Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 31 944 839
Nombre de commentaires : 39 234
Nombre d'articles : 6 544
Dernière màj le 21/09/2018
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Encore un souvenir du Portugal.... nous aussi, nous avons voulu avoir "notre azulejo"... LOL....


De plus près...


Là, je ne peux pas plus près.. LOL...







Je suis dans ma période "confitures"... Disons plutôt que nous profitons des fruits à prix intéressant que Roger trouve au marché. Donc, c'est la surprise quand il revient... je sais tout de suite si la confiture sera au programme de la journée! Ce jour-là, c'était les nectarines.


La recette :

- 800g de nectarines
- 650g de sucre à confitures

1 - Mettre les morceaux de nectarines dans le bol. Mixer 15 secondes, vitesse 6.

2 - Ajouter le sucre. Monter en température pour atteindre l'ébullition : Varoma, 9 minutes, vitesse 1.

3 - Pendant ce temps, ébouillanter les pots et les essuyer avec un torchon propre. 

4 - Puis à ébullition, programmer 7 minutes, 100°, vitesse 1. Vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette froide : elle doit légèrement gélifier. 


5 - Transvaser aussitôt dans les pots de confiture. Les fermer et les retourner pour faire le vide d'air. Attendre que les pots tiédissent pour les remettre à l'endroit. 


6 - Préparer de jolies étiquettes et décorer vos pots.







La confiture d'abricots, c'est le moment de la faire. Roger a trouvé de beaux fruits bien mûrs au marché de Royan et à un prix intéressant. Ça tombait bien car nous sommes venus à bout de notre stock de confitures et j'étais obligée d'en acheter...


J'ai commencé tout d'abord par faire quelques pots de confiture d'abricots toute simple suivant cette recette que je vous ai déjà donnée. Comme d'habitude, j'ai utilisé mon Thermomix qui me fait gagner du temps...   



De jolies étiquettes et voilà quelques pots pour refaire les stocks!


Et pour terminer mes abricots, j'ai voulu innover et tester la confiture abricots-carottes au romarin.


La recette :

- 630g d'abricots dénoyautés
- 130g de carottes épluchées
- 560g de sucre à confiture
- 1 branche de romarin

1 - Mettre les abricots et les carottes dans le bol. Mixer 5 secondes, vitesse 5.

2 - Ajouter le sucre et programmer 10 minutes, Varoma, vitesse mijotage. Mettre le panier de cuisson sur le couvercle pour éviter les projections lors de l'ébullition.  

3 - Au bip, programmer 7 minutes, vitesse 1, 100°. 

4 - Mixer 5 secondes, vitesse 5 si vous aimez une confiture sans morceaux. 


5 - Mettre en pots au préalable ébouillantés. Les fermer avec le couvercle et les retourner.

6 - Ne retourner les pots qu'après complet refroidissement. Il ne reste plus qu'à coller de jolies étiquettes.


Résultat concluant... c'est une belle association. Le goût du fruit est légèrement relevée par la saveur du romarin. Je vous conseille cette recette.

Pour d'autres recettes de confitures au Thermomix, suivez ce LIEN



Vous vous souvenez... dans cet article, je vous ai raconté notre journée pique-nique à mon activité "Petite couture-Point compté"... et je vous ai aussi parlé de la réalisation d'un porte-carte.

Et bien, le voilà terminé.... 


Une pression transparente pour la fermeture...


L'intérieur comporte deux poches et le tissu se marie bien avec la couleur orange de l'extérieur.


Un petit cadeau en perspective...





Un classique de l'été.... et si vite préparé au Cookéo....

Les ingrédients :

- 1/2 poivron rouge

- 1/2 poivron vert
- 1/2 poivron rouge
- 1 oignon
- 1 ou 2 courgettes selon la taille
- 1 ou 2 aubergines selon la taille
- 500g de tomates bien mûres
- 2 gousses d'ail
- 1 branche de thym
- 1 feuille de laurier
- huile d'olive
- sel et poivre du moulin
- 1 sachet d'épices Mélange Parfait Italien
- 1 cuillère à soupe de concentré de tomates

La recette :

1 - Emincer les poivrons, éplucher et couper l'oignon en morceaux.

2 - Préchauffer le cookéo en mode "Manuel" puis "Dorer". A la fin du préchauffage, ajouter l'huile d'olive et les oignons et les poivrons coupés. Les laisser fondre.

3 - Pendant ce temps, éplucher les courgettes et les aubergines une bande sur deux. Les couper en gros dés.

4 - Eplucher les tomates et les couper. Emincer l'ail.


5 - Quand les poivrons sont tendres, ajouter les aubergines, prolonger la cuisson de 2 minutes. 

6 - Ajouter les tomates, les courgettes, l'ail, le thym, le laurier et le sachet d'épices. Saler et poivrer.

7 - Quitter le mode "Dorer" et lancer le mode cuisson "sous pression" pendant 8 minutes.


J'aime accompagner la ratatouille d'oeufs sur le plat. Mais vous pouvez aussi l'accompagner d'une viande grillée ou d'un poulet rôti.


Mes idées :

- S'il vous reste de la ratouille, vous pouvez la congeler.

- Vous pouvez aussi l'égoutter et l'utiliser pour préparer une tarte à la ratatouille. La recette est ICI.

- Une autre idée qui est aussi très goûteuse, c'est de cuire des risetti (photo ci-dessous)


et de tout mélanger... 


Pour d'autres recettes COOKEO, suivez ce LIEN.



Aujourd'hui, c'est Nadou du blog "Cuisinette" que je mets à l'honneur.

Elle a réalisé ma recette de "gratin de courgettes et tomates" dans lequel a ajouté de la mozzarella et du riz au fond du plat. Elle l'a réalisée sans Thermomix.

Merci Nadou d'avoir testé ma recette que vous trouverez en suivant ce LIEN.


Pour connaitre "les étoiles du jour" et les recettes testées, suivez ce LIEN.



Avec un peu de retard... je mets Danie du blog "Le Bonheur est éphémère" a l'honneur.

Elle a réalisée ma recette "Aubergines à la parmesane" qu'elle a adaptée sans cookéo. 

Merci Danie d'avoir testé cette recette très goûteuse. La recette avec cookéo se trouve ICI.


Pour connaitre "les étoiles du jour" et les recettes testées, suivez ce LIEN.



Après une nuit passée à l'hôtel en Espagne (c'est ICI), nous voilà arrivés au Portugal. Notre location se situe à Vieira de Leiria, petite ville située à mi-parcours entre Porto et Lisbonne. Nous sommes à 3 kilomètres de la plage. 


Le temps de nous installer et nous partons en balade pour repérer les principaux commerces de cette petite ville. Rien d'extraordinaire au niveau architectural dans cette localité, à part une église que j'ai trouvée très jolie et très bien entretenue. 


Dans les jardins, il est courant de voir des orangers garnis de fruits et des jolies fleurs comme les strélitzias ou oiseaux de paradis mais aussi une autre plante que je ne connaissais pas du tout. C'est en nous baladant sur un marché très typique que j'ai découvert son nom : "Leucospermum cuneiforme Carnival Orange"..... un peu difficile à retenir facilement. J'ai trouvé cette plante originale et les fleurs très jolies.


Nous découvrons les premiers azulejos et nous n'avons pas fini d'en voir tout au long de notre séjour.


Nous décidons d'aller faire un tout au bord de la mer et nous prenons la direction de Praia Da Vieira


Praia Da Vieira est une station balnéaire mais à cette période de l'année, nous ne connaissons pas l'affluence des estivants. De nombreuses locations ne sont pas encore occupées et les restaurants sont loin d'être bondés. 


Nous nous promenons le long de la plage. L'océan avec une ondulation assez forte est idéale pour le surf mais la température de l'eau est fraîche... entre 16 et 18° en été....


Cette longue étendue de sable se termine par des dunes dans lesquelles des accès en bois sont aménagés pour les vacanciers.


Praia Da Vieira n'est pas qu'une station balnéaire, c'est aussi un village de pêcheurs. La pêche traditionnelle dans des barques en bois colorées et à la proue effilée perdure et est même l'une des principales attractions de cette petite station balnéaire de la Costa da Prat.


Tôt le matin et à marée basse, les pêcheurs prennent en effet la mer dans un ballet bien orchestré et inchangé au fil des ans. Les bateaux évoluent ainsi en demi-cercle et les filets sont lancés à l'eau au large.
Au retour de pêche, c'est tout le monde qui, dans une joyeuse agitation, aide à tirer ces filets alourdis de nombreux poissons, vendus à la criée dans la foulée.

Ces ingrédients extrêmement frais sont utilisés par les restaurants locaux, pour la préparation des spécialités gastronomiques telles que les "caldeiradas" ou ragout de poissons à la portugaise et le "arroz de marisco" ou riz aux fruits de mer à la portugaise. 


A bientôt pour la suite : la visite de Nazaré....





Après un week-enk super mais très chaud, je reviens vers vous avec une recette de saison : un gratin de courgettes et tomates réalisé au Thermomix. Il est très simple d'adapter la recette pour le cuisiner traditionnellement.

Les ingrédients :

- 3 courgettes
- 4 tomates
- 2 gousses d'ail
- gruyère râpé
- 1 barquette d'allumettes de jambon
- chapelure
- sel et poivre du moulin
- quelques noisettes de beurre


La recette :

1 - Eplucher les courgettes une bande sur deux. Les émincer avec la mandoline. Eplucher les tomates. 

2 - Dans le bol du Thermomix, mettre les 2 gousses d'ail épluchées et les hacher 5 secondes, vitesse 5.

3 - Ajouter les courgettes dans le bol, saler et poivrer. Programmer le mijotage : 10 à 15 minutes selon la fermeté désirée, 100°, sens inverse, vitesse cuillère.

4 - A la fin de la cuisson, égoutter les courgettes dans le panier vapeur ou une passoire traditionnelle. 

5 - Couper les tomates en tranches et les égoutter dans une passoire.

6 - Préchauffer le four à 200°.


7 - Dans un plat à gratin, mettre une couche de courgettes, une couche de tomates, saler et poivrer, une couche de fromage et ainsi de suite en finissant par la tomate et le fromage.


8 - Saupoudrer le dessus de chapelure puis ajouter quelques noisettes de beurre et cuire 15 à 20 minutes.


Un plat comme on les aime en ce moment avec cette chaleur!

Les allumettes de jambon ne sont pas indispensables et si vous ne cuisez pas les courgettes au préalable, vous pouvez mettre un peu de riz dans le fond de votre plat à gratin. Il cuira avec l'eau rendu par les légumes.

Bon appétit!  


Pour d'autres recettes Thermomix, suivez ce LIEN.



Ça faisait longtemps que nous n'étions pas vraiment partis en vacances. Je sais, habiter à 900 mètres de l'océan, on est en vacances toute l'année. Mais de temps en temps, on aime bien aller voir ce qui se passe chez nos voisins!!! Et cette année, nous avons décidé de partir à la rencontre des portugais. Je vais au fil du temps partager avec vous un peu plus en détail, ces magnifiques vacances. 

Tout d'abord, un peu de géographie! on dit que les français sont nuls en cette matière! je ne sais pas si c'est vrai mais se rafraîchir la mémoire, c'est bien aussi....

Imaginez un rectangle de 560km de long, dans le sens nord-sud et de 218km de large, dans le sens est-ouest et situé à l'extrémité occidentale de l'Europe. 

Imaginez que ce rectangle est délimité au nord et à l'est par l'Espagne, à l'ouest et au sud par l'Océan Atlantique sur plus de 800km de côtes où se succèdent de belles plages de sable.


Les plus grands fleuves du Portugal sont le Tage dont l'embouchure est à Lisbonne, le Douro qui se jette dans l'Atlantique à Porto et le Guadiana, en frontière avec l'Espagne.

Le Portugal est divisé en 7 grandes régions dont 2 régions insulaires : les îles Açores et Madère et 5 régions administratives :

- la région Nord, capitale régionale Porto
- la région centre, capitale régionale Coïmbra
- la région de Lisbonne, capitale régionale Lisbonne
- l'Alentejo, capitale régionale Evora
- l'Algarve, capitale régionale Faro

Cette photo a été prise sur le net.


Bon, j'espère que vous avez tout bien retenu... car lorsque je vous revois, c'est interrogation écrite... LOL.... 

Trêve de plaisanterie.... c'est dans la région centre (voir la flèche sur la carte) à 3 kilomètres de l'océan, à Vieira de Leiria que nous avons décidé de poser nos valises.

Ce choix n'a pas été fait au hasard. En effet, entre Lisbonne et Porto, cette région est riche en patrimoine puisque l'on y trouve les trois plus beaux monastères du pays, la prestigieuse université de Coïmbra et des villes évadées du temps comme Obidos.


Mais la route est longue pour se rendre au Portugal (1200km depuis chez nous). Nous avons donc décidé de faire le voyage en deux jours avec une pause d'une nuit en Espagne. 

C'est ici que nous nous sommes reposés la première nuit.


Le camping Olimpia se trouve à Pedrosillo el Ralo à 12 km de Salamanque. Il est très bien situé et offre confort, repos et tranquillité en pleine campagne. A noter aussi qu'Hinès est acceptée!
Quatre chambres avec salle de bains privée sont proposées à la clientèle ainsi que 24 emplacements pour camping cars et caravanes... 


Le soir, nous avons dîné sur place. Un repas cuisiné maison nous a été servi. C'était excellent et tout cela servi dans la bonne humeur par le patron qui parle français. 
Autre avantage, le soir, les grilles de l'hôtel sont fermées et les voitures sont bien à l'abri, ce qui nous permet de laisser toutes nos affaires à l'intérieur.


Nous avons passé une excellente nuit bien au calme et après un excellent petit-déjeuner, nous avons repris la route direction le Portugal. Il ne nous restait plus que 400km pour arriver à bon port...





C'est bientôt la fin de l'année scolaire et par la même occasion, la fin de nos activités. Aujourd'hui, pour clôturer d'une façon sympathique notre activité "petite couture-point compté", nous avons toutes été partantes pour nous faire une journée complète de couture avec pique-nique à midi. 
Les tâches de chacune ont été réparties pour la préparation du repas et tout fut orchestré de main de maître!
Moi, je devais apporté une terrine de truite aux petits légumes que certaines connaissaient déjà et appréciaient apparemment....!!!! 

Si ma recette vous tente, vous la trouverez en suivant ce LIEN. Je l'ai réalisée au Cookéo mais ce n'est pas indispensable, vous pouvez aussi la cuire au four au bain-marie. 


Rendez-vous ce matin à 10h et nous nous mettons à l'ouvrage. Nous avons décidé de réaliser un petit objet simple qui ne demande pas beaucoup de travail et qui peut être terminé dans la journée. C'est un porte-carte à glisser dans notre sac à main. C'est très simple à faire. La suite est dans cet article.


A 12h30, pause apéro : rosé pamplemousse et petits amuse-bouche.


La bonne ambiance régnait... et avec la chaleur qu'il faisait, nous avons apprécié de manger des plats froids.


Gourmandes comme nous sommes, nous avons été gâtées en desserts... clafoutis aux abricots, gâteau aux pommes et la "fameuse" galette charentaise de Ghislaine....


Et courageuses comme nous sommes, nous nous sommes toutes remises à l'ouvrage l'après-midi pour essayer de bien avancer notre porte carte bleue. Ce fut une belle journée pour marquer cette fin d'année studieuse....



Avec ces températures estivales, on a envie de manger des salades. Je vous propose cette salade fraîcheur : haricots verts et truite fumée qui sort un peu de l'ordinaire.

Les ingrédients :

- 500g de haricots verts
- quelques tranches de truite fumée ou saumon fumé
- 1/2 oignon rouge
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de vinaigre Melfor
- moutarde selon votre goût
- sel et poivre
- persil haché


La recette :

1 - Equeuter les haricots verts et les laver. Je les ai cuits dans mon Cookéo. Les placer dans le panier de cuisson.

2 - Verser 200ml d'eau dans la cuve du cookéo. Placer le panier contenant les haricots verts. Lancer une "Cuisson sous pression" pendant 10 minutes.

3 - A la fin de la cuisson, réserver les haricots verts et les laisser refroidir.

4 - Au moment de préparer votre salade, couper la truite fumée ou le saumon fumé en lanières.

5 - Préparer la vinaigrette. Disposer les haricots verts dans un saladier avec les lanières de truite fumée ou saumon fumé. Arroser de la sauce et parsemer de persil haché.


L'association est très heureuse tant gustativement que visuellement.

Pour d'autres recettes Cookéo, suivez ce LIEN.



A méditer.....





Quand on part en vacances, souvent on se rapporte des petits souvenirs... Au Portugal, l'artisanat est tellement riche que l'on succombe très vite à la tentation... la preuve!

J'ai revu la décoration de ma table de salle-à-manger et désormais, nous vivons à l'heure portugaise... LOL.... et voyons la vie en bleu, ce qui me va très bien!


Un petit plateau pour notre tisane du soir et un dessous de plat en liège, le tout aux décors très typiques des azulejos, ces petits carreaux de faïence qui ornent les façades, les maisons et les sols des bâtiments du pays et dont je vous parlerai plus longuement une prochaine fois. 





Voir la mise à jour au bas de cet article.... 

Cette année, nous avons été étonnés de voir que notre petit olivier nous donnait déjà des fruits alors que nous ne l'avons que depuis deux ans!


Alors, je me suis demandée si on pouvait faire quelque chose de ces olives et après avoir mené ma petite enquête, je me suis lancée...
Roger a fait la cueillette qui fut vite faite!


Je les ai lavées, j'ai enlevé les queues. 
Je les ai fait tremper dans de l'eau froide.
Cette opération va durer 15 jours et chaque jour, je vais renouveler l'eau. Cela permet d'enlever l'amertume des olives. 

La suite dans 15 jours....


Bon! c'est un test! on verra bien....

Et vous, avez-vous déjà préparé des olives? 


Voilà, les 15 jours sont passés... j'ai bien veillé à changer l'eau des olives chaque jour et je passe à l'étape suivante. J'ai pesé ma récolte et je n'ai que 600g d'olives. C'est une petite récolte mais un bon début.

En consultant le site "Le Parfait", j'ai lu qu'il fallait préparer une saumure. Pour 1 litre d'eau, il conseille de mettre 100g de gros sel et de faire bouillir le tout avec des aromates. J'ai ajouté une petite branche de romarin, de l'ail et aussi une feuille de laurier. 


J'ai laissé refroidir cette préparation et ensuite, j'ai recouvert les olives de cette saumure.
Après avoir fermé les bocaux, je les ai placés à l'abri de la lumière.


Il faut patienter 2 mois avant de les goûter et avant de les consommer, il faudra les rincer.

Je vous donne rendez-vous dans 2 mois....


Mise à jour 24 juin 2018

Et bien les deux mois sont largement dépassés... et je me rends compte que je ne vous ai pas donné de nouvelles de mes premières conserves d'olives.... 

Je suis à moitié déçue.. En effet, deux des bocaux ont développé une pellicule de moisissure à la surface. Beurk! j'ai tout jeté!
En revanche, deux bocaux étaient parfaits et les olives peuvent être consommées.

Alors, je me pose la question... pourquoi cette moisissure alors que j'ai procédé de la même façon pour les 4 bocaux? Peut-être que les couvercles n'étaient pas bien étanches?

Et vous, avez-vous une idée? avez-vous déjà testé ces conserves d'olives? 



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :