Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 280 063
Nombre de commentaires : 8 848
Nombre d'articles : 768
Dernière màj le 28/11/2017
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>
Vous connaissez mon goût pour le patrimoine rural, en particulier les chapelles et les églises.

Hélas, de nos jours, ces jolis petits bâtiments sont fermés, la plupart du temps....

A force de subir les pillages....

Hier, notre promenade nous a conduits vers cette belle petite église, que je n'avais pas encore visitée.
Elle se dresse dans un village au nom charmant: Val d'Epy.




Surprise ! la porte est ouverte !



Sous le premier porche, quelques sculptures fort anciennes.

L'Elévation :






La Crucifixion



Un bénitier orné d'une figure:



L'intérieur, fraîchement restauré, est plein de lumière .




Peu d'objets ornent la nef.

Saint Victor garde les lieux....



Avec Saint Ursus...


Peu de tableaux :





Encore Victor et Ursus, dont j'ignore tout...



Des vitraux aux décors simples





Je retrouve la sortie, après avoir laissé quelques mots de remerciements sur un livre d'or à l'attention des personnes qui ont permis cette restauration, et qui maintiennent ce lieu ouvert et parfaitement entretenu...

Trouvé sur le site de la commune:

"L’Eglise est dédiée à Saint-Victor et Saint Ursus, martyrs de de la légion Thébaine.
Elle se compose d’une nef, de deux chapelles, d’un sanctuaire rectangulaire et d’une sacristie. Le clocher est couronné par une flèche en forme de pyramide quadrangulaire couverte de tuiles.
A l’intérieur le chœur est plus étroit et ancien que la nef, parait remonter au 13 ème siècle.
L’Eglise abrite plusieurs objets classés aux monuments historiques depuis 1883."

J'apprends de plus que plusieurs tableaux sont absents, car confiés à un atelier de restauration sous couvert de la Fondation du Patrimoine, et reviendront à leur place  après travaux.

On peut les voir sur ce diaporama.






Potiron rôti au four

 24/11/2016
On m'a donné une belle citrouille.

J'hésite toujours à couper en morceaux ces magnifiques légumes....je pense toujours à  mon carrosse de Cendrillon ...

Allez, c'est dit, c'est aujourd'hui que je la sacrifie ma citrouille!
Le bel équipage de ratons et le carrosse doré seront pour une autre Cendrillon....et moi, pauvre de moi, je n'irai pas au bal...


La recette du jour :

Dés de potiron au cumin rôtis au four.

Ingrédients
:

- Du potiron (j'en ai préparé un quart.)
- Gousses d'ail
- Sel aux herbes
- Poivre
- Cumin
- Huile d'olive

Action :

- Couper le potiron en tranches.
- Détailler les tranches en morceaux.
- Eplucher les morceaux, les couper en dés d'un cm d'épaisseur.
- Les étaler dans un plat à tarte, arroser d'un peu d'huile d'olive.
- Saler, poivrer, saupoudrer généreusement de cumin.
- Ajouter des gousses d'ail.




- Laisser reposer un moment, retourner les dés plusieurs fois pour une bonne imprégnation de l'huile et des aromates.



- Passer au four à 180 degrés, 30 minutes suivant le four.


Verdict:

Un régal !

Les dés et l'ail rôtis sont moelleux et parfumés !

J'ai servi ce potiron rôti à l'ail et cumin avec du riz au curcuma.




Pour la robe de la fée, j'ai trouvé un tissu d'or...
Oui, c'est de l'or !!!
Quelle couturière aura le talent de réaliser une robe de bal ?


Etonnant champignon à la couleur éclatante, trouvé sur une branche morte de chêne.

Son nom ?
Trémelle mésentérique (peut-être)
Sans valeur culinaire, il égaie mon sous-bois, et ça me plait !





Pas de soleil par ici ????

Si on partait dans les îles ?

Avec une tarte à la noix de coco..... on y va !

Ingrédients:

- 1 pâte feuilletée
- 200 gr de noix de coco râpée
- 125gr de sucre de canne
- 1 sachet de sucre vanillé
- 25 cl de crème de coco
- 3 oeufs
- 2 bananes coupées en rondelles


Action:

Préchauffer le four  à 180 °.
Mettre la crème de coco, les oeufs, le sucre, le sucre vanillé dans un saladier, ou dans le bol du robot.
Mélanger jusqu'à ce que la préparation soit mousseuse.
Ajouter la noix de coco râpée, laisser reposer 5 mn.

Etaler la pâte dans un moule, piquer le fond à la fourchette.
Verser la préparation sur la pâte.

Disposer par dessus les rondelles de banane.

Enfourner 40  mn (ou un peu plus suivant le four)  à 180 °

Et voila!





Verdict:

La tarte a plu à mes hôtes. Il parait que ça leur rappelait l'enfance.....et c'est pour cette raison que j'avais choisi ce dessert !

Personnellement, j'aime beaucoup moins ça qu'une simple tarte aux pommes.....mais j'en ai mangé tout de même un petit morceau (j'avais également fait une tarte aux pommes!! )





Je vous avais dit que j'attendais l'aide du vent pour faire un peu de ménage dans la cour et sur les pelouses........



Le vent a soufflé, soufflé !!!

Les feuilles sont parties ..... un peu plus loin, c'est vrai !
Mais pas plus loin que le parc des poules, dont le grillage a tout retenu !!!



Qu'est-ce que c'est que tout ça ????? semble demander Five O'Clock.

Coq et poulettes grattent et grattent encore !!! les feuilles volent, les oiseaux en ont jusqu'au ventre.

Bonne âme, j'ai fait un tas, pour dégager un coin herbeux.

Five O'Clock et ses compagnes ont redoublé de grattage, et ....ils ont tout étalé !!! Je pense que ça les amuse.

Une affaire à suivre ! une de plus ....

Juste une occasion de plus de faire quelques photos !






Le vent.....

 19/11/2016
Le vent a presque tout emporté !

Je n'ai pas eu le temps de profiter des couleurs somptueuses des feuillages autour de la maison.....

Sur la façade, plus grand chose!

Il reste les pétioles des feuilles de la vigne vierge, et les grappes....que les oiseaux vont venir manger !





Il va falloir jouer du rateau.....Il y a des feuilles plein la cour !!! et plein les gouttières !!!

Que de travail en perspective !

Une idée:
et si j'attendais que le vent emporte tout ça.......... un peu plus loin ????







Ohhhh une fleur !!!(3)

 19/11/2016
Des nouvelles de ma plante verte !!!

J'ai découvert la fleur de dracaena, c'était LA  ! (4 novembre)

La plante continue d'évoluer, comme je l'ai montré ICI ! (9 novembre)


Vue générale, ce matin 19 novembre :

La hampe florale a bien grandi -30 cm environ.




Les fleurs sont toujours serrées, peu ouvertes....



Pas encore de parfum, si parfum il doit y avoir....j'aimerais bien !

Affaire à suivre !




Elles sont bien jolies, dans mon placard......




.....les lentilles corail ....

Douces au goût, de couleur magnifique (même si elles se décolorent un peu en cuisant) je les aime beaucoup !

Aujourd'hui, j'ai fait un curry de lentilles corail aux navets....




Ingrédients (pour 2)

1 verre de lentilles corail
1 beau navet
1 oignon
1 gousse d'ail
1 c/soupe de curry
1 pincée de Nanami tôgarashi (facultatif, c'est selon le goût)
Sel
1c/s huile d'olive
Persil haché (facultatif)


Action :

Eplucher le navet et le couper en rondelles, le cuire "al dente" à la vapeur douce.
Réserver.

Dans une sauteuse, faire fondre l'oignon émincé, l'ail coupé finement, dans un peu d'huile d'olive.
Ajouter le curry et laisser colorer quelques minutes.
Rincer les lentilles, les ajouter dans la sauteuse, couvrir d'eau.
Laisser cuire, surveiller pour ne pas que ça accroche. (les lentilles corail, c'est vite fait !)
Saler légèrement en fin de cuisson.

Quand les lentilles sont cuites, ajouter les navets, les saupoudrer de quelques épices selon le goût ( pour moi, Nanami tôgarashi) et de persil haché (c'est pour faire beau !!!)
Laisser "infuser" quelques minutes à couvert, feu éteint, pour une bonne répartition des saveurs.

Verdict:

Une délicieuse association!












Ce mercredi 16 novembre à 20h 55 dans l'émission DES RACINES ET DES AILES, sur France 3.....

SI vous avez aimé certaines de mes promenades, allez-y !!!

Pour la bande annonce :

CLIC !!!







Je vous ai déja emmenés autour des deux jolis lacs d'Etival :

C'était l'an passé, presque à la même date... LA !

Hier, même lieu, mais point de pique nique !

Ambiance déjà hivernale....

Le chemin qui débouche sur le "grand lac" est partiellement inondé...




Le grand lac est comme un miroir .


Les rives du "petit lac" ne sont pas sûres: le givre rend  les herbes glissantes, les eaux sont hautes, débordent.


Promenade bien agréable malgré ce temps gris et froid...pas plus de 2 °...

J'y retournerai: le soleil va bien revenir !!!!!  sauf si les routes ne sont pas sûres.
Déja hier après-midi, dans les bois, le verglas n'avait pas fondu .....



La choucroute, c'est bon !
La choucroute végétarienne, c'est très bon!
J'en ai déjà parlé, LA !

Aujourd'hui, une variante !

La choucroute à la pomme-fruit !

Ingrédients: (pour 2)

500gr de choucroute crue
2 pommes de terre coupées en quartiers
2 pommes - fruits coupées en quatre
1 oignon émincé
1 c/s huile d'olive
1 feuille de laurier
grains de genevrier
Epices (Nanami tôgarashi, ou autres selon le goût)


Action:
 
Dans le cuit vapeur, faire cuire à la vapeur douce la choucroute et les pommes de terre, agrémentées d'une feuille de laurier et de baies de genevrier.
Après 10 minutes,ajouter les pommes-fruits coupées en 4, et laisser cuire encore 5 minutes.




Pendant ce temps, faire revenir les oignons dans une sauteuse, avec un peu d'huile d'olive.

Quand les oignons sont transparents, verser dans la sauteuse la choucroute et les pommes de terre, ainsi que les quartiers de pommes -fruits.
Ajouter les épices.
Couvrir et laisser les parfums et les saveurs se mêler.

J'ai servi la choucroute avec du tofu mariné dans de la sauce soja.

Verdict:

Délicieux !!!
La douceur de la pomme et l'acidité de la choucroute se sont accordées à merveille.
(Je n'ai pas pris de pommes de terre)

Remarques:
Je ne blanchis pas la choucroute, et je n'ajoute pas du tout de sel dans ce plat.
Les pommes de terre capteront le sel de la choucroute, et le tout sera juste "comme il faut"

La cuisson vapeur convient parfaitement à la choucroute: le petit passage dans la sauteuse sur le lit d'oignons se fait sans allumer le gaz, à couvert, pour une bonne imprégnation des parfums et saveurs....et la sauteuse va directement sur la table, pour ne pas laisser refroidir ce plat ....






Evolution.....
Cette plante verte, dracaena, fleurit après 20ans dans ma salle de séjour....

Premières photo le 4 novembre...ICI ...

Aujourd'hui:

Les fleurs évoluent ....

La suite dans quelques jours !

Je suis toute contente !!!







Huiles essentielles

 09/11/2016
En écho à l'article de Sylvie sur ce sujet, CLIC !

Et chose promise étant chose due, voici les diffuseurs que j'utilise à la maison.
Je ne parlerai pas des autres utilisations des HE, seulement des celles qui assainissent et parfument l'air un peu confiné en hiver.
L'aspect "soins" est affaire de spécialistes.

J'ai récemment alimenté ces deux appareils avec de l'huile essentielle de lavande.


Tour d'abord, le plus efficace :
L'huile additionnée d'un peu d'alcool à 90 (sinon c'est trop visqueux) est mise dans une fragile ampoule de verre, et une petite pompe éjecte la vapeur par un étroit col.
Le débit est réglable.




Celui-ci est plus "fun" !
Il passe par toutes les couleurs de l'arc en ciel.
Le débit de la vapeur produite n'est pas réglable, à vous de mettre plus ou moins de gouttes d'huile dans de l'eau pure (ma salle de séjour étant très grande et très haute, je mets en général une douzaine de gouttes d'huile dans de l'eau de pluie)




Ce diffuseur avec son aspect extra-terrestre plait beaucoup à nos visiteurs....mais je préfère l'autre !!!

D'ailleurs, je ne l'ai remis en route que pour cet article.....






Merci à Sylvie !

Grâce à elle, je viens de contrôler mes stocks: mes flacons d'huile essentielles  sont presque tous vides.....il va falloir noter ça pour mes prochaines courses!




Et la mare ?????

 08/11/2016
Vous vous souvenez des travaux titanesques effectués à la fin de l'été....

Nous avions curé la mare, qui en avait grand besoin...

C'était LA !




Où en est-on à ce jour???

On en est là!

L'eau n'a pas mis longtemps à revenir!




Dès les premières pluies, le niveau normal a été atteint....et depuis quelques jours, ça déborde presque !!!

Les oiseaux pourront se désaltérer cet hiver, si le gel laisse l'eau libre.....




Mirabeau...

 07/11/2016
Revenons au Château de Joux !

Ou plutôt, à ses prisonniers célèbres, légendaires ou bien réels.

Je vous ai déjà parlé de l'histoire de Berthe de Joux....punie de ne pas avoir su attendre son époux parti pour les Croisades...

Et je vous ai conté aussi la triste fin de Toussaint Louverture, héros haïtien de l'abolition de l'esclavage!

Le Château de Joux a hébergé un autre prisonnier célèbre.



Il s'agit de Mirabeau, un des acteurs les plus brillants de la Révolution Française.

Né en 1749, Mirabeau était d'une extrème laideur, mais d'une intelligence hors normes.

Dans sa jeunesse, il mena une vie très dissolue, multipliant les aventures et les dettes de jeu.
Son père demanda au Roi d’émettre une lettre de cachet, afin de le faire enfermer sans jugement.
Mirabeau fut tout d’abord emprisonné au château d’If.
Là, son comportement ne s’améliora guère : il séduisit la seule femme de la prison, la cantinière... On le transféra alors au château de Joux, en 1775.

Le gouverneur du château, charmé par l'éloquence de son prisonnier, assouplit rapidement ses conditions de détention.
Mirabeau pouvait chasser à cheval dans les forêts environnantes, et on l'autorisa bientôt à fréquenter la haute société de Pontarlier, où sa brillante éloquence était appréciée.

Au cours d'un repas, il fit la connaissance de Sophie de Ruffey, une jolie dame mariée à un homme beaucoup plus vieux qu'elle.
Mirabeau la séduisit, et les amants s'enfuirent à Amsterdam.
Ils furent arrêtés quelques mois plus tard.
Mirabeau fut enfermé au château de Vincennes, Sophie dans un couvent du Loiret où, minée par la solitude, elle finit par se suicider.

A sa libération, trois ans plus tard, Mirabeau se lança dans une brillante carrière politique, devenant l’un des plus prestigieux orateurs de la Révolution, avant de s’éteindre en 1791, des suites de la syphilis.

Je me demande s'il dormait souvent dans sa cellule, par ailleurs située non pas dans les bas fonds de la forteresse, mais quasiment au sommet du château.



Le confort y était sommaire....sans doute plutôt bon pour l'époque....et sans aucune comparaison avec les horribles geoles montrées dans mes précédents articles.


La vue était magnifique !

Pour rencontrer la belle Sophie, Mirabeau avait loué un logis dans la bonne ville de Pontarlier....
Dormait-il souvent dans sa cellule ???


Pour en savoir plus, CLIC !



<< 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :