Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 36 903 029
Nombre de commentaires : 41 366
Nombre d'articles : 6 866
Dernière màj le 11/11/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
La soupe a tous les avantages : elle est facile et rapide à faire, rassasiante, goûteuse et bonne pour notre ligne!

ICI, vous trouverez une autre recette de velouté de champignons réalisée au Thermomix. Celle que je vous propose aujourd'hui, différe car elle contient des perles du Japon.

Les ingrédients :

- 1 barquette de champignons de Paris
- 1/2 citron
- 500g d'eau
- 1 bouillon cube
- 40 à 50g de perles du Japon
- 400g de lait
- 1 jaune d'oeuf
- 40g de crème fraîche liquide
- sel et poivre du moulin à discrétion.


La recette :

1 - Eplucher les champignons, les laver, les couper en lamelles, les mettre dans le panier cuisson. Les arroser d'un filet de jus de citron.

2 - Mettre dans le bol le reste du jus de citron, l'eau, le bouillon cube puis le panier contenant les lamelles de champignons. Cuire à la vapeur 10 minutes, Varoma, vitesse 4.

3 - A la sonnerie, retirer le panier, vider la moitié des champignons dans le bol et réserver le reste des champignons.


4 - Ajouter les perles du Japon et le lait dans le bol. Cuire 10 minutes, 100°, vitesse 4.

5 - A la sonnerie, ajouter le jaune d'oeuf, la crème fraîche liquide et mixer 10 secondes, vitesse 6.


6 - Servir dans un joli bol à soupe et ajouter quelques champignons qui avaient été réservés.


Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



C'est à l'occasion du festival "ARTICHOKE" qui s'est tenu cet été à Estavyer-le-Lac en Suisse que l'artiste Raquel RODRIGO a donné une interprétation du point de croix, on ne peut plus originale! 


Sur une façade de maison, elle a mis en place un massif de roses, emblème de la ville. 


Il s'agit d'un tressage de cordes sur un treillis en métal. 

Je vous laisse admirer et apprécier!





Nous voilà tous réunis chez Julien et Lorraine pour fêter leur nouveau nid. L'occasion d'offrir des petits cadeaux et de trinquer pour cet événement heureux....


Instants de partage et de convivialité autour d'une bonne raclette...


Quant à la.... 


une forêt noire de notre boulanger... 


mais surtout les bonshommes briochés de Lucie!!


La tradition est respectée... jeu de société...








Habituellement, je prépare le curry de crevettes avec de l'ananas et c'est aussi excellent! Cette fois-ci, on change! et je le prépare avec de la pomme et des raisins secs blonds. Ça vous tente? oui alors, lisez la suite!

Les ingrédients :

- 500g de crevettes
- 1 pomme granny smith (acidulée)
- du curry selon votre goût
- 1 brique de lait de coco
- 1 citron vert
- 1 oignon rouge
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amande
- 100ml de crème fraîche liquide
- huile d'olive
- sel et poivre du moulin


La recette :

1 - Décortiquer les crevettes, peler et émincer l'oignon. Programmer le Cookéo sur le mode "Manuel", "Cuisson classique" et mode "Dorer".
A la fin du préchauffage, ajouter dans la cuve, l'huile d'olive et l'oignon émincé. Remuer pendant 2 minutes.

2 - Ajouter le lait de coco, le curry selon votre goût, la pomme épluchée et coupée en morceaux, les raisins secs et le jus de citron. 
Impeccable mon nouvel ustensile pour presser le citron du jardin! 


3 - Quitter le mode "Dorer". Ajouter les crevettes, la crème fraîche et la poudre d'amande. Rectifier l'assaisonnement.

4 - Passer en mode "Mijoter" et faire cuire 10 minutes. 


Il ne vous reste plus qu'à servir et à accompagner ce plat de riz. Je l'ai fait cuire au Thermomix pendant que je préparais ma recette.

Délicieux! et ça change du traditionnel curry de crevettes à l'ananas ou à la mangue!


Pour d'autres recettes préparées au Cookéo, suivez ce LIEN.



Une recette réconfortante et gourmande pour utiliser un des céleris-raves du jardin de notre ami Pierre.

Les ingrédients :

- 1 céleri-rave (environ 300g)
- 40g de noisettes
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 100g d'oignon coupé en 4
- 1 bouillon cube de légumes
- 180g de pommes pelées et coupées en cubes
- 550g d'eau
- 100g de crème liquide
- sel et poivre du moulin


La recette :

1 - Mettre les noisettes dans le bol ,du Thermomix. Mixer 3 secondes, vitesse 5. Racler les parois du bol et réserver.


2 - Dans le bol, mettre l'oignon dans le bol, l'huile et le bouillon cube. Faire cuire 5 minutes, 120°, sens inverse, vitesse 2 sans le gobelet doseur.

3 - Ajouter le céleri, la pomme et l'eau. Programmer 25 minutes, 100°, vitesse 1.  

4 - Ajouter la crème. Rectifier l'assaisonnement et mixer 30 secondes, vitesse 5 à 8 en augmentant progressivement la vitesse.

5 - Verser dans des bols à soupe. Parsemer de noisettes hachées et de persil. 

Le petit plus... ajouter un filet d'huile de noisette, poivrer et servir aussitôt.

Un délice....


Recette tirée du magazine "Saveurs Thermomix n°7 au quotidien".

Pour d'autres recettes de veloutés réalisés au Thermomix, suivez ce LIEN.



Une petite nouveauté... que j'ai découverte hier en faisant mes courses!

Voici une alternative originale et gourmande pour manger des légumes autrement!

Légumiô, ce sont 100% de légumes secs et légumes sous forme de pâtes.


Comment transforme-t-on des légumes en pâtes?

- Bonduelle a sélectionné les meilleurs légumes et légumes secs.
- Ils les ont broyés et mélangés avec un peu d'eau pour obtenir un pâton.
- Puis ils les ont façonnés pour créer une jolie forme et séchés pour obtenir des pâtes.

Pour une recette réussie, il faut respecter le temps de cuisson (7 minutes) puis les rincer sous l'eau froide après cuisson.


Au choix, 3 parfums :

- Haricots rouges et tomates
- Lentilles corail et carottes
- Pois chiches et maïs

L
es légumes sous formes de pâtes et les sauces Légumiô sont notés A via la note Nutri-score.


A tout de suite pour une recette.... avec un paquet Légumiô lentilles corail et carottes.



Deux raisons de préparer cette recette :

- tout d'abord, j'étais impatiente de découvrir ces "pâtes" 100% légumes de chez Bonduelle
- la sauce Alfredo que j'avais déjà préparée pour accompagner des moules, est une "tuerie"....

Alors, suivez-moi :
- 1 paquet de Légumiô lentilles corail-carottes
- 75g de parmesan râpé
- 8 gousses d'ail pelées et fendues en deux
- 20g d'huile d'olive ou de beurre
- 150ml de crème fraîche liquide
- persil et poivre du moulin


La recette :

1 - Faire bouillir de l'eau dans une grande casserole. La saler puis y plonger les Légumiô.

2 - Les laisser cuire 7 minutes.

3 - Pendant la cuisson, préparer la sauce Alfredo. Si vous utilisez du parmesan en morceaux, mettre le parmesan dans le bol et pulvériser 20 secondes, vitesse 6. Réserver.

4 - Dans le bol juste rincé, mettre l’ail et l’huile. Cuire 4 minutes, 120°, vitesse fouet. Si vous utilisez du beurre, le faire fondre avant de mettre l'ail. 

5 - Ajouter le parmesan et la crème. Cuire 4 minutes, 90°, vitesse 3.

6 - Mélanger 20 secondes,vitesse 5 puis réserver au chaud.


7 - Egoutter les Légumiô et les rincer à l'eau froide.

Comme pour les légumes secs, la formation de mousse lors de la cuisson est un phénomène normal. Le rinçage à l'eau froide permet d'éliminer l'excès de mousse.

8 - Accompagner ces "pâtes" de la sauce Alfredo.


A déguster selon vos envies : chaud comme dans cette recette ou bien froid en salade accompagnés d'un filet d'huile d'olive et de vos ingrédients préférés.

Délicieux!



Chaque soir, Jean-François Mallet propose sur la 2, en partenariat avec le magasin GRAND FRAIS, une recette originale et savoureuse et très facile à faire. Celle-ci a tout de suite retenue mon attention... 
Je vous la conseille, elle est particulièrement goûteuse. Je l'ai améliorée en chosissant de mettre du magret de canard fumé au poivre à la place du jambon cru.

Les ingrédients :

- 1 pâte à pizza ou une pâte brisée pour moi
- 1 pomme Belchard
- 1/2 reblochon
- 1 plaquette de magret de canard au poivre
Conseil : le sortir à l'avance du réfrigérateur, les tranches se détacheront mieux
- poivre du moulin


La recette simplissime :

1 - Couper le reblochon en quartiers. Eplucher la pomme et la détailler en petits quartiers.
J'ai enlevé la bande de gras aux tranches de magret. C'est à vous de voir!

2 - Etaler la pâte à pizza ou à tarte.

3 - Disposer harmonieusement les morceaux de reblochon, de pommes et de magret de canard.

Dans la recette initiale, il fallait rabattre les bords de la pâte.


4 - Enfourner pendant 25 minutes dans un four préchauffé à 200°.


5 - Le petit secret (comme il est dit dans la recette...) c'est de poivrer avant de déguster!

C'est prêt, c'est simple, c'est simplissime.... A table....





Ce week-end, l'association Seniors Bien-être et Détente a organisé des puces des couturières et loisirs créatifs à l'espace Mendès-France à Saintes. .  


Inutile de vous dire que j'y suis allée samedi! et comme à mon habitude, j'y ai passé quasiment toute la journée. Dans ce genre d'endroit, il faut fouiller, retourner et être à l'affut de la bonne affaire!!! et ça, j'aime!


34 exposants proposaient des articles de mercerie (tissus, laines, cuirs, dentelles, boutons, etc..) 
Bref! tout le matériel nécessaire aux travaux de couture mais aussi de création avec des kits de broderie et tutoriels en tous genres.

Des créateurs nous permettaient aussi d'acheter ou de créer des bijoux, des sacs, ....

Au détour d'un stand, une belle surprise m'attendait... la même machine à coudre que j'avais quand j'étais petite! la seule différence est que la mienne était verte. Vous voyez, ma passion pour les travaux manuels remonte à longtemps...  


Celles-ci sont d'un autre temps mais intéressantes aussi.


Et pour ranger mes petites affaires de couture, il fallait une malette.. et bien, voilà, j'ai aussi trouvé la même que la mienne!! à part que la mienne était rouge.


Sur ce stand, c'était vraiment le bric-à-brac... je me suis régalée en découvrant tous ces objets anciens!


Ah! tiens... une petite colle? je fais la maligne, mais je n'avais pas non plus trouvé la réponse!!!

Savez-vous à quoi servaient ces cartes de boutons? regardez bien : c'est le même bouton proposé dans des tailles différentes mais par qui et pourquoi? Vous pouvez cliquer sur la photo pour l'agrandir.


A midi, une restauration et une buvette étaient à notre disposition avec des tables pour que nous puissions nous restaurer tranquillement. 
Les dames de l'association avaient préparé des gâteaux et à ma pause casse-croûte, je n'ai pas manqué de leur faire honneur!


Vous vous doutez bien que je ne suis pas repartie les mains vides ou plutôt le sac vide...  mais je dois avouer que j'ai été très raisonnable!!!

Un coupon de tissu qui me servira pour l'arrière du patch que je fais en ce moment. Au fait, je ne vous en ai pas encore parlé! il est sur le thème de la mer... étonnant, non.... et un assortiment de coquillages pour aussi la déco de ce patch.

Un petit sachet de boutons de nacre de différentes tailles et des petites bobines en bois qui accrochées au bout d'une fermeture éclair, permettent de tirer pour les ouvrir plus facilement. 


Pour info... quelques dates intéressantes à noter dans notre département.





Le bar est un poisson à chair ferme et très goûteuse. Il est très pratique car il contient peu d'arêtes.
Vous pouvez le cuisiner au four, à la plancha (ce n'est plus tellement de saison...) ou à la poêle.
J'ai choisi de le préparer au Thermomix et de l'accompagner d'une sauce réalisée à base de légumes et de crème fraîche. 


Les ingrédients :

- 1 bar entier
- 1 échalote
- 300g de carottes
- 50g de pommes de terre coupée en morceaux
- 250g de courgette coupée en morceaux
- 2 tomates
- 30g d'huile d'olive
- sel et poivre du moulin

- 2 cuillères à café de curry en poudre
- 3 feuilles de laitue
- 400g d'eau
- 100g de riz (1 verre pour 2 personnes)
- 100g de crème liquide
- du papier de cuisson




1 - Préparer tous les légumes. Mettre l'échalote, 100g de carottes, la pomme de terre et 125g de courgette coupées dans le bol, puis mixer 5 secondes, vitesse 5. Racler les parois du bol à l'aide de la spatule.


2 - Ajouter l'huile d'olive, une pincée de sel et une pincée de poivre, puis rissoler 5 minutes, 120°, vitesse cuillère, sans le gobelet doseur.

3 - Pendant ce temps, mettre le reste de carotte et le reste de courgette taillé en rondelles fines avec une mandoline dans le  Varoma.

4 - Saler et saupoudrer d'1 cuillère à café de curry et mélanger à l'aide de la spatule.


5 - Recouvrir le plateau vapeur d'une feuille de papier cuisson que vous aurez pris le soin d'humidifier sous le robinet. Avec les ciseaux, faire quelques trous dans cette feuille.

6 - Disposer le bar. Le saler et le poivrer intérieurement et extérieurement. Farcir l'intérieur avec des rondelles de tomates. Le saupoudrer d'1 cuillère à café de curry, puis le couvrir avec les feuilles de laitue. Réserver.


7 - Ajouter l'eau dans le bol. Mettre le riz dans le panier cuisson et le rincer sous le robinet. Insérer le panier cuisson dans le bol.

8 - Mettre en place l'ensemble Varoma et cuire à la vapeur 25 minutes, Varoma, vitesse 2.

9 - Retirer l'ensemble Varoma et le panier cuisson, puis réserver au chaud.


9 - Préparation de la sauce : ajouter la laitue cuite et la crème liquide au contenu du bol, puis mixer 30 secondes, vitesse 10. Rectifier l'assaisonnement.


10 - J'ai levé les filets pour préparer mon assiette. 


11 - J'ai accompagné le poisson avec le riz et de les légumes et j'ai arrosé le tout de sauce.


Quel bon repas!

Vous pouvez réaliser cette recette avec des filets de bar ou autres poissons.


Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



Une créature saintongeaise réapparaît en ce week-end de la Toussaint. Bien plus folklorique qu’Halloween!!!

Cette créature apparentée au loup-garou, qui apparaît pour la première fois dans le "Dictionnaire du patois saintongeais" (1869) de Pierre Jônain, ne date pas d’hier. 


En Saintonge, la ganipote est crainte et redoutée. Elle ne sort que les nuits très sombres et plus particulièrement à deux occasions : pendant la nuit du 30 avril au 1er mai (nuit de Walpurgis) quand les chats font sabbat et les sorcières tiennent congrès et pendant la nuit du 31 octobre au 1er novembre (celle que les Américains nomment Halloween) connue des Saintongeais depuis la nuit des temps puisque c’est le moment précis où les personnes défuntes reviennent tourmenter les vivants.


Les paysans autrefois la redoutaient car elle s’accrochait sur les épaules de l’imprudent de la nuit, bavait et sentait fort. Pour l‘éloigner, les paysans allumaient des bougies dans des betteraves évidées car la bête craignait la lumière.

Personne n’a jamais pu la voir mais si on la blesse d’une quelconque manière en cherchant à s’en débarrasser, elle se transforme alors en être humain, de préférence un membre de votre famille, à qui le sorcier a jeté un sort.....





Pour vous resituer le contexte, cliquez sur ce LIEN.

Avant de commencer la broderie des 108 blocs, il faut préparer la toile à broder.
Première chose, calculer les dimensions de chaque bloc pour couper des bandes puis des blocs dans chaque bande.

Rien que la broderie du bloc comporte 60 points sur 60 points. Ma toile à broder est de la Lugana 10 fils, c'est-à-dire 5 points par centimètre. Donc, la broderie mesurera 12 cm sur 12 cm.


Ajouter une petite bande de 1,5 cm tout autour de la broderie pour la mettre en valeur et à cela ajouter des coutures de 1,5 cm.
Donc au total, je dois découper des bandes 18cm et ensuite dans chaque bande des carrés de 18cm de côté. 

J'espère que vous suivez!! LOL....


Je me lance et suis l'ordre du livre de Nathalie TROIS. Le premier bloc est en cours.
Il faut faire attention lorqu'on brode avec du fil dégradé car pour maximiser l'effet de la couleur, il faut broder une croix à la fois.

Un petit truc bon à savoir pour les brodeuses : chaque cm de fil utilisé correspond, grosso modo, à une croix.
Dix cm de fil de la même couleur c'est à peu près 10 croix de la même couleur.


Les deux premiers blocs sont brodés. Le deuxième était beaucoup plus long à broder... à mes moments perdus lors de nos vacances en Lorraine, dans le train et la fin, devant la télé à la maison à notre retour.


Il ne me reste plus que 106 blocs à broder.....



Si vous commencez maintenant, vous aurez tout le loisir de crocheter ce magnifique short à offrir à Noël....
Je suis sûre que vous toucherez beaucoup la personne à qui vous l'offrirez... LOL... 

Alors, n'attendez pas! Mesdames, à vos crochets!!!







Aujourd'hui, l'automne et les Ardennes étaient à l'honneur à notre table avec ce cucurbitacé, le potimarron, parfumé à la noisette et aux noix et accompagné du traditionnel boudin blanc de Rethel.

Ce boudin blanc, le seul à bénéficier d'une Indication Géographique Protégée (IGP), serait à mettre au crédit de CHAMARANDE, cuisinier au service de Mazarin, qui avait acquis le comté de Rethel en 1659. 

Il aurait eu l’idée de mettre la bouillie de lait traditionnellement fabriquée pour le réveillon de Noël dans un boyau, créant ainsi LE boudin blanc. D’abord réservé aux personnes riches, ce plat sera invité sur toutes les tables à partir du milieu du XXe siècle, particulièrement lors du réveillon de Noël.


Les ingrédients :

- 1 potimarron (environ 770g)
- 2 ou 3 pommes de terre (200g environ)
- 110g de lait
- 1 bouillon cube de légumes
- 30g de noisettes
- 30g de noix décortiquées
- 1 barquette de boudins blancs de Rethel
- huile d'olive et beurre 


La recette :

1 - Dans le bol du Thermomix, verser les noisettes et les cerneaux de noix. Programmer 1 minute, vitesse 5. Transvaser dans un ramequin et réserver.


Préparation de la purée au Thermomix :

2 - Laver soigneusement le potimarron, le couper en deux. Ôter les graines et le couper en morceaux de 3 à 4 centimètres.

3 Mettre le potimarron dans le bol avec le lait et le bouillon de légumes et programmer 20 minutes, 90°, vitesse 1. Ne pas mettre le gobelet sur le couvercle mais le panier cuisson.
Habituellement, je mets le fouet dans le bol lorsque je fais de la purée mais avec le potimarron, le fouet sautait... j'ai pensé que cela était dû au fait que le potimarron est assez dur?? j'ai abandonné....
Ne mettez pas trop de lait car le purée de potimarron deviendrait vite très liquide!

4 - A la fin de la cuisson, mixer 40 secondes, vitesse 3.

5 - Ajouter la moitié de la poudre noisettes-noix réservée et mixer 15 secondes, vitesse 10.


6 - Pendant la cuisson de la purée, faire cuire à feu doux, les boudins de Rethel dans un mélange de beurre salé et huile d'olive.


7 - Préparer vos assiettes et accompagner cet excellent plat de quelques feuilles de salade verte agrémentée d'oignons rouges.


Cette purée est délicieuse. La peau du potimarron se consomme, elle pemet dans cette recette de garder le goût de noisette ainsi que toutes ses vitamines. 
Je me répète... attention! à la quantité de lait... c'est toujours plus facile d'en rajouter un peu si besoin. 

J'ai lu un truc à propos du potimarron : pour éviter que le potimarron ne rendre trop d'eau, le couper en morceaux la veille et le laisser dégorger sur du papier absorbant. Je teste la prochaine fois!


Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :