Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 278 403
Nombre de commentaires : 8 848
Nombre d'articles : 768
Dernière màj le 28/11/2017
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 >>
Petit syrphe! c'est très bien!
Tu vas transporter le pollen d'une fleur à l'autre !!! Un travail tout à fait indispensable !!!

Les syrphes ressemblent souvent à des guèpes ou à des abeilles, mais ce sont des mouches....

Vous pouvez en trouver d'autres au fil de ma rubrique "faune"...et dans votre jardin, bien entendu!

Celui-ci était de bon matin dans mes platebandes...



Celui-là sur une centaurée,  au bord du gouffre de ma promenade d'hier...






Pois gourmands

 07/07/2016
Ils sont sympas, mes voisins! Ils ont un petit potager, sèment, plantent.....et partent en vacances!

Et qui profite des légumes???? C'est moi!

Aujourd'hui, j'ai ramassé des pois gourmands.

Des pois gourmands pour une gourmande, ça va bien aller!

Ce légume a son portrait sur Certiferme! oui, LA !

Pour ma recette:

Ingrédients
:
-Pois gourmands chapardés chez les voisins
-Huile d'olive
-Ail - persil
-Sel aux herbes - poivre selon le goût

Action:

- Aller au jardin avant la grosse chaleur, petit panier au bras.
- Chercher les pois qui ont exactement la couleur de leurs feuilles, si bien qu'il faut passer deux fois dans la ligne pour ne pas en oublier!
- En cuisine, trier, laver, équeuter et effiler les gousses.



- Mettre un petit peu d'huile d'olive dans la poële-wok qui va bien
- Faire revenir les pois, ajouter un peu d'ail, un grain de sel aux herbes.
- Goûter: les pois doivent rester un peu croquants.
- Saupoudrer de persil.

Et c'est tout!

Une recette simple pour un maximum de vitamines, fibres, antioxydants...allez voir la fiche qui lui est dédiée, et vous ne bouderez plus ce délicieux légume!

Je les ai servis avec une pomme de terre vapeur et de la salade...et oublié de photographier ma belle assiette, tant J'étais impatiente de déguster !




C'était au cours de notre promenade en voiture, hier après midi.
Il fait chaud en plaine, nous partons pour le Haut-Jura.

Beau temps pour rouler, belle route!

Après quelques kilomètres:
A droite, une falaise.....
Une falaise bien verticale recouverte d'un grillage ant-chute de rochers.

Pourquoi une Madone protectrice en ce lieu?




A gauche, un gouffre d'au moins 100 mètres!

Et la route qui serpente entre les deux....

On comprend la présence de la statue en cet endroit dangereux surtout en hiver!!!!
(Gorges de Malvaux)

Impressionnant!
Au fond de la gorge creusée par le torrent, j'admire de belles marmites de géants...oui! il est vraiment géant, ce paysage!

Une lumière un peu trop verticale empêche de rendre correctement la profondeur des gorges. j'aurais dû arriver plus tôt!
Comme le Tour de France va passer dans la région dans quelques jours, notre trajet a été gêné par une foule de travaux d'amélioration des routes: fauchage, goudronnage, peinture, déviations, circulation alternée......

Nous ne restons pas longtemps: les touristes sont là, et il y a beaucoup de circulation: voitures, motos, camping-cars, et aussi, plein de cyclistes!




Vive la montagne !!!

Quelques kilomètres pour aller faire le tour de ce beau lac que je vous ai déjà montré sous d'autres angles, le lac de Saint Point.

N'oubliez pas de relire sa légende !






Même pas faim ce soir!

Je me suis donc contentée d'assembler quelques ressources du réfrigérateur....
Radis, tomate, carotte, betterave rouge cuite, salade verte, et mon péché mignon: un cornichon à l'aigre douce coupé en très fines rondelles !
Une vinaigrette basique, du basilic et du persil et une jolie fleur de bourrache!

Et voilà!

Encore une assiette composée? n'est-ce pas un peu répétitif?
Figurez-vous que je ne m'en lasse pas! les assemblages, les sauces, les aromates varient toujours!

Et vous ne le connaissiez pas, mon péché mignon, hein?????
(Mon péché mignon...je devrais dire un de mes péchés mignons !!!!)




Le papillon du jour

 04/07/2016
Avec son aile déchirée, il est bien joli quand même.
Où est-il donc allé butiner? dans les ronces? dans les rosiers?
Le vent l'a-t-il malmené?
A moins qu'il n'ait rencontré le bec ou les mandibules d'un prédateur.....

Je crois que c'est un myrtil.
Je l'ai photographié sur une branche d'absinthe.

La raréfaction des papillons est de plus en plus inquiétante.....
Et la météo de cette année n'aura sans doute rien arrangé...




Les tomates farcies, j’ai toujours aimé…

Mais !

Sans produits animaux, sans gluten….ça, je n’ai jamais fait…

 

Il me semble cependant que j’ai ce qu’il faut pour réaliser cette recette végétalienne….



Ingrédients

-1 tomate par personne  

-1 petite courgette

-1oignon

-1 beau champignon de Paris

-1 tasse de flocons d’azukis

-Herbes du jardin (thym, persil, coriandre)

-Poivre

Je prévois du tamari et de la crème de soja, au cas où…..

-un peu d'huile d'olive

-une pincée de sel

 

Action

-Oter le chapeau des tomates et les évider.

-Couper la courgette et le champignon en tout petits dés .

-Emincer finement l’oignon

-Faire rissoler le tout avec la chair des tomates et les herbes.

-Ajouter les flocons d’azukis qui ont gonflé un instant dans de l’eau bouillante à peine salée.

-Poivrer – goûter – rectifier éventuellement l’assaisonnement  (J’avais prévu une goutte de tamari pour relever cette farce, mais ce fut inutile; inutile aussi la crème végétale)

-Remplir les tomates avec cette farce et les aligner dans un plat huilé.

-Replacer le chapeau et cuire au four à 180° 25 minutes environ.

 

Verdict

Drôlement bon !!!

Ces tomates farcies ont fait l’unanimité des convives !

Je les ai servies avec du quinoa, agrémenté du restant de la farce.

 

 




Le téléphore fauve

 30/06/2016
Téléphore? drôle de nom....

Fauve? ça fait presque peur !

Mais non, c'est juste à cause de la couleur !

Un petit tour au jardin, un joli contre jour, et hop! la bestiole est "dans la boîte"!!

Ira-t-il au bal de l'été? vous vous souvenez? le bal des TOUS EN ROUGE !




Vous connaissez mon goût pour les assiettes composées.

Pour faire plus joli, j'ai investi dans un petit outil bien facile à utiliser: un spiraleur! (les marchands parlent de "spiralizer")

On peut faire "sans"....mais c'est tellement joli "avec"!!!

Et quand c'est joli, c'est meilleur!

Facile à utiliser, et surtout à nettoyer! et à ranger aussi!!!
Et jamais en panne avec sa petite manivelle!





Je m'en sers souvent!

Sans doute avez-vous remarqué les spirales qui décorent mes assiettes, comme ci-dessous.

J'ai toujours un peu l'impression de jouer à la dînette, moi !!!




Si on ne peut plus .........   se déshabiller tranquille !!!!

Entre deux averses, j'ai assisté à la mue de ce petit lézard des murailles....

La mue est le phénomène par lequel les reptiles renouvellent la partie la plus superficielle de leur épiderme.

Contrairement aux serpents, qui rejettent une mue complète, le lézard des murailles mue par plaques, qu'il mange au fur et à mesure de leur chute, renouvelant ainsi son épiderme non extensible.
Cela le fortifie, c'est plein de vitamines....

Zut! Le lézard est parti se cacher sous les feuilles! je n'en ai pas vu davantage.......

J'aime bien les lézards, si utiles au jardin....




La bourrache

 16/06/2016
Je vous ai présenté quelques aromatiques de mon jardin.
C'était LA!

J'y ajoute une bien jolie fleur qui s'est invitée dans mes platebandes, c'est la bourrache!

Aromatique et médicinale,  la bourrache peut se consommer en tisanes, mais pas que!


Les feuilles sont de couleur vert clair tirant sur le gris,  larges, ovales, et ridées.

Elles sont utilisées aussi bien comme légume que comme condiment, à l'état jeune de préférence (soupes, salades etc...)

Leur saveur rappelle un peu le concombre.

 

Les fleurs sont très jolies, en forme d’étoile, de couleur bleu violet vif avec des étamines sombres bien visibles.

Elles  agrémentent les salades.

 

La plante est décorative, avec ses longues tiges (30 à 50 cm de hauteur).

 

Les abeilles l'aiment aussi !


Une recette? Oui, bientôt.....(je manque un peu de temps en ce moment...)





Sans gluten

Sans œufs

 

Et réalisée en moins de dix minutes !

D'où son nom !! mousse TGV: Très Grande Vitesse....de réalisation et surtout, de dégustation !!! 

 

J’ai trouvé la recette LA

 

Impossible de faire plus simple ! Donc, ça me va bien … '

 

Voici comment j'ai adapté la recette.

 

Ingrédients :

-400 g de tofu soyeux

-200 g de chocolat noir à 70%

-1cuiller à café de miel  (j'ai voulu compenser un peu l'amertume du chocolat)

-Une feuille de menthe pour le décor

 

Action :

-Dans une casserole, fondre le chocolat cassé en morceaux au bain-marie.

-Ajouter le tofu soyeux et le miel.

-Mixer finement, avec  deux ou trois pauses, jusqu’à obtention d’une mousse aussi aérée que possible.

-Verser dans des ramequins et placer quelques heures au réfrigérateur.

 

Verdict :

Délicieux !

La mousse est bien ferme ! (je l'ai préparée la veille)

Nous l’avons dégustée avec un « gâteau de Gen » et quelques fraises du jardin.

 

Le tofu soyeux : je l’ai acheté tout prêt dans mon magasin bio.

Il permet de remplacer les œufs et n’a pas le même usage que le tofu ferme.

Remarques:
Un ''vegan'' n'utilisera pas de miel pour cette recette. 

 

Avec les quantités indiquées, j'ai préparé quatre coupes assez grandes, pour quatre gourmands, mais il aurait été plus raisonnable de répartir la mousse dans six ramequins...

 



Bien ferme : oui! la preuve en image ci-dessous!

Pour conclure:
Je consomme beaucoup d'oeufs au fil de ma semaine, et cette recette m'a permis de ne pas en rajouter.



La jolie petite thomise blanche qui se cache dans les plis de la pivoine découvre son ombre noire...En aura-t-elle peur???







Le gâteau de Gen!

 03/06/2016
Un gâteau « sans »

 

Sans gluten

Sans produit laitier….

 

Avec le mix de farines diverses et variées concocté par mon amie Gen.

J'ai préparé dans un bocal ce mix qui va bien!

- ¼maïs - ¼riz - ¼ sarrasin

En complément, ¼ autres farines (ça m’a permis de finir des paquets entamés)

- châtaigne – millet – quinoa – guar

Et un peu de fécule : 

- maïs - arrot raw

 

Baptisons donc ce gâteau« Gâteau de Gen » !

 

C’est un simple gâteau yaourt, mais d’une finesse qui nous a régalés (il y avait plusieurs gourmands autour de la table, pour « faire les quatre heures », comme on dit par ici !

 

Ingrédients :

Mix de farines : 3 pots (dosés avec un pot de yaourt).

Yaourt : 1 pot de soja nature

Sucre : 2 pots

Bicarbonate de soude : ½ c à café

Huile : 1 pot d’huile d’olive (ne pas craindre ! la châtaigne va couvrir l’éventuel parfum de cette huile)

3 Œufs (ils sont gros, ceux de mes poulettes)

 

Action :

Chauffer le four à 210°

Verser dans le bol du robot  tous les ingrédients.

Mélanger jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

Huiler légèrement un moule et y verser la pâte.

Cuire au four 30 mn.

 

Verdict :

Un réel bonheur !

Nous avons dégusté le « gâteau de Gen » avec une petite compote de rhubarbe encore tiède.

 

Pour un gâteau yaourt "sans", on peut faire plus simple, comme ICI !

Mais le mix de Gen est parfait !!! je pense que la farine de guar a joué un rôle intéressant pour épaissir et donner de la tenue à cette pâte qui, somme toute, a bien gonflé malgré l’absence de gluten.

(Pour les ingrédients que vous ne connaissez pas, faites comme moi !  Cherchez sur internet….)





Il se trouve dans mes réserves une jolie graine bien rondelette, bien dure aussi, et que je ne cuisine pas souvent....

Je vous parle du pois chiche.

Oui, c'est une "dure à cuire" que cette bonne légumineuse.
Bonne, ça c'est certain! reportez-vous aux sites qui parlent de ses bienfaits....
Comme j'oublie toujours de faire tremper les pois chiches la veille.... je reporte au lendemain, et le soir venu, j'oublie encore, et encore....

Le plus souvent - quand j'y pense! -  je l'utilise en salade, avec plein d'aromates.
Pour un pique nique, ça "cale bien" !

Le temps n'est guère propice aux pique-niques, pas vrai?
Alors, les pois chiches seront cuisinés en galettes...

Ingrédients:
- Pois chiches trempés une nuit entière.
(je change l'eau avant d'aller au lit, et une fois encore au réveil)
-2 oeufs
-1 tomate
-1/4 de poivron vert
-1 oignon
-Sel-Poivre-Cumin-persil haché-
-Huile d'olive

Action:
Dans une casserole, couvrir largement les pois chiches d'eau froide non salée, et porter à ébullition.
Laisser cuire 3/4 d'heure au moins, tout doucettement.

Pendant la cuisson des pois chiches, détailler l'oignon, la tomate, le poivron en tout petits dés, et les cuire légèrement au wok ou dans une sauteuse (je l'adore, ma petite sauteuse en fer!!!)

Quand les pois sont tendres, les égoutter, et les réduire en purée (j'utilise un mixer plongeant)
Ajouter une cuiller à soupe d'huile d'olive, les deux oeufs battus, les légumes sautés, les aromates, et mixer encore un petit peu.

Former des croquettes, et hop! quelques minutes de chaque côté dans une poêle huilée bien chaude.

J'ai servi mes galettes avec des épinards en branches cuits à la vapeur douce, et de la salade verte.

Verdict:
Les galettes bien dorées ont eu du succès....
J'en ai fait une de trop, que j'ai mangée le soir, froide,  avec une petite salade.

Variantes: d'autres légumes peuvent être incorporés à la purée de pois chiches.
J'aurais bien voulu ajouter de la coriandre...mais celle du jardin est encore minuscule....







Roche aux Fées.....

 24/05/2016
Vous connaissez mon goût pour les légendes...
Légendes?
Oui, peut-être! mais ces récits n'ont-ils pas tous un fond de vérité?????

Aujourd’hui je suis allée me promener dans le département voisin, l'Ain.

J'ai voulu rendre visite au plus vieux Monument historique de ce terriroire, le Menhir de Simandre, ou Menhir de Pierrefiche.
Ce n'est pas très loin de chez moi, je le connais depuis toujours, sans jamais l'avoir photographié.

La pierre se dresse dans un champ de céréales, comme une gardienne, au bord de ce qui était une ancienne voie romaine.

Elle a été taillée dans une carrière toute proche, peut-être 3000 ans avant J.C.
Ce qui lui confère un âge vénérable! plus de 5000 ans !

D’autres pierres ont été dressées à Simandre, et les historiens pensent qu'il y avait dans ce secteur, jusqu'à Bourg en Bresse,  des alignements comme ceux de Carnac en Bretagne.
Toutes ces pierres sont orientées à l’identique, leur face la plus petite est tournée au Nord, la plus grande se trouvant côté Sud-Est. Toutes sont un peu bombées en leur sommet. Pourquoi ? Nul ne le sait.

Cette pierre dressée a toujours servi de point de repère dans la vallée du Suran.
Au temps des Francs, elle marquait la frontière entre l’Austrasie franque et le Royaume d’Arles.



Ma "Pierre aux Fées" - son vrai nom est Menhir de Pierrefiche - a une hauteur de 3,80 m, 50 cm d’épaisseur et 1,30 m dans sa partie la plus large.
Sa base enterrée descend à quatre mètres sous le niveau du sol !

Bien sûr, ce menhir a sa légende ! et c'est pour celà qu'il m'intéresse!

 

Légende que je vous résume ici:

Trois fées allant à la veillée se seraient arrêtées dans le champ.

Elles auraient planté leurs quenouilles dans la terre, et ces quenouilles  se seraient transformées en trois menhirs, dont il ne subsiste que celui-ci..

 

Les croyances druidiques ont la vie dure.

Certains - moi la première - sont persuadés que des forces magnétiques se dégagent des lieux où ont été placés menhirs ou dolmens.

 

Le menhir de Simandre avait encore au début du siècle dernier la réputation d’apporter la fertilité aux couples à marier, qui venaient s'y frotter....

 

Moi, je me suis contentée de faire un voeu......

 

 




<< 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :