Les blogs
du village
Variété culinaire

Variété culinaire

Le plaisir de découvrir de nouveaux goûts

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 648 314
Nombre de commentaires : 122
Nombre d'articles : 126
Dernière màj le 11/05/2012
Blog créé le 10/07/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Le clavier : source de troubles musculosquelettiques

 29/09/2009
Savez-vous pourquoi les lettres d'un clavier sont disposées de la façons dont on les connait aujourd'hui, c'est à dire pour la plupart d'entre nous, en azerty ? Ceux qui ont connus la machine à écrire ont déjà un début de réponse : les touches étaient déjà dans cette ordre sur cette machine.
 
Ainsi donc, l'ordinateur a hérité de la machine à écrire son clavier. Mais cela ne change pas la question : pourquoi les machines à écrire avec les touches dans cette ordre ? La réponse est simple : pour qu'il soit plus difficile de taper, et que l'utilisateur ne soit pas trop rapide. Oui oui, vous avez bien lu, les touches sont dans cette ordre pour que cela soit difficile.
 
La raison en est simple : lorsque Christopher Latham Sholes met au point sa machine à écrire en 1870, il fait de nombreux essais et se rend compte que si l'utilisateur va trop vite, le bras de la lettre n'a pas le temps de revenir à sa position initiale qu'un autre bras vient entrer en collision avec le 1er. Cela ayant pour effet de bloquer la machine. Pour contourner ce problème, il décide donc d'arranger les lettres dans un ordre où les plus utilisées tomberaient sous les doigts les plus faibles, et les éloignant le plus les unes des autres.
 
Lorsqu'il améliora son invention pour corriger ce problème, il voulu réordonner le clavier. Mais c'était trop tard, ça machine à écrire avait été commercialisée, et son succès était tel que le producteur refusa de faire ce changement, de peur de mécontenter sa clientèle.
 
C'est donc pour cela, que 140 ans plus tard, nos ordinateurs ont un clavier pensé pour ralentir notre frappe, de peur que deux petits bras qui n'existent plus, rentrent en collision. Cela est d'autant plus dommage, que cette disposition est aujourd'hui à l'origine de nombreux troubles musculosquelettiques et risques de tendinites.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :