Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 473 923
Nombre de commentaires : 9 214
Nombre d'articles : 817
Dernière màj le 17/07/2018
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 >>
Les ancolies du bord du chemin retiennent des larmes de pluie.
Il me revient une chansonnette..........


Gouttes gouttelettes de pluie,

Mon chapeau se mouille,
Gouttes gouttelettes de pluie,
Mes souliers aussi.





Sachons regarder.....

 20/03/2017

Les choses les plus banales peuvent être très belles !!!


Un simple chou fleur......
J'y vois un bouquet,  un arbre ?

Vous allez dire:  "elle est un peu toquée, l'herbe folle!".......
Tant pis !

Une photo juste pour le plaisir !

Après, je passerai ce beau demi chou fleur à la vapeur, pour un repas simple et gourmand.....





Rose de Noël

 18/03/2017
Rose de Noël.....
J'ai cru que tu ne fleurirais qu'à Pâques !!!!
A Pâques ou à la Trinité !!!


Après avoir longtemps végété
Enfin, te voila
Rose de Noël dans ta blanche robe !

Merci Dame Nature !





A bientôt!

 11/03/2017

Parfois, une pause s'impose.....


A bientôt !



Ma p'tite bleue

 06/03/2017
Toujours là! 



Mesdames, vous m'avez trop fait envie, avec vos superbes gâteaux moelleux à l'orange !!!

Je ne suis pas très dessert, mais je me suis tout de même lancée cet après midi!

Gâteau Gigi-Cath, voilà comment je vais l'intituler, ma recette, car elle s'inspire de deux recettes savoureuses:

Celle de Gigi, LA,

et celle de Cath, ICI !

J'y ai mis toutefois une touche personnelle, pour une recette sans gluten.


Pour un gâteau moelleux à l'orange,  façon Mireille:



Ingrédients :

- 100 gr maïzena + 100 gr farine de riz
- 100 gr huile de pépins de raisin
- 150 gr de sucre fin
- 1 c/c bicarbonate de sodium (ou 1/2 sachet de levure)
- 3 oeufs
- 2 oranges
- 1 c/soupe de Limoncello di Capri (ahhh!!! souvenir d'un voyage en Italie!!!) ou du rhum.


Action:

- Préchauffer le four à 180 °
- Mélanger l'huile et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse
- Lever le  zeste  d'une orange, le hacher.
- Presser l'orange
- Ajouter dans le bol du robot les 3 oeufs, fouetter.
- Ajouter le Limoncello (ou du rhum), le zeste, le jus d'orange
- Verser la farine et le bicarbonate dans le bol, bien mélanger

- Couper la seconde orange en tranches fines.
- Disposer les rondelles d'orange au fond d'un moule graissé, et verser la pâte dessus.

- Cuire à 180° pendant 35 mn.

(ça dépend des fours: J'ai laissé 5 mn de plus: la pointe d'un couteau dans le gâteau doit ressortir sèche)

Et voilà !



- Démouler tiède.





Verdict:

Excellentissime ! très fin, très parfumé, avec une petite tasse de café, nous avons "fait les quatre heures" comme on dit par ici....

Le gâteau "Gigi-Cath-Mi"? je le recommande !






Même si l'on est en route pour le printemps, on doit encore se contenter des grands classiques de l'hiver quand on va faire son marché.

ça ne me déplait pas, j'aime ces légumes de saison...mais pour changer un peu, je décide de donner un petit air d'ailleurs à ma recette d'aujourd'hui.

Voici une poêlée qui associe au chou chinois des grands classiques de la cuisine asiatique: les champignons noirs, la sauce soja, l'huile de sésame et quelques épices...

Voyons ce qui me reste:

Zut et flûte!!! Il me manque des champignons noirs!!!
Tant pis, on prendra des champignons blancs............


C'est parti pour une poêlée de chou chinois !!!





Ingrédients:


- 1 oignon
- 1/2 chou chinois
- 2 carottes
- 1 petit bol de petits pois surgelés
-  des champignons noirs......m'enfin, des champignons de Paris feront bien l'affaire!
- 1 c/s d'huile de sésame
- 3 c/s sauce shoyou
- épices Nanami tôgarashi
(ou autres)


Action:

- Laver les légumes, les émincer.
- Faire chauffer l'huile de sésame dans une sauteuse, ou une poêle profonde, ou mieux, dans un wok.
- Faire revenir l'oignon, puis les carottes, et enfin le chou.
- Ajouter les petits pois, puis les champignons, laissez mijoter (je goûte, j'aime bien que les légumes ne soient pas trop cuits)
- Incorporer la sauce soja, saupoudrez d'un peu d'épices selon le goût.

C'est vite cuit !

Les champignons et le chou ont rendu un peu de liquide, les légumes baignent dans une sauce délicieuse.







Servir bien chaud avec des nouilles chinoises



Verdict:

Un plat plein de saveurs, qui a fait l'unanimité ! (et ça, ce n'est pas tous les jours!!!)






Bon anniversaire à un jeune homme de ....  60 ans !

Tout savoir ICI !

(photo et article journal Le Monde)

Exposition jusqu’au 10 avril au Centre Pompidou. Entrée Libre.






Encore une recette simple et rustique,
réalisée avec des pommes de terre à chair ferme.

Idéale pour les végétariens, vegan, sans gluten ! (un jour, il faudra que je définisse ces différents termes)


Ingrédients :

- Pommes de terre
- 20 cl de crème végétale (soja pour moi)
- 1 cube de bouillon de légumes
- Laurier
- 1 peu d'huile
- Sel - poivre


Action:

Aller au jardin cueillir quelques feuilles de laurier-sauce.




Peler, laver les pommes de terre, et les détailler en lamelles fines (robot ou mandoline)



Porter à ébullition 1 litre d'eau avec un cube de bouillon de légumes.

Y plonger les pommes de terre, et laisser cuire 5 minutes.

Egoutter délicatement les pommes de terre, sans les briser.

Dans un moule huilé, disposer une première couche de pommes de terre, saler et poivrer, couler un peu de crème, et recommencer en alternant les couches jusqu'à épuisement des ingrédients.

Ajouter le laurier.





Mettre au four à 180 degrés 3/4 d'heure (j'ai fait cuire le gâteau dans mon four à bois - je l'ai laissé près d'une heure)

Démouler sur le plat de service.




Servir très chaud, avec une salade verte .



Verdict:


Très très bon !

Le laurier a délicieusement parfumé ce plat (et toute la maison!), et on s'est régalé!








Hooooo! les oeufs !

 28/02/2017
Ce matin, la récolte des oeufs est....impressionnante !

Un moineau se serait-il glissé dans les pondoirs ??????




Fleur secrète...

 27/02/2017

En arpentant mon territoire, j'ai repéré cette plante.....

Qu'est-ce donc?

J'ai soigneusement désherbé tout autour....





Je l'ai protégée d'un éventuel piétinement ou d'un coup de tondeuse à l'aide d'un cercle et de deux pavés.

Je voudrais bien savoir ce que ces quelques feuilles cachent! (j'ai bien ma petite idée, mais je ne suis sûre de rien....)

Quelqu'un sait ?

Encore une histoire à suivre ! (si les limaces ou les lapins ne s'en mêlent pas !!!)



----------------------------------------------------------------------------------------


Merci de votre intérêt, et de vos réponses !

Je pense qu'il faut attendre avec patience qu'une fleur apparaisse, et la bonne réponse viendra d'elle-même !

Quelques pistes intéressantes dans vos propositions...mais chuttttt!   on verra !








Vous avez le bonsoir.....de Five O'Clock !!!

Je vous avais raconté son adoption, LA .

Mon petit coq a bien grandi.....


Il est très gentil : heureusement, car il est maintenant pourvu de grands ergots acérés, qui pourraient être des armes redoutables !

Il est familier, gourmand......

Nous lui avons installé un nouveau perchoir après avoir agrandi le parc du poulailler.

Perché là-dessus, c'est le roi du monde !







Gentil, gourmand....il nous suit partout.


Il n'a qu'un défaut.....que vous devinez sans doute .




Il chante !!!!!!!!!

Cet hiver, ce n'était pas trop tôt le matin....mais avec l'allongement des jours, ce n'est plus pareil !!!

Il donne de la voix de plus en plus tôt...




Je suis habituée, mais tout de même ! ça fait tôt  (l'été, ce sera 3 ou 4 h du mat......)

Il a vraiment de la chance qu'on soit ..........   végétarien !!!!

Quant aux poulettes, elles sont toujours aussi sympas, quoiqu'un peu paresseuses en ce moment question oeufs....





On remarque dans la nature, mais aussi dans les parcs et jardins, ces nids soyeux....

Ce sont des nids de  chenilles processionnaires du pin.

Cet insecte est très gênant,non pas quand il est papillon, mais à l'état de chenille, très urticante, voire dangereuse.

Heureusement, des moyens naturels de lutte existent !

Pour tout savoir, c'est   ICI !

Lisez tout l'article, surtout pour connaitre les dangers pour l'homme et les animaux ....



Pour nous aider, mes amis les oiseaux font leur possible !!! voir LA!






Il me reste un fond de bocal de lentilles corail....j'aime bien ces jolies graines, même si leur belle couleur orangée s'atténue à la cuisson....

Il n'y en a pas assez pour en faire un plat.

Je vais donc les associer avec autre chose.

La recette du jour:

Navets violets et lentilles corail aux épices.





Ingrédients:

- 2 navets violets
- 1 mesure de lentilles corail (un verre à pastis chez moi)
- 1 oignon
- 1 belle gousse d'ail
- 1c/c gingembre moulu
- 1 c/c curry
- Persil
- Huile d'olive


Action :

- Eplucher les navets violets, les couper en tranches de 5 mm d'épaisseur.
- Cuire les navets à la vapeur (10 petites minutes - je les aime "al dente") et les réserver.
- Emincer l'oignon et l'ail, les faire revenir dans une sauteuse dans un petit peu d'huile d'olive.
- Quand ils sont dorés, ajouter les épices, et laisser rissoler deux minutes.
- Ajouter les lentilles corail préalablement rincées, et autant d'eau.
- Laisser mijoter 10 minutes, en surveillant pour qu'il ne manque pas de liquide.
- Incorporer les navets, laisser encore 5 minutes sur le feu
- Parsemer de persil haché.
- Servir bien chaud avec un peu de riz blanc.


Verdict:

L'association riz-légumineuse est diététiquement tip top (protéines),  les navets fondants, les épices bien présentes....

On s'est régalé! même celui qui n'aime pas les navets a reconnu que c'était bon !!!!!!






Le geai des chênes

 17/02/2017

C'est un bien bel oiseau, ce Geai des chênes!

Il est toutefois un peu rapace, et je crains toujours sa présence à la saison des nids, qu'il est capable de piller ....

Ce sont les glands des chênes qui constituent une bonne part de son régime alimentaire.
Et les chênes de mon parc l'attirent, surtout en hiver.




Il cache de nombreux glands sous les feuilles ou la mousse, et oubliant l'endroit, il contribue à la dissémination des chênes.

C'est un corvidé difficile à approcher, qui donne bruyamment  l'alerte dès qu'on approche de son territoire.

Il est capable d'imiter de nombreux cris d'oiseaux!









<< 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :