Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 8 318 591
Nombre de commentaires : 29 209
Nombre d'articles : 2 728
Dernière màj le 30/11/2021
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Aujourd'hui, 30 novembre , un hommage est rendu à Joséphine Baker.
Nous avions visité son château, situé à quelques kilomètres de Sarlat dans le Périgord, en 2015. A l'occasion de cet hommage, j'ai pensé remettre l'article que je lui avais consacré à cette époque en tête de mon blog: celà vous intéressera peut-être...

Quand j'étais gamine, pour moi, Joséphine Baker c'était une dame qui chantait et dansait seulement habillée d'une ceinture en bananes!
Mais, Joséphine Baker, c'était bien plus que cela!
Et quand j'ai su que le château des Milandes était tout près de Sarlat, j'ai voulu le visiter!
Ce château se trouve exactement à Castelnaut-la-Chapelle, en Dordogne.
Construit en 1489 et situé dans le Périgord, Joséphine en fît l'acquisition en 1947 et elle y vécût jusqu'en 1968.
Ce domaine abrite depuis 2001, un musée consacré à cette chanteuse et meneuse de revue, née en 1906 dans le Missouri. 
 


Le château des Milandes fût donc sa propriété de 1947 à 1968, elle y vécût avec son époux Jo Bouillon et les 12 enfants qu'elle adopta.
Elle acheta non seulement ce château, mais une partie du village, qui lui doit d'ailleurs l'installation de l'électricité, de l'eau courante et de nombreuses routes.
Ce château possède un très beau parc où tous ses enfants pouvaient s'ébattre entourés d'amour ...
Elle voulait faire de cet endroit un lieu de fraternité et de joie, elle qui avait tant souffert de racisme aux Etats-Unis...

 


Elle se plaisait tant en France, que pour elle, faire de la résistance pendant la seconde guerre mondiale était une évidence; c'était une façon de remercier ce pays qui l'avait accueilli et lui avait permis de réaliser son rêve; créer sa tribu 'Arc-en- Ciel' comme elle appelait ses enfants de couleurs différentes.
Elle participa donc activement à la résistance en se servant de sa renommée pour glâner des informations.
Elle profitait de ses nombreux déplacements pour délivrer des messages cachés dans ses partitions et ses tenues de scènes.
Elle a été décorée de la légion d'honneur, de la croix de guerre et médaillée de la résistance...

 Photo du net...




On peut visiter 14 pièces meublées dans ce château et y admirer de nombreux objets mythiques comme sa fameuse ceinture en bananes!

Photos prises sur le Net; car elles étaient interdites à l'intérieur. 


On peut aussi admirer une collection de ses nombreuses tenues de scènes dans le grand salon...

 






On visite sa chambre, des chambres d'enfants, des salles de bain ...la salle à manger où elle recevait de nombreux amis et personnalités dont entre autres Jean Gabin et J-C Brialy....

 


On visite aussi la cuisine où elle se barricada au printemps 1969 avant d'être expulsée par ses créanciers, en effet, elle avait englouti tant d'argent dans cette demeure où elle employait un nombreux personnel; sa fortune n'étant pas bien gérée, elle était donc criblée de dettes...
Brigitte Bardot essaie de l'aider en lui envoyant de l'argent, mais elle est beaucoup trop endettée et est obligée de quitter les Milandes qu'elle aimait tant...La vie de château est terminée...
Son mari la quitte...
La princesse de Monaco lui offre un logement à Roquebrune et l'aide à remonter sur scène pour financer les études de ses enfants...
Mais, elle est usée aussi bien physiquement que moralement et elle meurt en avril 1975, à l'âge de 69 ans.
Elle repose au cimetière de Monaco.

La petite église dans le parc... 
 




Pour tout savoir sur la vie de Joséphine Baker; c'est ici.



Il y a quelques jours, j'avais 2 de mes petits-enfants à l'heure du goûter; je leur ai fait ce brownie aux noix de Cyril Lignac. Difficile de faire plus gourmand! La différence ? Ce sont ces noix enrobées de caramel.
Par contre, dans la recette initiale, il ajoute 150 g de sucre; c'est beaucoup trop, je n'en ai mis que 80 g et c'était largement suffisant, les noix étant caramélisées et le chocolat sucré.
D'ailleurs, selon le chocolat utilisé, on peut encore réduire!







- 120 g de beurre mou
- 60 g de chocolat au lait
- 100 g de chocolat noir + 40 g de pépites (à ajouter à la fin)
- 125 g de noix de pécan (j'ai utilisé un mélange; amandes, noix de cajou, noix de pécan et noix de macadénia)
- 2 œufs
- 80 g de sucre (150 g pour C.Lignac) à vous de voir)
- 40 g de farine
- 2 pincées de fleur de sel (inutile si comme moi; vous utilisez du beurre demi-sel)


Pour le caramel:
- 80 g de sucre
- 20 g d'eau.

Préchauffer le four à 180°.



Commencer par faire un caramel; quand il est bien blond, ajoutez-y les fruits secs en mélangeant bien de façon à ce qu'ils soient bien caramélisés, débarrassez-les sur du papier sulfurisé; quand ils sont froids, coupez-les grossièrement en morceaux.
Faites fondre les 2 chocolats avec le beurre mou, réservez.
Dans un saladier, mélangez le sucre avec les œufs jusqu'à blanchiment, ajoutez-y le chocolat et beurre fondus, puis la farine tamisée, ajoutez ensuite les morceaux de fruits secs caramélisées et les pépites de chocolat.



Tapissez un moule carré (20 cm) de papier sulfurisé et versez-y la pâte.
Faites cuire 25 minutes dans votre four préchauffé.
J'ai découpé ce brownie en carrés pour le servir.


Un vrai délice! Je n'ai pas pu m'empêcher d'en manger un tout petit morceau pour voir s'il était réussi! lol











et quelques autres, visités au cours de nos balades dans ce département du Finistère.
Après avoir visité le phare d'Eckmül à Penmarch; (c'est ICI), nous continuons par la visite de ce très joli site qu'est la pointe saint-Mathieu, on peut y admirer le phare construit près des ruines d'une abbaye, visiter le sémaphore avec le mémorial des marins disparus et la chapelle notre dame de Grâce.


Ce phare est un édifice majeur sur cette côte très dangereuse,il rappelle l'histoire des moines qui allumaient un feu en haut d'une tour de l'abbaye pour guider les marins en mer d'Iroise au 13ème siècle. Haut de 37 m (58 m au-dessus du niveau de la mer), il fût construit en 1835 pour cause de délabrement de l'abbaye. Il signale la route à suivre pour entrer dans le goulet de Brest. Inscrit aux monuments historiques, il est électrifié en 1937, automatisé en 1996 et télécontrôlé depuis 2005.



Il offre une vue saisissante sur la pointe du Raz, Ouessant et Molène.













Il se situe sur la commune de Plougonvelin, à quelques km du Conquet.


Voici un autre phare; celui de la tour carrée du phare de 'La Vieille' , située entre la pointe du Raz et l'île de Sein, il signale un passage extrèmement dangereux où les naufrages étaient très fréquents jadis. C'est une véritable nécropole de navires, justement appelée 'Ar Véret'; le cimetière.


Lîle de Sein, au large...



Un autre phare; celui du 'petit minou', il est construit sur une rôche avancée en mer, l'édifice maritime indique la route à suivre pour entrer dans la rade afin de se rendre au port de Brest...Nous l'avons visité sous une météo qui ne se prêtait pas vraiment à s'attarder; ça soufflait fort dans les voiles!!!










Et voici un autre très joli phare; celui du petit port de Sainte Marine, dans le Finistère sud, il se situe à l'embouchure du fleuve Odet, sur la commune de Combrit...Sa construction remonte à 1885, il fût électrifié en 1943, puis endommagé en 1944 par les troupes allemandes. Il est constitué d'une tour carrée surmontée d'une lanterne rouge en métal et accolé à la maison du gardien...





Il est dans un très joli cadre de verdure...




près du petit port de Sainte-Marine ...


face au port de Bénodet...



Une photo du net du phare du minou...

Bon après-midi.





Il vous suffit de choisir la recette qui vous tente le plus et de cliquer sur le lien!
Il n'y a plus qu'à, si vous voulez vous régaler! 
Le velouté aux noix et chorizo? Cliquez sous ce Lien!
Le velouté de potimarron au gorgonzolla et aux noix est ICI!
Celui aux cèpes et potimarron? la recette est 
sous ce lien
Celui- ci est un vrai délice; au potimarron, au jambon de pays et à la crème de comté! C'est ICI!

Mais peut-être, n'avez-vous pas envie de vous mettre au fourneau, mais de connaître tout simplement l'histoire de la soupe, du velouté, du potage, consommé, bisque...peu importe le nom qu'on lui donne, vous saurez tout, tout, tout sur cette bonne soupette en suivant cet autre LIEN!










La ville close de Concarneau est une cité fortifiée du quinzième et seizième siècle construite sur un ïlot. Elle est le cœur historique de la ville qui s'est progressivement développée autour de cet ïlot.
Nous y étions le mois dernier; je vous ai rapportée quelques vues de ce très beau site, à visiter absolument si vous venez dans cette pointe bretonne!































Des petits cakes (ou muffins) réalisés pendant ces dernières vacances, j'ai utilisé du chocolat au lait, mais vous pouvez les réaliser avec le chocolat de votre choix!




 - 100 g de chocolat (+ 1 cinquantaine de grammes pour ajouter dans les petits moules)
- 100 g de sucre (je n'en ai mis que 50 g, le chocolat étant sucré!)
- 100 g de beurre demi-sel (ou doux, selon votre goût)
- 100 g de farine
- 3 œufs

Faites fondre le beurre avec le chocolat.
Dans un saladier, battez les jaunes d'œufs avec le sucre, ajoutez la farine et le mélange fondu 'chocolat-beurre'.
Battez les blancs en neige et ajoutez-les délicatement à votre pâte.
Répartissez cette pâte dans des petites caissettes en papier disposées elles-même dans des moules à muffins, ajoutez un petit carré de chocolat au milieu de votre pâte; j'ai utilisé du chocolat au caramel et à la pointe de sel.



Enfournez une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 210°.



Ces petits cakes sont délicieux et gourmands; ce n'est pas ma petite aide pâtissière (3 ans!) qui vous dira le contraire...n'est ce pas Gaby?? Je dois dire qu'elle a autant aimé la pâte que les gâteaux eux-mêmes!lol






Quelques photos prises au hasard de nos sorties ces derniers mois; il y a des spécimens qui sont si beaux que cela aurait été dommage de ne pas vous les montrer!
















Et voici une leçon de drague...ratée!!!
Une belle illustration de ce qui s'appelle familièrement 'se prendre un râteau'...Alors que Monsieur déploie ses plus beaux atours pour faire la cour à sa belle...






celle-ci s'en fiche royalement et continue sa petite toilette sans même lui accorder un seul regard!




de quoi être rouge de dépit!!! lol



Une petite dernière!






Lors de notre séjour à la pointe bretonne, nous avons visité le phare d'Eckmühl, à Penmarc'h dans le finistère sud. J'y étais venue 4 ou 5 fois, mais je n'avais jamais gravi les 290 marches...il sufisait de se motiver, surtout que j'étais ce jour-là avec 2 amies, nous avons donc grimpé en chœur!!! lol

Ce phare maritime est donc situé sur la pointe saint-Pierre à Penmarc'h.
Il mesure 65 mètres de haut et a 307 marches qui se décomposent ainsi; 5 pour le perron, 272 pour le colimaçon, 13 pour la première lanterne et 17 pour la seconde.
Il sécurise l'une de côtes les plus dangereuses de France, en raison de ses nombreux récifs.
Il a été inauguré en octobre 1897 et doit son nom au titre de noblesse de la donatrice (fille du maréchal d'empire, Louis-Nicolas Davout,prince d'Eckmühl) qui l'a financé en grande partie grâce à un legs fait à sa mort, et cela suite à la victoire d'une bataille napoléonnienne, la marquise voulait que ce nom de triste mémoire soit racheté par les vies sauvées grâce à un phare.
Cette personne avait écrit dans son testament; 'Ma première et plus chère volonté est que ce phare soit élevé sur un terrain solide, granitique, car je veux que ce noble nom reste longtemps béni. Les larmes versées par la fatalité des guerres seront ainsi rachetées par les vies sauvées de la tempête'

Il est entièrement automatisé depuis 2007 et classé monument historique depuis 2011.




La montée nous attend...il faut y aller!
La rampe d'escalier et les décorations sont en bronze poli.


Un vrai colimaçon...je n'ose pas regarder, j'ai un peu le vertige...c'est mon amie qui a pris ces photos!
La tour est entièrement revêtue de plaques d'opaline.







Mais ça valait le coup de crapahuter; une vue pareille se mérite; de son sommet, une vue imprenable sur la baie d'Audierne s'offre à nos yeux.






L'ancien phare datant de 1835 est aujourd'hui un centre de découverte maritime, on peut y voir une exposition relatant l'histoire de ces phares et balises.




Après l'effort...le réconfort! Nous avons dégusté une bonne crêpe, accompagnée d'un verre de cidre sans culpabiliser!!!








Soupe aux moules...

 03/11/2021
ou par ici, la bonne soupe, et ce ne sont pas des paroles en l'air,(lol) cette soupe aux moules et parfumée au safran est un vrai régal!

Pour 3/ 4 bols;
- 1 litre de moules
- 1 verre de vin blanc sec
- 200 g de filet de poisson blanc (j'ai mis du merlan)
- 2 échalotes
- 1 oignon
- 3 gousses d'ail
- 2 carottes
- 1 poireau
- 200 g de tomates concassées
- 40 à 50 cl de bouillon de légumes
- 25 cl de crème fraîche liquide
- 1 dose de safran en poudre
- thym, laurier, persil, sel, poivre, huile d'olive

Nettoyez les moules. Pelez et émincez les échalotes et faites-les revenir dans une cocotte avec de l'huile d'olive, ajoutez les moules, le vin blanc, couvrez et laissez cuire quelques minutes, le temps que les moules s'ouvrent. Retirez du feu et enlevez les moules des coquilles, filtrez le jus de cuisson et réservez-le.
Pelez et émincez l'oignon et l'ail, faites-les fondre dans la cocotte dans un peu d'huile. Pelez et émincez les carottes et le poireau, ajoutez ces légumes dans la cocotte avec les tomates concassées, le jus de cuisson des moules et le bouillon, salez et poivrez à votre convenance, ajoutez le safran et les herbes, portez à ébullition, couvrez et laissez cuire 20 à 25 minutes, il faut que les légumes soient tendres, retirez les herbes, mixez la soupe, puis ajoutez la crème fraîche. Mélangez bien le tout et ajoutez le poisson coupé en tout petits morceaux, laissez mijoter une quinzaine de minutes à feu doux, ajoutez les moules, prolonger la cuisson de quelques minutes et servez bien chaud.
 








Il y avait un peu d'animation dans les rues du village hier après-midi! En effet, le comité de loisirs avait organisé un petit défilé pour les enfants, et ils étaient venus nombreux malgré la pluie!

Heureusement, j'avais prévu des bonbons pour les accueillir!




Pas question d'en perdre un!!!




Ma petite fille de 3 ans n'était pas rassurée du tout en voyant le 'grand méchant loup', même si mamie lui a serré la patte pour lui montrer que c'était un gentil loup!






Bon lundi!





Il me restait pas mal de chocolat de pâques, noël approchant, il était plus plus que temps de les utiliser:
- 250 g de petits œufs fourrés ou non; ou tout autre moulage, (mes œufs
étant fourrés, cela a donc apporté une saveur supplémentaire)
- 80 g de beurre (je n'en ai mis que 50 car ces œufs fourrés sont suffisamment gras, je pense donc que l'on peut encore réduire!)
- 3 œufs
- 100 g de farine
- 1/2 sachet de levure
Vous pouvez ajouter un peu de sucre, selon le chocolat utilisé.
Préchauffer votre four à 180°.
Faites fondre au bain-marie le beurre avec les moulages au chocolat, ajoutez-y les jaunes, la farine et la levure.
Battez les blancs en neige,ajoutez-les à la préparation au chocolat.
Versez dans un moule beurré et fariné (ou tapissé de papier sulfurisé et faites cuire dans le four préchauffé une trentaine de minutes.
Décorez selon votre goût.





J'ai fait ce gâteau il y a quelques jours, il a beaucoup plu aussi bien aux petits qu'aux grands!





Ingrédients; 
- 4 poires
- 125 g de farine
- 100 g de sucre
- 1 sachet de levure
- 200 g de lait concentré non sucré
- 4 œufs
- 3 cuillères à soupe de rhum ambré
- 125 g de cerneaux de noix, plus quelques-uns pour la déco
- 50 g de beurre
- 200 g de chocolat noir
- le jus d"un demi-citron

Commencer par torréfier les cerneaux de noix, ça vous prendra quelques minutes, mais ça vaut le coup! Les noix ont un arôme plus intense et délicieux!
Il suffit de les déposer sur la plaque du four en les espaçant, et de les glisser dans un four préchauffé à 180° pendant 6 à 8 minutes en surveillant, car ça pourrait brûler très vite! 

Maintenant, passons au gâteau!
Casser le chocolat et faites-le fondre au bain-marie, ajoutez le beurre et mélangez bien pour que ce soit bien lisse.
Epluchez les poires et coupez-les en morceaux, vous pouvez garder quelques lamelles pour la déco, arrosez ces poires avec le jus de citron pour éviter qu'elles noircissent.
Blanchir les jaunes d'œufs avec le sucre, incorporer le chocolat fondu, le lait concentré et le rhum, mélangez bien le tout au fouet électrique ou au robot.
Versez la farine et la levure et continuez à battre pour obtenir une pâte lisse.
Mixer les cerneaux de noix (pas trop fin !) et les incorporer dans la pâte à gâteau, ajoutez ensuite les morceaux de poire.
Monter les blancs en neige et les ajouter délicatement dans la préparation.
Beurrer et fariner un moule à manqué (ou comme moi, dans un moule tapissé de papier sulfurisé), et enfournez dans un un four préchauffé à 180° pendant 40 à 45 minutes.
Je l'ai recouvert de ganache faite avec du chocolat et de la crème fraîche (au pif!) mais c'est facultatif, ce gâteau est délicieux tel-quel ou servi avec de la crème anglaise. 







Merci Marie-Claude

 29/10/2021
pour cette petite carte de cette magnifique région!
Gros bisous.



Nous avons fait une jolie balade ce jour-là à Roscoff et à l'ouest de cette petite ville, sur cette côte rôcheuse et très pittoresque, qui nous a d'ailleurs fait penser à la côte de granit rose dans le département voisin, cet endroit est moins connu, mais aussi très beau, si ce n'est que les rôchers ne sont pas roses!
Je vous invite donc à me suivre en regardant ces photos prises au hasard de cette promenade!

Le clocher de Roscoff:




C'est bien vrai ça!!!




L'ile de Batz; à seulement 15 minutes de traversée.


Nous sommes à Saint-Paul de Léon, au cœur de ce grand potager breton; douceur et humidité; l'idéal pour y cultiver de bons légumes..nous rapporterons des oignons roses de Roscoff!


Nous longeons cette magnifique côte et nous faisons une jolie balade à Cléder, en suivant le GR 34....










Une petite guérite de douanier...



Nous arrivons à Kerlouan, sur le site de Ménéham, qui signifie ''Hameau derrière le mont'.
Un très beau site avec ce corps de garde construit au milieu des rôchers..


Au départ, ce village abritait des douaniers, puis s'installèrent ensuite des habitants vivant de la terre et de la mer.








Notre mode de vie en vacances? Nous partons dans la matinée et nous rentrons en fin d'après-midi. Lors de ces dernières vacances dans le Finistère, nous n'avons pas fait moins de 8 km par jour; en privilégiant le pique-nique pour le repas de midi, après avoir acheté quelques bons produits du terroir, (d'ailleurs, j'ai un bon souvenir de cette bonne andouille de Guéméné! lol)
Et quand nous trouvons ce genre d'endroit, nous nous disons que celà vaut bien n'importe quel resto!









Risotto au safran.

 19/10/2021
Ce risotto accompagnera parfaitement du poisson...ou de grosses crevettes grillées!

Ingrédients et recette; 
- 250 g de riz rond spécial risotto
- 1 dose de safran
- 1 oignon
- 100 g de lardons maigres
- 60 g de parmesan râpé
- 80 à 90 cl de bouillon de poisson (fait avec du fumet)
- 15 cl de vin blanc sec
- huile d'olive, sel, poivre

Faites blanchir les lardons 1 minute dans de l'eau bouillante et égouttez-les. Pelez l'oignon et émincez-le.
Portez le bouillon à ébullition avec le safran, maintenez à petits frémissements pour qu'il reste chaud.
Dans une sauteuse, faites chauffer l'huile à feu moyen et faites-y rissoler les lardons et l'oignon pendant quelques minutes en remuant, incorporez le riz et mélangez bien pour enrober les grains d'huile, ajoutez le vin blanc et faites le évaporer. Versez ensuite 1 louche de bouillon et laissez cuire à feu doux en remuant jusqu'à ce que ce bouillon soit absorbé par le riz, poursuivez la cuisson en ajoutant le bouillon louche après louche, jusqu'à ce que le riz soit cuit.
Ajoutez au risotto le parmesan, salez et poivrez si besoin, à votre convenance.
Servez aussitôt.








<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :