Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 31 309 354
Nombre de commentaires : 38 854
Nombre d'articles : 6 490
Dernière màj le 23/07/2018
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >>
Ce dimanche, j'avais envie de préparer un bon petit repas. Il faut dire que j'avais acheté à "Couleur Marché" une barquette de noix de saint-Jacques toutes fraîches en provenance de l'île d'Oléron. 

Après les avoir lavées et ôté le filet noir, j'en ai congelé quelques unes et avec le reste, j'ai préparé cette excellente recette.
J'ai utilisé le Thermomix pour préparer la recette et le Cookéo pour la cuisson du riz.


Les ingrédients :

- 10 noix de sint-Jacques avec corail
- 250g de blancs de poireaux
- 2 ou 3 échalotes selon la taille
- 20g de beurre
- 200ml de vin blanc de cuisine
- 20g d'eau
- 1 orange non traitée
- sel et poivre du moulin
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 20g de Maïzena
- 1 verre de sélection de 3 riz ou autre




1 - Mettre les blancs de poireaux coupés en gros tronçons dans le bol et mixer 10 secondes, vitesse 4. Les réserver dans le Varoma. Les saler et poivrer.


2 - Mettre les échalotes épluchées dans le bol et mixer 7 secondes, vitesse 5. Racler les parois du bol à l´aide de la spatule. 

3 - Laver l'orange. Garder le zeste et la presser.


4 - Ajouter le beurre et régler 2 minutes, 100°, vitesse 1.

5 - Ajouter le vin blanc, l'eau, le jus d'orange et les zestes. Saler et poivrer.

6 - Poser le Varoma avec les poireaux sur le bol et régler 20 minutes / Varoma / vitesse 1. Remuer les poireaux à mi-cuisson. 

7 - Pendant cette cuisson, commencer la cuisson du riz dans le Cookéo. J'ai suivi la recette programmée dans le Cookéo. Verser le riz dans la cuve. Le recouvrir de bouillon de légumes (eau+cube de légumes). Lancer la "cuisson sous pression" pendant 15 minutes. 


8 - A l'arrêt de la minuterie, mettre le plateau vapeur avec les noix de Saint-Jacques dans le Varoma, les saler et les poivrer. Régler 4 minutes, Varoma, vitesse 1. Retourner les noix et régler à nouveau 4 minutes, Varoma, vitesse 1.


9 - A l'arrêt de la minuterie, réserver au chaud les poireaux et les noix de Saint-Jacques.


10 - Ajouter au bouillon du bol, la crème fraîche et la Maïzena et régler 5 minutes, 90°, vitesse 3.

11 - A l´arrêt de la minuterie, mixer 30 secondes, vitesse 5. Commencer à dresser vos assiettes.


12 - Servir la sauce sur les noix de Saint-Jacques accompagnées de riz. 


Suggestion : La recette est conçue pour de grandes noix de Saint-Jacques. Avec de petites noix, réduisez le temps de cuisson car une sur-cuisson des noix entraîne une texture ferme et fibreuse.


Pour d'autres recettes Thermomix, suivez ce LIEN.



Dans cet article de décembre 2017, je vous parlais d'un nouveau magazine "Mon Robot et Moi". Celui-ci était un peu particulier car c'était un hors-série consacré uniquement au multicuiseur COOKEO.

Mais il existe aussi ce même magazine dédié aux 4 robots leaders du marché en France :
- Thermomix de Vorwerk
- Companion de Moulinex
- Cooking Chef de Kenwood
- Cook Expert de Magimix

et au multicuiseur COOKEO.


Et ce qui est bien pratique maintenant, c'est que les recettes sont détaillées suivant chaque appareil, ce qui ne se faisait pas dans les numéros précédents.




Le magazine compte 97 pages consacrées à des rubriques diverses comme par exemple, "le régime soupe" ou "cuisiner à la vapeur" et le reste du magazine est consacré à 40 recettes classées par catégories (amuse-gueules, entrées, plats et desserts). 


J'ai craqué pour ce magazine bien présenté, avec de belles recettes aux produits de saison et surtout sans pubs envahissantes à toutes les pages. 

Le numéro coûte 6€99. Il est possible de s'abonner aux 6 numéros annuels. C'est ICI.



Je l'ai lue sur Facebook. Je la partage avec vous car je la trouve très pertinente. Il parait que le jus de citron ferait aussi le même effet.
Et vous, connaissiez-vous cette astuce pour l'avoir testée?





Il y avait bien longtemps que je n'avais pas fait de pommes cuites. Habituellement, je les faisais au four. Mais pourquoi ne pas tester avec le Cookéo? Verdict à la fin de la recette....

Les ingrédients :

- 4 pommes reinette du Canada
- 4 cuillères à soupe de miel
- 4 noix de beurre
- cannelle
- zestes de citron ou d'oranges
- 200ml d'eau




1 - Creuser les pommes en veillant à ne pas les trouer mais essayer d'enlever tout de même le maximum de pépins.

2 - On peut les éplucher si on veut. Personnellement, je les ai bien lavées et j'ai gardé la peau. Je trouve que c'est plus joli pour la présentation! Faire quelques incisions dans la peau pour éviter que les pommes n'éclatent trop!

3 - Dans le coeur de chaque pomme, mettre le miel, la noix de beurre, quelques zestes de citron ou d'orange et saupoudrer la pomme de cannelle.

4 - Verser 200ml d'eau dans la cuve du Cookéo. Placer les pommes dans le panier vapeur.


5 - Lancer une "cuisson sous pression" pendant 10 minutes. 


C'est un délice... les pommes sont fondantes à souhait....

A faire et refaire sans hésitation.....


Suivez ce LIEN pour d'autres recettes Cookéo.



Je ne cuisine pas souvent la joue de porc mais c'est un tort car ce morceau est très fondant. Pour sortir un peu des sentiers battus, je ne l'ai cuisinée ni à la bière, ni au vin, ni au cidre mais je l'ai accommodée à la sauce Yakitori.

Cette sauce de chez KIKKOMAN est à base de sauce de soja naturellement fermentée, de sucre, de vin et d'épices. Elle est excellente pour les viandes ou poissons en cours de cuisson ou pour napper les viandes, poissons ou légumes grillés.

Les ingrédients :

- 2 joues de porc. Les miennes étaient marinées dans une persillade. 
- 3 pommes de terre
- 2 carottes
- 1 bulbe de fenouil
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café de paprika
- 3 cuillères à soupe de sauce Yakitori
- 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
- 200ml d'eau
- sel et poivre du moulin
- huile d'olive
- persil ciselé




1 - Peler l'oignon et la gousse d'ail. Préparer tous les légumes et les réserver..


2 - Mettre le cookéo en mode "Manuel" puis "Dorer". Attendre la fin du préchauffage, mettre l'huile d'olive, ajouter l'oignon et l'ail et mettre la viande à rôtir. 

3 - Lorsque la viande est dorée, mouiller avec 200ml d'eau et ajouter la sauce Yakitori, le concentré de tomate. Mettre les légumes sauf les pommes de terre. Ajouter le paprika. Saler légèrement et poivrer. Bien mélanger et passer en "cuisson sous pression" pendant 20 minutes.

4 - A la fin de cette cuisson, ajouter les pommes de terre et repasser en mode "cuisson sous pression" pendant 12 minutes.


5 - Vous pouvez servir et vous régaler!


Pour d'autres recettes préparées avec le Cookéo, suivez ce LIEN.





Ah! ça n'a pas marché... vous ne m'avez pas crue!!!

Et oui, ce joli hippopotame est pour ma petite Lucie.


Il sert autant de coussin que de doudou. Je vais partager avec vous quelques phases de sa réalisation.


Il faut deux sortes de tissus. Je trouve que c'est plus joli pour le contraste des couleurs. La première étape est la découpe des différentes pièces en respectant bien les couleurs.


L'assemblage peut commencer : les oreilles, la queue, la gueule qui se compose de 4 morceaux.


On forme le coussin sur lequel on coud sur la partie inférieure, deux morceaux de velcro qui permettent de refermer le coussin. Ne pas oublier d'insérer la queue, de coudre la tête. L'avant dernière étape est le rembourrage...


Coudre deux gros boutons de couleur "pétante" pour les yeux.


Voilà le premier hippopotame terminé.


Je l'ai trouvé tellement mignon que j'en ai cousu un deuxième!





Pas de saucisses cette fois-ci pour accompagner les lentilles mais d'autres légumes comme les carottes et la tomate!

Les ingrédients :

- 140g de lentilles
- 1 petite boîte de tomates pelées
- 1 oignon
- 3 carottes
- curcuma
- 110ml de vin blanc de cuisine
- 110ml d'eau
- huile d'olive
- sel et poivre du moulin
- 1 feuille de laurier
- 1 barquette de lardons (facultatif)




1 - Eplucher l'oignon et les carottes. En mode "Dorer", faire revenir l'oignon ciselé dans un peu d'huile d'olive. 

2 - Ajouter les tomates et les carottes coupées en rondelles. J'ai effectué cette opération avec une mandoline. 

3 - Ajouter les lentilles, le vin blanc, l'eau, 1 feuille de laurier et une pincée de curcuma et de poivre. Ne pas saler tout de suite sinon les lentilles mettent plus de temps à cuire et elles durcissent.

4 - Choisir le mode "Cuisson sous pression" pendant 20 minutes. A la fin de la cuisson, saler la préparation. 


Et voilà, vous n'avez plus qu'à vous régaler!
Vous pouvez accompagner ce plat d'une côtelette de porc si la viande doit être à votre menu.


Pour d'autres recettes COOKEO, suivez ce LIEN.



Rien de bien compliqué dans cette recette et surtout le résultat est tellement délicieux, que l'on aurait bien tort de s'en priver! Le plus délicat est la cuisson qui doit être précise. J'ai testé au cookéo et 3 minutes suffisent...

Les ingrédients :

- 2 oeufs
- 2 cuillères à soupe de crème semi-épaisse
- 1 tranche de jambon cuit ou des allumettes de jambon
- 2 cuillères à soupe de boursin ail et fines herbes
- sel et poivre du moulin




1 - Dans chauqe ramequin, déposer d’abord 1 cuillère à soupe de crème fraîche. 

2 - 
Hacher grossièrement le jambon puis déposer environ 1/2 tranche de jambon par ramequin.

3 - Déposez ensuite 1 cuillère à soupe de fromage ail et fines herbes sur le jambon haché.

4 - Terminer la préparation en cassant un œuf sur le dessus de chaque ramequin. Assaisonnez à votre convenance. Filmez soigneusement chaque ramequin avec du film étirable.

5 - Versez 200 ml d'eau dans la cuve du cookéo puis placer les ramequins dans le panier vapeur. Si vous en faites plus que deux, vous pouvez les superposer.


6 - En mode "cuisson sous pression", cuire les œufs cocotte pendant 3 à 4 minutes (3 minutes pour un jaune légèrement coulant, 4 minutes pour des œufs cocotte plus cuits).

J'avais choisi 4 minutes mais la prochaine fois, je choisirai plutôt 3 minutes pour avoir le jaune plus coulant. 


7 - Servir les oeufs cocotte dès la fin de la cuisson et les déguster bien chauds.

Si vous n'avez pas de Cookéo, vous pouvez cuire les oeufs cocotte de façon traditionnelle : dans un bain-marie, au four à 210°C (th.7) pendant 4 à 6 min selon la cuisson des œufs que vous désirez.


Pour d'autres recettes Cookéo, suivez ce LIEN.



Ce "cahier de broderie" réalisé par Marie Suarez est une bible très intéressante pour les passionnées de broderies comme moi...

J'ai craqué et je l'ai commandé sur le site des "Editions de Saxe". C'est ICI. J'ai profité d'une promo qui offrait le port si le montant de la commande dépassait 10€. Le prix du livre est raisonnable : 14€50.


Vous allez découvrir dans cet ouvrage 131 points de broderie. Certains sont connus mais d'autres comme les points de Holbein, de Pékin, de cordage... dévoilent leur mystère au fil des pages.


Vous saurez aussi tout de la préparation du tissu, du démarrage d’une aiguillée, de la réalisation d’un ourlet...

À la fin, 7 jolis tableautins fleuris à broder seront l’heureux aboutissement de votre persévérance !


Ce livre me sera très utile car j'ai en projet de réaliser à mon activité cartonnage, cette magnifique création de Marie-Christine Koebelin et Marie Suarez. 

Cette "petite merveille" est encore un travail de longue haleine... à présent, je vais pouvoir commencer les broderies.

A bientôt pour la suite....

Les voici réalisées. Vous les découvrirez en suivant ce LIEN.





Une nouvelle recette très goûteuse pour cuisiner les filets de truite que mon amie me ramènent du Pas-de-Calais et l'oseille que j'avais congelée cet été.

Les ingrédients :

- 2 filets de truite
- 1 verre de riz
- 40g d'oseille
- 1 échalote
- 20ml de vin blanc de cuisine
- 40g de beurre
- 150g de crème fraîche
- 1 citron
- sel et poivre du moulin 




1 - Je prépare déjà ma sauce que je garderai bien au chaud dans une saucière isotherme. Pendant la préparation de la sauce, je mets de l'eau bouillante dans ma saucière. Ainsi, elle gardera ma sauce bien chaude plus longtemps.

2 - Eplucher et mettre l'échalote dans le bol du Thermomix. Mixer 5 secondes, vitesse 5. Racler les parois avec une spatule.

3 - Ajouter le beurre et rissoler 5 minutes, 100°, vitesse cuillère.

4 - A la sonnerie, ajouter le vin blanc et l'oseille. Programmer 10 minutes, 90°, vitesse 1.

5 - Ajouter la crème, le sel et le poivre. Réduire 5 minutes, 90°, vitesse 2 sans le gobelet.

6 - Mixer 5 secondes, vitesse 5. Verser la sauce dans la saucière isotherme et réserver.


7 - Je passe à la cuisson de la truite et du riz.
Chiffonner sous l'eau un morceau de papier cuisson. Le placer sur le plateau du Varoma avant de poser vos filets de poisson. Les saler et les poivrer. Déposer quelques rondelles de citron sur les filets de truite.
Cela permet au poisson de ne pas coller sur le plateau du Varoma et vous n'aurez pas l'odeur du poisson dans les aliments qui sont en-dessous dans le bol ou le panier.

8 - Mettre 1 litre d'eau dans le bol, saler et poivrer. 

5 - Mettre le riz dans le panier, le rincer sous l'eau froide, mettre le panier dans le bol.

6 - Fermer, poser le Varoma et fermer. Programmer 20 minutes, Varoma, vitesse 1.


7 - Il ne vous reste plus qu'à servir.


Une jolie recette pour la saint-Valentin.... 


Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



Je suis un peu en avance pour fêter le nouvel an chinois avec la recette de ce riz cantonais.... dans le fond, je dois vous avouer que c'est un peu par hasard que j'ai fait cette recette. Peu importe, c'était bien bon. Donc, à retenir....

Les ingrédients :

- 200g de riz Arborio
- 2 oeufs
- 2 petits oignons
- 2 tranches de jambon cuit
- 6 gambas
- 1 petite boîte de petits pois
- persil
- 400ml bouillon de volaille
- beurre salé ou huile d'olive




1 - Battre les oeufs en omelette. Saler et poivrer. Pendant ce temps, programmer le cookéo en mode "Manuel", puis "Dorer". 
Faire fondre un peu de beurre salé ou d'huile d'olive et faire cuire les oeufs. Les réserver.



2 - Quitter le mode "dorer". Verser le riz dans la cuve du cookéo. Ajouter le bouillon de volaille et programmer "cuisson sous pression" pendant 10 minutes.

3 - Pendant la cuisson du riz, décortiquer les gambas. Couper le jambon en dés. Eplucher les oignons et les émincer. Egoutter les petits pois.

4 - A la fin de la cuisson, égoutter le riz si necessaire et réserver. 

5 - Dans la cuve du cookéo, revenir en mode "Dorer", faire revenir l'oignon dans un peu de beurre salé ou d'huile d'olive. Puis ajouter le riz, les petits pois, les gambas, les dés de jambon et l'omelette en morceaux. 


6 - Poivrer et mélanger délicatement. Servir bien chaud.  


Avec un peu de persil ciselé, c'est plus joli!!

Bon appétit!





Surprise agréable au petit-déjeuner....





Venez découvrir cette délicieuse recette de pommes de terre au paprika préparées au Cookéo. A vous de chosir l'accompagnement....

Les ingrédients :

- 1 kg de pommes de terre (j'ai fait avec mes restes...)
- 1 oignon
- 4 gousses d'ail
- 1 cuillère à café rase de paprika
- 100ml de vin blanc de cuisine
- 200ml de bouillon de légumes
- herbes de Provence
- huile d'olive
- sel et poivre du moulin
- persil




1 - Eplucher l'oignon, les gousses d'ail et les pommes de terre et les couper en potatoes.

2 - Emincer l'oignon et couper l'ail en petits morceaux.

3 - Programmer le cookéo en "manuel", mode "dorer". Dans la cuve, mettre de l'huile d'olive et ajouter les pommes de terre, l'oignon, l'ail. Saupoudrer de paprika et faire revenir pendant une quinzaine de minutes.

4 - Remuer délicatement sans écraser les pommes de terre.


5 - A la fin des 15 minutes, ajouter le vin blanc, le bouillon de légumes et les herbes de Provence.

6 - Quitter le mode "dorer" et lancer une cuisson rapide pendant 6 minutes.


Un régal....


Bien aussi avec des haricots verts....

Bon appétit!


Suivez ce LIEN pour découvrir d'autres recettes réalisées au Cookéo...



Ce melon que vous découvrez en photo, n'a rien à voir avec nos melons charentais habituels. Celui-ci est un melon d'eau. C'est une spécialité de notre région et elle ne peut être préparée qu'en confiture.
Roger me l'a ramené du marché. Quand nous habitions à la campagne, il en cultivait (c'est ICI) et j'ai déjà fait cette confiture qui est excellente.

Je garderai précieusement les graines et je pourrais en donner aux intéressées...

Le melon d'eau est cueilli en septembre puis stocké dans un endroit frais pour lui permettre de continuer à mûrir. En général, je ne fais cette confiture que vers janvier, voire février. 

Donc, je vous donne rendez-vous à ce moment-là pour la suite des opérations. Mais en attendant, vous pouvez consulter ma recette car elle est déjà postée sur mon blog à cet endroit




Le rendez-vous avait été pris et il est tenu... En effet, aujourd'hui, Roger et moi, nous nous sommes attaqués à notre melon d'eau....

Première étape : peler à vif deux oranges et deux citrons et garder aussi les zestes. Bien sûr, il faut prendre des fruits non traités après récolte. Je n'ai pas eu de mal pour les citrons car nous avons ce qu'il faut au jardin... 


Deuxième étape : couper le melon d'eau. Cette opération est délicate car le melon d'eau est très dur à couper et voilà pourquoi c'est Roger qui vient à la rescousse....!!!!!!!! 


Troisème étape : c'est moi qui prend le relais...
Après avoir enlevé les pépins contenus dans chaque quartier de melon d'eau et les avoir mis de côté car ils servent de graines, j'ai coupé le tout en petits morceaux.


Quatrième étape : Tout est prêt pour la macération.


J'ai pesé les dés de melon d'eau. J'ai obtenu 2 kilos. 
Pour un kilo de melon d'eau, j'ai mis 700g de sucre à confitures, la moitié des zestes d'oranges et citrons et la moitié de l'orange et du citron pelés à vif.
J'ai bien remué le tout et cette jolie préparation va confire jusqu'à demain. 


Je sais... c'est du travail et c'est long à préparer mais cette confiture est un REGAL.......... alors.........


Voilà, j'en suis arrivée à la dernière étape : la cuisson et la mise en pots sans oublier( de coller de jolies étiquettes. 


En suivant ce LIEN, vous aurez les différents étapes détaillées de la recette.





En regardant mes photos, je viens de me rendre compte que je ne vous avais pas parlé du saumon gravlax que mon gendre Victor nous avait préparé pour le repas de Noël. Je vous avais présenté les "shortbreads" de Virginie (c'est ICI).. alors pas de jaloux... voilà la recette de Victor....

Un peu d'histoire... Le gravlax n'est autre que du saumon mariné à la manière des pays scandinaves. Dans un lointain passé, ces rudes habitants des contrées nordiques enveloppaient dans des écorces de bouleau les filets de poisson assaisonnés et les conservaient ainsi dans un trou pratiqué dans le sol gelé. Ne faites pour autant pas de trou dans votre jardin!! votre réfrigérateur fera l'affaire!

On compte de nombreuses recettes. L'essentiel de la recette, à part le saumon, c'est le mélange sel-sucre et l'aneth.

Les ingrédients :

- 250g de saumon frais avec la peau

- 100g de sel de mer
- 100g de sucre blond
- aneth
- 5 tours de moulin à poivre

Préparation de la marinade :

1 - Verser le sel et le sucre dans un bol. Ajouter les tours de moulin à poivre et effeuiller sur ces ingrédients, une belle branche d’aneth préalablement lavée puis séchée. Mélanger le tout.

Préparation du poisson :

2 - Prendre un plat à bords relevés. Y placer le poisson. Verser ce mélange petit à petit sur le saumon tout en le frottant et le massant sur toute sa surface. 

3 - Recouvrir soigneusement le plat avec du film étirable de façon la plus hermétique possible et en le faisant adhérer au poisson.

4 - Couvrir de quelques poids (boîtes de conserves ou pots de confitures, .....).

Marinade :

5 - Laisser reposer au réfrigérateur pendant 36 heures en retournant le filet toutes les 12 heures. Si vous avez de l'eau qui se forme, l'enlever. Le saumon va prendre une belle couleur orangée.

Enfin...

6 - Avant de déguster, le débarrasser de sa garniture sous l'eau froide du robinet. Le sécher dans un linge propre. Le poivrer légèrement et le couper en tranches fines. C'est assez facile car le saumon est fondant.


La sauce norvégienne d'accompagnement :

- 1 cuillère à soupe de moutarde
- 1 cuillère à café de de sucre en poudre ou de miel
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- aneth


Vous pouvez aussi le servir sur des toasts. 


Conseil : j'ai lu sur le net que pour pouvoir consommer du poisson cru (et ceci pour n'importe quel poisson), il suffit juste de le congeler 24h et ensuite de le laisser décongeler tranquillement au réfrigérateur. Ainsi les parasites seront détruits et il sera consommable sans danger pour l'organisme.



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :