Les blogs
du village
Entre prés et champs
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 892 676
Nombre de commentaires : 25 528
Nombre d'articles : 2 418
Dernière màj le 07/12/2019
Blog créé le 16/02/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue chez moi!
J'ai ouvert ce blog pour partager un tas de choses avec vous qui passez me rendre visite!
Amicalement.
Chantal.


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et vous aime quand même .....
Hervé Lauwick

<< 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 >>

Pour Cath..

 15/10/2015
Comme tu peux le voir Cath; cette petite plante dont tu m'avais donné quelques petites boutures en avril 2014 a pris de l'ampleur, et en cette période, ses feuilles rougissent, je suppose que la tienne devait prendre ses teintes en région parisienne....

 







Quand j'étais gamine, pour moi, Joséphine Baker c'était une dame qui chantait et dansait seulement habillée d'une ceinture en bananes!
Mais, Joséphine Baker, c'était bien plus que cela!
Et quand j'ai su que le château des Milandes était tout près de Sarlat, j'ai voulu le visiter!
Ce château se trouve exactement à Castelnaut-la-Chapelle, en Dordogne.
Construit en 1489 et situé dans le Périgord, Joséphine en fît l'acquisition en 1947 et elle y vécût jusqu'en 1968.
Ce domaine abrite depuis 2001, un musée consacré à cette chanteuse et meneuse de revue, née en 1906 dans le Missouri. 
 


Le chateau des Milandes fût donc sa propriété de 1947 à 1968, elle y vécût avec son époux Jo Bouillon et les 12 enfants qu'elle adopta.
Elle acheta non seulement ce château, mais une partie du village, qui lui doit d'ailleurs l'installation de l'électricité, de l'eau courante et de nombreuses routes.
Ce château possède un très beau parc où tous ses enfants pouvaient s'ébattre entourés d'amour ...
Elle voulait faire de cet endroit un lieu de fraternité et de joie, elle qui avait tant souffert de racisme aux Etats-Unis...

 


Elle se plaisait tant en France, que pour elle, faire de la résistance pendant la seconde guerre mondiale était une évidence; c'était une façon de remercier ce pays qui l'avait accueilli et lui avait permis de réaliser son rêve; créer sa tribu 'Arc-en- Ciel' comme elle appelait ses enfants de couleurs différentes.
Elle participa donc activement à la résistance en se servant de sa renommée pour glâner des informations.
Elle profitait de ses nombreux déplacements pour délivrer des messages cachés dans ses partitions et ses tenues de scènes.
Elle a été décorée de la légion d'honneur, de la croix de guerre et médaillée de la résistance...

 Photo du net...




On peut visiter 14 pièces meublées dans ce château et y admirer de nombreux objets mythiques comme sa fameuse ceinture en bananes!

Photos prises sur le Net; car elles étaient interdites à l'intérieur. 


On peut admirer une collection de ses nombreuses tenues de scènes dans le grand salon...

 






On visite sa chambre, des chambres d'enfants, des salles de bain ...la salle à manger où elle recevait de nombreux amis et personnalités dont entre autres Jean Gabin et J-C Brialy....

 


On peut y visiter la cuisine où elle se barricada au printemps 1969 avant d'être expulsée par ses créanciers, en effet, elle avait englouti tant d'argent dans cette demeure où elle employait un nombreux personnel; sa fortune n'étant pas bien gérée, elle était donc criblée de dettes...
Brigitte Bardot essaie de l'aider en lui envoyant de l'argent, mais elle est beaucoup trop endettée et est obligée de quitter les Milandes qu'elle aimait tant...La vie de château est terminée...
Son mari la quitte...
La princesse de Monaco lui offre un logement à Roquebrune et l'aide à remonter sur scène pour financer les études de ses enfants...
Mais, elle est usée aussi bien physiquement que moralement et elle meurt en avril 1975, à l'âge de 69 ans.
Elle repose au cimetière de Monaco.

La petite église dans le parc... 
 




Pour tout savoir sur la vie de Joséphine Baker; c'est ici.



Pour mon retour, j'ai pensé que ce serait bien de partager cette jolie tarte en votre compagnie!

Ingrédients;
-5 ou 6 pommes (golden)
-1 pâte feuilletée (ou brisée)
-20 cl de crème liquide
-2 œufs
-10 cl de lait
-25 g de beurre
-80 g de sucre en poudre
-1 sachet de sucre vanillé
-cassonade
-1 à 2 cuillères à soupe de calvados (facultatif...mais si bon!)

Préchauffez votre four à 200 °.
Pelez, épépinez et coupez les pommes en quartiers.
Faites-les fondre avec le beurre et 30 g de sucre pendant une dizaine de minutes, en les laissant légèrement caraméliser; si vous voulez les flamber avec un peu de calvados, c'est à ce moment-là qu'il faut le faire.
 


Foncez une tourtière avec la pâte que vous piquerez avec une fourchette.
Répartissez les pommes refroidis sur ce fond de pâte.
Fouettez les œufs avec les 50 g de sucre restants et le sucre vanillé, versez la crème et le lait tout en fouettant.
Versez cette préparation sur les pommes, enfournez pour 35 minutes environ.
Sortez la tarte du four, saupoudrez d'un peu de cassonade et brûlez la surface au chalumeau.
Si vous n'avez pas de chalumeau, mettez sous le gril quelques minutes en surveillant!

 


Cette tarte est délicieuse servie légèrement tiède avec une boule de glace à la vanille...
















Un si joli tablier!

 12/10/2015
En voyant ce joli tablier pour petite fille; j'ai craqué!
Ma petite Lisa sera toute mignonne pour aider sa maman ou sa mamie à pâtisser!
N'oubliez pas le petit clic pour agrandir l'image... 

 


3 petites oies sortent leurs têtes de la poche....pour surveiller certainement!

 


Un petit détail bien pratique; ces petites oies se détachent grâce à des boutons cousus au dos de la poche, afin de faciliter le lavage du tablier!
 







Bon dimanche!

 11/10/2015
Et oui, me revoilà!
Toutes les bonnes choses ont une fin, et il faut revenir...pour pouvoir repartir!
Je voudrais remercier toutes celles qui m'ont souhaité mon anniversaire aussi bien sur ce blog que sur ma boite mail, et aussi par courrier; merci Dely pour cette jolie carte!
 



Après l'effort....le réconfort!
Après un été bien occupé et après les vendanges, demain je serai une....

 


Nous partons dans le Périgord, à quelques km de Sarlat..
Nous y étions allés en août dernier, mais une semaine dans cette belle région surpeuplée en pleine saison touristique nous avait laissé sur notre faim!
Nous allons donc prendre beaucoup de plaisir à y retourner un peu plus longtemps en arrière-saison, surtout que la météo nous annonce un temps estival ces prochains jours!

Nous ferons une petite étape sur cette route des vacances.
Un de nos fils nous ayant offert un coffret-cadeau avec 2 dîners, une nuit et 2 petits-déjeuners, nous en profiterons donc pour faire une halte près de Chaumont sur Loire, ce qui nous permettra de visiter ce magnifique château tout en profitant de ce coffret!

Je ne pourrais pas me connecter (pas de connexion où nous allons!), ceux qui me connaissent bien savent que j'aime bien cette situation de temps en temps!!!lol
Mais je vous promets que j 'essaierai de faire de jolies photos en pensant à vous! 
 







Et oui, il n'y a plus beaucoup de cases à remplir dans mon casier d'imprimeur!
Je crois qu'il sera terminé la prochaine fois que je vous le montrerai!

 Un petit chat dans les fleurs y a trouvé sa place....du moins, sa case!
Une petite dentelle en broderie....
 


Un tout petit village avec son clocher...
Quelques cœurs par-ci, par-là...

 


J'y ai laissé ma 'patte' avec mon signe zodiacal....

Une gentille coccinelle est venue se cacher dans une petite case...
 


Une bande fleurie...
Des petits charm's, boutons et autres babioles ont trouvé leur place dans les toutes petites cases...ainsi qu'un morceau de galon..

 


Je pense le terminer assez rapidement étant donné que je vais broder les chiffres de 0 à 9 dans les cases du bas....ou la date.....comme Françoise a fait (la Guillaumette), car je n'oublie pas que c'est elle qui m'a donnée l'envie de commencer cet ouvrage de longue haleine!

 N'hésitez pas à cliquer sur la photo pour l'agrandir...







Pas vraiment une recette, plutôt une idée pour revisiter les traditionnelles endives au jambon.....à la mode ch'ti!

Il me restait un morceau de Maroilles dans le frigo, je l'ai laissé fondre dans la sauce béchamel.
N'hésitez pas à en mettre un bon morceau, une fois la croûte de ce fromage enlevée; il n'est pas très 'fort' en goût dans une sauce! 
J'ai  ajouté aussi un peu de comté dans la sauce et sur les endives pour faire gratiner le tout.

 









La relève est effectivement assurée!
Après Lucas (13 ans) qui adore aller à la pêche, le petit Axel (5 ans) commence à y prendre goût! 
 


Bon, à cet âge; c'est un peu folklorique!

 


Heureusement d'ailleurs que Lucas est là pour décrocher la ligne qui n'a pas vraiment atterri au bon endroit!!!
Je ne crois pas que papi aurait fait ces acrobaties pour récupérer un bouchon !!!lol
Mais il faut un début à tout!!!

 








Après bien des péripéties, le résultat est là!!!
Une jolie petite perche frétille au bout de la ligne pour le plus grand plaisir de notre apprenti pêcheur!!!
Il en sortira d'ailleurs 6 en 2 heures!
 





Avec l'automne qui arrive, voici revenu le temps de déguster de bons petits plats mijotés en cocotte, comme ce rôti de porc à la moutarde et au miel!

Pour 1 rôti d'1 kg 200 environ, voici les ingrédients;
-2 oignons
-2 gousses d'ail
-2 cuillères à soupe de moutarde
-2 cuillères à soupe de miel
-du thym
-1 peu de bouillon fait avec du fond de veau
-sel, poivre.

Piquer le rôti avec l'ail et faites-le revenir dans un peu d'huile.
Laisser-le refroidir.
Mélanger la moutarde et le miel dans un bol, enduire le rôti froid avec ce mélange .
Emballer ce rôti dans du papier cellophane et le mettre au réfrigérateur pendant 2 à 3 heures.
Au bout de ce temps, le mettre dans une cocotte allant au four, l'entourer avec les oignons émincés, verser le bouillon, saler, poivrer, ajouter le thym et enfourner pendant 2 heures à 2h 30 environ à 180 °, cocotte fermée.
La cuisson dépend du poids du rôti.
 












Me revoici avec un bon petit dessert qui sent déjà l'automne, puisqu'aujourd'hui je vous propose des pommes  fourrées aux poires et servies avec une crème anglaise parfumée à la cannelle.


Voici les ingrédients pour 6 grosses pommes:
2 poires
1/2 citron
2 cuillères à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de calvados
un peu de miel

Préchauffez le four à 180°
Peler les pommes en conservant leur pédoncule, les couper aux 2/3 de leur hauteur et les creuser à l'aide d'une petite cuillère.
Prélever la chair, retirer coeur et pépins, hacher cette chair, lui incorporer quelques gouttes de jus de citron pour éviter qu'elle noircisse.


 


Peler les poires, couper leur chair en très petits dés et les ajouter à la chair des pommes, puis ajouter le sucre et le calvados, bien mélanger.
Farcir les pommes avec cette préparation, couvrir avec le chapeau que vous badigeonnerez de miel.
Mettre ces pommes dans un plat à four beurré, vous pouvez ajouter un peu d'eau au fond du plat.
Mettre au four 50 minutes à 1 heure; il faut que les pommes soient bien fondantes, ça dépend de la variété.
J'ai utilise des "jonagold" pour cette recette car elles se tiennent bien à la cuisson, par contre elles sont un peu plus longues à cuire....


 


Servir avec une crème anglaise parfumée à la cannelle.
Vous faites votre crème anglaise comme d'habitude, avec du lait préalablement porté à ébullition dans lequel vous aurez laisser infuser un bâton de cannelle pendant 1 heure.
Si vous n'aimez pas la cannelle, vous pouvez parfumer cette crème anglaise avec du caramel....ou de la vanille, tout simplement!



 


Des idées en plus:
Vous pouvez ajouter quelques raisins secs (préalablement trempés dans le calvados) au mélange pommes-poires, ou quelques noix ou noisettes grossièrement hachées qui apporteront un petit côté croquant à ce dessert...


 







Si vous me suivez régulièrement, vous êtes certainement au courant que je m'apprête à faire les vendanges!
Et, cette année 2015, sera marquée d'une pierre blanche (ou d'une grappe!) car celà fera 25 ans que je coupe avec mon amie Yolande...que j'ai rencontré dans le vignoble, car Yolande y travaille toute l'année! 
Je ne vous abandonne pas vraiment, car je cueille à 10 km de chez moi, là où commence le vignoble champenois....et, je rentre donc chez moi tous les soirs, mais je serai tout de même moins présente sur mon blog.

Pour en savoir un peu plus sur ces vendanges, voici le lien de la page Facebook de notre patron....avec des photos des vendanges 2014.....et 2015....(la mise à jour a été faite en fin de vendanges)
 


Je passerai vous visiter de temps en temps!
A bientôt! 

 







Dans ma série 'tarte', en voici une bien gourmande avec les amandes et bien  parfumée avec la lichette d'eau de vie ....aux prunes, bien sûr!

Ingrédients;
1 pâte feuilletée
500 g de quetsches
100 g de poudre d'amandes
100 g de beurre
100 g de sucre
2 œufs
1 cuillère à soupe d'eau de vie de prunes (ou autre)
1 cuillère à soupe de farine.

Etaler la pâte feuilletée dans le moule.
Mélanger le beurre ramolli avec la poudre d'amande, le sucre, les œufs, la cuillère de farine et l'eau de vie.
Etaler bien cette préparation sur le fond de tarte.
Garnissez avec les quetsches lavées et dénoyautées.
Faites cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 35 minutes.


 





C'est la pleine saison des courgettes; et je les aime surtout en gratin!
Que diriez-vous d'un gratin un peu plus complet puisque j'y ajoute des lardons....et même quelques petits dés de chorizo!

Voici les ingrédients;
2 courgettes moyennes
30 cl de crème fraîche
3 œufs
 100 g de comté râpé
1 barquette de lardons fumés
1 boule de mozzarella
sel, poivre, persil.
Quelques petits dés de chorizo....ce chorizo est facultatif, on le met seulement si on aime le côté pimenté dans une recette!



Epluchez la courgette et coupez-la en dés.
Faites la cuire dans un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elle ait rendu son eau.
Battez les œufs en omelette avec la crème et les 3/ 4 du comté râpé., ajoutez le persil ciselé.
Ajoutez les lardons préalablement dorés dans une poèle, et le chorizo émietté.
Salez, poivrez.
Versez sur les courgettes, mélangez-bien.
Répartissez cette préparation dans un plat à four beurré, recouvrez avec le comté restant et la mozzarella coupée en fines tranches.
Cuire une trentaine de minutes dans un four à 200°.
 









Voici une petite idée de repas sympa et qui sent déjà l'automne!

Pour 4 pommes de terre moyennes à chair fondante (j'ai pris des pommes de terre "Agatha");

1 cuisse de confit de canard
1 gousse d'ail
1 échalote
sel, poivre, persil.

Préchauffer le four à 210 °.
Laver et essuyer les pommes de terre, les envelopper individuellement dans du papier d'alu, cuire une petite heure au four.
Peler et émincer l'échalote et l'ail, hacher le persil.
Faites fondre légèrement l'échalote sans la laisser colorer, ajouter l'ail et le persil, bien mélanger.
Retirer de la poèle 
Chauffer la cuisse de canard, recueillir 1 cuillère de graisse fondue, retirer la peau et les os de cette cuisse, effilocher la viande à la fourchette, ajouter le hachis d'ail, persil et échalote.
Ouvrir les papillotes, enlever un 'chapeau' aux pommes de terre, creusez-les légèrement, et répartir la viande dans le creux , arroser d'un peu de graisse de canard.
Glissez quelques instants sous le grill et servir aussitôt...

Accompagnez d'une salade verte. 


Une autre version, un peu moins rustique, mais toute aussi bonne: 
Faites cuire les pommes de terre pelées et creusées au cuit-vapeur une trentaine de minutes, et procéder ensuite comme précedemment...
 







<< 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :