Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 8 012 161
Nombre de commentaires : 28 479
Nombre d'articles : 2 660
Dernière màj le 12/04/2021
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Les morilles sont enfin arrivées; ce sont nos champignons préférés.
Pour que ces morilles sortent de terre, il leur faut un peu de chaleur et un peu d'humidité! Et, en 2 semaines, nous avons eu plus que cela, car nous avons eu les quatre saisons;(un peu dans le désordre! lol) printemps, été, hiver...et automne ce dernier week-end! De quoi être déboussolé, mais non, les morilles ont dû apprécier, car elles sont là.
Et voici la jolie petite récolte de JC.



Pour accommoder ces premières morilles, j'ai seulement fait une sauce à la crème fraîche avec une petite échalote; il n'en faut pas plus pour rendre festive une simple entrecôte!
Un petit reste? Rien de tel pour améliorer une tourte à la volaille!












Vous connaissez certainement, quant à moi, c'est la première fois que je vois ces jacinthes aux multi-fleurettes... quadruples!



Alors que l'on connait plutôt celle-ci...



Celles-ci offrent une hampe florale extrèmement fournie de ces fleurettes aux multiples 'pétales'; elles sont magnifiques!




J'en profite pour vous montrer mes tulipes 'doubles'...




Je vous souhaite une bonne journée!





Presque furtif cet épisode; juste le temps de prendre quelques photos...dire qu'il y a quelques jours, on se croyait presqu'en été!

Depuis la fenêtre de ma cuisine;




Dans le jardin, tout se confond ; les gros flocons de neige, les fleurs du mirabellier...




et celles du cerisier...



Les fleurs qui ont déja subi les gelées du matin se demandent ce qui leur tombe sur la tête...





Mon petit rhodo...














et à peine 20 minutes plus tard, le ciel est redevenu printanier...c'était une bonne giboulée de mars en retard...une giboulée de neige!











Pas de Pâques au tison! Bien sûr, il faisait bien frisquet après les journées estivales de la semaine dernière; malgré tout, la journée était bien ensoleillée en ce jour de Pâques!
Les fruitiers sont superbes; le mirabellier est une vraie splendeur!



Le cerisier aussi; j'espère qu'ils ne souffriront pas avec les petites gelées prévues ces prochains jours...



Et heureusement, le cloche n'est pas restée confinée à Rome!
Pas de grandes réunions familiales cette année encore; mais nous nous sommes arrangés pour que Lisa (8 ans) et sa petite cousine Gabrielle (2 ans et demi) se retrouvent  pour ramasser les chocolats déposés dans les fleurs chez mamie et papi!



En voici un d'ailleurs qui n'a pas apprécié du tout ce soleil...il en a perdu son nez!



Voici une de mes occupations de ces derniers jours; quelques petites cartes brodées pour les petits-enfants...


celles de Lisa et de Gabrielle...


Le petit dessert du jour; simple et bon; des crèmes au chocolat surmontées de chantilly et de fraises... après un repas très traditionnel; asperges et gigot ! 



Bonne soirée à vous qui passez chez moi!









J'avais posté cet article...le 1er Avril!

Après les masques... voici les bottines pour les chiens!

Je viens de lire ceci dans le journal régional; rappelez-vous au début du confinement, bizarrement, les chiens avaient de plus en plus besoin de sortir pour faire leur petit pipi...surtout en ville! Celà amusait tout le monde...jusqu'à un certain point! Effectivement, il y a quelques semaines, des vétérinaires ont tiré la sonnette d'alarme, ils se sont aperçus que de nombreux maîtres amenaient leur animal de compagnie en consultatation car ils avaient les coussinets abîmés, craquelés, à vif...donc, ces vétérinaires demandent dorénavant que l'on sortent les chiens...bottés...les maîtres masqués et les chiens bottés!
J'avoue que ça me laisse perplexe...et j'aimerais savoir ce que vous en pensez?







Voici mon casier d'imprimeur; sur une idée de La Guillaumette qui avait fait le sien sur le thème de la mer; j'ai brodé le mien sur le thème de la campagne et en monochrome!

Pour celles que seraient intéressées, en suivant ce lien, vous retrouverez les étapes pour remplir ce casier!





En cette période de confinement...plus ou moins déconfinée (lol), nous sommes tout de même dans une région où nos sorties ne doivent pas dépasser les 10 km autour du domicile, c'est donc logique de rêver à d'autres horizons; et je n'ai d'autres choix que de feuilleter mon dernier album de vacances; ce sont donc quelques photos d'alsace que je vous montrerai aujourd'hui...des photos prises en septembre dernier, un peu au hasard... sans but précis...
Et c'est à Eguishem que je vous emmème flâner cet après-midi, c'est un charmant village typiquement alsacien avec ses anciennes demeures aux couleurs vives et aux façades à colombages, Eguisheim est situé à quelques km de Colmar et est une étape incontournable lors d'un séjour en Alsace; il se situe sur la route ds vins!

Au hasard de notre balade...


















Une boite à livres originale! Je pense à Dely en prenant la photo!




Toujours au hasard de nos balades; nous voici maintenant à Munster, avec ces  cloches prises à la maison du fromage!





toujours à Munster...




de jolies fresques en trompe l'œil prises sur la devanture de la pharmacie; toujours à Munster...





et de belles enseignes...










A vous qui passez par ici; bon week-end, et prenez bien soin de vous!

Une promenade dans Colmar; suivez
ce LIEN.
Ribeauvillé? C'est ICI!
Riquewihr? C'est ICI!
Le château du Haut-Koenigsbourg? C'est ici!
Une sortie en Allemagne? direction Fribourg! C'est ICI!
Un autre village, particulièrement charmant et très fleuri; que j'ai particulièrement aimé, même s'il est moins connu; Turckheim.
; ICI.




Après avoir vu le paon faire la roue auprès de sa belle sur le blog de Dely; c'est ICI...j'ai pensé à ces photos prises en Alsace, dans un parc, en septembre dernier.
Donc, après sa queue, voici sa tête couronnée par une jolie petite aigrette! 



N'est-il pas beau cet oiseau? 



Il n'avait pas voulu faire la roue!!! lol







Mes jolies jacinthes!

 25/03/2021
J'ai beaucoup de jacinthes dans mon jardin, mais elles dégénèrent au fil des années; à l'automne dernier, j'ai donc acheté de nouveaux bulbes, et quelle différence! Ces jacinthes sont superbes!
C'est bizarre; sur une quinzaine de ces nouveaux bulbes de couleurs 'roses' et 'bleus', seules les jacinthes 'roses' sont fleuries pour le moment!




Voici celles qui ont quelques années; elles dégénèrent, mais elles sont toujours aussi odorantes!




Un petit tour parmi les fleurs...



Mon rhododendron en pot...



J'en profite pour vous montrer mon clivia qui égaie mon intérieur!








Une recette que Françoise (La Guillaumette) a mis sur son blog il y a quelques jours, je me suis laissée tenter; ce clafoutis est délicieux!
La recette est ICI, sur le blog de Françoise. 
J'ai mis mi-farine et mi-maïzena.
Françoise a fait ce clafoutis dans son Cake Factory; quant à moi, je l'ai fait cuire au four traditionnel pendant 45 minutes à 180 °.
Une bonne recette à partager!

Le même genre, sans raisins; c'est ICI!









J'ai trouvé cet article dans un 'Maxi-cuisine' hors série, et j'ai pensé qu'il pourrait intéresser quelques-uns (unes) d'entre vous!

Que ferions nous sans ces épices? Elles sont le secret d'un plat raffiné dont elles subliment les saveurs, à condition toutefois de savoir les utiliser et surtout de savoir doser!
Mais en plus, ces racines, graines ou baies séchées, broyées ou moulues, contiennent de précieux nutriments dont certains sont aussi efficaces que des médicaments!




Il faut utiliser ces épices avec parcimonie, en ayant la main légère, quitte à 'ajuster' au fur et à mesure de la cuisson; les épices doivent relever un plat, mais surtout pas en dénaturer le goût!
Un conseil, ne pas les cuire à trop forte température et ne pas mélanger une multitude d'épices sans se soucier des accords!

Aujourd'hui, je vous parlerai de l'ail, , du poivre noir, de la cannelle, du clou de girofle, du curry et du paprika...je vous parlerai d'autres épices dans un prochain article!


L'ail;
Renforce l'immunité.
Cette plante contient de l'allicine, une substance antimicrobienne puissante qui stimule les cellules immunitaires. Des chercheurs britanniques ont constaté lors d'une étude que les participants qui consommaient de l'ail tous les jours guérissaient d'un gros rhume trois jours avant les autres.
Il se marie bien avec les tomates, poivrons, courgettes, champignons, pommes de terre, haricots verts, porc...entre autres!

Le poivre noir;
Il empêche les reflux gastriques.
Le poivre noir stimule les papilles, ce qui favorise la production d'acide hydrochlorique dans l'estomac. Cette sbbstance accélère la décomposition des protéines et d'autres composants de l'alimentation, ce qui prévient les brûlures d'estomac et les indigestions.
Il se marie bien, entre autres, avec le chèvre, les œufs, les fraises, le bœuf et les biscuits salés...

La cannelle;
Prévient les infections urinaire.
Des chercheurs allemands ont découvert que l'huile cinnamaldéhyde contenue dans cette écorce séchée tue 99,5 % des bactéries E.Coli présentes dans le tract urinaire et responsables des infections à répétiton. D'autres études ont montré que cette épice éradique également le Candida albicans, champignon responsable des candidoses.
Elle se marie bien, entre autres, avec l'agneau, le chocolat, les noix, les laitages, les pommes, la pâtisserie...


Les clous de girofle
Stimulent le métabolisme
Le manganèse contenu dans ces clous stimulent la fonction de la thyroïde en accélérant la conversion de l'hormone inactive thyroxine en hormone active triiodothyronine. Le résultat; une compression de graisse plus rapide, plus d'énergie et une meilleure humeur.
Ils se marient bien, entre autres, avec le bœuf, le jambon, les haricots blancs, les oranges...et en général, avec toutes les daubes et ragoûts!

Le curry
soulage les articulations douloureuses 
La curcumine contenue dans ce mélange d'épices freine la production de prostaglandine E2, un composant inflammatoire qui rend les nerfs hypersensibles.Selon des chercheurs allemands, elle soulagerait les articulations et les douleurs musculaires aussi bien que les médicaments.
Il se marie bien entre autres, avec le poulet, le bœuf, les pommes de terre, le potiron, les mangues, le chou blanc...

Le paprika;
agit sur les maux de tête
Cette poudre rouge est riche en salycilique, la substance active de l'aspirine.Des chercheurs écossais suggèrent qu'une portion quotidienne de paprika peut soulager les maux de tête bien mieux que les médicaments et, surtout, sans aucun effet secondaire!
Il se marie bien, entre autres, avec le poulet, les pommes de terre, le fromage blanc, les champignons...





Profitez plus longtemps de vos épices; même si les petites étagères installées dans votre cuisine, bien en vue, peuvent être très décoratives, elles ne sont pas la bonne façon de conserver ces épices; il vaut mieux les conserver dans des pots bien fermés, à l'intérieur d'un placard, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.
Pour vérifier si elles sont encore bonnes, fiez-vous à votre nez et à vos papilles; si une épice ne dégage plus aucun arôme, elle est périmée. Elle n'est pas nocive, mais elle n'a plus aucun intérêt gustatif et nutritionnel.





Voilà, tout comme moi, peut-être en avez-vous appris un peu plus sur ces épices...Dans un prochain article; je vous parlerai du fenouil, des graines de moutarde, de la coriandre, du cumin, du gingembre et du piment rouge.


Toutes les photos viennent d'internet.









J'ai utilisé des dos de cabillaud pour réaliser ce plat, mais n'importe quel poisson blanc fera l'affaire!

Pour 2 dos de cabillaud;
- 40 g de chapelure
- 10 cl de vin blanc
- 1 ou 2 cuillères à soupe de jus de citron (selon votre goût)
- 3 échalotes
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à soupe de persil hâché
- sel, poivre, huile d'olive (ou autre!)
Emincez les échalotes et hâchez finement la gousse d'ail, faites fondre le tout dans un filet d'huile dans une poèle, sans laisser colorer pendant 3 minutes environ, ajoutez le vin blanc et le jus de citron, poursuivez la cuisson 3 à 4 minutes en laissant ce jus s'évaporer.
Dans un bol, mélez la chapelure avec le persil, et ajoutez ce mélange à la première préparation, salez et poivez à votre convenance.
Déposez vos morceaux de poisson dans un plat beurré allant au four,, ajoutez un peu de sel et de poivre, et répartissez la préparation dessus.
Ajoutez un filet d'huile d'olive sur le tout, ou quelques petits morceaux de beurre.




Enfournez 25 à 30 minutes à 180°...le temps de cuisson dépend de l'épaisseur des morceaux de poisson.



Bon appétit!








Il y a quelques temps, j'avais décidé de vous parler du langage des fleurs; je continue donc aujourd'hui avec la jolie petite pâquerette:

 



Mais savez-vous d'oû vient l'idée de ce langage? Voici ce que j'ai trouvé sur le net:
L'idée des messages floraux vient à l'origine des harems ottomans. Le langage des fleurs serait né au Moyen-Orient, appelé 'Sélam', il aurait été inventé par les femmes vivant dans ces harems. 
Message codé; 
Pour la petite histoire, la fille d'un pacha, la belle Axiani, aurait dit-on imaginé ce subterfuge floral pour échanger des mots doux avec son soupirant fort démuni : le nom des fleurs et leur disposition exprimaient un sentiment secret ou une pensée.
Ainsi, par ce langage des fleurs qu'ils s'inventèrent, les deux tourtereaux purent-ils communiquer. A noter que si, à l'origine, le mot "selam" signifie "salut", il a aussi par la suite désigné un bouquet de fleurs dont la composition (le type de fleurs et leur arrangement) crypte un message (une tubéreuse dissimulée parmi d'autres variétés signifiant promesse de volupté, par exemple).


Mais revenons au symbole de cette pâquerette;
Symbole d'amour et d'affection, de tendresse absolu, la pâquerette parle toujours d'amour; 'je t'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout'....C'est le bouquet préféré des enfants.

La pâquerette blanche symbolise la fidélité:



La pâquerette rose symbolise l'amour, la tendresse...



Bon week-end à vous qui passez chez moi!








Je continue avec mes recettes de pâtisserie faites pendant les dernières vacances; ce jour-là, j'ai fait un gâteau au chocolat très moelleux et léger! Bien sûr, quand je parle de 'léger'; c'est pour qualifier sa texture, et non pas le nombre de calories (lol); mais ce n'est pas ce qui a perturbé Maël et Axel; après une partie de basket endiablée; ils l'ont trouvé parfait!





Ingrédients pour 8 à 10 parts;
- 200 g de chocolat (au lait ou noir!)
- 180 g de beurre demi-sel
- 120 g de sucre (180 g dans la recette initiale j'ai réduit cette quantité, le chocolat étant déjà bien sucré)
- 50 g de farine
- 50 g de maïzéna
- 1 sachet levure chimique
- 6 œufs

Préchauffer votre four à 180°.
Faites fondre le chocolat avec le beurre.
Séparer le blanc des jaunes d'œufs
Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à blanchiment, incorporez la farine et la maïzéna, (dans laquelle, vous aurez mélangé la levure), ajoutez à cette préparation le chocolat et beurre fondus, mélangez bien pour obtenir une pâte bien homogène.
Battez les blancs en neige, incorporez en fouettant 1/3 de ces blancs battus à la base du gâteau pour la détendre, puis ajoutez le reste de ces blancs très délicatement.
Versez la pâte dans un moule à manqué beurré et fariné, ou recouvert de papier cuisson et enfournez pendant une quarantaine de minutes.




Décorez à votre guise.



Ce gâteau est encore plus gourmand, servi avec une crème anglaise!








Une petite recette savoureuse et très simple à réaliser pour déguster de bons œufs frais; des œufs brouillés au chorizo et au comté.

Pour 4 tartines;
- 4 grandes tranches de pain de campagne grillées
- 16 fines tranches de chorizo (doux ou fort, à votre choix)
- 100 g de comté
- 8 œufs
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- beurre, sel , poivre.

Disposez les tranches de pain grillé sur la plaque du four tapissée de papier cuisson, puis posez 4 tranches de chorizo sur chaque tartine.
Cassez les œufs dans un saladier. 
Faites fondre le beurre dans une poèle à feu moyen,ajoutez les œufs en les mélangeant sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une consistance crémeuse, incorporez la crème fraîche, sel et poivre.
Préchauffez le four en position gril.
Répartissez les œufs brouillés sur le chorizo, puis le comté coupé en lamelles, placez sous le gril, le temps que le fromage fonde, pas plus!
Servez aussitôt.



Je n'ai pas attendu que le fromage gratine, sous peine que les œufs continuent de cuire; des œufs brouillés se mangent très crémeux!








<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :