Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 13 472 825
Nombre de commentaires : 26 293
Nombre d'articles : 4 912
Dernière màj le 24/07/2014
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

<< 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 >>
Revisitez l'île flottante avec une crème anglaise caramel au beurre salé. Une savoureuse recette "prête à l'emploi" qui apportera originalité à votre dessert! 

Les ingrédients :

- 2 blancs d'oeufs
- 25g de sucre glace
- 1 pincée de sel
- 1 brique de crème anglaise caramel beurre salé
- des amandes effilées grillées



La recette :

1 - Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel, en ajoutant progressivement le sucre glace.

2 - Former de petites îles et les déposer dans un moule en silicone. Faire cuire dans un four préchauffé à 120° pendant 15 minutes maximum. Bien surveiller!



3 - Pour servir, répartir la crème anglaise au caramel au beurre salé dans des coupes individuelles. Déposer délicatement les oeufs en neige et parsemer le dessus d'amandes effilées grillées.


Suggestion : J'utilise des blancs d'oeufs que j'ai congelés. Grâce à cette crème prête à l'emploi, ce dessert est très vite réalisé et vous allez vous régaler!



La cuisson en papillote est une cuisson saine qui permet de préserver la saveur des aliments. La saumon et même d'autres poissons se prêtent parfaitement à ce mode de cuisson au four. 

Les ingrédients :

- 2 pavés de saumon
- quelques tomates cerises
- des champignons de Paris
- 1 gousse d'ail
- quelques brins d'aneth
- huile d'olive
- sel et poivre du moulin
- citron
- persil
- papier sulfurisé


La recette :

1 - Préparer 2 belles feuilles de papier sulfurisé. Mettre au centre de chaque feuille, le pavé de saumon (la peau contre le papier). 

2 - Rajouter les tomates cerises coupées, les champignons de Paris. Déposer un brin d'aneth, un soupçon d'ail haché. Arroser de jus de citron.

3 - Saler et poivrer et arroser d'un filet d'huile d'olive.

4 - Refermer la papillote et mettre au four préchauffé à 180°, pendant 20 minutes.


5 - Pendant ce temps, préparer des pommes de terre en robe des champs et réchauffer des haricots verts. J'ai utilisé un bocal de mes conserves de l'an passé.

6 - Servir bien chaud, le tout parsemé de persil haché.  



Voici la suite de notre belle balade avec nos amis, Annie et Jean à la descente du train des Mouettes (lien vers article).

Mornac-sur-Seudre est un but de promenade incontournable. Nous y sommes déjà allés plusieurs fois mais on a toujours une bonne raison d'y revenir.
Ce village, typique du littoral charentais, découvre au fil de ses ruelles ses façades blanches aux volets verts sur lesquelles poussent du solanum ou faux-jasmin.


D'autres aux volets bleus préfèrent les roses trémières ou passeroses.


Nous prenons la direction du port et sur notre chemin, une halte s'impose pour admirer les halles qui datent du moyen-âge. Elles se dressent sur une place qui se situait en dehors des remparts. 
Autrefois lieu de foires réputées, il semblerait qu'au XVIIIème siècle, le bâtiment servait occasionnellement de théâtre improvisé par des comédiens itinérants. Cet édifice de structure octogonale est assez atypique.


Depuis les Halles, on aperçoit le clocher de l’église fortifiée Saint-Pierre. C'est un édifice roman présentant certains traits archaïques. La façade, d'une grande sévérité, date du XVème siècle. L’intérieur est en contrebas par rapport à la rue. 



Dans le choeur, quelques restes de peinture murale sont encore visibles. On distingue avec de plus en plus de difficulté à cause de l'usure du temps, un christ en majesté et un cavalier nimbé.


A l'arrière de l'église, des sarcophages mérovingiens, mis au jour au cours de fouilles menées aux abords de l'église, sont exposés près du chevet et du mur nord.


De nombreux artisans ont élu domicile dans ce village : des apiculteurs, des peintres, des potiers, des créateurs de bijoux, des brocanteurs....


Direction "Le port" pour nous restaurer....


Nous nous installons en terrasse. Elle nous semble très agréable et accueillante. 


Nous choisissons le menu "Le Plaisir du Marais".

En entrée : "Pressée de tomates et mozzarella, petite salade croquante et sa vinaigrette aux herbes du jardin.


Plat principal  : "Ballotine de saumon à la mousseline de poisson côtiers vapeur, accompagnée de légumes fondants et d'un beurre émulsionné au citron. 


Tarte maison et café.

Si cette balade vous a plu, je vous donne rendez-vous pour la suite et fin de cette journée : Balade du port de Mornac à La Seudre .



On arrive au port à pied en descendant de la place des Halles et la rue du Port. Les bateaux traditionnels, les gréments anciens côtoient des voiliers modernes. 


A marée haute ou à marée basse, les impressions sont complètement différentes. Ce jour-là, nous apprécierons le paysage à marée basse.

Le port de Mornac a longtemps été l'objet d'enjeux. Dès le Moyen-Age, il joue un rôle important pour les échanges entre La Rochelle et Bordeaux. Les denrées sont chargées sur des charrettes à boeufs à Mornac, transportées sur des bateaux pour terminer leur périple à Bordeaux.
Vers la fin du Moyen Age, ce port sera aussi un lieu d'exportation du sel.


Nous quittons la place du port et nous suivons cette petite route sans issue qui longe le chenal et qui relie le port à la Seudre sur environ un kilomètre. Cette promenade est un enchantement et elle est d'une grande tranquillité. 

A marée basse, seul un filet d'eau coule dans le chenal. Les bateaux sont posés sur les fonds vaseux. On a l'impression que la vie est arrêtée....


Le long de cette route, on aperçoit rapidement de petites cabanes ostréicoles qui donnent d'un côté sur la route et de l'autre sur le chenal avec leurs pontons pour l'accostage des bateaux.


L'humour est aussi au rendez-vous! Les pêcheurs baptisent leurs cabanes...


En poursuivant notre promenade, les cabanes se font de moins en moins nombreuses et on se retrouve avec des "claires" à droite et à gauche jusqu'à La Seudre.

Cette partie est exploitée pour les huîtres et des établissements ostréicoles qui n’ont plus rien à voir avec les cabanes traditionnelles, sont installés près de la Seudre.


Nous arrivons au bout du chemin et sommes  face à La Seudre qui peut être un fleuve à marée haute et un courant d'eau à marée basse. A cet endroit, nous apprécions la vue, le calme et l'espace. 

Après cet enchantement, c'est le retour sur nos pas pour rejoindre le port.  



Pour faire suite à l'article de Cat du blog "Les délices de La Hague"....

Qui ne connait pas le BLED? .... Personne, je pense..... en tous cas de ma génération!

On le doit à Odette et Edouard BLED, un couple d'instituteurs français. Ce manuel d'exercices orthographiques et grammaticaux est devenu une institution. 

Je me souviens des nombreux exercices donnés par mes différentes institutrices  et en plus, ceux que ma mère me faisait faire....  


Comme le Bescherelle pour la conjugaison, il est considéré comme un ouvrage de référence. 

Dans les années 50, on apprenait les régles de grammaire et de conjugaison grâce à ces 2 ouvrages et ensuite, la maîtresse nous faisait faire une dictée dans laquelle étaient mises en application ces règles. C'était une façon de savoir si ces gammes d'apprentissage étaient bien maîtrisées. 

Pour moi, le BLED est associé aux encriers en porcelaine, à l'encre violette et aux plumes Sergent-Major.... 



Avant de partager avec vous notre séjour en Lorraine, je voudrais vous parler de notre dernière balade estivale que nous avons faite avec nos amis, Annie et Jean.

Nous avons emprunté ensemble le Train des Mouettes qui est un train à vapeur reliant sur 21 kilomètres Saujon à La Tremblade via Mornac-sur-Seudre et Chaillevette.

Le beau temps était au rendez-vous. Nous sommes partis de la gare de Saujon et avons embarqué dans la matinée.



La ligne a été créée en 1876 pour le transport des voyageurs : elle allait jusqu’à la grève de La Tremblade pour desservir l’ancien bac de Marennes. Elle a rapidement servi au transport de marchandises : le sel, la résine, le vinaigre, puis les huîtres.

La locomotive Schneider 030 T qui tracte le train date de 1891. Elle a été achetée par le Conseil Général de la Charente-Maritime pour en faire un train touristique.



L’exploitation du Train des Mouettes est assurée par l’association à but non lucratif "Trains & Traction".
Tout le personnel, en machine comme dans les voitures, est bénévole, formé à la conduite et à la sécurité.
La remise en état de la locomotive est donc le résultat du travail minutieux de passionnés !



Nous avons voyagé comme au XIXème siècle, à 30km/h, le long de l'estuaire de la Seudre, le plus petit fleuve de France. Nous traversons la campagne charentaise (champ de melons en bas à droite sur la photo).


Nous découvrons les marais salants transformés en bassins à huîtres.


Premier arrêt... Mornac-sur-Seudre, un des plus beaux villages de France. Nous descendons pour visiter ce village et nous restaurer.

A une autre fois pour la suite de cette belle journée.....



Le gratin de chou-fleur est un plat facile à réaliser et donc personnalisable. Si son accompagnement le plus courant est la pomme de terre, je lui ai aussi ajouté une barquette de rapé de jambon pour en faire un plat complet. 
Rien d'exceptionnel dans cette recette et pourtant, nous nous sommes régalés!

Les ingrédients :

- 1 chou-fleur
- quelques pommes de terre
- 1 barquette de râpé de jambon
- 1/2 litre de lait
- 20g de maïzena
- sel et poivre
- jus de citron
- 1 vache qui rit ou autre fromage fondu
- curry
- gruyère râpé


La recette :

1 - Faire cuire les bouquets de chou-fleur et les pommes de terre coupées en morceaux dans de l'eau salée citronnée pour garder sa blancheur au chou-fleur.

2 - Préparer la sauce :
J'ai voulu tester la recette de Lisette du blog "Cuisine simple". J'ai déjà préparé cette sauce avec de la maïzena mais je n'avais jamais ajouté de fromage fondu. C'est une très bonne idée, je vous la conseille.

- Dans un saladier, délayer la maïzena dans un peu de lait froid.
- Porter le restant du lait à ébullition.
- Hors du feu, verser le lait petit à petit dans le saladier, sans cesser de remuer.
- Ajouter le fromage fondu, le râpé de jambon, quelques pincées de curry, du sel et du poivre.

3 - Egoutter le chou-fleur et les pommes de terre. Les mettre dans un plat allant au four. Recouvrir avec la béchamel.

4 - Parsemer de gruyère râpé et enfourner sous le gril.


Vraiment délicieux.... Cette recette permet de faire aimer le chou-fleur aux enfants qui ne l'apprécient guère.....


Bon appétit!



Le fenouil est un légume que l'on ne cuisine pas souvent et pourtant sa teneur élevée en différentes vitamines en fait un véritable cocktail aux bienfaits prouvés sur l'organisme : limitation des survenues de troubles cardio-vasculaires et de certains cancers, renforcement du système immunitaire...

Je l'ai cuisiné comme entrée pour notre repas de ce dimanche et ce fut un véritable plaisir gustatif.


Pour 4 personnes :

- 1 coeur de fenouil
- 3 oeufs
- 20g de parmesan râpé
- 150ml de lait
- 80ml de crème fraîche liquide
- sel et poivre du moulin


1 - Laver, sécher et couper le fenouil en tranches. Les mettre dans une casserole, verser le lait, saler et laisser cuire 15 minutes environ. Préchauffer le four à 150° (th. 5).

2 - Mélanger les œufs avec le parmesan râpé et la crème fraîche. Saler et poivrer.

3 -  Réserver quelques lamelles de fenouil pour la déco. Mixer le reste du fenouil cuit et mélanger avec la préparation aux œufs.

4 - Verser dans 4 petites cocottes beurrées. Les glisser au four, dans un bain-marie, pendant 50 minutes jusqu'à ce que la surface des flans soit dorée.


5 - Servir chaud ou tiède, décoré du fenouil réservé.



Le poulet au four à la cocotte est une recette indémodable. C'est un classique de la cuisine française. 
Pour cela, il vous faut une cocotte en fonte qui puisse passer au four (ou bien un plat en terre). 

Les ingrédients :

- 1 poulet fermier ou bio
- 2 oignons
- 3 gousses d'ail
- quelques brins de romarin
- huile d'olive
- sel et poivre du moulin
- 1 verre de bouillon de volaille  
- des pommes de terre

La recette :

1 - Couper un oignon en 4 et le glisser dans le poulet avec quelques brins de romarin. Saler et poivrer aussi l'intérieur.

2 - Badigeonner légèrement le poulet d'huile d'olive. Saler et poivrer l'extérieur. Préchauffer le four à 200°.

3 - Préparer un peu de bouillon de volaille si vous le réalisez avec un cube. 

4 - Dans la cocotte, placer le poulet. Ajouter l'autre oignon coupé, quelques brins de romarin, les gousses d'ail en chemise écrasées avec la paume de la main. 

5 -  Pour un plat complet, ajouter quelques pommes de terre coupées autour du poulet. Verser le bouillon de volaille.

6 - Enfourner la cocotte avec son couvercle pendant 2 heures en retournant le poulet à mi-cuisson.

Un peu avant la fin de la cuisson du poulet et des pommes de terre, j'ai ajouté dans la cocotte, des haricots verts du jardin (conserve de l'année dernière).

Et si vous avez des restes de poulet, lisez la recette suivante..... vous préparerez un bon ragout de poulet.



Ce plat, c'est toute mon enfance.... C'est une excellente recette économique et simple.

Les ingrédients :

- des restes de poulet
- 2 oignons
- huile d'olive
- 30g de farine
- bouillon de volaille
- 1 bouquet garni
- 1 gousse d'ail
- persil

La recette :

1 - Dans une poêle, faire revenir légèrement dans de l'huile d'olive, les restes de poulet. Ajouter ensuite les oignons émincés.

2 - Lorsque tout est bien doré, ajouter la farine pour faire un roux.

3 - Allonger avec le bouillon de volaille petit à petit en remuant bien le tout. Lorsque la sauce devient fluide mais tout de même un peu épaisse, ajouter un bouquet garni et une gousse d'ail.

4 - Ajouter les pommes de terre. Couvrir la poêle et laisser mijoter à feu doux une bonne demi-heure.

Suggestions :

- Si vous n'avez pas de restes de poulet, vous pouvez réaliser cette recette avec des escalopes de poulet coupées en morceaux.
- Vous pouvez ajouter quelques champignons de Paris frais.
- Si vous voulez améliorer votre sauce, vous pouvez partager le bouillon en le coupant avec un peu de vin qui accompagnera votre plat.
- Le top du top.... vous ajoutez une bonne cuillère de crème fraîche à la fin!

Bon appétit!



Nous voici de retour en Charente-Maritime après une dizaine de jours de vacances en Lorraine où nous avons eu la joie de retrouver notre petite famille ainsi que nos amis.

Pour fêter ce retour d'une façon humoristique, je vous propose de méditer ces quelques vérités....

Le succès à 2 ans :    C'est de ne pas avoir de couche.
Le succès à 3 ans :    C'est d'avoir des dents.
Le succès à 12 ans :  C'est d'avoir des amis.
Le succès à 18 ans :  C'est d'avoir le permis de conduire.
Le succès à 20 ans :  C'est de bien faire l'amour.
Le succès à 35 ans :  C'est d'avoir de l'argent.

Et puis ça repart dans l'autre sens !!!

Le succès à 50 ans :  C'est d'avoir de l'argent.
Le succès à 60 ans :  C'est de bien faire l'amour.
Le succès à 70 ans :  C'est d'avoir le permis de conduire.
Le succès à 75 ans :  C'est d'avoir des amis.
Le succès à 80 ans :  C'est d'avoir des dents.
Le succès à 85 ans :  C'est de ne pas avoir de couche.

Et c'est tellement vrai !!!




Quel bonheur d'avoir été près de toi pour te voir souffler tes 10 bougies. Joyeux anniversaire.
Nous t'embrassons très fort et sommes déjà impatients de te retrouver.
Plein de gros bisous de Bopa et Bomi.  



Ma cousine Danièle avec laquelle je fais des recherches généalogiques sur notre famille, est venue nous rendre visite. Comme elle nous connait "gourmands", elle nous a apporté de bonnes choses pour régaler notre palais....

Des galettes charentaises pur beurre de Beurlay....

L’histoire raconte que la galette charentaise est née en 1848. Cette année-là, un des deux boulangers pâtissiers de Beurlay, Henri Victor Barraud en Saintonge, a l’idée de créer un gâteau moelleux dont la base est constituée d’éléments simples que l’on trouve à profusion dans la région : farine, œufs et surtout beurre.
Sans doute d’autres boulangers dans la région avaient-ils créé une galette ressemblante, mais Henri Victor Barraud a un petit secret : l’angélique. Cette plante s’épanouit dans le marais poitevin tout proche et son parfum musqué donne à la galette un goût singulier et agréable.
Cent soixante-trois ans plus tard, la petite boulangerie Barraud est devenue la Pâtisserie Beurlay.

Cette galette est délicieuse et séduit par sa simplicité et son authenticité. Elle a marqué l'histoire de la pâtisserie charentaise. La petite galette se suffit à elle-même. Mais elle inspire aussi les cuisiniers qui confectionnent de savoureux desserts : un crumble ou un tiramisu à la mode charentaise ou un dessert glacé avec des miettes de galette écrasée.


Le Chokoria, caramel au chocolat de l'Atelier du Chocolat de Bayonne....

Tout commence en 1950 lorsque Joseph et Madeleine Andrieu décident d'emménager à Bayonne pour y ouvrir leur première entreprise, faisant office de chocolaterie, pâtisserie, glacier et traiteur.
32 ans plus tard, cette passion du chocolat est transmise au fils du couple, Serge Andrieu, qui crée avec sa femme et un ami proche, la société Andrieu.
C'est cette même SARL qui va présenter en 1995 une spécialité originale et délicieuse: le bouquet de chocolat. Cette invention donne alors l'idée à Serge et Marie-Pierre de créer le fameux Atelier du Chocolat.


Le chokoria est un caramel au chocolat. Son onctuosité et son parfum puissant de chocolat sont agrémentés par le croquant du grué (éclats de fèves de cacao torriéfés) ajouté en fin de cuisson. Ce chocolat se déguste avec le couteau présenté sur l'emballage.

Merci Danièle pour ces délicieuses gourmandises.



Je n'utilise que très rarement ces soupes en brique mais quand on est pressée, elles sont bien pratiques... C'est ainsi que j'ai découvert cette recette de risotto au dos d'une brique de soupe LIEBIG "velouté de cèpes et bolets". J'ai trouvé l'idée tentante et j'étais curieuse de la tester. Alors voici le résultat concluant pour nous...

Les ingrédients :

- 1 petite brique de soupe LIEBIG aux cèpes et bolets
- 1 verre de riz (je n'avais plus de riz arborio spécial risotto, j'ai utilisé du riz thaï).
- huile d'olive
- oignon
- persil


1 - Mélanger la brique de soupe avec le même contenu d'eau tiède.

2 - Eplucher l'oignon, l'émincer finement et le faire revenir dans un sauteuse avec un peu d'huile d'olive. Quand il commence à dorer, ajouter le riz et lorsque les grains deviennent translucides, ajouter le mélange soupe-eau. 

3 - Laisser cuire à feu doux pendant une vingtaine de minutes en remuant régulièrement.

4 - J'avais des restes de blancs de poulet. Je les ai coupés en petits morceaux et je les ai ajoutés à la fin de la cuisson dans mon risotto.


5 - Pour bien présenter votre risotto, utiliser un cercle de présentation. Parsemer de persil haché et servir rapidement. Vous pouvez proposer du parmesan râpé.



Je voyage....

 01/10/2013
grâce à ces jolies cartes postales. Merci de penser à moi.....



<< 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :