Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 206 174
Nombre de commentaires : 101 401
Nombre d'articles : 8 840
Dernière màj le 14/06/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
"De la femme vient la lumière
 Et le soir comme le matin
 Autour d'elle tout s'organise".
Louis Aragon

Coups de coeur des hôtels; restaurants; voyages; recettes.
<< 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 >>
Les canaux forment depuis des siècles les veines de la ville de Bruges. Ils serpentent à travers la ville et nous offrent une vue magnifique après chaque tournant.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bruges sur ce lien !


Tout en flânant, nous découvrons des jardins secrets.....des ponts romantiques.....des façades médiévales qui se reflètent dans l'eau....


L’histoire de la « Venise du Nord » est intrinsèquement liée à ses canaux.


Ce sont eux qui ont facilité son ascension fulgurante au moyen âge et ce sont eux aussi qui ont petit à petit réduit son influence lorsque l’ensablement des canaux empêcha les bateaux de parvenir jusqu’au coeur de la cité.


Aujourd’hui, les canaux de Bruges n’ont plus aucune utilité sauf à permettre de sympathiques balades.


Pourtant, pendant de nombreux siècles, les canaux servaient au travail et permettaient un accès facile à la mer.


Les différents quais de chargement ou de déchargements qui quadrillent la cité belge étaient très souvent bondés, bruyant et fort agités.
Pour permettre aux denrées d’être livrées, échangées et chargées sur d’autres bateaux, il fallait que les canaux soient suffisamment calmes, larges et profond.


Un soupçon de brume.....une famille de cygnes qui croise votre chemin… le temps s'arrête toujours sur les canaux.
 
À bientôt pour la suite de cette balade !



Dans ma série, mes loisirs, ma lecture, je vais vous parler, aujourd'hui, de la saga des Brillants de Marcus Sakey !
 
L'auteur:
Marcus Sakey, né en 1974 à Flint, dans l'État du Michigan, est un écrivain américain, auteur de roman policier.


Tome 1 - Les brillants
 
Présentation de l'éditeur:
Dans le Wyoming, une petite fille perçoit en un clin d’œil les secrets les plus sombres de tout un chacun.
À New York, un homme décrypte les fluctuations des marchés financiers.
À Chicago, une femme maîtrise le don d’invisibilité en sachant d’instinct se placer là où personne ne regarde.
On les appelle les «Brillants».
Depuis les années 1980, 1 % de la population naît avec ces capacités aussi exceptionnelles qu’inexplicables.

Nick Cooper est l’un d’eux : agent fédéral, il a un don hors du commun pour traquer les terroristes.
Sa nouvelle cible est l’homme le plus dangereux d’Amérique, un Brillant qui fait couler le sang et tente de provoquer une guerre civile entre surdoués et normaux.
Mais pour l’arrêter, Cooper va devoir remettre en cause tout ce en quoi il croit, quitte à trahir les siens.


Tome 2 - Un monde meilleur
 
Présentation de l'éditeur:
Les Brillants ont tout changé.
Depuis l'année 1980, 1 % de la population naît avec des dons hors du commun, comme la capacité à déceler les secrets les plus intimes d'un inconnu, à prédire l'évolution des cours de la Bourse, ou encore à se déplacer sans être vu.
Trente années durant, le monde a tenté de faire face au gouffre grandissant qui séparait ces êtres exceptionnels? et nous.
Aujourd'hui, un réseau terroriste dirigé par des Brillants a paralysé trois grandes villes américaines.
Les rayons des supermarchés sont désespérément vides.
Les appels au 911 restent sans réponse.
Et des fanatiques brûlent des gens vifs.

Nick Cooper connaît parfaitement les enjeux : ancien agent chargé de traquer les terroristes, il a côtoyé leur leader controversé, John Smith, qui a radicalement modifié sa vision des choses.
Lui-même Brillant et désormais conseiller du président des États-Unis, il est fondamentalement opposé aux terroristes ? mais les marges sont souvent floues et trompeuses.
Alors que l'Amérique glisse vers une guerre civile dévastatrice, Cooper est amené à jouer une partie qu'il n'ose imaginer perdre, car ses adversaires ont une vision très inquiétante de ce que devrait être un monde meilleur.
Et pour y parvenir, ils sont déterminés à détruire celui-ci.


Tome 3 - En lettres de feu
 
Présentation de l'éditeur:
Durant trente années, l’humanité a tenté de régler le problème des Brillants, ce pourcentage de la population né avec des dons hors du commun.
Durant trente années, nous avons tout fait pour éviter une guerre civile dévastatrice.
Et nous avons échoué.
La Maison-Blanche est un tas de ruines fumantes. Madison Square Garden a été transformé en camp d’internement.
Dans le Wyoming, une milice composée de milliers d’hommes armés est en marche vers une bataille apocalyptique.
 
Nick Cooper a passé sa vie à se battre pour ses enfants et son pays.
Maintenant, alors que le monde chancelle au bord du précipice, il doit risquer tout ce qu’il aime pour affronter son vieil ennemi, un terroriste brillant aveuglé par ses idéaux au point de vouloir sacrifier l’avenir de l’humanité pour les atteindre.
 
Final explosif de la trilogie Les Brillants, qui voit les personnages des volumes précédents poussés au-delà de leurs limites physiques et morales, En lettres de feu déploie sans retenue les logiques de guerre – militaire, psychologique, politique, médiatique – dont la société contemporaine est le creuset infernal.

Auteur de plusieurs best-sellers aux Etats-Unis, Marcus Sakey nous offre dans  la trilogie des Brillants un thriller doublé d'une critique sociale corrosive.
 
Bonne lecture !



Profitons des premiers légumes de saison en préparant des cuisses de poulet aux légumes du soleil !


Les ingrédients pour cette recette:
(4 personnes - préparation 20 minutes - cuisson 1 heure)
 
-4 hauts de cuisses de poulet
-125g d'olives vertes
-3 tomates
-2 poivrons
-2 échalotes
-2 gousses d'ail
-sel, 4 épices
-5 cl de vin blanc
-huile d'olive
-herbes de provence


Salez et poivrez les cuisses de poulet.
Prenez une cocotte et faites chauffer un filet d'huile d'olive puis faites dorer le poulet sur toutes les faces.
Versez le vin blanc et saupoudrez d'herbes de provence.
Couvrez et laissez cuire pendant 25 min.


Pelez, lavez et coupez tomates et poivrons.
Pelez, lavez et hachez échalotes et ail.
Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse et faites-y revenir les légumes.
Ajoutez-les dans la cocotte avec le poulet 10 minutes avant la fin de cuisson.
Incorporez les olives.
Couvrez et poursuivez la cuisson.


Bon appétit !
 
Vous pouvez retrouver d'autres recettes de volaille sur ce lien.



L’hôtel de ville de Bruges est un monument historique datant du 14ème siècle, très richement décoré dans un style gothique flamboyant situé sur la place du Bourg, en plein cœur du Bruges historique entre la basilique du Saint-Sang et l’ancien tribunal Franc de Bruges.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bruges sur ce lien !


Sa façade est pleine de détails et l’intérieur, qui se visite, fait partie des incontournables locaux.
Ce monument âgé de plus de 6 siècle se visite partiellement et est, aujourd’hui encore, le cœur politique de Bruges.


Depuis l’extérieur, c’est la façade qui impressionne le plus.
La travée avec ses nombreuses niches entourant chacune des fenêtres est souvent pointé du doigt.


La façade est surmontée de 3 tourelles en encorbellement et le toit est parachevé par de petites lucarnes et autres décorations.


Les fenêtres sont décorés avec les armoiries des Francs, c’est à dire les vassaux de la cité. Il y avait 48 statues qui ornaient cette façade dont certaines étaient peintes par le maître Jan Van Eick. Elles ont disparu à la Révolution.


Après avoir reçu une plus grande autonomie au milieu du 12ème siècle, la ville de Bruges dût se résoudre à construire son hôtel de ville pour que les échevins et les services administratifs puissent travailler dans de bonnes conditions.
Mais l’hôtel de ville, siège du pouvoir devait aussi impressionner et participer au rayonnement de la cité.
 
C’est ainsi que la construction de l’hôtel de ville de Bruges débute en 1376 sous l’impulsion du Comte Louis de Mâle en lieu et place de l’ancienne prison ghyselhuus. 40 années plus tard, le bâtiment, dans sa version initiale, est finalisé. C’est alors une des plus premières et des plus importantes maison communale de Flandres.
 
À bientôt pour la suite de cette balade !



Né à la fin du 14ème siècle, Jan van Eick est un peintre du mouvement des primitifs flamands.
Après avoir travaillé à La Haye au service du prince-évêque, il rejoint son frère à Bruges en tant que peintre de cour pour le duc de Bourgogne, Philippe le Bon.
Après plusieurs missions à l’étranger il revient sur Bruges en 1430 ou il installe son atelier.
Il réalise des commandes ponctuelles pour la ville de Bruges tout en continuant ses travaux pour le duc.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bruges sur ce lien !


Cette place, entourée par un long alignement de bâtisses bourgeoises aux pignons triangulaires en escaliers, accueille une statue du peintre.
Bordée par 2 arbres, la statue de Bronze de plus de 2 mètres tourne le dos au canal.


La place Jan van Eyck est une petite place pavée au bout d’un canal au Nord de la cité.
Les bateaux marchands accostaient à cet endroit.
Une taxe de péage était alors prélevée de même qu’une commission sur chaque transaction.
Le lieu était au centre de la vie marchande de Bruges.


Au Moyen Âge, cette place était le Manhattan de la Bruges bourguignonne.
C'était un port animé où des commerçants passionnés originaires de toute l'Europe se réunissaient et où vous pouviez entendre toutes les langues imaginables.


À l’extrémité de la place, une église richement décorée avec sculptures et nombreuses fenêtre attire le regard.
Cette église a pris elle aussi le nom du peintre.


Aujourd'hui, cette place est majestueusement dominée par la statue du maître de renommée mondiale Jan van Eyck et permet d’accéder à des quartiers ouvriers tranquilles et paisibles.


Plutôt délaissée, à tort, par les touristes, cette place est une des plus jolies de Bruges.


À bientôt pour la suite de cette balade !



Nous vous proposons, aujourd'hui, une petit gourmandise qui vous apportera un peu de douceur!

Aujourd'hui, je cuisine la tarte aux pommes et à la cannelle.


Les ingrédients pour cette recette:

-une pâte feuilletée
-pommes
-100g de sucre
-1 cc de cannelle
-2 oeufs
-1 brique de crème fraîche
-1 cs d'alcool de mirabelle
-1 paquet de sucre vanillé
-2cs d'amandes effilées


Foncez un moule à tarte avec la pâte feuilletée.
Piquez-en le fond avec une fourchette.


Pelez, lavez et coupez les pommes en quartiers.
Saupoudrez-les avec les 100g de sucre et la cannelle.
Mélangez délicatement.
Puis disposez-les harmonieusement sur la pâte.


Préparez votre crème.
Dans un saladier, mélangez les oeufs battus en omelette, la crème, le sucre vanillé et l'alcool de mirabelle.
Versez cette crème sur les pommes.

Mettez votre tarte à cuire dans le four à 220° pendant 30 à 40 minutes (+ou-selon le four).

10 minutes avant la fin de cuisson, parsemez la tarte d'amandes effilées et poursuivez la cuisson.


Bonne dégustation!

Vous pouvez retrouver d'autres idées "tartes" sur ce lien.
 
Vous pouvez retrouver mes idées "coups de coeur" sur ce lien.



Des pâtes cuites, un peu de jambon et de gruyère, un bouquet de persil....ce soir nous mangeons une salade de pâtes bien gourmande !


Les ingrédients pour cette recette:
 
-un restant de pâtes cuites
-125g de dés de jambon
-125g d'emmental coupé en dés
-2 tomates
-2 oeufs durs
-huile d'olive, melfor, vinaigre balsamique, moutarde
-persil


Faites cuire les oeufs, écalez-les et coupez-les en lamelles.
Lavez les tomates et coupez-les en dés.
Coupez l'emmental en dés.
Lavez et hachez le persil.
Prenez un saladier et préparez la vinaigrette.
Disposez-y tous les ingrédients et mélangez délicatement.


Réservez au frais jusqu'au moment de la dégustation!

Bon appétit !

Vous pouvez retrouver d'autres idées "salades" sur ce lien.




Bruges, en Belgique, fait partie de ces villes-états qui, de part leur passé particulièrement riche et un souci de préservation de leur patrimoine, ont réussi le défi de faire cohabiter vie moderne et  passé.
 
Poursuivons notre balade-découverte de cette cité au riche patrimoine !
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bruges sur ce lien !


La longue période de torpeur qu'a connu la ville après la Renaissance a permis à l'essentiel de son tissu urbain médiéval et à une bonne partie de ses monuments anciens de rester préservés.


La « belle endormie » est alors apparue aux 19 et 20e  siècles comme l'un des joyaux du patrimoine européen.


Ce patrimoine ancien a été méticuleusement restauré et mis en valeur.


Une architecture néogothique de qualité s'est aussi développée parallèlement, faisant véritablement renaître le style local et redonnant au centre historique un aspect médiéval plus complet.


Musée du chocolat !
Le musée du chocolat est situé dans le bâtiment "Huis de Crone" du 16e siècle sur la Sint-Jansplein dans le centre de Bruges.
Ce bâtiment était à l'origine la maison d'une taverne à vin.
Il a ensuite abrité une boulangerie et, plus récemment, un atelier de fabrication de meubles.


La Grand-Place est la grand-place de la ville belge de Bruges.
La place, située en plein cœur du centre-ville couvre une superficie de 1 hectare.
Au sud de la Grand-Place se trouve le monument principal de la ville, le beffroi de Bruges, datant du XIIᵉ siècle.


Place Jan van Eyckplein !
Au Moyen Âge, cette place était le Manhattan de la Bruges bourguignonne. Un port animé où des commerçants passionnés originaires de toute l'Europe se réunissaient et où vous pouviez entendre toutes les langues imaginables.


La ville conserve de cette époque une architecture riche et maîtrisée aux finitions discrètes et élégantes.


Huis Ter Beurze, Maison de la famille Van der Beurse !
La famille Ter Beurse y exploitait une auberge et des opérations de change y étaient organisées. C’est ainsi qu’est né le mot ‘beurs’ (bourse en français), un mot qui s’est répandu dans le monde entier.


Musée de la frite !
Il n’existait à ce jour aucun Frietmuseum ou musée de la frite au monde, et le Frietmuseum de Bruges est donc le seul et unique musée de la frite.


L'église-halle Saint-Jacques, de style gothique, est située dans le quartier Steenstraatkwartier.
Une chapelle Saint-Jacques du 12e siècle qui devient église de la paroisse Sint-Jakobs, fut agrandie et transformée au 16e siècle.
 
À bientôt pour la suite de cette balade !



PIZZA TEXANE

 21/05/2022
Essayer, c'est l'adopter !
 
Aujourd'hui, je cuisine une pizza texane !


Les ingrédients pour cette recette:
 
-1 pâte à pizza
-200g de coulis de tomate
-1 boule de mozzarella
-200g de viande hachée
-paprika
-3 ou 4 rondelles de salami
-1 ou 2 poivrons dans l'huile
-quelques olives
-sauce barbecue


Faites revenir le hachis de viande dans une poêle avec un peu d'huile d'olive pendant une dizaine de minutes. Saupoudrez de paprika.
Étalez la pâte à pizza sur la plaque du four.
Recouvrez-la de sauce tomate, puis de la viande hachée.
Ajoutez les poivrons, le salami coupé en lamelles et les olives.
Terminez par la mozzarella coupée en fines tranches.


Faites cuire votre pizza dans un four à 220° pendant 15 à 20 minutes (+ou- selon le four).
Juste avant de servir étalez de la sauce barbecue sur la pizza et dégustez sans attendre !
Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autres recettes de pizzas sur ce lien.



Bien que la région de Bruges fût déjà occupée du temps des Romains, le nom de Bruges est apparu pour la première fois au 9e  siècle, peut-être dérivé de l’ancien allemand « brugj », qui signifie « embarcadère ».
L’histoire de Bruges est étroitement liée à la mer tant l’eau a joué un rôle crucial dans son développement.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bruges sur ce lien !


En raison de son emplacement favorable et de sa communication avec la mer, la ville de Bruges s’est développée au début du Moyen Âge en un port commercial international et florissant.


La ville fortifiée est devenue un puissant bastion politique grâce à la présence des comtes flamands qui administraient le comté de Flandre depuis Bruges.


Au 13e siècle, Bruges pouvait s’enorgueillir d’être le centre commercial le plus important du nord-ouest de l’Europe.


Des marchands de toute l’Europe s’y sont installés et la toute première bourse du monde y voit le jour.
Les activités boursières se déroulaient sur une place devant l’immeuble appartenant à une famille de courtiers brugeois, les Van der Beurse.
C’est ainsi que leur nom est lié à tout jamais aux activités financières (« Beurs » signifiant « bourse » en français).


La ville a continué de prospérer et au 15e siècle, son âge d’or, les affaires étaient encore plus florissantes.
La Flandre appartenait au royaume des ducs bourguignons depuis la fin du 14e siècle.
Ces derniers agrandirent leur résidence à Bruges, en sorte que la ville est rapidement devenue une destination culturelle très prisée.


Outre les draps traditionnels, de nombreux produits de luxe y étaient fabriqués et vendus.
Des peintres célèbres tels que Jan van Eyck et Hans Memling – les grands primitifs flamands – y installent leurs ateliers.


L’émulation artistique bat son plein et outre quantité de magnifiques églises et de maisons des nations uniques au monde, c’est également l’époque où l’Hôtel de ville monumental est achevé.
L’essor de Bruges paraît illimité.
 
À bientôt pour la suite de notre balade à Bruges.



Le Beffroi de Bruges est une haute tour médiévale surmontant la Halle aux draps sur la Grand-Place de la ville de Bruges, dans la province de Flandre occidentale en Belgique.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bruges sur ce lien !


Ce monument civil, construit en plusieurs étapes du 13e au 15e siècle, fut le symbole de l'indépendance communale de Bruges, importante cité commerçante au Moyen Âge.
Il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO avec d'autres beffrois de Belgique et de France.

Le Beffroi, d'une hauteur de 83 mètres, est légèrement incliné vers la gauche depuis plus de quatre siècles.

Pour parvenir au sommet il faut monter 366 marches.

Le carillon comporte 47 cloches petites et grandes.



Les halles se trouvant sous la tour avaient une fonction commerciale.
Elles étaient composées de plusieurs salles où les artisans, avec l'aval de la ville, commercialisaient leurs produits.


Au deuxième étage se trouvait une chambre forte (la salle du Trésor) et les archives de la ville.
Les comptes annuels datant d'après 1281 sont tous conservés. Ils étaient rédigés en latin jusqu'en 1300, puis en langue populaire au-delà de cette date.


Les lois et règlements de la ville furent proclamés du haut du balcon situé au-dessus de la porte d'entrée devant le peuple invité au rassemblement par la cloche du beffroi et furent appelés « Hallegeboden » (en néerlandais : les bans des Halles).

En plus de porter l'horloge officielle et le carillon de la ville, la tour servait aussi de tour de garde pour déceler les incendies en ville.

À bientôt pour la suite de notre balade à Bruges !




CROQUE À L'ITALIENNE

 19/05/2022
Envie d'un voyage gourmand ? Je vous propose, aujourd'hui, un croque à l'italienne dont vous me direz des nouvelles !


Les ingrédients pour cette recette:
 
-pain de mie
-mozzarella
-jambon de pays
-coulis de tomate


Tartinez une tranche de pain de mie sur deux de coulis de tomate.
Déposez quelques rondelles de mozzarelle par-dessus puis une tranche de jambon de pays.
Recouvrez de pain de mie.
Enfin, laissez cuire doucement dans votre appareil à croques.


Dégustez vos croques tièdes...c'est un petit délice !

Bon appétit!

Vous pouvez retrouver d'autre idées "croques et casse-croûte" sur ce lien.




Après avoir fait un arrêt du côté des moulins de Kruistves, porte Sainte-Croix, notre balade à Bruges a débuté au niveau de la fontaine T'Zand, place Le Sablon.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Bruges sur ce lien !



La fontaine de la place Le Sablon (t’Zand) est pour le moins impressionnante.


Cette œuvre du couple d’artistes Stephan Depuydt et Livia Canestrano évoquent des pans de l’Histoire de Bruges.


Quatre groupes de statues représentent les sujets suivants:


- les cyclistes : expression de la jeunesse et de l'espoir de l'avenir


- les baigneuses : 4 femmes qui symbolisent les villes flamandes de Gand, Anvers, Courtrai et Bruges


- paysages des flandres : représentation abstraite du plat pays et de son caractère agraire


- les pêcheurs : révèle les liens séculaires entre Bruges et la mer

Nous remarquons aussi une représentation de Nele et Tijl Uilenspiegel, le héros-bouffon légendaire, assis sur une colonne. C'est un personnage farceur du nord de l’Allemagne qui a inspiré des poètes, écrivains et musiciens comme un être qui a l’habitude de prendre les expressions figurées au pied de la lettre.

À bientôt pour la suite de cette balade !




Une manière savoureuse de déguster un filet mignon de porc....cuisinez-le au fromage et vous m'en direz des nouvelles !


Les ingrédients pour cette recette:
 
-1 filet mignon de porc
-300ml de purée de tomates
-20cl de vin blanc
-emmental en tranches fines
-beurre
-sel, 4 épices, origan


Faites chauffer un peu de beurre dans une sauteuse et faites-y revenir le filet mignon de tous les côtés.
Retournez-le régulièrement sur feu moyen et ce pendant 30 minutes environ.
Au bout de ce temps, coupez-le en rondelles régulières.


Placez les rondelles dans la sauteuse.
Saupoudrez d'origan, de sel et de 4 épices et versez le vin blanc.
Laissez évaporer le vin blanc tout en retournant la viande régulièrement pour qu'elle soit bien imprégnée.


Versez la purée de tomates puis disposez les tranches de fromage par-dessus.
Couvrez, attendez que le fromage fonde....c'est prêt !


J'ai accompagné mon filet mignon au fromage d'une purée de carotteet pommes de terre et d'une poêlée de champignons de Paris.
 
Bon appétit !
 
Vous pouvez retrouver d'autres recettes de filets mignons sur ce lien.
 



Bruges, capitale de la Flandre-Occidentale au nord-ouest de la Belgique, se distingue par ses canaux, ses rues pavées et ses bâtiments médiévaux.
 
Aujourd'hui, je commence une nouvelle série dans mes "balades", une série consacrée à Bruges, en Belgique !
 
Cet article servira de récapitulatif à cette balade:
 
-Les moulins de Buiten Kruistvest et Porte  Sainte-Croix (ici)
-La fontaine T'Zand, place Le Sablon (voir le lien)
-Le beffroi (voir le lien)
-Balade en ville et un peu d'histoire (voir le lien)
-Balade en ville et un peu d'histoire (II) (voir le lien)
-Place Jan van Eyck (voir le lien)
-L'Hôtel de ville (voir le lien)
-Les canaux de Bruges (voir le lien)
-Balade en bateau (voir le lien)
-Maisons-Dieu (voir le lien)
-Béguinage de Bruges (voir le lien)
-Basilique du Saint-Sang (voir le lien)
-Église Notre-Dame (voir le lien)
-Place du Bourg (voir le lien)
-Hôtel de ville (voir le lien)
-Cathédrale Saint-Sauveur (voir le lien)
 
Je vous invite à voir ou à revoir nos balades en Belgique sur ce lien !

Belle balade !



Le Kruisvest est une agréable promenade bordée de peupliers et autres arbres majestueux, le long du canal circulaire autour de Bruges.
Le 'Kruisvest' fait partie de la ceinture verte  autour de la ville.


Au 16ème siècle, une trentaine de moulins à vent au moins s'alignait le long de cette ancienne ligne de défense de Bruges.
Au fil du temps, surtout à partir du 18ème siècle, ces moulins furent abandonnés et disparurent les uns après les autres, lorsque la demande en pain commença à faiblir suite à l'arrivée de la pomme de terre dans la région.


Il reste quatre moulins qui ont tous été restaurés par la Ville de Bruges.


L'ancienne Kruispoort (Porte Sainte-Croix) fut construite simultanément à la deuxième fortification (1297-1304) et déjà reconstruite en 1366.
Filips van Artevelde détruisit cette porte lors de la prise de la ville avec la milice gantoise en 1382.
Une troisième porte fut construite en 1400.


Seules les deux tours massives et leur passage étroit ainsi que deux tourelles octogonales furent préservées.
Charles Quint, Napoléon et l'armée allemande entrèrent dans Bruges par cette porte.

À bientôt pour la suite de cette balade !



<< 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :