Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 636 980
Nombre de commentaires : 9 385
Nombre d'articles : 838
Dernière màj le 18/11/2018
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 >>

Hooooo! les oeufs !

 28/02/2017
Ce matin, la récolte des oeufs est....impressionnante !

Un moineau se serait-il glissé dans les pondoirs ??????




Fleur secrète...

 27/02/2017

En arpentant mon territoire, j'ai repéré cette plante.....

Qu'est-ce donc?

J'ai soigneusement désherbé tout autour....





Je l'ai protégée d'un éventuel piétinement ou d'un coup de tondeuse à l'aide d'un cercle et de deux pavés.

Je voudrais bien savoir ce que ces quelques feuilles cachent! (j'ai bien ma petite idée, mais je ne suis sûre de rien....)

Quelqu'un sait ?

Encore une histoire à suivre ! (si les limaces ou les lapins ne s'en mêlent pas !!!)



----------------------------------------------------------------------------------------


Merci de votre intérêt, et de vos réponses !

Je pense qu'il faut attendre avec patience qu'une fleur apparaisse, et la bonne réponse viendra d'elle-même !

Quelques pistes intéressantes dans vos propositions...mais chuttttt!   on verra !








Vous avez le bonsoir.....de Five O'Clock !!!

Je vous avais raconté son adoption, LA .

Mon petit coq a bien grandi.....


Il est très gentil : heureusement, car il est maintenant pourvu de grands ergots acérés, qui pourraient être des armes redoutables !

Il est familier, gourmand......

Nous lui avons installé un nouveau perchoir après avoir agrandi le parc du poulailler.

Perché là-dessus, c'est le roi du monde !







Gentil, gourmand....il nous suit partout.


Il n'a qu'un défaut.....que vous devinez sans doute .




Il chante !!!!!!!!!

Cet hiver, ce n'était pas trop tôt le matin....mais avec l'allongement des jours, ce n'est plus pareil !!!

Il donne de la voix de plus en plus tôt...




Je suis habituée, mais tout de même ! ça fait tôt  (l'été, ce sera 3 ou 4 h du mat......)

Il a vraiment de la chance qu'on soit ..........   végétarien !!!!

Quant aux poulettes, elles sont toujours aussi sympas, quoiqu'un peu paresseuses en ce moment question oeufs....





On remarque dans la nature, mais aussi dans les parcs et jardins, ces nids soyeux....

Ce sont des nids de  chenilles processionnaires du pin.

Cet insecte est très gênant,non pas quand il est papillon, mais à l'état de chenille, très urticante, voire dangereuse.

Heureusement, des moyens naturels de lutte existent !

Pour tout savoir, c'est   ICI !

Lisez tout l'article, surtout pour connaitre les dangers pour l'homme et les animaux ....



Pour nous aider, mes amis les oiseaux font leur possible !!! voir LA!






Il me reste un fond de bocal de lentilles corail....j'aime bien ces jolies graines, même si leur belle couleur orangée s'atténue à la cuisson....

Il n'y en a pas assez pour en faire un plat.

Je vais donc les associer avec autre chose.

La recette du jour:

Navets violets et lentilles corail aux épices.





Ingrédients:

- 2 navets violets
- 1 mesure de lentilles corail (un verre à pastis chez moi)
- 1 oignon
- 1 belle gousse d'ail
- 1c/c gingembre moulu
- 1 c/c curry
- Persil
- Huile d'olive


Action :

- Eplucher les navets violets, les couper en tranches de 5 mm d'épaisseur.
- Cuire les navets à la vapeur (10 petites minutes - je les aime "al dente") et les réserver.
- Emincer l'oignon et l'ail, les faire revenir dans une sauteuse dans un petit peu d'huile d'olive.
- Quand ils sont dorés, ajouter les épices, et laisser rissoler deux minutes.
- Ajouter les lentilles corail préalablement rincées, et autant d'eau.
- Laisser mijoter 10 minutes, en surveillant pour qu'il ne manque pas de liquide.
- Incorporer les navets, laisser encore 5 minutes sur le feu
- Parsemer de persil haché.
- Servir bien chaud avec un peu de riz blanc.


Verdict:

L'association riz-légumineuse est diététiquement tip top (protéines),  les navets fondants, les épices bien présentes....

On s'est régalé! même celui qui n'aime pas les navets a reconnu que c'était bon !!!!!!






Le geai des chênes

 17/02/2017

C'est un bien bel oiseau, ce Geai des chênes!

Il est toutefois un peu rapace, et je crains toujours sa présence à la saison des nids, qu'il est capable de piller ....

Ce sont les glands des chênes qui constituent une bonne part de son régime alimentaire.
Et les chênes de mon parc l'attirent, surtout en hiver.




Il cache de nombreux glands sous les feuilles ou la mousse, et oubliant l'endroit, il contribue à la dissémination des chênes.

C'est un corvidé difficile à approcher, qui donne bruyamment  l'alerte dès qu'on approche de son territoire.

Il est capable d'imiter de nombreux cris d'oiseaux!









Merci à l'expéditrice, à qui je souhaite de bien profiter de la fin de son séjour !

Merci Dely!





Cascade

 16/02/2017


La rivière d'Ain, une des plus belles ....du monde ! oui !






Mon ami le Rouge Gorge

 12/02/2017
Toujours fidèle au poste!

Au poste de nourrissage, bien entendu!





Cache cache Mamies...

 10/02/2017
Je n'ai pas grand plaisir à aller en ville....mais parfois, j'y suis bien obligée !

Voici un carrefour sans charme...avec un petit coin coloré devant lequel je passe.....sans jamais m'arrêter !




Aujourd'hui, j'ai à faire dans le quartier, et j'ai un peu de temps....

Voyons cela de plus près !

Oh, mais c'est charmant !

Voici, sur un vilain transformateur électrique, le résultat de la collaboration entre une vingtaine d'enfants de 6 à 16 ans et une dizaine de résidents de 76 à 90 ans d'un foyer logement pour personnes âgées.
 
Cache-cache Mamies ?

Clic sur les images, pour mieux voir !



Il semblerait que la gourmandise ne soit pas une question d'âge, n'est-ce pas !



Jeunes et vieux ont contribué à l'amélioration de ce petit coin un peu triste, situé en face du foyer-logement.

Même les tricoteuses ont aidé !

Vraiment, de super mamies et super papys habitent dans ce foyer...


On en parle ICI !









Vous connaissez sans doute le chili con carne.
Oui ?

C'est un plat typique du Texas riche en viande de boeuf.

Voici la recette de mon chili sin carne,  que vous n'êtes pas obligés de déguster dans la prairie avec un chapeau de cow boy ! 


Ingrédients:

- 100 gr de Protéines de Soja Texturées
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 poivron (j'ai utilisé des dés de poivron de mon congélateur)
- 400 gr de haricots rouges cuits (ou une boîte)
- 400 gr de pulpe de tomate
- 2c/s paprika
- 2c/s cumin
- 1c/c sauce soja
- 1 pincée Piment en poudre
- 1 cube de bouillon
- 1c/s huile d'olive


Action:

- Réhydrater les Protéines de Soja Texturées dans 3 fois leur volume d'eau bouillante aromatisée d'un cube aux légumes. (15 minutes)
- Dans une sauteuse, dorer l'oignon émincé, l'ail haché dans l'huile d'olive.
- Ajouter le poivron en dés
- Laisser mijoter jusqu'à ce que le poivron soit tendre
- Ajouter les Protéines de Soja Texturées, la sauce soja, les épices, la pulpe de tomate, et faire mijoter quelques minutes.
- Ajouter les haricots rouges.
- Faire mijoter encore deux minutes.

Je n'ai pas mis de sel, la sauce soja en contient assez.



Servir très chaud avec de la polenta (ou du riz blanc)


Verdict:

J'ai eu du doigté pour les épices, et on s'est régalé!
Un plat riche en goût, une texture sympa....
Je recommande cette recette bluffante !

Qui dira après ça que le végétarisme est triste ?

Pour tout dire, je ne suis pas en recherche de "fausse viande", puisque le goût des produits animaux me déplait, mais je pense que certains de mes invités apprécieront une recette qui a de fortes chances de les tromper sur sa composition...ça pourrait m'être utile !







J'ai découvert un produit : les PST ! ou Protéines de Soja Texturées.

J'utilise déjà de temps en temps le tofu, nature ou fumé, ferme ou soyeux.

Mais jamais encore ces PST !


Cékoidonc?

Les protéines de soja texturées sont obtenues à partir de farine de soja privée de toute son huile.
Selon ce que j'ai lu sur internet, la farine de soja subit une pression à froid, puis est mélangée à de l’eau, cuite à haute température, refroidie et séchée.

Les protéines de soja texturées ressemblent à de petites croquettes toutes sèches et ne font guère envie - ça évoquait pour moi à première vue de la nourriture pour chien !!!

Il faut donc les réhydrater pour obtenir une consistance souple qui se rapproche de celle de la viande.
Selon l’utilisation que l’on veut en faire, on les trouve en morceaux plus ou moins gros.

Il faut bien sur les choisir bio et « sans OGM », françaises de préférence.




Elles sont très riches en protéines (50g pour 100g), quasiment deux fois plus que la viande de bœuf , ce qui les rend intéressantes pour les végétariens - ça c'est moi -  mais aussi les sportifs - ça, c'est plutôt les autres !!!

Elle sont  peu caloriques et ne contiennent pas de cholestérol.

Bien entendu, il est indispensable d’avoir une alimentation végétale la plus diversifiée possible, et ce produit ne saurait chez moi être présent au menu trop souvent!



Les protéines de soja texturées possèdent un goût neutre, il faut donc les cuisiner et les assaisonner.

En fonction de la taille des morceaux, les protéines doivent être préalablement réhydratées dans un bouillon de légumes puis préparées, ou directement cuisinées dans une sauce.
 
Marinades à base d’herbes, d’épices, de sauce soja et d’aromates, cuisson dans une sauce tomate, une sauce au vin, une sauce au curry etc... Les sauces et marinades traditionnellement utilisées pour les viandes fonctionnent en général très bien avec les protéines de soja.

Source: 1,2,3 veggie


Une première recette va suivre !




Les patates douces? j'en ai presque oublié le goût, tant il y a longtemps que je n'ai pas cuisiné ce légume....

C'est parti pour la recette de ce jour:

Patates douces et pommes de terre épicées rôties au four.


Ingrédients: (pour deux)

- 2 patates douces
- 3 pommes de terre
- 1 poivron  (j'avais des poivrons en dés au congélateur)
- 1 oignon

- 1c/café de sel
- 1c/s cumin
- 1 pincée d'épices japonaises (Nanami tôgarashi) ou 1 pincée de piment
- 3c/s huile d'olive
- Poivre du moulin





Action:

- Peler les patates douces, les pommes de terre et l'oignon, épépinez le poivron.
- Détailler les légumes en gros dés.
- Dans un saladier, verser l'huile, et tous les épices
- Mettre les dés de légumes dans cette marinade, bien remuer, et laisser un moment pour que les légumes soient bien imprégnés.




- Chauffer le four à 190 degrés.

- Etaler les dés de légumes sur une plaque de cuisson, arroser avec ce qui reste d'huile aromatisée dans le saladier, et enfourner.

- Laisser cuire pendant une quarantaine de minutes - remuer les légumes une ou deux fois en cours de cuisson.

C'est tout ! Servir bien chaud.


Verdict:

Un délice!

La patate douce a gardé tout son caractère malgré la puissance des épices.
Elle est restée bien moelleuse, ainsi que la pomme de terre. Le poivron a légèrement grillé...



Fonte des neiges

 03/02/2017
Et voila!
De moins 20 à plus 11, en quelques jours, sur le premier plateau jurassien....(Chez moi, en plaine, on a eu un peu  moins froid )

Je suis bien contente!
L'hiver, certes, n'est pas terminé, mais ce redoux me convient tout à fait !
Les routes sont redevenues praticables - du moins, les principales - et cet après midi, nous avons fait un petit tour sur le plateau...

Voici la rivière d'Ain, non loin de sa source....





Besoin d'un peu de douceur.....

Je vais tenter de tirer le meilleur parti de ces quelques fruits qui attendent dans mon panier....




Dessert du jour:

Bananes et pommes au rhum et aux épices


Ingrédients :

- 2 bananes
- 1 pomme
- 1 orange
- 2 c/soupe de rhum
- 2 c/soupe de sucre de canne
- Gingembre moulu
- Noix de muscade moulue
- un peu de margarine


Action:

- Préchauffer le four à 180°
- Peler la pomme, ôter le coeur, la couper en petites lamelles
- Peler les bananes, les couper en rondelles
- Presser l'orange, recueillir le jus dans un verre, y ajouter le rhum
- Prélever et hacher le zeste.
- Répartir les fruits dans deux grands ramequins, verser le jus d'orange et le rhum.
- Saupoudrer de sucre, ainsi que des zestes d'orange et des épices.
- Parsemer de quelques noisettes de matière grasse.




- Couvrir les ramequins (avec du papier d'alu si vous n'avez pas de couvercles)
- Enfourner et laisser cuire pendant 20 minutes à 180°.



- Laisser refroidir...et déguster !


Verdict:

Un dessert simple et délicieux !



<< 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :