Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 2 097 074
Nombre de commentaires : 9 761
Nombre d'articles : 881
Dernière màj le 22/06/2020
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

Vertigineux viaduc...

 01/11/2017
Les magnifiques Gorges de l'Ain seraient difficilement franchissables sans quelques ouvrages d'Art remarquables.

Seul le géant Gargantua pouvait enjamber cette belle rivière, vous vous souvenez ? j'en avais parlé LA....






Il nous a fallu franchir le viaduc de Cize-Bolozon, dont le construction a été une prouesse technique, et dont l'histoire est assez extraordinaire.

Il a été construit entre 1875 et 1885 pour franchir les gorges, et permettre à la voie de chemin de fer de relier Bourg en Bresse et La Cluse.

Mais, en 1944, le viaduc a été détruit par les Maquisards.

Sa reconstruction à l'identique a constitué une nouvelle prouesse, qui a été filmée.

Vous saurez tout en cliquant sur ce lien.



Les dimensions de ce pont sont impressionnantes, d'autant que l'ouvrage est très étroit.
En haut, la voie ferrée. 
Sur la chaussée inférieure, deux véhicules ne peuvent se croiser.


Nous avons franchi le pont en voiture, puis j'y suis retournée à pied: brrrrrrrrrrrrrrr!!!!


Si vous avez un moment, regardez au moins le film d'archives qui retrace la reconstruction: les ouvriers étaient de vrais acrobates.

Ce viaduc est maintenant équipé pour laisser circuler le TGV PARIS-GENEVE, d'où son importance.

J'ai pris ce train il y a deux ans, sans me rendre compte de la hauteur de l'ouvrage (le TGV, ça va trop vite !)





Merci à S.B pour cette dernière photo. (Moi, je n'ai pas eu le courage de crapahuter pour accéder à ce point de vue élevé....)





Visiteur du jour

 01/11/2017
J'aurais aimé que ce beau faisan sorte du bois!   qu'il se mette un moment à découvert dans mon terrain....
J'aurais fait de meilleures images !

Mais j'ai préféré le laisser tranquille, au calme sous les buissons, loin des chasseurs......

Je ne m'en suis pas approchée, et il est resté là un grand moment.
De plus, il était midi, j'avais quelque chose sur le feu....je suis donc partie.

Cet après-midi, je ne l'ai pas revu.
Demain peut-être ?








Par une initiative des associations et du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), le carré des indigents du cimetière de Lons-le-Saunier ne sera pas privé de fleurs en cette fête de la Toussaint grâce à l’opération "Une pensée pour les indigents".

 

Une personne qui achète une fleur pour décorer la tombe d’un proche peut acheter une autre fleur qui servira à l’ornement de la tombe d’un indigent.

La plupart des fleuristes de la ville participent à l’événement.

 

Les défunts sans famille et sans ressources, qui décèdent parfois dans l’anonymat le plus total seront ainsi honorés.....


Pour en savoir plus:

CLIC

A une époque où halloween révèle une fois encore l'emprise du commerce sur nos vies.....j'aime bien cette idée ....

Ce sont essentiellement de petites pensées vendues quelques centimes à l'unité qui font l'objet de cette action.
J'essaierai d'aller faire des photos la semaine prochaine .





J'ai parfois tendance à avoir la main lourde quand je prépare mes graines de quinoa: il faut dire que ça gonfle bien tout ça....

L'autre jour j'en ai trop fait cuire, c'était LA .

Les restes m'ont servi à confectionner de délicieuses galettes !



Ingrédients:

- quinoa cuit
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 tomate
- 2 champignons de Paris
- sel - poivre - piment doux (facultatif)
- huile d'olive

Action:

- faire revenir l'oignon et l'ail émincés dans un peu d'huile d'olive
- Ajouter la tomate et les champignons coupés très finement
- Saler - poivrer - épicer selon le goût
- Laisser compoter tout ça, puis incorporer le quinoa cuit et bien mélanger hors du feu.
- Après un temps de repos qui permet au quinoa de bien s'imprégner des légumes, confectionner des galettes.
- cuire les galettes quelques minutes de chaque côté.

Vous avez vu?  j'ai enfin fait des galettes aussi rondes que des roues de brouettes !! oui ! j'ai pris le temps de mettre en service mes cercles à pâtisserie...

J'ai servi mes galettes avec de la salade verte, tomate, betterave rouge, cornichons à l'aigre-douce, olives vertes.


Verdict:

Excellent !





Curiosité géologique

 26/10/2017
Il est un lac de montagne, sur les hauts plateaux jurassiens, le lac de Bouverans.



Rien d'extraordinaire à première vue....

Sauf que....

Ce lac, qui est inclus dans une zone humide de montagne parmi les plus vastes d'Europe, est victime d'un phénomène naturel insolite.

Il peut se vider complètement puis se remplir à nouveau en l’espace de quelques semaines, voire de quelques jours.

Sa surface passe alors de plus de 150 hectares....à presque rien ! quelques ares !






Quelqu'un aurait-il ouvert des vannes?
Non !
Pas de retenue artificielle pour ce lac karstique qui n'est alimenté que par les pluies et les neiges!

L'eau du lac de Bouverans s'infiltre dans le sol grâce à un sous-sol calcaire, dans un "entonnoir" géant qui n'a pas encore révélé tout son mystère.....

Le phénomène est naturel, régulier, mais toujours aussi impressionnant, car ce sont des millions de mètres cubes qui s'en vont !



Quand j'y suis allée ce mercredi, de vastes étendues asséchées étaient apparues, découvrant des espaces tourbeux aux couleurs étonnantes.

Le phénomène a fait l'objet d'un reportage lundi sur FR3: CLIC !

Ce lac d'un grand intérêt floristique et faunistique est une réserve naturelle.

Si le temps sec continue, j'y retournerai pour des photos: les trous d'eau résiduels sont riches en poissons et larves de toutes sortes, attirant une multitude d'oiseaux.

Si j'ai le temps....ce n'est pas tout près de chez moi....(Département du Doubs)








La Fauvette et le Chat

 26/10/2017
On pourrait inventer une fable...

En titre?
La fauvette et le matou....


La fauvette discrète
Sur le pommier perchée....


Est observée par un gros Matou
Au regard doré....


Mais la fable s'arrête ici!

Mireille a battu des mains, et le Matou Filou a filé!
Et Dame Fauvette s'est envolée!!!
Sauvée !!!


Circulez, il n'y a plus rien à voir.....





Je consomme assez régulièrement cette petite graine originaire des Amériques, je veux parler du quinoa.

Vous le retrouverez à plusieurs reprises sur ce blog, en particulier LA.

Aujourd'hui, j'ai trouvé du quinoa rouge, dont les propriétés et le mode de préparation sont quasi identiques à ceux du quinoa blanc, avec cependant une cuisson à peine plus longue.


Recette nature:

Ingrédients:

- Une tasse de quinoa rouge
- Une tasse de quinoa blanc
- Sel aux herbes
- Quatre tasses d'eau


Action:

Bien rincer les quinoas dans une passoire fine.
Jeter les grains en pluie dans de l'eau bouillante, en commençant par les grains rouges, et deux minutes après, ajouter les grains blonds.
Dès que les petits germes des grains apparaissent, saler légèrement, égoutter si besoin, c'est prêt!

J'ai servi ces grains avec une tomate cuite.


Verdict:

ça change ! visuellement, et aussi au niveau de la texture, un peu plus ferme.
Souvent, je fais cuire mes graines à la vapeur douce, mais pour une première avec le quinoa rouge, j'ai préféré surveiller l'éclatement des grains et la sortie des petits germes.


Comme j'en ai fait cuire un peu trop, j'ai utilisé le reste dans une autre recette, un peu plus élaborée....
Affaire à suivre !
Pour info: il existe aussi du quinoa noir, mais je n'en ai encore jamais trouvé.






Il y a longtemps que je guette le Troglodyte mignon...

Avec ses 8 grammes, c'est un des plus petits oiseaux d'Europe !


Il m'échappe toujours !

Quand je n'ai pas  mon appareil, je le vois ! il file au ras du sol d'un buisson à l'autre, il se perche et me nargue ! oui !

Quand je sors avec l'appareil....plus personne !

C'est un petit malin !

J'ai fini  par l'avoir.... même si mon image est "moyenne".
N'est-il pas bien joli, avec son petit bout de queue relevé ?

Pour en savoir plus: CLIC !!!




Les baies de la vigne vierge l'attirent près de la maison....il se plait sur mon arbre d'or...



Après le repas, petite sieste....



Il ne s'est pas assez approché....mais ça viendra avec les mauvais jours, comme ci-dessous !


D'autres rouges gorges dans ma rubrique "faune" !



Vous avez sans doute déjà observé ces beaux papillons, particulièrement en automne quand ils se chauffent au soleil, ou se régalent du sucre de fruits pourrissants au verger, poires, pommes....

Ce sont des vulcains (vanessa atalanta)


Ces papillons sont de grands voyageurs !

Au printemps, ils quittent l'Afrique du Nord en direction de l'Espagne, franchissant Gibraltar.
Ils arrivent alors en France, et certains continuent leur route jusqu'en Europe du Nord....

La belle saison est là: les Vulcains s'accouplent, et la ponte a lieu, donnant des chenilles qui se nourrissent essentiellement d'orties.

Au bout du temps nécessaire, de nouveaux papillons vont éclore, et seront prêts en automne pour partir pour l'Afrique!

Les papillons s'étant reproduits tardivement resteront à l'état de chrysalides, qui hiverneront chez nous.
Leur voyage vers l'Afrique sera donc reporté d'un an ....





La plupart d'entre eux prendra son envol pour le Sud: il parait que le long des côtes de Gibraltar, on peut les observer en grand nombre, ce qui constitue un spectacle féérique.

En ce moment, les VULCAINS font le plein d'énergie en se gavant de fruits et de pollen, ici, sur du lierre..

Je reste sidérée par cette prouesse de Dame Nature: un papillon migrateur, dont la migration se fait sur deux générations...
J'ai lu qu'on l'observait parfois en train de franchir des montagnes, et qu'il était capable de corriger sa trajectoire quand les vents perturbaient sa course....


Pour en savoir plus:  CLIC !

Et pour leur migration: RE-CLIC !





Campanules

 16/10/2017
Modestes fleurs du bord des routes.....encore toutes belles en cet automne ensoleillé....



Le bénitier de Cize

 14/10/2017
La rivière d'Ain nait dans le Jura; je connais mieux son cours supérieur, vers sa source,  que cette partie puissante qui a creusé de somptueuses gorges dans le département qui porte son nom, l'Ain.

Dans ces gorges magnifiques se trouve une énorme pierre qui surplombe la rivière, et que l’on appelle le bénitier à cause de sa forme.

Une roche extraordinaire, énorme, posée harmonieusement sur un socle rocheux, se devait de faire naître des légendes !





Le géant Gargantua a parcouru la région,  dit-on...

Il a laissé des traces de son passage dans bien des endroits.


Un jour qu’il se promenait sur la rive droite de l’Ain, il fut pris d’une soif ardente.

Gargantua mit un pied sur le bénitier, manquant de le faire basculer au bas de la falaise, l’autre sur la rive gauche. 
Il se pencha et but à même la rivière.

 A cette époque, de nombreux radeaux de sapins descendaient l’Ain depuis le Jura jusqu’à Lyon.

Gargantua qui buvait à grandes gorgées et sans doute en fermant les yeux, avala par mégarde un radeau et ses radeliers....


Il se releva en toussotant légèrement, persuadé qu’il venait d’avaler un moucheron...




Le bénitier de Cize a-t-il gardé le souvenir du passage du géant légendaire?




Plus de radeaux ni de radeliers sur la rivière.....



C'est ce que dit la chanson....

Mais quand il n'y a pas de pont ?????


On passe à gué !

Celui-ci remonte à des temps très anciens, et il est encore utilisé !




Quand je l'ai découvert la première fois, au printemps, l'eau était très forte, les pierres glissantes, et je n'avais pas osé...
J'avais traversé sur un pont tout proche,  construit en 1852.

Mais aujourd'hui, profitant de la faiblesse du cours d'eau, "au gué, au gué " j'ai traversé la rivière !!!


Les énormes blocs sont disposés de façon à permettre des enjambées faciles ! un pas après l'autre !

C'est tout de même haut....L'eau est claire, et je vois une multitude de petites truites.

Les pierres sont usées par des siècles de passages ! sans doute depuis l'époque celtique.




La rivière, le SURAN, nait dans le  département  du Jura.

Mais ce magnifique gué est situé dans le département de l'Ain, à SIMANDRE SUR SURAN.

Je vous ai déjà parlé de ce village, c'était LA !
et encore ICI !

J'ai aimé ce lieu, car d'aussi anciens aménagements m'émeuvent..

J'imagine ....  non, je me tais, sinon, je vais partir dans une nouvelle histoire.....






Je suis rentrée de promenade avec quelques noix dans mes poches.....

Et il restait dans le réfrigérateur le quart d'un chou chinois....

Tout ce qu'il faut pour une petite salade de saison....


Ingrédients:

- chou chinois
- noix

pour la sauce:
- vinaigre de cidre -  1 cuiller à soupe
- huile de noix - 2 cuillers à soupe
- miel liquide - 1 cuiller à café
- moutarde forte - 1 cuiller à café


Action:

- laver et bien égoutter le chou
- le trancher en très fines lamelles
- décortiquer quelques noix, les hacher grossièrement.

- dans un saladier, mélanger  la moutarde et  le miel, ajouter l'huile et le vinaigre, bien mélanger pour une consistance onctueuse.

- Incorporer le chou et les noix dans cette sauce. Ajouter un peu de gomasio (facultatif)
- Réserver au frais pour laisser les parfums se mêler

C'est prêt !


Verdict:

On a bien aimé ! je ne suis pas fan de noix, mais dans cette salade, elles m'ont plu...

Remarques:
Mon huile de noix étant de première fraicheur, je l'ai utilisée pure. Si la vôtre est un peu trop forte en goût, vous pouvez la couper d'huile de colza ou autre huile neutre.




Une rose....

 10/10/2017
"Une rose d'automne
Est plus qu'une autre exquise....."

Théodore Agrippa d'Aubigné



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :