Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 28 106 891
Nombre de commentaires : 37 022
Nombre d'articles : 6 227
Dernière màj le 13/10/2017
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Quand on est pressée, cette recette est bien pratique et en plus, elle plait beaucoup aux grands enfants que nous sommes.
Il paraît qu'elle est inspirée du Chef Jean-François Piège d'après COOKOMIX, site sur lequel je l'ai trouvée.

Les ingrédients :

- parmesan râpé
- 1 oignon jaune
- 30g de beurre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'oilve
- 300g de coquillettes ou autres pâtes
- 200g d'allumettes de jambon
- 20g de vin blanc
- 720g d'eau
- sel et poivre du moulin
- 1 cuillère à café de Kelpamare ou cube de légumes
- 1/2 cuillère à café de curcuma (facultatif).


J'ai choisi ces pâtes (mezzo tubetti) pour cette recette.


La recette :

1 - Si vous ne disposez pas de parmesan râpé, mettre 50 grammes de parmesan coupés en morceaux dans le bol du Thermomix et pulvériser 10 secondes, vitesse 10 et réserver.

2 - Mettre un oignon jaune coupé en deux dans le bol du Thermomix et programmer 5 secondes, vitesse 5. 
Racler ensuite les parois du bol avec la spatule.

3 - Ajouter le beurre coupé en morceaux et l'huile d'olive dans le bol du Thermomix. Rissoler 3 minutes, 120°, vitesse 1.

4 - Ajouter les pâtes et les allumettes de jambon. Cuire 1 minute, 100°, vitesse cuillère, sens inverse.

5 - Ajouter le vin blanc et cuire 1 minute, 100°, vitesse cuillère, sens inverse.

6 - Ajouter l'eau, le sel (à ajuster en fonction des goûts), 2 pincées de poivre (à ajuster en fonction des goûts), 1 cuillère à café de fond de légumes et le curcuma (facultatif) dans le bol du Thermomix.
Cuire 15 minutes (en fonction du temps de cuisson des pâtes choisies), 100°, vitesse cuillère, sens inverse.


7 - Servir aussitôt et parsemer de parmesan râpé.


Un régal tellement régressif !!! A faire et à refaire....



Oh! j'avais complètement oublié de vous raconter comme Lucie était contente lorsque je lui ai offert la petite pochette que je lui avais confectionnée... Vous savez celle dont je vous ai parlé ICI.


Oh! mais peut-être qu'elle contient quelque chose? Donc, il faut bien l'ouvrir...


Wouais, gagné... elle contient un joli stylo qui porte le prénom de Lucie...





"Désiré"... vous allez me dire quel joli nom pour un porte-atelier!!!
C'est moi qui l'ai baptisé ainsi car c'est un ouvrage qui a un peu... beaucoup traîné en longueur....

En effet, je vous raconte l'histoire.... commencé au cartonnage la saison dernière, je l'avais laissé tomber pour commencer un nouvel ouvrage en même temps que mes copines de cartonnage.
Et quand on fait cela, vous pouvez être sûres que l'objet en cours traîne en longueur avant d'être terminé. A présent, vous comprenez pourquoi je l'ai appelé "Désiré"!!!!!

Inutile de vous dire que j'ai été contente de le finir car une de mes résolutions de 2017 était de terminer tout ouvrage commencé!

Je partage avec vous quelques photos du travail d'assemblage et celles-ci concernent le début lorsque j'ai assemblé les cartons pour former la base du porte-atelier.


La préparation, l'habillage et le positionnement de la poignée... 


La partie qui est très longue, est le découpage, l'habillage et le positionnement de toutes ces petites cloisons.


Ne pas oublier d'habiller le dessous et de mettre des petits pieds. C'est une petite fantaisie et cela permet aussi de ne pas abimer le dessous.


Le voilà enfin opérationnel....


J'aime beaucoup ses couleurs.


Voici un joli coordonné : mon porte-atelier et ma corbeille (plus de détails ICI) dans laquelle je range mes chutes de papier et de carton.





Rien que de vous écrire la recette, j'en ai encore l'eau à la bouche!!! Une jolie façon de cuisiner la truite fumée qu'une amie me ramène de la pisciculture Rohart d'Anzin Saint-Aubin dans le Nord et que je congèle. 

Les ingrédients :

- 250g de pâtes
- 150g de truite fumée
- 2 blancs de poireaux
- 50ml de vin blanc sec
- 150ml de crème liquide
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive


La recette :

1 - Fendre les blancs de poireaux en deux dans le sens de la longueur puis les laver soigneusement sous l’eau froide.
Moi, j'utilise des blancs de poireaux que je congèle pour en avoir toujours sous la main. 

2 - Emincer les poireaux très finement et couper la truite en lanières.

3 - Faire chauffer l’huile dans une sauteuse, ajouter les poireaux, le vin blanc. Couvrir et laisser mijoter pendant 10 minutes, jusqu’à ce que les poireaux soient tendres.

4 - Ajouter la crème, mélanger, saler légèrement car la truite fumée est déjà salée et laisser mijoter pendant 5 minutes. Poivrer, goûter et rectifier éventuellement l’assaisonnement.

5 - Pendant la cuisson des poireaux, plonger vos pâtes dans un grand volume d’eau salée et les faire cuire.


6 - Egoutter les pâtes. Les verser dans la sauteuse. Ajouter les lanières de truite fumée. Mélanger sur feu doux pendant 1 minute juste pour bien amalgamer le tout.


7 - Servir et déguster, les pâtes n'attendent pas...


Une autre idée....

J'ai fait cette même recette mais avec des courgettes à la place des poireaux. Délicieux aussi.... 





"Quand le patrimoine rencontre la Musique....
Ainsi commence l'histoire des Jeudis Musicaux...."

Depuis leur création en 1989, les Jeudis Musicaux sont devenus un rendez-vous culturel incontournable de l'Agglomération Royan Atlantique. C'est un moment unique et privilégié où se mêlent rencontres musicales, découverte du patrimoine et moments de convivialité partagés entre artistes et public.

34 communes sont partenaires et nous offrent 4 mois de programmation musicale riche, originale et diversifiée. 


Jeudi dernier avait lieu la soirée d'ouverture dans l'église Nouvelle de Saint-Palais.


La programmation concilie avec succès architecture des églises et musique, en tenant compte de l'acoustique et de la résonance des lieux.


Le violoncelliste François Salque et l’accordéoniste Vincent Peirani ont eu le plaisir d'ouvrir cette nouvelle saison.

Ces deux artistes d'exception nous invitent au voyage dans le monde des musiques écrites ou improvisées. Au programme, du classique, du jazz, et des créations de Vincent PEIRANI, GRAPELLI, PIAZOLLA, SCHUMAN et SCHUBERT.

Cette belle soirée nous a permis de partager de beaux moments d'écoute au plus près de chez nous.  





Ces jours-ci, nous voyageons beaucoup virtuellement.... grâce à ces belles cartes postales.

Avec Martine et Patrice, nous nous rendons dans le Jura et redécouvrons quelques unes des cascades du Hérisson que nous avions vues il y a quelques années lors d'une balade moto dans cette région.


Puis, nous partons direction le sud pour nous rendre à Gruissan dans l'Aude d'où Chantal nous a envoyé cette gentille carte. 


Nous reprenons la route direction la Bretagne et arrivons à Rochefort-en-Terre, ce joli village que Nadou a visité au cours du pont de l'Ascension. Merci pour ces pensées bretonnes. 


Et comme les voyages forment la jeunesse, nous prenons l'avion et nous rendons sur l'île de Madère baptisée "jardin de l'Atlantique" tellement la flore y est riche. Merci à Micheline et Alain.


Et voilà, nous sommes de retour à Royan et je partage avec vous nos jolies fleurs et vous remercie toutes et tous pour ce beau voyage virtuel.



Aujourd'hui, je mets à l'honneur Mauricette du très joli blog gourmand "MOMO DELICE".

Elle a réalisé ma recette de quiche aux asperges blanches et à la truite. Voici le lien vers ma recette.


Merci Mauricette d'avoir choisi cette recette pour vous régaler!


J'en profite pour vous rappeler mon récapitulatif de toutes les étoiles du jour. Vous le trouverez ICI.

A une prochaine fois pour mettre à l'honneur Nadou et Mamy Gigi. 



Cette année, je n'ai pas eu la même chance que l'an passé, d'être chez mes enfants au Luxembourg pour le dimanche de la fête des Mères. Mais mes enfants ne m'ont pas oubliée pour autant!

Ma fille me dit toujours qu'elle n'est jamais à court d'idées pour me faire de petits cadeaux du fait de mes passe-temps favoris. Cette année, c'est moi qui ai émis l'idée d'avoir des auto-collants pour décorer mon nouveau Thermomix. Et cette fois-ci, j'ai trouvé ceux qui allaient parfaitement s'accorder avec mon intérieur de bord de mer.


Une autre petite attention bien pratique pour la cuisine que j'avais reçue avec un peu d'avance lors de notre dernier séjour en mars.

C'est un pot en silicone qui permet par exemple de faire fondre du chocolat ou du beurre au micro-ondes ou au bain-marie, de réchauffer une sauce, ....


Je trouve la forme très joile avec ce bouchon en forme de coeur. Je l'ai testé pour faire fondre du beurre car j'ai préparé ma fameuse baguette apéritive pour pique-niquer samedi.
Son nettoyage est facile car il passe au lave-vaisselle. Il résiste à des températures allant de -40° à 230°....






Cette recette dénichée sur le site Cookomix, est tellement délicieuse que je ne résiste pas à la partager avec vous rapidement. Ce fut notre repas de midi accompagné d'oeufs au plat.

Les ingrédients :

- 2 aubergines
- 100g de parmesan
- 2 petits oignons
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 600g de tomates concassées
- herbes de Provence
- 1 cuillère à café de sucre en poudre
- 1 cuillère à café de vinaigre de vin
- sel et poivre du moulin
- 1 boule de mozzarella di buffala


La recette :

1 - Couper les aubergines en tranches d'environ 1/2 centimètre d'épaisseur.

2 - Saler les 2 côtés des tranches d'aubergines et les poser dans le Varoma et le plateau cuisson afin de les faire dégorger pendant environ 40 minutes.


3 - Si votre parmesan n'est pas râpé, vous pouvez le râper dans le Thermomix. Pour cela, mettre le morceau dans le bol du Thermomix et pulvériser 15 secondes, vitesse 9.

4 - Transvider le parmesan râpé dans un récipient et réserver.

5 - Eplucher la gousse d'ail, les oignons et les couper en 2. Mettre le tout dans le bol du Thermomix. Programmer 5 secondes, vitesse 5. Racler ensuite les parois du bol avec la spatule.

6 - Ajouter 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et rissoler 5 minutes, 120°, vitesse 1 sans le gobelet doseur. 

7 - Ajouter les tomates concassées, les herbes de Provence, 1 cuillère à café de sucre en poudre, 1 cuillère à café de vinaigre de vin, 1 pincée de sel (à ajuster en fonction des goûts) et 1 pincée de poivre (à ajuster en fonction des goûts). 

8 - Ajouter le varoma et son plateau qui contiennent les rondelles d'aubergines. Cuire 30 minutes, 100°, vitesse 1.

9 - A la fin de la cuisson, retirer le varoma.


10 - Dans un plat à gratin huilé, alterner une couche de tranches d'aubergines chevauchées avec des tranches de mozzarella, une couche de sauce et une couche de parmesan jusqu'à épuisement des ingrédients.

11 - Mettre dans le four pendant 40 minutes à 200°. 


J'ai accompagné ces aubergines très goûteuses de deux oeufs au plat. Cette recette est facilement réalisable sans le Thermomix!

Bon régal!





Je suis allée visiter la 17ème édition de l’exposition annuelle du patchwork de la Côte de Beauté qui se tenait salle Équinoxe à Vaux-sur-Mer.


Au cours de cette édition, une cinquantaine d'oeuvres étaient présentées au public.
Certaines mettaient en oeuvre des techniques que j'ai découvertes comme le "tifaifai hawaïen".   


Cette salle se prêtait à merveille pour mettre en valeur toutes ces oeuvres.


Une mezzanine nous permettait d'admirer du bas de la salle de grands patchworks.  


Quilt Mystère de Yoko Saito édité en 2012 par Quiltmania.


Une autre technique : le log cabin.

Log cabin signifie "cabane de rondins" parce qu'on raconte que pendant la guerre de sécession, les femmes des pionniers avaient des chutes de tissus dans leurs carioles. Ils changeaient souvent de lieux et alors que les maris contruisaient leur nouvelle cabane avec des rondins de bois, elles, de leur côté, confectionnaient des dessus de lits en utilisant les chutes de tissus.
Pour se faire, elles montaient des blocs qui représentaient leur cabane.


L'ouvrage de droite sur la photo fait référence au "chemin de l'ivrogne", encore une autre technique très populaire dans les années 1860. Le chemin de l'ivrogne a été réalisé dans le cadre de la lutte contre l'alcoolisme.


Je vous laisse apprécier la précision du travail. 




Un joli clin d'oeil aux Amish.
Si ils ont donné au patchwork ses lettres de noblesse, les Amish n'ont pas inventé le quilt dont l'origine remonte à l'Inde et à la Mésopotamie. Vers le milieu du 19e siècle, les femmes amish, au contact des paysannes anglaises, furent séduites par cet art de la récupération qui correspondait parfaitement à l'austérité et à la frugalité de leur communauté.


Je pourrais vous présenter bien d'autres oeuvres toutes aussi belles les unes que les autres. Pour terminer, en voici encore quelques unes.


Un grand bravo aux membres de ce club pour la qualité de cette exposition et les oeuvres présentées.





J'avais déjà partagé avec vous une première recette de flan parisien (ou pâtissier) que vous trouverez ICI.

Celle-ci trouvée sur le site COOKOMIX, s'inspire d'une recette de Christophe Michalak, à le seule différence qu'il ne met pas de vanille liquide dans sa recette. C'est à vous de voir....

Les ingrédients :

- 120g de sucre roux en poudre
- 50g de maïzena
- 1 cuillère à café de vanille liquide (facultatif)
- 5 jaunes d'oeufs
- 50g de lait
- 250g de crème Fleurette


La recette :

1 - Préchauffer le four à 180°.

2 - Mettre le sucre en poudre, la vanille liquide, la maïzena, les jaunes d'oeufs, le lait et la crème fleurette dans le bol du Thermomix. Cuire 8 minutes, 90°, vitesse 4.

3 - Transvaser dans un moule à charnière (diamètre 18 cm) beurré ou dans un plat allant au four. Enfourner pendant 40 minutes à 180°.


Le flan parisien est cuit lorsque sa surface est dorée avec la formation de tâches brunes éparses.

Petit conseil : ne jetez pas les blancs d'oeufs. Vous pouvez les congeler sans problème.


J'ai accompagné ce délicieux flan parisien de quelques fraises au sucre.

A refaire!



La poêle à poisson

 28/05/2017
Depuis le temps que j'en cherchais une... c'est un comble de ne pas en trouver en habitant au bord de la mer!!!

Je ne la voulais pas en fonte car c'est trop lourd à manier, elle devait aller sur ma plaque à induction et je voulais aussi que le prix soit raisonnable. J'ai trouvé ces critères réunis au Centre Leclerc. Il n'en restait déjà plus que deux!

Cette poêle de marque BEKA a un revêtement anti-adhésif et l'extérieur est émaillé. Elle va sur ma plaque à induction et ne coûte que 17€35.

Voilà de quoi cuire facilement les truites pêchées par Roger!





Une vraie joie pour les mamans, pour qui la plus grande des récompenses est l'amour de leurs enfants !

Bonne Fête à toutes les Mamans et tout particulièrement une petite pensée à ceux qui ont perdu leurs mamans et aux Mamans (comme moi) qui sont loin de leurs enfants et ne fêteront pas ce jour en famille !!



De jolies mignardises pour accompagner un café gourmand....

J'ai préparé une crème pâtissière au Thermomix. Dans le TM5, la recette est déjà programmée mais si vous avez un TM31, reportez-vous à cette recette.

Un conseil très pratique : Pour éviter qu'une peau ne se forme à la surface, disposez un film alimentaire au contact de la crème.


J'ai acheté des petites tartelettes toutes prêtes et il ne me restait plus qu'à les garnir avec de la crème pâtissière bien fraîche et une belle fraise posée dessus.
Merci à nos amis pour les belles et bonnes fraises de leur jardin!





C'est au salon "Pour l'Amour du Fil" de Nantes que... 


... j'ai craqué pour cette jolie maison....


... qui est un porte-bobines!

Elle a pris place dans mon petit coin bricolage.





<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :