Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 509 629
Nombre de commentaires : 9 267
Nombre d'articles : 825
Dernière màj le 21/08/2018
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
C'est ce que m'a dit la mésange !

Il fait un froid de loup, et la bise souffle vigoureusement, aggravant la sensation de froid.....

La mésange bleue en est toute ébouriffée ....





Benoit n'est pas là, tant pis ! on ne va pas se priver tout de même!
Mieux gonflé que d'habitude....pas Benoît, le gâteau !

Faut dire que c'était mal parti: j'ai complètement oublié d'acheter du sucre ! et on est dimanche....où en trouver?

J'ai râclé le fond des sucriers, et fini par moudre quelques morceaux de cassonnade dans mon moulin à café.....peut-être une bonne idée, car le sucre est devenu fin comme de la farine ! et le résultat mieux que jamais !

Recette du gâteau ICI !

Joli?

Pourquoi le vieux moulin à café?
Les morceaux de cassonnade sont si durs qu'ils ne se sont pas laissés moudre finement dans mon blender....ils se transformaient en boules dures comme de la pierre et battaient les parois du bocal....
J'ai bien fait de ne pas le jeter, mon vieux moulin! (et par chance, je savais où il était rangé...)

Sur ma liste de courses: cassonnade ! en morceaux et en poudre !





L'hiver ne doit pas nous priver de crudités!

J'ai fait une entrée avec un céleri rémoulade "à ma façon", préparé comme ICI, quelques olives, des oeufs cuits durs (mais pas trop), un peu de salade verte, et quelques primevères, bien courageuses de fleurir par un froid pareil!

Voilà ! de saison, et savoureux !









J'ai rapporté du marché de bien jolies petites pommes de terre dites "grenailles".
Je n'en achète pas souvent, car c'est assez cher, et puis je n'y pense pas!
Les grenailles sont des pommes de terre ramassées avant maturité.
Leur chair est particulièrement fondante et présente des notes sucrées.
Leur peau est si fine que l'épluchage est inutile (chouette !)

Je me contente d'un brossage soigneux sous l'eau courante.



Passons au choix de la recette...
Au four ? c'est ce que je fais le plus souvent, les grenailles juste arrosées d'un filet d'huile d'olive et saupoudrées de fines herbes, mais dans mon four, il y a déjà autre chose....
A la vapeur ?  non, je mange des légumes à la vapeur à longueur de semaine......

Je vais donc les faire rissoler en cocotte !


Ingrédients:

- des pommes de terre grenailles
- des gousses d'ail non pelées
- 3 branches de thym
- de l'huile d'olive
- sel aux herbes




Action:

- Laver, brosser, et essuyer les pommes de terre.

- Passer les gousses d'ail sous l'eau

Ne rien éplucher

- Verser de l’huile d’olive dans la cocotte et chauffer assez vivement

- Déposer dans la cocotte les gousses d’ail, les pommes de terre, les branches de thym et saupoudrer de sel aux herbes. (Il me restait quelques pluches de persil, je les ai ajoutées.)

- Faites cuire ensuite environ 1 heure, à feu doux et à couvert, en remuant régulièrement.

- Juste avant de servir, enlevez les branches de thym qui doivent être noires.

- Servir aussitôt, avec une petite salade....

 

 

Verdict:

 

Trop bon !!!!

Les pommes de terre sont délicieuses, et les gousses d'ail confites sublimes...

 

 




Histoire sans paroles

 15/02/2018



C’est la saison du poireau, donc, c’est le moment d’en profiter !

Le poireau à un apport calorique très faible, offre beaucoup de vitamines et de minéraux.

Riche en fibres, il est rassasiant et bon pour l’intestin.

J’ai un faible pour le poireau vinaigrette, je mets du poireau dans mes soupes, mais aujourd’hui, je veux le déguster autrement.

 

Pourquoi pas en gratin? mais pas seul.... le vieux gamin qui est à ma table dirait encore "j'aime pas !"

Je vais donc y ajouter des pommes de terre...

C'est parti pour un gratin de poireaux et pommes de terre.

 



Ingrédients

- 2 poireaux

- 4 pommes de terre

- 1  briquette de crème (végétale pour moi)

- Comté  

- Sel et poivre

 

Action :

- Laver et couper les poireaux et les pommes de terre en rondelles.

- Dans une poêle, faire revenir les poireaux à couvert avec 2 cuillères à soupe d’eau pendant une dizaine de minutes.

- Ajouter la crème, sel, poivre.

Garder un peu de crème pour la fin.

- Faire cuire les rondelles de pommes de terre à la vapeur pendant une dizaine de minutes (elles doivent rester fermes).

- Dans un plat à gratin, mettre une couche de rondelles de pommes de terre, une couche de poireaux, une couche de pommes de terre, une couche de poireaux, le reste de la crème et le fromage sur le dessus (je coupe le comté en lamelles avec un économe)



Mettre au four pendant 25 à 30 minutes à 180 °.

 

Déguster bien chaud.



Verdict :

Excellent !

J’ai été agréablement surprise de l’alliance des poireaux et des pommes de terre sous la fine couche de fromage!

Ce gratin fondant et gourmand a régalé tout le monde !  

 

 




Les bouvreuils

 10/02/2018
J'attendais depuis des semaines de pouvoir faire de meilleures photos pour vous montrer des bouvreuils.....
Mais la météo est si mauvaise, le ciel si sombre .....et ces oiseaux si peu présents, que je me suis résolue à  publier ce que j'avais, lasse d'attendre une bonne opportunité....
Les coquins ne se sont montrés que loin de mon poste d'observation, et presque à la nuit tombée...Tant pis, on va faire avec!

J'ai pu observer un mâle, et plusieurs femelles.



Une douce femelle (oui, ses couleurs sont douces!) :



Et le joli mâle à la poitrine éclatante....là, parmi les verdiers.


Me revient en mémoire un poême ...

Ces premiers souvenirs de bonheur ou de peine,
Par instants on les perd, mais un rien les ramène.
Le fusil d'un chasseur, un coup parti du bois,
Viennent de réveiller mes remords d'autrefois :
L'aube sur l'herbe tendre avait semé ses perles,
Et je courais les prés à la piste de merles,
Écolier en vacance ; et l'air frais du matin,
L'espoir de rapporter un glorieux butin,
Ce bonheur d'être loin des livres et des thèmes,
Enivraient mes quinze ans tout enivrés d'eux-mêmes.

Tel j'allais dans les prés. Or un joyeux bouvreuil,
Son poitrail rouge au vent, son bec ouvert, et l'oeil
En feu, jetait au ciel sa chanson matinale,
Hélàs ! qu'interrompit soudain l'arme brutale.
Quand le plomb l'atteignit tout sautillant et vif,
De son gosier saignant un petit cri plaintif
Sortit, quelque duvet vola de sa poitrine,
Puis, fermant ses yeux clairs, quittant la branche fine,
Dans les joncs et les buis de son meurtre souillés,
Lui, si content de vivre, il mourut à mes pieds !

Ah ! d'un bon mouvement qui passe sur notre âme
Pourquoi rougir ? La honte est au railleur qui blâme.
Oui, sur ce chanteur mort pour mon plaisir d'enfant,
Mon coeur, à moi chanteur, s'attendrit bien souvent,
Frère ailé, sur ton corps, je versai quelques larmes.
Pensif et m'accusant, je déposai mes armes.
Ton sang n'est point perdu. Nul ne m'a vu depuis
Rougir l'herbe des prés et profaner les buis.
J'eus pitié des oiseaux et j'ai pitié des hommes.
Pauvret, tu m'as fait doux au dur siècle où nous sommes.


Auguste Brizeux

(1803-1858)





Je confectionne régulièrement des galettes de céréales ou de graines diverses et variées. Et si mes assiettes se ressemblent, elles sont presque toujours différentes quant aux ingrédients.....

Aujourd'hui, c'est le quinoa qui est en vedette dans ma cuisine.

Vous l'avez déjà vu LA .

Les légumes d'hiver conviennent aussi pour cette préparation.



Ingrédients:

Pour quatre belles galettes:  

-  200 g de quinoa cuit

- 1 oignon

- 1 belle carotte

- du vert de poireau (sauvé de la soupe)

- 1cuiller à soupe de fécule de maïs

- huile d’olive

- sel – poivre – épices selon le goût

 

 

Action :

Cuire le quinoa comme indiqué sur le paquet, ou comme ICI

 

Pendant ce temps :

Hacher finement l’oignon, la carotte, le vert de poireau.



Puis faire suer l’oignon dans une poêle avec un peu d’huile, y ajouter la carotte et le poireau.

 

Quand les légumes sont tendres, les mélanger dans un saladier au quinoa cuit et bien égoutté, et une cuiller de fécule de maïs.

Ajouter des épices à votre goût. J’ai mis une pincée de piment doux, du sel et du poivre. Et du curcuma, pour une belle coloration....


Avec ce mélange, modeler des galettes, et les déposer  dans une poêle huilée pour les cuire environ 4 minutes de chaque côté.

Opération délicate que ce retournement, car il n'y a pas d'oeuf pour lier la préparation!

 

 

Verdict :

Avec ces ingrédients simples, j'ai obtenu des galettes qui ressemblent comme deux gouttes d'eau aux galettes végétariennes du commerce, mais beaucoup plus économiques, et surtout, bien meilleures !!!

 

L'intérieur est resté moelleux et la croûte extérieure particulièrement croustillante grâce aux grains de quinoa grillés.

 

J’ai servi ces galettes avec quelques haricots verts et de la salade.

 

Bien entendu, vous pouvez utiliser d'autres légumes suivant la saison! la dernière fois, j'avais incorporé des feuilles d'épinards...Et avec les légumes d'été, c'est encore meilleur....

 

 



Pensez à cuisiner cette graine précieuse, "la viande des incas" , pour sa richesse en protéines....





On m’a donné un beau morceau de potiron : un légume que j’aime beaucoup, en soupe, en gratin, et même en dessert….

Aujourd’hui, ce sera gratin !

Il  me reste quelques tranches de fromage à raclette à l’ortie et au paprika qui feront l’affaire.

 

Ingrédients :

- Du potiron

- Du fromage à raclette au paprika et à l'ortie

- Sel et poivre au goût

 

Action :

L’étape de l’épluchage faite, je détaille le potiron en petits cubes, qui prennent la direction du cuit-vapeur.

La cuisson est rapide, je n’aime pas les légumes trop ramollis !



Les cubes sont déposés dans un plat à gratin, légèrement salés et poivrés, et généreusement recouverts de fromage.

Je compte sur les aromates qui enrobent la croûte du fromage à raclette, ortie et paprika.



Quelques minutes sous le grill,  et hop ! c’est fini !



J’ai accompagné ce gratin de galettes de pommes de terre et de salade verte.

 

Verdict :

C’était très bon !

Les épices ont donné du peps à cette recette si simple et habituelle.

 




Histoire de filles

 04/02/2018

Une sympathique rencontre: un véhicule du RAID 4L TROPHY 2018.

Un raid de 8000 km jusque dans le désert du Sud marocain, à but humanitaire, destiné à acheminer des fournitures scolaires et du matériel sportif aux enfants du désert.

Vérifications techniques et administratives à Biarritz, liaison vers Algeciras au sud de l’Espagne, traversée du détroit de Gibraltar en bateau, et du 18 au 23 février, six étapes dans le grand sud marocain.

Ce raid est réservé aux étudiants, ou avec dérogation à des non-étudiants âgés de moins de 28 ans.

Ce raid a un coût, les sponsors ont été sollicités..


J'ai rencontré Katia (que je connais par ailleurs) et sa superbe voiture dimanche dernier, mais sans sa copilote Micky....






Voila ce charmant équipage féminin, sur une photo du journal local Le Progrès.




L'aventure ......  (bien que je demeure réservée quant à la pollution générée par ce raid)  .......m'aurait tentée si j'avais quelques décennies de moins !!!!!

Tiens! j'aurais dû la garder, ma vieille 4L !
Toutefois, paraitre avoir moins de 28 ans.....ben....ce n'est pas gagné !!!


Pour tout savoir, c'est ICI !






Bleue???????

 03/02/2018
Elle était annoncée à grands cris, cette "super lune bleue" !
Elle devait se montrer dans la nuit du 31 janvier....

Dès qu'on annonce un phénomène météorologique, ou astronomique, ou même insolite (oui, comme le passage d'une sorcière sur son balai), je suis prête à me relever la nuit !

C'est ainsi que j'ai pu observer de bien beaux spectacles, comme les éclipses lunaires, ou les conjonctions d'étoiles....(les sorcières, pas encore, ni les OVNIs, mais j'ai bon espoir...)

Revenons à cette nuit du 31 janvier....
Je me suis relevée vers minuit: il pleuvait, et la lune était invisible !
Puis nouvelle tentative vers 3 h du matin: pas mieux!

Et vers 8 heures, alors que je ne l'attendais plus, je l'ai vue, la lune bleue, entre les bancs de brume....

Mais elle n'était pas bleue ! non ! elle était  rose, au dessus des arbres, et ne s'est montrée que quelques minutes....

Lune du matin....c'est mieux que rien!




Le pic épeiche est revenu dans mon vieux pommier, et moi, je reviens par ici !


Après plus de deux mois sans rien publier: j'ai un peu décroché des blogs, ce qui m'a reposée.

J'avoue toutefois être venue faire quelques petits tours sur Certiferme pendant cette "pseudo" absence, me régalant virtuellement de vos recettes, profitant de vos promenades et découvertes, partageant vos fêtes de fin d'année...Je n'ai rien commenté, mais j'ai pas mal lu....

Me revoilà donc!
Je n'allais pas vous lâcher comme ça...........


Un pic épeiche?

Il y en a déjà dans ma rubrique faune me direz-vous....Oui! mais est-ce le même ? pas sûr! je voulais le lui demander, mais il ne m'a pas attendue...Il s'est enfui en poussant un cri moqueur!






Un jour peut-être....

 28/11/2017

Chers lecteurs,

 

Une pause s’impose parfois….

Je ne mets peut-être pas un point final à mon blog, mais je souhaite actuellement interrompre mes publications.


La tenue de ce blog depuis mai 2011 et la lecture des vôtres m’occupe....un peu trop...


Pour tout dire, j’ai besoin d’arrêter, pour de multiples raisons toutes personnelles.....


Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont suivie jusqu'à ce jour pour leur fidélité et leur gentillesse, en leur demandant de m’excuser pour cette absence d’une durée indéterminée.

 

Je vais exprimer ici un souhait qui me tient à coeur :

Je voudrais qu’on ne m’envoie rien pour les fêtes, même si j’aime les petits cadeaux !

Ce qui me ferait le plus plaisir, c’est que les sommes habituellement dépensées pour moi aillent plutôt à des associations de sauvegarde des animaux, associations pour qui chaque euro compte…

De mon côté, c'est ce que je vais faire au sein des quelques associations dans lesquelles je milite encore (là aussi, je commence à "lever le pied").


Je vous reverrai peut-être aux beaux jours....


En attendant, je vous souhaite une heureuse fin d’année ! Bloguez bien, et prenez soin de vous!


Mireille






Bonne fête !

 24/11/2017
Plus de fleurs au jardin !
Juste de modestes brins d'herbe
Riches de perles brillantes ....

Bonne fête Cat !
 




Mon p'tit chou (2)

 20/11/2017
Un chou rave vert rapporté du marché....aussitôt sorti du panier, aussitôt préparé !

Vous connaissez ce légume, qui se décline aussi en violet, je vous en ai déjà parlé LA et ICI aussi....

Je l'aime bien tout cru!


Aujourd'hui, je vais le poêler ! tout simplement !


Ingrédients:

- 1 chou rave (vert ou violet)
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 peu d'huile d'olive
- sel-poivre-épices selon le goût


Action:

- Peler le chou rave à l'économe
- Le couper en rondelles pas trop fines
- Oter les nervures des feuilles

- Cuire les rondelles de chou rave à la vapeur douce quelques minutes
 
- Dans une sauteuse, faire fondre l'oignon et l'ail émincés, ajouter les feuilles coupées en lanières fines.

- Ajouter dans la sauteuse les rondelles cuites à la vapeur, et laisser dorer.
- Saler, poivrer, ajouter quelques épices si vous le souhaitez.


Voila, c'est prêt!

J'ai servi le chou rave avec une petite galette de pommes de terre, et un peu de salade verte.


Verdict:
 

Très bon !!!!

Habituellement, je garde les feuilles pour la soupe. Dans le cas présent, je les ai ajoutées dans la sauteuse....où elles ont quelque peu "fondu" !


( réédition de la recette effacée par erreur )



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :