Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 27 815 266
Nombre de commentaires : 36 832
Nombre d'articles : 6 209
Dernière màj le 20/09/2017
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Fin novembre 2009, Roger se lance... il est bien tenté par la réalisation en marqueterie d'un village alsacien. C'est la première fois qu'il choisit un tableau si compliqué. C'est parti pour un travail de longue haleine! 


Le ciel est déjà découpé.... et au fil des mois, le tableau va avancer petit à petit.....


Lundi 3 mai 2010, il est terminé et je suis fière de vous le montrer. Il est superbe. Quel beau travail! Bravo à mon p'tit mari qui a réussi haut la main son challenge.....  

Ce tableau représente une vue de Ribeauvillé avec en toile de fond le château Saint-Ulrich qui surplombe les demeures fleuries tellement typiques de l'Alsace.



Je vous invite à voir mon tableau terminé au bas de cet article.

================================================= 

Oui, je sais... je ne change pas beaucoup de thème.... Quand ce n'est pas le bâteau au bord de la mer, et bien cette fois-ci, c'est la maison au bord de la mer!!!!  

Le modèle est une aquarelle que j'ai transformée à ma façon.....



Lundi 30 novembre 2009

Mon modèle est décalqué et je l'ai reproduit. 


Toujours aussi appliquée..... Je ne remarque même pas que Roger immortalise l'instant!!!


A la fin du cours de ce lundi, voilà l'avancée de mon travail....



==============================================

Lundi 7 décembre 2009

Voici l'avancement à la suite de cette nouvelle séance.


==============================================

Lundi 14 décembre 2009

J'ai terminé de faire les bosquets et j'ai commencé la barrière.




==============================================

Lundi 21 décembre 2009

C'était la dernière séance de l'année 2009. La maison commence à prendre forme.




A l'année prochaine....


======================================================

Lundi 25 janvier 2010

Après notre séjour à Meschers, nous voilà de retour ce lundi à notre activité marqueterie. J'ai retrouvé mon tableau avec ma petite maison en bordure de mer. Finalement, je n'étais pas trop dépaysée!!!  

J'avais une maison sans porte la dernière fois..... à présent, elle prend forme. Il me reste encore le bâteau et les moellons autour de la porte et mon tableau sera terminé.

Il faut que je commence à penser au thème du prochain.... pas trop d'idées pour le moment!


======================================================

Lundi 8 février 2010


J'ai terminé mon tableau. Je vais passer à l'encadrement. Mais avant je dois le coller sur une plaque de bois que Roger va me découper.  


Je suis contente de moi!!!!! J'ai trouvé le motif de mon prochain tableau... surprise!


======================================================

Lundi 15 février 2010

Roger m'a découpé un support en bois pour coller ma marquéterie. J'enduis de colle néopréne le côté sur lequel je travaillais, c'est-à-dire celui où l'on voit bien le dessin.
Je fais de même avec la plaque. Je l'enduis aussi de colle. Je laisse la colle sécher et ensuite, je retourne ma marqueterie et je colle.
Je passe le rouleau pour bien faire adhérer l'ensemble.   


A présent, je peux décoller tous les papiers et morceaux de scotch pour découvrir mon tableau.


Je passe toute la surface du tableau à l'essence F pour enlever les restants de colle. Je laisse bien sécher. Ensuite, je le cire et pourrai l'encadrer.



======================================================

Lundi 22 février 2010

Je vous présente mon tableau terminé et encadré.



Roger bricole.....

 12/12/2009
Il prépare ses petits cadeaux pour Noël. Il les a découpés à la scie à chantourner.

Voici de bien jolis présents pour faire plaisir..... 


L'hélicoptère offert à Denis samedi dernier, un Mac Donnell Douglas MD500....



Une "427 Cobra" année 1960....



Le "Royal George" année 1756...



Notre Pirate svelte.... quand il gambadait dans la nature!!!.....



Le plateau au bateau

 30/11/2009
Découvrez au bas de cet article mon travail terminé.
=================================================

Maintenant que nous sommes à nouveau en Lorraine, nous reprenons nos petites habitudes et nos activités.
Chaque lundi, de 14h à 16h 30, nous participons à l'atelier "Marquéterie" dans un centre de loisirs à quelques kilomètres de notre petit village.

Ce lundi, ce fut la rentrée pour nous et c'est avec plaisir que nous avons retrouvé tous les participants à cette activité qui eux avaient fait "studieusement" leur rentrée début septembre!

Cela faisait 4 mois que je n'avais plus touché mon travail de marquéterie et je dois vous avouer que je ne savais plus trop où j'en étais.... 
En fait, j'avais acheté un lot de 3 plateaux gigognes et j'étais en train de terminer de préparer le décor pour le dernier. 

Le premier, c'était le plateau à la rose (voir lien). Quant au deuxième, qui est le plateau aux petites fleurs bleues (voir lien), je viens de réaliser que j'ai oublié de vous le montrer terminé. A présent, il est à Meschers. Donc, j'attends notre prochain séjour là-bas pour le photographier. 

19 octobre 2009

Voici le motif que j'ai choisi pour le troisième et dernier plateau.


C'est toujours en rapport avec la mer..... J'ai adapté le modèle aux dimensions de mon plateau et voilà ce que cela donnera quand il sera terminé.


Mon motif est décalqué sur le bois et j'ai déjà découpé le rocher et l'écume des vagues.


Quant à Roger, il a repris aussi son travail laissé avant "nos grandes vacances". Il termine les arcades de La Rochelle. Ce sera très beau. Je ferai une photo pour vous montrer. 



Lundi 26 octobre 2009

J'ai bien avancé aujourd'hui dans mon travail.


J'en profite pour vous montrer le travail de Roger. Je trouve son tableau magnifique. Comme je vous l'ai écrit précédemment, ce sont les arcades de La Rochelle. 


Lundi 2 novembre 2009

J'ai terminé les voiles. Il ne me reste plus qu'un drapeau et il sera terminé! 



Lundi 9 novembre 2009

Ca y est! ma marquéterie est terminé. Le drapeau a ses couleurs.


J'ai commencé à préparer mon plateau. Car pour monter ma marquéterie dans le fond, je suis obligée d'enlever le fond d'origine du plateau.


C'est un travail un peu laborieux qu'il faut faire au cutter.   
La semaine prochaine, je vais coller ma marquéterie sur une planche de bois et cet ensemble sera ensuite positionné et collé pour réaliser le fond du plateau.



30 novembre 2009

Vous allez certainement être étonnés en voyant la photo mais j'ai changé d'avis et je n'ai pas garni le plateau avec ma marquéterie.  
Roger a trouvé que ce serait plus beau d'en faire un cadre et que mon bateau serait plus mis en valeur. J'ai suivi ses conseils.... Il est vrai que j'ai déjà fait 2 plateaux. Et vous, qu'en pensez-vous?

Le voici encadré....



Un des charmes de La Rochelle est, sans conteste, ses rues à arcades qui datent des XIV et XVème siècles. Elles permettaient aux marchands d'étaler leurs marchandises au regard de tous tout en les protégeant contre les intempéries. Ils devaient toutefois s’acquitter d’une redevance à la commune pour l’utilisation de cet espace à des fins commerciales.

Roger a terminé son magnifique tableau de marquéterie et à présent, il est encadré. Je le félicite car le résultat est de toute beauté. Il me plaît beaucoup. J'ai ouï dire qu'il ferait partie de mes cadreaux de Noël. Cela me fait très plaisir.



10 juin 2011

Nous revenons d'une balade à La Rochelle. J'en ai profité pour photographier les arcades.....  



Voilà encore une de mes nombreuses passions dont je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup vous parler ! La peinture que je fais depuis de nombreuses années est la peinture paysanne. Je m'amuse à décorer des objets en bois (des meubles, des coffres, des petites maisons pour les oiseaux, ou aussi des petits objets ....)
J'ai suivi des cours pour apprendre la technique de la peinture paysanne. Elle est très courante en Alsace et aussi en Allemagne. J'aime beaucoup car je trouve qu'elle redonne vie à des objets. Et après, on ne les voit plus du tout avec les mêmes yeux!  

Pour faire chaque fleur ou le feuillage, on doit appliquer une technique différente. Il y aussi une certaine façon pour tenir le pinceau qui ne doit être qu'en poils de martre car il doit être très souple pour peindre.

J'ai fait quelques photos de mon cahier de cours pour vous montrer la technique.

Premier apprentissage : apprendre à faire "des virgules" avec le pinceau. C'est la technique de base.



Comment faire une rose :



Comment faire une tulipe :



J'espère que mes quelques explications auront éclairé vos lanternes.
La prochaine fois, je vous montrerai quelques unes de mes réalisations.
 


Le plateau est terminé et en relisant mon article, je viens de me rendre compte que j'ai oublié de vous le montrer.

A présent, il est à Meschers. Lors de notre prochain voyage là-bas, je le prendrai en photo. 

Ca y est... il est en photo au bas de l'article!
===============================================

Lundi 19 janvier 2009

J'ai réfléchi à ce que j'allais entreprendre après mon plateau à la rose.  
Eh bien! devinez..... un autre plateau.

J'avais acheté un lot de 3 plateaux. Le grand sera utilisé pour mon motif avec la rose. Et le plus petit sera le prochain que je vais décorer. 



J'ai déjà préparé le modèle sur un calque. Le voici posé dans le plateau pour vous le montrer.


Le motif se compose de 2 branches de fleurs qui partent chacune de chaque côté du plateau.

Voici les couleurs de bois que j'ai choisies pour le réaliser. Les fleurs seront bleues. Et l'autre bois sera la couleur du fond du plateau. Je trouve que la photo restitue mal les véritables couleurs..... 


=========================================

Lundi 26 janvier 2009


Je commence par décalquer le modèle sur le bois qui sera placé au fond de mon plateau.

Pour réaliser tous les pétales de ces petites fleurs, je vais changer de technique de travail. Je ne vais pas utiliser le cutter que l'on prend habituellement pour découper le bois mais des emporte-pièces de différentes tailles. 

Avant de me lancer pour faire les fleurs du plateau, je fais un essai sur des chutes de bois. Je dessine une fleur au crayon de papier. Avec un emporte-pièce et un maillet, je vais taper sur mon bois pour former des petits ronds qui seront ensuite assemblés côte à côte pour former les pétales de la fleur.


Vue de plus près.




Quand j'ai terminé de mettre tous les pétales, je fais la même chose pour faire le coeur.


Je suis vraiment très concentrée sur mon travail!


Le test étant concluant.... je me lance pour de bon!


Et voilà les premières petites fleurs!


C'est la fin de la séance! je suis beaucoup moins concentrée!!!!!!!
Vous voyez qu'il règne une bonne ambiance...

Comme nous restons une semaine à Meschers, je ne reprendrai les cours que le 9 février. 



=========================================

Lundi 9 Février 2009


Après une semaine d'absence dûe à notre séjour à Meschers, nous retournons à la marquéterie.

Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous ...... pour faire les pétales et le coeur de mes fleurs.




Ca avance tout doucement....


=========================================

Lundi 16 Février 2009

Voici l'avancement de mon travail de cet après-midi. Encore une fois et les fleurs bleues seront terminées. Il restera les branches et le feuillage.
Encore du boulot pour le terminer!  


=========================================

Lundi 23 Février 2009


J'ai terminé toutes les petites fleurs bleues. Et maintenant, je reprends le cutter pour découper les branches et petits feuilles.




=========================================

Lundi 30 mars 2009


Après plusieurs semaines d'absence suite à notre séjour à Meschers et d'autres petits imprévus, nous reprenons l'activité marquéterie ce lundi!
A cette séance, j'ai avancé dans le feuillage et les tiges. C'est assez long car il faut découper au cutter des morceaux très fins pour réaliser les branches.


=========================================

Lundi 20 avril 2009


Ca y est..... j'ai terminé ma marquéterie aujourd'hui.... La partie feuilles et branches était assez longue et minitieuse à réaliser.  



Je vais penser maintenant au montage dans le plateau. Mais avant, je vais peindre les bords du plateau.

Juste pour vous montrer ce que cela donnera quand ce sera terminé.....  


=========================================

Lundi 4 mai 2009


Quelques jours avant notre séance de marquéterie de ce lundi, j'ai peint le bois du plateau. Comme il faisait tellement beau, je me suis installée au jardin. 


J'aime bien ce petit coin au fond du jardin!


Voilà, le plateau et le fond sont peints.


Lundi après-midi, j'ai collé ma marquéterie sur le fond que j'avais préparé.


et maintenant, je peux enlever tous les papiers collants et les morceaux de scotch qui protégeaient mon travail.

La fin du travail approche.....


Le voici à Meschers.....



La boîte à mouchoirs

 07/04/2009
Petit cadeau de Roger : une belle boîte en bois décorée en marquéterie par ses soins et qui va me servir à ranger ma boîte de mouchoirs en carton!

 




Toutes les faces sont décorées!


C'est la classe.....





            

Je vous invite à voir les mises à jour du 26 janvier 2009  au bas de cet article.


Mon plateau est terminé.

Lundi 20 octobre 2008

Mon bouquet bleu est terminé. Cette fois-ci, je change de support. Je me lance dans la décoration d'un plateau.  

Nous sommes allés nous balader à "La Foir'Fouille" et nous avons déniché un lot de 3 plateaux à un prix dérisoire.



J'ai choisi de décorer le plus grand avec ce motif pris sur un livre de notre atelier de marquéterie.



J'ai photocopié les différents éléments et les ai placés sur mon plateau.



J'ai découpé un calque de la taille du fond du plateau. J'ai pris le milieu du calque pour positionner tout d'abord ma rose afin qu'elle soit bien centrée.



Puis, j'ai placé les 2 noeuds pour voir comment les positionner par rapport à la rose et aux bords du plateau. Voilà ce que donne le motif compétement décalqué et posé au fond du plateau.



Ensuite, j'ai choisi les différentes couleurs.



A partir de la gauche :

- le clair, pour le fond
- le rouge soutenu pour les flots
- le rose pour la rose
- le brun veiné pour les feuilles.

==========================================

Lundi 27 octobre 2008

J'ai décalqué le motif sur le bois qui sera collé sur le fond de mon plateau.





Ca y est, je me lance. J'ai commencé par le flot!



=========================================

Lundi 10 novembre 2008

Voici l'avancement de mon travail. J'ai terminé un flot et j'ai commencé la rose.





Le plus difficile dans la rose, c'est de trouver le bon sens dans lequel il faut découper le bois rose pour les pétales. Il faut arriver à donner un effet de profondeur pour le coeur de la rose. 



=======================================

Lundi 17 novembre 2008

Que je suis studieuse!



La rose est terminée.





Le brun que vous distinguez aux bords de certains pétales a été réalisé en brûlant le bois avec une flamme. C'est pour le rendu de l'ombre au coeur de la fleur. Mais on ne pourra le voir réellement que quand tout mon tableau sera terminé. La face que vous voyez n'est que l'envers du décor! car c'est cette face qui sera collée sur le le fond de mon plateau.

===========================================

Lundi 24 novembre 2008

J'ai commencé les feuilles et les tiges.



La couleur des feuilles me plaît beaucoup. Je ne voulais pas de vert. Je trouve que cela aurait été trop "pétant". Le bois est veiné, ce qui me permet de donner vraiment le rendu des lignes dans les feuilles.

   

===========================================

Lundi 1er décembre 2008


Je continue toujours les feuilles.





===========================================

Lundi 15 décembre 2008

N'étant pas en grande forme la semaine dernière, je ne suis pas allée à la marquéterie. J'y suis retournée aujourd'hui et voilà l'avancement de mon travail.
Je suis toujours en train de faire les feuilles. Mais ça avance......

Nous avons arrêté un peu plus tôt notre activité car nous avons trinqué et mangé des gâteaux pour fêter Noël! Notre cours est vraiment bien sympa. Il y règne une très bonne ambiance. 





===========================================

Lundi 22 décembre 2008

Aujourd'hui, c'était le dernier RV à la marquéterie pour l'année 2008. Je suis assez contente car j'ai enfin terminé mes feuilles.....



J'ai même commencé le flot!



A présent, nous sommes en vacances comme les enfants.... Nous reprenons le 5 janvier 2009.

===========================================

Lundi 5 janvier 2009

C'est la reprise de l'activité pour 2009. J'ai bien travaillé aujourd'hui car j'ai fini mon tableau.



A présent, il faut que je le monte dans mon plateau. Je dois le coller sur le fond. Mais avant, il faut que je peigne les bords du plateau.
Cette semaine, je vais me lancer dans les finitions!   

===========================================

Lundi 12 janvier 2009

Pendant la semaine, je n'ai pas eu le temps de m'avancer pour terminer mon plateau. 
Aujourd'hui, j'ai collé ma marquéterie sur une plaque de bois qui servira de fond au plateau.




 





Je voulais peindre les montants du plateau. Mais maintenant, je suis indécise et je pense que je vais le laisser en bois naturel.
Dans ce cas, il ne restera plus qu'à monter le fond dans le plateau et à vernir le tout.
Habituellement, une marquéterie se cire. Mais si je veux me servir du plateau, je pense qu'il serait préférable de le vernir pour éviter toutes marques sur mon travail. Ce serait dommage!

===========================================

Lundi 19 janvier 2009

Ce lundi, j'ai apporté les dernières finitions à mon tableau. Je profite du matériel de l'activité marquéterie et je l'ai poncé.



Ensuite, j'ai passé partout de "l'essence F" pour enlever toute la poussière dûe au ponçage.



Finalement, j'ai opté pour l'option de ne pas peindre le tour du plateau. Je vais le laisser naturel. Merci à celles qui m'ont donné leur avis en me laissant un commentaire. 

La prochaine opération est de vernir complètement mon plateau. Ca, je le ferai à la maison. 

J'ai déjà réfléchi à mon prochain travail. Je vais ouvrir un nouvel article pour vous en parler.

===========================================

Lundi 19 janvier 2009

L'opération "vernissage a été réalisée. Je me suis installée dans le coin bricolage de Roger au fond du garage.



Ensuite, je suis passée à l'opération "collage " du fond à l'intérieur du plateau. J'ai utilisé de la colle blanche pour le bois, j'ai bien laissé sécher.

Je suis toute contrente de vous présenter mon plateau terminé et prêt à vous servir le café!




Ange de Noël

 13/12/2008
Roger a réalisé ce petit ange pour décorer notre fenêtre de salon en cette période de fêtes. Il est réalisé avec des chutes de verre suivant la méthode tiffany.
Il me plaît beaucoup, je le trouve très joli!
  



Voici la dernière petite maison à oiseaux peinte!
J'ai peint cette petite maison à oiseaux et l'ai offerte à mes enfants. Ils la trouvent trop belle pour être exposée aux intempéries.... Elle décore leur appart....

 



==============================================

Voici un cadeau pour des amis qui voulaient nourrir les petits oiseaux.

 




Le bouquet bleu

 17/11/2008
Aujourd'hui 17 novembre 2008, à découvrir en bas de l'article, le tableau encadré.

J'ai commencé un nouveau bouquet de fleurs. Ce ne sera que le 3ème.

A propos de ce nouveau bouquet, je vais essayer une nouvelle technique pour les fleurs car les pétales sont bleus mais le bord extérieur est un peu brun sur mon modèle.
Pour réaliser cet effet, il faut brûler le bois. Pour cela, il y a une technique un peu compliquée qui consiste à faire chauffer du sable dans une casserole et ensuite à plonger le bois dans le sable chaud et le laisser tant qu'il n'a pas cet effet de brûlé.
Moi, je vais essayer une autre technique que je trouve plus rapide. Mais justement, il faut faire très attention car le bois est trop vite brûlé. Je vous rassure, je n'ai rien inventé. D'autres personnes l'ont déjà testée au cours et je vais m'en inspirer!
Pour cela, on utilise un petit appareil comme un chalumeau de cuisine (ce n'est pas celui que j'ai acheté pour mes crèmes brûlées dont je vous parle!) ....
Donc, je reprends ... cet appareil, on le recharge avec du gaz à briquets et il produit une toute petite flamme. Il faut la passer sur le bois. Mais il faut faire vite pour ne pas le brûler. Alors, à plus pour vous parler de mes essais!
Et voilà, ce que j'ai déjà fait sur mon nouveau tableau.



======================================

L'activité "marqueterie" a repris ce lundi 1er septembre 2008 pour une nouvelle année. Nous en avons profité pour y aller car nous serons encore absents tout le mois de septembre. 
Avec nos balades en Charente-Maritime, mon dernier tableau n'avance pas vite. Je l'ai retrouvé tel quel dans ma pochette comme je l'avais laissé au mois de juin!
J'ai un peu avancé et voici ce que ça donne. Je pense qu'au mois d'octobre quand nous rentrerons, en une séance, je le terminerai.




======================================

Lundi 13 octobre 2008

Nous avons repris notre activité "marqueterie" depuis notre retour de Meschers. Chaque lundi, nous retrouvons nos petites habitudes! Je ne cuisine pas... nous allons manger à la cafét' de Super U. Souvent, j'en profite pour faire quelques courses et puis pour 14h, nous allons retrouver nos amis à la marquéterie. C'est sympa, il y a une très bonne ambiance.

La semaine dernière, c'était donc la reprise et j'en ai profité pour terminer mon tableau de fleurs.



Enfin! quand je dis "terminé", c'est seulement le découpage du bois. Mai maintenant, j'ai toutes les finitions. Ce que je vais faire aujourd'hui : bien centrer le bouquet et découper le bois tout autour. Le coller sur une plaque de bois et ... et ....

========================================

Lundi 20 octobre 2008

J'ai apporté la touche finale à mon tableau. Je l'ai poncé, nettoyé à l'essence F pour enlever toute la poussière du ponçage. Je l'ai ciré.
Maintenant, il est prêt. Je vais aller "aux Couleurs du temps" pour le faire encadrer. 

  

========================================

Lundi 17 novemnbre 2008, voici le tableau encadré.




Mes meubles peints

 01/11/2008
Un vieux coffre qui me sert à ranger mes petits appareils ménagers. Et oui, plus de place dans les éléments de la cuisine......



Détail du dessus



Ce petit buffet servait d'établi dans le sous-sol d'un voisin...... Je l'ai rénové et repeint et voilà, il a retouvé une place d'honneur dans notre salle-à-manger!



Détails de la porte

  

Roger a habillé le dessous de la cheminée avec un tiroir.






Cadres

 31/10/2008
Je prends un peu de temps pour vous montrer mes peintures. C'est un sujet de mon blog que je n'avais pas encore beaucoup développé!
D'autres articles sont à venir.
Celui-ci a été réalisé dans une porte d'un élément de cuisine.



Bouquet champêtre




Petits objets

 31/10/2008

Ma première réalisation en peinture paysanne



Un plumier



Petites boites



Un vieux moule à charlotte accroché dans ma cuisine



Pour aller aux champs!




Les plateaux

 31/10/2008
J'ai réalisé ce plateau en rotin. Puis je l'ai décoré avec un bouquet de roses. Je m'en sers au salon pour apporter notre café.



Celui-ci est en métal. Je l'ai peint aussi.




Bécassine

 31/10/2008
Je viens de réaliser que je ne vous avais pas montré ma toute première réalisation en marquéterie : "ma cousine Bécassine"......
J'ai commencé les cours de marquéterie en janvier 2007. Comme dans toute activité, on commence par quelque chose de pas trop compliqué.
Le motif de Bécassine me plaisait bien. Alors, je me suis lancée.



En effet, le plus difficile est de découper au cutter les morceaux en évitant de faire un trop grand jour avec la pièce d'à côté.
J'avance très doucement car je ne sais pas encore manier le cutter et il faut tout de même appuyer assez fort pour couper le bois. Cela dépend du bois car il y en a des plus durs que d'autres.




J'ai attaqué le tablier de Bécassine. Il est fait dans un bois uni. En revanche, j'ai utilisé un bois avec des petits traits pour simuler les plis du tablier. Plus tard, il faudra que je fasse aussi la main qui sera sur le tablier.
La partie que vous voyez évidée est un morceau de la robe. Elle sera de la même couleur que la base.



Le travail avance. 



Voici Bécassine, elle est en bonne voie! il reste le chapeau et le visage à réaliser.



J'ai fini Bécassine et je commence à préparer son encadrement avec une petite baguette qui rappelle les couleurs du tableau.
Ensuite, je vais découper 4 bandes dans un bois un peu plus foncé que celui du fond pour mettre tout autour de la baguette.



J'ai coupé les bordures brunes pour terminer mon encadrement. C'est assez délicat car il ne faut pas louper la coupe dans les coins. Heureusement qu'il existe du matériel à cet effet. Et c'est aussi ça  l'avantage d'être dans une asso car on peut profiter de tout le matériel sans être obligé de tout acheter.

Ensuite il faut tout coller sur une plaque de bois avec de la colle néoprène. Ce qui est drôle dans cette manip, c'est que l'on colle le côté où l'on voit la bécassine, celui sur lequel j'ai toujours travaillé. Et c'est seulement après que l'on découvre le beau côté qui était l'envers au départ.
Ce côté est recouvert de papier collant pour maintenir les fibres du bois pendant tout notre travail. Alors, délicatement avec le cutter, on l'enlève et oh! on découvre la vraie Bécassine! c'est pour cette raison que vous verrez que sur la photo, elle est dans l'autre sens par rapport au début.

Puis, on passe de "l'essence F" sur tout le tableau pour enlever les traces de colle qui restent. On laisse bien sécher et ensuite, on passe du "fondur" partout pour boucher les pores du bois car après il faudra le poncer. C'est beau, les couleurs commencent à ressortir. 

Bécassine n'est pas encore terminée.... car elle n'a pas de visage. Ce sera pour la fin. Je dessinerai avec un feutre.  



Voilà, j'ai terminé Bécassine. Maintenant, elle a un visage expressif....
J'ai poncé mon tableau avec une ponceuse vibrante. Puis, je l'ai nettoyé avec de l'essence F. J'ai bien laissé sécher et ultime manip: l'application de la cire.
Maintenant, je peux l'accrocher au mur! Elle est partie à Meschers décorer notre maison.


Petit chat

 15/10/2008
C'est une réalisation en marquéterie de Roger qu'il a offerte à notre amie Annie qui voue une grande passion aux minous.....

Il l'avait fait encadrer pour lui offrir et nous avons oublié de prendre une photo, l'encadrement réalisé!



Le carrelet

 23/07/2008
Voici la dernière oeuvre que Roger a réalisée en marquéterie : un carrelet de Meschers. Il est accroché face à mon bureau. Je le trouve superbe! 



Nous qui faisons du tiffany, nous avons été intéressés par ce lien. Le vitrail redevient à la mode. Je vous propose une visite privée chez l'artisan-vitrailliste Manuella Lahaye, pour découvrir cet art complexe et mystérieux. 



>> http://www.linternaute.com/femmes/decoration/magazine/l-art-du-vitrail/les-secrets-de-la-fabrication-d-un-vitrail.shtml

Voilà j'attaque un nouveau sujet. Mon choix s'est porté sur un bouquet de capucines. Chaque semaine, je partagerai avec vous l'avancement de mon travail.
Ce soir, j'ai publié une nouvelle photo de mon travail.

Voici le modèle tiré d'un livre qui nous a été offert à Noël. Il existe très peu de livres de tiffany. C'est bien dommage!



Et voici le début de mon ouvrage. Il est prévu pour être accroché à une fenêtre par une petite chaînette.



Je suis dans la phase découpage du verre. Les morceaux orangés sont les cartons qui me servent de gabarits pour poser sur le verre et ensuite le couper.

===============================================

Lundi 11 février, j'ai terminé de couper tous les morceaux de verre manquants, c'est-à-dire tout ce qui correspond aux cartons orangés.
La prochaine étape est le meulage des pièces pour les ajuster les uns contre les autres afin de reformer le dessin.

===============================================

Mardi 15 avril, je me rends compte que cela fait un petit moment que je ne vous ai pas montré l'avancement de mon travail! Il faut reconnaitre que nous avons manqué des cours du fait de notre séjour à Meschers.   

Je suis dans la phase de meulage. Chaque morceau de verre est ajusté au plus près pour reformer le dessin. A plus pour la suite!

=================================================
Vendredi 25 avril - Cette semaine, j'ai fini de meuler tous les morceaux de mon bouquet de capucines. Nous allons déserter plusieurs semaines les cours de tiffany puisque nous partons à Meschers.
Mais nous emmenons le matériel là-bas pour pouvoir bricoler à nos moments perdus!
Mais aurons-nous des moments perdus au bord de la mer?   ...!!



Mercredi 28 mai - J'ai commencé à poser le cuivre sur chacun des morceaux.



Comme nous repartons à Meschers, nous ne pourrons plus aller au cours. Je vais essayer de terminer toute seule car j'ai le matériel pour le faire. C'est peut-être le temps qui va me manquer?
A je ne sais pas quand pour la suite et fin!




A l'activité tiffany, Roger, mon mari, a réalisé ce photophore coccinelle qui me plaît beaucoup. C'est le premier qu'il fait mais il est très réussi.
La coupelle en verre dans laquelle est posée la bougie chauffe-plat est un objet de récupération : un pot de crème.
Nous allons l'offrir à nos voisins qui s'occupent si gentiment de notre maison pendant nos absences répétées!


Bouquet sur fond bleu

 23/04/2008
Mon tableau est terminé! Voir en bas du message la dernière photo.

Je vous ai mis le calque de mon modèle car sur un fond bleu-marine, on a bien du mal à voir ce que ça va donner.



Voilà, c'est le début! J'ai commencé les fleurs dans du bois très clair pour les faire ressortir. Les feuilles seront aussi en vert clair. Quant au ruban, je ne sais pas encore bien quelle couleur choisir... J'avais pensé à un vieux rose. Je verrai au fur et à mesure de l'avancement de mon travail.

============================================

Nous reprenons les cours de marqueterie demain lundi 31 mars après quelques semaines d'absence à Meschers.
Voilà où j'en suis dans mon travail. Je n'avais pas eu encore le temps de vous le montrer! Je vais le reprendre demain.

============================================

J'ai bien travaillé lundi. J'ai presque terminé la marquéterie. Il me reste un morceau de feuille et un bout du ruban.....

===========================================

Ca y est, mon tableau est fini et encadré. Il est dans les cartons prêts à partir lundi pour Meschers.






Une jolie boîte que mon petit mari a réalisée et m'a offerte!

Mes astuces :

Pour ôter la théine de son thé sans en altérer ses vertus et sa saveur, il suffit de plonger vos feuilles de thé quelques secondes dans une eau frémissante, puis de jeter cette première eau et d'en ajouter une autre à nouveau.

Les vertus inattendues du thé : Quand vous cuisinez du poisson séché, ajoutez, lors du dessalement, des feuilles de thé infusées afin que les protéines ne disparaissent pas dans l'eau.






Toutes les réalisations présentées ci-dessous ont été réalisées à la scie à chantourner par Roger.
Le dernier travail réalisé est le portrait de John Wayne (voir en bas de l'article).

Le "King"


Inutile de vous le présenter  ... 





Deux amoureux sur une branche!

 





Un cadeau pour des amis qui ont un cheval ! C'est Natif.




Un voilier pour notre maison au bord de la mer!




Le grand "John Wayne"





Les géraniums

 17/04/2008
Tous les lundis après-midi, de 14h à 16h30, je vais au cours de marquéterie. Comme ma plaque de porte de cuisine était terminée, j'ai commencé un nouveau tableau. Ce sont des géraniums. Pas étonnant, j'adore les fleurs!

Chaque semaine, je vous ferai participer à l'avancement de mon tableau et je mettrai à jour ce sujet avec de nouvelles photos !

Les cours 2008 ont repris. Je suis en train de terminer le bouton de fleur.

Ca y est, mon tableau est terminé! Allez voir la photo en bas de l'article, il est encadré.

Voici le modèle :




Il ressemble à mes géraniums qui étaient sur ma fenête de cuisine cet été!



Ce sont les prémices! J'ai décalqué le sujet sur le bois. J'ai commencé par les feuilles. Je vais faire tout le tout de la feuille avec le bois vert. Et seulement après, je découperai pour inclure la bande marron.



=============================================

Voici quelques nouvelles de notre cours de marquéterie de ce lundi.

J'ai repris mes géraniums. Voici l'avancement.



==============================================


Cette semaine, j'ai avancé dans les pétales de la fleur.



==============================================


Voici la photo de l'avancement du travail de ce lundi!

 

 

Sur la 2ème photo, vous voyez comment je procède. J'ai enlevé au cutter un morceau de la feuille du géranium. Je pose ensuite le bois vert en-dessous. Je le fixe avec du scotch pour ne pas qu'il bouge. Et avec mon cutter, je longe les bords du trou pour découper le bois vert et pour que le morceau découpé rentre au plus près dans le trou. Le but est qu'il y ait le moins de jour possible! Et c'est cela qui est le plus difficile! 

=============================================

Voici ce que j'ai fait cette semaine. J'ai terminé la 2ème feuille. Il ne me reste plus que le bouton de géranium. Mais ce sont tous des petits bouts ....

===========================================

Ca y est, les cours 2008 ont repris. J'ai presque terminé le bouton de fleurs. C'est assez long .... Je pense finir lundi prochain.

==========================================

Voilà, j'ai terminé mon tableau lundi.



Il me reste les dernières finitions : le ponçage et le cirage. Il me plaît beaucoup. Alors, je vais le faire encadrer!

Le voici fini, prêt à être accroché au mur!




Une de mes réalisations en marquéterie est une plaque de porte que je vais accrocher sur la porte de ma cuisine. 




J'ai reçu la plaque en bois que j'avais commandée sur internet.




J'ai adapté mon dessin pour qu'il rentre à l'intérieur de la plaque. Pour cela, j'ai fait un gabarit en carton que j'ai reporté sur mon calque. Puis, j'ai calculé pour que tout soit bien positionné. 



J'ai décalqué mon modèle sur mon morceau de bois avec un carbone. Alors là, attention car il faut le décalquer à l'envers. On découpe toujours sur l'envers du bois. On ne voit le beau côté qu'à la fin.



Voici les bois que je vais utiliser pour faire mon tableau.



Voici l'avancement de mon travail. Le mot "CUISINE" est terminé.



J'ai commencé les bouquets de cerises.



J'ai essayé de couper le bois pour les feuilles de telle sorte qu'il fasse penser aux nervures des feuilles.



J'ai fini mon tableau. Ne soyez pas étonnées, c'est normal, on travaille toujours sur l'envers. Ce sera l'autre côté que l'on verra quand tout sera terminé.
Maintenant, il faut que je passe aux finitions. Il faut que je peigne ma plaque que j'ai achetée et seulement après, je pourrai coller ma marqueterie.




La voilà prête à être accrochée sur la porte de ma cuisine!

==========================================

Aujourd'hui, la plaque a été posée sur la porte de la cuisine.



J'ai ajouté mes horaires d'ouverture de la cuisine  !!!!!!!! ........




 






La marqueterie d’art est une activité très ancienne dont l’origine remonte à 300 ans avant J.-C. C'est un travail passionnant.
Les techniques se sont développées au fil des siècles, passant de l’incrustation au découpage à la scie de paquets de feuilles de placage superposés.

Si cette activité est généralement pratiquée par des professionnels, elle est aussi facilement accessible aux amateurs. Dans là mesure où l’on utilise des techniques simplifiées, il est donc possible à chacun, avec un minimum de minutie et de patience, de réaliser des ouvrages très acceptables en qualité.



Je voudrais vous parler d'une autre méthode pour faire de la marqueterie.

Dans cette méthode utilisée par André-Charles Boulle (1642-1732), ébéniste de Louis XIV, deux essences seulement sont découpées "en superposition" simultanément, au vu d'un seul dessin, placé sur le paquet ainsi constitué.

De son créateur, qui utilisait un "paquet" de 2 ou 3 essences de bois, de métal, ou d'écaille. Cette technique demande une découpe simultanée du paquet, pré assemblé en "sandwich", pré percé à des endroits qui se voient le moins possible, et ne permet pas des pointes trop aiguës.
Elle requiert là aussi un encollage préalable des bois fragiles. Cette méthode permet d'obtenir 2 ou 3 tableaux dont les couleurs sont inter changées, un seul étant l'élu de ses choix ! Boulle l'appelait partie, par opposition à l'autre exemplaire appelé contrepartie.
Il faut, pour cette technique une scie, qu'elle soit manuelle, électrique, à pédale, issue du commerce ou fabriquée artisanalement.

L'inconvénient majeur de cette méthode est lié à la difficulté du sciage, qui doit être le plus fin possible. Il ne tolère ni les écarts, nécessite une rotation "sur place" de la lame dans les angles trop vifs, et oblige des percements discrets pour le passage de la lame, de préférence dans les bois les plus foncés.



Photo du dessus : empilage des couches en technique BOULLE :
- une contreplaque supérieure (samba de 2 mm, contreplaqué fin, ...) supporte le dessin ; celui-ci y est collé pour permettre le découpage à la scie,
- un placage de couleur foncée,
- un placage de couleur claire,
- une contreplaque inférieure, le tout est assemblé en un même sandwich.
Pour le passage de la lame de scie, il est nécessaire de percer les endroits les moins visibles, de préférence dans le bois foncé, à l'aide d'un foret de 1 mm. Une lame de scie très fine (moins de 0,2 mm de voie) est indispensable dans cette méthode, les bois sont découpés en une seule fois. On évite les pointes trop aigues dans cette technique.

Voici le résultat :




1 - Choisir un plan / réaliser un calque :

Des modèles variés sont disponibles dans mon atelier. On en trouve également dans des magasins spécialisés, mais chacun, en fonction de son imagination et de ses compétences en dessin, peut réaliser des oeuvres originales ayant pour base un dessin personnel, un croquis, une photo ou une carte postale.



De ce modèle original, il est impératif d’établir un calque aux dimensions de la marqueterie à réaliser.
Ce document servira de référence à tout moment du travail. Il permettra, par superposition, de suivre l’évolution conforme de la marqueterie. Le tracé du calque doit être le plus fin et le plus précis possible.

Il est peut être utile de noter sur le calque le nom des bois que l’on désire utiliser, l’orientation des fibres et éventuellement le colorier aux teintes retenues.


2 - Choisir les bois et s’approvisionner :

La beauté et l’intérêt d’une marqueterie tient à la précision de sa réalisation, mais encore plus au mélange harmonieux des couleurs, des tons et du dessin des bois qui seront utilisés. Il est donc nécessaire, avant tous travaux de réalisation, de rechercher les associations judicieuses des placages.



Mais en la matière, il n’existe pas vraiment de vérité. La palette des nuances et la richesse esthétique du veinage (loupes, reflets), doivent être exploitées. Ce choix peut varier suivant les goûts du
réalisateur mais aussi en fonction des disponibilités du moment.

Quelques remarques ont fait leurs preuves:
le poirier correspond bien à la couleur chair
les toits de maisons peuvent utilement être réalises en platane
maillé, corail, noyer, bois teinté noir
La végétation gagne à être realisée en loupes diverses.

Suivant les essences, les bois utilisés sont dits tendres, mi-durs ou durs. Cette qualité est fonction de leur densité et de la finesse de leur grain.

La majorité des bois de placage se découpent bien au cutter. Pour les plus durs, l’utilisation d’outils de coupe plus résistants (scies, ciseaux à bois, gouges ...) est conseillée. Les bois tendres ou ne présentant que peu de fil peuvent être facilement découpés aux ciseaux à main.


3 - Transférer le dessin :

Dans le cas où le travail final est une inclusion, le bois de fond entoure tout le motif. Le transfert du dessin se fera donc directement sur le bois de fond. Dans le cas contraire, il est préférable de décalquer l’oeuvre à réaliser sur un carton fin.

Pour le transfert, placer une feuille de carbone sur le bois ou le carton (il existe des feuilles de transfert noirs, bleues, jaunes, bIanches), puis une feuille blanche et enfin le calque. Solidariser le tout, puis décalquer.


4 - Préparer les placages avant découpe :

Lorsqu’on découpe des pièces de bois de manière oblique ou perpendiculaire au fil, le risque de cassure est grand. Il est fréquent que la pièce casse à contrefîl dans ses parties les moins larges. Il est donc impératif de recouvrir un côté du placage par un film adhésif (papier kraft ou adhésif commercial, scotch ...) pour le renforcer.

Le coté recouvert sera celui visible lorsque l’ouvrage sera fini, il devra donc être sans défaut. De même, il devra être tenu compte que lorsqu’on réalise des motifs qui ont un sens (monuments ...), le tableau doit alors être « monté » à l’envers.


5 - Réaliser la marqueterie :



A l’aide du calque qui a été réalisé et d’un carbone, dessiner la première pièce à découper, dans le morceau de placage choisi. De préférence on commence par la pièce la plus grande ou le fond (dans l’exemple, on découpe le bas de la robe et le tablier).
Attention, les carbones gras laissent souvent des traces difficiles à faire disparaître à la finition du tableau.

Si l’ajustement est mal calculé, il est souvent possible de rattraper l’erreur en frottant la pièce sur du papier de verre.

Pour la deuxième pièce à réaliser, placer et orienter le bois
retenu sous la première pièce. La mairitenir en place par du scotch de manière provisoire. Couper directement au cutter les parties jointives, en se servant de la première pièce comme guide.

Les autres pièces seront assemblées de la même manière, l’une après l’autre, en réalisant en premier lieu les plus grandes.

A noter qu’il est préférable d’avoir certain jeu dans l’ajustement des pièces que de les voir se superposer, ce fait entraînant des difficultés au collage.

Les détails ne seront réalisés qu’ultérieurement quand le tableau aura sa structure définitive. Les petites pièces seront réalisées en Inclusion du puzzle.

Pour une mise en valeur du tableau terminé, il faut envisager avant collage les enjolivements possibles (filet, Marie Louise, encadrement ...)


6 - Coller l’assemblage provisoire sur un support :

L’assemblage en bois de placage n’ayant aucune rigidité, il est nécessaire de le fixer sur un support.
Les supports généralement utilisés sont en copeau pressé ou en médium dont l’épaisseur est conditionnée par les dimensions du tableau.
En principe, pour un tableau de dimensions moyennes, l’épaisseur retenue est de 10 mm. Au dessous les tensions de collage risquent de gauchir le support.

Pour le collage, les professionnels utilisent des colles spécifiques (os, nerf, poissons ...), techniques difficiles à mettre en oeuvre.
Les amateurs, quant à eux, utilisent généralement la colle contact (néoprène) dont l’effet est immédiat. On peut également utiliser de la colle à bois blanche, mais cette technique a l’inconvénient d’imposer la mise sous presse pendant 24 heures.


7 - Mise à nu et nettoyage de la face apparente :

Lorsqu’il n’y a plus de risque de détacher les pièces collées, il reste à éliminer tout le papier adhésif qui a servi à l’assemblage provisoire. Si du papier kraft a été utilisé, il sera nécessaire de l’humidifier légèrement.

Il est toujours possible après collage de réaliser certains détails, ou de reprendre les pièces fendues ou dont les pointes ont été cassées. Ces défauts apparaissant après le retrait de l’adhésif.

Pour éliminer les traces de colle, nettoyer la face apparente au withe-spirit ou à l’essence F.


8 - Ponçage

Le bois est une matière creuse pour le passage de la sève de l’arbre. La surface des placages est constellée de pores. Lorsque l’on ponce des bois de couleurs différentes sans les protéger, les bois les plus clairs deviennent ternes. Ce phénomène est remarquable lorsqu’on ponce des bois de couleur ou teintés
(bois noir, Corail padouk ...) associés à des bois clairs (sycomore ...). Pour empêcher ce phénomène, il faut
avant tout ponçage, recouvrir le tableau de « bouche-pores ».

Le ponçage peut s’effectuer lorsque le bouche pores est sec, à la main ou à la machine, en commençant par des feuilles abrasives à sec à gros grains (50 ou 80) et en terminant par des abrasifs à
120/ 150 ou plus.


9 - Finition (vernis / cire - encadrement)

 

Pour sa mise en valeur le tableau terminé peut être ciré ou verni, c’est une question de goût.
Certains bois supportent mal la lumière. Leur couleurs ont tendance à passer lorsqu’ils sont exposés au
soleil. Il existe des vernis anti-UV.



Ma lampe est terminée

 05/02/2008



En avance pour Noël!

 01/02/2008

Voici une petite déco de Noël à accrocher à une fenêtre! Nous sommes en avance  ..... Elle a été réalisée avec des chutes de verre.

Travail en préparation :




C'est tout "mimi"...





La lampe bâteau

 18/01/2008
Chaque mercredi soir, nous prenons part à l'activité de tiffany. Elle se déroule de 20h à 22h à "la maison pour tous" de Montigny-les-metz qui se trouve à peu près à 8 kms de chez nous.
Nous avons commencé ces cours l'année dernière et maintenant, nous commençons à être autonomes pour travailler.
Au fil des semaines, vous aller participer à l'avancement de mon travail jusqu'à la réalisation finale. La lampe bâteau est ma 2ème réalisation.

J'aperçois le bout de mon travail. Elle est bientôt terminée!

Voici le modèle que j'ai choisi de faire après la colombe. 

C'est une lampe avec un motif de bâteau. En fait, le vitrail repose dans une fente dans un socle en bois. Et derrière le vitrail, on peut mettre une ampoule. Ca fait une petite lampe de chevet par exemple!

Elle est destinée pour notre petite maison que nous venons d'acquérir en Charente-Maritime!

 .

J'ai décalqué le modèle. Je découpe chaque partie du dessin comme un puzzle. Je pose chaque morceau sur le verre et à l'aide d'un coupe-verre, je découpe le verre.
 



Je meule chaque morceau de verre et les pose les uns à côté des autres pour reformer mon dessin. Ils sont maintenus par des épingles de couturière.  


 

Tout doucement, on avance!


L'avancement de cette semaine




Ce soir, nous sommes retournés au cours de tiffany car nous avions loupé la séance de la semaine dernière comme j'étais malade. Je me suis rattrapée ce soir et voici mon travail. J'ai fait la coque du bâteau en noir et j'ai commencé aussi la mer.


Nous venons de rentrer du tiffany et je vous montre tout de suite ce que j'ai fait ce soir. J'ai presque fini de meuler le contour de tous les morceaux de ma lampe. Plus qu'un tout en bas qui servira de base à la lampe.
Ensuite, je pourrai passer au sertissage de chaque morceau avec du cuivre.



Ce soir, j'ai terminé de meuler tous les morceaux de verre et j'ai eu le temps de commencer à les sertir de cuivre. La partie gauche est faite.


Nous sommes retournés au tiffany ce mercredi pour la 1ère fois de l'année 2008. J'ai bien avancé dans ma lampe. Elle est presque finie. Mais pas tout à fait encore... mais j'étais impatiente de voir comment elle rendrait avec la lumière. C'est mon mari qui m'a fait le pied en bois.



Quand elle sera vraiment terminée, je referai une autre photo car, sur celle-là, on ne voit pas bien les couleurs de la mer. 

La suite, la semaine prochaine!!!.....

La voilà!







Cette dénomination désigne une technique de sertissage de vitrail, probablement inventée par le grand artiste américain Louis Comfort Tiffany (1848-1933) qui a exploré tout le domaine verrier, de l’art du vitrail à celui de la mosaïque en passant par la fabrication et l’invention de verre à vitrail et par le soufflage du verre artisanal “favrile” aux multiples variétés.

Les procédés de coupe et les instruments utilisés sont identiques à ceux de la méthode traditionnelle du vitrail, mais c’est l’assemblage qui diffère.
Moins rigide que le montage avec des plombs, il consiste à utiliser une bande de cuivre fin et à en entourer chaque pièce de verre coupé avant la mise en place sur le carton et dans le cadre. Les soudures sont réalisées avec des tiges d’étain. Ce mode de sertissage permet d’utiliser des petites pièces de verre et si nécessaire de les monter en volume.

Tiffany a mis en oeuvre cette méthode d’une plus grande souplesse que la méthode traditionnelle en particulier dans ses luminaires pour lesquels il récupérait les restes de matière première des grandes verrières. Il utilisait à l’époque des bandes de cuivre fin. Actuellement ces bandes sont adhésives, ce qui facilite le sertissage du verre avant soudure.



Pour réaliser des objets ( photophores, vitraux, boites, objets en 2D ou 3D, luminaires, etc...) selon la méthode " Tiffany " on procède en plusieurs étapes. Voici quelques exemples :

    

Ma première réalisation sera une colombe. Au cours que je suis, toute nouvelle personne commence par ça. Après, on peut choisir ce que l'on veut en fonction de nos compétences bien sûr. 


1er étape - Réaliser un patron

     

Une fois que l'on aura choisi le sujet à réaliser, il faudra le dessiner sur papier, numéroter chaque pièce dessinée puis photocopier en 3 exemplaires : 1 pour archive - 1 à découper et qui servira de gabarit - et 1 comme modèle témoin pour recomposer le dessin après avoir coupé et meulé les pièces en verre.


2ème étape - La découpe du verre

     Verre choisi pour réaliser la colombe.

Chaque pièce en papier, le gabarit, doit être présenté sur le verre. Et au feutre indélébile, tracer le contour afin de pouvoir couper le verre, avec un coupe verre, suivant le tracé.

Ensuite chaque pièce devra être meulée puis présentée sur le modèle témoin et être ajustée si nécessaire.

        


3ème étape - Le sertissage au cuivre



Chaque pièce doit être bordée de cuivre adhésif pour permettre la soudure à l'étain.


4ème étape - La soudure

Assembler les pièces en verre à l'aide de papier adhésif pour pouvoir souder à l'étain après avoir étalé de l'eau de soudure sur le cuivre.


5ème étape - La finition

L'ouvrage terminé est alors prêt à être nettoyé à l'eau chaude afin d'enlever les résidus des papiers adhésifs et d'eau à souder. Ensuite on applique une patine, qui conférera un aspect vieilli ou coloré.

  

 


La voici accrochée à une fenêtre!

  




Je me dépêche de finir mes peintures car je voudrais commencer mon sapin et ma déco. Voici les dernières!

 

 

 

 

Dommage, on ne voit pas bien les paillettes dorées sur les photos.




Toujours pour Noël!

 02/12/2007


 

 

 

 

Et je n'ai pas encore fini  .... Alors à la prochaine .....




Encore pour Noël!

 30/11/2007
Voilà les dernières nées des décos de Noël.....


 

 




Je me suis remise à la peinture des décos de Noël. Je me dépèche car, début décembre, je vais attaquer le sapin et la déco de la maison. Alors, il faut que tout soit prêt....

On s'amuse à me prendre en pleine action....

 




Les nouveaux sujets ....

 

 

 

 




Cet après-midi, le temps était bien froid et j'en ai profité pour commencer à peindre des petites décos pour Noël. Elles ont été découpées à la scie à chantourner et le bois est du médium. 
Voici quelques modèles mais il y en a encore, je ne les ai pas tous pris encore en photos.



Et voici les premières réalisations que je pourrai accrocher au sapin!
L'étoile est dorée.

 


J'ai utilisé de la peinture acrylique bien pratique car ensuite, tous les ustensiles se lavent à l'eau.


J'ai également lasuré en bleu un porte-filtre à café car je voudrais aussi le décorer pour le mettre à Meschers en Charente-Maritime dans notre maison de vacances .
En voyant les petites formes découpées,  j'ai eu une idée de déco à coller sur le devant. C'est une cafetière que je vais peindre et décorer.



La suite, une prochaine fois!

=========================================

Ce WE, je me suis remise à la peinture de mes petits motifs de Noël. Il ne faut pas que je prenne de retard car mon petit mari m'en a encore fait des nouvelles avec sa scie à chantourner. Alors, il faut que je m'y tienne....

Voici ses nouvelles créations.

 

 



Vous voyez que je ne suis pas au chomage pour la peinture!
Je m'y suis employée ce WE. J'ai terminé les petites décos à suspendre que je vous avais déjà montrées car il fallait encore que je passe du doré tout autour pour faire ressortir les couleurs.
Je les accrochées au mur pour prendre la photo. Mais après, je mettrai une petite ficelle pour les accrocher sur le sapin.



Voici la préparation avant de peindre. Je passe toujours une sous-couche de peintuire blanche car le support est du médim et il est brun. Si on veut que les couleurs claires ressortent bien, il vaut mieux appliquer cette sous-couche.



La suite de mes peintures de cet après-midi!



 

On ne voit pas très bien sur la photo. Mais le fond de ces 2 étoiles est bleu marine.

 





Et ce soir, j'ai terminé le petit ange et j'ai fait le montage avec de la ficelle dorée.




Voilà! Je vous donne RV une autre fois pour la suite!




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :