Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 881 694
Nombre de commentaires : 9 537
Nombre d'articles : 855
Dernière màj le 14/09/2019
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

La Main à la Pâte (suite)

 05/05/2012
Suite à mon précédent article, Clic !

et à la demande de quelques lecteurs que je remercie ici pour l'intérêt qu'ils portent à mes articles, voici ma recette de "pain  maison", à l'ancienne.


MA RECETTE

La farine :
T 110  ou T 80 - Bio (j'aime bien la T 110)

LE LEVAIN

Jour 1
Matin
Dans un bocal :
-150 g de farine  
-150 g eau
-1 larmichette de miel
Remuer avec un fouet
Couvrir avec un linge tenu par un élastique
Tenir en un lieu à température suffisante et constante  (pas de courants d’air !)

Soir
Bien remuer

Jour 2
Bien remuer matin et soir

Jour 3
Idem

Au soir du jour 3, le levain doit commencer à « buller » et à avoir une bonne odeur caractéristique.
Il se peut qu’un jour supplémentaire soit nécessaire.

Tout ça semble compliqué, mais on ne fait le levain qu’une seule fois !
Ensuite, on réservera un peu de pâte à chaque fournée pour ensemencer la fournée suivante !


LE PAIN

Le soir du jour  3 :   Rafraîchir le levain
Explication :
On en jette la moitié….hé oui, mais cela ne se reproduira plus, car on est sur le premier levain cultivé !
Ajouter au levain restant dans le bocal 150 gr de farine et 200 gr d’eau , bien mélanger à l'aide d'un fouet, et placer le bocal couvert d’un linge à température suffisante et constante pour toute la nuit.

Le matin du jour 4
Placer le levain dans une grande terrine ou saladier
Le fouetter énergiquement, jusqu'à ce qu'il soit bien "bulleux".

Ajouter 800  gr de farine  et 600 gr d’eau
Pétrir 20 mn, en ajoutant progressivement un peu de farine en cours de pétrissage (jusqu'à obtention de la consistance souhaitée,  pâte élastique et non collante)

Sur un plan de travail fariné, déposer la pâte, finir de la pétrir, l’aplatir et la replier deux fois pour emprisonner de l’air,  puis constituer une boule, que l’on replace dans le saladier nettoyé, légèrement huilé et fariné.
Couvrir d’un linge humide
Laisse reposer et pousser 4 à 5 heures (attention : température suffisante, et pas de courants d’air !)

Au bout de ce temps, la pâte a doublé.

La déposer sur le plan de travail fariné, l’aplatir et la replier une fois ou deux.
Réserver une boule de la taille d’un gros œuf, qui sera le levain pour la fois d’après !
Façonner la pâte en 2 pâtons ou en une boule (j’utilise parfois des moules à cake)
 
Pendant ce temps, le four a été porté à 250°, et une petite jatte pleine d’eau y a été placée, pour donner de la vapeur pendant cuisson.

Quand le four est chaud, pratiquer de belles incisions sur les pâtons ou la miche, et enfourner !

Au  bout de 30 minutes, réduire la chaleur à 200°, puis au bout de 10 mn supplémentaires, couper le four, laisser le pain encore 10 minutes au four. (total   50 minutes - à adapter en fonction de chaque four!)

Sortir le pain, le déposer sur une grille (après l’avoir démoulé) et attendre un peu avant de déguster (c’est difficile, car ça sent trop bon !)


Et  après ?

La boule de pâte réservée a été  mise dans son bocal nettoyé, recouvert de son linge et placé au frais jusqu’à la prochaine fois ! ce levain peut se garder 8 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

La veille au soir de la fournée suivante, on le rafraîchit, en lui ajoutant 150 gr de farine et 200 gr d’eau et on reprend à l’étape  Rafraîchir le levain.


Voili voilou ! ça parait compliqué, mais au bout de quelques fois, le rythme est pris et ça roule tout seul !




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :