Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 419 730
Nombre de commentaires : 9 141
Nombre d'articles : 804
Dernière màj le 17/05/2018
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Riz parfumé (thaï ou basmati), petit pois, oeufs : voilà la base du riz cantonais traditionnel, base à laquelle on peut ajouter toutes sortes d'ingrédients: carottes, oignons, maïs en grains.....

Voici un riz cantonais à ma façon, c'est à dire ultra simple!


Ingrédients:

- Riz parfumé thaï - pour deux personnes.
- Petits pois (j'ai utilisé des surgelés)
- 1 oignon émincé
- 4 oeufs
- Sel - poivre
- 1 c/s huile d'olive ou autre
- Ciboulette


Action:

- Cuire le riz suivant les indications du paquet (je l'aime assez ferme, avec des grains qui se détachent bien)

- Cuire les petits pois quelques minutes à l'eau bouillante salée

-  Pendant ce temps, faire blondir légèrement l'oignon émincé dans une sauteuse ou un wok.

- Battre les oeufs en omelette, saler et poivrer, et les cuire dans une poêle chaude huilée.

- Dans le wok où a cuit l'oignon , ajouter le riz, les petits pois, et l'omelette cuite et détaillée en morceaux.

- Faire sauter tout ça rapidement en mélangeant délicatement pour ne pas trop briser les morceaux d'omelette, rectifier l'assaisonnement.

- Servir bien chaud, agrémenté de ciboulette ciselée.


Verdict:

Excellent, et complet !
J'ai servi ce riz cantonais avec une salade verte.







J'ai la folie...

 12/05/2018
..........des Ancolies.....

Les belles (toxiques) abondent dans mes platebandes, se  semant au gré des vents un peu n'importe où....



Blanches..........


Roses.....


Mauves.....


Mauves, plus ou moins foncées....


Plus ou moins enjuponnées...




Vous l'aurez compris: c'est une de mes fleurs préférées !





L' oseille abonde au jardin, pourquoi ne pas l'associer au tofu?

Le tofu ferme est insipide, et je m'en suis lassée....mais l'oseille ne manque pas de saveur ! ça devrait bien aller ensemble....
J'ai réalisé une recette rapide, facilement adaptable aux ingrédients du placard et du réfrigérateur ...et qui m'a permis d'utiliser ce bloc de tofu ferme qui s'éternisait dans mes réserves....

Bien sur, l’oseille peut être consommée crue, comme aromatique sur les salades, les pommes de terre rôties ou bouillies, (délicieux!) ou cuite en soupe, ou en omelette, entre autres.
 


Aujourd'hui, c'est parti pour un plat de tofu à l'oseille.

Ingrédients: (pour 2)
  • 1 bloc de 200 g de tofu ferme nature
  • 1 oignon
  • quelques brins de persil
  • 1/2 c/c de noix de muscade
  • 1 c/c de moutarde à l'ancienne
  • 1 poignée de feuilles d’oseille
  • 1 c/s d’huile d'olive 
  • sel
  • poivre


Action:

- Nettoyer et équeuter les feuilles d’oseille
- Les détailler en lanières (avec des ciseaux)
- Dans une saladier, émietter le tofu avec une fourchette
- Ajouter l’oignon et le persil hachés très finement, la moutarde, les épices, le sel et le poivre.
- Incorporer l'oseille
- Ajouter un peu d'huile et bien mélanger. 
- Dans une poêle huilée et bien chaude, faites cuire ce mélange à feu moyen pendant quelques minutes en remuant très régulièrement.



L'oseille a fondu? C'est prêt !

J'ai servi ce tofu à l'oseille avec des pommes de terre nature juste écrasées au presse purée .....


....et un peu de salade verte.


Verdict:

On s'est régalé !
J'avais un peu abandonné le tofu, par lassitude - riche en protéines, il revient assez souvent au menu des végétariens -  mais ainsi accompagné, il s'est révélé vraiment très bon !

Le côté acidulé de l'oseille, la moutarde en grains, la muscade...ont sublimé ce tofu et ces simples pommes de terre nature.





Je l'ai déjà dit, j'aime tous les choux ! et le brocoli n'échappe pas au palmarès !

Voici un plat qui nous a bien plu.


Ingrédients:

- 1 brocoli détaillé en fleurettes

-  2 ou 3 pommes de terre
- 1 oignon
- de l'ail
- sel et poivre
- 1 oeuf par personne
- huile d'olive


Action

- Cuire les pommes de terre à l'eau salée

- Cuire le brocoli à la vapeur (je l'aime mi-cuit!)
- Dans une sauteuse, faire revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile
- Couper l'ail en fines lamelles, et l'ajouter - ne pas le laisser colorer
- Disposer les pommes de terre cuites en couronne, dans la sauteuse, puis le brocoli
- Ménager un petit puits pour chaque oeuf
- Casser les oeufs dans ces logettes, couvrir, et laisser cuire encore quelques minutes, jusqu'à ce que le blanc d'oeuf soit "pris".
- Saler et poivrer
- servir bien chaud

Un passage au four aurait convenu pour la cuisson des oeufs, mais j'ai jugé que ça ne valait pas le coup de l'allumer pour si peu, et la sauteuse dispose d'un couvercle bien étanche, ce qui a fait l'affaire .


Verdict:

C'était bien bon.....même si, comme après la cuisson des choux, et de l'ail,  il faut....aérer la cuisine !


Une salade verte a accompagné mon plat.






Azalées

 01/05/2018
Il y a une quinzaine de jours, je suis allée à la déchetterie.

Au milieu des végétaux plus ou moins pourris, j'ai aperçu deux pauvres azalées, dépotées, et à moitié sèches.
J'ai pensé qu'il était dommage de voir ces plantes jetées ainsi, les racines à l'air.....Je les ai donc ramassées.

Aussitôt rentrée, j'ai ôté les parties les plus abîmées, et installé les deux plantes dans du terreau.
Elles étaient bien vilaines....au point que je n'ai pas jugé bon de les prendre en photo....j'étais quasi certaine qu'elles étaient fichues....

Quelques arrosages, et deux semaines plus tard, voilà !

Celle-ci est en pleine repousse !




Et celle-là se met à fleurir !!!

Je suis contente de ce sauvetage !

Voilà mon perron décoré pour pas bien cher.....




Ces fleurs sauvages abondent sur mon terrain en ce moment, elles y forment des parterrres joliment colorés.


Les bugles sont habituellement bleues.


J'ai le plaisir d'en avoir aussi des roses !


Cette petite plante porte de jolis noms:
Herbe de Saint-Laurent, petite consoude, herbe au charpentier, gerbe à maout, herbe aux plaies....

La bugle rampante a des propriétés médicinales: riche en tanin elle est astringeante et utilisable contre la diarrhée, et en externe, cicatrisante ....parmi d'autres propriétés qui tombent dans l'oubli. (voir les sites spécialisés)

Ses feuilles peuvent être consommées crues en salade, cuites dans des sauces vertes,et  ses fleurs peuvent décorer les salades...

Mais c'est à plat ventre sur la prairie que je les apprécie le mieux, avant le passage de la tondeuse....







Combien de cafetières électriques sont-elles déjà passées par ma cuisine????
Un nombre incalculable ! Enfin, un certain nombre....

Paf ! la dernière - pourtant récente - a rendu l'âme hier !
Obsolescence programmée?  peut-être....

Pour tout vous dire, nous consommons environ un litre de café par jour, à deux....Le matériel est donc mis à rude épreuve !

A 40 ou 50 euros l'appareil en moyenne, j'ai déjà dépensé une fortune en cafetières !
Cafetières qui crament, ou qui se mettent à fuir....sans parler de la casse accidentelle des verseuses en verre parfois difficiles à retrouver et qui coûtent cher à remplacer...

Je dis stop !

Et pas question d'investir dans une machine à café à dosettes, c'est cher et ne correspond pas à nos besoins.

Ce matin, je suis donc allée fouiller dans mon grenier, et j'ai remis la main sur cette cafetière sans fil ! oui ! il parait qu'autrefois, on faisait le café dans ce genre d'ustensile ! sans fil, sans prise, sans peur et sans reproches !

Un bon nettoyage, et la cafetière en cuivre nickelé brille de mille feux.
J'ai bien fait de ne pas l'avoir vendue au dernier vide-grenier auquel j'ai participé.

Maintenant, même nettoyage pour ma bouilloire, faite du même métal, et que voila toute belle !

Résultat : deux ustensiles un peu oubliés, qui nous ont fait le plus délicieux des cafés ! Et qui ne tomberont jamais en panne!

Vivement demain matin, pour un petit déjeuner stimulant !

Petite remarque du soir :
Retour vers le passé ? Ou vers un futur qui devra être obligatoirement moins énergivore?
 



Juste une petite image en passant.....je manque de temps pour rédiger, pour lire les blogs, pour tout en fait !!!

ça ira  mieux cette semaine !   Du moins, je l'espère...

Bonne fin de dimanche !



Omelette aux orties

 15/04/2018
J'ai rapporté du jardin
-  quelques jeunes pousses d'orties
-  un peu de plantain
-  du lierre rampant
-  2 feuilles d'oseille.

L'ortie? j'en garde un petit carré au fond du jardin, car c'est une plante extraordinaire!

Que de bienfaits elle serait capable de procurer! 
Vous en trouverez le détail dans de nombreux articles sur le Net, comme CELUI-CI .



Réflexion faite, je ne vais utiliser que les orties et le lierre rampant.
Je ne voudrais pas que le goût prononcé de l'oseille supplante celui de l'ortie.

C'est parti pour une omelette aux orties !

Ingrédients:

- Une poignée de feuilles d'orties (jeunes feuilles au sommet des tiges, à ramasser avec des gants ....)
- 1 gousse d'ail
- 2 oeufs par personne
- sel et poivre
- 1 c/soupe d'huile (ou une noix de margarine)


Action :

- Laver les feuilles d'orties, éliminer les tiges.
- Hacher les feuilles grossièrement
- Dans une sauteuse, les faire "tomber" sur un peu de matière grasse (j'ai utilisé une c/s d'huile d'olive.
- Ajouter un petit peu d'ail haché finement (facultatif)

- Pendant ce temps, battre les oeufs dans un saladier, saler et poivrer au goût.

- Verser les oeufs battus sur les feuilles d'orties.
- Cuire l'omelette suivant vos habitudes, baveuse ou plus cuite, comme vous aimez !

C'est fait !



 Verdict:

Un régal !
J'ai servi l'omelette aux orties avec des pommes vapeur agrémentées de lierre terrestre (facultatif)

L'ortie a donné à ce plat un goût incomparable !

Les orties que j'ai coupées vont repousser, et dans quelques semaines, elles fleuriront....dans mon petit coin de "mauvaises herbes", où elles tiennent compagnie aux liserons et autres mal aimées....
 




J'aime beaucoup le navet , et aujourd'hui, j'ai eu envie de le  manger cru.

J'ai choisi un navet long, pour son habituelle douceur.




Je l'ai finement épluché, puis passé au spiraleur.

Et voila mon entrée du jour !


Ingrédients :

- Navet blanc
- Oignon rouge
- Betterave cuite
- Quelques olives (facultatives)
- Sauce vinaigrette additionnée d'un peu de jus d'orange.
- Poivre du moulin

Dressage:

J'ai disposé dans mon assiette la betterave coupée en fines tranches, le navet cru découpé en fins rubans, des feuilles de salade verte.

Quelques spirales d'oignon rouge, des olives, et les petites fleurs de la prairie.
Vous les reconnaissez?  Véroniques, primevères, violettes, cardamines...

Un trait de sauce, un  ou deux tours de moulin à poivre, et c'est tout !


Verdict:
 
La petite touche d'orange poivrée a bien ravivé le goût un peu douceâtre du navet.
L'ensemble était bien agréable!

Mon spiraleur? c'est celui-ci....

Remarques:
Encore des légumes d'hiver, oui, mais  qui ne manquent ni de goût ni de couleur !
J'ai cependant une furieuse envie de tomates ! mais attendons encore un peu !
J'avais prévu du persil, je ne l'ai pas utilisé et j'ai bien fait.





Létoile bleue

 01/04/2018
C'est ainsi que l'on nomme cette jolie petite plante sauvage, la scille à deux feuilles.

Pas toujours bleue, elle peut varier du blanc au bleu en passant par le rose....




N'y touchez pas.....


Pourquoi? 

Serait-elle toxique???


La question n'est point là: elle est juste fragile, et ne doit pas être cueillie....

Elle est inscrite sur la liste rouge de l'UICN....

Admirez, photographiez, mais ne cueillez pas : préservons notre biodiversité autant que nous le pouvons, car quand une plante ou tout autre être vivant disparait, c'est hélas à jamais !






Bien entendu, je n'étais pas prête, je n'avais même pas bien les yeux en face des trous ! c'était à peine 6h30.... et puis, l'appareil était rangé au fond de son sac...
Où est le sac? pffff

Le temps que je mette la main dessus, que je branche l'objectif sur le boîtier.........  enfin, j'ai fait ce que j'ai pu !
La femelle s'est enfuie à tire d'ailes avant que j'aie pu faire ouf, et le mâle n'a pas tardé à la suivre...

Demain matin, je guetterai , l'appareil sera prêt sur le rebord de la fenêtre...Et on va voir ce qu'on va voir ! non mais !

Ce n'est pas un couple de canards mandarins qui va m'impressionner !

Pour ma défense, il faut que je vous dise que l'environnement de la mare a changé; nous avons abattu le vieux saule auquel je tenais tant, devenu vraiment trop dangereux.

Je ne suis pas encore habituée à la configuration des lieux....alors, au milieu de l'enchevêtrement de ces bois abattus, Sire Mandarin et Madame - s'appelle-t-elle Mandarine? - se cachaient !

Affaire à suivre !




Pour changer !
Nous aimons bien le céleri-rave, utilisé principalement en rémoulade, comme ICI.

Aujourd'hui, une purée de céleri nous fera un plat d'hiver! même si le printemps, c'est demain.....

Pour un apport en protéines suffisant, cette purée de céleri sera accompagnée de tofu .

Recette du Parmentier de céleri au tofu


Ingrédients:

- un bloc de tofu ferme (200gr)
- un peu de sauce tamari (3 c/soupe)
- une boule de céleri-rave
- un peu de muscade rapée(facultatif)


Action:

-  Préparation du tofu:
Emietter le bloc de tofu dans le plat de service à l'aide d'une fourchette, et l'arroser d'un peu de sauce tamari.
Laisser le tofu mariner pendant la cuisson du céleri.





- La purée de céleri:
Peler le céleri rave, le couper en dés, et le cuire à la vapeur.
Quand les morceaux sont tendres, les écraser au presse-purée.
Si vous aimez, ajouter un peu de muscade rapée.

- Le Parmentier:

Recouvrir le tofu mariné d'une couche de purée de céleri, et passer quelques minutes à four doux pour épaissir un peu la purée de céleri, et pour réchauffer le tofu.
(variante: une pomme de terre cuite à l'eau peut être incorporée à la purée de céleri, pour une consistance plus ferme)







Verdict:


C'était très bon !

La sauce tamari étant suffisamment salée, je n'ai rien rajouté sur mon plat....



Aurez-vous une amende?

 18/03/2018
Une interdiction formulée à la mode d'un autre temps....qui semble ordonner purement et simplement à quiconque de laver quelque chose dans le bassin....




Car rien? c'est quelquechose !

Comme le disait R.Devos;

" de quoi allons nous parler?

Eh bien, de rien! ... De rien!
Car rien, ce n'est pas rien!
La preuve, c'est que l'on peut le soustraire ...

Exemple:
Rien moins rien = moins que rien!
Si l'on peut trouver moins que rien,
c'est que rien vaut deja quelque chose!
On peut acheter quelque chose avec rien!

En le multipliant!
Une fois rien... C'est rien!
Deux fois rien... Ce n'est pas beaucoup!
Mais trois fois rien...
Pour trois fois rien, on peut deja
acheter quelque chose... et pour pas cher!


Maintenant, si vous multipliez trois fois rien par trois fois rien:
Rien multiplié par rien = Rien.
Trois multiplié par trois = neuf.
Cela fait: rien de neuf!
Oui... Ce n'est pas de la peine d'en parler!"

Intégrale ICI
(pour le plaisir ! )



On trouve cet avis sur quelques bassins et fontaines, la formule, vous l'aurez compris, interdisant de laver quoique ce soit ...






....avant la grêle !

C'est-y quand le printemps ?



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :