Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 16 156 983
Nombre de commentaires : 29 308
Nombre d'articles : 5 250
Dernière màj le 23/04/2015
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Mon récap "Recettes et Astuces Thermomix" sont ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >>
Chrétiens comme les catholiques, les protestants fêtent également Noël. Nous célébrons aussi la naissance de Jésus et la lumière sur le monde, mais il n'y a pas de crèche dans les temples, pas de représentations qui pourraient s'apparenter à de l'idolâtrie. La messe de minuit n'a pas cours non plus mais plutôt une veillée.

Cette année, nous avons décidé de participer à celle organisée par le Pasteur Douglas NELSON, au temple de Royan comme je le faisais, enfant, avec mes parents. 

Le temple de Royan a été construit en 1956 par l'architecte Marc Hébrard auprès d'un cimetière paroissial protestant datant de 1773. Il remplace l'édifice détruit par le bombardement de 1945. Un temple provisoire en bois, offert par l'Église de Lausanne, a servi de 1945 à 1956, puis a été déplacé pour être installé à Ronce-les-Bains où il a été utilisé l'été pendant une cinquantaine d'années. 
Cette photo a été prise sur le net. 


Comme l'église Notre Dame, le temple est aussi éclairé durant la période de fêtes.




Un temple protestant est généralement assez dépouillé. En tout cas, il n'y a pas de statues ni à l'extérieur, ni à l'intérieur, ni de peintures. Les vitraux, s'il y en a, sont plutôt géométriques que figuratifs.

Récemment des croix ont été souvent installées dans les temples, sous l'influence catholique rendue possible avec les progrès de l'œcuménisme. Ces croix sont alors en général nues, c'est-à-dire sans un jésus mourant accroché dessus, pour insister plus sur la résurrection du Christ que sur sa mort.


L'orgue a été construit par le facteur Schwenkedel et mis en place en 1962. Les quatre jeux manquants sont installés par J.-L. Boisseau en 1976-1977. Ce dernier ajoute en 1986 un tirage de jeux électro-pneumatique.


Nous étions une centaine de personnes à nous retrouver au temple pour cette veillée. Au programme, de nombreux chants et un conte de Noël "Deux anges riquiqui" avec la participation d'enfants. C'était très mignon!

Nous avons bien débuté notre soirée de Noël.



Pour une de ces campagnes publicités en Grande Bretagne, IKEA a choisi de mettre 100 chats dans un de leurs magasins.
L'objectif étant de montrer que si les chats s'y sentent bien alors leurs maîtres aussi. Les chats étant en effet réputés pour être difficiles à s'adapter à un nouvel habitat.

Découvrez la vidéo en cliquant sur ce lien



Merci Chantal pour cette jolie carte brodée. Je n'ai pas été sans remarquer la couleur bleue....
Elle est accrochée sur mon sapin à côté de mes petites broderies. 



Profitez de la pause entre Noël et Nouvel An pour vous faire "juste une soupe". La recette que je vous suggére est à la fois gourmande et rassasiante... accord parfait pour nos estomacs de lendemain de fêtes. 

Les ingrédients :

- 30g d'oignons
- 30g de beurre
- 400g de chair de potimarron coupée en morceaux
- 1 pomme de terre
- 600g d'eau
- sel et poivre du moulin
- 4 noix
- persil
- un peu de crème fraîche (facultatif)


La recette :

1 - Eplucher l'oignon, le couper en 4 et le mettre dans le bol. Hacher 3 secondes, vitesse 4.

2 - Ajouter le beurre et faire rissoler sans coloration 3 minutes, Varoma, vitesse 1. 

3 - Ajouter les morceaux de potimarron, la pomme de terre coupée en morceaux, quelques brins de persil, les cerneaux de noix et l'eau. Saler et poivrer.

4 - Faire mijoter 15 minutes, 100°, vitesse 2.

5 - Puis mixer 1 minute, vitesse 10.  


6 - Rectifier l'assaisonnement. Verser la soupe dans des bols ou des assiettes et décorer le dessus avec un cerneau de noix.


Pour la recette sans Thermomix, suivez ce lien



Les nouveaux royannais ont été bien accueillis. Une cérémonie a été organisée au Palais des Congrès de Royan pour les habitants ayant rejoint la ville en 2014.

Nous avions reçu une invitation et nous avons fait partie des 300 personnes à avoir répondu présentes à l'appel de la municipalité.

Après un petit sondage lancé par notre maire, Didier QUENTIN, nous étions les seuls lorrains cette année, a avoir élu domicile à Royan et présents ce soir-là. La population est plutôt stable, entre 18 500 et 19 000 habitants.     


Royan est une "vraie perle", ce que nous prouve le député-maire en vantant la qualité des infra-structures et le dynamisme de la vie locale. De plus, une vidéo récapitulant les événements marquants de l'actualité royannaise nous a été projetée.

Une fois la cérémonie terminée, les néo-Royannais se sont dirigés vers les stands installés dans l'enceinte du Palais des Congrès où de nombreuses brochures étaient à notre disposition. Un pot de bienvenue nous a été également offert.


C'est à ce moment-là que nous avons été interviewés par le journaliste du journal Sud-Ouest, sur les motivations de notre arrivée à Royan. Le lendemain, nous avons eu la surprise de nous voir à la une dans le journal, photo et article à l'appui !!! 


La devise de la ville est "ne m'oubliez". 



Joyeux Noël 2014

 25/12/2014
Noël nous réserve des surprises de toutes sortes : que ce soit des paroles douces ou des amis à la porte; une belle soirée tranquille ou de beaux cadeaux. Que votre Noël soit rempli de joie!

Joyeux Noël à notre petite famille qui est loin de nous...
Joyeux Noël à toutes mes amies blogueuses....
Joyeux Noël à La petite fille de Madeleine et à toute l'équipe Certiferme.
Joyeux Noël à vous qui passez me voir. 





La pâtisserie a toujours marqué les fêtes de Noël à travers le temps. Ainsi, quoi de plus traditionnel en Alsace, que d’orner sa table et son sapin de biscuits de Noël, les fameux bredles (ou bredele).
Les bredles sont des sablés parfumés à la cannelle, à l’amande ou à l’anis et découpés en forme d’étoile le plus couramment, ou de personnage.
En Allemagne, la tradition est assez similaire, seul le nom change et le bredles devient "Spritzgebäck".

Les ingrédients :

- 250g de farine
- 1 cuillère et demi à café de cannelle 
- 120g de sucre en poudre ou vergeoise
- quelques gouttes d'extrait de vanille ou 1 sachet de sucre vanillé
- 1 pincée de sel
- 120g de beurre à température ambiante
- 1 oeuf 


La recette au thermomix :

1 - Mettre tous les ingrédients dans le bol. Programmer 30 secondes, vitesse 6.

2 - Former une boule avec la pâte obtenue, filmer et laisser reposer pendant 1 heure au réfrigérateur, au plus 24 heures. 


3 - Etaler la pâte sur un plan de travail fariné. Si la pâte est trop dure, attendre un peu...

4 - Préchauffer le four à 160°, chaleur tournante. Cela vous permettra de cuire 2 plaques en même temps. 

5 - Découper différentes formes avec des emporte-pièces au décor de Noël. 

6 - Les disposer sur une toile en silicone ou plaque du four recouverte de papier sulfurisé. 


7 - Faire cuire environ 15 minutes.


8 - Laisser refroidir sur une grille et conserver dans une boîte métallique.





Sablés accroche-tasse

 22/12/2014
Aujourd'hui, je me suis amusée à faire des sablés à accrocher à une tasse!
J'avais ces emporte-pièces depuis un petit moment et je ne les avais pas encore testés. Les fêtes de Noël m'ont incité à les sortir de leur boîte.


Je dispose de 4 modèles : un bonhomme, une bulle, un oiseau et une tasse. La recette est ICI.


Trop beaux, non?





L'automne a laissé place à l'hiver ce dimanche 21 décembre 2014 avec le solstice d'hiver. C'est officiellement l'hiver!

Et pourtant.... les arums refleurissent, les rosiers nous offrent de nouveaux boutons de roses, les framboises mûrissent et les bananiers enveloppés dans leurs habits d'hiver, rejettent du pied.....





Le panettone est une brioche typique de Noël. Né à Milan, il est désormais présent dans toute l’Italie et durant toute la période des fêtes de fin d’année. 

L’origine du panettone est liée à plusieurs légendes. Selon l’histoire la plus célèbre, la naissance du panettone remonte à un repas de Noël à la cour du duc de Milan, Ludovic Sforza. Lors de ce repas, un panettone préparé par un simple domestique aurait été servi à la place du dessert que le cuisinier du noble milanais avait laissé brûler. Le domestique s’appelant Toni, la brioche pris le nom de panettone ("pan di toni", c’est-à-dire "pain de Toni").

Comme d'habitude, vous pouvez réaliser la pâte avec une machine à pain ou bien un robot.

Les ingrédients :

- 220g de lait
- 1 sachet de levure sèche ou 20g de levure fraîche
- 2 cuillères à café d'arôme naturel d'orange 
- 400g de farine T55
- 1 oeuf
- 60g de sucre
- 1 pincée de sel
- 60g de beurre mou en dés
- 100g de raisins secs réhydratés
- 50g d'écorces d'oranges confites
- 50g d'abricots secs en petits dés


La recette :

1 - Dans le bol, verser le lait et la levure. Programmer 2 minutes, 37°, vitesse 4.

2 - Ajouter l'arôme d'orange, la farine, l’œuf, le sucre, le sel, le beurre en dés. Mixer 8 secondes, vitesse 6 et ensuite 4 minutes, bol, pétrin. 

3 - Ajouter les écorces d'oranges en dés, les abricots et les raisins secs. Mixer 10 secondes, vitesse 2.

4 - Laisser la pâte gonfler dans le bol environ 1 heure.


5 - Sortir la pâte du bol. La verser dans un moule beurré et fariné à bords hauts. Laisser doubler de volume. Il faut compter une heure comme la première fois. 


6 - Préchauffer le four à 180°. Enfourner pendant 20 minutes environ. Si le dessus commence à brunir, le protéger avec un morceau de papier sulfurisé. 

7 - Démouler quand il est encore tiède ou froid. 


Il accompagne à merveille un chocolat chaud!





Suivez-moi pour découvrir mon mur "Coeurs".... 

Nous traversons la pièce dans laquelle nous avons installé un grand dressing...


...  et qui mène à l'escalier des chambres. 


Les voilà, ils sont accrochés sur le mur de la montée d'escalier. 

Au milieu a pris place le magnifique coeur brodé par Anne-Marie. Certaines reconnaitront leur petit présent....   





Encore un nouveau test avec mon thermomix : la cuisson des lentilles....
et pour en faire un plat complet, je les ai accompagnées de saucisses de Montbéliard. Ce plat complet et équilibré nous a régalés!

Les ingrédients :

- 250g de lentilles vertes
- 1 oignon
- 2 ou 3 carottes
- 1 barquette de dés de lardons
- 100g de coulis de tomates
- 1/2 cube de bouillon de légumes
- 1 cuillère à soupe de moutarde
- 500g d'eau
- thym, laurier
- sel et poivre du moulin


La recette :

1 -  Eplucher l’oignon. Le couper en quatre, le mettre dans le bol et programmer 5 secondes, vitesse 5.

2 - Eplucher les carottes, les couper en morceaux. Les ajouter dans le bol ainsi que les dés de lardons. Programmer 100°, sens inverse, vitesse fouet, 5 minutes.

3 - Ajouter l'eau, la moutarde, les lentilles, le coulis de tomates, le thym, la feuille de laurier, le 1/2 bouillon cube. Saler et poivrer. Puis programmer 100°, 45 minutes, sens inverse, vitesse fouet en fermant le couvercle avec le bouchon.

4 - Vous pouvez ajouter dans le bol, des saucisses. Elles cuiront en même temps. Mais vous pouvez aussi les mettre dans le Varoma (panier posé sur le bol du Thermomix). Dans ce cas, laisser le couvercle ouvert. La vapeur cuira les saucisses. 


5 - Voilà un bon plat de saison même si les températures sont très douces pour un mois de décembre!

Bonne dégustation!  


Si vous préférez une cuisson plus traditionnelle en cocotte, voilà quelques recettes. Je vous laisse choisir celle qui vous tente le plus :

- Tajine de lentilles à la courge butternut
- Lentillons à la saucisse de Morteau
- Bolognaise de lentilles du Puy
- Potée aux lentilles

- Lentilles et saucisses de Montbéliard à l'espagnole



Que faire avec un reste de lentilles? surtout ne pas les perdre et préparer un bon velouté.... Bien sûr, au thermomix mais aussi traditionnellement à la cocotte minute, par exemple....

Les ingrédients :

- un reste de lentilles cuisinées 
- 1 poireau 
- 1 pomme de terre (si nécessaire en fonction de la quantité de lentilles)
- 1 gousse d'ail
- 1/2 cube de légumes
- 1/2 cuillère à café de curry
- un peu de crème liquide
- persil
- sel et poivre du moulin


La recette :

1 - Mettre le poireau et la gousse d'ail épluchés et coupés en tronçons dans le bol. Mixer 5secondes, vitesse 5 et racler les parois avec la spatule.

2 - Mettre les lentilles, le cube de bouillon, la pomme de terre coupée et un peu d'eau (cela dépend de la quantité de lentilles). Faire chauffer 10 minutes, 100°, vitesse 2.

3 - Ajouter la crème, le curry, le persil et mixer 1 minute, vitesse 7.





Mon sapin de Noël s'est paré d'une nouvelle boule. Elle est magnifique! Avec mes broderies, elle forme un bel ensemble.


Merci Marie-Claude d'avoir pensé à moi lors de ta balade au marché de Noël. Ta jolie carte posée sur les branches de mon sapin, rejoint celle de Sylvie et Marc.   



Je vous propose ce petit dessert bien gourmand qui va certainement vous plaire. Il est très vite préparé et permet d'utiliser des bananes un peu trop mûres....

Les ingrédients :

- 2 bananes
- quelques cuillères d'onctueux de caramel chocolat au beurre salé
- des amandes effilées
- quelques gâteaux secs 
- papier sulfurisé 


La recette :

1 - Déposer chaque banane épluchée sur du papier sulfurisé.  

2 - Les badigeonner d'onctueux de caramel chocolat au beurre salé.

3 - Fermer les papillotes. Enfourner pour 10 minutes dans un four préchauffé à 200°. 

4 - Au moment de servir, parsemer de biscuits émiettés et d'amandes effilées. 


C'est délicieux! J'ai joué à la gourmande... j'ai juste mis un peu trop d'onctueux donc... la photo n'est pas top!!! mais c'était trop bon.....



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :