Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 32 681 722
Nombre de commentaires : 39 480
Nombre d'articles : 6 580
Dernière màj le 15/11/2018
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Vous vous souvenez de ma journée patch chez "Coq en patch"? c'est ICI.

Valérie nous avait proposé de commencer à réaliser une jolie pochette que j'ai baptisée "lapinou", vous comprendrez pourquoi!
Nous disposions du kit et voilà, c'est parti.... 


Réalisation de la partie avant de la pochette avec de part et d'autre de la partie centrale du patchwork motif "vol d'oie".


Préparation du biais grâce à mon petit appareil miracle!


Réalisation de la partie dos de la pochette qui est quiltée car la pochette est doublée d'ouatine.


Assemblage de la pochette, pose du biais et de la fermeture éclair (j'ai loupé quelques photos....) puis pose de la doublure.


Et hop! on retourne le tout et on découvre.... 


la pochette lapinou terminée. Tout est fait à la main, aucune piqûre machine...





Après avoir fait de la gelée (c'est ICI) et de la compote (c'est ICI) avec mes coings de Lorraine, j'ai terminé "l'opération coings" avec la préparation de pâtes de fruits. 

Les ingrédients :

- 500g de chair de fruits (les fruits sont cuits) 
- 500g de sucre cristallisé
- le jus d'un citron

La recette :

1 - Enlever le coeur et les parties dures. Je ne les ai pas pelés. J'ai juste enlévé les parties de peaux un peu abimées.

2 - Mettre les fruits, le sucre et le jus de citron dans le bol du thermomix.

3 - Mixer à vitesse 5 et monter progressivement à vitesse 9 pendant 40 secondes.

4 - Programmer la cuisson à 100°, vitesse 4, 35 minutes.

5 -  Vider cette pâte dans un grand moule rectangulaire ou carré. Laisser refroidir complètement.

Un conseil : la prochaine fois, je mettrai un papier sulfurisé dans le moule avant de couler la préparation. Ce sera plus facile pour retourner la pâte de fruits pour bien faire sécher les deux côtés.

6 - Démouler sur du papier sulfurisé et découper cette pâte.


7 - Laisser sécher pendant environ une semaine à l’air libre. Puis rouler dans du sucre cristallisé. Tapoter afin de faire tomber l'excédent de sucre. Placer les pâtes de coings dans de petites caissettes, c'est plus joli!


Vous en voulez une, servez-vous....





Après avoir fait la gelée de coings, j'ai utilisé une partie des fruits cuits que j'avais mis de côté pour préparer de la compote. 

Les ingrédients :

- 500g de coings cuits non épluchés sans le coeur et les pépins
- 120g de cassonade (à ajuster)
- 30g d'eau

Pour parfumer la compote, vous pouvez ajouter 1/2 cuillère à café d'épices pour pain d'épices ou aussi des pommes. 

La recette :

1 - Mettre les coings coupés en morceaux et épépinés dans le bol du Thermomix. Mixer 5 secondes, vitesse 5.

2 - Faire cuire 20 minutes, vitesse 2, 100°. Placer le panier de cuisson sur le couvercle pour éviter les éclaboussures.


3 - Si vous aimez la compote fine, à la sonnerie, mixer 40 secondes progressivement jusqu'à la vitesse 8.

Le résultat gustatif est au rendez-vous. Une compote aux saveurs de Noël!

Vous pouvez aussi vous servir de cette compote pour garnir un fond de tarte aux pommes.





Nous avons eu la chance de ramener une cagette de coings de Lorraine et le week-end dernier, j'ai "attaqué" la transformation des coings en gelée, en compote puis en pâte de fruits.

Première étape : la gelée...

1 - Surtout ne pas laver les coings mais les essuyer avec un chiffon assez rugueux. Ainsi le duvet sur la peau part très facilement. J'ai utilisé de vieux gants de toilette!


2 -  Couper les coings en 2 et les disposer dans une cocotte. Les recouvrir d'eau. 

3 - Les faire cuire entre 30 et 40 minutes. Au bout de ce temps, les coings doivent être très tendres. 


4 - Dans un premier temps, au-dessus d'un saladier, filtrer le jus obtenu avec une passoire normale puis refiltrer ce même jus avec une passoire à tamis fin.

5 - Filtrer tout le jus contenu dans la cocotte.
Si vous voulez faire des pâtes de coings ou de la compote (ce que j'ai fait...), garder précieusement les fruits cuits. 


6 - Cette année, j'ai réalisé ma gelée avec mon Thermomix. Peser le jus récolté et ajouter pour 1 kilo de jus, 800g de sucre.   

7 - Programmer Varoma pendant 20 minutes puis au bout de ce temps 100° pendant 20 minutes, vitesse 1. 

8 - Pendant la cuisson, ébouillanter des bocaux.


Une partie de la gelée est nature et une autre partie a été parfumée avec 1 cuillère à café d'épices de Noël, ce qui lui donne une couleur une plus soutenue.

9 - Verser la gelée de coings dans les pots ébouillantés. Les retourner immédiatement pour les stériliser. Ne les retourner à nouveau que lorsqu'ils ont refroidi.

10 - Coller de jolies étiquettes. 


Mon placard à confitures va se remplir à nouveau car il était bien vide...


Verdict le lendemain matin au p'tit-déj... 

Bon, je reconnais, c'est du boulot... mais quel délice! et quel parfum....


Pour d'autres recettes de confitures ou gelées réalisées au Thermomix, cliquez sur ce LIEN.



Souvenez-vous, je vous ai parlé dans cet article de mon projet de réalisation, à l'atelier cartonnage, de la petite merveille, une création de Marie-Christine Koebelin (partie cartonnage) et Marie Suarez (broderies). 

Je suis toute fière de partager avec vous l'avancement de mon travail. Voici les premières photos.


Comme je vous l'ai écrit, c'est un travail de "longue haleine" et j'avance petit à petit.

A une prochaine fois pour la suite...





Mais c'est-y pas que c'est bien vrai..... la preuve....

Les noix, la compote de pommes... des fruits de saison mais encore cueillir des framboises!! et la récolte n'est pas encore terminée...


Et pourtant, c'est bien l'automne...


... et pas besoin d'aller à la montagne ou d'être un champion de ski pour déguster un plat qui "tient au corps" !





Aujourd'hui, ma cuisine a été transformée en "atelier coings". Nous avons eu la chance de ramener des coings de Lorraine et je peux dire qu'ils sont "presque bio" puisqu'ils viennent du verger d'un ami.


J'ai déjà fait deux tournées de gelée et avec une partie des fruits cuits, j'ai préparé de la compote. Je vous détaillerai tout cela dans un prochain article. 


Ma gelée est parfumée aux épices de Noël. Elle a l'air bien prise! Nous allons la goûter demain matin au petit-déjeuner.


Je vous souhaite une belle soirée. 



Il était prévu d'aller au multiplex de Royan, pour assister à l'avant-première du film "#Moscou-Royan", premier film d'Eléna et Alexandre Cosson qui a été tourné à Royan à la fin de l'été 2017. 

C'est l'histoire d'une femme qui a résussi sa vie professionnelle et qui un jour, se fait virer. Un de ses amis lui propose de rentrer dans une start-up de cave digitalisée mais elle ne croit pas à ce monde hyper connecté, hyper robotisé. Elle se dit que les gens sont au contraire, en recherche d'humanité. Elle décide tout de même de tester, à commencer par l'organisation de ses vacances et l'intelligence artificielle va choisir pour ses vacances avec sa copine, la ville de Royan....

Voilà en quelques lignes le pitch du film mais dommage, nous n'avons pas été assez réactifs et lorsque nous sommes arrivés au cinéma, la séance était complète.... nous aurions dû réserver nos places sur le net....


En désespoir de cause, nous sommes allés voir "Le Jeu", un film de Fred CAVAYE avec Bérénice BEJO, Stéphane de GROODT, Roschdy ZEM, ..... et il nous a beaucoup plu.

Trois couples, un célibataire, autant de secrets et de petits mensonges.... Lors d'un dîner, ils improvisent un jeu : poser tous les portables sur la table et partager chaque message et coup de fil. 
Bien orchestré autour d'acteurs en grande forme, le film s'apparente plus à du théâtre qu'à du cinéma. Il y a matière à rire et même à réfléchir... 

Je vous conseille ce film, vous passerez un bon moment de détente. 





J'ai fait simple et rapide pour préparer ce riz aux fruits de mer. Ça tombait bien car j'avais acheté un sachet de fruits de mer congelés qui contenait moules, crevettes, noix-de-saint-Jacques et calamars. Ça dépanne!

Les ingrédients :

- 200g de cocktail de fruits de mer
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 tomate bien mûre ou des dés de tomates en boîte
- 120g de riz
- 2 cuillères à soupe d'épices à paëlla
- huile d'olive


La recette :

1 - Eplucher puis hacher les gousses d'ail et l'oignon. En même temps, programmer le cookéo sur mode "Manuel", "Dorer". 

2 - A la fin du préchauffage, ajouter l'huile, l'oignon et l'ail dans la cuve. Faire dorer pendant 2 minutes. Ajouter les fruits de mer et remuer.

3 - Ajouter la tomate ou 3 ou 4 cuillères à soupe de tomates en dés en boîte, le riz, les épices à paëlla et environ 250ml d'eau.

4 - Quitter le mode "Dorer" et lancer le mode "sous pression" pour 8 minutes. 


Conseil : à la fin de la cuisson, si vous trouvez que le riz est encore un peu trop croquant, refermez le couvercle du cookéo pour quelques minutes et la cuisson se poursuivra.


Pour d'autres recettes réalisées au Cookéo, suivez ce LIEN.



Depuis que j'ai découvert le radis noir, je n'arrête pas de le cuisiner.... LOL.... ce fut d'abord la tartinade (LIEN) mais comme il m'en restait encore un, je n'ai pas voulu le perdre et le voilà parti dans une bonne purée.

Les ingrédients :

- 600g de pommes de terre farineuses
- 400g de radis noir
- 350ml de lait
- 1 cuillère à café de sel
- 30g de beurre


La recette :

1 - Insérer le fouet. Mettre les pommes de terre et le radis noir épluchés et coupés en gros morceaux dans le bol du Thermomix. Ajouter le lait, le sel et le beurre.

2 - Cuire 25 minutes, 98°, sens inverse, vitesse1. Placer le panier de cuisson sur le couvercle afin d'éviter toutes projections.

3 - Ôter le fouet. Insérer le gobelet doseur dans le couvercle et mixer 30 secondes, vitesse 4 suivant la consistance désirée.


4 - Déposer un peu de purée sur chaque tranche de jambon cuit puis les rouler et les déposer côte-à-côte dans un plat à gratin. Recouvrir avec le reste de la purée et parsemer de gruyère râpé et de chapelure.

5 - Faire gratiner au four.


A déguster avec une bonne salade verte. 
C'est un plat tout simple que petits et grands apprécient et qui est si vite préparé.
J'ai bien aimé cette purée qui avait plus de caractère avec ce radis noir. 
A tester donc!





Pour moi, ce fut une découverte... Bien sûr, je connais le radis noir, ce légume un peu oublié qui peut ravir nos papilles. Son goût est puissant, c'est peut-être cela qui rebute certaines personnes mais préparé suivant cette recette, sa saveur sera toute autre. 

Le radis noir est un légume de basse saison qui s’étale de septembre à janvier. Il doit être consommé rapidement car sa chair a tendance à se ramollir.  

Les ingrédients :

- 100g de radis noir
- 1 cuillère à café de sel
- 1 cuillère à café d'huile d'olive
- 70g de fromage Créfé ou saint-Morêt
Si vous choisissez le saint-Morêt, il faudra ajouter des herbes et du poivre.


La recette :

1 - Laver et peler le radis noir. Le couper en gros tronçons et les mettre dans le bol du Thermomix. Mixer 15 secondes, vitesse 5. 

2 - Racler les parois du bol et prolonger cette opération de quelques secondes si tout le radis noir n'est pas bien râpé.

3 - Mettre le radis noir râpé dans le panier de cuisson, ajouter une cuillère à café de sel et laisser dégorger une demi-heure. 


4 - Remettre le radis noir dans le bol du Thermomix. Ajouter l'huile d'olive, le fromage frais, les herbes (pas pour moi), le sel (si nécessaire mais pas pour moi), et le poivre. Programmer 20 secondes, vitesse 3.

5 - Présenter dans un joli ravier et placer au réfrigérateur.


6 - Servir sur des tranches de pain grillé, par exemple. 


Voilà une idée d'apéritif frais pour remplacer les chips ou les cacahuètes! 

Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



J'ai découvert cette soupe récemment lors de notre séjour en Lorraine. Nous sommes allés manger au lycée hôtelier de Metz avec un couple d'amis et elle était présentée en amuse-bouche. 


J'étais curieuse de connaitre la recette et après quelques recherches sur le net, je partage avec vous ces infos et la recette.

La vichyssoise est une soupe qui est réalisée à base de purée de pomme de terre, de blanc de poireau, d’oignon et de bouillon de poule, le tout lié à de la crème fraîche

Son invention est le plus souvent attribuée à Louis Diat, chef français du Ritz-Carlton de New York qui l’aurait créée en 1917 et l’aurait nommée en hommage à la ville de Vichy, qui se situait à coté de là ou il avait grandit.

Les ingrédients :

- 300g de pommes de terre
- 220g de blancs de poireaux
- 100g d'oignons
- 20g de beurre
- 600g de lait
- 1 bouillon cube de volaille
- sel et poivre du moulin
- 100g de crème liquide
- ciboulette haché (persil pour moi). 


La recette version avec Thermomix :

1 - Mettre l'oignon et les blancs de poireaux émincés grossièrement dans le bol du Thermomix. Ajouter le beurre et cuire 7 minutes, Varoma, vitesse 1.

2 - Ajouter les pommes de terre, le lait, le bouillon cube et poivrer. Cuire 35 minutes, 95°, vitesse 1.


3 - Ajouter la crème liquide et rectifier l'assaisonnement. Mélanger 1 minute, vitesse 5 et augmenter progressivement jusqu'à 10.

4 - Servir chaud et parsemer de ciboulette ou persil dans mon cas.


J'en profite pour vous montrer mes nouveaux bols à soupe... Hi! Hi!


Délicieuse cette soupe, je vous la conseille!

Pour d'autres recettes Thermomix, suivez ce LIEN.



Samedi dernier, nous avons reçu Cathy et Marie pour partager une soirée conviviale. 


J'ai banni les traditionnelles cacahuètes et j'ai proposé un velouté de potimarron aux noix que j'ai préparé au Thermomix (lien vers la recette). Le potimarron venait de notre petit jardin!
Deux verrines (tartare de tomates et thon) et (tartare de courgettes et poulet au curry) et des petits croustillants colorés (produits surgelés) ont complété cette entrée. 


Un curry de crevettes à l'ananas (lien vers la recette)  collait parfaitement avec ma table dressée sur le thème de la mer.


Depuis quelque temps, je trouve ces petits plateaux de fromages en vente au supermarché. Celui-ci vient de Super U. Chaque plateau regroupe les fromages d'une région comme par exemple celui-ci, la Normandie avec le Pavé d'Isigny, le Pont l'Evêque, la Mimolette et le Livarot qui sont tous les 4, des fromages de vache. La cerise sur le gâteau, c'est le carré de beurre et une petite portion de confiture de poire à la vanille.

C'est joliment présenté et en plus, comme les morceaux de fromages ne sont pas trop gros, ils ne traînent pas et sont vite mangés!


J'ai clôturé le repas avec la traditionnelle recette de Julien... son tiramisu aux petits beurre (lien vers la recette)... qui fut très apprécié....


Voilà un menu tout simple qui peut peut-être vous donner des idées lors d'une de vos prochaines invitations?

Mes hôtes ont apprécié et je les remercie encore pour leur belle composition automnale.





Cet été, pendant les vacances avec les enfants, j'ai voulu leur faire découvrir la salicorne, cette alliée diététique.

Cette plante sauvage halophyte qui pousse en Charente-Maritme dans les marais salants, (mais pas que), est longue et fine comme un haricot vert. Elle est facilement reconnaissable grâce à ses petites boursouflures cylindriques qui lui valent le surnom de "Corne de sel". 

Elle est la seule plante des marais à ne pouvoir survivre que dans son environnement naturel. Elle nait vers la fin de l’automne, végète ensuite tout l’hiver, pour se développer au printemps. Arrivée à maturée, à partir du mois de mai, ses tiges atteignent une trentaine de centimètres et deviennent particulièrement résistantes. On la récolte alors, avant que ses rameaux ne deviennent fibreux, jusqu'à la fin du mois d’août.

Cette plante reste encore assez méconnue par rapport aux algues et pourtant elle en a toutes les qualités nutritives.


Cette photo a été prise sur le net sur le site de l'entreprise BOYARD (17-Saint-Just-Luzac) qui propose des bocaux de salicornes stérilisées au naturel.. 

Ce sont ceux que j'ai choisis pour faire découvrir ce haricot vert de la mer à ma tablée.


Comment la cuisiner?

- crues, elles sont excellents avec des tomates ou des concombres. Elle se prépare également comme des cornichons dans du vinaigre et se consomme comme des condiments dans les salades. 

- cuites, on la cuisine comme des haricots verts. On peut aussi en faire des gratins ou un velouté.

Elle accompagne aussi bien une viande qu'un poisson.


J'ai choisi tout simplement de faire revenir les salicornes avec un peu de beurre, d'ail et de persil. J'ai complété mon plat de pommes de terre sarladaises et d'un morceau de poulet fermier.

Tout le monde s'est régalé et a apprécié ce légume typique de notre région.





Il n'y a pas que dans les grandes villes que les végans s'expriment... et oui même à Royan... sur la devanture de ce charcutier-traiteur de la place Charles de Gaulle... avec ces inscriptions "VEGAN" et "GO VEGAN".  

Photo du journal Sud-Ouest.






<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :