Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 21 747 112
Nombre de commentaires : 32 786
Nombre d'articles : 5 737
Dernière màj le 30/05/2016
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Mon récap "Recettes et Astuces Thermomix" est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
J'ai lu cet article très intéressant sur le site DMC et je voudrais le partager avec vous car le Mouliné Spécial DMC est le fil à broder le plus utilisé et le plus apprécié par des millions de brodeuses dans le monde entier !

Fabriqué à Mulhouse, en France, depuis 116 ans, et reconnu dans le monde entier, le Mouliné Spécial de DMC est issu des meilleurs cotons longues fibres d’Egypte. Le savoir-faire ancestral de DMC lui confère ensuite sa qualité inégalée, la profondeur de ses couleurs et son brillant inaltérable. 


Composé de 6 brins facilement séparables, c’est le partenaire idéal du point de croix, mais il est tout aussi adapté aux autres points de broderie et se travaille aisément sur tous les supports. S’il est communément brodé en 2 brins, vous pouvez néanmoins varier le nombre de brins utilisés à votre guise selon l’effet souhaité.


Le fil Mouliné Spécial  est décliné dans une riche et chatoyante palette de 465 couleurs dont 18 coloris ombrés permettant d’obtenir de très beaux dégradés, tout particulièrement en broderie traditionnelle.

Les colorants sélectionnés  avec le plus grand soin confèrent aux couleurs de votre broderie une excellente tenue à la lumière et au lavage (grand teint). Les coloris ombrés permettent d’obtenir de très beaux dégradés.

Je vous avais déjà parlé ICI du Mouliné Multicolore COLORIS. 



Mais au fait, savez-vous d’où lui vient toutes ses qualités ?

Tout d’abord, ce sont les cotons à longues fibres, les meilleurs du monde dont il est issu, qui lui donnent sa résistance et sa régularité. 

Puis suivent les opérations de mercerisage, teinture, séchage, échevettage pour arriver jusqu’à l’échevette de Mouliné Spécial DMC que vous connaissez.



Le mercerisage confère au fil sa brillance exceptionnelle.



Le fil est plongé dans un bain de soude caustique. Ce procédé permet également de sublimer les couleurs pendant l'étape de teinture.

L’opération de teinture pour les coloris unis se fait dans de grandes cuves.



Les fils moulinés ombrés quant à eux sont teints dans des machines spéciales.



Puis vient l’opération de séchage du fil DMC.


Les écheveaux sont ensuite vidés sur des bobines qui sont ensuite utilisées pour l’étape d’échevettage et de mise en boite.
 

Le chiffre clé  : 1 million d’échevettes vendues chaque jour.



Merci à DMC pour cet article très intéressant. Je brode depuis de nombreuses années et les échevettes DMC ont ma faveur !



Je n'ai pas résisté.... lors de notre séjour en mai à Metz, je suis allée encore faire un p'tit tour chez ZODIO.

Cette fois-ci, le bleu est à l'honneur, ma couleur préférée.... On mixe les nuances de bleu sur les textiles avec quelques touches de jaune lumineux.


Jolie idée de présenter le menu et de souhaiter bon appétit avec cette présentation sous forme de cadres !


Pour vous conseiller dans votre choix de verres... N'oubliez pas de cliquer sur l'image pour mieux la visualiser.


Vous aurez l'embarras du choix.





Un basique... Impeccable cette petite sauce pour accompagner n'importe quel filet de poisson blanc....

Les ingrédients :

- 1 échalote
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café rase de curry (selon votre goût)
- 1 cuillère bombée de crème fraîche épaisse
- 20g de farine
- 15g de beurre
- 125ml d'eau
- 125ml de vin blanc
- 1/2 cube de bouillon
- jus de citron 
- sel et poivre du moulin

La recette :

1 - Eplucher et mettre l'échalote dans le bol et hacher 5 secondes, vitesse 5. Racler les parois. Ajouter l'huile d'olive et programmer 4 minutes, 100°, vitesse 1.

2 - Ajouter dans le bol le restant des ingrédients et programmer 7 minutes, vitesse 4, sens inverse, 90°.

Remarque : pour une texture plus liquide, mettre 320g de liquide au total ( 160g d'eau et 160g de vin blanc).

Conseil : vous pouvez même la congeler.





Dans mon article "Le nouveau coin nuit" de notre studio à Metz, je vous annonçais une dernière idée pour terminer son agencement.

Le but était d'isoler le coin nuit la journée afin de donner au restant de la pièce une véritable fonction de séjour avec un coin cuisine ouvert. Pour cela, nous avons opté pour la pose de panneaux japonais qui permettent de créer différents espaces dans une même pièce (à l'instar des paravents d'antan).

Quelques recherches sur le net m'ont permis d'apprendre que l’origine du panneau japonais remonte au XIIIème siècle où ces cloisons coulissantes sont le résultat d’une culture où la maison est "un espace ouvert" à tous et à tout moment. 
A l’époque, le panneau japonais se décline en une version légère, presque transparente appelée "SHOJI" et une version plus opaque "FUSUMA".

Nous repartons en courses pour dénicher la bonne affaire qui va nous plaire. Et c'est encore chez CASTORAMA que nous avons eu le coup de coeur pour ces fameux panneaux japonais.
Quant à l'installation, nous avons opté pour des cloisons sur rail, idéales pour faire coulisser les panneaux japonais.

Roger a fixé le rail au plafond. Puis, vint l'instant délicat de couper les panneaux japonais à la bonne hauteur!    
Le bas est lesté par une barre qui se clipse le bas du panneau. 


Heureusement que nous étions à deux car il nous a fallu tout l'après-midi pour arriver à ce résultat....


De cette façon, nous avons créé un espace chambre dans la pièce principale... 


... et nous avons gagné en intimité dans notre intérieur.


Contents du résultat qui donne un côté épuré et zen à notre petit nid !



Une vraie joie pour les mamans, pour qui la plus grande des récompenses est l'amour de leurs enfants !

Bonne Fête à toutes les Mamans et tout particulièrement une petite pensée à ceux qui ont perdu leurs mamans et aux Mamans (comme moi) qui sont loin de leurs enfants et ne fêteront pas ce jour en famille !!


Les fleurs apportent de la gaité dans la maison. Si l'on vous offre un joli bouquet de fleurs à cette occasion, voici une astuce pour les conserver le plus longtemps possible.

Il vous faudra :
- 10ml de vinaigre blanc
- 1 cuillère à café de sucre en poudre
- 250 ml d'eau à rempérature ambiante.

Astuce de grand-mère :

- Commencez par enlever les feuilles du bas pour éviter qu’elles moisissent au fond du vase.
Coupez les tiges des fleurs sur environ 2 centimètres.
Versez le vinaigre et le sucre en poudre dans un vase propre.
Remplissez le vase avec l’eau.
Puis,
- Coupez les tiges tous les deux jours. 



J'ai pensé que vous seriez intéressée par la façon de cuire le riz au Thermomix. J'ai choisi du riz thaï et c'est d'une simplicité incroyable pour le cuire de façon homogène.

1 - Vous placez le panier cuisson dans le bol du Thermomix et enclanchez la balance. Vous versez le riz dans le panier selon la quantité souhaitée. Je compte environ 60g de riz par personne. 

2 - Ensuite, je reprends le panier de cuisson avec le riz et je le passe sous le robinet pour bien mouiller le riz de partout, c'est le secret d'une cuisson homogène!

3 - Dans le bol du Thermomix, je mets un bouillon cube Kelpamare et je replace le panier cuisson avec le riz.
Puis, je verse de l'eau et c'est là qu'il est très important de veiller à ce qu'elle arrive à la surface du riz. C'est-à-dire que le riz baigne dans l'eau. 

4 - Vous programmez 16 minutes, Varoma, vitesse 1 (pour environ 300g de riz). Il me semble que le maximum de riz à cuire serait 360g. Vous mettez le gobelet au début mais quand l'eau commence à bouillonner, vous l'enlevez.

Une remarque : il n'est pas possible de cuire le riz dans le Varoma car il a besoin d'eau. On ne cuit pas du riz à la vapeur, ses grains ont besoin d'eau pour gonfler.


Deux conseils :

- vous pouvez aromatiser l'eau de cuisson en ajoutant au départ dans le bol, du curry ou du ras-el-hanout ou des aromates comme du thym ou du romarin.

- le temps de cuisson du riz dépend aussi du type de riz que vous choisissez. 



Nous poursuivons les travaux dans notre petit pied-à-terre à Metz et nous occupons du coin nuit.
Première chose, nous avons changé notre literie qui commençait à donner de sérieux signes de fatigue ainsi que mon dos!!!! 
Oui, je sais, c'est un peu le bazar mais quand on fait des travaux et en plus dans un studio.... ce n'est pas évident! 


Comme je ne voulais pas que les oreillers soient contre la tapisserie, nous nous sommes mis en quête d'une tête de lit qui a été vite trouvée. Très pratique de disposer d'un IKEA à deux pas de la maison..... Et nous voilà de retour avec la même tête de lit que celle que nous avons dans la chambre d'amis à Royan. 
Je la trouve très pratique car grâce à ses 3 tablettes de chaque côté, elle évite d'avoir encore des tables de nuit. Et dans le studio, c'est appréciable de gagner de la place au sol.


Le coin nuit prend forme mais il manque une armoire ou un dressing pour ranger nos vêtements, linges de maison, ....
Nous voilà repartis en vadrouille pour trouver notre bonheur. Et ce fut chez CASTO (vous savez, là où "y'a tout ce qu'il faut..." comme le dit si bien la pub) que nous faisons affaire. Un dressing 3 portes dont 2 coulissantes (gain de place pour l'ouverture) et une porte avec une glace, ce qui donnera un peu de profondeur au coin nuit.
En plus, la couleur du bois va bien avec celle de la tête de lit et les dimensions sont impeccables. Tout le fond du mur est habillé.
Nous sommes livrés rapidement et Roger se charge du montage avec l'aide précieuse de Patrice. 


Vous avez vu, chez nous ça va vite!!! le temps d'une photo est hop! tout est monté.... Trêve de plaisanterie, ce fut du boulot!!!!
On peaufine la déco : nouveau lustre en promo chez CASTO (décidément, y'a vraiment tout ce qu'il faut.....). J'ai acheté une nouvelle housse de couette assortie au ton du mur gris, face au lit.


Une note de gaité avec le puzzle que Roger avait fait l'année dernière et qui était à Royan. Nous l'avons ramené lors de notre dernier séjour en mai.

Le changement est flagrant.... mais encore une dernière idée qui fera l'objet d'un prochain article (c'est ICI) et le coin nuit sera TOP!





Un nouveauté pour nous et une grande première aussi... nous avons goûté le tartare aux couteaux et sa sauce proposé par la marque CHARAL.

Jusqu'à présent, j'avais l'habitude de toujours acheter des tartares de cette même marque, hachés beaucoup plus finement. Mais au centre Leclerc de Royan, ce produit a été remplacé par le tartare aux couteaux et sa sauce, toujours de la même marque CHARAL. Finalement, je me suis dit que c'était l'occasion de goûter.


Voici une nouvelle aventure gustative....

On ouvre l'étui protecteur et on retire une barquette plastique noire rigide contenant la viande. La viande est conditionnée sous vide et est protégée par un film plastique transparent solide. Il faut enlever l'opercule et laisser la viande prendre un peu l'air pour qu'elle retrouve une couleur normale.
Dans la barquette, au dessus de  la viande se trouvent deux sachets de sauce d'accompagnement.  


Une fois l'opercule enlevé et la viande un peu aérée, on obtient ça.On voit bien que la viande a repris une couleur plus naturelle et appétissante, rouge sang comme il faut. L'odeur de la chair est fraîche. La viande est finement coupée en petits morceaux et peu grasse.

Il est conseillé de faire le mélange avec la sauce dans la barquette mais j'ai préféré le faire dans nos assiettes. J'ai donc ajouté les deux sachets de sauce qui m'ont rappelé la Worcestershire Sauce.


Je mets ma petite touche personnelle en ajoutant un jaune d'oeuf, de l'oignon rouge émincé, des câpres et du persil.


Pendant ce temps, mon ACTYFRY tournait et les frites sont prêtes. Je ne fais des frites que de cette façon et nous les apprécions.


Il manque juste la salade verte... et bien, la voilà!


Bon appétit à ceux qui apprécient la viande crue. Je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde!

Pour nous, ce fut une très belle découverte. Nous avons apprécié cette façon de manger de la viande rouge.



J'ai voulu anticiper l'été et mettre de la couleur sur mes tartines au petit-déjeuner. J'ai donc fait quelques pots de confitures à la fraise et bien sûr, avec mon Thermomix...


Les ingrédients :

- 500g de fraises

- 300g de sucre à confitures

Un petit conseil : respecter la quantité de fraises sinon vous pourriez avoir de mauvaises surprises... Débordement en vue....


La recette version avec Thermomix :

1 - Nettoyer, équeuter les fraises et les mettre dans le bol du thermomix avec le sucre.

2 - Programmer Varoma, vitesse mijotage (cuillère), 15 minutes, avec le gobelet mais après 6 minutes, ôter le gobelet et mettre le panier cuisson sur le couvercle pour éviter les éclaboussures.

3 - A la sonnerie, relancer Varoma, vitesse 1, 20 minutes et toujours sans le goblet mais avec le panier cuisson.

4 - Pendant la cuisson, ébouillanter les pots de confiture. Puis verser la confiture dans les pots. Les fermer et les retourner. 


5 - Préparer de belles étiquettes. Coup de coeur pour celles-ci que j'ai trouvées sur le net. Les coller avec du lait comme d'habitude.


Alphonse ALLAIS disait : "La confiture n'est bonne que s'il faut monter sur une chaise pour attraper le pot dans le placard".

Simple allusion au plaisir défendu ou métaphore plus ambitieuse sur ce qui fait le sel (le sucre) de la vie? 


Si vous êtes à la recherche de recettes avec des FRAISES, cliquez ICI, vous aurez des idées...



Après la visite de l'Huilerie de Neuville-de-Poitou (c'est ICI), notre guide nous a conduits vers le magasin dans lequel nous avions l'embarras du choix pour faire nos achats.


La gamme des produits s'étend aux huiles vierges de noisette, d'amande, de cacahuète, de colza grillé, de pistache, de pignon de pin et aux vinaigres de fruits (passion, framboise, figue, cassis, poivron, piment d'Espelette, citron pamplemousse et tomate basilic).


Moi qui adore cuisiner, découvrir et goûter de nouvelles saveurs, vous pensez bien que tous ces produits étaient bien tentants à acheter!

Mais il a fallu faire un choix... et j'ai opté pour une bouteille d'huile vierge de noisette. Sur la photo, la bouteille de droite est une bouteille de vinaigre de bière que j'avais achetée à la Brasserie de Bellefois le même jour. 

L'huile de noisette possède un goût suave aux arômes très élégants et subtils de praliné finement torréfié. Cette huile est une des huiles préférées des gastronomes.

Je vous la conseille pour agrémenter une tartine de fromage de brebis et jambon de Parme, sur des avocats, avec des carottes râpées, dans une salade de tomates ou une salade verte aux magrets de canard, et aussi dans certains desserts, comme la tarte aux poires et noisettes.


Je me suis aussi laissée tenter par deux bouteilles de vinaigres aux fruits dont l'association est idéale avec l'huile de noisette.

Le vinaigre à la pulpe de tomate et basilic se marie parfaitement avec les poissons, l’émincé de porc, le taboulé dans les compositions de carpaccios, de tartares de poisson ou de viande et même avec du fromage frais. Il est excellent dans les salades de toutes sortes et il est également apprécié en déglaçage pour des viandes, des poissons.

Le vinaigre à la pulpe de figue allie douceur et gourmandise. Associé à l'huile de noix ou de noisette, il sera parfait en assaisonnement de salades de jeunes pousses en y ajoutant des filets de magret de canard fumé, des copeaux de parmesan, ainsi que des tomates séchées. Il sera indispensable pour déglacer des escalopes de foie gras, de veau ou encore des magrets de canard. Alternative fruitée au vinaigre balsamique, un soupçon de vinaigre à la figue sublimera une salade de lentilles.  


Un dernier petit achat avec une moutarde au piment d'Espelette

C’est une moutarde forte, faite à partir de graines de moutarde entières, de sel, d’épices, d’acidifiants et de piment. Les graines lui donnent une texture granuleuse et le piment d’Espelette un goût agréablement relevé. 

Elle est excellente avec la viande froide et sur un fond de tarte aux légumes.





Avec le mois de mai, arrivent les beaux jours (théoriquement... car cette année, nous ne sommes pas gâtés...) et de nombreux jours fériés. La période est propice est aux communions, mariages et autres festivités.
Voilà pourquoi Adeline nous a proposé de réaliser un bouquet rond placé dans un contenant conique atypique qui peut être décliné en panier pour enfant, décoration de poignées de portes ou de volets ou bouquet de mariée. Cette technique peut être déclinée en aumônière qui est l'ancêtre du bouquet de mariée.

Tout est prêt pour nous accueillir.


Les fleurs qui composeront ce bouquet rond sont :
- 3 oeillets de Nice roses ornés d'une très jolie bordure violette
- 2 tulipes violettes
- 2 petites roses roses
- des statis violets
- des petits chrysanthèmes mauves
- du limonium
- 3 germini
- 1 branche d'alstroeméria ou lis des incas
- et pour la verdure : du lierre, de l'éonymus, de l'eucalyptus et du photinia ou arbre à perruques.  


Mon contenant est réalisé. Je vais le garnir...


Selon votre choix... accroché à une porte....


ou présenté sur un support....





C'est avec la présentation de la visite de l'Huilerie de Neuville-de-Poitou que je terminerai de vous parler de notre journée de balade organisée par le Foyer Rural de Médis.  
Elle a commencé le matin par la visite de la Brasserie de Bellefois (c'est ICI), suivie d'un repas au restaurant de la cette même brasserie (c'est ICI). J'ai fait quelques achats (c'est ICI). Ainsi, vous saurez tout...!!!!

L'après-midi, nous nous rendons à l'Huilerie de Neuville-de-Poitou, située à une quinzaine de kilomètres au nord de Poitiers. Elle est la dernière des treize huileries recensées à Neuville-de-Poitou au début du 20ème siècle. Elle fut fondée en 1850 par un certain Monsieur Goujon.

Ici, ce sont les particuliers qui apportent leurs noix à l'Huilerie entre janvier et mars. Les récoltants apportent les cerneaux de noix à l’huilerie, ils les vendent, les échangent contre de l'huile ou bien l'huilerie leur fabrique leur huile. C'est au choix et cela dure depuis plus de 150 ans.


A présent, nous pénétrons au coeur de la fabrication qui commence par le broyage des noix.

Il existe deux méthodes :
- le broyage à l'aide d'un broyeur qui est une méthode très rapide qui donne une farine sèche.
- le broyage à l'aide de la meule de pierre permet d'obtenir une pâte homogène, qui lors de l'étape suivante se révèlera plus qualitative. C'est cette seconde méthode qui est utilisée.
La meule de pierre pèse environ 2 tonnes. Le broyage à la meule dure environ 40 minutes. 

La seconde étape est la cuisson qui est primordiale. La pâte de noix est légèrement grillée pour obtenir une huile qui fera bien ressortir le parfum de la noix. Mais il ne faut pas trop griller, ni trop peu. Si c'est trop grillé, c'est raté.


A présent, la pâte est désormais prête à être pressée. C'est l'étape de la pression.  
Les presses utilisées datent de 1920 et chaque presse reçoit 30 kilos de cerneaux de noix broyés et rend environ 15 kilos d'huile. Le rendement est donc de 50%. Chaque fruit a un rendement différent. La noisette 40%, l'amande 35%, le colza 25%.  


Lorsque la presse est "montée", l'huile est récupérée dans un récipient. A ce moment, on "démoule" la presse et l'on obtient une grosse galette (le résidu des noix pressées) appelée tourteau.
Ce tourteau est revendu principalement pour l'alimentation animale mais il peut être mélangé à la farine blanche pour la confection des pâtisseries.


A présent, c'est la décantation car l'huile obtenue reste chargée de sédiments. Elle sera décantée dans des cuves inox pendant quelques semaines.
Là encore, la période de décantation varie en fonction des variétés. Deux semaines suffiront à décanter l'huile de noix alors que quatre semaines seront nécessaires à l'huile de colza très chargée en sédiments.


A l'issue de la période de décantation, l'étape suivante consiste à filtrer l'huile. Il s'agît là de rendre l'huile parfaitement translucide et de retirer les derniers sédiments. C'est la filtration.

L'ultime étape est le conditionnement. Après la filtration les huiles sont stockées dans d'autres cuves inox de stockage dans l'attente de leur conditionnement. Il est fait à l'aide de machine en bouteilles en verre.


Ce fut une visite guidée passionnante et parfumée suivie par la projection d'un film en 3D évoquant l'histoire de l'huile de noix, et pour le plaisir du palais par une dégustation goûteuse des huiles de noix et autres.

Nous terminons cette visite très intéressante par un passage dans le magasin où nous pouvons acheter les produits fabriqués à l'huilerie. C'est ICI.


Belle journée, bien organisée et très enrichissante culturellement. Nous reprenons la route et rentrons... 



Si la Lorraine dispose de nombreuses offres d'hébergements, elle se montre réellement originale avec une offre grandissante pour "Dormir insolite", avec des propositions de nuits en yourte, roulotte, cabane dans les arbres, .... mais aussi en roulotte viticole!


Nous avons découvert cet hébergement chez nos amis Françoise et Patrick qui sont propriétaires du camping de la pelouse à Jaulny.   


L'intérieur est en lambris massif sapin du Nord. Le coin cuisine comprend une plaque de cuisson vitrocéramique 2 feux, un réfrigérateur et un mitigeur d'eau chaude.
Dans la pièce à vivre se trouve un canapé convertible 2 places et dans l'espace nuit, un lit alcôve 2 places.
La salle de bains se compose d'une douche, un meuble vasque et WC.   


Et "cerise sur le gâteau".... l'accès au spa!

Pour des vacances en famille ou un week-end en amoureux, pour un séjour nature et original dans un gite inattendu, cette roulotte en forme de tonneau est l'idéal ! 


Après la visite du camping.... 


nous avons festoyé autour d'une excellente paëlla maison préparée par Patrick!

Les copains de jeunesse étaient heureux de se retrouver. 
Merci Françoise et Patrick pour votre accueil. 


!!!!!!!





Bon! la salle de bains de notre petit pied-à-terre messin est terminée. Voilà déjà une bonne chose de faite... C'est ICI si vous n'avez pas encore vu le changement!

A présent, nous allons attaquer la peinture. Enfin! Roger... car moi, j'ai simplement suggéré les couleurs!!!!
Il commence par le petit couloir d'entrée. Les murs seront blancs, les portes gris clair et les plinthes un gris plus soutenu. Là aussi, le changement va être flagrant.... 


Puis Roger attaque la pièce principale. C'est un peu le bazar... il faut protéger les meubles. Heureusement, le temps est clément, on peut "squatter" le balcon.
Le plus grand mur sera complètement gris comme les portes et tous les autres murs seront blancs.   


Il reste à peindre en blanc le coin cuisine. Pendant ces jours de peinture, la machine à laver a été livrée ainsi que les nouveaux meubles. 

Prochaine étape : la rénovation du coin nuit.





Vu le temps pluvieux et frais de ce dimanche, ma petite soupe de poulet aux vermicelles a été bien appréciée ce soir à notre menu. Ça tombait bien, nous avions mangé du poulet à midi et voilà comment j'ai "rentabilisé" la carcasse du poulet. 

Les ingrédients :

- 1 carcasse de poulet
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 morceau de céleri (je n'en avais plus...)
- 1 poireau
- 2 carottes
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- sel et poivre du moulin
- thym et laurier
- 2 clous de girofle
- 1 litre d'eau
- 50g de vermicelles ou pâtes chinoises

Aux beaux jours, vous pouvez rajouter 1/2 courgette et une tomate.  


La recette :

1 - Eplucher l'ail et l'oignon. Les mettre dans le bol et mixer 5 secondes, vitesse 5. Racler les bords du bol.

2 - Ajouter les légumes et mixer 3 secondes, vitesse 7 (pas plus). Racler à nouveau les parois.

3 - Mettre l'huile d'olive et programmer 3 minutes, Varoma, cuillère. 

4 - Ajouter la carcasse coupée en morceaux, l'eau, les épices (sel, poivre, thym, laurier et clous de girofle). Programmer 20 minutes, 100°, sens inverse, cuillère. 

5 - Ajouter les vermicelles ou les pâtes chinoises et programmer 5 minutes, 90°, sens inverse, cuillère.


6 - Retirer les morceaux de carcasse de poulet. Servir bien chaud et ajouter quelques copeaux de parmesan.

Conseils : Pour corser le goût, vous pouvez aussi ajouter un bouillon cube volaille. Dans ce cas, attention à ne pas trop saler...
La prochaine fois, je mettrai les morceaux de carcasse dans le panier de cuisson. Ce sera plus facile pour ensuite les retirer!

Bonne idée pour un repas complet! Bien sûr, rien à voir avec les soupes en sachets...



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :