Les blogs
du village
Variété culinaire

Variété culinaire

Le plaisir de découvrir de nouveaux goûts

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 662 989
Nombre de commentaires : 122
Nombre d'articles : 126
Dernière màj le 11/05/2012
Blog créé le 10/07/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Avec Aurélie, on est toujours prêt à goûter de nouvelles cuisines et les produits du terroir. Ce blog est là pour vous faire découvrir tous ces produits

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >>

Tranches au caramel

 24/09/2008
Voici la recette d'un gâteau au caramel qui rencontre toujours son petit succès.
Ingrédients
125g de farine à levure incorporée
90g de noix de coco râpée
125g de sucre
125g de beurre

Pour le caramel
Une petite boite de lait concentré sucré (400g)
20g de beurre
2cs de sirop de sucre de canne

Pour le glaçage
150g de chocolat noir
20g de végétaline

Préparation
Ce gâteau se fait en trois étapes : la pâte, le caramel et le glaçage.

On commence par préparer le moule. Il faut le beurrer et le tapisser de papier sulfurisée pour faciliter le démoulage ultérieur.

Préchauffer le four à 180°.

Mélangé dans un grand saladier la farine, la noix de coco, le sucre et le beurre. Remplissez le moule en tassant bien et placez au four 10 à 15mn. Il faut que la pâte ait dorée. Laissez ensuite refroidir.

Pendant ce temps, nous allons préparé le caramel. Mélangez le lait, le beurre et le sirop de sucre de canne dans une petite casserole et portez à ébullition en ne cessant jamais de remuer. Quand c'est arrivé à ébullition, continuez à faire cuire encore 4/5mn, jusqu'à atteindre une belle couleur de caramel doré.

Lorsque le caramel est prêt, le verser sur la pâte et remettre au four 10mn, puis laissez refroidir.

Il ne nous reste plus qu'à faire le glaçage au chocolat. Pour cela, mélangé le chocolat et la végétaline dans un bol et faite chauffer soit au bain marie, soit au micro-onde. Mélangé avec une cuillère en bois et napper votre caramel avec.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire quelques rayures avec un couteau sur le nappage pour votre décoration.

Il faut ensuite laissez durcir le nappage au frigidaire quelques minutes. Quand le gâteau est bien froid, vous pouvez le démouler et en couper des petites parts.

Je vous conseille de faire les parts assez petites car ce gâteau est très bourratif


Le champ étant posé, il reste la dernière étape, le montage.

Pour la jonction des deux plateaux, nous avons prévu des plaques en métal. Mais nous hésitons toujours à rajouter un pied pour solidifier la structure.

Comme on peut le voir, les caissons servent également de pied. Pour l'instant nous avons mis des livres entre les caissons et le plateaux mais nos avons prévu des plus petits pieds.

Nous les avons déjà achetés mais il faut les recouper et c'est assez délicats. Nous avons donc décidé de voir ça avec le papa d'Aurélie dès que nous le pourrons.

Pour l'instant, nous sommes tout de même très satisfait. Nous ne nous sommes pas trompé dans les mesures (heureusement) et ce nouveau bureau s'intègre parfaitement à notre chambre. Et surtout, les rangements en plus (les caissons), permettrons à Aurélie de moins empiler sur le clavier et la souris (enfin je l'espère ^^). Seul petit point noir, la souris justement ne glisse pas bien sur le plateau, va falloir acheter un tapis.



Maintenant que nous avons nos deux caissons rouges, nous sommes retourné à Leroy Merlin pour commander notre plateau d'aggloméré.

Le produit n'est pas disponible de suite, mais dix jours plus tard, nous sommes de retour en magasin. Notre plateau de 250x125 est arrivé. Nous y faisons couper 2 plateaux plus petits qui rentrerons pile dans l'emplacement prévu. Au final, nous avons plus de chutes que de plateau utilisé. Le reste pourra nous servir à fabrique des tablettes.

Le plateau est de l'aggloméré avec des bords bruts. Nous avons donc acheté du champ noir pour faire les finitions des bords. Nous sommes très satisfait du résultat.



Lassé de notre table nous servant de bureau, nous avions décidé d'attendre la rentrée pour nous mettre en quête du bureau idéal.
Malheureusement, nous avons fini par comprendre que nous étions trop difficile. Après avoir fait toutes les grandes surface et leur promo de la rentrée, les magasins de meubles plus classique, et les magasins de fournitures de bureaux, nous avons compris que notre modèle idéal n'existait pas.

Pas grâce, deuxième chance, le bureau en kit IKEA. Là, nous arrivons à un ensemble qui nous satisfait. Vérification des stockes en magasin avant de se déplacer : pas disponible...

Pas découragé, nous décidons de faire les plans de notre bureau idéal : puisque personne ne peut nous le proposer, nous allons le fabriquer.

Prise de mesure faite, mètre en poche, nous sommes près pour notre expédition à Leroy Merlin. Et là, tout y est : plateau en aggloméré noir, pied... et à des prix raisonnables. Deuxième expédition, Alinéa car nous y avons déjà repéré des caissons rouges que nous trouvons jolies.


Aurélie a utilisé pour la 1ère fois hier la yaourtière.
Avoir récupéré une yaourtière est une bonne idée, mis c'est encore mieux quand on l'utilise !

Aurélie a donc décidé de faire un essai. Elle a donc mélangée un litre de lait 1/2 écrémé avec un yaourt, remplis les pots, et branchée le tout.

Ce matin, j'ai donc pu dégusté un yaourt fait maison. Malheureusement, ils n'avaient pas bien pris : la texture était plus proche d'un brassé que d'un yaourt et le goût était relativement acide.

Nous allons prochainement réessayer avec du lait entier.


La Ferme de Turnac

 31/08/2008
Si vous êtes dans le Périgord et que vous souhaitez visiter un élevage d'oies et voir la fabrication du foie gras, je vous conseille la ferme de Turnac.

La visite est très intéressante et on y apprend tout le processus : de la naissance, à la conserverie, en passant par le gavage. Dans notre groupe, les enfants ont même pu tenir dans poussins dans leurs mains. Les adultes aussi mais ça c'est plus mal terminée, un poussin ayant fait ses besoins dans les mains qui l'accueillaient.

La visite est payante (3€) mais il y a un petit buffet de dégustation à la fin. Nous avons été un peu déçu par le buffet car il n'y a que du fois gras d'oie et aucun des autres produits de la ferme, à part les noix bien sûr.



Le gavage des oies

 31/08/2008
Nous avons visité la ferme de Turnac, près de Domme dans le Périgord.

Nous y avons vus des oies de différents âges : 6 jours, 1 mois, 4mois... et avons eu beaucoup d'explications sur l'élevage. Ainsi nous savons que les oies sont gavées à partir du 4ème mois, et que les oies servant de reproductrices vivront jusqu'à l'âge de 7ans.

Durant cette visite, nous avons également eu une démonstration de gavage. Sur la vidéo, le gavage dure 1min avec des grains de maïs entier. Mais en dehors des démonstrations, les oies sont gavées en 3s avec une machine qui broie le maïs et l'insère directement dans le gésier.


Nous avons récemment visité un moulin : le moulin de la Tour. Situé à St Nathalène, dans le Périgord, ce moulin fabrique de l'huile de noix.

Nous avons pu voir toutes les étapes de la fabrications et en profiter pour faire le plein de bonne huile.

On nous a également appris que l'huile de noix ne se conservait qu'un an après ouverture et qu'il fallait la mettre au frigidaire. En effet cette huile craindrait fortement les UV.

Ce petit film vous montrera les différentes étapes de la fabrication, mais si vous souhaitez plus de détails, je vous conseille de visiter le site du moulin qui est très bien documenté.


Les vins du Beaujolais

 25/08/2008
Nous avons récemment fait une petite excursion dans le pays du Beaujolais et nous en avons profité pour visiter une cave et goûter le vin de la région.
Disons le franchement, nous n'étions pas particulièrement enthousiasmes à l'idée de visiter une cave du Beaujolais. Non pas que l'idée de visiter une cave nous déplaise, mais plutôt que notre connaissance de ces vins se limitait aux Beaujolais nouveaux, que nous n'aimons guère.

Et puis il faut croire que nous sommes particulièrement bien tombés en visitant le domaine du "Point du Jour". Notre hôtesse était particulièrement agréable et nous a appris beaucoup de chose.

Premièrement, certains viticoles de la région sont les premiers à regretter toutes cette publicité faite par le Beaujolais Nouveau car ce vin primeur cache dorénavant à tous la qualité de ces grands crus.

Cette publicité est telle que rares sont les restaurants de la région Lyonnaise à présenter des Beaujolais sur leur carte, souvent remplacés par des Côtes du Rhone. La situation est telle que pour le domaine du "Point du Jour", notre hôtesse a tout simplement retirée l'appellation Beaujolais de ses étiquettes, afin qu'ils se vendent mieux.

Nous avons donc goûté deux crus : le Fleurie et le Morgon et nous avons pu apprécier ces deux vins très différents : légé et fruité pour le Fleurie, puissant pour le Morgon.

Cette visite nous a permi de nous débarasser de nos préjugés sur les vins du Beaujolais et je vous encourage à prendre le temps d'une dégustation pour vous convaincre également de la qualité de ces produits.


Et voila, les vacances sont finis.

La photo suivante est un petit bilan de notre semaine passée dans le Périgord. Comme on peut le constater, nous avons fait le plein de bonnes choses :)

J'ai également matière à faire plusieurs articles intéressants sur les visites que nous avons particulièrement appréciées durant notre séjour.



Nous avons récemment fait l'acquisition d'un écran de projection pour notre vidéoprojecteur.

293cm de diagonal, soit 236 x 175cm. Bon comme on peut le voir ça déborde un peu du mur, mais ça nous change de notre mur jaune.

Un grand merci à Cédric. Je pourrais dire qu'il nous a aidé à la monter, mais il serais plus juste de dire que je l'ai aidé à la faire :)

Il reste plus qu'à mettre une petite ficelle pour le descendre car il est trop haut pour Aurélie, et j'avoue, moi aussi je doit me mettre sur la pointe des pieds pour le descendre.



Y'avais longtemps mais nous avons enfin repris la construction du vidéoprojecteur avec 2 objectifs : le mettre debout et fixer tous les éléments que ne l'était pas encore.

Nous voulions le mettre debout car nous nous sommes rendu compte que contrairement à ce que nous espérions, il n'était pas possible de régler l'image de façon à positionner le vidéoprojecteur en haut d'une bibliothèque et de centrer l'image sur le mur. Nous avons donc décidé que le vidéoprojecteur sera un meuble indépendant, monté sur roulette.

Ainsi nous pouvons aujourd'hui le ranger dans un coin et le ressortir au besoin. Aurélie semble même penser que c'est un bon endroit pour ranger son sac à main :)

Ensuite, l'écran n'était tenu que par des fils de fer et le panneau de contrôle des ventilateurs pendait en dehors de la boite.

Tout cela est maintenant résolu. Mais un nouveau problème intervient : l'image est beaucoup trop grande. Nous sommes obligé de mettre le vidéoprojecteur à la place  du canapé pour pouvoir en profiter. La prochaine étape sera donc l'achat d'une lentille divergente (et de savants calculs) pour pouvoir diminuer la taille de l'image. Ou alors l'achat d'un autre objectif, mais on est plus rétiscent car l'objectif souhaité couterait 160€.



Ca rougit enfin

 18/07/2008
On commençais à désespérer un peu mais tout vient en son temps.

Donc ça y est, les premières tomates commencent à rougir.

Comme on peut le deviner un peu au bleu présent sur la photo, les tomates ont été traités avec de la bouillie bordelaise car elles commençaient à attraper le mildiou.



La Fromagère

 23/06/2008
Je ne sais même pas comment elle marche ;)



Même s'il a été facile de retrouver la machine, le mode d'emploi avait disparu.
Heureusement, on peut encore le trouver sur Internet. Pour ceux qui comme moi le cherchais, le voici.

>> Voir le PDF

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :