Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 451 526
Nombre de commentaires : 9 183
Nombre d'articles : 810
Dernière màj le 18/06/2018
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

Un livre bien utile!

 25/04/2017

Le Charme discret de l'intestin 

Tout sur un organe mal aimé

Giulia ENDERS
Jill ENDERS - Illustrateur

D'après les Editions "ACTES SUD", que je cite:

"Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre “deuxième cerveau” et son microbiote (l’ensemble des organismes l’habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies...
Illustré avec beaucoup d’humour par la sœur de l’auteur, cet essai fait l’éloge d’un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre.
Véritable phénomène de librairie, Le Charme discret de l’intestin s’est vendu à 950 000 exemplaires en Allemagne et sera publié dans 26 pays."


Ce livre révèle des choses passionnantes !!! et  je vous le recommande.

Merci I.G de me l'avoir offert !








A la Saint Marc, s'il tombe de l'eau,
il n'y aura pas de fruits à couteau


Il a gelé ces derniers jours: les arbres fruitiers ont souffert ! ....
et pour couronner le tout, il a plu toute la journée ....

Alors pour les fruits à couteau, c'est compromis !

Bonne fête tout de même à mes amis prénommés Marc....




Tarte pomme-rhubarbe

 25/04/2017
Il me reste trois pommes....que je trouve peu goûteuses, et qui ne me font plus guère envie en cette période de l'année où les autres fruits commencent à me faire de l'oeil sur les étals.....

Hop ! je vais les passer en tarte !

Avec de la rhubarbe, pour les dynamiser un peu.

Un tour au jardin : je rapporte trois tiges de rhubarbe, vite lavées, et coupées en petits tronçons à l'aide d'un couteau bien tranchant , ce qui permet de ne pas éplucher la rhubarbe, et de ne pas ôter de fils.

(Je fais pareil pour la confiture: je n'épluche pas la rhubarbe)






Les tronçons de rhubarbe sont mis à dégorger dans un peu de sucre pendant une bonne heure.

Puis, je les égoutte, pour que la pâte à tarte ne soit pas détrempée.



Les pommes sont épluchées, coupées en petits morceaux.

Sur une pâte feuilletée, j'étale les morceaux de pommes, puis les tronçons de rhubarbe égouttés.




50 minutes au four à 180°....



Et voilà !

Je rajoute une cuillerée de sucre en poudre sur la surface de la tarte.


Verdict:

La douceur de la pomme, l'acidité de la rhubarbe, voila un mariage réussi !

On s'est régalé.....




Les bambous poussent ! il en sort un peu partout !
On en a arraché des tonnes l'an dernier, mais ils sont tenaces .

Vous vous souvenez?
C'était LA !


Avant de faire ronronner la tondeuse, je vais sauver quelques jolies pousses, ou turions.

Il faut les choisir pas trop hautes, une trentaine de cm au maximum, bien dodues.
On doit pouvoir les casser à sa base sans effort .

Voila ma récolte, bien suffisante pour deux.
J'entends la tondeuse: pas grave! Il y aura de nouveaux turions demain.....





Les éplucher n'est pas trop difficile: il suffit de dérouler feuille après feuille.
J'élimine les pointes, trop dures


C'est comme les artichauts : il y a plus d'épluchures que de parties comestibles !!!!


Un moment au cuit vapeur (20 minutes) et voila les pousses bien tendres.


Recette du jour: pousses de bambous aux champignons (ou repas des pandas):


Ingrédients:

- Pousses de bambous cuites à la vapeur
- 1 bel oignon jaune
- 1 gousse d'ail
- Quelques champignons de Paris (je n'ai pas de champignons chinois)
- Huile d'olive
- Sel-poivre-épices (Nanami tôgarashi)


Action:

- Faire revenir l'oignon dans une sauteuse, ou mieux, dans un wok, avec un peu d'huile d'olive.
- Ajouter les champignons détaillés en morceaux
- Saler - poivrer
- Ajouter les pousses de bambous cuites à la vapeur et coupées en tronçons, faire sauter quelques minutes
- Ajouter des épices selon le goût.


Verdict:

C'était bien bon !
ça change, et ça ne coûte rien ou presque !!!





Remarques à propos des pousses de bambous;


– elles sont riches en acides aminés, en protéines végétales

– elles favorisent le transit intestinal par leur richesse en fibres

– elles contiennent des vitamines et du bêta-carotène.


- elles contiennent de l’oxalate de calcium, les personnes sujettes aux calculs rénaux ou de la vésicule biliaire ou atteintes de rhumatismes sévères ne doivent pas en consommer en excès, tout comme l’oseille et la rhubarbe.

 






Il faisait très beau ce matin, même s'il a un peu gelé.......

Un petit tour dans le pré, et dans le jardin.

J'ai oublié mon panier? qu'à cela ne tienne, mon beau chapeau fera l'affaire...

Quelques herbes folles, des fleurettes, et au potager, un bouquet d'oseille.







Je trie un peu tout ça.
Je ne sais pas si j'utiliserai tout: l'inspiration viendra en cours de réalisation.

Vous reconnaissez le plantain, le lierre terrestre, entre autres!

Et aussi quelques vigoureuses pousses de bambou..

Je mets de côté les petites fleurs. On verra....




Tout en réfléchissant, je prépare une petite sauce : yourts de soja, moutarde, ciboulette, persil,  poivre.....

Puis je lave la verdure....
Aïe ! pas le temps de laver les petites fleurs !!! on nous a coupé l'eau à cause de travaux dans le village..... pfffff Pas grave: j'irai en ramasser d'autres pour demain.



Idée !

Je fais blondir un bel oignon jaune émincé dans une sauteuse.

Il me  reste deux très gros champignons blancs: je les coupe en petits morceaux, et je les ajoute à l'oignon.

Pendant que les champignons commencent à cuire, je hache l'oseille, le plantain, et le lierre terrestre, ainsi qu'une gousse d'ail.

J'ajoute la verdure hachée et l'ail dans la sauteuse, pour quelques minutes de cuisson, et je donne quelques tours de moulin à poivre, un peu de sel.

Pendant ce temps, j'ai fait cuire à la vapeur des carottes, des petits pois, et les pousses de bambou.




Voila ! les choses se précisent !

Je fais cuire des nouilles chinoises comme indiqué sur le paquet.

Dans ma sauteuse ,
- Oignon - champignons - feuillages  sont cuits.
- J'ajoute les légumes vapeur.
- J'ajoute les nouilles de riz que j'arrose d'un tout petit peu de sauce soja
- Je maintiens quelques instants sur le feu pour que tout soit bien chaud.

Et il n'y a plus qu'à dresser les assiettes !!!

Côté froid: une demi tomate, deux feuilles de batavia avec la sauce au yaourt
Côté chaud : nouilles et  légumes.

C'est tout !


Verdict:

On s'est bien régalé!
 
Ma recette est un peu brouillonne....mais est-ce bien grave ....
Il y a des jours, comme ça.....

Pour les pousses de bambou:
Je n'avais pas été emballée l'an passé, la cuisson à l'eau les avait délavées et rendues insipides.
A la vapeur, c'est top ! avec une petite trempette dans la sauce yaourt ...





Premières orchidées

 11/04/2017

Elle  a un nom bizarre, cette orchidée : c'est l'orchis bouffon.....
Bouffon? qu'a t-elle à voir avec un fou?

Ou plus savamment, c'est Anacamptis morio.

D'après mes recherches:

Cette orchidée tient son nom latin de l’espagnol Morion qui désignait le casque des fantassins de la Renaissance, ses sépales formant un casque bien régulier.
Elle est peu commune mais se rencontre généralement en larges groupes, de préférence dans les pelouses ensoleillées à tendance acide.

Elle est appelée suivant les régions Orchis casque, Satirion, Soupe à vin, Morion, Folle femelle, Damette....et bouffon ! rien que ça!

Je l'ai photographiée chez mes voisins, qui ont déjà passé deux fois la tondeuse ce printemps, et elle a survécu. (on voit les feuilles coupées)

Quant à ma plante mystère, pas beaucoup d'évolution..... sans doute un orchis aussi, mais lequel ? pas bouffon, les feuilles sont différentes. Et puis, on est sérieux, chez Mireille Herbe Folle! mais si, mais si !!!

La réponse dans quelque temps, si elle veut bien fleurir. Pour le moment, elle a juste un peu grandi.....








Puisque la saison bat son plein, ramassons l'ail des ours ! pour un petit tour en forêt, je suis toujours partante !

Le plat du jour:

La polenta des Ours !

Ingrédients:

- Une belle botte d'ail des ours
- 1 oignon
- De la polenta moyenne
- sel - poivre- huile d'olive


Action:

Cuire la polenta comme indiqué sur le paquet.
La saler légèrement en cours de cuisson.
Réserver.

Hacher l'ail des ours.

Dans une sauteuse, faire blondir l'oignon finement émincé, puis ajouter l'ail des ours et laisser cuire quelques instants.



Dans un plat, bien mélanger la polenta, l'oignon et l'ail des ours.
rectifier l'assaisonnement si besoin.

Placer quelques minutes à four chaud pour sécher un peu la polenta.

Voila, c'est prêt!



Avec une salade verte, c'était délicieux!


S'il en était resté, j'aurais confectionné des galettes que j'aurais poêlées le soir.....
Mais on a tout mangé !


Verdict:

C'était bon ! et nourrissant aussi ! et très économique...





Le lérot

 09/04/2017
Nous avons déjà parlé de cet animal charmant, mais très gênant quand il a élu domicile dans vos combles !!!!

Il s'agit du lérot !
On l'appelle aussi "rat fruitier".

Ce petit cousin du Loir hiberne dans mes combles, où il dévaste l'isolation, fait des crottes partout, et mêne des sarabandes très bruyantes dès qu'il s'éveille, en avril  ! !!!

Il faut donc le déloger, ce qui n'est pas facile !
Quoique....
La gourmandise le fait entrer dans la nasse où quelques délicieuses friandises l'attirent!

Ensuite, il faut le déporter au loin.....

Je vous avais raconté que cette année, on en a déjà capturé quatre, relâchés à quelques kilomètres dans une grange abandonnée.

(Merci à mon fils pour la photo)

Pour en savoir plus, CLIC !
Ou encore CLIC !





Un bol d'air...

 09/04/2017

Aujourd'hui, j'ai voulu faire un tour en montagne, pour oublier un peu tous les tracas du moment...Prendre de la hauteur, ou du recul, si vous préférez.....


La Dole, le second plus haut sommet des Mont du Jura, avec ses 1 677 m d'altitude.

Ce sommet est en Suisse.

Il y faisait 25 degrés cet après midi.

De la haut, une vue sublime sur la chaine des Alpes et le Léman.

Photos à venir....



Qui est qui?

 09/04/2017
Le muguet est en avance, il risque bien d'être passé pour le premier mai....et l'ail des ours est en pleine saison....

Apprenons à différencier leurs feuilles ! car le muguet et l'ail des ours peuvent coloniser les mêmes lieux.


Les feuilles du muguet vont par deux.
Celles de l'ail des ours vont par une !

La feuille de muguet est un peu plus épaisse, se termine par un pétiole vert
Celle de l'ail des ours est plus fragile, le pétiole est plus long et blanc


Côté face:





Côté pile:


La nervure centrale est plus épaisse chez l'ail des ours....


Ces feuilles se ressemblent beaucoup....
Heureusement que l'odeur est là pour les départager!

La feuille de muguet est très toxique, et le danger survient quand on cueille à pleines poignées.

Mieux vaut  cueillir délicatement feuille à feuille, prendre son temps, en écoutant les oiseaux du bois.....





Les équilibristes

 09/04/2017

J'ai bien aimé l'enseigne d'un magasin de mobilier montagnard.....

Les vaches grimpeuses, j'en ai déjà rencontré !  ICI !

Une remarque: : ces vaches sont grandeur nature !!!





A la mangeoire

 06/04/2017
Une des mangeoires du jardin: 
On n'y met plus rien ou presque...les beaux jours sont là, il faut déshabituer les oiseaux à se faire servir!


Un piquet de fer, un ancien pied de parasol, une petite cabane.....c'est la préférée de nos amis à plumes !
Faite de bric et de broc, je ne l'ai jamais photographiée.

Alors, pourquoi aujourd'hui ?



A cause d'un nouveau visiteur....

Car croyez-vous que seuls les oiseaux s'y nourrissent ????

Que nenni !

D'autres petits profiteurs viennent en toute imprudence ramasser les miettes !!!

Gare aux chats !....




Non, pas avec Dédé !

Mais des dés.....de légumes !

Il me restait un morceau de céleri rave....déjà utilisé en rémoulade "à ma façon", comme ICI...

Pas trop d'inspiration: bon, il faut bien que je l'épluche, ce bout de rave ! on ne peut pas le manger comme ça !!!.....
Les idées suivront peut-être.....il y a des jours; comme ça.....






Bof....

Des dés pâlichons.....(Mais non, ce n'est pas Dédé qui est pâlichon!)

Détaillons une carotte en dés colorés.....

Il y a des jours, comme ça, où on ne sait pas ce qu'on va faire.....

Ah ! c'est déjà plus joli !!!!



Idée !

Poêlée de légumes en petits cubes!

Petits cubes?

Jouer aux dés, et pourquoi pas aux billes ! il me reste un fond de sachet de choux de Bruxelles surgelés....






Recette du jour :

Poêlée de légumes et riz au curcuma


Ingrédients:

- Céleri rave détaillé en petits cubes
- Carottes en cubes aussi
- Choux de Bruxelles
- 1 Oignon
- Ail - épices - sel - poivre
- huile d'olive

- Riz
- Curcuma


Action:

J'ai déjà presque tout dit!

Faire revenir l'oignon et l'ail émincés dans un peu d'huile d'olive

Ajouter les dés de légumes, puis les choux de Bruxelles
Saler-Poiver - Epicer selon le gôut

Pendant la cuisson, qui va vite - j'aime les légumes al dente -  cuire le riz par absortion et le parfumer au curcuma.

Et voilà !

Vite fait, bien fait!

J'ai servi mes légumes sautés avec le riz et un peu de salade verte!


Verdict:

Pourquoi faire compliqué? c'est si bon comme ça.....On s'est régalé...........










Il va falloir passer la tondeuse....


Vite, mon panier ! allons chercher les derniers pissenlits avant qu'on leur coupe la tête!!!

Oui, c'est vrai, ils sont un peu gros, et, direz-vous, bons pour les lapins !

Mais en cherchant bien dans les touffes où l'herbe haute les a forcés à grandir sans fleurir, il en reste qui me paraissent encore assez tendres.

Pissenlit, lierre terrestre, quelques fleurs....la salade sera vite prête !

Ce n'est pas la première salade de la prairie que je vous présente.....

Voici celle de ce jour:





Ingrédients:

Pissenlits
Lierre terrestre (voir ICI )
Fleurs de cardamines des prés, pâquerettes, primevères, véroniques...

Pour la sauce:
Huile de noix
Vinaigre de cidre
Moutarde
Ail haché


Action:

Laver à plusieurs eaux les feuilles de pissenlits débarrassés de leurs boutons floraux, le lierre terrestre.
Rincer dans de l'eau vinaigrée.
Bien éponger.

Hacher menu les feuilles

Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients.

Incorporer la sauce aux feuilles hâchées, pour les "cuire" un peu.

Servir avec un joli décor de fleurs des champs !


Verdict:

Pas mal ! l'oeil est régalé, le palais aussi !







Au boulot !

 04/04/2017
Je paie mon loyer......Oui ! j'habite une jolie maison !

Je remercie pour les mille et une graines que Mireille m'a données cet hiver.....

En échange de ces attentions, je débarrasse ce beau pommier de quelques ravageurs.....




<< 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :