qui se passe à être poser autour de votre cuisine.
Légumes

Il est difficile de savoir quoi faire avec ce sac de céleri que vous avez oublié d'utiliser ou du concombre étrange qui se passe en doux dans votre réfrigérateur. Mais la plupart des légumes permet facilement de faire quelque chose de délicieux :

Smoothie.
 Jus de légumes ou de les mélanger dans un smoothie vert en bonne santé.

Soupe.
Au lieu de gaspiller vos légumes, les combiner dans une soupe simple avec un peu de bouillon de poulet et les restes de dinde, boeuf ou riz.

Légumes marinés.
Vous pouvez hacher, faire bouillir et garder vos légumes restes si vous connaissez les bases de décapage. Ceci assurera que vos légumes dure longtemps.

Fruits

Les fruits restants également
 ils sont également parfait pour smoothies, mais vous pouvez l'utiliser de la manière suivante,
 
Top Parfait.
 Faire un parfait de fruits hors d'yaourt grec, granola et restes de fruits ou d'autres types de fruits.

Yogourt glacé
Vous pouvez facilement mélanger yogourt grec, fruits et un peu d'une alternative de sucre (comme la stevia) dans le mélangeur. Pop il dans le réfrigérateur et dans quelques heures vous aurez ont yogourt glacé.

Pops glacés. Faire des popsicles gelée de fruits frais et juste de l'eau. Ajouter un peu de sucre si vous le souhaitez.

Pain

Un pain rassi peut être facilement transformé en quelque chose d'utile :

Chapelure.
En utilisant seulement un four et un robot culinaire, vous pouvez transformer une miche de pain en chapelure. Leur saison mais que vous aimez et stockez à utiliser plus tard dans les recettes.

Croûtons.
Vous pouvez aussi , couper le pain en cubes et le faire griller en les enduisant d'ail pour vos délicieux  les salades ou les soupes.

Oeufs

Restes oeufs peuvent être utilisés dans une variété de moyens :

Crêpes de protéine
Mélanger un oeuf avec deux cuillères à soupe de poudre de protéine et une cuillère à soupe de fromage cottage (ajouter un peu d'eau si elle est trop sèche). Remuer pour mélanger et faire revenir vers le haut comme une crêpe. Vous pouvez également ajouter cannelle et un peu d'édulcorant ou dessus avec un beurre de noix pour plus de saveur.

Meringues.
Ces biscuits à base d'oeufs sont généralement faibles en calories et en glucides. Faire avec les restes de fruits, de cacao ou de citron frais.

Quiche.
Une quiche va utiliser jusqu'à une bonne quantité de œufs et c'est quelque chose vous pouvez manger froid ou chaud, congeler pour plus tard ou prenez en déplacement.

Viandes maigres

Restes protéines comme le poulet et la Turquie peuvent être facilement combinés dans des repas sains et copieux.

Salades.
 Cube et jetez les restes de poulet dans une salade avec vos ingrédients préférés. Faire plusieurs avance de déjeuner pour toute la semaine.

Piment.
Restes de dinde sont délicieux dans un gros pot de piment (et il est plus sain qu'avec un boeuf).

Enveloppements.
Remplir les feuilles de laitue avec des restes de charcuterie et un morceau de fromage pour une collation rapide et facile.



 

Cet article a été écrit exclusivement pour Information sur le diabète de type 2 diabétiques et du chef de la maison ...hihi

Pour certains d'entre nous avec le diabète, le chocolate est une grosse affaire – faite plus grande parce qu'on nous dit que nous ne pouvons pas avoir.

Si la façon dont vous gérez votre diabète est en contrôlant votre apport en glucides, chocolat peut encore être une possibilité.

Voilà comment je m'approche de chocolat dans ma vie de diabétique. Ça marche pour moi, mais il peut ne pas fonctionner pour les autres. C'est toujours une bonne idée de parler avec votre équipe soignante personnelle.

Appréciant le chocolat avec le diabète

Comme je suis sorti de mon médecin il y a trois ans, j'étais dans un état de choc. J'ai regardé chez mon médecin et dit:

 "Donc je suppose  plus de chocolat, hein?"
Il a mis son pouce et l'index presque aussi près comme il pouvait et dit,
 " Eh bien, peut-être juste un peu "

C'est tout que j'ai eu besoin.

Trois pépites de chocolat n'allait pas être suffisant pour moi, et un sac d'entre eux allait être trop.

 

Étape 1:
Trouver au chocolat

Une fois que la poussière du diagnostic s'installe, je suis allé le " stupid grande surface" et lisez l'étiquette sur chaque – et je dis bien chaque – produit de chocolat j'ai pu trouver, y compris les bars, de cacao et de copeaux.

Eh bien, en l'occurrence, chocolat noir n'est effectivement pas très élevé en glucides. Et, croyez-le ou non, il a même quelques fibres. C'est les sucres blancs et les solides du lait que la pompe vers le haut les glucides.

Cela ne veut ne pas dire que tous les chocolat noir est un bon choix. Coup d'oeil pour ceux qui sont 70 % cacao ou plus, car ils vont être votre meilleur choix.

Vous devez décider si le chocolat est utile d'ajouter à votre budget personnel de glucides. J'ai découvert que la poudre de cacao van houtten couramment disponibles a très peu de glucides (3 grammes de glucides et 1 g de fibres par cuillère à soupe). Une cuillère à soupe va très loin dans l'assaisonnement d'une recette.

 

Étape 2:
 Utilisation de chocolat

De van houtten  spécial foncé cacao poudre, Perugina de chocolat noir et pépites de chocolat foncé  sont des éléments permanents de mon garde-manger.

J'utilise la poudre de cacao Special Poulain allégé pour assaisonner mon mélange « farine » (farinede son ,de seigle,de chataigne,d'avoine...) pour gâteau au chocolat, pour mon Double chocolat Crème de Ricotta et mixé dans le remplissage pour ma tarte au chocolat de la soie

 

Perugina le chocolat noir est fabriqué en Italie par Nestlé. Il est incroyablement riche que 2-3 places (chaque carré est 2,7 net grammes d'hydrates de carbone) seront satisfaire vos envies – pas d'habitude – pour le chocolat.

En ce qui concerne les pépites de chocolat, copeaux chocolate est un assez bon choix (8 grammes pour 16 jetons).

 

Étape 3:
 Manger du chocolat

Les confiseries chocolatées sont tous très bonnes, mais que se passe-t-il si vous voulez un morceau de chocolat à fondre dans votre bouche ?

Bonne nouvelle ! Selon ce que vous choisissez de vous laisser, et comment bien lire et de comprendre les étiquettes, vous pouvez même avoir une once ou deux (environ le tiers d'une barre) comme une gâterie de temps en temps, mais seulement si cela fonctionne pour votre corps.

Malheureusement, pas chacun d'entre nous peut tolérer même la plus petite quantité de chocolat. La barre Snickers entière est très probablement un mauvais choix, même si elle une des variétés chocolat foncées.

Chocolat noir est le choix de l'extrême-mieux. Je sais que beaucoup d'entre vous pense que vous n'aimez le chocolat noir ou pense que palet de chocolat amer (il est vraiment pas). Je pense que vous vous trouverez très vite commencer à vraiment profiter de la richesse et la saveur profonde de chocolat de ces variétés. N'oubliez pas qu'en pâtisserie, crèmes et flans, la saveur de chocolat foncée est adoucie par les autres ingrédients.

 

 

À l'aide de poudre de cacao Special Poulain et un substitut du sucre granulé, j'ai créé une confection soie chocolat-langue titillant, répondant à l'âme, tout à fait romantique, presque garantie pour faire toute célébration – Eh bien, vous savez tout.

 Mais n'oubliez pas de le mettre sur un plat spécial et ont quelques framboises sous la main pour la décoration.

Tomber en amour avec le chocolat tout recommencer.

Profiter, être en bonne santé, être DÉCADENT !




Adapter une recette pour être respectueux de diabète n'est pas si difficile si vous savez quels ajustements il faut faire.

N'oubliez pas que la taille de la portion doit prendre en considération, ce qui signifie que vous modifier une recette ne veut pas dire que c'est nécessairement sain de manger plus.

Les conseils suivants sont des lignes directrices pour faire n'importe quelle recette de diabète plus facile. Pour des idées repas et collations qui sont déjà sécurisées du diabète, voir notre collection de recettes.

Réduire les glucides

Une des choses plus importantes à prendre en considération lors de l'évolution des recettes est le nombre de glucides totaux. Selon la recette, vous pouvez réduire les hydrates de carbone en procédant comme suit :
1. échanger des légumes riches en hydrates de carbone, tels que les pommes de terre, de légumes faible en glucides comme les légumes-feuilles.
2. échanger la farine blanche ou de blé farine de noix de coco ou amande.
3. réduit les mensurations de fruits ou de sucre de moitié.
4. Utilisez des ingrédients frais au lieu d'en conserve ou surgelés.
5. restez conscient des glucides " cachés ", généralement à partir de sauces, des condiments ou des produits laitiers.

Évitez de sucres

Recettes qui font appel pour le sucre ne sont probablement pas intrin-sèquement diabétique de l'environnement, mais vous pouvez généralement rendre sûrs en utilisant des succédanés de sucre comme la stevia ou l'érythritol.

Si ce n'est pas possible, essayez de réduire la quantité de sucre utilisée dans la recette.

Mettre l'accent sur les protéines, les lipides et les fibres

Les diabétiques bénéficient les propriétés stabilisante de sucre dans le sang des protéines, surtout à partir de sources qui sont maigres et plus faibles en calories.(en savoureux plats tels que soupes, ragoûts ou sautés).

Sources saines de graisse vont également réduire la faim et peuvent être utilisés dans les plats (mais n'oubliez pas que la graisse peut ajouter des calories supplémentaires). Par exemple, l'huile de coco peut être substitué au beurre ou avocat peut être utilisé comme un écart à la place de la mayonnaise.

Selon la recette, faire monter la teneur en fibres est également un moyen de le rendre facile à diabète. Fibres ralentit la digestion des hydrates de carbone, qui contribue à stabiliser la glycémie. Les meilleures sources de fibres proviennent de légumes.

Source : Diabetes Care



 
Quand il s'agit de barres protéinées, il ne manque pas d'options sur le marché.

Encore pour les diabétiques, choisir le bon type de bar snack ou substitut de repas faut lire les étiquettes et déchiffrer l'information nutritionnelle afin de faire des choix sains.

Si vous souffrez de diabète, il y a quelques choses à rechercher dans une barre de protéine.

Hydrates de carbone nets

Hydrates de carbone nets est une catégorie importante d'examiner sur l'étiquetage nutritionnel. Les glucides " net " d'une barre de protéines sont égal à la quantité de glucides, moins le montant des alcools de sucre ou de la fibre. Donc si une barre a 15 glucides, 7 grammes de fibres et 2 grammes de polyalcools, alors le nombre total "carb net " de la barre serait 6.

Alcools de fibre et de sucre peuvent ralentir la vitesse d'absorption des glucides dans le corps, ce qui réduit l'impact de que ces glucides auraient normalement sur votre glycémie.

En comprenant les hydrates de carbone nets, vous pouvez voir comment certaines protéines barres peuvent avoir un hydrate de carbone plus élevé compte sur l'étiquette, mais sont toujours sans danger pour les diabétiques en raison les hydrates de carbone nets global dans la barre.

Protéine

Protéines suffisant, entre 10 et 20 grammes dans une barre, est également une bonne chose à chercher. Votre protéine a besoin varie selon votre âge, de poids et de vos choix alimentaires, mais la protéine est la clé pour la stabilisation de la glycémie.

Protéine en barres nutritives peut provenir de nombreuses sources différentes, comme le lactosérum, de soja, de chanvre, de noix ou de pois.

Graisse

Recherchez les barres de nutrition ou de protéines qui sont faibles en gras – surtout les gras saturés. Teneur en matières grasses affecte globale de calories dans la barre, donc il est généralement préférable de chercher des barres qui contiennent moins d'environ 10 grammes de matières grasses.

Fibre

Apport en fibres recommandée varie d'une personne à l'autre, mais les barres de protéines qui sont plus élevées en fibres aidera à stabiliser votre glycémie et vous faire sentir rassasié. Fibre peut également abaisser la quantité de glucides nets dans une barre, qui peut être bénéfique pour les diabétiques sur une diète faible en glucides.

Sucre

Nombreuses barres de protéines sur le marché sont beaucoup trop riches en sucre pour être une option sûre pour les diabétiques.

Certaines options, comme les barres de Quest, sont sucrées avec des substituts de sucre pour maintenir la teneur en sucre bas. Ce sont habituellement un bon choix. Vous pouvez également chercher des barres avec des sucres naturels – Assurez-vous qu'ils ne contiennent plus de quelques grammes de sucre et ajuster votre dose journalière de sucre en conséquence.



... une vue d'ensemble et un Guide
 

Suite à un régime alimentaire de diabète l'environnement peut prendre diverses formes : le Mediterranean diet, le régime DASH et le régime Atkins sont tous recommandés pour aider à contrôle la glycémie et prise en charge santé métabolique.

Manger avec diabète signifie simplement de prêter attention à la quantité et la qualité de votre apport en macronutriments (protéines, lipides, glucides) et aussi de choisir les aliments qui prennent en charge équilibrée la glycémie optimale de l'énergie, de sécurité et de santé.

Groupes d'aliments

Comprendre comment manger des groupes alimentaires principaux vous aideront à mieux gérer votre diabète :

Céréales

Les grains sont riches en hydrates de carbone et doivent être consommés au minimum si vous êtes diabétique. Certaines céréales sont plus lourds-carb que d'autres, donc évitez d'aliments "blancs " et opter pour les versions de grains entiers de pain, de pâtes ou de riz.

Fruits et légumes

Beaucoup de fruits sont riches en sucre, ce qui ne les rend pas idéal pour le diabète. Toutefois, les fruits comme les bleuets, les fraises et les framboises sont naturellement plus faibles en sucre et peuvent être consommés avec modération.

Manger propre signifie également prêter attention à votre consommation de légumes : visent à manger surtout les légumes verts comme le chou frisé, romaine, roquette ou bette à carde. Légumes-racines comme les carottes ou les pommes de terre ont plus de glucides et devraient donc être mangés moins fréquemment ou jumelés avec la protéine afin de réduire les pics de sucre dans le sang.

Idéalement, optez pour des légumes frais et biologiques, comme les variétés en conserve peuvent inclure addition de sel, des sucres ou hydrates de carbone.

Protéines

Protéines maigres sources organiques sont le meilleur pari pour le diabète et la santé globale.

Oeufs et les noix est aussi des options de bonnes protéines, mais les diabétiques doivent être conscients des calories et de cholestérol, trop élevé parfois.

Produits laitiers

Options de produits laitiers faibles en gras peuvent fournir des protéines et calcium. Opter pour les versions organiques lorsque cela est possible.

Collations

Goûters transformés ou malbouffe devient une pente glissante pour les diabétiques, et qu'ils ne tombent dans la catégorie des " manger propre ". Collations devraient être plus inspirant des bâtonnets de fromage, jumelés avec une trempette de légumes ou fruits jumelé avec du yaourt.

Boissons

Manger propre avec le diabète signifie aussi de consommer des boissons en pleine conscience.

Gazeuses diètes est une meilleure option que de soude ordinaire, mais des solutions de rechange encore mieux serait de thé, de café ou de l'eau.

Des boissons alcoolisées comme le vin ou les spiritueux (plaine, aucun mélangeurs) sont les meilleures options que la bière ou des cocktails sucrés.

Autres considérations

Pour manger vraiment propre, acheter bio si possible est la clé, et il est aussi important de minimiser la consommation d'aliments transformés et de manger plus d'aliments entiers.

Pour vous assurer que vous mangez propre, utilisez les stratégies suivantes :
1. Lisez les étiquettes :
 la plupart tout ce que vous mangez doit contenir des ingrédients vous pouvez prononcer - dans le cas contraire, vous cherchez probablement à des produits chimiques et d'additifs.
2. boutique dans les magasins d'aliments naturels : plus grand magasin d'alimentation de chaîne ont tendance à vendre plus d'aliments transformés, tandis que votre magasin local d'aliment a souvent de meilleurs choix pour les aliments biologiques, ensemble.
3. préparer de la nourriture avec sagesse : manger signifie nettoyer également préparer vos aliments avec attention. Cuisiner avec l'huile d'olive extra vierge ou l'huile de coco, lavez vos fruits et légumes pour enlever les résidus de pesticides possible et de bien cuire votre viande pour éviter la contamination ou la maladie.

Source : GreenLite médecine



 

La pratique du jeûne intermittent a suscité beaucoup d'attention des médias dans les dernières années, ce qui incite beaucoup de gens à poser des questions sur la sécurité et/ou les prestations-maladie de sauter des repas.

Pour les diabétiques, cependant, les réponses sont plus compliquées.

Alors que certaines études suggèrent que les courtes périodes de jeûne (14-24 heures) peuvent en fait améliorer niveaux d'insuline, les personnes ayant des problèmes de glycémie actuelle ne devriez jamais tenter de sauter le repas sauf si sous la supervision d'un médecin.

Sauter des repas peut conduire à des conséquences graves pour les diabétiques, dont certains peuvent entraîner des complications dangereux pour la santé.

Sucre dans le sang

L'effet secondaire le plus évident de sauter des repas lorsque vous avez le diabète est une hypoglycémie. Ne pas manger peut perturber l'équilibre entre l'absorption des nutriments et des niveaux d'insuline, qui peuvent réduire considérablement le taux de glucose sanguin.

Signes d'hypoglycémie incluent la fatigue, vertiges, anxiété, palpitations cardiaques, maux de tête ou difficulté avec la parole.

Gauche non traitée, faible taux de glycémie peut nécessiter une hospitalisation, car il peut apporter sur les saisies.

Sur-compensation

Sauter des repas peut paraître comme un bon moyen de réduire les calories globale ou l'apport en glucides, mais il peut aussi provoquer la suralimentation en général.

Il n'est pas improbable de consommer plus de calories et de surcompenser en vous abandonnant après sauter le petit déjeuner et de ne pas manger jusqu'au déjeuner, par exemple.

Pour les diabétiques, c'est généralement une meilleure stratégie pour prévenir la faim dans un premier temps, ce qui conduit à une glycémie équilibrée, plus stable d'énergie et réduit les fringales.

Médicament

Certains médicaments pour le diabète peuvent devoir être pris avec des aliments. Sauter des repas, par conséquent, augmente les chances que médicament ne marchera pas aussi efficacement que possible ou qu'il pourrait causer des effets secondaires indésirables.

Calculs biliaires

Va pendant de longues périodes de temps sans nourriture peut également provoquer la formation de calculs biliaires, où le corps se prépare à expulser l'excès de graisse à utiliser pour l'énergie.

Étant donné que les diabétiques sont déjà plus susceptibles d'avoir des taux de cholestérol élevé, qui augmente le risque de calculs biliaires, sauter des repas pourrait aggraver le problème ou apporter sur l'inconfort associé à une attaque de la vésicule biliaire.

Pour éviter de longues périodes sans nourriture, assurez-vous de qu'apporter diverses collations portables où que vous alliez - ceux qui ont un profil à haute teneur en protéines et également certains hydrates de carbone, dans le cas d'un sucre dans le sang d'urgence.

Source : New York Times, Livestrong



 

Vous pouvez vous sentir limité et accablé par tous les changements alimentaires, qu'il faut faire pour maintenir votre glycémie à un niveau sain.

Heureusement, il existe de nombreuses petites étapes, que vous pouvez prendre pour rendre votre régime alimentaire plus sain et moins stressant pour vous.

Tout devrait être plus complexe

Complexe n'a pas à dire difficile. Et quand il vient à manger complexe en bonne santé, il est toujours préférable. Les glucides simples sont des sucres raffinés avec des valeur nutritive minime par rapport aux hydrates de carbone complexes riches en nutriments. Certains glucides simples qui pourraient être actuellement partie de votre alimentation sont le pain blanc, pâtes et riz. Ces glucides raffinés peuvent doper votre taux de glycémie.

Lorsque vous vous préparez des repas, regarder pour utiliser la farine de blé entier au lieu de la farine ordinaire. Il peut aussi aider à passer du riz blanc au riz brun. Essayez d'ajouter de nouveaux ingrédients pour vos recettes, comme les haricots, farine d'avoine, mie de pain de grains entiers, raisins secs, pommes hachées ou bleuets. Enfin, pensez à apporter des changements aux anciens favoris. Par exemple, servir les pommes de terre avec les peaux, même dans les repas comme la salade de pommes de terre. N'oubliez pas que les hydrates de carbone complexes peuvent aider à ralentir la digestion et prévenir les pics de sucre dans le sang. De plus, l'avantage est que ces aliments aussi que vous vous sentiez plus complète plus, qui peut vous aider à gérer votre poids.

Écrous et l'Importance de la graisse

Peut-être vous aimez manger des noix. Mais saviez-vous que les écrous ne sont pas juste pour grignoter ? Ils peuvent aussi être un merveilleux ajout à des plats cuisinés et salades. Arachides rôties à sec et des amandes non salées peuvent fournir un mélange sain et faible en glucides, d'acides gras monoinsaturés. Graines de potiron et amandes non salées ont pour également contenir magnésium, qui est censé jouer un rôle déterminant dans le métabolisme des glucides. En outre, les noix et les noix de cajou peut également être d'une grande aide dans la gestion de votre diabète. Souvent, une objection que l'on trouve aux noix est qu'ils peuvent être riches en matières grasses, mais il est important de savoir qu'il y a peu de graisse qui est en bonne santé et d'autres qui ne le sont pas.

Connaître quels types de matières grasses dans d'autres aliments sont bons est essentiel de savoir quels changements vous devriez apporter à votre alimentation. Si vous utilisez saindoux, de beurre ou de margarine dure, qui contiennent beaucoup de saturé et/ou les gras trans, il est temps de faire un changement. Lors de la cuisson au lieu de ce qui précède, essayez d'utiliser l'huile d'olive ou margarine à base d'huile d'olive. L'huile d'olive contient beaucoup d'acides gras monoinsaturés, qui a été associée à un risque moindre de maladies coronariennes et des niveaux de « mauvais » cholestérol inférieurs lorsqu'il est utilisé à la place de gras saturés. Vous cherchez l'huile d'olive vierge extra, qui est plus élevé dans ces bons gras.
L'ajout de  talent à vos repas ce sont les herbes
 
Le sel semble être essentielle à la plupart des repas car il fournit la saveur. Les Américains mangent trop de sodium, parce qu'il est donc librement ajouté à beaucoup d'aliments à goût. Cependant, le sel peut être substitué dans nombreux plats avec des herbes.
 Le basilic séché peut être idéal pour ajouter de la saveur d'une sauce pour pâtes par exemple, mais il peut également être utilisé avec des légumes, poisson, poulet et viandes maigres. Autres grandes herbes savoureux que vous pouvez envisager d'ajouter à vos repas sont thym séché, cumin, romarin séché, de piment rouge broyé, concassé le poivre de cayenne, cannelle et origan séché. Acheter des herbes fraîches peut également donner un nouveau talent à vos repas. Certains excellents ajouts à vos aliments peuvent être des herbes comme la coriandre fraîche, de menthe, de persil et d'aneth.

 

Assaisonnement et condiments ail peuvent également être de bons substituts de sel, mais vous devez être prudent et lisez les étiquettes pour vous assurer qu'ils sont, en fait, pas de sodium, que ceux-ci peuvent parfois contenir du sel. Si vous achetez stock pour faire des bouillons, soupes ou ragoûts, assurez-vous de toujours acheter et d'utiliser des versions de faible teneur en sodium de ces. Lors de l'achat d'autres condiments comme la sauce de soja, cubes de bouillon et sauces teriyaki, n'oubliez pas que ce sont tout salés, mais que les variations de faible teneur en sodium sont également disponibles dans la plupart des marchés.

 

Source : DiabetesCare.net et Diabetes.org
..
 



Ceux qui n'ont pas encore été diagnostiqués diabétiques de type 2 peuvent considérablement réduire leur sensibilité en faisant une action-clé : perdre du poids. L'excès de poids est un facteur critique dans la formation du diabète de type 2.

Bien qu'il existe d'autres facteurs clés qui peuvent déclencher la maladie, l'obésité se classe toujours au sommet. En effet, les statistiques montrent qu'environ 85 pour cent des personnes atteintes de diabète sont en surpoids. Avec le problème croissant de l'obésité en Amérique, ce nombre n'est va pas descendre bientôt.

Le problème provient de ce que le poids supplémentaire fait pour le corps. Souvent, il s'accumule autour section médiane de la personne. Il s'agit d'un signe révélateur du diabète. Elle affecte également les autres parties de la santé de la personne, y compris une condition connue comme le foie gras. Quand diabète forme, maintenant le foie et le pancréas sont touchés.

La graisse effectue de nombreuses tâches. Il s'accumule dans les artères comme plaque, réduisant le débit sanguin. Elle affecte également les niveaux d'insuline. Trop de graisse n'est pas avec la chance de brûler et est stocké dans le corps - un scénario dangereux pour une personne sujette aux contractants de diabète.

La clé pour conjurer la maladie est de maintenir un poids santé pour votre cadre de corps. Cela quartiers non seulement le diabète, mais une foule d'autres problèmes de santé, aussi bien. Puisque le diabète est également directement relié à d'autres maladies graves, telles que l'hypertension artérielle, les maladies cardiaques et les AVC, c'est la raison de le tenir à distance.

L'exercice est un autre élément essentiel. Perdre du poids est bon, mais la mise en œuvre d'exercice travaille à améliorer la circulation et brûler les graisses. Votre médecin peut vous orienter quant à combien devrait être perdu et la quantité d'exercice pour commencer avec. Une fois votre poids commence à diminuer, vous déplacez plus loin forme partie du potentiel du diabète.



 

 

Crampes musculaires ou des spasmes, sont des contractions involontaires (raccourcissement) des nos muscles squelettiques.

 

Les crampes peuvent survenir à tout moment mais réveiller souvent les gens pendant la nuit. Ils peuvent affecter n'importe quel muscle mais apparaissent habituellement dans les mollets, les cuisses, les pieds et les bras.

 

Car ayant élevée ou faible glycémie contribue à des spasmes, beaucoup de gens atteints de diabète disent avoir de doux à des crampes musculaires douloureuses sévèrement.

 

Causes des crampes

 

Glucose et électrolytes

 

La bonne contraction et la relaxation de nos muscles nécessite une source d'énergie comme le glucose et un échange équilibré des électrolytes (sodium, potassium, calcium, magnésium) qui coule à travers les membranes cellulaires.

 

Lorsque la glycémie est basse, les muscles peuvent devenir affamés de carburant. Lorsque la glycémie est palpable notre corps excrète des excès de glucose via les urines, entraînant la déshydratation et une déplétion des électrolytes.

 

Ces types de déséquilibres causent des crampes dans les athlètes engagés dans un exercice intense prolongé, ceux qui sont actifs sans conditionnement approprié ou hydratation, et chez les personnes actif ou sédentaire avec sang fluctuante glucose.

 

Nerfs et la Circulation

 

Complications liées au diabète peuvent déclencher également des crampes musculaires. Étant donné la mauvaise circulation et des lésions nerveuses peuvent susciter des spasmes, personnes atteintes de la maladie vasculaire périphérique ou neuropathie périphérique peuvent être sujettes à des crampes. Dans de rares cas, les crampes musculaires sont un symptôme de problèmes rénaux.

 

Médicaments

 

Médicaments et substances qui contribuent à la fréquence des crampes musculaires comprennent l'insuline, lipides (cholestérol), abaissement des médicaments antihypertenseurs, bêta-agonistes, antipsychotiques, les contraceptifs oraux et alcool.

 

Autres Causes

 

Crampes musculaires sont également associées à la maladie de la thyroïde, hémodialyse, fatigue, grossesse, flexibilité médiocre, compression du nerf rachidien et assis, debout, ou se trouvant dans la même position pendant de longues périodes.

 

Prévenir les crampes : Six Suggestions

 

Autre que de la surveillance de votre glycémie avec soin, examiner les conseils suivants pour éviter les crampes musculaires.
1. avant d'aller au lit, desserrez vos muscles avec un bain chaud ou une douche, de l'équitation un vélo d'exercice de quelques minutes, ou en faisant des exercices d'étirement douces.
2. réchauffer vos muscles bien avant d'exercer et de rester hydraté.
3. mangez des aliments riches en calcium, potassium et magnésium – lait, brocolis, saumon, sardines et bananes – et parler à votre médecin de prendre des suppléments nutritionnels.
4. porter des chaussures de soutien et si vous vous tenez beaucoup, se tenir debout sur un tapis en caoutchouc.
5. envisager de pratiquer yoga pour garder vos muscles et vos articulations souples.
6. éviter la séance encore pendant de longues périodes de temps.

 

Calmer les crampes

 

Informez votre équipe soignante si vous avez des crampes musculaires. Ils peuvent exécuter des tests simples pour déterminer la cause exacte, si nécessaire et recommander des solutions individualisées.

 

Le remède plus commun pour les crampes musculaires est pour masser et étirer le muscle affecté. Par exemple, si le muscle du mollet est crampes, vous pouvez masser et/ou étirer la jambe et tirer doucement les orteils vers le haut du pied.

 

Certaines personnes trouvent le soulagement avec des compresses chaudes ou froides ou en frottant un cube de glace sur les crampes musculaires. D'autres utilisent un anti-inflammatoire, comme l'ibuprofène, ou prennent des relaxants musculaires prescrits.

 

Il y a une contreverse sur l'utilisation de comprimés de quinine ou de boire de l'eau tonique pour les crampes musculaires, il est donc préférable de discuter de cette option discutable avec votre médecin.



C'est un fait scientifique : l’interaction entre pamplemousse (et quelques autres agrumes) et certains médicaments est dangereuse.


En effet, il a été prouvé que le fait de consommer du pamplemousse (e, morceaux, en jus, en extraits, et ce même en très petite quantité) pouvait altérer les effets de nombreux médicaments. Alors que dans certains cas, l’agrume empêche à l’organisme de métaboliser le médicament, dans d’autres, il en réduit l’efficacité.


Dans un récent article, le docteur David Bailey de l’University of Western Ontario établit ainsi liste des 89 médicaments interagissant avec le pamplemousse.


Sont ainsi visés : de nombreux médicaments luttant contre le cholestérol, le cancer, le diabète, ou encore certains anti-inflammatoires et autres hormones de substitution.


43 d’entre eux entraînent un risque élevé ou très élevé d’interagir avec certains agrumes.


La liste complète peut être consultée à cette adresse :http://www.cmaj.ca/content/suppl/201...ailey-1-at.pdf.


Plus de 55 maladies ont été liées au gluten, la protéine trouvéé dans le blé, le seigle et l’orge.

On estime également que près de 15% de la population américaine et d’autres sont intolérants au gluten. Pourriez-vous être l’un d’eux?

Si vous avez l’un des symptômes suivants alors ça pourrait être un signe d’intolérance au gluten:

1. Les problèmes digestifs tels que les gaz, les ballonnements, la diarrhée et même la constipation. La constipation surtout chez les enfants a lieu après la consommation de gluten.

2. La Kératose Pilaire, (aussi connu comme « peau d’orange » sur l’arrière de vos bras). Cela peut être aussi le résultat d’une carence en acide gras, en vitamine A secondaire se transformant en syndrome de malabsorption de graisse qui endommage l’intestin à cause du gluten.

3. Fatigue, cerveau embrouillé ou si vous avez une sensation de fatigue après avoir mangé un repas qui contient du gluten.

4. Diagnostic de symptômes de maladie auto-immune comme la thyroïdite d’Hashimoto, l’arthrite rhumatoïde, la colite ulcéreuse, le lupus, le psoriasis, la sclérodermie ou la sclérose en plaques.

5. Symptômes neurologiques tels que des étourdissements ou le sentiment d’être déstabilisé.

6. Hormones déséquilibrées telles que le syndrome prémenstruel, le syndrome Polycystic d’ovaire (PCOS) où une infertilité inexpliquée.

7. Migraines où d’autre types de maux de tête.

8. Diagnostic de fatigue chronique ou de fibromyalgie. Ces diagnostics indiquent simplement que votre médecin traitant ne peut cerner la cause de votre fatigue ou de votre douleur.

9 . Inflammation, gonflement où des douleurs dans les articulations des doigts, des genoux ou des chevilles.

10. Des problèmes d’humeur tels que l’anxiété, la dépression, les sautes d’humeur (ADD).

Le Blé: Le Grain Complet Malsain

0826621001337957894




Visiblement les méthodes utilisées pour maigrir ne finiront jamais de nous étonner ! Toujours plus poussées, plus risquées et plus extrêmes. Le retour du CORSET est inquiétant quand on sait que l’anorexie touche en France quelque 230.000 femmes et que le taux de mortalité entraîné par la maladie est de 5 à 22%. L’obsession de la maîtrise du corps et de la perte de poids serait-elle à ce point extrême qu’elle conduirait à des méthodes aussi absurdes que dangereuses ? "Enquête" sur ce nouveau mal.


Vous avez sans doute déjà croisé un corset dans un film d’époque. Mais ici, nulle question de comédie, plutôt de drame.

Car si les femmes ont longtemps souffert de porter ce vêtement, aujourd’hui, il est la nouvelle arme qu’ont trouvée les filles pour torturer leur corps et l’amincir. Ancien sous-vêtement féminin, le corset composé de baleines était destiné à modeler le buste au gré des critères esthétiques des époques.

L’effet du corset sur le corps

Ses effets : affiner la taille et maintenir la poitrine. Apparu à la cour d’Espagne au XVIe siècle, il modèle le corps de la noblesse. Sa signification : l’incarnation de la "droiture", la fermeté d’âme et des moeurs de ceux qui s’élèvent au rang d’élite de la société qu’ils dirigent
Dès lors, l’histoire du corset a connu une multitude de rebondissementsà travers les âges et il faudra attendre 1904, pour que les suffragettes partent en croisade contre son port. En 1910 est même fondée la Ligue des mères de famille pour lutter contre la mutilation de la taille par le corset.

Encouragé par la pénurie d’acier après-guerre, ainsi que par toutes les critiques qui s’accumulent contre lui depuis des décennies, le corset signe finalement son déclin dans les années 1920. Une libération pour les femmes. Cruelle ironie quand on voit que le vêtement revient à la mode aujourd’hui… pour de mauvaises raisons.

Car en effet, s’il a été longtemps signe de distinction, aujourd’hui il est utilisé pour un nouveau type de régime. Le principe ? Compresser sa cage thoracique, couper la sensation de faim et augmenter la transpiration du corps. Pour cela, les femmes commencent à porter le corset 1 à 2 heures par jour. Puis, quand elles se sont accoutumées, elles augmentent le rythme et peuvent aller jusqu’à le porter 12 heures par jourL’effet s’apparente à celui du by-pass gastrique (opération chirurgicale visant à réduire le volume de l’estomac). Il réduit le tour de taille et d’estomac, et peut faire perdre jusqu’à plusieurs centimètres en un laps de temps très court.
 Le " régime corset " serait donc le remède miracle pour perdre du poids rapidement, sans passer par la case contraignante et douloureuse de la chirurgie. Et pourtant, les risques sont grands, pis parfois que ceux risqués lors d’une opération bariatrique telle que celle du by-pass gastrique.Le premier danger pointé unanimement par les médecins est que le port du corset peut dégrader la peau et blesser des organes vitauxcomme le foie, les reins ou encore la rate. Comme l’explique le docteur Dardelin, le corset remonte le foie et l’estomac.

Le diaphragme, n’ayant plus assez de place, finit par gêner les poumons et le coeur. L’estomac, ainsi refoulé sous le diaphragme, empêche l’abaissement du muscle et la dilatation des vésicules pulmonaires, ce qui finit par rendre la respiration difficile.

Ajouté à ce cela, l’évidement de la taille, fait remonter les intestins. Une véritable torture.

Le corset peut également contraindre la respiration, qui est vitale à notre organisme.


Comme le note à juste titre Jyotindra Shah, médecin spécialiste en bariatrie (branche de la médecine qui s’intéresse à l’obésité) à Westchester, l’oxygène aide le métabolisme et les organes à bien fonctionner. Si l’on restreint l’oxygénation du corps, cela peut causer des dommages à long terme pour la santé et sur le métabolisme. Certains pointent du doigt que le manque d’oxygène peut même avoir un effet contre-productif : en effet, il pourrait entraîner une prise de poids.

Ainsi, certains montent au créneau et s’insurgent contre le " régime corset "et ses dangers.

Dans un billet publié sur le Plus du nouvel Observateur, Jean-Philippe Zermati, nutritionniste et président du Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids déclare "Dire que le corset est l’équivalent d’un anneau gastrique non chirurgical est ridicule. Le by-pass gastrique est une chirurgie du métabolisme qui modifie les sécrétions hormonales en lien avec l’absorption des calories ingérées et la sensation de faim ".

Lorsque l’on voit les dangers auxquels s’exposent les jeunes filles qui se mettent à ce régime, on se questionne sur ce qui les a menées à utiliser ce genre de méthode. Et une des réponses trouve probablement sa source auprès des célébrités et des magazines




" Régime corset " : quand les personnalités publiques s’y mettent et l’encouragent

Les personnalités publiques sont souvent prises comme " modèles " par les jeunes adolescentes. Alors lorsqu’une actrice comme Jessica Alba se confie sur sa méthode pour perdre du poids après sa grossesse, on s’attend à des paroles sensées et non sujettes à controverse Et pourtant, la jeune femme confie dans une interview qu’elle a porté un corset durant les 3 mois suivant la naissance de ses deux enfants. Elle précise l’avoir porté " jour et nuit " et conclut que selon elle, le " jeu en valait la chandelle".

Mais ce n’est pas la seule : on parle également de Kate Middleton. Selon les dires, sa soeur lui aurait offert un corset avant de donner naissance à son fils, afin de que cette dernière perde plus rapidement ses kilos de grossesse. Les magazines s’extasient sur ce genre de " performances " et sont les premiers à égrener les méthodes utilisées par les célébrités pour retrouver une taille de guêpe.

Le délire du corset

L’engouement pour ce régime prend une telle ampleur, qu’une entreprise anglaise s’est même lancée sur le créneau (http://thecorsetdiet.com/). Sa méthode de séduction : jouer sur le côté sexy du corset et vanter ses mérites, à savoir sa facilité à réduire le tour de taille et d’estomac très rapidement et son efficacité pour perdre des centimètres à la vitesse de l’éclair Mais les risques sont grands et Michele Köbke, une jeune Allemande de 24 ans en a fait les frais. Son obsession, avoir la taille la plus fine du monde pour figurer dans le Guinness Book des records. Pour toucher au but, elle porte un corset 24 heures sur 24. Aujourd’hui, sa taille ne mesure plus que 40 centimètres.

Elle ne peut plus manger de façon normale et son dos ne tient plus droit, ses muscles s’étant atrophiés.

Alors, jusqu’où peut-on aller pour maigrir ? s'arrêtera le garrot du corset ?

 

 

Selon une enquête internationale conduite dans 13 pays sur 4 continents (nb. Programme international d’enquêtes sociales ISSP 2007, module " Loisirs et Sport "), la France est, après la Corée du Sud, le pays où la volonté de perdre du poids est la plus forte chez les femmes.

 

En effet, sur dix françaises, six déclareraient vouloir maigrir. Paradoxal lorsque l’on sait que les femmes de l’hexagone sont aussi les plus minces d’Europe. Plusieurs causes sont évoquées pour justifier cette frénésie et course obsessionnelle à la minceur : diktat des magazines, idéal d’un corps sain, pression dans le milieu professionnel.

 

Est également pointée du doigt, la mode.

 

En effet, on note que les vêtements pour femmes rondes sont très peu nombreux sur le marché, acculant les créateurs et les marques, visiblement peu enclins à adapter leurs vêtements à toutes les mensurations. Alors, lorsque l’on porte un regard sur notre société contemporaine et sur ses canons de beauté, on finit par se dire que les nouvelles méthodes pour maigrir, aussi excessives et risquées soient-elles, ont encore de beaux jours devant elles.

 




REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

 13/08/2013
CONTRE INDICATION
Début de grossesse, maladies cardiaques récentes, accidents vasculaires cérébraux, thrombose, phlébite, traumatismes et inflammations des pieds.

 L'anti-stress par excellence

 La réflexologie plantaire permet de traiter certains troubles tels que douleurs articulaires, musculaires, troubles organiques, respiratoires, sexuels, digestifs, etc.

Mais l'une des grandes indications du massage réflexe plantaire est certainement les problèmes nerveux. Il n'est qu'à voir la grande sensation de détente que procure une séance de massage plantaire. L'action de détente apportée au niveau des centres nerveux est aussi, en partie, en cause dans l'équilibre de certains dérèglements organiques, car c'est souvent le stress, la fatigue, l'énervement qui nous procurent des dérèglements internes, comme certains troubles de l'estomac par exemple. Aussi en équilibrant le système nerveux par massage réflexe, on a par la même occasion une action rééquilibrante sur tout l'organisme.




Il reste encore un moyen très simple et naturel d'équilibrer nos zones réflexes :
 la marche. Il est bon de temps en temps de savoir retrouver cette activité pour faire un massage naturel de la plante des pieds. Il est également recommandé de savoir de temps à autre quitter ses chaussures et de marcher pieds nus sur l'herbe ou sur du sable.
 Il est aussi conseillé après une dure journée de travail où quelquefois nos pieds sont fatigués (eux aussi) de les détendre en les faisant rouler quelques minutes sur une balle de tennis ou sur un rouleau, essayez! vous verrez le bien-être que cela vous procurera. et n'oubliez jamais ce proverbe chinois qui dit à juste titre que:
 "le sourire vient du pied".(*_*)



La marche
Aller faire ses courses, promener son chienN’hésitez pas à allonger de quelques minutes la durée de la promenade, car la marche à pied renforce les muscles du bas du corps, augmente la souplesse mais aussi l’endurance.
Marcher à bon rythme
Pour profiter pleinement des bienfaits de la marche et rester motivé, vous pouvez organiser un circuit de marche, alternant montées, plat, escaliers… Si vous préférez, lorsque vous prenez l’ascenseur, descendez un étage avant le vôtre et terminez à pied.
Choisissez des chaussures appropriées déjà faites à vos pieds pour éviter les ampoules. Assurez-vous de pouvoir joindre quelqu’un en cas de besoin.

Le ménage de printemps
Faire le tri dans les placards, dépoussiérerLorsque vous rangez des affaires en hauteur ou dépoussiérez le haut d’un meuble, montez sur la pointe des pieds muscle vos mollets.
Nettoyer le garage, aspirer la voiture
Quand vous passez l’aspirateur, tout votre corps travaille. Alors, pour garder une bonne posture tout au long de l’activité, pensez à fléchir les jambes, à serrer le ventre et à garder le dos droit.
On n’y pense pas forcément mais les dépenses d’énergie liées à ces activités quotidiennes sont réelles car elles stimulent vos muscles en continu.

Les activités de jardin
Arroser le jardin, enlever les mauvaises herbes
Le désherbage a l’avantage de solliciter tous les muscles en souplesse, par la répétition de mouvements très divers : se baisser, se pencher, fléchir les genoux…Planter, tondre la pelouse
Pour éviter d’avoir mal au dos, jardinez ou videz le bac de votre tondeuse en position accroupie, plutôt que de courber le buste.

Pour protéger vos pieds, pratiquez le jardinage avec des chaussures fermées. Des gants de jardiniers seront les bienvenus pour vos mains. Pensez aussi à prendre des lunettes de soleil et un chapeau si le soleil est de la partie.

Les activités de plein air / les jeux
Pétanque, jeu de palet
Pour échauffer vos articulations (poignets, chevilles, genoux) avant de commencer votre activité, effectuez de petites rotations, dans un sens puis dans l’autre.
Jouer en plein air avec ses enfants ou petits-enfants
Pousser un enfant sur une balançoire est un bon exercice pour faire travailler, en douceur, les muscles des bras. Les jeux de ballons collectifs développent quant à eux des qualités physiques multiples telles que l’endurance, la souplesse et l’adresse.

La pratique d’une activité physique, même peu intense, entraîne des pertes en eau qui peuvent être importantes. Alors, pour éviter toute déshydratation, et même si vous n’en ressentez pas le besoin, buvez régulièrement, surtout par temps chaud.

Les activités en forêt
Balade en forêt, ramassage de champignons ou de feuilles
Les promenades en forêt sont l’occasion de ramasser des champignons comestibles ou bien des feuilles, afin de confectionner un herbier avec vos enfants et petits-enfants.
Balade à vélo
Idéale pour profiter d’un air pur, vous détendre et améliorer votre respiration, cette activité participe à la prévention des maladies du cœur et des poumons.
Les associations de patients, les réseaux de santé organisent régulièrement des randonnées en groupe. Pensez-y, à plusieurs, c’est souvent plus facile.

Les activités ludiques d’intérieur
Bowling, billard
Ces loisirs sont excellents pour améliorer votre adresse, la précision de vos gestes, et développer votre concentration.
Badminton, tennis de table
Pratiquées avec une intensité modérée, ces activités font travailler le coeur, améliorent la coordination, la souplesse et l’équilibre.

Ces activités ludiques sont avant tout des moments de convivialité et de partage. Elles permettent en plus d’améliorer la coordination des mouvements.

Pour savoir si votre condition physique est compatible avec leur pratique, demandez conseil à votre médecin traitant

Bouger en musique
Bouger sur une musique que vous aimez
La danse est un très bon exercice pour bouger en douceur et avec plaisir. Au quotidien, chez soi, il est assez simple de bouger librement sur le rythme d’une musique qui vous plaît.
Danses lentes, danses de salon (valse…)
Avec l’apprentissage de la coordination des bras et des jambes, vous ferez travailler de manière agréable votre mémoire. Avec la pratique, le corps se tonifie, se muscle et s’assouplit.
La pratique régulière de la danse contribue à la prévention des maladies cardiovasculaires mais c’est avant tout un moment de plaisir partagé.

La relaxation

Respiration ventrale

 Asseyez-vous par terre le dos bien droit (contre un mur), expirez à fond plusieurs fois pour bien chasser l’air de vos poumons. Puis, inspirez par le nez, en ne gonflant que le ventre et gardez la poitrine basse. Expirez ensuite par la bouche de manière lente et profonde en rentrant progressivement le ventre.

 Débutez par un entraînement de 2 à 3 minutes et augmentez progressivement jusqu’à 10 minutes.

 Étirement

 Posez les mains sur un mur de sorte que votre buste soit parallèle au sol. Les mains sont écartées à la largeur des épaules. Etirez le dos en poussant les mains contre le mur. Essayez de tendre peu à peu les jambes afin d’accentuer l’effet de l’étirement. Augmentez progressivement le nombre de mouvements, en restant le plus longtemps possible en position d’étirement.
En pratiquant la respiration ventrale, vous abaissez votre tension artérielle, votre niveau de stress et d’anxiété. Lorsque vous êtes en position finale du mouvement d’étirement, toutes les parties du corps sont complètement étirées, ce qui est bénéfique pour le dos.

 

Se dépenser en douceur pour garder la forme

Travail des jambes

 Marcher est le moyen le plus simple d’entraîner sa forme. Tranquillement chez soi ou dehors si votre situation le permet, l’idéal est de parvenir à faire au moins une demi-heure de marche rapide par jour. Une idée : répartir ces moments de marche en plusieurs fois dans la journée et les associer à vos activités quotidiennes : marcher en allant faire ses courses, faire plusieurs tours de la maison après avoir étendu son linge, etc.
Les occasions sont nombreuses !

Travail des bras et du haut du corps

 À l’aide de 2 bouteilles d’eau de 50 cl en guise d’haltères, bras devant (niveau de la poitrine) et coudes légèrement pliés, faites des petits mouvements de moulinets par 3 séries de 10 mouvements.

 Pensez à bien respirer pendant l’exercice. Vous verrez, cela n’a l’air de rien et pourtant : le fait de faire ces gestes tous les jours, tranquillement, peut vous aider à entretenir votre forme.

 

Débuter l’aquagym : trois exercices faciles

Le talon-fesse

Au bord du bassin, immergez-vous jusqu’aux épaules, amenez successivement l’un puis l’autre talon jusqu’au fessier une douzaine de fois. Veillez à garder le corps droit.

 

 Le taille-hanche-fesse

 

De côté, en vous tenant au bord du bassin. Avec de l’eau jusqu’aux hanches, levez une jambe latéralement, puis devant, puis derrière et ce une douzaine de fois. Renouvelez l’exercice avec l’autre jambe. Expirez et inspirez profondément et lentement.

 

 Les abdominaux

 

Muni d’une “frite” sous chaque bras, le corps vertical, ramenez vos jambes tendues en équerre puis écartez-les en réalisant des ciseaux. Expirez en écartant les jambes et inspirez en les resserrant.

 




 

Il existe principalement deux types de diabète :
le diabète de type 1, dont la cause est l’arrêt de la fabrication d’insuline par le corps, et le diabète de type 2, dont la cause principale est une incapacité du corps à utiliser l’insuline de façon efficace. Il existe d’autres types de diabète beaucoup plus rares.

  • Le diabète de type 1 (auparavant appelé diabète juvénile ou diabète insulinodépendant) représente environ 10 % des cas de diabète. Il peut se développer à tout âge, même s’il apparaît en général chez les enfants et les jeunes adultes, le plus souvent avant l’âge de 30 ans. Dans le diabète de type 1, le système naturel de défense du corps (système immunitaire) détruit les cellules du pancréas qui produisent l’insuline. Assez rapidement, cela conduit à l’arrêt complet de la production d’insuline. En l’absence d’insuline, les cellules du corps ne peuvent pas capter le sucre (glucose) dont elles ont besoin pour produire de l’énergie et le sucre s’accumule dans le sang.
  • Le diabète de type 2 (auparavant appelé diabète tardif, diabète non insulinodépendant ou diabète gras) est plus fréquent chez les personnes de plus de 40 ans, mais depuis quelques années, il commence à toucher des personnes plus jeunes, y compris des adolescents et des enfants. Il se développe le plus souvent chez les personnes en surpoids et peu actives physiquement. Le diabète de type 2 représente la majeure partie des cas de diabète (environ 90 %). Il apparaît lorsque les cellules de l’organisme deviennent résistantes à l’insuline, c’est-à-dire qu’elles ne répondent plus à l’insuline comme elles le devraient, et lorsque le pancréas finit par se « fatiguer » et ne parvient plus à produire assez d’insuline. La résistance à l’insuline se développe à cause de nombreux facteurs, dont la génétique, l’obésité et l’âge.

Quelles sont les principales différences et principaux points communs entre ces maladies ?

Au niveau des symptômes :

  • On peut avoir un diabète de type 2 sans le savoir pendant plusieurs années avant le diagnostic, parce que le taux de sucre dans le sang s’élève très progressivement. La maladie est silencieuse mais cela ne veut pas dire qu’elle est sans gravité.
  • En revanche, lorsqu’on a un diabète de type 1, on le sait rapidement : quand le pancréas arrête de produire de l’insuline, le taux de sucre dans le sang s’élève rapidement et les personnes consultent souvent pour un état grave lié à l’apparition soudaine de symptômes d’hyperglycémie (taux de sucre très élevé dans le sang).

Au niveau du traitement :

  • Qu’on ait un diabète de type 1 ou un diabète de type 2, l’objectif principal du traitement est le même : il s’agit de maintenir le taux de sucre dans le sang à un niveau défini avec le médecin, aussi proche que possible de la normale.
  • En cas de diabète de type 1, le traitement par injections d’insuline est indispensable dès le diagnostic et pendant toute la vie pour contrôler le taux de sucre dans le sang. Une alimentation équilibrée et un activité physique adaptée font également partie du traitement.
  • En cas de diabète de type 2, une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’une activité physique adaptée sont le premier traitement pour contrôler le taux de sucre dans le sang. Par la suite, prendre un ou plusieurs médicaments antidiabétiques devient souvent nécessaire. Le traitement par injection d’insuline démarre lorsque le corps ne parvient plus à produire d’insuline, ou seulement très peu.
  • Le traitement par insuline, comme le traitement par certains médicaments antidiabétiques oraux donnés en cas de diabète de type 2 peuvent provoquer des épisodes d’hypoglycémie (baisse trop rapide du taux de sucre dans le sang). Le médecin et les autres professionnels de santé aident les personnes diabétiques à savoir éviter ces épisodes mais aussi à les anticiper et les gérer lorsqu’ils surviennent.

Pour ce qui concerne les complications :

Les deux types de diabète peuvent provoquer des complications aux yeux, aux reins, aux nerfs, au cœur ou aux vaisseaux sanguins. Même si le diabète reste encore la cause principale de perte de la vue avant 65 ans et d’insuffisance rénale et demeure un facteur de risque important de maladie cardiovasculaire et d’amputation du pied ou de la jambe, la surveillance et la prise en charge de la maladie permettent aujourd’hui de prévenir ou de retarder l’apparition des complications et, lorsqu’elles sont présentes, de ralentir leur évolution.




Du 11 au 17 mars 2013, a eu lieu la Semaine du cerveau. L'occasion  de faire le point sur cet organe vital et de noter la recrudescence des maladies incurables. Serions-nous en danger ?

 lundi 11 mars, àdébuté la Semaine du cerveau. La Fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC) à profité de l'occasion pour lancer une mobilisation nationale sur la recherche cérébrale. 

A l'heure actuelle, près d'un Français sur quatre souffre d'une maladie neurologique ou psychiatrique, aux premiers rangs desquelles on peut citer les maladies d'Alzheimer ou de Parkinson. 

 

Comment expliquer cette recrudescence ?

L'origine de la plupart des maladies cérébrales n'est pas encore connue. Toutefois, il semblerait que la survenue d'une telle maladie soit due à la conjugaison de plusieurs facteurs : génétiques (une prédisposition existerait chez certains individus qui développeraient alors la maladie en présence d'autres facteurs) et environnementaux. Nous pourrons citer l'alcool, les stupéfiants, le tabac, les pesticides, les métaux lourds ... La coexistence de ces facteurs entraînerait le développement de la maladie.

 

Est-ce que l'allongement de l'espérance de vie pourrait être responsable de ces maladies ?

Toutes les maladies neurologiques ne sont pas dues à l'âge élevé de leurs patients. Toutefois, les personnes souffrant d'Alzheimer ou de Parkinson représentent plus d'un million d'individus en France, ce qui n'est pas négligeable. Pour ces pathologies, l'âge est un facteur de risque dans la mesure où plus l'on avance en âge, plus l'incidence, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas dans la population, est élevée. Ces maladies s'expliquent donc par le vieillissement de la population.

En effet, si l'on prend par exemple la maladie d'Alzheimer, nous nous rendons compte qu'une femme sur quatre en est atteinte à l'âge de 85 ans. Or, l'espérance de vie est aujourd'hui de 85 ans. L'allongement de l'espérance de vie pose donc la question du vieillissement et de sa qualité.
Qu'est-il prévu en terme de structures ? d'établissements d'accueil pour ces populations qui ne pourront plus rester chez elles ? Y a-t-il suffisamment d'équipes médicales et paramédicales formées pour les accompagner ?
Autant de questions de fond qui se posent et qui nécessitent des budgets conséquents aujourd'hui pour notre santé demain...

La recherche doit d'ailleurs faire face à une pénurie de moyens, financiers notamment, dans la mesure où les maladies du cerveau coûtent plus cher par rapport à d'autres (maladies cardiovasculaires par exemple). En effet, autant si chacun a bien conscience qu'il faille prendre en charge ces patients par des traitements adaptés pendant de longues années du fait de la chronicité de la maladie, peu sont ceux enclins à aussi investir dans des solutions suffisamment nombreuses en terme d'hébergement adapté et de prise en charge du handicap inhérent à ces pathologies.

Là est toute la difficulté. Entre les effets d'annonce et la réalité, il y a un fossé que tente de réduire la Semaine du cerveau en tentant de mobiliser les populations autant que les pouvoirs publics !



6 conseils pour booster votre mémoire
Quand vous étiez petit, vos parents vous ont probablement incité à manger du poisson sous prétexte que cela allait augmenter votre mémoire... Mais est-ce que cela sert vraiment à quelque chose ? Quels sont les moyens réellement efficaces pour obtenir cette légendaire mémoire d’éléphant qui vous permettrait de ne plus rien oublier ? Comment augmenter vos capacités de mémorisation, apprendre plus vite et plus facilement ? Bien qu’il n’y ait pas de recette miracle, voici quelques conseils

1- Entraînez-vous !

Pour commencer, la mémoire ça s’entretient : répétition et entraînement sont en effet les maîtres mots de l’apprentissage. La stimulation de vos neurones augmente leurs chances de survie, alors n’arrêtez jamais d’apprendre !

Pour vous entraîner, rien de plus simple : forcez-vous à mémoriser les choses au quotidien : au lieu d’enregistrer directement un numéro de téléphone dans votre portable, écrivez-le, essayez de le mémoriser et seulement après, enregistrez-le.

D’autres exercices vous permettront de booster votre mémoire : faites des mots croisés, des jeux de logique et lisez régulièrement.

Apprenez ce qui vous plaît. On apprend mieux quelque chose que l’on aime et que l’on a choisi. Intérêt et motivation sont en effet essentiels à l’apprentissage.  

 

2- Soyez concentré et attentif

Pour mémoriser efficacement quelque chose, la concentration est indispensable. Si vous désirez apprendre, il est absolument nécessaire de vous concentrer sur votre travail. Pour cela, isolez-vous au maximum du monde extérieur. Dans la mesure du possible, les distractions auditives ou visuelles sont à proscrire : elles auront tendance à vous déconcentrer et donc à vous empêcher d’enregistrer correctement les informations.

 

3- Organisez et structurez les informations

Plus votre apprentissage sera organisé et structuré, plus la restitution du souvenir sera facile pour votre cerveau. Essayez donc de classer les informations que vous souhaitez retenir : faites des plans, regroupez vos idées et seulement après, essayez de les mémoriser.

Dans le même ordre d’idée, essayez d’apprendre une même information de différentes manières : un thème vous intéresse ? Lisez un livre sur le sujet puis allez écouter une conférence le concernant. Changez votre façon d’aborder la mémorisation permettra de créer de nouveaux circuits neuronaux. Plus ces derniers seront nombreux et interconnectés, plus le souvenir remontera facilement à la surface.

 

4- Oxygénez votre cerveau

La capacité de concentration optimale d’un cerveau moyen, ne dépasse pas 1h30. Il est donc nécessaire de faire régulièrement de courtes pauses. Profitez de celles-ci pour sortir vous aérer la tête. Cela vous permettra de penser à autre chose l’espace de quelques minutes et donc de réactiver à la fois votre cerveau et votre concentration, et donc de redevenir efficace.

 

5- Dormez

Le sommeil a un pouvoir avéré dans les processus de mémorisation. Tout ce que vous avez appris au cours de la journée va être réactivé pendant la nuit, notamment au cours des phases de sommeil paradoxal (phases des rêves). Ce mécanisme permet au cerveau de consolider l’intégration des nouvelles informations en les incorporant aux réseaux déjà existants. Dormir est donc essentiel à la mémoire alors ne négligez pas votre sommeil.

 

6- Mangez

Attention aux idées reçues : il n’existe pas d’aliment miracle pour booster sa mémoire. En revanche, on ne le dira jamais assez, il est recommandé de manger équilibré. Votre cerveau ne représente que 2% de votre masse corporelle mais utilise à lui seul plus de 20% de l’énergie alimentaire quotidienne pour fonctionner et c’est encore plus vrai la nuit.

Pour commencer, une alimentation variée vous apportera minéraux, fer et vitamines essentiels à une mémorisation efficace. En particulier, les vitamines du groupe B (B1, B6, B9 et B12) faciliteront la fabrication d’un neurotransmetteur (substance permettant la transmission des informations dans le cerveau) appelé acétylcholine.

L’apport d’oméga-3, -6 ou -9 (poissons gras comme le saumon, huile d’olive, noix,…) semble également favoriser la protection et l’établissement des connexions entre cellules nerveuses.

Vous pourrez également privilégier l’apport de sucres lents le soir (riz, pâtes, pain complet,…) pour permettre à l’énergie d’agir tout au long de la nuit.

Pour finir, buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour : Une bonne hydratation est en effet indispensable au bon fonctionnement de votre organisme et donc de votre cerveau.

 

Maintenant que vous savez comment booster votre mémoire, profitez-en pour la tester à l’instant même : faites donc la liste des différents conseils que nous venons de vous donner !




1- Marche de 10 à 30mn tous les jours,pendant que  tu    marches,SOURIS

2-Assieds-toi en silence au moins 10mn chaque jour ,
 enferme toi si    necessaire.

3-Ecoute de la bonne musique tous les jours,c'est la nourriture de l'âme.

4- En te levant le matin,programme ta journée sans la surcharger (ex: aujourd'hui je vais faire ______)

5-Fonde ta vie sur ces 3 E...ENERGIE.ENTHOUSIASME.EMPATHIE.

6-Divertis toi de plus de jeux que l'an passer.

7-lis plus de livre que l'an passé.

8- Regarde le ciel au moin 1 fois par jour pour te rendre compte de l'immensité & de la beauté du monde qui t'entoure.

9-Rêve davantage lorsque tu es éveillé.

10-Alimente-toi de fruits,des arbres,des plantes,mange moin d'aliments industriel ou qui reqièrent un sacrifice.

11-Mange des noix,bois du thé vert,beaucoup d'eau & une coupe de vin par jour en compagnie d'une personne que tu aimes.

12-Essaie de faire rire d'autres personnes chaque jour

13-élimine le désordre de ta chambre  ou de ta maison,du bureau ou de ta voiture,de ton atelier,afin d'y laisser entrer des énergies nouvelles


14-ne gaspille pas ton temps en d'amers bavardages,chose du passé ou pensée négatives ou qui ne sont pas sous ton contrôle.Vaut mieux investir ton énergie dans le positif de ton présent.

15Rends-toi compte que ta vie est une école & que tu es ici pour apprendre,les problèmes ,les leçons qui vont & vienneni & que tu apprends à travers eux te restera pour toute la vie.

16-déjeune comme un Roi,dine comme un Prince,puis soupe comme un mendiant.

17-souris & ris d'avantage.

18- Ne laisse pas passer l'occasion d'embrasser ceux & celles qui t'apprécient.

19-la vie est trop courte pour t'ennuyer ou détester quelqu'un.

20- ne te prends pas trop au sérieux

21-il n'est pas nécessaire que tu gagne toutes les discutions,accepte  de ne pas être d'accord & apprends des autres.

22-fais la paix avec ton pasé,ainsi tu ne ruineras pas ton présent.

23-Ne compare pas ta vie avec celles des autres,tu n'as pas idée du chemin qu'ils ont parcouru.

24-Personne n'est responsable de ton bonheur,sauf toi-même.

25-Rappelle-toi que tu n'as pas le contrôle sur ce qui t"arrive,mais bien sur ce que tu en fais.

26-apprends quelques choses de nouveaux chaque jour.

27- Ce que les autres pensent de toi n'est pas de ton ressort.

28 Apprécie ton corps & prends en soin.

29-Peu importe que la situation soit bonne ou mauvaise,elle changera

30-Nuse pas tes forces,ton travail ne prendra pas soin de toi quand tu seras malade,tes proches ,oui.

31.Défais-toi des choses qui ne te sont plus utiles,ni bonnes,ni amusantes.

32-L'envie est une perte de temps-tu as déjà tout ce qu'il te faut.

33-le meilleur reste à venir.

34-peu importe comment tu te sens,lève-toi,habille-toi& vois ce qui se passe quitte à te recoucher.

35-Profite de tes talents & fais en  profiter les autres.

36-appelle tes proches plus souvent & dis-leur que tu pense à eux.

37-Chaques nuit,avant de te coucher,dis-toi,je suis contente de ce que j'ai réussi ou obtenu

38-souviens -toi qu'il y a de la beauté partout il suffit d'ouvrir les yeux.

39-Profite du voyage de la vie,dis-toi qu'il ne se présentera à toi qu'une fois.

40-LA viola es ahora (en colombien)
      LA VIE C'EST MAINTENANT

41-Ne te gène pas pour donner cette article à qui pourrait en profiter.

42-Dire à nos enfants , une parole ou un geste tendre tous les jours.

                    "je t'aime ,ma tendresse"
                    "je t'adore,mon ange" 
"je t'aime pour 2 ma fleur d'un amour  incomensurable"
          " tu es la fille que j'ai toujours désirée"






Comme on dit,tu veux le beurre & l'argent du beurre avec les faveurs de la crémières!

maigrir vite & gratuitement sauf que le jeûne est très mauvais pour la santé
maigrir gratuitement ,manger peu mais chez les autres
maigrir vite à moin de faire 10 km par jour avec un survêtement de sudation
maigrir sans contraintes essaie weight wetchers! & encore...

plus sérieusement,maigrir vite c'est pas le plus important,le but quand tu as quelques kilo en trop c'est de maigrir durablement sans jamais descendre au dessous de la limite de ton IMC.
maigrir sans contraintes,supprimer les sodas,les fast-food,les grignotages,les sucreries,les aliments gras & plat en sauce!
contente toi d'avoir une alimentation saine avec 5 fruits & légumes par jours,peu de viande mais plus de poisson ou alors des viandes maigres comme le poulet!
c'est ce que j'appelle maigrir sans contrainte ou plus simplement,bien manger.



La poitrine, un atout pour les femmes et souvent encore plus quand on est ronde ! Mais, il faut en prendre soin.

 

Afin, de pouvoir garder une poitrine tonique et belle, voici quelques conseils :

 

 La journée :
 se tenir droite, afin de faciliter la respiration de la peau des seins.

 

 La nuit :
 éviter de dormir sur le ventre car la poitrine est compressée.

 

 Le sport qui tonifie le mieux la poitrine est la natation ! L’eau froide permet aux tissus d’avoir plus de tonus et elle stimule la microcirculation.

 

 A la fin de la douche, rincer la poitrine à l’eau froide (oui je vous l’accorde ce n’est pas très agréable, mais bon si l’on veut avoir la plus belle poitrine ,  il le faut !) ou encore appliquer un gant de glaçons pour raffermir la peau.

 

 Après la douche, on hydrate le corps, pour la poitrine c’est pareil, appliquer une crème spéciale buste ou simplement une crème pour le corps en massant vos seins. Les filles, pensez aussi à faire quelques gommages exfoliants au moins 1 fois par mois sur votre buste.

 

 L’achat du soutien gorge ! Ah, la lingerie ! féminine, sexy, glamour…  Acheter de la lingerie à votre taille, les vendeuses sont souvent de très bon conseil. Il ne faut surtout pas que votre lingerie vous compresse la poitrine. Les baleines du soutien gorge doivent être plaquées entre les deux seins, les bretelles doivent être plutôt larges pour les fortes poitrines, afin d’éviter le cisaillement des épaules.

 

Faire examiner sa poitrine par un gynécologue chaque année, et faire un mammographie passé 50 ans.

 

A éviter :

 

 S’exposer au soleil sans protection.

 Les sports trop violents.

 La mauvaise alimentation.




avant de débuter choisisez votre activité en fonction de vos goûts & de vos capacitées.
les activitées doivent être de préférence une activité d'endurance:
la marche un rythme soutenue , le cyclisme , la natation , le golf , le skie de fond , le jogging , les jeux de ballons , la danse , ...


l'intensité de l'éffort doit être faible au début puis progressivement augmenter jusqu'à un rythme soutenu.

la duré de l'exercice doit être minimum de 30 mn par jour ou 1heure,3 à 4 jours par semaine.
en plus de ce temps il faut prévoir un période d'échaufement ainsi que de récupération  de 5 à 10mn.


en plus de ces activitées, pensez à toutes celle de la vie courante :

utilisez les escaliers à la place des ascenceurs.

éviter de rester assis pendant des périodes prolongées.

éviter de prendre la voiture pour des petits trajets.

faites des travaux de ménage,de bricolage,de jardinage.

si vous avez un chien,promenez le plus souvent & plus longtemps.


précaution à prendre

consulter votre médecin traitant
afin d'être bien conseillé
pensez à vos pieds
il est indispenssable d'avoir des chaussures adaptés 

ayez 3 sucres & 2 biscuit sec sur vous afin de corrigé une éventuelle hypoglicémie

pensez à vous hydrater







dans le cadre du diabète de type 2 ,
l 'activité régulière permet d'augmenter la consomation de glucose
mais aussi d'augmenter la résistance à l'insuline elle permet donc l'amélioration de l'équilibre glycémique.

sur un plan plus général les bénéfices de l'activité physique sont:


le contrôle du poid

la diminution d'osthéoporose


l'augmentation du "bon" cholestérol( hdl) & diminue

 du "mauvais" cholestérol (ldl)

l'amélioration des fonctions  respiratoires & circulatoire de l'organisme

 

 

les bénéfices sur la glycémie sont plus importants si l'activité est réalisée entre 1 à 3 heure après le repas

 




une mine d'or

 14/03/2012
clic sur le lien



En union avec ceux qui se battent en ce moment
 En mémoire de ceux qui ont cessé le combat
 En collaboration avec leurs proches et leurs soignants

Un grand merci à tous ceux qui feront voyager cette petite lumière

 même si ce n'est qu'à une personne.
 Ceci est en mémoire des personnes que vous connaissez ou ceux et celles qui en sont victimes...

 N'éteignez pas cette chandelle,




1/. Le Psychologue :

C'est un professionnel qui a suivi une formation universitaire (il est donc entraîné à une démarche scientifique) et, dans de nombreux cas, une formation personnelle (développement personnel sous la forme d'une « analyse » ou d'une psychothérapie). Ce qui n'en fait pas un être parfait, mais quelqu'un de prudent ayant développé de l'empathie. Ni « professionnels de santé » ni « auxiliaires médicaux », les psychologues forment une profession en soi, bien qu'ils se distinguent entre eux par leurs champs d'intervention et leurs « théories de référence »


2/. Le psychiatre :

C'est un médecin ayant fait une spécialité en psychiatrie. Entre autres compétences, il prescrit des médicaments (ce que ne peuvent pas faire les non-médecins) agissant ainsi sur la biologie du cerveau pour induire une amélioration psychologique et, en conséquence, comportementale. Il n'est pas psychologue ni psychothérapeute, sauf s'il a suivi une formation dans ces disciplines. 

 

 

3/. Le psychothérapeute :


Il est souvent un psychologue, un médecin, ou un psychanalyste (attention, certains ne sont ni l'un ni l'autre !). Il a suivi une formation théorique et surtout pratique (au minimum en psychopathologie clinique) lui donnant une compétence pour l'application de méthodes psychothérapiques spécifiques. Cette formation est, normalement, associée à un « travail sur soi » et à une « supervision » auprès d'un professionnel expérimenté. L'usage de ce titre est réglementé.  

 

 

4/. Le psychanalyste :

 

C'est une personne ayant suivi une psychanalyse (freudienne, lacanienne ou jungienne). Il propose à ses clients une « analyse » de plus ou moins longue durée sur le divan (dite « classique »), ou en face à face. Il doit être régulièrement enregistré dans l'annuaire d'une association psychanalytique et être « supervisé » par l'un de ses collègues. Parmi eux, certains sont psychologues, médecins et/ou psychothérapeutes.

 




La maladie augmente de façon inquiétante chez les enfants et les adolescents en surpoids. En particulier pour le diabète de type 2, qui touchait autrefois les adultes de plus de 40 ans. Si l'éducation du jeune diabétique et de la famille est essentielle pour limiter les complications et assurer une vie aussi normale à l'enfant, la prévention du diabète reste un objectif principal. Une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes limitée en sucreries et sodas , ainsi qu'une activité physique régulière, suffisent dans de nombreux cas à éviter la maladie. Parents, soyez donc vigilants pour vos enfants et donnez leur les bonnes habitudes dès le plus jeune âge ! 


Chiffre 

2 millions de diabétiques sont traités en France, en majorité sur un diabète de type 2. Mais de très nombreux malades s'ignorent encore car la maladie débute sans symptômes apparents. Le diabète de type 2 est très clairement correlé à un excès de poids. Les études scientifiques montrent qu'un amaigrissement de 5 à 7% du poids initial permet de réduire fortement le risque de développer un diabète.

Ci-dessous, la pyramide de régime alimentaire pour le diabète

 

 http://nsm03.casimages.com/img/2010/05/07//1005070913031007845982037.jpg




chiro,kiné,ostéo...
si ces méthodes thérapeutiques sont toutes trois basées sur la manipulation,elles ont chacune leurs propres finalité.
le décret d'application validant le titre de chiropraticien est entré en vigueur le 9 janvier 2011 dans l'haxagone. L'occasion pour nous de comparer les diverses thérapies manuelles,adoptées aujourd'hui par bon nombre de Français.
la chiropratique
origine.
elle a élaboée par l'américain Daniel David Palmer à la fin du XIXe siècle.

objectifs.
débloquer les interférences musculaires & articulaires situées sur le trajet des nerfs.les "ajustement"pratiqués agissent sur les siatiques,lumbagos,torticolis,le syndrome du canal carpien,la migraine,le syndrome prémenstruel,les douleurs liées aux règles,les colopathies & les insomnies.

formation.
cursus de 6 ans,sanctionné par un diplôme de docteur en chiropratique.

remboursement.
les séances ne sont pas remborsées par la sécurité sociale mais le sont partiellement par certaines mutuelles.

la kinésithérapie
origine.
elle est ancestrale,bien qu'en France son exercice n'ait été réglementé qu'à partir de 1946.
objestifs.
renforcer & rééduquer,essentiellement par massages & mobilisation,les articulations& les muscles.cette méthode est indiquée après une opération ou une blessure & s'adresse plus généralement aux personnes atteintes de paralysie ou de troubles neurologiques.
formation.
3ans d'études,en plus de l'éventuelle années de préparation au concourd d'entrée.
remboursement.
la sécurité sociale prend en charge à 10% les actes prescrits aux enfants.pour les adultes,le remboursement des séances varie entre 60 & 80%.

L'ostéopathie
origine.
elle a été mise au point en 1874 par un médecin américain,Andrew Taylor Still.
objectifs.
l'ostéopathe cherche à rétablir l'équilibre musculo-squelettique.il peut soigner les maux de dos chroniques,les rhumatismes mais aussi les problèmes d'arthrose,de lombalgie,de névralgie,de sciatique & de migraine.
formation.
6 ans d'études.les médecins peuvent la pratiquer après 2 années de formation (3 ans pour les kinésithérapeutes,ergothérapeutes & infirmiers).
remboursement
.uniquement si l'ostéopathe est un médecin.

merci à l'association française de chiropratique(A.F.C)



pour mettre vos pendule à l'heure
 en faisant un peu de sport...!!!


>> http://www.asriran.com/files/fa/news/1389/8/16/155486_922.swf

Un peu de prévention

 31/03/2011
une étude européenne a démontré les effets de l'alcool,& mis en évidence que:
vodka+glaçons=attaquent les reins!
rhum+glaçons=attaquent le foie!
gin+glaçons=attaquent le cerveau!
whisky+glaçons=attaquent le coeur!
il semble que ces saloperies de glaçons soient mauvais pour tout !!!



chassez les polluants chimiques de la maison

>> http://sevandco.wordpress.com

Et vous?

 18/09/2010
VOUS QUI AVEZ PLUS DE VISICULE BILIAIRE
POUVEZ VOUS NOUS AIDER???

Nous vous lançons un appel!!!
depuis un peu plus de 4 ans ma douce c'est fais retirer cette organes & depuis les allez retour au toilette  sont handicapent  dans la vie de tout les jours.
coco a essayée multiples médicaments du vidal en homéopathie etc.
y compris des régimes alimentaire différents et toujours des diarrhées a répétitions.
a ce jour ma douce sature.......
je m'inquiète que cette situation  qui l'empêche de vivre pleinement notre tourbillons de la vie quotidienne....
merci d'avance
 @+   bisous de bzh 




La période comprise entre 5 et 7 ans (période du "rebond d'adiposité") est, avec l'adolescence, une période à risque d'apparition d'obésité. À cet âge, les facteurs environnementaux d'obésité sont multiples et mal individualisés.

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Signe des temps modernes, en un siècle, la plupart des adultes ont gagné vingt ans de vie supplémentaire en France (on recensait 200 centenaires en 1950 sur le territoire, en compte aujourd'hui plus de 2000). L'apparition de personnes vivant au-delà de 107 ans montre que dans un environnement protégé, on peut survivre longtemps et repousser les limites du temps.

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Une étude sur les effets liés à la cigarette sur la dépression a été conduite par le département de santé publique avec l'aide de l'Université de Helsinki. Ils ont étudié 9000 jumeaux sur 15 ans. Les résultats suggèrent que la cigarette serait associée à des symptômes de dépression. Ce risque élevé serait plus important chez les hommes que chez les femmes.

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :